Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises"

Transcription

1 Institut Supérieur de Commerce et d Administration des Entreprises E MBA Séminaire Marketing Enseignant : Fadel DRISSI Evaluation marketing Mai Ce document est distribué pour une utilisation strictement interne. Il ne saurait être distribué ou utilisé à d'autres fins sans autorisation expresse.

2 Première partie : TEST DE CONNAISSANCE 1. Le concept marketing 1.1. Comment pourriez-vous définir le concept marketing? Quels sont les éléments qui permettent de dire qu une entreprise est orientée marketing? 1.2. Que pensez-vous de l application du concept au Maroc? Essayez d en tracer les stades d avancement Retracez succinctement la démarche marketing et dites son importance dans l exercice de la fonction. 2. La connaissance du marché et de l environnement 2.1. Qu'est-ce qu'un marché? comment l appréhender?quelles méthodes pouvezvous utiliser pour le faire? 2.2. Pourquoi la connaissance du marché est-elle au centre du concept marketing? Retracez les phases de la recherche en marketing Quelles sont les grandes familles de méthodes de recherche en marketing? Quelle(s) relation(s) existe-t-il entre elles? 2.4. Quelles sont les principales techniques quantitatives? 2.5. Comment fonctionne un panel? donnez un exemple Pourquoi et comment le qualitatif est-il complémentaire du quantitatif? 2.7. En marketing, comment appréhende-t-on le consommateur? Les méthodes courantes sont elles, selon vous, suffisantes? dites quelles évolutions se dessinent? 3. Comportement de l acheteur 3.1. Quels sont, selon vous, les principaux facteurs qui expliquent le comportement d'achat? 3.2. A quel(s) moment(s), le responsable marketing doit il les utiliser? Illustrez vos propos avec un exemple Le concept de segmentation : principes, techniques, critères et stratégies de segmentation ; ses implications pour l entreprise? 3.4. Expliquez le concept de positionnement et expliquez pourquoi il constitue l articulation de la démarche marketing? 3.5. Rappelez les phases de la recherche de la position d un produit ou d une firme? Pourquoi la phase de mise en position est étroitement liée à la première? Séminaire Marketing 2 Test mai 2007

3 4. Les variables du marketing-mix 4.1. Le concept de marketing-mix ; premières impressions? 4.2. Rappelez quelles sont les principales composantes de la politique du produit? 4.3. Pourquoi l emballage et le conditionnement sont-ils devenus des éléments majeurs du produit? 4.4. Pourquoi le prix est-il un élément du marketing-mix? Par quelles techniques peut on fixer le prix en marketing? 4.5. Les circuits de distribution de l entreprise sont choisis en fonction des canaux existants ; êtes-vous d accord avec cette proposition? 4.6. Quels sont différents types de points de vente que vous connaissez? Existent-ils tous au Maroc? 4.7. Quels moyens possèdent un distributeur, un fabricant pour exercer un pouvoir sur le canal de distribution? 4.8. Quelles sont les phases de la préparation d une campagne publicitaire? 4.9. Quels sont les partenaires de l entreprise lorsqu elle souhaite «faire de la publicité»? Les relations publiques sont adaptées à la communication institutionnelle. Commentez cette proposition Quelles évolutions publicitaires a permis l introduction de l Internet? Quelles sont selon vous les conditions d évolution du marketing au Maroc? A l issue de ce premier semestre, quelle est votre évaluation du séminaire de marketing? Séminaire Marketing 3 Test mai 2007

4 M1. la marque Deuxième partie : MINI CAS La Société UNILEVER ne signe jamais ses produits. Elle préfère donner à ses produits des noms très différents tels OMO, SUNSILK, LUX, FAIR & LOVELY etc. Le nom UNILEVER est écrit en tout petit sur les conditionnements. Quel intérêt présente cette politique de marque? est-elle praticable dans tous les secteurs? M2. Positionnement La société Dindy commercialise depuis peu de la viande de dinde ; elle vient de lancer sur le marché, le concept de viande blanche ; l attrait de son produit est certain, mais elle ne sait pas comment faire pour réussir son introduction sur le marché et réussir à accaparer une part de marché rapidement? Elle fait appel à vous. Comment vous y prenez vous? M3. Produit Il y a quelques années BIC a tenté d appliquer aux parfums la formule qui avait fait son succès dans le domaine des rasoirs et autres produits jetables. L entreprise a mis au point une gamme comportant un petit nombre de variantes : il y avait un parfum conçu pour être porté le jour et un autre pour les sorties du soir. Une partie des produits était destinée aux femmes, l autre visait les hommes. Ces parfums étaient proposés en petit conditionnement, dans un flacon dénué de sophistication, dont la taille n était pas sans évoquer celle d un briquet. Ils étaient vendus à un prix modique et distribués dans les bureaux de tabac. Les ventes de ces parfums n ont jamais été à la hauteur des ambitions de la société BIC et celle-ci a fini par renoncer à les commercialiser. Quelles sont selon vous les causes de cet échec? M5. Communication Maria est une jeune créatrice de mode pleine de talent. Avec l'aide financière de ses parents, elle a ouvert une boutique à Casablanca, dans le quartier du Maârif. Elle crée des vêtements dans un style qui lui est propre et à des prix relativement abordables (inférieurs aux prix du prêt-à-porter haut de gamme) le prix d une jupe est par exemple de 400 dh. Séminaire Marketing 4 Test mai 2007

5 Chaque vêtement est unique. Elle refuse de faire deux pièces identiques. Passé l'afflux des premiers jours où la clientèle fut essentiellement constituée d'amis, elle se demande comment se faire connaître auprès d'un public plus large. Que lui proposez-vous? M6. Les autres formes de communication Vous êtes chargé du marketing dans un grand club de football. Le club a été champion du Maroc l an passé et jouera cette année la coupe d Afrique. Faites une liste de 10 entreprises prospectes pour parrainer votre club. Justifiez votre choix. Comment allez vous approcher ces entreprises et quel est l argumentaire que vous leur présenterez? M7. Fixation de prix Fixez le prix des produits suivants, en vous situant sur une échelle de 1 (prix très bas) à 5 (prix très élevé). Justifiez brièvement votre réponse. 1. Le croissant pur beurre dans une boulangerie située dans un quartier populaire à 350 m de la boulangerie la plus proche. 2. Le filet de bœuf dans une boucherie traditionnelle. 3. Des cassettes vidéo vierges dans le quartier du Maârif. 4. Une BMW modèle 1993 chez un concessionnaire de la marque. 5. Le poulet d'élevage dans un super marché. 6. Une nouvelle collection de disque laser destinée à populariser les oeuvres de compositeurs contemporains. 7. Un miel de lavande chez un apiculteur vendant ses produits par petites annonces. 8. Une nouvelle gamme d aspirateurs chez un distributeur spécialisé dans les produits électroménagers. 9. Une usine de retraitement des eaux utilisant une technologie éprouvée et vendue ''clefs en main'' lors d'un appel d'offres d'une administration. 10. Un contrat de conseil en marketing proposé par un cabinet de consultants jeunes et encore peu connus. 11. Le prix du modèle de base d'une gamme de mini-ordinateurs à usage professionnel. 12. Un ordinateur de bord proposé aux constructeurs automobiles. Séminaire Marketing 5 Test mai 2007

Chapitre 1 : Les concepts

Chapitre 1 : Les concepts Chapitre 1 : Les concepts Questions et exercices 1. En prenant une publicité de marque dans une revue de votre choix, essayez de reconstruire le modèle de Shannon et Weaver. 2. En quoi le concept de rétroaction

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT 1- Tout produit fait partie d une hiérarchie que l on peut décomposer en plusieurs échelons (la hiérarchie des produits). Exposez ces différents échelons en illustrant votre présentation par un exemple

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

et comment vous y rendre

et comment vous y rendre Sachez oùvous allez et comment vous y rendre Plan d affaires intégré MC pour les spécialistes en assurance S a c h e z o ù v o u s a l l e z «Si vous négligez de prévoir, vous prévoyez d échouer.» proverbe

Plus en détail

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée Sommaire : A. Introduction B. Missions et valeurs de Marinnov C. Département des Ressources Humaines : a) Organigramme et responsabilités. b) Conflits et problèmes. c) Champions d assiduité et d engagement.

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens

Plus en détail

1 Introduction aux études de marché export

1 Introduction aux études de marché export 1 Introduction aux études de marché export Avec des marchés de plus en plus compétitifs à travers la planète, les études de marché sont à l ordre du jour d un nombre croissant d organisations, qu elles

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Gestion des marchandises

Gestion des marchandises CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Examens 2009 GESTIONNAIRES DU COMMERCE DE DÉTAIL Série 1A Nom :... Prénom :... No :... Experts :...... Durée de l'épreuve : Moyen auxiliaire

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Segmenter le marché et choisir ses cibles

Segmenter le marché et choisir ses cibles Segmenter le marché et choisir ses cibles Objectifs du chapitre Dans ce chapitre, nous répondrons à quatre questions : Quels sont les différents types de segmentation du marché? Comment une entreprise

Plus en détail

VADEMECUM DU MARKETING

VADEMECUM DU MARKETING VADEMECUM DU MARKETING Atelier «Le Marketing du prix, comment valoriser vos prestations» Pôle LE CABINET DU FUTUR www.experts-comptables.fr/65 Cette 2e édition mise à jour, reprend sous une forme synthétique

Plus en détail

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE Plan du chapitre Section 1 L étude du marché CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE Section 2 La provocation des ventes Section 3 L exécution et le suivi des ventes I. Définition du marché Activité Définition

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

1. Démarche SCP. Segmenter cibler- positionner

1. Démarche SCP. Segmenter cibler- positionner 1. Démarche SCP Segmenter cibler- positionner 1.1. Segmenter Marketing de masse : production de masse car marché relativement homogène Marketing segmenté : produits différents en fonction des goûts des

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

Plan. Bachiri Mehdi. Travail réalisé par : Bachisse Mohamed Filali Amine Mtioui Amine. Master Sciences de gestion

Plan. Bachiri Mehdi. Travail réalisé par : Bachisse Mohamed Filali Amine Mtioui Amine. Master Sciences de gestion Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Rabat Master Sciences de gestion Travail encadré par : Mr.Lahbouss Mohammed Travail réalisé par : Bachiri Mehdi Bachisse

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Conseil à la clientèle Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens

Plus en détail

Favoriser la mobilité du consommateur : la mesure est-elle toujours souhaitable?

Favoriser la mobilité du consommateur : la mesure est-elle toujours souhaitable? Favoriser la mobilité du consommateur : la mesure est-elle toujours souhaitable? Nathalie Daley, économiste senior Loi Hamon : nouvelles obligations des entreprises, nouveaux pouvoirs de la DGCCRF Séminaire

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo. L entreprise. Economie. en Suisse. et société. Activités semestre 1

Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo. L entreprise. Economie. en Suisse. et société. Activités semestre 1 Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Alexandre Kovacs Antoine Melo L entreprise en Suisse Economie et société 1E profil Activités semestre 1 1. Environnement économique 1.1.8 L environnement économique Dans

Plus en détail

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Réponse point 1 En quoi la politique produit internationale diffère t elle d une politique produit locale classique? Le problème de la politique

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale comprendre votre marché et vous positionner : définissez votre marché

stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale comprendre votre marché et vous positionner : définissez votre marché stratégie commerciale : déterminer votre politique commerciale Cette liste a pour objectif de vous aider à faire le point sur les éléments importants de votre politique commerciale. Vous pouvez vous référer

Plus en détail

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

François van KAN. François van Kan, 2009. Le Marketing de Réseau

François van KAN. François van Kan, 2009. Le Marketing de Réseau François van KAN 1 Possédez-vous votre vie? Si vous ôtez de 24 heures, votre temps de sommeil, votre temps au travail, le temps de déplacement d de, vers et pour ce travail, le temps des autres tâches,

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Conseil à la clientèle Solutions Examens 2009 GESTIONNAIRES DU COMMERCE DE DÉTAIL Série 1A Corrigé à l usage exclusif des experts Barème : 100 95 Note = 6 94 85 Note

Plus en détail

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE.

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. Jacques Picard School of Business Administration, Netanya Academic College École des Sciences de la Gestion, Université du Québec à Montréal I Introduction.

Plus en détail

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing?

Sigles et abréviations. 1 Qu est-ce que le marketing? Table des matières Sigles et abréviations XVII A. Notions de marketing Qu est-ce que le marketing? Les mutations économiques du siècle dernier Les mutations économiques du début du xxie siècle Concept

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP Fiche Pratique Agents Distributeurs Différences, avantages, et inconvénients Dominique Tai, Dominique Tai est Chargée de Clientèle Française et dirige le groupe français du cabinet d avocats. Dominique

Plus en détail

Segmentation stratégique

Segmentation stratégique Segmentation stratégique Rappel : démarche d analyse stratégique CADRE DE REFERENCE FONDAMENTAL Vision stratégique, histoire, identité, structure SEGMENTATION STRATEGIQUE Découpage des activités de l entreprise

Plus en détail

Cours de Marketing Approfondi

Cours de Marketing Approfondi Cours de Marketing Approfondi Présenté par: Le marché industriel Caractéristiques du marché industriel: - Le marché industriel est composé des entreprises et organisations publiques qui achètent les biens

Plus en détail

Une image cohérente avec sa production

Une image cohérente avec sa production Une image cohérente avec sa production Une image de marque peut être définie comme une représentation que se donne une entreprise vis-à-vis du public, de ses produits et de ses marques commerciales. Il

Plus en détail

À Noël, les coffrets Eaux de toilette AXE reviennent pour le plus grand plaisir des jeunes séducteurs! Attention : risque d addiction!

À Noël, les coffrets Eaux de toilette AXE reviennent pour le plus grand plaisir des jeunes séducteurs! Attention : risque d addiction! À Noël, les coffrets Eaux de toilette AXE reviennent pour le plus grand plaisir des jeunes séducteurs! Attention : risque d addiction! Une version concentrée de l effet AXE Pour les fêtes de fin d année,

Plus en détail

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat Club Saint Eloi étude Panel 5 Comité Francéclat Paris le 26 mars 2013 panel5@club-internet.fr Etude Etude Comité Panel5 Francéclat RAPPEL : LA DEMANDE POUR DES MARQUES Comme nous l'avions présenté lors

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur

Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur Compétence 6 ARGUMENTER Fiche professeur Descriptif de la séance Les élèves travaillent par groupes de deux. Dans chaque binôme, un des élèves dispose d une fiche qui lui apporte des informations sur les

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Mercatique Objectif général du module : Participer à la démarche mercatique de l entreprise Indications de contenus,

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

1 Les principaux critères

1 Les principaux critères C H A P I T R E 1 Les principaux critères de différenciation des points de vente Compétences C.4.1.1. Situer le point de vente dans l appareil commercial Repérer la forme de commerce du point de vente

Plus en détail

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Introduction Comment expliquer l ensemble des échanges observés dans un cadre théorique cohérent? Pourquoi chercher un cadre théorique englobant?

Plus en détail

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! III ème partie : Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

Plus en détail

Applications : Les études et recherches commerciales (I)

Applications : Les études et recherches commerciales (I) Applications : Les études et recherches commerciales (I) 1. Test de connaissance 1. Quels sont les avantages et inconvénients du marché test? 2. Qu'est-ce qu'une étude en souscription? 3. Données primaires

Plus en détail

10 étapes pour s attaquer à la contrefaçon en ligne

10 étapes pour s attaquer à la contrefaçon en ligne Guide des bonnes pratiques CSC 0 étapes pour s attaquer À mesure que le monde devient de plus en plus connecté et que l intérêt suscité par les marques grandit dans les économies à forte croissance, le

Plus en détail

Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité

Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité Bilan des «Cinq Engagements FBF» Questionnaire «Entreprises» Entreprises de l artisanat et du commerce de proximité UPA-APCMA : 225 réponses au questionnaire (au 7 septembre 2015) Questions préliminaires

Plus en détail

Le programme Développement Durable du Groupe BIC

Le programme Développement Durable du Groupe BIC Le programme Développement Durable du Groupe BIC 19 octobre 2006 - Oddo Relations Investisseurs: +33 1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com sandra.cadiou@bicworld.com Présentation du Groupe BIC Diversification

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché ETUDE DE MARCHE 1 Sommaire 1. Définitions 2. Etude macro économique : connaissances générales du marché 3. Etude micro-économique : connaissances du terrain 4. Implantation de votre entreprise 5. Calcul

Plus en détail

GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC

GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC Université de Sfax Centre Universitaire d Insertion et d Essaimage de Sfax Projet Culture Entrepreneuriale et Création d Entreprise à l Université de Sfax CE & CE GRILLE D AUTO-DIAGNOSTIC A l usage des

Plus en détail

Résultat du contact ( contact = toute tentative effectuée pour atteindre la personne sélectionnée )

Résultat du contact ( contact = toute tentative effectuée pour atteindre la personne sélectionnée ) ID du répondant Nom du répondant NIS SET NR Contacts 1.. Numéro de l enquêteur!!! NUMERO DE TELEPHONE du répondant sélectionné: pas de téléphone refusé Résultat du contact ( contact = toute tentative effectuée

Plus en détail

Power-Plate. Plate Atelier pré-ski

Power-Plate. Plate Atelier pré-ski Power-Plate Plate Atelier pré-ski Opération Hiver 2006 Elle s appellera opération Pré-ski ou Comment vous préparer pour vos vacances d hiver. Profiter du partenariat entre Power-Plate et la Fédération

Plus en détail

Chapitre 5 : La politique de distribution

Chapitre 5 : La politique de distribution Chapitre 5 : La politique de distribution (Extraits du support des cours de MM. Berset et Di Meo) 1. Notion de distribution Ensemble des opérations qui permettent d acheminer un produit du lieu de production

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS FONT PARTIE INTÉGRANTE DE NOTRE VIE QUOTIDIENNE 2 Le taux de pénétration du téléphone intelligent

Plus en détail

Prise en compte des risques d échecs commerciaux de la prospection

Prise en compte des risques d échecs commerciaux de la prospection Introduction L démarche a réforme du BTS Commerce International mise en place en septembre 2007, nous conduit, enseignants, à «repenser» nos pratiques professionnelles en adoptant une pragmatique plus

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé

BTS NRC 1e année Devoir du 12/11/2008 Corrigé Dossier MAZET SA Note de synthèse : rappels : une note doit comprendre : un titre un expéditeur un ou plusieurs destinataires une date une note doit être structurée (plan apparent), en introduction elle

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie?

Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie? Téléphonie mobile : sait-on vraiment ce que l on paie? Contact presse : Agence ZAP! Alix de Forceville au 01 47 04 19 48 - adeforceville@agencezap.com Charlotte Rabilloud au 01 47 04 19 54 - crabilloud@agencezap.com

Plus en détail

Valider son idée d affaires

Valider son idée d affaires Valider son idée d affaires Avez-vous ce qu il faut pour être entrepreneur? Votre projet tient-il la route? Atelier de réflexion pour le démarrage d une entreprise offert par: Information CLD de Lotbinière

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

MODULE 3 : Le marketing et la communication

MODULE 3 : Le marketing et la communication MODULE 3 : Le marketing et la communication Partie 1 : Le marketing mix et la communication Partie 2 : Les outils du web marketing Le marketing mix et la communication 1 Objectifs Durant ce module, nous

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Vendeur Pièces Automobile ENTREPRISE Nom : FeuVert Lieu : Carpentras STAGIAIRE Nom : Turc Prénom : Fabrice Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Collège Alphonse Daudet - Carpentras - Année

Plus en détail

Marketing Orientation clients

Marketing Orientation clients Cours interentreprises 2 Connaissance approfondie des produits et des prestations de service de l'entreprise formatrice et de la concurrence (objectif évaluateur 1.1.8.7) Marketing Orientation clients

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

Commercial. Faire le point sur votre politique commerciale

Commercial. Faire le point sur votre politique commerciale Commercial Faire le point sur votre politique commerciale Adie Conseil Commercial Cette check-list a pour objectif de vous aider à faire le point sur les éléments importants de votre politique commerciale.

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE EN SAVOIR PLUS SUR LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE Bienvenu chez Hypermarket l éthique à prix discount avec la gamme équitable d hypermarket! Sinon l éthique tout court, c est en boutique monsieur!

Plus en détail

MBA. Statistiques pour la décision. Examen Mi parcours. Octobre 2009

MBA. Statistiques pour la décision. Examen Mi parcours. Octobre 2009 MBA Statistiques pour la décision Examen Mi parcours Octobre 2009 Documents autorisés Calculatrices autorisées, ordinateurs et telephones interdits Pr. Xavier BOUTE Un Jambon beurre «Un jambon-beurre,

Plus en détail

Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006

Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006 Décision n 2006-C/C-05 du 06 avril 2006 Affaire CONC-C/C-06/0013: PARMA GESTION S.A./CLUB N.V. 1. Procédure Vu la notification simplifiée de la concentration déposée le 14 mars 2006 au secrétariat du Conseil

Plus en détail

Une nouvelle épicerie à Fourquevaux. Un projet associatif

Une nouvelle épicerie à Fourquevaux. Un projet associatif Une nouvelle épicerie à Fourquevaux Un projet associatif L épicerie dans l histoire de Fourquevaux Henri Jusqu à la fin des années 50 4 épiceries 2 boulangeries 1 boucherie 1 café restaurant Fermeture

Plus en détail

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Pourquoi il est important d être visible sur Internet? Le client souhaite l information quand il en a besoin. Le client recherche une plus grande interactivité.

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux» des internautes

Les comportements d achats multicanaux» des internautes Les comportements d achats multicanaux» des internautes Mardi 11 septembre 2007 19 millions de cyberacheteurs en France 19 millions de cyberacheteurs 23,3 Évolution du nombre d internautes* (en millions)

Plus en détail

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com Dossier de presse Décembre 2012 Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com La cigarette électronique (ou e-cigarette) est un système capable de générer

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 26 Extrait du rapport final Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS 1 ETUDE FORMATION DU PRIX Objectifs : Obtenir des informations

Plus en détail

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 Une jolie promise, Lancia, à la dote prometteuse Constructeur automobile

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Version du 10/09/2011 Document réponses

Version du 10/09/2011 Document réponses Évolution et compétitivité Fonctionnement et efficacité : Regarder la vidéo pour comprendre le mouvement oscillatoire de la brosse à dents électrique. En quelques mots et/ou à l'aide d'un schéma expliquer

Plus en détail

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles)

Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) Chapitre 1 : Dans un monde aux ressources limitées comment faire des choix? Audrey Pilippossian (Académie de versailles) A la fin du chapitre, vous devez être capable de définir, différencier et illustrer

Plus en détail