BÉBÉ EST AU CŒUR DU SUJET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BÉBÉ EST AU CŒUR DU SUJET"

Transcription

1 MÉDECINE N 203/859 - FÉVRIER 2012 des Caisses d'e pargne Tremblement essentiel, maladie rare Page 16 FAMILLE Combien coûte un divorce? Page 23 GROSSESSE, ALLAITEMENT, DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE BÉBÉ EST AU CŒUR DU SUJET pages 10 à 15 page 8 Mutualité : en organisant des réunions régionales dans toute la France, la Mutualité Française a lancé le débat sur l avenir de la santé dans notre pays.

2 page 8 dans toute la France, la Mutualité Française a lancé le débat sur l avenir de la santé dans notre pays. MÉDECINE FAMILLE Combien coûte N 203/859 - FÉVRIER 2012 GROSSESSE, ALLAITEMENT, DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE BÉBÉ EST AU CŒUR DU SUJET pages 10 à 15 des Caisses d'e pargne Tremblement essentiel, maladie rare Page 16 un divorce? Page 23 [ sommaire LA REVUE DES CAISSES D'EPARGNE N 203/859 FÉVRIER 2012 Mutualité : en organisant des réunions régionales LA REVUE DES CAISSES D'EPARGNE 7 rue Léon Patoux Reims cedex 2 Tél Fax ÉDITÉE PAR : la Mutuelle Nationale des Caisses d Épargne 7 rue Léon Patoux Reims cedex 2 Tél Fax Internet : DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Hervé TILLARD DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Eric LE LAY SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA RÉDACTION : Jacques RIVIÈRE PHOTOGRAPHIES : BSIP ; FNMF/NATHANAËL MERGUI. 4-5 RÉSEAU Parlons-en En 2011, la Caisse d Epargne Loire-Centre a conjugué la solidarité au cours d une semaine, avec 312 collaborateurs. L opération sera reconduite cette année. 6-7 RÉSEAU Votre mutuelle > Les cotisations de la MNCE sont désormais exprimées en pourcentage du PMSS. > Couples salariés dans la même entreprise : possibilité d une seule adhésion à la MNCE. > La page Infos pratiques. DOSSIER NOTRE SANTÉ Médecine > La grossesse mérite une attention particulière. C est pourquoi sept consultations obstétricales et une d anesthésie s assurent de la bonne santé de la future maman et de son bébé. > L heure est à l allaitement pour les jeunes mamans. Il ne faut cependant pas condamner celles qui choisissent de donner le biberon à leur enfant. L essentiel est de se sentir au mieux dans ce nouveau rôle. > Le passage du «tout liquide» (le lait) à une nourriture un peu plus solide est une étape importante dans la vie d un enfant. Inutile cependant de se précipiter. ILLUSTRATION : Christine LESUEUR ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO : Frédéric CONSTANS, Bartholomé GIRARD, Sylvie LIVET, Virginie MORNAUD, NUTRINEWS, Cédric PORTAL, Corinne RENOU-NATIVEL DOSSIER COMITÉ DE RÉDACTION : Hervé TILLARD, Paul MUSCATO, Eric LE LAY, Véronique ROCHETTE, Jacques RIVIÈRE PUBLICITÉ : nous contacter 8-9 PETITES ANNONCES : à adresser 7, rue Léon Patoux Reims cedex 2. Tél. : TIRAGE BIMESTRIEL : exemplaires CONCEPTION ET RÉALISATION : IPPAC - Tél. : IMPRESSION : SIB IMPRIMERIE pour le compte des Editions de l'epargne, ZI de la Liane, BP 343, Boulogne-sur-Mer Tél. : COMMISSION PARITAIRE N 1113 M ISSN : ABONNEMENT : 6 Prix au numéro : 1 DÉPÔT LÉGAL : NOTRE SANTÉ Mutualité Le mouvement mutualiste compte bien faire entendre sa voix dans les débats électoraux qui s annoncent. La santé en général et l accès aux soins notamment doivent y trouver toute leur place NOTRE SANTÉ Médecine > Au moins personnes en France sont atteintes de tremblement essentiel, maladie orpheline contre laquelle il n existe pas de remède. > L annonce d un cancer est un moment délicat, tant pour le malade que pour le médecin. Cet instant conditionne pourtant la relation patient/soignant dans le cadre du traitement qui va s engager. 20 SOCIÉTÉ Alimentation L idée est à la mode : l alimentation préhistorique nous mettrait à l abri des maladies de civilisation. Hélas, le «régime paléolithique» n existe pas. 2 des Caisses d'epargne N 203/859 FÉVRIER 2012

3 [ édito 21 SOCIÉTÉ Citoyenneté Une journée pour sensibiliser jeunes gens et jeunes filles de 17 ans aux enjeux de la défense et de la citoyenneté SOCIÉTÉ Famille > L expérience confine à l aventure humaine : éloigner pendant 10 jours les élèves de l ordinateur. Des écoles françaises ont relevé ce défi venu du Canada. > Les frais de justice sont parfois élevés et, en ce sens, divorcer coûte cher. Une aide juridictionnelle est toutefois possible en cas de faibles ressources S inviter dans la campagne L'année 2011 aura été marquée par des attaques sans précédent contre le monde mutualiste. A la poursuite du désengagement fort de l'etat en matière de remboursement des frais de santé s'est ajoutée la mise en place de la TCA (Taxe sur les Conventions d Assurance). En moins d'un an, cette taxe a fait bondir les cotisations des adhérents de 7 %. Pendant ce temps, les pouvoirs publics continuent de ne prêter aucune attention aux propositions de la Mutualité Française en matière de politique de soins. La FNMF a donc décidé de profiter de cette période pré-électorale pour se faire entendre, en s'invitant dans la campagne. Ainsi, elle met au débat des orientations pour un système de santé plus juste, plus efficace et pérenne. Ces orientations portent à la fois sur le financement de l'assurance maladie obligatoire, sur les rôles respectifs de l'assurance maladie et du régime complémentaire et sur l'amélioration de la prise en charge des patients. Le 8 février, un grand débat avec les partis politiques a eu lieu à la Maison de la Chimie, à Paris, à l'initiative de la Mutualité Française. Espérons qu'il aura permis de faire évoluer certaines positions des candidats à l'élection présidentielle. Autre sujet qui devra être pris en compte : la sécurité en matière de médicaments et de soins. Les affaires récentes du Médiator et des prothèses PIP sont là pour nous rappeler que certains acteurs de la filière de santé ne sont animés que par les questions de gains financiers Il est temps de mettre fin à ces pratiques nauséabondes SOCIÉTÉ Pratique > Les internautes envahissent les réseaux sociaux. Mais faut-il absolument «en faire partie»? > Le tri sélectif permet aujourd hui de recycler 64,3 % du verre et des emballages utilisés. Mais l on peut encore mieux faire pour préserver notre environnement. 27 RÉSEAU Groupe BPCE Sports Les résultats du super challenge entreprises 2011 et le calendrier des épreuves RÉSEAU Loisirs > Mots fléchés, lettrix, sudoku : c est à vous de jouer! > Avec centpourcentvacances, jouez l évasion RÉSEAU Petites annonces Autre piste proposée par Etienne Caniard, président de la FNMF, que le conseil d'administration de la MNCE va suivre avec attention, celle de la mise en place de «réseaux de soins agréés» qui permettraient de concilier qualité des soins et diminution du reste à charge, notamment en optique et en dentaire. Nous souhaitons pouvoir, le moment venu, intégrer un tel dispositif, mais entendons au préalable en mesurer tous les contours. C'est un vrai chantier pour les prochains mois. Enfin, en interne, le changement de nom de notre mutuelle est à l'ordre du jour en ce début d'année. En effet, à travers une nouvelle dénomination nous comptons afficher clairement notre volonté de nous présenter, à terme, comme l'outil de couverture santé de l'ensemble du Groupe BPCE. Hervé TILLARD Président du conseil d administration de la MNCE des Caisses d'epargne N 203/859 FÉVRIER

4 réseau Parlons-en Caisse d epargne Loire-Centre La semaine de toutes les solidarités L'engagement de la Caisse d'epargne Loire-Centre, et de plusieurs centaines de ses collaborateurs, dans une vaste action au bénéfice d'associations locales a montré, s'il en était besoin, que la solidarité est bien une valeur qui fait partie du patrimoine génétique des Caisses d'epargne. en chiffres Pendant les 4 jours de la Semaine de la Solidarité, 312 collaborateurs se sont mobilisés pour participer à 26 actions, pour un total de heures de volontariat. Question : «Opération interne qui illustre collectivement la notion d'engagement sociétal, qui permet également de renforcer les échanges entre les collaborateurs et de tisser de nouveaux liens entre la Caisse d'epargne et le monde associatif, je contribue à la mise en œuvre d'une culture d'entreprise. Ma première édition a eu lieu en mai 2011 au sein de la Caisse d'epargne Loire-Centre. Je suis Je suis» Comment, lecteurs, lectrices, vous ne savez pas? M'enfin! «Je suis la Semaine de la Solidarité.» n Moitié-Moitié Comme toutes les bonnes idées qu'il suffit d'avoir, celleci est fondée sur un principe assez simple : une semaine (en fait, 4 jours, du mardi au vendredi, mais ne chipotons pas ) au cours de laquelle des collaborateurs de la Caisse participent bénévolement, le temps d'une journée, à une action menée avec une association. Ces associations, à vocation solidaire, cela s'entend, œuvrent aussi bien auprès des personnes âgées ou handicapées que dans les domaines de l'insertion, de l'environnement, de l'hébergement d'urgence (liste non exhaustive). Les actions à conduire relèvent de l'animation d'ateliers pour personnes âgées, du recensement des services accessibles aux personnes à mobilité réduite, de la préparation de colis destinés aux familles les plus modestes, du nettoyage de sites naturels, de l'optimisation d'un CV et d une lettre de motivation, de l embellissement de locaux (liste non exhaustive). Et comme on parle de partage et de solidarité, cette «journée» d'action est prise en charge pour moitié par le collaborateur qui s'engage (demi-journée de congé ou de RTT) et pour moitié (l'autre demi-journée, bien entendu!) par la Caisse Loire-Centre. Cette Semaine de la Solidarité s'est déroulée du 24 au 27 mai 2011 auprès d'associations réparties sur les 6 départements composant la région Centre et le territoire de la Caisse. n Du concret Oui, bon, très bien Mais sur le terrain, direz-vous, comment cette semaine s'est-elle matérialisée? Tout simplement de la manière la plus concrète qui soit. Par exemple Avec emmaüs Loiret, deux journées très enrichissantes, tant pour Les compagnons que pour Les collaborateurs de LA caisse d epargne Loire-centre. 4 des Caisses d'epargne n 203/859 février 2012

5 [ nicole etchegoïnberry, présidente du directoire de la Caisse d'epargne Loire-Centre «L'opération sera reconduite Cette année» n Qu'attendiez-vous d'une telle action? nicole etchegoïnberry : La Semaine de la Solidarité nous est tout de suite apparue comme une façon originale de conforter l'unité de la Caisse Loire-Centre à travers des actions qui permettent aux collaborateurs répartis sur 6 départements de mieux se connaître, donc de mieux se comprendre, et de se rendre collectivement utiles. En la matière, salariés représentent une vraie force. Au demeurant, l'idée en tant que telle - et sans savoir quelle déclinaison précise elle prendrait - faisait partie de notre plan stratégique n Les résultats ont-ils répondu aux attentes? nicole etchegoïnberry : C'est d'un oui «massif» que je réponds à cette question A cette occasion, les collaborateurs ont été amenés à mieux se connaître - c'était un des objectifs, comme je l'évoquais à l'instant - et souvent à découvrir des milieux qu'ils ne connaissaient pas. Tout cela crée des liens et constitue une autre façon de voir l'entreprise. Si nous avons réalisé cette Semaine de la Solidarité (et le «nous» est ici encore très collectif), ce n'était pas à titre publicitaire, mais simplement parce que nous pensions que ça correspondait à nos valeurs. Et je vous assure que tout le monde en parle encore avec émotion. D'ailleurs, l'opération sera effectivement reconduite cette année : nous savons que nous avons déjà 312 ambassadeurs, et que nous pourrions être bien plus nombreux à participer sans que cela perturbe l'organisation de nos services en agences et au siège. Sans compter nos administrateurs, auxquels nous allons proposer de prendre part à cette semaine et de nous rejoindre sur le terrain! Auprès des Jardins de Cocagne de Montreuil en Touraine (à travers la production de légumes, notamment, cette association permet à des adultes de retrouver un emploi et de construire un projet personnel), 36 collaborateurs de Loire-Centre se sont relayés durant 3 jours, aux côtés de 26 personnes en insertion, pour préparer 400 paniers, 160 kg de betteraves, et planter 450 m de salade, 300 m de courgette, 250 m de pieds de concombre et pieds de céleri rave. Auprès du Secours Populaire de Châteaudun, en une journée 11 collaborateurs ont trié et mis en rayon 700 vêtements de tout type pour enfant et adulte, collecté, comptabilisé et rangé 367 kg de nourriture et 200 litres de boisson dans 2 écoles, 2 collèges et 1 supermarché. Auprès d'emmaüs Loiret, 30 collaborateurs (sur 2 jours) ont trié des vêtements et des livres, vendu des objets en boutique, nettoyé les abords de l'association. Auprès d'habitat et Humanisme (association proposant des logements décents et à faibles loyers aux personnes seules ou aux familles grâce à des propriétaires solidaires qui lui confient la gestion de leur bien), 17 collaborateurs (une journée d'intervention) ont épaulé 6 bénévoles de l'association pour créer un abri à vélo dans une pension de famille, défricher 80 m 2 de terrain, planter 10 rosiers dans une autre pension de famille et proposer des idées pour la communication de l'association. Auprès de J'accède (association favorisant l'accessibilité des lieux publics pour les personnes à mobilité réduite et sensibilisant les responsables desdits lieux et les commerçants à cette accessibilité), à Tours, 15 collaborateurs (1 journée) ont recensé sur le site «jaccede.com» 61 lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite et sensibilisé 96 commerçants et responsables de sites à cette question ; à Orléans, 18 collaborateurs ont recensé pour le site Internet 62 lieux accessibles. Evidemment, ces quelques exemples ne constituent toujours pas la liste exhaustive des actions réalisées. n ce qu ils en pensent Tant du côté des associations que des participants de Loire-Centre, les «retours» sont plus que positifs. Pour Olivier (encadrant des Jardins de Cocagne), «les salariés de la Caisse d'epargne nous ont vraiment donné un bon coup de main, nous avions beaucoup de retard dans nos plantations et grâce à leur venue nous l'avons comblé, le tout dans la bonne humeur.» Pour Marie- Christine Montagne (secrétaire permanente d'habitat et Humanisme), ce fut «un coup de main plus qu'utile amené sur un plateau en or et qui, je l'espère, aura créé des vocations de bénévoles dans le domaine du logement social.» Et les salariés de la Caisse ne sont pas en reste. Jean-Marc Savigny : «La journée de la solidarité a été pour moi l'occasion de découvrir de l'intérieur le monde associatif et les difficiles traversées de désert rencontrées par certains. Cette expérience m'a permis de constater l'importance des relations humaines, et que donner un peu de son temps pour les autres pouvait être bénéfique pour tout le monde». Sylvie Cheramy : «J'ai pris beaucoup de plaisir à participer à cette journée solidarité qui permet à la fois de découvrir le monde associatif autre que sportif et de partager un moment convivial avec des personnes venant d'horizons différents. Ce fut aussi très agréable de côtoyer des collègues que nous ne sommes pas toujours amenés à rencontrer (siège/réseau) et encore moins avec pinceaux, râteaux et bêches à la main!» Bref, les uns comme les autres ont été séduits par cette Semaine de la Solidarité, et en redemandent! En Loire- Centre, leurs vœux seront exaucés au printemps prochain. Et devant le succès de cette démarche de «bénévolat de compétence», parfaitement cohérente avec l'engagement historique des Caisses d'epargne, il se dit même qu'elle pourrait être proposée à l'ensemble du Réseau avec Unis Cité L'organisation de la Semaine de la Solidarité a bénéficié de l'appui d'unis Cité (association qui permet aux jeunes de 18 à 25 ans de réaliser un Service Civique de 6 ou 9 mois, en bénéficiant d une formation citoyenne et d un accompagnement dans leur projet professionnel), qui a notamment identifié les associations et structures sociales auprès desquelles les salariés sont intervenus, et encadré les différentes actions solidaires. des Caisses d'epargne n 203/859 février

6 réseau votre mutuelle INfoS pratiques Sous ce titre, et dans cette page, vous trouvez désormais toutes ces petites «infos pratiques» dont vous avez besoin régulièrement pour mieux appréhender votre relation avec la MNCE. Elles constituent vos interrogations les plus régulières auprès des services de la Mutuelle. N hésitez pas à consulter attentivement cette page de La Revue car vous y découvrirez la petite info pratique, nouvelle ou un peu plus ancienne, qui vous facilitera la vie mutualiste. Accès au site Internet Le site Internet de la MNCE, s il reste toujours accessible par l adresse fait désormais partie du portail d Ecureuil protection Sociale (www.ecureuil-protection-sociale.fr), et constitue «l espace santé», à côté de «l espace retraite» et de «l espace prévoyance». pour autant, vous retrouvez toutes vos rubriques habituelles, ainsi qu une rubrique «questions/réponses» apportant des solutions à vos interrogations les plus courantes. Pour vous connecter à votre «espace santé», vous devez respecter une procédure d inscription toute simple, qui vous permettra de récupérer plus facilement votre mot de passe en cas d oubli. Après vous être identifié avec votre identifiant (numéro d adhérent MNCE) et votre mot de passe habituel, vous accédez à la page «inscription». Vous choisissez votre mot de passe puis : 1. Vous le confirmez 2. Vous choisissez une question qui vous convient 3. Vous inscrivez la réponse à votre question un exemple : en répondant à la question «quelle est ma couleur préférée?» vous vous souviendrez tout de suite de votre réponse! 4. Validez, vous accédez alors à l ensemble des services en ligne En cas d oubli de votre mot de passe, cliquez sur «mot de passe oublié», il vous sera demandé de répondre à la question enregistrée. La validité de votre réponse déclenchera l envoi immédiat de votre mot de passe à l adresse mail renseignée. Numéro d adhérent Sur tous vos envois à la MNCE, il est important de faire clairement apparaître votre numéro d adhérent (numéro qui se trouve sur votre carte mutualiste). Cela facilite le traitement de votre dossier. Frais liés à l hospitalisation Les frais d hospitalisation engagés dans le cadre du Contrat Groupe National des actifs et par les individuels du Réseau ayant choisi Atout Santé Vitalité ne supportent qu un reste à charge de 1 par jour. En revanche, nous vous rappelons que les frais annexes (téléphone, télévision) ne sont pas pris en charge par la MNCE. Télétransmission ou pas? La télétransmission* facilite et accélère les remboursements mutualistes. > Si vous en bénéficiez, cette précision est indiquée au bas de votre décompte de Sécurité sociale par la mention «copie de ce décompte transmise à votre mutuelle», et il est alors inutile de nous adresser vos décomptes ou factures lorsque vous avez réglé la totalité d une dépense auprès d un professionnel de santé : dans ce cas, le remboursement mutualiste intervient automatiquement (vérifiez aussi que tous vos ayants droit disposent de la télétransmission). > Si vous ne bénéficiez pas de la télétransmission, vous devez nous adresser les originaux de vos décomptes de Sécurité sociale. attention : dans tous les cas (télétransmission ou pas), lorsque vous avez réglé la part mutualiste auprès d un professionnel de santé, vous devez nous envoyer l original de votre justificatif de paiement. * Télétransmission : échanges informatiques entre la mutuelle, les Caisses d assurance maladie, les professionnels de santé. Tiers responsable quand les soins dont vous demandez le remboursement font suite à un accident avec tiers responsable (ex : accident de voiture, de ski, etc), il est absolument nécessaire de nous en informer. Nous pourrons ainsi récupérer les sommes déboursées pour vos soins auprès de la partie adverse (c est une démarche importante pour l équilibre financier de votre Mutuelle). Moins de 10 Nous rappelons que dans le cadre de sa politique de maîtrise des coûts de gestion la MNCE met en attente de virement tout remboursement inférieur ou égal à 10 pendant les 6 mois qui suivent la date de saisie de votre dossier, à moins, bien sûr, qu un nouveau règlement n intervienne au cours de cette période. Hospitalisation A l occasion d un dépassement d honoraires lors d une hospitalisation (cela peut être le cas pour les actes de chirurgie ou d anesthésie, par exemple), vous devez nous adresser l original de la facture détaillée et acquittée, indiquant impérativement la cotation de l acte chirurgical et la prise en charge du Régime obligatoire. Attention : certains professionnels peuvent être tentés de facturer en fonction de la nature de votre entreprise, de votre catégorie socio-professionnelle, etc. quand vous répondez (trop vite?) à un professionnel de santé que votre mutuelle rembourse en partie les dépassements d honoraires, vous risquez de voir augmenter le montant de votre «reste à charge». Régularisation des indus Il peut arriver - quand la Sécurité sociale corrige après coup une information télétransmise, par exemple - que la MNCE vous verse une prestation légèrement supérieure à ce qui vous était réellement dû. Et, bien sûr, il faut régulariser Sachez que, désormais : - si cet indu est inférieur à 10, il sera automatiquement retenu sur la prochaine prestation que vous recevrez. Cette régularisation figurera sur votre décompte de prestations, mais vous n en serez plus averti par courrier ; - si cet indu est supérieur à 10 mais inférieur à 30, il sera également retenu sur la prestation suivante, mais un courrier vous préviendra de l opération ; - si cet indu est supérieur à 30, un remboursement par chèque vous sera réclamé. Votre adresse Lorsque vous changez d adresse, vous pouvez la modifier directement en vous rendant sur notre site internet (www. ecrureuil-protection-sociale.fr) dans «espace santé» puis «infos personnelles». Vous pouvez également nous prévenir par courrier, télécopie ou courriel (voir coordonnées ci-dessous), ceci afin d éviter l éventuelle interruption de vos remboursements complémentaires et de l envoi des divers courriers (décomptes, Revue, carte mutualiste ) que nous vous adressons régulièrement. N hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vérifier l exactitude des éléments en notre possession. - courrier : 7 rue Léon patoux Bp Reims cedex 2 - télécopie : courriel : 6 des Caisses d'epargne n 203/859 février 2012

7 [ Recherche de témoignages Un adhérent de la MNCE, salarié d'une Caisse d'epargne, a récemment appris que son fils, âgé de 32 ans, était atteint d'un cancer du pancréas. Par l'intermédiaire de La Revue, il lance un appel à témoignages. Si vous avez été victime d'un cancer du pancréas, vous pouvez le contacter pour lui faire part de votre combat contre la maladie à l'adresse mèl suivante : Cotisation En pourcentage du PMSS Depuis le 1 er janvier 2012, la cotisation MNCE - qui était jusqu'à présent établie selon un montant fixe en euros - est désormais indexée sur le plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (on parle plus généralement du pmss*). Cette indexation concerne le Contrat Groupe National santé et les autres contrats collectifs (hors Cff), ainsi que les contrats ASV. Dès lors, le montant des cotisations (évolution adoptée par le conseil d'administration du 14 décembre 2011, sur délégation de l'assemblée générale et applicable à compter du 1 er janvier 2012) s exprime en pourcentage du pmss. S'y sont ajoutés 3,5 % d'augmentation de la taxe sur les Conventions d Assurance, ou «tca», (dont le montant total a été porté de ce fait de 3,5 % à 7 %) ; cette seconde augmentation de la tca ayant fait couler beaucoup d encre l an dernier. Les cotisations restent appelées, bien entendu, en euros. Cette indexation permettra d'absorber en partie les évolutions des dépenses de santé ainsi que d'autres effets de l'inflation médicale et des désengagements de la Sécurité Sociale. Nos collègues ont du talent Nos collègues ont du talent! Ils écrivent, peignent, sculptent, font de la musique, du théâtre, réalisent des exploits sportifs et sans doute bien d autres choses encore. Cette rubrique n a d autre ambition que de leur donner - en quelques lignes - le coup de chapeau qu ils méritent Auteur, compositeur, interprète, lucien séraphin Ferlita (retraité CE pac) chante la provence qu il aime tant du côté de Cassis. «Cassis», justement, c est le titre de son deuxième album CD dans lequel il explore et exploite toujours cette veine provençale qui lui colle au cœur. Voici bientôt deux ans nous avions évoqué le premier roman de Michel Pocthier (retraité CE Bourgogne franche-comté), Le passager du printemps. Michel pocthier récidive aujourd hui avec «Ruban bleu et paquebot france». Le plus beau paquebot du monde, une croisière en Méditerranée, la magie des îles grecques et, bien sûr, l amour qui a embarqué. Ah l amour! 90 pages, 12,50 (port compris), à commander chez l auteur, 11 rue de la Charrue, Talant. *Rappelons que le pmss est un indice fixé chaque année par décret par les pouvoirs publics, sur la base de l'évolution moyenne des salaires en france. Référence pour les assureurs et les organismes étatiques, il sert notamment de base au calcul des prestations sociales ; au 1 er janvier 2012 il est fixé à [ Pour les CouPles de salariés Une nouvelle disposition du CGN santé Sauf exception, tout salarié d'une entreprise de la branche Caisse d'epargne affiliée à la MNCE est tenu d'adhérer au Contrat Groupe National santé. toutefois, et depuis le 1 er janvier dernier, les couples de salariés (mariés, pacsés, concubins) travaillant dans la même entreprise ont la possibilité de demander que l'un d'eux soit l adhérent principal et l'autre affilié en qualité d'ayant droit. Ils doivent pour cela en faire la demande écrite et conjointe auprès de leur DRH. [ La première carte Vitale Votre enfant vient d'avoir 16 ans, et votre Caisse Primaire d'assurance Maladie lui a envoyé sa première carte Vitale avec le numéro de Sécurité sociale qui sera le sien toute sa vie. Vous êtes nombreux à nous demander si cela change quelque chose pour la Mutuelle. En l'occurrence, la réponse est «non» tant que votre enfant mineur reste votre ayant droit. Dans ce cas, en effet, et jusqu'à sa majorité, il demeure «attaché», pour les remboursements de la Sécurité sociale le concernant, au numéro de «Sécu» de son père ou de sa mère. des Caisses d'epargne n 203/859 février

8 notre santé Mutualité Accès aux soins pour tous : la Mutualité en campagne Les Français ont de plus en plus de mal à se soigner. Certains vont même jusqu à y renoncer. Le mouvement mutualiste souhaite faire entendre sa voix afin que l accès aux soins pour tous devienne une priorité dans les débats électoraux de cette année. La MutuaLité Française a LargeMent ouvert Le débat sur La santé en France. Réforme du médicament : aller plus loin Malgré une loi de réforme du médicament promulguée le 29 décembre dernier, la Mutualité Française estime qu il faut aller plus loin. Elle propose ainsi qu à l avenir l autorisation de mise sur le marché (AMM) d un médicament soit conditionnée à la preuve d un progrès médical par rapport aux meilleurs traitements disponibles. Aujourd hui, on peut trouver en vente des médicaments qui n ont été comparés qu à des molécules anciennes ou à des placebos, c est-àdire des produits ne contenant aucun principe actif. S. L. Le mouvement mutualiste : c est ainsi qu on dénomme l ensemble des mutuelles fédérées au sein de la Mutualité Française. Une expression qui prend tout son sens en ce début 2012, année d importantes échéances électorales. Dans un contexte de crise économique et sociale, les mutuelles se mobilisent en effet pour faire entendre leur voix dans le débat politique. Objectif : peser sur les futurs décideurs pour que l accès aux soins pour tous devienne enfin une priorité dans notre pays. Plus d'un million de signatures étaient déjà recueillies début février par la pétition des mutuelles dénonçant l augmentation de la taxe sur les complémentaires santé. Nos concitoyens ont ainsi manifesté leur attachement à un système de protection sociale solidaire. Nombreux sont ceux qui sont venus, dans toutes les régions, s informer et réagir dans le cadre des rencontres organisées entre novembre et février par la Mutualité Française. Dans les dix villes où ces débats se sont tenus, un public très divers, formé d assurés sociaux, de professionnels de santé et de partenaires sociaux, a [ DéPenDance : La RéfoRme SacRifiée La réforme de la dépendance, qui devait être amorcée dès l automne 2011, a été sacrifiée sur l autel de la réduction des déficits publics. La perte d autonomie des personnes âgées, en particulier à son stade ultime, représente pourtant un coût très lourd pour les familles : 10 milliards d euros environ, avec des restes à charge qui avoisinent en moyenne euros par mois pour une personne en institution. A titre de comparaison, les dépenses totales affectées à l allocation personnalisée d autonomie (Apa) représentent environ 5 milliards, soit deux fois moins. Mais, au-delà des chiffres, cette question interpelle notre société de manière plus profonde. Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, invite les responsables politiques à l appréhender «autrement qu à travers un prisme exclusivement financier». Cela passe notamment par la prévention, l accompagnement des aidants et de nouvelles solutions d hébergement. P. L. 8 des Caisses d'epargne n 203/859 février 2012

9 Presse Mut-Fr A4.indd 1 27/09/11 17:38 [ Pétition : non à L impôt SUR La Santé! L ensemble des mutuelles se mobilise pour protester contre la taxation supplémentaire appliquée aux contrats de complémentaire santé solidaires. Pour participer à ce mouvement, nous vous invitons à signer la pétition que vous retrouverez sur le site Internet manifesté son inquiétude face à la dégradation du système de santé. Comme le souligne le président de la Mutualité Française, Etienne Caniard, «les soins courants, quand vous allez voir le médecin, quand vous vous rendez chez le dentiste, quand vous achetez des médicaments, ne sont plus remboursés qu à 55 %. Cela signifie que les Français doivent payer près de la moitié de leurs dépenses de santé!» Résultat : 29 % d entre eux ont renoncé à se soigner pour des raisons financières en 2011, selon le Baromètre Cercle santé-europ Assistance. Comme Marie-Claire, retraitée, qui doit faire remplacer une couronne dentaire abîmée : «J en ai pour 600 euros. Cela représente les trois quarts de ma pension. Alors, j attends» n Dépassements D honoraires Au coût toujours plus élevé du reste à charge de chaque malade après le remboursement de l assurance maladie et de sa mutuelle - lorsqu il en a une! -, s ajoutent les différents dépassements d honoraires des médecins. Et sans choix possible puisque dans certaines villes ou régions les praticiens de secteur 1 sont quasiment inexistants, surtout dans certaines spécialités médicales. Autre obstacle : les délais d attente pour avoir un rendezvous. Pierre, responsable de communication, qui porte [ accessibilité territoriale et financière aux SoinS June,TwentyFirst Un impôt sur notre santé? C est non! Non à la dégradation de l accès aux soins. Le gouvernement a décidé de doubler la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables! Les mutuelles sont des organismes à but non lucratif. Elles ne versent pas de dividendes à des actionnaires. Taxer les mutuelles, c est créer un nouvel impôt sur la santé. C est dangereux : de plus en plus de nos concitoyens renoncent aux soins pour des raisons financières. C est injuste : avoir une mutuelle est aujourd hui essentiel pour chaque foyer. Bénéficier d une mutuelle n est ni un privilège, ni un signe extérieur de richesse. Votre santé mérite mieux qu une taxe, la santé doit être au cœur du débat électoral de 2012! Contactez votre mutuelle et rejoignez nous sur pour signer la pétition contre l impôt sur votre santé. sur Pour remédier aux inégalités dans l accès aux soins, la Mutualité Française préconise une meilleure répartition territoriale des professionnels de santé. Cela permettrait d éviter l obstacle des délais d attente de rendez-vous, notamment pour les spécialistes. Mais l accessibilité géographique ne suffit pas, encore faut-il que les patients puissent payer le juste prix. Pour cela, il faut aussi mettre fin à la pratique des dépassements d honoraires élevés. La Mutualité Française, par la voix de son président Etienne Caniard, craint que «la banalisation des dépassements modifie la nature même de notre système de protection sociale» en amenuisant progressivement les remboursements de la Sécu. S. L. Crédit Photo : Digital Vision / gettyimages FNMF - Organisme régi par le Code de la mutualité - RNM Un accès pour tous à une complémentaire santé D après une étude du ministère de la Santé sur l année 2008, «les personnes sans complémentaire santé renoncent deux fois plus que les autres aux soins les moins bien couverts par le régime obligatoire». «Aujourd hui, tout le monde reconnaît qu il est nécessaire de disposer d une mutuelle pour accéder aux soins. Ce constat est partagé, mais personne n en tire les conclusions», regrette Etienne Caniard, président de la Mutualité Française. Pour le mouvement mutualiste, la justice passe par un effort d harmonisation entre les différents dispositifs existants : la couverture maladie universelle (CMU) de base et complémentaire et l aide à la complémentaire santé (ACS). Parallèlement, des actions d information et d accompagnement des personnes concernées doivent être développées. S. L. des lunettes, le déplore : «A présent, il faut parfois plusieurs mois pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmo. Il y a quelques années, il suffisait de quelques jours.» Petit à petit, les inégalités se creusent dans notre pays. Certains ont les moyens de faire les efforts financiers nécessaires à leur santé et à celle de leur famille. D autres n ont pas les ressources suffisantes pour accéder aux soins et pour payer une complémentaire santé. Des étudiants qui, aujourd hui, renoncent à se soigner faute de mutuelle ou souscrivent des garanties minimales mettent leur santé future en danger. Rappelant le «crash sanitaire» prédit par l association Médecins du monde, le président Etienne Caniard estime que cette situation «peut devenir réalité demain». n Les besoins Des plus vulnérables Pour éviter ce scénario catastrophe, la Mutualité Française appelle de ses vœux un véritable droit d accès aux soins pour tous. Cela passe d abord par l extension et l amélioration du dispositif existant de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire. Cette prise en charge répond aux besoins des plus vulnérables, comme Pamela, dont les revenus précaires répondent aux conditions de ressources de cette prestation. Cette maman est soulagée de pouvoir faire soigner ses trois enfants, «même si je n ai pas d argent sur mon compte», précise-t-elle. Mais qu en est-il de ceux qui gagnent trop pour avoir la CMU complémentaire et pas assez pour se faire soigner convenablement? Enfin, l augmentation de l espérance de vie dans notre pays et le vieillissement de la population accélèrent la nécessité de prendre à bras-le-corps le vaste chantier de la dépendance, oublié pour un temps. Les mois perdus pour la réflexion et la mise en œuvre des mesures indispensables devront être rattrapés pour le maintien de l autonomie des plus âgés. Face aux inégalités en matière de santé et d accès aux soins, les candidats aux élections de cette année 2012 devront s engager sur des projets concrets et réalisables. La Mutualité Française leur fera des propositions. A eux de les prendre en compte! Sylvie Livet Petit à petit, les inégalités se creusent dans notre pays. Certains ont les moyens de faire les efforts financiers nécessaires à leur santé et à celle de leur famille. D autres n ont pas les ressources suffisantes pour accéder aux soins et pour payer une complémentaire santé. des Caisses d'epargne n 203/859 février

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Référence Santé Prévoyance

Référence Santé Prévoyance Référence Santé Prévoyance La seule couverture santé et prévoyance référencée par le Ministère du Développement durable*. Référence Santé Prévoyance (RSP) est la couverture santé et prévoyance des agents

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille

professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille particuliers professionnels Tout savoir pour mieux protéger votre famille Generali, 2 ème assureur généraliste en France (1) met à votre service son expertise reconnue en matière de protection. Au travers

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

Argent : ce qu il faut faire

Argent : ce qu il faut faire GÉRARD HUGUENIN Argent : ce qu il faut faire Et que vous ne savez pas Éditions Eyrolles, 2005 ISBN : 2-7081-3082-X 2 Économiser L essentiel 1. Constituer son épargne progressivement et sans efforts. 2.

Plus en détail

SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION

SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION SANTÉ SÉLECTION Face à la réforme de la Sécurité sociale, disposer d une complémentaire frais de santé complète et performante est une décision importante pour soi et pour les siens. Quelle

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

Trisomie 21. Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse

Trisomie 21. Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse Trisomie 21 Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse En début de grossesse, le professionnel de santé (gynécologue, sage-femme, généraliste) qui suit votre grossesse vous

Plus en détail

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ ÉLECTIONS 2012 : LA FNATH INTERPELLE LES CANDIDATS Le prochain quinquennat sera marqué par la crise sociale et économique. Pleinement touchés, les accidentés de la vie ne devront pas être sacrifiés sur

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer Carnet de bord www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ La Mutuelle de la mer INFOS PRATIQUES Comment vous faire indemniser? Vos frais de santé sont directement transmis par l ENIM et les CPAM conventionnées.

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Le Pack Expat CFE collectif

Le Pack Expat CFE collectif Pour mes salariés, la parfaite continuité avec leur protection sociale française! Le Pack Expat CFE collectif Humanis et la CFE, vous permettent de protéger efficacement vos salariés Santé Une couverture

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un!

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un! PASS INDÉPENDANCE ne laissez pas vos salariés devenir dépendants de leur situation familiale tous pour un! LA DÉPENDANCE : DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES TOUCHÉES Le nombre de personnes dépendantes devrait

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS

QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS Sexe : Age : 1. Soins de ville : Consultez-vous un médecin généraliste : Jamais Pour des vaccinations ou certificats médicaux Pour des visites de prévention Uniquement

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD!

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! TIERS PAYANT des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! La généralisation du tiers payant à l ensemble des soins de ville avant 2017 fait partie des mesures

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France!

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France! ASSURANCE MALADIE L assurance maladie est obligatoire en France! La sécurité sociale étudiante Si vous êtes étudiant européen : Vous n avez pas à cotiser à la sécurité sociale étudiante si vous possédez

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE FRAIS DE GESTION des mutuelles PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Les Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent 3 milliards

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Contrat Responsable de Complémentaire Santé

Contrat Responsable de Complémentaire Santé Contrat Responsable de Complémentaire Santé Commentaires accompagnant le diaporama On parle d un nouveau contrat responsable, car depuis quelques années maintenant nous connaissons les contrats responsables.

Plus en détail

Comment réduire ma cotisation Santé?

Comment réduire ma cotisation Santé? Santé Comment réduire ma cotisation Santé? Chèque Complémentaire Santé Une contribution significative à votre cotisation et un accès facilité à la plupart des solutions Santé d AXA Chèque Complémentaire

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES MUTUELLE SANTE Branche HPA

QUESTIONS REPONSES MUTUELLE SANTE Branche HPA QUESTIONS REPONSES Obligation d adhérer à Humanis? Une adhérente souhaite conserver sa mutuelle. Sa mutuelle hésite car pour lui proposer les mêmes garanties précisées dans l'accord de branche, cela coûte

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

Garanties 2008 Garantie Hospitalisation

Garanties 2008 Garantie Hospitalisation [ La Prévoyance ] Particulier Garanties 2008 Garantie Hospitalisation [ des solutions ] pour tous Un forfait journalier en cas d hospitalisation Un contrat vous garantissant une allocation journalière

Plus en détail

Choisir sa complémentaire santé

Choisir sa complémentaire santé Tous publics Choisir sa complémentaire santé Pourquoi une complémentaire santé Des critères pour faire son choix Où se renseigner? Le Service social aujourd hui Service Social Bretagne Pourquoi une complémentaire

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous À partir du 1 janvier 2006 : Une nouvelle assurance soins de santé pour tous Ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport Table des matières Introduction Page 3 Nouvelle assurance

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Foire aux questions. assurance colle ctive

Foire aux questions. assurance colle ctive assurance colle ctive Foire aux questions Les réponses aux questions suivantes s adressent aux membres des syndicats qui adhèrent aux assurances collectives de la FNEEQ-CSN. Nous vous invitons à communiquer

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

Offre santé 2014 FGMM-CFDT

Offre santé 2014 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2014 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins

Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins MES GARANTIES Choississez le niveau de vos remboursements le mieux adaptés à vos besoins Les garanties de base PRESTATIONS 2011 à compter du 1 er janvier 2011 Equilibre Confort Excellence Optimum MES REMBOURSEMENTS

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES Se lancer dans la vie : études, vie active, logement, santé c est beaucoup de nouvelles démarches à réaliser. Petit rappel, pas à pas. DEMARCHES Orientation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises

GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises Par Patricia PENGOV GUIDE PRATIQUE Pour la mise en place et le suivi de régime de prévoyance santé des branches professionnelles ou des entreprises I. Mise en place d une obligation en matière de prévoyance

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Avoir accès aux soins est un droit fondamental. Ce droit doit être effectif pour tous, partout et à tout moment. Notre système de protection sociale

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Juillet 2014 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent

Plus en détail

Mes Indispensables SMEREP

Mes Indispensables SMEREP Mes Indispensables Année universitaire 2014-2015 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire dès lors que je suis étudiant

Plus en détail

ssentielis santé ... assurez votre santé pour l essentiel et réalisez jusqu à 50 % d économies* [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS

ssentielis santé ... assurez votre santé pour l essentiel et réalisez jusqu à 50 % d économies* [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS ssentielis santé... assurez votre santé pour l essentiel et réalisez jusqu à 50 % d économies* * Selon étude effectuée en septembre 2010, sur la base des tarifs TTC

Plus en détail

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA 1 LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA Depuis le 1 er octobre 2012, les actes de médecine et de chirurgie esthétique non remboursés par la sécurité sociale sont soumis à la

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90.

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90. Avec les astucieuses de Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé à partir de 11,90 par mois* * tarif formule 1 des astucieuses de Swiss santé pour un homme de 20 ans

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? ( $,5 e0(17 &203/ $17e 6 BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC LA CMUC Je me connecte sur J appelle un conseiller de ma caisse d assurance maladie pour être accompagné(e) dans mes démarches

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés MON PARCOURS PRÉVENTION mois à vos côtés 123 La naissance de votre enfant approche Le RSI continue de vous accompagner en vous délivrant de multiples informations pour bien vivre votre grossesse. La brochure

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation Pour vous jusqu à 120 par jour* Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation * pour la souscription de l option 60 et suite à une hospitalisation due à un accident L hospitalisation

Plus en détail

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE)

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) DONNEE A LYON LE 9 MAI 2004 A L OCCASION DE L AG DE LA FEDERATION L INFLUENCE DES JUMEAUX SUR LA FAMILLE ET LA FRATRIE PENDANT LA GROSSESSE Deux grands

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Questions des employeurs

Questions des employeurs Lentilles La MSA vous rembourse à hauteur de 65 %, sur la base d un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 39,48 e, soit 25,70 e (que les lentilles soient réutilisables ou non, journalières ou

Plus en détail

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts.

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. La chambre a négocié pour vous des tarifs préférentiels avec le cabinet Jadis pour vous proposer 4 niveaux de garantie. -

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

«Les Français et l optique»

«Les Français et l optique» Dossier de presse 3 octobre 2012 «Les Français et l optique» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Le coût et la qualité des prestations optiques, en tête des préoccupations des Français. Les réseaux

Plus en détail

DEPENSE FISCALE N 560104. Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire

DEPENSE FISCALE N 560104. Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire DEPENSE FISCALE N 560104 Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire SOMMAIRE 1. IDENTITE DE LA DEPENSE...1 1.1. Description juridique et

Plus en détail