Marketing Deuxième Année ISC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marketing Deuxième Année ISC"

Transcription

1 Marketing Deuxième Année ISC Session d introduction Bénédicte BEQUAERT

2 Le point sur ce que vous avez fait en Fonctions produit marketing. Cible / segmentation Positionnement

3 Le point sur ce que vous avez fait en Les 4P : Prix Promo (pub) Produit marketing. Place

4 Le point sur ce que vous avez fait en 2 enseignements : marketing. Le Marketing, «c est pas du pipeau» Aller au-delà de l aspect rationnel : prendre en compte le côté émotionnel Descartes

5 Les succès marketing

6 Le poids des émotions

7 Ce que nous allons faire en deuxième année. Tout pour comprendre le consommateur! Les Etudes Marketing Semestre 1 12 séances de 1h30 Mesurer Comportements & Attitudes Le Comportement du Consommateur Semestre 2 12 séances de 1h30 Comprendre Les Comportements & Attitudes

8 Les études marketing Quand cela me servira? En entreprise au service études, mais aussi au service Marketing (utilisation quotidienne), au service Merchandising, Ventes, Service Consommateur, Service du Personnel. Si je travaille à la JE Si je veux monter ma boîte Dans plein de services en entreprise

9 L équipe Bénédicte BEQUAERT : Responsable du cours et 4 amphis Thierry SAINT-MARTIN (Nielsen) Intervenant sur les panels : 2 amphis L équipe de TD : Bénédicte BEQUAERT Raphaël DORNIER Gachoucha KRETZ Léïla LOUSSAIEF

10 Le contrat Moi : Mettre à disposition tout le matériel nécessaire à la réalisation de ce qui vous sera demandé Equité Vous : Examen final individuel : 50% de la note Etude Terrain en groupe : 50% de la note - Un rendu final - Des rendus intermédiaires Attention au contrat d assiduité!

11 Les études marketing : supports de cours DES AMPHIS : Les grandes lignes DES TD : Applications concrètes et coaching sur votre Etude Terrain DES DOCUMENTS : Polycopiés «boîte à outils»

12 Mes amphis : Les études marketing : Les amphis Séance 1 : Méthode et déroulement des Etudes de marché, Le projet d études Séance 2 : Le Quali Séance 3 : Le Quanti 1 => recueil des données Séance 4 : Le Quanti 2 => analyse des résultats T. Saint-Martin : Panels Séance 1 : Panels distributeurs Séance 2 : Panels consommateurs

13 Présentation générale des études de marché Le déroulement un exemple Le projet d études - les rubriques et comment les remplir?

14 C est quoi une étude de marché? Ensemble des méthodes permettant de recueillir et d analyser des informations pour améliorer la prise de décision en entreprise En amont de la décision En suivi de la décision

15 Des domaines d investigation variés A quel prix? Quelle pub?

16 Présentation générale des études de marché Le déroulement un exemple Le projet d études - les rubriques et comment les remplir? A vous de jouer!

17 4 Décision de l entreprise Les différentes étapes d une étude pas à pas 1 Le brief de l entreprise 2 Projet d étude 3 Réalisation de l étude

18 1 Le brief de l entreprise Le contexte Le camembert Le Rustique a communiqué en TV et en affichage avec une thématique «vaches heureuses» depuis 2001 jusqu en janvier Suite à des résultats décevants (post test AWAQS) obtenus sur la dernière année, la décision a été prise d abandonner cette thématique de communication. Des pistes ont déjà été pré testées via une méthodologie qualitative. Elles ont été rejetées, mais cette étude a mis en lumière un certain nombre d éléments à optimiser qui a permis d élaborer une nouvelle copy. L objectif initial de cette nouvelle copy est de répondre au problème d émergence de la publicité précédente (les vaches heureuses) en cassant les codes habituels de la communication sur les camemberts. Compte-tenu des risques liés à une telle stratégie publicitaire, une communication plus «classique» est également envisagée. rque - Volonté forte de communiquer dès mi-janvier 2007 en France avec

19 Le problème de la marque Marque Communiquer dès janvier 2007 à la TV avec un nouveau film : Impactant Bien attribué à la marque A l image de la marque (goût/impertinence) Utilisable pour l export

20 Cible Critère d âge respectant le profil âgé de notre clientèle. Coûts/Délais Coût à définir Délais : au plus tôt

21 Entre le brief et le projet 1 Le brief de l entreprise 2 Projet d étude Bien poser le problème de l étude qui découle du problème marketing Problème marketing : Efficacité de la publicité TV Problème de l étude : -efficacité comparée des différents scénarii sur la marque (mémorisation, attribution, image de la marque) - évaluation de chaque message : compréhension et agrément

22 Le projet d étude 2 Projet d étude Objectif(s) Méthodo Coûts/délais Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui?

23 Informations existantes : où? - Organismes professionnels : CESP, BVP, AACC, UDA - Instituts d études : SOFRES, TNS SECODIP, IPSOS, NIELSEN - Presse professionnelle généraliste et spécialisée : Points de vente LSA, Stratégies, Linéaires, Marketing Magazine - Annuaire : annuaire téléphonique, Kompass - Chambre de commerce et d industrie - Organisation de consommateurs : UFC - Syndicats professionnels - Organismes publics : INSEE, CREDOC, INED - Administrations publiques : ministères, ambassades = ETUDE DOCUMENTAIRE

24 Informations à collecter : Payantes : Panel : 100 KE/an Test de concept : 30 KE Délais : de 6 semaines à 6 mois La valeur d attention du film animatique (impact), l attribution à la marque Le Rustique, le contenu mémorisé (texte/ visuel), le message perçu sur le produit et la marque Le Rustique

25 Le projet d étude 2 Projet d étude Objectif(s) Méthodo Coûts/délais Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui?

26 Les 2 méthodologies d études «Les courses non, je vais à Carrefour. Je suis encore très ancienne dans ma façon de faire mes achats. C est moi qui choisis moi-même mon poisson. Je ne veux pas commander. Je n utilise Picard que pour les glaces. C est tout.» Où allez-vous faire des courses? Carrefour Auchan Intermarché Leclerc Simply market Autres

27 Les 2 méthodologies d études Quali Quanti Objectifs Phase Méthodologie Outils de recueil Type d information Pourquoi? Comment? Dans quelles conditions? Préliminaire, Exploratoire Entretien en profondeur, questions ouvertes Guide d entretien/questions ouvertes Riche Combien? Oui/Non? Ultime, en validation Questions courtes et fermées Questionnaire Synthétique (statistiques).

28 Le projet d étude Méthodo : Informations existantes Information à collecter Les outils de collecte (Quali/Quanti ou phases successives) Cible : auprès de qui? Quantitative Base par film testé : 100 interviews. Interviews réalisées en salles, sur recrutement dans la rue. Sur trois points de chute, Paris et deux villes de Province.

29 La question des cibles Etude des consommateurs ou utilisateurs? Les non utilisateurs m intéressent-ils? Marché actuel de la concurrence Marché actuel de l entreprise CONSOMMATEURS EFFECTIFS Qui consomment ou ont déjà consommé le produit Non consommateurs relatifs Qui ne consomment pas aujourd hui pour des raisons d âge, de revenus insuffisants Non consommateurs absolus Qui ne consommeront jamais le produit pour des raisons physiques et psychologiques 20 à 65 ans, femmes, acheteuses de camembert 20/34 ans : 30 % - 35/54 ans : 35% - 55/65 ans : 35 %

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! III ème partie : Outils de veille et de mesure de l attractivité du marché

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR.

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. PLANNINGS 2015 UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. Nielsen connaît les consommateurs. Personne n offre une plus grande compréhension de ce qu ils achètent et regardent. Nous innovons sans cesse pour apporter

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Mardi 16 septembre 2014 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2013-2014 L étude ONE, mise en place par Audipresse, a pour objectif principal de mesurer et

Plus en détail

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant 07/10/2013 1 Agenda Notre démarche Protocole d études & méthodologie Principaux résultats La perception de l échantillon gratuit par les

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

2A Classiques 2012-2013

2A Classiques 2012-2013 Modules de spécialisation et orientations proposés par le DFR Marketing - vente 2A Classiques 2012-2013 Les 5 orientations du DFR Marketing Orientation Relation Clients Les métiers liés à la vente (spécialisation

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001.

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001. PLAN DE COURS OBJECTIFS DU COURS Ce cours vise deux objectifs. Premièrement, fournir à l étudiant une base de connaissances concernant la façon dont une organisation peut fonctionner efficacement ; deuxièmement,

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles

La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles La consommation des fruits et légumes : déterminants et obstacles Pierre COMBRIS INRA, ALISS (Alimentation et Sciences Sociales) Sommaire 1. Evolution et niveau de la consommation des fruits et légumes

Plus en détail

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES Les activités de codification nécessitent un personnel technique et un personnel auxiliaire, avec en amont de la chaîne, l équipe de coordination et en aval, les équipes

Plus en détail

Attrape-moi si tu peux

Attrape-moi si tu peux Attrape-moi si tu peux La révolution numérique change la donne et multiplie les opportunités de CONTACT. Env. 26h C est le temps passé sur internet par les Européens chaque mois. ¼ de ce temps est dédié

Plus en détail

Customer Intelligence

Customer Intelligence Customer Intelligence Prenez le lead sur les données consommateur Partenaire Développement commercial Les 3 principaux challenges selon les Directions Marketing #1 Prise en compte du digital dans la relation

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Patrick NCHO Chef de projet Interactif et Marketing relationnel 06 13 08 73 85 / patrickncho@gmail.com

Patrick NCHO Chef de projet Interactif et Marketing relationnel 06 13 08 73 85 / patrickncho@gmail.com Patrick NCHO Chef de projet Interactif et Marketing relationnel 06 13 08 73 85 / patrickncho@gmail.com Book de mes réalisations en marketing éditorial, gestion de projets web, E-marketing, Marketing mobile,

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal)

Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal) Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal) Mardi 20 mars 2012 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2011 Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par l interprofession des médias et de

Plus en détail

www.audipresse.fr N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE?

www.audipresse.fr N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE? www.audipresse.fr #L ACTU N 1 QUOI DE NEUF CHEZ AUDIPRESSE? #1 Le MULTI RE@DING se fait un nom! A u cours de la présentation des derniers résultats de l étude ONE au Pavillon Gabriel, le 21 mars dernier,

Plus en détail

4 CHIFFRES À RETENIR

4 CHIFFRES À RETENIR Une baisse continue mais atténuée 4 CHIFFRES À RETENIR Recettes publicitaires totales (médias historiques + Internet + mobile + courrier publicitaire et ISA) 1 ER SEMESTRE 2014-2,6% S1 2014 vs S1 2013

Plus en détail

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier Année universitaire 2013/2014 Ecole de la Communication Semestre d automne La fin de la communication digitale M. Benjamin Lequertier Propos «Nabilla est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée,

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS.

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS. agencerkdz.com C O M M U N I C A T ICONSEIL,STRATÉGIE O N & É V É N E M E N TCOMMUNICATION I E L & ÉVÉNEMENTIEL TEL.: 021 63 0412-02163 03 97-021 63 21 94 - FAX: 02163 11 17 E-mail: info@agencerkdz.com

Plus en détail

Quelles tendances pour votre marketing points de vente 2010?

Quelles tendances pour votre marketing points de vente 2010? Salon du Marketing Points de vente - Les enjeux de la mesure de performance - avril 2010 Quelles tendances pour votre marketing points de vente 2010? Support conçu et mis à votre disposition par : 1 Salon

Plus en détail

HOME MEDIA, LA STRATÉGIE DE CONTACT ENRICHIE EN ÉMOTIONS

HOME MEDIA, LA STRATÉGIE DE CONTACT ENRICHIE EN ÉMOTIONS LA REGIE DU HOME MEDIA HOME MEDIA, LA STRATÉGIE DE CONTACT ENRICHIE EN ÉMOTIONS Découvrez l efficacité de la régie des médias choisis Courrier adressé, imprimé publicitaire, e-mails, SMS Il est des médias

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés...

Sommaire. Introduction à la 11 e édition... Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1. Première partie Étudier les marchés... Sommaire Introduction à la 11 e édition... X Chapitre 1 Le rôle du marketing est de créer de la valeur... 1 Section 1 Qu est-ce que le marketing?... 2 Section 2 Comment le marketing crée de la valeur...

Plus en détail

Vers une TRANSFORMATION DIGITALE. de l industrie agroalimentaire

Vers une TRANSFORMATION DIGITALE. de l industrie agroalimentaire Vers une TRANSFORMATION DIGITALE de l industrie agroalimentaire Problématique L industrie agroalimentaire fait face à une multitude de défis dont le principal est de mener à bien sa première mission :

Plus en détail

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langues d enseignement

Plus en détail

Marketing Mesure de l utilité des points de contact

Marketing Mesure de l utilité des points de contact Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Magasins d optique» Pour & Paris, le 22 Août 2012 Pauline Lermigeaux 01 53 00 92 89 Olivier Goulet 01 53 00 92 84 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Plus en détail

Relations Commerciales Chapitre 3 Créer des contacts

Relations Commerciales Chapitre 3 Créer des contacts Un prospect est un client potentiel. Lorsque l on contacte le prospect, il faut opter pour un angle d attaque (prétexte fondé pour prise de contact), montrer que l on ai renseigné sur l annonceur et lui

Plus en détail

ATELIER 2 PERSONNALISER ET SCÉNARISER FIDÉLISATION EN FONCTION DU COMPORTEMENT CLIENT

ATELIER 2 PERSONNALISER ET SCÉNARISER FIDÉLISATION EN FONCTION DU COMPORTEMENT CLIENT ATELIER 2 PERSONNALISER ET SCÉNARISER LES PROGRAMMES DE FIDÉLISATION EN FONCTION DU COMPORTEMENT CLIENT Avec le témoignage de : Nicolas BREZET, Directeur CRM & Internet International - L ORÉAL Pierre BLANCHON

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP)

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) Appel à candidatures pour la sélection d un consultant «concepteur de contenus» (Guide du coach et livret du bénéficiaire) pour une session de coaching

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

1 INFORMATION - INFORMATIQUE. 11 Systèmes d'information gestion des connaissances, knowledge management

1 INFORMATION - INFORMATIQUE. 11 Systèmes d'information gestion des connaissances, knowledge management p.1 1 INFORMATION - INFORMATIQUE 10 Sciences cognitives aspects fondamentaux 11 Systèmes d'information gestion des connaissances, knowledge management 110 Intelligence économique veille économique, stratégique,

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

LE MARKETING OPERATIONNEL

LE MARKETING OPERATIONNEL LE MARKETING OPERATIONNEL Recherche documentaire Juin 2001 PROCOM Le marketing opérationnel en France 2 1- Définitions : En 1999, la délégation Marketing direct de l AACC se transformait en délégation

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire)

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Alexia ENGELHARD Nom Poste Société Le métier Olivier HEMMERY Chef de produit Glaces et Sorbets Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Olivier HEMMERY assure la coordination et le suivi

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

Les études qualitatives dans le secteur associatif. Chris Olivier 18 décembre

Les études qualitatives dans le secteur associatif. Chris Olivier 18 décembre Les études qualitatives dans le secteur associatif Chris Olivier 18 décembre Le secteur associatif, la philanthropie, le don Le fundraising Les études auprès de donateurs Motivations et freins des grands

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert

LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert LE MARKETING B TO B OU LE MARKETING APPLIQUE AUX BIENS ET SERVICES INDUSTRIELS ET PROFESSIONNELS Armand Dayan, 2003, Vuibert Le Marketing B to B c'est trouver la démarche marketing et les outils applicables

Plus en détail

PROMO INTER FRANCE ORGANISATION 2005

PROMO INTER FRANCE ORGANISATION 2005 PROMO INTER FRANCE ORGANISATION 2005 Promo Inter France 2005 1 Promo Inter France se restructure en 2005 et s adapte à l évolution des marchés. UN COMITE DE DIRECTION QUI PILOTE JCF PDG S.CHINAPPI D.A.F

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour Orange et M6 lors du lancement de M6 Mobile by Orange 1 L'enjeu pour France Télécom lors de ce lancement : surprendre et séduire les adolescents Une cible qui décode la publicité

Plus en détail

Hélène Douville Accélératrice de succès

Hélène Douville Accélératrice de succès Hélène Douville Accélératrice de succès Fondatrice & Présidente de Groupe conseil DCA 1997 Formation Coaching Conférence 1. Vente et développement d affaires 2. SAC-Expérience client 3. Gestion d équipe

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION MASTER MANAGEMENT PARCOURS MARKETING ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2 Présentation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Avant-propos Le cabinet d expertise-comptable SODRACO existe depuis 1974 et fêtera donc en 2014 ses 40 ans. Il a été fondé par Alain

Plus en détail

Le Diagnostic de communication. Communiquance

Le Diagnostic de communication. Communiquance Le Diagnostic de communication Diagnostic et audit Historique de l Audit / Diagnostic Organisation des missions - Finalités - Objectifs Audit interne/externe Les variables classiques - quanti / quali Scores

Plus en détail

Microsoft Excel : tables de données

Microsoft Excel : tables de données UNIVERSITE DE LA SORBONNE NOUVELLE - PARIS 3 Année universitaire 2000-2001 2ème SESSION SLMD2 Informatique Les explications sur la réalisation des exercices seront fournies sous forme de fichiers informatiques.

Plus en détail

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Chèr Collègue : 25 Mars 2005 Dans le cadre de sa stratégie CRM, PANALPINA WORLD TRANSPORT, vous propose de participer à une enquête sur le CRM.

Plus en détail

Vendre à la grande distribution

Vendre à la grande distribution Claude CHINARDET Vendre à la grande distribution 3 e édition, 1999, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3147-8 CHAPITRE 3 Identifier et optimiser votre commercial mix : la règle des 4C Il est aussi noble de tendre

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE 1ère par(e : percep(on & usages du courrier 1 CATÉGORIE : ETUDE CIBLE FAMILLE : PERCEPTION & USAGES DU COURRIER ETUDE DIGITAL INFLUENCERS

Plus en détail

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing et Vente Spécialité

Plus en détail

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice En 1997, dans le cadre de son programme de recherche, APG

Plus en détail

SÉQUENCE 06 L ACTIVITÉ COMMERCIALE... 146 CHAPITRE 7 ESPRIT ET DÉMARCHE MERCATIQUE... 146

SÉQUENCE 06 L ACTIVITÉ COMMERCIALE... 146 CHAPITRE 7 ESPRIT ET DÉMARCHE MERCATIQUE... 146 SÉQUENCE 06 L ACTIVITÉ COMMERCIALE... 146 CHAPITRE 7 ESPRIT ET DÉMARCHE MERCATIQUE... 146 A. L ESPRIT MERCATIQUE... 148 1. Historique du marché... 148 2. Définition et état d esprit de la mercatique...

Plus en détail

Grossesse et incontinence urinaire

Grossesse et incontinence urinaire Point sur la connaissance et la perception des femmes Femmes enceintes âgées de 20 à 45 ans 1er Juin 2005 Conférence de presse 68 GJ 31 TNS Sofres Healthcare 1 Échantillon 300 femmes enceintes âgées de

Plus en détail

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ En partenariat avec Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS 4 MÉMENTO Dans le cadre d un projet d étude collectif, notre promotion a effectué un

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES MAI 2007 TABLE DE MATIERES 1. FICHE TECHNIQUE 3 1.1. Objet 3 1.2. Méthode 3 1.3. Questions et analyses exclusives 3 1.4. Rapport

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Communication et management des médias

Communication et management des médias Communication et management des médias CENTRE DE COMPETENCES : Compétition et Compétitivité DISCIPLINE : Communication Marketing Stratégie DUREE (en heures) : 30 H CREDITS ECTS : 5 EFFECTIF : 12-15 10

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

www.mediasurvey-dz.com Présentation de l agence

www.mediasurvey-dz.com Présentation de l agence www.mediasurvey-dz.com Présentation de l agence Présentation de l agence Agence de communication globale (360 ). Un conseil 100 % local, une expertise média en développement depuis 2011. Différents pôles

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue 2014/2015 UE1 MARKETING OPÉRATIONNEL/CONCEPTS ET MÉTHODES Ouidade Sabri Familiariser les étudiants aux principaux concepts marketing; Comprendre

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration

Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d administration Évaluation périodique du programme MBA coop Résumé Faculté d admini istration Mai 2012 1 Le programme de maîtrise en administration des affaires, cheminement coopératif (MBA Coop) de la Faculté d administration

Plus en détail

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études 27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr Master Marketing et Études REVENIR À NOTRE VOCATION PREMIÈRE Hervé Crès, Directeur adjoint, Directeur des études et de la scolarité

Plus en détail