TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés"

Transcription

1 TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés Omniprésente sur Terre, l eau est l une des espèces chimiques indispensables à la vie. I. L eau sur Terre dans tous ses états La molécule d eau est formée d un atome d oxygène lié à deux atomes d hydrogène. 1. Etablir la structure électronique des atomes d hydrogène et d oxygène. En déduire la représentation de Lewis de la molécule d eau. Quelle théorie justifie la forme de la molécule d eau? 2. La molécule d eau est une molécule polaire : justifier. 3. Dans l eau liquide, les molécules d eau s associent les unes aux autres sous forme de paquets de grande taille qui se font et se défont en permanence. Quel type de liaison s établit-il entre les différentes molécules? 4. En refroidissant l eau liquide, les liaisons citées précédemment qui pouvaient s y tordre aisément, se raidissent progressivement pour devenir quasiment droites. On obtient alors une structure rigide et organisée : c est la glace. La glace Ih (I = ice, h = hexagonale) est la glace que nous connaissons. L autre forme observée à l état naturel sur Terre, sous faibles pressions et à des températures de l ordre de 150 K est la glace Ic (c = cubique) mais elle est beaucoup plus rare. 1 Glace Ih Glace Ic Dans la glace Ih, entourer une molécule d eau. Vers quels atomes sont orientés ses atomes d hydrogène? De quelle façon se fait l'orientation des molécules d'eau adjacentes? Quelle est la structure géométrique de la molécule d eau dans la glace Ic? Dans quelle(s) condition(s) peut-on obtenir d autres variétés de glace? 5. Les distances entre les molécules sont donc légèrement supérieures dans la glace à ce qu elles sont dans l eau liquide. Il y a donc plus de «vide» dans la glace que dans l eau liquide. La glace est-elle plus dense ou moins dense que l eau liquide? Justifier la réponse. 6. Que deviennent les liaisons hydrogène lorsque l eau se transforme en vapeur? 7. Laquelle des liaisons O H ou hydrogène a la plus grande valeur d énergie de liaison? Justifier la réponse.

2 8. L eau produit des ions oxonium et hydroxyde. Ecrire l équation chimique de l ionisation des molécules d eau. Quel est le nom de cette réaction? 9. Calculer la quantité de matière puis le nombre de molécules d eau contenues dans 1 L d eau. Sachant qu à 25 C, le ph de l eau pure est 7, utiliser l équation précédente pour calculer la quantité de matière puis le nombre de molécules dans 1 L d eau qui se sont ionisées. Conclure sur le caractère de cette réaction. Donnée : N A = 6, mol -1. II. L eau douce, l eau potable et les eaux de boisson 1. La Terre est la seule planète du système solaire à posséder autant d eau sur sa surface et dans son atmosphère. Mais elle est très inégalement répartie sur la surface du globe et seule une part limitée de toute cette eau est directement disponible pour notre consommation. Quelle est la couleur donnée à la Terre par les premiers astronautes à l observer à distance? 2. Comparer l importance des pluies sur les océans puis sur les continents avec les phénomènes d évaporation. En déduire le sens de circulation de l eau entre les océans et les continents. 3. Quel est le pourcentage en eau douce de l eau disponible sur Terre? En France, chaque individu utilise en moyenne 150 litres d eau par jour alors que plus d un milliard d hommes sur Terre ont moins de 20 litres par jour pour vivre. 70 % de l eau distribuée provient des nappes phréatiques, captées par des puits ou donnant des sources en surface. Le reste provient des lacs et des rivières. L eau contient des gaz dissous (O 2, CO 2 ). Elle contient aussi des matières minérales et des matières organiques (plancton, pesticides ). 4. L eau du robinet répond aux critères réglementaires stricts de l eau potable. Elle doit satisfaire à des normes. Sur un site (http://lavenvi.free.fr/dossier_norm1.htm), on peut lire : Norme française pour les paramètres physicochimiques Norme française pour les substances indésirables Chlorures 200 mg/l (cl) Nitrates 50 mg/l (NO3) Sulfates 250 mg/l (SO4) Nitrites 0,1 mg/l (NO2) Magnésium 50 mg/l (Mg) Ammonium 0,5 mg/l (NH4) Sodium 150 mg/l (Na) Azote Kjeldahl 1 mg/l (N) 2 Corriger les erreurs (indiquées en gras) sur les formules ou unité écrites. 5. Quelle quantité d eau de boisson l être humain doit-il absorber dans une journée? Les eaux de boisson sont classées en 3 catégories : - les eaux de table, de même nature que l eau du robinet. Elles sont commercialisées en bouteilles ou en bonbonnes et ont éventuellement subi un traitement. - les eaux de source, d origine souterraine. Leur composition peut varier. Elles n ont subi aucun traitement chimique, ni additif. Les eaux de source sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine. - les eaux minérales, d'origine souterraine et de composition sensiblement constante. Elles doivent apporter des propriétés favorables à la santé. Si certaines ne sont guère minéralisées, d autres sont très riches en sels minéraux. 6. A partir des étiquettes des eaux de Châteauneuf, du Mont-Dore, de Saint-Yorre et de Volvic, conclure sur la potabilité de chacune de ces eaux. 7. Parmi les 4 eaux précédentes, citer une eau de source et deux eaux minérales. Quel goût a l eau de Saint- Yorre? Justifier la réponse. 8. Quelles sont les eaux pétillantes? Quel gaz contiennent-elles? 9. Calculer la concentration molaire en chacun des ions contenus dans l eau du Mont-Dore. Vérifier l électroneutralité de cette eau. III. L alcalinité d une eau L alcalinité d une eau est principalement due à la présence d ions carbonate CO 3 2- et hydrogénocarbonate HCO 3 -.

3 Une eau dont le ph est supérieur à 8,2 contient des ions carbonate. Une eau dont le ph est inférieur à 8,2 ne contient pas d ions carbonate mais seulement des hydrogénocarbonates. On définit le T.A. (titre alcalimétrique) et le T.A.C. (titre alcalimétrique complet): - titre alcalimétrique : c est le volume (exprimé en ml) d acide à 0,02 mol. L -1 d ions H 3 O + nécessaire pour doser 100 ml d eau en présence de phénolphtaléine. - titre alcalimétrique complet : c est le volume (exprimé en ml) d acide à 0,02 mol. L -1 d ions H 3 O + nécessaire pour doser 100 ml d eau en présence de vert de bromocrésol rhodamine. 1. Lorsqu elles traversent des sols calcaires, les eaux s enrichissent en carbonates et bicarbonates (ou hydrogénocarbonates). L ion hydrogénocarbonate est une espèce ampholyte. Écrire les équations des deux réactions possibles des ions hydrogénocarbonate avec l eau et préciser les couples acide-base. 2. Les couples (acide, HCO 3 - ) et (HCO 3 -, base) ont pour pk A respectifs : pk A1 = 6,4 et pk A2 = 10,3. Sur un axe gradué en ph, établir le diagramme des espèces prédominantes. Quelle est l espèce prédominante dans l eau de Saint-Yorre, son ph étant de 6,6? 3. Les ions hydrogénocarbonate contenus dans une eau de boisson sont dosés avec une solution d acide chlorhydrique. Écrire l équation chimique de la réaction de dosage. 4. A partir du diagramme de distribution des espèces, justifier que le ph à l équivalence doit se situer aux environs de 4, A partir de l étiquette, déterminer la concentration molaire en ions hydrogénocarbonate de l eau de Saint-Yorre. Quel serait le volume d acide de concentration molaire en ions H 3 O + égale à 0,02 mol. L -1 nécessaire pour déterminer la concentration en ions HCO 3 - de 100 ml d eau de Saint-Yorre? Conclure sur la faisabilité du titrage et sur le T.A.C. de l eau de Saint-Yorre. Quel est son T.A.? Justifier la réponse. IV. Les eaux dures La dureté totale d une eau est donnée par la concentration en ions Ca 2+ et Mg 2+. La dureté d une eau est définie par le degré hydrotimétrique ou degré français soit : TH = 10 ([Ca 2+ ] + [Mg 2+ ]) avec [Ca 2+ ] et [Mg 2+ ] en mmol. L -1 Une eau est qualifiée de : - «douce» si son TH est inférieur à 12 - «dure» si son TH est supérieur à 12 - «très dure» s il est supérieur à 35. Calculer le degré hydrotimétrique de l eau de Volvic. Conclure. Pour en savoir plus - Il n y a aucun inconvénient à boire une eau dure. Mais une eau trop dure diminue les propriétés détergentes des lessives et savons. - Une eau calcaire favorise les dépôts de tartre sur les parois des canalisations,. - L indication «Résidu sec à 180 C» sur une étiquet te indique la teneur globale (en mg. L -1 ) en sels minéraux de résidus secs après chauffage à 180 C.

4 V. Dessalement de l eau de mer On utilise actuellement 2 techniques : - un procédé thermique : la distillation - un procédé utilisant des membranes : l osmose inverse L eau de mer rendue potable ou utilisable industriellement doit contenir moins de 0,5 g de sels par L. 1. Quel est le principe d une distillation? 2. On appelle osmose le phénomène de diffusion de molécules de solvant, en général l eau à travers une membrane semi-perméable qui sépare deux liquides de concentrations en soluté différentes. Le passage du solvant d'un compartiment à l'autre va créer une différence de pression hydrostatique qui va compenser exactement la différence de pression osmotique. 4 Document : Dans quel sens se fait le déplacement d eau dans le phénomène d osmose? Justifier le nom du procédé d osmose inverse dans le dessalement de l eau de mer.

5 Des eaux naturelles d Auvergne. calcium = 152 magnésium = 36 sodium = 651 potassium = 40 hydrogénocarbonates = 1799 sulfates = 195 chlorures = 215 nitrates < 1 fluorures = 3 résidu sec à 180 C = calcium = 4,1 magnésium = 1,7 sodium = 2,7 potassium = 0,9 silice = 32,7 hydrogénocarbonates = 25,8 sulfates = 1,1 chlorures = 0,9 nitrates = 0,8 nitrites = 0,0 résidu sec = 52,2 ph = 7,3 5 Composition en g/l calcium = 0,078 magnésium = 0,009 sodium = 1,744 sulfates = 0,182 chlorures = 0,329 potassium = 0,115 bicarbonates = 4,263 fluorures = 0,008 nitrates = 0 calcium = 9,9 magnésium = 6,1 sodium = 9,4 potassium = 5,7 silice = 30,0 bicarbonates = 65,3 sulfates = 6,9 chlorures = 8,4 nitrates = 6,3 résidu sec à 180 C = 109 ph = 7 Source :

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES Première L NOM : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES 1- COMPOSITION D EAUX MINERALES 1-1 Les eaux minérales ont-elles le même goût et donc la même composition? Un écrivain francais

Plus en détail

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau 2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2 Thème 2 Utilisation des ressources naturelles L eau Problématique générale: Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore chaque année pour avoir

Plus en détail

Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Chapitre C1 : Les eaux de consommation Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Dureté de l eau et son traitement

Dureté de l eau et son traitement I - Introduction : Dureté de l eau et son traitement L eau bien que sans danger n est pas chimiquement pure. Après son évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l eau dure. Ces sels

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise

Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise la nature exacte de la matière plastique employée : PET,

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable I. L eau dans tous ses états : Qu est-ce qu une molécule d eau? C est la plus petite quantité d eau "possible". Dans

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées On considère une eau en équilibre avec le CO 2 (g) dont

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU I. LE SOL, UN MILIEU D'ECHANGES DE MATIERE On définit le sol comme la partie supérieure et arable de l'écorce terrestre. Une plante est un organisme vivant qui a besoin d'un

Plus en détail

Qualité des sols et de l eau

Qualité des sols et de l eau Qualité des sols et de l eau Objectifs du programme Le sol, milieu d échanges de matières Exploiter des documents et mettre en œuvre un protocole pour comprendre les interactions entre le sol et une solution

Plus en détail

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS.

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire automatiquement sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2 NOM : Date : TP 1 : IDENTIFICATION DES IONS La législation impose que la composition des eaux en bouteilles soit affichée sur leur étiquette. Plusieurs ions sont généralement mentionnés, dans des quantités

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale L altération des roches - Correction Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. ACTIVITE EXPERIMENTALE Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale Objectifs Savoir réaliser un dosage

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates)

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates) UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE CHIMIE UNIVERSITY OF DSCHANG FACULTY OF SCIENCES DEPARTMENT OF CHEMISTRY COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU (Equilibres

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation.

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Article 1 er.- En application des dispositions de l article 1 er du décret exécutif n 92-65

Plus en détail

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas.

+ - Brille. Règle en aluminium. Règle en bois. Ne brille pas. Clou en fer. Brille. Mine de crayon (graphite) Brille. Ne brille pas. + - Objet testé Règle en aluminium État de la lampe Brille Règle en bois Clou en fer Mine de crayon (graphite) Ne brille pas Brille Brille Objet à tester Plastiques Ne brille pas Il existe deux types de

Plus en détail

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2012

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2012 OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2012 CONCOURS REGIONAL DE L'ACADEMIE D'ORLEANS-TOURS Durée de l'épreuve : 1 Heure L'épreuve comprend des questions qui sont réparties en trois types, des questions type QCM à réponse

Plus en détail

Chimie. Conductivité. Ammonium :

Chimie. Conductivité. Ammonium : Chimie Conductivité La conductivité de l'eau est l'aptitude d'une solution à permettre le passage du courant électrique. C'est à dire la capacité de l'eau à faire passer un courant électrique d'un point

Plus en détail

Norme générale pour les eaux potables en bouteilles/conditionnées

Norme générale pour les eaux potables en bouteilles/conditionnées Projet de norme tunisienne pour homologation PNT 09.83 (2007) Norme générale pour les eaux potables en bouteilles/conditionnées Indice de classement : 09.83 ICS : 67.160.20 Langue : français Descripteurs

Plus en détail

L eau dure La dureté de l eau

L eau dure La dureté de l eau L eau dure La dureté de l eau Tous les jours, les publicités nous parlent de l'eau qui est trop dure, de l'eau qui est pleine de calcaire, que cela n'est pas bon. Quelles sont les conséquences liées à

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

«Une eau, trois possibilités!»

«Une eau, trois possibilités!» «Une eau, trois possibilités!» Edith ANTONOT (edith.antonot@ac-nancy-metz.fr) Cette séance de travaux pratiques a été réalisée avec des étudiants de BTS chimie première année en décembre 2013. Elle fait

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

Equilibres acido-basiques

Equilibres acido-basiques Equilibres acido-basiques I. Définitions A. Couple acide base D après la définition de Brönsted et Lowry (192), Un acide est toute espèce susceptible de libérer un proton. Une base est toute espèce susceptible

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail

Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive SICC BT102-01

Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive SICC BT102-01 Qualité d eau pour le remplissage des circuits de Chauffage Directive Qualité d eau des circuits Page 1I I Page 2 I 1 La directive BT102-01 remplace la directive SICC 97-1 F. (Entrée en Vigueur 1 Avril

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Les ions en solution Notion de ph :

Les ions en solution Notion de ph : Les ions en solution Notion de ph : Exercice N 1 : Le ph d un produit nettoyant est 9. Le produit est-il neutre, acide ou basique. Exercice N 2 : a) Quel est le ph de l eau pure? b) Compléter par les nombres

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Année Internationale de l Eau Douce

Année Internationale de l Eau Douce Démystifier la Qualité de l'eau Démystifier la Qualité de l'eau Jean-François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux inc. Ste-Hélène de Bagot. (40) 79-2222. 2003 Année Internationale de l Eau Douce Démystifier

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES

Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES Chapitre 3 : LES SOLUTIONS ACIDES ET BASIQUES Une histoire de Des sources chaudes de forte acidité émergent du volcan Dallol en Ethiopie. Associées à la présence de grandes quantités de soufre, de chlorure

Plus en détail

Les minéraux calcium et magnésium jouent un rôle utile pour la santé (os, dents, cheveux, muscles). Ils rendent l eau plus agréable à boire.

Les minéraux calcium et magnésium jouent un rôle utile pour la santé (os, dents, cheveux, muscles). Ils rendent l eau plus agréable à boire. Calcaire En traversant les diverses couches géologiques, l'eau se charge en de nombreux minéraux et notamment en carbonate de calcium, plus communément appelé calcaire. Une eau riche en calcaire est qualifiée

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

Chapitre 3 : Qualité des eaux

Chapitre 3 : Qualité des eaux NOURRIR L'HUMANITE Chapitre 3 : Qualité des eaux I- Eau du robinet, eau de source ou eau minérale? Document 1 Nous avons besoin de 2,5 litres d'eau par jour pour assurer le bon fonctionnement de notre

Plus en détail

817.022.102 Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale

817.022.102 Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5,

Plus en détail

Mesure de la conductivité des eaux

Mesure de la conductivité des eaux Mesure de la conductivité des eaux La conductivité est utilisée pour la détermination de quantité de matière dans une solution (nombre de moles dissoutes par litre). Les applications industrielles de mesure

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE Durée de l épreuve: 1 h 30 - coefficient: 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. 1 / 6 PARTIE I ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre NOM TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? Objectif : Mettre en œuvre un titrage pour vérifier l indication d une étiquette. Proposer un protocole pour évaluer la taille d une goutte. Evaluer l incertitude

Plus en détail

Les ions en solution

Les ions en solution Les ions en solution Exercice N 1 :a) A l'aide des indications du boîtier de papier ph, indiquer les valeurs de ph des différentes solutions et la nature de ces solutions (acide, base ou neutre). 7 8 6

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation 2.1 Quelles sont les concentrations (initiales, avant disociation ou réaction) c 0 a) de l acide acétique dans un mélange de 50 ml d acide acétique molaire

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

L'eau est-elle conductrice du courant électrique?

L'eau est-elle conductrice du courant électrique? L'eau est-elle conductrice du courant électrique?. Rappels: Une molécule est un groupe d'atomes unis par des liaisons chimiques (appelées covalentes) qui ne porte pas de charges électriques. On dit qu'elle

Plus en détail

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc.

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Le ph, c est c pas compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Conseiller en serriculture Des réponses r aux questions C est quoi et pourquoi c est c important? Conséquences d un d débalancementd? Comment

Plus en détail

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006 Partie A : Introduction à la chimie inorganique Svp, veuillez utiliser ces feuilles d examen pour répondre aux questions. Vous pouvez employer

Plus en détail

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux Les solvants UE 11:Pharmacotechnie et pharmacie galénique Semaine : n 10 (du 09/11/15 au 13/11/15) Date : 13/11/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 75 Correcteur : n 74 PLAN DU

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

De l'eau des rivières à l'eau du robinet.

De l'eau des rivières à l'eau du robinet. De l'eau des rivières à l'eau du robinet. Pour être en bonne santé, l homme doit consommer 1,5 litre d eau chaque jour. Encore faut-il que cette eau soit d une qualité satisfaisante. L eau est dite potable

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée.

Un ion monoatomique est formé d'un seul atome chargé. Les ions poly-atomiques sont formés de plusieurs atomes. Il s'agit d'une molécule chargée. CHAPITRE 5 : LES IONS I. QU'EST CE QU'UN ION. Un ion est un élément qui porte une charge électrique. Il existe deux types d'ions différents les cations et les anions. Les cations sont des ions qui portent

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat I. Solutions acides faibles 1.1. Observation Le ph d une solution d acide éthanoïque CH 3 COOH de concentration molaire c A = 10 2 mol/l est égale à 3,4. 1.2. Interprétation

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Collège de Genève EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème ANNÉE Nom :...

Plus en détail

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2

C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés. Session 2013. Durée : 2 heures Coefficient : 2 C.A.P. Groupement B : Hygiène Santé Chimie et procédés Session 2013 Épreuve : Mathématiques - Sciences Physiques Durée : 2 heures Coefficient : 2 Spécialités concernées : Agent polyvalent de restauration

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail