L'Industrielle Alliance Quand le potentiel devient performance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Industrielle Alliance Quand le potentiel devient performance"

Transcription

1 L'Industrielle Alliance Quand le potentiel devient performance Jacques Carrière Vice-président Relations avec les investisseurs 1 Étudiants du cours de théorie financière, MBA-Finance, Université Laval Le lundi 6 octobre 2003

2 Ce que vous allez apprendre L Industrielle Alliance en un coup d oeil Quel est le rôle d un relationniste avec les investisseurs Quelle est l importance de la divulgation financière pour une société publique Quelques enjeux de la divulgation financière à l Industrielle Alliance Un exemple de divulgation financière : la publication des résultats financiers trimestriels 2

3 Ce dont vous allez vous souvenir L Industrielle Alliance est une société centenaire, de grande envergure, présente partout au Canada, qui développe activement les secteurs de l assurance et des services financiers Le rôle principal d un relationniste avec les investisseurs est de s assurer que le prix du titre reflète pleinement la valeur de la société Le principal outil de communication dont dispose le relationniste avec les investisseurs est la divulgation de l information financière L information doit être complète et présenter fidèlement les résultats financiers («avec les yeux de la direction»), et doit être diffusée simultanément à tous les acteurs des marchés financiers 3

4 L Industrielle Alliance en un coup d oeil 4

5 Une société d'envergure Parmi les plus importantes institutions financières du Canada Capitalisation 1,5 milliard $ boursière (104 e au TSX, 21 e au Québec, 1 re à Québec) Actif 17,9 milliards $ (CAGR 5 ans : 12 %) Rendement (ROE) 14 % (moyenne ) Bénéfice net 120 millions $ Revenu de primes 2,3 milliards $ Employés personnes Représentants agents exclusifs courtiers indépendants Assurés plus de 1,5 million de personnes 5

6 Notre histoire Création : 1892 pour l Alliance et 1905 pour L Industrielle Fusion de l Industrielle et de l Alliance : 1987 Expansion pancanadienne en assurance de personnes 1982 : North West Life (Vancouver) 1988 : La Nationale Vie (Toronto) 1999 : Seaboard Life (Vancouver) Démutualisation : 2000 Diversification dans les secteurs des fonds mutuels et des valeurs mobilières 7 acquisitions depuis

7 Une société pancanadienne Il y a 20 ans, IAG était au Québec presque à 100 % Primes Moyenne % 24 % 49 % 4 % Hors Canada : 2 % L Industrielle Alliance est l institution financière québécoise qui a le mieux réussi à l extérieur du Québec 7

8 Nos activités regroupées en quatre secteurs Protection Gestion du patrimoine (épargne et retraite) Individuel (particuliers) Assurance individuelle Temporaire, permanente, vie universelle, santé, etc. Rentes individuelles Fonds mutuels, fonds distincts, CPG, etc. Groupe (collectif) Assurance collective Assurance vie, maladie, invalidité, etc. Rentes collectives Régimes de retraite à cotisations ou à prestations déterminées, etc. 8

9 Des sources de profits variées Bénéfice net aux actionnaires (moyenne ) Assurance individuelle 52% Rentes individuelles 22% Rentes collectives 14% Gestion du patrimoine : 36 % Protection : 64 % Assurance collective 12% 9

10 Une croissance supérieure à l'industrie Croissance annuelle moyenne des ventes ( ) IAG Industrie 38 % 22 % 16 % 5 % 2 % 7 % 10 % (1 %) Assurance individuelle Rentes individuelles Assurance collective Rentes collectives L objectif de la société : croissance de l industrie +5 % 1 0 Sources : LIMRA, ACCAP et Investor Economics

11 Des positions de marchés clés Ventes 2002 Rang Part de marché Assurance individuelle 2 e 12,9 % Rentes individuelles 3 e 14,4 % Assurance collective Régimes d employés 6 e 6,4 % Assurance crédit 1 er Plus de 33 % Rentes collectives 6 e 4,9 % 1 1 Sources : LIMRA, FRASER, ACCAP et Investor Economics

12 1 2 Irréductible?

13 Les compagnies d assurance au Canada Notre objectif : résolument être au 4 e rang Affaires canadiennes 2002 Primes Bénéfices aux actionnaires Great-West/Canada-Vie 6,1 milliards $ 471 millions $ Sun Life/Clarica 4,1 milliards $ 513 millions $ Manuvie 3,2 milliards $ 378 millions $ Maritime Life 1,9 milliard $ 62 millions $ Desjardins 1,8 millard $ 70 millions $ Industrielle Alliance 1,6 milliard $ 101 millions $ Standard Life 1,5 milliard $ 75 millions $ Transamerica 0,5 milliard $ 37 millions $ Empire Life 0,4 milliard $ 15 millions $ 1 3

14 Démutualisation : 2000 IAG est cotée à la Bourse depuis février 2000 À titre de mutuelle, l Industrielle Alliance appartenait à ses titulaires de contrats À titre de société à capital-actions, elle appartient à ses actionnaires Quelque mutualistes se sont partagé, sous forme d actions ou d argent, quelque 700 millions $ 1 4

15 Notre structure de propriété Les règles de propriété sont contenues dans un projet de loi privé de l Assemblée nationale Aucun actionnaire ne peut détenir 10 % ou plus des actions de la société Notre mandat : développer la société L Industrielle Alliance est maître de son destin 1 5

16 Quel est le rôle d un relationniste avec les investisseurs 1 6

17 Finalité S assurer que le prix du titre de l Industrielle Alliance reflète pleinement la valeur de la société On contrôle le processus, mais pas le résultat 1 7

18 Relations... avec qui? Les «actionnaires» (les particuliers) Les «investisseurs» (les institutions) Les analystes financiers (notre principal «client») Les agences de crédit Les médias 1 8

19 Actionnariat de l Industrielle Alliance Nombre d actions en circulation : 39,2 millions Nombre d actionnaires Pourcentage de l actionnariat Actionnaires individuels % à 35 % Actionnaires institutionnels % à 75 % L un des actionnariats individuels les plus nombreux au Canada Plus de 80 % des actionnaires individuels détiennent moins de 100 actions 1 9

20 Qui sont les investisseurs institutionnels? Information publique Fonds mutuels Fonds distincts Régimes de retraite publics Institutions financières Gestionnaires privés de richesse Rapports trimestriels Rapports annuels Rapports annuels Non disponible Non disponible On ne sait pas avec exactitude qui possède les actions de l Industrielle Alliance Des exemples d actionnaires institutionnels probables de IAG : Fidelity, Bluewater, Groupe Investors, TEACHERS, OMERS, Natcan, Caisse de dépôt, etc. 2 0

21 Relations avec les «actionnaires» Tâches principales Répondre aux demandes des actionnaires Avez-vous un programme de réinvestissement des dividendes? Avez-vous un programme de dépôt direct des dividendes? Assurer le lien avec notre agent de transfert : Computershare Paiement des dividendes Compilation des procurations pour les assemblées annuelles Garde des registres (changements d adresse, succession, etc.) Etc. 2 1

22 Relations avec les «investisseurs» Tâches principales Répondre aux demandes des investisseurs institutionnels Faire des rencontres individuelles, généralement dans le cadre de «mini road shows» 2 2

23 Relations avec les agences de crédit Tâches principales Répondre aux demandes des analystes Préparer les rencontres annuelles Lire et commenter leurs rapports d analyse et leurs communiqués de presse On doit «tout» leur dire. Pour les agences de crédit, il ne doit y avoir aucun secret. 2 3

24 Cotes de l Industrielle Alliance Agence Type d évaluation Cote Tendance S&P Solidité financière A+ Stable Débentures subordonnées A- Stable Capital novateur (Tier 1) BBB+ Stable Actions privilégiées BBB+ Stable A.M. Best Solidité financière A (Excellent) Stable Débentures subordonnées a- Stable Capital novateur (Tier 1) bbb+ Stable Actions privilégiées bbb+ Stable DBRS Solidité financière IC-2 Stable Débentures subordonnées A Stable Capital novateur (Tier 1) A (Low)yn Stable Actions privilégiées Pfd-2 (High)n Stable 2 4

25 Relations avec les médias Trois types de médias et de journalistes Médias et journalistes financiers Médias et journalistes d affaires publiques Médias et journalistes «à sensation» J.E. et La Facture 2 5

26 Relations avec les analystes financiers Qui sont les «analystes financiers» Des gens qui travaillent dans le service de recherche des maisons de courtage Actuellement, 12 maisons de courtage «couvrent» l Industrielle Alliance Des exemples : Scotia Capital, BMO Nesbitt Burns, CIBC World Markets, Desjardins Valeurs mobilières, Financière Banque Nationale, etc. Tout ce qu on leur dit est susceptible de se retrouver dans leur analyse. Éviter la divulgation sélective d information. 2 6

27 Quel est le rôle des analystes financiers Tâches principales Conseiller les investisseurs institutionnels Conseiller les courtiers de leur maison de courtage Principalement ceux de l «institutionnel» Parfois aussi ceux du «détail» Chercher à ce que les sociétés et les investisseurs puissent se rencontrer, pour que les investisseurs puissent mieux connaître les compagnies Organisent des conférences Organisent des rencontres individuelles ou des rencontres en groupes restreints 2 7

28 Comment s acquittent-ils de leur mandat? Rédigent des notes de recherche sur les différentes compagnies qu ils couvrent Principalement au moment de la publication des résultats financiers des compagnies Établissent des prix cibles Font des recommandations d achat ou de vente 2 8

29 Prix cibles et recommandations pour lag BPA 2003 Prix cible (dans 1 an) Recommandation BMO Nesbitt Burns 3,40 $ 41,00 $ Market perform 2/4 CIBC World Markets 3,33 $ 41,00 $ Sector perfom 2/4 Credit Suisse First Boston 3,30 $ 42,00 $ Neutral 2/3 Desjardins Securities 3,54 $ 45,00 $ Buy 2/4 Griffiths McBurrey 3,19 $ 44,00 $ Focus buy 1/4 Merrill Lynch 3,36 $ --- Neutral 2/3 Putnam Lovell NBF 3,30 $ 41,00 $ Sector perform 2/3 Raymond James 3,30 $ 43,50 $ Outperform 2/4 RBC Capital Markets 3,25 $ 42,50 $ Outperform 1/3 Scotia Capital 3,48 $ 39,00 $ Under perform 3/3 TD Newcrest 3,39 $ 43,50 $ Buy 2/4 UBS Warburg 3,29 $ 40,00 $ Neutral 2/3 Moyenne 3,34 $ 42,05 $ 2 9

30 3 0 Évolution du titre de l Industrielle Alliance Depuis la démutalisation (3 février 2000) IAG S&P/TSX 50 3-févr-00 2-mai juil oct janv avr juil oct janv avr juil-02 9-oct-02 6-janv-03 5-avr-03 3-juil sept-03 IAG S&P/TSX

31 3 1 Évolution du titre IAG et ses pairs Du 1 er janvier 2002 au 1 er octobre Great-West Canada-Vie Manuvie TSX Sun Life IAG 1-oct-03 1-janv-02 1-avr-02 1-juil-02 1-oct-02 1-janv-03 1-avr-03 1-juil-03

32 Évaluation comparative des titres des sociétés d assurance Ratio cours/ bénéfice Ratio cours/ valeur livres Ratio cours/ valeur intrinsèque (2003 e ) Great West 13,8 3,6 - IAG 11,0 1,5 0,9 Manu 12,5 2,1 1,2 Sun 12,0 1,3 1,3 Moyenne 12,3 2,1 1,1 3 2 Source : TD Newcrest - 30 septembre 2003

33 Recommandations des analystes Consensus Oct. 1, 2003 Strong buy Buy Hold Under perform Sell 1 = Highest 5 = Lowest Great West IAG Manu Sun

34 Qu est-ce que ça prend pour faire un bon relationniste avec les investisseurs? «Petite bouche, grandes oreilles» Communication financière Connaissances financières Habiletés de communication (écrite et verbale) Polyvalence (généraliste) Sens de l écoute Entregent Bon jugement 3 4

35 Quelle est l importance de la divulgation financière pour une société publique Le cas de l Industrielle Alliance 3 5

36 Objectif de la divulgation d information Permettre le déroulement ordonné des opérations sur les marchés financiers 3 6

37 Moyens pour atteindre cet objectif Divulguer de l information exhaustive, complète et exacte, qui reflète fidèlement les résultats de la société Présenter cette information de la même manière qu elle est présentée à l interne («avec les yeux de la direction») Divulguer cette information simultanément à tous les intervenants des marchés financiers de manière à éviter la diffusion sélective d information Un mot clé : transparence 3 7

38 La politique de divulgation de IAG L Industrielle Alliance s est dotée d une politique de divulgation de l information en novembre 2002 Les commissions des valeurs mobilières ont recommandé aux sociétés de se doter d une telle politique (mais ne les y obligent pas) Cette politique a été inspirée par le modèle développé par l Institut canadien des relations avec les investisseurs (CIRI) La politique de l Industrielle Alliance a été approuvée par son conseil d administration 3 8

39 Contenu de la politique de divulgation de IAG Définition d une information importante Divulgation d information prospective Gestion des rumeurs Gestion des attentes Maintien d une période de silence Transactions d initiés Désignation d un porte-parole Examens des projets de recherche des analystes Mise sur pied d un comité responsable de la divulgation 3 9

40 Défis de la communication financière pour une société d assurance de personnes Horizon à long terme Importance des données non comptables : concept de «ventes» Complexité des états financiers Comptabilité prospective (et non rétrospective) «Plus on vend, plus on perd de l argent» 4 0

41 Gains et pertes (assurance individuelle) (Millions $, avant impôts sur le revenu) H1/2003 Profits sur en-vigueur Pertes sur nouvelles ventes 4 1 Comprenant Seaboard depuis 1999, mais excluant provision pour Téléglobe en 2002

42 Comment adresser ce défi But : aider les investisseurs à bien évaluer la société Divulgation de deux nouveaux outils d analyse pour aider les marchés financiers à bien comprendre la société Valeur intrinsèque, y compris la valeur des nouvelles ventes Provenance du bénéfice par secteur d activité L Industrielle Alliance a été un précurseur 4 2

43 Types d information à diffuser Information continue Résultats financiers trimestriels Information occasionnelle Information «importante» et «matérielle» Définition d une information importante : toute information qui est susceptible d influencer le cours de l action ou qui peut avoir une incidence marquée sur les décisions de placement d un investisseur Deux exemples : notre placement dans Téléglobe et dans Bombardier 4 3

44 Modes de diffusion Téléphone Rencontres individuelles avec les investisseurs ou en groupes restreints Courriel aux analystes financiers et aux investisseurs Discours devant un groupe d investisseurs Conférence téléphonique Site Web Communiqué de presse 4 4

45 Un exemple de diffusion : nos placements Cie/ Industrie Placement «Message» Zéro «Aucun» < 1 M$ «Non significatif» < 8 M$ «Non matériel» > 8 M$ «Matériel + montant» Solide En difficulté Questions : Une Courriel Plusieurs Réponse à : Analystes, agences de notation? Lors de l annonce des résultats? Questions : Une Plusieurs Communiqué de presse 4 5

46 Divulgation d information prospective Deux types d information prospective Objectifs de croissance des ventes et de profit Ventes : industrie +5 % Profit : ROE entre 13 % et 15 % Simulations occasionnelles Impact d une baisse (ou d une hausse) de 1 % des taux d intérêt sur le profit Impact d une acquisition sur le bénéfice 4 6

47 Gestion des rumeurs Politique : s abstenir de confirmer ou d infirmer quelque rumeur que ce soit Toujours répéter : «La compagnie a pour politique de ne pas commenter les rumeurs ou les spéculations du marché» Danger : si l on ne commente pas, les journalistes écrivent «La compagnie n a pas nié les rumeurs», ce qui laisse croire que la rumeur est fondée 4 7

48 Gestion des attentes Politique : publier un communiqué si les résultats sont nettement inférieurs ou supérieurs aux attentes Exemple Au premier trimestre 2003, IAG a «raté» le consensus de 6 cents (environ 7 % du BPA) Ce résultat était inférieur à la cible de tous les analystes Question : aurait-on dû publier un communiqué, avant la diffusion de nos résultats, pour aviser les investisseurs que nous n atteindrions pas la cible? 4 8

49 4 9 La divulgation financière Un exemple : publication des résultats financiers trimestriels

50 Divulgation des résultats trimestriels Avant la publication des résultats Préparation d un Board book Et préparation de la présentation du président au conseil Analyse détaillée de nos résultats Comparaison de nos résultats sur base trimestrielle et séquentielle Ce qu on a dit aux marchés financiers au cours des derniers trimestres Enjeux de l industrie Analyse des résultats de nos concurrents Et écoute de leur conférence téléphonique 5 0

51 Divulgation des résultats trimestriels Pendant la publication des résultats Communiqué de presse Conférence téléphonique Diapositives Speaking notes États financiers Cahier d information financière pour les neuf derniers trimestres Présentation spéciale si nécessaire Valeur intrinsèque 5 1

52 Divulgation des résultats trimestriels Après la publication des résultats Expédier rapidement tous les renseignements supplémentaires promis lors de la conférence téléphonique Se rendre disponible pour répondre aux questions des analystes financiers Analyser l accueil par les marchés de la divulgation de nos résultats Comportement du titre Commentaires des analystes 5 2

53 5 3 Conclusion

54 Les relations avec les investisseurs Si simple... Bonnes connaissances financières Bon jugement Pour faire converger le message de la direction avec les besoins des investisseurs Bonnes habiletés relationnelles Communications écrites Communications orales 5 4

55 Les relations avec les investisseurs Mais si complexe... Capacité de bien comprendre les résultats avant de les expliquer Digest before disclose Besoin de s adapter constamment Les marchés financiers ne sont pas statiques Contrôle le processus, mais pas les résultats Les investisseurs investissent dans les sociétés qu ils comprennent 5 5

56 L'Industrielle Alliance Quand le potentiel devient performance Jacques Carrière Vice-président Relations avec les investisseurs 5 6 Étudiants du cours de théorie financière, MBA-Finance, Université Laval Le lundi 6 octobre 2003

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services L'Industrielle Alliance Yvon Charest Président et chef de la direction Industrielle Alliance 1 Ordre du jour L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance

Plus en détail

Survol de l entreprise

Survol de l entreprise Survol de l entreprise Votre partenaire de confiance. www.inalco.com PAGE SUIVANTE L Industrielle Alliance en bref Valeurs de l entreprise Produits et services L entreprise en chiffres Outils d analyse

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique Le modèle d affaire de l Industrielle Alliance : un atout durant la récente crise financière Yvon Charest Président et chef de la direction VOTRE PARTENAIRE DE CONFNCE. 10 ANS À LA BOURSE! 1 Crise financière

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Information Le système financier canadien

Information Le système financier canadien Information Le système financier canadien Juin 2 Le secteur canadien des valeurs mobilières Aperçu Le secteur canadien des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers,

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Faits saillants du CELI Les intérêts et autres revenus de placement, ainsi que les gains en capital, sont exonérés d impôt. Votre CELI peut accueillir plusieurs

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE.

VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE. www.inalco.com RAPPORT DE GESTION POUR L EXERCICE TERMINÉ LE 31 DÉCEMBRE 2008 13 février 2009 VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE. SRM-158(17) (08-02) RAPPORT DE GESTION 2 Mise en garde 3 Description de l Industrielle

Plus en détail

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles Quand les marchés sont volatils, il est tout à fait normal de s inquiéter de l incidence sur votre portefeuille. Et quand vous vous inquiétez, vous voulez agir. Cinq stratégies pour faire face aux marchés

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005. Le 28 mars 2006

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005. Le 28 mars 2006 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005 Le 28 mars 2006 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle 2005 1 TABLE DES MATIÈRES AVIS ET MISE EN GARDE...

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Présentation à la rencontre des Jeux Olympiques spéciaux Ottawa Le 2 octobre

Plus en détail

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle Transamerica Vie Canada Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle MD L assurance vie est un outil très efficace pour protéger votre famille et vos options de placement

Plus en détail

Comment mieux comprendre la communication financière?

Comment mieux comprendre la communication financière? Comment mieux comprendre la communication financière? AXA Group Solutions Web Shared Services/Digital Studio - Novembre 2012 Focus sur l Investor Day Contacts: Communication interne Groupe : comint@axa.com

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Rapport de gestion 2013

Rapport de gestion 2013 Rapport de gestion 2013 pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013 SRM158-1(13-03) 13 février 2014 Votre partenaire de confiance. RAPPORT DE GESTION 2013 RAPPORT DE GESTION 2013 2 Mise en garde 3 Description

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance Vie Assomption

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc.

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. Octobre 2012 Table de matières I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. II. 2012-2013: enjeux et perspectives

Plus en détail

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement.

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement. Un bulletin pour les investisseurs de fonds distincts de la Canada-Vie Hiver 2014 commentaire Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant?

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 TABLE DES MATIÈRES L environnement de marché Notre organisation Nos services Notre approche de gestion Notre modèle d affaires Gestion de l

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ET LE RENOUVEAU DU SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ET LE RENOUVEAU DU SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS Chambre de commerce et d industrie du Québec métropolitain L INDUSTRIELLE ALLIANCE ET LE RENOUVEAU DU SECTEUR DES SERVICES FINANCIERS Notes pour une allocution de Yvon Charest Président et chef de la direction

Plus en détail

Gestion de portefeuille Natcan

Gestion de portefeuille Natcan Le Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. www.natcan.com Mars 2012 Gestion de portefeuille Natcan Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier,

Plus en détail

Guide pour les clients

Guide pour les clients Guide pour les clients La nouvelle Si votre plan de retraite est en mode pause, cliquez sur «play» La volatilité du marché vous a placé dans l incertitude. Vous vous demandez si vous devriez investir

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004 Le 28 mars 2005 Industrielle Alliance Notice annuelle 2004 1 Table des matières AVIS... 2 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE...

Plus en détail

LE DÉFI DU CHANGEMENT. Mark Sylvia Président et chef de la direction

LE DÉFI DU CHANGEMENT. Mark Sylvia Président et chef de la direction LE DÉFI DU CHANGEMENT Mark Sylvia Président et chef de la direction 1 LE VENT DU CHANGEMENT 3 Assureurs actifs 1990 Aetna Life AFLAC AIG Life Allianz Ace Ina Assomption Vie Canada-Vie Coix Bleue Co-operators

Plus en détail

TOP 40 DES GESTIONNAIRES DE FONDS

TOP 40 DES GESTIONNAIRES DE FONDS TOP 40 DES GESTIONNAIRES DE FONDS Avantages vous présente son classement automnal des 40 plus importants gestionnaires de fonds de retraite au pays. VERS UNE NOUVELLE ÈRE? Après une année de rendements

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier, CFA, M.Sc. Vice-président adjoint actions

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ 2060 Winston Park Drive Suite 300 Oakville (Ontario) L6R 5R7 Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 Primes souscrites : 205 millions de dollars, en

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF AVRIL 2015 Rapport annuel 2014 Renseignements financiers au 31 décembre 2014 Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie

Plus en détail

À MONTRÉAL, RIVE-SUD, LAVAL OU QUÉBEC, PROFITEZ D UN ACCÈS EXCEPTIONNEL AUX UFCS

À MONTRÉAL, RIVE-SUD, LAVAL OU QUÉBEC, PROFITEZ D UN ACCÈS EXCEPTIONNEL AUX UFCS À, RIVE-SUD, LAVAL OU, PROFITEZ D UN ACCÈS EXCEPTIONNEL AUX UFCS IL N Y A AUCUN AIS POUR PARTICIPER AUX FORMATIONS EN SALLE. 4 JOURNÉES DE FORMATIONS EN SALLE OFANT PAR JOUR 2 JOURNÉES DE FORMATIONS EN

Plus en détail

Contexte de la présentation

Contexte de la présentation L épargne des ménages québécois au service de la démocratie actionnariale Une présentation du Contexte de la présentation «Le capital accumulé par les travailleurs, que ce soit dans les régimes de retraite

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec,

Plus en détail

La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous

La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous Lorsqu il est question de votre avenir financier, nous pouvons vous aider. Lorsqu il s agit de votre argent, vous désirez être certain

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles. Une solution de retraite optimale?

Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles. Une solution de retraite optimale? Marie-Elaine Gaudreault Directrice principale Marketing, Assurance et rentes individuelles Une solution de retraite optimale? Octobre 2013 1 Une solution de retraite optimale? Ou croyez-vous que les rentes

Plus en détail

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007 COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LE 1 ER JUIN 2007 LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET DE 20,7 MILLIONS $ POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2007 La Banque Laurentienne du Canada a déclaré un bénéfice

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assureurs de personnes Aperçu Au Canada, l industrie des assurances de personnes se compose de 120 entreprises, comparativement à 163 en 1990; elle englobe les sociétés constituées

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Québec 1 001 522 8,76% 7,61% 930 726 8,60% 870 458 8,54% Canada 1 232 016 2,63% 8,25% 1 138 138 2,64% 1 025 951 2,55%

Québec 1 001 522 8,76% 7,61% 930 726 8,60% 870 458 8,54% Canada 1 232 016 2,63% 8,25% 1 138 138 2,64% 1 025 951 2,55% Classement par ordre décroissant des canadiennes GROUPE GREAT-WEST Québec 1 502 501 13,14% 2,61% 1 464 309 13,53% 1 338 111 13,13% Canada 10 975 397 23,41% 7,48% 10 211 337 23,70% 9 658 487 23,99% Great-West

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement Revoir votre stratégie d investissement Investir dans les fonds communs de placement AGF INVESTMENTS Quels sont vos rêves sur le plan fi nancier? Nous avons tous des rêves différents qu il s agisse de

Plus en détail

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation de la Great-West Ce guide vous donne un aperçu de haut niveau des principales caractéristiques de l assurance-vie avec participation de la

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Journée des CPA 2012

Journée des CPA 2012 Journée des CPA 2012 Le rôle du CPA pour l inscription en bourse : plus que de l information financière Jérôme Minier, CPA, CA Objectifs aujourd hui Examiner les principaux défis de financement pour les

Plus en détail

Morningstar Annonce Les Lauréats du Gala Canadien du Placement Pour 2010

Morningstar Annonce Les Lauréats du Gala Canadien du Placement Pour 2010 Personne-ressource: Isabell Grygianiec, +1 416 484-7868 or isabell.grygianiec@morningstar.com Christian Charest, +1 416 484-7817 or christian.charest@morningstar.com Morningstar Annonce Les Lauréats du

Plus en détail

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas.

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas. Pour publication immédiate Le 12 septembre 2011 Connaissances limitées en matière de finances : un obstacle au remboursement des dettes Selon un sondage sur l endettement mené pour la Banque Manuvie du

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie!

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13 Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Comment attirer et fidéliser un personnel qualifié dans un marché compétitif. Aux yeux des employés,

Plus en détail

Les assureurs vie : pas trop amochés Dans leur ensemble, les compagnies

Les assureurs vie : pas trop amochés Dans leur ensemble, les compagnies pages 23-29 DOSSIER FINANCE ET INVESTISSEMENT n MI-NOVEMBRE 2009 n PAGE 23 Les assureurs vie : pas trop amochés Dans leur ensemble, les compagnies canadiennes d assurance de personnes ont assez bien résisté

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009 Présentation aux investisseurs Le 3 juin 2009 Énoncés prospectifs MISE EN GARDE RELATIVEMENT AUX DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Cette présentation peut contenir des informations prospectives au sens des lois

Plus en détail

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS OPTIMAXMD GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes Optimax 100 Optimax 20 primes Options

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 3 Mars 2015 Dans ce numéro 1 Modifications au règlement fédéral sur les pensions 3 La baisse de la solvabilité des régimes de retraite pourrait avoir

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail