Info Continue. DOSSIER : Praxibat l outil de formation des professionnels du bâtiment. Dossier : Palmarès des diplômes : Quoi de neuf?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info Continue. DOSSIER : Praxibat l outil de formation des professionnels du bâtiment. Dossier : Palmarès des diplômes : Quoi de neuf?"

Transcription

1 LORRAINE adhérent au GIP Formation tout au long de la vie n 44-3e trimestre 2013 Info Continue Le magazine des GRETA de Lorraine Dossier : 7 qualifications ciblées 14 plateformes techniques pour former à la maîtrise du geste DOSSIER : Praxibat l outil de formation des professionnels du bâtiment Palmarès des diplômes : Les résultats de la session de juin 2013 Quoi de neuf? Travailleurs saisonniers, la VAE c est aussi pour vous! NOUVEAU : Préparez-vous au concours d aide-soignant à distance!

2 Edito par Hervé Marchi, Délégué Académique à la Formation Continue C est dans un contexte mondial marqué par des crises économiques et financières et par des enjeux environnementaux que plusieurs pays ont défini une stratégie de développement durable s organisant autour d une économie verte et équitable. C est sur un des aspects de cette stratégie, pour être plus précis «le plan bâtiment» qu aujourd hui repose le dispositif régional Praxibat. Composé de plusieurs plateaux techniques, Praxibat dispose d un portail et d une coordination régionale au service des élèves ou étudiants, des entreprises, des salariés, des demandeurs d emploi. Tout ceci n aurait sans doute pas été possible sans une mobilisation forte de toute une chaîne d acteurs : Conseil Régional de Lorraine, ADEME, Education nationale, branches professionnelles, OPCA et en bout de chaîne, les opérateurs de ces plateformes, Lycées et CFA du bâtiment. Aujourd hui, nous pouvons ainsi proposer : - une organisation fonctionnelle des différents sites pour les rendre disponibles au plus grand nombre ; - une coordination régionale pour une partition sans fausse note au service de l efficience énergétique. Nous ne pouvons que remercier et féliciter l ensemble des acteurs pour avoir su mobiliser autant d énergie avec autant d efficience. C est un bon présage pour l avenir. Praxibat, au même titre que d autres réalisations telles l Agenda 21, l inscription du développement durable dans le code de l éducation, n a qu une seule vocation : relever les défis de demain pour un environnement durable. Je ne peux que formuler le vœu que nous puissions réussir ensemble cette mutation sociétale.u Sommaire 2 n Edito 3 n DOSSIER Praxibat Lorraine, l outil de formation des professionnels du bâtiment 8 n Palmarès des diplômes : les résultats de la session de juin n Quoi de neuf? Réalisation INFO CONTINUE : Magazine trimestriel du réseau des Greta de Lorraine - édité par la DAFCO-GIP Formation tout au long de la vie - 28 rue de Saurupt - BP Nancy Cedex - Tél Télécopie Directeur de la publication : Hervé Marchi - Secrétariat de Rédaction : Sylvie Martin - Conception et réalisation : Sylvie Martin - Impression : Imprimerie Thorax - Nancy - Crédit photos : Fotolia - Comité de rédaction et écriture : Laurent Andréoli - Francis Bressan - Laurent Burg - Martial Grandjean - Carole Klein - Sylvie Martin - Vanessa Mazoyer ISSN : numéro dépôt légal 1407 numéro 44-3e trimestre = Info Continue n 44-3e trimestre 2013

3 DOSSIER Praxibat Lorraine, l outil de formation des professionnels du bâtiment Le programme Praxibat mobilise en région les acteurs de la formation continue et initiale, les branches professionnelles, le Conseil Régional et les services de l Etat. L enjeu est de mailler le territoire pour que chaque artisan, chaque installateur, chaque élève et apprenti puissent trouver à proximité un outil de formation adapté à leurs besoins. L enjeu est de développer les compétences des actuels et futurs professionnels du bâtiment (artisans, salariés, demandeurs d emploi, élèves, apprentis) dans le domaine de l efficacité énergétique des bâtiments et des énergies renouvelables, pour contribuer à l atteinte des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière de maîtrise de l énergie dans l habitat. u Info Continue n 44-3e trimestre 2013 = 3

4 DOSSIER Praxibat Lorraine Praxibat Lorraine, l outil de formation Le dispositif Praxibat Lorraine résulte du Plan Bâtiment Grenelle de l Environnement et répond au Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE). Praxibat Lorraine est une réponse formation adaptée au besoin de montée en compétences des professionnels du Bâtiment dans 2 domaines principaux que sont l efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Le dispositif est porté par la Région Lorraine, l Agence de l Environnement et de la maîtrise de l Energie (ADEME), en collaboration avec la FFB, la CAPEB, le SCOP BTP et le Rectorat de l Académie de Nancy-Metz. Des formations qui s adressent à un large public L offre de formation Praxibat vise de nombreux métiers du bâtiment. On peut notamment citer ceux d électricien, de plombier, de chauffagiste, de couvreur, de plaquiste, de poseur en isolation thermique De la même manière, que l on soit public de la formation initiale, c est-à-dire élève ou apprenti, ou que l on relève de la formation continue en tant qu artisan, salarié du bâtiment ou demandeur d emploi, une prise en charge personnalisée est proposée. Ainsi, les premiers seront invités à intégrer une formation diplômante. Quant aux seconds, ils pourront opter pour des modules courts ou la construction d un parcours plus long avec une offre élargie. Des qualifications reconnues délivrées aux stagiaires Les modules liés à l efficacité énergétique des bâtiments (isolation, éclairage, ventilation) sont validés par une qualification ADEME/PRAXIBAT. Les modules liés aux énergies renouvelables sont validés par une qualification ADEME/PRAXIBAT et par une qualification «Reconnu Grenelle de l Environnement» de l Association Qualit EnR (Association française pour la qualité d installation des énergies renouvelables) : - solaire thermique : Quali Sol CESI (chauffe-eau solaire individuel) ; - solaire photovoltaïque : Quali Pv : module «Electricité» et module «Intégration au bâti» ; - pompe à chaleur : Quali Pac ; 7 technologies ciblées En phase avec les objectifs du Grenelle de l Environnement, l ADEME a défini 7 domaines prioritaires. Des modules de formation ont alors été conçus par des experts des filières techniques concernées. Efficacité énergétique : Isolation Parois performantes, mise en œuvre, circulation d air, traitement et test d étanchéité à l air, mesures, réglages. Eclairage Diagnostic, conception, mise en œuvre et paramétrage, gestion de l éclairage, mesures, utilisation et maintenance, étude financière, implantation, utilisation du logiciel Dialux Light. - chauffage bois : Quali Bois : module «Eau : Appareil raccordé au réseau hydraulique» et module «Air : Appareil indépendant». Ces qualifications «RGE» de Qualit EnR permettent aux professionnels formés de faire bénéficier à leurs clients particuliers des aides publiques (Eco-PTZ et CIDD) liées au Plan de Rénovation Energétique, à partir du 01/07/2014. u 4 = Info Continue n 44-3e trimestre 2013

5 Energies renouvelables : des professionnels du bâtiment Solaire photovoltaïque : générateur photovoltaïque raccordé au réseau électrique - Quali Pv Electricité : raccordement électrique : systèmes photovoltaïques, fonctionnement, raccordement au réseau, performance, implantation, solutions, aspects administratifs et financiers, installation, sécurité, pose de modules en intégration toiture, mise en service, contrôle. Intégration au bâti : systèmes photovoltaïques, implantation, aspects administratifs et financiers, installation, sécurité, pose de modules en intégration toiture. Solaire thermique Quali Sol CESI : chauffe-eau solaire individuel : Diagnostic, dimensionnement, conseil client, mise en œuvre, devis, démarches administratives, réception, installation, SAV, mise en service, maintenance, régulation, installation en toiture. 3 Bois énergie Quali Bois Appareils de chauffage au bois raccordé au réseau hydraulique : chauffage bois, évacuation, mise en œuvre, dimensionnement, circuits, maintenance, diagnostic, étude financière, mise en service, régulation. Appareil bois indépendant : mise en œuvre évacuation et produits, réception, maintenance, mise en service, distribution d air chaud. Efficacité énergétique : Ventilation VMC simple et double flux, enjeux, dimensionnement, montage, mesures, équilibrage, étanchéité à l air. Pompes à chaleur en habitat individuel - Quali Pac Marché, fonctionnement des PAC, performance énergétique, sources de chaleur, fonctionnement, étude, diagnostic, régulation, évaluation d un site, installation, mise en service, entretien, maintenance, conseil client. Info Continue n 44-3e trimestre 2013 = 5

6 DOSSIER Praxibat Lorraine 14 plateformes techniques pour former à la maîtrise du geste LONGWY Réparties sur l ensemble du territoire lorrain, 14 plateformes sont aujourd hui équipées des technologies les plus innovantes. Elles répondent toutes à un cahier des charges technique validé par l ADEME et/ou l Association Qualit EnR précisant le matériel qui doit être mis à disposition des apprenants. Elles tiennent compte également des exigences attendues pour atteindre les objectifs du Grenelle de l Environnement. u VERDUN Lycée Alfred Mézières (solaire thermique) Lycée Jean-Auguste Margueritte (solaire PV) Lycée Eugène Freyssinet (pompe à chaleur) Plateforme PRAXIBAT TALANGE Lycée Gustave Eiffel (solaire thermique) MONTIGNY-LES-METZ Lycée du BTP (bois énergie) CFA du BTP (isolation) PONT-A-MOUSSON CFA du BTP (isolation) LAXOU Lycée Emmanuel Héré (ventilation & éclairage) CFA du BTP (bois Energie) Lycée CFA Le Chesnois (pompe à chaleur) FREYMING-MERLEBACH ARCHES BAINS-LES-BAINS Lycée Ernest Cuvelette (ventilation) SAINT-DIE Lycée Georges Baumont (éclairage) BITCHE Lycée Albert Schweitzer (solaire PV) Cartographie évolutive (respect de la charte PRAXIBAT) chiffres clés Praxibat en Lorraine Plateformes en Lorraine : 3 CFA privés du BTP et 11 sites lycées Education nationale Formateurs lorrains agréés par l ADEME et/ou Qualit EnR 6 = Info Continue n 44-3e trimestre Partenaires : ADEME, CRL, Rectorat, FFB, CAPEB, SCOP BTP 5 Publics +1 Million d Euros d investissement : équipement des plateformes et formation des formateurs concernés : lycées, apprentis, artisans, salariés, demandeurs d emploi

7 Un guichet unique porté par le GIP FTLV En 2013 et 2014, la Région Lorraine et l ADEME financeront les 3 missions principales du GIP FTLV au service des plateformes. La programmation et coordination de l offre (soit 14 sites) d une part, la communication incluant l information, l orientation, le conseil, la pré-réservation des formations d autre part et enfin la prestation suivi/évaluation/amélioration (bilans des formations, analyse des besoins, évolution du dispositif, comités techniques et réglementaires). Une des premières réalisations a consisté en la création d un site web dédié, visible sur Le saviez-vous? Pas besoin de vous déplacer pour pré-réserver une place de formation Praxibat. Rendez-vous sur le site : et faites la démarche en ligne. Evènement Le dispositif Praxibat a été inauguré le jeudi 12 décembre à 14h00 sur la plate-forme «Isolation» du CFA de Pont-à-Mousson située dans le hall du plateau technique de l établissement, en présence des partenaires du projet et devant un parterre de journalistes u Les signataires de la charte Praxibat Info Continue n 44-3e trimestre 2013 = 7

8 Palmarès des diplômes Palmarès des diplômes : les résultats de la session de juin 2013 Cette année encore, les apprenants qui ont choisi le réseau des Greta pour se former ont obtenu des résultats très honorables à la session de juin En effet, qu il s agisse des actions temps plein, commandées et financées par le Conseil Régional de Lorraine ou des intégrations dans des parcours de formation initiale, les taux de réussite aux jurys d examens avoisinent les 84% tous Greta, tous niveaux (CAP, BP, Bac Pro et BTS) et toutes filières confondus. Quant aux mentions, nombreux sont les candidats à en décrocher une. En intégration sur la formation initiale, ils sont même plus de 90% à obtenir une mention Très bien ou bien. Et pour ceux qui n ont pas eu cette chance, il faut préciser que dans la grande majorité des cas, leur moyenne reste supérieure à la moyenne académique. Info Continue a souhaité mettre à l honneur ces centaines de candidats qui obtiennent chaque année leurs diplômes plus tardivement dans leur vie professionnelle mais avec tout autant de mérite. Portraits de 3 lauréats au parcours exemplaire. Portraits Tiziana Subacchi, 38 ans, a obtenu un Bac Pro Secrétariat mention Très bien Originaire de la Région parisienne, Tiziana a toujours trouvé du travail sans difficulté. Mais en arrivant en Lorraine, elle a constaté que son expérience n était à elle seule pas suffisante. «Il me fallait absolument un diplôme. J ai d abord imaginé consolider mes acquis et me lancer dans une démarche VAE mais je n avais pas suffisamment pratiqué la comptabilité pour valider le diplôme en totalité. J ai donc poursuivi mes recherches et découvert que je pouvais, en tant que demandeur d emploi, bénéficier d une formation cofinancée par le FSE et la Région Lorraine. Je me suis alors rapprochée de Mme Clément du Greta qui m a aidée à constituer mon dossier.» S en est suivie une année de formation au sein d un groupe d adultes, où «chacun a pu enrichir l autre de sa propre expérience». Soutenue par une équipe pédagogique de qualité, Tiziana a ainsi décroché son Bac Pro Secrétariat avec une mention Très bien. «C est pour moi le vrai plus de cette formation, les formateurs ont été à l écoute, disponibles même en dehors des heures de cours et surtout ont adapté leur contenu à un public d adultes, ce qui est vraiment très appréciable. En tout cas, j encourage toutes les personnes qui le souhaitent à se lancer dans un tel projet. Rien n est impossible à condition de s en donner les moyens.» u Lucie Philbert-Routier, 25 ans, a obtenu un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie avec une moyenne de 14,13 En CDI dans une usine de fromagerie, Lucie a souhaité quitter le travail à la chaîne et se reconvertir dans le domaine de l esthétique. Soutenue dans son projet par son entreprise et par le Fongécif qui a alors pris en charge la formation, Lucie a intégré le lycée professionnel régional Pierre Mendès France de Contrexéville. «A part le matériel, les frais d essence et de restauration, tout a été pris en charge», nous explique Lucie. Intégrée en formation initiale, Lucie a ainsi étudié consciencieusement pendant une année, rythmée par de multiples stages «très formateurs». «Avec de la motivation, rien n est insurmontable. Il n empêche, j ai été surprise par le niveau de la formation. On s imagine que l obtention d un CAP ne requiert que des compétences de base, je peux vous affirmer que le programme est bien plus ambitieux, notamment en biologie.» Des difficultés surmontées avec brio par cette jeune femme qui aspire désormais à créer sa propre entreprise de services de soins à domicile. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans son projet. u 8 = Info Continue n 44-3e trimestre 2013

9 Plaquette réalisée dans le cadre du projet DéVAC co-financé par le Fonds Social Européen et la Région Lorraine. Cette communication n engage que son auteur et l Etat n est pas responsable de l usage qui pourrait être fait des informations contenues dans cette publication. Patrice Poumarat, 42 ans, a obtenu un BTS Services Informatiques aux Organisations Après 21 ans de service dans l Armée, j ai voulu saisir l opportunité de changer de vie pour réintégrer le civil. J ai alors entrepris des recherches pour savoir ce à quoi j avais droit, ce qui s offrait à moi. S en est suivie une période de remise en question nécessaire pour construire un projet solide. Grâce à l Armée, j ai donc pu bénéficier d un congé individuel de formation avec maintien de mon salaire à hauteur de 75%. J ai alors pris la décision de tout mettre en œuvre afin d obtenir un BTS SIO.» Un objectif couronné de succès qui ne s est pourtant pas fait sans efforts. «Retourner sur les bancs de l école à 42 ans, ce n est pas toujours évident, surtout que certains formateurs étaient plus jeunes que moi! Quant au rythme, il a été compliqué à suivre à certains moments, il a fallu jongler entre le niveau de 1ère année et le niveau de 2ème année puisque j alternais d une semaine à l autre». Par chance, Patrice s est formé tout au long de sa vie professionnelle, on obtenant notamment un BTS Télécom à l Armée, ce qui l a beaucoup aidé. «Je n ai de fait pas vraiment connu de rupture en termes d apprentissage.» Et le projet ne s est pas arrêté là puisque Patrice prépare cette année une licence en alternance et sera embauché par l entreprise dès lors qu il sera diplômé. Un bel exemple de reconversion professionnelle réussie.u Dafco/com/sm-06/ Fotolia Le projet DEVAC n L entretien avec le jury de validation n Les possibilités de financement Le jury est présidé par le directeur du CEFEDEM ou son représentant. Il comprend Selon les cas, les financeurs peuvent payer tout ou une partie de la démarche. au moins : un professeur titulaire du DE ou du CA aux fonctions de professeur de musique dans la discipline choisie par le candidat, un élu et une personnalité du monde musical. STATUT FINANCEUR ou comment développer - votre employeur L examen du dossier de validation des acquis et l entretien permet au jury d analyser vos connaissances, aptitudes et compétences acquises au travers des activi- (associations) un organisme OPCA : UNIFORMATION tés présentées en les comparant à celles relatives au diplôme. Le jury peut, s il le Salarié en CDI ou CDD AFDAS (spectacle, loisirs ) souhaite, compléter l entretien par une mise situation professionnelle les Conseils régionaux sous conditions Décision du jury Le jury décide : la VAE dans le Agent public secteur titulaire - votre employeur - soit d une validation totale, auquel cas vous êtes titulaire du diplôme d Etat de professeur de musique dans la discipline, domaine et option concernés ; - soit de compléter l entretien par une mise en situation professionnelle ; Agent public non titulaire - les Conseils régionaux sous conditions - soit de ne valider aucune compétence ; (CDD) - soit d une validation partielle : vous conservez pendant 5 ans, à compter de la Non salarié date de la notification des résultats, le bénéfice des unités accordées. - organismes collecteurs des cotisations de Profession libérale, formation travailleur indépendant, Vous pourrez vous présenter de aux épreuves l action non validées du diplôme, soit après culturelle - les Conseils régionaux par sous conditions auto-entrepreneur avoir enrichi votre expérience, soit après une période de formation. Demandeur d emploi - Pôle emploi n Pour vous aider : l accompagnement à la VAE Vous pouvez bénéficier, si vous le souhaitez, d un accompagnement pour vous aider à constituer votre livret 2. Cette prestation augmente vos chances de réussite car elle vous apporte une aide méthodologique pour faciliter l expression de votre expérience et vous préparer à l entretien avec le jury. n Coordonnées du CEFEDEM la validation du diplôme Retrouvez toutes ces informations sur le site internet : L accompagnement comprend des phases individuelles et collectives qui vous permettront : de faire le point sur les activités à décrire dans le dossier ; de développer une méthode de description des activités ; CEFEDEM de LORRAINE d obtenir des conseils sur la présentation et l organisation de votre dossier ; 2 rue du Paradis de vous préparer à d état l entretien avec le jury VAE. de professeur de METZ Cedex 1 Tél : Fax: Si vous souhaitez vous faire accompagner, vous pouvez vous adresser au CEFEDEM de Lorraine ou à d autres structures compétentes reconnues par votre région. L accompagnement peut être financé dans le cadre de différents dispositifs de financement et donner lieu à un congé. Le coût de la procédure d accompagnement varie selon les structures et le mode d accompagnement musique (groupe/individuel, nombre de séances, etc.). Le tarif appliqué par le CEFEDEM de Lorraine en 2012 s élevait à 450 euros. Validation des Acquis de l Expérience adhérent au GIP Formation Tout au Long de la Vie Le diplôme d Etat de professeur de musique par la VAE Validation des Acquis de l'expérience Guide pratique Le milieu de l action culturelle représente une part non négligeable de l activité économique. Les emplois qu il draine sont par ailleurs fortement marqués par la précarité et l éclatement des structures employeurs, association, collectivités territoriales, particuliers, et relèvent très souvent de la ruralité. De fait, les salariés du secteur sont souvent éloignés des structures telles que les OPCA, censées assurer la gestion des compétences, des qualifications, des formations et de leur financement, ils courent ainsi le risque de voir leurs compétences et donc leur employabilité s éroder. La Validation des Acquis de l Expérience apparaît comme une mesure permettant, sans investissement important, de capitaliser des compétences acquises de manière informelle pour les structurer et les faire évoluer, au travers du référentiel d un diplôme ou d un titre reconnu, vers une compétence formalisée par les exigences du métier. C est là tout l intérêt du projet DEVAC, initié le 1er juillet 2012 et qui se clôturera le 31 décembre prochain, dont les 3 principaux objectifs sont de former et d outiller : les acteurs du développement de l action culturelle pour permettre un développement de la VAE auprès des populations issues des écoles de musique, des associations culturelles et des collectivités territoriales, les intervenants professionnels directement impliqués par le diplôme d état de professeur de musique (membres des jurys, personnels du CEFEDEM et des organismes et associations œuvrant dans le secteur ; grilles de lecture des dossiers, protocoles de parcours, guide pratique ), les acteurs relais pour l information, le conseil et l orientation (plaquettes, pages Internet pour diffuser l information sur les sites du CEFEDEM, du DAVEN, d INFFOLOR ). Concrètement, un partenariat a été instauré entre le DAVEN et le CEFEDEM de Lorraine pour développer la VAE du diplôme d Etat de professeur de musique. Une formation-action des acteurs impliqués dans le processus de validation a été menée. Des grilles, des protocoles ainsi que des guides et plaquettes ont été élaborés. Enfin, une large campagne de communication à destination des collectivités locales et des associations est en cours pour assurer la promotion du projet. A ce jour, 90 candidats se sont montrés intéressés et une soixantaine s est déjà présentée devant un jury. Parmi ces derniers, 50% ont obtenu la totalité du diplôme. u Contact : François Decq, Responsable du Daven, Info Continue n 44-3e trimestre 2013 = 9

10 Quoi de neuf? Travailleurs saisonniers, la VAE c est aussi pour vous! En Lorraine, l emploi supplémentaire généré lors des pics saisonniers d activité peut entraîner l embauche de salariés, et concerne au total salariés par an. Même si ces derniers sont principalement recrutés pour occuper des postes dans le secteur du tourisme, d autres domaines peuvent être intéressés, comme les services à la personne, le secteur agricole, les sports et loisirs. Parmi eux, on compte bon nombre d étudiants en quête d un job d été mais aussi des professionnels confirmés, saisonniers réguliers, qui acquièrent de l expérience au fil des saisons. Pour autant, alors qu ils pourraient tout à fait prétendre à une validation des acquis de l expérience, ils sont encore trop peu à se lancer dans la démarche. Une des raisons principales semble être l idée selon laquelle il faut que les 3 années d expérience nécessaires au dépôt d un dossier soient consécutives. Or, c est une erreur. Dès lors que l expérience peut être justifiée, il n existe aucun frein. Une campagne de promotion de la VAE à destination de ces publics a ainsi été lancée depuis le printemps L objectif étant de faire connaître la démarche aux saisonniers et de les accompagner dans leurs démarches administratives et financières (des solutions de prise en charge existent pour financer l accompagnement, la VAE quant à elle étant gratuite). Pour ce faire, l équipe du Dispositif Académique de Validation de l Education Nationale (DAVEN) rencontre dans toute la Lorraine des employeurs, des institutionnels, des organisations syndicales, les saisonniers eux-mêmes, dans les secteurs les plus concernés par ce type d emplois, ou à l occasion de forums de l emploi saisonnier, comme dans les Vosges en octobre. L occasion de rappeler que ce droit peut sécuriser des parcours parfois compliqués et valoriser des compétences peu ou pas reconnues.u Contact : Michel Galloy, Conseiller en formation, Problématique de territoire et employabilité des séniors Maintien et réinsertion des séniors en entreprise, tel sont les objectifs du projet «Nos séniors Val de Lor», initié en 2012 par la Maison territoriale pour l emploi et la formation du Val de Lorraine (MTEF). Cette campagne s adresse aussi bien aux professionnels et acteurs du monde de l emploi qu au grand public. Elle ambitionne de valoriser les compétences des séniors, afin de limiter les risques économiques liés à la perte des savoir-faire, d identifier les besoins des entreprises et les savoir-faire à transmettre, de faciliter la prise en charge de la sécurisation des parcours des séniors. Pour ce faire, de nombreux acteurs, dont le GIP Formation Tout au Long de la Vie, ont été sollicités pour s investir dans ce projet qui revêt plusieurs formes, d une campagne de promotion à la constitution d un réseau d intervenants pour guider les entreprises, en passant par la création d un blog dédié à la question de l emploi et des compétences des séniors du Val de Lorraine. Concrètement, le GIP Formation Tout au Long de la Vie, au même titre que les autres membres qui constituent le groupe d experts «Convergence RH», propose une prestation répondant aux besoins d information, de conseil et d accompagnement des entreprises du territoire. L intervention d une durée de 4 jours se découpe en 3 phases qui sont : - la réalisation du diagnostic de la situation RH actuelle, - l analyse et l identification des pistes d actions à privilégier, - la formalisation d un plan d actions et la restitution à l entreprise. L expérimentation en est encore à ses prémices mais des premiers retours sur expérience ont permis d identifier les effets positifs d un tel projet sur l évolution des représentations ou la valorisation de savoir-faire détenus par des séniors. Des débuts prometteurs en somme qui devraient contribuer à impulser une nouvelle dynamique sur les territoires.u Contact : Sandrine Fornara, Conseillère en Formation, Plus d informations sur : 10 = Info Continue n 44-3e trimestre 2013

11 prestation compétences projet 4ème édition des Rendez-vous des Acteurs de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement Pour cette 4ème édition, les Rendez-vous des Acteurs de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement proposent un nouveau format concentré sur la matinée (9h -13h) : 6 matinées thématiques 6 matinées actualités. Véritable lieu d échanges entre les chercheurs, les professionnels, les stagiaires de la formation continue mais également les étudiants, les Rendez-Vous des Acteurs de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement permettent : de débattre des sujets d actualité pour les pratiques professionnelles de prendre un temps pour soi en tant que professionnel et porter un regard réflexif sur ses pratiques de profiter d un temps de convivialité avec ses pairs d échanger directement avec les intervenants. Matinées thématiques Thème 1 Pratiques professionnelles des acteurs de la formation et de l accompagnement 15 octobre, 05 et 26 novembre, Thème 2 La place de la formation dans les problématiques de l insertion. 10 décembre 2013, 21 janvier, 04 février Matinées actualités Thème 1 Nouvelles formes de parcours liées à la loi de sécurisation de l emploi 18 février, 18 mars, 02 avril Thème 2 Emplois et territoires. 15 avril, 13 et 27 mai Le premier rendez-vous a eu lieu dès le 15 octobre 2013, à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines de l Université de Lorraine. Il avait pour thème «Ecrire et faire écrire l expérience». Depuis trois années maintenant ce sont plus de 50 chercheurs et experts reconnus qui ont répondu présents aux 17 journées des Rendez-Vous des Acteurs de la Formation, de l Insertion et de l Accompagnement. Au fil des éditions le site internet dédié s est enrichi de leurs interventions filmées, à retrouver ainsi que toutes les informations pratiques sur Contact : Hélène Voirpy A suivre sur twitter : #rdvacteurs Nouveau : Préparez-vous au concours d aide-soignant à distance! Après une phase de test concluante de près d un an au sein des dispositifs de Greta et de l Institut de Formation des Aides-soignants de Pont-St-Vincent, le GIP Formation Tout au Long de la Vie lance un nouveau produit de formation : la préparation à distance au concours d aide-soignant. Plus besoin de vous déplacer ou de vous rendre disponible, il vous suffit d un poste informatique connecté à Internet. Vous évoluez à votre rythme et vous attardez sur les sujets qui vous importent. Vous êtes intéressés? Vous pouvez désormais, à tout moment de l année, accéder à la formule de FOAD. Le pack, proposé à seulement 390 euros TTC, comprend : L accès pendant 4 mois (à compter de la date d ouverture du compte) à la plateforme de préparation. Cours, exercices, évaluations, tout est prévu pour vous entraîner aux épreuves de mathématiques, français et biologie. La participation aux classes virtuelles collectives en biologie et en mathématiques, animées par un formateur du domaine, grâce à un logiciel de visioconférence. Un planning des thématiques vous est alors proposé. La préparation à l épreuve du français, alternant entretiens individuels pour préparer l écrit (un commentaire de texte) et des simulations pour vous exercer à l oral. L assistance en ligne en cas de problèmes techniques (connexion, utilisation de la plateforme ) u pour seulement 390 TTC! formation qualité GIP Formation partenaire formation conseil proximité sur mesure accompagnement VAE diplômes expertise Nouveau Préparez-vous à distance au concours d aide soignant! Le pack comprend : L accès pendant 4 mois aux cours, exercices et évaluations en mathématiques, français et biologie La participation aux classes virtuelles collectives en biologie et en mathématiques La préparation à l épreuve de français, alternant entretiens individuels et simulations pour s exercer à l oral Une véritable équipe de formateurs en ligne Renseignements et inscriptions sur Contact : Olivier Lescop - T Contact : Olivier Lescop, responsable des produits de formation FOAD, , GIP Formation FTLV/com/sm - 10/2013 Info Continue n 44-3e trimestre 2013 = 11

12 GRETA de LORRAINE votre partenaire formation GIP Ftlv/com/sm - 07/2013 LORRAINE adhérent au GIP Formation tout au long de la vie Besoin de vous former? Besoin d être accompagné? 4 Des conseillers en formation vous apportent leur expertise, une aide de qualité et de proximité et vous accompagnent tout au long de vos projets de formation. Retrouvez toutes nos coordonnées sur mgen.fr Besoin d être conseillé? 4 Salariés, demandeurs d emploi, particuliers, entreprises, depuis plus de 40 ans, les GRETA lorrains mettent tout leur savoir-faire à votre service. Administratif Secrétariat Banque Immobilier Bâtiment Travaux Publics Bilan Orientation Insertion Bureautique Informatique Commerce Vente Comptabilité Gestion Formation de formateurspédagogie Formations générales, remise à niveau Hôtellerie Restauration Tourisme Industrie Langues Métiers d art Prévention Sécurité Ressources Humaines Services à la personne et à son environnement Transport Logistique Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Etre bien protégés tout en L essentiel pour nous? concourant à la santé des autres. Bien plus qu une mutuelle Photos : Jean-Pierre Salle la référence solidaire! A la MGEN, nous protégeons chaque jour 3,5 millions de personnes. Pour nous, la solidarité est essentielle. Ainsi, quand les dépenses de santé des uns sont peu élevées, tous ceux qui en ont le plus besoin peuvent bénéficier d une meilleure prise en charge. C est cela, être la référence solidaire! MUTUELLE SANTÉ PRÉVOYANCE DÉPENDANCE RETRAITE MGEN, Mutuelle Générale de l Education nationale, n , MGEN Vie, n , MGEN Filia, n , mutuelles soumises aux dispositions du livre II du code de la Mutualité - MGEN Action sanitaire et sociale, n , MGEN Centres de santé, n , mutuelles soumises aux dispositions du livre III du code de la Mutualité.

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Reconnu Garant de l Environnement 2014

Reconnu Garant de l Environnement 2014 Reconnu Garant de l Environnement 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat du Cher Régis Mautré 40 rue Moyenne BP249 18005 BOURGES CEDEX Tél : 02.48.69.70.78 Fax : 02.48.69.70.69 Mail : r.mautre@cm-bourges.fr

Plus en détail

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e)

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) SESSION JANVIER 2016 Cochez la formation choisie : Préparation écrite et orale Préparation orale Photo obligatoire Etat civil Madame Monsieur

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE Début des inscriptions : Jeudi 2 janvier 2014 Clôture des inscriptions : Mercredi 12 février 2014 Épreuves écrites d admissibilité : Mercredi 26 mars 2014 à 14h30 Résultats d admissibilité : Vendredi 18

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs PAck 2015 formation spécial entreprises de moins de 50 salariés plus simple plus rapide Participation unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) (1) Formations financées sur les fonds mutualisés d

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

DEVENIR. Association Régionale d Alsace pour l Apprentissage dans le secteur Sanitaire, Social et Médico-social www.araassm.fr

DEVENIR. Association Régionale d Alsace pour l Apprentissage dans le secteur Sanitaire, Social et Médico-social www.araassm.fr DEVENIR apprenti ARAASSM Association Régionale d Alsace pour l Apprentissage dans le secteur Sanitaire, Social et Médico-social www.araassm.fr LA formation Niveau Formation Volume horaire (théorie) Durée

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants

FRANCHE-COMTÉ. énergies renouvelables. DES PLATEFORMES DE FORMATIONs PRATIQUES. bâtiments performants construction renouvelables construction construction construction renouvelables construction construction renouvelables renouvelables DES S DE FORMATIONs PRATIQUES Pour la montée en compétences des professionnels

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Gestion et administration du personnel

Gestion et administration du personnel LICENCE PRO Gestion et administration du personnel Définition de la discipline La formation appréhendera l environnement juridique et social de l entreprise, permettra de maîtriser les outils statistiques,

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Formez-vous avec le Greta

Formez-vous avec le Greta GRETA AUNIS ATLANTIQUE 2013 2014 Formez-vous avec le Greta Donnez de l avenir à vos projets en vous formant tout au long de la vie Greta Aunis Atlantique Service Commercial 86 rue de Bel Air 17000 La Rochelle

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr la formation en alternance une opportunité pour renforcer votre équipe

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr la formation en alternance une opportunité pour renforcer votre équipe alternance une opportunité pour renforcer votre équipe Nous vous proposons 4 NRC, MUC, AM* et assistant de gestion PME-PMI dans le cadre d un Contrat de professionnalisation continue * NRC Négociation

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Le mot du Directeur L Edito du Directeur Cette 18e édition de la Semaine pour l emploi

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 Introduction Les aides publiques

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Conseillers en produits et services RH

Conseillers en produits et services RH Conseillers en produits et services RH démarrage mardi 7 avril 2015 Présentation SKEMA BUSINESS SCHOOL SKEMA est une école de management née en 2009 de la fusion du CERAM et du groupe ESC Lille. Une école

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Peintre-applicateur de revêtements et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite travailler Inscrivez-vous

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des activités hôtelières de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Formations en. alternance. apprentissage professionnalisation

Formations en. alternance. apprentissage professionnalisation Formations en alternance apprentissage professionnalisation 2014/2015 Des formations concrètes, en prise directe avec l entreprise et le monde professionnel. Avec le Cnam, vous pouvez obtenir un diplôme,

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Bilan quantitatif Afdas

Bilan quantitatif Afdas Bilan quantitatif Afdas Les entreprises relevant de la plateforme Répartition des entreprises par activité et par département Activités 75 77 78 91 92 93 94 95 Total Laboratoires 2 0 0 0 4 4 1 0 11 Post-production

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés Cabinets dentaires 2006 Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés L OPCA PL......................................................................... 1 La formation des jeunes

Plus en détail

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 Centre de Formation Supérieure Diplômante des Enseignants de Musique 380 Avenue W.A. Mozart - 13100 Aix en

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Institut de Formation Aides-Soignant(e)s 50200 COUTANCES Rentrée 2013 Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Calendrier des épreuves Inscriptions

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Réussir en électricité

Réussir en électricité CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DE L ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE CAP PROELEC BP IEE BAC PRO ELEEC BTS Électrotechnique Installations Énergie Réseaux Réussir en électricité Entièrement dédié aux métiers de l

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Memento outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Accompagner la transition professionnelle Rappelons que la transition professionnelle est un passage entre deux états professionnels.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS 2012. Immobilier

APPEL A PROPOSITIONS 2012. Immobilier APPEL A PROPOSITIONS 2012 Immobilier Actions Collectives Branches Un plan dynamique pour devenir acteur de son évolution professionnelle avec AGEFOS PME THEME : Copropriété M03IMMO Nom de l organisme :

Plus en détail