Point Pressing n 21 : Juillet/ Août 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Point Pressing n 21 : Juillet/ Août 2009"

Transcription

1 41, rue Chanzy PARIS / Point Pressing n 21 : Juillet/ Août 2009 Chers confrères, Notre activité semble s être redressée au deuxième trimestre : les chiffres d affaires sont proches de ceux de l année dernière même si le cumul sur le premier semestre est encore négatif. Espérons qu à la rentrée le moral des ménages s améliore encore un peu, afin de finir l année le plus proche possible de l équilibre. Sur le plan social, un certain nombre d aides financières ont vu le jour, permettant ainsi de faire baisser le coût du travail, notamment pour les très petites entreprises. Alors n hésitez pas à contacter votre comptable ou notre permanence pour connaître les dispositifs les plus adaptés et les plus intéressants financièrement. Beaucoup d entre vous, nous ont contacté au sujet de la disparition du CFA de la rue Chanzy à Paris. Nous regrettons tous qu il ait fermé ses portes fin juin, mais nous avons anticipé en nous rapprochant des pouvoirs publics afin de créer une nouvelle section pressing en apprentissage sur la région parisienne. Pour ce faire, nous avons absolument besoin de savoir quels sont ceux parmi vous qui souhaitent embaucher des apprentis : dès à présent renvoyez nous votre demande car plus nous serons nombreux et plus les pouvoirs publics nous aideront avec force à monter une, voire, deux sessions d apprentis. Si l apprentissage demeure un moyen économique de former des débutants, il ne faut pas oublier qu en tant que chefs d entreprises, nous devons également permettre à notre personnel d améliorer ses compétences et de parfaire sa qualification. Ainsi, avec notre partenaire formation, nous avons décidé de développer en régions les formations En effet, le nouvel arrêté type 2345 prévoit que l ensemble du personnel devra être formé à la conduite de la machine et capable d appréhender les risques qui y sont associés. Là encore, n hésitez pas à nous contacter pour vous inscrire. Enfin, une organisation professionnelle comme la nôtre doit permettre de favoriser les échanges entre tous les intervenants du secteur. Notre Assemblée Générale aura lieu le lundi 16 novembre prochain (période traditionnellement plus calme dans notre activité), dans les salons prestigieux du Cercle Républicain (Paris 1 er ) et nous donnera l occasion de nous rencontrer et de partager nos connaissances et expériences. Notez dès aujourd hui cette date dans vos agendas, et contactez L u d i v i n e pour vos réservations. Nous comptons sur votre participation! En attendant de vous accueillir, je l espère très nombreux, passez tous de très bonnes vacances. Le Président Yves Taudière

2 L e C F E T I l e d e F r a n c e Secrétariat Ludivine a u a u Conseils techniques démonstration matériels rattrapages vêtements Informations Point Pressing site Internet Vente d affiches affiches obligatoires convention collective Service annonces vente de fonds vente de matériels Tarifs préférentiel protection juridique vérifications périodiques Conseils juridiques droit du travail droit fiscal etc... Service emploi demandes d emploi offres d emploi Pour être affilié à notre syndicat professionnel et bénéficier de nos services : Contactez nous au Matériel de pressing: Vente Conseil Installation Entretien Entretien Dépannage Nettoyage à sec (perchlo, KWL, silicone) - Nettoyage à l'eau Détachage - Finition - Convoyeurs - Ventilation - Pièces détachées Le réflexe professionnel 2 rue du Clos Mutaut Chenôve Tél : Tél : berbey

3 L a v i t r i n e NOUVEAU LA VITRINE Tarifs Vitrine Nettoyage et Blanchisserie 15 Tarifs Magasin Blanchisserie 7,50 Tarifs Magasin Nettoyage 7,50 Conditions générales de Prestations 7,50 Consignes de sécurité et d exploitation 7,50 Pour l environnement, ramenez cintres 7,50 Logo Service Soigné 7,50 Logo travail Haute Qualité 7,50 Boucles boutons sans garantie... 7,50 Informations aux salariés 15 Convention Collective (classeur) 15 Constat amiable (lot de 10) 26 FRAIS DE PORT PRIX ADHERENT NON ADHERENT ,90 AFFICHE 7,90 3,02 Convention Collective 3,02 2,22 Constat amiable 2,22 Contactez Ludivine au

4 INVITATION I n f o r m a t i o n s Assemblée Générale Le CFET Ile de France Invite tous les professionnels à l Assemblée Générale Le Lundi 16 novembre 2009 au "Cercle Républicain" avenue de l Opéra à Paris 1 er 18h00 18h30 rapport moral et financier approbation des comptes quitus aux administrateurs élection du Conseil d Administration conférence - débat - obligation de contrôle des installations classées - nouvelle version de l arrêté type offre assurancielle de Générali 20h30 Dîner, au Menu Artichaut Norvégienne et son Oeuf poché Rouelle de Cabillaud Vapeur, Farcie aux Poireaux Crème Caramel aux Eclats de Nougatine Confirmez votre réservation dès à présent au ou renvoyer nous le bulletin de participation ci-joint Le meilleur du matériel de finition, distribué exclusivement par : Rendez-vous 41 rue de Chanzy pour essayer l ensemble de la gamme SANKOSHA RDV sur simple appel au : (Jean-pierre) ou (Fabrice)

5 IMPORTANT I n f o r m a t i o n s VOUS AVEZ BESOIN D APPRENTIS? A la demande de nombreux adhérents, le CFET Ile de France a décidé de participer à la création d un nouveau CFA (Centre de Formation d Apprentis). Afin que ce projet aboutisse, vous devez absolument nous retourner le bulletin ci-joint, Car nous devons recenser les professionnels susceptibles d embaucher des jeunes en contrat d apprentissage. Les avantages du contrat d apprentissage : indemnité compensatrice forfaitaire composée : - d une prime de base d un montant de 1200 par apprenti et par an, - de différentes majorations cumulables selon la taille de l entreprise, la qualité de l apprenti, l âge et la formation visée par l apprenti : euros par an pour les entreprises de moins de 250 salariés, euros par an pour un apprenti visant un BEP ou un CAP âgé de 18 ans ou plus, euros par an pour un apprenti visant un BP ou un bac pro âgé de 20 ans ou plus, une exonération de charges sociales Les entreprises de 10 salariés au plus sont exonérées totalement des charges patronales et salariales à l exception des cotisations d accident du travail et de retraite complémentaire un crédit d impôt de 1600 par an Rémunération des apprentis (% SMIC) TRANCHES D AGES Pour continuer à avoir du personnel formé, r é a g i s s e z - v i t e! ère ANNEE 1 ère nd ANNEE 2 nd ème ANNEE 3 ème Moins de 18 ans 30 % 42 % 58 % 18 à 20 ans 46 % 54 % 70 % 21 ans et plus 58 % 66 % 83 % L aération chez vous Ventilation Climatisation Electricité Maintenance SPECIALISTE TRAITEMENT D AIR des PRESSINGS Extraction MACHINES et POLLUANT 18 Place de France SARCELLES Tel/Fax : Port :

6 I n f o r m a t i o n s CESSION DU FONDS DE COMMERCE PREMIERE PARTIE DANS LE POINT PRESSING N 20 IV. La conclusion du contrat de vente Comme pour toute vente, il faut recueillir l accord des parties sur la chose et le prix. La chose est le fonds de commerce, surtout les éléments attirant la clientèle et le droit au bail. Le prix doit être déterminé ou déterminable. Ces deux éléments doivent être stipulés dans le contrat. Des mentions obligatoires doivent être stipulées dans le contrat. Elles sont énumérées limitativement à l article L du Code de commerce : - l indication de l origine de la propriété - l état des privilèges et nantissement - le chiffre d affaires des trois dernières années - les modalités du bail. La sanction d omission de ces mentions est la nullité relative de l acte de vente. Seul l acquéreur pourrait demander la nullité de l acte. L action en nullité est subordonnée à la condition que l omission ait entraîné une mauvaise information de l acquéreur et lui ait causé un préjudice. L inexactitude de ces mentions peut engager l action en garantie du vendeur, entraînant la réduction du prix ou alors la résolution de la cession, cela dépendra de l importance de l inexactitude. Des mentions facultatives peuvent être ajoutées : - une clause attributive de juridiction (le tribunal compétent en cas de litige) - une clause de non-établissement ou de non- concurrence, qui est obligatoirement limitée dans le temps, l espace et matériellement, - une clause pénale, qui permet de prévoir une sanction financière de la non-exécution ou de l exécution tardive, par l une ou l autre des parties, des conditions de l acte. IV. La conclusion du contrat de vente V. Les formalités Les obligations du vendeur sont : - une obligation de délivrance, il doit remettre le fonds en contrepartie du prix - une garantie d éviction, il garantit de la jouissance paisible du fonds de commerce par l acquéreur - une garantie de vices cachés, il garantit les défauts que si l acquéreur les avait connus, il n aurait pas acheté ; en application des articles 1641 et suivants du Code civil. - un visa et la communication de la comptabilité du vendeur : le livre comptable des trois dernières années doivent être visés au jour de la signature ; - une obligation d information spécifique pèse sur le vendeur, elle dépend de l activité du fonds. L omission des informations peut être sanctionnée par le droit commun de la vente, au titre du dol donc pouvant conduire à la nullité de l acte. Il convient de prévoir une clause en stipulant que le prix sera déposé au séquestre, désigné par l acte, qui aura la charge de remettre le prix à l acquéreur seulement sur jus- tification : de la mainlevée de tous les créanciers inscrits ou opposant contre le paiement de leur créance, et le paiement des impôts. Ceci permettra d assurer à l acquéreur de ne pas être poursuivi par les créanciers du vendeur après la remise du prix auprès de ce dernier et de n avoir aucun trouble dans son exploitation. En application de l article L du Code du travail, tous les contrats de travail sont transférés en cas de chan- gement de la situation juridique de l employeur, ce qui est le cas de la cession du fonds de commerce. Ce transfert est automatique, mais il est utile de le rappeler dans l acte et de donner toutes informations relatives aux contrats qui feront l objet de ce transfert.

7 I n f o r m a t i o n s CESSION DU FONDS DE COMMERCE V. Les formalités Cette étape permet la protection des créanciers. Des publications légales seront effectuées après avoir enregistré l acte et acquitté les droits d enregistrements aux impôts. enregistrement de la vente auprès des impôts L enregistrement de la vente doit être effectué auprès du centre des impôts du lieu de situation du fonds de commerce, un mois au plus tard après la signature de l acte de cession. Les droits d enregistrements seront alors acquittés par l acquéreur. Actuellement, les droits d enregistrements sont de 3% du prix de vente après abattement de lorsque la valeur du fonds n excède pas Ils sont de 5% lorsque la mutation du fonds de commerce est d une valeur supérieure de publicités légales La publication de la vente est une obligation qui incombe à l acquéreur, mais le cédant doit en vérifier le bon respect. Il convient de prévoir une clause d élection de domicile, dans le ressort du Tribunal de Commerce dont dépend le fonds cédé pour la réception des oppositions. La vente doit être publiée dans les 15 jours de la signature de l acte de vente dans un journal d annonces légale. Ensuite, dans les 15 jours suivant cette première publication la vente doit être publiée au Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales (BODACC) du Greffe du Tribunal de Commerce. Cette publicité va faire courir les délais d opposition à la vente du fonds. D autres publicités ou des formalités seront accomplies au- près du Centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce s il s agit d un commerçant ou du répertoire des métiers dans le cas d une entreprise artisanale. Il convient d informer l administration fiscale de la cession. Le délai d information, de soixante jours, court à compter de la publication de la cession dans un journal d annonces légale. L objectif est de permettre à l administration d établir les bénéfices qui ont été réalisés avant la cession et qui n ont pas été imposés, dont le débiteur est le vendeur. L acquéreur peut dans certains cas être tenu comme responsable, solidairement avec le cédant, du paiement de certains impôts. le versement du prix au séquestre C est une procédure qui consiste à verser la somme non pas directement au vendeur mais à un tiers ayant la qualité de séquestre (le notaire ou l avocat). Cette formalité se traduit par le séquestre du prix de la ces- sion pendant le délai d opposition qui dure dix jours après la dernière publicité pour les créances chirographaires. Le Trésor public a la possibilité d engager une action en responsabilité de l acquéreur pour demander le paiement de certains impôts. Ce dernier peut être poursuivi afin de payer des impôts qui sont dus par le vendeur, il a une obligation de solidarité. La mise en jeu de la responsabilité de l acquéreur ne peut être exercée que pendant un délai de trois mois. Il commence à courir du jour de la déclaration si elle est faite dans le délai imparti (60 jours suivant la publication de la vente du fonds dans un journal d annonces légales), ou du dernier jour de ce délai à défaut de déclaration. Cette obligation peut, selon le cas, s étendre sur une période de cinq mois et demi à compter de la cession. radiation au registre du commerce et des sociétés Le vendeur doit effectuer les démarches de radiation au- près du centre de formalité de la Chambre de Commerce de d Industrie ou de la Chambre de Métiers s il est artisan. Jean-Claude LEMOINE, DESS Droit des Affaires Avocat à la cour

8 PARTENAIRE FORMATION du CFET ILE DE FRANCE NOUVEAU C a l e n d r i e r F o r m a t i o n s DRIRE : faire face aux contrôles Le pressing et le risque environnemental Contactez nous au numéro suivant : Paris Lundis 19 et 26 octobre 2 jours Arrêté Type 2345 Stage Obligatoire Repassage sur table à froid (3 modules) Le Détachage La Réception Le Pressing de A à Z Formation générale au métier du pressing Entretien des machines : «Agence de l eau» Stage obligatoire Lundi 5 et mardi 6 octobre Lundis 16 et 23 novembre Mer 14, Jeu 15 et Ven 16 oct Lundi 12 et mardi 13 octobre Vendredi 9 octobre du 5 au 16 octobre Mardi 6 octobre 2 jours 1 jour par module 1 jour par module 1 jour 10 jours 1 jour Nettoyage à l eau - Aqua nettoyage Lundi 28 et mardi 29 septembre 2 jours

9 A F O R E V F o r m a t i o n Arrêté type 2345 : formation obligatoire PARIS Lundi 5 et mardi 6 octobre Lundis 16 et 23 novembre NANTES Lundis 5 et 12 octobre Lundis 16 et 23 novembre RENNES Lundis 19 et 26 octobre VALENCE Lundi 30 nov et lundi 7 décembre LILLE Lundis 19 et 26 octobre MARSEILLE Lundis 5 et 12 octobre TOURS Lundi 30 nov et lundi 7 décembre NICE Lundis 16 et 23 novembre La formation combien ça coûte? Chaque année, fin février, vous versez une contribution obligatoire pour participer au financement de la formation professionnelle Cette contribution sert au remboursement des formations dispensées à vos salariés. Pour exemple, le financement de l OPCAMS couvre les frais de formation. Dans une grande partie des cas, la formation ne coûte rien à l entreprise. Toute la partie administrative est prise en charge par AFOREV. Renseignements et inscriptions au PRESSING PRESSING PRESSING PRESSING PRESSING MATERIEL DE PRESSING BLANCHISSERIE Nouvelles générations : Perchlo KWL Green Earth Aquanettoyage 55 ans d expérience 20 techniciens en France Contact pour la région Ile de France : Joël DREVON Port ROMERA S.A.R.L. 70 rue Paul et Marc Barbezat DECINES-CHARPIEU Tél Fax Site : -

10 L e s A n n o n c e s Pour vos annonces, contacter Ludivine au VENTE DE FONDS 75 - PARIS 14ème VEND pressing laverie CA 120K Loyer : 1500 C.C Prix : à débattre tél : PARIS 16ème (quartier ( Victor Hugo) URGENT VEND Pressing 55 m2 + 40m2 s/sol Machines neuves et aux normes : MàSec 15 kg, table de repassage, cabine détachage, presse, machine à laver 10kg, sèche linge. Loyer trim : ttc CA PRIX : Contact : PARIS 19ème Pressing à redémarrer (machine à sec à remplacer) forte densité de population autorisation administrative Création 1981, 102 m2, double sortie CPCU installé Loyer : 2500 ht et hc Droit d entrée 30 K Bail neuf Contact : (soir) 78 - YVELINES Pressing écologique créé depuis plus de 30 ans refait à neuf depuis 3 ans. Bonne clientèle, ville à fort potentiel fiscal, emplacement idéal devant gare routière et à proximité de gare SNCF. Appartement attenant à louer ou à occuper. Cause départ en retraite Contact : YVELINES VEND PRESSING (cause santé) matériels aux normes Bail récent (3,6,9) Loyer 750 /mois Prix : Tél : MONTIGNY LE BRETONNEUX VEND PG 50 m2 dans C/Cial de proximité, MAS neuve, 2 tables Loyer et charges : 1150 /mois CA : PRIX : à débattre Tél : EGLY VEND PRESSING zone commercial MàS CE, 2 tables, 1séchoir, 1convoyeur 1machine à laver 17kg, table à détacher neuve, ventilation neuve, une calandre... Loyer 755 Prix : (à débattre) Tél : STE GENEVIEVE VEND PRESSING 90M2 + cour Rue commerçante (gare) matériel complet aux normes NF CA : Loyer 1200 /mois Prix : Tél : ARPAJON VEND PRESSING 90M2 matériel complet machine 3 ans aux normes Loyer 1700 /mois Prix : Tél : EVRY VEND retoucherie dans C/Cial Evry 2 Excellent emplacement, aucun travaux ni invest. à prévoir, m2 CA Prix : Tél : ou COLOMBES Vend Pressing tradi, matériel aux normes, très bon emplacement, CA en progression continue PRIX : possibilité une partie crédit vendeur Contact BOURG LA REINE VEND pg traditionnel cause maladie, très bon emplacement, 150 m2, bail mars CA en expansion PRIX : A débattre Tél : (après 19H) 92 - GARCHES VEND cause retraite - pg 150 m2 dans C.C, tenu 23 ans Loyer : hc et ht 1319 /mois - Dépôt pg + retoucherie 89m2 dans centre ville. Loyer hc et ht 1307 /mois CA A développer PRIX : Tél : FONTENAY AUX ROSES VEND pressing traditionnel, 130m 2, cause retraite, exploité 33 ans, excellente clientèle, cadre original (verdure, cascade, grotte). Bail à établir. Loyer : 1280 /mois PRIX : Tél : LE PLESSIS BOUCHARD Vd pressing c/cial cause retraite et santé Bail à établir, à mettre aux normes Loyer 687 PRIX : Tél VAL D OISE Vd 2 pressings tradi, quartier chic, clientèle agréable, à voir absolument. - Sannois, centre ville, près de la gare, sans concurrent CA : St Gratien, dans C/Cial à côté de Franprix avec grand sous sol CA : Prix : les 2 ou séparément à discuter Tél : du mardi au samedi de 8h30 à 19h00

11 L e s A n n o n c e s 33 Proche BORDEAUX VEND cause retraite : 2 pgs avec laveries -90m2 dans c/cial de proximité refait à neuf en 2007, parking -50m2 centre ville à côté du marché et commerces de proximité, parking Matériel aux normes, bon état Si réel intérêt : tél après 20 heures Tél : BORDEAUX VEND pg climatisé, quartier très commerçant, 81 m2 MAS aux normes année tables à repasser, 1 cabine de détachage 1 conduit d extraction, 1séchoir, 1 machine à laver 16 kg LOYER 893 PRIX : Tél : LOIR ET CHER Vend Pressing 70m2 dans petite ville, aucune concurrence aux alentours (20km) bon potentiel, service blanchisserie, matériel récent en excellent état. Loyer : 350 ht/mois PRIX : Tél : GRENOBLE Vend pressing tradi. 70 m2.installation et matériel aux normes CA : Loyer : 750 /mois Achat murs possible PRIX : contacter SUD ISERE VEND pressing dans C/Cial, 80 m2, matériel complet, crée en A développer. Nettoyage à l eau Lagoon Loyer + charges : 1300 ht/mois CA PRIX : Tél : NORD DROME Vend Pressing 250 m2 en zone cial., proche centre ville avec parking, salariés autonomes. Si réel intérêt, tél après 19H Contact : LA CIOTAT Urgent cause déménagement, vend pressing blanchisserie 100m2 avec cour extérieure, centre ville, rue commerçante, stationnement facile, proche place du Marché Loyer : 1393,23 /mois CC PRIX : Tél : Pourtour Etang de Berre Vend 2 pgs ensemble ou séparément. Aux normes, climatisés, créés en Sans concurrences Loyer : 700 et 533 PRIX : les 2 Laisse Kangoo Sté si intéressé (1an) Contact après 20h 87 - LIMOGES Centre ville, Vend Pressing 100m2 cause retraite T.B clientèle, matériel aux normes CA : PRIX : Loyer : 1400 ht + charges Contact ou (après 20h ouw.e) 14 - PONT L EVEQUE Vend Pg traditionnel à saisir, cause changement de région. Sans concurrence dans ville moyenne active à 200km de Paris. Clientèle étendue : locale, côte fleurie, et de week end. Très bon CA et rentabilité. Loyer mensuel 490 : pressing 100m2, jardin, étage (logement possible avec travaux), matériel aux normes. PRIX : à débattre Contact VAR Centre Ville VEND pressing climatisé, matériel et ma gasin aux normes machine NàS + aquaclean 12kg, séchoir, cabine prébro 2 tables, le tout en bon état. Parking privé, clientèle fidélisée. Achats murs possible. Loyer 1200 PRIX : à déb. Si réel intérêt tél >20h au VENTES DE MATERIELS VEND sèche linge PRIMUS 14kg Gaz de ville, année 1995, peu servi. Visible en Moselle le W.E PRIX : 730 Tél : URGENT vend matériel 1 an cause cessation d activité (proche de Rennes) 30 % valeur neuf Pack Lagoon 18/9kg Electrolux Laveuse essoreuse W4180 H Séchoir rotatif T4350 Table à repasser F4TWC2 Emballeuse murale H603M BL Table à détacher F3SA Tél : Séchoir IPSO CD Kg alimentation vapeur, utilisé 1 an. PRIX : 1500 Tél : MAS ILSA DISECO 12 kg, TBE Régénérateur auto des charbons actifs Vidange auto boues distillateur Normes NF et CE, année 2005 PRIX : Tél : Vend : - machine à laver électrique Miele 22 kg - machine Electrolux 16 kg - un séchoir industriel Matériel en bon état PRIX : à débattre Tél : CHERCHE PRESSE HOFFMAN Manuel ou automatique Tél : (après 19h) RECHERCHE PERSONNEL * FORMATRICE * Tél : , rue Gustave Eiffel LA QUEUE EN BRIE Tél : Fax : Mail :

12 L e s I n d i c e s Les Indices 119,8 119,6 119,4 119, ,8 118,6 118,4 118, ,8 INDICE des PRIX à la CONSOMMATION 119,43 119,58 119,25 119,06 118,84 118, ,8 120,6 120,4 120, ,8 119,6 INDICE des PRIX NETTOYAGE REPARATION et LOCATION de VETEMENT 120,31 120,13 119,91 120,42 120,59 120,75 117,6 Janv Fév Mars Avril Mai Jui 119,4 Janv Fév Mars Avril Mai Jui INDICE du COUT de la CONSTRUCTION er TRI 08 2ème TRI 08 3ème TRI 08 4ème TRI 08 1er TRI 09 SMIC au 1 er JUILLET 2009 : + 1,3 % SMIC horaire : 8,82 SMIC mensuel : 1337,70

Point Pressing n 22 : Sept/ Oct 2009

Point Pressing n 22 : Sept/ Oct 2009 41, rue Chanzy 75011 PARIS / 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 22 : Sept/ Oct 2009 Chers confrères, Comme toutes les professions, notre activité est, elle aussi, touchée

Plus en détail

Point Pressing n 20 : Mai/ Juin 2009

Point Pressing n 20 : Mai/ Juin 2009 41, rue Chanzy 75011 PARIS / 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 20 : Mai/ Juin 2009 Chers confrères, La crise économique touche tous les secteurs. Les médias se font

Plus en détail

Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006

Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006 41, rue Chanzy 75011 PARIS 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006 Cher confrère, Je suis heureux de vous présenter le Point Pressing n 3, étant certain

Plus en détail

Point Pressing n 32. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères, Franck TAIEB Président

Point Pressing n 32. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères, Franck TAIEB Président 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr contact@cfet.fr Point Pressing n 32 Chers confrères, Aujourd hui le principal sujet d inquiétude de notre profession reste la réglementation.

Plus en détail

Point Pressing n 33. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr

Point Pressing n 33. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr contact@cfet.fr Point Pressing n 33 Chers confrères, Nous avons célébré il y a quelques jours les 10 ans de l euros. Cette nouvelle monnaie

Plus en détail

Point Pressing n 46. Chers confrères,

Point Pressing n 46. Chers confrères, 1 bis rue du Havre 75008 Paris www.cfet.fr contact@cfet.fr 09 50 38 56 80 Point Pressing n 46 Chers confrères, Informations A votre service La vitrine Calendrier formations Formation Aqua Les attentats

Plus en détail

SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE

SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE SEQUESTRE ET DISTRIBUTION DU PRIX DE VENTE DE FONDS DE COMMERCE Le séquestre obligatoire du prix d une vente de fonds de commerce est extrêmement important pour : - l acquéreur, afin de lui garantir qu

Plus en détail

Point Pressing n 29. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères,

Point Pressing n 29. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères, 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS 01 53 02 90 22 www.cfet.fr contact@cfet.fr Point Pressing n 29 Chers confrères, Vous voulez changer de solvant lequel choisir? Faut-il bannir le perchlo, se diriger

Plus en détail

Point Pressing n 41. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS. www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères,

Point Pressing n 41. 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS. www.cfet.fr. contact@cfet.fr. Chers confrères, 30, rue Charles Baudelaire 75012 PARIS Secrétariat : 09 50 38 56 80 Standard : 01.53.02.90.22 www.cfet.fr contact@cfet.fr Point Pressing n 41 Chers confrères, confrères Depuis plusieurs mois, nous vous

Plus en détail

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA

Session de formation de Matadi sur le droit OHADA Session de formation de Matadi sur le droit OHADA I. Notions du fonds de commerce II. Contenu du fonds de commerce III. Les opérations portant sur le fonds de commerce 1. La location-gérance 2. La cession

Plus en détail

Point Pressing n 15 : Juillet/ Août 2008

Point Pressing n 15 : Juillet/ Août 2008 41, rue Chanzy 75011 PARIS / 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 15 : Juillet/ Août 2008 Chers confrères, Avant tout je tiens, au nom de la profession, à présenter mes

Plus en détail

Point Pressing n 5 : Nov / Déc

Point Pressing n 5 : Nov / Déc 41, rue Chanzy 75011 PARIS 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 5 : Nov / Déc Chers confrères, Vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre et je vous en remercie.

Plus en détail

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan

LOGO. BENNANI Mohammed. Réalisé par: Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Réalisé par: BENNANI Mohammed Sous l encadrement de M. LARHZAL Redouan Introduction LOGO Notion et les éléments du fonds de commerce La vente du FdC L apport du FdC Le nantissement du FdC Le contrat de

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT DE GESTION LOCATIVE LE MANDAT EST OBLIGATOIRE Mandat établi conformément à : La Loi n 70-9 du 2 janvier 1970 La Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 et au Décret n 72-678 du 20 juillet 1972. Carte Professionnelle

Plus en détail

Pressing CTTN. Métiers du. Formations et conseil aux entreprises. Expertise Ethique Indépendance

Pressing CTTN. Métiers du. Formations et conseil aux entreprises. Expertise Ethique Indépendance CTTN Formations et conseil aux entreprises Métiers du Pressing Réglementation des installations classées : nouveau texte - nouvelles mesures, Les évolutions technologiques, Parcours d excellence, Initiation,

Plus en détail

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.1 Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.2 Vends Salon de coiffure à REIMS 03,26,09,37,64 F.3 Vends - REIMS - Salon de coiffure

Plus en détail

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot.

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. La Commission, Considérant que les articles 19 et 20 de la loi n 65-557 du 10 juillet

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon.

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon. SEPTEMBRE 2015 FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS PAR APPRENTISSAGE ACCESSIBLE PAR LA SELECTION EJE VD (FORMATION INITIALE) via le CFA (Centre de Formation par l Apprentissage) de la SEPR (Sous réserve

Plus en détail

La reprise du fonds de commerce

La reprise du fonds de commerce La reprise du fonds de commerce Animé par : M. Régis MORENNE Expert-Comptable Associé Me Ronan LEBEAU Avocat Directeur de Région Me Vincent LEMEE Notaire Associé à RENNES Quelques définitions Qu est-ce

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés En résumé A compter du 1 er janvier 2009 : Tous les employeurs de France (et non plus seulement les employeurs employant des

Plus en détail

MANDAT DE GESTION N. La SARL 1001 ADRESSES, demeurant 6 avenue Henri BARBUSSE 33700 MERIGNAC représentée par son gérant, Monsieur François CARRÉ,

MANDAT DE GESTION N. La SARL 1001 ADRESSES, demeurant 6 avenue Henri BARBUSSE 33700 MERIGNAC représentée par son gérant, Monsieur François CARRÉ, MANDAT DE GESTION N ENTRE LES SOUSSIGNES : Nom : Prénoms : Situation de famille : Date et lieu de naissance : Profession : Téléphone : Mail : Adresse : ET La SARL 1001 ADRESSES, demeurant 6 avenue Henri

Plus en détail

LA PRATIQUE DE LA PAIE ET LE DROIT

LA PRATIQUE DE LA PAIE ET LE DROIT Cycle Formation Paie LA PRATIQUE DE LA PAIE ET LE DROIT SOCIAL Du 8 juin au 11 décembre 2015 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES A l issue du cycle de formation, les participants seront capables de : Comprendre les

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Créer une entreprise comporte une part de risque mais la reprise d une structure déjà existante également! Les risques

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

MANDAT DE GESTION n. NOVAXIA 11 rue du Chevalier Saint-Georges, 75008 13 rue d Uzes, 75002 PARIS

MANDAT DE GESTION n. NOVAXIA 11 rue du Chevalier Saint-Georges, 75008 13 rue d Uzes, 75002 PARIS MANDAT DE GESTION n Entre les soussignés : Coordonnées / Civilités : Date de naissance : Domicile : N de téléphone : Ci-après désigné «LE MANDANT», Et Raison sociale : Siège social : Siège administratif

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

INFORMATIONS DE FEVRIER et MARS 2015 SOMMAIRE DES NOTES JOINTES

INFORMATIONS DE FEVRIER et MARS 2015 SOMMAIRE DES NOTES JOINTES F.N.AA. Pays de la Loire et Poitou-Charentes Secrétariat Régional et Renseignements : 20 rue Abbé ARTARIT BP 258 85006 LA ROCHE SUR YON CEDEX Tel. : 02 51 37 67 11 & 06 79 85 50 50 Fax : 02 51 37 77 09

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

A - Le fonds de commerce

A - Le fonds de commerce Chapitre 5 QUOI? Un fonds, des parts, une franchise, un commerce indépendant: les conséquences en sont différentes. Vous pouvez acheter un fonds de commerce, certes, mais aussi des parts de société et

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

CFA AGRICOLE DU JURA

CFA AGRICOLE DU JURA CFA AGRICOLE DU JURA M o n t m o r o t L apprentissage,... DIMA Dispositif d Initiation aux Métiers en Alternance CAPA Production agricole utilisation des matériels!!!!!! - productions végétales!! - productions

Plus en détail

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses

Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Le statut de VDI détaillé sous forme de questions-réponses Table des matières 1. FORMALITÉS ADMINISTRATIVES... 2 1.1 QUELLE SONT LES SEULES FORMALITÉS QUE LE VDI DOIT ACCOMPLIR AVANT DE DÉBUTER SON ACTIVITÉ?...

Plus en détail

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2008 SERVICE ENVIRONNEMENT REGLEMENTATION BLANCHISSERIE Rédacteur : A.CHEVILLARD Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 25/03/08 Définition : Les blanchisseries et laveries

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

Gestion des appartements

Gestion des appartements DOLE : Place Grévy Gestion des appartements Syndic de copropriété Mandat de gestion Attestation du Gestionnaire Prestations CORNHILL E Syndic de copropriété Il sera confiée à la société : SARL GESTIA domiciliée,

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Guide de l employeur 2015

Guide de l employeur 2015 Guide de l employeur 2015 Apprentissage : mode d emploi L apprentissage en CAP, BAC PRO, Mention Complémentaire, BTS, DCG en alternance avec l entreprise Vous avez choisi de vous engager dans la voie de

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

POSSIBILITES D EXPLOITATION

POSSIBILITES D EXPLOITATION POSSIBILITES D EXPLOITATION I - Les différentes possibilités d implantation sur le plan juridique Lorsque vous créez votre entreprise se pose à vous le problème du choix de l'implantation géographique

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle.

DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle. DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle.com Chère Madame, Cher Monsieur, Vous avez manifesté un intérêt pour

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

Centre de Formation Professionnelle de la Pharmacie Paris Ile de France

Centre de Formation Professionnelle de la Pharmacie Paris Ile de France Centre de Formation Professionnelle de la Pharmacie Paris Ile de France BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE 59 rue Planchat 75020 PARIS 01 43 56 30 30 01 43 56 20 15 www.cfpp.org Métro : ligne 2 - Alexandre

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 MAINTENANCE

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour 20/03/2014 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

ALIMENTAIRE. 582A0097 CHARCUTERIE TRAITEUR Vends charcuterie, traiteur à développer. Très bel emplacement, centre ville, clientèle fidèle. Bon CA.

ALIMENTAIRE. 582A0097 CHARCUTERIE TRAITEUR Vends charcuterie, traiteur à développer. Très bel emplacement, centre ville, clientèle fidèle. Bon CA. ALIMENTAIRE 582A0130 Cause retraite à NEVERS, vend fonds Boucherie Charcuterie. Magasin climatisé 60 m 2, rue très passagère. Activité traiteur à créer, pas de traiteur dans le quartier. Prix fonds 120

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE EXTRAITS DU N 48 MARS 2012 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Question de bateaux IR : un barème gelé A noter Du crédit pour le bio Page 3 A table! Trois ans de plus Taxi

Plus en détail

ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE

ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE Le cabinet SCHMELTZ vous accompagne dans l acte le plus important de votre vie d entrepreneur. Dans les méandres de la règlementation,

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Gestion de la Résidence

Gestion de la Résidence LE PATIO DE RONSARD Gestion de la Résidence D LE SYNDIC DE COPROPRIETE Il sera confiée à la société : SARL GESTIA domiciliée, Parc de Canteranne - 20-24 avenue de Canteranne - Bât 3-4ème Etage 33608 PESSAC

Plus en détail

CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices :

CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices : CHL - Audit - Gestion Finances Collaboratrices : Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre Régional des Pays de la Loire SARL au capital de 200 000 euros 535 053 508 RCS NANTES Siret

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015

ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015 ACTUALITE JURIDIQUE Novembre 2015 C est dans l air du temps! Les mesures de simplification de la vie des entreprises se poursuivent. La Loi «MACRON», qui a fait tant de débats et de controverses, ainsi

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

TARIFS FORMALITES 2015

TARIFS FORMALITES 2015 Applicable au 20 janvier 2015 TARIFS FORMALITES 2015 PERSONNES MORALES IMMATRICULATION PAR CREATION 166,0 226,0 166,0 226,0 36,3 36,3 (2) 41,6 41,6 41,6 41,6 SARL / EURL 87,0 87,0 87,0 87,0 463 534 521

Plus en détail

AVERTISSEMENT PREALABLE

AVERTISSEMENT PREALABLE AVERTISSEMENT PREALABLE Ce contrat vous est proposé à titre de documentation. Un contrat doit toujours être adapté aux objectifs poursuivis par les parties et à leurs particularités juridiques propres.

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Fiche conseil. Acquisition de titres : la garantie d actif et de passif. La garantie d actif et de passif : définition et illustrations

Fiche conseil. Acquisition de titres : la garantie d actif et de passif. La garantie d actif et de passif : définition et illustrations ACQUISITION DE TITRES : LA GARANTIE D ACTIF ET DE PASSIF Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques,

Plus en détail

Le contrat d apprentissage mode d emploi

Le contrat d apprentissage mode d emploi Le contrat d apprentissage mode d emploi L alternance c est FORMATION INITIALE FORMATION CONTINUE Contrat d apprentissage Taxe d apprentissage Participation formation continue Apprentissage / Professionnalisation

Plus en détail

I. Définir le contrat et la liberté contractuelle

I. Définir le contrat et la liberté contractuelle Les contrats : conditions de formation liberté contractuelle et effets sur les parties MISE EN SITUATION : La société a pour activité la commercialisation de jeux vidéo, de consoles et d accessoires destinés

Plus en détail

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009 CGAHDF PRESENTATION DE - LA LOI DE FINANCES 2009 16 Février 2009 Yves Granier - Martine Villers 1 IMPOT SUR LE REVENU Limites et seuils : Modifications Relèvement de 2,9 % des tranches Limite d exonération

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1.2.3. AU SOMMAIRE Les missions de l URSSAF La répartition des cotisations Les acteurs Les dispositifs Les cas particuliers Les remboursements de frais Les avantages en nature

Plus en détail

Nous souhaitons vous préciser par la présente les conditions de notre intervention.

Nous souhaitons vous préciser par la présente les conditions de notre intervention. Toulouse, le 15 mars 2008 SARL Nos réf... Messieurs, Vous avez souhaité nous confier le traitement comptable des données sociales de votre entreprise. La mission qui nous est confiée comprend l élaboration

Plus en détail

Contrat de bail commercial

Contrat de bail commercial Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants Louer Contrat de bail commercial Un contrat de bail commercial ne doit pas nécessairement être aussi étendu qu on le croit généralement. En effet,

Plus en détail

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries)

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) Métallurgie : région parisienne Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) région parisienne 16-7-54 11-8-65 25-8-65 13-7-73 10-12-79 17-1-80

Plus en détail

- En alternance - Antenne du CFA de Nevers-Challuy F-58000 CHALLUY Tél : +33 (0)3 86 21 66 07 Fax : +33 (0)3 86 37 60 42

- En alternance - Antenne du CFA de Nevers-Challuy F-58000 CHALLUY Tél : +33 (0)3 86 21 66 07 Fax : +33 (0)3 86 37 60 42 BAC PROFESSIONNEL AGROEQUIPEMENT - En alternance - Antenne du CFA de Nevers-Challuy F-58000 CHALLUY Tél : +33 (0)3 86 21 66 07 Fax : +33 (0)3 86 37 60 42 Présentation du BAC PRO Agroéquipement. Public

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

[ Entreprise ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU

[ Entreprise ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU [ Entreprise ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU 1 er janvier 2008 Artisans, commerçants, professions libérales... Avoir recours au travail dissimulé, c est prendre des risques. Connaître la loi

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats :

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : 1 CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : ENTRE LES SOUSSIGNES ET Usufruitiers des droits immobiliers ci-après énoncés,

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable

La lettre de votre Expert-comptable CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Au sommaire : SOCIAL - ce qui a changé au 1 er janvier 2014 FISCALITE - ce qui a changé au 1 er janvier 2014

Plus en détail

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 EXPERTISE COMPTABLE, FISCALE ET SOCIALE AUDIT - CONSEIL EDITO Toute l équipe est heureuse de vous présenter ses vœux et de vous souhaiter une excellente année 2014.

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Les risques du travail dissimulé À JOUR AU 1 er janvier 2011 Artisans, commerçants, professions libérales... Avoir recours au travail dissimulé, c est prendre des risques.

Plus en détail

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE 23/07/2012 Lorsqu une entreprise éprouve des difficultés pour régler ses dettes et ainsi respecter ponctuellement ses échéances, elle peut tenter de rechercher avec

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15 Table des matières Sommaire... 7 Introduction... 11 I ère Partie Le bail à usage d habitation... 13 Titre I. Champ d application... 14 A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus

Plus en détail

Cession / Reprise de titres ou du fonds? Avantages et inconvénients. Animé par : Ronan LEBEAU FIDUCIAL Hervé LEGROS - FIDUCIAL

Cession / Reprise de titres ou du fonds? Avantages et inconvénients. Animé par : Ronan LEBEAU FIDUCIAL Hervé LEGROS - FIDUCIAL Cession / Reprise de titres ou du fonds? Avantages et inconvénients Animé par : Ronan LEBEAU FIDUCIAL Hervé LEGROS - FIDUCIAL Fonds de commerce ou titres de société : Que faut-il préférer? 2 Acquisition

Plus en détail