Boucherie Charcuterie Traiteur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Boucherie Charcuterie Traiteur"

Transcription

1 Boucherie Charcuterie Traiteur

2 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition Accès à la profession Typologie des intervenants...9 Analyse économique Principales données économiques de l activité a. La consommation des ménages en produits alimentaires b. Les prix des produits alimentaires c. Les entreprises du secteur d. L évolution du marché Perspectives du marché Structure financière Chiffres clés des entreprises individuelles du secteur a. Activité des entreprises individuelles du secteur b. Performances des entreprises individuelles du secteur Chiffres clés des sociétés du secteur a. Activité des sociétés du secteur b. Performances des sociétés du secteur Eléments d analyse de l exploitation Financements et aides spécifiques Environnement juridique Réglementation propre à l activité Obligations en cours d activité a. Obligations sanitaires b. Obligations d information vis-à-vis du client c. Livraison aux restaurateurs, collectivités et autres détaillants Règles de sécurité Normes françaises et européennes a. Démarches volontaires b. Guides de Bonnes Pratiques d Hygiène et Code des Usages c. Traçabilité des viandes Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Juillet 2013

3 d. Exemples de normes AFNOR e. Principales normes à l échelle européenne Principales spécificités comptables, fiscales et sociales Particularités comptables a. Plan comptable professionnel b. Comptabilité «matières» Particularités fiscales a. Régime de TVA b. Cotisation Interprofessionnelle pour le financement d INTERBEV c. Redevance sanitaire de découpage d. Taxes supplémentaires applicables aux bouchers abatteurs Particularités sociales a. Convention collective b. Champ d application (territoire métropolitain et DOM) c. Contrat de travail (obligatoirement écrit avec certaines mentions obligatoires) d. Congés spéciaux e. Durée du travail f. Maladie g. Maternité h. Droit individuel à la formation (DIF) i. Organismes sociaux spécifiques Evaluation sectorielle a. Critères de performance du secteur b. Méthodes d évaluation et ratios les plus fréquemment rencontrés dans le secteur Principales zones de risques à analyser Risques liés au démarrage de l entreprise Risques liés à l activité a. Suivi de la marge commerciale b. Tableaux de bord Ratios d alerte relatifs à la prévention des difficultés a. Ratios d exploitation b. Ratios de structure Adresses utiles Organisations professionnelles clés Organismes de formation spécifiques Bibliographie Liste des études de marché existantes Mémoires d expertise comptable Revues spécifiques et sites spécialisés Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Juillet

4 Lexique 64 Annexes Manifestations importantes Leaders d opinion Logiciels et outils de gestion Pensez-y : Retrouvez tous les trimestres l actualité de ce secteur accessible sur que vous pouvez adresser à vos clients 4 Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Juillet 2013

5 Synthèse Le secteur «boucherie charcuterie traiteur» en bref Que recouvre cette profession? Quelles sont les conditions d accès à la profession? La profession de boucher se scinde en trois spécialités : le boucher détaillant en viandes ou en équidés, le boucher charcutier et le boucher charcutier traiteur. Au sein des artisans charcutiers, une activité traiteur vient fréquemment compléter l activité. L accès à la profession est soumis à des conditions de diplôme technique (CAP ou BEP minimum) ou d expérience professionnelle de 3 années (décret n du 2 avril 1998). Un stage de préparation à l installation dispensé par les chambres de métiers et de l artisanat doit être effectué, sauf dispense (loi n du 23 décembre 1982). Une déclaration préalable aux services vétérinaires et une immatriculation au Répertoire des métiers (pour une activité artisanale) ou au Registre du commerce et des sociétés (pour une activité commerciale) sont obligatoires. Combien d entreprises de boucherie recense-ton en France? Au 1 er janvier 2011, l INSEE recensait entreprises de boucherie et entreprises de charcuterie. Ces structures regroupent essentiellement des établissements de petite taille. Les boucheries sont constituées à environ 95 % d établissements employant moins de 10 personnes (contre 93 % pour les charcuteries). Le nombre d entreprises du secteur ne cesse de diminuer depuis plusieurs années, en raison d une baisse de la consommation et d un manque d attractivité de la profession en raison des conditions de travail difficiles. Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier? Le marché de la boucherie-charcuterie est estimé à 8,2 Mds en 2011 selon l INSEE, mais il connait une baisse tendancielle de la consommation de viande des français : -15 % depuis 2005 selon le Credoc. Les raisons sont multiples : crises alimentaires à répétition, modification des modes de consommation, hausse des prix de vente, etc. Face à cette baisse de la consommation de viande, les boucheries diversifient de plus en plus leur offre en proposant des plats à plus forte valeur ajoutée, notamment des plats préparés à emporter. Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Juillet

6 Quels sont les principaux éléments de leur performance financière? En 2011, la FCGA estimait que les TPE du secteur de la boucheriecharcuterie avaient dégagé un chiffre d affaires moyen de 315 K HT pour les bouchers (+ 1,8 %) et de 257 K HT pour les charcutiers (+ 1,2 %). Quant aux sociétés, leurs chiffres d affaires moyens étaient respectivement de 723 K HT pour les bouchers (+2,8 %) et de 701 K pour les charcutiers (+5,9 %) en 2011 selon les greffes des tribunaux de commerce. Malgré cette mauvaise conjoncture, les boucheries dégagent une trésorerie largement excédentaire (74 K en 2011). Leur BFR est négatif (-40 K environ en 2011). Les charcuteries affichent des performances relativement similaires, avec une trésorerie positive de 74 K et un BFR négatif de 26 K en Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Juillet 2013

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse

Plus en détail

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9 Bâtiment 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 Coiffure 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 a. Les artisans traditionnels indépendants... 8 b.

Plus en détail

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12 Pharmacie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 Antiquités Brocante 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 a. Les commerces d antiquité brocante

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9 Restaurant 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Agence de voyages Tour-opérateur

Agence de voyages Tour-opérateur Agence de voyages Tour-opérateur 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8 ² Prêt-à-porter 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Présentation de

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Café Tabac Presse 2013-2014

Café Tabac Presse 2013-2014 Café Tabac Presse 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8 Coiffure 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5

Plus en détail

Maison de retraite 2012-2013

Maison de retraite 2012-2013 Maison de retraite 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 a. Conditions de qualification professionnelle... 7 b. Personnel médical

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2014-2015 2015-2016 Avec la collaboration de : Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition... 7 2. Accès à la profession... 7 Analyse économique

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

RESTAURATION TRADITIONNELLE

RESTAURATION TRADITIONNELLE RESTAURATION TRADITIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 7 LES POINTS

Plus en détail

I - Loi de finances 2015. II - Régime des Auto-entrepreneurs

I - Loi de finances 2015. II - Régime des Auto-entrepreneurs I - Loi de finances 2015 2 de Loi de finances rectificative pour 2014 II - Régime des Auto-entrepreneurs Janvier 2015 Mode d emploi du Powerpoint Courrier d invitation à destination de vos clients Loi

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE

COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE COMMERCE AMBULANT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AMBULANT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AMBULANT... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AMBULANT... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AMBULANT... 11 EN SAVOIR

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LES MOYENS JURIDIQUES LES DOCUMENTS COMMERCIAUX Un emplacement et une taille à respecter Mentions obligatoires à faire figurer sur tous les documents commerciaux

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE D ENT Objectifs Thèmes Acquérir les fondamentaux pour créer ou reprendre une entreprise. Acquérir les compétences pour gérer et développer durablement votre entreprise.

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de janvier 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de

Plus en détail

RESTAURATION RAPIDE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

RESTAURATION RAPIDE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 RESTAURATION RAPIDE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION RAPIDE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RESTAURATION RAPIDE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA RESTAURATION RAPIDE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA RESTAURATION

Plus en détail

Journée départementale de la création d entreprise

Journée départementale de la création d entreprise Dossier de presse Journée départementale de la création d entreprise Une journée pour tester son projet page 1 Le programme page 2 Des rencontres virtuelles page 3 Les chiffres de l artisanat page 4 à

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

DFF Documentation de base

DFF Documentation de base 15 février 2006 Exemples des changements de pratique en vigueur depuis le 01.01.2005 et le 01.07.2005 dans le cadre de la TVA 1.1. Facturation / adresse Afin que les clients puissent demander la déduction

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Devenir chef d entreprise artisanale Avec les conseillers d entreprise spécialisés de la Chambre de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes. Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras

La protection sociale des professions indépendantes. Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras La protection sociale des professions indépendantes Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras Visuel titre 1 La protection sociale LES 3 GRANDS REGIMES DE PROTECTION SOCIALE Pour les salariés

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession Définition Accès à la profession Typologie des intervenants...7. Analyse économique 9

Synthèse 5. Présentation de la profession Définition Accès à la profession Typologie des intervenants...7. Analyse économique 9 Marchand de biens 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Evolution de l activité...9

Plus en détail

CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES

CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES ARTISANS I COMMERÇANTS I PROFESSIONS LIBÉRALES I TPE CONTRAT DE CONSEIL EN PILOTAGE D ENTREPRISES Solutions de pilotage d entreprises en temps réel www.rivalis.fr ENTRE LES SOUSSIGNES : (SOCIÉTÉ), au capital

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre Cessation d activité Cessation d activité : les procédures à suivre Adie Conseil Cessation d activité Introduction Cette fiche récapitule les formalités de cessation pour les cas les plus fréquemment rencontrés

Plus en détail

Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal

Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal Codex de l Expert-comptable et du Conseil fiscal Ce code est mis à jour au Moniteur belge du 6 avril 2012. Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk # 2012 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève

Plus en détail

«Souvent imité, jamais égalé»

«Souvent imité, jamais égalé» «Souvent imité, jamais égalé» DOSSIER DE PRESSE Franchise Pizza Manhattan Devenez franchisé du 1 er concept de pizzas À déguster sur place ou emporter!!! 1 - PRÉSENTATION Pizza Manhattan est un jeune réseau

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur.

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. Le régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2016 Le point sur ( ) Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. activité déclarée sous le

Plus en détail

Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE

Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 2009 Coiffeuse à domicile GUIDE 2009 PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Editions MCBG 2008 ISBN 2-84759-015-3 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

COMMERCE BIO SOMMAIRE

COMMERCE BIO SOMMAIRE COMMERCE BIO SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE BIO... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE BIO... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE BIO... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE BIO... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg

Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION AMIABLE Afin de pouvoir étudier votre demande

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4

SOMMAIRE. 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 TITRE I - SITUATION JUSQU AU DECRET DU 30 MARS 2012... 4 1. Procédures applicables lorsque les déclarations fiscales ne faisaient pas l objet d une télé-procédure... 4 1.1.

Plus en détail

NOTAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 20/11/2015 1

NOTAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 20/11/2015 1 NOTAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU NOTAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU NOTAIRE... 4 L'ACTIVITÉ DU NOTAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU NOTAIRE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE MARCHÉ DU NOTAIRE

Plus en détail

Introduction à la fiscalité française

Introduction à la fiscalité française Introduction à la fiscalité française Chapitre 1 1 Généralités L impôt est un prélèvement pécuniaire : Requis et Subi par l État ; par les collectivités territoriales (région, département, commune) ; par

Plus en détail

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

FACTURES MENTIONS OBLIGATOIRES PRECAUTIONS A PRENDRE-

FACTURES MENTIONS OBLIGATOIRES PRECAUTIONS A PRENDRE- MISE EN PLACE ADMINISTRATIVE Le Puy en Velay, le 18 novembre 2015 Afin de vous aider à prendre connaissance des obligations qui vous incombent en qualité de chef d entreprise, nous avons repris ci-dessous

Plus en détail

L entreprise et ses partenaires

L entreprise et ses partenaires L entreprise et ses partenaires O b j e c t i f s : être capable de Définir le rôle d une entreprise Identifier les partenaires d une entreprise Définir le rôle des partenaires à partir d un schéma simplifié

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Les Métiers de l Alimentation

Les Métiers de l Alimentation Les Métiers de l Alimentation Deux principaux secteurs : L Artisanat et le commerce alimentaire de proximité Boucherie, Boulangerie, Charcuterie, Chocolaterie, Confiserie, Crémerie Fromagerie, Epicerie,

Plus en détail

La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR La Facture CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR La facture est obligatoire pour tout achat de produits et toute prestation de services réalisés pour une activité professionnelle (Art. L 441-3 du Code de Commerce).

Plus en détail

D1106 - Vente en alimentation

D1106 - Vente en alimentation Appellations Epicier / Epicière Marchand / Marchande de fruits et légumes Vendeur / Vendeuse de fruits et légumes Vendeur / Vendeuse de primeurs Vendeur / Vendeuse en alimentation générale Vendeur / Vendeuse

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce

SCPI Gemmeo Commerce SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte des risques en perte de capital 2 Avertissement Facteurs de risques Lorsque vous

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2016-2017 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Principaux ratios et points de repère

Principaux ratios et points de repère 1/46 de gestion en hôtellerie-restauration Réactualisés 01/10/ - 2/46 Sommaire 1 ère partie Les ratios de charges d exploitation et les soldes intermédiaires de gestion 2 ème partie Les indicateurs de

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN!

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! RATIOS DE GESTION VOTRE MPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! Après avoir mis en exergue les caractéristiques intrinsèques du camping diagnostic économique, il y a lieu de quantifier objectivement les potentialités

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS 15 NOVEMBRE 2015 N 20/2015 PROJET PLFR 2015 Le point sur le projet de loi de finances rectificative pour 2015 Le projet de loi de finances rectificative pour 2015 a été présenté

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES

COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CHAUSSURES...

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE SOMMAIRE

CONTRÔLE TECHNIQUE SOMMAIRE CONTRÔLE TECHNIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONTRÔLE TECHNIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONTRÔLE TECHNIQUE... 6 L'ACTIVITÉ DU CONTRÔLE TECHNIQUE... 10 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONTRÔLE TECHNIQUE... 13

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT...

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI SESSION 2014

PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI SESSION 2014 PREFECTURE DE LA SARTHE EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI SESSION 2014 Jeudi 9 octobre 2014 EPREUVE DE GESTION UNITE DE VALEUR 2 N du CANDIDAT : Note : Durée : 40 minutes Notation sur 20 points

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres Je soussigné (e) Nom, Prénom Adresse agissant pour le compte de l'entreprise

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016

1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 1 er trimestre 2016 UN FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE SUR LE DEBUT D ANNEE 2016 Les dirigeants Drômois misent toutefois sur une stabilisation des indicateurs au prochain trimestre. Suivez l actualité

Plus en détail

Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France. 2 mars 2010 SIA

Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France. 2 mars 2010 SIA Les achats de produits carnés en restauration hors foyer en France 2 mars 2010 SIA Méthodologie Centre de recherche pour l étude et l observation des conditions de vie Phase 1 : Analyse sectorielle du

Plus en détail

Statut d Auto-entrepreneur. Service du Commerce Extérieur Avril 2009

Statut d Auto-entrepreneur. Service du Commerce Extérieur Avril 2009 Statut d Auto-entrepreneur Service du Commerce Extérieur Avril 2009 Sommaire I/ Définition II/ L enregistrement III/ Cotisations/ Charges sociales IV/ Obligations fiscales V/ Les petits plus I/ Définition

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Le guide pratique. de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN

Le guide pratique. de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN Le guide pratique de l autoentrepreneur GILLES DAÏD PASCAL NGUYÊN La liberté de travailler pour soi! Entré en vigueur début 2009, le dispositif de l autoentrepreneur est né pour faciliter la vie de tous

Plus en détail

GRANDS RASSEMBLEMENTS

GRANDS RASSEMBLEMENTS GRANDS RASSEMBLEMENTS SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS GUIDE A L USAGE DES MAIRES PREFECTURE DE L EURE Mission inter-services de sécurité sanitaire des aliments DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES VETERINAIRES

Plus en détail

Connaissance de l entreprise

Connaissance de l entreprise Connaissance de l entreprise Qu est-ce que l entreprise? Sur la place du marché : L entreprise est une organisation dont la fonction principale est de produire des biens et des services destinés à la vente,

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 5 L'ACTIVITÉ DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 9 LES POINTS

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail

Réunion d information à la création / reprise d entreprises

Réunion d information à la création / reprise d entreprises Réunion d information à la création / reprise d entreprises Protocole d accord depuis 1997 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE AGENCE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CCI90

Plus en détail

Régulation des professions réglementées du droit 9. Avocat 43. Commissaire-priseur judiciaire 49. Expert-comptable et commissaire aux comptes 57

Régulation des professions réglementées du droit 9. Avocat 43. Commissaire-priseur judiciaire 49. Expert-comptable et commissaire aux comptes 57 Sommaire Régulation des professions réglementées du droit 9 Nouveaux principes de fixation des tarifs des professions réglementées du droit 10 Nouveaux principes de révision des tarifs des professions

Plus en détail

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT 1) DEFINITION LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT Fiche techniq Document comptable qui constate les conditions de vente de biens ou de services, elle est obligatoire pour toutes les ventes entre professionnels

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN Sommaire 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN 12 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS RÈGLEMENTÉES 13 COMPTE DE RÉSULTAT

Plus en détail