Avant Après Après 2 ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avant Après Après 2 ans"

Transcription

1 Avant Après Après 2 ans

2

3 le 14 octobre 2015 au Centre de congrès de l Hôtel Plaza Québec situé au 3031, boul. Laurier, Québec Dans le cadre de son Colloque annuel 2015 sous le thème «Réhabilitation - un domaine multidisciplinaire», l Association Canadienne de Réhabilitation des Sites Dégradés (ACRSD) Chapitre Québec organise une formation sur la restauration des berges et littoraux qui précédera la journée du colloque. Ce programme présente l horaire et les résumés des quatre thèmes qui seront développés par des formateurs expérimentés durant cet événement. Le Colloque annuel 2015 la «Réhabilitation un domaine multidisciplinaire» aura lieu la journée suivant soit le 15 octobre 2015 au même endroit, voir l information à l adresse suivante : 8 h00 à 8 h 30 Accueil des participants - Café, thé et tisanes 8 h30 à 10 h Cadre légal applicables aux milieux aquatiques et humides au Québec Nathalie Lafontaine, MDDELCC 10 h à 10 h 30 Pause Viennoiseries servies avec café, thé et tisanes 10 h 30 à 12 h Réhabilitation de berges en milieu lacustre et fluvial, études préalables du milieu physique, principales techniques et enjeux et exemple de cas Nicolas Roy, géologue-géomorphologue, Terraformex 12 h à 13 h30 Diner au Restaurant Ginger de l Hôtel 13 h 30 à 15 h Réhabilitation d habitats aquatiques (habitat du poisson, milieux humides et bassin de rétention) Lucie Labbé, biologiste, AECOM 15 h à 15 h 30 Pause - Biscuits et fruits frais servis avec café, thé et tisanes 15 h 30 à 17 h Les systèmes littoraux et riverains du Saint-Laurent Pierre Bertrand, géomorphologue, Expert-consultant 17 h Cocktail au Pub-Bar Ginger

4 Les frais d inscription pour la formation sur la «Restauration des berges et littoraux» Type d inscription Avant le 7 octobre 2015 Après le 7 octobre 2015 Membre 100 $ 120 $ Non membre** 175 $ 195 $ Étudiant 65 $ 85 $ OSBL 75 $ 95 $ ** : Les coûts d inscription pour le non membre incluent votre membership à l ACRSD/CLRA pour l année 2016 et vous serez considéré membre pour l Assemblée générale annuelle (AGA) de Politique d annulation Toute annulation d inscription doit être faite par écrit (courriel uniquement est accepté). Des frais d annulation seront exigés dans le cas où l annulation aurait lieu : avant le 30 septembre : des frais de 25 $ s appliquent; entre le 30 septembre et le 6 octobre : 50% des frais d inscription; après le 7 octobre : 100% des frais d inscription; absence non signalée : le participant est tenu d acquitter ses frais d inscription. Les dépenses d'inscription au colloque sont admissibles comme dépenses de formation au sens de la Loi 90 (Loi du 1%). Vous pouvez vous inscrire et payer en ligne sur notre site Internet à l adresse suivante : Si vous avez besoin d une facture, prière de communiquer avec nous. Les frais d inscription au colloque comprennent les pauses, le diner et une consommation par personne lors du Cocktail. Hébergement Les participants et les conférenciers sont responsables de faire leur réservation et de défrayer le coût de leur chambre pour la durée de leur séjour. Des blocs de chambres ont été négociés à des taux préférentiels pour les nuits des 13 et 14 octobre Prière de mentionner le code de groupe # pour bénéficier de ces taux. POUR RÉSERVER 1. par téléphone au sur internet au avec le code de groupe # HÔTEL PLAZA QUÉBEC Tarif : 114,99$ + taxes en occupation simple ou double 20,00$ + taxes par personne additionnelle HÔTEL LINDBERGH Tarif : 94,99$ + taxes en occupation simple ou double 10,00$ + taxes par personne additionnelle

5

6 8 h30 : Cadre légal applicables aux milieux aquatiques et humides au Québec par Nathalie Lafontaine, MDDELCC Résumé : Au Québec, la protection des lacs et cours d eau ainsi que des milieux humides s appuie sur plusieurs lois et règlements dont l administration est répartie entre plusieurs niveaux de gouvernement. Un bref aperçu du corpus légal sera présenté et plus particulièrement, les dispositions susceptibles d être invoquées lors de travaux en milieux humides et hydriques. En plus d un survol du contenu normatif de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, les méthodes de détermination de la ligne des hautes eaux seront détaillées. Enfin, les critères de différenciation des fossés et des cours d eau seront abordés. Biographie : Titulaire d un baccalauréat et d une maîtrise en biologie dans le domaine de l écologie aquatique, Nathalie Lafontaine travaille au gouvernement du Québec depuis 24 ans. De 1991 à 2006, elle a travaillé à la Direction de l environnement forestier du Ministère des ressources naturelles du Québec. Elle fait actuellement partie de la Direction générale des politiques de l eau du Ministère du développement durable, de l environnement et de la lutte contre les changements climatiques, à Québec. Ses principales fonctions sont de participer au développement de guides, d orientations, de lignes directrices et du cadre législatif concernant les milieux hydriques et humides. Elle contribue également à la formation et au soutien du personnel des directions régionales du ministère pour l interprétation de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables et du Règlement relatif à l application de la Loi sur la qualité de l environnement.

7 10 h30 : Réhabilitation de berges en milieux lacustre et fluvial par Nicolas Roy, Terraformex Résumé : La formation sera divisée en 4 thèmes principaux (1) Études préalables (2) principales techniques (3) enjeux et (4) des exemples de cas. Le formateur présentera d abord les types de milieux rencontrés, notamment en ce qui concerne la géomorphologie du site, les substrats et leur sensibilité à l érosion, les processus d érosion en jeux et leur mode d analyse. Ensuite, il portera l attention des participants sur différentes techniques rencontrées en stabilisation et réhabilitation de berge. Troisièmement, il abordera des enjeux à tenir en compte lors de la préparation des projets. Enfin, quelques exemples de cas seront présentés. Biographie : Diplômé de 1992 de l Université de Montréal en géologie, M Roy détient aussi une maîtrise en sciences appliquées à la géologie de l ingénieur (M. Sc. A.). Son sujet de maîtrise portait sur l étude comparative et l efficacité de méthodes de protection des berges pour Hydro- Québec. Depuis, il a réalisé des expériences professionnelles dans les spécialités de la géomorphologie appliquée, en océanographie, en hydraulique maritime et en hydrologie, en évaluation environnementale, en modélisation hydrodynamique et en aménagement des habitats aquatiques. Depuis 2008, il est directeur environnement du groupe-conseils Terraformex. Il participe à la conception et la réalisation de projets de restauration et de renaturalisation de berges et autres sites dégradés et de milieux naturels (marais, berges, bandes riveraines, habitat du poisson, etc.). Il réalise de nombreux plans d aménagement et des études spécialisées sur les milieux riverains et côtiers. Auparavant, il a travaillé avec diverses firmes de consultants en environnement et à son propre compte. Il a aussi été directeur général du Comité ZIP de la rive nord de l estuaire, organisme spécialisé en protection et mise en valeur des milieux côtiers. Il y a géré des projets d expertise environnementale, de recherche et développement sur des méthodes de restauration de plage, de préparation de plans d intervention et de protection, d aménagement du littoral, d étude environnementale, de table de concertation et de forums portant notamment sur l érosion des berges. Il est aussi reconnu par la cour comme témoin expert en géomorphologie.

8 13 h30 : Réhabilitation d habitats aquatiques par Lucie Labbé, AECOM Résumé : Grâce à divers exemples d aménagement, madame Labbé guidera les participants à travers les différentes étapes de restauration de milieux aquatiques (habitat du poisson, création de nouveaux milieux humides, aménagement de bassins de rétention). Les principales étapes traitées lors de cette formation comprennent, entre autres, 1) l identification des objectifs visés par le projet de restauration, 2) l analyse du site à restaurer pour définir les conditions climatiques et de sol, la topographie/bathymétrie ainsi que la profondeur de la nappe phréatique et les variations de niveau d eau du site, 3) le choix des espèces herbacées, arbustives et arborescentes à implanter et finalement 4) les stratégies et les techniques de revégétalisation pour atteindre les objectifs visés. Biographie : Lucie Labbé est spécialisée en écologie depuis 30 ans et détient une maîtrise en physiologie végétale de l Université de Sherbrooke. Dans le cadre de nombreuses études environnementales, elle a conçu des mesures de compensation pour la perte de milieux sensibles à la suite de la caractérisation de milieux naturels pour des projets municipaux, de transport et de conservation. Elle a préparé plusieurs plans et devis d aménagement pour des documents d appel d offres afin de restaurer ou créer de nouveaux habitats du poisson et d aires de concentration d oiseaux aquatiques, d aménager des bassins de rétention des eaux pluviales, de stabiliser des berges et bandes riveraines en bordure de cours d eau ainsi que de stabiliser des sites perturbés soumis à l érosion éolienne. Elle réalise souvent de la surveillance environnementale de ces projets afin d assurer la mise en œuvre des mesures d atténuation pour réduire les impacts sur l environnement. De plus, Mme Labbé réalise les travaux d aménagement de certains projets. Depuis quelques années, elle est invitée à donner des conférences sur la restauration d habitats dans le cadre de cours collégial et universitaire et a présenté les résultats de ses travaux dans le cadre de congrès nationaux et internationaux. Mme Labbé est présidente de l Association Canadienne de Réhabilitation des Sites Dégradés Chapitre Québec depuis Elle est aussi membre de la Société Québécoise de Phytotechnologie et a siégé pendant plusieurs années sur le conseil d administration de l Association Québécoise de Gestion de la Végétation.

9 15 h30 : Les systèmes littoraux et riverains du Saint-Laurent par Pierre Bertrand, Expert-consultant Résumé : Le Saint-Laurent est un système hydrique qui draine plus de km 2 de territoire. Ce système est composé de plusieurs segments (fleuve, estuaire, golfe) ou soussystèmes ayant chacun leur propre dynamique riveraine (rives, littoral, côtes, etc.). Pour les riverains et leurs infrastructures cela n est pas sans conséquence. Il est quelques fois nécessaire d intervenir sur cette dynamique pour en limiter les effets négatifs. En comprenant mieux les différentes dynamiques qui gouvernent le façonnement des rives, il est possible de mieux encadrer les interventions de restauration rendues quelques fois inévitables. Mais dans tous les cas les interventions doivent être adaptées à la dynamique prévalant dans chacun des sous-systèmes. Biographie : Pierre Bertrand (M. Sc.) est géomorphologue de formation. Après une carrière de plus de 25 ans en génie-conseil il est actuellement un professionnel indépendant. Ces études de maitrise, de doctorat, et les premières années de sa carrière ont porté sur la géomorphologie littorale et sous-marine. Il a fait ses études principales à l Université Laval, puis des séjours de formation complémentaire en France et aux Pays-Bas dans le domaine de l aménagement des littoraux et de l ingénierie côtière. Il a participé à implanter au Québec l utilisation des armatures végétales comme outil de stabilisation et restauration des berges en eau douce, à mettre en place des structures d autoprotection des rives en milieu estuarien, et à réaliser des projets de construction de plages artificielles. Il a aussi développé des outils cartographiques pour caractériser les milieux littoraux et côtiers.

Formation continue OAAQ

Formation continue OAAQ En collaboration avec l ENAP Montréal, 29 Mars 2011 Le Centre Sheraton de Montréal Québec, 05 Avril 2011 Hôtel Delta La formation continue vise à favoriser auprès des professionnels de l administration,

Plus en détail

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote

Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Plan de gestion des rives, du littoral et des plaines inondables du fleuve Saint-Laurent : un projet pilote Séance d information aux citoyennes et citoyens : 29 avril 2013 Contenu de la présentation Les

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Séminaire CAF ET BSC LE TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Maastricht, 18-20 juin 2008. Organisé par

Séminaire CAF ET BSC LE TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Maastricht, 18-20 juin 2008. Organisé par Séminaire CAF ET BSC LE CADRE D AUTO-EVALUATION DES FONCTIONS PUBLIQUES ET LE TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Maastricht, 18-20 juin 2008 Organisé par l Institut européen d administration publique (IEAP) Centre

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT PROGRAMME DE PARTENARIAT L Association québécoise de vérification environnementale (AQVE) est le seul organisme canadien de certification de personnes accrédité par le Conseil canadien des normes (CCN),

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

Déplacement de Mont-Tremblant à Valleyfield et coucher. Souper de groupe à Valleyfield (lieu à déterminer) Le 24 septembre de 18h00 à 20h30

Déplacement de Mont-Tremblant à Valleyfield et coucher. Souper de groupe à Valleyfield (lieu à déterminer) Le 24 septembre de 18h00 à 20h30 Programme de la visite de sites - Expédition au SUD - 25 septembre 2014 RESTAURATION DE LITTORAUX ET STABILISATION DE BERGES / RIVER BANKS AND SHORE RESTORATION SITES Dans le cadre du congrès annuel 2014

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015

PROGRAMME DE FORMATION 2015 PROGRAMME DE FORMATION 2015 Résidence Cardinal-Vachon LE RÉFLEXE AÎNÉ : COMPRENDRE POUR MIEUX SERVIR En collaboration avec Fédération québécoise du loisir en institution À QUI S ADRESSE CETTE FORMATION

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

Association Africaine de l Eau Le Congrès International Africain de l Eau 17 20 Février 2014. Information pour l organisation d évènements

Association Africaine de l Eau Le Congrès International Africain de l Eau 17 20 Février 2014. Information pour l organisation d évènements Association Africaine de l Eau Le Congrès International Africain de l Eau 17 20 Février 2014 Information pour l organisation d évènements Profil de l événement Le Congrès de l Association Africaine de

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Prévention et lutte contre les inondations Appel à projets Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Pour une gestion innovante des eaux de ruissellement Le Conseil général s

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN Crédits photo : Louis-Étienne Doré CMM FONDS DE DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

DIRECTION DES ÉVALUATIONS

DIRECTION DES ÉVALUATIONS DIRECTION DES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES Le suivi environnemental Guide à l intention de l initiateur de projet Juillet 2002 Mise à jour : janvier 2005 AVANT-PROPOS Ce guide se veut un outil d aide

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant

Réponses concernant. l assurance-vie avec participation. RÉPONSES concernant Réponses concernant l assurance-vie avec participation RÉPONSES concernant Quels contrats avec participation canadiens sont gérés par la Sun Life? Qu est-ce qu un contrat d assurance-vie avec participation?

Plus en détail

POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE

POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE Tirages au sort Chasse Modalités POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE Vous devez être résident du Québec et être détenteur d un certificat du chasseur valide. Sélectionnez dans la page d'accueil

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Relevé des dépenses. Guide de l utilisateur

Relevé des dépenses. Guide de l utilisateur Relevé des dépenses Guide de l utilisateur Services comptables et de la trésorerie 1 mai 2010 Table des matières Introduction...3 Informations générales...3 Définition des rôles...3 Définition des statuts

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : L ingénierie écologique au service du développement urbain : aspects milieux/biodiversité CONTACT

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : L ingénierie écologique au service du développement urbain : aspects milieux/biodiversité CONTACT Avec la participation de : 12 EME SEMINAIRE EAU Les 18, 19 et 20 Février 2013 Polytech Montpellier, Amphithéâtre Serge Peytavin La gestion de l eau pour une ville durable LUNDI 18 FEVRIER L ingénierie

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT PARTIE 1: Portrait général du colloque Écodéveloppement 1- Contexte, historique et présentation du colloque En février 2004, le Collège de Rosemont et

Plus en détail

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE L EQUIPE MUNICIPALE PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Programme d une journée 2016 6 février 19 mars, 11 avril, 23 avril, 28 mai, 25 juin, 9 juillet Optimiser le travail de l équipe municipale, favoriser la motivation

Plus en détail

Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015

Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015 Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015 «Formations performantes» Informations générales Date : Québec : 8 octobre 2015 Montréal : 20 octobre 2015 Heure

Plus en détail

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE » BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE PROGRAMME CAMPUS ADMISSION RÉGIME 1 Baccalauréat Rimouski automne hiver TC TP Majeure Rimouski automne hiver TC TP Mineure Rimouski automne hiver TC TP BACCALAURÉAT MAJEURE

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel de candidatures

Cahier des charges pour l appel de candidatures Cahier des charges pour l appel de candidatures Date limite de réception des candidatures 17 mai 2013 Envoi par courriel seulement à : pfardeau@aqpere.qc.ca Contact Pierre Fardeau, directeur général AQPERE

Plus en détail

Dossier d information Inscription à l épreuve écrite d admissibilité Session de septembre 2016. Moniteur éducateur (ME)

Dossier d information Inscription à l épreuve écrite d admissibilité Session de septembre 2016. Moniteur éducateur (ME) Dossier d information Inscription à l épreuve écrite d admissibilité Session de septembre 2016 L épreuve écrite d admissibilité se tiendra le 13 avril 2016 Une convocation vous sera adressée par courrier

Plus en détail

APPEL AUX EXPOSANTS. Colloque Géomatique 2016 19 et 20 octobre 2016 Palais des Congrès. www.geomatique2016.com

APPEL AUX EXPOSANTS. Colloque Géomatique 2016 19 et 20 octobre 2016 Palais des Congrès. www.geomatique2016.com APPEL AUX EXPOSANTS Colloque Géomatique 2016 19 et 20 octobre 2016 Palais des Congrès www.geomatique2016.com Le colloque Géomatique 2016 s adresse aux gestionnaires, professionnels, et développeurs des

Plus en détail

Lignes directrices relatives au financement offert par. le Programme d aide à l intendance des lacs

Lignes directrices relatives au financement offert par. le Programme d aide à l intendance des lacs Lignes directrices relatives au financement offert par le Programme d aide à l intendance des lacs Contexte Le Groupe consultatif sur les lacs a vu le jour en 2005 en qualité de projet pilote. On lui a

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Approbation : CC-010627-1034 Amendée par : CC-080422-2877 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S UJET : Politique de communication 1. LA RAISON D ÊTRE Les communications représentent un secteur

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES CADRE DE RÉFÉRENCE PAGE 3 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE PAGE 4 Objectif général Objectifs spécifiques NIVEAUX EXIGÉS PAR LA VILLE DE MAGOG

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

Autre information requise pour les terrains de golf

Autre information requise pour les terrains de golf Version 05-04-07 Page 1 de 7 Autre information requise pour les terrains de golf Conformément au paragraphe 5(2) du Règlement sur les études d impact sur l environnement de la Loi sur l assainissement

Plus en détail

Plan de partenariat. 18e Rendez-vous des OBV

Plan de partenariat. 18e Rendez-vous des OBV Plan de partenariat 18e Rendez-vous des OBV LES OBV ET LE ROBVQ Les organismes de bassins versants du Québec (OBV) sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la «Loi affirmant le caractère

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.0: LES ÉTUDES DE PREMIER, DE DEUXIÈME ET DE TROISIÈME CYCLES PROCÉDURE RELATIVE À L'INSCRIPTION PAGE : 1 Adoptée

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 A Boulogne sur Mer, le 15 décembre 2015 Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 Crédit photo : Vincent Maran Adoption

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2014 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Le présent guide traite de la réalisation d un projet d enfouissement de lignes de distribution existantes à la demande d une

Plus en détail

Certificat de gérontologie

Certificat de gérontologie Séance d accueil Session Hiver 2016 Certificat de gérontologie Ignace Olazabal, Ph.D. Responsable de programmes La FEP en chiffres 26 certificats 32,6 % âge moyen 78 % de femmes 61 % sont des universitaires

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 26 OCTOBRE 2011 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement Durable et de

Plus en détail

DÉBUT DE LA FORMATION : 3 OCTOBRE 2015

DÉBUT DE LA FORMATION : 3 OCTOBRE 2015 FORMATION D ÉTUDE ET D ENSEIGNEMENT DU YOGA SELON L APPROCHE VINIYOGA DÉBUT DE LA FORMATION : OCTOBRE 2015 (Rencontre d information vendredi 28 août 18h00) Ce cycle de formation sera réparti sur ans à

Plus en détail

Audit Fiduciaire Expertise Conseil Afrique Centrale Audit Finance - Projets - Informatique - Organisation Formation Assistance. Séminaire- Atelier

Audit Fiduciaire Expertise Conseil Afrique Centrale Audit Finance - Projets - Informatique - Organisation Formation Assistance. Séminaire- Atelier Audit Fiduciaire Expertise Conseil Afrique Centrale Audit Finance - Projets - Informatique - Organisation Formation Assistance Séminaire- Atelier «Intégration de la TVA dans la gestion quotidienne de l

Plus en détail

DANS LE CADRE DE L ÉVÉNEMENT

DANS LE CADRE DE L ÉVÉNEMENT DANS LE CADRE DE L ÉVÉNEMENT «La culture c est notre affaire» a comme objectif de stimuler les liens entre les acteurs du milieu culturel et les intervenants d autres sphères de développement socio-économique.

Plus en détail

Bourses de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourses de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourses de recherche Jeff Thompson Politique et procédures International Baccalaureate Organization 2016 Table des matières Objet... 2 Financement... 2 Candidature... 3 Admissibilité... 3 Processus de

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

2015-16. But : Admissibilité :

2015-16. But : Admissibilité : écoles accueillantes et sécuritaires FONDS POUR PROJETS SPÉCIAUX 2015-16 Directives et procédures But : Ce fonds pour projets spéciaux a pour but de promouvoir la sensibilisation aux politiques des écoles

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

2 e Conférence AAQ-ARMA. La numérisation. Mardi 25 mars 2014. Nouvel Hôtel et Spa Salle Dorchester

2 e Conférence AAQ-ARMA. La numérisation. Mardi 25 mars 2014. Nouvel Hôtel et Spa Salle Dorchester 2 e Conférence AAQ-ARMA La numérisation Mardi 25 mars 2014 Nouvel Hôtel et Spa Salle Dorchester Ordre du jour 8h15 8h50 9h00 Accueil et Inscription Mot de bienvenue par les deux associations Vanie Prud

Plus en détail

Projet de stage - Éco-stage 2013

Projet de stage - Éco-stage 2013 Nom de l'organisme : Organisme de bassin Versant Matapédia-Restigouche Domaine d intervention : Eau Période de stage: Automne 2013 (16 septembre 15 décembre) Poste occupé par le/la stagiaire : Soutien

Plus en détail

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée Les st ages à la maît rise à l Informations générales Eugénie Dostie-Goulet, Ph.D. Conseillère aux études supérieures Eugenie.Dostie-Goulet@USherbrooke.ca 819 821-8000 poste 65612 Université de Sherbrooke

Plus en détail

Inédit en Martinique : L ÉCOLE DE L IMMOBILIER GUY HOQUET ANTILLES

Inédit en Martinique : L ÉCOLE DE L IMMOBILIER GUY HOQUET ANTILLES Inédit en Martinique : L ÉCOLE DE L IMMOBILIER GUY HOQUET ANTILLES L immobilier est un secteur passionnant mais exigeant. Devenir un véritable professionnel nécessite d acquérir méthode et rigueur afin

Plus en détail

2015-2016. Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions. Spécialité : Droit européen comparé des religions

2015-2016. Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions. Spécialité : Droit européen comparé des religions 2015-2016 Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions Spécialité : Droit européen comparé des religions Présentation générale de la formation La spécialité Droit européen comparé des

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

L ENFANT QUI INQUIÈTE : QUE FAIRE? (De 0 à 12 ans)

L ENFANT QUI INQUIÈTE : QUE FAIRE? (De 0 à 12 ans) L ENFANT QUI INQUIÈTE : QUE FAIRE? (De 0 à 12 ans) Le vendredi 4 octobre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford (Québec) Téléphone

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

GUIDE DE PERSONNALISATION

GUIDE DE PERSONNALISATION GUIDE DE PERSONNALISATION Page 1 Chère Madame, Cher Monsieur, Vous trouverez ci-joints les conditions générales de vente, ainsi que les mentions légales, réalisées par notre Cabinet en vue de sécuriser

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

Frais de déplacement Changements importants

Frais de déplacement Changements importants 203 À l'intention des médecins omnipraticiens et spécialistes 4 mars 2010 Frais de déplacement Changements importants La Régie a revu ses processus de traitement dans le but d alléger et d optimiser la

Plus en détail

Prospectus Commandite, exposition et publicité

Prospectus Commandite, exposition et publicité Prospectus Commandite, exposition et publicité Le Congrès annuel de l Association Canadienne des Inspecteurs de Biens Immobiliers (ACIBI) se tient cette année à Montréal, les 24, 25 et 2 6 s e p t e m

Plus en détail

Guide : S inscrire en ligne au cours SOCI 631 comme étudiant spécial

Guide : S inscrire en ligne au cours SOCI 631 comme étudiant spécial Guide : S inscrire en ligne au cours SOCI 631 comme étudiant spécial Les politiques sociales à l épreuve des données canadiennes Veuillez noter que l inscription en ligne pour le cours SOCI 631 offert

Plus en détail

Notions de cours d eau

Notions de cours d eau Notions de cours d eau Claire Michaud 18 novembre 2010 1 Notion limpide??? Fleuve Rivière Ruisseau Coulée Source Canal Crique Rigole Fossé Réseau (hydrographique) Bief Caniveau Tributaire Chenal Voie (maritime)

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015

GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015 PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ET FORESTIER GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015 Agglomération de Longueuil : Boucherville Brossard Longueuil Saint-Bruno-de-Montarville Saint-Lambert UN MILIEU

Plus en détail

FICHE D INFORMATIONS

FICHE D INFORMATIONS FICHE D INFORMATIONS Cher(e) étudiant(e), Vous trouverez dans ce guide les informations pratiques concernant vos formations au CEIL de l université de Bejaïa. Veuillez noter que nous devons recevoir vos

Plus en détail

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ

guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ guide pour les professeurs nouvellement nommés comment négocier le salaire de départ table des matières Publié par l Association canadienne des professeures et professeurs d université 2705, promenade

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail

Municipalité de la Commune de Prangins

Municipalité de la Commune de Prangins Municipalité de la Commune de Prangins Préavis No 7/11 au Conseil Communal Demande d'un crédit d'étude de 155'000.-- en vue de travaux de transformations, de rénovation et d assainissement du bâtiment

Plus en détail

Vertdure Paix d esprit Du 26 avril au 31 mai 2015

Vertdure Paix d esprit Du 26 avril au 31 mai 2015 RÈGLEMENT DU CONCOURS Vertdure Paix d esprit Du 26 avril au 31 mai 2015 Le concours Vertdure Paix d esprit est organisé par Le Groupe Vertdure. Le public peut se procurer le texte des règlements du concours

Plus en détail

Master Gestion (M1) enseigné à distance permettant l'obtention de la Maîtrise des Sciences de Gestion. Sommaire. Formation en ligne sur www.canege.

Master Gestion (M1) enseigné à distance permettant l'obtention de la Maîtrise des Sciences de Gestion. Sommaire. Formation en ligne sur www.canege. 2008/2009 NOTICE DESCRIPTIVE à conserver Master Gestion (M1) enseigné à distance permettant l'obtention de la Maîtrise des Sciences de Gestion Formation en ligne sur www.canege.org O Les derniers diplômés

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 Parce que la vie professionnelle est en perpétuelle évolution, parce l on ne peut pas se charger de tout, parce que la remise en question

Plus en détail

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2 Jeu pop Question 1 La tenue d un budget et la planification financière peuvent vous aider : a) à découvrir le secret du bonheur b) à devenir millionnaire c) à atteindre vos objectifs de vie Jeu pop Question

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement Résumé des conditions de travail Congé partiel sans traitement DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES DE RÉMUNÉRATION Centre de services partagés du Québec 1020, route de l Église, 5 e étage Québec (Québec) G1V

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

Voici les étapes principales à suivre pour faire une réservation de voiture en ligne :

Voici les étapes principales à suivre pour faire une réservation de voiture en ligne : Conditions générales de la réservation en ligne Les présentes Conditions de réservation en ligne sont applicables à compter du 1er janvier 2016. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail