Marketing Deuxième Année ISC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing Deuxième Année ISC"

Transcription

1 Marketing Deuxième Année ISC Session d introduction Bénédicte BEQUAERT

2 Le point sur ce que vous avez fait en Fonctions produit marketing. Cible / segmentation Positionnement

3 Le point sur ce que vous avez fait en Les 4P : Prix Promo (pub) Produit marketing. Place

4 Le point sur ce que vous avez fait en 2 enseignements : marketing. Le Marketing, «c est pas du pipeau» Aller au-delà de l aspect rationnel : prendre en compte le côté émotionnel Descartes

5 Les succès marketing

6 Le poids des émotions

7 Ce que nous allons faire en deuxième année. Tout pour comprendre le consommateur! Les Etudes Marketing Semestre 1 12 séances de 1h30 Mesurer Comportements & Attitudes Le Comportement du Consommateur Semestre 2 12 séances de 1h30 Comprendre Les Comportements & Attitudes

8 Les études marketing Quand cela me servira? En entreprise au service études, mais aussi au service Marketing (utilisation quotidienne), au service Merchandising, Ventes, Service Consommateur, Service du Personnel. Si je travaille à la JE Si je veux monter ma boîte Dans plein de services en entreprise

9 L équipe Bénédicte BEQUAERT : Responsable du cours et 4 amphis Thierry SAINT-MARTIN (Nielsen) Intervenant sur les panels : 2 amphis L équipe de TD : Bénédicte BEQUAERT Raphaël DORNIER Gachoucha KRETZ Léïla LOUSSAIEF

10 Le contrat Moi : Mettre à disposition tout le matériel nécessaire à la réalisation de ce qui vous sera demandé Equité Vous : Examen final individuel : 50% de la note Etude Terrain en groupe : 50% de la note - Un rendu final - Des rendus intermédiaires Attention au contrat d assiduité!

11 Les études marketing : supports de cours DES AMPHIS : Les grandes lignes DES TD : Applications concrètes et coaching sur votre Etude Terrain DES DOCUMENTS : Polycopiés «boîte à outils»

12 Mes amphis : Les études marketing : Les amphis Séance 1 : Méthode et déroulement des Etudes de marché, Le projet d études Séance 2 : Le Quali Séance 3 : Le Quanti 1 => recueil des données Séance 4 : Le Quanti 2 => analyse des résultats T. Saint-Martin : Panels Séance 1 : Panels distributeurs Séance 2 : Panels consommateurs

13 Présentation générale des études de marché Le déroulement un exemple Le projet d études - les rubriques et comment les remplir?

14 C est quoi une étude de marché? Ensemble des méthodes permettant de recueillir et d analyser des informations pour améliorer la prise de décision en entreprise En amont de la décision En suivi de la décision

15 Des domaines d investigation variés A quel prix? Quelle pub?

16 Présentation générale des études de marché Le déroulement un exemple Le projet d études - les rubriques et comment les remplir? A vous de jouer!

17 4 Décision de l entreprise Les différentes étapes d une étude pas à pas 1 Le brief de l entreprise 2 Projet d étude 3 Réalisation de l étude

18 1 Le brief de l entreprise Le contexte Le camembert Le Rustique a communiqué en TV et en affichage avec une thématique «vaches heureuses» depuis 2001 jusqu en janvier Suite à des résultats décevants (post test AWAQS) obtenus sur la dernière année, la décision a été prise d abandonner cette thématique de communication. Des pistes ont déjà été pré testées via une méthodologie qualitative. Elles ont été rejetées, mais cette étude a mis en lumière un certain nombre d éléments à optimiser qui a permis d élaborer une nouvelle copy. L objectif initial de cette nouvelle copy est de répondre au problème d émergence de la publicité précédente (les vaches heureuses) en cassant les codes habituels de la communication sur les camemberts. Compte-tenu des risques liés à une telle stratégie publicitaire, une communication plus «classique» est également envisagée. rque - Volonté forte de communiquer dès mi-janvier 2007 en France avec

19 Le problème de la marque Marque Communiquer dès janvier 2007 à la TV avec un nouveau film : Impactant Bien attribué à la marque A l image de la marque (goût/impertinence) Utilisable pour l export

20 Cible Critère d âge respectant le profil âgé de notre clientèle. Coûts/Délais Coût à définir Délais : au plus tôt

21 Entre le brief et le projet 1 Le brief de l entreprise 2 Projet d étude Bien poser le problème de l étude qui découle du problème marketing Problème marketing : Efficacité de la publicité TV Problème de l étude : -efficacité comparée des différents scénarii sur la marque (mémorisation, attribution, image de la marque) - évaluation de chaque message : compréhension et agrément

22 Le projet d étude 2 Projet d étude Objectif(s) Méthodo Coûts/délais Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui?

23 Informations existantes : où? - Organismes professionnels : CESP, BVP, AACC, UDA - Instituts d études : SOFRES, TNS SECODIP, IPSOS, NIELSEN - Presse professionnelle généraliste et spécialisée : Points de vente LSA, Stratégies, Linéaires, Marketing Magazine - Annuaire : annuaire téléphonique, Kompass - Chambre de commerce et d industrie - Organisation de consommateurs : UFC - Syndicats professionnels - Organismes publics : INSEE, CREDOC, INED - Administrations publiques : ministères, ambassades = ETUDE DOCUMENTAIRE

24 Informations à collecter : Payantes : Panel : 100 KE/an Test de concept : 30 KE Délais : de 6 semaines à 6 mois La valeur d attention du film animatique (impact), l attribution à la marque Le Rustique, le contenu mémorisé (texte/ visuel), le message perçu sur le produit et la marque Le Rustique

25 Le projet d étude 2 Projet d étude Objectif(s) Méthodo Coûts/délais Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui?

26 Les 2 méthodologies d études «Les courses non, je vais à Carrefour. Je suis encore très ancienne dans ma façon de faire mes achats. C est moi qui choisis moi-même mon poisson. Je ne veux pas commander. Je n utilise Picard que pour les glaces. C est tout.» Où allez-vous faire des courses? Carrefour Auchan Intermarché Leclerc Simply market Autres

27 Les 2 méthodologies d études Quali Quanti Objectifs Phase Méthodologie Outils de recueil Type d information Pourquoi? Comment? Dans quelles conditions? Préliminaire, Exploratoire Entretien en profondeur, questions ouvertes Guide d entretien/questions ouvertes Riche Combien? Oui/Non? Ultime, en validation Questions courtes et fermées Questionnaire Synthétique (statistiques).

28 Le projet d étude Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui? Quantitative Base par film testé : 100 interviews. Interviews réalisées en salles, sur recrutement dans la rue. Sur trois points de chute, Paris et deux villes de Province.

29 La question des cibles Etude des consommateurs ou utilisateurs? Les non utilisateurs m intéressent-ils? Marché actuel de la concurrence Marché actuel de l entreprise CONSOMMATEURS EFFECTIFS Qui consomment ou ont déjà consommé le produit Non consommateurs relatifs Qui ne consomment pas aujourd hui pour des raisons d âge, de revenus insuffisants Non consommateurs absolus Qui ne consommeront jamais le produit pour des raisons physiques et psychologiques 20 à 65 ans, femmes, acheteuses de camembert 20/34 ans : 30 % - 35/54 ans : 35% - 55/65 ans : 35 %

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! III ème partie : Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

Le voyage du consommateur au coeur du processus d achat. Étude réalisée pour l Outdoor Media Center Avril 2012

Le voyage du consommateur au coeur du processus d achat. Étude réalisée pour l Outdoor Media Center Avril 2012 Le voyage du consommateur au coeur du processus d achat Étude réalisée pour l Outdoor Media Center Avril 2012 Les 4 étapes du processus d achat ABSORPTION ABSORBING ABSORPTION PLANNING PLANIFICATION PLANIFICATION

Plus en détail

Les promotions dans le Drive

Les promotions dans le Drive Les promotions dans le Drive Retail Explorer, l institut spécialiste de la communication commerciale Pige communication publicitaire 360 Data Drive Brandbank Etudes shoppers et benchmark Nous travaillons

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

Etudes de Marché à l Internationale

Etudes de Marché à l Internationale Etudes de Marché à l Internationale Hofstede / Mesurer la culture via 5 indices : - Individualisme vs. Collectivisme - Masculinité vs. Féminité - Incertainty avoidance - Power distance - Court terme vs.

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Benchmarking* Vos besoins : SENSEO CONSEIL

Benchmarking* Vos besoins : SENSEO CONSEIL Benchmarking* Une démarche visant à tirer profit des expériences réussies d autres organisations ou sociétés pour améliorer les performances de votre entreprise Une définition précise de vos besoins en

Plus en détail

ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS.

ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS. ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS. ACCOMPAGNER COMPRENDRE CONNAITRE Présentation. Une équipe au service de votre projet Plus qu un cabinet d études et de sondages, GECE et son équipe se

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR.

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. PLANNINGS 2015 UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. Nielsen connaît les consommateurs. Personne n offre une plus grande compréhension de ce qu ils achètent et regardent. Nous innovons sans cesse pour apporter

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI INTRODUCTION Publicité? Robert Leduc: «la publicité est l ensemble des moyens destinés à informer le public et à le convaincre d acheter un produit ou un service». Philip Kotler

Plus en détail

Business. La publicité, pourquoi, comment? Business. Fédératives 25 novembre 2013

Business. La publicité, pourquoi, comment? Business. Fédératives 25 novembre 2013 La publicité, pourquoi, comment? L agence, indépendante, fondée en 1978, est un des leaders français du conseil en publicité,, 1 ère agence TV avec la diffusion annuelle de près de 60.000 spots, travaille

Plus en détail

Marque Carrefour Discount

Marque Carrefour Discount Version 1.0 Marque Discount «La qualité à prix discount» Source : http://www.carrefourdiscount.fr/ Ce cas n a qu une vocation pédagogique Utilisation interdite sans autorisation écrite de l auteur Cas

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Nécessité d une campagne publicitaire nationale afin de développer nos taux d occupation : pourquoi cet appel à la mobilisation de chacun? Les Gîtes de France

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché

ETUDE DE MARCHE. Etude de marché ETUDE DE MARCHE 1 Sommaire 1. Définitions 2. Etude macro économique : connaissances générales du marché 3. Etude micro-économique : connaissances du terrain 4. Implantation de votre entreprise 5. Calcul

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Objet de l étude Dresser le portrait des jeunes de moins de 20 ans Aspirations, attitudes, valeurs Equipement et

Plus en détail

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 DONNEES SOUS EMBARGO JUSQU AU 20 DECEMBRE 2013 A 05H00 GfK 2013 GfK 2013 REC+ Décembre 2013 1 Activités culturelles pratiquées GfK 2013 REC+ Décembre 2013 2 Les Français

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Programme de la Formation à la Sémiologie

Programme de la Formation à la Sémiologie Programme de la Formation à la Sémiologie «Clés de l analyse sémiologique» SEMIOPOLIS 128 rue la Boëtie 75008 Paris - SARL au Capital de 7500 - RCS Paris 2008B08359 - Siret 50360299700010 Enregistré à

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant 07/10/2013 1 Agenda Notre démarche Protocole d études & méthodologie Principaux résultats La perception de l échantillon gratuit par les

Plus en détail

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations SOMMAIRE Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations DEUX CONSTATS: Changement radical des comportements du consommateur Écart entre l'offre des distributeurs et l'évolution

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

Une méthode d étude qualitative par forum de plusieurs jours sur Internet. Octobre 2005. www.qualiquanti.com

Une méthode d étude qualitative par forum de plusieurs jours sur Internet. Octobre 2005. www.qualiquanti.com Bulletin Board : étude qualitative online sur une longue durée Une méthode d étude qualitative par forum de plusieurs jours sur Internet Octobre 2005 www.qualiquanti.com QualiQuanti - Marketing & Télévision

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

LA CAMPAGNE DE PUBLICITE

LA CAMPAGNE DE PUBLICITE A. La préparation de la campagne: LA CAMPAGNE DE PUBLICITE 1. Les étapes d une campagne de publicité : FIXATION DES OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE CHOIX DE LA CIBLE EVALUATION DU BUDGET DEFINITION DU BRIEF AGENCE

Plus en détail

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction Coupon Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction 110, avenue Galilée - BP 70392 / 13799 Aix en Provence Cedex 3 Tél. : 04 42 24 85 00 @highcodata www.highco-data.fr

Plus en détail

Sandrine Laborde REDACTRICE. Contact. sandrine.laborde@gmail.com 06.64.22.12.90. 34 rue Saint Yves 75014 Paris

Sandrine Laborde REDACTRICE. Contact. sandrine.laborde@gmail.com 06.64.22.12.90. 34 rue Saint Yves 75014 Paris Sandrine Laborde REDACTRICE Contact sandrine.laborde@gmail.com 06.64.22.12.90 34 rue Saint Yves 75014 Paris Agro-alimentaire - Grande distribution : Marketing opérationnel Client : Comité Régional de

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais

Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Merci de mentionner «Source IREP FRANCE PUB 2013» Pour toute reproduction de ces résultats. Le marché publicitaire baisse au 1 er semestre 2013 mais Au 1 er semestre 2013, les recettes publicitaires nettes

Plus en détail

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights Le Drive dans les PGC IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights 17 juin 2014 Agenda 1 Le parc et le suivi IRI 2 Les performances du Drive à date 3 Les comportements

Plus en détail

LA PRODUCTION DANS L ENTREPRISE Comment évaluer la performance l entreprise?

LA PRODUCTION DANS L ENTREPRISE Comment évaluer la performance l entreprise? FICHE PROFESSEUR LA PRODUCTION DANS L ENTREPRISE Comment évaluer la performance l entreprise? LA NOTION DE PERFORMANCE Séance n 1 : MESURER LES PERFORMANCES FINANCIÈRE À PARTIR DU BILAN ET DU COMPTE DE

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE. (Partie Audience Presse) Juillet 2014 - Juin 2015

Audit du CESP Etude ONE. (Partie Audience Presse) Juillet 2014 - Juin 2015 Audit du CESP Etude ONE (Partie Audience Presse) Juillet 2014 - Juin 2015 Mardi 22 septembre 2015 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2014-2015 L étude ONE, mise en place par Audipresse, a pour objectif

Plus en détail

Customer Intelligence

Customer Intelligence Customer Intelligence Prenez le lead sur les données consommateur Partenaire Développement commercial Les 3 principaux challenges selon les Directions Marketing #1 Prise en compte du digital dans la relation

Plus en détail

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$(

Les entreprises françaises face au défi du. mobile!#$!%&'(#&!#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Les entreprises françaises face au défi du mobile!"#$!"%&'(#&!"#$%&$'#()&'!$*($'#+,$(!'(*'!-(.++./$( Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement!

Plus en détail

COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL. Page 1/26

COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL. Page 1/26 COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL Page 1/26 Rappel des objectifs de la séance 1. Apprentissage des notions clés Business model composantes clés et typologie Innovation et création

Plus en détail

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS.

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS. agencerkdz.com C O M M U N I C A T ICONSEIL,STRATÉGIE O N & É V É N E M E N TCOMMUNICATION I E L & ÉVÉNEMENTIEL TEL.: 021 63 0412-02163 03 97-021 63 21 94 - FAX: 02163 11 17 E-mail: info@agencerkdz.com

Plus en détail

Merchandising Outils & Méthodes

Merchandising Outils & Méthodes Merchandising Outils & Méthodes Ou «Comment segmenter l offre pour optimiser une implantation» Une session de formation Proposée par : & Développée par : TABLE DES MATIERES I/ DEFINITION ET EVOLUTION DU

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Le

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. 1 Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique «L'école est le lieu d'acquisition

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution 2 Chapitre Le prix comme le facteur d avantage concurrentiel par rapport aux autres formats de distribution 2.1. Le consommateur en quête d un meilleur prix 72 2.2. La réduction des coûts afin d obtenir

Plus en détail

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013

COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013 COMPTE-RENDU UTILISATION JEU D ENTREPRISE BILBOKET ANNÉE 2012/2013 Contexte Jeu choisi Le synopsis 30 étudiants de DCG3 Jeu BILBOKET proposé par la société ARKHE. Chaque équipe gère une société qui fabrique

Plus en détail

Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement. Quels contenus et services mobiles sont attendus?

Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement. Quels contenus et services mobiles sont attendus? Objectifs de l étude Comprendre la perception et les usages des mobinautes français, et plus spécifiquement DAY Comment le Smartphone est-il utilisé au quotidien? Comment les mobinautes superposent-ils

Plus en détail

Bienvenue, Voici les points qui vont permettre de situer vos attentes par rapport au secteur dans lequel nous travaillons OBJECTIFS

Bienvenue, Voici les points qui vont permettre de situer vos attentes par rapport au secteur dans lequel nous travaillons OBJECTIFS Bienvenue, Vous venez de visionner la première partie, vidéo expliquant le concept et le domaine dans lequel notre affaire se situe, lisez maintenant le livret d information ci dessous avant de passer

Plus en détail

2A Classiques 2012-2013

2A Classiques 2012-2013 Modules de spécialisation et orientations proposés par le DFR Marketing - vente 2A Classiques 2012-2013 Les 5 orientations du DFR Marketing Orientation Relation Clients Les métiers liés à la vente (spécialisation

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

ÉTUDES QUANTITATIVES. Collection MCAM Identifiant : ENQUÊTE. Jean-Claude BORDICHINI. Publication le 14 octobre 2013 Version 1.b

ÉTUDES QUANTITATIVES. Collection MCAM Identifiant : ENQUÊTE. Jean-Claude BORDICHINI. Publication le 14 octobre 2013 Version 1.b ÉTUDES QUANTITATIVES Collection MCAM Identifiant : ENQUÊTE Jean-Claude BORDICHINI Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

Spir Communication aujourd hui. Résultats 2005 consolidés

Spir Communication aujourd hui. Résultats 2005 consolidés Sommaire Spir Communication aujourd hui Résultats 2005 consolidés Actualité par métier Perspectives L ensemble des chiffres 2004 sont retraités en normes IFRS Spir Communication aujourd hui Rappel d une

Plus en détail

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD.

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. Pas de PLV sans design! Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. 25 juin 2013, Paris CPV PLUS. Créé en 2002, CPV Plus (Communication Point de Vente Plus ) est à l origine un bureau d etude spécialisé

Plus en détail

Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher

Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher CONTEXTE Un challenge de taille Dans le cadre de son repositionnement, YVES ROCHER doit continuer à innover et à se différencier afin de maintenir son leadership dans un

Plus en détail

La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles

La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles Pierre COMBRIS INRA, ALISS (Alimentation et Sciences Sociales) Sommaire 1. Evolution et niveau de la consommation des fruits et légumes

Plus en détail

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006

CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 CA marché international des études: 24,6 milliards d euros en 2006 +5% en Europe ( 43% du marché total) +6,6% aux USA (36%) Hausse importante dans les pays émergents( presque +10% dans les pays du BRIC,

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Les Etudes Qualitatives Produits Nouveaux sur Internet. Jean-Claude ANDREANI, Groupe ESCP-EAP. Françoise CONCHON, Institut INSEMMA

Les Etudes Qualitatives Produits Nouveaux sur Internet. Jean-Claude ANDREANI, Groupe ESCP-EAP. Françoise CONCHON, Institut INSEMMA 1 Jean-Claude ANDREANI, Groupe ESCP-EAP Françoise CONCHON, Institut INSEMMA Les Etudes Qualitatives Produits Nouveaux sur Internet INTRODUCTION Les études qualitatives produits nouveaux menées sur Internet

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Mardi 16 septembre 2014 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2013-2014 L étude ONE, mise en place par Audipresse, a pour objectif principal de mesurer et

Plus en détail

Les études à l heure du temps réel

Les études à l heure du temps réel Les études à l heure du temps réel Comment les études peuvent-elles vous faire profiter au mieux du temps réel? Harris Café 2 Juin2015 Présenté par : Thierry Backer, Directeur du Département Services Marketing

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Plan de communication 1 9 a u 2 2 j a n v i e r 2 0 1 2 C a r r o u s e l d u L o u v r e Société 3 E L e s o b j e c t i f s p o u r 2 0 1 2 Fidéliser le visitorat classique et particulièrement les anciens

Plus en détail

Audit du CESP sur l étude PREMIUM 2014

Audit du CESP sur l étude PREMIUM 2014 Audit du CESP sur l étude PREMIUM Mardi 4 novembre SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE PREMIUM Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par l interprofession des médias et de la publicité, le CESP

Plus en détail

Programme des Activités

Programme des Activités Ecole de Coaching 1er semestre 2015 Programme des Activités Attitude Coach Devenir Coach Formations continuées Supervision Conférences Soirées Positives Sonia Piret 0486 707 496 - w w w. e c o l e d e

Plus en détail

Processus décisionnel d achat

Processus décisionnel d achat décisionnel d achat Que se passe-t-il dans la tête du prospect entre le moment où l envie prend naissance et sa décision d acheter. Bien cerner ce processus, permet de mettre en œuvre les outils de communication

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Calendrier du CLIPP. L Interprofession demande aux enseignes de doubler le linéaire lapin

Calendrier du CLIPP. L Interprofession demande aux enseignes de doubler le linéaire lapin Calendrier du CLIPP > 19 juin Commission technique > 25-26 juin Étude CLIPP / MSM groupes consommateurs > 2 juillet Participation du CLIPP au CLIAA > 10 juillet Commission communication > 18 juillet Réunion

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

Niveau BAC+3, 180 crédits ECTS

Niveau BAC+3, 180 crédits ECTS BACHELOR Responsable de développement MARKETING ET VENTE Niveau BAC+3, 180 crédits ECTS Fonction Seconder un responsable d établissement, dans le développement de la relation avec sa clientèle. Acquérir

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque

Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque 02 Révélez toute la puissance de votre publicité grâce à Link La publicité est souvent l un des plus gros budgets d une marque. Si la marque investit

Plus en détail

HAUTE FIDELITÉ HIGH END (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014. www.sonimage.com NOVOTEL PARIS TOUR EIFFEL H H H H CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES LIFESTYLE

HAUTE FIDELITÉ HIGH END (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014. www.sonimage.com NOVOTEL PARIS TOUR EIFFEL H H H H CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES LIFESTYLE CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES HAUTE FIDELITÉ DOMOTIQUE AV MUSIQUE MULTIROOM LIFESTYLE STREAMING DOCKS INTÉGRATION ULTRA HD HIGH END HAUTE DÉFINITION HOME CINÉMA (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014 NOVOTEL PARIS

Plus en détail

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Bonjour, Vous trouverez dans ce document une présentation synthétique des différentes filières et formations répertoriées au titre des Actions Collectives Fafiec

Plus en détail

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique. Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route»

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique. Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route» Marketing stratégique : Du diagnostic au plan de marketing stratégique Préambule : La démarche mercatique «une feuille de route» La démarche mercatique - «une feuille de route» Modifier, ajuster mes axes

Plus en détail

Attrape-moi si tu peux

Attrape-moi si tu peux Attrape-moi si tu peux La révolution numérique change la donne et multiplie les opportunités de CONTACT. Env. 26h C est le temps passé sur internet par les Européens chaque mois. ¼ de ce temps est dédié

Plus en détail

MEDIAKIT. www.palacity.net 01/09/15. Une destination, un voyage...

MEDIAKIT. www.palacity.net 01/09/15. Une destination, un voyage... 01/09/15 MEDIAKIT Une destination, un voyage... 1 Palacity mediakit sept. 2015 Tout lʼunivers du tourisme et de la meeting industry > Le media MICE (Meetings/Incentive/ Conferences/Events) Palacity Le

Plus en détail

DESCARTES MEDIA LA CARTE POSTALE PUBLICITAIRE LE MEDIA TACTIQUE CHOISI PAR LE CONSOMMATEUR

DESCARTES MEDIA LA CARTE POSTALE PUBLICITAIRE LE MEDIA TACTIQUE CHOISI PAR LE CONSOMMATEUR DESCARTES MEDIA LA CARTE POSTALE PUBLICITAIRE LE MEDIA TACTIQUE CHOISI PAR LE CONSOMMATEUR LA CARTE POSTALE PUBLICITAIRE LE MEDIA TACTIQUE CHOISI PAR LE CONSOMMATEUR DESCARTES MEDIA Simple, directe et

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ. Agence Leitmotiv - tous droits réservés

CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ. Agence Leitmotiv - tous droits réservés CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ Contexte Ouverture du magasin il y a quelque mois Existence d un marché de masse en développement pour les produits BIO. Objectifs 2 axes prioritaires sont retenus

Plus en détail

www.audipresse.fr N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE?

www.audipresse.fr N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE? www.audipresse.fr #L ACTU N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE? #1 Le MULTI RE@DING se fait un nom! A u cours de la présentation des derniers résultats de l étude ONE au Pavillon Gabriel, le 21 mars dernier,

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013 ENFANCES CINEMA AU QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année / Cette évaluation a été rédigée d après l analyse des 158 réponses reçues sur les 591 questionnaires envoyés aux enseignants

Plus en détail