Crédits photographiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crédits photographiques"

Transcription

1 Crédits photographiques 9 haut :Akg/National Gallery, Londres ; 9 bas :Akg/Musée Marmottan, Paris ; 16 haut : Corbis/Martin Harvey ; 16 milieu : Bsip/Phototake/Gilman ; 16 bas : Corbis/Gallo Images/Anthony Bannister ; 20 : Corbis/Roger Ressmeyer ; 27 : Garo/Phanie ; 30 gauche :The Barnes Foundation, Merion, Pensylvanie ; 31 : Bsip/Phototake/Levy ; 36 doc. 10 : France Telecom ; 36 doc 11 : Phanie/Garo ; 37 : Phanie/Garo ; 38 : Bsip/Phillip Hayson ; 41 : Getty/Taxi/T. Broad ; 42 : BSIP ; 43 : Réa/Laif/Dieter Klein ; 48 : Réa/Sébastien Ortola ; 49 doc. 1 et doc. 2 : Bsip/Louise Oligny ; 50 doc. 3 gauche : Bsip/P.Guillaume ; 50 doc. 3 droite : Bsip/Wellcome Photo Lib. ; 50 doc. 4 gauche et droite : ISM/Phototake/Yoav Levy ; 55 : ISM/Sovereign ; 57 : Cosmos/SPL ; 61 haut : ISM/Sovereign ; 61 bas : Bsip/Imane ; 62 : Bsip/Humbert ; 67 haut : Bsip/John Birdsal ; 67 bas : Bsip/James Cavallini ; 72 : Getty Images/Photonica/Veer Wild Bill Melton ; 74 doc. 2 : DR ; 74 doc. 3 : ISM/Sovereign ; 79 : Réa/Michel Gaillard ; 91 : REA/Laif/Zenith/P. Langrock ; 95 : 1 gauche : DR ; 1 droite : Phanie/Garo ; 2 gauche : Collection particulière ; 2 droite : VELOPEX ; 3 gauche : Sony ; 3 droite : DR ; 4 gauche : Collection particulière ; 4 droite : DR ; 5 gauche : STIEBEL ELTRON ; 5 droite : Phanie/Alix ; 99 exercices 6 et 7 : Camif ; 100 : exercice 8 a) SNCF/CAV/Jean Marc Fabbro ; d) Eurelios/Catherine Pouedras ; e) Miele ; 101 : Burger ; 105 doc. 2 : Bsip/vendome Card/Astier ; 106 : Phanie/Garo/APHP/Lariboisière ; 107 doc. 6 : Bsip/Astier-CHRU Lille ; 107 doc. 7 : Bsip/Astier-CHRU Lille ; 108 doc. 8 : ISM/HR.Bramaz ; 108 doc. 9 : ISM/Sovereign ; 115 : Bsip/Lemoine ; 119 : Réa/Jean Claude Moschetti ; 122 : Bios/Phone/Claudius Thiriet ; 124 : Réa/Jean Claude Moschetti ; 137 : Getty Images/Stone/David Madison ; 140 doc7 : DR ; 141 doc10 : DR ; 141 doc. 11 : Domino ; 144 doc. 2 : Bsip/Phototake/kunkel ; 149 : Hoa Qui/Grandeur Nature/Lou Grive ; 161 gauche : DR ; 161 droite : Arkema-Lavera Service Communication ; 171 : Cnrs Photothèque/Jérôme Chatin ; 178 doc. 1 gauche : Bsip/Sgo ; doc. 1 droite : Bsip/Cardoso ; 178 doc. 2 : Conseil national de recherches Canada ; 183 : Bsip/Ciot ; 188 doc. 1 : Akg-Images Cologne ; 193 : Getty Images/Taxi/walter Bibikow ; 199 : T.Eisner, D.Aneshansley ; 203 : Corbis/Visuals Unlimited. Photos non référencées : Alain Béguerie, Philippe Burlot. Maquette de couverture : GUYLAINE MOI Maquette intérieure : VÉRONIQUE LEFEBVRE Dessins d illustration : DIMBERTON Schémas et mise en page : PAON HACHETTE LIVRE 2007, 43, quai de Grenelle Paris Cedex 15 I.S.B.N Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays. Le Code de la propriété intellectuelle n autorisant, aux termes des articles L et L , d une part, que les «copies ou reproductions strictement réservées à l usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective», et, d autre part, que «les analyses et les courtes citations» dans un but d exemple et d illustration, «toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite». Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l éditeur ou du Centre français de l exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

2 Sommaire PHYSIQUE La vision Chap 1 Les lentilles minces Chap 2 L œil réduit ; certains défauts et leurs corrections Chap 3 Amélioration des capacités de l œil Les ondes au service de la santé Chap 4 Les radiations électromagnétiques visibles Chap 5 IR, UV, et rayons X Chap 6 Ultrasons Applications de l électricité dans le domaine de la santé Chap 7 Sécurité des personnes et des appareils Chap 8 Puissance et énergie électrique Chap 9 Électricité au service de la médecine CHIMIE Les molécules organiques dans le domaine de la santé Chap 10 Le lait et ses constituants Chap 11 Étude de quelques groupes caractéristiques organiques Chap 12 Quelques notions sur les glucides Introduction aux acides et aux bases Chap 13 Acides et bases Antiseptiques et désinfectants Chap 14 Quelques antiseptiques et désinfectants d usage courant Chap 15 L oxydoréduction Chap 16 Action oxydante de quelques antiseptiques et désinfectants Chap 17 Cinétique réactionnelle ANNEXES S entraîner à l épreuve du bac Corrigés des check-up Fiches techniques

3 2 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Ce lecteur peut, grâce aux lunettes, lire son livre. L œil est un système optique biologique qui forme des images sur la rétine. Avec le vieillissement, ou à cause de certains défauts, la vision peut être altérée. Comment corriger ces défauts? OBJECTIFS Connaître le fonctionnement d un œil normal et le phénomène d accommodation. Définir les conditions de vision d un objet. Connaître les principaux défauts de l œil et le rôle des verres correcteurs. 21

4 2 Rechercher et expérimenter Un modèle expérimental simple de l œil permet d en comprendre son fonctionnement et ses limites. La correction des principaux défauts de l œil par des lentilles minces peut être étudiée à l aide de ce modèle. Activité 1 Un modèle expérimental de l œil Comment illustrer les propriétés de l œil à l aide d un modèle? Ce modèle comporte une lentille déformable qui joue le rôle du cristallin et un écran (la rétine). La distance lentille-écran est réglée en position «œil normal» (doc. 1 et 2). RÉALISER ET OBSERVER Placer un objet éclairé loin de l œil expérimental. Observer l image sur la «rétine». Rapprocher ensuite l objet de l œil. Agir sur la lentille déformable de la maquette pour retrouver une image nette sur la «rétine». Peut-on rapprocher l objet jusqu à le coller contre l œil et former une image nette sur la «rétine»? INTERPRÉTER ET EXPLOITER 1 Dans la maquette, qu est-ce qui joue le rôle de la pupille? De la rétine? 2 Quelle autre solution optique permettrait de réaliser l image d un objet proche (comme en 2) sans avoir à déformer la lentille? Cette solution est-elle réalisable dans la nature? Doc. 1 Maquette de l œil. B A F F O Lentille convergente déformable Doc. 2 Schéma de la maquette de l œil. Écran Activité 2 La correction de quelques défauts La myopie et l hypermétropie sont des affections courantes dans la population. Comment les corrige-t-on? 2.1 La myopie La myopie est une affection qui gène la vision à l infini. Simulons ce défaut et sa correction. RÉALISER ET OBSERVER Mettre la maquette en configuration «œil myope» (doc. 3). Régler le cristallin pour la vision à l infini. Placer l objet éclairé loin de «l œil». Obtient-on une image nette? Rechercher le type de lentille (convergente ou divergente) qu il faut placer devant cet œil pour obtenir une image nette sur la rétine. Doc. 3 Maquette réglée en configuration «œil myope». 22 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Rechercher et expérimenter

5 INTERPRÉTER ET EXPLOITER Un œil myope peut-il voir des objets éloignés? Justifier la phrase «l œil myope est un œil trop convergent». Dessiner l image d un objet éloigné à travers un œil myope. 2.2 L hypermétropie L hypermétropie est une affection qui gène la vision de près. Simulons ce défaut et sa correction. RÉALISER ET OBSERVER Mettre la maquette en configuration «œil hypermétrope» (doc. 4). Régler le cristallin pour la vision proche. Placer l objet éclairé proche de l œil. Obtient-on une image nette? Rechercher le type de lentille (convergente ou divergente) qu il faut placer devant cet œil pour obtenir une image nette sur la rétine? Doc. 4 Maquette réglée en configuration «œil hypermétrope». INTERPRÉTER ET EXPLOITER Un œil hypermétrope peut-il voir des objets proches? Justifier la phrase «l œil hypermétrope est un œil trop peu convergent». Dessiner l image d un objet proche à travers un œil hypermétrope. Activité 3 Comprendre l ordonnance d un ophtalmologiste SE DOCUMENTER Le doc. 5 présente une ordonnance d un ophtalmologiste pour la fabrication de lunettes. Quelle est la différence entre un ophtalmologiste et un opticien? INTERPRÉTER ET EXPLOITER 1 D après l ordonnance, préciser la nature et la vergence des lentilles qui doivent être utilisées pour la fabrication des deux verres de lunettes. 2 Le patient est-il myope ou hypermétrope? Doc. 5 Ordonnance d un ophtalmologiste. L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Rechercher et expérimenter 23

6 2 Cours Dans ce chapitre, nous étudierons l œil, son fonctionnement et ses défauts. 1 Vision d un œil normal : œil emmétrope 1.1 Description Un œil humain comporte (doc. 6) : l iris et la pupille qui jouent le rôle de diaphragme en modulant la quantité de lumière qui pénètre dans l œil ; un ensemble {cornée ; humeur aqueuse ; cristallin} dont le fonctionnement est semblable à celui d une lentille convergente de distance focale f ; la rétine sur laquelle se forme l image donnée par la lentille, et qui correspond à un écran. Dans un œil normal, la distance cristallin-rétine est fixe et vaut 16,7 mm. C est la distance focale f pour un œil au repos. Le cristallin a la faculté de se déformer, ce qui modifie sa distance focale f. 1.2 Conditions de vision d un œil normal Papille optique Cristallin Cornée Iris Pupille Humeur acqueuse Humeur vitrée Doc. 6 Anatomie de l œil. Sclérotique Choroïde Rétine Fovéa Nerf optique Pénétration de la lumière Pour voir correctement un objet, il faut que la lumière qui est émise par cet objet pénètre dans l œil. Si cette lumière est trop forte, l iris se referme, si elle est trop faible il s agrandit. Accommodation La déformation du cristallin permet à l œil de voir nettement des objets situés entre le PR (ponctum remotum) et le PP (ponctum proximum) : c est le phénomène d accommodation (activité 1). Le PR est le point que l œil peut observer au repos, c est-à-dire à déformation nulle du cristallin. Le PR est le point le plus éloigné qui soit visible. Le PP est le point que l œil peut observer dans les conditions extrêmes, c est-à-dire à déformation maximale du cristallin. L accommodation correspond à une modification de la vergence de la lentille (pour que l image se forme toujours sur la rétine) (doc. 7). Pour un œil normal, emmétrope, le PR est à l infini et le PP est à 25 cm de l œil (doc. 8). B Cristallin bombé Œil emmétrope A O F A PR infini PP Image sur la rétine B Doc. 7 Vision de l objet AB au cours de l accommodation. Doc. 8 Plage d accommodation d un œil normal : la zone hachurée est la zone des points vus par l œil. 24 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Cours

7 2 Les principaux défauts de l œil Les défauts de vision peuvent être liés à une déformation mécanique d un organe de l œil ou à une maladie (activité documentaire). La myopie Un œil myope a un cristallin trop convergent, le PR est situé en avant de l œil à distance finie (doc. 9). Un myope ne peut pas voir un objet éloigné, l image de l objet éloigné se forme en avant de la rétine. Ce défaut est corrigé par des lunettes ou des lentilles cornéennes divergentes (doc.10). Elles sont nécessaires pour voir au loin, mais non utilisées pour voir de près (activités 2 et 3). Œil myope PR PP Vision à l infini pour un œil myope L hypermétropie Doc. 9 Le punctum proximum est plus près que pour un œil normal, le punctum remotum se trouve à distance finie et non à l infini. Vision à l infini corrigée pour un œil myope Doc. 10 Correction de la myopie. Si le cristallin n est pas assez convergent, l œil est hypermétrope. La vision proche est altérée : la distance minimale de vision distincte est plus grande que pour un œil normal (doc. 11). La vision lointaine est correcte, mais au prix d un effort permanent d accommodation, ce qui entraîne une fatigue de l œil. Ce défaut est à corriger par des lunettes ou des lentilles cornéennes convergentes (doc. 12). Les personnes atteintes d hypermétropie doivent porter en permanence des lunettes, pour corriger la vision proche et pour que la vision lointaine se fasse sans accommodation (activités 2 et 3). Œil hypermétrope La presbytie La presbytie est due à la perte d élasticité du cristallin, l œil accommode moins. La vision proche n est plus correcte (doc. 13). La presbytie simple est corrigée par des lentilles convergentes, pour la vision proche. PP PR Doc. 11 Œil hypermétrope : Le punctum remotum, ainsi qu une partie du domaine d accommodation se trouvent en arrière de l œil : lorsque l image d un objet se forme en arrière de l œil, ce dernier peut en donner une image nette sur la rétine. Vision à l infini pour un œil hypermétrope (sans accomodation) Vision à l infini corrigée pour un œil hypermétrope Doc. 12 Correction de l hypermétropie. PR infini PP L astigmatisme Une personne sera astigmate, si la cornée n est pas parfaitement sphérique, mais légèrement ovale, ou si les milieux transparents de l œil ne sont pas parfaitement homogènes. Elle ne verra jamais correctement, ni de près ni de loin. Doc. 13 Œil presbyte : le punctum proximum est à une distance supérieure à 25 cm ; le punctum remotum est à l infini. L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Cours 25

8 2 Travaux Pratiques Le principe de l accommodation Le modèle optique de l œil utilisé dans cette partie comprend une lentille convergente et un écran. Dans ce modèle, la distance lentille-écran reste invariable, comme la distance cristallin-rétine dans la réalité. 1 Vision à l infini : recherche du ponctum remotum (PR) Placer une source lumineuse à l extrémité du banc optique (doc. 1). 2 Doc. 1 Modèle expérimental de l œil. Placer une lentille de distance focale f 0 = +20 cm (C = 5 d) sur le banc optique à une distance d environ 2 m de la source lumineuse. Rechercher sur un écran blanc l image d une diapositive collée sur la source. Noter la distance lentille-écran. 1 Où se situe le PR d un œil emmétrope? 2 Comparer la distance lentille-écran à la distance focale de la lentille utilisée (celles-ci devraient être presque identiques). Justifier la différence observée. Vision rapprochée : recherche du ponctum proximum (PP) Placer maintenant la lentille de distance focale f 0 = +20 cm (C = 5 d) sur le banc optique à 60 cm de l objet (diapositive collée sur la source). Placer l écran, à 20 cm de la lentille. Vérifier que l image observée sur l écran est floue. Pour retrouver une image nette, sans déplacer l écran, on doit modifier la distance focale de la lentille. Remplacer la lentille de vergence 5 d par des lentilles de vergence + 3 d,+6d et + 8 d et conclure sur le choix à adopter afin d obtenir une image nette. 3 Sur un schéma à l échelle 1/4, représenter l objet, la lentille et l écran. Tracer les rayons pour que l image soit sur l écran. Mesurer la distance focale de la lentille. Comparer sa valeur à celle obtenue expérimentalement. 4 En quoi cette expérience résume-t-elle le principe d accommodation de l œil. 26 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Travaux Pratiques

9 2 Activité documentaire Quelques maladies de l œil et leur traitement Les défauts de vision peuvent être liés à une déformation mécanique d un organe de l œil ou à des maladies comme la cataracte, le glaucome, ou la dégénérescence maculaire... De nombreuses maladies de l œil peuvent être traitées par le laser. Le laser permet une plus grande précision du geste chirurgical. De plus, il peut pénétrer l œil sans le blesser ; il permet de faire de très fines incisions, de cautériser les vaisseaux sanguins, de minimiser les risques d infection et de réaliser des interventions chirurgicales sans hospitalisation. Le glaucome Le glaucome correspond à une augmentation de pression à l intérieur de l œil. Le laser permet de réduire cette pression en élargissant les orifices de sortie de l humeur aqueuse. La rétinopathie diabétique Le diabète est une des cinq principales causes de cécité en France. La rétinopathie diabétique est caractérisée par l apparition de vaisseaux anormaux au fond de l œil. Le traitement au laser a pour but de faire disparaître ces vaisseaux anormaux, avant qu ils ne provoquent des hémorragies qui diminuent la vision. La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) La DMLA est une maladie qui détériore la macula, partie centrale de la rétine (doc. 2), entraînant ainsi la perte de la vision centrale et ne laissant intacte que la vision périphérique ou latérale. La macula, cette petite zone d un millimètre de large, située juste dans l axe visuel, permet la vision précise, indispensable à la lecture, l écriture, la reconnaissance des détails. Le reste de la rétine offre une vision de l espace et des formes, sans distinction des détails (doc. 3). La cataracte La cataracte consiste en une opacification progressive du cristallin liée au vieillissement de l œil. On ne peut pas opérer une cataracte au laser. L opération de la cataracte consiste au remplacement du cristallin par une lentille synthétique. QUESTIONS Nerf optique Vaisseaux Rétine centrale : macula Doc. 2 Caractéristiques d un fond d œil. Rétine périphérique Doc. 3 Vision altérée d une personne atteinte de DMLA. Compréhension du texte 1 Existe-t-il des affections qui ne peuvent pas être traitées au laser? 2 Quelle propriété de la lumière laser est utilisée dans le traitement de toutes ces maladies oculaires? 3 Quels sont les handicaps quotidiens d une personne atteinte de DMLA? Utilisation des connaissances 4 Expliquer comment la myopie peut être corrigée par une opération laser. 5 Rechercher sur Internet des défauts mécaniques de l œil qui peuvent être traités avec le laser. L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Activité documentaire 27

10 2 Exercice corrigé Correction d un œil myope Après analyse chez un ophtalmologiste, les caractéristiques d un œil myope sont les suivantes : vision lointaine C = 62 d, vision proche C = 65 d. Pour améliorer la vision, l ophtalmologiste prescrit des lentilles ophtalmiques pour ramener le PR à l infini. L œil corrigé assure une vision nette entre 28 cm et l infini. La distance cristallin-rétine, égale à 16,7 mm, correspond à la distance focale d un oeil emmétrope au repos. 1. Comment l œil modifie-t-il sa vergence lors de l accommodation? 2. Quelle est la vergence d un œil emmétrope au repos? 3. Lorsque deux lentilles minces de vergences C 1 et C 2 sont accolées, l ensemble est équivalent à une lentille mince de vergence C 1 + C 2. Le cristallin est modélisé par une lentille mince de vergence C 1. Déterminer la nature et la vergence de la lentille de contact utilisée pour la correction. 4. Avant correction, le PR de l œil est situé à 57 cm du cristallin et le PP à 21 cm du cristallin. Préciser les avantage et inconvénient de la correction. Conseils Solution 1. Lors de l accommodation, le cristallin est bombé par des muscles pour augmenter sa vergence 2. La vergence est l inverse de la distance focale. Attention aux unités : il faut exprimer les distances en mètres. 3. Les vergences de l œil et de la lentille correctrice s ajoutent. La nature de la lentille est donnée par le signe de la vergence. 2. La distance focale d un œil emmétrope au repos correspond à la distance cristallin-rétine, soit 16,7 mm. 1 Donc C = = 60 d. 16, L œil myope au repos a une vergence C 1 = 62 d ( vision lointaine). Après correction, l œil voit nettement un objet situé à l infini : la vergence de l œil corrigé est donc C = 60 d. La lentille correctrice et le cristallin forment un système de lentilles minces accolées, donc C = C 1 + C 2. On en déduit C 2 = = 2 d. La lentille correctrice est divergente car C 2 est négative. 4. Après correction, le point le plus proche observé est à 28 cm de l œil. L œil myope voit plus près qu un œil normal, dont la limite de vision distincte est de 25 cm. On remarque que la correction recule le PP de 21 cm à 28 cm. Mais cette «dégradation» a peu d importance en regard du gain sur la vision lointaine, le PR passe de 57 cm à l infini. 28 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Exercice corrigé

11 2 Bilan et exercices L essentiel L œil comporte essentiellement : une pupille (diaphragme) ; un cristallin (lentille convergente) ; une rétine (écran). La déformation du cristallin permet à l œil de voir nettement des objets situés entre le PR (ponctum remotum) et le PP (ponctum proximum) : c est le phénomène d accommodation. Pour un œil normal dit emmétrope, le PP est à 25 cm (déformation maximale) le PR est à l infini (aucune déformation). Un œil myope a un cristallin trop convergent ; il ne voit pas les objets éloignés. La correction est faite par une lentille divergente. Un œil hypermétrope a un cristallin qui n est pas assez convergent ; il ne voit pas les objets proches. La correction est faite par une lentille convergente. Un œil presbyte ne voit pas les objets proches, car son cristallin est moins déformable. La correction est faite par une lentille convergente. BILAN DU CHAPITRE «Check up» Choisir la ou les bonnes réponses. 1. Un œil hypermétrope : a. voit mal de loin et correctement de près ; b. doit être corrigé pour la vision proche uniquement ; c. doit être corrigé pour la vision proche et la vision à l infini ; 2. Pour améliorer la vision : a. une personne atteinte de myopie doit porter des lentilles divergentes ; b. une personne atteinte d hypermétropie doit porter des lentilles convergentes ; c. un œil emmétrope doit être corrigé par des lentilles convergentes. 3. Parmi les défauts de vision, on distingue : a. la cataracte, liée à l âge, qui est un problème d élasticité du cristallin ; b. la myopie et l hypermétropie qui sont associées à un défaut de convergence du cristallin ; c. l astigmatisme qui est un problème de vieillissement de la cornée ; d. La presbytie, liée à l âge, qui est un problème d opacité du cristallin. Vérification des connaissances 1 Œil emmétrope 1. Qu est-ce qu un œil emmétrope? 2. Où se situe le ponctum remotum de cet œil. 3. Qu est-ce que l accommodation? 4. Comment le cristallin peut-il modifier sa vergence? 2 Exercice à caractère expérimental : étude d un modèle de l œil Pour comprendre les défauts de l œil, un élève réalise un modèle sur un banc optique en utilisant une len- tille de 25 cm de distance focale. L énoncé du travail expérimental indique qu il faut placer l écran à 30 cm de la lentille et viser un objet lumineux situé au fond de la classe, à une distance de 5,0 m. À l aide d une feuille blanche, l élève constate que l image est située devant l écran, et mesure 1,2 cm. 1. Faire un schéma sur lequel on placera la lentille, l écran et l image. Justifier la position de l image. 2. Où devrait se situer l image pour un œil normal? L œil modélisé est-il myope ou hypermétrope? L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Exercices 29

12 2 Exercices Utilisation des connaissances 3 Correction d un œil myope (comme l exercice corrigé) Après analyse chez un ophtalmologiste, les caractéristiques d un œil myope sont les suivantes : vision lointaine C = 61 d, vision proche C = 65 d. Pour améliorer la vision, l ophtalmologiste prescrit des verres pour diminuer la vergence d une unité, quel que soit l état d accommodation. La distance cristallin-rétine est égale à 16,7 mm. Lorsque deux lentilles minces de vergences C 1 et C 2 sont accolées, l ensemble peut être remplacé par une lentille mince de vergence C 1 + C Préciser les caractéristiques des verres prescrits par l ophtalmologiste. 2. Entre quelles limites est ramenée la vergence du système (œil + lentilles)? 3. Où se situe l objet le plus éloigné que peut voir l œil après correction? 4 Une technique de peinture : le pointillisme Le document suivant représente un tableau peint par Georges Seurat au XIX e siècle, intitulé «Entrée du port de Honfleur». varier de 4 d pour accommoder. La distance cristallin-rétine est égale à 16,7 mm. 1. Calculer la vergence de cet œil lorsqu il est au repos (il n accommode pas). 2. Cet œil au repos observe un objet très éloigné. À quelle distance du cristallin l image se forme-t-elle? 3. En déduire la nature du défaut (myopie ou hypermétropie) présenté par cet œil. 4. Cet œil doit-il accommoder pour voir nettement un objet très éloigné? 5. Préciser le type de lunettes prescrites pour la correction. 6 Exercice à caractère documentaire Sur le site internet on trouve les informations suivantes : LES VERRES PROGRESSIFS La correction pour la vision de près peut être réalisée à partir d un verre unifocal dont la surface est taillé à partir d une sphère de rayon approprié (figure a). La vision est floue dès que le porteur lève les yeux pour regarder au loin. Les verres progressifs assurent une vision confortable pour toutes les distances. La courbure de ces verres, varie de manière continue du haut vers le bas du verre (du rayon d une grande sphère à celui d une plus petite, figure b). a Entrée du port de Honfleur, Georges Seurat. 1. Expliquer pourquoi la technique adoptée par le peintre s appelle «pointillisme». 2. Éloigner le livre de quelques mètres et observer la peinture. Que constate-t-on? 3. Rechercher dans une encyclopédie ou sur Internet quels sont les principaux peintres qui ont utilisé cette technique de peinture, et à quelle époque elle a eu son apogée. 5 Quel est le défaut? La vergence d un œil est de 60,3 dioptries lorsqu il accommode au maximum. La vergence de cet œil peut 1. Ces verres sont-ils convergents ou divergents. Justifier la réponse. 2. Quel est le défaut de l œil, relatif à la vision de près, qui peut être corrigé par ces verres. 3. Comment varie, du haut vers le bas, la vergence du verre progressif? 4. Quels sont les avantages des lunettes progressives par rapport aux lunettes simple foyer (ou unifocales). b 30 L œil réduit. Corrections des défauts de l œil Exercices

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS.

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE CH 1.03 : Modélisation de l'œil, Lentilles. Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. Notion contenu - Etudier la vision d un œil normal.

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections Plan: 1 Construction d'un œil réduit : 1.1Maquette de l œil : 1.2A retenir : 2. La vision : 2.1 Formation de l'image : 2.2 Accommodation du cristallin : 2.3

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts Objectif Modéliser l accommodation du cristallin. Reconnaître la nature du défaut d un œil à partir des domaines de vision et inversement. Associer à chaque défaut un ou plusieurs

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine).

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine). 1 ere L Chapitre P2 : L'œil 2008-2009 I) Modèle optique de l'œil : 1-1) Description de l'œil : Voir exercice 1 de la fiche d'activités 1 Les rayons lumineux reçus par l'œil traversent une succession de

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique bserver «Couleurs et images» Activité n 3 (expérimentale) ormation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique Connaissances Compétences - Accommodation du cristallin - onctionnement comparé

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

Thème 1 : La représentation visuelle

Thème 1 : La représentation visuelle Thème 1 : La représentation visuelle Chapitre 1 : l œil et la vision Page 2 : DOC1/ «L œil, système optique» Page 4 : DOC2 / «Les lentilles minces convergentes» Page 6 : DOC3 / «Les défauts de l œil» Page

Plus en détail

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Ce que vous savez déjà - Dans un milieu transparent et homogène (air de la salle de classe), la lumière se propage en

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il?

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? Activité 6 : Expérience de Mariotte Activité 1 : Etude anatomique de

Plus en détail

L'œil et les problèmes de vision

L'œil et les problèmes de vision L'œil et les problèmes de vision Sommaire Choix du sujet Présentation de l'œil humain Trois exemples des différents problèmes de vision et leur conséquence Schémas de deux problèmes de vision Modélisation

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Ce que l on voit de notre monde environnant estil vu de la même manière par toutes les autres espèces? Ce que l on voit-on est-il conforme à la réalité? Qu est-ce qu une

Plus en détail

module de biophysique annales d examens

module de biophysique annales d examens QUESTIONS D EXAMENS ELECTRICITE ET BIOELECTRICITE OPTIQUE GEOMETRIQUE ET BIOPHYSIQUE DE LA VISION BIOPHYSIQUE DES RAYONNEMENTS Partie B : - Chapitre Faculté de Médecine - Université d Alger 1/23 Soit un

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

( livre ch11 p174-189 189 ) CH 3: L' ŒIL

( livre ch11 p174-189 189 ) CH 3: L' ŒIL CH 3: L' ŒIL ( livre ch11 p174-189 189 ) Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire automatiquement sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les

Plus en détail

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR LA SITUATION DÉCLENCHANTE Pour amener la structure de l œil et son fonctionnement, en début de séance le professeur évoquera

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

document 1 - indice de réfraction

document 1 - indice de réfraction chap 1 les mécanismes optiques de la vision document 1 - indice de réfraction La lumière est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre. C'est ce phénomène qu'on observe lorsque l'on regarde

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

Séquence 8 : lentilles et œil

Séquence 8 : lentilles et œil Séquence 8 : lentilles et œil Classe de quatrième Objectifs de la séquence 8 : Savoir que : - une lentille convergente permet d obtenir l image d un objet sur un écran - il existe deux types de lentilles

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION THEME : REPRESENTATION VISUELLE Sous-thème : De l œil au cerveau CHAPITRE 2 L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION I. LE MODELE DE L ŒIL OU ŒIL REDUIT (Rappel) Pour le physicien, l œil est constitué

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image

Vision et image. PARtiE 1. Le programme. Évaluation diagnostique p. 16. observer Couleur, vision et image Vision et image PRtiE 1 Manuel unique, p. 16 ( Manuel de physique, p. 14) séquence 1 Le programme notions et contenus L œil, modèle de l œil réduit. Lentilles minces convergentes : images réelle et virtuelle.

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Si le lampadaire est allumé, pourquoi Julien

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

Chapitre 3 : Lentilles

Chapitre 3 : Lentilles 2 e B et C 3 Lentilles convergentes 1 3.1 Définitons Chapitre 3 : Lentilles Les surfaces des lentilles sont sphériques. La droite joignant les centres C 1 et C 2 des deux calottes donne l axe optique de

Plus en détail

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques : Université de Cergy-Pontoise 2015-2016 Complément d optique géométrique et de mécanique S2-CUPGE-MP/PC TD n o 3 : Lentilles minces sphériques Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

ACTIVITE COURS : L œil, accommodation, défauts et correction (chapitre 3 sur les mécanismes optiques de la vision)

ACTIVITE COURS : L œil, accommodation, défauts et correction (chapitre 3 sur les mécanismes optiques de la vision) ACTIVITE COURS : L œil, accommodation, défauts et correction (chapitre 3 sur les mécanismes optiques de la vision) Durant toute cette séance, nous allons utiliser le logiciel Optikos http://www.sciencesedu.net/physique/optikos/optikos.htm

Plus en détail

1 La représentation visuelle

1 La représentation visuelle 1 La représentation visuelle L ŒIL, SYSTÈME OPTIQUE ET FORMATION DES IMAGES (PHYSIQUE-CHIMIE) L œil, organe des sens détecte les variations des stimuli externes comme les variations de la lumière et transmet

Plus en détail

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE Chap n 5 IMAGES FRMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE 1) DÉFINITIN DE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Une lentille est un milieu transparent et homogène limité par deux surfaces sphériques. Elle Une lentille

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Exercices sur les miroirs plans

Exercices sur les miroirs plans Exercices sur les miroirs plans 1 Concepts de base... Faire un commentaire pour chaque affirmation suivante : 1. Nous pouvons voir la lumière puisque nous pouvons visualiser un faisceau lumineux en dispersant

Plus en détail

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TP0 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE I. QU EST-CE QU UNE LENTILLE CONVERGENTE?. Caractéristiques des lentilles disponibles avec le matériel d optique: Définitions : Une lentille est un solide

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie)

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision ( ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) - Simulation de l œil avec correction (3 ème partie) - Choix d une

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE PARTIE 1 : OBSERVER- Chapitre 1 : Vision et Image p 1/5 CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/oeil/oeilindex.htm I- MODELE DE L ŒIL REDUIT : 1- Le fonctionnement

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

UE 12 - Optique Géométrique

UE 12 - Optique Géométrique UE 12 - Optique Géométrique Travaux Pratiques 2013-2014 TP N 2 : LENTILLES MINCES - FOCOMÉTRIE Dans ce TP il s agira d étudier des lentilles convergentes et divergentes qui sont les constituants de base

Plus en détail

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC Niveau Références B.O. Partie 4 ème C. La lumière : couleurs, images, vitesse LENTILLES, FOYERS ET IMAGES Pré requis Connaissances : Il existe deux types de lentilles,

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections I. Construction d'un œil réduit : 1- Maquette de l œil : Après avoir observé la maquette de l œil, rechercher les éléments optiques la constituant. 2- A retenir

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - Chapitre 19 : Partie 2 - Lentilles et instruments d optique 1. Conditions de Gauss : système optique : il est défini

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

TD : Lentilles minces

TD : Lentilles minces Questions de cours TD : Lentilles minces SP-Q Quelles sont les relations de conjugaison d une lentille Expressions du grandissement transversal SP-Q Comment construire le rayon émergent correspondant à

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces Ex 01 Ex 02 Catadioptre T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces O Deux miroirs rectangulaires M et M forment un C angle de 70, AC = AC = 50 cm. 1. Un point lumineux P se trouve entre les miroirs.

Plus en détail

4QUELQUESINSTRUMENTS

4QUELQUESINSTRUMENTS 4QUELQUESINSTRUMENTS Ce chapitre aborde quelques applications courantes. Ce chapitre est accessible en ligne à l adresse : Sommaire http://femto-physique.fr/optique_geometrique/opt_c4.php 4.1 L œil humain.....................................

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0.

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0. 1. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine d. déforme ; la rétine ; accommode e. la rétine f. l'objectif ; à la pellicule

Plus en détail

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie

Points essentiels. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain. L hypermétropie La myopie La presbytie L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement La lumière traverse la cornée et pénètre dans l œil par

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

Chapitre 1 - Œil, lentilles minces et images

Chapitre 1 - Œil, lentilles minces et images Chapitre - Œil, lentilles minces et images Manuel pages 2 à 27 Choix pédagogiques Le cours de ce premier chapitre précise tout d'abord la notion d'objet et d'image en optique. Puis après une description

Plus en détail