La recherche sur la qualité de. enjeux et perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La recherche sur la qualité de. enjeux et perspectives"

Transcription

1 La recherche sur la qualité de l information géographique: solutions, enjeux et perspectives Rencontres SIG La Lettre 2010 Rodolphe Devillers Département de Géographie Université Memorial de Terre Neuve (Canada)

2 Qualité des données pas nouveau Un programme de recherche actif sur la qualité des données existe depuis plus de 30 ans «Cela m'énerve toujours un peu que l'on soit obligé d'aborder encore et encore le sujet de la qualité des données en géomatique. Depuis le temps qu'on en parle (en tous cas, c'est un marronnier journalistique aussi inépuisable que les régimes dans les magazines féminins)! Et pourtant, il y a toujours matière à réfléchir.» (Françoise de Blomac, 2010)

3 Qualité des cartes pas nouveau Les cartes ont toujours été inexactes Mercator, 1595

4 Mesurer la qualité pas nouveau Mesurer cette inexactitude a fait l objet de recherches depuis longtemps Carte 1765 Carte actuelle Vecteurs d erreur vs carte de l Ordnance Survey - UK (Ravenhill, 1974)

5 Qualité des données Premiers SIG La numérisation des cartes n a rien changé (au contraire) la qualité est devenu rapidement un problème Superposition de deux cartes: création de Production de statistiques ti ti 1503 nouveaux polygones M.F. Goodchild (1977) Statistical aspects of the polygon overlay problem

6 Données actuelles Données de qualité Les cartes d aujourd hui sont toujours Les cartes d aujourd hui sont toujours imparfaites (oui, même celles de l IGN!) ;-)

7 Au fait c est quoi la qualité? Deux définitions/visions différentes généralement reconnues: Qualité interne: Défini le niveau d adéquation entre une carte/bd et ce qu elle aurait dû être si elle était parfaite Qualité externe (ou «Fitness for use»): Défini le niveau d adéquation entre la carte/bd et les besoins de son utilisateur

8 Recherche en qualité de l information géographique Des conférences internationales International Symposium on Spatial Data Quality (ISSDQ) Accuracy Des projets nationaux/internationaux (NCGIA, GEOIDE, etc.) Des livres

9 Table ronde ISSDQ 2009 Conférence internationale ISSDQ 2009 (St. John s s, Canada) Réflexion sur les succès, échecs et défis dans le domaine de la qualité de l information géographique.

10 Solutions/Succès de la recherche

11 Solutions mesure des erreurs Modèles d incertitude pour: Objets bien définis: Points (e.g. ellipses d erreur) Lignes (e.g. ε-band, G-Band) Polygones x,y Shi (1998)

12 Solutions mesure erreurs Modèles d incertitude pour Objets vagues Théorie des ensembles flous Exemples d objets (régions) vagues (Dilo et al., 2007) Attributs Ex. matrice de confusion

13 Solutions mesure erreurs Modèles d incertitude pour MNT Modèles de propagation de l incertitude lors d analyses: Polygon overlay Buffer etc. Exemple de propagation de l incertitude pour le calcul de pente sur un MNT (Heuvelink 2002)

14 Succès normes qualité Définition de critères pour décrire la qualité d un dun jeu de données: Généalogie Précision/Exactitude spatiale Précision/Exactitude sémantique Précision/Exactitude temporelle Exhaustivité Cohérence logique Critères repris et modifiés pour des normes comme FGDC et ISO

15 Succès normes qualité CD-ROM pour professionels

16 Succès adoption des normes Adoption de la norme ISO par les agences cartographiques européennes (EuroGeographics, 2004)

17 Succès Qualité externe Un des succès est d avoir reconnu que la qualité va plus loin que les critères décrits dans les normes Devillers et Jeansoulin, 2005

18 Échecs/enjeux de la recherche

19 Échec Terminologie Les utilisateurs de SIG comme les experts n ont toujours pas de langage commun Précis Vague Flou Ambigu Exact

20 Échec (partiel) Métadonnées Métadonnées: Fardeau pour le producteur Généralement incomplètes, souvent manquante Surtout utiles pour la recherche de données Souvent incomprises par les utilisateurs typiques Difficile à trouver

21 Échec (partiel) Métadonnées Et quand trouvées, elles q, n aident pas forcément l utilisateur

22 Échec Impact de la recherche L impact de la recherche en qualité des données sur: Les chercheurs: Bien meilleure connaissance des problèmes et développement de nombreuses solutions Les producteurs de données et praticiens: Mise à disposition de méthodes pour mesurer et décrire la qualité des données Les utilisateurs lambda: amélioration de la qualité (interne) de jeux de données mais probablement pas grand chose d autre = Les trois groupes ont besoin de mieux communiquer! + - Impact

23 Échec complexité des solutions Shi (2009)

24 Échec faible impact sur les logiciels Mesure cette distance Précision = 1μm!!!

25 Perspectives de recherche

26 Perspectives Néogéographie

27 Perspectives Néogéographie

28 Perspectives Qualité externe Peu de travaux se sont intéressés à la mesure de la qualité externe Besoin de mieux comprendre les besoins des utilisateurs, le lien entre qualité interne et usage, etc. Vasseur et al. (2005)

29 Perspectives Nouvelles approches Besoin de penser à la qualité différemment Généalogie, précision spatiale, sémantique, temporelle, cohérence logique et exhaustivité

30 Conclusions On sait assez bien mesurer la qualité interne mais on ne sait pas trop qui utilise ces méthodes On sait bien documenter la qualité interne mais on ne sait pas trop à qui les métadonnées sont utiles On sait que la qualité (externe) est importante mais on ne sais pas vraiment comment la mesurer

31 Conclusions Donc en gros la qualité risque de faire débat encore longtemps!

32 Questions Rodolphe Devillers Pour plus de détails (mais dans la langue de Shakespeare): Pour plus de détails (mais dans la langue de Shakespeare): R. Devillers, A. Stein, Y. Bédard, N. Chrisman, P. Fisher and W. Shi (sous presse). 30 years of research on spatial data quality Achievements, failures and opportunities. Transactions in GIS.

La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO

La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO La qualité des données géographiques Gilles Troispoux - CERTU - AFIGEO Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Plan de la présentation Le contexte Les outils pour mesurer la qualité

Plus en détail

Le décideur face à la désinformation géographique. Julien Belvisi, Président Néogis - Solutions géomatiques

Le décideur face à la désinformation géographique. Julien Belvisi, Président Néogis - Solutions géomatiques Le décideur face à la désinformation géographique Julien Belvisi, Président Néogis - Solutions géomatiques jbelvisi@neogis.ca Genèse de la présentation Une présentation à vocation informative à destination

Plus en détail

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Cadre écologique national pour le Canada (v3.2) Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Cadre écologique

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime.

La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime. La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime mercredi 5 mai 1 1. Syndicat Informatique de Charente-Maritime Présentation

Plus en détail

OPENSTREETMAP COMME SUJET DE

OPENSTREETMAP COMME SUJET DE OPENSTREETMAP COMME SUJET DE RECHERCHE À L'IGN ET AILLEURS Guillaume Touya COGIT IGN France Journée technique : Cartographie libre et citoyenne PLAN DE LA PRÉSENTATION La qualité des données OSM Etude

Plus en détail

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131.

Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131. Outil de surveillance des sécheresses au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel Outil de surveillance

Plus en détail

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Projets de données LiDAR d Agriculture et Agroalimentaire Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision: A Page 2 de 14 Spécifications de contenu

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

ANALYSE DE DONNÉES SPATIOTEMPORELLES IMPARFAITES DANS UN SIG ARChÉOLOGIqUE

ANALYSE DE DONNÉES SPATIOTEMPORELLES IMPARFAITES DANS UN SIG ARChÉOLOGIqUE ANALYSE DE DONNÉES SPATIOTEMPORELLES IMPARFAITES DANS UN SIG ARChÉOLOGIqUE par Cyril de Runz IUT de Reims, rue des Crayères, BP 1035 51687 Reims cedex 2 cyril.de-runz@univ-reims.fr Web : www.univ-reims.fr/crestic

Plus en détail

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires ECOLE THEMATIQUE Système d Information à Référence Spatiale et Archéologie Tours - 8/13 septembre 2003 CONFERENCE Patriarche par F. Faucher et

Plus en détail

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Action 11 : Gestion de la base de données spatiales de l OSR Action 12 : Valorisation

Plus en détail

Présentation de la FNAU et de son club géomatique

Présentation de la FNAU et de son club géomatique Présentation de la FNAU et de son club géomatique Pierre LAVERGNE (ADEUS-Strasbourg) Groupe de Travail géomatique et connaissance des territoires, le Plan de l intervention Portrait de la FNAU et du «réseau

Plus en détail

Principes et outils de gestion des données

Principes et outils de gestion des données 1-B.1 ANNEXE 1-B Principes et outils de gestion des données 1. Types de données de gestion de données 5. Aspects géographiques/spatiaux 2 1. Types de données Données primaires ex. : Enquête dans le cadre

Plus en détail

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig Formations aux Systèmes d Information Géographique (SIG) Initiation et perfectionnement Mise en application sur les logiciels ArcGIS, MapInfo et QGis Màj. : sept. 2014. È Objectifs : acquérir les connaissances

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

SIG 2009 Atelier INSPIRE

SIG 2009 Atelier INSPIRE SIG 2009 Atelier INSPIRE INSPIRE vu par un éditeur Stratégie, solutions, réalisations Michel BERNARD ESRI France - mbernard@esrifrance.fr No. 1 No. 2 INSPIRE : par où commencer? INSPIRE - Une évolution,

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Informatique Générale et SIG 2 Nombre des crédits:.. 6.. Code UE : GEOIDE2F1. Université : Mannouba.

Plus en détail

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET Cette évaluation compte pour 5 points 1. Mise en contexte du projet et énoncé de la problématique Aspects techniques et non techniques (environnement, santé sécurité, éthique,

Plus en détail

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle

Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Conférence africaine : Programme de transformation de la statistique officielle Libreville, Gabon Novembre 2015 Session 3 : Assurer les fondements nécessaires à la modernisation et l integration des systèmes

Plus en détail

Intégration de données multiéchelles pour caractériser la. qualité des fruits

Intégration de données multiéchelles pour caractériser la. qualité des fruits Intégration de données multiéchelles pour caractériser la qualité des fruits Workshop IN-OVIVE - PAFIA 02/07/2013 Julie Bourbeillon et François Vallée Contexte La pomme 1er fruit dans le panier de la ménagère

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT PHARE : MAINTENIR LE CAP SUR LA RÉSSITE! SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ À leur arrivée dans le programme SCIENCES HUMAINES, ttes

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du SI sur la plateforme libre Postgresql / Postgis... Mathieu BOSSAERT CEN LR 2007 Les missions d'un

Plus en détail

Méthodologie de calcul de population au bâti, diurne et nocturne : modèle PRET-RESSE

Méthodologie de calcul de population au bâti, diurne et nocturne : modèle PRET-RESSE Gestion globale des risques naturels et technologiques dans le bassin des RIsques MAjeurs de l estuaire de la Seine Méthodologie de calcul de population au bâti, diurne et nocturne : modèle PRET-RESSE

Plus en détail

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Production d un site web = CMS Il n y a plus besoin aujourd

Plus en détail

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Jacques RENARD THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Préface de Louis GALLOIS Président de la SNCF Prix IFACI 1995 du meilleur ouvrage sur l audit interne Cinquième édition Éditions d Organisation, 1994,

Plus en détail

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Progression Février Mars Semaines Planning CE2 Atelier 2 Planning CM1-CM2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Du 03 au 08 Mars Du 10 au 15 Mars Du 17 au 21 Mars EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS recherche

Plus en détail

Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux

Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux Thème 3 : la sémiologie usages et renouveau Pour le renouvellement de la sémiologie de la carte de flux Françoise Bahoken Représenter sur une carte toute l information disponible dans une matrice de flux,

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

Collecte, consolidation, exploitation et valorisation des données naturalistes avec les logiciels libres

Collecte, consolidation, exploitation et valorisation des données naturalistes avec les logiciels libres Collecte, consolidation, exploitation et valorisation des données naturalistes avec les logiciels libres Application au pôle thématique SINP «papillons de jour et libellules» en LR ATEN - Forum TIC - 2012

Plus en détail

MAREMED DANS SON CONTEXTE POLITIQUE.

MAREMED DANS SON CONTEXTE POLITIQUE. MAREMED DANS SON CONTEXTE POLITIQUE. Les projets de coopération font partie intégrante de la politique de cohésion européenne; exigence d analyse des enjeux de la future période; MAREMED s inscrit dans

Plus en détail

Indicateurs de qualité pour réduire les risques de mauvaise utilisation des données géospatiales

Indicateurs de qualité pour réduire les risques de mauvaise utilisation des données géospatiales Devillers, R., Y. Bedard & M. Gervais, 2004, Indicateurs de qualité pour réduire les risques de mauvaise utilisation des données géospatiales, Revue Internationale de Géomatique,Vol. 14, No. 1, p. 35-57

Plus en détail

Informatique, spécialité AIGLE

Informatique, spécialité AIGLE Université de MONTPELLIER 2 1/3 Informatique, spécialité AIGLE L1 S1 Algebre et Analyse 1 10 L1 S1 Calculus 5 L1 S1 Du binaire au web 5 L1 S1 Introduction à l'algorithmique 5 L1 S1 Physique générale 5

Plus en détail

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A 19131) Spécifications de contenu

Plus en détail

L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil

L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil Une présentation de Alain Dubuc Journée Innovation et entrepreneuriat Institut national d optique Château Frontenac Québec, 22 janvier INTRODUCTION Un

Plus en détail

données géométriques et descriptives

données géométriques et descriptives Échange automatisé et contrôlé de données géométriques et descriptives issues d une modélisation 3D Par Vincent Thomas Eugénie Nyaminani Sous la supervision de Jacynthe Pouliot et Thierry Sous la supervision

Plus en détail

Systèmes d Information Géographique

Systèmes d Information Géographique Systèmes d Information Géographique Jean-Yves Antoine Université François Rabelais de Tours www.info.univ-tours.fr/~antoine J.Y. Antoine 1 Systèmes d Information Géographique 1. INTRODUCTION Qu est ce

Plus en détail

3.5 RNIG. 3.5.1 Contexte. 3.5.2 Axes de recherche et de développements

3.5 RNIG. 3.5.1 Contexte. 3.5.2 Axes de recherche et de développements 3.5 RNIG Suite à de nombreuses discussions, notamment au CNIG (Conseil National de l'information Géographique), existait un projet de Réseau National "Informatique Géographique". Ainsi, lors de la réunion

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

Réalisations techniques du projet ELF: succès et difficultés

Réalisations techniques du projet ELF: succès et difficultés Réalisations techniques du projet ELF: succès et difficultés Journée INSPIRE France dominique.laurent@ign.fr 16/11/2015 Programme Réalisations techniques Adapter les spécifications INSPIRE Transformer

Plus en détail

PARTIE 1 : ETAT DE L ART...

PARTIE 1 : ETAT DE L ART... Table des matières INTRODUCTION... 1 Contexte général de l étude... 3 Problématiques... 4 Contributions des nos travaux de recherche... 5 Organisation du mémoire... 6 PARTIE 1 : ETAT DE L ART... 9 CHAPITRE

Plus en détail

MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS GEOMATIQUE APPLIQUEE AUX ETUDES URBAINES ET AUX RISQUES

MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS GEOMATIQUE APPLIQUEE AUX ETUDES URBAINES ET AUX RISQUES MASTER GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT PARCOURS GEOMATIQUE APPLIQUEE AUX ETUDES URBAINES ET AUX RISQUES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation Nature de

Plus en détail

Programme «PME et Développement Durable 77» Les éléments clefs de la démarche TNS MAI 2011

Programme «PME et Développement Durable 77» Les éléments clefs de la démarche TNS MAI 2011 Programme «PME et Développement Durable 77» Les éléments clefs de la démarche TNS MAI 2011 Dans le cadre du programme «PME et Développement Durable 77» porté par Seine et Marne Développement, votre entreprise

Plus en détail

Problématique de la qualité des données statistiques

Problématique de la qualité des données statistiques Revue du Schéma directeur de la Statistique du Mali Problématique de la qualité des données statistiques La qualité : «l ensemble des propriétés et caractéristiques d un produit ou d un service qui lui

Plus en détail

Une chaîne de traitement automatisée sous R :

Une chaîne de traitement automatisée sous R : Une chaîne de traitement automatisée sous R : Du chargement de données à la production de cartes et de modèles statistiques pour l analyse d une base de données hydromorphologiques nationale Laboratoire

Plus en détail

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE Formation QGIS, module 1-1 Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? 1 Qu est-ce qu un SIG? Un «SIG», en langage courant, c est par exemple

Plus en détail

Activités de modélisation 3D Exploitation de certains produits ESRI

Activités de modélisation 3D Exploitation de certains produits ESRI Activités de modélisation 3D Exploitation de certains produits ESRI Dr. Jacynthe Pouliot a.-g. Professeure et directrice par intérim du Département des SCG, Université Laval jacynthe.pouliot@scg.ulaval.ca

Plus en détail

Comment s intègre le SIG dans un système d information?

Comment s intègre le SIG dans un système d information? Comment s intègre le SIG dans un système d information? Bertrand PARPOIL 1 1 Résumé Résumé : Comment interfacer le SIG avec le SI d entreprise? Historiquement, le développement des SIG s est fait de manière

Plus en détail

Information géographique: mode d'emploi!

Information géographique: mode d'emploi! Information géographique: mode d'emploi! " Comment décrire et documenter ses données? " Journées d animation CIGAL ~ 19 avril 2012 Maison de la Région Alsace Strasbourg Amphithéâtre Rez-de-chaussée Qu

Plus en détail

Optimisation en production cartographique : l automatisation

Optimisation en production cartographique : l automatisation Optimisation en production cartographique : l automatisation Veille Technologique Décembre 2011 Référent : Thomas Milon Tuteur : Philippe Vismara Aurélie Poncet & Hanneke Van der Most 2 Contexte «Portrait

Plus en détail

Résultat du sondage effectué du 1 er au 15 juin 2007 sur l'osgeo-fr

Résultat du sondage effectué du 1 er au 15 juin 2007 sur l'osgeo-fr Résultat du sondage effectué du 1 er au 15 juin 2007 sur l'osgeo-fr Auteur : Yves Jacolin, Gwenael Bachelot Table des matières Êtes-vous inscrit à la liste [francophone] de l'osgeo?... 2 Êtes-vous intéressé

Plus en détail

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES CO-351 LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES BAYERS E. IGN, BRUXELLES, BELGIUM ÉVOLUTION DES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE DONNÉES TOPOGRAPHIQUES

Plus en détail

Cours Systèmes d Information Géographique

Cours Systèmes d Information Géographique Cours Systèmes d Information Géographique Durée : 55 h Intervenants : Pr. Amadou Tahirou Diaw 1-3, Dr Gualbert S. Dorégo 2-3, Dr Alla Manga 3, Ing. Aminata Diokhané 4, Dr El hadji Balla Dièye 5-3, Dr Cheikh

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation Chapitre VIII Motivation Le modèle relationnel connaît un très grand succès et s avère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données (gestion) Les bases de données Orientées Objet

Plus en détail

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne

Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Mise en place d'un serveur d'application SIG au Conseil général de Seine-et-Marne Conférence francophone ESRI 2006 12 octobre Issy-les-Moulineaux Conseil général de Seine-et-Marne Direction Générale des

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce Année 2007-2008 Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce B. Monsuez Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

CMI ECONOMIE, FINANCE QUANTITATIVE ET STATISTIQUES - PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE

CMI ECONOMIE, FINANCE QUANTITATIVE ET STATISTIQUES - PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE Université de PARIS 2 - ASSAS 1/3 PARCOURS FORMATION EN APPRENTISSAGE L1 S1 Mathématiques 1 4 L1 S1 Statistiques 1 4 L1 S1 Fondemants de l'informatique 4 L1 S1 Compléments Maths 2 L1 S1 Compléments Stats

Plus en détail

Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques

Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques Réseaux neuronaux artificiels : exemples d applications géoscientifiques Par Sylvain Trépanier CONSOREM, UQAM CONSOREM Consortium de recherche en exploration minérale Aurizon Cambior Majescor Falconbridge

Plus en détail

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Agence des AMP Réflexions sur les programmes CARTHAM et MEDSEACAN Bilan et perspectives

Plus en détail

L industrie financière sait elle décrire les produits qu elle traite?

L industrie financière sait elle décrire les produits qu elle traite? L industrie financière sait elle décrire les produits qu elle traite? De la nécessité d une représentation formelle des contrats financiers pour améliorer la gestion et la régulation des opérations de

Plus en détail

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée L INFORMATION GEOGRAPHIQUE NUMERIQUE CRTS, 18 21 janvier 2016 M.F. SMIEJ smiej@crts.gov.ma Introduction Définition de l IGN PLAN Dimension spatiale de l IGN : localisation Représentation numérique de l

Plus en détail

Problématique et enjeu

Problématique et enjeu Commission de validation des données pour l'information spatialisée version 3 Comment qualifier la précision et les notions d'échelles dans les métadonnées de nos séries de données? Table des matières

Plus en détail

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Christophe Krolik, Professeur de droit, Titulaire de la Chaire de recherche et d innovation Goldcorp en droit des ressources

Plus en détail

2. Cohérence et qualité des bases de données spatiales

2. Cohérence et qualité des bases de données spatiales Utilisation de métadonnées pour améliorer la qualité des jeux de données lors de la mise à jour. 1. Introduction De nos jours, de nombreux acteurs sont impliqués dans la collecte et la distribution des

Plus en détail

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction

Présenter une demande de financement crédible. Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction Présenter une demande de financement crédible Par Danielle Boily Conseils en communication et rédaction La démarche La préparation Le contenu et la présentation Le suivi La préparation Avoir une vue d

Plus en détail

6 es ENTRETIENS FRANCOPHONES. de la PSYCHOLOGIE Nancy, du 4 au 6 juin 2015. dossier de presse

6 es ENTRETIENS FRANCOPHONES. de la PSYCHOLOGIE Nancy, du 4 au 6 juin 2015. dossier de presse 6 es ENTRETIENS FRANCOPHONES de la PSYCHOLOGIE Nancy, du 4 au 6 juin 2015 dossier de presse Communiqué de presse Du 4 au 6 juin à l Université de Lorraine, Campus Lettres & Sciences Humaines de Nancy Les

Plus en détail

Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau

Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau Calage sur fond de plan de réseaux enterrés Un canevas méthodologique pour les exploitants de réseau

Plus en détail

Validation numérique de l homogénéisation pour un modèle simplifié de stockage avec sources aléatoires

Validation numérique de l homogénéisation pour un modèle simplifié de stockage avec sources aléatoires Validation numérique de l homogénéisation pour un modèle simplifié de stockage avec sources aléatoires Introduction Modélisation de la migration de radionucléide Vers un modèle probabiliste Calcul des

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du Système d'information sur la plate-forme logicielle libre Postgresql / Postgis... CEN LR 2007 Mathieu

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

Comment devenir coach

Comment devenir coach Alain Cardon Comment devenir coach Fondamentaux, outils et techniques, 2008 ISBN : 978-2-212-54122-9 Introduction Depuis maintenant quinze ans, le coaching s insère dans toutes les dimensions de nos vies

Plus en détail

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Mickaël Brasebin, Julien Perret Cogit Cécile Haëck, IGN Conseil 21/11/2010 Introduction Développement du territoire àtravers

Plus en détail

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement

Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement ANNEXE Mathématiques appliquées 3232 Liste des résultats d apprentissage et indicateurs de rendement (incluant les pages de au programme d études) PROGRAMME D ÉTUDES - MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES 3232 (2013)

Plus en détail

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011 Expert workshop 9h-16h 14 septembre 2011 Effets de la convergence d industries sur le choix stratégique associé à l organisation du processus d innovation : Le cas du jeu vidéo et du cinéma d animation

Plus en détail

Au printemps 2012, la Bibliothèque de l Université Laval lançait sa nouvelle plateforme de

Au printemps 2012, la Bibliothèque de l Université Laval lançait sa nouvelle plateforme de Bibliothèque de l Université Laval Géoindex+ : plateforme de découverte de données géospatiales Projet déposé dans le cadre du prix Innovation des services documentaires du Québec Au printemps 2012, la

Plus en détail

Plan. Contexte : SCM. Décision incertaine et logistique : Grille typologique

Plan. Contexte : SCM. Décision incertaine et logistique : Grille typologique Décision incertaine et logistique : Grille typologique Animateurs : S. Durieux, P. Genin, C. Thierry durieux@ifma.fr thierry@univ-tlse2.fr patrick.genin@supmeca.fr JD MACS 2009, Angers, 19-20 Novembre

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

Club Utilisateurs SIG

Club Utilisateurs SIG Club Utilisateurs SIG Nous aurions pu l appeler Conférence ou Colloque. Mais c est bien d un Club qu il s agit. Votre Club. Le Club Utilisateurs SIG de Business Geografic est un temps d échange privilégié

Plus en détail

Contrôle qualité de la troisième mise à jour de la base données vectorielle BD Adresse

Contrôle qualité de la troisième mise à jour de la base données vectorielle BD Adresse "DPT_CAPTA" DPT_CAP Contrôle qualité de la troisième mise à jour de la base données vectorielle BD Adresse Rapport de contrôle Analyse de la documentation Mars 2013 Rapport de contrôle _GEOGRAP REDACTEUR

Plus en détail

11.1 Comparaison : la logique floue et logique classique

11.1 Comparaison : la logique floue et logique classique Chapitre Logique floue Ce chapitre présente une méthode moderne de contrôle, la logique floue. La logique floue diffère de la logique classique parce qu elle permet des définitions partielles ou floues

Plus en détail

Les managers au cœur de l entreprise

Les managers au cœur de l entreprise APERCU Les managers au cœur de l entreprise Mind Material Un manager performant ne délègue pas talent Circle Devenir manager de proximité Business Room Comment favoriser le développement de vos managers?

Plus en détail

1. Définition des concepts de base. 2. Structure de l'information géographique. 3. Modélisation des données sémantiques

1. Définition des concepts de base. 2. Structure de l'information géographique. 3. Modélisation des données sémantiques sommaire 1. Définition des concepts de base 2. Structure de l'information géographique 3. Modélisation des données sémantiques 4. Modélisation des données géométriques 1. Définition des concepts de base

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. lozere.fr. 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère

DOSSIER DE PRESSE. lozere.fr. 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère DOSSIER DE PRESSE 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère Contact presse : Elodie LEHNEBACH Attachée de presse 04.66.49.66.07/06.84.95.87.33 elehnebach@cg48.fr

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE MONDE DE LA GÉOMATIQUE

DÉCOUVREZ LE MONDE DE LA GÉOMATIQUE DÉCOUVREZ LE MONDE DE LA GÉOMATIQUE L ÉCOLE DE LA GÉOMATIQUE Qu est-ce que la géomatique? La géomatique est la contraction des termes «géographie» et «informatique». Cette discipline regroupe l ensemble

Plus en détail

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 E MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 Professeure :Elissar Toufaily Plage horaire du cours : Cours en salle Jeudi 15h 30-18h30 Local 4221 PAP Du 2 septembre. 2010 au 9

Plus en détail

140. Modélisation des données Historisation

140. Modélisation des données Historisation Modélisation de logiciels de gestion 140. Modélisation des données Historisation 1 Préambule Dans les chapitres précédents, nous avons appris à concevoir des modèles de données relativement élaborés en

Plus en détail

Qu est- ce que la Géomatique?

Qu est- ce que la Géomatique? Qu est- ce que la Géomatique? Jean- Paul Bord Professeur des Universités, Géographe Cartographe, Responsable du Master SIIG3T «Systèmes d information et Informations Géographiques pour la Gestion et la

Plus en détail

Formulation des objectifs

Formulation des objectifs Formulation des objectifs Prof. Ahmed AAMILI ACE International Consulting ahmaam@gmail.com Constantine, 09 / 03 / 2014 Plan Formulation des objectifs Taxonomie de Bloom 2 Formulation des objectifs Définition

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

Principe et règles d audit

Principe et règles d audit CHAPITRE 2 Principe et règles d audit 2.1. Principe d audit Le principe et les règles d audit suivent logiquement l exposé précédent. D abord, comme dans toute branche de l activité d une entreprise, l

Plus en détail

Les apports de l informatique. Aux autres disciplines

Les apports de l informatique. Aux autres disciplines Les apports de l informatique Aux autres disciplines Le statut de technologie ou de sous-discipline est celui de l importation l et de la vulgarisation Le statut de science à part entière est lorsqu il

Plus en détail

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat 28 novembre 2008 Mobilisation de toutes les écoles du groupe IONIS pour sensibiliser les jeunes au Sida 2 ème édition pour IONIS EN VEILLE CONTRE LE

Plus en détail

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire SIG Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire Comment utiliser la directive Inspire à l échelle d un SIG historique pour en assurer la refonte? Claire Devaud

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS

Spécifications de contenu informationnel : Données climatologiques issues de la CISS Données climatologiques issues de la cartographie interactive pour la surveillance de la sécheresse (CISS) Spécifications de contenu informationnel produite conformément à la norme ISO 19131 Révision :

Plus en détail

M. KOKOH ADJOUMANY Emile, Président de l Ordre des Géomètre-Experts de Côte d Ivoire AIG-CI

M. KOKOH ADJOUMANY Emile, Président de l Ordre des Géomètre-Experts de Côte d Ivoire AIG-CI M. KOKOH ADJOUMANY Emile, Président de l Ordre des Géomètre-Experts de Côte d Ivoire AIG-CI 1. Présentation du géomètre-expert 2. Différents types de données géographiques 3. Outils de mesure de la qualité

Plus en détail