Le Mix Marketing (les 4 P)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Mix Marketing (les 4 P)"

Transcription

1 Le Mix Marketing (les 4 P) Chapitre 4 Yohan Bernard

2 Le mix Produit (Product) Prix (Price) Distribution (Place) Communication (Promotion) Satisfaire les cibles Exprimer le positionnement Orientation Actions Justifications

3 I. La politique produit

4 Qu est-ce qu un produit? Un produit est un ensemble d éléments matériels et immatériels remplissant des fonctions d utilisation et des fonctions d estime que le consommateur désire pour les services qu il rend et sa capacité à satisfaire un besoin. (Chirouze et Chirouze, 2004) Produits d achat courant (convenience goods) Pdts d achat réfléchi (shopping goods) Pdts de spécialité (specialty goods)

5 Orientations stratégiques selon le type de produits Produit d achat courant Produit d achat réfléchi Produit de spécialité Produit (Product) Production de masse (domination par les coûts) Concentration / différenciation Niveau des services annexes élevés Différenciation Niveau des services très élevé Prix (Price) Prix bas de pénétration Prix élevés Prix d écrémage Distribution (Place) Distribution de masse Merchandising, trade marketing Distribution sélective Vendeurs qualifiés Distribution exclusive Vendeurs très qualifiés Communication (Promotion) Fort budget d achat d espaces dans les grands médias Communication ciblée Communication d image permanente

6 Le mix produit : créer de la valeur dans le cadre du positionnement retenu Eléments définis par l entreprise Nom Marque Gamme Caractéristiques techniques Qualité Services associés Packaging Design Perçus par les consommateurs Qualité perçue Image véhiculée Bénéfices consommateurs Marketing (Master MAE)

7 La gamme de produits : l exemple de Peugeot Bas de gamme Milieu de gamme Largeur de gamme Haut de gamme Essence Diesel Séries spéciales etc. Profondeur de gamme

8 Typologie des marques Marque-produit Marque-gamme Marque-ligne Marque-ombrelle Marque-caution (co-marque) Griffe Marque corporate

9 Les composantes psychologiques du rapport à la marque Connaissance (Notoriété) Sensibilité Perception (image) Confiance Attachement

10 Le packaging (conditionnement) Ensemble des éléments matériels qui, sans être inséparables du produit lui-même, sont vendus avec lui en vue de permettre ou faciliter sa protection, son transport, son stockage, sa présentation en linéaire, son identification et son utilisation par les consommateurs (Lendrevie, Levy et Lindon, 2006). Emballage secondaire Emballage primaire

11 Les orientations de la politique produit Innovation Adaptation Imitation g Abandon

12 Avantages et inconvénients du pionnier (Robertson, 1994) Avantages Prise de conscience plus profonde Réputation supérieure Meilleurs taux d essais clients Plus grande fidélité potentielle à la marque Sélection des segments les plus rentables Réaction des utilisateurs chefs de file Choix des circuits de distribution les plus performants Réduction des coûts par une meilleure expérience et effet d échelle Leadership en matière de prix Opportunité d établir des normes Inconvénients Echec de la plupart des nouveaux produits Coûts de R&D plus élevés Risque de technologie prématurée Risque de produit techniquement sousoptimal Coûts de développement du marché plus élevés Offre éventuelle d un marché de substitution Risque de décollage prématuré du produit

13 Courbe de mortalité des idées de nouveaux produits (Booz Allen Hamilton) 58 idées de nouveaux produits 1 innovation réussie commercialement

14 Matrice de découverte Exemple Slip Chaussettes Pantalon Soutiengorge Transparent Coloré Rafraîchissant Déodorant Antiperspirant

15 De l idée au concept-produit (Chirouze et Chirouze, 2004) Pour qui? Pourquoi? Où? Quand? Quoi? Comment? Le profil de la cible Les avantages recherchés, les motivations d achat Les lieux de consommation et / ou d achat Les moments d achat et de consommation Les caractéristiques techniques et physiques du produit Le processus d achat, les modes d utilisation

16 Test d un concept produit Exemple de questions à poser (Chirouze et Chirouze, 2004) 1) Que pensez vous de ce nouveau concept de produit? 2) Le concept est-il clair et facile à comprendre? Arrivez-vous à imaginer le produit? 3) Pensez que [ce produit] apporterait quelque chose de plus par rapport aux produits existants sur le marché? 4) Croyez-vous à la réalité de ses avantages? 5) Achèteriez-vous ce produit? Où? 6) Avec quelle fréquence achèteriez-vous ce produit? 7) Quels produits remplaceriez-vous par ce produit? 8) Ce produit correspond-il à un besoin réel jusqu alors non satisfait? 9) Quelles améliorations pourriez-vous suggérer? (format, qualité, etc.) 10) A votre avis, qui utilisera ce produit? 11) Selon vous, qui achètera ce produit? 12) A quel prix ce produit devrait-il être vendu? (faire préciser un prix minimum, maximum, et un juste prix)

17 II. La politique prix

18 Ecrémer le marché Prix de vente élevé sur toute la durée de vie du produit L innovation est protégée et elle apporte un bénéfice consommateur remarquable La qualité est excellente et la production limitée

19 Pénétration du marché Entrer sur le marché avec un prix bas pour obtenir une part de marché importante Les consommateurs sont sensibles aux prix L accroissement de la production permet de baisser les coûts

20 Ecrémage puis pénétration Prix initialement élevé, puis diminution progressive L innovation est significative et très valorisée par une partie du marché Les coûts sont élevés au début puis diminuent, permettant une baisse des prix et une plus large diffusion du produit

21 Discrimination par les prix Adapter le prix en fonction de la clientèle Le prix est personnalisé pour chaque client Le prix varie en fonction d un groupe de clients L entreprise propose des produits légèrement différents à des prix différents

22 Les prix captifs Réaliser une marge confortable sur les produits complémentaires

23 Prix de vente Valeur ajourée Coût de revient complet Coût de la valeur ajoutée Coûts variables Frais fixes Marge / coût var. Structure type d un prix de vente (Dubois et Jolibert, 2005) Prix de vente 7. Profit 6. Frais généraux 5. Frais de marketing fixes 4. Salaires fixes 3. Frais de marketing variables 2. Salaires variables 1. Matières

24 L élasticité de la demande aux prix Elasticité de la demande par rapport aux prix = % de variation de la demande % de variation du prix D après Lambin, 1998 Produits Elasticité Café -2,933 Confiture -2,672 Rasoirs électriques -2,469 Détergents -2,009 Confiseries -1,982 Shampoing -1,762 Lave-vaisselle -1,692 Soda -1,419 Fruits -1,229 Cigarettes -1,224 Yaourt -1,100 Essence -0,600

25 Les standards internes du consommateur Lichenstein et Bearden, 1989 Mesure de la marge d acceptation du prix : Au-dessous de quel prix n achèteriez vous pas ce produit, considérant alors qu il est de mauvaise qualité? Au-dessus de quel prix n achèteriez vous pas ce produit, le considérant comme trop cher?

26 Variables clés de la fixation d un prix Prix trop bas Prix trop élevé Pas de bénéfice possible Coûts Prix des concurrents et produits de substitution Valeur perçue du produit Pas de demande

27 Démarche simplifiée de fixation du prix I. Formuler et hiérarchiser les objectifs Volume Rentabilité Image II. III. Définir une fourchette de prix possible à partir des contraintes Coûts Concurrence / gamme Acceptabilité par la clientèle Harmonisation internationale Evaluer différents scénarios de prix 3 5 scénarios, impact sur la réalisation des objectifs Choix du prix le plus adapté

28 III. La politique distribution

29 Les grandes évolutions de la distribution en France Grande distribution Internationalisation Ré enchantement Internet

30 Circuit de distribution du livre Editeurs Grossistes Centrales d achat VPC E-commerce Librairies Grands magasins Chaînes GMS Consommateurs

31 Les fonctions de la distribution Fonctions d ordre «physique» Transport et éclatement de la production Agrégation de la demande Fractionnement Assortiment Stockage Fonctions de service Vente Financement Services aux clients et SAV Communication

32 Formules de distribution Formule de distribution Superficie moyenne Nombre de références Spécialiste alimentaire de proximité m² Spécialiste non alimentaire de proximité m² Supérette m² Maxidiscount (hard discount) m² Supermarché m² Grande surface spécialisée m² Magasin populaire m² Hypermarché m² Grand magasin m²

33 Stratégie du distributeur Concurrence Economiques et démographiques Juridique Analyse plurifactorielle en amont Technologiques et logistiques Culturels et évolution des modes de consommation Choix stratégiques Spécialisation ou diversification Intégration Segmentation Retailing mix Emplacement et organisation Assortiment Prix Services Communication

34 Stratégie de distribution du producteur Distribution intensive Passe par un très grand nombre de points de vente afin que le consommateur puisse s'approvisionner facilement utilise alors généralement les circuit longs et les circuits courts intégrés ou associés Distribution sélective Le fabricant choisit un nombre restreint de distributeurs en raison de leur image. de leur compétence... Les intermédiaires retenus doivent être capables d'assurer une bonne information et un service après-vente efficace, de garantir un niveau de qualité constant, de promouvoir le prestige de la marque Distribution exclusive N'accorde qu'à un très faible nombre de distributeurs la revente du produit, avec une exclusivité territoriale Push Producteur Canal Clients Pull

35 Le choix d une politique de distribution par le producteur (Chirouze et Chirouze, 2004) 1. Diagnostic a. Etude des consommateurs b. Etude des concurrents c. Etude de la distribution d. Etude des données socio-économiques et juridiques 2. Identification des buts et des critères de choix 3. Choix d une politique de couverture du marché

36 Nature des produits et intensité de la distribution Nature du produit Produit d achat courant Politique de distribution Distribution intensive (de masse) Canaux Le plus grand nombre, longs et courts Produit d achat réfléchi Distribution sélective, voire exclusive Plutôt courts Produit de spécialité Distribution exclusive ou sélective Courts contractuels et très courts (directs)

37 IV. La politique de communication

38 La communication globale (ou intégrée) regroupe : La communication commerciale La communication corporate

39 Le processus de communication Emetteur codage Canal Message décodage Récepteur Bruit Feedback Réponse

40 Les objectifs de la communication Modèle AIDA (Strong) Modèle de la hiérarchie des effets (Lavidge et Steiner) Modèle de l adoption des innovations (Rogers) Stade cognitif Attention Prise de conscience Connaissance Prise de conscience Stade affectif Intérêt Attrait Préférence Intérêt Désir Conviction Evaluation Stade conatif (comportemental) Action Achat Essai Adoption

41 Les principaux moyens de communication 1% 2,6% 0,4% 3,9% 2,9% Hors Médias 4,2% 4,8% 4,4% 11,5% Médias 67,5% 5,5% 32,5% 15,9% 13,3% 29,6% Source : IREP

42 Investissements médias / hors-médias (2006) Médias Hors-médias Ensemble 36,3 % 63,7 % Industries des biens de grande consommation 45,6 % 54,4 % Secteurs industriels (BtB) 16,1 % 83,9 % Commerce 34,8 % 65,2 % Services 36,6 % 63,4 % Source : France Pub

43 Courbe de réponse à un effort publicitaire (Martin Vedrine 2006) Effet induit Effort publicitaire Seuil de perception Seuil de saturation

44 Calcul du budget selon la part de voix Part de voix = Budget de communication de l entreprise pour son produit X Total des budgets de communication des entreprises concurrentes pour les produits concurrents de X On fait que l hypothèse que : Part de voix Part de marché Donc, pour faire augmenter sa part de marché, il faut établir un budget tel que : Part de voix > Part de marché

45 La création d une publicité Brief agence (rédigé par l annonceur) Stratégie de création (Copy stratégie) Choix du budget Création du message (et pré test) Choix des médias et des supports Production (spot, annonce, affiche) Réservation et achat d espace Réalisation de la campagne Evaluation de la campagne

46 La copy stratégie La cible Version initiale (Procter & Gamble) La promesse (ou axe publicitaire) La preuve Le bénéfice consommateur Le ton Star stratégie (Jacques Séguéla) Donner une âme à la marque grâce à l imaginaire = Créer une Valeur Imaginaire Ajoutée Unique Selling Proposition (USP) Plan de travail créatif (PTC) (Young and Rubicam) Le fait principal Le problème à résoudre par la pub L objectif de la pub La stratégie créative cible concurrents promesse support (preuve) Les instructions et contraintes

47 Exemple de story board Voix suisse : Salut, j ai 8 secondes (Explosion) Ah bon? J avais pas 8 pour dire que la barre Ovomaltine c est de la dynamite! Voix off : Dynamique de l effort Source : Mercator 2006, Agence Business Annonceur Nutrition & Santé

48 Efficacité comparée des médias Médias Taux d attention moyen Taux de mémorisation moyen Cinéma (spot 30 ) 85 % 75 % Télévision (spot 30 ) 40 % 15 % Internet (bannière) NC 11 % Affichage (4x3) NC 9,5 % Presse (1 p. quadri.) 30 % 10 % Radio (spot 30 ) 20 % 5 %

49 Choix des supports et profil des audiences Données 2006 Ensemble Hommes Femmes CSP+ En milliers % % % L'Argus de l'automobile % 25% 28% Closer % 68% 24% Courrier International % 46% 57% Elle % 74% 40% Télé Poche % 54% 19% Source : AEPM

50 Exemple de plan média (Novotel 2006, extrait)

51 Mesurer l efficacité : l impact d une campagne Mesurer la mémorisation Post tests : reconnaissance, description, attribution DAR : Day After Recall (TV) Baromètre Ipsos (affichage et presse) Mesurer la perception Enquête ad hoc après la campagne, enquête avant / après Points de contrôle : Valeur d accroche Compréhension Crédibilité Agrément Émotion Attitude incitation

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

L évaluation de la performance de la communication media

L évaluation de la performance de la communication media L évaluation de la performance de la communication media Pascal ROOS Enseignant en BTS Management des Unités Commerciales Lycée Edmond Rostand, Saint Ouen l Aumône (95) «Je sais qu un dollar de publicité

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI

Section C et D. Abdellah HOUSSAINI INTRODUCTION AU MARKETING Cours Semestre 4 Section C et D Abdellah HOUSSAINI 1 Introduction au Marketing Première Partie: Le marketing classique I: Les concepts II: Le marketing stratégique III: Le marketing

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

Marketing Management, 11 e éd.

Marketing Management, 11 e éd. Marketing Management, 11 e éd. Philip Kotler, Bernard Dubois & Delphine Manceau Table des matières détaillée Les innovations de cette nouvelle édition De nouveaux thèmes et une nouvelle structure De nouveaux

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail

Chapitre 2 Marketing (Mercatique)

Chapitre 2 Marketing (Mercatique) Introduction Chapitre 2 Marketing (Mercatique) Définition : «Le marketing consiste à prévoir tous les changements qui peuvent survenir sur un marché et à déterminer la manière dont l'entreprise pourra

Plus en détail

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR LE MARKETING : INTRODUCTION Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR INTRODUCTION AU MARKETING Définitions Champs d application Démarche et mise en oeuvre Evolution et extensions du champ Définitions

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014

Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014 CHAIRE DE MARKETING Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014 La communication [d entreprise] est l ensemble des signaux émis par l entreprise en direction de ses différents publics, c est-à-dire

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE EXERCICE 1 ENONCE 1) Présentez les principales caractéristiques de la phase de lancement. 2) Présentez les différents types de rémunération d un vendeur. 3) Citez les différents

Plus en détail

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises 72 CHAPITRE IV 1. La grande distribution française 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises La distribution française est une des plus importantes au niveau mondial, en raison de

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit

Plus en détail

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Sommaire. Première partie Comprendre le marketing. Deuxième partie Analyser le marché

Sommaire. Première partie Comprendre le marketing. Deuxième partie Analyser le marché Sommaire Première partie Comprendre le marketing 1. Le marketing au xxi e siècle 3 2. Élaborer la stratégie et le plan marketing 39 Deuxième partie Analyser le marché 3. Étudier l environnement et prévoir

Plus en détail

Examen 2012. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2012. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2012 Matière d examen Marketing

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Introduction Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Paul, chef de produit, s est réveillé ce matin avec un mauvais pressentiment qu il ne parvient pas encore à expliquer.

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Chapitre 1 Distinguer

Plus en détail

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication

Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction en sciences de la communication: les grands secteurs de la communication (Cours ICL 2A 01 c) Communication,

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING

INTRODUCTION AU MARKETING INTRODUCTION AU MARKETING L avènement du marketing Le marketing est une fonction dont l aboutissement est le résultat d un long processus de développement de l entreprise. Phases principales identifient

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

Marketing Deuxième Année ISC

Marketing Deuxième Année ISC Marketing Deuxième Année ISC Session d introduction Bénédicte BEQUAERT Le point sur ce que vous avez fait en Fonctions produit marketing. Cible / segmentation Positionnement Le point sur ce que vous avez

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC.

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC. BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC Nathalie HOUVER Sommaire GRC - DUC 1 re PARTIE : Les savoirs associés - Référentiel

Plus en détail

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch Créer son entreprise - 2012 Marketing Les bases Les premières démarches 1 Créer son entreprise - 2012 A la fin du cours, vous serez en mesure de savoir ce qu est le marketing vous poser les bonnes questions

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing»

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing» Nabil BEN DJEDDOU Nesrine NEDJAM M2C-début de semaine Revue de presse marketing semaine 49 «Le M-Marketing» Dans la rue, dans un supermarché, dans un train, en voiture ou même à la plage, le téléphone

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT 1 CONNAÎTRE VOTRE ENTREPRISE Sagemcom place ses partenaires commerciaux au centre de son programme. Nous sommes déterminés

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Modèle/Exemple - Business plan

Modèle/Exemple - Business plan Modèle/Exemple - Business plan Insérez ici le logo de votre enseigne/société NOM/Prénom Addresse 1 Addresse 2 Ville Code Postal Téléphone Fax Mobile E-mail Site Internet Sommaire Page 1. Introduction -

Plus en détail

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING DEESMA. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING DEESMA Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser leur approche

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT BusinessHIGHLIGHT Inspirer L EXPÉRIENCE CLIENT : UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT SOMMAIRE L apparition de l expérience client Notre définition de l expérience

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 1

t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 1 t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 1 HELLO HOLA BONJOUR CIAO BOM DIA HALLO t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 2 t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 3 NURUN MONDE 2 2 t 23 MAI 2013 DIGITAL DAY FIGARO + 4

Plus en détail

SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING

SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING www.univ-littoral.fr PRESENTATION ET OBJECTIFS DE LA FORMATION Pour leur conduite de leurs entreprises

Plus en détail

La communication. La communication. La communication. Communication marketing: objectifs. La communication dans une entreprise/organisation 08/11/2014

La communication. La communication. La communication. Communication marketing: objectifs. La communication dans une entreprise/organisation 08/11/2014 Fondamentaux des théories de la communication A) L école classique : la communication mécanique Modèle de Shannon et Weaver B) La prise en compte de l interaction et la cybernétique C) La stratégie de

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

MERCATIQUE «marketing»

MERCATIQUE «marketing» 1/12 MERCATIQUE «marketing» Classe terminale de la série Sciences et technologies de la gestion Spécialité «Mercatique» I. INDICATIONS GÉNÉRALES Les horaires indicatifs communiqués prennent en compte les

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises

Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises E MBA Séminaire Marketing Enseignant : Fadel DRISSI Evaluation marketing Mai 2007 @ Ce document est distribué pour une utilisation strictement

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

ANALYSE «CONCURRENTS»

ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE DES CONCURRENTS DEFINITION L analyse de la concurrence est un outil d évaluation de la compétitivité des entreprises sur un secteur d activité ou sur un domaine d activités

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS 1. Etablissez un diagnostic externe et interne de l entreprise. Le diagnostic interne devra être structuré dans un

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Baromètre Annonceurs Mobile

Baromètre Annonceurs Mobile Baromètre Annonceurs Mobile Introduction Faire un état des lieux de la perception et de l intégration du média mobile dans les stratégies média des annonceurs. Développer 4 points clés et répondre en écho

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail