UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE"

Transcription

1 UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE (Paris VI) FACULTE DE MED ECINE PIERRE ET MARIE CURIE Année 2010 THESE N 2010PA06G047 A de DOCTORAT EN MEDECINE SPECIALITE : Médecine Générale Par Sybille QUENTIN GEORGET Née le 18 avril 1981 à Bourges Présentée et soutenue publiquement le 11 octobre 2010 Sport et Grossesse : Risques et bénéfices dans la littérature scientifique Conseils aux sportives Directeur de Thèse : Madame Le Docteur Simone RADENNE Président de Thèse : Monsieur Le Professeur Christos CHOUAID

2 ~ 2 ~

3 Remerciements Au Professeur Christos Chouaid pour l honneur qu il me fait en acceptant de présider mon jury de thèse. Merci pour ta disponibilité. Tu m as accueillie le tout premier jour de mon internat, tu as toujours été là durant son déroulement et tu es là pour en voir la fin A Madame le Docteur Simone Radenne, pour m avoir fait l honneur de diriger ce travail. Au Docteur Sébastien Le Garrec pour son aide, ses conseils et sa disponibilité. Aux Professeurs Jean Cabane et Jean-François Toussaint ainsi qu au Docteur Carole Maître pour avoir accepté de juger ce travail dans des délais si restreints. Au Docteur Claire Matignon-Charbonnel et à Madame Brigitte Révelière, pour leurs relectures et commentaires encourageants. A Cathy et Patricia, mes chefs préférées. A Christine Raynaud, pour les quelques phrases qui ont suivi les résultats de mon deuxième internat. A Ioanna, en mémoire du «NécroPost» et autres fous rires. ~ 3 ~

4 A Yann, pour avoir supporté les euphories, les peines et les découragements durant ces quatre années d internat, pour l apaisement que tu m apportes, pour le bonheur que tu nous fais vivre. A notre amour A ma fille, Annwenn, c est un peu pour toi et grâce à toi tout ça A ma sœur Enimie : Mimie, je me souviens des cours que tu me donnais pour jouer quand j'étais petite, du jour où tu as découvert l'emplacement des carotides, des potions magiques que l'on fabriquait, des week-ends détente à Paris, des petits plats congelés qui remplissaient mon frigo quand ça n'allait pas,... C'est grâce à tout ça que je suis là aujourd'hui. Merci A mes parents, pour m'avoir poussé à faire médecine... sans vous je serais peut-être prof aujourd'hui! A mon père, pour avoir pleuré le jour de mes résultats de P1. A ma tante Micheline, pour son optimisme permanent. A mon tonton Gilles. A mon grand-père, pour avoir fait naître en moi la vocation. J'écoutais tes récits et "les vieux qui se grattent", j'ai fabriqué de l'oléo-calcaire, on a cueilli du millepertuis J'ai appris la minutie. Tu m'as offert mon premier stéthoscope. Merci A mes beaux-parents pour leur gentillesse, leur soutien, pour le calme et le repos que me procure chaque séjour à Chartres. A mes belles-sœurs, Merki! A Jérémie, ton accompagnement en médecine fût bref,... mais l éloignement n a rien cédé à notre amitié. A Paula : c est avec toi que j ai les meilleurs souvenirs de mes études : les allers-retours en Vitara, les conférences-brownies, les ECG en cardio, les auscultations factices A Ivan et au thon piquant. A Solène, pour ton soutien en P1 et ton écoute les neuf années qui ont suivi. Aux promenades en vélo en débardeur et aux allers-retours dans l immeuble rue Verte. A Sophie, à tout depuis le matelas gonflable d Ajaccio jusqu au «Cosmo» de ce soir. A Romain et au clown fossoyeur. A mes amies Noémie, Clémentine, Clémence, Sophie et Audrey qui ont suivi la saga de mon internat. A mes amis Matthieu et Vincent pour m avoir supportée depuis le lycée. A Malick et Erwann. A Gaëlle, pour ton accueil angevin, nos minutes culturelles et la découverte du géocaching. A Odile, à ma grand-mère que je n ai pas connue, à Philippe, à Tahote et tous ceux qui sont partis trop vite ~ 4 ~

5 Membres du jury Président du jury : Monsieur le Professeur Christos CHOUAID Professeur des Universités Praticien Hospitalier Service de Pneumologie de l Hôpital St Antoine (Paris, France) Directrice de thèse : Madame le Docteur Simone RADENNE Médecin généraliste à Paris 12 ème arrondissement (France) Membres du jury : Monsieur le Professeur Jean François TOUSSAINT Président de la Commission Prévention du Haut Conseil de Santé Publique Directeur de l'institut de recherche biomédicale et d épidémiologie du sport (IRMES) Professeur de Physiologie à l Université Paris Descartes, Hôtel Dieu (Paris, France) Monsieur le Professeur Jean CABANE Professeur des Universités Praticien Hospitalier Chef de service de Médecine Interne de l Hôpital St Antoine (Paris, France) Madame le Docteur Carole MAÎTRE Médecin gynécologue à Paris, 13 ème arrondissement (France) Suivi d athlètes auprès de l Institut National du Sport, de l'expertise et de la Performance (INSEP) de Paris (France) Monsieur le Docteur Sébastien LE GARREC Médecin généraliste et Médecin du sport à Chartres (Eure et Loir, France) ~ 5 ~

6 SERMENT D HIPPOCRATE "Au moment d'être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité. J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. Admis(e) dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs. Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité. Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j'y manque". ~ 6 ~

7 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 Liste des PU PH AMARENCO Gérard Rééducation fonctionnelle et neurologique Hôpital ROTHSCHILD AMSELEM Serge Génétique Hôpital TROUSSEAU ANDRE Thierry Cancérologie Hôpital La Salpétrière ANTOINE Jean Marie Gynécologie Obstétrique / Médecine de la Reproduction ARACTINGI Sélim Unité de Dermatologie ARLET Guillaume Bactériologie ARRIVE Lionel Radiologie AUCOUTURIER Pierre INSERM U 712 Hôpital Saint Antoine AUDRY Georges Chirurgie viscérale infantile Hôpital TROUSSEAU BALLADUR Pierre Chirurgie générale et digestive BARDET Jean (surnombre) Cardiologie BAUD Laurent Explorations fonctionnelles multidisciplinaires BAUDON Jean Jacques (surnombre) Néonatologie Hôpital TROUSSEAU BEAUGERIE Laurent Gastroentérologie et Nutrition BEAUSSIER Marc Anesthésie Réanimation BENIFLA Jean Louis Gynécologie Obstétrique Hôpital ROTHSCHILD BENSMAN Albert Néphrologie, Dialyses et transplantations pédiatriques Hôpital TROUSSEAU BERENBAUM Francis Rhumatologie BEREZIAT Gilbert (surnombre) UMR 7079 Physiologie et physiopathologie Campus Jussieu BERNAUDIN Jean François Histologie biologie tumorale BILLETTE DE VILLEMEUR Thierry Neuropédiatrie Hôpital TROUSSEAU BOCCON GIBOD Liliane (surnombre) Anatomie pathologique Hôpital TROUSSEAU BONNET Francis Anesthésie réanimation BORDERIE Vincent Ophtalmologie CNHO des 15/20 BOUCHARD Philippe Endocrinologie BOUDGHENE STAMBOULI Franck Radiologie ~ 7 ~

8 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 BREART Gérard Gynécologie obstétrique CABANE Jean Médecine interne CADRANEL Jacques Pneumologie CALLARD Patrice Anatomie pathologique CAPEAU Jacqueline Inserm U.680 Faculté de Médecine P. & M. Curie CARBAJAL SANCHEZ Ricardo Urgences pédiatriques Hôpital TROUSSEAU CARBONNE Bruno Gynécologie obstétrique CARETTE Marie France Radiologie CASADEVALL Nicole Hématologie biologique CAYRE Yvon Hématologie immunologie Hôpital DEBRE CHAZOUILLERES Olivier Hépatologie gastrœntérologie CHOSIDOW Olivier Dermatologie Allergologie CHOUAID Christos Pneumologie CHRISTIN MAITRE Sophie Endocrinologie CLEMENT Annick Pneumologie Hôpital TROUSSEAU CLERGUE François Détaché au Ministère des Affaires Etrangères Hôpital Cantonal / Anesthésiologie 24, rue Micheli du Crest Genève 14 Suisse COHEN Aron Cardiologie CONSTANT Isabelle Anesthésiologie réanimation Hôpital TROUSSEAU COSNES Jacques Gastro entérologie et nutrition COULOMB Aurore Anatomie et cytologie pathologiques Hôpital TROUSSEAU DAMSIN Jean Paul Orthopédie Hôpital TROUSSEAU DARAI Emile Gynécologie obstétrique DE GRAMONT Aimery Oncologie médicale DENOYELLE Françoise ORL et chirurgie cervico faciale Hôpital TROUSSEAU DEVAUX Jean Yves Biophysique et médecine nucléaire DOUAY Luc Hématologie biologique Hôpital TROUSSEAU DOURSOUNIAN Levon Chirurgie orthopédique ~ 8 ~

9 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 DUCOU LE POINTE Hubert Radiologie Hôpital TROUSSEAU DURON Françoise Endocrinologie DUSSAULE Jean Claude Physiologie FAUROUX Brigitte Gastro entérologie et nutrition pédiatriques Hôpital TROUSSEAU FERON Jean Marc Chirurgie orthopédique et traumatologique FLEJOU Jean François Anatomie pathologique FLORENT Christian Hépato gastro entérologie FRANCES Camille Dermatologie Allergologie FUNCK BRENTANO Christian Pharmacologie clinique GARABEDIAN Eréa Noël ORL et chirurgie cervico faciale Hôpital TROUSSEAU GARBARG CHENON Antoine Bactériologie virologie Hôpital TROUSSEAU GATTEGNO Bernard (surnombre) Urologie GENDRE Jean Pierre (surnombre) Gastro entérologie et nutrition GIRARD Pierre Marie Maladies infectieuses et tropicales GIRARDET Jean Philippe Gastro entérologie et nutrition pédiatriques Hôpital TROUSSEAU GIROT Robert Hématologie biologique GOLD Francis Néonatologie Hôpital TROUSSEAU GORIN Norbert Hématologie clinique GRATEAU Gilles Médecine interne GRIMFELD Alain (surnombre) Pédiatrie orientation pneumologie et allergologie Hôpital TROUSSEAU GRIMPREL Emmanuel Pédiatrie générale Hôpital TROUSSEAU GRUNENWALD Dominique Chirurgie thoracique GUIDET Bertrand Réanimation médicale HAAB François Urologie HELARDOT Pierre Georges Chirurgie viscérale infantile Hôpital TROUSSEAU HOURY Sidney Chirurgie digestive et viscérale HOUSSET Chantal Biologie cellulaire Inserm U. 680 Faculté de Médecine P. & M. Curie JAILLON Patrice Pharmacologie clinique Faculté de Médecine P. & M. Curie ~ 9 ~

10 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 JOUANNIC Jean Marie Gynécologie obstétrique Hôpital TROUSSEAU JUST Jocelyne Pneumologie et allergologie pédiatriques Hôpital TROUSSEAU LACAINE François Chirurgie digestive et viscérale LACAU SAINT GUILY Jean ORL LACAVE Roger Histologie biologie tumorale LANDMAN PARKER Judith Hématologie et oncologie pédiatriques Hôpital TROUSSEAU LAROCHE Laurent Ophtalmologie CHNO des Quinze Vingts LE BOUC Yves Explorations fonctionnelles Hôpital TROUSSEAU LEBEAU Bernard Pneumologie LEGRAND Ollivier Hématologie oncologie médicale Hôpital HOTEL DIEU LEVERGER Guy Hématologie et oncologie pédiatriques Hôpital TROUSSEAU LEVY Richard Neurologie LIENHART André Anesthésie Réanimation LOTZ Jean Pierre Cancérologie LOUVET Christophe Oncologie médicale MARIE Jean Pierre Hématologie Hôpital HOTEL DIEU MARSAULT Claude Radiologie MASLIAH Joëlle Inserm U.538 Faculté de Médecine P. & M. Curie MAURY Eric Réanimation médicale MAYAUD Marie Yves Pneumologie MENU Yves Radiologie MEYER Bernard ORL et chirurgie cervico faciale MEYOHAS Marie Caroline Maladies infectieuses et tropicales MICHEL Pierre Louis Cardiologie MILLIEZ Jacques Gynécologie obstétrique MIMOUN Maurice Chirurgie plastique Hôpital ROTHSCHILD MITANCHEZ Delphine Néonatologie Hôpital TROUSSEAU MONTRAVERS Françoise Biophysique et médecine nucléaire ~ 10 ~

11 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 MURAT Isabelle Anesthésie réanimation Hôpital TROUSSEAU NICOLAS Jean Claude Virologie OFFENSTADT Georges Réanimation médicale PAQUES Michel Ophtalmologie CHNO des 15/20 PARC Yann Chirurgie générale et digestive PATERON Dominique Service d'accueil des Urgences PAYE François Chirurgie générale et digestive PERETTI Charles Siegfried Psychiatrie d adultes PERIE Sophie ORL PETIT Jean Claude Bactériologie virologie PIALOUX Gilles Maladies infectieuses et tropicales POUPON Raoul Hépatologie et gastro entérologie RENOLLEAU Sylvain Réanimation néonatale Hôpital TROUSSEAU RODRIGUEZ Diana Neuro pédiatrie Hôpital TROUSSEAU RONCO Pierre Marie Néphrologie et dialyses RONDEAU Eric Urgences néphrologiques Transplantation rénale ROSMORDUC Olivier Hépato gastro entérologie ROUGER Philippe I.N.T.S. 6, rue Alexandre Cabanel Paris cedex 15 ROUZIER Roman Gynécologie obstétrique ROZENBAUM Willy Maladies infectieuses et tropicales Hôpital SAINT LOUIS SAHEL José Alain Ophtalmologie CHNO des 15/20 SAUTET Alain Chirurgie orthopédique SEZEUR Alain Chirurgie générale Hôpital des DIACONESSES SIFFROI Jean Pierre Génétique et embryologie médicales Hôpital TROUSSEAU SOUBRIER Florent Département de génétique Groupe Hospitalier PITIE SALPETRIERE TALBOT Jean Noël Biophysique médecine nucléaire THIBAULT Philippe (surnombre) Urologie THOMAS Guy Psychiatrie d adultes ~ 11 ~

12 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 THOUMIE Philippe Rééducation neuro orthopédique Hôpital ROTHSCHILD TIRET Emmanuel Chirurgie générale et digestive TOUBOUL Emmanuel Radiothérapie TOUNIAN Patrick Gastro entérologie et nutrition pédiatriques Hôpital TROUSSEAU TRAXER Olivier Urologie TRUGNAN Germain Inserm U538 Faculté de Médecine P. & M. Curie TUBIANA Jean Michel (surnombre) Radiologie UZAN Serge Gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction VALLERON Alain Jacques Unité de santé publique VAYSSAIRAT Michel Cardiologie VAZQUEZ Marie Paule Chirurgie maxillo faciale et stomatologie Hôpital TROUSSEAU WENDUM Dominique Anatomie pathologique WISLEZ Marie Pneumologie Liste des MCU PH ABUAF Nisen Hématologie AMIEL Corinne Virologie ANCEL Pierre Yves Département de Santé Publique APARTIS Emmanuelle Physiologie BARBU Véronique Biologie cellulaire Faculté de Médecine P. & M. Curie BELLOCQ Agnès Explorations fonctionnelles BENLIAN Pascale Biochimie B BERTHOLON Jean François Explorations fonctionnelles respiratoires BIOUR Michel Pharmacologie Faculté de Médecine P. & M. Curie BOELLE Pierre Yves Inserm U707 Faculté de Médecine P. & M. Curie BOFFA Jean Jacques Néphrologie et dialyses BOULE Michèle Physiologie Hôpital TROUSSEAU ~ 12 ~

13 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 CARRAT Fabrice Inserm U707 Faculté de Médecine P. & M. Curie CERVERA Pascale Anatomie pathologique CHABBERT BUFFET Nathalie Gynécologie Obstétrique COLOMBAT Magali Anatomo pathologie DECRE Dominique Bactériologie virologie DELHOMMEAU François Hématologie DELISLE Françoise Bactériologie virologie DEVAUX Aviva Biologie de la Reproduction GH Pitié Salpétrière DEVELOUX Michel Parasitologie EL ALAMY Ismaïl Hématologie biologique ESCUDIER Estelle Département de Génétique Hôpital TROUSSEAU FAJAC CALVET Anne Histologie embryologie FERRERI Florian Psychiatrie d'adultes FLEURY Jocelyne Histologie embryologie FRANCOIS Thierry Pneumologie et réanimation GARÇON Loïc Hématologie biologique GARDERET Laurent Hématologie clinique GEROTZIAFAS Grigoris Hématologie GONZALES Marie Génétique et embryologie médicales Hôpital TROUSSEAU GOZLAN Joël Bactériologie virologie HAYMANN Jean Philippe Explorations fonctionnelles HENNEQUIN Christophe Parasitologie JOHANET Catherine Immunologie et hématologie biologiques JOSSET Patrice Anatomie pathologique Hôpital TROUSSEAU JOYE Nicole Département de Génétique Hôpital TROUSSEAU KIFFEL Thierry Biophysique et médecine nucléaire LACOMBE Karine Maladies infectieuses LAGRANGE Monique Immunologie et hématologie biologiques ~ 13 ~

14 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 LAPILLONNE Hélène Hématologie biologique Hôpital TROUSSEAU LASCOLS Olivier Inserm U.680 Faculté de Médecine P. & M. Curie LEWIN ZEITOUN Maïté Radiologie MANDELBAUM Jacqueline Histologie embryologie cytogénétique orientation biologie de la reproduction MAUREL Gérard Biophysique et médecine nucléaire Faculté de Médecine P. & M. Curie MAURIN Nicole Histologie MOHAND SAID Saddek Ophtalmologie CHNO des 15/20 MORAND Laurence Bactériologie virologie NETCHINE Irène Explorations fonctionnelles Hôpital TROUSSEAU PARISET Claude Explorations fonctionnelles et endocriniennes Hôpital TROUSSEAU PICARD Arnaud Chirurgie Maxillo faciale Hôpital TROUSSEAU PLAISIER Emmanuel Néphrologie POIRIER Jean Marie Pharmacologie clinique Faculté de Médecine P. & M. Curie POIROT Jean Louis Parasitologie Faculté de Médecine P. & M. Curie ~ 14 ~ PORTNOI Marie France Département de Génétique Hôpital TROUSSEAU RAINTEAU Dominique Inserm U.538 Faculté de Médecine P. & M. Curie RAVEL DARRAGI Nadège Histologie biologie reproduction ROBERT Annie Hématologie biologique ROSSIGNOL Sylvie Explorations fonctionnelles Hôpital TROUSSEAU ROUX Patricia Parasitologie Faculté de Médecine P. & M. Curie SEBE Philippe Urologie SEBILLE Alain Physiologie Faculté de Médecine P. & M. Curie SELLAM Jérémie Rhumatologie SEROUSSI FREDEAU Brigitte Département de Santé Publique SIBONY Mathilde Anatomie pathologique SIMON Tabassome Pharmacologie clinique Faculté de Médecine P. & M. Curie SOUSSAN Patrick Virologie STANKOFF Bruno Neurologie

15 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Site Saint-Antoine Année universitaire 2008/2009 SVRCEK Magali Anatomie et cytologie pathologiques TANKOVIC Jacques Bactériologie virologie THOMAS Ginette Biochimie Faculté de Médecine P. & M. Curie VAN DEN AKKER Jacqueline Embryologie pathologique et cytogénétique Hôpital TROUSSEAU VAYLET Claire Médecine nucléaire Hôpital TROUSSEAU VIBERT Jean François Inserm U 444 Faculté de Médecine P. & M. Curie VIGOUROUX Corinne Inserm U680 Faculté de Médecine P. & M. Curie WEISSENBURGER Jacques Pharmacologie clinique Faculté de Médecine P. & M. Curie WOLF Claude Laboratoire de spectrométrie de masse Faculté de Médecine P. & M. Curie Liste des ASSISTANTS ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CHENAIS Joël Biophysique Faculté de Médecine P. & M. Curie Liste des MCU PH EN DISPONIBILITE DEHEE Axelle Bactériologie virologie Hôpital TROUSSEAU KHOSROTEHRANI Kiarash Dermatologie FOUQUERAY Bruno Explorations fonctionnelles ~ 15 ~

16 ~ 16 ~

17 Sommaire Introduction générale Première partie : Revue de la littérature Introduction Chapitre I Recommandations actuelles Chapitre II Méthode bibliographique Chapitre III Recherche en physiologie du sport et de la grossesse Chapitre IV Activité physique et conséquences maternelles Chapitre V Activité physique et conséquences fœtales/néonatales Chapitre VI L accouchement des sportives Chapitre VII Quelques données du post partum Chapitre VIII Cas particulier des athlètes de haut niveau Chapitre IX Propositions de mise en application Discussion Deuxième partie : Les risques documentés dans la littérature50 Introduction Matériel et Méthode Résultats Discussion Troisième partie : Propositions de mise en pratique Introduction Rappels de physiologie Présentation des activités les plus étudiées Conseils à délivrer aux femmes désirant commencer ou poursuivre une activité sportive pendant leur grossesse ~ 17 ~

18 Conclusion générale Liste des abréviations Bibliographie Annexes Annexe I Livret HAS recommandations 2005 Annexe II Recommandations de l ACOG Annexe III Contre indications éditées par l ACOG Annexe IV Classification des articles Annexe V Caractéristiques des activités physiques étudiées ~ 18 ~

19 ~ 19 ~

20 Introduction générale De manière historique et en se basant sur des habitudes socioculturelles plus que sur des données scientifiques, on encourage les femmes à réduire leur activité physique pendant la grossesse. Pourtant, si l on en croit les chiffres des licences sportives qui connaissent une croissance exponentielle ces dernières années, les femmes s impliquent de plus en plus fréquemment dans des activités physiques. Elles représentent 37,5 % des licenciées. Leurs sports de prédilection sont l équitation, le basketball, le handball, la gymnastique, le badminton, le volleyball, le ski, l athlétisme, la natation, la randonnée pédestre, et ce sans dénombrer les non inscrites qui pratiquent régulièrement le running par exemple. Dans ce contexte, et devant l émergence de l éducation thérapeutique ou de notions de bien être, les demandes de conseils sont aujourd hui nombreuses et il convient d encadrer au mieux la pratique avec des schémas d entraînements adaptés. Mais quelle est la part de risque et de bénéfice? Quelles activités conseiller? Pour répondre à ces questions, nous présenterons tout d abord une revue de la littérature des vingt dernières années sur le thème «Sport et Grossesse». Nous aborderons ensuite les complications obstétricales détaillées dans la littérature. Enfin, nous proposerons une synthèse des caractéristiques des activités physiques que l on peut proposer aux femmes enceintes. ~ 20 ~

21 PREMIERE PARTIE Revue de la littérature ~ 21 ~

22 Introduction Cette partie de notre travail a pour objectif de lister et analyser différentes études réalisées ces dernières années afin de les comparer aux habitudes médicales et aux recommandations. En nous appuyant sur la littérature des deux dernières décennies, période témoignant d une ferveur nouvelle pour le sport, nous présenterons successivement les recommandations actuelles, puis les conséquences physiologiques, maternelles, fœtales et périnatales de l activité physique. Nous poursuivrons par une présentation succincte du cas des sportives de haut niveau avant de terminer par des suggestions d amélioration des pratiques des sportives face au sport et du praticien face aux conseils à prodiguer. ~ 22 ~

23 CHAPITRE I Recommandations actuelles A. Recommandations françaises En France, les recommandations éditées par la Haute Autorité de Santé datent d avril Le paragraphe consacré à l activité physique figure, sur quelques lignes, dans le chapitre «Mode de Vie» et s apparente en tous points aux recommandations éditées en 2003 par le NICE, «National Institute for health and Clinical Excellence» (Royaume Uni). Elles sont également basées sur la revue systématique de la «Cochrane Collaboration» publiée par Kramer et al. [56]. Voici les recommandations telles qu elles figurent dans le guide «Comment mieux informer les femmes enceintes?» (Annexe I) : Commencer ou continuer une activité sportive modérée pendant la grossesse est possible. Les femmes enceintes doivent être mises en garde contre les dangers potentiels de certains sports, comme les sports de contact, les sports violents et les jeux de raquettes énergiques qui peuvent provoquer des traumatismes au niveau de l abdomen, des chutes et de trop grandes contraintes sur les articulations. Pour exemple, la pratique de l aérobic est déconseillée car elle entraîne une augmentation du risque d accouchement prématuré (grade A). La plongée sous marine est contre indiquée en raison du risque de malformations fœtales ou d accidents de décompression (grade C). Il est regrettable que ce chapitre soit si peu détaillé. Il ne l est guère plus dans l argumentaire. Ce constat montre qu il y a peu d éléments disponibles pour les médecins français pour conseiller leurs patientes lors de leur grossesse. On remarquera également le ton presque alarmant de ces recommandations avec des termes tels que «mises en garde» ou «dangers potentiels». Les exemples ne concernent de plus que des pratiques supposées néfastes pour lesquelles nous verrons que les études menées dernièrement ne sont pas aussi intransigeantes. ~ 23 ~

24 B. Recommandations américaines C est aux États Unis que les recommandations sont les plus riches. C est en effet de là qu est parti, avec les pays du Nord de l Europe, l engouement sportif que nous connaissons depuis quelques années. Ainsi, les premières recommandations datant de 1995 étaient assez réservées, mentionnant simplement qu il fallait éviter les activités intenses de plus de 15 minutes à plus de 140 de fréquence cardiaque. Mais depuis, la revue systématique de la «Cochrane Collaboration» [56] consacrée au sujet mentionne que, malgré le manque de données suffisantes, pratiquer régulièrement une activité physique semble améliorer ou au moins maintenir la forme physique. En outre, l «American College of Obstetricians and Gynecologists» a édité de nouvelles recommandations en 2002 (Annexe II). La tendance est à la promotion du sport pour les bénéfices escomptés à plus ou moins long terme. Parmi les nouveautés, nous pouvons lire qu il est possible de débuter voire d augmenter un programme d entraînement pendant la grossesse chez une femme en bonne santé. Les recommandations vont même plus loin : pour la première fois, les bénéfices attendus pour la prise en charge de l obésité, de l hypertension gravidique, du diabète gestationnel y sont mentionnés. Il en est de même pour la compétition puisque maintenir une activité physique semble améliorer les performances en post partum des athlètes de haut niveau. Enfin, il est précisé que la plupart des risques potentiels encore craints aujourd hui sont hypothétiques et non recensés. Ces recommandations sont comparables à celles éditées en Australie notamment et au Canada. Les conclusions des recommandations telles qu elles figurent dans le «Committe Opinion» de l ACOG n 267 sont présentées ci dessous. Elles datent de 2002, soit trois ans avant la parution du guide de l HAS en France. ~ 24 ~

25 Les athlètes occasionnelles et faisant de la compétition, poursuivant une grossesse sans complication peuvent rester actives pendant leur grossesse mais doivent modifier leur activité physique quotidienne comme prescrit médicalement. L information sur un exercice contraignant est pauvre ; cependant, les femmes s engageant dans une telle activité requièrent un suivi médical. Les femmes auparavant inactives et celles ayant une complication médicale ou obstétricale doivent être évaluées avant que des recommandations sur l activité physique pendant la grossesse soient émises. L exercice durant la grossesse peut apporter des bénéfices supplémentaires en termes de santé aux femmes déclarant un diabète gestationnel. Une femme physiquement active ayant un antécédent ou un risque d accouchement prématuré ou de retard de croissance intra utérin doit se voir conseiller de réduire son activité aux deuxième et troisième trimestres. Ainsi, l article intégral est plus détaillé et le ton général est tourné à la faveur de l activité physique. Comme dans les recommandations françaises, la pratique de la plongée sous marine est formellement contre indiquée et des mises en garde existent vis à vis des sports avec risque de chute ou de traumatisme abdominal direct. Dans le résumé, il est possible de lire les conseils de pratique suivants : «En l absence de contre indication médicale ou obstétricale [Annexe III], trente minutes ou plus d activité physique modérée par jour, si possible tous les jours de la semaine, est recommandé pour les femmes enceintes.» Pour conclure sur les recommandations, et bien que les françaises ne soient guère développées, nous retenons qu il est possible de faire du sport pendant la grossesse. Il est même conseillé depuis longtemps outre Atlantique d intégrer trois séances courtes hebdomadaires à ses habitudes pour espérer tirer des bénéfices tant sur la santé psychique que physique. ~ 25 ~

26 CHAPITRE II Méthode bibliographique Nous avons vu dans le premier chapitre les textes de référence disponibles pour conseiller les femmes enceintes. Voyons alors plus en détail les articles scientifiques sur lesquels s appuyer pour approfondir nos connaissances dans ce domaine. Les modalités des exercices physiques testés sont détaillées en annexe IV. A. Introduction Ce chapitre a pour vocation de présenter la revue bibliographique sur laquelle ce travail a été fondé. La rédaction de cet état de l art est essentielle et répond à deux objectifs : tout d abord, présenter de façon adaptée à notre problématique les travaux sur lesquels nous nous sommes appuyés, et ensuite, permettre la vérification de notre travail en répertoriant les documents utilisés. B. Méthodologie générale Rappelons le contexte général de l étude : Le sport connait un véritable essor à la fin du XXème siècle, mais à l ère où l on prône l activité physique et le sport de masse, les femmes enceintes sont bien souvent freinées par des mots comme «danger», «traumatismes», «accouchement prématuré». En outre, on peut s interroger sur l importance respective du savoir collectif et des connaissances scientifiques dans les conseils prodigués. Ainsi, l objectif de cette recherche bibliographique est de faire un état des lieux des travaux scientifiques pertinents publiés depuis le début des années 90, date à laquelle nous observons un changement dans les habitudes sportives féminines. 1. Recherche documentaire 1.1 Source d information Toutes les données présentées dans cette partie du manuscrit ont été collectées sur internet et plus particulièrement à l aide de deux sources. ~ 26 ~

PROFESSEURS DES UNIVERSITÉS-PRATICIENS HOSPITALIERS UFR Médicale Pierre et Marie CURIE Site SAINT-ANTOINE

PROFESSEURS DES UNIVERSITÉS-PRATICIENS HOSPITALIERS UFR Médicale Pierre et Marie CURIE Site SAINT-ANTOINE PROFESSEURS DES UNIVERSITÉS-PRATICIENS HOSPITALIERS UFR Médicale Pierre et Marie CURIE Site SAINT-ANTOINE 1. ALAMOWITCH Sonia NEUROLOGIE Hôpital TENON 2. AMARENCO Gérard NEURO-UROLOGIE Hôpital TENON 3.

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE 3ème cycle de médecine générale 02.40.41.11.29 nadine.charron@univnantes.fr laurence.retiere@univnantes.fr FORMALITÉS RELATIVES À LA SOUTENANCE DE THÈSE POUR LE DIPLÔME D'ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE Vous

Plus en détail

LE DÉFI DU MAINTIEN À DOMICILE des PERSONNES AGÉES : ILLUSTRATION À TRAVERS L AUDIT EXTERNE ET INTERNE DE L AGEP

LE DÉFI DU MAINTIEN À DOMICILE des PERSONNES AGÉES : ILLUSTRATION À TRAVERS L AUDIT EXTERNE ET INTERNE DE L AGEP Université Pierre et Marie Curie 1 (Paris 6) Année 2014 N 2014PA06G047 THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE Médecine Générale LE DÉFI DU MAINTIEN À DOMICILE des PERSONNES AGÉES : ILLUSTRATION

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME PROGRAMME DÉTAILLÉ UE 1 ÈRE ANNÉE L1S1 S1 NOM MATIERES TOTAL COURS TP/TD personnel PHYSIQUE 28 5 23 UE1 Biophysique 1 BIOMATHEMATIQUES 192 28 5 23 BIOPHYSIQUE 40 8 32

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

haute école catégorie paramédicale

haute école catégorie paramédicale haute école catégorie paramédicale Bachelier en Soins Infirmiers Spécialisation en Pédiatrie Spécialisation en Santé communautaire Spécialisation en Salle d opération Spécialisation interdisciplinaire

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Aménagement des cycles et recherche de la performance

Aménagement des cycles et recherche de la performance Aménagement des cycles et recherche de la performance Docteur Carole MAITRE INSEP Cette thématique nous amène à nous poser plusieurs questions : Les cycles peuvent-ils être un frein à la performance? Le

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Arrêté n 709 du 06/12/2010 portant Organisation et modalités d évaluation et de progression

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012 Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SANTÉ "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Le nouveau-né de la femme obèse Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Épidémiologie 2000: 300 millions d obèses dans le monde NHANES 2003-2004: 32% obèses aux USA Femmes

Plus en détail

Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité ( )

Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité ( ) Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité (1969-1973) Répertoire (19800076/1-19800076/39) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Préface : Etat d Esprit

Préface : Etat d Esprit Préface : Etat d Esprit Kinésithérapeute, mon Diplôme d Etat «en poche», j ai envisagé ma pratique thérapeutique dans le souhait d une harmonie. Une curiosité spontanée m a fait rechercher et découvrir

Plus en détail

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2012/2013 L enjeu des Epreuves Classantes Nationales est important car il détermine l accès aux spécialités médicales ou chirurgicales.

Plus en détail

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES Section 42 Sous-section 01 Morphologie et morphogenèse Anatomie bre de siège à pourvoir : 1 GRIGNON BRUNO LORRAINE HITIER MARTIN CAEN PRADAL d'usage : PRAT DOMINIQUE MONTPELLIER VOIGLIO ERIC LYON 1 Section

Plus en détail

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Guy TUSSEAU Masseur kinésithérapeute Je vais vous présenter la réflexion collégiale qui a été menée par le groupe des masseurskinésithérapeutes de

Plus en détail

L alcool, moi et les autres

L alcool, moi et les autres L alcool, moi et les autres Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jérôme Hoessler L alcool, moi et les autres Jérôme Hoessler 6, rue Claude-Chahu 75116 Paris ISBN : 978-2-287-98829-5

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

1. Argumentation du choix de la population

1. Argumentation du choix de la population III. Enquête de santé publique 1. Argumentation du choix de la population Lors de nos recherches concernant les femmes ménopausées touchées par l'ostéoporose nous avons pu constater par des données chiffrées

Plus en détail

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme

- La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme - La santé de la mère et de l enfant dans la Drôme Données 2012 1 - Données issues des certificats de santé du 8 ème jour 2 -Sommaire p.3 - édito p.4 - Contexte périnatal dans la drôme p.5 - Certificats

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

PAPRICA Petite enfance

PAPRICA Petite enfance PAPRICA PETITE ENFANCE PHYSICAL ACTIVITY PROMOTION IN PRIMARY CARE PAPRICA Petite enfance Concept de formation La sédentarité du jeune enfant augmente de manière inquiétante. Or, la promotion du mouvement

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015 Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015 Réunion d information 26 janvier 2015 Les objectifs du projet As du Cœur CONCEVOIR UN PROGRAMME D ACTIVITÉS PHYSIQUES

Plus en détail

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1

Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Programme de la formation au Diplôme de Docteur en Médecine Répartition des modules par semestres et du volume horaire FM 1 Cours magistral TD/ Simulation TP VHG Anatomie 1 MD 1 28 15 9 52 Chimie et Biochimie

Plus en détail

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Résidente 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Introduction

Plus en détail

Mode de vie physiquement actif : définition commentée

Mode de vie physiquement actif : définition commentée Mode de vie physiquement actif : définition commentée 2 Responsable auprès de la Table de concertation intersectorielle permanente spécifique au mode de vie physiquement actif France Vigneault, ministère

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT

«PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT «PREMIERS RÉPONDANTS» GUIDE DE L ÉTUDIANT Direction des services préhospitaliers d urgence Ministère de la Santé et des Services sociaux Janvier 2007 AVIS : Cette publication a été produite pour être utilisée

Plus en détail

SPORT ET GROSSESSE PR M.DUCLOS

SPORT ET GROSSESSE PR M.DUCLOS SPORT ET GROSSESSE PR M.DUCLOS I MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES 1 - Appareil cardio-respiratoire 2- Modifications statiques 3- Appareil ostéoligamentaire II IMPACT DE LA GROSSESSE SUR LA PERFORMANCE SPORTIVE

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 ZOOM ETUDE Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat avec des CHU (Centres

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) Dakar, du 07 au 15 novembre 2016 SECTION : OPTION : MEDECINE HUMAINE MEDECINE ET SPECIALITES MEDICALES Anesthésie-Réanimation

Plus en détail

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 070 - BIOLOGIE BACTERIOLOGIE - VIROLOGIE C.H.U. DE NANCY - HOPITAL CENTRAL NANCY MEURTHE ET MOSELLE LABORATOIRE

Plus en détail

L EXPRESSION ABDOMINALE DURANT LA 2 E PHASE DE L ACCOUCHEMENT

L EXPRESSION ABDOMINALE DURANT LA 2 E PHASE DE L ACCOUCHEMENT RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES L EXPRESSION ABDOMINALE DURANT LA 2 E PHASE DE L ACCOUCHEMENT Consensus formalisé JANVIER 2007 L argumentaire scientifique de cette recommandation est téléchargeable sur

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

L équipe de l institut de formation

L équipe de l institut de formation L équipe de l institut de formation Directrice de l institut de formation Dominique BARTHELEMY Tél. : 03.25.49.49.99 Mail : dominique.barthelemy@ch-troyes.fr 2010 : Certificat de formation de directeur

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu No. 1 ère année 009 / 0 1 er CYCLE PAR ANNÉE Ier semestre ( semaines) IIe semestre ( semaines) Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits 1. ANATOMIE EMBRYOLOGIE MG1.1.1 60 170 11 0 0 5 0

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE ULTRASONIQUE (SYSTÈME D ÉCHOGRAPHIE PORTABLE POUR LA VESSIE) RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE DÉCEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale 1 er février 2013 Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale Limiter l exposition des patients aux rayonnements ionisants Améliorer la qualité des soins Promouvoir l interdisciplinarité

Plus en détail

PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE

PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE LA PRÉPARATION PHYSIQUE DES DERNIERS JOURS Les Jeux Olympiques de Londres 2012 Un essai de N. Krantz Mai & juin 2012 LES REPRÉSENTATIONS COMME PORTE D ENTRÉE

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS

Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS Enquête de lectorat Bulletin INFO SANTÉ ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR, 2007 RESULTATS INTRODUCTION, OBJECTIFS L enquête de lectorat du bulletin Info Santé Environnement Intérieur a été demandée en 2005 par la

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Annuaire. Service social du CHU de Rouen

Annuaire. Service social du CHU de Rouen Direction du Service Social du Handicap et des Réseaux, Annuaire Service social du CHU de Rouen 2012 Sites de Charles Nicolle, Bois Guillaume, St Julien, Oissel & Boucicaut Organigramme du service social

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique?

Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique? Vers une pratique ambulatoire de l obstétrique? Bruno Carbonne CEGORIF 6 avril 2013 Maternité Hôpital Trousseau, Paris Pourquoi cette question? 1 ère (arrière) pensée Prise en charge ambulatoire = peu

Plus en détail

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015

Evaluation des risques fournisseurs en corrélation avec la Norme ISO 9001 :2015 1 Résumé L ISO 9001 Version 2008 est actuellement en cours de révision pour une publication en Septembre 2015, avec obligation pour les services biomédicaux de se conformer à tous les nouveaux critères

Plus en détail

Réponses aux questionnaires KINE-24

Réponses aux questionnaires KINE-24 Rapport final-février 2011 Réponses aux questionnaires KINE-24 1. Nombre de répondants et caractéristiques des connexions. Le questionnaire a été accessible en ligne du 9 avril 2010 au 13 juillet 2010.

Plus en détail

CONFÉRENCE DU 30/06/15

CONFÉRENCE DU 30/06/15 CONFÉRENCE DU 3/6/ Contact Presse ASSUREURS PRÉVENTION Benoît DANTON 1 42 47 93 8 6 48 24 77 81 b.danton@ffsa.fr DOSSIER DE PRESSE ASSUREURS PRÉVENTION - «4 ÈME BAROMÈTRE SUR LE NIVEAU D ACTIVITÉ PHYSIQUE

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE Luc Marsolais, conseiller en promotion de la santé, janvier 200 LES JEUNES DU 2 ième CYCLE DU COLLÈGE DE L ASSOMPTION NE SONT PAS SUFFISAMMENT ACTIFS

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail :

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : Christiane BASSET François BEAUFILS Frédérique DREIFUSS-NETTER

Plus en détail

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Octobre 2011 1 Raisonnement et démarche clinique L infirmier(ère) comprend le problème de santé d un patient et

Plus en détail

Ordonnance sur l Université (OUni) (Modification)

Ordonnance sur l Université (OUni) (Modification) 1 6.111.1 17 décembre 008 Ordonnance sur l Université (OUni) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition de la Direction de l instruction publique, arrête: I. L ordonnance du

Plus en détail

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITES PARIS VI, PARIS V, PARIS XI, PARIS XII Année 2009-2010 Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE par François LHUISSIER Université Paris 13 DESC de médecine du sport

Plus en détail

D.E.S Spécialités Médicales

D.E.S Spécialités Médicales D.E.S Spécialités Médicales Anatomie et cytologie pathologiques. A) Sept semestres dans des services agréés pour le diplôme d études spécialisées d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins cinq

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

L'accès à l'information du médecin généraliste en consultation

L'accès à l'information du médecin généraliste en consultation UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE (PARIS 6) FACULTE DE MEDECINE PIERRE ET MARIE CURIE Année 2008 THESE n 2008PA06G019 DOCTORAT EN MEDECINE MEDECINE GENERALE Par Mme AUBRY OCTRUC Estelle Née le 26 mars 1977

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN CHARGE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT EN SURPOIDS ET OBÈSES DANS LE CADRE DE L'UNITÉ D'OBÉSITÉ PÉDIATRIQUE HEL - CHUV Alexandra Balz Intervenante en activités

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail