Chapitre 2 Marketing (Mercatique)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 Marketing (Mercatique)"

Transcription

1 Introduction Chapitre 2 Marketing (Mercatique) Définition : «Le marketing consiste à prévoir tous les changements qui peuvent survenir sur un marché et à déterminer la manière dont l'entreprise pourra en tirer le meilleur profit» Encyclopédie de la gestion, Tome 2 Pour déterminer le positionnement optimal sur les marchés, l'entreprise dispose d'outils spécifiques -> maîtrise les informations utiles sur son environnement 3C ---> concurrence (Offre), clients (Demande) et conjecture ---> 3 objets des études commerciales Elle dispose de moyens d'action spécifiquement mercatique permettant d'optimiser ses ventes = Les «4P» ou PPCD -> Prix -> Produit -> Publicité (Commercialisation) -> Position sur les circuits de distribution La combinaison des 3C et des 4P constitue le mis-marketting La stratégie commerciale s'intègre dans la politique générale de l'entreprise Elle doit être cohérente I Fixation du prix Les prix se définissent par rapport à plusieurs critères fondamentaux. -> Les coûts de production (1) -> La concurrence (2) -> La demande (clients) (3) -> La stratégie de l'entreprise (4) 1. Prix/Coûts de production 2 types de coûts de production : -> Coûts Fixes = (Machines, locaux etc), indépendant du niveau de production (Si la productivité est nulle, les coûts fixes existes quand même.) -> Coûts Variable = fonction du niveau de la production Economie d'échelle = CF/Q -> Coûts Fixes / Quantité Produite CF/unité + CV/unité + marge = Prix H.T. Prix H.T. + TVA (19,6%) = Prix TTC Taux de marge = Marge / Prix Achat * 100 Taux de marque = Marge / Prix Vente * Prix / Demande (Client) -> Elasticité de la demande par rapport au prix. -> Comment fixer le prix? (Science du compte) -> Prix psychologique (Graphique = «fourchette») -> Prix magique = 29,95 (au lieu de 30!)

2

3 Remarques : -> Le prix n'est pas le seul élément déterminant l'achat (conditionnement, pub, image, qualité, etc) -> On parle de «prix accepté» -> Modification du prix Rense, Rabais, Ristourne 3. Prix/Concurrence -> Forte concurrence Prix moyen du marché (ou concurrents proches) -> Marché oligopolistique (ou monopolistique) prix > moyenne (luxe) «guerre des prix» = GMIS 4. Prix/Stratégie de l'entreprise Ce prix dépend aussi de l'objectif et de l'image de marque visée par l'entreprise. Une entreprise qui a une stratégie de volume (comme Ford) fixera des prix les plus bas possibles. Une entreprise qui vise le luxe (haut de gamme) fixera au contraire des prix élevé pour une clientèle particulière (ostentation) 4. Seuil de rentabilité = point mort Prix Chiffre d'affaire Point mort = ni gains, ni pertes CA min CF + CV Coûts fixes Qté minimum Qté Conclusion La politique de prix d'une entreprise peut être une politique : d'écrémage (Prix élevés) de généralisation (Prix bas) de suiveur (Prix moyens) Remarque La pratique du dumping est interdite par des accords internationaux (OMC) «dumping» = Prix < coûts de fabrication -> Vente à perte. II Le produit Introduction Il est le moyen et l'objet de la stratégie de l'entreprise. L'action sur le produit est contrainte par : -> Le cycle de vie (1) -> Le positionnement (2) -> La gamme & le choix de la marque (3)

4 -> La composition du «portefeuille» (4) -> Les services liés (+ la qualité) (5) Le cycle de vie du produit Le cycle de vie se décompose en quatre phases -> Phase 1 : lancement -> Phase 2 : croissance -> Phase 3 : maturité -> Phase 4 : déclin Cycles atypiques : Certains produits ont des cycles atypiques. Caractéristique : pas de phase 1 ou 4 ou à l'inverse, phase 2 très longue La nouveauté du produit Qu'est ce qu'un produit nouveau? -> Modification de l'existant (amélioration, simplification...) -> Invention réel = innovant -> Modification de l'apparence (pseudo-modification) Durée de vie moyenne d'un produit < 5/8 ans. Innovation : Produit fabriqué (industrialisé) -> 5 types majeurs d'innovation produit process marché matière première organisationnelle La gestion de la marque a) Définition Signe servant à distinguer les produits d'une entreprise par rapport aux produits de ses concurrents. la marque est un actif stratégique pour l'entreprise. Sa valeur économique est liée à la maturité, la niveau des ventes, la fidélité des clients. Elle permet à l'entreprise de se différencier de ses concurrents. Gain de temps pour le client : «Capital confiance «et contact tacite. La marque fonde l'ensemble des actions nécessaires à la commercialisation. publicité et communication en général promotion relations publiques, parrainage etc. b) Choix du nom Juridiquement elle doit être : Disponible (Recherche à l'inpi) Différent d'un terme générique non déceptive (trompeuse) conforme aux bonnes moeurs c) Critères de bon choix d'un nom : Court mémorisable évocateur euphorique déclinable éventuellement exploitable d) Protection de la marque Dépôt à l'inpi (National et international)

5 e) Combien de marques Une seule marque globale (Bic, Peugeot, Coca-Cola, McDonald's, Virgin) + notoriété et synergie = coûts moindres - risque liés aux échecs par l'un des produits Une gamme (Fingers, Lu) = Produits différents relié par la même image. Une marque par produit = différentiation et image propre à chaque produit (pas d'image de l'entreprise) Ex = Unilever, Johnson, L'Oréal chapeautent de nombreuses marques Egalement Renault = Twingo, Mégane etc MAIS BSN en devenant Danone a changé sa stratégie de marque. f) Comment choisir Selon la politique stratégique et commerciale de l'entreprise Selon les contraintes de coûts (de lancement et d'exploitation d'une marque) car les risques d'échecs peuvent avoir une répercussion sur les autres produits Gestion de la gamme des produits a) Gamme Ensemble des produits destinés à satisfaire le même besoin générique. Exemple : Voiture utilitaires / Voitures de tourisme Elle se caractérise par sa longueur et sa profondeur. Elle est composé de plusieurs lignes Elle répond à tous les besoins du client Selon la largeur de segmentation et les types de modèles = puissance, équipements etc.) et sa profondeur = variété de modèle dans la même lignes (options, etc) Tous les éléments d'une gamme n'ont pas le même rôle : Attraction (prix d'appel) Rôle du leader (produit phare, chef de file) Rôle de transition (préparer une nouveauté) Rôle tactique (Occuper une créneau) Mercedes (classe A), Renault (Twingo), Clio, ancien et nouveau modèles. b) La ligne Ensemble des produits une caractéristique essentielle comme (un attribut clé) Ex : Ligne de soin (Hermès pour homme = parfum identiques pour différents produits : savon, crème pour le corps, déodorants, etc) -> Une gamme se compose de plusieurs lignes Positionement du produit «Place qu'occupe le produit (ou marque) dans l'esprit du consommateur sur un marché donné» Il correspond au couple produit-besoin. Situer le produit par le consommateur suppose de bien connaître les clients donc segmenter pour cibler. Bon positionnement = réponse aux attentes du client -> se différencier et adapter les caractéristiques du produit et aussi distinguer par l'emballage, la pu, etc... On parle aussi de démarcation par rapport aux concurrents. Conditions de bon positionnement = Etre durable (avantage concurrentiel) Etre distinctif de ses concurrents Etre commercial (= améliorer les performances sur le marché)

6 2. 6. Gestion d'un portefeuille de produit Pour une gestion optimale des produits qui ont des : Cycles de vie différents Besoins en moyens financiers et en développement différents Les consultants ont mis au point des outils d'analyse apportant un point de vue synthétique de la situation de l'entreprise et permettent de prendre des décisions appropriés. Grille BCG (Boston Consulting Group) III Communication mixte Definition C'est une activité de consommation payante (pour émettre un message) impersonnelle (une cible visée) unilatéral (sens unique) qui passe par l'intermédiaire de medias et supports Elle est fait en faveur de : d'une marque (identifiée dans le message) d'un produit (le lait, le sucre, le vin, etc) d'une entreprise (Microsoft, TF1) d'une activité (la pub, etc) d'un lien géographique (la montagne, la région) Plusieurs activités relient de la publicité au sens large : Grands médias (presse, radio, TV, cinéma) Hors médias (Catalogues, salons, etc) Relations publiques (émissions spéciales) Promotions sur une lieu de vente (PLV) La promotion lieu de vente (PLV) Élément de commercialisation des produits. Vise l'augmentation immédiate des vente (la pub vise le long terme) Tactique d'élargissement des linéaires Moyen de capter l'achat impulsif (ou déterminé) notamment sur le produit banalisé Les techniques de promotions sont diverse : -> Prix réduit (bon de réduction, remboursement = baisse différée) -> + de 50% -> Jeux (loterie, gains, etc) -> 25% -> Primes (remise sur le prix, 3 pour 2) = baisse immédiate -> 12 à 15 % -> Essais (échantillons) -> - 10% concurrents Cibles des promotions -> Le consommateur (pour 1 er achat ou achat quantité) + le prescripteur -> Les intermédiaires (détaillants, GMS = stocks importants, pour contrer les -> Les commerciaux (FV) = stimuler les ventes (primes sur le C.A.) Les objectifs des promotions dépendent du cycle de vie des produits -> Promotion d'attaque, essais, remboursements (phase. I & II) -> Promotion d'entretien, de soutien (phase. III & IV) -> Promotion de relance (phase. II & III)

7 IV La distribution Introduction Le choix d'un circuit de distribution est stratégique pour les entreprises. Il différencie autant l'image du produit (marque) que son niveau de prix (marge) ou ses capacités de développement Rôle du distributeur Recherche le client Offrir de la variété et des prix compétitifs gérer les assortiments (Toutes marques = gains de temps pour le client) Assure le SAV (Service après vente -> Moi et Omar :D) Il existe 4 grands types de distribution Vente directe (producteur -> consommateur) Circuit court : un seul intermédiaires (détaillant) Circuit long : producteur/grossiste/détaillant/consommateur Canaux de distribution Circuits intégrés & groupements d'achats = producteur/centrale d'achat/gms/consommateur -> cas des hypermarchés Objectif : réduire les coûts d'exploitation et maîtriser le marché Système de vente Traditionnellement (boutique de luxe) Libre service : 100 à 400m² = supérette 400 à 2500m² = supermarché + de 2500m² = hypermarché Discount Centre commercial (St Seb) VPC & Vente par visite, réunion, téléphone Exportation Choix d'un mode de distribution Il dépend des caractéristiques : des clients (géographie, volume d'achat) du produit (volume, durée de vie) des concurrents (présents ou non) de l'entreprise (gamme, finances, marketing, stratégie, réussite précédents) Conclusion Le marketing est une fonction dans l'activité de l'entreprise (moyen d'assurer les flux d'entrée -> C.A.) Il contribue de manière essentielle à la réalisation des objectifs de l'entreprise, c'est à dire la réalisation de profit.

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

Diagnostic stratégique

Diagnostic stratégique Diagnostic stratégique Etape cruciale de la prise de décision stratégique, le diagnostic stratégique nous renseigne sur les orientations stratégiques possibles de l entreprise. Ceci du fait qu il permet

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Management partie 2 : Marketing

Management partie 2 : Marketing Management partie 2 : Marketing Marketing 1. L'approche marketing S'est le contexte économique qui a induit la fonction marketing. Elle est née des contraintes que rencontre l'entreprise sur son marché,

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Faits et Preuves. Exemples concrets et chiffrés de réalisations

Faits et Preuves. Exemples concrets et chiffrés de réalisations Faits et Preuves Exemples concrets et chiffrés de réalisations MDP (Mécatronique) : Structuration de la démarche commerciale ELYO Centre Est (Energie) : Prospection de "renfort" commercial DEMCO (Suremballage)

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Coûts de production et de distribution

Coûts de production et de distribution Le prix Coûts de production et de distribution Coûts directs et indirects Clés de répartition Coûts fixes et coûts variables Fixes : indépendants du volume de vente : amortissement des machines, salaires

Plus en détail

Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence

Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence Terminale STG Mercatique Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence Document 1: Parts de marché des grandes marques de céréales pour petits déjeuners. Travail 1 : a. vous caractérisez

Plus en détail

Réflexion stratégique

Réflexion stratégique Réflexion stratégique Principes généraux... 2 Diagnostic des domaines d'activité... 3 La segmentation... 3 Matrice des activités... 5 Diagnostic des ressources... 8 Fondamentaux... 8 Votre diagnostic de

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Fixer son prix à l export

Fixer son prix à l export Fixer son prix à l export Commerce extérieur Juin 2009 Politique de prix Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. La politique

Plus en détail

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication (Cours ICL 2A 01 c) Communication,

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

"Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA

Étude TOPÉO Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA "Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA Étude en Ligne, réalisée par CEGMA TOPO, du 0 au 06 avril 009 Auprès de 360 individus : titulaires du permis de

Plus en détail

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Dossier 2 : Approches et modèles d analyse stratégique Ce dossier présente, en particulier sur un plan méthodologique, des approches

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte Rentabilité économique Améliorer le résultat d exploitation Vous avez besoin de prendre du recul pour choisir les bons leviers d amélioration de votre rentabilité? Dans cette réflexion complexe, FTC vous

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert

LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert Le Marketing B to B c'est trouver la démarche marketing et les outils applicables

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

UV207 - Promotion des Ventes

UV207 - Promotion des Ventes UV207 UV207 - Promotion des Ventes 1. Introduction Master MARKETING & STRATEGIE (M1) 1 Plan de la séance 1. Présentation du cours 2. La promotion des ventes 3. La place de la promotion dans le budget marketing

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE EXERCICE 1 ENONCE 1) Présentez les principales caractéristiques de la phase de lancement. 2) Présentez les différents types de rémunération d un vendeur. 3) Citez les différents

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Quels sont, selon vous les enjeux de la Communication en entreprise...? Communiquer efficacement : un vrai point d'équilibre

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI INTRODUCTION AU MARKETING Cours Semestre 4 Section C et D Abdellah HOUSSAINI 1 Introduction au Marketing Première Partie: Le marketing classique I: Les concepts II: Le marketing stratégique III: Le marketing

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC.

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC. BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC Nathalie HOUVER Sommaire GRC - DUC 1 re PARTIE : Les savoirs associés - Référentiel

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE Avant de réaliser un diagnostic, il y a une étape préalable à effectuer : une segmentation stratégique. 1) La segmentation stratégique A. Intérêt et définition de

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION BGE Provence Alpes Méditerranée ACCES CONSEIL Siège social 7 rue Gaston FLOTTE 13012 MARSEILLE Tél. : 04 91 90 88 66 Siret : 33447279200103 www.acces-conseil.com REPARTITION DU STAGE

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

Trois modèles de croissance

Trois modèles de croissance Trois modèles de croissance Par Jean Berg Senior Vice President, Estin & Co Il existe trois modèles de croissance : la croissance organique, la croissance par acquisition organique, la croissance par acquisition

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

Pricing : la technique ne suffit pas

Pricing : la technique ne suffit pas Pricing : la technique ne suffit pas Par Frédéric Milgrom Vice President, Estin & Co Optimiser les prix recèle un potentiel d amélioration des résultats significatif et plus aisé à atteindre que des réductions

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Marketing B to B. Zone de chalandise : zone d attractivité autour d un point de vente (commencée par Décathlon).

Marketing B to B. Zone de chalandise : zone d attractivité autour d un point de vente (commencée par Décathlon). Marketing B to B : Mercatique industrielle ou d entreprise Marketing B to B Le Marketing B to B c est l ensemble des actions qui ont pour objet de prévoir, de constater, de stimuler, susciter, renouveler

Plus en détail

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire Animé par : Oliver THONNEL SE POSITIONNER SUR SON MARCHÉ Le CLIENT - la CIBLE Comprendre Des BESOINS Des ATTENTES Répondent-ils au

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Comment développer son efficacité commerciale à coûts constants? Ateliers Efficom d emoveo Janvier 2014

Comment développer son efficacité commerciale à coûts constants? Ateliers Efficom d emoveo Janvier 2014 Comment développer son efficacité commerciale à coûts constants? Ateliers Efficom d emoveo Janvier 2014 Menu du jour (issu de questions qui nous sont souvent exposées) Détecter (dans vos couples produits/marchés)

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

CHAPITRE 1 ER : LES FONDEMENTS DU MARKETING

CHAPITRE 1 ER : LES FONDEMENTS DU MARKETING CHAPITRE 1 ER : LES FONDEMENTS DU MARKETING A. HISTORIQUE DU MARKETING L économie de production il suffit de produire pour entreprendre et réussir Le chef d entreprise ne se préoccupe que des problèmes

Plus en détail

Etape 2 Diagnostic stratégique. Facteurs clés de succès (FCS) Profil de l'entreprise

Etape 2 Diagnostic stratégique. Facteurs clés de succès (FCS) Profil de l'entreprise 1. INTRODUCTION Chapitre 2 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE D UNE ACTIVITE Une fois la segmentation stratégique conduite et les segments identifiés, la démarche de l analyse stratégique passe à sa deuxième

Plus en détail

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS 1. Etablissez un diagnostic externe et interne de l entreprise. Le diagnostic interne devra être structuré dans un

Plus en détail

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE Tél : 04 77 70 14 66 Fax : 04 77 70 01 78 www.mpi42.fr contact@mpi42.fr CREATION DE SITE WEB Il faut distinguer plusieurs étapes pour la création d un site

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Préambule Sommaire Préambule L entreprise : système complexe en mouvement permanent Mickael Porter Harvard Business School - L avantage

Plus en détail

Les classifications de la distribution

Les classifications de la distribution 1 - Par niveaux 2 - Par nature de l activité 3 - Point de vue économique 4 - Point de vue juridique 5 - Par méthodes de vente 6 - Par la localisation Les classifications de la distribution 7 - Avec ou

Plus en détail

GAMME RENAULT TECH 2015 : REVERSIBILITE VP VU VP. Tarif 2198. Rappel des avantages fiscaux

GAMME RENAULT TECH 2015 : REVERSIBILITE VP VU VP. Tarif 2198. Rappel des avantages fiscaux GAMME RENAULT TECH 2015 : REVERSIBILITE VP VU VP Tarif 2198 Rappel des avantages fiscaux - Pas de TVS - Pas de malus écologique (et pas de bonus) - Pas de plafond d amortissement - Récupération de TVA

Plus en détail

L'entreprise doit en permanence équilibrer son portefeuille de clientèle, ce qui l'amène à prospecter auprès de nouvelles cibles.

L'entreprise doit en permanence équilibrer son portefeuille de clientèle, ce qui l'amène à prospecter auprès de nouvelles cibles. Alaoui /Négo-Prosp /2007/SUPMANAGEMENT 1/ 18 Alaoui /Négo-Prosp /2007/SUPMANAGEMENT 2/ 18 AXES DE COURS DEUXIEME PARTIE : LA PROSPECTION 1. DEMARCHE GENERALE 1.1. La problématique 1.2. CONTRAINTES 1.3.

Plus en détail

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011 Marketing mix Service du commerce extérieur 22 février 2011 Stratégie marketing Bien avant d avoir en main votre première commande, il vous faudra préparer un plan de marketing pour l exportation. À cette

Plus en détail

Bienvenue dans ce troisième numéro de Novatris News!

Bienvenue dans ce troisième numéro de Novatris News! L actualité des études online Numéro 3 Mai - Juin 2006 Bienvenue dans ce troisième numéro de Novatris News! Pour ce nouveau numéro, nous vous proposons de partager notre expérience sur deux outils d'études

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit

Plus en détail

Le «Paradigme du Boucher» 10 pratiques simples pour développer et rentabiliser son site de e-commerce

Le «Paradigme du Boucher» 10 pratiques simples pour développer et rentabiliser son site de e-commerce Le «Paradigme du Boucher» ou 10 pratiques simples pour développer et rentabiliser son site de e-commerce Be XL - 4, avenue de Flandre - 59700 Marcq en Barœul - Tel : 09 72 36 12 80 SARL au capital de 10.000

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins. Page 1

Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins. Page 1 Société MAINTINFO MAINTENANCE D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ETUDE DE CAS (UML) Document d'expression des Besoins Page 1 ISTA.ma Un portail au service de la formation professionnelle Le Portail http://www.ista.ma

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon Vademecum de toutes les missions 2006-2014 Règle des 70/30 Exemple d'activité «Vendre» ACTIVITES Exemple d'activité «Assurer la qualité de service à la clientèle» OM Exemple d'activité «Mettre en place

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing.

DOSSIER 1 : Mesurer l'efficacité d'une campagne d'e-mailing. 1.1 Justifier le recours à un prestataire extérieur pour réaliser la campagne d emailing. SESSION 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR NÉGOCIATION ET RELATION CLIENT Corrigé E5 : MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS COMMERCIALES VOCALISIS INFORMATIQUE Version 7 mai 2 DOSSIER : Mesurer l'efficacité

Plus en détail

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006 Stéphane Brossard www.amomenti.com Un marché en pleine croissance 2/14 En 2006, 57% des internautes français ont déjà acheté en ligne soit plus

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

IV - DETERMINATION DES COUTS

IV - DETERMINATION DES COUTS Cterrier.com 1/6 06/01/2005 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

Le Crédit Impôt Recherche et le Crédit Impôt Innovation 2014

Le Crédit Impôt Recherche et le Crédit Impôt Innovation 2014 Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Le Crédit Impôt

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Mercatique 1 La mercatique, une démarche centrée sur le client - importance du client : la mercatique relationnelle - place du commercial

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

Catalogue de formation 2005. www.madwatch.net 2005 - agrément formation numéro 04/594/11 WWW.MADWATCH.NET

Catalogue de formation 2005. www.madwatch.net 2005 - agrément formation numéro 04/594/11 WWW.MADWATCH.NET de formation WWW.MADWATCH.NET de formation L'ensemble de l'offre formation de www.madwatch.net est présenté dans ce catalogue de l'année. Cette offre est destinée aux acteurs-clés du marketing et de la

Plus en détail

Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque

Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque Ces éléments de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque jury est souverain. B.T.S. VENTES ET PRODUCTIONS TOURISTIQUES

Plus en détail

Pascale Colas Formation-Conseil

Pascale Colas Formation-Conseil Formation Aide à la création d entreprise Développement commercial Coaching Pascale Colas Formation-Conseil Je vous propose différents outils pour vous aider à performer votre carrière professionnelle.

Plus en détail

Paris, 22 & 23 janvier 2015

Paris, 22 & 23 janvier 2015 Formation «Marketing et merchandising d'une boutique de site culturel et touristique» Paris, 22 & 23 janvier 2015 Présentation générale de la formation Valoriser une boutique de site culturel ou touristique

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

Le Mix Marketing (les 4 P)

Le Mix Marketing (les 4 P) Le Mix Marketing (les 4 P) Chapitre 4 Yohan Bernard Le mix Produit (Product) Prix (Price) Distribution (Place) Communication (Promotion) Satisfaire les cibles Exprimer le positionnement Orientation Actions

Plus en détail

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE La stratégie est une anticipation lucide, la tactique est une réactivité habile. 1 La Stratégie Est la détermination des buts et objectifs à long terme d'une entreprise et le choix

Plus en détail

Expérience client. Résumé : Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux

Expérience client. Résumé : Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux Expérience client Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux Comme le confirme l'utilisation grandissante du terme «omni-canal», les distributeurs ne peuvent plus se contenter

Plus en détail

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes.

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. CRM TO Collaboratif Vous êtes producteurs, vous êtes croisiéristes

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail