LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL"

Transcription

1 LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL L ORGANISATION MÉDICALE LES DIRECTEURS MÉDICAUX DES REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Préparé par: Préparé par: Dr Michèle Drouin Conseillère médicale aux dossiers stratégiques à la Direction des services professionnels, hospitaliers et des affaires médicales

2 PLAN Rappel des objectifs et enjeux. Plan d organisation. La nouvelle gouverne médicale : - les principes directeurs - les fonctions et responsabilités des trois paliers CMDP Chefs de département Directeurs médicaux Les spécificités des différents regroupements-clientèles : - Direction PPALV - Direction Santé mentale adulte - Direction Famille enfance jeunesse - Direction Santé physique, médecine - Direction Santé physique, chirurgie - Direction Services généraux et fonction coordination/liaison

3 PLAN Critères et processus de sélection : -exigences - conditions particulières et cumul de postes - processus de sélection - rémunération proposée

4 CHANGEMENT DU MODÈLE D ORGANISATION: RAPPEL DES OBJECTIFS ET ENJEUX L approche par programme et la création des regroupements-clientèles Transformation majeure qui interpelle notre façon de concevoir, d organiser et de dispenser les soins et services à notre clientèle. De façon plus spécifique: Pour l usager Vise une organisation maintenant structurée en fonction de l usager lusager et de ses besoins; Vise une amélioration de la qualité et de la coordination des services offerts dans un esprit de continuum de soins; Vise une plus grande accessibilité aux services. Pour les médecins Implique le développement d un nouveau leadership médical; Implique la redéfinition de leur rôle et de leur implication dans l organisation des soins et services avec la création de nouveaux postes de directeurs médicaux. Pour Implique une décentralisation et un changement dans les l organisation i rôles, à tous les niveaux de l organisation; Favorise l interdisciplinarité. 1

5 RAPPEL: PLAN D ORGANISATION Le plan d organisation du CSSS Laval comporte 3 directions professionnelles : DSPH DSI DSM et 6 regroupements-clientèles ou directions : Famille-Enfance-Jeunesse Personnes en perte d autonomie liées au vieillissement Santé mentale adulte Services généraux et fonction coordination/liaison Santé physique, médecine Santé physique, chirurgie La gestion de chacun des regroupements-clientèles est assumée conjointement par le directeur clinique et le directeur médical. Quant à la coordination de la gouverne clinique de l ensemble des regroupements-clientèles, elle est faite conjointement par le DSPH et le DGA-clinique. 2

6 Conseil d administration Comités du C.A. Commissaire aux plaintes Comité des usagers/ résidents Université de Montréal Conseils professionnels - Vérification - Éthique et déontologie - Vigilance - Révision des plaintes - Scientifique et éthique de la recherche Direction générale -CMDP -CII -CM Direction des services prof., hosp. et des aff. médicales Direction générale adjointe - Clinique - Adjoint à la direction Direction générale adjointe - Corporative - Direction des ressources humaines Direction des soins infirmiers Direction des services multidisciplinaires Regroupements-clientèles Direction des serv. Direction générale prof., hosp. et tdes adjoint aff. méd. - Clinique - Direction des ressources financières Direction promotionprévention Famille / Enfance / Jeunesse Santé physique, médecine Direction des ressources techniques PALV Santé physique, chirurgie Direction de l enseignement et de la recherche Services généraux, coordination, liaison Santé mentale Direction des ress. inform. et du génie biomédical

7 LA NOUVELLE GOUVERNE CLINIQUE : L organisation médicale Principes directeurs 3 entités distinctes Réaffirmer la nécessité de l implication des médecins à tous les paliers de l organisation; S assurer que les fonctions légales et les responsabilités liées à la qualité de la pratique médicale et professionnelle soient bien assumées; Maintenir les chefs de département, au sens de la loi; Établir pour les regroupements-clientèles un fonctionnement de type «direction conjointe» (directeur clinique et directeur médical); Viser un équilibre dans le partage des tâches entre les différents paliers de l organisation médicale; tenter d éviter les duplications et les situations conflictuelles au niveau des responsabilités à assumer; Établir des mécanismes de coordination entre les différents niveaux. C.M.D.P. Chefs de département Directeurs médicaux 3

8 Fonctions et responsabilités: CMDP Prévu à la Loi S-4.2 articles 214 et 215 Contrôler et apprécier la qualité, y compris la pertinence des actes médicaux, dentaires et pharmaceutiques posés dans le centre; Évaluer et maintenir la compétence des médecins, dentistes t et pharmaciens qui exercent dans le centre; Faire des recommandations sur les qualifications et la compétence d un médecin qui adresse une demande de nomination, ainsi que sur les privilèges et le statut à lui accorder; Faire des recommandations sur les qualifications et la compétence d un pharmacien qui adresse une demande de nomination; Donner son avis sur les mesures disciplinaires que le conseil d administration devrait imposer à un médecin, un dentiste ou un pharmacien; 4

9 Fonctions o et responsabilités: sab CMDP suite Faire des recommandations sur les règles de soins médicaux et dentaires et les règles d utilisation des médicaments m applicables dans le centre et élaborées é par chaque chef de département clinique; Faire des recommandations sur les obligations qui peuvent être rattachées à la jouissance des privilèges accordés à un médecins ou à un dentiste par le conseil d administration eu égard aux exigences propres du centre notamment celles ayant pour objet : -la garde - l enseignement et la recherche - la participation aux différents comités - les ententes inter-établissements Élaborer les modalités d un système de garde assurant en permanence la disponibilité de médecins, dentiste et le cas échéant, de pharmaciens et biochimistes cliniques; 5

10 Fonctions et responsabilités Chefs de département Prévu à la Loi S-4.2 articles 189 et 190 Sous l autorité du DSPH Nommés par le CA, suite à un processus de sélection conforme aux règlements du CMDP. Coordonner, sous réserve des responsabilités exécutées é par le CMDP, les activités i professionnelles des médecins de leur département; Gérer les ressources médicales de leur département selon le plan d organisation de l établissement; Élaborer des règles d utilisation des ressources médicales, dentaires et pharmaceutiques ainsi que les ressources matérielles utilisées par ces professionnels; Faire la liste de garde conformément aux règlements du CMDP et veiller à son application; S assurer de la distribution appropriée p des soins médicaux de leur département; Donner son avis sur les privilèges, les obligations et le statut à accorder à un 6 médecin, un dentiste ou un pharmacien;

11 Fonctions et responsabilités Chefs de département suite Voir à l évaluation médicale, dentaire et pharmaceutique de leur département et collaborer avec le comité d évaluation médiale, dentaire et pharmaceutique et le CMDP; Établir et proposer un plan d effectifs médiaux pour leur département; Participer à la table des chefs de département et favoriser un consensus avec les autres chefs et les directions; Participer à la priorisation d achat des équipements médicaux spécialisés et de haute technologie pour leur département; Supporter et participer à l enseignement médical et à la formation assurée par l organisation; Dans le cas d un chef de département de radiologie, de biologie médicale, et de pharmacie, le mandat et les responsabilités sont élargies à la gestion de l ensemble des ressources de leur département, 7

12 Fonctions et responsabilités: Directeurs médicaux Sous l autorité du DSPH Nommés par le CA, suite à un processus de sélection convenu avec la Table des chefs, le CMDP et le CGDG. Responsabilités conjointes En tant que cogestionnaires, le directeur médical et le directeur clinique assument conjointement certaines responsabilités : Déterminer les orientations cliniques et scientifiques du regroupementclientèle en conformité avec la mission, la vision, les buts et les valeurs de l organisation. Être imputable et responsable en regard de l offre de services aux usagers, et de l efficience de cette offre de services. Élaborer la programmation des activités, l organisation des services et les objectifs annuels, en tenant compte des priorités de l établissement. Gérer les ressources humaines matérielles techniques informationnelles Gérer les ressources humaines, matérielles, techniques, informationnelles et financières du regroupement-clientèle, en collaboration avec les directions de soutien. 8

13 Fonctions o et responsabilités: sab Directeurs médicaux Planifier et coordonner les processus de soins interdisciplinaires et développer les liens nécessaires avec les partenaires internes ainsi qu avec les organismes externes des Réseaux de services intégrés, dans un souci de continuité des soins. S assurer de l évaluation de la satisfaction de la clientèle, de la gestion des plaintes et des risques dans leur regroupement. Procéder à la mise en place de mécanismes d évaluation de la pertinence et du niveau de performance des services offerts aux usagers, dans un souci constant d efficience. Participer aux travaux en matière de planification, d organisation et d évaluation des soins et services au sein de la région. Responsabilités spécifiques Coordonner les activités cliniques des médecins à l intérieur du regroupement-clientèle, incluant, où cela s applique, celles des chefs médicaux de programme. Planifier les ressources médicales et pharmaceutiques nécessaires aux activités cliniques du regroupement-clientèle et en faire la demande auprès des chefs de département concernés. Élaborer et s assurer de la mise en application des règles d accès aux différents services, en tenant compte de la disponibilité des ressources. Développer des protocoles de soins en accord avec les standards d de pratique et s assurer de leur mise à jour et de leur application. 9

14 Fonctions et responsabilités: Assurer le suivi approprié auprès du CMDP lors du développement de règles de soins médicaux et de protocoles. Supporter les activités de formation et d enseignement liées à la direction (incluant la recherche s il y a lieu). Participer à l élaboration des documents destinés à l enseignement de la clientèle, ainsi qu aux plans de soins destinés aux suivis systématiques des différentes clientèles. 10

15 EN RÉSUMÉ : C.M.D.P. Activités d évaluation et d amélioration de la qualité de l acte, y compris de la Volet Qualité pertinence. et Maintien des Recommandations quant aux règles de compétences soins, aux RUM, etc. CHEFS DE DÉPARTEMENT Planification et gestion des ressources médicales Implication dans les décisions organisationnelles, tels les équipements et leur priorisation, les budgets, les grandes orientations. Volet de l organisation médicale DIRECTEURS MÉDICAUX Élaboration des orientations cliniques, scientifiques et de la programmation d un regroupement-clientèle Participation aux choix budgétaires, d équipements, de ressources et aux orientations de leur regroupement. Volet Regroupements -clientèles 11

16 PROFIL D UN DIRECTEUR MÉDICAL Par son expertise, et son implication, le directeur médical d un regroupement clientèle : Contribue à la réalisation de la mission et des objectifs généraux du CSSS de Laval. Contribue au développement et au rayonnement de l établissement, en assurant l optimisation des soins et services dispensés par sa direction clinique. Contribue à développer un climat favorisant l interdisciplinarité. 12

17 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES. Direction PPALV Rôle de la direction : Offrir une gamme de services à la population lavalloise en perte d autonomie liée au vieillissement. Voir au respect des orientations ministérielles qui valorisent la mise en place d activités de soins et de services, afin d assurer un continuum visant la santé et le bien-être de la population vieillissante. À partir des activités de promotion jusqu aux soins de fin de vie, les grandes orientations sont de maintenir le plus longtemps possible les usagers dans leur milieu de vie naturel, d assurer les soins requis lors d une hospitalisation inévitable et d assurer des milieux d hébergement de qualité et sécuritaires. La direction a de plus la responsabilité de la gestion des admissions i dans tous les centre d hébergement public, privés conventionnés et privés autofinancés, ainsi que du développement des ressources intermédiaires et de type familial. Clientèle : Personnes en perte d autonomie liée au vieillissement. 13

18 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Direction PPALV Points de service : Les services à la population vieillissante s offrent dans 4 soutiens à domicile, dans le programme régional ambulatoire de gériatrie, à l unité de courte durée gériatrique et à l unité transitoire d hébergement à l hôpital, dans les centre de jour, dans cinq centres d hébergement ainsi que dans des ressources intermédiaires et de type familial. Enjeux spécifiques pour le directeur médical : Intérêt à travailler pour l ensemble du continuum de services offerts à la clientèle. Ouverture à développer une approche gériatrique dans tout le continuum. Intérêt à relever le défi de mettre en place des approches novatrices afin de desservir une population vieillissante en forte croissance. 14

19 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES. Direction Santé mentale adulte Rôle de la direction et clientèle : Le rôle et la mission du regroupement Santé Mentale est de dépister, d évaluer, traiter, réadapter et réintégrer les adultes lavallois qui présentent un problème de santé mentale ou un trouble de santé mentale, peu importe leur âge. La direction vise aussi à promouvoir la santé mentale de la population et à prévenir l apparition et l aggravation des problèmes de santé mentale ou des troubles mentaux. Points de service : Les points et les types de services sont multiples : plus de 17 équipes interdisciplinaires réparties actuellement t dans une dizaine i de points de service différents, tant t dans la communauté qu en centre de jour, en clinique externe, à l hospitalisation en courte et en longue durée psychiatrique 15

20 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Direction Santé mentale adulte Enjeux spécifiques pour le directeur médical : En lien étroit avec le directeur clinique, revoir l offre régionale de santé mentale en fonction du plan d action national/régional, entre autres, via l implantation d un cadre de soins médico-professionnels partagés, la transformation du réseau d hébergement en santé mentale et l avancement du principe i de rétablissement t de la clientèle. Contribuer au développement d une culture de collaboration médico-administrative intégrée; s assurer de la hiérarchisation et de l harmonisation régionale des services médico-cliniques. Participer à la mise en place des services de 1ère ligne accessibles dans la communauté, tout en favorisant un passage fluide en provenance ou vers les services spécialisés 16

21 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES. Direction Famille-Enfance-Jeunesse Rôle de la direction et clientèle : S adresse aux enfants, aux jeunes et aux familles du territoire lavallois à partir d un continuum de la grossesse à l âge adulte. Vise à offrir des services de promotion, de prévention, de traitement et de réadaptation nécessaires au développement optimal des enfants et des jeunes ainsi qu à la santé et au bien-être des familles. Offre des soins médicaux généraux et spécialisés en obstétrique, en périnatalité, en planning familial et en pédiatrie. Points de service : Les services se déploient dans les différents milieux de vie des clients, soit à domicile, dans les écoles, les Centres à la Petite enfance, les milieux communautaires de même qu à l intérieur de nos installations sur une base ambulatoire ou hospitalière. 17

22 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Direction Famille-Enfance-Jeunesse Enjeux spécifiques pour le directeur médical : Intérêt à travailler pour l ensemble du continuum tant obstétrical, pédiatrique, santé scolaire et santé mentale jeunesse. Travail multidisciplinaire 1ère et 2e ligne, et défi d arrimage avec les médecins (omnipraticiens et pédiatres) en cabinet privé. Importance du réseau externe au CSSS à considérer soit : scolaire, Centres Petite enfance, établissement régionaux (Centre Jeunesse, etc.) 18

23 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES. Direction Santé physique, médecine Rôle de la direction et clientèle : Responsable de la conception et de l actualisation des programmes offerts aux clientèles présentant des troubles de santé ponctuels et chroniques. L organisation et la prestation des services en santé physique/médecine s inscrit sinscrit dans un continuum de soins de nature préventive, curative, de réadaptation et palliative. Points de service : Hôpital Cité de la Santé, Centre Ambulatoire, Centre de diabète, le domicile. Enjeux spécifiques pour le directeur médical : Importance de travailler en étroite collaboration avec les chefs de département, notamment ceux de médecine spécialisée, de médecine générale, d urgence et de chirurgie. Intérêt particulier à travailler à l implantation de suivis systématiques et la recherche des «meilleures pratiques». 19

24 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Direction Santé physique, chirurgie Rôle de la direction et clientèle : Responsable du développement et de l actualisation des services offerts aux usagers ayant des besoins chirurgicaux urgents, semi-urgents, électifs ou de suivi. La planification et l organisation de l ensemble des services se fait dans un continuum de soins, comprenant les volets préventifs, curatifs, de réadaptation et de palliation, incluant la prestation des soins péri et post-opératoires. Points de service : Hôpital Cité de la Santé. Enjeux spécifiques pour le directeur médical : Importance de travailler en étroite collaboration avec les chefs de département, notamment ceux de chirurgie, de gynécologie, d anesthésiologie, de médecine spécialisée, et d urgence. 20

25 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES. Services généraux et fonction coordination/liaison Rôle de la direction et clientèle : Organiser en 1ère ligne les services s adressant à la clientèle qui n est pas prise en charge dans un programme spécifique, ayant des besoins généraux d accueil, d information, et de suivis médicaux, infirmiers et sociaux. Par sa fonction de coordination/liaison, travailler à l arrimage entre la 1ère et la 2e ligne, notamment via ses travaux sur la gestion et la coordination des ressources associées aux projets-réseaux, aux GMF, à l accès aux plateaux techniques Offrir des services adaptés s adressant à des clientèles plus spécifiques, comme les personnes adultes présentant une déficience physique ou intellectuelle. Ces services s inscrivent dans une approche intégrée et multidisciplinaire pour aider la personne à développer ou maintenir i ses capacités, conserver une qualité de vie, une certaine autonomie et maintenir son intégration dans la communauté. Coordonner les activités de l équipe de santé au travail ainsi que certains programmes en promotion prévention (par exemple : vaccination massive anti-influenza, etc ) Animation et coordination de 4 RSI (Réseaux de services intégrés) - DI-TED - DP adulte - Dépendances adultes - Agressions sexuelles et violence conjugale. 21

26 LES SPÉCIFICITÉS DES DIFFÉRENTS REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Services généraux et fonction coordination/liaison Points de service : Les services sont dispensés en personne ou au téléphone, dans l ensemble des installations du CSSS, à domicile ou dans d autres lieux de la communauté. Les services généraux offerts par les médecins se font dans les 4 CLSC du territoire. Enjeux spécifiques pour le directeur médical : Intérêt à participer aux travaux en lien avec le Projet clinique. Établissement de liens étroits avec les autres directions Regroupements-clientèles, les équipes médicales des différentes installations du CSSS, le DRMG ainsi que les partenaires de la communauté 22

27 a) Exigences: CRITÈRES ET PROCESSUS DE SÉLECTION * Être membre du CMDP du CSSS de Laval. Démontrer une connaissance et un intérêt pour l ensemble des activités cliniques et administratives du regroupement-clientèle visé. Faire preuve de leadership, d engagement et d adhésion aux valeurs de l organisation. Valoriser le travail d équipe. déquipe. Démontrer un intérêt et de la disponibilité à participer aux mécanismes de gestion et de coordination, non seulement à l intérieur du CSSS mais aussi au sein du RLS. b) Conditions particulières et cumul de postes: La disponibilité du directeur médical sera d au moins l équivalent d une(1) journée/semaine (heures ouvrables) Les fonctions de chef de département t et de directeur médical de regroupement-clientèle tèl peuvent être cumulées.(ainsi que celles de chef de programme/directeur médical, ou chef de programme/chef de département). Lorsqu il y a vacance (congé prolongé, départ) le DSPH, après consultation, procèdera à une assignation temporaire. * Le processus et les critères de sélection devront être validés par l exécutif du CMDP, la Table des chefs de département, et le CGDG. 23

28 CRITÈRES ET PROCESSUS DE SÉLECTION * b) Conditions particulières et cumul de postes: Si après un processus de sélection complet, le poste demeurait non comblé, le CSSS de Laval pourra procéder à un affichage externe. Le mandat est d une durée de quatre (4) ans. Afin que le directeur médical puisse réaliser le mandat qui lui est confié et s acquitter de ses responsabilités, il doit avoir à sa disposition les ressources humaines et financières adéquates; en ce sens, le directeur médical doit bénéficier du soutien de la direction, en particulier en ce qui à trait au support secrétarial nécessaire. Suite à la nomination du directeur médical, il est convenu qu il y aura ré évaluation de la tâche de celui-ci et de la disponibilité requise (ainsi que de la rémunération le cas échéant) et ce, pour chacun des regroupements-clientèles. Cette ré évaluation se fera entre18et24moisaprèsl entrée et lentrée en fonction du directeur médical, par un comité restreint formé de : DSPH, DGA, directeur clinique du Regroupement-clientèle, et directeur médical du Regroupement-clientèle. * Le processus et les critères de sélection devront être validés par l exécutif du CMDP, la Table des chefs de département, et le CGDG. 24

29 c) Processus de sélection : CRITÈRES ET PROCESSUS DE SÉLECTION * Le directeur médical d un dun regroupement-clientèle est nommé par le Conseil d administration de l établissement, sous recommandation du Comité de sélection présidé par le DSPH, après approbation par l exécutif du CMDP. Le Comité de sélection est composé de : - DSPH - DGA clinique - Directeur clinique du regroupement-clientèle.** - Président du CMDP -Un membre du CMDP, nommé par l exécutif. Le Comité de sélection recevra pour consultation les chefs de département et leur demandera leur avis sur les différentes candidatures reçues. Les «affichages» de ces postes seront diffusés auprès de tous les médecins du CSSS de Laval. ** Le directeur médical sera membre du Comité de sélection du directeur clinique de son Regroupementclientèle. * Le processus et les critères de sélection devront être validés par l exécutif du CMDP, la Table des chefs de département, et le CGDG. 25

30 d) Rémunération proposée : CRITÈRES ET PROCESSUS DE SÉLECTION * Poste de directeur médical : 50, $/année (44 semaines). Poste de chef de département : 30, $/année. Si cumul directeur médical/chef de département t : 65, $/année. Si cumul directeur médical/chef de programme : 60, $/année. Si cumul chef de programme/chef de département : 40, $/année. Compte tenu de la réorganisation de la gouverne médicale, en lien avec la création des Directions par regroupement-clientèle, la rémunération pour chacun des quatre (4) chefs de programme (postes déjà existants), à savoir : -programme respiratoire - programme cardio-vasculaire et neurologie - programme médecine métabolique - programme lutte contre le cancer sera de 20, 000$/année. * Le processus et les critères de sélection devront être validés par l exécutif du CMDP, la Table des chefs de département, et le CGDG. 26

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET Direction générale Avril 2010 Préparé par : Daniel Paré Directeur général Adopté par le conseil d administration du CSSSML le 15 avril 2010 i Sommaire PLAN

Plus en détail

Plan d organisation et orientations stratégiques 2008-2011

Plan d organisation et orientations stratégiques 2008-2011 Plan d organisation et orientations stratégiques 2008-2011 1. Introduction...5 2. Les orientations stratégiques du CSSS de Laval...6 2.1 La mission...6 2.2 La vision...7 2.3 Les valeurs....8 2.3.1 Le

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Projet clinique express

Projet clinique express d; CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE MONTMAGNY- L ISLET 4 juillet Vol 1, Numéro 1 Dans ce numéro : Un nouvel outil d information Le projet clinique 2 Les membres du comité 2 Perte d autonomie liée

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires. Guide des services À conserver pour votre prochaine visite Un centre d excellence : un leader en matière de qualité et de continuité des soins et des services pour notre population et nos partenaires.

Plus en détail

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX D AHUNTSIC ET MONTRÉAL-NORD ET CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ JANVIER

Plus en détail

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 Composition Art. 213 LSSSS Un conseil des médecins, dentistes et pharmaciens est institué pour chaque établissement

Plus en détail

Les défis des clients hauts consommateurs de services

Les défis des clients hauts consommateurs de services Les défis des clients hauts consommateurs de services ALAIN PARADIS CHEF DE PROGRAMME DÉFI SANTÉ Anne-Marie Lauzon Infirmière clinicienne/ gestionnaire de cas Défi santé CSSS DES SOMMETS NOVEMBRE 2011

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins

POLITIQUE. TITRE : Politique relative à l application des niveaux de soins POLITIQUE Code : DSP-029 Instance responsable : Direction des services professionnels Approuvée par : Dr Michel Piraux Approuvée (ou adoptée) au comité de direction le : 5 juin 2013 Adoptée par le conseil

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES et PLAN D ORGANISATION 2013-2016 Ensemble pour faire la différence! Des milliers de talents voués à chaque vie! Table des matières Liste des acronymes... 3 Préambule... 5 Message

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires

Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires Le CII, son rôle, ses responsabilités et ses partenaires François-Régis Fréchette Mélanie Rocher Mai 2014 Plan de présentation Objectifs de la présentation Définir le rôle, mandat et les responsabilités

Plus en détail

STRUCTURE DES COMITÉS

STRUCTURE DES COMITÉS STRUCTURE DES COMITÉS Afin d assurer une opérationalisation efficiente du programme de soins et services pour les personnes traumatisées, le CHRR s est doté d une structure de comités chargés de la coordination

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. Direction générale

CONSEIL D ADMINISTRATION. Direction générale commissaire locale aux plaintes et à la qualité des services comité de vigilance et de la qualité comité des usagers comité de révision comité de direction CONSEIL D ADMINISTRATION Direction générale cmdp

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action Le pharmacien au cœur de la 1 re montréalaise en action Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies Assemblée générale annuelle du

Plus en détail

Projet clinique et organisationnel. Phase I

Projet clinique et organisationnel. Phase I Projet clinique et organisationnel Phase I La phase I du projet clinique et organisationnel est une production du Centre de santé et de services sociaux de Dorval-Lachine-LaSalle. Le document est disponible

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Michel Roy Montréal Janvier 2006 Introduction Le soutien communautaire au logement social

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. 10 juin 2010 Objectifs d apprentissage Sensibiliser les participants à l importance d une approche systémique du BCM

Plus en détail

Acronymes du CSSS de Saint-Jérôme

Acronymes du CSSS de Saint-Jérôme Acronymes du CSSS de Saint-Jérôme ACSSSS AGESSS AQESSS AMPRO ASSS ASSSL AVD AVQ CA CAAP CALACS CARRA CAT CAU CCASS CD CECII CECIIA CECM CEPI CGR CH CHAU CHSLD CHSGS CHU CII CIIA CDJ CJ Association des

Plus en détail

Direction de l'hébergement. Tous les services en CLSC

Direction de l'hébergement. Tous les services en CLSC Direction de l'hébergement ADMISSIONS ET TAUX D'OCCUPATION Centre d'hébergement Quatre-Saisons 34 28 90,20% 99,47% Centre d'hébergement Quatre-Temps 168 190 99,40% 98,45% Centre d'hébergement Saint-Michel

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL de la 138 e séance ordinaire du conseil d administration du CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU HAUT-SAINT-MAURICE, tenue le 30 novembre 2011, à 18 h, à la salle Parent. Présences :

Plus en détail

Objet : Politique de développement des ressources humaines

Objet : Politique de développement des ressources humaines Page 1 de 6 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique reflète les valeurs que le conseil d administration et la direction générale du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins soutiennent

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Trousse d information Novembre 2004 Le CSSS : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2015 Remerciements Au terme de la démarche d élaboration de notre planification stratégique 2013-2015, nous tenons à remercier l ensemble des personnes et des instances qui

Plus en détail

en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec

en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec en bref Le système de santé et de services sociaux au Québec Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE Description sommaire Article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers «L exercice infirmier consiste à évaluer l état de santé d une personne,

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

à la section Publications du site Internet du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel www.csss-stleonardstmichel.qc.ca

à la section Publications du site Internet du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel www.csss-stleonardstmichel.qc.ca RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2010-2011 Le rapport annuel de gestion 2010-2011 est une production du Centre de santé et de services sociaux de Saint-Léonard et Saint-Michel. Centre administratif 3130, rue

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES 2013-2014 RÉDIGÉ PAR : Patricia McDougall, Présidente du comité de gestion des risques Avec la collaboration de : Karine Girard, adjointe à la qualité et à

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008 TABLEAU DE BORD pour le conseil d administration INTRODUCTION L augmentation de la population âgée vulnérable, l augmentation incontournable des

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Présentation de la Régie de l assurance maladie du Québec

Présentation de la Régie de l assurance maladie du Québec Présentation de la Régie de l assurance maladie du Québec Un partenaire dynamique dans la gestion et l évolution du système de santé québécois. Document produit par la Régie de l assurance maladie du Québec

Plus en détail

Rapport de recherche Présenter au Comité des usagers du CSSS Lucille-Teasdale

Rapport de recherche Présenter au Comité des usagers du CSSS Lucille-Teasdale Le comité des usagers des gens à votre écoute Rapport de recherche Présenter au Comité des usagers du CSSS Lucille-Teasdale Étude exploratoire visant l identification de pistes de réflexion stratégique

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr INITIATIVES DE RÉSEAUTAGE Initiatives de réseautage locales Réseau local des services médicaux Services ambulatoires de réadaptation pour la clientèle âgée Développement durable Mesures d urgence Programme

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007 CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007 Marc-André Lemire, M.D. Président Juin 2007 J'ai le plaisir de vous soumettre le rapport annuel 2006-2007 du Conseil des médecins,

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

RÈGLEMENT 32. Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. concernant

RÈGLEMENT 32. Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. concernant RÈGLEMENT 32 Règlement du conseil d administration du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec concernant La procédure d examen des plaintes des usagers Règlement adopté par le conseil d administration,

Plus en détail

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard

Genest, M. Yves Lefebvre, D r Bernard PROCÈS-VERBAL de la dix-septième séance ordinaire du conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins tenue le mardi 11 décembre 2012, à 19 h 30 au 707 Rue Principale,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS...

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS... Mémoire présenté par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) à la Commission de la santé et des services sociaux dans le cadre des consultations particulières sur

Plus en détail

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE D O C U M E N T D E C O N S U L T A T I O N roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

SOIGNER la vie RAPPORT ANNUEL DE GESTION

SOIGNER la vie RAPPORT ANNUEL DE GESTION SOIGNER la vie RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 sommaire 1 Message du président et de la directrice générale 10 Déclaration de fiabilité des données 10 Rapport de la direction sur les états financiers

Plus en détail

ANNEXE 1 À LA CIRCULAIRE 2009-005 (01.01.40.10)

ANNEXE 1 À LA CIRCULAIRE 2009-005 (01.01.40.10) ANNEXE 1 À LA CIRCULAIRE 2009-005 (01.01.40.10) PARTICULARITÉS S APPLIQUANT AU DÉPLACEMENT INTRARÉGIONAL ET INTERRÉGIONAL DES USAGERS ENTRE ÉTABLISSEMENTS 1. Déplacement des usagers entre des établissements

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 Planification stratégique 2012-2015 A Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides Rédaction : Données, graphiques et analyses statistiques : Révision : Nadia Poulin, conseillère cadre, Direction

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013-2014

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013-2014 RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013-2014 sommaire 1 Message du président et de la directrice générale 3 Déclaration de fiabilité des données 3 Rapport de la direction sur les états financiers 4 Faits saillants

Plus en détail

Mot de la direction générale 1. Le CSSS de Laval 2. Structure de l organisation 3. Votre environnement physique 4. Vos services personnalisés

Mot de la direction générale 1. Le CSSS de Laval 2. Structure de l organisation 3. Votre environnement physique 4. Vos services personnalisés Table des matières Mot de la direction générale... 1 1. Le CSSS de Laval... 2 1.1 Création du CSSS de Laval... 2 1.2 Le CSSS en chiffres... 2 1.3 Mission... 2 1.4 Vision... 4 1.5 Valeurs... 4 1.6 Destination

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ANALYSE D IMPACT DES ARTICLES 24 ET 25 DU RÈGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CADRES SUR LE SYSTÈME DE RÉMUNÉRATION DES CADRES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L AQESSS FÉVRIER 2008

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015. Installation Centre de santé et de services sociaux Saint-Léonard Saint-Michel

Rapport annuel 2014-2015. Installation Centre de santé et de services sociaux Saint-Léonard Saint-Michel Rapport annuel 2014-2015 Installation Centre de santé et de services sociaux Saint-Léonard Saint-Michel Table des matières Déclaration de fiabilité des données... 3 Rapport de la direction... 3 Présentationde

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Michel J. Tremblay Vice-doyen, recherche et études supérieures Faculté de médecine ESPÉRANCE DE VIE AU QUÉBEC

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements présenté par Suzie Leblanc Lucie Bonin André Tourigny RRSSS de

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d

PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d 2013 PLAN D ORGANISATION ADMINISTRATIF DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE KAMOURASKA Version révisée de la version adoptée par le conseil d administration en février 1998, actualisée le 31 mai

Plus en détail

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Mise à jour : juillet 2009 Version 3.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Services aux enfants présentant des retards de développement

Services aux enfants présentant des retards de développement Services aux enfants présentant des retards de développement 29 octobre 2015 Geneviève D Amours Chantal Monette CISSS de l Outaouais Objectif du projet Adopter une trajectoire de service accessible, continue

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 Aussi disponible sur notre site internet : www.csssetchemins.qc.ca Adopté par le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins le

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Santé. règlement Intérieur des ôpitaux

Royaume du Maroc Ministère de la Santé. règlement Intérieur des ôpitaux Royaume du Maroc Ministère de la Santé règlement Intérieur des ôpitaux Ce Document reprend l intégralité des dispositions de l arrêté du Ministère de la Santé N 456-11 du 2 Rajeb 1431 (6 juillet 2010)

Plus en détail

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Sciences Po (Paris, 27, rue St-Guillaume) 6 mai 2010 1961-2010 50 ans d évolution du système de santé du Québec vus par le prisme de ses réformes Jean

Plus en détail