Campagne du Neurodon 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Campagne du Neurodon 2014"

Transcription

1 Campagne du Neurodon 2014 organisée par la FRC Conférence de presse - Mercredi 12 février

2 Introduc<on Monsieur Jean- Marie Laurent Président de la Fédéra.on pour la Recherche sur le Cerveau 2

3 Une enquête na<onale de la FRC pour iden<fier les besoins prioritaires des chercheurs par le Professeur André Nieoullon, Président du Conseil Scien.fique de la FRC, Professeur à l Ins.tut de Biologie du Développement de Marseille- Luminy, CNRS- Université de la Méditerranée. 3

4 Contexte : La Fédéra<on pour la Recherche sur le Cerveau (FRC) fédère 12 associadons liées à des maladies neurologiques et psychiatriques. Elle encourage et soudent depuis sa créadon en 2000 la recherche française en neurosciences. Près de 15 millions d euros ont été recueillis depuis sa créa<on notamment grâce à sa campagne de collecte : le Neurodon. Dans le contexte économique actuel, les chercheurs en France ont de plus en plus besoin de financements mais il devient de plus en plus difficile de collecter des fonds. 4

5 Objec<fs : Pour faire face à cete demande de financement croissant, la FRC a souhaité se renseigner sur les besoins prioritaires des différents laboratoires de recherche en neurosciences en termes de financement et / ou d équipement. CeTe étude doit permetre à la FRC d atribuer les financements récoltés selon les priorités de l ensemble du monde de la recherche en neurosciences (Laboratoires de recherche CNRS, INSERM, Pasteur, CHU ) Méthodologie : Le quesdonnaire comprend 60 quesdons fermées et 6 quesdons ouvertes. Il cible les laboratoires en neurosciences. L enquête s est déroulée du 10 au 25 octobre Taux de réponse : 29,88 % sur 927 laboratoires contactés (soit 277 laboratoires). Enquête réalisée avec la Junior Entreprise de l'escp - ESCP Europe Conseil. 5

6 Introduc<on : 927 laboratoires ont été contactés au total. Parmi les laboratoires qui ont répondu à l enquête (277 réponses) : 78 % (216) des laboratoires font de la recherche préclinique. 22 % (61) des laboratoires font de la recherche clinique. L analyse porte sur les besoins de ces deux types de laboratoires. Grands axes de recherche : Les grands axes de recherche cités sont : la mémoire / maladie d Alzheimer, le développement du cerveau, les addicdons. Les laboratoires de recherche préclinique s intéressent également à la maladie de Parkinson, les cellules, la plasdcité cérébrale. Les laboratoires de recherche clinique se concentrent sur l imagerie, la neuro dégénérescence. 6

7 Résultats La notoriété de la FRC auprès des laboratoires de recherche Ce graphique permet de voir que la FRC se fait connaître principalement par ses appels d offres comme le montre la réponse de plus de 200 laboratoires sur 277. On peut également constater que la «Semaine du Cerveau» et la «Campagne Na<onale du Neurodon» aident à promouvoir l image de la FédéraDon de la Recherche sur le Cerveau avec plus de 100 laboratoires qui ont cité ces critères. 7

8 Résultats La notoriété de la FRC auprès des laboratoires de recherche Parmi les laboratoires interrogés (ceux de recherche préclinique et de recherche clinique confondus), 61 % ont postulé à un appel d offre de la FRC. Parmi les laboratoires qui ont déjà postulé à des appels d offres de la FRC, 60 % ont bénéficié d un financement. On peut conclure que plus de 60 % des laboratoires qui ont postulé à des appels d offres de la FRC ont bénéficié d un financement de celle- ci. 8

9 Résultats 1/ Besoins de ressources humaines Laboratoires de recherche préclinique Laboratoires de recherche clinique Les priorités en terme de ressources humaines pour les laboratoires sont les doctorants, les post- doctorants et les ingénieurs. En complément du financement d une 4 ème année de thèse. 9

10 Résultats 2/ Besoins d équipement pe<ts matériels Les laboratoires de recherche préclinique Les besoins en pedts matériels des laboratoires en recherche préclinique semblent être importants, surtout en ce qui concerne l animalerie, l analyse c o m p o r t e m e n t a l e, l électrophysiologie et l imagerie cellulaire (plus de 40 % des laboratoires les considèrent comme très prioritaires). 10

11 Résultats 2/ Besoins d équipement et plateforme Les laboratoires de recherche préclinique Les laboratoires de recherche clinique En ce qui concerne les besoins en équipement et plateformes des laboratoires de recherche préclinique, on voit que la neuro- imagerie in vivo et l imagerie cellulaire se démarquent (plus de 40% des laboratoires les considèrent comme des besoins Très prioritaires). Parmi les besoins les plus importants pour les laboratoires de recherche clinique : la neuro imagerie in vivo (près de 58 %). 11

12 Résultats 3/ Besoins d aménagement et/ou rénova<on des locaux Les laboratoires de recherche préclinique Les laboratoires de recherche clinique Les locaux des centres de recherche clinique n ont pas besoin d être aménagés ou rénovés, plus de 60 % des laboratoires de recherche préclinique et plus de 40 % laboratoires de recherche clinique interrogés considèrent l aménagement des centres de recherche clinique comme Non prioritaire. Les locaux des laboratoires, eux, semblent nécessiter plus de financements pour l aménagement et/ou la rénovadon. 12

13 Résultats 4/ Besoins de reconnaissance Les laboratoires de recherche préclinique et clinique Un réel besoin de reconnaissance est exprimé. Notamment auprès de la communauté scien<fique interna<onale et de la communauté scien<fique en général pour plus de 50 %. Egalement auprès des pouvoirs publics, du grand public et des associa<ons de pa<ents. 13

14 Résultats 5/ Besoins de mieux faire connaître les neurosciences et leurs enjeux Les laboratoires de recherche préclinique et clinique Les laboratoires de recherche considèrent que le monde des neurosciences et leur enjeux sont très méconnus aussi bien des pouvoirs publics que des acteurs économiques et du grand public. Il y a un réel besoin de faire connaître les neurosciences auprès de tout cet ensemble d acteurs (du grand public, des associadons de padents, des pouvoirs publics, des acteurs économiques et des médias). 14

15 Résultats 6/ Besoin de faire la promo<on du mé<er de chercheur en neurosciences Les laboratoires de recherche préclinique et clinique CeTe promodon apparaît importante notamment auprès des étudiants, du grand public, des enseignants du secondaire, des enseignants universitaires et des médias. 15

16 Conclusion La FRC bénéficie d une image très professionnelle et très sérieuse. 60 % des laboratoires qui ont postulé pour des appels d offres de la FRC ont réussi à bénéficier d un financement de celle- ci. L enquête démontre que l aide de la FRC aux laboratoires doit se concentrer par<culièrement sur les ressources humaines, certains laboratoires ont insisté en écrivant «il faut que les laboratoires reconnus comme excellents bénéficient de bourses pour pouvoir payer du personnel et ceci de manière réac.ve.». Les besoins notamment en doctorants et post- doctorants semblent être la plus grande priorité. Les besoins en termes d équipements ont également été évoqués. L enquête révèle un besoin de reconnaissance tant pour les chercheurs, les laboratoires de recherche que pour la discipline elle- même et conforte la FRC à persévérer dans son travail de communica<on auprès des médias, du grand- public et des instances poli<ques. 16

17 L'améliora<on nécessaire des condi<ons de travail des jeunes chercheurs par Carole Chapin, Présidente de La ConfédéraDon des Jeunes Chercheurs (CJC) 17

18 Main dans la main, la communauté des neurosciences en état d alerte - Mr Jean- Marie Laurent, Président de la FRC - Pr Christophe Mulle, Président de la Société des Neurosciences - Professeur Pierre Michel Llorca, Trésorier de l AFPBN - Professeur Jean Marc Léger, Past Président de la Société Française de Neurologie 18

19 «Le Neurodon» : Programme des rencontres organisées du 10 au 16 mars 2014 par Jean- Marie Laurent 19

20 Un nouveau spot 20

21 Une nouvelle affiche 21

22 Focus sur le rôle du cerveau sur les émo<ons : anima<on organisée par la FRC avec le Professeur Philippe Vernier, neurobiologiste, le comédien Rufus, la Ligue d improvisadon et Mme Maria, de l INSERM. En partenariat avec la Cité des sciences et de l industrie et la Revue «Cerveau et Psycho». 22

23 Ques<ons - Réponses 23

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2009 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Thèmes abordés : Enseignement supérieur, Pédagogie, Classement, RH Contact

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

Les Écoles Doctorales en France

Les Écoles Doctorales en France Du dispositif national à sa mise en oeuvre L École Doctorale en Sciences de la Vie et de la Santé des Universités d Aix-Marseille (EDSVS) et Le Collège Doctoral Aix-Marseille Université André Nieoullon

Plus en détail

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Dossier de presse 2012 Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Contact presse Tél : 01 48 03 72 47 Charlotte RICHARD Courriel : communication@canceropole-idf.fr VOIR LE CANCER : une

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

SAMEDI. octobre 13h30-17h30

SAMEDI. octobre 13h30-17h30 SAMEDI 13 octobre 13h30-17h30 Voir le cancer Amphithéâtre de l ASIEM 6, rue Albert de Lapparent - 75007 Paris /manifestation/voirlecancer communication@canceropole-idf.fr Fédérer la recherche francilienne

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Enquête 2014 «Digital et R.O.I» «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You

Enquête 2014 «Digital et R.O.I» «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You L enquête FNIM Doctors 2.0 & You 2014 «Digital et R.O.I» Retour sur investissements et outils de communication, une enquête réalisée dans le cadre du

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Conseil d administration du 21 janvier 2013. masque Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Vincent Ramette

Conseil d administration du 21 janvier 2013. masque Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Vincent Ramette Conseil d administration du 21 janvier 2013 c2p sous-titres du Cliquez pour modifier Domaine le style des masque Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Vincent Ramette Le contexte du domaine

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

Service de la bibliothèque

Service de la bibliothèque Sondage LibQUAL+ 2013 Document de diffusion Service de la bibliothèque Université du Québec en Outaouais Septembre 2013 Introduction En février 2013, la bibliothèque a effectué un sondage auprès de la

Plus en détail

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD?

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Novembre / Décembre 2008 Par Caroline Gérard Chaque sujet de recherche inscrit dans un appel

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer.

Informations. Nous rappelons que les informations communiquées par l intermédiaire de ce document sont susceptibles de changer. Informations Ce document a été créé par l association de doctorant EDIFICE et ne peut être utilisé à des fins commerciales ou copié sans autorisations au préalable. Ce document a été réalisé dans le but

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Structure fédérative de recherche Santé Auvergne sous tutelle des établissements et organismes : Université d Auvergne Décembre

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

de l'université des Antilles et de la Guyane

de l'université des Antilles et de la Guyane Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de Recherche : Bibliothèque Numérique de Recherche en Mathématiques et en Informatique de l'université des Antilles et de la Guyane Juin 2009

Plus en détail

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Par M. Tiss 19/06/2014 à 11h25 Après une première édition réussie et riche d enseignements en 2012, HR Access Solutions, expert international de services

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan?

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal Thierry Karsenti, professeur titulaire, Université de Montréal Plan

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 ESSEC BUSINESS SCHOOL Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 L ESSEC, c est 2 3 4 L ESSEC, c est Une culture de l innovation Un dispositif complet de soutien à l entreprenariat L apprentissage

Plus en détail

Conseil d administration du 3 juillet 2012. masque. Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété

Conseil d administration du 3 juillet 2012. masque. Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété Conseil d administration du 3 juillet 2012 Cliquez pour modifier Plan d'action le style du Domaine des sous-titres c2p : du masque Assurer une Veille Processus Christian Dondrille Laurent Inquiété Le contexte

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

En vigueur Page 1 de 6

En vigueur Page 1 de 6 1. GUIDE POUR LES TRAVAUX AVEC LES SECTEURS PUBLICS ET PRIVÉS De plus en plus, les universités canadiennes sont appelées à participer à des travaux de recherche et de développement impliquant les divers

Plus en détail

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes May MORRIS, Directrice de Recherche CNRS, biologiste - biochimiste Claudine HERMANN, Professeure honoraire Ecole polytechnique, physicienne Evelyne

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Le numérique au service de la prévention et de la sécurité de l Université Le didacticiel des risques

Le numérique au service de la prévention et de la sécurité de l Université Le didacticiel des risques PédagoTICE 29 juin 2015 Le numérique au service de la prévention et de la sécurité de l Université Le didacticiel des risques Anne AMOROS Intervenante pour l équipe TICE Amandine ASPE, Chef du service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

Proposition de poste en bénévolat

Proposition de poste en bénévolat Responsable financier [Membre du bureau - Trésorier] Il/elle a pour mission, avec les membres du Bureau, de tenir la comptabilité de l'association et de ses différents projets. Il/elle a à cœur d'accompagner

Plus en détail

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques Pédologie - Science des Sols Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques L enseignement universitaire? La pédologie, science des sols? Une discipline

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

OBJECTIFS GENERAUX. Encourager les rencontres entre institutions locales et institutions culturelles nationales.

OBJECTIFS GENERAUX. Encourager les rencontres entre institutions locales et institutions culturelles nationales. PRÉAMBULE On assiste aujourd hui à une prise de conscience toujours plus étendue de l importance du patrimoine culturel, des sites d intérêt historique et naturel, ainsi que des événements culturels. Reconnaissant

Plus en détail

Sorbonne Universités. Vision et projets

Sorbonne Universités. Vision et projets Sorbonne Universités Vision et projets Qu est-ce que Sorbonne Universités? Sorbonne Universités est un PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) créé en 2010. Six partenaires sont au cœur du

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA

Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA Dispositif INCa pour la recherche SHS-E-SP sur le cancer Informatives Cancéropôle CLARA 20/05/2015 Plan présentation. I. Place de la recherche SHS-E-SP dans le Plan Cancer 2014-2019 II. Actions du Département

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel»

Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» Séminaire «La ges.on de l eau en montagne et le cas de l enneigement ar.ficiel» 16 mai 2012 A Morzine (Haute- Savoie) Organisa.on Elodie Magnier, doctorante en géographie physique à l université de Lausanne

Plus en détail

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017»

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» L OMI a réalisé en novembre 2014, en partenariat avec l ADI, l Association des Directeurs Immobiliers, une

Plus en détail

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans?

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? L évaluation formative d une intervention interdisciplinaire

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui

La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui CHALLENGE ETUDIANT 4 ème Edi)on 2015-2016 La Communica)on pour : Les Tréteaux Blancs Toulouse, une troupe/école de Théâtre qui emmène les enfants jouer devant des enfants hospitalisés, malades ou handicapés.

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée :

Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée : Ecole des Neurosciences de Paris Île de France Établissements fondateurs du réseau : Commissariat à l'énergie

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale OBJECTIFS Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale Sites: Centre Hospitalier Départemental de l Ouémé Plateau & Clinique Louis Pasteur

Plus en détail

Programme de bourses des Alouettes

Programme de bourses des Alouettes Critères d admissibilité et de sélection 2015 Niveau secondaire Bourse d excellence sportive pour finissant 5 e secondaire Encourager l étudiant-athlète du 5 e secondaire qui a réussi des performances

Plus en détail

Réunion des DU de Biogenouest 19 mars 2014

Réunion des DU de Biogenouest 19 mars 2014 BILAN et PERSPECTIVES 2014-2017: Présentation du rapport d évaluation quadriennale de Biogenouest rendu par les experts extérieurs en janvier 2014. Point sur le bilan et les prospectives 2014-2017 Réunion

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestionnaire de projets en ressources humaines de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE

PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE PROGRAMME DE BOURSES CHEMINEMENT VERS L EXCELLENCE EN SPORT ATHLÈTE FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Inscription avant le 30 avril 2015 1 Programme de bourses Cheminement vers l excellence en sport Présentation

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Sous la direction de Katia Horber-Papazian, professeure Caroline Jacot-Descombes,

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

Partage de données: opinions, usages et besoins

Partage de données: opinions, usages et besoins Partage de données: opinions, usages et besoins Enquête DARIS auprès des chercheuses et chercheurs en sciences sociales en Suisse Eliane Ferrez et Martina Bichsel Lausanne, mars 2012 Introduction Le Service

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA)

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Université Cheikh Anta Diop de Dakar Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar 8 Décembre 2009, Dakar Rapport d Activité: année 2008-2009 Pr

Plus en détail

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE

Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DE L ETABLISSEMENT : Université de la Méditerranée, Aix Marseille II, à Marseille, Faculté de pharmacie FRANCE NOM DU MASTER 2 : Master Professionnel en Prévention des risques et nuisances technologiques

Plus en détail

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS Conférence de Presse jeudi 22 septembre Mission d évaluation de la performance énergétique sur le territoire de la COBAS Dans le cadre de sa compétence d aménagement du territoire, la Communauté d agglomération

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport du HCERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : Observatoire Midi-Pyrénées OMP

Rapport du HCERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : Observatoire Midi-Pyrénées OMP Entités de recherche Rapport du HCERES sur la structure fédérative : Observatoire Midi-Pyrénées OMP sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 3 - Paul Sabatier - UPS Centre National

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie appliquée de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

S informer sur un métier

S informer sur un métier Fiche d animation Compétence A S informer sur un métier Objectif Découvrir les 7 catégories de questions qu il faut se poser pour mieux connaître les métiers. Matériel nécessaire «Quizz métiers» Collection

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA. rapport d étape CAVL du 7 mars 2012

DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA. rapport d étape CAVL du 7 mars 2012 DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA rapport d étape CAVL du 7 mars 2012 RAPPEL DE LA DEMARCHE Choix du CAVL de travailler sur l internat tout au long de l année scolaire

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Constituant un des axes privilégiés de l'université Nice Sophia Antipolis,

Plus en détail

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 Un rapide CV Professeur en informa4que - Université Nancy 2 (hnp://www.univ- nancy2.fr) Responsable

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail