cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr"

Transcription

1 cete de l Est ENVIRONNEMENT ET RISQUES Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est

2 Approches globales Contribuer par ses prestations à une perception et une prise en compte plus dynamique et positive de l environnement et des risques constitue un enjeu important pour le CETE de l Est. Cette prise en compte va bien au-delà du simple respect de normes juridiques. Pour assurer un développement durable aux générations actuelles et futures, il s agit d intégrer l ensemble des intérêts et préoccupations : n la qualité de vie qui englobe la santé, n l utilisation pertinente des ressources non renouvelables, n le maintien de la biodiversité et des écosystèmes, n le développement des territoires, des activités, de l équipement n la maîtrise des coûts financiers. Les approches globales sont, ainsi, de plus en plus nécessaires. Elles font intervenir ensemble: n les différentes analyses thématiques de l aspect environnement et risques, n l interaction avec d autres problématiques (aménagement du territoire - déplacements - transports...), n l intégration de ces analyses dans une perspective globale. L appui de l ensemble du réseau scientifique et technique du ministère de l Ecologie et l appel à des partenaires extérieurs assurent la mobilisation de compétences très spécifiques, si nécessaire. Par son rôle d ensemblier, le CETE de l Est valorise au profit des maîtres d ouvrage, une pluridisciplinarité afin de répondre aux problématiques complexes posées par la société. ÉTUDE ET AMÉNAGEMENT DES MILIEUX NATURELS Réglementations européennes et préoccupations citoyennes font bénéficier les milieux naturels d une attention de plus en plus soutenue. Grâce à son expérience en matière d évaluations écologique et environnementale, le CETE propose : une approche spécifique à chaque projet, un ensemble de prestations thématiques et transversales pour répondre à des questions complexes d aménagement en milieu rural ou urbain, un savoir-faire enrichi par le contact avec nos partenaires et les instances européennes auxquelles nos écologues sont affiliés. Autant d atouts qui valent au CETE d intervenir dans : l aménagement des cours d eau, les observations, les suivis et les bilans environnementaux liés aux infrastructures, le génie écologique appliqué à la conservation des zones humides, aux dispositifs de traitement des eaux et cours d eau, à la préservation des habitats et des cheminements de la faune, la planification territoriale et l écologie urbaine avec évaluation des processus naturels et humains, le traitement des boues de bassins décanteurs et l étude de la pollution de proximité des infrastructures en milieux urbain et interurbain.

3 BRUIT ET ACOUSTIQUE Le bruit constitue la première des nuisances en France. Ce constact oblige tous les maîtres d ouvrage à se montrer de plus en plus attentifs à la prise en compte de la propagation sonore dans leurs projets. En matière de bruit routier, le CETE réalise des prestations afin de traiter cette nuisance dans sa globalité : analyse des phénomènes d émission et de propagation du bruit, étude psychosociologique de la gêne ressentie par les riverains, mesure des niveaux sonores actuels et prévisions des niveaux futurs au moyen de logiciels de calcul, d é f i n i t i o n d e s moyens de protection envisageables et de leur qualification (écrans, revêtements, géométrie de la voie, plan-masse d urbanisme, schémas globaux de transports...). Cette compétence s exerce également dans : le classement sonore des infrastructures de transports terrestres, le recensement des Points Noirs Bruit en intégrant les propositions de résolution, l acoustique du bâtiment, la recherche appliquée dans le diagnostic, la maîtrise et l atténuation des sources de bruits dus aux transports terrestres, l expertise en matière de plaintes pour pollution sonore, le suivi de la normalisation française et européenne. POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE ET TRANSPORTS La part des transports dans la pollution atmosphérique s est fortement accrue ces 20 dernières années. En outre, les citoyens s intéressent de plus en plus au x pro - blèmes de la qualité de l air et prennent conscience de ses effets sur la santé et sur l équilibre climatique de la planète. La loi sur l air et l utilisation rationnelle de l énergie de décembre 1996 vise des objectifs de nature et de délais différents : une meilleure connaissance de la qualité de l air en France, pour une meilleure information du public, une prise en compte accrue des effets de la pollution sur la santé, une maîtrise des sources de pollutions, notamment celles des transports. Ces dispositions législatives doivent dorénavant être intégrées dans les réflexions et les décisions relatives aux infrastructures de transports, aux déplacements en milieu urbain, aux perspectives d urbanisation, à l aménagement urbain. De fait, le renforcement du volet air dans les études d impact des projets routiers, répond à ces nouvelles obligations par la mise en œuvre d outils de planification (plans de déplacements urbains, de protection de l atmosphère) et l élaboration des plans régionaux pour la qualité de l air. Le CETE intervient sur la connaissance des phénomènes (émissions des polluants, dispersion sous l action des effets physico-chimiques et de la météorologie, analyse et mesure sur sites, effets des différents scénarios de transport et de déplacement) sur les méthodologies et les outils de prévision ainsi que les différents types de procédures. ASSAINISSEMENT La gestion des ressources en eau et leur recyclage représentent un enjeu considérable, pour lequel le CETE s implique à différents niveaux : Pour l évaluation quantitative et qualitative des pollutions et de leurs impacts sur le milieu naturel, nos équipes accomplissent diverses missions en relation notamment avec GEMCEA (1) : développement de la technologie de mesure de la qualité des eaux, mise au point de processus de surveillance et de gestion des systèmes d assainissement, études et expertises des équipements métrologiques des ouvrages d assainissement. Par ailleurs elles appuient les maîtres d ouvrage et maîtres d œuvre dans la définition des choix d assainissement au travers de : l élaboration des schémas directeurs d assainissement, modélisation de réseaux d assainissement, les études pour la mise en œuvre de techniques alternatives pour l assainissement pluvial (bassins d orage, chaussées à structure réservoir, ), la réalisation de diagnostics physique et hydraulique des réseaux d assainissement, stations de pompage, bassins routiers. Enfin en matière de géotechnique des réseaux enterrés, elles réalisent des études préalables, assurent l assistance technique en phase de travaux et contrôlent la qualité de mise en œuvre des réseaux neufs. * Groupement pour l Evaluation des Mesures en Continu dans les Eaux et en Assainissement.

4 GÉOTECHNIQUE LIÉE À L ENVIRONNEMENT ET AUX RISQUES Compétence traditionnelle, la géotechnique se développe notamment dans les risques sismiques, les études hydrauliques, les glissements de terrain. Les équipes des laboratoires de Nancy et Strasbourg réalisent : les études de stabilité des pentes et des confortements, l assistance technique pour la réalisation de travaux de soutènement, les essais et mesures de contrôle de ces travaux, la surveillance par instrumentation et vidéo, la cartographie des terrains à mouvements aléatoires dans le cadre de la mise en place des Plans de Prévention des Risques et des Inventaires Départementaux des Risques, la mise au point de méthodes d analyses et d expertise liées aux affaissements miniers, ainsi qu à l élaboration d une approche globale du territoire de ces régions. En raison de l épuisement prévisible de certaines ressources minérales, nos spécialistes œuvrent également à la valorisation des matériaux locaux. Pour ce faire : i l s m è n e n t des études e n v u e d u remplacement progressif des granulats traditionnels, ils établissent des guides de techniques régionales hors spécifications d usage, ils définissent les conséquences générées par l ouverture de carrières sur l environnement. RISQUES SISMIQUES Le risque sismique est la conjonction d un aléa naturel, type tremblement de terre, et d une vulnérabilité telle celle présentée par de nombreuses constructions humaines. Nos spécialistes et plus particulièrement ceux du laboratoire de Strasbourg, sont à même d intervenir dans chacun de ces domaines. Pour mieux appréhender l aléa naturel, ils participent aux recherches appliquées pour affiner le macro-zonage sismique actuel de la France et estimer les effets de site locaux qui peuvent amplifier très fortement les ondes telluriques. Cette meilleure connaissance des zones à risques doit conduire à l instauration d une politique de développement durable des territoires habités. Pour contribuer à réduire la vulnérabilité, nos équipes collaborent, sous l égide des ministères de tutelle, à la rédaction et l édition de documents techniques prescrivant diverses règles de constructions parasismiques diffusés à l ensemble des professionnels du bâtiment. DÉCHETS Dans le cadre du traitement et de l élimination des déchets, nos équipes visent trois objectifs : - veiller à la bonne étanchéité des stockages de déchets nécessitant l emploi de géosynthétiques. Les prestations qui en découlent sont : les essais sur les géosynthétiques, les recherches de caractérisation, durabilité et endommagement à la mise en service des différentes qualités de géotextiles, la définition des géomembranes à utiliser et le contrôle des dispositifs d étanchéité. - d é v e l o p p e r l e s recherches sur l élimination, par traitement et réutilisation des boues et sédiments piégés dans les bassins routiers, - contribuer à la préservation de certaines ressources naturelles par le réemploi des déchets issus des ordures ménagères ou de la destruction d infrastructures.

5 Un vaste champ d investigations L activité du CETE de l Est en matière d environnement et de risques ne cesse de se développer et de se diversifier pour répondre aux besoins croissants de la collectivité. Ainsi l une de ses dernières spécialités concerne la pollution atmosphérique provoquée par le trafic routier. A l heure actuelle, une quarantaine d ingénieurs et de techniciens est entièrement mobilisée par les divers champs d action ici présentés. Nos prestations : n recherche appliquée n études méthodologiques n élaboration d outils informatiques n ingénierie opérationnelle n formation n conseil n contrôle et expertises assurent aux commanditaires du CETE de l Est des réponses adaptées dans chaque cas. Toutes nos équipes opèrent non seulement en aval mais également en amont (construction urbaine, infrastructures routières, gestion des flux circulatoires, etc.) de leurs champs opérationnels avec pour unique objectif un aménagement durable et harmonieux de notre cadre de vie.

6 Le CETE de l Est, des équipes pluridisciplinaires en appui aux maîtres d ouvrages Service extérieur du Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, le CETE de l Est affirme son rôle d échelon opérationnel et territorialisé, porte d entrée d un réseau technique national. Réparti sur les sites de Metz, Nancy et Strasbourg, le CETE agit pour le compte de l État et de ses services déconcentrés. Il est également un prestataire des collectivités territoriales du Grand Est de la France et de divers organismes publics, parapublics, privés français ou étrangers. Ses équipes interdisciplinaires, tant dans les départements d études que dans les Le CETE de l Est, des missions qui évoluent laboratoires, offrent un large éventail de prestations pour répondre aux questions toujours plus complexes de notre société. Le CETE de l Est propose des prestations de conseil, d assistance, d expertise et d études dans les domaines touchant aux infrastructures et à leur exploitation, au transport et sécurité, à l aménagement du territoire ainsi qu au domaine environnement-risques. Il intègre dans ses prestations les problématiques issues du Grenelle de l Environnement et accompagne ses clients dans la prise en compte des principes du développement durable. Le CETE s est engagé dans le plan d évolution qui trouve sa traduction ą travers les quatre objectifs suivants : intégrer le développement durable dans les activités traditionnelles des CETE, en particulier celles liées à la route, réorienter les politiques dans la perspective du Grenelle de l Environnement, développer une plus grande polarisation des compétences pour une ingénierie innovante et à la pointe de la technique, développer son ouverture vers les partenaires extérieurs au Ministère : universités, associations, entreprises et collectivités. Le CETE de l Est, membre d un réseau scientifique et technique national Le CETE bénéficie de son appartenance au Réseau des organismes Scientifiques et Techniques qui s est considérablement élargi avec l intégration des sphères écologie et industrie. A p p r o c h e C o n s e i l - M e t z - réédition : 1000 ex. - Décembre Service Communication CETE de l Est Crédits photos: CETE de l Est - Approche Conseil DIRectION et DÉPARteMeNtS D ÉtUDeS 1 boulevard Solidarité METZ Technopôle BP F METZ CEDEX 3 Tél. (33) Fax (33) Visio Le cete de l est est certifié ISO 9001 LABORAtOIRe RÉGIONAL De NANcY 71 rue de la Grande Haie F TOMBLAINE Tél. (33) Fax (33) Visio LABORAtOIRe RÉGIONAL De StRASBOURG 11 rue Jean Mentelin BP 9 F STRASBOURG CEDEX 2 Tél. (33) Fax (33) Visio cete-est.developpement-durable.gouv.fr

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe ANNEXES Partie Les métiers du Groupe Mesures de réduction des nuisances sonores... 2 Services et prestations en vue de diminuer la consommation d'eau... 3 Démarche de certification environnementale...

Plus en détail

Les carrières et la biodiversité

Les carrières et la biodiversité Les carrières et la biodiversité Les carrières sont directement concernées par la biodiversité : l exploitation de carrières a un impact sur les écosystèmes, les habitats et les espèces ; l incidence sur

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

Direction territoriale Centre-Est. L expertise publique pour le développement durable des territoires

Direction territoriale Centre-Est. L expertise publique pour le développement durable des territoires Direction territoriale Centre-Est L expertise publique pour le développement durable des territoires Direction territoriale Centre-Est Géotechnique OUvrages d art terrassement - chaussées CONSTRUCTION

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

L ingénierie à la DIR Centre-Est

L ingénierie à la DIR Centre-Est Service d Ingénierie Routière L ingénierie à la DIR Centre-Est DIR Direction interdépartementale des Routes Centre -Est Service d Ingénierie Routière De nombreux chantiers en perspective! La gestion, l

Plus en détail

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Prévention et lutte contre les inondations Appel à projets Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Pour une gestion innovante des eaux de ruissellement Le Conseil général s

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Respecter l existant Pour garantir l avenir

Respecter l existant Pour garantir l avenir Respecter l existant Pour garantir l avenir Spécialiste de la valorisation et du traitement de déchets Séché environnement propose une offre environnementale globale aux entreprises Avec les meilleures

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Etude réalisée pour le compte de : VILLE D UCHAUD SOLDATA ACOUSTIC Campus de la Doua 66, bd Niels Bohr - CS 52132-69603 VILLEURBANNE

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

2013 Présentation du bureau

2013 Présentation du bureau www.lakaes.com 2013 Présentation du bureau LAKA Engineering Services Tél/Fax : 021 862 325 Mob : 0550 628 194 0551 786 218 contact@lakaes.com A propos LAKA engineering services est un jeune bureau d'études,

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

BTSA. Gestion et Protection de la Nature www.kerplouz.com téléphone : 02.97.24.34.40

BTSA. Gestion et Protection de la Nature www.kerplouz.com téléphone : 02.97.24.34.40 Gestion et Protection de la Nature www.kerplouz.com téléphone : 02.97.24.34.40 Une formation en deux ans Avec des objectifs bien définis Former un technicien compétent dans l approche transversale de la

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

La charte de l environnement et du développement durable

La charte de l environnement et du développement durable La charte de l environnement et du développement durable LA DÉCLINAISON ANGEVINE DES THÉMATIQUES DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT LES ENJEUX A - La lutte contre le réchauffement climatique Bâtiments - Habitat

Plus en détail

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 www.certu.fr Journée technique Zones humides 16 octobre 2012 Prise en compte et intégration des zones humides en milieu urbanisé Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 Muriel Saulais, Certu, ESI/VUER

Plus en détail

GRÂCE À NOS SOLUTIONS D INGÉNIERIE GLOBALES, NOUS CONTRIBUONS À UN ENVIRONNEMENT OÙ IL FAIT BON VIVRE

GRÂCE À NOS SOLUTIONS D INGÉNIERIE GLOBALES, NOUS CONTRIBUONS À UN ENVIRONNEMENT OÙ IL FAIT BON VIVRE GRÂCE À NOS SOLUTIONS D INGÉNIERIE GLOBALES, NOUS CONTRIBUONS À UN ENVIRONNEMENT OÙ IL FAIT BON VIVRE INGÉNIEURS ET PLANIFICATEURS B+S AG propose des prestations d ingénierie et de planification non seulement

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST

CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST FICHE DE POSTE CEREMA DIRECTION TERRITORIALE SUD OUEST Voie d'accès : Recrutement Numérotation (VisioM) Cotation du poste nc Cotation actuelle Statut du poste Département/groupe/unité Encadrement (nom,

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

L air un capital commun

L air un capital commun L air un capital commun devenez partenaire page 3 Édito Édito page 4 Nos missions, nos moyens page 5 Nos champs d action page 6 Concertation et partenariat surveillance dispositifs et protocoles page 7

Plus en détail

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements

Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Assises Testerines du Développement durable - 20 juin 2009 Vers une consommation et une production (plus) responsables : fondements et engagements Par Francis Ribeyre Institut EGID-Bordeaux 3 ribeyre@egid.u-bordeaux3.fr

Plus en détail

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement»

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» 10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le 24 septembre 2007 Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» A travers les différentes missions qui sont les

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté

Deux grands objectifs sont mis en avant : la mise en valeur du patrimoine (naturel et culturel) le développement de la notion d'écocitoyenneté Qu est-ce qu un CPIE? Le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) est un label d origine ministérielle, décerné par l union Nationale des CPIE, reconnue d utilité publique. Il est attribué

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains

CHANTIERS VERTS I. NUISANCES ET IMPACTS DES CHANTIERS. I.1. Les nuisances ressenties par les riverains CHANTIERS VERTS Les chantiers verts sont des chantiers de construction ou de réhabilitation réalisés de manière à ce que les impacts sur l'environnement et les nuisances perçues par les usagers et les

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

Vers un droit de la pollution de l air intérieur?

Vers un droit de la pollution de l air intérieur? Vers un droit de la pollution de l air intérieur? Florence Jamay, Maître de conférences en droit public CURAPP-ESS UMR 7319, CNRS Contribution résumée au rapport de première année du projet AIRIN, juillet

Plus en détail

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes

Contribution URIOPSS Rhône-Alpes p. 1 États généraux du travail social Assisses Rhône-Alpes Auvergne Contribution URIOPSS Rhône-Alpes Présentation de l Uriopss Rhône-Alpes. Depuis 1948, l URIOPSS (Union régionale interfédérale des œuvres

Plus en détail

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com

Parc Tertiaire Technopole Rue Albert Einstein 53810 CHANGÉ 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76 26 - ecslaval@ecs-ingenierie.com 02 43 160 150 02 43 160 156 ecslemans@ecs-ingenierie.com 02 43 66 89 81 02 43 90 76

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE :

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE : DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) Thème de la FICHE : Fiche thématique n 11 correspondant à l objectif

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010 Sous-titre - date De la reconstitution des sols à la re-végétalisation Rencontres professionnelles de RITTMO - 22 avril 2010 Etat des besoins des collectivités

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil 2015 Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil Anya Aït Messaoud Maître de stage : Delphine GEMON responsable chargée d études EVEN Conseil Paris Du 23 février au 21 août 1 L entreprise EVEN Conseil

Plus en détail

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir!

La gestion des risques naturels : prévenir et réagir! Les étudiants de la licence professionnelle Agent de développement durable Animation et coordination de démarches type «Agenda 21» organisent une journée thématique sur : La gestion des risques naturels

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité a/lta Architectes Le Clos Joli Château-du-Loir (72) a/lta Architectes Sarthe Habitat Guide-conseil I Urbanisme Le label EcoQuartier S engager vers la qualité Initiée par le Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement GREEN Master Pro Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement PÔLE RISQUES NORMANDIE - CAEN Maison de la Recherche Le Grenelle de l environnement

Plus en détail

Des services pour construire votre réussite

Des services pour construire votre réussite Rhône SAVOIR FAIRE MODERNITÉ TRANSMISSION QUALITÉ PROXIMITÉ APPRENTISSAGE COMPÉTENCE INNOVATION INDÉPENDANCE EXPERTISE CRÉATION La CMA vous accompagne! Des services pour construire votre réussite La CMA

Plus en détail

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN

Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Réseau écologique de mares, retour d expérience sur le territoire du Pnr BSN Aurélie Marchalot Chargée de mission Mares et Amphibiens Un nouvel outil en faveur de la biodiversité : la Trame Verte et Bleue

Plus en détail

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ L apport des outils spatiaux dans la mise à niveau de la cartographie rurale et urbaine en Afrique. Exemple, la formation poste graduée en technologie spatiale au CRASTE-LF A. TOUZANI, Maroc Key words:

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Champ de l Etude - SCOPING

Champ de l Etude - SCOPING Cadrage 1 Champ de l Etude - SCOPING Les principes directeurs de la phase de définition du champ de l étude la définition du champ de l étude n est pas une simple activité la définition du champ de l étude

Plus en détail

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets Travaux Publics Enjeux des plans de gestion de déchets Nos propositions Instaurer un audit préalable des chantiers de Travaux publics et l obligation d un état des lieux environnemental La profession des

Plus en détail

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch CHARTE DES CMS www.avasad.ch ÉDITORIAL Vous avez entre les mains la nouvelle charte des Centres médico-sociaux (CMS). Ce document de référence, validé par le Conseil d Etat le 13 avril 2011, fonde la relation

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?»

Atelier 2. «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Séminaires décentralisé Lycées et CFA Ecoresponsables Mars 2015 Atelier 2 «Comment intégrer la question du changement climatique (CC) dans les projets éducatifs?» Horaires : 11h-12h30 Déroulement de l

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 PRÉAMBULE La gestion des eaux pluviales vise trois enjeux principaux : Réduire le risque d inondations ; le dimensionnement du

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire Antoine GARCIA Ville de BESANCON Mardi 13 mai 2014 Associations d idées Hier / Aujourd hui / Demain Réseau unitaire / Réseau

Plus en détail