Marketing direct. Les enseignements clés des tests BehaviorScan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing direct. Les enseignements clés des tests BehaviorScan"

Transcription

1 Une nouvelle étude transversale pour partager notre expérience publicité TV La puissance des écrans a-t'elle un effet sur les ventes à court terme? Une étude exclusive TF1 Publicité - MarketingScan étude Marketing direct Les enseignements clés des s BehaviorScan L'année 2001, caractérisée par un contexte économique difficile, a vu les investissements média reculer en Europe en général et en France en particulier, alors que dans le même temps les dépenses hors média (plus singulièrement le marketing direct et la promotion) progressaient pour atteindre 59 % du total des dépenses publicitaires en Europe et 66 % en France *. Ces résultats illustrent les tendances d'arbitrage entre ces deux types d'actions marketing (investissement média ou marketing direct) qui se posent aux directions marketing des annonceurs lors de la construction des budgets marketing des marques. Ces deux actions doivent-elles s'opposer ou se compléter? Quelle est l'efficacité réelle des actions de marketing direct et leur mécanisme de développement des marques? L'évolution des dépenses hors média sur l'année 2001 illustre l'importance des actions promotionnelles et de marketing direct dans le budget marketing des annonceurs. Cette importance se traduit de manière directe dans le nombre de s BehaviorScan réalisés en France et en Allemagne sur ce type de problématique. Il est apparu nécessaire de réaliser notre troisième étude transversale* sur la base de données BehaviorScan sur ce thème pour identifier précisément l'efficacité des opérations de marketing direct. Nous vous présentons les résultats de cette étude dans ce nouveau numéro de la Lettre de MarketingScan. Même si la majorité des opérations de marketing direct sont réalisées aujourd'hui par courrier, le développement d'internet a permis le développement de ce nouveau mode d'action qu'est l' . MarketingScan publie les nouveaux résultats de son Baromètre Internet. Cette nouvelle étude est réalisée auprès d'un échantillon unique d'e-panélistes dont nous mesurons les comportements d'achat et qui nous ont communiqué leurs adresses personnelles. Cet échantillon de e-panélistes a permis la réalisation des premiers s d' ing. Marketing direct, internet et télévision sont les trois thèmes que nous aborderons dans cette nouvelle lettre, et je vous souhaite une très bonne lecture. * Les deux études précédentes ont respectivement concerné l'efficacité de la publicité lors des lancements de produits et l'élasticité au prix. N 21. sept C'est pour répondre entre autres à ces questions que nous avons analysé l'ensemble des s BehaviorScan consacrés au marketing direct au sein de notre base de données française et allemande. Celle-ci a été construite en réunissant l'ensemble des 101 s réalisés en France (57 s) depuis 1995 et en Allemagne (44 s) depuis Les deux grands secteurs alimentaire (51 %) et entretien, hygiène, beauté (49 %) sont répartis de façon équivalente. Cette base de données est également composée pour 36 % d'opérations réalisées sur des nouveaux produits et pour 64 % d'actions concernant des marques existantes. (suite page suivante) * les dépenses hors média ont progressé de 2,7 % en 2001 alors que les dépenses média régressaient de 4,8 % (source Irep - France Pub - UDA) BehaviorScan et TVScan sont des marques déposées.

2 Efficacité du marketing direct Les enseignements clés de l'expérience Behavi Une proportion de identique en France et en Allemagne 58% des opérations de marketing direct ées sont efficaces et permettent à la marque soutenue de progresser d'au moins 10 % grâce à l'action * ( pour la France et 59 % pour l'allemagne). Ce résultat signifie que dans 4 cas sur 10 l'action de marketing direct n'a pas d'effet significatif sur la part de marché de la marque. Même si la probabilité d' d'une opération reste élevée, le gain moyen pour la marque est significatif. Sur l'ensemble des opérations mesurées, une action de marketing direct permet à la marque soutenue de progresser de 34 % en moyenne sur une période d'environ 6 mois (la durée moyenne des s est de 25 semaines). Nous observons une efficacité plus forte en France + 40 %) par rapport à l'allemagne (+ 26 %) qui peut provenir de la nature des opérations mesurées sur les deux pays (poids des opérations avec coupons pour la France). Il est également très intéressant de comprendre le mécanisme de progression de la part de marché. Le gain observé provient principalement d'un développement de la pénétration (+ 38 % d'acheteurs en moyenne pour le exposé à l'action, indice normé 138), alors que le niveau de consommation n'évolue que très faiblement (indice normé 103). Ce résultat signifie qu'une action de marketing direct a d'abord un effet sur le recrutement en permettant à la marque de gagner de nouveaux acheteurs. Son efficacité est beaucoup plus aléatoire auprès des fidèles, ce que confirme l'analyse du taux de réachat. Marketing direct : une forte probabilité de pour les nouveaux produits Nous avons ensuite analysé les résultats d'efficacité selon le type de marque (nouveau produit ou marque existante). Nous observons des différences très importantes sur la probabilité de de l'opération. Pour les nouveaux produits, 88 % des opérations ées ont permis un développement significatif du produit, contre seulement 42 % des actions pour les marques existantes. Ce qui signifie que dans près de 6 cas sur 10, l'opération de marketing direct ne permet pas à la marque existante de développer ses performances. Ce résultat illustre l'importance d'une validation par un avant la réalisation nationale de l'opération. Même si le risque est élevé pour la marque établie, le gain moyen généré par l'action reste important (+ 19 % de gain de part de marché sur la période de 25 semaines). De plus, il provient également d'un élargissement de la clientèle (+ 22 % pour le nombre d'acheteurs) alors que ces opérations ont très peu d'effet sur le niveau de consommation (indice normé 101). Ce résultat confirme la forte efficacité d'une opération de marketing direct auprès des non acheteurs d'une marque ou des acheteurs occasionnels, car elle permet à la marque d'élargir significativement sa clientèle. Ce résultat est particulièrement important pour aider les annonceurs à cibler de façon plus efficace leurs actions de marketing direct. Il convient également de s'interroger sur la capacité à faire progresser significativement les acheteurs fidèles d'une marque par ce type d'opération. Pour un nouveau produit, le gain de part de marché reste élevé (+ 66 %) et s'effectue fort logiquement à travers un effet recrutement. La prime aux coupons L'analyse de la base de données marketing direct met en avant la prédominance de la distribution d'échantillons (par mailing adressé ou non adressé) qui représente 60 % des opérations ées, devant les s de consumer magazine de marques (18 %) et les coupons (13 %). Ce dernier type d'opération bénéficie d'un poids plus élevé en France car le coupon de réduction était inexistant sur le marché allemand jusqu'à l'année L'analyse du taux de par type d'opération met en avant la prédominance des envois de coupons (adressés ou non adressés) qui bénéficient d'un dans 89 % des cas et d'un indice de gain en part de marché de 221. Ce des coupons de réduction s'explique également par le

3 orscan en France et en Allemagne (suite) fait que ces opérations sont le plus souvent adressées avec un mailing publicitaire (ou une plaquette) soutenant le produit. Les coupons vont donc réduire le plus souvent le nombre d'acheteurs occasionnels et les non acheteurs d'une marque en réduisant le prix à payer lors de l'essai du produit. Ce recrutement n'est pas ponctuel car nos analyses montrent que le taux de réachat de ces nouveaux acheteurs gagnés grâce à un coupon est identique à ceux recrutés "naturellement". Le taux de des coupons est loin devant les consumer magazines () et les échantillons (43 %), qui par ailleurs bénéficient d'un gain de + 24 % sur la part de marché. Les envois d'échantillons, qui bénéficient d'une efficacité moyenne plus faible que les envois de coupons, sont plus utilisés en Allemagne, ce qui explique l'écart d'efficacité global que nous observons entre les deux pays. Le soutien média renforce l'efficacité du marketing direct Nous terminons cette étude par la mesure de l'efficacité des opérations de marketing direct selon qu'elles sont réalisées avec ou sans soutien média. Seulement 30 % des opérations de marketing direct sont ées avec un soutien média réalisé sur la période d'étude. Cependant, le soutien média permet d'accroître très fortement le taux de de ces opérations : - une opération de marketing direct avec soutien média est efficace dans 80 % des cas. - une opération de marketing direct sans soutien média est efficace dans 49 % des cas. Ce premier résultat en faveur de la complémentarité entre les deux types d'actions est renforcé par le gain moyen de part de marché. De + 20 % en moyenne sans soutien média, le gain moyen de part de marché d'une opération de marketing direct passe à + 66 % lorsque ce type d'opération est réalisé avec un soutien média sur la marque. Ce résultat conforte l'importance d'actionner ces deux types d'opérations sur la marque car leur complémentarité respective les renforce. Le soutien publicitaire à travers une campagne dans les médias va augmenter la probabilité de d'une opération de marketing direct et le gain de part de marché additionnel. Le frein auquel les annon-ceurs vont se trouver confrontés est bien évidemment le coût que peuvent représenter les deux opérations réalisées simultanément sur une même marque. Même si ce coût est plus important qu'une seule opération, la probabilité d'efficacité s'en trouve renforcée et sans doute aussi la probabilité d'assurer un payback suffisant. Mais l'augmentation des enjeux renforce également la nécessité de er ces programmes avant de les implanter au national. Cette première étude BehaviorScan sur l'efficacité du marketing direct nous a permis de mieux comprendre les forces de ce type d'opérations, leurs mécanismes d'efficacité et l'interaction entre le marketing direct et le média. Le marketing direct bénéficie d'une image favorable auprès des équipes marketing des annonceurs comme l'illustre l'évolution des dépenses média et hors média, mais les résultats de cette première étude franco-allemande illustre la nécessité de valider en amont l'efficacité de ce type de programmes. Par ailleurs, le marketing direct permet le plus souvent à la marque de recruter de nouveaux acheteurs ou de faire revenir des acheteurs occasionnels ; son efficacité est moins évidente auprès des acheteurs fidèles. La complémentarité avec le soutien média est sans doute l'une des conclusions les plus importantes de cette étude, mais elle nécessite de s'assurer de l'efficacité de ce type d'opérations couplées, car les budgets marketing nécessaires à leur mise en œuvre seront élevés. * Le gain de part de marché est calculé en comparant les performances de la marque entre le exposé à l'opération de marketing direct et le non exposé. France 42 % Selon le type d'opération MD total coupons Taux de consumer magazines échantillons 43 % 89 % Part de marché (indice moyen vs ) total coupons consumer magazines échantillons Taux de Allemagne 41 % Part de marché (indice moyen vs ) Pénétration (nombre d'acheteurs) %

4 BehaviorScan Trois zones- en Europe Marketing direct avec soutien média * avec soutien média 20 % Lancement * 80 % avec soutien média Taux de 120 Taux de 159 sans soutien média 51 % sans soutien média Marque existante * 12 % 42 % 88 % Part de marché (indice moyen vs ) * résultats France + Allemagne 49 % Effet sur la part de marché (indice moyen vs ) * résultats France + Allemagne Le marché BehaviorScan est une méthodologie d'étude unique et innovante, utilisé aujourd'hui par les annonceurs de la grande consommation dans trois pays : Etats- Unis, Allemagne et France. En Europe, trois zones accueillent ce dispositif qui a été utilisé pour réaliser plus de 700 études, apportant des réponses précises à des problématiques aussi diverses que le lancement d'un nouveau produit, la modification d'un élément du mix marketing d'une marque existante, le d'une nouvelle stratégie média ou la mesure de l'efficacité d'une opération de marketing direct. Dans chacune des trois villes le marché BehaviorScan développe un double dispositif, composé :! d'un panel distributeurs couvrant 95% du commerce de grande consommation de chaque ville. Sur les villes d'angers et du Mans, ce panel est composé de 9 grandes surfaces par ville (6 hypermarchés et 3 supermarchés), représentant à chaque fois plus de m² de surface de vente.! d'un panel consommateurs représentatif de foyers (3 000 sur Hassloch). Chaque foyer est équipé d'une ou plusieurs cartes à codes barres (il est distribué autant de cartes qu'il y a de membres du foyer réalisant les achats) qu'il présente à chacun de ses passages aux caisses de l'un des magasins de la ville. L'adaptation du système de caisse du magasin au logiciel MarketingScan permet l'identification de l'ensemble des achats du foyer panéliste. Par ailleurs, dans chaque ville, un studio TV raccordé à la tête de réseau du câble opérateur ou de l'émetteur hertzien permet la diffusion de campagnes publicitaires ou l'occultation de campagnes publicitaires nationales. Cette intervention est réalisée sur les principales chaînes de télévision (9 chaînes participent au dispositif en Allemagne, 14 chaînes participent au dispositif français, dont les 6 chaînes généralistes TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5 et M6). La méthodologie BehaviorScan, c'est aussi la procédure du matching qui permet la construction au sein du panel consommateurs de s de foyers parfaitement appariés avant le démarrage du. Le plan d'expérience ci-dessous illustre cette méthodologie à travers la construction de deux s appariés en termes de consommation de la catégorie (même nombre d'acheteurs entre les deux s, même niveau de consommation sur le marché, la marque et les marques concurrentes), en termes de profil socio-démographique et en termes de fréquentation des magasins (le poids des magasins et des enseignes est identique dans chaque, ce qui évite qu'une action promotionnelle n'influence différemment le et le ). Cette procédure de matching permet la construction de deux s parfaitement identiques avant le démarrage du. La différence de comportement observée à la fin de l'étude sera donc intégralement liée à la question. Une méthodologie unique pour quantifer l'efficacité du marketing direct Exemple de plan de ( % DV pour le produit et promotions identiques) La procédure du matching permet la création de deux s au sein du panel consommateurs. Chaque est exposé à la campagne TV. Le recevra un échantillon adressé par courrier à domicile. matching Groupe Contrôle foyers Groupe Test foyers Semaine 1 Semaine 21 TV TV TV TV TV TV TV TV Echantillons par courrier La comparaison des comportements d'achats de chaque permettra de définir avec précision les performances de l'opération de marketing direct.

5 étude La puissance des écrans a-t'elle un effet sur les ventes à court terme? Une étude exclusive TF1 Publicité - MarketingScan A quoi sert d'acheter des écrans puissants? En d'autres termes, un écran puissant peut-il être remplacé par deux écrans peu puissants? A cette question, MarketingScan apporte une réponse grâce à une exploitation inédite de sa base de bilans de campagne TVScan. La puissance des écrans a un effet amplificateur sur les ventes à court terme Cette exploitation a consisté à constituer des classes de campagnes en fonction de la proportion de GRP générés par les écrans puissants achetés dans le cadre de chacune d'entre elles. Trois classes ont ainsi été définies, de la classe comportant les campagnes utilisant le moins d'écrans puissants à celle comportant les campagnes en utilisant le plus. Dans la première, moins de 45 % des GRP sont délivrés par des écrans puissants, dans la deuxième de 45 % à 55 % et dans la troisième plus de 55 % (cf page suivante encadré Méthodologie de l'étude). Que constatons-nous? Inconablement, plus la proportion de GRP délivrés par des écrans puissants est élevée, plus l'efficacité de la campagne sur les ventes est importante. Sur l'ensemble des bilans exploités, l'indice d'efficacité moyen de la dernière classe est supérieur de 33 % à celui de la première (cf graphique). Le différentiel est encore plus important en ce qui concerne les campagnes ciblant les ménagères ans (+ 59 %). On observe aussi ce phénomène pour les campagnes des secteurs alimentationboisson et, plus encore, pour celles des secteurs entretien et hygiène - beauté. De la même façon, ce phénomène est vérifié quelle que soit la position de la marque dans son marché. Le différentiel s'établit à +12 % pour les campagnes de marques leader et à +53 % pour celles de marques challenger. Enfin, fait intéressant, lorsqu'on constitue des s de campagnes aux budgets homogènes (terciles), on constate qu'au sein de chaque, l'efficacité augmente avec la proportion de GRP générés par les écrans puissants. Quel que soit le budget, le fait d'acheter des écrans puissants a un effet positif sur les ventes. C'est d'ailleurs sur le premier tercile qui re les campagnes dont le budget est le moins important que les variations d'indices d'efficacité sont les plus importantes (+ 46 % sur le tercile 1, + 23 % sur le tercile 2 et + 18 % sur le tercile 3). Evolution de l'efficacité des campagnes TV selon la proportion de GRP générés par les écrans puissants Indice de progression de l'indice d'efficacité TVScan Campagnes dont le % de GRP délivrés par les écrans puissants est... Antoine Audit directeur adjoint des Etudes Marketing TF1 Publicité de moins de 45 % de 45 % à moins de 55 % de 55 % ou plus Question à... Jean-Bernard Ichac directeur général adjoint TF1 Publicité La Lettre de MarketingScan : Comment expliquez-vous que les écrans puissants puissent avoir un effet sur les ventes à court terme? Jean-Bernard Ichac : La principale raison me semble être l'écoute familiale, c'est-à-dire le fait de regarder la télévision à plusieurs au sein d'un même foyer. Grâce à plusieurs études menées par la régie TF1 Publicité, on sait que l'écoute familiale favorise la mémorisation des messages publicitaires. Cela tient au fait que, dans une telle configuration d'écoute, le zapping est moins fréquent et que des réactions collectives et des échanges ont lieu à propos des messages diffusés. Il faut noter aussi que ces situations d'écoute familiale accentuent la prescription en réunissant, au sein du foyer et devant l'écran, prescripteurs, utilisateurs finaux et acheteurs lorsqu'il s'agit de personnes différentes. Impact et prescription accrus génèrent alors un bonus d'efficacité sur les achats de la famille. Or, la puissance, c'est à la fois un plus grand nombre de postes de TV allumés sur la chaîne, mais également un plus grand nombre d'individus ensemble devant chaque poste de TV. A ce titre, on constate que le nombre moyen de personnes devant le poste TV augmente de façon linéaire avec la pénétration des écrans. La boucle est alors bouclée : écoute familiale de la télévision, puissance des écrans et efficacité sur les ventes sont les maillons d'une même chaîne. retrouvez page suivante le dispositif et la méthodologie TVScan >>>

6 TVScan l'unique outil de mesure des effets d'une campagne TV sur les comportements d'achat TVScan, la seule single source achats / audience TV Le dispositif TVScan, mis en place dans la zone d'angers, collecte auprès d'un panel de foyers représentatifs, l'ensemble des achats de grande consommation (grâce à la présentation, au moment de régler les achats, d'une carte d'identification à code-barre aux caisses des magasins partenaires) et l'audience TV grâce à un dispositif audimétrique (présence d'audimètres recueillant l'audience des foyers panélisés). TVScan est donc un outil "single-source" puisqu'il collecte et analyse simultanément les comportements d'audience et d'achat des mêmes foyers. En conséquence, cet outil permet de produire des bilans de campagne à l'attention des annonceurs en établissant le rapport existant entre exposition publicitaire et modification du comportement d'achat. Aujourd'hui, et à l'issue de sept années d'existence, MarketingScan dispose d'une base de 150 bilans TVScan concernant des campagnes des secteurs alimentation, boisson, entretien et hygiène - beauté. Méthodologie de l'étude TF1 Publicité / MarketingScan : une démarche en 4 temps La 1 re étape a consisté à définir ce qu'est un écran puissant. Sont considérés comme écrans puissants, les écrans permettant de toucher instantanément un grand nombre d'individus. Ces écrans se situent plus particulièrement en prime time sur TF1, France 2, France 3 et M6 mais aussi à l'heure du déjeuner et en seconde partie de soirée sur TF1 exclusivement. A cela s'ajoutent les après-midi de week-end de cette même chaîne qui présentent des caractéristiques d'auditoire proches de celles du prime time (présence de cibles difficiles à toucher ainsi que disponibilité matérielle et psychologique des individus). C'est en effet dans ces tranches horaires que les écrans sont les plus puissants car ils sont diffusés à des moments de présence importante au domicile et de forte disponibilité pour regarder la télévision. L'audience de ces écrans, au nombre de 50 environ par jour sur un total de 180, est 4 fois supérieure à celle des autres écrans (6,4 % contre 1,6 % sur cible Ménagères ans - Source : Médiamat Médiamétrie janvier - juin 2002). 20 s BehaviorScan % Depuis son lancement en janvier 2002, le dispositif BehaviorScan % a déjà donné lieu à 20 s exposant % de l'agglomération angevine aux campagnes TV. Ce dispositif associe le réseau câblé et la diffusion hertzienne sur 4 des plus grandes chaînes nationales (TF1, France 2, France 3 et M6) et a été développé en partenariat avec leurs régies publicitaires, Télédiffusion de France et France Telecom Cable. Il permet une lecture à très court terme des performances d'une campagne TV sur les ventes du produit par une exposition exhaustive de la zone de chalandise du panel distributeurs (9 magasins, plus de m² de surface de vente). Baromètre Internet 2002 Publié en juin dernier, le Baromètre Internet MarketingScan 2002 montre comment le boom des s (55 % des internautes en reçoivent plus de 5 par semaine, soit une croissance de 31 % vs 2001), accompagne l'essor du e-marketing. Ce dernier s'illustre par l'évolution des s à vocation marketing : ils représentent désormais 50 % des messages électroniques reçus contre 38 % il y a un an. Le Baromètre Internet MarketingScan s'appuie sur une enquête réalisée auprès du e-panel MarketingScan, composé de foyers. L'adresse de ces foyers a été collectée et chacun dispose d'une carte à code-barres recueillant leurs achats dans les magasins des 2 marchés MarketingScan. Le e-panel permet ainsi de construire des s mesurant l'efficacité des opérations de e-marketing sur les comportements d'achat. Pour en savoir plus...! Frédéric Basseto, directeur commercial " ! Virginie Delvert, directrice du Développement des Ventes " ! Kalya Ousmane directrice de Clientèle " ! Antoine Audit directeur adjoint des Etudes Marketing TF1 Publicité " Les trois autres étapes ont consisté à :! renseigner la base TVScan avec l'audience sur la cible média des écrans achetés dans le cadre de chaque campagne.! constituer des classes de campagnes en fonction du pourcentage de GRP délivrés par des écrans puissants. Trois classes ont été définies, représentatives des stratégies d'investissement des secteurs étudiés dans la base TVScan : - moins de 45 % ; - 45 % à moins de 55 % ; - 55 % ou plus.! calculer un indice d'efficacité moyen par classe de campagne.! Le Baromètre Internet MarketingScan et son analyse complète sont disponibles sur le site rubrique news. Nouveau site internet Très prochainement, MarketingScan accueillera les internautes sur son tout nouveau site L'objectif : permettre une recherche plus rapide d'une information enrichie, apporter un éclairage plus complet sur les métiers de MarketingScan et les bénéfices de ses dispositifs, tout cela dans un environnement graphique plus agréable, car plus moderne. Le site internet est aussi pour MarketingScan l'occasion de vous tenir informés régulièrement de l'actualité de ses marchés- et de l'efficacité publicitaire et promotionnelle. A ajouter à vos favoris...

TVScan et BrandSimulator TVScan passe à 9 000 foyers

TVScan et BrandSimulator TVScan passe à 9 000 foyers marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation L'innovation Les critères de succès des innovations sur les marchés de PGC : l'expertise BehaviorScan en France et en Allemagne La

Plus en détail

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels. marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Plus en détail

YouTube. De la stratégie de marque à l achat en magasin

YouTube. De la stratégie de marque à l achat en magasin YouTube De la stratégie de marque à l achat en magasin INTRODUCTION En 203, dans un contexte de ralentissement économique, la technologie, elle, continue d étendre sa présence dans nos vies : selon Médiamétrie

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

L'outil pour identifier votre prix optimal

L'outil pour identifier votre prix optimal marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation BehaviorScan Pharma Une réponse aux attentes des laboratoires pharmaceutiques MarketingScan et IMS, leader mondial des études dans

Plus en détail

Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS

Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS Communication Emmanuel AYUK AYUK dans COM NEWS Le coût par contact : Un indicateur d'appréciation des supports pas toujours pris en compte par les Stratèges Média et Média Planer au Cameroun... La pertinence

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

AchatVille. Dossier de presse

AchatVille. Dossier de presse AchatVille Dossier de presse 2010 Contacts presse : Laurence Dussert, 04 76 28 25 18, laurence.dussert@grenoble.cci.fr Laure Hochereau, 04 76 28 28 65, laure.hochereau@grenoble.cci.fr Sommaire Pages Le

Plus en détail

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN 5 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T II. L enfant cible de la publicité A. La publicité cible les enfants La publicité, en tant qu'un des phénomènes sociaux les plus variables, a joué un rôle de plus

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

La Cote des Montres au cœur du marché horloger

La Cote des Montres au cœur du marché horloger La Cote des Montres au cœur du marché horloger Premier showroom horloger sur Internet, lacotedesmontres.com est devenu le rendez-vous incontournable des hommes et des femmes sensibles aux modes, des amateurs

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

CIM Radio 2013W3. CIM-chiffres d audience sept-déc 2013 2013W3. Les résultats de la 3ème Vague de 2013

CIM Radio 2013W3. CIM-chiffres d audience sept-déc 2013 2013W3. Les résultats de la 3ème Vague de 2013 CIM-chiffres d audience sept-déc 2013 2013W3 CIM Radio 2013W3 Le média radio a clôturé l'année 2013 en beauté, c'est-à-dire en affichant des résultats CIM stables. Au cours des cinq dernières années, la

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1 C O M M U N I Q U E Boulogne-Billancourt, le 29 décembre 2009 Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l audience TV et de la publicité TV

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE Le simple fait de pouvoir consulter votre site Web sur un mobile ne signifie pas qu il est adapté aux mobiles. Les sites pour mobile doivent

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Qui est Matelas Bonheur? Une chaine de magasins spécialisés dans la vente de matelas et d accessoires de sommeil 15 magasins dans la région de Montréal Plus de 25

Plus en détail

L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES

L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 - CASABLANCA L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES IMPACTS, CONSÉQUENCES ET ADAPTATIONS DEMANDEZ PLUS À LA PUB JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Conversion et e-commerce : la fidélité prime

Conversion et e-commerce : la fidélité prime Conversion et e-commerce : la fidélité prime Etude réalisée du 1 er au 28 février 2010 sur un périmètre de 8 sites d e-commerce audités par AT Internet. Les sites d e-commerce ont de plus en plus le vent

Plus en détail

Présentation & Audience 2012

Présentation & Audience 2012 Votre communication internet globale pour le web local. Présentation & Audience 2012 1. Introduction Stasbourgbienvenue.com est en ligne depuis le mois d'aout 2009. A ce jour notre portail internet trouve

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Fiche Technique : Internet

Fiche Technique : Internet Fiche Technique : Internet Pourquoi mettre en réseau au sein de la MOPA les sites internet des Offices de Tourisme d Aquitaine et de Poitou-Charentes? 60 % des Français partis en vacances préparent leurs

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC DE MARQUE À LA MESURE DE L EFFICACITÉ PUBLICITAIRE MEDIA WAY PROMÉTHÉE BIENS ET SERVICES

DU DIAGNOSTIC DE MARQUE À LA MESURE DE L EFFICACITÉ PUBLICITAIRE MEDIA WAY PROMÉTHÉE BIENS ET SERVICES DU DIAGNOSTIC DE MARQUE À LA MESURE DE L EFFICACITÉ PUBLICITAIRE MEDIA WAY PROMÉTHÉE BIENS ET SERVICES LA MESURE DE L EFFICACITÉ PUBLICITAIRE : UNE PRÉOCCUPATION CONSTANTE DE LA RÉGIE Grande consommation

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

2 nouveaux magasins sur le dispositif d'angers. BehaviorScan renforce sa précision avec son modèle de baselining

2 nouveaux magasins sur le dispositif d'angers. BehaviorScan renforce sa précision avec son modèle de baselining édito Une double évolution des dispositifs BehaviorScan Nous l'évoquions dans notre dernière lettre, l'année 2003 nous permettra d'intégrer de nouvelles approches méthodologiques et une couverture encore

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger 1 Michel Amossé 20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger Directeur Commercial & Marketing, de sociétés implantées

Plus en détail

Les clés de succès d une campagne Internet. Emmanuel Barbet. Havas Digital

Les clés de succès d une campagne Internet. Emmanuel Barbet. Havas Digital Les clés de succès d une campagne Internet Emmanuel Barbet. Havas Digital Un média qui répond aux mêmes fondamentaux que les autres Temps Combien de temps être présent sur le site? Notion de régularité

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires Baromètre des Usages Multiécrans Descriptif et conditions budgétaires Octobre 2014 Contexte A travers ces baromètres semestriels, iligo a l ambition d analyser la perception, les usages mais surtout l

Plus en détail

FAVOR I 2012 PRIX DES INTERNAUTES

FAVOR I 2012 PRIX DES INTERNAUTES Paris, le 23 novembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Election des meilleurs sites e-commerce de l année Résultats de la 6 ème cérémonie de remise des prix Favor i 2012 La Fevad (Fédération du e-commerce et

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail

Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage

Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage Faites de vos études-sondages un outil de conquête à la fidélisation de vos clients. Proposition de réalisation d étude-sondage «Si les annonceurs deviennent des médias et les médias des agences, que deviennent

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

E-mail marketing, scoring comportemental & analyse prédictive

E-mail marketing, scoring comportemental & analyse prédictive E-mail marketing, scoring comportemental & analyse prédictive Formation Dolist - Score MD Les 25 & 26 juin 2013 Dolist.net - Tous droits réservés 26/04/2013 Formation E-mail Marketing, scoring & analyse

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

MA Strategy Radar 2011

MA Strategy Radar 2011 MA Strategy Radar: Faciliteur et accélérateur de la prise de décisions stratégiques La REMP publie depuis l automne 2008 l étude MA Strategy Radar, qui vient compléter les études déjà existantes MACH Radar

Plus en détail

Collecter des profils OPT-IN qualifiés

Collecter des profils OPT-IN qualifiés Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque! une solution Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Simple, Rapide & Efficace Qu est que la co-abonnement C est la mutualisation

Plus en détail

Les stratégies d investissements cross media des marques

Les stratégies d investissements cross media des marques Les stratégies d investissements cross media des marques Eric Trousset Nicolas Cour 16 avril 2008 Comment la presse magazine s inscrit-elle dans les approches cross media? Presse magazine et internet :

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

Le cross-canal au service du tourisme

Le cross-canal au service du tourisme Le cross-canal au service du tourisme Bornes interactives, affichage dynamique, web, applications mobiles, Catherine BOCQUET, Dirigeante de SFI c-bocquet@sfi.fr / 04 77 91 13 13 19 ans d expérience dans

Plus en détail

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM

Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Université Montpellier I UFR Administration Économique et Sociale (AES) DU Création et Maintenance de Sites Internet E-CRM Présentée par Yun LIU 06/2010 Introduction PLAN Présentation de l'e-crm Les principaux

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition 19 Octobre 2010 La pénétration de la vente à distance La commande à distance

Plus en détail

ACCREDITATION PRESSE

ACCREDITATION PRESSE ACCREDITATION PRESSE Le Festival de Cannes est l'une des plus importantes manifestations médiatiques au monde couverte par plus de 4000 journalistes et plus de 2000 médias en provenance d environ 90 pays.

Plus en détail

business center mode d emploi

business center mode d emploi business center mode d emploi p.03 Mon audience mesurée p.20 Ma mise à jour p.30 Ma gestion Je pilote mon audience depuis mon tableau de bord J actualise mon site Internet Je consulte ma commande en détail

Plus en détail

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Éléments de corrigé BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Q1 : 1 ) Question 1 Présentez les enjeux et les moyens de l analyse

Plus en détail

Codactiv mesure les retombées des campagnes print avec des QR Codes

Codactiv mesure les retombées des campagnes print avec des QR Codes Codactiv mesure les retombées des campagnes print avec des QR Codes Avec les exigences de retours sur investissement que connaissent de plus en plus les directeurs marketing et de communication, il est

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Impact des messages "Pic de pollution" affichés sur PMV

Impact des messages Pic de pollution affichés sur PMV Impact des messages "Pic de pollution" affichés sur PMV Myriam Hugot - IFSTTAR Fabrice Reclus - CETE de Lyon 7 janvier 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

Boostez votre CA. Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr. www.pjbconsulting.fr

Boostez votre CA. Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr. www.pjbconsulting.fr Boostez votre CA Tél : 06.03.01.17.69 email : pierre-jean.bouilliez@wanadoo.fr www.pjbconsulting.fr Consultants, indépendants, TPE : Réussir sa prospection commerciale Biographie Après des études supérieures

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

Tout savoir pour optimiser votre campagne d'e-mailing B to B

Tout savoir pour optimiser votre campagne d'e-mailing B to B Tout savoir pour optimiser votre campagne d'e-mailing B to B Sommaire Comment créer votre propre base d'e-mails B to B?... 2 Comment développer votre base de données existante?... 3 Comment sélectionner

Plus en détail

Chapitre 1 : Les concepts

Chapitre 1 : Les concepts Chapitre 1 : Les concepts Questions et exercices 1. En prenant une publicité de marque dans une revue de votre choix, essayez de reconstruire le modèle de Shannon et Weaver. 2. En quoi le concept de rétroaction

Plus en détail

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Pourquoi il est important d être visible sur Internet? Le client souhaite l information quand il en a besoin. Le client recherche une plus grande interactivité.

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

Aide Plan de communication local, Comment le créer?

Aide Plan de communication local, Comment le créer? Aide Plan de communication local, Comment le créer? L objectif de ce document est de vous aider lors de la création et la mise en place de votre plan de communication local. Sommaire Sommaire... 1 1 Quels

Plus en détail

Vue d'ensemble de la formation

Vue d'ensemble de la formation Vue d'ensemble de la formation Thème 1 : Les notions de marketing Le marketing d études, stratégique et opérationnel Thème 2 : La communication vente L Accueil, la découverte des besoins, l argumentation

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

Spécial confrères. Terrain d étude multicanal. Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR. michel.soufir@datascopie.com

Spécial confrères. Terrain d étude multicanal. Qualité avant tout, les règles. Michel SOUFIR. michel.soufir@datascopie.com Terrain d étude multicanal Spécial confrères Michel SOUFIR Directeur général datascopie France et Tunisie Une grande partie de notre activité passe par des confrères qui vont nous proposer d être leur

Plus en détail

UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES

UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES E-MOTE : UN DOUBLE OBJECTIF Mettre en avant la diversité des programmes des chaînes thématiques de manière originale, surprenante

Plus en détail

CRÉDIT DE CHF 25'000.00 ÉTUDE FAISABILITÉ CONCEPT DÉCHETS "TOUT ENTERRÉ"

CRÉDIT DE CHF 25'000.00 ÉTUDE FAISABILITÉ CONCEPT DÉCHETS TOUT ENTERRÉ VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l'attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N 2 FIGÉE LE: 26.01.2011 Evolution du message:

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation.

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques

Plus en détail

Pi : Analyse des risques

Pi : Analyse des risques marketings Pi : Analyse des risques Mauvais accueil de la famille de l'acheteur visé 2 2 Le mode décoration touche tout le monde Peur de l'écran 1 Plusieurs études montrent le bon accueil général / 2 Cadres

Plus en détail