Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises"

Transcription

1 Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises E MBA Séminaire Marketing Enseignant : Fadel DRISSI Evaluation marketing Mai Ce document est distribué pour une utilisation strictement interne. Il ne saurait être distribué ou utilisé à d'autres fins sans autorisation expresse.

2 Première partie : TEST DE CONNAISSANCE 1. Le concept marketing 1.1. Comment pourriez-vous définir le concept marketing? Quels sont les éléments qui permettent de dire qu une entreprise est orientée marketing? 1.2. Que pensez-vous de l application du concept au Maroc? Essayez d en tracer les stades d avancement Retracez succinctement la démarche marketing et dites son importance dans l exercice de la fonction. 2. La connaissance du marché et de l environnement 2.1. Qu'est-ce qu'un marché? comment l appréhender?quelles méthodes pouvezvous utiliser pour le faire? 2.2. Pourquoi la connaissance du marché est-elle au centre du concept marketing? Retracez les phases de la recherche en marketing Quelles sont les grandes familles de méthodes de recherche en marketing? Quelle(s) relation(s) existe-t-il entre elles? 2.4. Quelles sont les principales techniques quantitatives? 2.5. Comment fonctionne un panel? donnez un exemple Pourquoi et comment le qualitatif est-il complémentaire du quantitatif? 2.7. En marketing, comment appréhende-t-on le consommateur? Les méthodes courantes sont elles, selon vous, suffisantes? dites quelles évolutions se dessinent? 3. Comportement de l acheteur 3.1. Quels sont, selon vous, les principaux facteurs qui expliquent le comportement d'achat? 3.2. A quel(s) moment(s), le responsable marketing doit il les utiliser? Illustrez vos propos avec un exemple Le concept de segmentation : principes, techniques, critères et stratégies de segmentation ; ses implications pour l entreprise? 3.4. Expliquez le concept de positionnement et expliquez pourquoi il constitue l articulation de la démarche marketing? 3.5. Rappelez les phases de la recherche de la position d un produit ou d une firme? Pourquoi la phase de mise en position est étroitement liée à la première? Séminaire Marketing 2 Test mai 2007

3 4. Les variables du marketing-mix 4.1. Le concept de marketing-mix ; premières impressions? 4.2. Rappelez quelles sont les principales composantes de la politique du produit? 4.3. Pourquoi l emballage et le conditionnement sont-ils devenus des éléments majeurs du produit? 4.4. Pourquoi le prix est-il un élément du marketing-mix? Par quelles techniques peut on fixer le prix en marketing? 4.5. Les circuits de distribution de l entreprise sont choisis en fonction des canaux existants ; êtes-vous d accord avec cette proposition? 4.6. Quels sont différents types de points de vente que vous connaissez? Existent-ils tous au Maroc? 4.7. Quels moyens possèdent un distributeur, un fabricant pour exercer un pouvoir sur le canal de distribution? 4.8. Quelles sont les phases de la préparation d une campagne publicitaire? 4.9. Quels sont les partenaires de l entreprise lorsqu elle souhaite «faire de la publicité»? Les relations publiques sont adaptées à la communication institutionnelle. Commentez cette proposition Quelles évolutions publicitaires a permis l introduction de l Internet? Quelles sont selon vous les conditions d évolution du marketing au Maroc? A l issue de ce premier semestre, quelle est votre évaluation du séminaire de marketing? Séminaire Marketing 3 Test mai 2007

4 M1. la marque Deuxième partie : MINI CAS La Société UNILEVER ne signe jamais ses produits. Elle préfère donner à ses produits des noms très différents tels OMO, SUNSILK, LUX, FAIR & LOVELY etc. Le nom UNILEVER est écrit en tout petit sur les conditionnements. Quel intérêt présente cette politique de marque? est-elle praticable dans tous les secteurs? M2. Positionnement La société Dindy commercialise depuis peu de la viande de dinde ; elle vient de lancer sur le marché, le concept de viande blanche ; l attrait de son produit est certain, mais elle ne sait pas comment faire pour réussir son introduction sur le marché et réussir à accaparer une part de marché rapidement? Elle fait appel à vous. Comment vous y prenez vous? M3. Produit Il y a quelques années BIC a tenté d appliquer aux parfums la formule qui avait fait son succès dans le domaine des rasoirs et autres produits jetables. L entreprise a mis au point une gamme comportant un petit nombre de variantes : il y avait un parfum conçu pour être porté le jour et un autre pour les sorties du soir. Une partie des produits était destinée aux femmes, l autre visait les hommes. Ces parfums étaient proposés en petit conditionnement, dans un flacon dénué de sophistication, dont la taille n était pas sans évoquer celle d un briquet. Ils étaient vendus à un prix modique et distribués dans les bureaux de tabac. Les ventes de ces parfums n ont jamais été à la hauteur des ambitions de la société BIC et celle-ci a fini par renoncer à les commercialiser. Quelles sont selon vous les causes de cet échec? M5. Communication Maria est une jeune créatrice de mode pleine de talent. Avec l'aide financière de ses parents, elle a ouvert une boutique à Casablanca, dans le quartier du Maârif. Elle crée des vêtements dans un style qui lui est propre et à des prix relativement abordables (inférieurs aux prix du prêt-à-porter haut de gamme) le prix d une jupe est par exemple de 400 dh. Séminaire Marketing 4 Test mai 2007

5 Chaque vêtement est unique. Elle refuse de faire deux pièces identiques. Passé l'afflux des premiers jours où la clientèle fut essentiellement constituée d'amis, elle se demande comment se faire connaître auprès d'un public plus large. Que lui proposez-vous? M6. Les autres formes de communication Vous êtes chargé du marketing dans un grand club de football. Le club a été champion du Maroc l an passé et jouera cette année la coupe d Afrique. Faites une liste de 10 entreprises prospectes pour parrainer votre club. Justifiez votre choix. Comment allez vous approcher ces entreprises et quel est l argumentaire que vous leur présenterez? M7. Fixation de prix Fixez le prix des produits suivants, en vous situant sur une échelle de 1 (prix très bas) à 5 (prix très élevé). Justifiez brièvement votre réponse. 1. Le croissant pur beurre dans une boulangerie située dans un quartier populaire à 350 m de la boulangerie la plus proche. 2. Le filet de bœuf dans une boucherie traditionnelle. 3. Des cassettes vidéo vierges dans le quartier du Maârif. 4. Une BMW modèle 1993 chez un concessionnaire de la marque. 5. Le poulet d'élevage dans un super marché. 6. Une nouvelle collection de disque laser destinée à populariser les oeuvres de compositeurs contemporains. 7. Un miel de lavande chez un apiculteur vendant ses produits par petites annonces. 8. Une nouvelle gamme d aspirateurs chez un distributeur spécialisé dans les produits électroménagers. 9. Une usine de retraitement des eaux utilisant une technologie éprouvée et vendue ''clefs en main'' lors d'un appel d'offres d'une administration. 10. Un contrat de conseil en marketing proposé par un cabinet de consultants jeunes et encore peu connus. 11. Le prix du modèle de base d'une gamme de mini-ordinateurs à usage professionnel. 12. Un ordinateur de bord proposé aux constructeurs automobiles. Séminaire Marketing 5 Test mai 2007

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing?

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing? Table des matières Sigles et abréviations XVII A. Notions de marketing Qu est-ce que le marketing? Les mutations économiques du siècle dernier Les mutations économiques du début du xxie siècle Concept

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Les classifications de la distribution

Les classifications de la distribution 1 - Par niveaux 2 - Par nature de l activité 3 - Point de vue économique 4 - Point de vue juridique 5 - Par méthodes de vente 6 - Par la localisation Les classifications de la distribution 7 - Avec ou

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique FAQ FCM Abréviations : FCM : Food Contact Materials DC: Déclaration de conformité LMS : Limite de migration spécifique 1. Quels opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire doivent posséder et conserver

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Réaliser un Business Plan Export

Réaliser un Business Plan Export Réaliser un Business Plan Export Session «Mode d emploi» Direction générale des affaires économiques 07 octobre 2011 Pour créer votre activité, vous allez avoir besoin d'argent. Pour en trouver, il vous

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs La philosophie Diambars FAIRE DU SPORT PASSION UN MOTEUR POUR L ÉDUCATION Sport Educa Faire des rencontres sportives des rencontres entre les

Plus en détail

Le 1er Comparateur de prix d automobiles

Le 1er Comparateur de prix d automobiles Le 1er Comparateur de prix d automobiles Avec Kidioui.fr, vous payez le bon prix sans négocier! Le site Kidioui.fr est un comparateur de prix pour les véhicules neufs et d occasion. Il réunit les meilleures

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne Agence Conseil en Marketing et communication Numerique Implantation : France & Espagne Optimise la notoriété et les performances de votre marque sur internet. Notre Métier ROI Media accompagne ses clients

Plus en détail

Comment préparer une demande de financement

Comment préparer une demande de financement Comment préparer une demande de financement SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Présenter votre entreprise Cibler vos points forts Faire les démarches SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Obtenir des sommes d argent

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE SOCIETE ACTIVITE I. LE PROPOSANT 1. Nom (ou raison sociale) 2. Forme juridique 3. Identification de la société (RC / MF) 4. Siège social

Plus en détail

QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE»

QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE» QUESTIONNAIRE QUALITATIF «SERVICES VOCAUX A VALEUR AJOUTEE» Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes 1. MODE D EMPLOI Le présent questionnaire s adresse à tous les acteurs

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Logiciel de marketing opérationnel multitâches Votre support de marketing direct Data Quest est

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Mission Indicateurs Flash

Mission Indicateurs Flash M é t h o d e C o m m e r c i a l e Mission Indicateurs Flash Communaute des experts en gestion Par RCA sommaire Introduction... page 1 ASPECTS CONTRACTUELS EXPLOITATION DE LA METHODE COMMERCIALE INDICATEURS

Plus en détail

METIERS DU MARKETING & DE LA PUBLICITE

METIERS DU MARKETING & DE LA PUBLICITE Dossier Thématique élaboré par le SUIO de l'université d'orléans dans le cadre du Projet Personnel et Professionnel METIERS DU MARKETING & DE LA PUBLICITE Marketing, publicité Ces deux secteurs, qui séduisent

Plus en détail

Cette formation est organisée deux fois par an : en février et en novembre. Retrouvez les dates exactes sur le site du Popai France : www.popai.

Cette formation est organisée deux fois par an : en février et en novembre. Retrouvez les dates exactes sur le site du Popai France : www.popai. FORMATION 2011 15 ET 16 NOVEMBRE 2011 POUR QUI? Acheteurs PLV, responsables merchandising, responsables marketing chez les marques, les industriels et les distributeurs. Tout collaborateur impliqué dans

Plus en détail

Communication Globale Communications Conjoncturelles

Communication Globale Communications Conjoncturelles Communication Globale Communications Conjoncturelles Envoi par E-mail d une Campagne Conjoncturelle à mes clients et prospects Version 1.0 1 Communications Conjoncturelles Envoi par E-Mail Ce module vous

Plus en détail

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée Sommaire : A. Introduction B. Missions et valeurs de Marinnov C. Département des Ressources Humaines : a) Organigramme et responsabilités. b) Conflits et problèmes. c) Champions d assiduité et d engagement.

Plus en détail

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia «Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia Le contexte de la rénovation du diplôme Synthèse prospective emplois compétences Le contexte professionnel des industries

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales RAPPORT ANNUEL 2015 Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Encadré par : Mme EL GNAOUI Leila Mme KHOUKH Fatimazahra Sommaire : PRESENTATION

Plus en détail

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION TELEPHONIQUE POUR PRISE RDV Barrage secrétaire Interlocuteur PREPARATION DU RDV Etape 1

Plus en détail

La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions :

La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions : HELPFOOD Store : La structure, HELPFOOD Store, dépend d HELPFOOD SAS, jeune Startup, aujourd hui composée par trois entités et se partageant trois missions : Développement du projet et sa commercialisation

Plus en détail

Le diplôme de bachelor en Marketing

Le diplôme de bachelor en Marketing Le diplôme de bachelor en Marketing Tu aimes: Bouger Rencontrer Communiquer Dialoguer Négocier Convaincre Calculer Décider Ton profil: Tu es une personne d action qui veut travailler sur le terrain Tu

Plus en détail

Etes-vous prêt pour la révolution numérique?

Etes-vous prêt pour la révolution numérique? Etude Humanipolis sur la relation client 21 novembre 2014 Etes-vous prêt pour la révolution numérique? Vous trouverez ci-après les réponses au 21 novembre apportées au questionnaire en ligne Humanipolis

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE PRODUCTEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011 Marketing mix Service du commerce extérieur 22 février 2011 Stratégie marketing Bien avant d avoir en main votre première commande, il vous faudra préparer un plan de marketing pour l exportation. À cette

Plus en détail

«Les objectifs de l e-mailing»

«Les objectifs de l e-mailing» «Les objectifs de l e-mailing» Intervenante : Estelle LECANU Société EBAZTEN www.ebazten.com Mobile : 06 69 64 80 09 Mail : elecanu@ebazten.fr Editeur de solution CRM innovante pour les PME et TPE «Les

Plus en détail

Planification stratégique

Planification stratégique Le marketing des services financiers Guide d auto-apprentissage LEÇON 3 Planification stratégique Objectif: Présenter la logique de la segmentation du marché et expliquer de quelle façon la décision relative

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution DU Paris II Modèle de l économie numérique Commerce électronique et conflits de canaux de distribution Introduction La notion de canaux de distribution : => réseaux de distribution propre : automobiles,

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Dossier de présentation en Comité d agrément de

Dossier de présentation en Comité d agrément de Dossier de présentation en Comité d agrément de Immeuble Consulaire du Puy Pinçon 19000 Tulle Tel : 05 55 18 94 42 Mail : initiativecorreze@correze.cci.fr De : Entreprise : Activité : Adresse de l entreprise

Plus en détail

MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES

MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES Direction du développement des entreprises et des affaires Cet outil de gestion est une initiative conjointe de la Direction du commerce

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

Dossier de Création d Entreprises

Dossier de Création d Entreprises Université de Sfax Centre Universitaire d Insertion et d Essaimage de Sfax Projet Culture Entrepreneuriale et Création d Entreprise à l Université de Sfax CE & CE Dossier de Création d Entreprises A l

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes «Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes Résultats du sondage Caroline ALBANET-SAROCCHI Associé et Directeur Général

Plus en détail

Découvrez votre Marché de niche

Découvrez votre Marché de niche Découvrez votre Marché de niche Bénéficiez durablement de cette recherche Écrit par : Patrice Decoeur www.succes-marketing.com 2 Table des matières Recherchez & trouvez votre marché de niche pour des bénéfices

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

SESSION 2013 BTS ASSURANCE CORRIGE E3

SESSION 2013 BTS ASSURANCE CORRIGE E3 SESSION 2013 BTS ASSURANCE CORRIGE E3 U3 Corrigé Page 1 Sujet n 1 1. Indiquez les éléments pris en compte pour déterminer une cotisation d assurance. La prime dépend de : (3x0,5 pt = 1,5) - La fréquence

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

Portfolio Vitrines adidas Projets de vitrines Adidas adaptés aux diverses campagnes de communication et stratégie de la marque. Designs 3D avec de nouveaux matériaux pour surprendre le public. Intégrant

Plus en détail

Agence pour la création d entreprises

Agence pour la création d entreprises Ce document permet de décrire votre modèle économique en toute simplicité. La méthode présentée est celle développée dans l ouvrage : «Business Model Nouvelle Génération» d Alexander Osterwalder et Yves

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes 22095026 COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN ÉPREUVE 2 Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes Instructions destinées aux candidats N ouvrez pas cette épreuve avant d'y être autorisé(e). Section A

Plus en détail

La différence, notre métier!

La différence, notre métier! La différence, notre métier! NOTRE MISSION Apporter les solutions créative et conceptuelle adéquate à vos fins stratégique NOTRE VISION Le métier de la communication et du design pour lui seul est un levier

Plus en détail

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES. Définition... 2. Qu'est-ce que la contrefaçon?... 2. Un fléau mondial... 2. Ses dangers... 3. Comment la déceler?... 4. Lutter contre la contrefaçon... 4. Qui est en

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

AMELIORER SON IMPACT COMMERCIAL En France et à l International

AMELIORER SON IMPACT COMMERCIAL En France et à l International AMELIORER SON IMPACT COMMERCIAL En France et à l International Date de création : 2006 Une équipe e et multiculturelle de trois personnes ; 35 ans d expérience export opérationnelle Plus de 130 sociétés

Plus en détail

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels. marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

E-MARKETING & E-COMMERCE

E-MARKETING & E-COMMERCE E-MARKETING & E-COMMERCE Passionné par le web, le marketing et la communication, vous souhaitez vous spécialiser dans ces domaines? FORMATIONS COURTES ET CERTIFIANTES 4 MODULES plus d informations sur

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

DEVOIR MAISON N 7 Mai 2014 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 7 Heures THEME : RE-ORGANISATION MANAGERIALE DES RESSOURCES HUMAINES

DEVOIR MAISON N 7 Mai 2014 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 7 Heures THEME : RE-ORGANISATION MANAGERIALE DES RESSOURCES HUMAINES DEVOIR MAISON N 7 Mai 2014 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 7 Heures Les Devoirs Maisons sont en réalité des compilations de plusieurs sujets d ACRC. De plus les devoirs maisons mettent

Plus en détail

Présentation du dispositif Agrilocal

Présentation du dispositif Agrilocal Présentation du dispositif Agrilocal Présentation - Le Département d Indre-et-Loire - Attentes de la collectivité - Présentation du dispositif Agrilocal - Les produits - Calendrier Le département d Indre

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLÔME D EXPERTISE COMPTABLE Session de mai 2014 Épreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation Calculatrice

Plus en détail

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

Les clés d une campagne marketing réussie

Les clés d une campagne marketing réussie Les clés d une campagne marketing réussie 1 Guide marketing par American Express Depuis de nombreuses années, American Express élabore avec de nombreux partenaires des campagnes marketing innovantes visant

Plus en détail

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire)

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Alexia ENGELHARD Nom Poste Société Le métier Olivier HEMMERY Chef de produit Glaces et Sorbets Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Olivier HEMMERY assure la coordination et le suivi

Plus en détail

Vue d'ensemble de la formation

Vue d'ensemble de la formation Vue d'ensemble de la formation Thème 1 : Les notions de marketing Le marketing d études, stratégique et opérationnel Thème 2 : La communication vente L Accueil, la découverte des besoins, l argumentation

Plus en détail

Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan)

Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan) Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan) Vous désirez vous lancer comme indépendant, créer une entreprise commerciale, un magasin, etc. Ce dossier guide va vous aider pour vos

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective L ASSURANCE EN LIGNE Etat des lieux et prospective www.audirep.fr Restitution des résultats d une étude menée par Internet sur un échantillon de 908 ménages représentatifs de la population française AUDIREP

Plus en détail

promotion de marque au bout des doigts

promotion de marque au bout des doigts promotion de marque au bout des doigts promotion de mar que au bout des doigts Qu il s agisse de gâteaux, de café, de thé, de biscuits, de bonbons, de chocolat, de CD ou de DVD, tous les produits doivent

Plus en détail

L histoire de. Octobre 2013

L histoire de. Octobre 2013 L histoire de Octobre 2013 Marcel Bich, fondateur de la Société BIC en 1950 Le premier stylo à bille BIC A ssocié depuis 1945 à Clichy (France) avec Edouard Buffard (1908-1996), dans une société de pièces

Plus en détail

Marketing Industriel & Achats

Marketing Industriel & Achats Jean SAUCET Alexandre NOWACKI Saucet.jean@wanadoo.fr Master MBA MS2 09/01/2009 Sommaire Aucune entrée de table des matières n'a été trouvée. Master MBA MS2 2 Comment lancer un projet B 2 B? Acheter, vendre,

Plus en détail