Les Fiches techniques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Fiches techniques"

Transcription

1 Les Fiches techniques

2 LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer? Fiche technique Gestionnaires d un site patrimonial Fiche technique Porteurs de projets : associations d éducation populaire... 6 Fiche technique Directeurs de structures éducatives... 8 Fiche Technique Animateurs socioculturels Fiche technique Intervenants artistiques Qu est-ce que c est? Document d aide au développement de projets Une opération nationale, lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, qui propose au jeune public (enfants et adolescents) et aux familles issues de zones prioritaires, urbaines comme rurales, une offre culturelle d excellence. Le pilotage en est assuré par le département de la politique des publics soutenu par les musées de France (Direction générale des patrimoines) auxquels sont associés de nombreux partenaires. Les «Portes du Temps» bénéficient de l appui des directions régionales des affaires culturelles (DRAC), du Centre des monuments nationaux (CMN) et de l Agence nationale pour l égalité des chances et de la cohésion sociale (Acsé), du soutien des préfectures, des collectivités territoriales, des réseaux de l éducation populaire (Fédération nationale des Francas, Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France et les fédération des Centres sociaux et Foyers ruraux) sans oublier la participation décisive des propriétaires ou gestionnaires des sites et parfois de mécènes nationaux (Crédit Coopératif et Fonds MAÏF pour l éducation) ou locaux. 2

3 MODE D EMPLOI Comment ça se déroule? Les objectifs sont clairs : accueillir le jeune public et les familles sur des sites patrimoniaux (monuments historiques, jardins, centres d art, musées, médiathèques etc.) et mettre à leur service un artiste ou tout autre médiateur culturel pour leur en proposer un accès original de façon interactive et ludique. Cette appropriation s articule entre la découverte du patrimoine et des arts comme l éveil à la culture par le plaisir et le jeu. Cet acte de passage et d échanges avec les enfants se fait grâce à la pratique d ateliers adaptés dont le contenu privilégie les domaines scientifiques, environnementaux (développement durable), sportifs ou encore faisant appel aux nouvelles technologies (numérique). Qui fait quoi? L accueil des groupes fait l objet d un soin particulier et est organisé en fonction des classes d âge (les plus de six ans). Le programme proposé est toujours organisé autour d un ou plusieurs thèmes définis par le gestionnaire des sites, les acteurs de la jeunesse et de la solidarité, en particulier les animateurs, les responsables de structures d accueil des réseaux de l éducation populaire. Les «Portes du Temps» nécessitent donc l intervention d un personnel compétent tant pour la médiation que pour la gestion du projet. Les sites peuvent également faire appel à des prestataires extérieurs (compagnies théâtrales, plasticiens, etc.) comme à du personnel scientifique. Le soutien des collectivités territoriales (conseils généraux, communes ) est nécessaire surtout dans la mesure où certains projets font l objet d une réflexion commune concernant les questions pédagogiques, de transports et de sécurité. Quand? Les «Portes du Temps» ont lieu en général pendant la période des vacances scolaires dont obligatoirement pendant celles de l été, avec une extension possible à celles de la Toussaint, de l hiver et du printemps. Depuis peu de temps, certains sites essaient également de mettre en place un accueil pendant le temps scolaire. Les groupes accueillis proviennent de centres de loisirs, de Maisons des Jeunes et de la Culture ou de tout autre structure sociale. Comment accompagner les enfants? Le rythme de l enfant est respecté dans le déroulement des activités (ni trop longues ni trop denses) jalonné de temps de pauses dont celle du déjeuner reste un moment privilégié. A leur arrivée sur le site, les enfants sont pris en charge par les animateurs qui leur présentent le programme et leur en expliquent le sens. Avant de partir, les enfants sont pris en charge par les adultes pour faire ensemble une première évaluation et leur offrir une invitation pour revenir sur le site accompagné de deux adultes (offre variable d un site à l autre). 3

4 COMMENT Y PARTCIPER? L es Portes du temps est un dispositif national qui se décline sur chaque territoire par la collaboration entre les acteurs : gestionnaires de sites patrimoniaux, porteurs de projets (structures d éducation populaire), intervenants artistiques et structures éducatives participantes (centre de loisirs, centres sociaux ). Cette fiche propose un cadre pour favoriser cette co-élaboration et développer la dynamique de projet. Les Objectifs phares en Languedoc Roussillon : La co-élaboration L accès aux pratiques artistiques La mixité sociale Les enfants «passeurs de patrimoine» Le montage d'un projet Portes du Temps doit être fondé sur une réflexion autour des objectifs du site patrimonial sur la médiation, l élargissement des publics (en particulier ceux de proximité) et sur les moyens qui vont permettre de les atteindre sur votre territoire. Cette première étape vise à élaborer une offre adaptée aux réalités du lieu et aux attentes des partenaires. 4 Vous êtes gestionnaires d un site patrimonial : cf. 5 Vous souhaitez être porteurs de projets : cf. pages 6-7 Vous êtes directeurs(trices) d une structures éducatives : cf. pages 8-9 Vous êtes animateurs(trices) socioculturels : cf. pages 10 Vous êtes artistes/ intervenants : cf. page 11

5 Gestionnaire d un site patrimonial Tous types d établissements peut être concernés par l action: Réunion des Musées Nationaux (RMN), Centre des Monuments Nationaux (CMN), archives de France, site archéologique, Musée, patrimoine mondial de l UNES- CO, Monument historique, Pays ou Ville d Art et d Histoire, etc. Le rôle du Gestionnaire de site Participer en matière de médiation à l élargissement des publics de votre site (Identifier les moyens et les difficultés ), Co-élaborer avec les partenaires d éducation populaire, politique de la ville et artistes, Porter la candidature du projet auprès des institutions, Remplir et renvoyer les documents d évaluation du Ministère de la Culture et de la Communication, Participer aux bilans local et régional, Mettre en perspective et proposer des axes d améliorations. La Démarche Rédiger une candidature et la déposer auprès de la DRAC de votre région. Ce document se doit de présenter votre site, la structure d éducation populaire porteuse du projet, les intervenants pressentis et l offre éducative d été, lu public cible, la période et durée de l action. Le projet de financement doit également apparaître. Afin de répondre à la charte fixée au niveau national, référez-vous au guide pratique élaboré par le Ministère de la Culture et de la Communication. Ce guide a spécialement été conçu pour les sites et rappelle les principaux points à considérer (contexte, délais, communication...etc.). En ligne : (rubrique ressources), ou auprès de l animatrice du réseau régional : / Limite du dépôt des dossier: début février de l année en cours. 5

6 Porteurs de Projets : associations d éducation populaire Construire les Portes du Temps sur son territoire (1) Le rôle du porteur de projets 6 Mesurer les besoins et les enjeux du territoire (quartiers CUCS, zone rurale, etc.) Repérer les ressources et les dynamiques locales existantes, identifier les acteurs (institutions, collectivités territoriales, ) et impliquer les élus. Activer son propre réseau local de partenaires et de structures éducatives, Porter la conception de la démarche et animer la co-construction d un projet d éducation au patrimoine, Favoriser la co-élaboration et rassembler les différents acteurs, Participer aux réunions de coordination (DRAC, animation de réseau...), Accompagner les équipes pédagogiques et assurer des actions de formations locales, Favoriser l inscription du projet dans le temps. La Co-construction un projet d éducation au patrimoine Inscrire les Portes du Temps dans son projet associatif (validation des élus/ choix politique) Définir les objectifs du projet avec: les sites patrimoniaux, les représentants institutionnels et des collectivités impliqués, les intervenants artistiques et culturels, le réseau de structures éducatives, Élaborer le projet, le budget et les dossiers de financement, Innover, renouveler et diversifier les modalités de l offre éducative Évaluer le projet et mettre en perspective. Pour l évaluation des outils du Ministère de la culture sont à votre disposition

7 Porteurs de Projets : associations d éducation populaire Construire les Portes du Temps sur son territoire (2) La Co-élaboration Le porteur de projet est à l interface entre tous les acteurs, créant le lien et la cohérence du projet Portes du Temps. Il doit assurer la construction collective de l offre éducative avec la participation de tous : gestionnaire de site, partenaires financiers plus particulièrement avec les chefs de projet Politique de la Ville mettant en œuvre le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), intervenants artistiques et culturels, directeurs et animateurs des structures éducatives participantes (centres de loisirs, centres sociaux, etc.). Il anime le comité de pilotage local qui se réunit pour construire le projet, et assure le suivi auprès des sites et des centres de loisirs. Trois temps forts sont à noter : Janvier-Février : réunion d élaboration du projet. Envisager les grandes lignes du projet artistique et les pistes de financement Mai-Juin : Présentation de la mise en œuvre de l offre éducative (choix d artistes, organisation logistique, modalités et échéancier de l action). Formation des équipes pédagogiques. Septembre-Octobre : Réunion Bilan. Evaluation de l action et mise en perspective. Chercher des compétences et des moyens techniques Auprès des divers services actions culture et patrimoine (DRAC, CG, collectivités ) Participer aux formations régionales (animation de réseau) Participer aux réunions techniques organisées sur chacun des sites patrimoniaux. Chercher des Financements DRAC, Conseil Général, Conseil Régional, Politique de la Ville (CUCS), Collectivité territoriale, fonds européens, mécénats nationaux et locaux, sponsor en nature, etc. Répondre aux appels d offre culture, patrimoine et/ou jeunesse de votre région, Δ Respecter les échéanciers (demande, bilan). 7

8 Directeurs(trices) de structures éducatives* Élaborer un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps (1) Le plus important est d intégrer ce projet Portes du Temps au projet pédagogique du centre de loisirs. Une réelle appropriation par le directeur est nécessaire, par exemple un effort d acquisition de connaissances dans le domaine de la culture et du patrimoine doit être effectué. Le rôle formateur du directeur est fortement sollicité afin d accompagner son équipe dans la mise en œuvre de ce projet: motivation, mobilisation, appropriation, participation des enfants... Le rôle du directeur 8 Favoriser l appropriation du projet par l équipe Donner envie aux animateurs de découvrir la culture, les arts, le patrimoine, Transmettre la notion de plaisir et porter l aspect ludique, Être garant de la dimension participative du projet (enfants «passeurs de patrimoine»), Être garant du rythme de vie de l enfant, Créer des temps de rencontres entre les équipes et les artistes/ intervenants. Participer aux bilans local et régional. La démarche Comme tout projet, la démarche entend de préparer en amont et d envisager l avant projet, de vivre le déroulement pendant et d envisager l après (ce qu on en fait, comment on s en saisit). Il s agit de voir les Portes du Temps comme une opportunité d éducation au patrimoine et d envisager les perspectives au-delà des projets d été et son inscription dans le temps. * centres de loisirs, centres sociaux, maisons des jeunes et de la culture, maisons d enfants à caractère spécialisé, etc.

9 Directeurs(trices) de structures éducatives Elaborer un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps (2) Avant Envisager les besoins humains du projet dès le recrutement de l équipe pédagogique d été (pour animateurs occasionnels), Organiser une réunion de préparation et présenter le projet à l ensemble de l équipe, Désigner un animateur référent (potentiels et / ou capacité et adhésion de la personne); dans la mesure du possible un animateur permanent, Nécessité d accompagner les animateurs (éduquer au patrimoine, organiser un grand jeu, préparer les enfants à participer à l action et devenir «passeurs de patrimoine»...), Donner une place active à l animateur référent de l action, qu il se saisisse du projet et donne envie aux enfants/jeunes, et favoriser la naissance de nouveaux projets en se servant des outils à disposition (animation de réseau), Rencontrer les intervenants et vivre les ateliers. Il est important qu il y ait une meilleure connaissance des métiers de chacun, Rapprocher et faire se rencontrer les autres équipes qui participent au même projet, Organiser une journée de lancement auprès des enfants/ jeunes. Pendant Poursuivre l accompagnement de l animateur référent et de l ensemble de l équipe, Impliquer l animateur dans le déroulement du projet, Assurer le lien entre les Portes du Temps et le projet pédagogique. Après Évaluer : recueil du ressenti des enfants et évaluation en équipe, Poursuivre le projet : mettre en place des activités qui permettent d approfondir le vécu et d aller au-delà de l action d été, Assurer un accompagnement/formation continue tout au long de l année. Faire le lien avec d autre temps éducatif des jeunes notamment l éducation artistique durant le temps scolaire pour prolonger l expérience (voir par exemple les services éducatifs d Espeyran, de Salses et du Canal Lirou). 9

10 Animateur socioculturel Mettre en œuvre un projet d éducation au patrimoine Portes du Temps 10 Le rôle de l animateur Mettre en œuvre les Portes du Temps en lien avec le projet pédagogique, Participer au projet artistique, culturel et patrimonial en portant la dimension ludique, Collaborer avec les intervenants artistiques et culturels, Animer des activités d éducation au patrimoine Portes du Temps, Prépare l enfant à devenir «passeur de patrimoine», La démarche Le projet se prépare, se vit et s exploite avant, pendant et après. Avant : Une première recherche (Internet, office du tourisme, etc.), vous permet de bien connaître le site à visiter (histoire, dates, personnages etc.), d affiner votre projet et vous apportera des informations pratiques et nécessaires. Rencontrer les différents intervenants pour élaborer un projet cohérent. Préparer les enfants et les jeunes (temps de parole, à travers des jeux etc.), afin de les informer sur le thème, les ateliers artistiques et le site patrimonial. Pendant : Proposer des animations en lien avec le site et/ ou les techniques artistiques. Les activités, les jeux doivent rester sur la même thématique pour assurer l harmonie du projet et mettre en avant l aspect ludique et la notion de plaisir. Après : Préparer avec l ensemble de l équipe pédagogique une évaluation à destination des enfants. Elle permet de mesurer les découvertes effectives et le degré de satisfaction. La parole des enfants est un bon indicateur qualitatif. Le bilan du projet d animation est une première étape de réflexion pour l inscrire dans le temps. Ré-exploiter le vécu permet d aller plus loin dans le projet et d être en perpétuelle évolution.

11 Artistes et intervenants Élaborer un projet artistique de découverte patrimoniale Portes du Temps Les projets Portes du Temps sont portés pédagogiquement par des structures d Éducation Populaire qui agissent sur un territoire à l échelle départementale et/ ou locale. Vous êtes intéressés ou vous venez d être sollicités par un porteur de projet, voici quelques pistes pour vous aider à comprendre votre rôle et la démarche à suivre. Le rôle de l artiste Construire un projet artistique de découverte au patrimoine: transmettre à la fois une technique et une connaissance du site historique de manière pédagogique. Une connaissance du public enfant et/ou adolescent est un plus, Ou construire un projet artistique qui évolue, qui s ancre dans l espace et le contexte du site, favorisant l appropriation, Susciter la créativité et l imaginaire de l enfant, Gérer le groupe pendant les ateliers avec les animateurs, Préparer les enfants à être «passeurs de patrimoine». La démarche Dans l idéal, collaborer entre les différents artistes participants pour construire un projet commun, c'est-à-dire créer du lien et de la cohérence entre les différentes démarches artistiques pour éviter des ateliers qui se juxtaposent, Travailler en amont avec les équipes pédagogiques (directeurs et animateurs) pour définir le rôle et la place de chacun, Rencontrer les enfants en amont pour préparer leur implication dans les futurs ateliers, Interagir avec l animateur pendant la conduite des ateliers, Adapter son atelier en fonction des capacités et de l implication des enfants/ jeunes, Évaluer la mise en œuvre et l impact de son projet artistique en lien avec le projet collectif. 11

12 Edition L Union Régionale de Francas du Languedoc Roussillon 27, rue Lafeuillade Montpellier Conception et Réalisation Les Francas UR-LR, Coralie Daussy, Emeline Sebert Contact Les Francas UR-LR Animation du réseau régional Portes du Temps Emeline SEBERT Partenaires institutionnels de l opération : Un autre fichier est à venir : Fichier d animation : Education au patrimoine, Les Portes du Temps 2012, édition Les Francas LR

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Ville de. sur Jalle. Nouveaux. Rythmes Éducatifs. Rentrée 2014. Le mode d'emploi Martignassais. I J J K K M L P M o

Ville de. sur Jalle. Nouveaux. Rythmes Éducatifs. Rentrée 2014. Le mode d'emploi Martignassais. I J J K K M L P M o Ville de M a r ti gn a s sur Jalle Nouveaux Rythmes Éducatifs Rentrée 2014 Le mode d'emploi Martignassais I J J K K M L P M o Édito Depuis plusieurs années, la ville de Martignas s engage envers les enfants

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Catalogue des formations continues ANIMATION. IFAC Val d Oise 2014-2015

Catalogue des formations continues ANIMATION. IFAC Val d Oise 2014-2015 Catalogue des formations continues ANIMATION IFAC Val d Oise 2014-2015 Nos formations sur le Val d'oise: Partenaire : www.ifac.asso.fr/les-formations-dans-le-val-d-oise Certaines formations sont conventionnées

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement / Edito N 3 / JUIN 2010 Ce 3 ième numéro de l année est entièrement consacré au plan d accompagnement du changement du projet agorha-migration relatif à la migration dans agorha des fonctionnalités existantes

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

1 artiste. Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique. 1 collège

1 artiste. Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique. 1 collège 1 artiste Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique 1 collège edito Chère Madame, cher Monsieur, Le Département de Seine-Maritime renforce son action

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

POPMIND 2014 : http://www.pop- mind.eu/index.php/fr/

POPMIND 2014 : http://www.pop- mind.eu/index.php/fr/ Plus que jamais, en ce terrible début d année 2015, nous apparaît la nécessité de partager nos valeurs, de les questionner à l aulne de nos métiers, de ce que représente le fait d être aujourd hui un professionnel

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires

5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires 5 e Edition Île-de-France 2010-2011 CONCOURS LA RUE... ON PARTAGE! Partenaires Présentation La délégation régionale de l association Rue de l Avenir, en collaboration avec l association Vivacités Île-de-France,

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS «Accompagner les jeunes dans leur épanouissement, les aider à se construire pour les amener à leur future vie d adulte citoyen.» Service Enfance Jeunesse 3,

Plus en détail

Formations en Animation Formation Professionnelle Continue

Formations en Animation Formation Professionnelle Continue Formations en Animation Formation Professionnelle Continue Numéro de déclaration : 53350714635 1 2 Des formations continues pour favoriser la qualité des projets en accueil de loisirs Ces formations, a

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION Introduction Dans la recherche de développement de l association, la création d une nouvelle section est une des solutions

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 «Favoriser le lien social et l inclusion des personnes». Appel à candidatures Date limite : jeudi 10 décembre 2015. Projets proposés : 1. Parcours

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE e- inscriptions L amélioration de la qualité des écrits de la branche famille a été retenue comme projet prioritaire dans le cadre du plan d action

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

PARTICIPATION DES HABITANTS

PARTICIPATION DES HABITANTS Synthèse des rencontres de réseau «Conseil Citoyen» Les 25.02.2016 (Pas-de-Calais) et 24.03.2016 (Nord) Ces deux rencontres de réseau, organisées au siège de la Communauté d Agglomération d Hénin- Carvin

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 b des modules «prise de poste» b des modules à la carte pour «aller plus loin» b le tout présenté dans 4 Parcours

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES LA SCOP E2S Acteur de l économie sociale et solidaire, E2S Développement s inscrit dans une recherche d innovation sociale pour répondre à des

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente La démocratie participative dans une association d'éducation permanente L'expérience de l'equipe centrale au Cefoc Analyse 3 mai 2015 Centre de Formation Cardijn asbl Rue Saint-Nicolas, 84 5000 NAMUR (Belgique)

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

Les Contrats éducatifs

Les Contrats éducatifs Les Contrats éducatifs locaux en 2010 31 CEL (39 en 2009) 110 500 de participation de l Etat 103 porteurs pour 270 actions 31 collectivités et 72 associations A - La subvention d Etat Dispositif 2010 -

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Tourisme Familles. Publics scolaires. Les 4 formations essentielles. www.tams.fr. 13 dates 2015/2016 dans vos régions.

Tourisme Familles. Publics scolaires. Les 4 formations essentielles. www.tams.fr. 13 dates 2015/2016 dans vos régions. Les 4 formations essentielles Acteurs du tourisme, CDT, CRT, Offices de Tourisme, Musées, Châteaux, prestataires Vous souhaitez professionnaliser votre équipe sur les marchés des prestations enfants Familles

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie A BAFA / BAFD Devenir animateur ou directeur 2015 / 2016 Ligue de l enseignement de Basse-Normandie www.laliguebn.org Formation BAFA Âge minimum 17 ans le premier jour du stage de formation générale. 1.

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

RYTHMES & VIE SCOLAIRES

RYTHMES & VIE SCOLAIRES RYTHMES & VIE SCOLAIRES La rentrée 2014 / 2015 à L Isle-sur-la-Sorgue Ce qui change pour vos enfants... I. ÉDITO À l occasion de la rentrée scolaire 2014/2015, la Ville de L Isle-sur-la-Sorgue poursuit

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS Année 2012-2013 2013 L accueil, une affaire d équipe Co-constuire une action de vacances familiales Fondamentaux du

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE 30 rue du Général Leclerc 78430 LOUVECIENNES

HÔTEL DE VILLE 30 rue du Général Leclerc 78430 LOUVECIENNES HÔTEL DE VILLE 30 rue du Général Leclerc 78430 LOUVECIENNES 1 INTRODUCTION La ville de Louveciennes s est engagée dans la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires, dans l objectif de favoriser

Plus en détail

Année scolaire 2016-2017

Année scolaire 2016-2017 Ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais, Ville de Roubaix, dans le département du Nord, Ministère de l éducation nationale académie

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail