Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises"

Transcription

1 Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises E MBA Séminaire Marketing Enseignant : Fadel DRISSI Evaluation marketing Mai Ce document est distribué pour une utilisation strictement interne. Il ne saurait être distribué ou utilisé à d'autres fins sans autorisation expresse.

2 Première partie : TEST DE CONNAISSANCE 1. Le concept marketing 1.1. Comment pourriez-vous définir le concept marketing? Quels sont les éléments qui permettent de dire qu une entreprise est orientée marketing? 1.2. Que pensez-vous de l application du concept au Maroc? Essayez d en tracer les stades d avancement Retracez succinctement la démarche marketing et dites son importance dans l exercice de la fonction. 2. La connaissance du marché et de l environnement 2.1. Qu'est-ce qu'un marché? comment l appréhender?quelles méthodes pouvezvous utiliser pour le faire? 2.2. Pourquoi la connaissance du marché est-elle au centre du concept marketing? Retracez les phases de la recherche en marketing Quelles sont les grandes familles de méthodes de recherche en marketing? Quelle(s) relation(s) existe-t-il entre elles? 2.4. Quelles sont les principales techniques quantitatives? 2.5. Comment fonctionne un panel? donnez un exemple Pourquoi et comment le qualitatif est-il complémentaire du quantitatif? 2.7. En marketing, comment appréhende-t-on le consommateur? Les méthodes courantes sont elles, selon vous, suffisantes? dites quelles évolutions se dessinent? 3. Comportement de l acheteur 3.1. Quels sont, selon vous, les principaux facteurs qui expliquent le comportement d'achat? 3.2. A quel(s) moment(s), le responsable marketing doit il les utiliser? Illustrez vos propos avec un exemple Le concept de segmentation : principes, techniques, critères et stratégies de segmentation ; ses implications pour l entreprise? 3.4. Expliquez le concept de positionnement et expliquez pourquoi il constitue l articulation de la démarche marketing? 3.5. Rappelez les phases de la recherche de la position d un produit ou d une firme? Pourquoi la phase de mise en position est étroitement liée à la première? Séminaire Marketing 2 Test mai 2007

3 4. Les variables du marketing-mix 4.1. Le concept de marketing-mix ; premières impressions? 4.2. Rappelez quelles sont les principales composantes de la politique du produit? 4.3. Pourquoi l emballage et le conditionnement sont-ils devenus des éléments majeurs du produit? 4.4. Pourquoi le prix est-il un élément du marketing-mix? Par quelles techniques peut on fixer le prix en marketing? 4.5. Les circuits de distribution de l entreprise sont choisis en fonction des canaux existants ; êtes-vous d accord avec cette proposition? 4.6. Quels sont différents types de points de vente que vous connaissez? Existent-ils tous au Maroc? 4.7. Quels moyens possèdent un distributeur, un fabricant pour exercer un pouvoir sur le canal de distribution? 4.8. Quelles sont les phases de la préparation d une campagne publicitaire? 4.9. Quels sont les partenaires de l entreprise lorsqu elle souhaite «faire de la publicité»? Les relations publiques sont adaptées à la communication institutionnelle. Commentez cette proposition Quelles évolutions publicitaires a permis l introduction de l Internet? Quelles sont selon vous les conditions d évolution du marketing au Maroc? A l issue de ce premier semestre, quelle est votre évaluation du séminaire de marketing? Séminaire Marketing 3 Test mai 2007

4 M1. la marque Deuxième partie : MINI CAS La Société UNILEVER ne signe jamais ses produits. Elle préfère donner à ses produits des noms très différents tels OMO, SUNSILK, LUX, FAIR & LOVELY etc. Le nom UNILEVER est écrit en tout petit sur les conditionnements. Quel intérêt présente cette politique de marque? est-elle praticable dans tous les secteurs? M2. Positionnement La société Dindy commercialise depuis peu de la viande de dinde ; elle vient de lancer sur le marché, le concept de viande blanche ; l attrait de son produit est certain, mais elle ne sait pas comment faire pour réussir son introduction sur le marché et réussir à accaparer une part de marché rapidement? Elle fait appel à vous. Comment vous y prenez vous? M3. Produit Il y a quelques années BIC a tenté d appliquer aux parfums la formule qui avait fait son succès dans le domaine des rasoirs et autres produits jetables. L entreprise a mis au point une gamme comportant un petit nombre de variantes : il y avait un parfum conçu pour être porté le jour et un autre pour les sorties du soir. Une partie des produits était destinée aux femmes, l autre visait les hommes. Ces parfums étaient proposés en petit conditionnement, dans un flacon dénué de sophistication, dont la taille n était pas sans évoquer celle d un briquet. Ils étaient vendus à un prix modique et distribués dans les bureaux de tabac. Les ventes de ces parfums n ont jamais été à la hauteur des ambitions de la société BIC et celle-ci a fini par renoncer à les commercialiser. Quelles sont selon vous les causes de cet échec? M5. Communication Maria est une jeune créatrice de mode pleine de talent. Avec l'aide financière de ses parents, elle a ouvert une boutique à Casablanca, dans le quartier du Maârif. Elle crée des vêtements dans un style qui lui est propre et à des prix relativement abordables (inférieurs aux prix du prêt-à-porter haut de gamme) le prix d une jupe est par exemple de 400 dh. Séminaire Marketing 4 Test mai 2007

5 Chaque vêtement est unique. Elle refuse de faire deux pièces identiques. Passé l'afflux des premiers jours où la clientèle fut essentiellement constituée d'amis, elle se demande comment se faire connaître auprès d'un public plus large. Que lui proposez-vous? M6. Les autres formes de communication Vous êtes chargé du marketing dans un grand club de football. Le club a été champion du Maroc l an passé et jouera cette année la coupe d Afrique. Faites une liste de 10 entreprises prospectes pour parrainer votre club. Justifiez votre choix. Comment allez vous approcher ces entreprises et quel est l argumentaire que vous leur présenterez? M7. Fixation de prix Fixez le prix des produits suivants, en vous situant sur une échelle de 1 (prix très bas) à 5 (prix très élevé). Justifiez brièvement votre réponse. 1. Le croissant pur beurre dans une boulangerie située dans un quartier populaire à 350 m de la boulangerie la plus proche. 2. Le filet de bœuf dans une boucherie traditionnelle. 3. Des cassettes vidéo vierges dans le quartier du Maârif. 4. Une BMW modèle 1993 chez un concessionnaire de la marque. 5. Le poulet d'élevage dans un super marché. 6. Une nouvelle collection de disque laser destinée à populariser les oeuvres de compositeurs contemporains. 7. Un miel de lavande chez un apiculteur vendant ses produits par petites annonces. 8. Une nouvelle gamme d aspirateurs chez un distributeur spécialisé dans les produits électroménagers. 9. Une usine de retraitement des eaux utilisant une technologie éprouvée et vendue ''clefs en main'' lors d'un appel d'offres d'une administration. 10. Un contrat de conseil en marketing proposé par un cabinet de consultants jeunes et encore peu connus. 11. Le prix du modèle de base d'une gamme de mini-ordinateurs à usage professionnel. 12. Un ordinateur de bord proposé aux constructeurs automobiles. Séminaire Marketing 5 Test mai 2007

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE Plan du chapitre Section 1 L étude du marché CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE Section 2 La provocation des ventes Section 3 L exécution et le suivi des ventes I. Définition du marché Activité Définition

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

et comment vous y rendre

et comment vous y rendre Sachez oùvous allez et comment vous y rendre Plan d affaires intégré MC pour les spécialistes en assurance S a c h e z o ù v o u s a l l e z «Si vous négligez de prévoir, vous prévoyez d échouer.» proverbe

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché ETUDE DE MARCHE 1 Sommaire 1. Définitions 2. Etude macro économique : connaissances générales du marché 3. Etude micro-économique : connaissances du terrain 4. Implantation de votre entreprise 5. Calcul

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché L ETUDE DE MARCHE 1. Définition du marché 2. Analyse de la demande 3. Analyse de l offre 4. Analyse de l environnement 5. Analyse d un indicateur : la part de marché 1. Définition du marché le marché Il

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing?

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing? Table des matières Sigles et abréviations XVII A. Notions de marketing Qu est-ce que le marketing? Les mutations économiques du siècle dernier Les mutations économiques du début du xxie siècle Concept

Plus en détail

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP Fiche Pratique Agents Distributeurs Différences, avantages, et inconvénients Dominique Tai, Dominique Tai est Chargée de Clientèle Française et dirige le groupe français du cabinet d avocats. Dominique

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale comprendre votre marché et vous positionner : définissez votre marché

stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale comprendre votre marché et vous positionner : définissez votre marché stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale Cette liste a pour objectif de vous aider à faire le point sur les éléments importants de votre politique commerciale. Vous pouvez vous référer

Plus en détail

Marketing opérationnel: définition, mix marketing, plan marketing

Marketing opérationnel: définition, mix marketing, plan marketing COM 300: CHAPITRE 1 INTRODUCTION A LA COMMUNICATION D ENTREPRISE Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Marketing opérationnel: définition, mix marketing, plan marketing Introduction à la communication: définition,

Plus en détail

Définition: La politique de distribution consiste à choisir le réseau, les partenaires qui seront chargés de distribuer le produit sur le marché.

Définition: La politique de distribution consiste à choisir le réseau, les partenaires qui seront chargés de distribuer le produit sur le marché. Définition: La politique de distribution consiste à choisir le réseau, les partenaires qui seront chargés de distribuer le produit sur le marché. Les étapes de la commercialisation Les opérations d acheminement

Plus en détail

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés Sommaire -Définition, qu est ce qu un produit surgelé? -principe du surgelé -Politique produits et stratégie croissante -Les chiffres, parts de marché en tableau

Plus en détail

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat Club Saint Eloi étude Panel 5 Comité Francéclat Paris le 26 mars 2013 panel5@club-internet.fr Etude Etude Comité Panel5 Francéclat RAPPEL : LA DEMANDE POUR DES MARQUES Comme nous l'avions présenté lors

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner 2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 91004 EVRY Cedex Tel: 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 Mel : crea-911 Page @essonne.cci.fr 0 www.essonne.cci.fr

Plus en détail

Nom : Prénom : Numéro de candidat-e :...

Nom : Prénom : Numéro de candidat-e :... Procédure de qualification ECONOMIE Gestionnaire du commerce de détail CFC Série 2, 2010 Nom : Prénom : Numéro de candidat-e :......... Durée de l'épreuve : Moyens auxiliaires autorisés : 60 minutes Calculatrice

Plus en détail

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 Une jolie promise, Lancia, à la dote prometteuse Constructeur automobile

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

Le concept de marketing

Le concept de marketing Le concept de marketing Le concept de marketing englobe à la fois les techniques d étude des attentes du consommateur, la proposition d une offre répondant à ces attentes et la mise en œuvre de moyens

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Conseil à la clientèle Solutions Examens 2009 GESTIONNAIRES DU COMMERCE DE DÉTAIL Série 1A Corrigé à l usage exclusif des experts Barème : 100 95 Note = 6 94 85 Note

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1 Cours de Marketing Gestion Logistique et Transport Semestre 1 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/ Un peu d Histoire Fin 19 ème - Début 20 ème : Primauté de la fonction de production. Après la crise de

Plus en détail

I. Les fonctions de la distribution :

I. Les fonctions de la distribution : THEME 9. LA POILITIQUE DE DISTRIBUTION Distribuer les produits c est les amener au bon endroit, en quantité suffisants, avec le choix requis, au bon moment, et avec les services nécessaires à leur vente,

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé Dossier MAZET SA Note de synthèse : rappels : une note doit comprendre : un titre un expéditeur un ou plusieurs destinataires une date une note doit être structurée (plan apparent), en introduction elle

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

POLITIQUE DE PRODUIT / GESTION D UNE GAMME / LANCEMENT DE PRODUIT. A2i-Conseils Directeur Yatma M. NDIAYE Email: yatmamody@yahoo.fr 221 77 639 43 83

POLITIQUE DE PRODUIT / GESTION D UNE GAMME / LANCEMENT DE PRODUIT. A2i-Conseils Directeur Yatma M. NDIAYE Email: yatmamody@yahoo.fr 221 77 639 43 83 POLITIQUE DE PRODUIT / GESTION D UNE GAMME / LANCEMENT DE PRODUIT A2i-Conseils Directeur Yatma M. NDIAYE Email: yatmamody@yahoo.fr 221 77 639 43 83 AGENDA PARTIE 1 : PRODUIT, GESTION D UNE GAMME DE PRODUITS

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI.

HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI. HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI. BMW, UNE MARQUE, UNE ENTREPRISE. La Bayerische Motoren Werke (usine de moteur Bavaroise) fut créée en 1916 pour assurer la fabrication de moteurs

Plus en détail

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 Définitions Par communication d entreprise, on entend l ensemble des informations, messages et signaux que l entreprise émet,

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1 MARKETING http://lelay.blog.lemonde.fr/files/2007/04/marketing-portrait-chinois.1176298189.jpg (29.08.07) Plan du cours Chapitre 1: Chapitre 2: Chapitre 3: Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 : Introduction

Plus en détail

Les classifications de la distribution

Les classifications de la distribution 1 - Par niveaux 2 - Par nature de l activité 3 - Point de vue économique 4 - Point de vue juridique 5 - Par méthodes de vente 6 - Par la localisation Les classifications de la distribution 7 - Avec ou

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

La politique de produit

La politique de produit CHAPITRE 4 : La politique de produit 4.1 Les niveaux d un produit : Un produit correspond à toute réponse de l entreprise aux besoins des clients. Cette réponse comprend généralement les quatre niveaux

Plus en détail

Marketing International

Marketing International Marketing International Licence générale Semestre 6 Gestion commerciale Professeur de la matière: MR. Soulaimane LAGHZAOUI Groupe de travail: BELKBAB Asmae BOUNIA Nadia KHILAL Ahmed SBAI EL-IDRISSI Outmane

Plus en détail

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles)

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) A la fin du chapitre, vous devez être capable de définir, différencier et illustrer

Plus en détail

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure)

LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) LA CHAUSSURE DE VILLE HOMME, UN MARCHÉ À FORT POTENTIEL Quelques chiffres et points de repère (source : Fédération Française de la Chaussure) Un marché dynamique Le marché général de la chaussure homme

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Rapport Annuel. MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ. Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD

Rapport Annuel. MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ. Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD Rapport Annuel MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ 2010 Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD La junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ s appelle MIRSKAN Project.

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1 Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau La mise en place d un réseau de distribution est une opération complexe. Le fabricant

Plus en détail

Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation

Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation Ce document est donné à titre indicatif, il est susceptible de faire l objet de modifications ou corrections. Introduction Opportunité unique

Plus en détail

Mini-projet en comptabilité analytique et en marketing

Mini-projet en comptabilité analytique et en marketing Mini-projet en comptabilité analytique et en marketing Encadré par : Mr.AITOULI Présenté par : ERRAJI Abdelghafour Mr. STAILI Année universitaire 2008/2009 Plan * la comptabilité analytique Fiche signalétique.

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PRIX

LA POLITIQUE DE PRIX LA POLITIQUE DE PRIX Politique complémentaire à la politique produit, puisqu'elle va situer le produit : - dans une gamme produit bas ou haut de gamme - sur un marché par rapport à la concurrence positionnement

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS... 1

TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS... 1 TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS..... 1 PREMIERE PARTIE : LE MARKETING STRATEGIQUE: CHAPITRE 1 Les fondements du Marketing...... 3 CHAPITRE 2 Le comportement du consommateur......14 CHAPITRE 3 Le système

Plus en détail

Comment les entreprises s intègrent-elles dans les chaînes de valeur mondiales?

Comment les entreprises s intègrent-elles dans les chaînes de valeur mondiales? Comment les entreprises s intègrent-elles dans les chaînes de valeur mondiales? Dans quelle proportion un bien suisse est-il réellement fabriqué dans ce pays? Autre question: dans quelle mesure des entreprises

Plus en détail

I. La communication commerciale

I. La communication commerciale I. Dans un sens large la communication de l'entreprise comprend tous les signaux émis par l'entreprise en direction de son environnement et qui contribuent à forger l'image de l'entreprise et de ses produits

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE République française MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE ARRÊTÉ portant création et fixant les conditions de délivrance du certificat de spécialisation «responsable technico-commercial en vins et

Plus en détail

Une idée qui vous convient

Une idée qui vous convient 1 Une idée qui vous convient Stimulez votre créativité pour construire votre projet Atelier destiné aux personnes ayant un projet de création-reprise Etudiants, pendant l atelier Outil «Idée» Disposer

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC

GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC Université de Sfax Centre Universitaire d Insertion et d Essaimage de Sfax Projet Culture Entrepreneuriale et Création d Entreprise à l Université de Sfax CE & CE GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC A l usage des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales RAPPORT ANNUEL 2015 Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Encadré par : Mme EL GNAOUI Leila Mme KHOUKH Fatimazahra Sommaire : PRESENTATION

Plus en détail

LA POLITIQUE DE MARQUE. Adriana Buzdugan, lector

LA POLITIQUE DE MARQUE. Adriana Buzdugan, lector LA POLITIQUE DE MARQUE Adriana Buzdugan, lector Contents 1 2 La nature et les fonctions des marques La notoriété et l'image de marque 3 La signalétique de la marque 4 Les politiques de marque NOTIONS GENERALES

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

Dossier de Presse. Renault révèle ALASKAN Concept et affiche ses ambitions dans le véhicule utilitaire

Dossier de Presse. Renault révèle ALASKAN Concept et affiche ses ambitions dans le véhicule utilitaire Dossier de Presse Septembre 2015 Renault révèle ALASKAN Concept et affiche ses ambitions dans le véhicule utilitaire Leader sur le marché des véhicules utilitaires (VU) en Europe depuis 17 ans, avec des

Plus en détail

La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste

La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste STRATÉGIE)DIGITALE) La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste Une femme Amélie Gillier Diplômée de mode Directrice artistique

Plus en détail

29 mars 2012. Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012

29 mars 2012. Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012 Le tourisme est la première industrie de la planète. Le nombre

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Le luxe à prix discounts Lancé début novembre de cette année, MyPrivateBoutique.ch est le premier site suisse qui associe boutique en ligne et ventes privées de produits de

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE

LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE LA POLITIQUE DE PRODUIT : NIKE Nike propose une gamme très variée de produits que ce soit dans les chaussures, l habillement ou l équipement de sport. En effet, Nike propose des baskets telles que les

Plus en détail

Domaine de qualification «examen pratique» Schéma de protocole branche Articles de sport

Domaine de qualification «examen pratique» Schéma de protocole branche Articles de sport S P K C S E im Detailhandel dans le Commerce de Détail nel Commercio al Dettaglio ASMAS Association Suisse des Magasins d Articles de Sport Procédure de qualification pour les formations professionnelles

Plus en détail

Bien démarrer votre Communication

Bien démarrer votre Communication Bien démarrer votre Communication Les bases de votre Communication Web et Offline. Pourquoi? Comment? A quel Prix? 1 Bien démarrer la communication de votre entreprise Introduction La base de la communication

Plus en détail

PLAN D ACTIVITÉS PRÉLIMINAIRE DEMANDE OFFICIELLE DE PARTICIPATION. Déposés dans le cadre de la mesure SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME ANNÉE 2008

PLAN D ACTIVITÉS PRÉLIMINAIRE DEMANDE OFFICIELLE DE PARTICIPATION. Déposés dans le cadre de la mesure SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME ANNÉE 2008 PLAN D ACTIVITÉS PRÉLIMINAIRE ET DEMANDE OFFICIELLE DE PARTICIPATION Déposés dans le cadre de la mesure SOUTIEN AU TRAVAIL AUTONOME ANNÉE 2008 Votre plan d activités préliminaire Le document que vous avez

Plus en détail

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille Master 1 Marketing Vente 1 2 Quel est son principe? 3 Pourquoi développer un portefeuille de marque? : Toucher des cibles

Plus en détail

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne Agence Conseil en Marketing et communication Numerique Implantation : France & Espagne Optimise la notoriété et les performances de votre marque sur internet. Notre Métier ROI Media accompagne ses clients

Plus en détail

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs La philosophie Diambars FAIRE DU SPORT PASSION UN MOTEUR POUR L ÉDUCATION Sport Educa Faire des rencontres sportives des rencontres entre les

Plus en détail

01 Présentation de l unité

01 Présentation de l unité 4393_ Page 7 Mercredi, 29. août 2007 12:19 12 01 Présentation de l unité commerciale CONCORDANCE AVEC LE RÉFÉRENTIEL ET LE GAP Savoirs Limites de connaissances Commentaires S 52 - Le manageur de l unité

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS. Recherche de clientèle et contact BTS AG PME PMI

GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS. Recherche de clientèle et contact BTS AG PME PMI GESTION DE LA RELATION CLIENTS / FOURNISSEURS Recherche de clientèle et contact 1 BTS AG PME PMI LA DEMARCHE MERCATIQUE Passer d une logique «produit» à une logique «client» Le client est au centre des

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

1. Assurance prospection smaex 2. le financement de la prospection

1. Assurance prospection smaex 2. le financement de la prospection 1 Introduction Chapitre 1 : Les modes de prospection I- Les critères de choix II- Les modes de prospection Chapitre 2 : La préparation à la prospection I- le profil de prospect : II- La constitution du

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

Communication Globale Communications Conjoncturelles

Communication Globale Communications Conjoncturelles Communication Globale Communications Conjoncturelles Envoi par E-mail d une Campagne Conjoncturelle à mes clients et prospects Version 1.0 1 Communications Conjoncturelles Envoi par E-Mail Ce module vous

Plus en détail

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com 2014 Un éventail culinaire aux saveurs créoles DOSSIER DE PRESSE SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com SOMMAIRE PAGE Communiqué de synthèse 3 Une histoire de famille 4 Dates

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens

Plus en détail

La communication internationale

La communication internationale FICHE 16 La communication internationale Pour accompagner son développement à l international, une entreprise doit définir ses objectifs, ses cibles, son axe de communication et son plan média. 1. Définir

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE. Comment et où trouver les prospects de vos rêves. www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés -

CAHIER PRATIQUE. Comment et où trouver les prospects de vos rêves. www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - CAHIER PRATIQUE Comment et où trouver les prospects de vos rêves www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - PROPRIETE INTELLECTUELLE / DROITS CONCEDES AUX UTILISATEURS Le Blog du MLM PRO est le titulaire

Plus en détail

Marchandisage: aménagement d un commerce. Chapitre 1. L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage

Marchandisage: aménagement d un commerce. Chapitre 1. L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage Marchandisage: aménagement d un commerce Chapitre 1 L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage Les diverses approches Les diverses approches de conception et de développement des produits

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions :

La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions : HELPFOOD Store : La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions : Développement du projet et sa commercialisation

Plus en détail

Le Marketing au service des IMF

Le Marketing au service des IMF Le Marketing au service des IMF BIM n 06-20 février 2002 Pierre DAUBERT Nous parlions récemment des outils d étude de marché et de la clientèle créés par MicroSave-Africa, qui s inscrit dans la tendance

Plus en détail

La différence, notre métier!

La différence, notre métier! La différence, notre métier! NOTRE MISSION Apporter les solutions créative et conceptuelle adéquate à vos fins stratégique NOTRE VISION Le métier de la communication et du design pour lui seul est un levier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO COMMUNIQUE DE PRESSE Casablanca, le 4 juin 2014 SO HIT, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX

Plus en détail