Les particularités du réseau DiRIF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les particularités du réseau DiRIF"

Transcription

1

2

3 Les particularités du réseau DiRIF Illustration des pics de congestion du matin et du soir en semaine (liés aux pics de demande) 3

4 Sites d'expérimentation 2009 : A1 vers Paris voie de gauche bus et taxis 4,5 km 2012 : A10 vers Paris BAU bus uniquement 1,4 km 4

5 Contexte et objectifs Commande du ministère de l intérieur fin 2008 Faciliter la desserte depuis Roissy vers Paris, en particulier pour le trafic taxis (mais aussi les transports en commun), afin d augmenter le turn over sur Paris (donc uniquement le sens province Paris) Création d une voie réservée pour ces véhicules afin de : Fluidifier le trafic bus/taxis Garantir la sécurité de tous les usagers Minimiser la gêne pour les autres usagers 5

6 Principes d'exploitation voie de gauche (5 km) sens province Paris HPM : 7h 10h bus et taxis seulement 70 km/h maximum signalisation verticale contrôle sanction de avril 2009 à janvier

7 Choix de la voie rapide Prise d'une voie de circulation «classique» : impact sur la capacité d'écoulement du trafic restitution de l'espace de la bande d'arrêt d'urgence (BAU) impossible : absence ou faible largeur de BAU (moins de 2m) notamment au niveau du tunnel du Landy et du viaduc de St Denis utilisation de la voie lente : conflits avec les nombreuses entrées et sorties utilisation de la voie rapide finalement retenue 7

8 Choix de la période d'activation (1/2) Principe retenu : dispositif dynamique permettant de limiter la période d activation de la voie dédiée aux périodes utiles Activation de la voie réservée les jours ouvrés, du lundi au vendredi, de 07h à 10h toute l année sauf la période comprise entre le 15 juillet et le 15 août. Période de forte congestion donc optimale quant aux gains potentiels pour les véhicules autorisés. 8

9 Choix de la période d'activation (2/2) L écoulement du trafic dans la section saturée est inférieur à la capacité amputée d une voie, donc gêne minimisée pour les autres usager. 9

10 Limitation de la vitesse Voie activée uniquement en cas de congestion : différentiel de vitesse entre une voie fluide et des voies de droite congestionnées (préconisation : ne pas dépasser les 50 km/h) Limiter la voie réservée à 70 km/h (au lieu de 90 km/h) afin d'obtenir des conditions satisfaisantes de sécurité Limitation de la voie à 50 km/h : envisagée mais diminution significative du gain de temps attendu (baisse de l utilité de la voie) 10

11 Signalisation (1/5) Rendre le dispositif complètement réversible (restitution de la voie à la circulation générale en dehors des périodes d'activation) : absence de signalisation horizontale spécifique absence de séparation physique de la voie réservée par rapport aux autres voies signalisation majoritairement dynamique, plus quelques panneaux d'information statiques Dispositif en «onde verte» sur la base d'une vitesse de 70km/h : permet d'éviter des sur réactions d'usagers à l'activation de la voie 11

12 Signalisation (2/5) 12

13 Signalisation (3/5) 13

14 Signalisation (4/5) 14

15 Signalisation (5/5) 15

16 Contrôle sanction automatisé 16

17 Règlement d'exploitation Surveillance de la voie depuis le PCTT de Saint Denis Lorsque tous les critères d activation (équipements fonctionnels, absence de véhicule en panne sur la section ) de la voie réservée sont remplis, l opérateur lance la séquence correspondante Désactivation de la voie réservée : en fin de plage horaire d activation (10h) en cas d événement (incident sur une des voies, panne d un équipement, retour à un régime fluide anticipé) lorsque tous des critères de désactivation de la voie réservée sont remplis, l opérateur lance la séquence correspondante 17

18 Campagne de communication 18

19 Modification du convergent A1W/BPE (1/2) Mesure d'exploitation : Neutralisation permanente de la voie de droite du BPE 500 m en amont de la bretelle d insertion venant d A1W File réservée en amont aux usagers entrant à la porte d Aubervilliers et sortant vers A1Y entre Aubervilliers et Chapelle dès le 04/02/09 (avant l'ouverture de la voie A1) et jusqu'au 09/06/09 19

20

21 Évaluation du fonctionnement Nombreux items à évaluer : conditions de circulation, sécurité routière, volume de taxis, perception des acteurs (usagers, exploitant, CRS )... Plusieurs phases d'expérimentation : Phase 1 (22/04/09 09/06/09) : Dispositif sur le convergent A1W BPE seul Phase 2 (10/06/09 10/07/09) : Dispositif sur le convergent A1W BPE et voie bus/taxis sur A1W Phase 3 : voie bus/taxis sur A1W seule Services impliqués : DiRIF, ZELT, CETE IF, IFFSTAR 21

22 Évaluation de la phase 1 aménagement BPE seulement Nette amélioration des conditions de circulation sur A1W ( 13 min) Dégradation de la situation sur le BPE (+ 6 min) Augmentation de la demande générale sur A1W ( veh dans le Landy sur la période 7h 10h) Cartographie des vitesses «référence 2008» de la phase 1 Cartographie des vitesses phase 1 22

23 Évaluation de la phase 2 aménagement BPE et voie bus taxis sur A1 Gains toujours conséquents par rapport à 2008 (- 9 min) pour tous Gain moyen de 2 min pour les bus et les taxis Maintien de l augmentation de trafic générée en phase 1 ( veh) Conditions de circulation pratiquement identiques à la phase 1 sur le BPE Cartographie des vitesses «référence 2008» de la phase 2 Cartographie des vitesses phase 2 23

24 Évaluation de la phase 3 (1/3) voie bus taxis sur A1 seulement Cartographie des vitesses «référence 2008» de la phase 3 Cartographie des vitesses phase 3 (novembre-décembre 2012) 24

25 Évaluation de la phase 3 (2/4) voie bus taxis sur A1 seulement Gains et pertes assez variables lors de cette phase 3 (+1min à +8 min pour les usagers des VND, -7min à +3min pour ceux des VD) Retour à la situation antérieure sur le BPE Pertes de temps surtout en amont de la zone expérimentale : retrait d une voie en aval fort taux de contrevenants mouvements des usagers non autorisés demande supplémentaire pas totalement dissipée (les premiers mois) mise en service différée du contrôle sanction 25

26 Évaluation de la phase 3 (3/4) voie bus taxis sur A1 seulement Contrevenants sur la voie dédiée (2RM et VL) le 23/06/09 Tentative de rabattement d'un véhicule non autorisé sur la voie de droite saturée le 23/06/09 26

27 Évaluation de la phase 3 (4/4) voie bus taxis sur A1 seulement Diminution de la demande en amont du site expérimental (report vers la voirie locale pour shunter la congestion), augmentation sur les insertions en aval Bilan global (usagers x heures) légèrement positif (très positif pour A1W, négatif pour le BP, et légèrement négatif à priori pour l A3 du fait des difficultés à s insérer sur le BP) Objectif d augmentation du nombre de taxis atteint : à 700 taxis/hpm selon la phase par rapport à une référence de 900 taxis/hpm) 27

28 Difficultés rencontrées En amont du projet : Délais très contraints (6 mois) Sujet encore nouveau à l'époque en France (sauf cas de Grenoble) Nombreux acteurs à impliquer (DIRIF, DREIF, Ville de Paris, PP, RATP...) Mise en place du contrôle sanction automatisé Notion de covoiturage non existante dans le code de la route Acceptabilité du dispositif difficile : Type de véhicules autorisés Lancement des deux opérations non simultané Problème de mise en service du CSA 28

29 Perspectives Opération suspendue depuis février 2010 en raison des travaux de modernisation du tunnel du Landy Étude DiRIF / Ville de Paris : mise en place d un dispositif dynamique sur le convergent A1W/BPE afin d optimiser les gains et pertes Voies réservées en Île de France : Mise en service d'une voie réservée aux bus sur la bande d'arrêt d'urgence de l'a10 (vers Paris) en avril 2012 Études sur A6, A4 et A12 Démarche schéma directeur des voies réservées en Île de France 29

30 Merci de votre attention de france.developpement durable.gouv.fr

Partage multimodal des VSA d'île-de-france

Partage multimodal des VSA d'île-de-france Partage multimodal des VSA d'île-de-france Ghislain FRAMBOURT Île-de-France Service de modernisation du réseau 16 octobre 2013 www.dir.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr Contexte / finalités La

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

Introduction. Dans le PDUIF : Commande ministérielle du 9 avril 2008 : Supports de l'étude : Démarche partenariale

Introduction. Dans le PDUIF : Commande ministérielle du 9 avril 2008 : Supports de l'étude : Démarche partenariale Introduction Dans le PDUIF : meilleur usage multimodal de la voirie avec la mise en place de lignes de «bus express» d'intérêt régional, assurant des dessertes de pôle à pôle et empruntant le réseau magistral

Plus en détail

Travaux de requalification du périphérique de Nantes

Travaux de requalification du périphérique de Nantes Travaux de requalification du périphérique de Nantes Chaussées - ouvrages d'art Interventions 2015 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire

Plus en détail

La régulation d accès en Ile-de-France

La régulation d accès en Ile-de-France CoTITA - Ouest 13 octobre 2014 La régulation d accès en Ile-de-France E Landureau Département Exploitation et Technologies Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Energie DRIEA IF Direction

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 SENS ROISSY > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 Avril 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

Voies réservées et voies auxiliaires

Voies réservées et voies auxiliaires Voies réservées et voies auxiliaires Définition de la doctrine technique et adaptation du cadre réglementaire Programme d action du Cerema Bruno LEVILLY CEREMA Territoires et Villes Un objectif, des orientations

Plus en détail

Aménagements multimodaux des grandes voiries urbaines : exemples en France et à l étranger. COTITA 18 novembre 2009.

Aménagements multimodaux des grandes voiries urbaines : exemples en France et à l étranger. COTITA 18 novembre 2009. Aménagements multimodaux des grandes voiries urbaines : exemples en France et à l étranger COTITA 18 novembre 2009 Sandrine ROUSIC Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Étude d'une voie réservée aux bus et taxis sur A6 entre Orly et Paris

Étude d'une voie réservée aux bus et taxis sur A6 entre Orly et Paris Étude d'une voie réservée aux bus et taxis sur A6 entre Orly et Paris DRIEA Ile de France Clément MORIN et Grégory Ooghe Plan de la présentation La microsimulation à la DRIEA Cadrants modélisés Méthodologie

Plus en détail

Panel Tisséo. Vague 9 Juin 2012. Rapport d étude Juin 2012

Panel Tisséo. Vague 9 Juin 2012. Rapport d étude Juin 2012 Panel Tisséo Vague 9 Juin 2012 Rapport d étude Juin 2012 Méthodologie : stratification et échantillonnage Le panel Question Mobilité existe depuis novembre 2009 ; ce panel d individus répond régulièrement

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT ET DE L AMENAGEMENT Restriction de circulation sur l A 13 en raison de travaux

Plus en détail

Bilan des pratiques à l'étranger et en France

Bilan des pratiques à l'étranger et en France CVCB Chaussée à Voie Centrale Banalisée Club Mobilité douce 10 janvier 2013 Bilan des pratiques à l'étranger et en France Direction Régionale et Interdépartementale de l'equipement et de l'aménagement

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «Les travaux sur l A35 entre l échangeur de la Croix

Plus en détail

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière :

Le contexte parisien. Les incidences directes. Sécurité routière : 1 Perspectives et Rétrospective de la mobilité à Paris Plan de l exposé Le contexte parisien. Les incidences directes «mobilité et sécurité routière». Sécurité routière : des résultats bons mais contrastés.

Plus en détail

Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon

Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon Journée d'information et d'échanges sur les Systèmes de Transport Intelligents (STI) Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon Nicolas DITCHI Réseau Scientifique et Technique

Plus en détail

POUR UN RESEAU CYCLABLE A HAUT NIVEAU DE SERVICE

POUR UN RESEAU CYCLABLE A HAUT NIVEAU DE SERVICE POUR UN RESEAU CYCLABLE A HAUT NIVEAU DE SERVICE Journée Technique du Club des Villes et Territoires Cyclables François Tortel - Paris 17 septembre 2014 Des réalisations que l on peut rencontrer dans plusieurs

Plus en détail

Grenoble rejoint la Métropole apaisée et devient la 1ère grande ville de France à généraliser le 30km/h

Grenoble rejoint la Métropole apaisée et devient la 1ère grande ville de France à généraliser le 30km/h Grenoble rejoint la Métropole apaisée et devient la 1ère grande ville de France à généraliser le 30km/h Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Depuis le 1er janvier 2016, à l initiative de Grenoble-Alpes-

Plus en détail

Politique de prévention et sécurité routière

Politique de prévention et sécurité routière FICHE INFORMATION Politique de prévention et sécurité routière du Département du Morbihan Juillet 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES INFRASTRUCTURES ET DE L AMÉNAGEMENT Direction des routes Service exploitation

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

VIADUC DE SAINT-CLOUD

VIADUC DE SAINT-CLOUD VIADUC DE SAINT-CLOUD Programme de modernisation Réunion publique du www.dir.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr Intervenants Éric TANAYS, directeur des routes Île-de-France Évelyne HUMBERT, ingénieure

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DE L YONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS spécial n 39/2015 du 7 août 2015 Adresse de la préfecture : 1, Place de la Préfecture - CS 80119-89016 Auxerre cedex tél. standard 03.86.72.79.89 Adresse

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a SENS PROVINCE > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a Juin 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L

Plus en détail

Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego.

Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego. Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego. Emmanuel Bert*, TSS-Traffic Simulation Systems Alexandre Torday, TSS-Traffic

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «L A35 en travaux entre l échangeur de la Croix de

Plus en détail

Les 2RM dans les aménagements

Les 2RM dans les aménagements Les 2RM dans les aménagements B. Varin Cerema-DTer Normandie-Centre Conseil Général du Val-d Oise le 6 juin 2014 La sécurité des «2RM» Journée d échanges techniques Qu est-ce qu un 2RM? 2 Qu est-ce qu

Plus en détail

Etude comparative de logiciels de simulation dynamique : leçons à tirer

Etude comparative de logiciels de simulation dynamique : leçons à tirer Journée technique du Paris Etude comparative de logiciels de simulation dynamique : leçons à tirer Olivier Richard, Aurélien Duret CETE de Lyon / département Mobilités journee2011.simulationdynamique.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE Campagne de sensibilisation sur la sécurité des personnels aux abords des chantiers routiers Du 18 au 22 juin 2012 DIR

Plus en détail

PROCEDURE D UTILISATION QUOTIDIENNE DES VEHICULES

PROCEDURE D UTILISATION QUOTIDIENNE DES VEHICULES SOMMAIRE : 1. Objet 2. Objectifs 3. Domaine d application 4. Documents associés 5. Textes de référence 6. Destinataires 7. Préambule 8. A la prise du véhicule 9. Au retour du véhicule 10. Cas particuliers

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Tranquillité sur toute la ligne. Surveillance active - Métro sur pneus PEINTAMELEC

Tranquillité sur toute la ligne. Surveillance active - Métro sur pneus PEINTAMELEC Tranquillité sur toute la ligne Surveillance active - Métro sur pneus Pourquoi choisir, la solution? 1 Pour anticiper les risques SÉCURITÉ HOMME MACHINE Assurez la sécurité de l ensemble de vos intervenants,

Plus en détail

Modération des vitesses sur A47 Évaluation de la mesure

Modération des vitesses sur A47 Évaluation de la mesure Congrès ATEC-ITS France 2014 Les rencontres de la Mobilité Intelligente Modération des vitesses sur A47 Évaluation de la mesure Sylvain TROUBETZKY, DIRCE Caroline SORAND, CETE de Lyon (CEREMA) et S. Troubetzky

Plus en détail

Cotita sécurité Club métier

Cotita sécurité Club métier Cotita sécurité Club métier Les passages piétons hors agglomération 1 er avril 2014 Code de la route art R412-37 : - Les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que

Plus en détail

LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE

LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE LES RESULTATS COMMUNIQUÉ Paris, le 29/06/2016 «40 MILLIONS D AUTOMOBILISTES» PUBLIE LES RÉSULTATS DE SON GRAND RÉFÉRENDUM POUR LA

Plus en détail

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements POINT D INFORMATION 29 novembre 2012 1 Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Plus en détail

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence 4 décembre 2012 St Marcellin Comité de ligne Grenoble Valence 4 décembre 2012 1 Ordre du jour Service 2013 : substitution routière Service 2014 : cahier des charges

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Le système d'exploitation du trafic de l'agglomération nantaise : SEXTAN Présentation DIR Ouest 16 avril 2013

Le système d'exploitation du trafic de l'agglomération nantaise : SEXTAN Présentation DIR Ouest 16 avril 2013 Le système d'exploitation du trafic de l'agglomération nantaise : SEXTAN Présentation DIR Ouest 16 avril 2013 Direction Interdépartementale des Routes - Ouest www.developpement-durable.gouv.fr www.diro.fr

Plus en détail

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens?

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? Les Girondins réalisent près de 4,7 millions de déplacements quotidiennement. La dernière vague d enquêtes déplacements (Enquêtes

Plus en détail

Journées techniques Ouvrages d Art 2013

Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Dijon, Mercredi 05 et Jeudi 06 juin Buse du ruisseau du Marais RN70 RCEA Gestion d'une situation d'urgence 5 juin 2013 Sommaire Déclenchement de l affaire Le constat

Plus en détail

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le réseau ferroviaire et son incidence sur les flux air/fer. Alain Sauvant (Directeur de la Stratégie - RFF) «Les différents modes

Plus en détail

Acad-Planning. Guide de l'utilisateur

Acad-Planning. Guide de l'utilisateur AcadPlanning Guide de l'utilisateur Remerciements Remerciements appuyés à Nelly GEHENOT Avertissement AcadPlanning ne prétend pas résoudre tous les cas de figure présents dans la confection d un planning

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse Une Voirie Pour Tous «Une politique de stationnement adaptée pour rendre les centre-villes plus agréables et attractifs» La politique stationnement de la ville de Toulouse Sylvain VIDAL François JULIEN

Plus en détail

RAPPORT SUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION

RAPPORT SUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION MINISTERE DE L INTERIEUR INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE CONSEIL GENERAL DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE N 14-037/13-143/02

Plus en détail

ENDROITS PARTICULIERS

ENDROITS PARTICULIERS 6. LA VOIE PUBLIQUE ENDROITS PARTICULIERS L'AGGLOMÉRATION 1. Qu'est-ce qu'une agglomération? L agglomération est un espace dont les accès sont indiqués pas les signaux ci-dessus. Vous quittez une agglomération

Plus en détail

Réseaux de transport

Réseaux de transport Réseaux de transport Formalisation et modus operandi 01. Contexte et état de l art 02. Modes motorisés individuels 03. Modes doux 04. Modes communs 05. Conclusion et perspectives Partie 1 Contexte et état

Plus en détail

Prévisions nationales de circulation

Prévisions nationales de circulation Prévisions nationales de circulation Rosny-sous-Bois, mercredi 2 mars 2016 Vacances d hiver : période du vendredi 4 au dimanche 6 mars 2016 GENERALITES SUR LA PERIODE Les déplacements de ce week-end concernent

Plus en détail

Journée Signalisation Routière

Journée Signalisation Routière Journée Signalisation Routière Rappel des textes réglementaires Bernard Odile SEGUIN PELE Bureau Chef du de Bureau la sécurité de la de sécurité la route de et la de route la circulation DSCR et de la

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31 1 DOSSIER DE PRESSE Améliorer les conditions de circulation sur l A31 SOMMAIRE Communiqué de synthèse 1. 2. 3. 4. L adaptation des vitesses, c est quoi? L activation du dispositif de régulation du trafic

Plus en détail

Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public. la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication

Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public. la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication Lundi 1 er décembre 2008 DOSSIER DE PRESSE Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication Changeons de conduite.

Plus en détail

CHÂTEAU ROUGE. DOSSIER DE PRÉSENTATION Agrandissement et rénovation de la station DOSSIER DE PRÉSENTATION

CHÂTEAU ROUGE. DOSSIER DE PRÉSENTATION Agrandissement et rénovation de la station DOSSIER DE PRÉSENTATION Département de maîtrise d ouvrage des projets Maîtrise d ouvrage des infrastructures de transport et des espaces voyageurs DOSSIER DE PRÉSENTATION e CHÂTEAU ROUGE DOSSIER DE PRÉSENTATION Agrandissement

Plus en détail

Prévisions de circulation CRICR RHÔNE-ALPES /AUVERGNE

Prévisions de circulation CRICR RHÔNE-ALPES /AUVERGNE Prévisions de circulation CRICR RHÔNE-ALPES /AUVERGNE Bron, le 9 février 2016 du vendredi 12 février au dimanche 14 février 2016 GÉNÉRALITÉS SUR LA PÉRIODE Cet hiver est marqué par le nouveau découpage

Plus en détail

Quels retours d'expérience des voies réservées sur autoroute? Séminaire EPSR Mardi 09 juin 2015

Quels retours d'expérience des voies réservées sur autoroute? Séminaire EPSR Mardi 09 juin 2015 Quels retours d'expérience des voies réservées sur autoroute? Séminaire EPSR Mardi 09 juin 2015 Contexte Le concept de développement des infrastructures par recherche de vitesse a montré ses limites (étalement

Plus en détail

La zone de rencontre. Mai 2009. DREIF/PST/LREP - Patrick DEGRANGE

La zone de rencontre. Mai 2009. DREIF/PST/LREP - Patrick DEGRANGE La zone de rencontre La zone de rencontre un nouveau concept Le décret du 30 juillet 2008 introduit le concept de «zone de rencontre» dans le Code de la route. Il vient complèter et modifier les deux outils

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Plus en détail

Retour sur le diagnostic immobilier. Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies)

Retour sur le diagnostic immobilier. Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) Retour sur le diagnostic immobilier Sandrine POTIER Chargée de mission en ANC FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) Rappels législatifs 4 1- CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Article

Plus en détail

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010 Étude de la distribution en gare du Mans Octobre 2010 Contexte LE MANS : DEUX ZONES DE VENTE AUX RESULTATS DESEQUILIBRES Accès Nord : nouvel espace de vente (NEV) depuis 2008-10 postes de vente et d un

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Point sur les sas vélos et l avancée de la ligne d effet des feux

Point sur les sas vélos et l avancée de la ligne d effet des feux Point sur les sas vélos et l avancée de la ligne d effet des feux Réglementation, géométrie, utilité, limites Club Métiers «Modes doux» de la COTITA Ile de France 21/01/2014 Estelle BEAUCHEMIN Réglementation

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE Jeudi 13 mai 2004 VERSION DU 03/05/04 1 CDG EXPRESS Présentation des conclusions du Maître d ouvrage sur le débat public Réseau Ferré de France (RFF), Maître d Ouvrage, se

Plus en détail

Prévisions nationales de circulation

Prévisions nationales de circulation Prévisions nationales de circulation Rosny-sous-Bois, mercredi 22 avril 2015 Vacances de printemps 2015 Période du vendredi 24 au dimanche 26 avril 2015 GENERALITES SUR LA PERIODE Toutes les zones scolaires

Plus en détail

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements

Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Le profil en travers des voiries urbaines, outil du partage entre usagers Exemples d aménagements Atelier de travail Cours Emile Zola 30 juin 2010 Lille, rue Solférino Un axe majeur du centre, initialement

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Avril 2014 LA VISION 2020 DU TRANSPORT COLLECTIF MÉTROPOLITAIN Faciliter les déplacements

Plus en détail

Chapitre 3 : Les secteurs

Chapitre 3 : Les secteurs Chapitre 3 : Les secteurs Le Découpage des secteurs. Un secteur de vente correspond au territoire octroyé à un vendeur par son entreprise pour commercialiser ses produits. Il doit être clairement défini

Plus en détail

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus

Comité de ligne 13 7 mars 2011. Opérations de renforts du réseau de Bus Comité de ligne 13 7 mars 2011 Opérations de renforts du réseau de Bus BILAN DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE 2008 Ces mesures ont été mises en œuvre à l automne 2008 lignes Paris : 31 Charles de Gaulle

Plus en détail

Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie

Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie Amiens lundi 14 juin 2012 14/06/2012 Réunion DPx Intercités DDNN - PSL Ordre du jour Régularité Compositions Plan de transport & Capacité

Plus en détail

SEMINAIRE CONJOINT AGEPAR/AIPCR LOME LES 11, 12 ET 13 OCTOBRE 2006 L UTILITE D UN D CARREFOUR GIRATOIRE DANS LA SECURITE ROUTIERE Prépar paré et présent senté par : Ousmane MAIGA Ingénieur nieur Génie

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS

BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS 6 NOTE D'INFORMATION DECEMBRE 994 BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS INTRODUCTION Dans les tunnels routiers le bouton-poussoir d alarme ou bouton S.O.S. est mis à la disposition de l

Plus en détail

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants 1/12 Préambule Le document de la Direction de l'afpa "Dialogue social et modernisation de la gestion

Plus en détail

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Préambule CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Le Carré constitue une importante vitrine pour la ville de Liège. Connu au-delà de nos frontières pour sa légendaire convivialité, ce quadrilatère

Plus en détail

Expérimentation des ambassadeurs de livraison rue de Paris Les Lilas. Résultats de l expérimentation Juillet 2012

Expérimentation des ambassadeurs de livraison rue de Paris Les Lilas. Résultats de l expérimentation Juillet 2012 Expérimentation des ambassadeurs de livraison rue de Paris Les Lilas Résultats de l expérimentation Juillet 2012 Page 2 Objectifs de l expérimentation Déploiement pendant 6 mois des ambassadeurs des livraisons

Plus en détail

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy

Démarche qualité. Certification de services de la Ville de Nancy Démarche qualité Certification de services de la Ville de Nancy 20 Novembre 2006 Lancée en 1996, la démarche qualité de la Ville de Nancy concernait jusqu à présent quatre activités principales : - l urbanisme

Plus en détail

L'intégration des nouveaux services de mobilité aux déplacements pendulaires

L'intégration des nouveaux services de mobilité aux déplacements pendulaires L'intégration des nouveaux services de mobilité aux déplacements pendulaires 1er séminaire du GERI USACT Sonia Adelé 26 juin 2015 Contexte de l enquête Projet SYSMO 2015 Limiter la part modale du VP sur

Plus en détail

Péages urbains et enjeux du changement climatique

Péages urbains et enjeux du changement climatique Péages urbains et enjeux du changement climatique Charles Raux Laboratoire d'economie des Transports (CNRS, Université de Lyon) charles.raux@let.ish-lyon.cnrs.fr Chaire Economie du Climat, Paris, 11 janvier

Plus en détail

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006 Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES 27/28 février 2006 SOMMAIRE 1 2 Maroc : croissance économique et libéralisation Croissance du PIB en 2005 : +1,8% en 2005 en raison d une pluviométrie défavorable

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires du Loiret

Direction Départementale des Territoires du Loiret Direction Départementale des Territoires de l Yonne Direction Départementale des Territoires du Loiret Direction Départementale des Territoires de Seine-et-Marne ARRETE INTER-PREFECTORAL N DDT/USR/2016/0014

Plus en détail

Zone 30 Plateau traversant

Zone 30 Plateau traversant Zone 30 Plateau traversant COTITA rencontre du 8 octobre 2009 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.gouv.fr 2 Sommaire Les zones de

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data. dans le cas d études de trafic routier

Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data. dans le cas d études de trafic routier Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data dans le cas d études de trafic routier Introduction Les études de trafic nécessitent des données d entrées, et notamment : - Des données de comptage

Plus en détail

L IMPORTANCE DES FACTEURS

L IMPORTANCE DES FACTEURS Avril 2007 L IMPORTANCE DES FACTEURS HUMAINS DANS LES AUDITS DE SÉCURITÉ : LE CAS DE L AÉROPORT MONTRÉAL- TRUDEAU Julie Cormier, ING., M.SC.A., M.A. Aéroports de Montréal Chantal Dagenais, ING., M.ING.

Plus en détail

Questions de l Office de consultation publique de Montréal

Questions de l Office de consultation publique de Montréal Questions de l Office de consultation publique de Montréal Circulation et stationnement 1- Les études de CIMA sur l impact du CHUM sur la circulation et les besoins de stationnements sont fondées sur la

Plus en détail

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON

Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée. Ville de BESANCON Généralisation du double sens cyclable en zones de circulation apaisée Frédéric ric Colin Ville de BESANCON Besançon : -Ville de 122 000 habitants dans une agglomération de 176 000 habitants - 23 000 étudiants

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

INTRODUCTION Octobre 2015 1

INTRODUCTION Octobre 2015 1 INTRODUCTION 1 PRINCIPALES ÉTAPES Second semestre 2019 : fin théorique de l expérimentation, déploiement et redéploiement Fin 2017 : bilan intermédiaire i Second semestre 2016 : lancement de l expérimentation

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire.

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire. 1. INTRODUCTION Cette fiche ne donne qu'un aperçu de la mise en place d'une bonne signalisation temporaire de chantiers. Cela ne peut en aucun cas remplacer une véritable formation qui est indispensable

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz

La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz XV FORUM Systèmes & Logiciels pour les NTIC dans le transport Telecom ParisTech, le 25 mars 2010 La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz Présenté par Jean-Paul

Plus en détail

SYSEO PLANNING. L agenda électronique

SYSEO PLANNING. L agenda électronique SYSEO PLANNING L agenda électronique Sommaire 1 Introduction... 3 2 Caractéristiques du produit... 4 3 Planning médecin... 5 4 La gestion des rendez-vous... 6 4.1 La prise de Rendez-Vous... 7 4.1.1 Par

Plus en détail

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que :

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que : Résultats de l enquête de satisfaction 2015 1 I. RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Délivrée par AFNOR (Agence Française de Normalisation), la certification Qualiville a été obtenue par la Mairie Centrale

Plus en détail

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1

STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII. VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 STATION GPE MAISON BLANCHE PARIS XIII VILLE DE PARIS Réunion publique d information 3 juin 2014 1 Jérôme Coumet Maire du 13 e Arrondissement de Paris Conseiller de Paris 2 Jean-Paul Huchon Président du

Plus en détail

La gestion dynamique du trafic

La gestion dynamique du trafic La gestion dynamique du trafic Stéphane Chanut CETE Lyon Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

Plus en détail