LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS. Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS. Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches"

Transcription

1 LES COOPÉRATIVES D HABITATION POUR AÎNÉS Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches

2 SUJETS ABORDÉS Coopératives? Situation actuelle des coopératives d habitation Besoins rencontrés par les coopérateurs aînés Coopérative de solidarité en habitation Avantages du modèle pour répondre aux besoins Illustrations de quelques succès Défis pour le mouvement liés aux aînés Références Période de questions / commentaires

3 QU EST-CE QUE C EST UNE COOPÉRATIVE D HABITATION? Une coopérative c est Une forme d entreprise Un bagage de principes et de valeurs Tous les secteurs d activité Une coopérative d habitation c est Pour les membres consommateurs Loyer à juste prix et libre de spéculation Mixité sociale et économique Un mode de vie associatif

4 QUELLE EST LA SITUATION ACTUELLE DE L HABITATION COMMUNAUTAIRE ET PARTICULIÈREMENT COOPÉRATIVE? Vieillissement des ménages Les enfants ont quittés les logements sont grands La moyenne d âge des membres passe à 54 ans 33% des membres sont retraités Fin des hypothèques pour 60% du parc Occasions financières pour rénover / agrandir Fin des conventions avec la SCHL Défis de l autonomie de gestion (finances, immeubles) Défis de soutenir les ménages à faible revenu

5 QUELS SONT LES BESOINS RENCONTRÉS POUR NOS COOPÉRATEURS AÎNÉS? Sécurité (physique et psychologique) Sentiment d appartenance (membre à part entière) Participer à la collectivité, se sentir utile et apprécié Maintien dans leur milieu de vie Créer des habitations adaptés et stimulants à la fois Obtenir des soins et des services Solidarité sociale, inter coopération Prévenir l appauvrissement des aînés Préserver l autonomie et l indépendance d esprit

6 QU EST-CE QU UNE COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ EN HABITATION? Un modèle coopératif adapté aux demandes des requérants et de leurs aidants naturels Une solution solidaire pour un besoin spécifique Les coopératives de solidarité en habitation Une association de 2 à 3 catégories de membres Une entreprise qui loue des logements à ses membres utilisateurs Un mode de gestion participatif et démocratique Une milieu de vie offrant un réseau de soutien et d entraide

7 COMMENT EST-CE QUE LES COOPÉRATIVES DE SOLIDARITÉ EN HABITATION PEUVENT-ELLES RÉPONDRE AUX BESOINS? Demeurer dans son milieu Éviter le déracinement, maximiser l indépendance Impliquer les aînés dans la création et l entretien de leur milieu de vie Soutenir les aînés en interpellant les ressources du milieu et les familles Être autonome le plus longtemps possible Prévenir la pauvreté des aînés, avoir accès à un logement de qualité à prix abordable Sensibiliser les développeurs d habitation communautaire (avoir son mot à dire) Créer des réseaux d entraide et des ententes avec des organismes locaux

8 SUITE COMMENT EST-CE QUE LES COOPÉRATIVES DE SOLIDARITÉ EN HABITATION PEUVENT-ELLES RÉPONDRE AUX BESOINS? Avoir accès à des services et des ressources Prévenir l épuisement des aidants naturels, favoriser la cohésion sociale Accéder à une cuisine communautaire et une salle de rencontre Développer les projets à proximité des services et des aidants naturels Avoir accès à un milieu social stimulant Susciter et encourager l implication active des aînés, contrer l isolement Rendre accessible les espaces public pour les aînés Ouvrir à certains réseaux du public les espaces communautaires de la coopérative Impliquer les aînés dans la prise de décisions démocratiques

9 COMMENT ILLUSTRER CES CONCEPTS DANS LE QUOTIDIEN ET DANS NOTRE RÉGIONS? Coopérative de solidarité Les habitations du Châtelois

10 COMMENT ILLUSTRER CES CONCEPTS DANS LE QUOTIDIEN ET DANS NOTRE RÉGIONS? Coopérative de solidarité en habitation Les Pionniers de St-Casimir

11 COMMENT ILLUSTRER CES CONCEPTS DANS LE QUOTIDIEN ET DANS NOTRE RÉGIONS? Coopérative de solidarité en habitation Les Pionniers de St-Casimir

12 COMMENT ILLUSTRER CES CONCEPTS DANS LE QUOTIDIEN ET DANS NOTRE RÉGIONS? Coopérative de solidarité en habitation de l ARC

13 COMMENT ILLUSTRER CES CONCEPTS DANS LE QUOTIDIEN ET DANS NOTRE RÉGIONS? Coopérative de solidarité en habitation de l ARC (phase II)

14 QUELS SONT LES DÉFIS DES COOPÉRATIVES POUR LES AÎNÉS? Faire la place aux aînés dans les coopératives Adapter les lieux, adapter les moyens d implication Maintenir un équilibre et accueillir la relève (ménages plus jeunes) Attirer la relève et soutenir la cohabitation des plus vieux et des enfants Soutenir les aînés et leurs aidants naturels Présence des spécialiste de la santé, intervention psychosocial occasionnellement Former les membres de soutien à la gestion coopérative Rôles et responsabilités en tant qu administrateur Maintenir les loyers à des prix abordables Certification pour résidences

15 RÉSUMÉ Les besoins de nos coopérateurs ont évolué à cause de la population vieillissante Des solutions émergent pour y répondre Le modèle coopératif se présente comme un atout Le modèle coopératif connaît ses défis pour rencontrer les besoins La coopération permettra aux coopérative de trouver du soutien pour ses aînés

16 RÉFÉRENCES Loi sur les coopératives Les coopératives en habitation pour aînés au Québec (CQCH) Les OSBL d habitation pour aînés (RQOH) Enquête sur le profil socioéconomique des résidents des coopératives d habitation 2012 (CQCH) Actes de la soirée d information sur le développement coopératif (Fédération des coopératives d habitation Québec, Chaudière- Appalaches) Actes de la journée de réflexion sur les coopératives de solidarité en habitation pour aînés du Québec (CQCH)

17 QUESTIONS / COMMENTAIRES

Introduction au soutien sociocommunautaire

Introduction au soutien sociocommunautaire Introduction au soutien sociocommunautaire Durée estimée : 10 minutes Ce projet a été réalisé grâce à l appui financier de la Société d habitation du Québec Les problématiques multiples des résidents en

Plus en détail

L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux

L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux Table régionale de l économie sociale de Lanaudière L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux 21 mai 2008 Plan de la présentation Caractéristiques Quelques chiffres

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Positionnement stratégique

Positionnement stratégique Positionnement stratégique Table des matières Table des matières... 2 Mise en contexte... 3 1. L'état des lieux... 4 1.1. Les forces :... 4 1.2. Les faiblesses :... 4 1.3. Les conditions favorables :...

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE

PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE COLLOQUE DU RQOH PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE Congrès national de l ACHRU sur LE LOGEMENT ET L ITINÉRANCE Du 12 au 15 avril 2016 Le Reine Élizabeth, Montréal PROSPECTUS À L INTENTION DES COMMANDITAIRES

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015

PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015 PLAN D ACTION MADA DE PORT-DANIEL GASCONS 2013-2015 PLAN D ACTION MADA 2013-2015 AXE 1 : LOISIRS, SPORTS ET CULTURE 1. Encourager le vieillissement actif en adaptant l offre en loisirs, sports et culture

Plus en détail

!"#$%& #%&$'('$%)*% Journées de formation et de ressourcement pour les bénévoles engagés auprès des aînés. Document révisé en mars 2012

!#$%& #%&$'('$%)*% Journées de formation et de ressourcement pour les bénévoles engagés auprès des aînés. Document révisé en mars 2012 !"#$%& #%&$'('$%)*% Journées de formation et de ressourcement pour les bénévoles engagés auprès des aînés Document révisé en mars 2012 Cadre de référence Avec le soutien financier : Table des matières

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Présentation succincte du projet

Présentation succincte du projet Présentation succincte du projet Titre du projet : Création d espaces de vie et d animation pour seniors Résumé du projet : Le projet de création d espaces de vie et d animation pour seniors contribue

Plus en détail

Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi

Segmentation et sélection des publics cibles. Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi Segmentation et sélection des publics cibles Qui vous donnera le meilleur rendement sur le capital investi La segmentation du marché et les ressources limitées mènent à la sélection du public cible...

Plus en détail

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC 11 décembre 2015 Bulletin de la campagne Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC Dans les prochaines semaines, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS)

Plus en détail

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT Liège 8 septembre 2010 PLAN DE L EXPOSE 1. Le FLW en tant qu institution. 2. Evolution attendue des besoins en logement. 3. Les habitats alternatifs soutenus par le FLW.

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE Vers une société plus humaine Budget 2003-2004 Pour un logement plus accessible ISBN 2-550-40544-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2003 Date de parution :

Plus en détail

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 Notre mission : Soutenir les aidants qui prennent soin d un proche âgé. Territoire desservi : Brossard, Saint-Lambert et Longueuil arrondissements Greenfield Park, Saint-

Plus en détail

A- Contexte : B- Historique :

A- Contexte : B- Historique : SOMMAIRE : 1- Pourquoi le réseau COSI? 2- Les objectifs du réseau 3- La vocation du réseau 4- Les moyens 5- Les outils de travail et modalités d intervention 6- Les associations membres 7- Le conseil d

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Vision : Être le lieu de rencontres, de loisirs et d activités physiques par excellence à Sherbrooke pour les personnes de 50 ans et plus,

Plus en détail

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Investir dans les collectivités amies des aînés La population mondiale est en train de vieillir

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE

PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE COLLOQUE DU RQOH PARCE QUE L AVENIR NOUS HABITE Congrès national de l ACHRU sur LE LOGEMENT ET L ITINÉRANCE Du 12 au 15 avril 2016 Le Reine Élizabeth, Montréal PROSPECTUS À L INTENTION DES COMMANDITAIRES

Plus en détail

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 LE CADRE DE VIE Prioriser le développement de projets de logements

Plus en détail

Comité initiateur du projet

Comité initiateur du projet Comité initiateur du projet Comité de stratégie de promotion, de diffusion et d animation d outils favorisant Les organismes membres du comité la citoyenneté : Les organismes membres du comité : La mission

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

Un regard féministe sur le réseau de la santé et des services sociaux

Un regard féministe sur le réseau de la santé et des services sociaux Un regard féministe sur le réseau de la santé et des services sociaux Doit-il y avoir des approches en santé adaptées aux spécificités des femmes? Y a-t-il des obstacles pour elles dans l accessibilité

Plus en détail

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le réaménagement de l ancienne maison communale lorsque les services de l administration

Plus en détail

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire Cadre de référence en sécurité alimentaire Micheline Séguin Bernier Dt.P., M. Sc. Direction de santé publique Le 7 mai 009 Révisé le mai 009 Plan de présentation Volet Cadre de référence en matière de

Plus en détail

Logements-foyer Les Hortensias. après réhabilitation. Dossier de presse. Contacts CCAS VILLE DE BESANÇON. Solange JOLY tél.

Logements-foyer Les Hortensias. après réhabilitation. Dossier de presse. Contacts CCAS VILLE DE BESANÇON. Solange JOLY tél. Dossier de presse Logements-foyer Les Hortensias après réhabilitation Contacts CCAS VILLE DE BESANÇON Solange JOLY tél. 06 18 76 08 66 Odile BERNIN tél.03 81 61 48 00 Contact presse Catherine Adam 03 81

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté

FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté FICHE 3 Davantage de soutien à domicile et de services dans la communauté Le soutien à domicile est toujours la première option considérée lorsqu une personne âgée se retrouve en perte d autonomie et qu

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

1. Présentation du projet... Page 2. 2. Navigateur... Page 3. 3. Comment utiliser son navigateur. Page 4. 4. Page d accueil...

1. Présentation du projet... Page 2. 2. Navigateur... Page 3. 3. Comment utiliser son navigateur. Page 4. 4. Page d accueil... Table des matie res 1. Présentation du projet... Page 2 2. Navigateur... Page 3 2.1. Qu est-ce qu un navigateur? 2.2. Ouvrir son navigateur? 2.2.1. Dans Windows 7, 8, 8.1 et 10 3. Comment utiliser son

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

CHARTE INTERGÉNÉRATIONNELLE

CHARTE INTERGÉNÉRATIONNELLE CHARTE INTERGÉNÉRATIONNELLE Sim ulation des travaux parlem entaires de l Assem blée nationale 15 au 17 septembre 2008 Hôtel du Parlement, Québec www.assnat.qc.ca Dépôt légal - Bibliothèque et Archives

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété)

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) SOMMAIRE I - Rappel Historique : Un siècle d aide à l accession à la propriété

Plus en détail

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE «À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE METROPOLIS 2011 Le 23 mars 2011 Robin S. Cox, Ph.D. Contexte de catastrophe Qu est-ce que la résilience? La résilience en

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

Chacun porte en soi un des maillons de notre Union pour faire EQUIPE.

Chacun porte en soi un des maillons de notre Union pour faire EQUIPE. Projet éducatif UGSEL Morbihan A travers son projet éducatif, l UGSEL Morbihan, organisme de l Enseignement Catholique, révèle la place de chacun en son sein : enfants de maternelle ou de primaire, collégiens,

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement pour encourager et soutenir le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement pour encourager et soutenir le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement pour encourager et soutenir le commerce local Passez le mot à propos de l événement. Découvrez comment tirer avantage de votre participation sur : mesachatsmonquartier.ca

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins CFP 011M C.P. P.L. 39 Régimes volontaires d épargne-retraite Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins PROJET DE LOI N O 39 Loi Consultations sur les régimes prébudgétaires volontaires d épargne-retraite

Plus en détail

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE L accueil familial D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE SOMMAIRE > Qu est-ce que l accueil familial?... 3 > Qui peut être accueilli?... 3 > Qui peut devenir accueillant familial?... 5 > Comment devenir accueillant

Plus en détail

Vers une société sans pauvreté: la lutte à l insécurité alimentaire La sécurité alimentaire et l'action communautaire dans la ville de Montréal

Vers une société sans pauvreté: la lutte à l insécurité alimentaire La sécurité alimentaire et l'action communautaire dans la ville de Montréal Vers une société sans pauvreté: la lutte à l insécurité alimentaire La sécurité alimentaire et l'action communautaire dans la ville de Montréal Présenté par: Dario Enriquez Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

L investissement immobilier

L investissement immobilier Ce guide vous est proposé par : L investissement immobilier Des informations et des conseils pratiques pour comprendre, mieux investir et développer votre patrimoine immobilier. Comprendre pour mieux choisir

Plus en détail

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Appel à projets. Bourse Charles Foix édition 2016. Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont Appel à projets Bourse Charles Foix édition 2016 Établissement public Territoire n 12 Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont APPEL À PROJETS - LA BOURSE CHARLES FOIX Clôture le vendredi 1er avril 2016 à

Plus en détail

Centre d'assistance aux Toxicomanes

Centre d'assistance aux Toxicomanes ::::: ::::: Centre d'assistance aux Toxicomanes Dans l Arrondissement de Villaverde a lieu depuis 2008 un projet multidisciplinaire sous une approche intégrée dans le cadre de l Initiative URBANA et cofinancé

Plus en détail

Méta d Âme. Méta d Âme (2) LES PAIRS ET LES SERVICES EN TOXICOMANIE : LE MODÈLE MÉTA D ÂME 2014-11-21. 1. Centre de jour

Méta d Âme. Méta d Âme (2) LES PAIRS ET LES SERVICES EN TOXICOMANIE : LE MODÈLE MÉTA D ÂME 2014-11-21. 1. Centre de jour LES PAIRS ET LES SERVICES EN TOXICOANIE : LE ODÈLE ÉTA D ÂE ichel Perreault et Diana ilton, Institut Douglas et Université cill uy-pierre Lévesque, Chantale Perron, et Kenneth Wong éta d Âme Le 14 novembre

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Etre étudiant/enseignant en BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF

Etre étudiant/enseignant en BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Etre étudiant/enseignant en BACHELIER EN EDUCATION

Plus en détail

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1 Enjeux stratégiques de l impartition de services immobiliers Conférence 3e colloque annuel de l Association des gestionnaires de parcs immobiliers en milieu institutionnel Montréal, 27 et 28 septembre

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DE 16 A 25 ANS EN SITUATION D ILLETTRISME L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES Situation de personnes de plus de 16 ans ayant été scolarisées en France au moins 5

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

POINTE-AUX-TREMBLES ET MONTRÉAL-EST

POINTE-AUX-TREMBLES ET MONTRÉAL-EST Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier POINTE-AUX-TREMBLES ET MONTRÉAL-EST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services

Plus en détail

Les droits au Québec, ça se défend!

Les droits au Québec, ça se défend! Les droits au Québec, ça se défend! Plus de 300 organismes oeuvrent en défense collective des droits. Ils sont sous-financés. Il est temps que ça change! Octobre 2011 Présentation du RO-DCD Le Regroupement

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 Plan directeur Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 1 Le plan directeur Un outil de gestion et de planification pour le quartier Vise à améliorer la qualité de vie dans les quartiers et à établir

Plus en détail

L accompagnement dans les maladies rares

L accompagnement dans les maladies rares L accompagnement dans les maladies rares Marie-Pierre BICHET Vice présidente de l Alliance Maladies Rares Poitiers 3 mars 2016 L accompagnement dans les maladies rares Vivre avec une maladie rare c est

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS

SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Présentation de la Fédération lavalloise des OSBL d'habitation (FLOH) à la Conférence régionale des élus de Laval (CRÉ)

Présentation de la Fédération lavalloise des OSBL d'habitation (FLOH) à la Conférence régionale des élus de Laval (CRÉ) Fédération lavalloise des OSBL d'habitation 925, avenue de Bois-de-Boulogne #400 Laval (QC) H7N 4G1 (450) 662-6950 floh@rqoh.com www.rqoh.com Présentation de la Fédération lavalloise des OSBL d'habitation

Plus en détail

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes Cadre de référence Secteur de la formation professionnelle et technique et de la formation continue Direction de l éducation des

Plus en détail

Pour un chez-soi véritablement accessible

Pour un chez-soi véritablement accessible Pour un chez-soi véritablement accessible dans le cadre de la Commission populaire itinérante du FRAPRU Montréal, le 7 novembre 2012 1 Ex aequo, pour une égalité sans détour Ex aequo est un organisme montréalais

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

3.7 MRC de Montmagny. Enquête sur la situation des services de garde / CRÉ de la Chaudière-Appalaches 119

3.7 MRC de Montmagny. Enquête sur la situation des services de garde / CRÉ de la Chaudière-Appalaches 119 3.7 MRC de Montmagny Enquête sur la situation des services de garde / CRÉ de la Chaudière-Appalaches 119 Enquête sur la situation des services de garde / CRÉ de la Chaudière-Appalaches 120 MRC de Montmagny

Plus en détail

Bilan 2010-2011 Perspectives 2011-2012

Bilan 2010-2011 Perspectives 2011-2012 Bilan 2010-2011 Perspectives 2011-2012 CoSAÉ 52 e séance 26 janvier 2012 Point 4 Des services pour vous aider à obtenir le financement nécessaire à votre projet d études! 1 Introduction 2 Bureau de l aide

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement

CHARTEOK.COM. CHARTE OK : Une charte d engagement k CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement ACRONYMES HARSAH : Hommes ayant des relations sexuelles avec d autres hommes ITSS : Infection transmissible sexuellement et par le sang Édition 2015 TABLE

Plus en détail

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement

Formation de base en Relation d aide. Présentée par Dre Céline Lafrenière, md conseil en allaitement Formation de base en Relation d aide Présentée par, md conseil en allaitement Objectifs Connaître les éléments essentiels pour établir une relation d aide en particulier: L écoute active Le respect de

Plus en détail

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Colloque CIRIEC-Canada Congrès ACFAS 2011 Université de Sherbrooke 8 mai 2011

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

#Planification stratégique Canton de Westbury 2014-2025

#Planification stratégique Canton de Westbury 2014-2025 1 #Planification stratégique Canton de Westbury 2014-2025 Vision Le canton de Westbury sera un endroit recherché pour son aspect rural lui procurant ainsi de vaste étendu. Il aura su développer les potentiels

Plus en détail

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP Congrès de la SMSTO Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP 1 Qu est-ce que l Agefiph Instituée par la Loi du 10 juillet 1987, l Agefiph désigne l association qui

Plus en détail

Rester chez soi pour moins d 1 EUR / jour *, c est possible! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Besoin de parler?

Rester chez soi pour moins d 1 EUR / jour *, c est possible! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Besoin de parler? Fonctionnement du service 1. Un problème? Besoin de parler? Où que vous soyez dans la maison, dans le jardin, le jour, la nuit, un week-end, un jour férié... Il vous suffit juste de déclencher un appel

Plus en détail

mysmartcity.ch est une initiative de Creapole SA Communauté de projets

mysmartcity.ch est une initiative de Creapole SA Communauté de projets Communauté de projets Introduction 1. mysmartcity.ch / The origines 2. mysmartcity.ch / The Porrentruy Project (PP) 3. mysmartcity.ch / The evolution ENERGYS Sàrl Thomas Bühler Ingénieur HES en Electricité

Plus en détail

MÉMOIRE. Budget du Québec 2012-2013. Consultations pré-budgétaires. Déposé par le Réseau québécois des OSBL d habitation (RQOH)

MÉMOIRE. Budget du Québec 2012-2013. Consultations pré-budgétaires. Déposé par le Réseau québécois des OSBL d habitation (RQOH) MÉMOIRE Budget du Québec 2012-2013 Consultations pré-budgétaires Déposé par le Réseau québécois des OSBL d habitation (RQOH) 2 décembre 2012 Présentation Le Réseau québécois des organismes sans but lucratif

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition AHUNTSIC 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition AHUNTSIC 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier AHUNTSIC Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission de

Plus en détail