Les Fiches techniques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Fiches techniques"

Transcription

1 Les Fiches techniques

2 LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer? Fiche technique Gestionnaires d un site patrimonial Fiche technique Porteurs de projets : associations d éducation populaire... 6 Fiche technique Directeurs de structures éducatives... 8 Fiche Technique Animateurs socioculturels Fiche technique Intervenants artistiques Qu est-ce que c est? Document d aide au développement de projets Une opération nationale, lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, qui propose au jeune public (enfants et adolescents) et aux familles issues de zones prioritaires, urbaines comme rurales, une offre culturelle d excellence. Le pilotage en est assuré par le département de la politique des publics soutenu par les musées de France (Direction générale des patrimoines) auxquels sont associés de nombreux partenaires. Les «Portes du Temps» bénéficient de l appui des directions régionales des affaires culturelles (DRAC), du Centre des monuments nationaux (CMN) et de l Agence nationale pour l égalité des chances et de la cohésion sociale (Acsé), du soutien des préfectures, des collectivités territoriales, des réseaux de l éducation populaire (Fédération nationale des Francas, Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France et les fédération des Centres sociaux et Foyers ruraux) sans oublier la participation décisive des propriétaires ou gestionnaires des sites et parfois de mécènes nationaux (Crédit Coopératif et Fonds MAÏF pour l éducation) ou locaux. 2

3 MODE D EMPLOI Comment ça se déroule? Les objectifs sont clairs : accueillir le jeune public et les familles sur des sites patrimoniaux (monuments historiques, jardins, centres d art, musées, médiathèques etc.) et mettre à leur service un artiste ou tout autre médiateur culturel pour leur en proposer un accès original de façon interactive et ludique. Cette appropriation s articule entre la découverte du patrimoine et des arts comme l éveil à la culture par le plaisir et le jeu. Cet acte de passage et d échanges avec les enfants se fait grâce à la pratique d ateliers adaptés dont le contenu privilégie les domaines scientifiques, environnementaux (développement durable), sportifs ou encore faisant appel aux nouvelles technologies (numérique). Qui fait quoi? L accueil des groupes fait l objet d un soin particulier et est organisé en fonction des classes d âge (les plus de six ans). Le programme proposé est toujours organisé autour d un ou plusieurs thèmes définis par le gestionnaire des sites, les acteurs de la jeunesse et de la solidarité, en particulier les animateurs, les responsables de structures d accueil des réseaux de l éducation populaire. Les «Portes du Temps» nécessitent donc l intervention d un personnel compétent tant pour la médiation que pour la gestion du projet. Les sites peuvent également faire appel à des prestataires extérieurs (compagnies théâtrales, plasticiens, etc.) comme à du personnel scientifique. Le soutien des collectivités territoriales (conseils généraux, communes ) est nécessaire surtout dans la mesure où certains projets font l objet d une réflexion commune concernant les questions pédagogiques, de transports et de sécurité. Quand? Les «Portes du Temps» ont lieu en général pendant la période des vacances scolaires dont obligatoirement pendant celles de l été, avec une extension possible à celles de la Toussaint, de l hiver et du printemps. Depuis peu de temps, certains sites essaient également de mettre en place un accueil pendant le temps scolaire. Les groupes accueillis proviennent de centres de loisirs, de Maisons des Jeunes et de la Culture ou de tout autre structure sociale. Comment accompagner les enfants? Le rythme de l enfant est respecté dans le déroulement des activités (ni trop longues ni trop denses) jalonné de temps de pauses dont celle du déjeuner reste un moment privilégié. A leur arrivée sur le site, les enfants sont pris en charge par les animateurs qui leur présentent le programme et leur en expliquent le sens. Avant de partir, les enfants sont pris en charge par les adultes pour faire ensemble une première évaluation et leur offrir une invitation pour revenir sur le site accompagné de deux adultes (offre variable d un site à l autre). 3

4 COMMENT Y PARTCIPER? L es Portes du temps est un dispositif national qui se décline sur chaque territoire par la collaboration entre les acteurs : gestionnaires de sites patrimoniaux, porteurs de projets (structures d éducation populaire), intervenants artistiques et structures éducatives participantes (centre de loisirs, centres sociaux ). Cette fiche propose un cadre pour favoriser cette co-élaboration et développer la dynamique de projet. Les Objectifs phares en Languedoc Roussillon : La co-élaboration L accès aux pratiques artistiques La mixité sociale Les enfants «passeurs de patrimoine» Le montage d'un projet Portes du Temps doit être fondé sur une réflexion autour des objectifs du site patrimonial sur la médiation, l élargissement des publics (en particulier ceux de proximité) et sur les moyens qui vont permettre de les atteindre sur votre territoire. Cette première étape vise à élaborer une offre adaptée aux réalités du lieu et aux attentes des partenaires. 4 Vous êtes gestionnaires d un site patrimonial : cf. 5 Vous souhaitez être porteurs de projets : cf. pages 6-7 Vous êtes directeurs(trices) d une structures éducatives : cf. pages 8-9 Vous êtes animateurs(trices) socioculturels : cf. pages 10 Vous êtes artistes/ intervenants : cf. page 11

5 Gestionnaire d un site patrimonial Tous types d établissements peut être concernés par l action: Réunion des Musées Nationaux (RMN), Centre des Monuments Nationaux (CMN), archives de France, site archéologique, Musée, patrimoine mondial de l UNES- CO, Monument historique, Pays ou Ville d Art et d Histoire, etc. Le rôle du Gestionnaire de site Participer en matière de médiation à l élargissement des publics de votre site (Identifier les moyens et les difficultés ), Co-élaborer avec les partenaires d éducation populaire, politique de la ville et artistes, Porter la candidature du projet auprès des institutions, Remplir et renvoyer les documents d évaluation du Ministère de la Culture et de la Communication, Participer aux bilans local et régional, Mettre en perspective et proposer des axes d améliorations. La Démarche Rédiger une candidature et la déposer auprès de la DRAC de votre région. Ce document se doit de présenter votre site, la structure d éducation populaire porteuse du projet, les intervenants pressentis et l offre éducative d été, lu public cible, la période et durée de l action. Le projet de financement doit également apparaître. Afin de répondre à la charte fixée au niveau national, référez-vous au guide pratique élaboré par le Ministère de la Culture et de la Communication. Ce guide a spécialement été conçu pour les sites et rappelle les principaux points à considérer (contexte, délais, communication...etc.). En ligne : (rubrique ressources), ou auprès de l animatrice du réseau régional : / Limite du dépôt des dossier: début février de l année en cours. 5

6 Porteurs de Projets : associations d éducation populaire Construire les Portes du Temps sur son territoire (1) Le rôle du porteur de projets 6 Mesurer les besoins et les enjeux du territoire (quartiers CUCS, zone rurale, etc.) Repérer les ressources et les dynamiques locales existantes, identifier les acteurs (institutions, collectivités territoriales, ) et impliquer les élus. Activer son propre réseau local de partenaires et de structures éducatives, Porter la conception de la démarche et animer la co-construction d un projet d éducation au patrimoine, Favoriser la co-élaboration et rassembler les différents acteurs, Participer aux réunions de coordination (DRAC, animation de réseau...), Accompagner les équipes pédagogiques et assurer des actions de formations locales, Favoriser l inscription du projet dans le temps. La Co-construction un projet d éducation au patrimoine Inscrire les Portes du Temps dans son projet associatif (validation des élus/ choix politique) Définir les objectifs du projet avec: les sites patrimoniaux, les représentants institutionnels et des collectivités impliqués, les intervenants artistiques et culturels, le réseau de structures éducatives, Élaborer le projet, le budget et les dossiers de financement, Innover, renouveler et diversifier les modalités de l offre éducative Évaluer le projet et mettre en perspective. Pour l évaluation des outils du Ministère de la culture sont à votre disposition

7 Porteurs de Projets : associations d éducation populaire Construire les Portes du Temps sur son territoire (2) La Co-élaboration Le porteur de projet est à l interface entre tous les acteurs, créant le lien et la cohérence du projet Portes du Temps. Il doit assurer la construction collective de l offre éducative avec la participation de tous : gestionnaire de site, partenaires financiers plus particulièrement avec les chefs de projet Politique de la Ville mettant en œuvre le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), intervenants artistiques et culturels, directeurs et animateurs des structures éducatives participantes (centres de loisirs, centres sociaux, etc.). Il anime le comité de pilotage local qui se réunit pour construire le projet, et assure le suivi auprès des sites et des centres de loisirs. Trois temps forts sont à noter : Janvier-Février : réunion d élaboration du projet. Envisager les grandes lignes du projet artistique et les pistes de financement Mai-Juin : Présentation de la mise en œuvre de l offre éducative (choix d artistes, organisation logistique, modalités et échéancier de l action). Formation des équipes pédagogiques. Septembre-Octobre : Réunion Bilan. Evaluation de l action et mise en perspective. Chercher des compétences et des moyens techniques Auprès des divers services actions culture et patrimoine (DRAC, CG, collectivités ) Participer aux formations régionales (animation de réseau) Participer aux réunions techniques organisées sur chacun des sites patrimoniaux. Chercher des Financements DRAC, Conseil Général, Conseil Régional, Politique de la Ville (CUCS), Collectivité territoriale, fonds européens, mécénats nationaux et locaux, sponsor en nature, etc. Répondre aux appels d offre culture, patrimoine et/ou jeunesse de votre région, Δ Respecter les échéanciers (demande, bilan). 7

8 Directeurs(trices) de structures éducatives* Élaborer un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps (1) Le plus important est d intégrer ce projet Portes du Temps au projet pédagogique du centre de loisirs. Une réelle appropriation par le directeur est nécessaire, par exemple un effort d acquisition de connaissances dans le domaine de la culture et du patrimoine doit être effectué. Le rôle formateur du directeur est fortement sollicité afin d accompagner son équipe dans la mise en œuvre de ce projet: motivation, mobilisation, appropriation, participation des enfants... Le rôle du directeur 8 Favoriser l appropriation du projet par l équipe Donner envie aux animateurs de découvrir la culture, les arts, le patrimoine, Transmettre la notion de plaisir et porter l aspect ludique, Être garant de la dimension participative du projet (enfants «passeurs de patrimoine»), Être garant du rythme de vie de l enfant, Créer des temps de rencontres entre les équipes et les artistes/ intervenants. Participer aux bilans local et régional. La démarche Comme tout projet, la démarche entend de préparer en amont et d envisager l avant projet, de vivre le déroulement pendant et d envisager l après (ce qu on en fait, comment on s en saisit). Il s agit de voir les Portes du Temps comme une opportunité d éducation au patrimoine et d envisager les perspectives au-delà des projets d été et son inscription dans le temps. * centres de loisirs, centres sociaux, maisons des jeunes et de la culture, maisons d enfants à caractère spécialisé, etc.

9 Directeurs(trices) de structures éducatives Elaborer un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps (2) Avant Envisager les besoins humains du projet dès le recrutement de l équipe pédagogique d été (pour animateurs occasionnels), Organiser une réunion de préparation et présenter le projet à l ensemble de l équipe, Désigner un animateur référent (potentiels et / ou capacité et adhésion de la personne); dans la mesure du possible un animateur permanent, Nécessité d accompagner les animateurs (éduquer au patrimoine, organiser un grand jeu, préparer les enfants à participer à l action et devenir «passeurs de patrimoine»...), Donner une place active à l animateur référent de l action, qu il se saisisse du projet et donne envie aux enfants/jeunes, et favoriser la naissance de nouveaux projets en se servant des outils à disposition (animation de réseau), Rencontrer les intervenants et vivre les ateliers. Il est important qu il y ait une meilleure connaissance des métiers de chacun, Rapprocher et faire se rencontrer les autres équipes qui participent au même projet, Organiser une journée de lancement auprès des enfants/ jeunes. Pendant Poursuivre l accompagnement de l animateur référent et de l ensemble de l équipe, Impliquer l animateur dans le déroulement du projet, Assurer le lien entre les Portes du Temps et le projet pédagogique. Après Évaluer : recueil du ressenti des enfants et évaluation en équipe, Poursuivre le projet : mettre en place des activités qui permettent d approfondir le vécu et d aller au-delà de l action d été, Assurer un accompagnement/formation continue tout au long de l année. Faire le lien avec d autre temps éducatif des jeunes notamment l éducation artistique durant le temps scolaire pour prolonger l expérience (voir par exemple les services éducatifs d Espeyran, de Salses et du Canal Lirou). 9

10 Animateur socioculturel Mettre en œuvre un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps 10 Le rôle de l animateur Mettre en œuvre les Portes du Temps en lien avec le projet pédagogique, Participer au projet artistique, culturel et patrimonial en portant la dimension ludique, Collaborer avec les intervenants artistiques et culturels, Animer des activités d éducation au patrimoine Portes du Temps, Prépare l enfant à devenir «passeur de patrimoine», La démarche Le projet se prépare, se vit et s exploite avant, pendant et après. Avant : Une première recherche (Internet, office du tourisme, etc.), vous permet de bien connaître le site à visiter (histoire, dates, personnages etc.), d affiner votre projet et vous apportera des informations pratiques et nécessaires. Rencontrer les différents intervenants pour élaborer un projet cohérent. Préparer les enfants et les jeunes (temps de parole, à travers des jeux etc.), afin de les informer sur le thème, les ateliers artistiques et le site patrimonial. Pendant : Proposer des animations en lien avec le site et/ ou les techniques artistiques. Les activités, les jeux doivent rester sur la même thématique pour assurer l harmonie du projet et mettre en avant l aspect ludique et la notion de plaisir. Après : Préparer avec l ensemble de l équipe pédagogique une évaluation à destination des enfants. Elle permet de mesurer les découvertes effectives et le degré de satisfaction. La parole des enfants est un bon indicateur qualitatif. Le bilan du projet d animation est une première étape de réflexion pour l inscrire dans le temps. Ré-exploiter le vécu permet d aller plus loin dans le projet et d être en perpétuelle évolution.

11 Artistes et intervenants Élaborer un projet artistique de découverte patrimoniale Portes du Temps Les projets Portes du Temps sont portés pédagogiquement par des structures d Éducation Populaire qui agissent sur un territoire à l échelle départementale et/ ou locale. Vous êtes intéressés ou vous venez d être sollicités par un porteur de projet, voici quelques pistes pour vous aider à comprendre votre rôle et la démarche à suivre. Le rôle de l artiste Construire un projet artistique de découverte au patrimoine: transmettre à la fois une technique et une connaissance du site historique de manière pédagogique. Une connaissance du public enfant et/ou adolescent est un plus, Ou construire un projet artistique qui évolue, qui s ancre dans l espace et le contexte du site, favorisant l appropriation, Susciter la créativité et l imaginaire de l enfant, Gérer le groupe pendant les ateliers avec les animateurs, Préparer les enfants à être «passeurs de patrimoine». La démarche Dans l idéal, collaborer entre les différents artistes participants pour construire un projet commun, c'est-à-dire créer du lien et de la cohérence entre les différentes démarches artistiques pour éviter des ateliers qui se juxtaposent, Travailler en amont avec les équipes pédagogiques (directeurs et animateurs) pour définir le rôle et la place de chacun, Rencontrer les enfants en amont pour préparer leur implication dans les futurs ateliers, Interagir avec l animateur pendant la conduite des ateliers, Adapter son atelier en fonction des capacités et de l implication des enfants/ jeunes, Évaluer la mise en œuvre et l impact de son projet artistique en lien avec le projet collectif. 11

12 Edition L Union Régionale de Francas du Languedoc Roussillon 27, rue Lafeuillade Montpellier Conception et Réalisation Les Francas UR-LR, Coralie Daussy, Emeline Sebert Contact Les Francas UR-LR Animation du réseau régional Portes du Temps Emeline SEBERT Partenaires institutionnels de l opération : Un autre fichier est à venir : Fichier d animation : Education au patrimoine, Les Portes du Temps 2012, édition Les Francas LR

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques 2014 2016 Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques Arts visuels Musée Lecture Danse Paysage une volonté partagée sur le territoire de la gironde La Direction des

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Sitographie tourisme

Sitographie tourisme Ressources pour les enseignants et les formateurs en français du tourisme Sitographie Crédit : Marie-José BACHMANN Sitographie tourisme Les sites ici répertoriés ont été testés et validés en juin 2008.

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE A transmettre par mail à : Date-limite de réception impérative des candidatures : 12 juin 2014 Nom

Plus en détail

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Un projet culturel pour faire vivre le projet urbain Le contexte

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR»

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR» Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires 10 étapes pour réussir l application des rythmes scolaires Ce document vous est proposé par Trajectoires Groupe Reflex_, bureau d études spécialisé sur les politiques éducatives. www.trajectoires-reflex.org

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

«Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?»

«Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?» «Comment développer le partenariat entre associations et entreprises sur le territoire de la métropole Lilloise?» UNE EXEMPLE D ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF TRANS-SECTORIEL (CBE Roubaix Tourcoing et CBE Lille

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE LE CENTRE SOCIAL JULIEN ORGANISE UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (ACM) TOUS LES MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES AINSI QUE LE LUNDI, MARDI, JEUDI ET VENDREDI APRÈS L ÉCOLE. CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

I. Présentation du Programme de Réussite éducative (PRE)

I. Présentation du Programme de Réussite éducative (PRE) Compte-rendu Le programme de réussite éducative : finalités, modalités de mise en œuvre et articulation Le 20 septembre 2005 2 ème journée du cycle de qualification «L ACTION EDUCATIVE EN DIRECTION DES

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

La réussite éducative

La réussite éducative La réussite éducative Sommaire Éditorial de Dominique Dubois...3 Réussir à l école...4 La réussite éducative...6 La mise en place d un projet local de réussite éducative...7 Les équipes pluridisciplinaires

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite...

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Éléments de contexte Cette intervention est le fruit d'un travail collectif porté par le Groupe de Travail Participation

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition)

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition) Promotion de la lecture et de l écriture pendant les loisirs en Tarn-et-Garonne La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations La Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE QUESTIONNAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME ECO-ECOLE AVRIL / MAI 2013 PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE 1/ IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE 1.1 -Votre établissement scolaire est : Une école élémentaire

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 CHAPITRE 1 UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ AU SEIN DE LA COMUE UPE UPE : DU PRES À LA COMUE 2007 : UPEC et UPEM deviennent membres fondateurs

Plus en détail

Séminaire «Quelle formation aujourd hui pour les animateurs d éducation informelle?» Prague 27 novembre 2003 Jean- François Magnin, directeur général adjoint, Ceméa Bonjour, Je voudrais d abord remercier

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

médiation et formation saison 2014 2015

médiation et formation saison 2014 2015 médiation et formation saison 2014 2015 dossier de presse La Chambre, espace d exposition et de formation à l image situé au centre de Strasbourg, propose expositions de photographie contemporaine au sein

Plus en détail

Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentation pour la jeunesse

Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentation pour la jeunesse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentation pour la jeunesse Note d étape sur l expérimentation au 30 décembre 2010 DOSSIER

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

L orchestre à l école, c est possible!

L orchestre à l école, c est possible! Depuis quelques années, le dispositif «orchestre à l école» (OAE) qui vise a créer un orchestre au sein même d un établissement scolaire pendant le temps dévolu à l enseignement s est très largement développé

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

L e ministre de la Culture et de la Communication a lancé le label «Maisons des Illustres» le 13 septembre 2011.

L e ministre de la Culture et de la Communication a lancé le label «Maisons des Illustres» le 13 septembre 2011. L e ministre de la Culture et de la Communication a lancé le label «Maisons des Illustres» le 13 septembre 2011. Ce label a été créé pour signaler au public les lieux dont la vocation est de conserver

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet PROJET EDUCATIF ACM Périscolaire 2016 SOMMAIRE 1. Contexte et éléments du diagnostic 2. Les nouveaux horaires scolaires 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet 4. le

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN 21/05/2015 STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre Conseil Communautaire du 22 octobre 2014 Arrêté préfectoral du 21 mai 2015 Application au

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

Club Nature et Découverte

Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte C ATOUT FRANCE Née de la fusion de l ex GIE Maison de la France et de l ex GIP ODIT France, l agence de développement touristique ATOUT FRANCE est l'opérateur

Plus en détail

Journées du mécénat. dossier de presse. sommaire. vendredi 20 novembre à partir de 9 heures. espace Jacques 1 er d Aragon - Montpellier

Journées du mécénat. dossier de presse. sommaire. vendredi 20 novembre à partir de 9 heures. espace Jacques 1 er d Aragon - Montpellier Journées du mécénat vendredi 20 novembre à partir de 9 heures espace Jacques 1 er d Aragon - Montpellier dossier de presse sommaire Édito... 2 Communiqué de presse... 3 Le mécénat d entreprise, chiffres

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Point d étape Note méthodologique

Point d étape Note méthodologique Point d étape Note méthodologique Avril 2008 Avril 2008 SOMMAIRE... Préambule : Enjeux et objectifs des points d étape... 4 Partie 1 : Réalisation des points d étape pour les projets de rénovation urbaine

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Direction des politiques familiale et sociale

Direction des politiques familiale et sociale Direction des politiques familiale et sociale Paris, le 2 juin 2010 Département enfance et parentalité Eléonore Faucher Tél : 01 45 65 68 04 Lettre circulaire n 2010-103 Mesdames et Messieurs les directeurs

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 crée les conseils citoyens.

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 crée les conseils citoyens. 3 Préambule La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 crée les conseils citoyens. La mise en place de «conseils citoyens» dans l ensemble des quartiers prioritaires

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

L accueil de classe en bibliothèque

L accueil de classe en bibliothèque L accueil de classe en bibliothèque La bibliothèque a une mission de promotion de la lecture et du livre auprès des enfants. Elle invite l enfant au plaisir de lire et de découvrir le monde de façon complémentaire

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP Faire vivre des parcours civiques et citoyens La Fédération Générale des PEP met depuis son origine au cœur de son projet associatif et de son action sociétale trois grandes

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail