Financer son développement international

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financer son développement international"

Transcription

1 Diplôme Spécial en Management International Financer son développement international Michel Philippart Alger, Mai 2007

2 Planification Identifier les postes clé Calculer la valeur de l'initiative et faire un budget prévisionnel pour valider la décision d'investissement Michel Philippart

3 Elements d'un budget d'expansion internationale Frais de démarrage Frais de prospection du marché Frais de renforcement de l'infrastructure Frais de suivi des clients / ventes réalisées Michel Philippart

4 L'entreprise devra investir avant de se lancer à l'exportation Missions d'intelligence économique et de prospection Conseils d'ordre juridique, douanier, etc. Recherche et modification pour avoir un produit / service adapté Renforcement de l'infrastructure Michel Philippart

5 Prospecter le marché Ce que je fais est-il adapté? Qui sont mes concurrents En Algérie Sur le marché cible Quels canaux de distribution? Consommateur ou industriel? Direct ou intermédiaire? Michel Philippart

6 Comprendre les aspects réglementaires Catégories douanières: quelles sontelles, y a-t'il la possibilité de les optimiser? Taxes, TVA, etc. Règlements concernant les indications légales, la protection du consommateur, etc. Michel Philippart

7 Adapter le produit / le service Les attentes des clients sont-elles les mêmes? Y a-t'il des règles concernant la composition, la présentation, les canaux de distribution? La documentation doit-elle être adaptée? L'emballage? Michel Philippart

8 Renforcer son infrastructure Communication: lignes fixes et mobiles avec messageries vocales; messagerie électronique, transfert de données / internet Présentation: brochures, site internet, cartes de visite Michel Philippart

9 Un site internet Achat du nom, en com ou en dz? Avec adresses courriel Avec espace de stockage Que sous-traiter, que faire en interne? Vitrine ou site collaboratif? Accès contrôlé ou libre? Michel Philippart

10 Formation du personnel à l'international Connaissance de langues étrangères? Horaires adaptés? Culture des pays partenaires? En plus des commerciaux avez vous pensé aux techniciens? Réceptionnistes? Michel Philippart

11 Effets potentiels sur l activité domestique Coûts: meilleure utilisation des infrastructures et donc coût unitaire amélioré Augmentation de l efficacité et réduction des coûts variables Amélioration de la qualité produits et position concurrentielle renforcée Michel Philippart

12 Courbe d apprentissage Le coût unitaire total décroît d un pourcentage constant (entre 10% et 30%) chaque fois que la production cumulée de ce produit par l entreprise est multipliées par deux. Lexpérience n est pas répercutée automatiquement mais exige des efforts continus pour faire attention à la dérive des coûts. Les causes de l effet d expérience sont : Les économies d échelle (répartition des coûts fixes) et effet de taille (permet de renforcer le pouvoir de la firme face aux partenaires) L'effet d apprentissage (amélioration de la productivité du travail), l'innovation et substitution capital/travail. Michel Philippart

13 Exercice Discussion de la situation des participants et propositions d'approche (3 groupes) Présentation des résultats Débat 30' 3x10' 15' Michel Philippart

14 Établir sa présence En régime de croisière Personnel détaché Prospection commerciale Support technique Au démarrage Implication de la direction générale Crédibilité dans la démarche Michel Philippart

15 Sources de Financement Fonds propres Actionnaires de l entreprise / augmentation de l investissement Banques traditionnelles Banques d investissement Crédits d aide au développement nationaux ou supranationaux (Europe / Banque Mondiale) Partenaires étrangers recherchant vos capacités Michel Philippart

16 De nouvelles options Financement de 220 millions d'euros de l'ue pour l'algérie de 2007 à 2013 BANQUE MONDIALE- ALGERIE: La société Maghreb Leasing Algérie bénéficie d une enveloppe de 11,2 millions de dollars On s'attend ainsi début 2008 à l'introduction du système «rating» ou ce qu'on appelle le système de cotation (dont la finalisation est prévue fin 2007) par trois banques publiques. Michel Philippart

17 Les investisseurs demandent tous un plan rigoureux Justifier le potentiel du nouveau marché Justifier votre capacité à en profiter Montrer que le projet est rentable Michel Philippart

18 Notions de Plan financier Pour structurer votre démarche, et valider la démarche internationale Adapté de:

19 Objectifs de la session Clarifier la notion de plan financier Proposer une méthodologie Définir ce que l international va apporter à votre entreprise Michel Philippart

20 Contenu du plan financier Compte de résultats Ventes Prix de revient Structure des coûts Pertes et profits Bilan : Actif / Passif Structure financière Plan de trésorerie Cash is King! Michel Philippart

21 Rôle du plan financier Pour les partenaires financiers Documents de référence dans le business plan Pour l entrepreneur Pour évaluer différents scénarios de développement Comme point de référence par la suite Michel Philippart

22 C est difficile!? L important n est pas d arriver à finir l exercice seul, ou immédiatement mais il est indispensable de comprendre la logique de la construction du plan. Maîtrise des hypothèses Liens entre les hypothèses Continuez à le développer tout au long du programme Michel Philippart

23 Question 1: Horizon de simulation Paradoxe: Difficile de faire des prévisions à long terme Difficile de montrer le potentiel d un projet à court terme Au plus court au mieux : 3 à 5 ans Mauvaise maîtrise du timing exact mais attention aux phénomènes saisonniers Travailler par trimestre Si nécessaire, préparer un tableau bimensuel pour la trésorerie à court terme. Michel Philippart

24 Question 2: Combien de scénarii? Un seul dans le business plan Donne une image claire Référence ultérieure Mais plusieurs avant d y arriver! «Optimiste», «pessimiste», «agressif», Prévoir un scénario catastrophe à votre propre usage. On ne sait jamais. Michel Philippart

25 Question 3: Quels outils? Il existe des logiciels spécialisés : Assez simple à utiliser mais Monomaniaque Black box Tableurs Beaucoup plus souple Oblige à comprendre Recommendation: Utiliser Excel ou OpenOffice Modèle d exercice à développer Michel Philippart

26 Méthodologie

27 Le plan financier en 9 étapes 1. La simulation du chiffre d affaires 2. Les coûts directs variables et la marge brute. 3. L identification des coûts d exploitation ou frais fixes 4. Le plan d investissement 5. Le résultat d exploitation. 6. Le besoin en fonds de roulement 7. Le cash-flow d exploitation 8. Le plan de financement et le free-cash-flow 9. Les états financiers traditionnels (pro forma). Michel Philippart

28 Vue générale Uniquement le supplément pour l international Evaluer les gains d efficacité Evaluer la meilleure utilisation des outils Ventes Coûts directs variables Résultat d exploitation Compte de résultats Frais de fonctionnement Financements Fonds de roulement Cash-flow exploitation Trésorerie Investissement s Bilan simplifié Michel Philippart

29 Préparation du tableur Une série d onglets correspondant aux différentes étapes de l élaboration du plan financier Les feuilles sont reliées entre elles pour générer les états financiers finaux L ensemble comprend également tous les calculs complémentaires nécessaires (simulation de production, taux de change, etc.) Michel Philippart

30 Tout est lié F o rce de ven te : - N o m bre d e ve nde urs, de distrib ute urs,.. - C h iffre d a ffa ires par é lé m e n t d e la fo rc e de ve nte - B ud ge t m a rk eting -... C a p acité d e pro d u ctio n : - E q uip e inte rne - Insta lla tio ns propre s - C a pac ité d es sous-tra ita nts -... E stim a tio n d u ch iffre d affaires C y cle co m m ercial : - T e m ps po ur co n va inc re un c lie nt - C o m p orte m e nt d ac hat - F idé lité d es clie n ts - E ffe ts saiso n nie rs -... E ta t d u m a rché : - T a ille d u m a rc hé, - P art de m a rc hé e nv isa geab le, -... Michel Philippart

31 Utilisez des conventions visuelles Illustratif Zone d hypothèses Zone de données externes Zones de calcul Zones vides Etc. Vos hypothèses de développement Zones obtenues à l extérieur comme la taille d un marché, un taux de taxation, etc. Formules: ne pas y saisir de chiffres Sert à la clarté, pour séparer différentes zones, etc. Michel Philippart

32 Formulation des hypothèses Ligne Hypothèse qui évolue au fils du temps Cellule (colonne) Hypothèse constante NB : Utilisation des $ dans les formules Excel Michel Philippart

33 Quelques limitations Max 5 ans 12 produits 2 familles de coûts personnalisables Base trimestrielle Pas de TVA Lissage de la paie des employés Amortissement linéaire Calcul mathématique du besoin en fonds de roulement... Michel Philippart

34 ETAPE 1 : Simulation du chiffre d affaires Par produits / famille de produits Par type de clients / segment / marché Par canal de distribution / commercial Combinaison des approches Comment choisir? Lisibilité finale du plan Logique de simulation / dynamique de la progression Prix de vente / prix de revient / marge brute homogène pour chaque composante du CA Michel Philippart

35 Quelques conseils Evitez de trop détailler, cela n a pas de signification à long terme. Au-delà de 2 ans, il est souvent plus facile de travailler avec des hypothèses de croissance mathématique. Si vous raisonnez uniquement en termes de CA, vous pouvez fixer le prix unitaire = 1. CA = Volume (= hypothèses de CA) x Prix unitaire (= 1) Michel Philippart

36 ETAPE 2 Calcul de la marge brute Marge brute = Chiffre d affaires Coûts Directs Variables (CDV) Coûts Directs Variables Proportionnels aux ventes. Ils s adaptent facilement à la hausse comme à la baisse Ils peuvent être proportionnels ou non au prix de vente du produit Ils tombent à 0 si les ventes sont nulles. Exemples: Marchandises Consommations Sous-traitances Frais de packaging et livraison Commissions Provision pour non paiement!... Attention: il y a peut-être des effets d échelle par rapport à vos activités domestiques Michel Philippart

37 ETAPE 3 : Les frais de fonctionnement Frais de personnel Frais de formation Experts extérieurs Frais de bureaux Frais de marketing à l international: voyages, etc. Autres catégories : développement, qualité, Michel Philippart

38 Les frais de personnel Salaire Primes de résultat Charges sociales et autres obligations légales Attention aux différences entre pays Uniquement les frais supplémentaires: l encadrement est peut-être déjà en place Michel Philippart

39 Les experts extérieurs Comptable, fiscaliste connaissant les règles du pays cible Avocats pour valider les contrats, les brevets Consultants spécialisés en douane, marchés extérieurs, conseil export Michel Philippart

40 Les frais de bureaux Faut il étendre ou non l espace? Télécommunication : fixe, GSM, internet Fournitures de bureau spécifiques: timbres, envoi express, Informatique : hardware, software, maintenance, accès données à large bande Michel Philippart

41 Les dépenses IT Elles sont souvent fortement liées au nombre de personnes. Elles peuvent être considérées comme des investissements Mais attention à ne pas oublier les renouvellements! Pensez à l infrastructure, à l accès à internet, à la formation Michel Philippart

42 Frais de marketing Frais de représentation Frais de voyage Publicité Participation à des foires et expositions Site web Imprimés, présentoirs, Michel Philippart

43 Quelles hypothèses pour simplifier une simulation? Enveloppe mensuelle, trimestrielle ou annuelle à répartir linéairement Exemple : loyer, comptable Frais proportionnel au nombre de personnes ou d une catégorie de personnes Exemple : GSM, IT, voiture, mais aussi valable pour tous les frais généraux en cas de forte croissance Enveloppe proportionnelle (affectation non prédéfinie) au chiffre d affaires, à la masse salariale, Exemple : Marketing, formation, Dépenses ponctuelles Prévoir des marges de sécurité (prévues dans le modèle) Michel Philippart

44 ETAPE 4 : Les investissements Dépenses importantes dont la durée de vie est supérieure à un an. Informatique Machine, équipement, Marque, brevet, Frais de constitution, étude de marché, Michel Philippart

45 Simulation des amortissements Les hypothèses à fournir sont : Le montant de l investissement La date (= N du trimestre) Durée d amortissement Options : étalement du paiement et délais de paiement supérieur à 3 mois. Les amortissements sont toujours calculés de façon linéaire et calculés prorata temporis (à partir de la date d acquisition) En fonction des règles en vigueur dans le pays Les amortissements sur le volume domestique peuvent ne pas être repris dans le plan d affaire international car ils existent déjà. Michel Philippart

46 Impacts sur le plan financier Trésorerie Paiement de l investissement à l international Compte de résultat Bilan Amortissement Trésorerie Compte de résultat Valeur nette de l investissement Michel Philippart

47 ETAPE 5 : Le résultat d exploitation + C h iffre d 'A ffa ire s - C o û ts D ire c ts V a ria b le s = M a rg e b ru te e n % - F ra is F ixe s = R é s u lta t d 'e x p lo ita tio n a v a n t a m o rtis s e m e n ts - A m o rtis s e m e n ts = R é s u lta t d 'e x p lo ita tio n e n % P 1 P 2... Michel Philippart

48 Le résultat d exploitation Le résultat d exploitation mesure la profitabilité des opérations courantes de l entreprise. Rarement négatif plus de 2 ans de suite. Il ne donne pas d informations sur la situation de liquidité. Exemples: Les clients ont-ils payés? Les fournisseurs sontils payés? Quid du financement des investissements Cas des amortissements Michel Philippart

49 ETAPE 6 : Le besoin en fonds de roulement Besoin de liquidité généré par la désynchronisation entre les opérations réelles de l entreprise et leur concrétisation dans la trésorerie de l entreprise BFR = Clients + Stocks Fournisseurs Souvent la cause de l échec d entreprises!!! Michel Philippart

50 Calcul du BFR Sur un an : Clients = Délais de paiement / 365 x CA annuel Stocks = Délais de stockage / 365 x Achats annuels de marchandises Fournisseur = Délais de paiement / 365 x Achats annuels Les calculs peuvent être affinés par catégories de clients, marchandises, fournisseurs. Si on travaille par trimestre on divise par 90 et non 365. Michel Philippart

51 Dynamique du BFR Le BFR évolue avec le développement des activités Exemple : si les clients ne paient pas cash L encaissement vient plus tard. Il y a donc un décalage entre ventes et encaissements Le décalage ne se stabilise que si les ventes se stabilisent En période de croissance, l entreprise est toujours privée d une partie de sa trésorerie. Michel Philippart

52 Remarque : simulation des stocks La méthode proposée ne fonctionne pas bien si vos achats ne sont pas proportionnels à vos ventes. Dans ce cas, il faut simuler les stocks de manière spécifique. Adaptation possible du modèle lors du suivi individuel. Michel Philippart

53 ETAPE 7 : Le cash-flow d exploitation + Résultat d'exploitation + Amortissements +/- Variation du Besoin en Fonds de Roulement = Cash flow d'exploitation - Investissements - Impôts = Cash-flow des activités courantes Cumul P1 P2... Michel Philippart

54 La courbe de trésorerie Les jours heureux La terre promise Euro La Vallée de la Mort Besoin financier T e m p s Période des doutes Michel Philippart

55 ETAPE 8 : Le plan de financement Capital Endettements à long terme Crédit à l investissement Leasing Reconstitution du Fonds de Roulement Prêts subordonnés Subsides de fonctionnement Subsides en capital Subsides en intérêts Ligne de crédit Michel Philippart

56 Cash-flow des activités de financement + A u g m en tation d e c ap ital + N ou veau x fin an c em en ts + S u b s id es en c ap ital - R em b ou rs em en t des d ettes - In térêts = C a sh -flo w d e s a ctiv ité s d e fin an c e m en ts C u m u l P 1 P2... Michel Philippart

57 ETAPE 9 : Les états financiers Le compte de résultat Le bilan La simulation de trésorerie Synthèse! Michel Philippart

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES

OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES SUPPORT@EZQ.CA EZQ.CA GUIDE D UTILISATEUR EZQ V4.01 2004-2014 Sg Conseils inc.- Tous droits réservés. TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 TRUCS À UTILISER LORS DE

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan"

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires business plan Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan" Appelé également «étude de faisabilité» ou «business plan», le plan d affaires est un document qui reprend les éléments fondamentaux d un

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 23

guide du créateur d entreprise 23 03 Rédiger un business plan guide du créateur d entreprise 23 1. Un mot sur le business-plan (plan d affaires) Pour commencer L élaboration d un business plan constitue la préparation idéale pour les négociations

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE Entreprise / Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Les éléments d un plan d affaires :

Les éléments d un plan d affaires : Les éléments d un plan d affaires : Généralement, les éléments les plus importants dans un plan d affaires sont les suivants : (Modèle d un plan d affaires élaboré par la BFPME pour les projets dont de

Plus en détail

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX Corrigés des cas : Emprunts Remboursement par versements périodiques constants - Cas E1 Objectifs : Construire un échéancier et en changer la périodicité, Renégocier un emprunt.

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Cas pratique simplifié Le plan financier

Cas pratique simplifié Le plan financier Cas pratique simplifié Le plan financier Le budget d exploitation (ou budget des résultats), le budget d investissements, le budget de trésorerie, les bilans prévisionnels permettront, lorsqu ils sont

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

1. Établir le bilan de l'entreprise au 2 janvier 2009 après ces deux opérations.

1. Établir le bilan de l'entreprise au 2 janvier 2009 après ces deux opérations. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 (Nouvelle Calédonie) SERIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION EPREUVE ECRITE DE LA SPECIALITE COMPTABILITE ET FINANCE D ENTREPRISE CORRIGE DOSSIER 1 - CRÉATION

Plus en détail

Sommaire. Introduction Gestion des liquidités Planification financières. Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008

Sommaire. Introduction Gestion des liquidités Planification financières. Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008 Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008 Les outils de la planification financière Sommaire Introduction Gestion des liquidités Planification financières 1 Jean-Daniel Favre Licence en sciences économiques

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

Comment établir des projections financières pour ma PME? LE REVISEUR & L ENTREPRISE

Comment établir des projections financières pour ma PME? LE REVISEUR & L ENTREPRISE Comment établir des projections financières pour ma PME? LE REVISEUR & L ENTREPRISE Table des matières 1. Le plan financier: une réflexion sur le futur 3 2. Le plan financier préscrit par le Code des sociétés

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises 1 Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises Sommaire Préambule Comment bien évaluer une entreprise? Le diagnostic Le business plan L approche

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I PROGRAMME DE FORMATION FINANCE PME «Mieux maîtriser la

Plus en détail

PORT REFORM TOOLKIT. Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER. Concession d un terminal à conteneurs avec adossement

PORT REFORM TOOLKIT. Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER. Concession d un terminal à conteneurs avec adossement Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER Concession d un terminal à conteneurs avec adossement 1/ CONSEILS PREALABLES A L UTILISATION DU MODELE Logiciel requis : Excel 2000 pour PC Données

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France

La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France Devant la multiplication des défaillances d entreprises au cours des années 80 et début des années 90, la Banque de France a produit des travaux

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

R E PA R E R V O T R E B U S I N E S S P L A N

R E PA R E R V O T R E B U S I N E S S P L A N Professionnels P R E PA R E R VOT R E B U S I N E S S P L A N Mon business plan Le «Business plan» ou «Plan d'affaires» est l instrument indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. C est le

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme.

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme. Exercice 3 du quiz du cours Gestion financière à court terme (0-013 T1) : «Plan de trésorerie et couverture du besoin de financement à court terme» (9 points + bonus) Cet exercice a pour but d étudier

Plus en détail

DEFINTIONS ET FORMULES

DEFINTIONS ET FORMULES DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources,

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Solution globale et intégrée qui couvre l'ensemble des principaux aspects de la gestion des projets immobiliers. Depuis l'étude d'une

Plus en détail

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(s). Objectifs : Analyser son bilan Extraire les chiffres clés de son entreprise Permettre une analyse financière

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU PORTEUR DE PROJET. PAGE 3 I.1- Présentation générale I.2- Situation familiale I.3- Scolarité et formation professionnelle II.

Plus en détail

Identifiant unique : N CIN Etablissement universitaire Gouvernorat Délégation

Identifiant unique : N CIN Etablissement universitaire Gouvernorat Délégation Identifiant unique : N CIN Etablissement universitaire Gouvernorat Délégation M O N E N T R E P R I S E P L A N D A F FA I R E S P R O M O T E U R S T R U C T U R E D A P P U I D A T E : M O I S / A N

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non BUSINESS PLAN Présentation du porteur de projet et de ses associés Etat Civil Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : Portable : Date de naissance : Lieu de naissance : Nationalité

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION N DOSSIER. 19 rue de Metz BP 50006 54150 BRIEY DOSSIER DE PRESENTATION (Nom de la personne ou de la structure et intitulé du projet) SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET... 2 2. PRESENTATION

Plus en détail

Mon projet d entreprise. Mon Business Plan. Nom du créateur, repreneur : ...

Mon projet d entreprise. Mon Business Plan. Nom du créateur, repreneur : ... Mon Business Plan Nature de votre projet : création / reprise Nom du créateur, repreneur :... Mon projet d entreprise Le Crédit Agricole vous accompagne tout au long de votre projet et vous aide à réaliser

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES GESTION DES COÛTS & MARGES DE PROFITS FASCICULE 2 Gestions Hôtelières AJC inc Jo-Anne Sauvé-Taylor & André J. Côté, cha Novembre 2013 DÉFINITION DE LA GESTION DES COÛTS La gestion

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

LE PLAN D AFFAIRES POUR LA CREATION D UNE ENTREPRISE

LE PLAN D AFFAIRES POUR LA CREATION D UNE ENTREPRISE LE PLAN D AFFAIRES POUR LA CREATION D UNE ENTREPRISE Support de formation Objectifs pédagogiques Identifier et Comprendre les enjeux liés à la réalisation d un plan d affaires Comprendre l articulation

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

3. Le pilotage par le cash

3. Le pilotage par le cash Cependant, l allocation du capital engagé ne peut pas toujours être opérée à des niveaux très fins. Il est néanmoins intéressant de tenter de le répartir sur de plus grands périmètres (diverses activités

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Élaborer mon étude financière Livret 10 Calculer mon seuil de rentabilité Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection relative

Plus en détail

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SARL PEINT SOL Barème global sur 80 points Dossier 1 Opérations

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Dopez votre développement par l'international!

Dopez votre développement par l'international! Dopez votre développement par l'international! 2 avril 2015 Franck CHAULVET 1 Qui suis-je? Background Méthodologie suivie pendant cette session Situations concrètes opérationnelles 2 Objectifs de cette

Plus en détail

OPTIMISER SON BUSINESS PLAN Les clés de la réussite

OPTIMISER SON BUSINESS PLAN Les clés de la réussite OPTMSER SON BUSNESS PLAN Les clés de la réussite Salon micro-entreprises 08 octobre 2009 Jean-christophe Pic Thibault Di Maria 1 de l importance d un document efficace Sur 100 Business Plans reçus 50 sont

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

faites Pétiller vos idées

faites Pétiller vos idées Avec Chrysalis, faites Pétiller vos idées du 6 janvier au 14 février 2014 c o n c o u r s à la création d entreprise Dossier de candidature Renseignements : Tél : 05 65 43 63 63 - Email : chrysalis@cc-decazeville-aubin.fr

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

Business Plan/Plan Financier IPCF 2012. Olivier Kahn- Professionnel comptable cabinetok@skynet.be

Business Plan/Plan Financier IPCF 2012. Olivier Kahn- Professionnel comptable cabinetok@skynet.be Business Plan/Plan Financier IPCF 2012 Olivier Kahn- Professionnel comptable cabinetok@skynet.be Statistiques Environnement Taux d entreprenariat Formalités (durée) Formalités- procédures La Région bruxelloise

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

Modèle de calcul des paramètres économiques

Modèle de calcul des paramètres économiques Modèle de calcul des paramètres économiques selon norme SIA 480 Calcul de rentabilité pour les investissements dans le bâtiment Version 3.2 1. Introduction 1.1 Version Excel Le modèle de calcul a été développé

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe D Les indicateurs de pilotage

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : «L ANALYSE FINANCIERE» I LES DEFINITIONS :... 2. A/ Le fonds de roulement... 2. 1- Définition du fonds de roulement (FdR) :...

FICHE TECHNIQUE : «L ANALYSE FINANCIERE» I LES DEFINITIONS :... 2. A/ Le fonds de roulement... 2. 1- Définition du fonds de roulement (FdR) :... FICHE TECHNIQUE : «L ANALYSE FINANCIERE» Sommaire I LES DEFINITIONS :... 2 A/ Le fonds de roulement... 2 1- Définition du fonds de roulement (FdR) :... 2 2 - La composition du fonds de roulement... 3 B/

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail