UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES"

Transcription

1 UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

2 Pourquoi une analyse de sol? A) Il peut y avoir deux types de carences: La carence vraie: l élément minéral n est pas assez présent dans le sol. La carence induite: 1 er cas: Il y a assez de cet élément minéral dans le sol mais un autre élément bloque son assimilation (exemple: le phosphate est bloqué par le calcium). 2 ème cas: L élément présent dans le sol n est plus assimilable, car l acidité de l eau du sol change sa composition chimique et ne permet plus son assimilation par la plante. B) La disponibilité d un élément: Le végétal absorbe les éléments minéraux sous formes ioniques(nh 4 +, NO 3 - ) Ces éléments minéraux peuvent être: dissous, adsorbés (liés) par le complexe argilo-humique, chélatés (l élément est pris en pince par d autres particules pour former une nouvelle particule): le fer est chélaté par l EDTA (acide éthylène diamine tétracétique) et les acides humiques (humus). Ainsi le fer est mieux assimilé par les plantes.

3 Nous prendrons en exemple une analyse de sol effectuée sur une parcelle des jardins du Fresquel (Carcassonne). 1) Étude et interprétation de la texture du sol Définition: La texture d'un sol correspond à la répartition dans ce sol des minéraux par catégorie de grosseur, indépendamment de la nature et de la composition de ces minéraux. Ce sol présente une majorité de sables (environ 65%). Un sol avec une telle composition a l avantage de se réessuyer (éliminer l excédent d eau) rapidement (le sol est d une grande perméabilité), facile à travailler. Par contre, il a une faible réserve en eau et retient peu les éléments nutritifs. Les argiles (11,9%) et les limons (environ 22%) permettent de retenir les éléments minéraux dans le sol. A la différence que les argiles sont imperméables, rendant la terre lourde et compacte, empêchant la pénétration des racines, rendant le travail du sol difficile, alors que les limons, sont un peu plus perméables et confèrent à la terre une plus grande légèreté. Exemple de granulométrie favorable à la culture : 20 à 25 % d'argile, 30 à 35 % de limons, 40 à 50 % de sables. Molécule d argile vue au microscope électronique

4 2) Étude des différents composants chimiques du sol A) Étude du ph a) Définitions du ph Eau et PH KCl? Le potentiel hydrogène (ou ph Eau) mesure l'activité chimique des ions hydrogènes (H+) dans une solution. Il a une influence sur l assimilation des nutriments et oligo-éléments par une plante. La forme d une molécule change en fonction du ph de la solution dans laquelle elle se trouve. Le ph KCl correspond à la concentration en hydrogène [H+] du sol obtenu après ajout de Chlorure de potassium (KCl). Le KCl a pour effet de chasser les H+ fixés sur le Complexe Argilo-humique, ce qui permet de déterminer l acidité totale ou acidité de réserve du sol.

5 b) Quel est l influence du ph sur l assimilation des nutriments? Un sol ayant un ph inférieur à 7 est acide, un sol ayant un ph supérieur à 7 est basique. Le degré d acidité ou de basicité du sol joue un rôle très important sur l assimilation des éléments nutritifs par la plante. Nous sommes, ici, en présence d un sol fortement basique (7,7). Dans un milieu acide, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium, le soufre et le molybdène sont moins facilement assimilables par la plante tandis que le fer, le manganèse, le bore, le cuivre et le zinc le sont moins dans un milieu basique. Sur la figure ci-contre ont été réunies, sur un seul tableau, les possibilités d absorption en nutriments de la plante en fonction du ph. Diagramme d assimilation des éléments minéraux en fonction du ph Lorsque le ph du sol est inférieur à 6, certains nutriments ne sont plus assimilés par la plante et il en est de même pour un ph supérieur à 7. La plupart des plantes ont donc une croissance optimale lorsque le ph du sol est compris entre 6 et 7 car la majorité des éléments nutritifs sont assimilables dans cette zone de ph.

6 c) Comment modifier le ph du sol? Le ph optimal du sol varie selon l espèce de plante cultivée. Si le sol est trop acide, le ph peut être augmenté à l aide d amendements à base de calcium (dolomie, marne). Proscrire le lithothame (algue calcaire) car son extraction détruit l écosystème où il se trouve (fonds marins). Par contre, si le sol est trop basique, le ph peut-être diminué en ajoutant à la terre du compost (humus). Proscrire l utilisation de la tourbe qui possède des propriétés acidifiantes mais dont l extraction est destructrice de l écosystème dans lequel elle se développe. Ces amendements s utilisent de préférence de la fin de l automne jusqu au début du printemps. Comptez au minimum 3 ans avant d arriver au taux souhaité. B) Étude du CALCAIRE Définitions: Le calcaire total représente l ensemble de calcaire présent dans le sol Le calcaire actif est la fraction de Carbonate de Calcium (CaCO 3 ) qui s altère rapidement et qui va fournir rapidement des ions calcium (Ca²+). Le Calcium va permettre la création du complexe argilo-humique, qui est la base de la fertilité du sol. Par contre, un excès de calcium va bloquer l assimilation de certains éléments comme le fer. Lorsque le calcaire actif est inférieur à 4%, il n a pas ou peu d action chlorosante. C est à partir de 7%, qu il apparaît légèrement chlorosant.

7 C) Étude de LA MATIERE ORGANIQUE La matière organique se compose des débris végétaux ou animaux. Elle peut être de taille plus ou moins grande. Elle joue plusieurs rôles dans la fertilité du sol: d une part, elle va former l humus (création de complexe argilohumique) et d autre part elle va se minéraliser. Ici le taux de matière organique est très faible (1,85%), car quelque soit le type de sol, il est recommandé d avoir un taux de matières organiques de 5% au minimum. Il est donc nécessaire d apporter environ 25Kg/m² de compost afin d approcher les 5%. Il est toujours conseillé de l apporter en plusieurs fois. D une manière générale, l humus se minéralise plus rapidement sur les sols sableux (2 à 3%) que sur les sols argileux (0,5 à 1,5%). L azote: Rôle dans la plante: L azote (N) stimule la croissance de la plante et est responsable de sa coloration verte. C est le facteur de rendement le plus important, car il entre dans la composition des protéines, de la chlorophylle et d enzymes essentiels à la photosynthèse (captation de la lumière par la plante) et de la respiration. Ici, l azote n a pas été étudié. Une carence en azote a pour résultats une croissance fortement réduite, des feuilles plus petites, un jaunissement rapide des feuilles les plus anciennes. Un excès d'azote se traduit par un ramollissement des tissus, une floraison insuffisante et de piètre qualité. Dans le sol, l'azote se trouve sous forme organique (humus) ou minérale (ammonium NH 4+, nitrate NO 3- ). L'azote sous forme d'ions nitrates, est un élément très soluble, peu retenu par le sol. Il risque fortement de polluer les rivières et les nappes phréatiques.

8 D) Étude du PHOSPHORE Rôle dans la plante: Il joue un rôle important dans la croissance des racines, la floraison, la production et le mûrissement des fruits. Ici, le taux de Phosphore (anhydride phosphorique P2O5) est extrêmement élevé (1 ), alors que le taux moyen recommandé pour ce type de sol est de 0,10. Il est donc inutile d apporter du phosphore, d autant plus que cette teneur excessive risque de gêner l assimilation du fer et du zinc. Même si la disponibilité du sol en fer et en zinc est satisfaisante, il peut y avoir blocage par antagonisme avec le phosphore. Dans le sol, le phosphore se trouve sous trois formes : une forme accessible, liée au complexe argilo-humique par le calcium et le magnésium. une forme combinée : il est immobilisé, en partie, par les hydroxydes d'aluminium et de fer dans les sols acides (dans ce cas, il est nécessaire de chauler le sol pour le libérer). une forme insoluble : en sol calcaire, le phosphore peut être sous forme de phosphates de calcium, dont certains sont insolubles. Seul le phosphore du complexe argilo-humique est rapidement disponible (0.2 à 1 kg de P2O5 par hectare). C'est un élément peu mobile dans le sol (100 jours pour se déplacer de 1cm). Pour cette raison, il est préférable de le placer précisément là où les racines le prélèvent. Les risques de drainage sont très limités. Les mycorhizes jouent souvent un rôle fondamental dans l'absorption du phosphore par la plante. Ces dernières en sécrétant des enzymes sont capables d'absorber un phosphore fixé par le sol (forme non assimilable par la plante directement) pour le transmettre ensuite à la plante en contrepartie de sucres provenant de la photosynthèse (symbiose racinaire). Une carence provoque l étiolement (pousse grêles, allongées, flexibles) de la racine et des tiges, ainsi qu une décoloration des feuilles en mauve, rouge.

9 E) Étude du POTASSIUM Rôle dans la plante: Le potassium contribue à l initiation des boutons floraux et au développement des fruits. Le potassium dans le sol se trouve uniquement sous forme minérale. Il provient soit de la décomposition de la matière organique et des minéraux du sol, soit des engrais. Une plante manquant de potassium brunit, rouille ou se tache. F) Étude du MAGNESIUM Rôle dans la plante: Élément constituant de la chlorophylle. Contribue à la maturation des fruits et favorise l absorption du phosphore, de l azote et du soufre par la plante. Une carence en magnésium contrarie la croissance de la plante. Une chlorose (décoloration jaunâtre) peut apparaître sur les feuilles les plus anciennes. Le taux de Magnésium est ici de 0,2%. Dans un sol à 12% d argile, il est souhaité d en disposer 0,01%. Il y a donc un excès en cet élément qui peut conduire à une carence induite en manganèse. Carence en magnésium sur pomme de terre

10 G) Étude du CALCIUM Rôle dans la plante: Joue un rôle capital dans la structure des végétaux car il entre dans la composition des cellules et les soudes entre elles. Participe au développement racinaire et à la maturation des fruits. Ici, le taux de Calcium est 5 fois plus élevé que la teneur recommandée (10g/Kg au lieu de 2g/Kg). Il y a un risque important de carence induite en fer. En cas de carence de Calcium la croissance des plantes peut être interrompue et en période de sècheresse des maladies peuvent survenir. H) Étude du SODIUM Rôle dans la plante: Il règule le flux d eau dans les cellules végétale et conduit à une utilisation plus efficace de l eau. Ici, le Sodium se trouve en quantité convenable. Lorsque celui-ci est trop élevé, la plante subit un stress qui ressemble à celui provoqué par une sécheresse. I) Étude du FER Rôle dans la plante: Élément indispensable à la formation de la chlorophylle. Ici, la teneur en fer (14,2mg/Kg) est dans la moyenne (14 à 35mg/Kg). Carence en fer sur un plant de fraisier En cas de carence de fer, les feuilles jaunisses en laissant les nervures vertes. J) Étude du CUIVRE Rôle dans la plante: Le cuivre joue un rôle dans la formation de la chlorophylle. Ici, le taux de cuivre est de 25,6mg/Kg. Ce qui est très élevé, car la valeur souhaitable dans ce sol s élève à 0,4mg/Kg. Risque de carence induite en fer, zinc, et manganèse. Un déficit de cuivre se traduit par une floraison déficiente et une "mollesse" générale de la plante.

11 K) Étude du ZINC Rôle dans la plante: Joue un rôle important dans la synthèse des protéines, des enzymes et des hormones de croissance. Ici, le taux de Zinc est de 6,3mg/Kg, ce qui est élevé (taux recommandé: 1,3 mg/kg). Un taux élevé de Zinc, peut empêcher l assimilation du fer. La carence en Zinc se traduit par des entre-nœuds plus courts que la normale et des feuilles restant petites. L) Étude du MANGANESE Rôle dans la plante: Intervient dans la formation de la chlorophylle, de plus, il est nécessaire dans la formation des protéines. Le symptôme de la carence en manganèse se caractérise par une décoloration des feuilles, entre les nervures. Ici le taux de Manganèse est faible: 9,9 mg/kg. En sol calcaire, elle doit se trouver entre 18 et 26 mg/kg. Donc, il y a un risque de carence; d autant plus que le taux de Magnésium élevé, empêche sont assimilation. M) Étude du BORE Rôle dans la plante: Élément nécessaire au bon fonctionnement de l ensemble de la plante. Favorise la formation des fruits et participe à l absorption de l eau. Ici le taux de Bore est faible: 0,41mg/Kg. En sol à ph>7, la quantité normale doit être située entre 0,7 et 1,1 mg/kg. Le risque de carence est important. Il entraîne des gerçures en été sur les fruits des curcubitacées et des légumes racines qui deviennent creux ou craquelés.

12 Conclusion: Dans ce sol, il y a un manque réel de Bore que l on peut résoudre par un traitement foliaire. Manque induit de Fer Zinc Manganèse Magnésium Bore À cause de qui sont en excédent Calcium, Phosphore, Cuivre Calcium, Phosphore, Cuivre Calcium, Phosphore, Cuivre, Magnésium Calcium, Potassium Potassium Seul le compost va rétablir l équilibre du sol en diminuant l effet néfaste: du calcium, en formant le complexe argilo-humique. Ce complexe argilo-humique, va neutraliser les excédents de cuivre, magnésium, potassium et phosphore, en jouant le rôle «d éponge». Complexe argilo-humique La matière organique et le complexe argilo-humique (CAH) sont la base de la fertilisation en jardinage biologique. La matière organique va permettre à la fois la création du CAH ainsi que la libération dans le sol d éléments minéraux de manière progressive (minéralisation). Et le CAH va se comporter comme un régulateur, en conservant ces éléments minéraux disponibles pour les plantes.

13 Annexes Avantages et inconvénients d un sol en fonction de sa texture SOL Sableux Limoneux Argileux Avantages Inconvénients Il se réchauffe rapidement. Facile à travailler. Meuble et aéré. Il retient mal l'eau entre les pluies. Il se dessèche donc rapidement et perd facilement ses engrais par lessivage. Plutôt facile à travailler. Moyennement aéré. Battance élevée. Retient bien les eaux de pluie et les engrais. Peut fournir une terre grumeleuse si le sol est bien amendé. Il retient trop d'eau. Ce qui risque d'étouffer les racines qui manqueraient alors d'oxygène (hydromorphie). Il se compacte facilement ce qui le rend dur et difficile à pénétrer par les racines. Sa forte capillarité peut nuire à la pénétration de l'eau dans les racines (la racine doit "attirer" l'eau plus fortement pour vaincre cette capillarité qui retient l'eau dans le sol).

14 Sources: Le Truffaut du jardin écologique éditions Larousse 2008 Le sol, la terre et les champs de Claude Bourguignon éditions Sang de la Terre 2002 La fertilisation minérale de Anne-Sophie ACX éditions CNPR 1997

Comprendre la formation et la fertilité des sols

Comprendre la formation et la fertilité des sols Comprendre la formation et la fertilité des sols Un sol est constitué d'éléments minéraux et de matières organiques. Il prend naissance à partir de la roche puis évolue sous l'action du climat et de la

Plus en détail

Amendement & Fertilisation du noyer

Amendement & Fertilisation du noyer FICHE TECHNIQUE NOIX N 16 Creysse Amendement & Fertilisation du noyer Avril 2008 Fiche élaborée en collaboration avec la coordination technique noix sud-ouest Implantation du verger de noyers Les trois

Plus en détail

FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS

FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS FICHE 6 FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS Les oligo-éléments sont des éléments minéraux nécessaires à la vie de la plante, mais en quantités très faibles : quelques

Plus en détail

Les Engrais. Chimiques ou organiques

Les Engrais. Chimiques ou organiques Les Engrais Chimiques ou organiques Les principaux fertilisants Les fertilisants sont des substances destinées à assurer la nutrition des végétaux. Le terme fertilisant est généralement synonyme d engrais.

Plus en détail

LES AUTRES FERTILISANTS

LES AUTRES FERTILISANTS FICHE PEDAGOGIQUE N 4 LES AUTRES FERTILISANTS L'utilisation de fertilisants complémentaires est souvent recommandée pour répondre aux besoins ponctuels de la plante. Ils complètent l'effet fertilisant

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS

MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICE 4 MAITRISE DE L ACIDITE DES SOLS Au même titre que la matière organique, la prise en compte du statut acido-basique du sol est un préalable

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Pommes de terre de qualité Pommes de terre de qualité Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Une fertilisation pour des rendements élevés et une qualité optimale. 3 La récolte

Plus en détail

Démystifions les engrais naturels

Démystifions les engrais naturels Démystifions les engrais naturels Journée sur les méthodes BIO LOGIQUES en horticulture ornementale 22 janvier 2009 Martin Trépanier, Ph.D., agr. Centre de Recherche en Horticulture La fertilisation des

Plus en détail

Les amendements basiques ou chaulage des prairies

Les amendements basiques ou chaulage des prairies Les amendements basiques ou chaulage des prairies Pour quelles raisons chauler ses prairies? Chauler signifie apporter un amendement minéral basique, calcique et/ou magnésien. Les amendements basiques

Plus en détail

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU

QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU QUALITÉ DES SOLS ET DE L EAU I. LE SOL, UN MILIEU D'ECHANGES DE MATIERE On définit le sol comme la partie supérieure et arable de l'écorce terrestre. Une plante est un organisme vivant qui a besoin d'un

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Identification des principales carences de la vigne

Identification des principales carences de la vigne Auteur : Pascal Guilbault Page : 1 / 9 Les besoins de la vigne en éléments minéraux sont considérés faibles à modérés. Les risques de carences en viticulture sont ainsi plus limités qu en culture annuelle

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

Optimisation de la fertilisation en pomme de terre

Optimisation de la fertilisation en pomme de terre Optimisation de la fertilisation en pomme de terre - une approche au sol - une approche foliaire Assemblée générale de la Fiwap 1 mars 2011 Carl De Geest, Responsable commercial BeNeLux Les objectifs Produire

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

La fumure d entretien

La fumure d entretien Septième note inter régionale Rhône Méditerranée fertilisation de la vigne 2008-2009 Cette note a pour destinataires les conseillers viticoles et les vignerons de la région Rhône-Méditerranée. Elle a pour

Plus en détail

La boîte à outils des serriculteurs

La boîte à outils des serriculteurs Produit par le Syndicat des producteurs en serre du Québec Vol. 1 nº 5c Système de recyclage des eaux de lessivage Aspect rééquilibrage des solutions nutritives Modèle pour entreprises de production de

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

Année Internationale de l Eau Douce

Année Internationale de l Eau Douce Démystifier la Qualité de l'eau Démystifier la Qualité de l'eau Jean-François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux inc. Ste-Hélène de Bagot. (40) 79-2222. 2003 Année Internationale de l Eau Douce Démystifier

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS PRINCIPAUX OBJECTIFS DANS LE CHOIX DES ENGRAIS Maintient du ph du substrat Apport adéquat d éléments Ajuster selon

Plus en détail

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE SOMMAIRE L Agriculture Biologique 4 O Roots 6 O Grow 7 O Bloom 8 O Boost 9 Terra Master 3 10 Schedules 12 Calendrier 13 3 L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Les

Plus en détail

Fiches techniques des engrais du dock de la Chambre d'agriculture

Fiches techniques des engrais du dock de la Chambre d'agriculture Fiches techniques des engrais du dock de la Chambre d'agriculture Urée Nitrate de calcium Ammonitrate Superphosphate triple Physalg 27 Rock Phosphate Sulfate de potassium Nitrate de potassium 0-32-16 MKP

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

Utilisation des engrais chimiques en agriculture.

Utilisation des engrais chimiques en agriculture. UNIVERSITÉ DE LOMÉ Département de Botanique, Faculté des Sciences. Exposé Utilisation des engrais chimiques en agriculture. Par DOKPONOU Kofi Mathieu Ahonam, Étudiant en Biologie et Physiologie Végétale.

Plus en détail

Chapitre 2. Les matières organiques du sol

Chapitre 2. Les matières organiques du sol Chapitre 2 Les matières organiques du sol Composées de 58 % de carbone organique en moyenne, les matières organiques du sol libèrent du dioxyde de carbone (CO 2 ) et des composés organiques en se décomposant

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

Fertilisation MODULE 7 CHAPITRE 14 SOMMAIRE

Fertilisation MODULE 7 CHAPITRE 14 SOMMAIRE MODULE 7 CHAPITRE 14 Fertilisation SOMMAIRE 1. Les analyses de sol comment les interpréter 3 1.1 ph eau 3 1.2 ph tampon 4 1.3 Matière organique 4 1.4 Aluminium 5 1.5 Phosphore et potassium disponible aux

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

A l'origine, une source unique

A l'origine, une source unique A l'origine, une source unique PeKacid 0-60-20 est une nouvelle source innovante de P205 pour les sols calcaires et les eaux dures Acide phosphorique solide en sacs Produit cristallisé acidifiant PH 2.2

Plus en détail

Les symptômes de carence en éléments nutritifs

Les symptômes de carence en éléments nutritifs Les symptômes de carence en éléments nutritifs Préface En agriculture, le résultat d exploitation dépend dans une large mesure du niveau des rendements, de leur permanence et de la qualité des produits.

Plus en détail

Fiche de présentation de la ressource

Fiche de présentation de la ressource Fiche de présentation de la ressource Classe : Terminale Enseignement : Chimie biochimie sciences du vivant THEME 5 du programme : Des systèmes vivants existent à grande échelle : écosystèmes et biosphère

Plus en détail

Création Graphique: Romain Tanguy - www.hautsdevilaine.com Papier 100% recyclé.

Création Graphique: Romain Tanguy - www.hautsdevilaine.com Papier 100% recyclé. Création Graphique: Romain Tanguy - www.hautsdevilaine.com Papier 100% recyclé. Sommaire ETAPE 1 : RÉALISER UN DIAGNOSTIC DU SOL P 4 ÉTAPE 2 : AMÉLIORER LA STRUCTURE DU SOL P 6 ETAPE 3 : APPORTER DES ÉLÉMENTS

Plus en détail

LANDOR Engrais foliaires

LANDOR Engrais foliaires LANDOR Engrais foliaires Sécuriser le rendement et la qualité Bulletin de commande et prix 2014 inclus «L assurance d être satisfait» P2O5: 440 g/l K2O: 75 g/l MgO: 67 g/l Zn: 5 g/l Mn: 10 g/l et 2 N:

Plus en détail

Effets du chlorure de potassium sur le niveau de salinité des sols sableux et sur les plants de canneberges

Effets du chlorure de potassium sur le niveau de salinité des sols sableux et sur les plants de canneberges Effets du chlorure de potassium sur le niveau de salinité des sols sableux et sur les plants de canneberges Sébastien Marchand, agr. M.Sc Jean Caron, agr. PhD., Josée e Fortin, PhD. Université Laval Plan

Plus en détail

G.o.E. Klosterstraße 38 B - 4780 ST. VITH Tél. : 080/22 78 96 Fax : 080/22 90 96 Le chaulage des prairies permanentes

G.o.E. Klosterstraße 38 B - 4780 ST. VITH Tél. : 080/22 78 96 Fax : 080/22 90 96 Le chaulage des prairies permanentes Agrarzentrum für Versuche und Ausbildung in Ostbelgien G.o.E. Klosterstraße 38 B - 4780 ST. VITH Tél. : 080/22 78 96 Fax : 080/22 90 96 Le chaulage des prairies permanentes Introduction. En période de

Plus en détail

Chimie. Conductivité. Ammonium :

Chimie. Conductivité. Ammonium : Chimie Conductivité La conductivité de l'eau est l'aptitude d'une solution à permettre le passage du courant électrique. C'est à dire la capacité de l'eau à faire passer un courant électrique d'un point

Plus en détail

Analyse de qualité de l eau 2012. Calcul de l Indice de qualité bactériologique et physico-chimique. 7 stations dans les MRC des Basques et de Matane

Analyse de qualité de l eau 2012. Calcul de l Indice de qualité bactériologique et physico-chimique. 7 stations dans les MRC des Basques et de Matane Analyse de qualité de l eau 212 Calcul de l Indice de qualité bactériologique et physico-chimique 7 stations dans les MRC des Basques et de Matane Entre août et octobre 212, l OBVNEBSL a procédé a des

Plus en détail

Formes des éléments nutritifs. Dissous dans la solution de sol. Maintenus à la surface du sol

Formes des éléments nutritifs. Dissous dans la solution de sol. Maintenus à la surface du sol 3 ÉLÉMENTS NUTRITIFS Comme les cultures prélèvent des éléments nutritifs des sols, les apports d éléments nutritifs sous une forme ou une autre sont indispensables à une agriculture durable. Ces apports

Plus en détail

Séance 7 : Qualité des sols (2) Engrais et produits phytosanitaires

Séance 7 : Qualité des sols (2) Engrais et produits phytosanitaires Première ES Séance 7 : Qualité des sols (2) 1/7 THEME 2 : Nourrir l'humanité Séance 7 : Qualité des sols (2) Engrais et produits phytosanitaires NOTIONS ET CONTENUS Engrais et produits phytosanitaires

Plus en détail

Les minéraux calcium et magnésium jouent un rôle utile pour la santé (os, dents, cheveux, muscles). Ils rendent l eau plus agréable à boire.

Les minéraux calcium et magnésium jouent un rôle utile pour la santé (os, dents, cheveux, muscles). Ils rendent l eau plus agréable à boire. Calcaire En traversant les diverses couches géologiques, l'eau se charge en de nombreux minéraux et notamment en carbonate de calcium, plus communément appelé calcaire. Une eau riche en calcaire est qualifiée

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

COMPLEMENT DE COURS DE PHYSIOLOGIE VEGETALE Semestre 4. Préparé par Prof. El Houssine Zaid. Mars 2006

COMPLEMENT DE COURS DE PHYSIOLOGIE VEGETALE Semestre 4. Préparé par Prof. El Houssine Zaid. Mars 2006 COMPLEMENT DE COURS DE PHYSIOLOGIE VEGETALE Semestre 4 Préparé par Prof. El Houssine Zaid Mars 2006 INTRODUCTION La physiologie végétale C est la science qui étudie le fonctionnement des organes et des

Plus en détail

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES c/n : (rapport entre le carbone et l azote)

Plus en détail

La fertilisation des plantes ligneuses cultivées en contenant

La fertilisation des plantes ligneuses cultivées en contenant Document préparé dans le cadre du Programme Horti-2002 à la Direction de l innovation scientifique et technologique Saint-Hyacinthe Décembre 2004 1 Remerciements L IQDHO remercie le Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

La matière minérale contient : - de l'argile formé de silicates d'aluminium colorés en rouge par les ions ferriques Fe 3+ 4-

La matière minérale contient : - de l'argile formé de silicates d'aluminium colorés en rouge par les ions ferriques Fe 3+ 4- Chap. 3 Qualité des sols et de l eau I Le sol 1 Constitution Le sol superficiel = terre arable (plantes y développent leurs racines) Le soussol La roche mère 2 Composition des sols La terre arable est

Plus en détail

Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015

Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015 Fraise Suivi de 3 sites pilotes pour le recyclage des solutions nutritives 2015 Daniel IZARD, Chambre d Agriculture de Vaucluse (84) Catherine TAUSSIG, APREL. Essai rattaché à l action n 04.2015.07 : Fraise,

Plus en détail

Introduction. I. Les besoins alimentaires de la plante. II. Les besoins minéraux de la plante. Définition des termes utilisés

Introduction. I. Les besoins alimentaires de la plante. II. Les besoins minéraux de la plante. Définition des termes utilisés Introduction I. Les besoins alimentaires de la plante Pour se nourrir les plantes supérieures ont, comme tout être vivant, besoin d'énergie et de matières. La plante supérieure a la propriété fondamentale

Plus en détail

GESTION DE L ENHERBEMENT :

GESTION DE L ENHERBEMENT : GESTION DE L ENHERBEMENT : LES ATOUTS DU NATUREL Qu'il soit semé ou naturel, permanent ou temporaire, l'enherbement du vignoble constitue aujourd'hui une pratique très largement répandue en Aquitaine,

Plus en détail

LES SOLS. Mewtow. 10 janvier 2016

LES SOLS. Mewtow. 10 janvier 2016 LES SOLS Mewtow 10 janvier 2016 Table des matières 1 Introduction 5 2 Composants du sol 7 2.1 Portion solide.................................... 7 2.1.1 Portion minérale...............................

Plus en détail

À la rescousse d un architecte

À la rescousse d un architecte À la rescousse d un architecte Niveaux : 4 e et 6 e année Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : les connaissances, la prise de conscience, les compétences. Objectifs

Plus en détail

Chapitre V : Qualité des eaux d'irrigation

Chapitre V : Qualité des eaux d'irrigation Chapitre V : Qualité des eaux d'irrigation Les eaux d irrigation par leur composition peuvent avoir une influence sur le sol (Coutinet, 1965). Comme, les eaux de la nappe du Mio-plio-quaternaire de la

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

Outils de gestion de l irrigation

Outils de gestion de l irrigation L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville Outils de gestion de l irrigation Jean CARON, professeur Physique et hydrodynamique des sols Université

Plus en détail

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation T A R I F S DE BASE HT DESIGNATION CONTENU OBJECTIF 2016 HT MENUS ANALYTIQUES S DE SOLS VITICULTURE avec interprétation 610 611 MENU PLANTATION Granulométrie 5 fractions - PH eau - Calcaire Total - Calcaire

Plus en détail

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé.

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Andrée Deschênes, agronome. Le jardin des Pèlerins, St-André de Kamouraska. Introduction. Très populaire dans certains endroits, le thé de compost

Plus en détail

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE ELIMINATION DES IONS AMMONIUM Conf2006/65 1 FORMES DE L AZOTE Minéral Organique Soluble Volatil Etat d oxydation : - 3 à + 5 Conf2006/65 2 L AZOTE MINERAL

Plus en détail

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques Guide de terrain Introduction La réalisation d un diagnostic approfondi est indispensable pour proposer des solutions spécifiques

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2013 SUJET Epreuve E2 U21 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT Durée : 4 heures Coefficient : 3 La calculatrice est interdite pour cette

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire. Les défis. Page 02. L eau et ses constituants. Page 06. La formation de dépôts calcaires. Page 13. Page 15

Avant-propos. Sommaire. Les défis. Page 02. L eau et ses constituants. Page 06. La formation de dépôts calcaires. Page 13. Page 15 Le guide de l eau Avant-propos Sommaire L eau potable est un élément essentiel de votre quotidien et se trouve à la base d une hygiène alimentaire irréprochable. Elle s utilise dans les domaines les plus

Plus en détail

Propriétés physiques des sols

Propriétés physiques des sols Propriétés physiques des sols Propriétés physiques des sols Liées à 2 notions fondamentales : la texture et la structure Comportements de l air et de l eau du sol en dépendent 1) Texture 2 définitions

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies Chapitre 28 Lutte contre les maladies Dans ce chapitre Mots-clés Maladies Contraintes de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Nommer les causes des

Plus en détail

Les ravageurs et maladies du sol dans le potager

Les ravageurs et maladies du sol dans le potager Les ravageurs et maladies du sol dans le potager 13 Juillet 2006 De nombreux ravageurs et maladies agissent, dans nos potagers, à l abri de nos regards. Ils se développent dans le sol et pénètrent les

Plus en détail

BIOLOGIE Durée : 4 heures

BIOLOGIE Durée : 4 heures Concours B ENSA B - 17B BIOLOGIE Durée : 4 heures L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

ACIDES, ENGRAIS ET MYSTÈRES.

ACIDES, ENGRAIS ET MYSTÈRES. Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Direction régionale de la Montérégie, secteur Ouest ACIDES, ENGRAIS ET MYSTÈRES. Par Liette Lambert, agronome MAPAQ St-Rémi 1994, mise à jour

Plus en détail

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Victor Savoie, ingénieur agricole MAPAQ, Centre-du-Québec, Nicolet Photo : Véronique Gagnon, Club agroenvironnement Bois-Francs Le drainage agricole

Plus en détail

Fiche 08 : Les récifs coralliens

Fiche 08 : Les récifs coralliens CD-rom Biodiversité A / Description de l animation Le corail est une colonie d animaux (les polypes) qui vivent grâce à la présence d un végétal (une algue) dans leurs tissus. Cette collaboration entre

Plus en détail

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes.

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes. II/ Traitement des eaux (CDI) 1/ Le traitement des eaux à Aix pour les rendre potables Activité TD 1/ Indiquer une station de traitement des eaux de la ville d Aix. http://www.mairie-aixenprovence.fr/article.php3?id_article=60

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. L importance des éléments mineurs : des carences à la toxicité. Une préoccupation en agriculture biologique?

FICHE TECHNIQUE. L importance des éléments mineurs : des carences à la toxicité. Une préoccupation en agriculture biologique? FICHE TECHNIQUE L importance des éléments mineurs : des carences à la toxicité. Une préoccupation en agriculture biologique? B. Estevez, agr. Introduction Les éléments mineurs sont importants pour les

Plus en détail

Un guide de traitement de l eau du puits

Un guide de traitement de l eau du puits Un guide de traitement de l eau du puits Dispositifs de traitement de l'eau à usage domestique Les problèmes relatifs à la qualité de l'eau décrits dans la présente feuille d'information pourraient être

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

Journée «Serres modiques et tunnels»

Journée «Serres modiques et tunnels» Journée «Serres modiques et tunnels» Autres problèmes rencontrés dans les serres de tomates Par : ANDRÉ CARRIER, agr., M. Sc. Direction régionale r de la Chaudière re- Appalaches Novembre 2010 Pourriture

Plus en détail

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols ... 61... 62... 65 abreviations et symboles réf code condit cont dimension Référence Sanac Code article du fournisseur Contenu de l emballage (consommateur) Contenu longueur largeur hauteur ou diamètre

Plus en détail

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire Le ph Qu est-ce que le ph? Le ph mesure l acidité d un liquide. Sa valeur s exprime sur une échelle graduée de 0 à 14 où 1 désigne une substance fortement acide, 7, une substance neutre, et 14, une substance

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE PHYSIOLOGIE RENALE

PHYSIOLOGIE RENALE PHYSIOLOGIE RENALE Jean Marie TRAWALE INSERM Unité U773 CRB3 Directeur de Recherche Docteur Richard MOREAU Hôpital BEAUJON CLICHY FRANCE 1 Le rein est composé d environ 1 000 000 d unités fonctionnant d une façon intégrée

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

LANDOR. Assortiment Bio

LANDOR. Assortiment Bio LANDOR Assortiment Bio Toute la gamme de l assortiment est admise en agriculture biologique selon la liste des intrants du FIBL. Tous les produits sont disponibles auprès de votre LANDI. «L u ass ran ê

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

L importance des engrais. L importance des engrais

L importance des engrais. L importance des engrais L importance des engrais L importance des engrais 1 2 e L importance des engrais 3 Sommaire Page Chaptire Sommaire 4 Sommaire 5 Préface 6 01 But de la nutrition des plantes 7 02 Historique de la fertilisation

Plus en détail

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé une apparition explosive du Dollar spot dans le Nord-Est (67) sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir

Plus en détail

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Restitution des acquis L organisation des plantes est liée aux exigences de leur

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

Qualité des sols et de l eau

Qualité des sols et de l eau Qualité des sols et de l eau Objectifs du programme Le sol, milieu d échanges de matières Exploiter des documents et mettre en œuvre un protocole pour comprendre les interactions entre le sol et une solution

Plus en détail

Les nitrates : sources de problèmes

Les nitrates : sources de problèmes Les nitrates : sources de problèmes Nitrates et azote : quels liens avec notre alimentation et notre eau potable? Les nitrates (NO 3 ) sont des composés chimiques incolores, inodores et insipides constitués

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation CHAPITRE 5 Dosages par précipitation I- Introduction Une réaction formant un précipité peut être utilisée comme réaction de dosage, à condition qu elle soit : totale, le précipité doit être pratiquement

Plus en détail

Correction Chapitre 3. Vers une agriculture durable

Correction Chapitre 3. Vers une agriculture durable Correction Chapitre 3 Vers une agriculture durable Etude d'un agrosystème Un agrosystème est un écosystème modifié ou créé par l Homme pour subvenir à ses besoins. Il a pour but de produire des quantités

Plus en détail

La fertilisation et le chaulage des érablières.

La fertilisation et le chaulage des érablières. La fertilisation et le chaulage des érablières. C. Camiré 1, R. Ouimet 2 et J.D. Moore 1 1 Centre de recherche en biologie forestière, Université Laval 2 Direction de la recherche forestière, MRN, Québec

Plus en détail

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires?

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Louis Robert, agronome, M. Sc. Conseiller régional en grandes cultures Même s ils ne sont pas nouveaux sur le marché, les engrais de démarrage liquides

Plus en détail