LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE"

Transcription

1 LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011

2 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques des cours pétroliers: mécanismes et mesures

3 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications

4 Prix du pétrole sur le long terme Prix mensuel du West Texas Intermediate (WTI) en dollars par baril (source: EIA-DOE) 140, ,000 US dollar / baril 100,000 80,000 60,000 40,000 20,000 0, Prix du baril en dollars courants Prix du baril en dollars constants (base 100 en décembre 2010)

5 Prix du brut période récente US dollar/baril 160, , , ,000 80,000 60,000 40,000 20,000 Cours du baril de WTI du baril en dollar (source: EIA-DOE) Pic Forte volatilité Pic pétrolier juin 2008: 134 USD/baril 0, Prix courant du baril en dollar

6 Explications des fluctuations Fondamentaux des cours pétroliers: donnent la tendance du prix (long terme) Déséquilibre offre/demande Explorations et nouvelles découvertes Phénomènes ponctuels déstabilisant: vont amplifier ou réduire la tendance (court terme) Spéculation Evènements politiques ou militaires «News»

7 Les fondamentaux Marché mondial Offre de pétrole brut Du rythme d investissement Réserves prouvées Nouvelles découvertes stocks Demande de pétrole brut Croissance économique stocks

8 Les principaux acteurs du marché en 2009 (source EIA-DOE) Producteurs (en millions de barils/jour) Consommateurs (en millions de barils/jour) Stocks (en millions de barils) Réserves prouvées (en milliards de barils) 1 Russie 9,93 USA 18,81 USA 1176 Arabie 267 Saoudite 2 Arabie Saoudite 9,76 Chine 8,32 Japon 589 Canada USA 9,14 Japon 4,44 Allemagne 284 Irak Iran 4,18 Inde 3,11 Canada 195 Koweit Chine 3,99 Russie 2,74 France 175 Venezuela 100

9 Les écarts entre production et consommation expliquent la tendance des cours Milliers de barils/jour Demande et production mondiales et cours du WTI (source: EIA-DOE) Production mondiale Demande mondiale WTI 120, ,000 80,000 60,000 40,000 20,000 0,000 USD/Baril

10 Offre vs demande: Rôle de l OPEP OPEP dispose d un pouvoir considérable sur l offre mondiale (40%); ce qui lui permet d influencer les cours directement Politique de quotas de production afin de maintenir les prix au niveau souhaité: Baisse des quotas pour réduire la production et augmenter les prix Hausse des quotas pour relâcher les tensions sur le marché et faciliter une baisse des cours

11

12 Exploration, nouvelles découvertes et réserves prouvées La prospection qui donne lieu au forage de nouveaux puits de pétrole et augmente le niveau des réserves va avoir une incidence sur la tendance du prix en guidant le rythme de production De nouvelles découvertes favorisent le maintien de la production Un ralentissement va freiner la production Les découvertes et l exploitation des nouveaux puits dépendent des investissements Ces grands équilibres agissent sur la tendance des cours en modifiant l idée du stock disponible de l hydrocarbure

13 Exploration et cours pétroliers

14 prix du WTI en dollars/baril Réserves prouvées et cours pétroliers Réserves prouvées et cours du WTI 120, ,000 80,000 60,000 40,000 20,000 0, Réserves prouvées en millions de barils Réserves prouvées WTI

15 Autres facteurs explicatifs ponctuels Evènements politiques et militaires: conflits, embargo, grèves Incidence directe sur l offre: coupure soudaine et brutale des «robinets» (ex: les deux premiers chocs pétroliers) entraînant un déséquilibre sur le marché Spéculation Comportement d opérateurs non-commerciaux sur les marchés à terme qui réalisent des arbitrages entre prix spot et prix à terme (future) «News» Evènement ultra-temporaire affectant la production, l approvisionnement ou la distribution de pétrole

16 Evénements politiques et militaires (source

17 La spéculation Explication très souvent avancée pour justifier les fluctuations des cours Phénomène certain car perceptible mais extrêmement difficile à quantifier Volume de titres «papier» (dérivés) échangé accru Nombre d opérateurs non-commerciaux de plus en plus élevé Contribution à une volatilité élevée des cours plutôt qu explication structurante

18 2) La hausse des cours est-elle une menace pour la reprise économique

19 Perspectives Tendance: nous nous dirigeons vers une ère du pétrole cher Le «pic» pétrolier est imminent, peut être derrière nous Menace pour la croissance potentielle A court terme une hausse des prix du baril demeure un facteur explicatif de ralentissement de l économie Opportunité: la tendance à la baisse de la dépendance énergétique

20 D un point de vue structurel Les économies industrialisées, la France notamment devraient logiquement être de moins en moins impactées par un choc pétrolier étant donné la diminution de l intensité énergétique Intensité énergétique: Quantité de pétrole/d énergie par unité de richesse produite Incidence sur le processus de production et les coûts de production: place de l énergie dans la fonction de production

21 Evolution de l intensité énergétique pour quelques économies (source EIA) Intensité énergétique en BTU/ US Dollar (2000) United States Brazil Central & South America France Middle East South Africa Australia China Japan

22 A plus court terme Le pétrole constitue un «intrant» dans le processus de production: La hausse des cours (choc d offre) entraîne une hausse des coûts de production: Augmentation des prix: inflation Baisse de la production: récession Peut amener le décideur public à modifier la politique économique: monétaire et budgétaire: effets indirects Effets finaux diffèrent selon le statut de l économie sur le marché: Effet accrus pour des pays importateurs nets de pétrole qui voient leur balance commerciale se dégrader Effet revenu positif pour les pays exportateurs nets: effet net sans doute positif

23 Lien entre cours pétroliers et activité économique aux Etats-Unis

24 Quelques mesures économétriques de l impact d une hausse du prix du baril (+15 USD/+50%) sur le niveau du PIB (en %) et l inflation Selon le modèle de prévision INTERLINK de l OCDE en 2004: Notes: -Taux d intérêt nominaux constants - Ecart par rapport au niveau de référence en %

25 Conclusion A court terme la hausse du prix du baril pèsera peu sur nos économies (à l inverse des émergents) Fitch a revu la croissance mondiale à la baisse de 3,2% contre 3,8% (3% contre 3,2% aux USA) A long terme, une inadéquation entre l offre (faible investissement et assèchement des réserves) et la demande (dynamisme des émergents) de pétrole peut conduire à une explosion des cours Nos économies demeurent vulnérables à des hausses soudaines et brutales du prix du baril y compris à court terme La croissance potentielle de nos économies sera affectée par une hausse durable du prix du baril sans changement majeur de nos habitudes Comment s en prémunir? Réduire la dépendance au pétrole En améliorant l efficience énergétique En modifiant le «mix» énergétique: baisser la part des énergies fossiles

Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques

Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques Direction des Etudes Economiques Le septembre Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques Le choc n est plus du côté de l offre Malgré quelques pauses, la tendance

Plus en détail

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril avril N - Le prix du pétrole dans ans : dollars/baril Les observateurs et les institutions internationales font des hypothèses très conservatrices en ce qui concerne le prix du pétrole dans les dix prochaines

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

COMMENTAIRE LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT. Services économiques TD

COMMENTAIRE LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT Faits saillants À sa réunion semestrielle, l OPEP a décidé de maintenir ses quotas de production, laissant

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Pétrole: grande nouvelle de 2014 : quid de 2015?

Pétrole: grande nouvelle de 2014 : quid de 2015? Pétrole: grande nouvelle de 2014 : quid de 2015? Alerte 6 janvier 2015 Les Cahiers Verts de l Économie 9, rue d Artois 75008 Paris Tél : 01 53 42 65 33 E- mail : socofi@socofi.com www.cahiersvertsdeleconomie.com

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 ALI AL-NAIMI (MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE) EN 2015 : «NO ONE CAN SET THE PRICE OF OIL IT S UP TO ALLAH» 100 90 80 70 60 50 40 30 20 novembre

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Le gaz naturel en Europe: un atout fragilisé par le charbon et les tensions politiques Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur Emérite à l

Plus en détail

Banque nationale suisse

Banque nationale suisse IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle Combinaison des politiques budgétaires et monétaires 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et

Plus en détail

Métaux industriels. Pétrole

Métaux industriels. Pétrole Nous sous-pondérons les matières premières les plus cycliques (métaux industriels et pétrole). Mais nous considérons toujours l or et les autres métaux précieux comme des valeurs refuge. Les matières premières

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Monsieur le président, Messieurs les vice-présidents, Madame et Messieurs les membres du Comité, bonjour.

Monsieur le président, Messieurs les vice-présidents, Madame et Messieurs les membres du Comité, bonjour. Allocution de Jean-Denis Fréchette Directeur parlementaire du budget devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 28 avril 2015 (La version prononcée fait foi) Monsieur le président,

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 18 décembre 1 N 119 L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? La baisse du prix du pétrole, quand on prend en compte la taille

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII Prix du pétrole et activité économique Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII 1 Introduction Poids considérable du pétrole dans l économie mondiale

Plus en détail

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UN REPLI SENSIBLE DU PRIX DU BARIL DEPUIS QUELQUES MOIS Le cours du baril de Brent a chuté à partir de l été

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe

Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe 1 février 15 Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe La baisse des cours du pétrole observée depuis le milieu de l été

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE SEPTEMBRE 2015 31/10/2015.

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE SEPTEMBRE 2015 31/10/2015. RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION 31/10/2015 MOIS DE SEPTEMBRE 2015 Page 1 CONTEXTE INTERNATIONAL Entre 1859 et 1968, l exploitation de pétrole a connu de nombreux booms et effondrements,

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

«Japon, Moyen-Orient, reprise économique : quels impacts sur les matières premières?»

«Japon, Moyen-Orient, reprise économique : quels impacts sur les matières premières?» INFORMATION 12 mai 2011 «Japon, Moyen-Orient, reprise économique : quels impacts sur les matières premières?» Les répercussions du tremblement de terre japonais, les mouvements de révolte en Lybie tout

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

LA CHUTE DES COURS DU PETROLE LA VISION DES FINANCIERS. CONFERENCE AFTP - AEE 4 mars 2015

LA CHUTE DES COURS DU PETROLE LA VISION DES FINANCIERS. CONFERENCE AFTP - AEE 4 mars 2015 LA CHUTE DES COURS DU PETROLE LA VISION DES FINANCIERS CONFERENCE AFTP - AEE 4 mars 2015 Frédéric LASSERRE Président & Co-fondateur frederic.lasserre@belaco-capital.com 1 AVERTISSEMENT Belaco Capital est

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée Épreuve composée Pour la partie 3 (Raisonnement s appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Le point sur le pétrole

Le point sur le pétrole Clément Gignac V-P Principal et économiste en chef Le point sur le pétrole 10 février 2015 1 Mise en garde Les opinions exprimées dans cette présentation reposent sur les conditions de marché actuelles

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours

Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours Rueil Malmaison 24 octobre 2015 Evolution du mix-énergétique ACP Aymeric de Villaret 24-10-2015 Rueil-Malmaison 2 Le gaz seule grande énergie

Plus en détail

Géopolitique de l énergie en 2014

Géopolitique de l énergie en 2014 2014 - IFP Energies nouvelles Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Géopolitique de l énergie en 2014 Jean-Pierre Favennec Professeur

Plus en détail

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale

Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale ŒKONOMIA Analyse du 8 septembre 2015 Chine, Pétrole, Taux : Vers une nouvelle géographie de la croissance mondiale Depuis le début de l année, on parle beaucoup de l exceptionnel alignement des planètes

Plus en détail

Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord

Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord Valorisation du bois Chaudière-Appalaches 11 février 215 Michel Vincent Ing.f., économiste Directeur services économiques

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel Le Prix du Pétrole. Généralités : Il faut tout d abord différencier le prix du «pétrole» qui dépend essentiellement de la production du pétrole brut, et le prix des produits pétroliers qui dépend de principalement

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

PÉTROLE : DU CARBONE POUR LA CROISSANCE

PÉTROLE : DU CARBONE POUR LA CROISSANCE ÉTUDE SPÉCIALE PÉTROLE : DU CARBONE POUR LA CROISSANCE Céline Antonin, Bruno Ducoudré, Hervé Péléraux, Christine Rifflart, Aurélien Saussay OFCE, Sciences Po La chute du prix du Brent de 50 % en six mois

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Modèles ricardien et HOS ont des points communs mais sont assez spécifiques: avantages comparatifs fondés sur: - différences

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015 Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord Octobre 215 1 Feuille de route Environnement mondial Thèmes régionaux Exportateurs et importateurs de pétrole de la région MOANAP 2 Perspectives

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde?

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? La réunion de tous les dangers La réunion de l OPEP du 27 novembre dernier qui s est tenue à Vienne a été évènement majeur. Dans son communiqué final, l OPEP reconnait

Plus en détail

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser

Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser 27 juin 2012 Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser Le cours du pétrole a toujours fait l objet de fortes fluctuations qui ne reflètent pas nécessairement les perspectives

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

MacSim. Un logiciel pour l évaluation des politiques macro-économiques

MacSim. Un logiciel pour l évaluation des politiques macro-économiques Octobre 2012 MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macro-économiques JEAN-LOUIS BRILLET, GILBERT CETTE ET IAN GAMBINI 1 LE LOGICIEL MACSIM Sommaire général Octobre 2012 Sommaire général I.

Plus en détail

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL I A évolution récente du commerce et quelques TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL 1. Introduction: La croissance du commerce et de la production a été moins rapide en 2 que l année précédente

Plus en détail

Devoir n 1. Première partie : Mobilisation des connaissances. 1. Comment les chocs d offre expliquent-ils les fluctuations économiques?

Devoir n 1. Première partie : Mobilisation des connaissances. 1. Comment les chocs d offre expliquent-ils les fluctuations économiques? Devoir n 1 Première partie : Mobilisation des connaissances 1. Comment les chocs d offre expliquent-ils les fluctuations économiques? 2. En quoi la déflation peut-elle avoir un effet dépressif sur l économie?

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050. Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011

L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050. Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011 L économie mondiale et le Maroc à l horizon 2050 Agnès Bénassy-Quéré, Lionel Fontagné and Jean Fouré IRES Rabat, 17 juin 2011 1 Attention aux calculs de coin de table Ex. Chine : Taux de croissance constant

Plus en détail

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2)

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Accès aux cartes et graphiques Version Juillet 2015 1 ENERGIES PRIMAIRES CHARBON PETROLE

Plus en détail

Prévisions économiques 2011. Yanick Desnoyers

Prévisions économiques 2011. Yanick Desnoyers Prévisions économiques 2011 Yanick Desnoyers ÀNOTER ÀVOTRE AGENDA 16 novembre 2010 8 mars 2011 POUR ALLER PLUS LOIN Consultez le dossier complet sur la rémunération à l adresse suivante : www.portailrh.org/previsions

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse

L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse L'industrie de l'énergie, G. Chauveteau, Commission Energie Attac Toulouse 1 I La richesse grâce aux énergies fossiles! II Pic du pétrole et économie de marché III Les ressources non-conventionnelles IV

Plus en détail

Pétrole & Energies: Situation Novembre 2011 dans le Monde

Pétrole & Energies: Situation Novembre 2011 dans le Monde Pétrole & Energies: Situation Novembre 2011 dans le Monde Au menu du mois de Novembre: Le pétrole a décidé de célébrer la fin du mois de novembre en franchissant la barre des 100$ à New York pendant que

Plus en détail

Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies»

Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies» Simon LEFEBVRE - Simon NADEAU Kawrantin ROUDAUT - Thibault WANSCH Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies» 2 décembre 2013

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Conjoncture et perspectives économiques mondiales

Conjoncture et perspectives économiques mondiales Conjoncture et perspectives économiques mondiales Association des économistes québécois ASDEQ 4 décembre 2012 Marc Lévesque, Vice-président et économiste-en-chef, Investissements PSP Ralentissement de

Plus en détail

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années mondiales de services commerciaux 1995 1 179 milliards 2005 2 516 milliards 2014 4 872 milliards mondiales de marchandises Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations

Plus en détail

L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro

L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro L impact de la hausse des prix du pétrole sur la croissance de la zone euro Auteur : Jean-François JAMET - Ancien élève de l Ecole Normale Supérieure (Ulm) et de l Université Harvard, consultant auprès

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS PRÉSENTÉ À : L INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX PAR : BENOIT BRILLON, CFA

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Incidences financières de la baisse des prix du pétrole. Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca

Incidences financières de la baisse des prix du pétrole. Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca Incidences financières de la baisse des prix du pétrole Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca Le directeur parlementaire du budget (DPB) a pour mandat de présenter au Parlement une analyse

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail