Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire"

Transcription

1 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse harmonique d un sysème à une solliciaion de ype sinusoïdal. L éude d aures ypes de réponses n en n es pas moins insrucive e perme de prévoir le comporemen de ces sysèmes à des solliciaions plus réalises. 1. REPONSE INDICIELLE D UN SYSTEME LINEAIRE On appelle échelon unié ou foncion de Heaviside, noée u(), la foncion définie par : u() u() = 1 pour 0 u() = 0 pour < La réponse indicielle d un sysème linéaire es le signal de sorie s u () associé à une enrée échelon (pas forcémen unié). L inérê d une elle éude es d observer l effe d une disconinuié finie du signal d enrée. Cee «disconinuié» es obenue en praique lorsque le signal d enrée présene un emps de monée rès cour devan les emps caracérisiques du sysème à éudier Paramères caracérisiques de la réponse à un échelon Valeur finale Sauf insabilié, s() end vers un éa final d équilibre lorsque end vers l infini. Ce éa d équilibre es un régime coninu (indépendan du emps). Pour connaîre direcemen la valeur finale de s(), il suffi donc de faire endre ω vers 0 dans H(jω) (ou p vers 0 dans H(p)). lim "# s() = lim p"0 H(p)

2 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 19 Exemples : R C e() C s() e() R s() Déerminer H(p) e vérifier la cohérence du résula en enan compe du comporemen asympoique des composans à basse fréquence Temps de réponse à 5% C es le emps nécessaire pour que la sorie du sysème ai son écar à la valeur finale définiivemen inférieur à 5% de l écar enre la valeur iniiale e la valeur finale. s() valeur finale Le emps de réponse r perme d évaluer la rapidié d évoluion du sysème. Dans les sysèmes réels, on cherche généralemen à opimiser sa valeur Dépassemen Si s() sor à cerains insans de l inervalle [s(0) ; s f ], on di qu il y a dépassemen. On le chiffre en % de l écar enre valeurs iniiale e finale. Soi D = s max - s f = d.(s f s 0 ).100. Selon les disposiifs, les dépassemens son à proscrire ou alors son olérés dans la mesure où ils permeen d opimiser un aure paramère el que la rapidié Cas d un sysème du 1 er ordre Pour un sysème du 1 er ordre, l ordre maximal dans H(p) es 1. On a donc forcémen un dénominaeur du ype 1 + τp du fai de la condiion de sabilié Passe-bas Dans ce cas, H(p) = H 0 1+ "p L équaion différenielle es alors : τ ds d + s() = H 0u().

3 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 20 Pour > 0, la soluion générale de cee équaion différenielle es de la forme : s() = H 0 + Be -/τ où B es une consane. Si s() es foncion coninue du emps e si s(=0 - ) = 0, alors B = -H 0 e s() = H 0 (1 - e -τ ) pour 0. Pour < 0 s() = 0. On peu regrouper le résula sous la forme : s() es de la forme : s() = H 0 (1 - e -/τ ).u() s() e() Les caracérisiques de la réponse du passe-bas du 1 er ordre à un échelon de ension son : * l absence de dépassemen. * un emps de réponse à 5% d environ 3τ. * une inersecion de la angene à l origine e de l asympoe à l infini en = τ. * le emps de monée de 10 à 90% : m 2,2 τ (c es la durée nécessaire pour que s() passe de 10% à 90% de sa valeur finale) Passe-hau Prenons par exemple : H(p) = H 0 τp 1 + τp. L équaion différenielle es alors : τ ds d + s() = H 0τ de d = 0 D où s() = H 0 e -/τ pour >0. Ce résula peu se rerouver à l aide du paragraphe précéden. En effe, on avai rouver ou à l heure s 1 () = H 0 (1 - e -/τ ) pour un second membre de l équaion différenielle H 0 e 1 (). Ici le second membre es τ d (H 0e 1 ) d, d où une soluion s() =τ ds 1 d. La forme de la réponse es la suivane : On peu remarquer la disconinuié de s() en = 0, ainsi que l inersecion de la angene en = 0 de la courbe s() avec l asympoe pour infini : elle se fai pour = τ, comme précédemmen. En praique, pour observer les réponses indicielles d un sysème, on uilise la foncion créneaux des GBF. Mais il fau pour cela ne pas choisir n impore quelle fréquence du signal d enrée... s() e()

4 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 21 s() e() T T = qlqs s() e() T >> s() e() T < 1.3. Cas d un sysème du second ordre On considère un sysème de foncion de ransfer H(p) = S(p) 2 E(p) = (A+Bp)ω 0 ω σω 0 p+p 2. ω 0 es appelée pulsaion propre du sysème e σ faceur d amorissemen. On pose aussi souven Q = 1 2σ appelé faceur de qualié du sysème. L équaion différenielle du sysème es alors : d2 s ds d 2 + 2σω 0 d + ω s = Aω 0 e + Bω de 2 0 d (a) ; Si le signal d enrée es l échelon uniaire, alors pour >0 on a de d = Régime forcé Dans le cas où e() = Eu(), la soluion pariculière de l équaion différenielle (réponse forcée) es s 1 () = AE.

5 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Les différens régimes libres Ce son les soluions de l équaion sans second membre. L équaion caracérisique es : r 2 + 2σω 0 r + ω 0 2 = 0. On a Δ = ω 0 2 (σ 2-1) d où les différens cas envisagés selon le signe du discriminan : Si σ > 1 (soi Q < 1 2 ) (ceci correspond aux sysèmes foremen amoris), alors Δ' > 0. On pose Δ = Ω 2 e on a : s 2 () = e "#$ 0 [ ae "$ + be $ ] : le régime es apériodique. Si σ = 1 (soi Q = 1 2 ) : alors Δ' = 0 e on a : s 2 () = e "#$ 0 [ a + b] : le régime es criique. Si σ < 1 (soi Q > 1 2 ) (ceci correspond aux sysèmes faiblemen amoris) : alors Δ' < 0 on pose Δ = (jω) 2 e on a : s 2 () = e "#$ 0 acos$ + bsin$ [ ] : le régime es pseudopériodique. Remarque : dans ous les cas, si σ < 0 on obien une soluion divergene (les ermes de l équa. diff. n éan alors pas ous du même signe) e le sysème es insable Soluion complèe C es la superposiion du régime libre e du régime forcé. En prenan les condiions iniiales e si s() es coninue, on peu calculer les consanes d inégraion a e b. Si nous choisissons ici s(0) = 0 e ds d (0) = 0, nous pouvons représener les caracérisiques emporelles des différens régimes : σ > 1, σ = 1 e σ < 1. s() e() Déerminaion des caracérisiques d un sysème d ordre 2 Ayan relevé la valeur expérimenale s on peu en déduire A, gain saique du filre. En effe, A = s E. Dans le cas des régimes pseudo-périodiques, deux méhodes permeen de déerminer rapidemen le faceur d amorissemen du sysème. * Par le décrémen logarihmique δ défini comme le logarihme népérien du rappor enre s() deux dépassemens successifs : δ = ln s(+t) (où T es la pseudo-période), rappor aein par les 2πσ mesures expérimenales. D où, après calculs, δ = 1-σ 2 2πσ lorsque σ<<1.

6 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 23 * Par l inermédiaire du dépassemen. Celui-ci es défini par D = s max - s s e es facilemen σπ déerminable expérimenalemen. Les calculs abouissen à D = exp(- 1-σ 2 ) don on ire : σ = lnd π 2 +ln 2 D De la mesure de la pseudo-période T e après déerminaion de σ on peu en déduire la pulsaion 2π propre ω 0 = T 1-σ 2.

7 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire REPONSE A UNE IMPULSION Cee éude perme de connaîre l évoluion d un sysème après que celui-ci ai subi une perurbaion rès brève. Nous allons ou d abord donner la descripion mahémaique d une impulsion Impulsion de durée rès brève. Impulsion de Dirac Un signal impulsionnel a la forme ci-conre. Il sera considéré comme «rès bref» si 0 es rès inférieur au emps caracérisique du sysème auquel il es appliqué : τ pour un sysème du 1 er ordre, ordre. 1 σω 0 e 2π ω 0 pour un sysème du second E 0 e() 0 Une impulsion uniaire es de la forme représené ci-conre : e() 1/ 0 surface unié Soi s u () la réponse d un sysème linéaire (saionnaire) à un échelon unié u() débuan à = 0. 0 On peu exprimer le signal impulsionnel e() en foncion de u() par : e() = 1 0 (u() - u(- 0 )). La réponse du sysème à e() es donc : s() = 1 0 (s u () - s u (- 0 )). # On consae que lim s() = ds & u % (. Auremen di, lorsque 0 "0 $ d ' = 0 la réponse à un échelon. Or, lorsque 0 " 0, l impulsion uniaire end vers l impulsion de Dirac δ() qui es définie de la façon suivane : 0 " 0, alors s() " ds u d () = dérivée de '"() = 0 pour # 0 ) +% ( ) & "()d =1 * $% On peu aussi la définir par : δ() = du d. Il n es donc pas éonnan que s δ () = ds u d.

8 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Réponse impulsionnelle On a δ() 1 donc la ransformée de Laplace de la réponse impulsionnelle es la foncion de ransfer du sysème. Exemple : passe-bas du 1 er ordre. R H(p) = 1 1+τp avec τ = RC C e() s() Si e() es une impulsion rès brève de durée τ << τ e de haueur E, en posan ϕ = τ E on a e() ϕ. ϕ On a alors S(p) = 1+τp e s() = ϕ τ e -/τ S(p). e() E s() "/ ' La disconinuié de s() paraî incompaible avec la coninuié de la charge aux bornes du condensaeur. Il n en es rien. s() /" En fai on a τ << τ, donc si on dilae l échelle emporelle au voisinage de = 0 on a s() qui a l allure ci-conre. C es-à-dire qu enre 0 e τ on a s() = E(1-e -/τ ) Donc s(τ ) = E(1 - e -τ /τ ) Eτ /τ = ϕ/τ. "' Nous allons voir, en lui consacran le prochain chapire, la réponse d un sysème linéaire à un signal d enrée périodique e raisonner en erme de filrage.

9 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire UTILISATION DE LA TRANSFORMEE DE LAPLACE 3.1. Définiion. Propriéés La ransformée de Laplace F(p) de f() es définie par : F(p) = La ransformée de Laplace es une ransformaion linéaire, c es à dire : # $ f()e "p d où p es complexe. f() es appelée originale de F(p) sous réserve de convergence de cee inégrale. On noe f() " F(p). 0 [ f 1 () + f 2 () ]" [ F 1 (p) + F 2 (p) ] [ λf 1 () ] " [ λf 1 (p) ] [ df d ] " pf(p) - f(0 - ) # & %" f(x)dx( ) F(p) $ 0 ' p Les principales ransformées de Laplace renconrées en élecronique son regroupées dans le ableau suivan : u() " 1 p sinω " f(-τ) " F(p)e -pτ cosω " e -a " 1 p+a 3.2. Relaion enrée-sorie d un sysème linéaire ω p 2 + ω 2 p p 2 + ω 2 p+a e-a cosω " (p+a) 2 + ω 2 On considère un sysème linéaire régi par l équaion différenielle : ds b 0 s() + b 1 d + b d 2 s de 2 d 2 = a 0 e() + a 1 d + a d 2 e 2 d 2 (1) En posan e() après calculs : " E(p) e s() " S(p) e prenan la ransformée de Laplace des 2 membres on obien S(p) = a 0+a 1 p+a 2 p 2 b 1 +b 2 p b 0 +b 1 p+b 2 p 2 E(p) + b 0 +b 1 p+b 2 p 2 s(0 - ) + b ds 2 b 0 +b 1 p+b 2 p 2 d (0 -) - a 1 +a 2 p b 0 +b 1 p+b 2 p 2 e(0 - ) - a 2 b 0 +b 1 p+b 2 p 2 de d (0 -).

10 PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 27 Lorsque s(0 - ), ds d (0 -), de d (0 -) e e(0 - ) son nulles, on a direcemen S(p) = H(p)E(p), où H(p) es la foncion de ransfer du sysème Exemple d uilisaion 1 On considère un sysème de foncion de ransfer H(p) = 1+τp prenan s(0 - ) = 0, on obien direcemen S(p) = 1 1 p 1+τp = 1 p - 1 p + 1/τ D où, en prenan l original de S(p) : s() = 1 - e -/τ aaqué par un échelon u(). En (réducion en élémens simples).

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. CI-2-2 MODÉLISER LES SIGNAUX ET LES FONCTIONS DE TRANSFERT. PASSER DU DOMAINE TEMPOREL AU DOMAINE SYMBOLIQUE DE LAPLACE ET INVERSEMENT.

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. CI-2-3 PRÉVOIR LES RÉPONSES TEMPO- RELLES ET FRÉQUENTIELLES D UN SYS- TÈME DU PREMIER OU SECOND ORDRE Objecifs A l issue de la

Plus en détail

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2)

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2) LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE M.P.S.I. ANNÉE 017-018 C : MODÉLISATION DES SYSTÈMES ASSERVIS TD 3 - Modélisaion e comporemen des sysèmes

Plus en détail

Lycée Hoche Versailles Automatique Asservissement 3

Lycée Hoche Versailles Automatique Asservissement 3 Auomaique Asservissemen Idenificaions emporelles Lycée Hoche Versailles Auomaique Asservissemen Philippe Bourzac Auomaique Asservissemen Idenificaions emporelles ASSERVISSEMENT IDENTIFICATIONS TEMPORELLES.

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012 Théorème de Cauchy-Lipschiz e applicaions Lefeuvre homas & Ginguené franck 30 mars 01 1 Table des maières 1 Théorème du poin fixe 3 1.1 Énoncé.......................................... 3 1. Démonsraion.....................................

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 Filrage d'une ension riangulaire par un passe-bande On considère un filre de foncion de ransfer : f 0 =2kHz e de coefficien de qualié Q=0.. Déerminer la naure du filre 2. Tracer

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t)

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t) PSI - 03/04 TD G - Correcion 9 Tracé de réponses de lres 3 4 5 TD G - Correcion 5 Éude d'un lre acif. Noons pour commencer que ce monage conien une réroacion négaive. On supposera donc que l'ao foncionne

Plus en détail

Chapitre 4. GEL1000 Circuits FONCTIONS D EXCITATION. Plan du cours. Objectifs. Excitations électriques. Fonctions apériodiques

Chapitre 4. GEL1000 Circuits FONCTIONS D EXCITATION. Plan du cours. Objectifs. Excitations électriques. Fonctions apériodiques GEL000 Circuis Chapire 4 FONCTIONS D EXCITATION Objecifs reconnaîre les exciaions élecriques périodiques; comprendre le comporemen des foncions d exciaion simples comme l échelon, l impulsion e la rampe

Plus en détail

GEL1000 Circuits. Chapitre 4 FONCTIONS D EXCITATION

GEL1000 Circuits. Chapitre 4 FONCTIONS D EXCITATION GEL1000 Circuis Chapire 4 FONCTIONS D EXCITATION Objecifs reconnaîre les exciaions élecriques périodiques; comprendre le comporemen des foncions d exciaion simples comme l échelon, l impulsion e la rampe

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

REGULATION. 2. Analyse d un procédé

REGULATION. 2. Analyse d un procédé REGULATION 1. Rappel On différenie l asservissemen qui es une réponse au changemen de de la régulaion qui es une réponse à une perurbaion. 2. Analyse d un procédé Différencier le comporemen des sysèmes

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

1 Cours Sciences Physiques MP. Analyse de Fourier

1 Cours Sciences Physiques MP. Analyse de Fourier Cours Sciences Physiques MP Analyse de Fourier En 86, le physicien e mahémaicien français Joseph Fourier (768-83) éudiai les ransfers hermiques. En pariculier, il chauffai un endroi de la périphérie d

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

La réponse d un système linéaire en questions

La réponse d un système linéaire en questions La réponse d un sysème linéaire en quesions Version juille 00 Quesions La réponse d un sysème linéaire en quesions _1_ Un sysème es caracérisé par la ransmiance : jω) = 3 + 5jω quelle es l équaion différenielle

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. Objecifs ANALYSER MODELISER A l issue de la séquence, avec l aide du cours sur les ransformées de Laplace, l élève doi êre capable

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Corrigé CNC MP 2003, Math 1

Corrigé CNC MP 2003, Math 1 Corrigé CNC MP 3, Mah Parie I. a La foncion e es coninue sur ], α] prolongeable par coninuié en, elle es donc inégrable sur ],α] b La foncion e e es coninue sur [,+ [ e. + donc elle es inégrable sur [,

Plus en détail

TP d informatique n 11 Intégration numérique d ODE

TP d informatique n 11 Intégration numérique d ODE Inégraion numérique d ODE PCSI 2018 2019 I Méhode d Euler La modélisaion d un grand nombre de problèmes ayan leur origine en géomérie, mécanique, physique, sciences de l ingénieur, chimie, biologie, économie

Plus en détail

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 1/20 1) Les différens de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques 4) 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens de sysèmes 2/20 Vous avez di «sysème»??? SYSTEME Ensemble d élémens liés

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté CHAPITRE II Oscillaions libres amories Sysème à un degré de liberé 011-01 CHAPITRE II Oscillaions libres amories : Sysèmes à un degré de liberé Inroducion : Le pendule élasique comme le pendule pesan,

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1 CICUITS ELECTIQUES. DUPEAY Lycée F. BUISSON PTSI EPONSE DES CICUITS A UN ECHELON DE TENSION EGIME TANSITOIE D ODE 1 «Une panne d élecricié laisse l aveugle indifféren» Grégoire Lacroix Dans les circuis

Plus en détail

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel.

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel. Sciences Indusrielles de l Ingénieur CPGE - Sain Sanislas - Nanes Srucure e propriéés des sysèmes asservis 1.1- Définiion d un sysème auomaisé 1- Définiion Un sysème auomaisé es un sysème qui à une(des)

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE A. FONCTIONS CAUSALES Définiion : Une foncion f, définie sur IR es causale si : Pour ou

Plus en détail

SAMP Système asservi multi-physique Cours SAMP-1b Réponse temporelle. Cours SAMP-1b TSI1 TSI2. Réponse temporelle

SAMP Système asservi multi-physique Cours SAMP-1b Réponse temporelle. Cours SAMP-1b TSI1 TSI2. Réponse temporelle Cours Cours SAMP-1b TSI1 TSI2 Réponse emporelle X Période Idenificaion des sysèmes 1 2 3 4 5 Cycle 6 : Sysème asservi muli-physique Durée : 4 semaines X Dans le "cours SAMP1 Performances", on s'es inéressé

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

3) Action proportionnelle

3) Action proportionnelle /6 3 4 5 6 e sysème s 3/6 Un sysème dynamique, coninu, linéaire, invarian, monovariable es décri par une équaion différenielle linéaire, à coefficiens consans de la forme suivane : a n n d s d s ds...

Plus en détail

CORRECTION FX e 2 8 ; E = 1 2 e 1 ; F = ln (e + 1) ; K = 3π 8. ; L = 1 ( 1 + e. 3 u3/2. Rappelons que, si α est une constante 1

CORRECTION FX e 2 8 ; E = 1 2 e 1 ; F = ln (e + 1) ; K = 3π 8. ; L = 1 ( 1 + e. 3 u3/2. Rappelons que, si α est une constante 1 Lycée Thiers CORRECTION FX 6 E D abord, les réponses : A = ; B = 3 D = ; C = 3 9 e 8 ; E = e ; F = ln e + G = e ; H = π ; I = J = π + 3 8 ; K = 3π 8 ; L = + e π M = ln ; N = π ; P = π 8 ln 4 Q = e + ln

Plus en détail

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier GELE33 héorie des circuis Chapire 4: Série de Fourier Conenu du chapire Analyse sinusoïdale Série de Fourier Coefficiens de la série de Fourier Symérie Formes alernaives Specres Inroducion Ce chapire présene

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

4 LA MÉTHODE D EULER. Sommaire. Ce chapitre est accessible en ligne à l adresse :

4 LA MÉTHODE D EULER. Sommaire. Ce chapitre est accessible en ligne à l adresse : 4 LA MÉTHODE D EULER Sommaire 4.1 Généraliés........................................ 31 4.1.1 L approche numérique.................................. 31 4.1.2 Travail préliminaire...................................

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 2/20 1) Les différens ypes de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques d enrée 4) Crières de qualié 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens ypes de sysèmes 3/20 Vous avez di «sysème»???

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

MAT265 Équations différentielles Transformées de Laplace : résumé

MAT265 Équations différentielles Transformées de Laplace : résumé MAT65 Équaions différenielles Transformées de Laplace : résumé 1. La able de ransformées de Laplace : exemples d uilisaion michel.beaudin@esml.ca mars 19 Même si l on se limie aux É.D. à coefficiens consans,

Plus en détail

1.1 : Systèmes commandés en boucle ouverte Etude des procédés en Boucle Ouverte. 1 Présentation 1

1.1 : Systèmes commandés en boucle ouverte Etude des procédés en Boucle Ouverte. 1 Présentation 1 Programme de l exposé Page 0/6 Table des maières 1 Présenaion 1 2 Type de procédé éudié 1 2.1 Procédés coninus ou disconinus....................................... 1 2.2 Procédés mono ou mulivariables.......................................

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

Intégrale fonction des bornes

Intégrale fonction des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Inégrale foncion des bornes Eercice [ 87 ] [correcion] On pourra à ou momen s aider du logiciel de calcul formel. a Résoudre sur l inervalle I = ],

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max G. Pinson - Physique Appliquée Signaux périodiques A3-P / A3 - Mesurage des signaux périodiques ère parie : caracérisiques générales d'un signal périodique () 3 + 4 sin 5 max pp DC (ms) min () Signal arian

Plus en détail

(t 2 + 3t)dt = = ln ( 1 ) ln ( 2 ) = ln(2). 0 = 3 ln (e + 1) 3 ln (2) = 3 ln + 1

(t 2 + 3t)dt = = ln ( 1 ) ln ( 2 ) = ln(2). 0 = 3 ln (e + 1) 3 ln (2) = 3 ln + 1 Eercice (Calculer les inégrales suivanes)..... 5. 6. 7. 8. e d = e d = e ] = = 5. = e e. ( + )d = d = ln ( )] = ln ( ) ln ( ) = ln(). ue u du = e u = e. e e + d = ln ( e + ) e (e + ) d = u (ln u) du =

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES I Analyse d'un sysème Démarches d'éude Ch.II Performances des sysèmes asservis - p1 Le chapire précéden a mis en évidence la schémaisaion srucurelle de la commande

Plus en détail

Exercices sur les intégrales généralisées

Exercices sur les intégrales généralisées hp://wwwmycppfr Eercices sur les séries numériques novembre Eercices sur les inégrales généralisées Inroducion Inégrales généralisées Convergence, définiion, crière de comparaison Eercice Convergence,

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Fonctions vectorielles, courbes.

Fonctions vectorielles, courbes. Foncions vecorielles, courbes Chap 5 : noes de cours Dérivabilié des foncions de variable réelle à valeurs vecorielles Définiion, e héorème : dérivabilié en un poin d une foncion de variable réelle à valeurs

Plus en détail

Fiche 01 - Critères (1) de Performances des SLCI

Fiche 01 - Critères (1) de Performances des SLCI Cours 15 Fiches Synhèses SLCI (1) Ces crières seron approfondis sur les semaines à venir. Lycée Bellevue Toulouse CPGE MP Fiche 1 Crières (1) de Performances des SLCI Sabilié : C'es le crière que l'on

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABLES

Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABLES TD 03 corrigé - Performances e Modélisaion des SCI (équa. dif. + aplace) Page 1/6 Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABES Quesion 1 : Évaluer, dans chacun des cas e en uilisan les crières proposés, les

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

Cours électronique. Chapitre 2: Dipôles en. Abdenour Lounis 1

Cours électronique. Chapitre 2: Dipôles en. Abdenour Lounis 1 Cours élecronique Chapire : Dipôles en régimes ransioires Abdenour Lounis 1 I- Rappels Relaions Couran-ension pour les dipôle passifs usuels: Resisance : Loi d Ohm U()=R. I() Inducances : U()= L.(dI/d)

Plus en détail

GELE2511 Chapitre 1 : Signaux et systèmes

GELE2511 Chapitre 1 : Signaux et systèmes GELE2511 Chapire 1 : Signaux e sysèmes Gabriel Cormier, Ph.D.,ing. Universié de Moncon Hiver 213 Gabriel Cormier (UdeM) GELE2511 Chapire 1 Hiver 213 1 / 75 Inroducion Conenu Conenu Révision des conceps

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail