RÉHABILITATION ET EXTENSION DE LA NEF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉHABILITATION ET EXTENSION DE LA NEF"

Transcription

1 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND ANGOULEME RÉHABILITATION ET EXTENSION DE LA NEF DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE SÉCURITÉ INCENDIE PARIS, le 10 octobre 2003 édition 1 Maître de l'ouvrage Communauté d Agglomération du Grand ANGOULÈME tél. : fax : , boulevard Besson Bey F ANGOULÈME CEDEX mél : Architectes A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS tél. : fax : Ivan FRANIC. Michel GARCIN. Architectes D.E.S.A. mél : 23, rue des Grands Augustins - F PARIS Inscription à l'ordre des Architectes : Numéro 491 (Ile-de-France) / Numéro U.E. : FR Acousticien Bureau d'études Économiste Coordonnateur S.P.S. Bureau de contrôle Bureau VÉRITAS tél. : fax : , boulevard de Bretagne - F ANGOULÈME

2 SÉCURITÉ INCENDIE 1 PROGRAMME ÉTAT DES LIEUX PROJET DISPOSITIONS GÉNÉRALES ACTIVITÉS EXERCÉES DANS L'ÉTABLISSEMENT TEXTES RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES EFFECTIF ADMISSIBLE SALLE DE SPECTACLES, LOGES CAFÉ PLATE-FORME «MIR» STRUCTURE DE RÉPÉTITION DÉGAGEMENTS ADMISSION DES HANDICAPÉS CLASSEMENT PROPOSÉ IMPLANTATION, DESSERTE : ACCESSIBILITÉ DES SECOURS ISOLEMENTS ISOLEMENT EXTERNE PAR RAPPORT AUX TIERS...6 Sans objet ISOLEMENT INTERNE : RÉSISTANCE AU FEU GÉNÉRALITÉS SALLES DE CLASSE DE MUSIQUE (STUDIOS) SALLE DE SPECTACLES LOCAUX À RISQUES PARTICULIERS : LRM Locaux non techniques existants Locaux non techniques à créer Local technique «ventilation» LOCAUX À RISQUES PARTICULIERS : LRI AUTRES LOCAUX (SANITAIRES, BUREAUX) ESPACE DE COORDINATION «E» TOITURE Bâtiment existant Extension à créer AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS, DÉCORATION ET MOBILIER DÉSENFUMAGE DÉSENFUMAGE MÉCANIQUE DES LOCAUX DÉSENFUMAGE NATUREL DES LOCAUX Salle de spectacle Hall d accueil D1 «Atrium» Distributions horizontales Cages d escalier encloisonnées Office de réchauffage D Autres locaux CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D'AIR...9 Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 2 / 12

3 7.1 CHAUFFAGE CONDITIONNEMENT D AIR VENTILATION Généralités Salle de spectacle Office de réchauffage Studios Autres locaux GAZ OFFICE DE RÉCHAUFFAGE CHAUFFERIE INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES «CUISINE» OFFICE DE RÉCHAUFFAGE ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES PHYSIQUES EN FAUTEUIL ROULANT ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ MOYENS DE LUTTE CONTRE L'INCENDIE ET MOYENS DE SECOURS MATÉRIEL, ÉQUIPEMENTS CONSIGNES DÉTECTION INCENDIE, ALARME, ALERTE...11 Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 3 / 12

4 1 PROGRAMME 1.1 ETAT DES LIEUX SÉCURITÉ INCENDIE Les travaux sont à réaliser sur le site de la Nef à ANGOULÈME : - à l intérieur d un bâtiment existant comportant un corps principal, - dans un bâtiment à créer en extension adossée au bâtiment existant et relié par une verrière. 1.2 PROJET Les travaux concernent la réhabilitation du bâtiment existant et la construction d'un nouveau bâtiment. Le programme de la Nef regroupe les activités suivantes :. salle de spectacles avec espace scénique intégré (scène démontable). studios de répétition musicale. café - bar, office de réchauffage, plonge - laverie et locaux annexes. espace internet, centre d information (plate-forme MIR). loges pour artistes. administration. locaux techniques. 2 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2.1 ACTIVITES EXERCEES DANS L'ETABLISSEMENT Il est envisagé un classement en type N pour le café - bar, type L pour la salle pouvant être exploitée en salle de diffusion (art L1 c), type R (enseignement) pour les studios de répétition musicale. 2.2 TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES. Arrêté du 25 juin 1980 modifié Dispositions du règlement de sécurité applicable aux établissements recevant du public. Arrêté du 12 décembre 1984 modifié type L Dispositions particulières du règlement de sécurité applicable aux salles à usage d'audition, de conférence, de réunions de spectacles ou à usages multiples. Arrêté du 21 juin 1982 modifié type N Dispositions particulières du règlement de sécurité applicable aux restaurants, cafés, brasseries, débits de boisson, bars. Arrêté du 04 juin 1982 modifié type R Dispositions particulières du règlement de sécurité applicable aux établissements d'enseignement, colonies de vacances. Code du Travail Dispositions applicables aux maîtres d'ouvrage (art. R ) 2.3 EFFECTIF ADMISSIBLE SALLE DE SPECTACLES, LOGES L'effectif sera calculé sur la base des dispositions de l'article L3-1.C de l'arrêté du 12 décembre 1984 modifié. En application de l'art. L3 :. salle de diffusion 201 m 2 3 pers/ m personnes. emprise scène amovible 1 et régies 41 m 2 3 pers/ m personnes. musiciens (dans les loges) déclaration 30 personnes. personnel salle de diffusion déclaration 12 personnes 1 L estrade (scène) est partiellement amovible. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 4 / 12

5 2.3.2 CAFÉ L'effectif sera calculé sur la base des dispositions de l'article N2 - a) de l'arrêté du 21 juin 1982 modifié, soit 1 personne par mètre carré (restauration assise).. salle de consommation D m 2 1 pers/ m 2 62 personnes. hall D m 2 1 pers/ m 2 63 personnes. espace internet 21 m 2 1 pers/ m 2 21 personnes. personnel café-bar déclaration 5 personnes PLATE-FORME «MIR» La salle multimédia représente une surface de 23 m 2. Des aménagements fixes (plans de travail pour les ordinateurs) sont aménagés le long des murs principaux et l effectif sera déterminé par le chef d'établissement en fonction du nombre d ordinateurs. Le centre de ressources - documentation représente une surface de 24 m 2. Des aménagements fixes (plans de travail pour les ordinateurs) sont aménagés le long des murs principaux et l effectif sera déterminé par le chef d'établissement. Sur déclaration du chef d'établissement.. personnel bureaux 13 m 2 déclaration 5 personnes. espace multimédia 23 m 2 déclaration 12 personnes. centre de ressource 24 m 2 déclaration 12 personnes STRUCTURE DE RÉPÉTITION L'effectif sera calculé sur la base des dispositions de l'article R2 de l'arrêté du 04 juin 1982 modifié. Sur déclaration du chef d'établissement.. studio de répétition C11 déclaration 10 personnes. studio de répétition C12 déclaration 10 personnes. studio de répétition C13 déclaration 19 personnes. studio de répétition C14 déclaration 19 personnes. studio de répétition C15 déclaration 10 personnes. personnel structure de répétition déclaration 5 personnes. personnel administratif déclaration 8 personnes Effectif total de l établissement = 627 personnes 2.4 DEGAGEMENTS Exigence réglementaire selon article CO sorties totalisant 7 Unités de Passage (UP). Repérage des sorties : S1 : local FA1 accès salle : 2 UP S2 : local FA21 salle : 2 UP S3 : local FA4 - dégagement scène : 2 UP S5 : local D21 - salle de consommation : 1 UP S6 : local FC1 accès studios : 3 UP S7 : local D1 hall d accueil : 3 UP S8 : local FC2 dégagement studios : 2 UP 2 Effectif dans le hall D1 : lors de l exploitation «concerts», l effectif du hall d accueil D1 sera inclus dans l effectif pouvant être admis dans la salle de spectacles A21. Il n y a donc pas lieu de le reprendre dans la détermination de l effectif calculé en occupation «restauration». Lors de l exploitation séparée de l entité D (bâtiment créé : espace d accueil, de rencontre et de convivialité), il peut être envisagé la mise en place de tables et chaises et l affectation de l espace D1 en extension de la salle de consommation D21. L effectif sera donc calculé sur la base de 1 personne / m 2. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 5 / 12

6 Le local catering réunions E22 de l étage comportera une sortie de 0,90 m (dégagement normal) 2.5 ADMISSION DES HANDICAPES Ensemble des locaux ouverts au public situés de plain-pied ou accessibles par rampe "handicapés physiques" (loge HP donnant directement sur la scène par une rampe S3). L'effectif de personnes handicapées physiques ne dépassera pas le seuil fixé à l'article GN CLASSEMENT PROPOSE Établissement Recevant du Public de 3 ème catégorie de type L comportant des activités de type N et de type R. 3 IMPLANTATION, DESSERTE : ACCESSIBILITÉ DES SECOURS Le site est accessible de la manière suivante : au sud : voirie accessible aux engins de lutte contre l incendie donnant sur les façades du bâtiment créé, sur la verrière créée et l ancien bâtiment. Les sorties S1, S7, S6 sont de plain-pied. L accès véhicule débouche sur une voie publique de desserte du site. à l ouest : voirie accessible aux engins de lutte contre l incendie donnant sur la façade du bâtiment créé. La sortie S5 est de plain-pied, la sortie S4 donne sur un quai de déchargement doublé d un escalier ES6. au nord : voirie accessible aux engins de lutte contre l incendie donnant sur la façade du bâtiment créé. La sortie S3 donne sur une rampe pour les personnes à mobilité réduite (bâtiment existant). La sortie S8 est en provenance de l étage du bâtiment créé. 4 ISOLEMENTS 4.1 ISOLEMENT EXTERNE PAR RAPPORT AUX TIERS Sans objet. 4.2 ISOLEMENT INTERNE : RESISTANCE AU FEU GÉNÉRALITÉS L'établissement occupe entièrement le bâtiment, le plancher bas du niveau le plus haut est situé à moins de 8 m. Les exigences suivantes seront respectées pour le bâtiment réaménagé et pour le bâtiment créé en extension : Structure SF o 1/2 H - Plancher : CF o 1/2 H (CO 12). Les locaux de rangement seront CF o 1 H avec bloc-porte CF o 1/2 équipé d un ferme-porte SALLES DE CLASSE DE MUSIQUE (STUDIOS) Mode de réalisation et degré de résistance au feu des studios :. murs en blocs-béton pleins ou voiles en béton armé d'épaisseur 20 cm : SF o 2 H et CF o 2 H (degré de résistance au feu supérieur au degré exigible). planchers hauts et bas en béton armé d'épaisseur 20 cm : SF o supérieure à 1 H et CF o supérieure à 1 H (degré de résistance au feu supérieur au degré exigible). bloc-porte CF o 1/2 H + ferme-porte SALLE DE SPECTACLES Mode de réalisation et degré de résistance au feu des parois : cloisonnement traditionnel. Sans changement.. parois en pierre d'épaisseur 50 à 60 cm : SF o 2 H et CF o 2 H (degré de résistance au feu supérieur au degré exigible). plancher bas : dalle en béton armé sur voûtes en pierre.. plancher haut : sans changement.. séparatif entre salle de spectacle et zone Nord de déchargement : paroi coupe-feu 1 H et portes coupe-feu 1/2 H.. séparatif entre salle de spectacle et dégagement FA2 : paroi coupe-feu 1 H et porte coupe feu 1/2 H.. séparatif entre salle de spectacle et hall : paroi coupe-feu 2 H, sas équipés de 2 blocs-portes PF 1/2 H + ferme-porte. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 6 / 12

7 . séparatif entre scène et zone de distribution A110 : paroi coupe-feu 2 H, porte coupe feu 1 H.. séparatif entre salle de spectacle et dégagement FA5 : paroi coupe-feu 1H. et porte coupe feu 1/2 H ou sas avec portes pare-flamme 1/2 H + ferme-porte. séparatif entre dégagement FA2 et sanitaires publics : paroi coupe-feu 1/2 H LOCAUX À RISQUES PARTICULIERS : LRM Locaux non techniques existants Local gradateur A114 : locaux à risque moyen (art. CO 28 2). Mode de réalisation et degré de résistance au feu :. murs existants en pierre et cloisonnement intérieur complémentaire en blocs-béton pleins d'épaisseur 10 cm + enduit : SF o 1 H et CF o 1 H. bloc-porte CF o 1/2 H + ferme-porte. bloc-porte de l office de réchauffage donnant vers le restaurant PF o 1/2 H + ferme-porte (art. GC14). plancher bas à créer : dalle en béton armé d'épaisseur environ 20 cm CF o 1 H (minimum).. plancher bas existants : dallage en béton sur terre-plein Locaux non techniques à créer Rangement backline 1 A111, rangement A113, réserve D32, lingerie D33, nodal D34, rangement produits d entretien A113, consigne instruments C33, local entretien C33 : locaux à risque moyen (art. CO 28 2) Mode de réalisation et degré de résistance au feu :. murs existants en pierre et cloisonnement intérieur complémentaire en blocs-béton pleins d'épaisseur 10 cm + enduit : SF o 1 H et CF o 1 H. bloc-porte CF o 1/2 H + ferme-porte. bloc-porte de la cuisine donnant vers le restaurant PF o 1/2 H + ferme-porte (art. GC14). plancher bas à créer : dalle en béton armé d'épaisseur environ 20 cm CF o 1 H (mini.).. plancher bas existants : dallage en béton sur terre-plein Local technique «ventilation» Plancher à rendre coupe feu 1 H sur toute sa surface. Parois coupe feu 1H. Sas à l entrée du local avec porte coupe feu 1/2 H. Prévoir l isolation entre le local technique et les fermes. Prévoir la pose du caisson d extraction sur le plancher créé LOCAUX À RISQUES PARTICULIERS : LRI Chaufferie G1 existante : locaux à risque important (art. CO 28 1) Des travaux de protection contre l incendie seront prévus afin de respecter les degrés de résistance au feu requis :. bloc-porte CF o 1 H + ferme-porte. plancher haut à rendre CF o 2 H par flocage ou enduit plâtre.. ventilation haute à sortir en toiture avec encoffrement CF plus VH à reprendre dans la traversée du 1 er étage et des combles AUTRES LOCAUX (SANITAIRES, BUREAUX) Mode de réalisation et degré de résistance au feu:. bâtiment à créer -murs en maçonnerie traditionnelle (blocs béton ou voile béton) et cloisonnement en plaques de plâtre à face cartonnée BA 13 sur ossature métallique type PLACOPLATRE. -planchers bas : plancher collaborant sur bac acier ou préfabriqué avec protection en sous-face si nécessaire. L espace bureaux de l étage desservi par le dégagement E21 sera isolé du reste de l établissement par des parois de degré CF 1 H. Les blocs-portes présenteront un degré PF 1/2 H.. bâtiment existant (réaménagements partiels) - cloisonnement en plaques de plâtre à face cartonnée BA 13 sur ossature métallique type PLACOPLATRE. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 7 / 12

8 -planchers bas : dallage sur terre plein ESPACE DE COORDINATION «E» Mode de réalisation et degré de résistance au feu :. murs en blocs-béton pleins ou voiles en béton armé d'épaisseur 20 cm : SF o 2 H et CF o 2 H (degré de résistance au feu supérieur au degré exigible de 1 H) et murs en maçonnerie : CF 1 H. planchers hauts et bas en béton armé d'épaisseur 20 cm : SF o supérieure à 1 H et CF o supérieure à 1 H (degré de résistance au feu supérieur au degré exigible). bloc-porte CF o 1/2 H + ferme-porte vers le dégagement FC2 et la passerelle FE TOITURE Bâtiment existant Sans changement (tuiles) Extension à créer Toiture terrasse (dont une zone sera partiellement accessible face à l espace de repos jusqu à l emprise du lanterneau de l office de réchauffage Dalles sur plots (M0) sur dalle en béton constituant un support M0 non isolant. Emprise des studios Habillage en zinc sur dalles rampantes en béton constituant un support M0 non isolant. Parties courantes Étanchéité autoprotégée de réaction au feu M3 (art. CO 17 2) sur dalle en béton constituant un support M0 non isolant avec protection par couche de gravillons. 5 AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS, DÉCORATION ET MOBILIER Nature et réaction au feu (classement «M» ou équivalent réglementaire selon les dispositions de l arrêté du revêtements muraux des locaux et dégagements : peinture sur plaques de plâtre à face cartonnée : M2, murs existants en pierre, carrelage : M0. revêtements peinture des plafonds en plaques de plâtre à face cartonnée : M1. plafonds suspendus en dalles 60 cm x 60 cm : M1. agencement principal, gros mobilier, cloison acoustique mobile : M3. panneaux muraux acoustiques : M4. revêtements de sols souples collés (dalles p.v.c., caoutchouc) : M4. isolants contenus dans les plenum : M1. 6 DÉSENFUMAGE 6.1 DESENFUMAGE MECANIQUE DES LOCAUX Sans objet. 6.2 DESENFUMAGE NATUREL DES LOCAUX Les dispositions de l'article 6.2 de l'instruction technique 246 seront appliquées : Salle de spectacle La surface de la salle de spectacle est inférieure à 300 m 2 (environ 260 m 2 ). Elle ne nécessite pas de désenfumage. Toutefois, 2 dispositifs de désenfumage sont existants et seront révisés. Ils sont judicieusement implantés, l un au-dessus de la cage de scène, l autre vers le fond de la salle et sont commandés chacun par un déclencheur manuel (DM) situé au droit d une issue Hall d accueil D1 «Atrium» Le hall accueil peut être considéré comme un «petit atrium» selon le paragraphe de l instruction technique n 263. Il est équipé d un désenfumage de surface égale à 2 m2. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 8 / 12

9 Surface libre = ouverture 60. L amenée d air se fera par les portes d entrée. La commande se fera au droit de la porte principale d accès des secours (S7) Distributions horizontales Au rez-de-chaussée Le dégagement FA2 de 9 m est à désenfumer, l entrée d air est à prévoir par gaine verticale en provenance de la toiture. Le dégagement FB1, non encloisonné se désenfume par les locaux B1.1 et B1.3 Le dégagement A110 sera désenfumé par ouverture des portes. Prévoir une porte de fermeture en bas de l escalier. Le dégagement FD1 de 15 m est à désenfumer, l entrée d air se fera par la porte. Au 1 er étage Le dégagement FA5 de 9 m est à désenfumer, l entrée d air est à prévoir par gaine verticale en provenance de la toiture. Le dégagement FC2 est à désenfumer séparément de l atrium l entrée d air peut se faire par la porte du bas. Le dégagement E21 est à désenfumer, l entrée d air se fera par la toiture Cages d escalier encloisonnées Le désenfumage se fera naturellement par un exutoire de surface géométrique de 1,00 m 2 implanté en toiture de chaque cage d escalier ES1 (existant), ES Office de réchauffage D31 L office de réchauffage se situe en rez-de-chaussée, tous les murs sont aveugles. Il a une superficie de moins de 100 m 2. La puissance installée est inférieure à 20 kw et ne nécessite pas le respect des articles GC de l arrêté du 25 juin La cuisine ne nécessite pas désenfumage. L amenée d air se fera par ouverture des portes entre l espace extérieur et le dégagement FD1 et entre le dégagement FD1 et la cuisine. Il sera par ailleurs prévu une hotte d extraction de 750 m 3 /h avec amenée d air directe par le double flux Autres locaux Sans objet. Les locaux disposent d'ouvrants en façade. 7 CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D'AIR 7.1 CHAUFFAGE La chaufferie sera conservée dans le local technique G1(chaudière de puissance 170 kw). Cette chaufferie alimentera le présent projet. La ventilation haute sera refaite entièrement avec sortie en toiture et encoffrement en gaine. La ventilation haute actuelle réalisée dans la menuiserie sera évacuée et la menuiserie sera rebouchée. Le conduit de fumée non visité sera remplacé dans ces parties non conformes. Le plancher haut de la chaufferie sera protégé coupe-feu 2 H. 7.2 CONDITIONNEMENT D AIR Studios : rafraîchissement de l'air des studios par système VRV à unité de condensation centralisée implanté en terrasse et distribution en toiture à l aplomb des locaux. Salle de spectacles : rafraîchissement de l'air de la salle de spectacles par centrale implantée dans un local technique en sous-sol. Le rafraîchissement d été et le réchauffage d hiver se fera sur le principe des puits canadiens en faisant transiter l air non gainé dans les caves vers un local ventilation situé en cave sous la scène. Ce local «ventilation» sera isolé du reste des caves par une paroi coupe feu 1/2 H et un clapet coupe-feu 1/2 H en traversée. Un clapet coupe-feu 1/2 H sera installé en traversée de plancher vers l espace sous scène. L air sera diffusé par l intermédiaire d une grille en façade de scène. Les gaines de ventilation pénétrant dans le volume "salle - scène" seront équipées de clapets coupe-feu de degré 1/2 H avec procès-verbal afin de respecter l'isolement du local. L extraction se fera dans un local ventilation situé au 2 ème étage au dessus des loges dont l isolement au feu sera réalisé par rapport aux loges, à la structure bois. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 9 / 12

10 S agissant d un local rendu conforme à la réglementation, aucun clapet coupe-feu n est nécessaire entre la salle et le local ventilation. Les réseaux comporteront une coupure d urgence de ventilation conformément aux dispositions de l article CH 34. L arrêt de la ventilation pourra se commander de 2points de l établissement à définir. Les réseaux comporteront des clapets coupe-feu implantés conformément aux dispositions de l article CH Sanitaires : ils seront équipés d une ventilation mécanique contrôlée. 7.3 VENTILATION Généralités Sauf pour la salle de spectacle, les studios, les loges du 1 er en double flux séparé, les extractions de locaux à pollution spécifique la ventilation double-flux est générale. Les bureaux sont en simple flux Les autres espaces seront considérés comme une zone accessible au public et est traitée comme telle. Des registres permettront de commander la ventilation par zones. Une récupération d énergie sera installée sur le caisson d extraction général Salle de spectacle Voir conditionnement d air. La régulation fera varier le débit d air entre une position minimum imposée par le gestionnaire de la salle en fonction du nombre de personne réellement dans la salle et une position automatique nécessaire pour chauffer ou rafraîchir la salle. La ventilation double flux est indépendante du reste de l établissement Office de réchauffage L air neuf proviendra de la centrale double flux générale, directement en cuisine et sans transiter par la salle du café. (de manière à simplifier le réglage manuel des pressions, à éviter les clapets coupe-feu). L air extrait se fera au travers d une petite hotte au-dessus du piano et sera à 2 vitesses Studios La ventilation sera de type «double flux individuelle» par studio. Il sera prévu, soit de raccorder la ventilation des studios à la ventilation double-flux générale, soit de mettre en œuvre en lieu et place des cassettes, des ventilo-convecteurs capables de traiter l air neuf. Dans le cas de ventilation individuelle, aucun clapet coupe feu n est nécessaire. En cas de connexion à la ventilation générale, il conviendrait d installer des registres, des clapets coupe feu à chaque traversée de cloison. Que ce soit en ventilation individuelle oui collective, les pièges à son seront nécessaires Autres locaux La ventilation sera double flux dans les locaux de réunion, bar et accueil, espace multimédias, centre de ressource - documentation et simple flux dans le bureaux et loges. 8 GAZ 8.1 OFFICE DE RECHAUFFAGE La cuisine ne sera pas équipée de gaz. 8.2 CHAUFFERIE La conduite de gaz est existante et aux normes. En cas de nécessité, Gaz de France remettra le poste de détente aux normes. 9 INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Les installations seront réalisées conformément aux dispositions des articles EL & EC et de la norme NF.C Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 10 / 12

11 Les installations seront alimentées par un branchement EDF basse tension aboutissant dans le local principal BT existant qui sera conservé. Les protections des installations seront regroupées par zone, dans des tableaux placés à l intérieur de celles-ci, qui seront installés dans des gaines et locaux techniques dont les caractéristiques seront conformes aux prescriptions de l article EL 5. Les installations desservant les locaux et dégagements non accessibles au public seront commandées et protégées indépendamment de celles desservant les locaux et dégagements accessibles au public. L éclairage normal des locaux pouvant recevoir plus de 50 personnes sera alimenté par 2 circuits distincts, de façon que la défaillance d un élément constitutif n est pas pour effet de priver intégralement ce local d éclairage normal. De plus un tel local ne pourra être plongé dans l obscurité totale à partir de dispositifs de commande accessibles au public ou aux personnes non autorisées. 10 «CUISINE» OFFICE DE RÉCHAUFFAGE L office de réchauffage «cuisine» est situé dans le local D31. Les appareils de cuisson fonctionneront à l électricité. La puissance électrique totale des appareils installés sera inférieure à 20 kw. Les dispositions des articles GC ne sont pas applicables. 11 ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES PHYSIQUES EN FAUTEUIL ROULANT Dans l ensemble de l établissement, les prestations sont offertes de plain-pied ou accessibles par un ascenseur adapté. Chaque local est accessible au public. Des locaux seront aménagés spécifiquement : une loge pour artiste accessible depuis la cour et reliée à la scène par une rampe, des locaux sanitaires pour le public et le personnel Les blocs-portes auront un passage libre de 0,90 m, 1,40 m et 1,80 m de passage libre selon le cas. 12 ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ L'éclairage de sécurité sera assuré par une source centralisée (1 heure d'autonomie) qui alimentera les luminaires d'évacuation et les luminaires d'ambiance fluorescents ou incandescents. L'éclairage de sécurité de la salle de spectacles pourra être mis en arrêt à partir de la régie pour tenir compte des exigences de l'activité, mais la remise en service se fera automatiquement en cas d'alarme. Le déclenchement de l'alarme provoquera la mise en marche de l'éclairage normal. 13 MOYENS DE LUTTE CONTRE L'INCENDIE ET MOYENS DE SECOURS 13.1 MATERIEL, EQUIPEMENTS Des extincteurs à eau pulvérisée (au moins 6 litres) seront implantés à raison d'un appareil par surface de 250 m 2 ou fraction (distance entre appareils inférieure à 15 m) et d'un appareil par étage. Des extincteurs appropriés aux risques spécifiques (CO2) seront implantés dans les locaux techniques et dans la cuisine et à proximité des réserves. Un poteau d incendie existe à une distance inférieure à 400 m, est accessible depuis la voie publique CONSIGNES Les dispositions suivantes seront prévues : Affichage des plans et des consignes : conformément aux normes les concernant. Affichage des panneaux d'interdiction de fumer dans les locaux techniques (art. L 89) DETECTION INCENDIE, ALARME, ALERTE Le Système de Sécurité Incendie (S.S.I.) sera de catégorie E. L'établissement disposera de plusieurs lignes téléphoniques. L alerte se fera par le téléphone urbain. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 11 / 12

12 Le fonctionnement de l'alarme générale doit être précédé automatiquement de l'arrêt de la sonorisation et de la remise en lumière normale de la salle. L'établissement sera équipé d'un dispositif d'alarme sonore de type B.A.A.S. (Blocs Autonomes d Alarme Sonore) avec message d'évacuation préenregistré. Ivan FRANIC Michel GARCIN - A.s.A. ARCHITECTES ET ASSOCIÉS édition ENSOSP - PRV2 - PC 1 - page 12 / 12

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 1 er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du (5 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012 01 - PRÉSENTATION

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Dénomination de l'établissement : Gymnase des Closeaux Adresse principale : Petite voie des Fontaines 94.150 RUNGIS Maîtrise d ouvrage (Nom ou raison sociale) : Ville de

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D un projet de construction d un ÉTABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Soumis : Aux dispositions générales des articles R 123-1 à R 123-55 du code de la construction et de l habitation

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

PC40 - NOTICE DE SECURITÉ

PC40 - NOTICE DE SECURITÉ PC40 - NOTICE DE SECURITÉ Maître d Ouvrage : Architecte : Commune de Wormhout Mr Pierre Coppe Architecte desl Monsieur le Maire 47 place du Général de Gaulle BP 60 393 59 337 Tourcoing Cedex Tél : 03 28

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP A joindre à la demande de permis de construire, déclaration de travaux ou d aménagement Cette notice n est pas exhaustive ; tous renseignements complémentaires doivent

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D INCENDIE ET DE PANIQUE dans les Etablissements Recevant du Public Nota : Conformément à l article R 123.22 du CCH et GE2 1 du règlement

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ERP

NOTICE DE SECURITE ERP MAITRE D OUVRAGE VILLE DE CLOYES-SUR-LE-LOIR 1 place Gambetta 28220 CLOYES-SUR-LE-LOIR Objet : Demande de permis de construire Restructuration du collège François Rabelais Pour réaliser un espace multi-activités

Plus en détail

PC40 NOTICE DE SECURITE

PC40 NOTICE DE SECURITE PC40 NOTICE DE SECURITE Dossier spécifique 3 LOCALISATION ET PRESENTATION DE L EXISTANT LOCALISATION ET CARACTERISTIQUES DU TERRAIN Le terrain, de la présente demande de permis de construire se situe rue

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

PRÉFECTURE DES YVELINES

PRÉFECTURE DES YVELINES PRÉFECTURE DES YVELINES COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE LA PROTECTION CIVILE DE LA SÉCURITÉ ET DE L ACCESSIBILITÉ NOTICES DEVANT ÊTRE TRANSMISES À L APPUI D UNE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) SYNTHÈSE F I C H E 1.21 ERP Les établissements dits de 5e catégorie, c est-à-dire dont l effectif du

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

REALISATION d un espace JEUX à Rez de Jardin, REALISATION d un Hall, de rangements et restructuration du bâtiment existant à Rez de Chaussée.

REALISATION d un espace JEUX à Rez de Jardin, REALISATION d un Hall, de rangements et restructuration du bâtiment existant à Rez de Chaussée. COMMUNE DE JACOU Mairie de JACOU, Rue de l Hôtel de ville 34 830 JACOU - Tél : 04. 67. 55. 88. 55 - Fax : 04. 67. 59. 23. 28 REHABILITATION de la crèche «Les Pitchounets - Sabine Zlatin» REALISATION d

Plus en détail

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte :

Etude de dossier. Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Etude de dossier Date de l étude : Nom de l établissement : Adresse : Exploitant ou maître de l ouvrage : Maître d œuvre ou architecte : Organisme de contrôle : Objet de la demande Construction d un gymnase

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document :

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document : Maîtrise d'ouvrage : Maîtrise d'ouvrage : Frédéric Chevalier Petit Jardin 13 480 CABRIES Projet de construction : Maîtrise d'ouvrage déléguée: REDMAN Méditerranée Parc du Golf - Bât 11A 350, Avenue Guillibert

Plus en détail

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées

ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type J Structure d accueil pour personnes âgées et personnes handicapées ERP type U Établissement de soins Registre de sécurité incendie d ouverture du registre de clôture du registre GUILLARD Réf:

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O.

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. CHAPITRE IV : Établissements du Type O : Hôtels et pensions de famille. Généralités (O 1 à 2) : Etablissements assujettis - Calcul de l'effectif Construction

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012 Le 9 novembre 2012 ARRETE Arrêté du 5 août 1992 pris pour l application des articles R. 235-4-8 et R. 235-4-15 du code du travail et fixant des dispositions pour la prévention des incendies et le désenfumage

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti neuf. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques

Accessibilité du cadre bâti neuf. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti neuf Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti Lorient & Vannes 11 et 12 mars 2010 Ce qu il faut retenir

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE A L USAGE DES E.R.P. (Etablissements Recevant du Public)

NOTICE DE SECURITE A L USAGE DES E.R.P. (Etablissements Recevant du Public) NOTICE DE SECURITE A L USAGE DES E.R.P. (Etablissements Recevant du Public) Notice de sécurité à l usage des E.R.P. 1 NOTICE DE SECURITE BATIMENT A PROJET : Réhabilitation et extension par construction

Plus en détail

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document :

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document : Maîtrise d'ouvrage : Maîtrise d'ouvrage : Frédéric Chevalier Petit Jardin 13 480 CABRIES Projet de construction : Maîtrise d'ouvrage déléguée: REDMAN Méditerranée Parc du Golf - Bât 11A 350, Avenue Guillibert

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil 1 / 11 A. PROCEDURE L article L.111-8 du code de la construction et de l'habitation pose le principe d une vérification du respect

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE VILLE DE LYON Sous direction Sécurité civile Service des Etablissements Recevant du Public 69205 LYON CEDEX 01 Tél. 04 72 07 38 03 Fax 04 72 07 38 60 NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

PC40. NOTICE SECURITE INCENDIE

PC40. NOTICE SECURITE INCENDIE 89 SAINT SAUVEUR EN PUISAYE MAISON NATALE DE COLETTE RESTAURATION & REUTILISATION PC40. NOTICE SECURITE INCENDIE Maître d ouvrage Association «LA MAISON DE COLETTE» Maître d œuvre ARCHITECTE MANDATAIRE

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie)

ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 2 ème groupe (5 ème catégorie) RÉGLEMENTATION APPLICABLE Art. GN 1 à GN 14 de l'arrêté du 25 Juin 1980 modifié,

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE C EST UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1 COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE 1 Etablissement Recevant du Public. LES PAROIS SONT COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M.

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie

Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie N O T I C E D E S E C U R I T E Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie L article R 123-14 du Code de la Construction et de l Habitation stipule que : «les établissements, dans lesquels

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

(Notice de Sécurité)

(Notice de Sécurité) Service Vie Associative et Municipale DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN E.R.P DE TYPE CHAPITEAUX-TENTES-STRUCTURES (Notice de Sécurité) RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Les dispositions du règlement

Plus en détail

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations Service des Affaires Techniques et Professionnelles UNA Charpente Menuiserie Agencement Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

E.R.P. Etablissements Recevant du Public

E.R.P. Etablissements Recevant du Public E.R.P. Etablissements Recevant du Public CLASSEMENT D UN E.R.P. ACTIVITE EFFECTIF Différents types M N P R X Magasin Restaurant Discothèque Enseignement Ets sportifs couverts (piscine, salles omnisports,

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE Références réglementaires : Arrêté du 22/06/1990 + Arrêté du 24/09/2009 (Article GN8) DEMANDEUR Nom : Adresse : Téléphone : Mail :

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Direction des Lycées REGLES GENERALES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Avril 2002 I. Réglementation en vigueur. Code de la construction et de l'habitation. ( CCH ) Arrête du 25 juin 1980 modifié

Plus en détail

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH)

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH) FICHES TECHNIQUES N QUESTION (1) DATE DE VALIDATION COMMISSION OBJET 07-03-001 23 novembre 2007 Classement des bâtiments d habitation Bâtiments d habitation de la 3e famille A 07-03-002 23 novembre 2007

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Sommaire Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions

Plus en détail

Rapport d audit Incendie Ville de Leforest

Rapport d audit Incendie Ville de Leforest Rapport d audit Incendie Ville de Leforest Préambule Une mission a été confiée à ACCESMETRIE pour faire un bilan des besoins de mise en conformité dans les domaines de l accessibilité des personnes handicapées

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

Section 1 - Construction, dégagements, gaines

Section 1 - Construction, dégagements, gaines Page 1 sur 7 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE III : Dispositions applicables aux établissements de la cinquième catégorie CHAPITRE II Règles techniques

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

Cahier des Charges Fonctionnelles du S.S.I.

Cahier des Charges Fonctionnelles du S.S.I. Maître d ouvrage : VILLE DE MONSWILLER 4, rue du Général Leclerc BP 50211 67700 MONSWILLER CONSTRUCTION DE L ESPACE CULTUREL LE ZORNHOF Architecte Mandataire / Economiste / Pilote OPC : - SCHWEBLIN SOLDERMANN

Plus en détail

B) Notice d accessibilité des personnes à mobilité réduite

B) Notice d accessibilité des personnes à mobilité réduite VILLE DE NICE RENOVATION ET REAMENAGEMENT DE LA PISCINE JEAN MEDECIN Maîtrise d'ouvrage : Ville de Nice 5 rue de l Hôtel de Ville 06364 NICE CEDEX 4 Maîtrise d'oeuvre : Atelier SEQUANA Architectures R.

Plus en détail

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Version 2015-1 Sommaire Préambule Page 3 Renseignements principaux Page 4 Renseignements nécessaires à la bonne compréhension du

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie Public : Homme du rang des sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, des pompiers militaires de l armée de terre, des pompiers militaires

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail