Le système de santé belge atteint de maladie systémique? Tentative d'un diagnostic

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système de santé belge atteint de maladie systémique? Tentative d'un diagnostic"

Transcription

1 Le système de santé belge atteint de maladie systémique? Tentative d'un diagnostic Raf MERTENS MD Recherche et Développpement Alliance Nationale des Mutualités Chrétiennes

2 Contenu de la présentation 1. Un pays surréaliste? 2. Le labyrinthe institutionnel 3. Différences régionales 4. Diagnostic et traitement

3 1. Un pays surréaliste?

4 1. Un pays surréaliste?

5 1. Un pays surréaliste?

6 1. Un pays surréaliste?

7 1. Un pays surréaliste? La réforme institutionnelle de 1993 a réglé la répartition des compétences, notamment en matière de santé entre l Etat fédéral et les entités fédérées (trois Communautés et trois Régions). Un état fédéral avec: 1 roi 3 régions 3 communautés 5 gouvernements

8 1831 création Royaume de Belgique Population: 10,5 millions 1. Un pays surréaliste? Vlaanderen : 6 millions Bruxelles : 1 million Wallonie : 3,5 millions Surface: 32,545 km2 Densité: 323 hab/km2 PIB: GigEUR (2005) Actifs par secteur (2003): agriculture (1.3%), industrie (24.5%), services (74.2%)

9 2. Le labyrinthe institutionnel

10 2. Le labyrinthe institutionnel Compétences fédérales Compétences communautaires (1) Matières culturelles et d'enseignement Matières personnalisables Compétences régionales Région de langue néerlandaise Etat fédéral Communauté flamande Région de langue française Etat fédéral Communauté française ainsi que la Région wallonne pour les parties des matières personnalisables qui lui ont été transférées Région wallonne Région de langue allemande Etat fédéral Communauté germanophone Région wallonne (sauf ce qu'elle a transférée à la Communauté germanophone)

11 2. Le labyrinthe institutionnel Les matières personnalisables touchent plus particulièrement les personnes (loi spéciale du 8 août 1980): Deux grands domaines : la santé et l'aide aux personnes En matière de santé on distingue: la dispensation des soins et la médecine préventive.

12 2. Le labyrinthe institutionnel 1 La politique de dispensation de soins dans et au dehors des institutions de soins, à l'exception : a) de la législation organique; b) du financement de l'exploitation, lorsqu'il est organisé par la législation organique; c) de l'assurance maladie-invalidité; d) des règles de base relatives à la programmation; e) des règles de base relatives au financement de l'infrastructure, (incl. appareillage médical lourd; f) des normes nationales d'agréation (si celle-ci concerne b), c), d) et e) ci-dessus); g) de la détermination des conditions et de la désignation comme hôpital universitaire 2 L'éducation sanitaire ainsi que les activités et services de médecine préventive, à l'exception des mesures prophylactiques nationales". La politique relative à l'art de guérir, l'art pharmaceutique etc ainsi que l'aide médicale urgente restent des compétences fédérales.

13 2. Le labyrinthe institutionnel Par ailleurs, la Communauté française a délégué en 1993 l'exercice de certaines compétences en matière de santé, notamment, la "médecine curative", à la Région Wallonne et à la Commission Communautaire française (CoCoF) de la Région de Bruxelles-capitale. En outre, en Région de Bruxelles-capitale, la Commission Communautaire Commune (CoCom) est compétente pour les structures dites bi-communautaires comme les services hospitaliers (exception faite des hôpitaux universitaires) et les individus.

14 2. Le labyrinthe institutionnel En matière d'aide aux personnes, il y a 7 secteurs 1. la politique de la famille (aide et assistance aux familles et aux enfants) 2. la politique de l'aide sociale, sauf les principes fondamentaux des Cpas, le minimex; 3. la politique d'accueil et d'intégration des immigrés; 4. la politique des handicapés, sauf les allocations et les règles relatives à l'intervention pour la mise au travail; 5. la politique du troisième âge (maisons de repos, flat-services, centres de jour...); 6. l'aide à la jeunesse, à l'exception des règles de droit civil (statut des mineurs par exemple) et de droit pénal; 7. l'aide sociale aux détenus en vue de leur réinsertion sociale.

15 2. Le labyrinthe institutionnel Compétences fédérales Compétences communautaires (1) Matières culturelles et d'enseignement Matières personnalisables (2) Compétences régionales Région de langue néerlandaise Etat fédéral Communauté flamande Région de langue française Etat fédéral Communauté française ainsi que la Région wallonne pour les parties des matières personnalisables qui lui ont été transférées Région wallonne Région de langue allemande Etat fédéral Communauté germanophone Région wallonne (sauf ce qu'elle a transférée à la Communauté germanophone)

16 2. Le labyrinthe institutionnel RÉGION WALLONNE Direction Générale de l Action Sociale et de la Santé (DGASS) : Programmation, agrément, contrôle et subvention des organisations et institutions publiques qui prodiguent aux wallons des soins médicaux (hôpitaux, maisons de repos et de soins, maisons de soins psychiatriques, habitations protégées, centres de santé intégrée, services de santé mentale et de télé-accueil ) La politique traitant de la personne handicapée; la politique d'aide aux personnes; La politique du troisième âge, l'agrément, la subvention des infrastructures des maisons de repos et des services d'accueil de jour pour personnes âgées

17 2. Le labyrinthe institutionnel Les Provinces Observatoires provinciaux de santé Programmes de dépistage Instituts d hygiène provinciaux Inspection d hygiène provinciales Registres du cancer provinciaux (...)

18 2. Le labyrinthe institutionnel Compétences fédérales Compétences communautaires (1) Compétences régionales Matières culturelles et d'enseignement Matières personnalisables (2) Région bilingue de Bruxelles- Capitale Etat fédéral 1. Commission communautaire française institutions exclusivement francophones, qui lui ont été transférées (principalement médecine curative et institutions d'aide sociale); 2. Communauté française institutions exclusivement francophones non transférées (principalement médecine préventive et programmation et agrément des deux hôpitaux universitaires francophones) 3.Communauté flamande Région de Bruxelles- Capitale Institutions exclusivement néerlandophones; 4. Commission communautaire commune les personnes (personnes physiques); les institutions publiques; les institutions privées qui n'ont pas fait le choix d'exclusivité linguistiques.

19 2. Le labyrinthe institutionnel GOUVERNEMENT FEDERAL Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Laurette Onckelinx Secrétaire d'etat aux Personnes Handicapées Julie Fernandez GOUVERNEMENT FLAMAND Ministre du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille Steven Vanackere GOUVERNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Ministre de la Santé, de l'enfance et de l'aide à la Jeunesse Catherine Fonck GOUVERNEMENT DE LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE Ministre de la Formation et de l Emploi, des Affaires sociales et du Tourisme Bernard Gentges GOUVERNEMENT DE LA REGION WALLONNE Ministre de la Santé, de l'action Sociale et de l'egalité des Chances Didier Donfut

20 2. Le labyrinthe institutionnel GOUVERNEMENT DE LA REGION BRUXELLE-CAPITALE Ministre chargé de l Emploi, de l Économie et de la Recherche scientifique, de la Lutte contre l incendie et l Aide médicale urgente Benoît Cerexhe Compétences Cocof: Politique de la santé Compétences Cocom: Politique de la santé Ministre de l Environnement, de l Énergie, de la Politique de l eau, des Primes à la rénovation et des Espaces verts. Evelyne Huytebroeck Membre du Collège de la Cocof, chargée du Budget, de la Politique d aide aux personnes handicapées et du Tourisme. Membre du Collège de la Cocom, chargée de l Aide aux personnes, de la Tutelle sur les hôpitaux publics et de la Fonction publique. Ministre des Finances, du Budget, des Relations extérieures et de l'informatique Guy Vanhengel Membre du Collège pour la Santé et du Budget de la Commission communautaire commune Ministre chargé de la Mobilité et des Travaux publics Pascal Smet Membre du Collège réuni de la Commission communautaire commune, compétent pour la Politique d'aide aux Personnes et la Fonction publique

21 2. Le labyrinthe institutionnel La Belgique fédérale : Différents niveaux de pouvoir => différents textes législatifs (lois, décrets, ordonnances). Pas de «hiérarchie des lois» => Parlement fédéral ne peut jamais révoquer une loi ou un décret régional ou communautaire. MAIS, lorsque l état fédéral, une région ou une communauté va au-delà de ses compétences dans une loi, la Cour d arbitrage peut annuler en tout ou en partie ce texte.

22 2. Le labyrinthe institutionnel Le système de soins de santé : Médecine libérale Assurance maladie obligatoire (nationale)(couverture 99%) Financement public à 65% par cotisations sociales Modèle de concertation Libre accès au prestataire de soins Pas de listes d attente Prix relativement bas; volumes élevés Dépenses personnelles relativement élevées (23%) Croissance rapide des dépenses

23 Dépenses totales et publiques de santé au sein de l'ocde et espérance de vie (Eco santé 2006, données relatives à 2004 pour la plupart des pays) 18,0 16,0 1 5,3 Totales Publiques Espérance de vie , ,0 10,0 8,0 6,0 11,6 10,9 10,5 10,2 10,1 10,0 10,0 9,9 9,7 9,6 9,2 9,2 9,1 6,9 6,8 8,5 8,3 8,5 7,2 5,3 7,2 6,9 8,1 6,8 6,2 5,7 7,7 8,9 8,4 8,4 8,3 8,3 8,1 8,0 8,0 7,3 6,4 6,5 6,0 7,1 5,7 6,5 7,3 7,7 7,5 7,3 6,5 7,1 6,5 5,5 5,7 5,7 6,5 5,9 5,2 5, ,5 4,0 3,0 2,9 20 2,0 10 0,0 0 E t ats-unis Suisse A llem agne Franc e Is lande B elgique G rèce Portu gal Canada Norvège Aut riche A ustralie P ays-b as S uède Danem ark It alie N ouv elle-z élande Hongrie Roy aume-u ni E spagne Japon Luxemb ourg Turqu ie Finlande Rép ublique Tchèque I rlande Mex ique P ologne Républiqu e S lovaque Corée

24 Financement des soins de santé en % total (2003) ,4 11,4 14,0 23,5 10,4 7,7 4,2 2,7 6,7 20,7 29,1 7,9 5,5 24,1 14,6 41,9 13,5 Assurance Privé Patient ,1 78,2 78,3 75,1 90,6 63,0 70,4 85,4 44,6 Public 0 BE DE FR IT LU NL ES UK US 96% = fédéral Source : OCDE, Health Data 2006

25 2. Le labyrinthe institutionnel LE NIVEAU FEDERAL L autorité fédérale est SEULE compétente pour les matières qui touchent à la législation organique et au financement des différentes branches de la sécurité sociale : assurance maladie - invalidité maladies professionnelles ; accidents du travail ; assurance chômage ; allocations familiales pensions

26 2. Le labyrinthe institutionnel LE NIVEAU FEDERAL (suite) Le Service Public Fédéral (SPF) sécurité sociale : Personnes handicapées SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement Organisation des Etablissements de Soins (DG1) (hôpitaux aigus, chroniques et psychiatriques, maisons de repos et de soins, habitations protégées) Financement Règles de programmation et critères d agrément Evaluation de la qualité de la pratique médicale et infirmière Politique des soins de santé : Droits des patients; politique antibiotiques; drogues; soins palliatifs.. Telematique... Soins de Santé primaires et Gestion de Crise (DG2) Régulation de l offre médicale individuelle Organisation de l art de guérir. Gestion de crise

27 2. Le labyrinthe institutionnel LE NIVEAU FEDERAL (suite) L Institut National d Assurance Maladie-Invalidité L INAMI organise, gère et contrôle l'assurance obligatoire en Belgique, notamment par l organisation de la concertation entre les différents acteurs de l'assurance soins de santé et indemnités : les mutualités les représentants des professionnels de la santé : (médecins, kinésithérapeutes, pharmaciens, ) et des institutions (hôpitaux, maisons de repos, ) les représentants des syndicats et des employeurs. Au sein de ses organes de concertation sont déterminés: les règles pour le remboursement et les tarifs des prestations de santé et les médicaments les conditions d accès aux différentes indemnités (maladie, accident, maternité,...) et les montants de ces indemnités. L'INAMI contrôle les mutualités et les professionnels de la santé

28 2. Le labyrinthe institutionnel LE NIVEAU FEDERAL (suite) Les Mutualités ou Organismes Assureurs Les bénéficiaires de l'assurance maladie-invalidité doivent choisir une mutualité (ou organisme assureur, O.A.) pour pouvoir bénéficier des remboursements et indemnités. Les mutualités paient, sous le contrôle de l'inami, les prestations de l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités. Les mutualités sont regroupées dans sept unions nationales : Alliance nationale des mutualités chrétiennes ; Union nationale des mutualités socialistes ; Union nationale des mutualités neutres ; Union nationale des mutualités libérales ; Union nationale des mutualités libres. Caisse auxiliaire d'assurance maladie invalidité (CAAMI). Caisse des soins de santé de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

29 3. Différences régionales

30 3. Différences régionales Kinésithérapie ambulatoire ( /habitant)

31 3. Différences régionales Physiothérapie ambulatoire ( /habitant)

32 3. Différences régionales Hémodialyse à l hôpital Autodalyse en centre spéc. Nombre de personnes par 1000 habitants Dialyse à domicile

33 3. Différences régionales Dépenses séjour en institution psychiatrique par 1000 habitants

34 3. Différences régionales Dépenses médicaments (officines publiques) par habitant

35 3. Différences régionales Dépenses soins infirmiers à domicile, par habitant

36 3. Différences régionales Arthroscopie genou Prothèse genou Canal carpien Cataracte

37 3. Différences régionales Rapport soins dentaires préventifs versus conservateurs/curatifs

38 3. Différences régionales Honoraires biologie clinique

39 3. Différences régionales Pourcentage de naissances par césarienne

40 3. Différences régionales Proportion de la population qui se déclare en mauvaise santé

41 3. Différences régionales Indice standardisé du % de la patientèle du généraliste avec prescription d antidépresseurs (données 2000) Ecart par rapport à la moyenne

42 4. Diagnostic et traitement (?)

43 4. Diagnostic et traitement

44 4. Diagnostic et traitement (?) Soins hospitaliers: Dépenses réelles versus attendues (sur la base de l âge, le sexe et le statut de remboursement)

45 4. Diagnostic 1. Une partie importante des différences peut s expliquer par des différences objectives en termes de: Âge et sexe Mortalité Statut socio-économique Rural / urbain (Voir poster Avalosse et al.) 2. Une partie de la variabilité est dûe à des «effets d école» dans le chef des prestataires 3. La variabilité n est pas «territorialisée» Granularité beaucoup plus fine Autres plans de clivages (populations / prestataires) 4. Compétences morcelées

46 4.... et traitement (?) 5. Quel est le niveau optimal de gestion? 6. Comment responsabiliser sans casser la solidarité et l équité et sans introduire de discrimination? 7. Comment introduire plus de responsabilité ( accountability ) vàv du patient? Qualité des soins Adéquation de l offre et des soins ( appropriateness ) Participation sans tomber dans le piège de la commercialisation

47

Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»?

Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»? Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»? Plate-forme d action Santé et Solidarité Bruxelles - 18 juin 2013 UNMS Direction Etudes Dr.

Plus en détail

Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»? Fédération des Maisons Médicales

Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»? Fédération des Maisons Médicales Cadre institutionnel, financier et politique en matière de santé : c était comment avant «l accord papillon»? Fédération des Maisons Médicales Bruxelles, le 11 février 2014 UNMS Direction Etudes Dr. Yolande

Plus en détail

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité 09 juin 2011 2 SOMMAIRE I. Introduction II. III. IV. Système de santé: objectifs

Plus en détail

Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences

Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences Jean Hermesse Secrétaire général des Mutualités Chrétiennes Bruxelles 28/01/2014 Plan 1. Des compétences disparates et partielles

Plus en détail

Les effets de la 6ème réforme de l'etat sur la psychiatrie et la santé mentale

Les effets de la 6ème réforme de l'etat sur la psychiatrie et la santé mentale Les effets de la 6ème réforme de l'etat sur la psychiatrie et la santé mentale Philippe Henry de Generet Cabinet des Ministres Céline Fremault (Bruxelles) et Maxime Prévot (Wallonie) ACN Journée d'étude

Plus en détail

Congrès belgo-vietnamien de médecine générale médecine familiale

Congrès belgo-vietnamien de médecine générale médecine familiale Congrès belgo-vietnamien de médecine générale médecine familiale 1-2 novembre 2005 Financement solidaire et équitable des soins de santé en Belgique : entre Bismarck et Beveridge Prof. Marc VANMEERBEEK

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets

Hanoï 6 novembre 2012. par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets Hanoï 6 novembre 2012 par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets STRUCTURE de l exposé INTRODUCTION 1.Le fonctionnement du système 2.Le financement du système 3.La gestion du système QUESTIONS

Plus en détail

L assurance maladie en Belgique et le rôle de l INAMI.

L assurance maladie en Belgique et le rôle de l INAMI. www.coopami.org L assurance maladie en Belgique et le rôle de l INAMI. Lima du 25/01/2016 au 05/02/2016 Michel Vigneul Conseiller Actuaire La protection sociale en santé en Belgique Sécurité sociale Protection

Plus en détail

L Institut national d assurance maladie-invalidité. Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale

L Institut national d assurance maladie-invalidité. Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale L Institut national d assurance maladie-invalidité Son organisation, ses missions et son rôle dans la sécurité sociale 6 Juillet 2015 1. INTRODUCTION Les principales caractéristiques du système de soins

Plus en détail

L Urologue et les réformes de l'etat en Belgique

L Urologue et les réformes de l'etat en Belgique L Urologue et les réformes de l'etat en Belgique Philippe Henry de Generet Cabinet des Ministres Céline Fremault (Bruxelles) et Maxime Prévot (Wallonie) Société Belge d Urologie Bruxelles, le 24 avril

Plus en détail

L assurance maladie belge. Dr.Jan Van Emelen Directeur Innovation 08.11.2012 Bucharest

L assurance maladie belge. Dr.Jan Van Emelen Directeur Innovation 08.11.2012 Bucharest L assurance maladie belge. Dr.Jan Van Emelen Directeur Innovation 08.11.2012 Bucharest Agenda Introduction 1. La gestion paritaire des soins de santé 2. Les mutualités (Organismes Assureurs) 3. Analyse

Plus en détail

La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés?

La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés? La régionalisation, mutation vers un système d assistance sociale complétée par des piliers privés? Jean Hermesse Secrétaire général des Mutualités Chrétiennes Solvay Brussels, MMISS, 13/01/2014 Plan 1.

Plus en détail

Le Data WareHouse à l INAMI Exploitation des données

Le Data WareHouse à l INAMI Exploitation des données www.coopami.org Le Data WareHouse à l INAMI Exploitation des données TUNIS 17 décembre 2013 Michel Vigneul Conseiller Actuaire PLAN de l exposé : Partie 1 : Contexte général du système de remboursement

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 1 - La sécurité sociale en Belgique et les mutualités. Plan 1- INTRODUCTION 2- GRANDS PRINCIPES DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

REPARTITION DES COMPÉTENCES MINISTERIELLES. Lutte contre la fraude, et l application uniforme de la législation dans tout le pays

REPARTITION DES COMPÉTENCES MINISTERIELLES. Lutte contre la fraude, et l application uniforme de la législation dans tout le pays SERVICE PUBLIC FEDERAL CHANCELLERIE DU PREMIER MINISTRE RUE DE LA LOI 16 1000 BRUXELLES TEL. 02 501 02 11 le 4 septembre 2009 REPARTITION DES COMPÉTENCES MINISTERIELLES PREMIER MINISTRE Service public

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

La nouvelle répartition des compétences en matière de santé et l accord des 4 partis. Spécificités wallonne ou bruxelloise

La nouvelle répartition des compétences en matière de santé et l accord des 4 partis. Spécificités wallonne ou bruxelloise La nouvelle répartition des compétences en matière de santé et l accord des 4 partis Spécificités wallonne ou bruxelloise 1. Contenu de l Accord Institutionnel 3 grands volets : 1.1. Renouveau politique

Plus en détail

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL 1 APERCU HISTORIQUE 1830 : révolution belge indépendance du pays 1831 : La constitution organise l Etat sous forme d une monarchie constitutionnelle

Plus en détail

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013.

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PLAN I. Histoire des mutuelles II. Sécurité sociale III. Financement IV. Avenir I. HISTOIRE DES MUTUELLES Avant

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013

Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013 Principales caractéristiques du système de santé belge (niveau fédéral) Michel VIGNEUL 4 novembre 2013 LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE 1. LA PROTECTION SOCIALE BELGE 2. LE FONCTIONNEMENT QUOTIDIEN

Plus en détail

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011 www.inami.be www.coopami.org L assurance maladie obligatoire dans le système de protection sociale en Belgique. Quels enseignements peut on en tirer pour les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

La mutualisation des soins de santé

La mutualisation des soins de santé La mutualisation des soins de santé ATELIER LEGISLATION CIMED KINSHASA du 12 au 14 février 2009 1 Présentation générale du système des soins de santé belge Michel VIGNEUL Attaché actuaire INAMI - COOPAMI

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général Superficie : 30 528 km 2 1 LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE Pays limitrophes : Pays-Bas, Allemagne, Gd Duché de Luxembourg, France Frontière naturelle : Mer du Nord Population : 10 584 534 habitants (2007)

Plus en détail

Compétences des membres du gouvernement

Compétences des membres du gouvernement Communiqué de presse du Conseil des ministres du 9 décembre 2011 Compétences des membres du gouvernement Répartition des compétences entre les membres du gouvernement Elio Di Rupo, Premier ministre Service

Plus en détail

Nouveaux défis pour les mutualités

Nouveaux défis pour les mutualités Nouveaux défis pour les mutualités Alain THIRION Trésorier Union Nationale des Mutualités Socialistes Les mutualités en Belgique Aperçu du secteur 7 organismes assureurs dont : 5 privés, regroupant +/-

Plus en détail

Présentation générale du système des soins de santé belge

Présentation générale du système des soins de santé belge Présentation générale du système des soins de santé belge Benoît COLLIN Administrateur-Général Adjoint INAMI Institut National d Assurance Maladie - Invalidité 1 SOMMAIRE L INAMI : un des acteurs du système

Plus en détail

Mécanismes et règles pour assurer la bonne gouvernance des mutualités en Belgique

Mécanismes et règles pour assurer la bonne gouvernance des mutualités en Belgique Mécanismes et règles pour assurer la bonne gouvernance des mutualités en Belgique Jean Hermesse Secrétaire général des Mutualités Chrétiennes Casablanca Plan 1. Organisation des soins de santé en Belgique

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Dépenses de santé et régulation

Dépenses de santé et régulation Chapitre 2 : Dépenses de santé et régulation Docteur Georges WEIL UE7 - Santé Société Humanité Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Sommaire Généralités

Plus en détail

Le Conseil des ministres a approuvé la répartition des compétences entre les membres du Gouvernement.

Le Conseil des ministres a approuvé la répartition des compétences entre les membres du Gouvernement. Conseil des ministres du 23 octobre 2014 COMPÉTENCES DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT Le Conseil des ministres a approuvé la répartition des compétences entre les membres du Gouvernement. Charles Michel, Premier

Plus en détail

Recettes courantes 24.872.899 26.745.043 28.013.920 29.460.835 28.953.251 Recettes de capital 418.310 459

Recettes courantes 24.872.899 26.745.043 28.013.920 29.460.835 28.953.251 Recettes de capital 418.310 459 1. Commentaire A. Évolution du résultat budgétaire (milliers d'euros) 2008 2009 2010 2011 2012 Recettes courantes 24.872.899 26.745.043 28.013.920 29.460.835 28.953.251 Recettes de capital 418.310 459

Plus en détail

Comparaison Canada/Japon en matière de système de santé

Comparaison Canada/Japon en matière de système de santé Comparaison Canada/Japon en matière de système de santé Préparé par Michelle St-Pierre, Université Laval et Jean-Pierre Girard, expert-conseil en entreprises collectives jpg282000@yahoo.ca Octobre 2009

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Symposium du Groupement Pharmaceutique de l Union européenne du 18 Juin 2012 La crise et la

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Indicateur n 9 : Consommation de soins par habitant Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Le nombre moyen de consultations médicales par habitant

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant!

6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! 6 ème Réforme de l Etat : La Wallonie va de l avant! Agence wallonne de la Santé, de la Protection sociale, du Handicap et des Familles Assurance Autonomie Gouvernement wallon - Le jeudi 2 juillet 2015

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012

Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012 Rapport de stage à l INAMI, services des soins de santé, 6-17 février 2012 Par Thierry GAHUNGU, Etudiant en master 2, politique et gestion des systèmes de santé Sous la supervision de Mr Thomas Rousseau,

Plus en détail

Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie

Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie Gouvernance financière et gestion des risques en assurance maladie ALGER 3 et 4 juillet 2007 MICHEL VIGNEUL Actuariat INAMI - BELGIQUE ATELIER d EXPERTISE dans le domaine de l ACTUARIAT L originalité du

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

- 27 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 27 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 27 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi visant à supprimer les franchises médicales et participations forfaitaires. Réunie le mercredi 4 mars 2015, la commission n a pas adopté de texte sur la proposition

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015 Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction Michel Vigneul 14 octobre 2015 LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE 1. UNE COMPARAISON ENTRE LE MAROC ET LA BELGIQUE

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

Enquête de Santé par Interview Belgique 2001

Enquête de Santé par Interview Belgique 2001 Enquête de Santé par Interview Belgique 2001 Livre 1 Méthodologie IPH/EPI REPORTS nr 2002-22 Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Section d'epidémiologie Rue Juliette Wytsman, 14 1050 Bruxelles Tél : 02/642.57.94

Plus en détail

Le système belge et. Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011

Le système belge et. Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011 Le système belge et ses dernières res péripp ripéties Henri Lewalle AEIP Rome 25 03 2011 1 1830 : The Kingdom of Belgium Population: 11 millions Flanders : 6,2 millions Brussels : 1,2 millions Wallonia

Plus en détail

La Mutualité Socialiste du Luxembourg a 100 ans *****

La Mutualité Socialiste du Luxembourg a 100 ans ***** La Mutualité Socialiste du Luxembourg a ***** Quelles missions? (1) Depuis toujours, l homme cherche à se protéger de ce qui menace son existence, en particulier la maladie. Au fil des années, la Mutualité

Plus en détail

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des matières But

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Commission mutuelle du 13 novembre 2013

Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Résultats 2005-2013 Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Bénéficiaires Statistiques 2009/2013 Rappels 2013 Résultats 2005-2013 Tendances 2013 Budgets 2014 2 Santé Bénéficiaires

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient

PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient 1. Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre des différents chantiers prévus dans la Déclaration de Politique Générale de la COCOM, l élaboration

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90.

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90. Avec les astucieuses de Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé à partir de 11,90 par mois* * tarif formule 1 des astucieuses de Swiss santé pour un homme de 20 ans

Plus en détail

Le médecin-conseil de votre mutualité

Le médecin-conseil de votre mutualité en pratique Le médecin-conseil de votre mutualité www.omnimut.be 1 www.omnimut.be Le médecin-conseil de votre mutualité le médecin-conseil de votre mutualité Vous êtes en incapacité de travail et percevez

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Le financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique. Thomas Rousseau Michel Vigneul 25 novembre 2014

Le financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique. Thomas Rousseau Michel Vigneul 25 novembre 2014 Le financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique Thomas Rousseau Michel Vigneul 25 novembre 2014 Introduction Le budget des soins de santé 2014 30.929.434.000 EUR ou 115.342.568.408 PEN Remboursement

Plus en détail

par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets COOPAMI Bruxelles 27 novembre 2012

par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets COOPAMI Bruxelles 27 novembre 2012 www.inami.be www.coopami.org Financement et maîtrise des dépenses de remboursement des soins de santé par l assurance maladie obligatoire par Michel VIGNEUL Conseiller actuaire Manager de projets COOPAMI

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63;

Annexe 2 241. Vu la loi spéciale du 12 janvier 1989 relative aux Institutions bruxelloises, notament les articles 42 et 63; Annexe 2 241 Annexe 2 Accord de coopération entre l'etat fédéral, les Communautés et les Régions relatif à la continuité de la politique en matière de pauvreté L'accord de coopération entre l'etat fédéral,

Plus en détail

Convention de Participation SANTE

Convention de Participation SANTE Convention de Participation SANTE Communauté de Communes Bretagne Romantique Version 03.10.2013 Sommaire 1. La MNT en chiffres 2. La participation employeur 3. Les garanties du contrat collectif santé

Plus en détail

ACCORD DU 30 JANVIER 2008

ACCORD DU 30 JANVIER 2008 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale IDCC : 8113. EXPLOITATIONS DE MARAÎCHAGE, ARBORICULTURE, HORTICULTURE, PÉPINIÈRES ET CRESSICULTURE (ÎLE-DE-FRANCE)

Plus en détail

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Delphine POULAIN, Conseillère Export Santé, Services UBIFRANCE Espagne delphine.poulain@ubifrance.fr

Plus en détail

votre courrier du vos références nos références votre courrier du

votre courrier du vos références nos références votre courrier du Service Public Fédéral FINANCES Bruxelles, le 3 juin 2015 Administration générale de la TRESORERIE Exp. : Avenue des Arts 30 1040 BRUXELLES Paiements Traitements Note aux Ordonnateurs votre courrier du

Plus en détail

ESPAGNE. 1. Principes généraux.

ESPAGNE. 1. Principes généraux. ESPAGNE Les dépenses de protection sociale en Espagne représentent 21,6%PIB. Le système espagnol est devenu récemment plus beveridgien. Ce système est relativement récent, le service national de santé

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 PARIS, le 29/11/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 OBJET : Régime social des contributions patronales finançant des prestations de prévoyance

Plus en détail

Numéro du rôle : 2801. Arrêt n 119/2004 du 30 juin 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2801. Arrêt n 119/2004 du 30 juin 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2801 Arrêt n 119/2004 du 30 juin 2004 A R R E T En cause : le recours en annulation du décret de la Commission communautaire française du 16 janvier 2003 modifiant la loi du 21 avril 1965

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE EN BELGIQUE DONNÉES SESPROS 2O11

LA PROTECTION SOCIALE EN BELGIQUE DONNÉES SESPROS 2O11 LA PROTECTION SOCIALE EN BELGIQUE DONNÉES 2O11 Au niveau international et européen en particulier, les soins de santé et la vieillesse occupent le premier rang en matière de protection sociale. Les Etats

Plus en détail

APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE

APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE - 1 - Les fondements de la politique belge actuelle en faveur des personnes handicapées datent des années 60. Ils répondaient à une

Plus en détail

Les soins de santé et la 6 ème réforme de l Etat

Les soins de santé et la 6 ème réforme de l Etat Les soins de santé et la 6 ème réforme de l Etat Michel BARBEAUX (professeur de Finances publiques à la FOPES UCL) L accord institutionnel pour la 6 ème réforme de l Etat, conclu le 11 octobre 2011, prévoit

Plus en détail

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Cindy Meira de Oliveira 24 novembre 2014

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Cindy Meira de Oliveira 24 novembre 2014 Le système de santé belge et le rôle de l INAMI Cindy Meira de Oliveira 24 novembre 2014 Le système de santé belge 1. COMPARAISON ENTRE LE PÉROU ET LA BELGIQUE 2. CARACTÉRISTIQUES DU SYSTÈME DE SANTÉ BELGE

Plus en détail

Focus. Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon

Focus. Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon Focus Un baromètre de la santé en Brabant wallon, une initiative de la Mutualité chrétienne Premier tour d horizon de la santé en Brabant wallon Nous ne pouvons commencer sans une présentation sommaire

Plus en détail

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant 38 Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant Sous-indicateur n 9-1 : nombre de consultations de médecins par habitant (omnipraticiens et spécialistes, y compris consultations

Plus en détail

La saga de l assurance dépendance

La saga de l assurance dépendance La saga de l assurance dépendance Voilà plus de dix ans que l on parle d instaurer une assurance qui permettrait de couvrir les risques de la dépendance physique liée au grand âge. La Flandre a déjà mis

Plus en détail

VI ÈME REFORME DE L ETAT UN ETAT DES LIEUX

VI ÈME REFORME DE L ETAT UN ETAT DES LIEUX VI ÈME REFORME DE L ETAT UN ETAT DES LIEUX Réunion PLASTIC 12 mars 2014 CONTEXTE «Accord institutionnel pour la 6 ème réforme de l Etat» Accord politique (après 500 jours de crise) Volonté flamande d aller

Plus en détail

STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DE L ASSURANCE MALADIE (le cas de la Belgique)

STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DE L ASSURANCE MALADIE (le cas de la Belgique) STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DE L ASSURANCE MALADIE (le cas de la Belgique) par Michel VIGNEUL Conseiller Manager de projets COOPAMI Bruxelles 5 décembre 2012 La présentation qui va suivre : 1. est basée

Plus en détail

* Entreprises de 5 à 19 membres de personnel.

* Entreprises de 5 à 19 membres de personnel. DKV PME PACKAGE En tant que dirigeant d une PME *, vous savez que les avantages extra-légaux contribuent considérablement à la satisfaction des membres de votre personnel et au succès de votre entreprise.

Plus en détail

Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat)

Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat) Fonctions donnant accès au Private Search ( lire- modifier- donner mandat) Les entreprises personnes physiques Fondateur de l entreprise personne physique Représentant légal du fondateur de l entreprise

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Réflexions sur l organisation des soins

Réflexions sur l organisation des soins Réflexions sur l organisation des soins Rencontres inter-régionales de l ASIP lasip Dr Y Bourgueil Directeur de recherches h IRDES Responsable équipe PROSPERE Réflexions sur l organisation des soins L

Plus en détail

Financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique (les différents régimes). La question de l assurance complémentaire.

Financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique (les différents régimes). La question de l assurance complémentaire. www.inami.be www.coopami.org Financement de l assurance maladie obligatoire en Belgique (les différents régimes). La question de l assurance complémentaire. Nouakchott 31 janvier 2011 Michel Vigneul Cellule

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Organisation Organisatie Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Avenue des Alliés 2 6000 CHARLEROI Tél. : (071) 50 77 77 Fax : (071) 50 77 99 Acupuncture Avantages Voordelen Activité

Plus en détail

Santé : sommes-nous vraiment les meilleurs? Ou comment le devenir?

Santé : sommes-nous vraiment les meilleurs? Ou comment le devenir? Santé : sommes-nous vraiment les meilleurs? Ou comment le devenir? Prof. Antoine Bailly Président forumsante.ch Prix Vautrin Lud, «Nobel» de Géographie Un système de santé apprécié et critiqué Toutes les

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

Nos partenaires. Nos outils Nous mettons à votre disposition l ensemble de ces outils afin de vous accompagner au mieux dans votre activité.

Nos partenaires. Nos outils Nous mettons à votre disposition l ensemble de ces outils afin de vous accompagner au mieux dans votre activité. Livret de vente 2014-2015 Un rapport garantie/prix optimal Néoliane INITIAL répond à vos attentes et vos besoins en proposant des réductions pour tous les profils : couples (-7 %), familles* (-10 %), gratuité

Plus en détail

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des

Plus en détail