PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS"

Transcription

1 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19

2 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC), vous effectuerez le travail suivant : 1. Sachant que les concours bancaires courants s élevaient à 582K à la clôture de l exercice, établissez le bilan en grandes masses et calculez le fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette de VRAC. Vous expliquerez à quoi correspondent ces différents calculs. 2. Après avoir calculé l endettement net, établissez le bilan économique de VRAC et expliquez son intérêt en analyse financière. 3. A partir du compte de résultat comptable de VRAC, établissez les soldes intermédiaires de gestion en expliquant l intérêt de ces différents calculs. Exercice 2 : ALTECH La société ALTECH vous transmet son bilan et son compte de résultat au 31/12/N (en ) : ACTIF BRUT A&D NET Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières ACTIF IMMOBILISE Stocks et en-cours Créances clients Autres créances Valeurs mobilières de placement Disponibilités Charges constatées d'avance ACTIF CIRCULANT TOTAL ACTIF PASSIF Capital social Réserves Résultat de l'exercice CAPITAUX PROPRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES 0 Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit* Emprunts et dettes financières divers Avance et acomptes reçus Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Dettes sur immobilisations Autres dettes Produits constatés d avance DETTES TOTAL PASSIF * Dont concours bancaires courants SKEMA Business School 2/19

3 N Production vendue Production stockée Production immobilisée Subventions d'exploitation Reprises d'exploitation Autres produits PRODUITS D'EXPLOITATION Achats de matières premières Variation des stocks de matières premières Autres achats et charges externes Impôts et taxes Frais de personnel Dotations aux amortissements des immobilisations Dotations aux dépréciations sur actif circulant Dotations aux provisions Autres charges CHARGES D'EXPLOITATION RESULTAT D'EXPLOITATION Produits financiers Charges financières RESULTAT FINANCIER RESULTAT COURANT AVANT IMPOT Produits exceptionnels sur opérations de gestion Produits exceptionnels sur opérations en capital 0 Reprises exceptionnelles Total produits exceptionnels Charges exceptionnelles sur opérations de gestion Charges exceptionnelles sur opérations en capital 0 Dotations exceptionnelles Total charges exceptionnelles RESULTAT EXCEPTIONNEL 9000 Participation des salariés Impôt sur les bénéfices RESULTAT NET Questions : 1. Etablissez le bilan en grandes masses et calculez le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette d ALTECH. 2. Calculez l endettement financier net et établissez le bilan économique d ALTECH. 3. A partir du compte de résultat comptable d ALTECH, établissez les soldes intermédiaires de gestion pour l exercice N. 4. Calculez la capacité d autofinancement d ALTECH pour l exercice N, sachant qu il n y a eu aucune dotation ou reprise financière. SKEMA Business School 3/19

4 Exercice 3: ORION La société ORION est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de biscuits au beurre traditionnels. Elle a dû faire face au cours de ces dernières années à une augmentation sensible de son activité, ce qui a entraîné une saturation de ses lignes de fabrication et l a obligée à embaucher du personnel supplémentaire pour faire face à l entretien de ses machines. Sur le point de prendre une décision importante d investissement, Colombe ORION souhaite faire le point sur l évolution de la situation financière de l entreprise sur les trois derniers exercices. Elle vous charge plus particulièrement d analyser la structure des coûts d ORION à l aide des soldes intermédiaires de gestion et des ratios de référence du secteur d activité. Vous répondrez de manière précise et argumentée aux questions suivantes : Questions : 1. Quelle est la cause principale de l évolution de l excédent brut d exploitation? 2. Pour quelles raisons, selon vous, les dotations aux amortissements et les charges financières ontelles diminué au cours des trois derniers exercices? 3. Concluez sur l évolution du résultat net sur les trois exercices. Comptes de résultat ORION en K N N-1 N-2 Production vendue Produits d'exploitation Consommation matières premières Autres achats et charges externes Impôts et taxes Frais de personnel Dotations aux amortissements Charges d'exploitation Résultat d'exploitation Charges financières Résultat financier Résultat courant avant impôt Impôt sur les bénéfices Résultat net SKEMA Business School 4/19

5 Ratios d analyse Ratios ORION Ratios du secteur N N-1 N-2 N N-1 Variation du C.A. global 10,5% 8,8% 9,5% 8,8% Variation de la V.A. 11,3% 9,8% 9,1% 11,4% Charges de personnel / V.A. 75,6% 73,5% 68,3% 71,2% 70,8% EBE / CAHT total 7,4% 8,3% 9,6% 8,2% 8,7% Exercice 4 : DUBOIS La Société Anonyme DUBOIS SA est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la pose de charpentes en bois à destination des entreprises et des particuliers. Elle bénéficie d une excellente réputation grâce à la qualité de ses produits et au respect des délais de livraison fixés lors de la signature du contrat, chose qui n est pas courante dans ce secteur d activité. L entreprise dispose de moyens techniques importants et veille en permanence à être à la pointe du progrès. Elle a pu, grâce à cette politique de veille technologique, obtenir la plupart des certifications professionnelles de son secteur d activité. Elle emploie 170 personnes, le climat social est bon et le personnel est réputé pour sa compétence. Cette politique a néanmoins un coût élevé et l érosion constante des marges, en dépit d une forte progression du niveau d activité, inquiète les dirigeants de l entreprise. Il est donc grand temps d identifier les éléments qui fragilisent actuellement l entreprise afin de mettre en place une politique qui permettra d assurer son avenir. Questions : 1. A partir des soldes intermédiaires de gestion, mettez en évidence les causes de la faiblesse de la marge nette et de sa diminution entre N-1 et N. 2. A partir des bilans, calculez le besoin en fonds de roulement et l endettement net et établissez les bilans économiques pour N et N-1. Comment analysez-vous l évolution de la structure du bilan de DUBOIS SA. SKEMA Business School 5/19

6 Annexe 1 : Comptes de résultat de la SA DUBOIS en K N N-1 Production vendue Production stockée Produits d'exploitation Achats de matières premières Variation des stocks de matières premières Autres consommations externes Frais de personnel Dotations aux amortissements Charges d'exploitation RESULTAT D'EXPLOITATION Produits financiers 0 0 Charges financières RESULTAT FINANCIER RESULTAT COURANT AVANT IS RESULTAT EXCEPTIONNEL 0 0 Impôt sur les bénéfices 4 11 RESULTAT NET Annexe 2 : bilans au 31 décembre de la SA DUBOIS en K Actif N N-1 Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Actif immobilisé net Stocks Créances clients Autres créances Disponibilités Actif circulant TOTAL ACTIF Passif N N-1 Capital social Réserves Résultat de l'exercice Capitaux propres Emprunts et dettes auprès des ets de crédit* Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Autres dettes Dettes totales TOTAL PASSIF * dont concours bancaires courants SKEMA Business School 6/19

7 Exercice 5: E-Conseil et Web-MKG E-Conseil et Web-MKG sont deux entreprises spécialisées dans le conseil en communication auprès d entreprises agissant dans le domaine de la vente à distance. Après des débuts difficiles, ces deux entreprises semblent avoir trouvé leur rythme de croisière et leur pérennité semble maintenant assurée. Elles affichent cependant des différences importantes au niveau de leurs performances et de leurs structures financières. Vous êtes mandaté(e) par l équipe dirigeante de E-Conseil pour identifier ces différences afin d optimiser la position de cette entreprise par rapport à son concurrent direct. Pour ce faire, vous disposez des bilans et comptes de résultats des deux entreprises pour le dernier exercice, qui ont été jugés représentatifs de leur situation financière. Vous répondre plus précisément aux questions suivantes : 1. Comparez les soldes intermédiaires de gestion et la structure des coûts des deux entreprises et identifiez les principales causes de l écart constaté au niveau de la marge nette. Justifiez votre réponse en utilisant les ratios appropriés. 2. Après avoir construit les bilans économiques des deux entreprises, comparez les actifs économiques des deux entreprises et leurs modes de financement. Soldes intermédiaires de gestion année N en K E-Conseil Web-MKG Chiffre d'affaires HT % % Production stockée -9 0 Production totale Achats de matières premières 0 0 Variation des stocks de matières premières 0 0 Autres consommations externes VALEUR AJOUTEE % % Impôts et taxes Frais de personnel EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION 147 8% % Dotations aux amortissements RESULTAT D'EXPLOITATION 97 5% % Charges financières RESULTAT FINANCIER RESULTAT COURANT AVANT IS 74 4% % Impôt sur les bénéfices 0 63 RESULTAT NET 74 4% % SKEMA Business School 7/19

8 Bilans année N en K Actif E-Conseil Web-MKG Immobilisations incorporelles 56 4 Immobilisations corporelles Immobilisations financières Actif immobilisé net Stocks d en-cours de production de services 24 0 Créances clients Autres créances Disponibilités Actif circulant TOTAL ACTIF Passif E-Conseil Web-MKG Capitaux propres Emprunts et dettes auprès des ets de crédit* Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Autres dettes Dettes totales TOTAL PASSIF * dont concours bancaires courants 0 0 Exercice 6 : KINDY Créée il y a 150 ans, la société KINDY est le leader français de la chaussette. Elle réalise environ 75% de son chiffre d affaires sur ce créneau d activité, le reste correspondant à l activité de sa filiale de fabrication de chaussures d enfants GBB. Comme beaucoup d entreprises du secteur textile, elle a, au début des années 2000, cédé aux attraits de la délocalisation en Chine. Mais cette stratégie n a pas eu les résultats escomptés et, après avoir renoué avec les bénéfices il y a 3 ans, KINDY a décidé de relocaliser sa production sur son site historique de Molliens en Picardie, en misant sur l innovation et des produits à forte valeur ajoutée tels que la chaussette anti-odeur. Mais la conjoncture économique reste fragile et l année 2013 a été marquée par un tassement du chiffre d affaires et une détérioration sensible de la situation de trésorerie. Une augmentation de capital réalisée en 2014 a cependant permis à l entreprise de retrouver une situation de trésorerie plus confortable. Questions : 1. A l aide des informations suivantes, extraites des rapports annuels de KINDY, calculez le besoin en fonds de roulement de KINDY pour les trois derniers exercices et, à l aide des ratios pertinents, analysez son évolution relative ainsi que celle de ses stocks, créances clients et dettes fournisseurs. SKEMA Business School 8/19

9 En K Chiffre d'affaires Stocks Créances clients Autres créances liées à l activité Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Autres dettes liées à l activité A l aide des informations suivantes, extraites des rapports annuels de KINDY, calculez sa situation nette de trésorerie. Quel lien pouvez-vous faire entre l évolution de la trésorerie de KINDY et celle du besoin en fonds de roulement calculé en question 1? En K Disponibilités Dettes de trésorerie Exercice 7 : RONDPOINT La société RONDPOINT vous fournit les informations suivantes concernant ses trois derniers exercices : En million d euros Chiffre d'affaires Résultat net Trésorerie nette Stocks Créances clients Dettes fournisseurs En utilisant les ratios qui vous sembleront pertinents et en vous référant aux informations dont vous disposez sur l entreprise, analysez l évolution du besoin en fonds de roulement entre 2010 et La situation vous semble-t-elle s améliorer ou se détériorer et pourquoi? 2. L évolution du besoin en fonds de roulement est-il la seule cause de l évolution de la situation de trésorerie? Sinon, quelles autres explications vous semblent pertinentes pour expliquer l évolution de la situation de trésorerie? 3. A quel secteur d activité appartient, selon vous, la société RONDPOINT? Justifiez votre réponse à partir de constations précises. SKEMA Business School 9/19

10 Exercice 8: ICARE A partir des trois derniers bilans de l entreprise ICARE, vous réaliserez le travail suivant : 1. Calculez le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette de chaque année. Commentez l évolution de la situation. 2. Calculez le ratio de liquidité générale pour chaque année et expliquez son utilité dans l analyse. La situation de liquidité d ICARE s améliore-t-elle? Bilans Icare en M Actif en K N-2 N-1 N Immobilisations nettes Stocks Créances liées à l activité Disponibilités Total actif Passif en K N-2 N-1 N Capitaux propres Dettes à long et moyen terme Dettes liées à l activité Concours bancaires courants Total passif Exercice 9: TREVOR Trevor est une entreprise de production. A partir des états financiers ci-dessous, vous répondrez aux questions suivantes: 1. Classez les ratios selon leur utilité dans une des trois catégories suivantes: - P (Profitabilité) - L (Liquidité) - S (Structure financière) 2. Calculez les ratios manquants pour N-1 et N. 3. Evaluez la situation financière de l entreprise à la fin de l année N en termes de liquidité, profitabilité et structure financière. SKEMA Business School 10/19

11 TREVOR Bilans ACTIFS ( 000) N N-1 Terrains Constructions et équipements Moins: amortissements cumulés (38 000) (28 000) Total actifs non courants Stocks Créances clients Trésorerie et équivalents trésorerie Total actifs courants Total actifs PASSIFS ( 000) N N-1 Capital social Bénéfices réinvestis Total capitaux propres Dettes à long terme Total dettes non courantes Emprunts à court terme Dettes fournisseurs Total dettes courantes Total passifs TREVOR comptes de résultats ( 000) N N-1 Ventes Coût des ventes (96 000) (75 000) Marge brute Charges opérationnelles (37 000) (33 500) Amortissements (10 000) (4 500) Résultat opérationnel Charges financières (6 100) (3 000) Résultat avant impôt Impôt sur les bénéfices (3 815) (3 150) Résultat net SKEMA Business School 11/19

12 TREVOR et secteur d activité Ratios secteur N N-1 P / L / S Liquidité générale 1,80 Liquidité réduite 0,70 Crédit clients 37,00 36,50 Rotation des stocks 144,00 141,13 Dettes / capitaux propres 95,00% 81,33% Couverture des intérêts 3,80 4,00 Marge opérationnelle 10,00% Rotation des actifs 1,14 Rentabilité des actifs 11,40% 10,67% Rentabilité des capitaux propres 12,00% Exercice 10 : Dubois 2 En reprenant les données de l exercice 4 (Dubois), vous répondrez à la question suivante : Question : Comparez le niveau d endettement net au niveau des capitaux propres. La situation vous semble-t-elle inquiétante? Votre conclusion est-elle la même après avoir calculé le ratio de couverture des intérêts d emprunt (résultat d exploitation / intérêts d emprunt)? Exercice 11 : AZUR Le cabinet de conseil AZUR vous demande d analyser la rentabilité économique des entreprises A et B. Vous disposez des informations suivantes : Marge d'exploitation 25% 5% Rotation de l actif 0,7 3,5 A B 1. Après avoir rappelé la signification de ces ratios, calculez la rentabilité économique (ROCE) de ces deux entreprises. Commentez. 2. De ces deux entreprises, l une travaille dans le domaine de l industrie pharmaceutique, l autre dans la grande distribution. Quels sont les éléments qui vous permettent d attribuer à A et B leurs métiers respectifs? Justifiez clairement votre réponse. SKEMA Business School 12/19

13 Exercice 12 : ARONE L entreprise ARONE vous fournit les informations suivantes : - Capitaux propres= k ; - Endettement net = k ; - taux moyen de l endettement net = 5% ; - Résultat net= 600 k ; - IS = 33 1/3 % Questions : 1. Sachant que le BFR est de k, présentez le bilan économique. 2. Calculer le Résultat d exploitation. 3. Après avoir rappelé leur signification et leur intérêt, calculer le ROCE après impôt et le ROE. 4. Définissez l effet de levier financier. L entreprise en bénéficie-t-elle? Justifiez votre réponse. Exercice 13 : A&B A et B sont deux entreprises comparables en taille et en performance économique. A partir des informations ci-dessous : A B Chiffre d'affaires Consommations externes Frais de personnel Dotations aux amortissements Immobilisations nettes Stocks Créances clients Dettes fournisseurs Endettement net Taux d intérêt sur l endettement net 4% 4% Taux d impôt sur les sociétés 0% 0% Questions : 1. Etablissez les bilans économiques pour A et B. 2. Calculez le résultat d exploitation et résultat net pour A et B. 3. Calculez le ROCE et le ROE pour A et B. 4. En comparant le ROCE et le ROE de A et de B, que pouvez-vous conclure? SKEMA Business School 13/19

14 Exercice 14 : ALPHABETIX L entreprise ALPHABETIX vous communique en annexe ses deux derniers bilans et soldes intermédiaires de gestion. A partir de ces documents et des informations complémentaires de l annexe 2, répondez aux questions suivantes : 1. Calculez la capacité d autofinancement, le besoin en fonds de roulement et la situation de trésorerie pour les deux exercices. Commentez. 2. Quel est le montant des investissements réalisés par ALPHABETIX en N? 3. L entreprise ALPHABETIX a-t-elle versé des dividendes à ses actionnaires en N? 4. Quel est le montant des remboursements de dettes à long et moyen terme qu ALPHABETIX a effectué en N? 5. A partir de vos résultats, établissez le tableau de variation de trésorerie de l année N-1 à l année N et commentez l évolution de la situation d ALPHABETIX Soldes intermédiaires de gestion N et N-1 en K Compte de résultat en K N-1 N Chiffre d'affaires Production stockée Production totale Achats de matières premières Variation de stocks de matières Autres consommations externes Valeur ajoutée Frais de personnel Excédent brut d'exploitation Dotations aux amortissements Résultat d'exploitation Frais financiers Résultat financier Résultat courant avant impôt Impôts sur les bénéfices Résultat net SKEMA Business School 14/19

15 Bilans N et N-1 en K Bilan actif N-1 N Immobilisations corporelles nettes Stocks Créances clients Autres créances d'exploitation Disponibilités Actif circulant Total actif Bilan passif N-1 N Capital social Réserves Résultat de l exercice Capitaux propres Emprunts et dettes auprès des ets de crédit* Dettes fournisseurs Autres dettes d'exploitation Dettes totales Total passif * dont concours bancaires courants ALPHABETIX n a procédé à aucune cession d immobilisation en N. - Pour financer ses investissements, ALPHABETIX a souscrit un emprunt de 430 K en N. Exercice 15 : ZATECH ZATECH est une société spécialisée dans la conception et la vente de solutions informatiques sur mesure pour les entreprises. Après une période difficile, elle a vu son chiffre d affaires progresser de manière significative en N mais, dans le même temps, sa trésorerie se dégrader. Vous êtes chargé(e) de faire le point sur les causes de cette situation en vous appuyant sur les éléments ci-après : SKEMA Business School 15/19

16 Comptes de résultat N et N-1 en K N N-1 Production vendue Produits d'exploitation Achats de matières premières Variation des stocks de matières premières Autres achats et charges externes Impôts et taxes Frais de personnel Dotations aux amortissements Charges d'exploitation Résultat d'exploitation Produits financiers Charges financières Résultat financier Résultat courant Impôts sur les bénéfices Résultat net Bilans au 31/12/N et au 31/12/N-1en K ACTIF N N-1 Actif immobilisé Stocks Créances clients Disponibilités Actif circulant Total actif PASSIF N N-1 Capital social Réserves Résultat de l'exercice Capitaux propres Emprunts à long et moyen terme Concours bancaires courants Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Dettes totales Total passif SKEMA Business School 16/19

17 Questions : 1. Citez 3 éléments qui permettent d expliquer l évolution du résultat de N-1 à N. 2. Calculez le besoin en fonds de roulement et la trésorerie en N et N-1. Détaillez le calcul pour N. 3. A l aide des ratios appropriés, analysez l évolution du besoin en fonds de roulement entre N et N Complétez le tableau de flux de trésorerie de l année N. Attention aux signes des chiffres déjà inscrits, ils ont été omis! Résultat net 400 Dotations aux amortissements 600 Variation du BFR Flux de trésorerie sur activités d exploitation (A) Cessions d'immobilisations 0 Investissements en immobilisations Flux de trésorerie sur activités d investissement (B) Augmentation de capital 0 Versement de dividendes Emprunts souscrits Remboursements emprunt 600 Flux de trésorerie sur activités de financement (C) Variation de trésorerie de l exercice A+B+C Trésorerie de début d exercice Trésorerie de fin d exercice N 5. En vous appuyant sur les réponses aux questions précédentes, quelles sont selon vous les causes principales de l évolution de la trésorerie entre N et N-1? SKEMA Business School 17/19

18 EXERCICE 16: RAMEL L entreprise RAMEL vous transmet différents éléments. A partir de ces éléments, répondez aux questions qui vous permettront d analyser l évolution de sa trésorerie. Comptes de résultat en K N N-1 Vente de marchandises Produits d'exploitation Achats de marchandises Variation du stock de marchandises Autres charges externes Impôts et taxes Salaires et charges sociales Dotation aux amortissements Charges d'exploitation Résultat d'exploitation Produits financiers Charges financières Résultat financier Résultat courant Produits exceptionnels 0 0 Charges exceptionnelles 0 0 Résultat exceptionnel 0 0 Impôt sur les bénéfices Résultat de l'exercice SKEMA Business School 18/19

19 Bilans en K ACTIF N N-1 Immobilisations corporelles nettes Actif immobilisé net Stock de marchandises Créances clients Disponibilités Actif circulant TOTAL ACTIF PASSIF N N-1 Capital social Réserves Résultat de l'exercice Capitaux propres Emprunts et dettes auprès des ets de crédit* Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales Dettes totales TOTAL PASSIF *dont concours bancaires courants 0 0 Questions : 1. En vous aidant des SIG et du calcul de la CAF, expliquez les causes de l évolution de la profitabilité de RAMEL entre N-1 et N. 2. Analysez l évolution du fonds de roulement, du besoin en fonds de roulement et de la trésorerie nette entre N et N Sachant que RAMEL n a cédé aucune immobilisation en N et qu un emprunt de a été souscrit en N, construisez le tableau de flux de trésorerie. 4. Calculer les ratios de liquidité générale et de liquidité réduite de N et N-1. Détaillez vos calculs pour l année N. 5. A l aide du tableau de flux de trésorerie et des ratios de liquidité calculés ci-dessus, commentez l évolution de la situation de trésorerie et de liquidité l entreprise. SKEMA Business School 19/19

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

LA THEORIE FINANCIERE

LA THEORIE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE DEFINITIONS Ensemble de méthodes et d instruments qui permettent de traiter les informations comptables et de gestion en vue de formuler une appréciation de la situation financière,

Plus en détail

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h)

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Vous souhaitez analyser la situation financière de l entreprise Arnault et disposez pour cela de la liasse fiscale de l année N (Bilan

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

L ANALYSE DU RESULTAT

L ANALYSE DU RESULTAT La formation des Soldes Intermédiaires de gestion Le tableau du PCG 99 Intérêt des différents S. I. G. La Capacité d AutoFinancement Ratios, partage de la valeur ajoutée, bibliographie, application L ANALYSE

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé

ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé MARCHE DES PROFESSIONNELS ANALYSE FINANCIERE APPLIQUEE Cas d application ENTREPRISE BESSEY Charpente couverture Eléments de corrigé Nom du client : André BESSEY Activité: Couverture Charpente Duréee de

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT. Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable.

LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT. Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable. LE BILAN FONCTIONNEL - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Pré-requis : Approfondir l'analyse du bilan fonctionnel : retraitements du bilan comptable. o Principes d'analyse du bilan fonctionnel : Modalités

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise Document autorisé : aucun SESSION 213 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Durée : 3H00 Deuxième année Questions de cours : (4pts) 1- Quelles

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SERVICE FORMATION 31/12/2011 31/12/2010 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et

Plus en détail

Chapitre 14 Le plan de financement

Chapitre 14 Le plan de financement Chapitre 14 Le plan de financement Entraînement Exercice 14.7 *** Besoin en fonds de roulement prévisionnel plan de financement La société Printania prévoit un développement de ses activités en N+1. Elle

Plus en détail

WIKIMEDIA FRANCE 26/ 28 rue de Londres

WIKIMEDIA FRANCE 26/ 28 rue de Londres 26/ 28 rue de Londres Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 30/06/2012 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ci-après le dossier financier qui se décompose

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

EXERCICES SUR LE CHAPITRE 13 LE BILAN FONCTIONNEL

EXERCICES SUR LE CHAPITRE 13 LE BILAN FONCTIONNEL EXERCICES SUR LE CHAPITRE 13 LE BILAN FONCTIONNEL Exercice 1 : CAS SARL AL TECH (Extrait d un sujet de BAC STG 2007) La SARL AL TECH fabrique et commercialise des fenêtres et des baies vitrées en aluminium

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

Entreprise Individuelle DEMO Analyse (Euro) Page 2

Entreprise Individuelle DEMO Analyse (Euro) Page 2 Rapport d analyse TPE Logiciel Analyse Dossier d analyse Exercice 2005 clos le 31/12/2005 Entreprise individuelle Démo 40 rue de la Forêt 75019 PARIS Tel : 0825 825 670 Fax : 0825 825 816 Email : infos@test-sa.fr

Plus en détail

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Partie I : Etudes de cas Cas n 1 «AMAL» est une S.A. dont le siège social

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels

Méthode de calcul des profits et indicateurs structurels des profits et indicateurs structurels Soldes intermédiaires de gestion avant répartition Besoin en Trésorerie Autres produits et charges d'exploitation + Opérations en commun + Excédent brut d'exploitation

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux FONDS DE DOTATION FNBP 76 Avenue de France 75013 Paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif FONDS DE DOTATION FNBP Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 12/05/15 BRUT Amortissements

Plus en détail

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st DEVOIR N 3 - Durée 2 heures Matériel autorisé : Calculatrice de poche à fonctionnement autonome et sans imprimante Le sujet se présente sous la forme de d un seul dossier. Le sujet comporte les annexes

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 27 Rue de la Petite Chartreus BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Annexe 16 Rue P.Gilles de Gennes Parc de la Vatine 76130 MONT ST AIGNAN BILAN ACTIF ACTIF Exercice

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2 Numéro SIRET ANNEXE 4 : BILAN ACTIF Frais d'établissement Immobilisations Corporelles Terrains Constructions Instal. techniques, matériel et outillage Autres immobilisations corporelles Immobilisations

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN VISION FONCTIONNELLE DU BILAN Par opposition à l'approche financière qui se place dans une hypothèse d'évaluation, voire de liquidation, l'approche fonctionnelle définie

Plus en détail

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel Analyse de la formation du résultat : le tableau des soldes intermédiaires de gestion 1- Principe et hiérarchie des soldes Pour mieux comprendre la formation du résultat de l'exercice, des résultats partiels

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

un document pour séduire et convaincre

un document pour séduire et convaincre Le business plan un document pour séduire et convaincre Fiche d identité du projet Le marché Caractéristiques, répartition Acteurs, concurrence Se situer dans la démarche Clients, Choix stratégiques, positionnement,segmentation

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Chapitre 2 : Analyse du bilan, L approche fonctionnelle... 2 I. Introduction... 2 II. La conception

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS.

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS. ANALYSE COMPTABLE ET FIINANCIIERE Outil mis en œuvre : Tableur Intérêts pédagogiques découvrir les divers indicateurs caractéristiques de la situation financière et de l exploitation, faire des comparaisons

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Master 1 Droit et Management

Master 1 Droit et Management Master 1 Droit et Management Cours de Management Financier 24 h CM MCC : écrit terminal de 2 h Enseignant : Jean-Marc Bascourret Management Financier Objectif : appréhender et maîtriser les principales

Plus en détail

COMPTES ANNUELS au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS au 31/12/2013 Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro COMPTES ANNUELS au 31/12/2013 - Attestation des comptes 1 COMPTES ANNUELS Pages - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Annexe 6 - Détail des

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

VERDALLE ABRI ARLOS ROUTE ESPAGNE 31440 ARLOS BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT. Présenté en Euros. Période du 01/01/2013 au 31/12/2013

VERDALLE ABRI ARLOS ROUTE ESPAGNE 31440 ARLOS BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT. Présenté en Euros. Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 VERDALLE ABRI ARLOS ROUTE ESPAGNE 31440 ARLOS BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT Présenté en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 VERDALLE page 2 BILAN ACTIF Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Présenté

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Le bilan = l état du patrimoine à un instant T. Une photographie de ce que la structure a comme ressources et de l utilisation qu

Plus en détail

454JB Peinture Vitrerie

454JB Peinture Vitrerie 454JB Peinture Vitrerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 124 87 131 Nombre d'entreprises 461 442 195 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00 MARGE

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

Présentation de vos principaux indicateurs financiers

Présentation de vos principaux indicateurs financiers ENTREPRISE INDIVIDUELLE DURAND Coiffure Madame Catherine DURAND 63400 CHAMALIERES Votre Bilan Année 2009 ENTREPRISE INDIVIDUELLE DURAND Présentation de vos principaux indicateurs financiers Cette présentation

Plus en détail

TRANSAMI. Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014. Activité principale de l'association :

TRANSAMI. Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014. Activité principale de l'association : TRAAMI Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/10/2013 au 30/09/2014 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à PARIS Le 14/10/2014

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

SYNDICAT CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A01 31060 TOULOUSE CEDEX 9

SYNDICAT CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A01 31060 TOULOUSE CEDEX 9 316 ROUTE DE BAYONNE USINE LOUIS BREGUET BAT A01 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 Activité principale de l'association : SYNDICAT PROFESSIONNEL Nous vous présentons

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE

TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE Valorisation du compte de gestion 2014 Dépenses de fonctionnement Les dépenses de fonctionnement sont divisées en six catégories: 1. Les charges à caractère général

Plus en détail

LIGUE DE BRETAGNE ATHLETISME. Comptes Annuels

LIGUE DE BRETAGNE ATHLETISME. Comptes Annuels LIGUE DE BRETAGNE ATHLETISME Comptes Annuels Du 01 janvier 2012 au 31 décembre 2012 ATTESTATION Dans le cadre de la mission de Présentation des comptes annuels qui a été exécutée pour le compte de l'association

Plus en détail

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Société en commandite par actions au capital de 4 425 816 Siège social : 7 rue Greffulhe 75008 Paris RCS Paris B 539 411

Plus en détail

GESTION FINANCIÈRE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif

GESTION FINANCIÈRE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif GESTION FINANCIÈRE DECF Session 2007 - Corrigé indicatif DOSSIER 1 : TABLEAU DE FLUX ET DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Définir l objectif des tableaux de flux de trésorerie : Ils permettent : de déterminer la

Plus en détail

MAIRIE DE FOURMIES 59610 FOURMIES NAF : 9499Z-

MAIRIE DE FOURMIES 59610 FOURMIES NAF : 9499Z- COMPTES ANNUELS Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 ASS GRAND PRIX DE FOURMIES MAIRIE DE FOURMIES 59610 FOURMIES NAF : 9499Z- Siret : 43966136400018 3 place Victor Hugo 02500 HIRSON Tél. 03 23 99 33 80

Plus en détail

Lire et Comprendre Son Bilan

Lire et Comprendre Son Bilan Entrepreneurial Services Lire et Comprendre Son Bilan - Le bilan comme outil de gestion Jean-Jacques Schwab Agent fiduciaire diplômé Organisateur brevet fédéral Sous-directeur Ernst & Young SA Place Chauderon

Plus en détail

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) 1) CARACTERISTIQUES les SIG sont un tableau mettant en évidence des INDICATEURS de l'activité de l'entreprise : * document facultatif, sauf pour les entreprises

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

L établissement et l analyse des documents de synthèse L ANALYSE DU BILAN

L établissement et l analyse des documents de synthèse L ANALYSE DU BILAN L ANALYSE DU BILAN Objectifs pédagogiques : Distinguer les grandes masses d un bilan condensé Identifier les retraitements nécessaires à l élaboration du bilan fonctionnel Calculer et interpréter un FRNG,

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE Société d'expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 3~ DECEMBRE zo~~ ASSOCIATION CYPRES Route de la Vierge 13500 MARTIGUES

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité Sommaire Présentation 5 Chapitre 1 L'approche financière de l entreprise 15 1 Définition et objectif 15 2 Les sources d information de l analyse financière 15 A L information comptable 15 1) Les comptes

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Projet site de Visite Activité

Projet site de Visite Activité Activité capacité accueil 1 1 1 1 1 Nombre de jours d'ouverture 3 3 3 3 3 taux moyen remplissage 4% 45% 5% 55% 55% soit entrées vendues 12 135 15 165 165 prix moyen entrée 1 1 1 1 1 ENTREES 1 2 1 35 1

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 195 156 181 Nombre d'entreprises 1 228 1 083 453 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00 MARGE

Plus en détail

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Comment décrypter rapidement les comptes d une entreprise? I Analyse économique Éléments juridiques : forme juridique, capital, associés. Éléments

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING Hors Taxes PLAN DE FINANCEMENT HOLDING BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 1 Frais

Plus en détail

Guide de préparation. à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI

Guide de préparation. à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI Guide de préparation à remettre lors de votre entretien individuel avec un conseiller de la CCI Ce guide doit vous permettre de préparer votre entretien individuel avec un conseiller CCI. Il vous facilitera

Plus en détail