Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?"

Transcription

1 Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Maeve de France (Direction Technique, chef de projet métier SIG) Simon Le Grand (Direction Technique régionale IDF, service SIG/gestion patrimoniale) Journées SIG LA LETTRE 11 juin 2013

2 Sommaire Introduction Piste 1: améliorer notre connaissance du patrimoine Piste 2: améliorer notre pilotage quotidien des réseaux à travers l acquisition en temps réel Piste 3: coupler les deux afin d optimiser le fonctionnement à long terme de nos réseaux 2

3 Fiche d identité des réseaux En France: Km* de réseaux d eau en France, valeur : ~80 milliards d **, estimation des investissements nécessaires annuellement en travaux: 1,5 milliards d ** Km* de réseaux d assainissement en France; ~70 milliards d **, estimation des investissements nécessaires annuellement en travaux: 800 à 1,3 milliards d ** 70% des coûts d investissement et d exploitation des collectivités sur leur budget Eau = les réseaux Dans le monde: 184 milliards de $***: cout mondial d approvisionnement en eau 9,6 milliards de $***: coût mondial des fuites d'eau pour les consommateurs 3 *Eaufrance : **Inventaire et scénario de renouvellement du patrimoine d infrastructures des services publics d eau et d assainissement, Etude conduite en 2002 par l OIEau pour le compte du MEDD / D4E: ***Etude Sensus- Livre Blanc «Water 20/20 : Bringing Smart Water Networks into Focus» :

4 Les SIG réseaux d hier Des logiciels de dessin statiques diffusion limitée Loin du temps réel Des données à périmètre réduit: Base descriptive du patrimoine principalement, avec quelques informations autres. Veolia Eau France: km de réseaux (hors branchements) déconnectées des autres briques du système d information 4

5 Qu est ce qu un réseau «intelligent»? On peut parler de deux composantes à «l intelligence» de nos réseaux: La connaissance du patrimoine La vie au jour le jour du réseau (évènements, interventions, travaux, mesures et alarming associé ) C est le couplage de ces deux composantes qui permettent d assurer la viabilité dans le temps de nos réseaux, définie par des objectifs de: Sécurité Environnement Enjeux financier Le SIG dans les réseaux intelligents: de plus en plus utilisé Fait facilement l interface avec les autres briques du SI Facilite les analyses avancées Très bon outil de synthèse 5

6 Piste 1: améliorer notre connaissance du patrimoine

7 Le SIG Veolia Eau Giris Web Profils= responsables locaux, agents terrain, collectivité, ingénieurs (~1000p) outil web de diffusion et de traitement de l information, de pilotage des interventions réseaux, de modules métiers d aide à l exploitation au jour le jourconstruit autour de Mapserver 7 Giris BE : Profil: dessinateurs (200p) Outil pour la mise à jour du patrimoine Basé sur Microstation (CAO/ DAO) SGBD Oracle Spatial CaNOPé mobile: Profils: agents terrain (4000p) Outil permettant l accès aux données cartographiques (fonds de plan, réseaux, ouvrages) et la saisie de comptes-rendus d intervention Plateforme Android déployée sur Samsung Galaxy (2 solutions SIG en test en parallèle) La solu(on est développée par GISmartware

8 Pourquoi? La clef de voute de la gestion patrimoniale: un SIG complet Attributs renseignés et à jour exemple: connaître la pente du réseau en assainissement (précision millimétrique nécessaire) pour s assurer d un écoulement constant des effluents (pente supérieure à 1/diamètre) En effet, une connaissance du patrimoine permet d assurer son avenir: Durée de vie moyenne d une canalisation: ~70 ans (mais il n est pas rare de trouver des conduites datant de la fin du 19ème siècle ) Age moyen des canalisations en France aujourd hui: ~40 ans taux moyen de renouvellement des canalisations estimé à 0,6% (G. Rebeix, 2001) ce qui signifie qu à ce rythme les réseaux seraient remplacés entièrement en 170 ans (Berland et Al, 2005) Une connaissance accrue est donc essentielle pour réaliser les choix d avenir du patrimoine 8

9 Comment? Interventions terrain avec cartographie embarquée, pour validation des informations par les agents terrain Levers topographiques Travail avec des documents connexes (les archives des villes pour connaitre l année de pose par exemple ) 9

10 Exemple (assainissement) Les Inspections TéléVisées: souvent une mine d information dans le fond des placards: Les attributs du réseau (diamètre, matériau ) La localisation des branchements des particuliers La localisation des fissures, des infiltrations etc le module ITV de Veolia Eau S appuie sur la norme européenne Permet d importer en un clic les résultats issus des logiciels ITV pour capitaliser sur ces informations qui suivent la vie du réseau Pour en savoir plus: "La normalisation des inspections télévisées leur ouvre la porte du Système d Information Géographique», Stéphane Denhez & Maeve de France, L EAU, L INDUSTRIE, LES 10 NUISANCES, N 358, janvier 2013.

11 Piste 2: améliorer notre pilotage quotidien des réseaux à travers l acquisition en temps réel

12 Pourquoi? L acquisition de données en temps réel est de plus en plus essentielle car elle permet: En eau potable: - Limiter les pertes en eau - Maitriser la qualité de l eau - Assurer une continuité de service (ex: pour la défense incendie ) - Améliorer l efficacité energétique En assainissement: - Assurer une continuité de service - Maîtriser les déversements au milieu naturel - Rechercher des eaux parasites - Améliorer la gestion d un réseau en temps de pluie - Améliorer l efficacité energétique 12 En bref: suivre les évènements du réseau au jour le jour permet de contrôler et diagnostiquer les problèmes, de les prioriser ainsi que de gérer les opérations de maintenance préventives et curatives

13 Comment? Avoir de l information «poussée» par des capteurs (alarmes) pour agir rapidement et de manière efficace en cas de problème Pour rendre le réseau «intelligent», l essentiel est d interconnecter les données suivantes (généralement déjà existantes): Patrimoniales: réseau, usines, les interventions, La modélisation hydraulique Les mesures en réseau: - capteurs en réseau, - consommations clientèles, - prélèvement qualité Le SIG permet ainsi d avoir une vision synthétique Attention à l «infobésite»: trop d information peut nous induire à faire que du curatif (des réparations ponctuelles) alors qu il est plus utile d avoir une politique préventive long-terme. 13

14 Exemple: Pudong Présentation du site de Pudong (incl. le centre d affaire de Shanghai) Concession complete (production, distribution, facturation) en partenariat avec la municipalite 4,400km de reseaux (+120% en 10 ans) 3,6 millions d habitants desservis 1.6Mm 3 /jour de capacite de production 14

15 Exemple: Pudong Un SIG au cœur du SI, connecté : À la télégestion (ex: capteurs sur poteaux incendie pour détecter en temps réel les vols d eau) Au système clientèle: pour mieux répondre aux interrogations des clients en cas de problème, analyser les consommations et optimiser la gestion du réseau À la modélisation hydraulique: pour effectuer des prévisions, optimiser les opérations Au terrain: suivi en temps réel des agents et des operations realisées (PDA travaux, maintenance) 15

16 16

17 Exemple de la France Dans le cadre de la gestion patrimoniale (Ensemble d actions qui visent à maintenir et améliorer le fonctionnement des ouvrages) : Développement de l instrumentation des réseaux Eau Potable - Sectorisation des réseaux d eau potable dans le but de diminuer les pertes en eau Assainissement - Diagnostic permanent des réseaux d assainissement afin d optimiser les interventions sur le réseau (curage des collecteurs), - Auto surveillance des réseaux dans le cadre de la maitrise des rejets dans le milieu naturel (arrêté du 22/12/1994 abrogé par arrêté du 22/06/2007) 17 Valorisation cartographique des données de télégestion

18 Comment améliorer la connaissance «au jour le jour» du réseau? Cas d étude de la France Capteurs Architecture type instrumentation Poste de télétransmission (Poste FT, Antenne relais, GSM ) Réseau Informa6que Veolia Frontal Serveur Téléges6on Lerne Topkapi Panora ma 18 18

19 Réseau d Assainissement Cartographie des capteurs avec affichage selon un seuil de niveau d eau Bon état Défectueux " Visualisa(on Graphique des données du capteur En surcharge (niveau d eau > seuil) " Zone de collecte du capteur en surcharge 14/06/13 Veolia Eau Ile de France Direc(on Technique 19 19

20 Réseau d Eau Potable Visualisation graphique des données du capteur : débit, pression " Analyse sur des données consolidées Varia(on du débit minimum Varia(on des volumes distribués 14/06/13 Veolia Eau Ile de France Direc(on Technique 20 20

21 Le Standard OGC Sensor Web Enablement (SWE) Sensor ML : encodage XML caractérisant les capteurs Observa(ons et Measurement (O&M) : encodage des observa(ons Sensor Observa(on Service (SOS) : Web Service pour retrouver et accéder aux données des capteurs Sensor Planning Service (SPS) : Web Service de planifica(on des capteurs Sensor Alert Service (SAS) : Web Service pour la ges(on des alertes et des no(fica(ons 21

22 Concept d offres (collections de capteur) : BRGM 14/06/13 Veolia Eau Ile de France Direc(on Technique 22 22

23 Piste 3: coupler les deux premières pistes afin d optimiser le fonctionnement à long terme de nos réseaux

24 Pourquoi? C est cette connaissance approfondie de nos réseaux et de son fonctionnement au jour le jour qui va permettre de se projeter dans le temps pour optimiser notre exploitation des réseaux pour assurer la pérennité du patrimoine Performance Objectifs de performance Est-ce possible avec les infrastructures existantes 24 Situation initiale Aujourd hui Comment? Quel est l impact du renouvellement sur la performance? Quelle est la solution optimale? Quel est l impact des actions d exploitation sur la performance? Quelle est la performance à long terme des infrastructures si l on ne fait rien? Temps

25 Comment? La gestion du patrimoine, c est trouver l optimum technique et économique dans le temps, en gérant les risques grâce: À la vision synthétique que peut apporter le SIG à l exploitant, en lui fournissant la compréhension du réseau et pour optimiser son fonctionnement au jour le jour aux outils d expertise permettant d optimiser les coûts à long terme: Renouvellement Optimum Interventions préventives et curatives Performance 25 Qualité Limiter les pertes Continuité de service (schéma valable uniquement pour l eau potable, schéma d assainissement en annexe)

26 Questions/Réponses Merci de votre attention! Contact: Maeve de France: Simon Le Grand: 26

27 Annexe: Zoom sur l assainissement Schéma adapté à l assainissement Optimum Risques à l échelle du réseau 27

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau Mise en œuvre de standards OGC pour les capteurs dans la gestion de l eau Forum OGC France Journée de l interopérabilité 5 décembre 2012 Simon Le Grand 09/12/2012) Veolia Eau Ile de France Direction Technique

Plus en détail

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX

LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX SMART WATER NETWORKS LA GESTION DES EVENEMENTS PLUVIEUX Les défis posés au gestionnaire du système d assainissement La sécurité des biens et des personnes Anticiper et limiter les risques de débordements

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement

Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement Rencontres Nationales de l'assainissement Collectif Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement Estelle Burckel Directeur Réseaux & Hubert Lorang Directeur de Projets

Plus en détail

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Programme Smart Cities Projet Ville de Demain Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Pour le grand CASABLANCA Enjeux, actions & opportunités Casablanca, le 23 Septembre 2014 CASABLANCA, SMART CITY 1. Enjeux

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

service des réseaux D assainissement : mettre en place une stratégie efficace Quels sont les enjeux d une bonne gestion PAtrimoniALe des réseaux

service des réseaux D assainissement : mettre en place une stratégie efficace Quels sont les enjeux d une bonne gestion PAtrimoniALe des réseaux Les cahiers Supplément technique du magazine eau service N 6 / novembre 2010 Eau service gestion PATRIMoniALE des réseaux D assainissement : mettre en place une stratégie efficace P. 2 Quels sont les enjeux

Plus en détail

Filiale à 48 % de Véolia et

Filiale à 48 % de Véolia et La Société des Eaux de Marseille gère l approvisionnement en eau potable de l agglomération phocéenne et de nombreuses communes du département des Bouches-du-Rhône. Si le SIG y est utilisé pour localiser

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D HOPITECH - georges.khairallah@aiga.eu - g.khairallah@rennes.archi.fr 8 Octobre 2009 DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur

Plus en détail

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel

Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel MapLink, mise en œuvre d'une application de type SIG mobile à partir de composants Open Source Capture, remontée et traitement de l'information géographique en temps réel Information Géographique temps

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

Les avancées techniques en matière de performances des réseaux

Les avancées techniques en matière de performances des réseaux Les avancées techniques en matière de performances des réseaux Les Rencontres Techniques d IDEAL 19 Juin2012 -Nancy Distribution de l eau Challenges : Augmentation de la demande en eau Changements climatiques

Plus en détail

Aéroport International de Genève: Intégration CAO-SIG-FM et architecture modulaire du. Système d Information GlobalCAD-fm

Aéroport International de Genève: Intégration CAO-SIG-FM et architecture modulaire du. Système d Information GlobalCAD-fm Communications utilisateurs Facility Management Aéroport International de Genève: Intégration CAO-SIG-FM et architecture modulaire du Système d Information GlobalCAD-fm Dr Pierre-Alain Eperon Aéroport

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance Photo : Michel JAMONEAU Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux Principes et points de vigilance schéma directeur et étude diagnostique d assainissement des eaux usées SCHéMA DIRECTEUR

Plus en détail

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Les data loggers SOFREL LT et LT-US ont été conçus pour la surveillance des réseaux d eaux usées et pluviales (collecteurs, déversoirs d orage,

Plus en détail

eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable Les cahiers p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine évolution

eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable Les cahiers p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine évolution Les cahiers supplément technique du magazine eau service N 11 / NOvembre 2010 eau service Optimiser les performances des réseaux d eau potable p. 2 quel cadre réglementaire? une réglementation en pleine

Plus en détail

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting»

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Plan Intro société & activités Télédiagnostic «énergie embarqué» «Energy harvesting & apps»» Récupération d énergie solaire» Récupération d énergie

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

De Acquis Luteciæ. Paris possède un réseau EXPÉRIENCE. Du côté de la rive droite

De Acquis Luteciæ. Paris possède un réseau EXPÉRIENCE. Du côté de la rive droite De Acquis Luteciæ La Capitale possède un réseau de distribution d eau extrêmement complexe. Non content de pourvoir à la fois de l eau potable, non potable, chaude, fraîche, il est également géré par deux

Plus en détail

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre

L expertise développée par Market-IP et ses solutions télématiques vous permettront d atteindre FOURNISSEUR DE SERVICE D OPTIMISATION GÉOGRAPHIQUE, Market-IP développe des services de cartographie, de planning, de géolocalisation et d analyse du comportement de conduite permettant une gestion optimale

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses»

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses» Les outils de la gestion patrimoniale des réseaux r d eau. d Le logiciel «Casses» Eddy RENAUD Périgueux le 3 septembre 2008 L équipe «Réseaux» du Cemagref CEMAGREF Groupement de Bordeaux Unité «Réseaux,

Plus en détail

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes GESTION PATRIMONIALE GESTION PATRIMONIALE Définition d un programme de renouvellement Indépendance - Expériences - Expertises - Proximité

Plus en détail

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino RAPPORT TECHNIQUE Evacuation des eaux et alimentation en eau potable Dossier 10N026 Version 001 26 novembre 2010 RWB Holding SA Aménagement du territoire

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation Gamme LA TÉLÉGESTION SOFREL Produits de télégestion et de sectorisation LACROIX Sofrel propose une gamme de produits de télégestion et de sectorisation extrêmement complète afin de s adapter aisément à

Plus en détail

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter

Logiciel Orgabat V.Net. Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Maîtrisez et valorisez vos infrastructures VDI et datacenter Logiciel Orgabat V.Net Pour l exploitation au quotidien des salles de données et réseaux VDI Orgabat est le logiciel

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Equipements pour la recherche de fuites et le diagnostic de réseau d eau

Equipements pour la recherche de fuites et le diagnostic de réseau d eau Equipements pour la recherche de fuites et le diagnostic de réseau d eau Relever le défi L'augmentation de la demande globale en eau potable, une urbanisation accrue, un climat imprévisible et les risques

Plus en détail

Capacité étendue d utilisation en réseau

Capacité étendue d utilisation en réseau Fiche technique n VIBOFF_1A_f Emonitor Odyssey introduit une nouvelle conception de la maintenance conditionnelle (prédictive) en automatisant les opérations de routine afin d améliorer les vitesses de

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau Carrefour des Gestions Locales de l Eau Nancy -19 Juin2012 Georges Saccani- Chargé de Clientèle georges.saccani@schneider-electric.com

Plus en détail

Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents

Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents Président : Benoît CLOCHERET Artelia Modérateur : Christophe DESNOUAILLES Cerema Données mobiles : De la mobilité 2.0 au PDU

Plus en détail

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Web-séminaire Bull-CA Technologies 25 Mars 2014 2014 CA. All rights reserved. Agenda Introduction : pourquoi la supervision unifiée? Pourquoi le SaaS?

Plus en détail

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques COMMUNIQUEZ AVEC VOS INSTALLATIONS DANS DES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques Unité centrale Circuit multicouche et CMS µprocesseur ATMEL Ultra faible consommation < 120µA Données sauvegardées

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES Stagiaire : Elodie GAILLARD Responsables : Anne LE GAL / Cyril PATRAULT Stage de Master 2 SIGAT réalisé du

Plus en détail

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT POUR UN USAGE TEMPORAIRE À INTERNET EN HAUT DÉBIT À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT GARANTIE ENTRE LES SITES DE L ENTREPRISE POUR LES APPLICATIONS

Plus en détail

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité www.imagina-international.com Aten Altitude, la solution intégrée pour l exploitation, la maintenance et

Plus en détail

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA Table des matières Etude générale Page 2 / 6 Objectif Examen télévisuel Classification des dommages Représentation Bassin versant de l association Page 4 / 6 Examen télévisuel - Synthèse Tronçons pour

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

Sextant V4.0. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale

Sextant V4.0. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale Sextant - Infrastructure de données spatiales sur le domaine marin Sextant V4.0 Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer E. Quimbert, M. Bellouis, F. Lecuy, M. Treguer Centre

Plus en détail

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011 Audit des systèmes d information scientifiques Synthèse des audits Conseil scientifique 15/11/2011 Contexte (1) «Un» chantier «informatique» engagé depuis plusieurs années Appui : le projet S2I (2006)

Plus en détail

Demande d information

Demande d information RFI Demande d information Réf. : RFI_OMAT_final.doc DIT - SIAM Page 1/14 Request For Information - Outil de Modélisation des ArchiTectures SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE

Plus en détail

MASTER IASIG. Les Egouts. Réseau d'assainissement. Année 2005 2006

MASTER IASIG. Les Egouts. Réseau d'assainissement. Année 2005 2006 MASTER IASIG 1 Les Egouts Réseau d'assainissement Année 2005 2006 2 Sommaire Introduction I- Les différents systèmes d'assainissement II- Les composants des réseaux III- Gestion et Entretien Conclusion

Plus en détail

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» Jeudi 25 Octobre 2012 M2M Conférence : Internet du Futur, Objets communicants connectés et Machine-to-Machine www.vertical-m2m.com

Plus en détail

Cahier des Clauses techniquesparticulières

Cahier des Clauses techniquesparticulières ARCHES PUBLICS MAIRIE DE BASTIA Avenue Pierre Guidicelli 20410 BASTIA CEDEX MARCHE D ETUDES A MAITRISE D OUVRAGE EN VUE DE L ORIENTATION ET DU DEVELOPPEMENT DU SYTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SERVICE

Plus en détail

Les télécoms vont-ils prendre l eau?

Les télécoms vont-ils prendre l eau? LETTRE CONVERGENCE Les télécoms vont-ils prendre l eau? Deux mondes qui convergent vers les mêmes relais de croissance N 26 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet

Plus en détail

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015

TELEGESTION. l outil indispensable des intervenants à domicile. Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 TELEGESTION l outil indispensable des intervenants à domicile Maison de l Emploi de Paris Plateforme RH 21 Mai 2015 Télégestion Fixe / Mobile Plateforme d échange Couplage logiciel Couplage logiciel Fonctionnalités

Plus en détail

Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail

Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail Institut National de l Information Géographique et Forestière : Le Géoportail Interview du 21 janvier 2013 avec Didier Richard, chef du projet Géoportail Mail : didier.richard@ign.fr Tél: 01 43 98 83 23

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide?

Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? Quelles actions pour réduire les consommations d énergie et générer un retour sur investissement rapide? 3 niveaux d actions d efficacité énergétique La gestion d énergie, les systèmes de comptage et d

Plus en détail

Présentation de la Société

Présentation de la Société Présentation de la Société 1 Présentation Générale SOCIETE INDEPENDANTE d étude, de conseil et d ingénierie basée à Aix en Provence, à 15 minutes de l aéroport de Marseille Provence et à 3 heures de Paris

Plus en détail

SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS

SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS Principe : Nous proposons un système complet et novateur permettant le suivi à distance de déplacements de véhicules, grâce au GPS et à une

Plus en détail

EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE

EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE EXPERTISE EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE Garder un oeil sur vos projets innova sécurité est une société marocaine créée en 2007, spécialisée en informatique industrielle innova sécurité a deux

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

ALGERIE TELECOM SATELLITE. Présentée par M. EL ALLIA

ALGERIE TELECOM SATELLITE. Présentée par M. EL ALLIA GÉOLOCALISATION ALGERIE TELECOM SATELLITE Présentée par M. EL ALLIA PREAMBULE DANS LE CADRE DE SA STRATEGIE DE DIVERSIFICATION DE SES SOLUTIONS ET POUR REPONDRE AUX BESOINS DU MARCHE, ALGERIE TELECOM SATELLITE

Plus en détail

Renforcement de la surveillance des installations hydrauliques EDF HYDRAULIQUE Astrid HOTELLIER (EDF-DTG)

Renforcement de la surveillance des installations hydrauliques EDF HYDRAULIQUE Astrid HOTELLIER (EDF-DTG) Colloque sur les atouts de l hydraulique 26.11.13 Renforcement de la surveillance des installations hydrauliques EDF HYDRAULIQUE Astrid HOTELLIER (EDF-DTG) Disponibilité Sécurité/Sûreté Performance Maintenance

Plus en détail

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre.

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre. Ce document provient du site http://sandre.eaufrance.fr, site la toile Eaufrance rassemblant les informations sur l eau et les milieux aquatiques. Note d utilisation du simplifié pour l acquisition s données

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces

Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces Votre partenaire CAO FM Facility Management & Gestion des surfaces La gestion des Surfaces, des infrastructures/cvse devient : pratique, simple et abordable avec les nouveaux logiciels de CAO AutoCAD Revit

Plus en détail

Thermotrack Webserve

Thermotrack Webserve track Webserve Surveillance et traçabilité de la température de vos réfrigérateurs, chambres froides, laboratoires sur Internet Sondes Ethernet Compatible avec Boutons Fonctions Principales Surveillance

Plus en détail

SIG Propreté. Mehdi Huguet

SIG Propreté. Mehdi Huguet SIG Propreté Mehdi Huguet Paris 18 Juin 2013 ArcGIS ArcGIS 10.1, le SIG pour tous et partout Transformer notre monde ArcGIS Une plateforme SIG pour votre organisation Pourquoi mettre en place un SIG? Intégration,

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR Jacques Mauron Directeur Distribution Energie Sommaire Grands axes politiques initiateurs La production décentralisée, une actualité Raccordement des producteurs

Plus en détail

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011

TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France. Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 TIPI - Gestion des événements perturbateurs du trafic routier sur la France Forum OGC France - Journée de l Interopérabilité 21 Novembre 2011 Tipi Contexte et enjeux : objectif L objectif de cette application

Plus en détail

Établissement Public Foncier d'ile-de-france

Établissement Public Foncier d'ile-de-france Établissement Public Foncier d'ile-de-france Entretien du 22 janvier 2013 avec Julien Place, administrateur SIG Mail : jplace@epfif.fr Tél: 01 40 78 91 36 Organisme d accueil Présentation L Établissement

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ Le wifi, pourquoi? sécurité performance C est une technologie permettant de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique le Wifi permet de relier

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion

Plus en détail

Plan de modernisation des installations industrielles

Plan de modernisation des installations industrielles Plan de modernisation des installations industrielles 1 Sommaire 1 - Contexte - Introduction 2 - Réglementation 3 - Périmètre 4 - Guides techniques 5 - Synthèse : périmètre-actions 2 1 Contexte - Introduction

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr Le cadre de travail Le système d information sur l eau (SIE) est un dispositif pour le partage et

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES

SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES SÉMINAIRE TECHNIQUE SERVICES À VALEURS AJOUTÉES NANCY 18-19 MARS 2015 Jean-Marie Pierrel Université de Lorraine OBJECTIFS DES SERVICES À VALEURS AJOUTÉES Définir des services à valeurs ajoutées sur la

Plus en détail

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S

SIG EIFFAGE N O U V E L L E S O F F R E S I N T E R N E S Les informations contenues dans ce document sont la propriété exclusive du Groupe Eiffage. Elles ne doivent pas être divulguées sans l'accord écrit d Eiffage. Journée SIG BTP organisée par ESRI France

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES FC M1 Management 2012/2013 Projet individuel ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES (Manufacturing Execution System) FC M1 Management 2012_2013 / SYSTEMES D INFORMATION / ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES

DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES COMMUNIQUE DE PRESSE Saint Quentin-en-Yvelines, le 29 janvier 2013 Le

Plus en détail

SOLUTIONS RFID. Messagerie express Gestion des colis sensibles. Xavier BRIERE

SOLUTIONS RFID. Messagerie express Gestion des colis sensibles. Xavier BRIERE SOLUTIONS RFID Messagerie express Gestion des colis sensibles Xavier BRIERE Pourquoi un projet RFID? Renforcer la politique de gestion des risques chez CIBLEX revient à répondre à 3 principaux enjeux :

Plus en détail

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT Ingénierie SyPACV2 Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération 2012 SOMMAIRE 1. Le service Ingénierie 2. Qu est-ce que

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

Présentation de la Société

Présentation de la Société Présentation de la Société 1 Présentation Générale SOCIETE INDEPENDANTE d étude, de conseil et d ingénierie basée à Aix en Provence, à 15 minutes de l aéroport de Marseille Provence et à 3 heures de Paris

Plus en détail

Galigeo Location Intelligence Solutions. 29.11.2012 Galigeo Solution

Galigeo Location Intelligence Solutions. 29.11.2012 Galigeo Solution Galigeo Location Intelligence Solutions 29.11.2012 Galigeo Solution Agenda Présentation GALIGEO Cas d usage Smart Grid Linky L introduction de GALIGEO La solution mise en oeuvre Galigeo Solutions Architecture

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Au sens des fiches de définition des indicateurs de performance : 1. Parties prenantes Autorité organisatrice

Plus en détail