DEMANGE ARCHITECTE D.P.L.G.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEMANGE ARCHITECTE D.P.L.G."

Transcription

1 DEMANGE ARCHITECTE D.P.L.G. ARCHITECTURE / ENSEIGNEMENT DEMANGE ARCHITECTE - 11 RUE THOUIN PARIS - p

2

3 LISTES DES AFFAIRES TRAITÉES EN COULEUR: LES PROJETS DÉTAILLÉS

4 description du projet prestations réalisées / livraison lieu de l opération Montant des travaux HT Maître d ouvrage type d ouvrage surface shon intégration paysagère d un transfo electrique + image 2006 Algérie - siemens industriel 160 m2 concours des jardins de chaumont concours 2006 Chaumont - jardins de chaumont artistique - maison dans les arbres compléte 2006 / 2012 Vercors - Drôme 223 K famille 160 m2 individuel réhabilitation d une ferme en pisé + P.C Isère - famille individuel m2 lotissement dans une forte pente 6 ions faisabilité 2006 région Lyonnaise - promoteur groupé 950 m2 rénovation d un plateau de bureaux compléte 2006 Lyon 60 K DS avocats bureaux 110 m2 réhabilitation de bureaux concours gagné compléte 2006 Lyon 450 K ordre des architectes Rhône Alpes bureaux 400 m2 réhabilitation d une maison + P.C Grenoble - famille 170 m2 individuel création d un restaurant faisabilité 2006 Marseille - SCI local 120 m2 d activité extension d une maison en gite ruraux complète Lyon - retraité 180 m2 individuel réhabilitation d une salle de bain compléte 2007 Lyon 5 K famille intérieure 4 m2

5 description du projet prestations réalisées / livraison lieu de l opération Montant des travaux HT Maître d ouvrage type d ouvrage surface shon réhabilitation et extension d une maison rurale faisabilité 2007 Grenoble - famille 220 m2 individuel réhabilitation d un local commercial en agence d architecture + auto construction 2007 Lyon 1 K projet personnel local d activité 35 m2 6 logements neufs sous traitance dessin 2008 Lyon - agence l atelier Architectes collectif 500 m2 6 logements neufs sous traitance dessin 2008 Lyon - agence l atelier Architectes collectif 500 m2 2 logements + boulangerie sous traitance dessin 2008 Lyon - agence l atelier Architectes collectif 150 m2 transformation d un tunnel en ion faisabilté région Lyonnaise - retraité 200 m2 individuel extension d une maison pour PMR complète 2008 région Lyonnaise 110 K personne agée individuel 65 m2 relevé d une bâtisse centre d éducation sous traitance relevé 2008 région Lyonnaise - agence l atelier Architectes centre medical 350 m2 optimisation foncière d une propriété faisabilité 2008 région Lyonnaise - privé privé - réhabilitation d une station d épuration + P.C région Lyonnaise 4 M Com. de communes de industriel 400 m2 l Arbresle DCE station d épuration assistance à entreprise 2008 Rhone- Alpes - Suez Degremont industriel -

6 description du projet prestations réalisées / livraison lieu de l opération Montant des travaux HT Maître d ouvrage type d ouvrage surface SHON réhabilitation d un plateau de bureaux IGH complète 2008 Lyon 800 K unibailrodamco bureaux 1100 m2 DCE station d épuration assistance à entreprise + images 2008 Bouches du Rhône - Suez Degremont industriel - réhabilitation lourde d un immeuble en bureaux ordre des complète Lyon 700 K architectes Rhône Alpes bureaux + centre de formation 450 m2 DCE station d épuration assistance à entreprise + images 2008 Rhone- Alpes - Suez Degremont bureaux - réhabilitation d un corps de ferme en gites ruraux + P.C Drôme 130 K retraité 110 m2 individuel modification de toiture pour extension de maison + P.C région Lyonnaise 90 K famille individuel 30 m2 assistance à maitrise d ouvrage réception IGH assistance à maitre d ouvrage 2009 Lyon - unibailrodamco bureaux en IGH m2 surélévation d un immeuble + P.C Lyon 180 K famille collectif 100 m2 transformation d un préau en bureaux + P.C parc de Lacroix- Laval - Département du Rhône bureaux 130 m2 réhabilitation d un plateau de bureaux IGH complète 2009 Lyon 500 K unibailrodamco bureaux en IGH 400 m2

7 description du projet prestations réalisées / livraison lieu de l opération Montant des travaux HT Maître d ouvrage type d ouvrage surface SHON faisabilité d une usine agro alimentaire faisabilité + images 2009 Rhone- Alpes - Danone / B.E. Projagro industriel m2 réhabilitation d une station d épuration complète cotraitance 2009 Rhone- Alpes 5 M Grand Lyon industriel - réhabilitation d une façade d usine + P.C Lyon 120 K société LAMA industriel - transformation de bureaux en Pôle Jeunesse faisabilité 2011 Lyon - ville de Rillieux la Pape service sociaux 250 m2 Assistance à maitrise d ouvrage réception IGH assistance à maitre d ouvrage 2011 Paris - unibailrodamco bureaux en IGH m2 faisabilité pour transformer des bureaux en co-working space faisabilité 2011 marseille - association bureaux 160 m2 surélévation d un petit immeuble complète 2012 Paris 18e 120 K investiseur collectif 50 m2 rénovation d un appartement complète 2012 Lyon 50 K expatriée intérieure 50 m2

8

9 CAHIER D EXEMPLES CONSTRUITS

10 CONSTRUCTION D UNE MAISON ÉCOLOGIQUE DANS UNE FORET DU VERCORS COMMENT HABITER UN ESPACE NATUREL VIERGE? COMMENT ACCORDER ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ET RURALITÉ? COMMENT INTÉGRER L AUTO CONSTRUCTION DANS LE PROJET D ARCHITECTURE? réalisée en VERCORS F-26 - MANDATAIRE - MISSION COMPLÈTE K

11 Projet Bioclimatique basse consommation d énergie et de ressources naturelles: - 1 poêle a bois pour chauffer la maison, - récupération des eaux pluviales pour l usage courant, - matériaux sans phénol, - maximum de bois, - wc sec, - revêtements naturels intérieurs en terre, - 1 seule gaine technique, - ouvertures en fonction des apports solaires.

12 EXTENSION D UNE MAISON EN RDC POUR PERMETTRE A UNE PERSONNE A MOBILITÉ RÉDUITE DE CONTINUER À Y VIVRE V.R. rgt chambre tringle + rgt rideau occultant tv serre wc imposte vitrée garage / chaufferie / cave V.R. tv salon P LV R cuisine buanderie rgt mirroir s.serviette salle de bain Pb+P F+P Rg+P V.R. QUELLE ARCHITECTURE POUR UNE PERSONNE ÂGÉE, SEULE QUI NE PEUT BEAU- COUP SORTIR? COMMENT ACCORDER ÉCOLOGIE/CONTEMPORANÉITÉ/DURABILITÉ? réalisée en LYON F-69 - MANDATAIRE - MISSION COMPLÈTE K

13 une architecture du quotidien: - logement de plain pied, organisé autour d un espace «serre froide», - la serre est un espace ni dehors, ni dedans, dont l occupation est à imaginer au court de l année. L ambiance de cet espace est variable et non contrôlée. La personne âgée y trouve un espace protégé mais extérieur. - relation fonctionnelle ancien/nouveau: le toit est une terrasse et l émergence de la serre permet des vues croisées entre la terrasse et le logement. - écologie: - revêtement en zinc naturel: durable et recyclable, - ossature en bois et isolation en ouate de cellulose, - traitement des ponts thermiques, - préfabrication en atelier: diminution des pollutions in-situ et confort de travail des ouvriers.

14 RÉHABILITATION DE PLATEAUX DE BUREAUX DANS LA TOUR DE LA PART DIEU COMMENT ORGANISER DES ESPACES DE TRAVAIL CONFIDENTIEL ET CONFORTABLE SANS CLOISONNER? COMMENT ADAPTER UNE LOGIQUE CONSTRUCTIVE OBSOLÈTE AUX TECHNOLOGIES CONTEMPORAINE SANS ALTÉRER UN PATRIMOINE ARCHITECTURAL À L ASPECT REMARQUABLE? réalisée en LYON F-69 - MANDATAIRE - MISSION COMPLETE K

15 OUVRAGE DE 1975 CONSTRUIT POUR ACCUEILLIR DES BUREAUX PAYSAGERS CET IMMEUBLE DE GRANDE HAUTEUR CYLINDRIQUE PROPOSE UNE ORGANISATION DONT LES ORGANES (FLUIDES, STRUCTURE, ERGONOMIE, CLOISONNEMENT RAYONNANT ) CONSTITUENT UN SYSTÈME HYPER COHÉRENT ET TRÈS PEU MALÉABLE. IL A DONC FALLU ADAPTER LES NOUVELLES TECHNOLOGIES À L ANCIEN POUR CONSERVER L ARCHITECTURE DU LIEU (SYSTÈMES DE PLAFONDS, D OCCULTATION, DE CLOISONNEMENT...)

16 STATION D ÉPURATION EN MILIEU SEMI-URBAIN COMMENT CONSTRUIRE UN ÉQUIPEMENT DE TYPE INDUSTRIEL, SI NÉCESSAIRE ET POURTANT SI PEU APPRÉCIÉ? QUELLE PLACE POUR L ARCHITECTE DANS UN PROJET D INGÉNIERIES? réalisée en ARBRESLE F-69 - MANDATAIRE - MISSION PARTIELLE - 4 M

17 Équipement indissociable de nos villes, la station d épuration est l interface entre le monde humain et le milieu naturel. Elle permet en effet de dépolluer nos rejets et de les restituer à l espace naturel sans le dégrader. Une solution, par mimétisme des constructions réalisées jusqu à aujourd hui, est de cacher cet équipement derrière de la végétation permanente, et d essayer de l oublier, de ne pas le voir comme si l architecture n existe pas pour ce type de bâtiment. Dans une société de plus en plus consciente des enjeux qui nous lient au milieu naturel, il nous a semblé nécessaire de montrer pour sensibiliser les passants. Sensibiliser par exemple aux conséquences de notre mode de vie. Nous pouvons imaginer moins consommer pour moins polluer (quantité d eau potable consommée) ou encore mieux consommer pour moins polluer (séparation des réseaux d eau pluviale et eau potable, tri des déchets pour ne pas sur-polluer...). Mais au-delà de ce message, il s agit au niveau urbain et architectural de démontrer à quel point toute construction nécessite une architecturale et paysagère complète. Bâtiment de zones industrielles, centres commerciaux, lotissements tous morcellent le paysage construit depuis quelques décennies. Cette juxtaposition nous fait vivre dans un monde discontinu spatialement, de juxtaposition et très fonctionnaliste. Ici l architecture est reconsidérée dans sa dimension pluridisciplinaire. Esthétique, paysager, Sociale, Technique, Environnementale, EconomiquE. Dans une telle construction où la technique est très présente il est parfois facile d oublier qu il s agit quand même d un ouvrage construit, visible et faisant parti du paysage. Toute construction doit être pensée pour s accorder au paysage. Seul l architecte peut assurer ce rôle pluridisciplinaire, et intégrer les nécessités de chaque spécialistes. la station de l arbresle est donc une proposition architecturale dans son ensemble. Les volumes, les matériaux, les arbres, les clôtures sont tous pensés dans cette idée de paysage continu.

18 RÉHABILITATION LOURDE D UN IMMEUBLE EN CENTRE VILLE POUR L INSTALLATION DU SIÈGE DE L ORDRE DES ARCHITECTES RHONE ALPES COMMENT TRANSFORMER UN BÂTIMENT PONT EXISTANT EN E.R.P.? COMMENT PROPOSER UN ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF ET CONFIDENTIEL? COMMENT MOBILISER LES ACTEURS AUTOUR D UN PROJET? QUELLE ARCHITECTURE POUR UN LIEU REPRÉSENTANT LA PROFESSION? réalisée en LYON F-69 - MANDATAIRE - MISSION COMPLÈTE K

19 Projet complexe par : - un turn over de maîtrise d ouvrage, - une dépollution de cette ancienne station service, - une demolition délicate et surprenante, - une implantation de l escalier réglementaire et de l ascenseur très contrainte par la faible emprise du bâtiment «pont» au sol. - des appuis structurels très limités. un projet d identité: - lieu de représentation regalienne de la profession, - des espaces découpés, des volumes emboîtés et unifiés par la lumière naturelle. - un escalier suspendu pour trouver une descente de charge discrète et compatible avec les appuis, - un etat des lieux dansé et filmé,

20

21 LISTES DES INTERVENTIONS DANS L ENSEIGNEMENT

22 INSA Lyon enseignant contractuel INSA, département génie civil, 64h/an enseignant responsable : Pascal Le Gauffre. 3 eme année enseignant contractuel INSA, département génie civil, 32h/an Ecole d architecture de Lyon enseignant vacataire contractualisé école nationale supérieure d architecture de Lyon, 100h. enseignant en construction TD aux Grands Ateliers de l isle d Abeau. séminaire inter formations à Lyon option en 4 e année responsable : François Duschène et Vincent Veschambre Le port E. Herriot / 2012 La vallée de la chimie enseignant maître assistant associé école nationale supérieure d architecture de Lyon, 160h. enseignant en construction responsable de la 1 er année, cours magistraux et TD / GAIA. co-organisateur du séminaire inter formations à Lyon sur La part Dieu option en 4 e année. enseignant en travaux dirigés en 1 er et 2 d année pour des exercices de construction et TD aux Grands Ateliers de l isle d Abeau. enseignant en projet 1 er année enseignant responsable : François Tran enseignant vacataire contractualisé école nationale supérieure d architecture de Lyon, 160h/an enseignant en construction responsable de la 1 er année, cours magistraux et TD.

23 co-fondateur du séminaire urbanisme inter formations à Toulouse option en 4 e année. enseignant en travaux dirigés en 1 er et 2 d année pour des exercices de construction et TD aux Grands Ateliers de l isle d Abeau enseignant vacataire école nationale supérieure d architecture de Lyon, 160h/an enseignant en travaux dirigés en 2 d année pour des exercices de construction. enseignants responsables : Michel Paulin et Rémy Mouterde. enseignant en projet en 1 er année enseignant responsable : Francois Tran. enseignant en projet en 1 er année pour les étudiants en double cursus (entpe / centrale / insa). enseignant responsable : Véronique Georguitti. Co-fondateur du séminaire sur le péri-urbain et ces limites face à la crise environnementale et énergétique séminaire inclus dans l atelier développement durable en 4 e et 5 e cours magistraux et encadrement de TD. enseignants responsables : Philippe Madec et Francois Torecilla moniteur école nationale supérieure d architecture de Lyon enseignant école spéciale d architecture intérieure de Lyon, 140h/an enseignement magistral de technologie constructive en 2 d année. encadrement des TD de technologie constructive en 4 eme année animateur d un atelier en école primaire pour la découverte de l espace. école nationale supérieure d architecture de Lyon + ecoles de vaulx en velin international 2008 Co-fondateur workshop Decolonizing architecture, Birzeit University, Palestine architecte responsable pour ECHO d une de réhabilitation de 8 écoles primaires rurales, Ballsh, Albanie.

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 Vers le programme Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 - Ordre du jour Programmation (19h) Notions et définitions (19h15) Echanges avec la salle (19h45) Présentation des

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

L éco-habitat façon MODULA L

L éco-habitat façon MODULA L LE CONCEPT MODULA L Les maisons MODULA L, maisons écologiques en ossature Bois labéllisables BBC de 87m²* à 116 000 TTC** vous sont proposées par Ecomodula. Ces maisons, livrées Hors d eau hors d air,

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V a l b o n n e - D o m a i n e «l e 8. 1 0» - l o t n 2 Vues correspondant au projet du permis de construire Terrain

Plus en détail

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage Reportage un manifeste ECOLOGIQUE Sur les hauteurs d une colline, se dresse cette maison bioclimatique de 160 m², dominant le paysage environnant, à l image d un château ou d une forteresse. Construite

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables»

L autopromotion à Strasbourg. La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» L autopromotion à Strasbourg La démarche «10 terrains pour 10 immeubles durables» Ville et Communauté urbaine 1 parc de l Étoile 67076 Strasbourg Cedex - France Contact : forum-ecoquartiers@strasbourg.eu

Plus en détail

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE SARL Frédéric MAURET Architecte du Patrimoine 11 rue Marceau 44000 NANTES T. 06 98 98 66 44 - fmauret@free.fr SARL Frédéric MAURET, Architecte du Patrimoine PATRIMOINE

Plus en détail

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse Petit guide du bien construire sur les balcons sud de chartreuse c o n s u l t a n c e Un architecte conseiller à votre disposition Avant même d arrêter le choix du lieu de votre projet, avant les premières

Plus en détail

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL MICHEL LAUZON, architecte et associé principal SOMMAIRE 1. DESIGN INTÉGRÉ A. LIGNES DIRECTRICES B. DÉFINITION DE L IDENTITÉ C. DESIGN ARCHITECTURAL D. COMMUNICATION

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation INGENIERIE Bureau d Etudes Thermiques Dossier de présentation Mise à jour mai 2012 Kalisaya Ingenierie, 20 montée de Beauregard 07200 AUBENAS. Tél. : 06 86 41 11 47 Site internet : www.kalisaya-ingenierie.fr

Plus en détail

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE...

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... VOYAGE D ÉTUDE - visites de projets architecturaux mercredi 24 juin 2009 organisé par la Communauté de Communes de Mens et le Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement

Plus en détail

RESIDENCE LA BOURDAINE 70 LOGEMENTS COLLECTIFS A NANTES LEMÉROUARCHITECTUREETC

RESIDENCE LA BOURDAINE 70 LOGEMENTS COLLECTIFS A NANTES LEMÉROUARCHITECTUREETC RESIDENCE LA BOURDAINE 70 LOGEMENTS COLLECTIFS A NANTES LEMÉROUARCHITECTUREETC Sarl au capital de 7650 RCS : Paris B 422 835 744 SIRET : 422 835 744 00026 APE : 711Z Ordre des Architectes N national :

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38)

Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) Siège social d ACTIFI, Villemoirieu (38) L AGENCE Espace Gaïa est une agence d architecture impliquée depuis sa création dans l aménagement de sites touristiques et d espaces naturels sensibles. Basée

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS contact@sefabe.com www.sefabe.com Tel : 02 98 97 69 59 8 lieu dit Navalhars, Kernevel, 29140 Rosporden Toute reproduction interdite, photos et plans non contractuels. SEFABE

Plus en détail

PORTFOLIO PIERRE GEORGES. Architecte DPLG

PORTFOLIO PIERRE GEORGES. Architecte DPLG PORTFOLIO PIERRE GEORGES Architecte DPLG L AGENCE PIERRE GEORGES ARCHITECTE A : 115, rue d Aboukir - 75002 Paris T : 06 09 74 95 47 E : contact@pierre-georges.com W : www.pierre-georges.com SIRET : 793

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN GITE?

I. QU EST-CE QU UN GITE? Définition I. QU EST-CE QU UN GITE? GUIDE A LA CREATION GITE Loué à la semaine ou au week-end, le Gîte est une habitation touristique traditionnelle meublée, située en milieu rural. Le gîte Gîtes de France

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Participez aussi au Prix National de la Construction Bois 2015 Inscrivez-vous directement sur : www.prixnational-boisconstruction.org Palmarès des constructions Bois de la Région

Plus en détail

St Cast le Guildo, 22 2012 Montant HT : 0.45MHT

St Cast le Guildo, 22 2012 Montant HT : 0.45MHT MAISON INDIVIDUELLE St Cast le Guildo, 22 2012 Montant HT : 0.45MHT Le terrain est situé dans la ville de St Cast Le Guildo, une station balnéaire bretonne qui appartient à un ensemble classé. Il s agit

Plus en détail

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures Séminaire Bâtiment Durable : Choisir des matériaux durables de finitions intérieures 05 juin 2015 Bruxelles Environnement Mundo-b : Choix de matériaux de finition durables dans le cadre d'une rénovation

Plus en détail

Réhabilitation : les solutions bois en maisons individuelles. Agathe COQUILLION Prescripteur Bois Midi- Pyrénées

Réhabilitation : les solutions bois en maisons individuelles. Agathe COQUILLION Prescripteur Bois Midi- Pyrénées Réhabilitation : les solutions bois en maisons individuelles Agathe COQUILLION Prescripteur Bois Midi- Pyrénées MIDI-PYRÉNÉES BOIS Propriétaires et gestionnaires de forêt Forêt et gestion forestière Exploitants

Plus en détail

LISTE DES PROJETS 2004-2008

LISTE DES PROJETS 2004-2008 LISTE DES PROJETS 2004-2008 01- LOGEMENTS 01.1- LOGEMENTS COLLECTIFS > «RENOVATION ET SURELEVATION D UN IMMEUBLE DE LOGEMENTS COLLECTIFS» CHAUSSEE NAPOLEON, HUY (Province de Liège) Rénovation des communs

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Séjour. agrandir. Palier

Séjour. agrandir. Palier Transformation PLUS Chambre Séjour agrandir Cuisine Palier Salle de bain TRANSFORMATION DE LA TOUR BOIS LE PRETRE, PARIS 17 Surface Porte condamnée EXISTANT NIVEAU 10 (appartements 2, 3 pièces) PROJET

Plus en détail

Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE

Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE Maîtriser la consommation d énergie des bâtiments ILLUSTRATIONS DE PRINCIPES GENERAUX DE CONCEPTION ARCHITECTURALE Une philosophie : des solutions simples et du bon sens + Cibler les choix L approche Architecturale

Plus en détail

Hôtel d Avelin LILLE

Hôtel d Avelin LILLE Hôtel d Avelin L Hôtel D AVELIN LES TRAVAUX 1.800 m² 21 appartements du T1 au T6 Parkings, sous-sol, caves Investissement d exception : L emplacement de l immeuble, son architecture remarquable, la rénovation

Plus en détail

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

Le B.E Bureau d études Techniques et Environnement Extrait de références professionnelles Juin 2015

Le B.E Bureau d études Techniques et Environnement Extrait de références professionnelles Juin 2015 Le B.E Bureau d études Techniques et Environnement Extrait de références professionnelles Juin 2015 www.lebe.fr info@lebe.fr REFERENCES PROFESSIONNELLES LOGEMENTS Les références présentées cidessous sont

Plus en détail

PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI

PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI 04 03/06 LAMPERTSLOCH OBERSTEINBACH 07 05 BAERENTHAL HEGENEY DIM 17 JUIN 2012 PORTES OUVERTES CHEZ LES PARTICULIERS POUR DÉCOUVRIR DES ÉCO-RÉNOVATIONS REMARQUABLES

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

La maison de village de Mormont (Erezée)

La maison de village de Mormont (Erezée) Les fiches d aménagement rural La maison de village de Mormont (Erezée) Quand développement rural rime avec aménagement du territoire, urbanisme, architecture et patrimoine! 3 Erezée CARTE D IDENTITE En

Plus en détail

Les outils de l éco-conception et de la performance énergétique

Les outils de l éco-conception et de la performance énergétique République Tunisienne Ministère de l Equipement et de l Environnement Direction Générale des Bâtiments Civils Les outils de et de la performance énergétique Élaboré par Ghada JALLALI Tarek SLAOUI Architecte

Plus en détail

A Saint-Nazaire. Découvrez la maison qu il vous faut! Domaine. L Etier

A Saint-Nazaire. Découvrez la maison qu il vous faut! Domaine. L Etier A Saint-Nazaire Découvrez la maison qu il vous faut! le Domaine de L Etier Bien vivre à Saint-Nazaire Saint-Nazaire se situe à 60 kilomètres à l Ouest de Nantes, à deux heures trente minutes de Paris

Plus en détail

Une adresse exceptionnelle. Une colline prestigieuse. Une vue a 180

Une adresse exceptionnelle. Une colline prestigieuse. Une vue a 180 1907 DEBROUSSE Une adresse exceptionnelle Une colline prestigieuse Une belle adresse, c est d abord un lieu unique et emblématique, une histoire, une ambiance, un décor rare et précieux C est aussi une

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy

Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Projet d habitat urbain groupé, écologique et auto-promu, dans le Grand Nancy Contact : Bernard Tauvel au 5 rue Fabert 54000 Nancy Tél : 06 76 39 39 50 et 03 83 27 67 73 Email : bernard.tauvel@laposte.net

Plus en détail

MAISON CONTEMPORAINE. Maison contemporaine à Lyon 5ème

MAISON CONTEMPORAINE. Maison contemporaine à Lyon 5ème Durée des études: 8 mois Durée des travaux : 11 mois Surface : 150m² Entreprises : Terrassement / VRD : Terrassement de la Plaine Gros œuvre / Maçonnerie : MET Rénovation Etanchéité : OLIVER étanchéité

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Les Parcs sont des territoires d innovation

La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Les Parcs sont des territoires d innovation La maison individuelle : 3 exemples dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Les Parcs sont des territoires d innovation ENJEUX Aborder la question à l échelle du territoire en croisant

Plus en détail

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit

Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit Avant travaux : maison et terrasse Une maison des années 1980, implantée en fond de parcelle, sur deux

Plus en détail

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements.

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements. Entre Romans et Valence, la capitale stratégique du Sud Rhône Alpes : la Drôme, vous offre de nombreux attraits culturels, historiques et gastronomiques. Un département aux multiples facettes, composées

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

Scénario d aménagement

Scénario d aménagement Direction Générale Adjointe chargée de la Jeunesse, de l Education, Du Sport et de la Vie Associative Restructuration du Collège Montaigne à Lormont Scénario d aménagement Version 2 06 avril 2010 Préambule

Plus en détail

"maison des associations" équipement rural d animation et espace de sport scolaire à chambles (42)

maison des associations équipement rural d animation et espace de sport scolaire à chambles (42) en couverture : perspective depuis la route en venant du bourg plans : plan masse p.3 plan de rez de chaussée (ERA) p.4 plan de rez de jardin (salles d activitées) p.5 tableau de surfaces p.5 coupes -

Plus en détail

Septfonds, Tarn-et-Garonne

Septfonds, Tarn-et-Garonne La Chapellerie Septfonds, Tarn-et-Garonne Grand projet de pépinière d activités de l économie solidaire 3000 m 2 ouverts à la location pour la création d un lieu associant des activités liées à la culture,

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

d autorisation d urbanisme

d autorisation d urbanisme Guide des demandes d autorisation d urbanisme Vannes agglo - Pôle Aménagement & Territoires www.vannesagglo.fr Madame, Monsieur, Vous projetez de construire, d agrandir votre logement, de construire un

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

l environnement au cœur de Nanterre

l environnement au cœur de Nanterre l environnement au cœur de Nanterre 1 2 3 4 5 6 UN QUARTIER DURABLE DES LOGEMENTS MIXTES DES CONSTRUCTIONS PERFORMANTES UNE SOURCE D ÉNERGIE PILOTE UN SITE DÉPOLLUÉ UN PROJET PARTENARIAL UN ANCIEN SITE

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION Le Clos de la Combe Chemin de la Combe www.covebat-immobilier.fr Votre résidence Le Clos de la Combe L Attrait de la Région Lyonnaise La région lyonnaise. Le

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38

MAISON POSITIVE DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59. Deux exemples détaillés DE RÉNOVATION Page 38 MAISON POSITIVE VERS LE ZÉRO ÉNERGIE! N 2 MAI-JUIN 4,50 MAISON POSITIVE Le guide pratique du confort énergétique DOSSIER : LES «MÉTIERS VERTS» RECRUTENT! Page 59 P 22 CHALET : PETITE RÉNOVATION TRÈS PERFORMANTE

Plus en détail

Challenge éco-construction mars 2015.

Challenge éco-construction mars 2015. 1 Critères évalués Avis Challenge éco-construction mars 2015. Contenu du document : grille d évaluation de l ESITC (page1) Document de présentation du projet rendu en mars 2015 à l E- SITC (pages2 à 15)

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE Contexte Situation Réhabilitation et extension écologique avec les principes du label "Habitat Passif" Lauréate des "100 Maisons basses Energie en région Rhônes Alpes" Marché privé : Famille CLAUDEL Surface

Plus en détail

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010 Le 26 août 2011 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Tél. 02 33 81 60 00 Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication Poste 1226 martin-houlgatte.irene@cg61.fr

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2014 ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE L ENSAPL organise depuis plus de 12 ans une formation «Architecture, Territoire

Plus en détail

Impressions du Centre

Impressions du Centre Impressions du Centre Une reconversion légère Rue du Houblon 47-1000 Bruxelles Maître d ouvrage : Copropriété Impressions du centre Occupant : Copropriété Impressions du centre Architecte : Ir. Arch. Frank

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

1. Presentation:... 2. 1.1. Famille :... 2 1.2. Terrain:... 2 1.3. Situation :... 2 2. Construction souhaitée:... 2

1. Presentation:... 2. 1.1. Famille :... 2 1.2. Terrain:... 2 1.3. Situation :... 2 2. Construction souhaitée:... 2 Mr et Mme Xxxxxxx Xxxxx 63 Rue xxxxx 01210 XXXXXX France Tel. : xxxx xxxx xx Document : Cahier des charges pour la construction d une maison d habitation (Principale) Index : 1. Presentation:... 2 1.1.

Plus en détail

1.Présentation Design d espace & Éducation à

1.Présentation Design d espace & Éducation à Éducation à l environnement pour un développement durable & Ancrages disciplinaires Design d espace en LYCÉE PROFESSIONNEL 1.Présentation Design d espace & Éducation à l Environnement pour un Développement

Plus en détail

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE LISTE DE RÉFÉRENCES ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE ASSISTANCE À LA MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE HQE & DÉVELOPPEMENT DURABLE MÉTHODOLOGIE ÉQUIPEMENT

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I CONCEPTION ARCHITECTURALE 29/12/2010 SOMMAIRE I- Les acteurs de la conception II- Le cadre réglementaire III- Les calculs normalisés IV- Les autorisations

Plus en détail

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat

ALLONNES. 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie. Architecte : SELARL Laze & Petolat ALLONNES 18 logements locatifs individuels et intermédiaires Rue de la Bujerie Architecte : SELARL Laze & Petolat Pose de première pierre Lundi 19 octobre 2009 à 16 h 1 Sommaire Qui est Sarthe Habitat?

Plus en détail

Rénovation extension Mairie-Ecole à Plan de Baix (26), Public

Rénovation extension Mairie-Ecole à Plan de Baix (26), Public Maitrise d œuvre equipement public P.1... P.2... P.3... P.4... Rénovation extension Mairie-Ecole à Plan de Baix (26), Public Prison Santé à Paris (75), Eiffage Construction PPP Centre social et culturel

Plus en détail

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN

Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Guide méthodologique POUR LES VILLES SOUHAITANT RÉALISER UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE BÂTI ANCIEN Sous l impulsion du plan bâtiment du Grenelle de l environnement, qui a fixé un objectif ambitieux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Economies d énergies et bâti ancien

Economies d énergies et bâti ancien Economies d énergies et bâti ancien 1/ un réseau de professionnels Avant toute construction ou aménagement, il importe de consulter un architecte le plus en amont possible du projet architectural, urbain

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Souriez, vous êtes chez vous

Souriez, vous êtes chez vous 94 Maisons-Alfort Souriez, vous êtes chez vous UNE RÉSIDENCE DE 18 EN CŒUR DE VILLE Architecte : Marc Roqueta APPARTEMENTS D inspiration traditionnelle, la résidence Son caractère classique des grandes

Plus en détail

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux Champis Éco lotissement Garnier Alja Darribère Conception éco-lieux présentation Présentation Principes L'écolotissement Garnier, lotissement durable Le lotissement écologique repose sur des principes

Plus en détail