DES DEMANDES INSATISFAITES

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES DEMANDES INSATISFAITES"

Transcription

1 Toulouse MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» INVESTISSEMENTS Engagements Taux «prime» bureaux Évolution / fin 20 DES DEMANDES INSATISFAITES Les faits marquants en 20 Création de l Agence de Développement Economique de Toulouse Métropole, nouvel outil de service de l accompagnement des projets urbains, du développement économique et du rayonnement national et international de Toulouse. Les grands projets : Toulouse Montaudran Aérospace ( m² de bureaux) ; Toulouse Euro Sud-Ouest : arrivée de la ligne TGV en 20 ( à m² de bureaux) ; La Cartoucherie (0 000 m² de bureaux) ; Bordelongue ( m² de bureaux). Toulouse aura un nouveau Parc des Expositions qui pourra accueillir les grands congrès internationaux. Le projet, situé à proximité du secteur aéronautique, développera à terme m² de surface utile. Le projet a été confié à l architecte Rem Koolhaas. L Aéroport de Blagnac sera desservi en 24 par le tramway depuis le centre-ville de Toulouse. * Pour suivre les marchés régionaux, CBRE se base sur un échantillon de 15 métropoles régionales représentatives, il s agit d Aix-en-Provence/Marseille, Bordeaux, Clermont- Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice/Sophia Antipolis, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse. POINT DE VUE Au terme de l année 20, le stock immédiat de bureaux en régions* demeure inférieur à 2 millions de m². Avec un volume total d offres disponibles de 1,9 million de m², il enregistre une baisse de - 3 % par rapport à fin 20. La part du neuf, tout comme l an passé, n est que de 21 %. Un manque d offres neuves se fait toujours ressentir dans la plupart des villes. Les marchés régionaux ont fait preuve d une certaine résistance en 20. La demande placée s élève à 1,24 million de m², soit une légère baisse annuelle de - 5 %. Ce volume commercialisé se classe dans la moyenne des dernières années (1,21 million de m²). Toutefois, des disparités importantes en termes d activité sont constatées selon les villes. Ainsi, les villes d Aix-en-Provence / Marseille, Rouen et Rennes ont bien performé, comblant leur repli de 20, tandis que, dans une dynamique contraire, Nantes, Nice / Sophia-Antipolis et Lyon ont connu une baisse de régime. Plusieurs constats valables l an passé se sont répétés en 20 et notamment la poursuite du déclin des transactions > m² : 28 transactions Chiffres clés de l unité urbaine Données socio-économiques Superficie (en km²) 8,6 Population Emplois totaux Etablissements actifs au 31// Revenu net moyen par foyer fiscal en Indice de revenu moyen des foyers fiscaux en 20 (France = 0) Densité d'emplois (Nombre d'emplois au km²) 1 592,2 Source : INSEE en 20, 21 en 20 et 18 en 20. Un rattrapage a pourtant eu lieu au second semestre : 14 transactions > m² ont été signées contre 4 seulement au cours du 1 er semestre. Les utilisateurs cherchent toujours à se repositionner dans des locaux neufs et bien localisés mais qui se raréfient. Les secteurs du public et parapublic restent des acteurs majeurs des marchés de régions. Dans l ensemble, les valeurs locatives faciales des actifs de qualité se sont appréciées en régions. Le loyer moyen pour le neuf et restructuré s établit à 177 et le loyer «prime» demeure lyonnais et atteint 285 HT HC/m²/an. S agissant des investissements, les marchés régionaux les plus profonds attirent toujours les investisseurs en quête de rendements sécurisés. Stanislas Leborgne, Directeur du Développement Régions CONTEXTE ÉCONOMIQUE Le PIB de la Haute-Garonne a crû d environ + 0,5 % en 20, croissance qui pourrait être légèrement plus soutenue en 23 (source : Oxford Economics). Dans l industrie, le climat des affaires de la région Midi-Pyrénées a baissé début 20 puis s est rétabli à sa moyenne longue période en fin d année. Dans les services marchands, le climat des affaires a diminué et se situait fin 20 environ % en dessous de sa moyenne historique (source : Banque de France). Le taux de chômage de la Haute-Garonne a augmenté en 20, atteignant % au 3 ème trimestre, au plus haut depuis début 20. Cette hausse devrait se poursuivre en 23.

2 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 2

3 Évolution de l offre immédiate et de la demande placée (en milliers de m²) Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Offre future (en milliers de m 2 ) Répartition géographique de l offre immédiate fin 20 Toulouse La Plaine 2 % Parc du Canal / Ramonville 3 % Toulouse Palays-Montaudran 4 % Balma / Gramont 4 % Diffus Toulouse Basso-Cambo Colomiers / St Martin du Touch 8 % Blagnac % 23 Disponibilités certaines 24 et plus Disponibilités probables Toulouse Bordelongue 21 % Toulouse Centre / Compans 19 % Labège 1 LES BUREAUX Données générales Parc au 31/ m² m²* Offre disponible au 31/ m² 38 % m² 3 Taux de vacance au 31/ 7,4 % 5,2 % Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² m²** m² 53 % 45 % Délai théorique d écoulement 2 années 1,5 année (*) : le parc a été réévalué (Source : OTIE) (**) : Toulouse Métropole a acheté des bureaux dans lesquels elle se trouvait ( 000 m²) ce qui explique la différence avec notre première publication ( m² commercialisés) - OTIE Réduction importante de l offre immédiate Le stock d offre immédiate enregistre une forte baisse de - 2 sur l année. Le marché se tend avec un taux de vacance réduit à 5,2 %. La part du neuf s est également amenuisée mais dans une plus faible proportion passant de 38 % fin 20 à 3 fin 20. Malgré une bonne absorption d une partie du volume d offres neuves, la zone de Bordelongue reste le secteur le plus offreur du marché toulousain proposant 54 % de l offre neuve (soit m²). Le solde neuf se répartit dans la zone aéronautique, à Blagnac, Labège et dans le secteur Auchan proche de Balma où un immeuble de m² a été livré en blanc fin 20. Seuls 3 immeubles proposent des surfaces > m² neufs. Il s agit de Colombe Parc dans la ZAC des Ramassiers (5 750 m²), Galilée (6 400 m²) et Cap Constellation (3 940 m² composé de lots diffus) dans la ZAC Andromède de Blagnac. Cependant, l offre disponible, même neuve ou de taille importante, répond difficilement aux attentes des acteurs à l image de l immeuble AXA dont m² sont inoccupés depuis plus de 2 ans ou encore le programme Regent Park à Labège dont m² demeurent disponibles depuis sa livraison en 20. L hyper centre-ville offre principalement des surfaces < 500 m² exclusivement de seconde main. À noter un immeuble libre de m², le Fidelio, qui attend un preneur pour être rénové. Une offre future en réponse au manque de produits adaptés aux demandes Malgré la pénurie de neuf adapté aux attentes des acteurs, peu de projets certains verront le jour au cours de l année 23. Dans la zone de Balma, l immeuble les Macarons (1 900 m 2 ) sera livré en 23. Le promoteur Lazard lance «en blanc» son programme Hills Plaza de m 2 qui sera livré début 24. L offre future probable, dont les permis de construire sont obtenus ou en cours d instruction, avoisine les m². Dans la ZAC de Basso-Cambo à Toulouse, Doughty Hanson devrait lancer 2 bâtiments de son programme Golf Parc ( 0 m 2 ). Une demande exprimée plus fragile La demande exprimée a été soutenue mais les projets ont souvent été reportés, voire parfois même, abandonnés. La volonté des entreprises de se positionner sur des locaux neufs et bien localisés se confirme. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 3

4 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Le marché toulousain a été actif en 20 Avec m² commercialisés (228 transactions) au cours de l année 20, la demande placée a augmenté de + 4 % par rapport à 20. Malgré une baisse de la part du neuf dans les transactions, les preneurs convoitent toujours les surfaces neuves qui représentent 41 % du volume commercialisé. 4 transactions > m 2, soit m 2, ont été signées en 20 dont les clés-en-main locatifs de Cap Gemini à Basso Cambo ( m²) et Alten à St-Martin du Touch (5 850 m²). Les opérations de clés-en-main s élèvent au total à m² et les comptes-propres ont été peu nombreux, seulement m². Parmi les 228 transactions recensées, 176 sont < 500 m². Le créneau de surfaces 500 m² à m² est toujours le moins porteur avec seulement 19 transactions ( % du volume placé). Les surfaces > m² sont, quant à elles, en hausse avec 32 opérations totalisant m² (6 de la demande placée). Les ventes à utilisateurs, habituellement rares sur l agglomération toulousaine, sont en forte hausse avec m² vendus pour 36 transactions (contre m² en 20). Parmi ces transactions, Tisséo (régie des transports en commun Toulousains) a fait l acquisition de m² et la Banque Edel de m². Les déménagements d entreprises ont principalement eu lieu à Toulouse qui a rassemblé 60 % de la demande placée, suivie par la zone aéronautique de Colomiers / Blagnac / St Martin du Touch (23 %) et de Labège (17 %) et en majorité pour des motifs de regroupement ou au contraire d agrandissement, voire, d extension de «proximité». Les loyers faciaux s apprécient La fourchette haute des valeurs locatives faciales des bureaux neufs et restructurés a progressé de + et atteint 170 HT HC /m²/an dans les secteurs de Blagnac et Gramont-Balma. Le loyer «prime» s établit toujours à 200 pour des surfaces anciennes dans l hyper centre-ville de Toulouse. La fourchette haute des valeurs locatives faciales des bureaux de seconde main s est également appréciée de + en un an et s élève dorénavant à 160 HT HC/m²/an. Les avantages commerciaux se réduisent concernant les immeubles neufs pour se stabiliser entre 1 et 2 mois de franchise par année d engagement. Dans l ancien, les accompagnements sont parfois plus importants. Malgré la bonne activité des ventes à utilisateurs, les prix sont stables voire à la baisse pour de petits immeubles anciens à rénover (850 HT ou HD/m²/an). Les petites surfaces, selon leur emplacement, se situent à HT ou HD/m²/an en périphérie. Répartition géographique de la demande placée en 20 Toulouse La Plaine 1 % Balma 2 % Toulouse Palays-Montaudran 2 % Parc du Canal / Ramonville 3 % Toulouse Bordelongue Diffus 8 % Blagnac 9 % Toulouse Centre / Compans % Fourchettes de loyers faciaux pour des bureaux neufs ou restructurés (en HT HC/m²/an) Toulouse Basso-Cambo 28 % Labège 17 % Colomiers / St Martin du Touch 14 % Fourchettes de loyers faciaux pour des bureaux de seconde main (en HT HC/m²/an) Valeurs au 31//20 Loyers Prix de vente HT HC/m²/an HT ou HD/m² Neuf ou restructuré 0 / / Récent 5 / / Ancien 90 / /

5 Données générales locaux d activités Demande placée dans l'année Parc m²* = m² Offre disponible au 31/ m² m² 13 % 7 % Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² 350 m² 21 % * : le périmètre observé depuis début 20 porte sur l aire urbaine, ce qui explique la différence avec l an passé. - OTIE. Évolution de l offre immédiate et de la demande placée en locaux d activités (en milliers de m²) m² m² 3 Délai théorique d écoulement 1,3 année 1,1 année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/ Répartition géographique de la demande placée en locaux d activités Sud-Est 9 % Sud-Ouest % LES LOCAUX D ACTIVITÉS Un stock d offres inadéquat aux demandes En fin d année 20, l offre immédiatement disponible de m² est en retrait de - 32 % par rapport à fin 20 (8 000 m²). Sa qualité décroit également puisque seulement m² neufs, soit 7 % du stock total, sont proposés par le marché contre m² un an plus tôt. L offre immédiate demeure dispersée sur l ensemble de l agglomération. Principalement ancienne et de mauvaise qualité, voire même obsolète, elle ne correspond plus aux attentes des acteurs. La demande est insatisfaite du fait de la pénurie d offres neuves d autant que les seules surfaces neuves disponibles, principalement constituées de surfaces divisibles en petites cellules de 250 m² à 500 m², trouvent rapidement preneur. Aucun lancement «en blanc» n est recensé et les projets «en gris» ont du mal à démarrer du fait de l incohérence entre les délais de livraison et les délais demandés par les preneurs. Un projet d envergure, Ecoplus, dont le permis de construire a été déposé propose m² dans la commune de Muret au Sud-Ouest Toulouse. Une demande placée qui progresse néanmoins Contrairement à l année 20, la demande placée en 20, de m² (dont 3 de neufs ou restructurés), a évolué à la hausse, + 45 % en volume. La progression en nombre de transactions est moins importante mais s élève tout de même à + 30 %, soit 1 transactions répertoriées en 20 dont 64 < à 500 m² et > m². Cette hausse porte la taille moyenne des transactions à 864 m². Parmi les commercialisations les plus significatives réalisées au cours de l année, on citera la prise à bail de m² par Nexeya Systems dans la zone de Thibaud, le compte-propre de m² pour MEAS dans la zone aéroportuaire et l acquisition de m² par Toulouse Métropole à Basso Cambo. Une tendance à l acquisition s est dégagée en 20 avec des ventes qui ont doublé sur l année ( m² vendus). En 20, les mouvements pour des locaux d activités ont essentiellement été motivés par des réorganisations stratégiques pouvant prendre la forme de regroupements de sites. Loyers faciaux qui progressent dans le seconde main Les valeurs locatives faciales des locaux neufs ou restructurés se situent toujours entre 65 et 95 HT HC/m²/an, tandis que celles de seconde main se sont appréciées pour s échelonner à présent entre 50 et 90 HT HC/m²/an. Les prix de vente peuvent varier de 500 à 900 HT ou HD/m² selon la qualité et emplacement des locaux. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Ouest % Toulouse 45,5 % Nord-Ouest 2,5 % Est / Nord-Est 5 Nord 15 %

6 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView 6 LES ENTREPÔTS (TOUTES SURFACES) Analyse des départements 31 (entrepôts toutes surfaces) et 82 (entrepôts > m²) Diminution du stock et de sa qualité Au 31 décembre 20, l offre immédiatement disponible s élève à m², en baisse annuelle de - %. Elle poursuit sa résorption entamée en 20, la majeure partie des transactions ayant porté sur des locaux existants. Les disponibilités sont constituées à 72 % d entrepôts > m² ( m²) et pour m² d entrepôts < m², soit au total une quinzaine d offres, dont la surface moyenne ne dépasse pas m². Pour les petits entrepôts, les offres sont à 57 % localisées à Toulouse, pour la plupart dans les zones du Sud de la ville et dans celles du Nord-Ouest. En ce qui concerne les plus grands bâtiments, ils sont situés dans Eurocentre à Castelnaud Estrétefonds, dans la ZAC de Montaudran à Toulouse et dans la zone Albasud à Montauban. La problématique du stock aujourd'hui porte sur sa qualité. En effet, l offre neuve est désormais quasi-inexistante et les libérations de bâtiments anciens réalisées ces dernières années l ont alimenté en produits souvent non autorisés ou vétustes. En outre, aucun lancement «en blanc» n a été effectué depuis plusieurs années, qui aurait pu répondre à certaines recherches et ralentir l obsolescence du stock m² de projets «en gris» sont recensés au 31 décembre 20, à Castelnau-d Estrétefonds et Plaisance-du-Touch. Ces programmes prêts à démarrer peinent cependant à trouver preneur, les utilisateurs manquant de visibilité à court et moyen termes pour se lancer dans des projets de développement. Enfin, près de m² de fonciers potentiels sont actuellement envisagés pour des développements logistiques dans le département, ou déjà en cours d instruction. Ils pourraient favoriser la réalisation de nouveaux bâtiments > m², en particulier à Eurocentre. Un marché en perte de vitesse Avec 30 0 m² placés en 20*, le marché est en perte de vitesse (- 37 % par rapport à 20). Le secteur a souffert de l attentisme très marqué des acteurs qui, dans un climat économique tendu et dans l attente de décisions fiscales, ont préféré ralentir leurs projets logistiques, quitte à décaler, voire annuler leurs décisions immobilières. Deux transactions concernant des entrepôts > m² ont été réalisées en 20. Il s agit des acquisitions d une part, par la Mairie de Toulouse d un entrepôt ancien de m² à Lespinasse et, d autre part, par la société Gruel Fayer de m² à Labastide-Saint-Pierre. Notons que plusieurs dossiers sont actuellement à l étude. Le reste des opérations < m² est localisé à Toulouse et Castelnau-d Estrétefonds, notamment, représentant 5 signatures comprises entre 900 m² et m². Des valeurs hétérogènes Les valeurs locatives faciales, globalement stables en un an, sont comprises entre 46 et 49 HT HC/m²/an pour les locaux de qualité et entre 39 et 44 HT HC/m²/an pour ceux plus anciens. À l instar des autres marchés français, elles peuvent être revues à la hausse ou à la baisse selon l attractivité de l adresse, la qualité du bien, ou encore le niveau de l offre dans la zone concernée. Données générales régionales entrepôts Demande placée dans l'année Offre immédiatement disponible au 31/ Parc au 31/ m²* = m² Offre disponible au 31/ m² m² Demande placée dans l année dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² 44 % 30 0 m² 900 m² 2 Délai théorique d écoulement 1,7 année 2,3 années * le parc a été réévalué en 20 (source : OTIE) Évolution de la demande placée et de l offre immédiate* (en milliers de m²) * actualisation des historiques Répartition géographique de la demande placée en 20 (en volume) Labarthe-sur-Lèze 3 % Toulouse 13 % Bruguières 14 % Castelnau-d'Estrétefonds 15 % Sources : CBRE et Immostat Valeurs locatives faciales au 31//20 (HT HC/m²/an) Neuf / restructuré / rénové 46 / 49 État d usage 39 / 44 Lespinasse 32 % Labastide-Saint-Pierre 23 %

7 Engagements en régions hors portefeuilles multi-sites (en milliards d euros) Taux de rendement «prime» janv-13 Bureaux Paris 4,25 % - 5,75 % Bureaux France* 5,80 % - 8,00% Entrepôts «classe A» 7,50 % - 8,50 % Locaux d activités 8,75 % -,00 % Magasins centre-ville* 5,00 % - 7,00 % Centre commerciaux* 5,00 % - 7,50 % *Métropoles régionales hors Ile-de-France LES INVESTISSEMENTS Sur l ensemble de l année 20, 14,5 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise banalisé ont été recensés en France. Malgré un environnement économique difficile, ces résultats apparaissent supérieurs aux attentes, avec un recul des volumes plus limité qu escompté (- % sur un an). Après un 3 ème trimestre en demi-teinte, la pression à la conclusion des affaires en fin d année a une nouvelle fois joué, même en l absence d incitation fiscale. Avec près de 5,4 milliards d euros échangés, les 3 derniers mois de 20 se positionnent comme le 2 ème meilleur trimestre enregistré depuis la crise de 20. En 20, les engagements en régions (portefeuilles inclus) atteignent 3,3 milliards d euros, correspondant à une progression annuelle de + 6,7 %. Les actifs bureaux demeurent les plus prisés par les investisseurs (42 % du volume engagé) suivis d assez près par les commerces (34 %). Si l investissement en industriel et logistique reste minoritaire (24 %), il progresse fortement en volumes (+ 72 % sur un an). Le taux de rendement «prime» en bureaux est resté stable et s établit à 5,80 %. Le marché toulousain 3 millions d euros ont été échangés sur le marché toulousain en 20, soit 77 millions de moins qu en 20. En 20, les investissements en actifs bureaux (75 millions d euros) ont été particulièrement bons ce qui est moins le cas pour le commerce (26 millions d euros) pourtant habituellement plus actif. Les transactions les plus significatives sont les VEFA de l immeuble RTE acquis par la Macif, chemin des Courses à Toulouse pour 23 millions d euros et de l immeuble Alten acquis par la Française REM à Saint-Martin du Touch pour 18 millions d euros. Les taux de rendement net immédiats théoriques sont compris entre et 7,50 % pour des immeubles de bureaux neufs ou restructurés. Le taux de rendement «prime» en bureaux a diminué passant de 6,25 % en 20 à en 20. Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Taux de rendement «prime» en bureaux % 8 % 4 % 2 % 00 Paris Régions Taux de rendement bureaux théoriques à Toulouse au 31//20 (en %) Neuf ou restructuré 6,00 % - 7,50 % 7 Ancien N.C. N.C. : non communiqué

8 Bilan 20 / Perspectives 23 Régions : Toulouse MarketView Principales transactions en 20 Adresse Preneur / Acquéreur Surface m 2 Type de locaux Régions Stanislas LEBORGNE Coordination Nationale t : 33 (0) e : Études et Recherche Aurélie LEMOINE Directrice t : 33 (0) e : Contrat (vente / location) État des locaux Delphine SION Chargée d études t : 33 (0) e : Loyer / Prix ( HT HC/m²/an ou HD/m²) Bd Eisenhower, Basso-Cambo, Toulouse Cap Gemini m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Basso-Cambo, Toulouse Tisseo m² Bureaux Vente Seconde main N.C. Basso-Cambo, Toulouse GFI m² Bureaux Location Neuf N.C. ZAC de St-Martin du Touch, Toulouse Alten m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Innopole, Labège TIC Valley m² Bureaux Location Rénové N.C. Innopole, Labège Banque Edel m² Bureaux Vente Neuf N.C. Borderouge, Toulouse Issec Pigier m² Bureaux Location Clés en mains N.C. Zone aéronautique, Colomiers EADS m² Bureaux Location Etat d'usage N.C. Zone aéronautique, Colomiers Cassidian (EADS) m² Bureaux Location Etat d'usage N.C. Centre-ville, Toulouse Grand-Toulouse m² Bureaux Vente Ancien V.U. 1 rue du Benelux, Lespinasse Ville de Toulouse m² Entrepôt Vente Usage N.C. Rue Michel Labrousse, Basso Cambo Toulouse Métropole m² Locaux d activités Vente Ancien N.C. Saint Martin du Touch, Ramassiers MEAS m² Locaux d activités Compte-propre Neuf N.C. Impasse Boudeville, Toulouse Nexeya Systems m² Locaux d activités Location Ancien 80 Rue de Caulet, Toulouse Cegelec m² Locaux d activités Location Neuf N.C. Route de Paris, Saint-Jory Emmaus m² Locaux d activités Location Ancien N.C. N.C. : Non communiqué Principales offres futures Adresse - Programmes Date de Livraison Surface Type de locaux Promoteur / Constructeur Vente / Location Loyer / Prix ( HT HC/m²/an ou HD/m²) Projet certain ou probable HILLS PLAZA BALMA début m² Bureaux LAZARD Location / Vente 145 Certain VERDAUJA BALMA Nov m² Bureaux PITCH Location / Vente 145 Certain Rue Jean François Romieu, Muret Rue Louis Joseph Gay Lussac PLAISANCE DU TOUCH En limite de l A61, Castelnaudary Avenue Saint Gillan, Castelnau D Estretefond Rue du Docteur Charcot GOLF PARK TOULOUSE Basso-Cambo N.C. : Non communiqué CONTACTS Correspondant - CBRE Michèle BELLAN 6 mois après début 5 mois après début 8 mois après début mois après début mois après début m² Locaux d activités PARC ECO + Location / Vente N.C. Probable m² Entrepôt 3R Location N.C. Certain m² Entrepôt IDEC Location / Vente N.C. Certain m² Entrepôt ZAL Location N.C. Probable m² Entrepôt et locaux d activités N.C. 0 m² Bureaux PACFA Location / Vente N.C. Probable DOUGHTY HANSON Central Parc Bât. D 54, boulevard de l Embouchure Toulouse Location 145 Probable t : f : e : s : + SUIVEZ-NOUS TWITTER FACEBOOK GOOGLE+ 8 Bien que puisées aux meilleures sources, les informations que nous publions ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de CBRE ou du groupe CBRE. La reproduction de tout ou partie du présent document est autorisée sous l'expresse réserve d'en mentionner la source. CBRE Ressources - Groupement d'intérêt Économique Siège social : , rue de Courcelles 757 PARIS - Siren : RCS Paris

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES 1 er Semestre 2014

TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES 1 er Semestre 2014 TOULOUSE BUREAUX : DEMANDE PLACÉE & VALEURS LOCATIVES 1 er Semestre 2014 BUREAUX VOLUMES M2 hors comptes propres Total Ici, l étude complète 2013! Location 7 316 m 2 24 858 m 2 57 358 m 2 Acquisition (utilisateurs

Plus en détail

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN

Plus en détail

Les entrepôts de stockage

Les entrepôts de stockage Direction Régionale de l Equipement Déplacements Transports Les entrepôts de stockage en Midi-Pyrénées depuis 25 ans septembre 2007 Introduction : De plus en plus d acteurs économiques ou politiques mesurent

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

UN BILAN 2012 MARQUÉ PAR L ATTENTISME DES UTILISATEURS

UN BILAN 2012 MARQUÉ PAR L ATTENTISME DES UTILISATEURS Strasbourg MarketView Régions Bilan 22 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS Demande placée Offre

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS

ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 17 206 397 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS 735 620 205 RCS PARIS CHIFFRE D AFFAIRES INFORMATION TRIMESTRIELLE 4 ème trimestre 2012 INFORMATION

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Ile-de-France ViewPoint

Ile-de-France ViewPoint CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etudes LES PARCS D ACTIVITÉS EN ILE-DE-FRANCE Erika LEONARD, Chargée d études Senior, France PRÉAMBULE Le marché des parcs d activités est un marché relativement prisé des utilisateurs

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014 Synthèses des marchés Immobilier d entreprise 2014 Bureaux REGION Sommaire Contexte économique 1 Données générales le parc construit Présentation des territoires de marché L offre disponible 4 2 3 CONTEXTE

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Le palmarès des villes attractives

Le palmarès des villes attractives La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Le palmarès des villes attractives Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2015 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / Guy

Plus en détail

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002 1 STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique des déplacements. Seul le stationnement

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Points sur les SCPI au 31 mars 2011. 2. SCPI Primo 1 Imprimés Fiscaux Uniques

SOMMAIRE. 1. Points sur les SCPI au 31 mars 2011. 2. SCPI Primo 1 Imprimés Fiscaux Uniques SOMMAIRE 1. Points sur les SCPI au 31 mars 2011 2. SCPI Primo 1 Imprimés Fiscaux Uniques 1- POINT SUR LES SCPI AU 31 MARS 2011 Les bulletins trimestriels et le règlement des revenus de SCPI du 1 er trimestre

Plus en détail

Total Passif 316,0 310,6

Total Passif 316,0 310,6 Acanthe Développement RESULTATS ANNUELS 2014 Faits Marquants Paris, le 24 Avril 2015 Patrimoine Immobilier 295 Millions d euros Résultat net consolidé (part du groupe) 1.533 K ANR 1,2882 / action Cours

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux L'analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur le territoire de la commune de la Bordeaux est une procédure annuelle qui doit permettre une appréhension globale des

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG Gecina Logistique Valeur du patrimoine 555 M Surface totale 1 016 785 m 2

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca ÉTUDE JLR JUIN 2015 Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Le prix médian au pi2 d une copropriété dans l agglomération de Montréal était de 304 $ en 2014,

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions MarketView 1 er semestre 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPÔTS Demande placée

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

Eco-prêts à taux zéro

Eco-prêts à taux zéro Eco-prêts à taux zéro Bilan de l éco-ptz en Midi-Pyrénées Septembre 211 CRC MIDI PYRÉNÉES Comité régional de concertation du bâtiment des travaux publics et des matériaux de construction 35B, boulevard

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET 26 Investissement Bureaux Régions Commerces Activités L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET CB Richard Ellis UN CONSEIL GLOBAL L'offre de service la

Plus en détail

L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne.

L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne. L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne. INTRODUCTION Qu est-ce que l immobilier décoté? Décoté signifie : en dessous de la valeur du marché. L immobilier décoté est l achat d un bien

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail