UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN MARCHÉ EN BONNE TENUE"

Transcription

1 A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN MARCHÉ EN BONNE TENUE ENTREPÔTS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» CBRE Études et Recherche INVESTISSEMENTS Engagements Taux «prime» bureaux Évolution / fin 21 Les faits marquants en 20 Un conseil ministériel décide d un plan général touchant la sécurité et le développement économique de. Décision du gouvernement de la création d une métropole Grand. devient le 3 ème port pétrolier mondial, derrière ceux de Rotterdam au Pays-Bas et de Houston au Texas. Le janvier 23,, Aix-en-Provence et Arles sont devenues la Capitale Européenne de la Culture jusqu à la fin de l année. Ouverture d espaces culturels tels que le musée MuCEM, Maison de la Méditerranée, Regards de Provence, friche Belle de Mai, le Frac (Fonds Régional d Art Contemporain). Démarrage des travaux d Euromed Center. La 1 ère tranche de rénovation du Vieux Port (semipiétonisation) a été livrée en janvier 23. * Pour suivre les marchés régionaux, CBRE se base sur un échantillon de 15 métropoles régionales représentatives, il s agit d Aix-en-Provence/, Bordeaux, Clermont- Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice/Sophia Antipolis, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse. POINT DE VUE Au terme de l année 20, le stock immédiat de bureaux en régions* demeure inférieur à 2 millions de m². Avec un volume total d offres disponibles de 1,9 million de m², il enregistre une baisse de - 3 % par rapport à fin 21. La part du neuf, tout comme l an passé, n est que de 21 %. Un manque d offres neuves se fait toujours ressentir dans la plupart des villes. Les marchés régionaux ont fait preuve d une certaine résistance en 20. La demande placée s élève à 1,24 million de m², soit une légère baisse annuelle de - 5 %. Ce volume commercialisé se classe dans la moyenne des dernières années (1,21 million de m²). Toutefois, des disparités importantes en termes d activité sont constatées selon les villes. Ainsi, les villes d Aix-en-Provence /, Rouen et Rennes ont bien performé, comblant leur repli de 21, tandis que, dans une dynamique contraire, Nantes, Nice / Sophia-Antipolis et Lyon ont connu une baisse de régime. Plusieurs constats valables l an passé se sont répétés en 20 et notamment la poursuite du déclin des transactions > m² : 28 transactions en Chiffres clés de l unité urbaine Données socio-économiques Superficie (en km²) Population , Emplois totaux Etablissements actifs au 31// Revenu net moyen par foyer fiscal en Indice de revenu moyen des foyers fiscaux en 20 (France = 0) Densité d'emplois (Nombre d'emplois au km²) ,4 Source : INSEE 20, 21 en 21 et 18 en 20. Un rattrapage a pourtant eu lieu au second semestre : 14 transactions > m² ont été signées contre 4 seulement au cours du 1 er semestre. Les utilisateurs cherchent toujours à se repositionner dans des locaux neufs et biens localisés mais qui se raréfient. Les secteurs du public et parapublic restent des acteurs majeurs des marchés de régions. Dans l ensemble, les valeurs locatives faciales des actifs de qualité se sont appréciées en régions. Le loyer moyen pour le neuf et restructuré s établit à 177 et le loyer «prime» demeure lyonnais et atteint 285 HC/m²/an. S agissant des investissements, les marchés régionaux les plus profonds attirent toujours les investisseurs en quête de rendements sécurisés. Stanislas Leborgne, Directeur du Développement Régions CONTEXTE ÉCONOMIQUE RÉGION PACA La croissance des Bouches-du-Rhône a été proche de 0 en 20 et pourrait avoisiner les + 0,2 % en 23 (source : Oxford Economics). D après le «Baromètre 13» réalisé par l UPE 13, la CCI Provence et la CCI du Pays d Arles, les entreprises globalement faisaient état fin 20 d un manque de visibilité sur fond de demande peu fournie. La hausse du chômage observée en 20 devrait continuer en 23. Au 3 ème trimestre 20, le taux de chômage atteignait,2 % contre,4 % au niveau régional et 9,9 % en France métropolitaine.

2 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView 2

3 Évolution de l offre immédiate et de la demande placée (en milliers de m²) Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Répartition géographique de l offre immédiate Vitrolles 4 % Centre 6 % Euroméditerranée 13 % Sud 16 % Nord 17 % Offre future (en m²) Aix 23 Aix Disponibilités certaines 24 et plus Aix Aix-en-Provence 26 % 24 et plus Disponibilités probables Est 18 % Fourchettes de loyers pour des bureaux neufs ou restructurés à Aix-en-Provence (en HC/m²/an) LES BUREAUX Données générales 20 Aix-en- Provence Parc au 31/ m²* m² = Offre disponible au 31/ m² 8 % m² 20 % Taux de vacance au 31/ 7,1 % 6 % Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² 60 % m² m² 30 % Délai théorique d écoulement 1 année 1,5 année 23 : des livraisons de neuf très attendues À mi-année, le stock enregistrait une progression par rapport au 31 décembre 21 dans les deux villes. En fin d année, le volume d offres disponibles s est réduit de m² à Aix-en-Provence et m² à par rapport au 30 juin 20. L offre immédiatement disponible s élève ainsi au 31 décembre 20 à m² à Aix-en-Provence dont seulement 8 % de neuf et à m² à avec une part de neuf à 20 %. L offre immédiatement disponible est localisée principalement à Aix-en-Provence (26 %), notamment dans le secteur des Milles et de la Duranne, ainsi qu à Est (18%), Nord et Sud à 51 %. Le marché des bureaux marseillais débute l année 23 dans un contexte de manque d offres neuves notamment dans les secteurs les plus convoités d Euroméditerrannée et du Prado. À, la situation est d autant plus tendue qu environ m² du stock neuf disponible (soit 71 % du stock neuf total) rencontrent des difficultés à trouver preneur car ils ne respectent pas les principaux critères de recherche des utilisateurs tels que la localisation, des services sur place ou la proximité des transports en commun. Au cours de l année 20, seules deux opérations «en blanc» ont été livrées à : Cap Azur (6 000 m 2 ) et Vallon de Malpassé (1 400 m²). En 23, un immeuble de m² sera livré à, l Ilot 34 à Euroméditerrannée. De plus, m² d offres futures certaines alimenteront le stock neuf à partir de 25 avec notamment les livraisons à Euroméditerrannée de plus de m² rue Jobin et de m² pour Euromed Center. L offre future probable s élève à m². Elle se compose pour moitié du programme La Marseillaise (Tour de m²) qui pourrait être livré en 26. À Aix-en-Provence la situation est différente car plusieurs programmes en cours de construction doivent être livrés dans le courant de l année 23. C est le cas notamment de l Étoile Ampère aux Milles qui proposera m² de bureaux à la location de 145 à 160 HC/m²/an ainsi que du Triangle Vert au Tholonet de 1 0 m² à la vente. * : le parc d Aix-en-Provence a été réévalué Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView

4 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView Aix-en-Provence et enregistrent un bon niveau d activité Les marchés aixois et marseillais terminent tous deux l année 20 sur un bon résultat. En effet, m² ont été placés à Aix-en-Provence en 20 contre m² en 21 (+ 62 %) et m² à contre m² en 21 (+ 60 %). Ces performances sont en grande partie dues à l importance des transactions > m² : 3 ont été réalisées dans chacune des villes. Eurocopter (entreprise aéronautique) s est positionnée sur un compte-propre de 000 m² à Vitrolles, Orange a pris à bail m² dans l immeuble L Ensoleillée livrable en 23 et Inside Secure (société informatique) m² à Meyreuil. À, la Banque Populaire a fait l acquisition en comptepropre de 300 m² au Prado, la SNCM a loué m² à Euroméditerranée et EDF occupe m² à Euroméditerranée 2 en compte-propre. Plus de la moitié (53 %) des transactions recensées dans les Bouches-du-Rhône s est orientée vers les secteurs d Aix-en-Provence (32 %), de Sud (20 %) et Euroméditerranée (19 %). De plus, les mouvements réalisés au cours de l année 20 ont été principalement motivés par des repositionnements d entreprises vers des locaux plus adaptés à leur besoin et mieux placés. Les secteurs d activité de la technologie, de la finance, du public et parapublic demeurent des acteurs majeurs. Des valeurs qui suivent des tendances hétérogènes Les valeurs locatives faciales à sont en progression pour les locaux neufs et restructurés et s échelonnent entre 135 et 270 HC/m²/an. Le loyer «prime» a augmenté de 20 en fin d année 20 suite à une transaction réalisée à 270 HC/m²/an dans le Balthazar, bâtiment qui sera livré en 24 à Euroméditerrannée. Concernant le seconde main, les valeurs demeurent comprises entre 1 et HC/m²/an. À Aix-en-Provence, les valeurs locatives faciales, entre 150 et 170 HC/m²/an pour les locaux neufs ou restructurés, sont en baisse de - 30 concernant la fourchette haute. Le loyer «prime» est toujours à dans le centre-ville et concerne des locaux de seconde main. Les avantages commerciaux accordés sont en moyenne de 1 à 2 mois par année d engagement à Aix-en-Provence comme à. Les prix de vente, toutes qualités de biens confondues, se sont appréciés à Aix-en-Provence et à concernant la valeur haute des produits neufs ou restructurés qui peut atteindre HD/m². Fourchette de loyers pour des bureaux neufs ou restructurés à (en HC/m²/an) Nord 5 % Est 5 % Centre 8 % Vitrolles % 00 Euroméditerranée 19 % Répartition géographique de la demande placée Aix-en-Provence 32 % Sud 20 % 4 Valeurs au 31//20 Aix-en-Provence Loyers HC/m²/an Prix de vente ou HD/m² Loyers HC/m²/an Prix de vente ou HD/m² Neuf ou restructuré 150 / / / / Seconde main 0 / / 2 1 / / 2 800

5 Données générales 20 Offre disponible au 31/ Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Demande placée dans l'année Aix-en- Provence m² 20 % m² 0 m² 15 % m² 0 % m² 0 m² Délai théorique d écoulement 1,4 année 2,1 années Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ N.S. : Non significatif Évolution de l offre immédiate et de la demande placée en locaux d activités et petits entrepôts < m² (en milliers de m²) * Rupture de l historique car la distinction entre locaux d activités et entrepôts <5 000 m 2 n est plus faite N.S. LES LOCAUX D ACTIVITÉS (TOUTES SURFACES) ET PETITS ENTREPÔTS < M² Une offre immédiate en recul Le volume d offre immédiate s est réduit dans le département des Bouches-du-Rhône par rapport à fin 21, passant de m² à m² à Aix-en-Provence (- 14 %) et de m² à m² à (- 4,5 %). La qualité du stock disponible s est améliorée. En effet, il y a moins de tension sur le neuf à Aix-en-Provence. Sa part a doublé par rapport à fin 21 et atteint 20 % fin 20. est toujours dans une situation de pénurie d offre neuve. Au regard des caractéristiques géographiques de, les constructions neuves sont très contraintes par le manque de foncier. L essentiel de l offre immédiate est situé à Vitrolles concernant le marché d Aix-en-Provence et à Nord (47 %) et Est (38 %) concernant celui de. Un seul projet «en blanc» est recensé pour 23, la livraison de m² dans le Parc des Florides à Marignane (Aix-en-Provence). L offre future probable s élève quant à elle à m² à Aix-en-Provence et à m² à. Très bon volume d activité en 20 Le marché des locaux d activités et petits entrepôts a également connu un bon rythme de commercialisation avec une demande placée qui a quasiment doublé à Aix-en-Provence (+ 88 %) et progressé de + 57 % à. Le volume placé dans le département au cours de l année 20 s élève à m² ( m² à Aix-en-Provence et m² à ). 3 transactions significatives, d environ m² d entrepôts chacune, ont été réalisées à Aubagne et Vitrolles. La Communauté d Agglomération du pays d Aubagne a notamment acquis m² à Aubagne. Ainsi, 34 % du volume commercialisé ont porté sur le secteur grand Est (Aubagne compris). Les contrats à la location ont été privilégiés par les acteurs à hauteur de 87 % contre 13 % à la vente. Valeurs attaquées à Les valeurs locatives faciales sont stables à Aix-en-Provence. En revanche, la fourchette haute des loyers neufs ou restructurés s est dépréciée de - 20 à passant de 0 à 0 HC/m²/an au 31 décembre 20. La fourchette des prix de vente s est resserrée concernant les locaux de seconde main à Aix-en-Provence pour s établir au niveau de ceux de : entre 500 et 600 HD/m². Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView Valeurs au 31//20 Aix-en-Provence Loyers HC/m²/an Prix de vente ou HD/m² Loyers HC/m²/an Prix de vente ou HD/m² Neuf ou restructuré 70 / / / / 800 Seconde main 40 / / / / 600 5

6 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView 6 LES ENTREPÔTS > M² (RÉGION PACA) Dans un climat fortement marqué par l attentisme des acteurs, résultant en grande partie de la morosité économique et des interrogations concernant le renforcement de la fiscalité, les demandes exprimées ont diminué de moitié en 20 ( m²). Souffrant d un manque de visibilité, les entreprises ont préféré reporter, voire annuler leurs projets immobiliers et les délais de réalisation des opérations s allongent en conséquence. En outre, une inadéquation de plus en plus marquée entre l offre et la demande se fait sentir. D une part, le peu de foncier disponible est un frein aux projets de développements et, d autre part, les produits les plus recherchés (neufs ou très récents > m²) sont de moins en moins nombreux. Tension sur les produits de qualité Déjà en baisse en 21, l offre immédiate a poursuivi sa résorption en 20 et s établit à m² au 31 décembre 20 (- 4 % en un an). Les surfaces libérées n ont pas compensé les volumes placés en 21 et l absence de lancements «en blanc» ne permet pas le renouvellement du stock de qualité. Ainsi, plus de la moitié des surfaces disponibles est en état d usage, contre le tiers un an plus tôt. De plus, la totalité du stock est < m². Néanmoins, plusieurs très grandes unités (d environ m² chacune) seront livrées en clés-en-main d ici fin 23- début 24, qui entraîneront des libérations de surfaces importantes, redonnant un peu de fluidité au marché. En effet, des secteurs comme Clesud sont aujourd'hui en situation de sous-offre. Saint-Martin-de-Crau ne dispose plus d aucun produit vacant. La moitié des disponibilités est localisée dans le diffus, à Vitrolles et dans la région d Avignon notamment, pour des immeubles anciens et de classe B, au mieux. Avec m², le niveau des offres «en gris» reste important. Ces programmes sont prêts à démarrer aux Arcs et Distriport pour la plupart, et devraient permettre la réalisation de clés-en-main ou comptes-propres. Mais le défaut de réserves foncières devient hautement problématique et peu d autres développements potentiels correspondant aux demandes sont à envisager. Peu d offres, moins de transactions Après une année 21 exceptionnellement dynamique, 20 s affiche en repli : m² commercialisés (- 55 %). Les marchés ont logiquement été impactés par la rareté de l offre. Ainsi, une seule transaction a été réalisée à Distriport début 20 (prise à bail de m² par Pro-Log). Il en est de même à Saint-Martin-de-Crau, avec le clés-en-main locatif de m² pour Maisons du Monde. Le vaste programme de développement de l enseigne sur la commune est en effet à l origine de plusieurs grandes constructions depuis 21. Quant à la zone de Clesud, elle a vu ses volumes diminuer de - 20 % en un an ( m²). Pénalisée par un manque d offres de grande taille depuis quelques années, les utilisateurs se sont tout de même positionnés sur les petits produits en état d usage disponibles. Enfin, à l instar des autres marchés français, l activité des prestataires logistiques a été touchée en 20, corrélée au ralentissement de celle de leurs clients qui ont réduit leurs surfaces de stockage. Un certain nombre de demandes ont par ailleurs été directement initiées par les chargeurs. Les logisticiens ne pèsent donc plus que dans un tiers des transactions (en nombre) en 20, contre 65 % en 21. Stabilité des valeurs Les valeurs locatives faciales sont stables. La pression économique qui pourrait être opérée par les utilisateurs est tempérée par la situation de sous-offre qu ils rencontrent sur le marché. Les avantages commerciaux sont compris, en moyenne, entre 1 et 2 mois de franchise par année de bail ferme. Données générales régionales Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Sources : CBRE et Immostat Évolution de la demande placée et de l offre immédiate (en milliers de m²) Sources : CBRE et Immostat Répartition géographique de la demande placée en 20 (en volume) Valeurs locatives faciales au 31//20 (HT HC/m²/an) Parc au 31/ m² m² Offre disponible au 31/ Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres 217 m² 66 % m² m² 46 % m² m² m² 80 % 67 % Délai théorique d écoulement 7 mois 1,3 année Distriport 9 % Autres secteurs 13 % Clesud 33 % Sources : CBRE et Immostat Neuf / restructuré / rénové 40 / 42 État d usage 38 / 40 Saint-Martin-de-Crau 45 %

7 Engagements en régions - hors portefeuilles multi-sites (en milliards d euros) Taux de rendement «prime» à Aix-en-Provence et % % 8 % 6 % 4 % 2 % Répartition des engagements par type d actifs Locaux d'activités 3 % Logistique 7 % Bureaux Locaux d activités et logistique Bureaux 70 % LES INVESTISSEMENTS Sur l ensemble de l année 20, 14,5 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise banalisé ont été recensés en France. Malgré un environnement économique difficile, ces résultats apparaissent supérieurs aux attentes, avec un recul des volumes plus limité qu escompté (- % sur un an). Après un 3 ème trimestre en demi-teinte, la pression à la conclusion des affaires en fin d année a une nouvelle fois joué, même en l absence d incitation fiscale. Avec près de 5,4 milliards d euros échangés, les 3 derniers mois de 20 se positionnent comme le 2 ème meilleur trimestre enregistré depuis la crise de 20. En 20, les engagements en régions (portefeuilles inclus) atteignent 3,3 milliards d euros, correspondant à une progression annuelle de + 6,7 %. Les actifs bureaux demeurent les plus prisés par les investisseurs (42 % du volume engagé) suivis d assez près par les commerces (34 %). Si l investissement en industriel et logistique reste minoritaire (24 %), il progresse fortement en volumes (+ 72 % sur un an). Le taux de rendement «prime» en bureaux est resté stable et s établit à 5,80 %. Un marché grippé dans les Bouches du Rhône Au cours de l année 20, 134 millions d euros ont été investis dans le département des Bouches-du-Rhône contre 4 millions d euros en 21 (- 67 %). Au 1 er trimestre, AG2R la Mondiale a notamment acquis en VEFA, pour un montant de 47,5 millions d euros, l'immeuble Le Balthazar ( 500 m²) sur les quais d Arenc à Euroméditérrannée. Les preneurs demeurent majoritairement des investisseurs de nationalité française (92 % en 20) et sont principalement des foncières, des établissements d assurances ou encore des SCPI. Les recherches des investisseurs sont toujours orientées vers des actifs de qualité aux baux fermes et bien localisés. En effet, 76 % du volume investi dans la zone concernaient des surfaces neuves et 67 % des investissements, soit un volume de 90 millions d euros, se sont portés vers des secteurs reconnus de. Les taux de rendement constatés à Aix-en-Provence et des immeubles de bureaux «prime» sont compris entre 6 % et 7,25 %, soit + 25 points de base sur la fourchette basse. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView Commerces 20 % Taux de rendement «prime» en bureaux % 8 % 6 % 4 % Taux de rendement constatés à Aix-en-Provence et au 31//20 2 % 00 Bureaux Locaux d activités Logistique Neuf ou restructuré 6 % - 7,25 % 9 % - 9,50 % 7,50 % - 8,50 % 7 Paris Régions Seconde main 7,00 % - 8,50 % 9,50 % - % 9 % - %

8 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Aix-en-Provence et MarketView Principales transactions en 20 Adresse Principales offres futures Preneur / Acquéreur Surface Type de locaux Contrat Etat des locaux Loyer / Prix ( HC/m²/an ou ou HD/m²) Prado Banque Populaire 300 m² Bureaux Vente Neuf N.C. Vitrolles Eurocopter 000 m² Bureaux Vente Neuf N.C. Euroméditerrannée SNCM m² Bureaux Location Neuf N.C. Aix l Ensoleillée Orange m² Bureaux Location Neuf N.C. Aix Meyreuil Inside Secure m² Bureaux Location Neuf 145 Euroméditerrannée 2 EDF m² Bureaux Compte-propre Neuf N.C. Aix les Milles Gdf Suez m² Bureaux Location Neuf N.C. Euroméditerrannée CCAS m² Bureaux Vente Seconde main Aix La Duranne Areva 2 0 m² Bureaux Location Seconde main N.C. Grans Rue Kersauson m² Entrepôts Location Seconde main - classe A N.C. Grans Rue Nicolas-Joseph Cugnot m² Entrepôts Location Seconde main - classe A N.C. Aubagne N.C. : Non communiqué Adresse - Programmes Communauté d agglomération du pays d Aubagne Date de Livraison Surface Type de locaux m² Entrepôts Vente Seconde main N.C. Promoteur / Constructeur Vente / Location Loyer / Prix ( HC /m²/an ou HD/m²) Projet certain ou probable Etoile Ampère, Aix les Milles m² Bureaux La Francaise Location 145 / 160 Certain Parc des Florides, Marignane m² Mixte Nexity Location 85 / 130 Certain Ilot 34, Euroméditerrannée, m² Bureaux ANF Location 2 Certain Triangle Vert, Aix Le Tholonet m² Bureaux Apic Vente Certain L Ensoleillée, Aix-en-Provence m² Bureaux Nexity Vente Certain Euromed Center, m² Bureaux Foncière des Régions Location 250 / 300 Certain Rue Jobin, Euroméditerrannée, m² Bureaux AGIR Vente/Location N.C. Certain La Marseillaise, Euroméditerrannée, CONTACTS m² Bureaux Constructa Location N.C. Probable Correspondant - CBRE Philippe LE NORMAND Régions Stanislas LEBORGNE Coordination Nationale t : 33 (0) e : Aix-en-Provence : Europarc de Pichaury Bâtiment C1 1330, rue Guillibert de la Lauzière Aix-en-Provence Cedex t : f : e : Études et Recherche Aurélie LEMOINE Directrice t : 33 (0) e : : Les Docks - Atrium.8, place de la Joliette BP Cedex t : f : e : Delphine SION Chargée d études t : 33 (0) e : + SUIVEZ-NOUS TWITTER FACEBOOK GOOGLE+ 8 Bien que puisées aux meilleures sources, les informations que nous publions ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de CBRE ou du groupe CBRE. La reproduction de tout ou partie du présent document est autorisée sous l'expresse réserve d'en mentionner la source. CBRE Ressources - Groupement d'intérêt Économique Siège social : , rue de Courcelles 757 PARIS - Siren : RCS Paris

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

UN BILAN 2012 MARQUÉ PAR L ATTENTISME DES UTILISATEURS

UN BILAN 2012 MARQUÉ PAR L ATTENTISME DES UTILISATEURS Strasbourg MarketView Régions Bilan 22 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS Demande placée Offre

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé

1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 31 mai 2016 1 er trimestre 2016 : un démarrage dynamique et maitrisé 2015 a été une année record pour la SCPI (société civile de placement immobilier), et 2016 poursuit sur cette

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

DES DEMANDES INSATISFAITES

DES DEMANDES INSATISFAITES Toulouse MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Ile-de-France ViewPoint

Ile-de-France ViewPoint CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etudes LES PARCS D ACTIVITÉS EN ILE-DE-FRANCE Erika LEONARD, Chargée d études Senior, France PRÉAMBULE Le marché des parcs d activités est un marché relativement prisé des utilisateurs

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG Gecina Logistique Valeur du patrimoine 555 M Surface totale 1 016 785 m 2

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET 26 Investissement Bureaux Régions Commerces Activités L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET CB Richard Ellis UN CONSEIL GLOBAL L'offre de service la

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS CHIFFRE D AFFAIRES INFORMATION TRIMESTRIELLE 4 ème trimestre 2012 INFORMATION

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier

Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Communiqué de presse Paris, 15 novembre 2012 Züblin Immobilière France - Restructuration du portefeuille conforme au calendrier Loyers nets : 3,2 M Résultat net consolidé négatif ANR par action EPRA :

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014 Synthèses des marchés Immobilier d entreprise 2014 Bureaux REGION Sommaire Contexte économique 1 Données générales le parc construit Présentation des territoires de marché L offre disponible 4 2 3 CONTEXTE

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Les immeubles de Grade A dans la métropole du Grand Paris Janvier 2014 La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Seulement 16% du parc de bureaux

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Résilience du chiffre d affaires et du patrimoine sous gestion Progression de 4,2% de l ANR EPRA (1) Amélioration du ratio Loan

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

DE MARCHÉ ÉTUDE ÉDITION 2015 ÉTUDE DU MARCHÉ 2014 > BUREAUX, > ENTREPÔTS, LOCAUX D ACTIVITÉ, LOGISTIQUE > COMMERCES. www.arthurloyd-provence.

DE MARCHÉ ÉTUDE ÉDITION 2015 ÉTUDE DU MARCHÉ 2014 > BUREAUX, > ENTREPÔTS, LOCAUX D ACTIVITÉ, LOGISTIQUE > COMMERCES. www.arthurloyd-provence. ÉTUDE DE MARCHÉ ÉDITION 2015 ÉTUDE DU MARCHÉ 2014 > BUREAUX, > ENTREPÔTS, LOCAUX D ACTIVITÉ, LOGISTIQUE > COMMERCES www.arthurloyd-provence.com AIX EN PROVENCE FAIT MARQUANT 2014 Une demande placée identique

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015

Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 1er septembre 2015 Point marché SCPI de rendement 2 e trimestre 2015 Le dynamisme affiché par les SCPI de rendement au 1er trimestre 2015 s est poursuivi au cours deuxième trimestre.

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Le grenelle de l environnement. Présentation et conséquences

Le grenelle de l environnement. Présentation et conséquences Le grenelle de l environnement Présentation et conséquences Introduction - Le Grenelle de l Environnement regroupe des mesures précises et des dispositions générales qui doivent entrainer sur le court

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Achèvement des travaux de rénovation des chambres et résultat brut en augmentation de 15.6%. Les perspectives s annoncent positives pour le second semestre. Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Voici

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Note de l Institut d émission

Note de l Institut d émission en Nouvelle-Calédonie entre 1999 et 26 AGENCE DE NOUMÉA Octobre 26 Note de l Institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes 75598

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014 EDITION 2014 Performances hôtelières 2014/2015 PRÉVISIONS 50, rue Dombasle 75015 Paris T. : +33 (0)1 56 56 87 87 F. : +33 (0)1 56 56 87 88 hcs@mkg-hospitality.com www.mkg-hospitality.com SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions MarketView 1 er semestre 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPÔTS Demande placée

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours.

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. Résumé / conclusion : La bonne performance du secteur immobilier coté en 2012 a principalement bénéficié aux grandes capitalisations du

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Panorama des financements On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Les prêteurs reprennent goût au risque pour redresser les marges. En 2015, l afflux de liquidités et la relative pénurie de produits «Core»

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

MÉTROPOLE D'AIX-MARSEILLE

MÉTROPOLE D'AIX-MARSEILLE MÉTROPOLE D'AIX-MARSEILLE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs locatives des bureaux

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix de l immobilier n augmenteront pas au second trimestre 2014 Notre indice SeLoger des prix affichés de mise en vente est stable depuis le mois

Plus en détail