Flux du médicament à l hôpital

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Flux du médicament à l hôpital"

Transcription

1 Cours de pharmacie hospitalière, 3ème année Flux du médicament à l hôpital l Prof. Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Pharmacie des HUG Genève OBJECTIFS Savoir expliquer le processus d achat de médicaments à l hôpital Connaître les avantages et inconvénients des différents modèles de distribution des médicaments entre la pharmacie et les services de soins Pouvoir citer quelques exemples d intervention visant à améliorer la gestion des stocks dans les unités de soins Avoir compris les flux d information entre la prescription et l administration Avoir compris l importance de l informatisation dans le flux du médicament et les pistes de développement actuelles et futures Avoir compris les principes de la traçabilité et leurs implications actuelles et futures 1

2 DU FABRICANT AU PATIENT Stock industrie Flux physique Flux information Prescription Cytos APT PM Stock Pharmacie Stock US Dispensation Production Stock Production DPI Analyse produit fini Production Analyse matières premières Administration patient ACHAT PAR LA PHARMACIE Directement auprès de l industrie pharmaceutique Selon des conditions négociées Egalement à l étranger pour des produits non disponibles en Suisse Chez des grossistes répartiteurs pour des cas ponctuels ou en cas d urgence 2

3 MASSE CRITIQUE Mettre en commun ses ressources d achat Agrandir la taille du marché et donc la puissance du groupe Tendre à harmoniser les listes de médicaments entre plusieurs hôpitaux Ex. HUG-CHUV-HNe MARCHE NEGOCIE Mise en concurrence de plusieurs médicaments (souvent jugés équivalents sur le plan thérapeutique - analyse de minimisation des coûts) Négociation du prix Etablissement d un contrat d une durée Etablissement dun contrat d une durée déterminée 3

4 SOURCES D ECONOMIES Volume du marché Utiliser rationnellement, diminuer la consommation (difficile, long, changements d'habitude) Prix négocier les prix prioriser les marchés avec concurrence LOI DE PARETO 20% des articles représentent 80% des dépenses 5% des articles représentent 50% des dépenses 125% 100% % dé épenses 75% 50% 25% 0% 0% 25% 50% 75% 100% Nombre d'articles cumulés 4

5 GESTION DES STOCKS Pharmacie Gestion informatisée Gestionnaire de stock Optimisation des paramètres de réapprovisionnement Unités de soins Gestion en général manuelle Réapprovisionnement souvent empirique et dépendant des infirmiers GESTION DES STOCKS Gestion à la Pharmacie L ( é h idi é ) Locaux (température, humidité ) Organisation du stock Prise / élimination du stock Fixation des seuils / qté à commander Gestion des ruptures Gestion des dates de péremption Gestion des dates de péremption Gestion des retraits de lots Inventaires Tableau de bord de gestion de stock 5

6 GESTION DES STOCKS Fixation des seuils / qtés à commander Intervalles fixes ou quantités fixes Quantité dépend de la consommation Seuil dépend du délai d approvisionnement Les stocks coûtent cher: ni trop, ni trop peu Gestion informatisée STOCK DE MEDICAMENT Alphabétique Chaotique Semi-chaotique 6

7 STOCK DE MEDICAMENT Semi-chaotique Avantages Volume global de stockage Lieu de stockage en fonction du volume de l article (ex. palettes) de sa consommation Longueur du chemin de cueillette Risque d erreurs entre dosages/formes galéniques Mise en stock des nouveaux articles Inconvénient Dépendance de l informatique / listes pour localiser un article DISTRIBUTION AUX UNITES Globale La pharmacie livre des emballages et l unité de soins prépare les médicaments par patients Nominale ou individualisée Nominale ou individualisée La préparation des médicaments par patients est effectuée à la pharmacie 7

8 DISTRIBUTION GLOBALE Prescription Commande d emballages Administration au patient Armoire à pharmacie d unité de soins Distribution des emballages Préparation des doses Livraison des emballages DISTRIBUTION INDIVIDUALISEE Prescription Administration Analyse pharmaceutique au patient ( ) Livraison des doses Préparation des doses 8

9 GLOBAL OU INDIVIDUALISÉ? + Global Simple Souple par rapport aux changements de prescription Sécurité du processus = actions complémentaires dans les unités de soins Individualisé Intéressant si étape de validation Dispensation au calme Rapidité de réaction Changements de prescription / retours Risque d usine à gaz Sécurité accrue = automatisation! MODE DE PREPARATION Manuel Les traitements t sont préparés é manuellement à partir d un document de prescription Automatisé Les traitements sont préparés par un automate à partir d une prescription informatisée 9

10 GLOBAL MANUEL A LA PHARMACIE INDIVIDUALISE MANUEL A LA PHARMACIE 10

11 GLOBAL INFORMATISE A LA PHARMACIE Scanning des sorties ID produit quantité ié validation i GLOBAL AUTOMATISE A LA PHARMACIE Rowa (ARX/Carefusion) (Genève) Mach 4 (Berne) 11

12 GLOBAL AUTOMATISE A LA PHARMACIE Rowa ARX INDIVIDUALISE AUTOMATISEE A LA PHARMACIE Reconditionnement et stockage de doses unitaires en sachets individuels Sinteco (Annecy) Swisslog (Lyon) 12

13 INDIVIDUALISE AUTOMATISEE A LA PHARMACIE Stockage des médicaments en vrac et mise en sachet à la dispensation L ancêtre: Baxter ATC-212 Baxter FDS II PROUD (Vevey) INDIVIDUALISE AUTOMATISEE DANS L UNITE DE SOINS Pyxis (Carefusion) Omnicell (Euraf) Mach 4 13

14 INDIVIDUALISE AUTOMATISEE DANS L UNITE DE SOINS Remplissage de l armoire pris en charge par la pharmacie Edition d une liste de réapprovisionnement Remplissage sécurisé par scanning des emballages INDIVIDUALISE AUTOMATISEE DANS L UNITE DE SOINS Dispensation par le personnel soignant Login biométrique (empreinte digitale) Sélection du patient Sélection des médicaments à prélever Prélèvements des médicaments dans les tiroirs qui s ouvrent 14

15 DISTRIBUTION AUX UNITES Mixte Une préparation nominale est effectuée par la pharmacie, mais des stocks d appoint existent dans les unités de soins amélioration de la souplesse ou Individualisée que pour certains produits à haut risque amélioration de la sécurité DISTRIBUTION EN SUISSE Patient oriented distribution 100% 80% 83.3% 88.5% 87.5% 60% 40% 20% 16.7% 11.5% 12.5% 0% Yes No EAHP Survey,

16 DISTRIBUTION EN SUISSE Drug distribution and robotics 100% 100.0% 100.0% 92.0% 80% 60% 40% 20% 0% 0.0% 0.0% 0.0% 4.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 4.0% 3.4% 0.0% Manual picking Computer dispensing Computer picking Robotic picking Integrated computer machines systems systems systems EAHP Survey, 2010 DISTRIBUTION AUX USA 100% individualisée Manuel Automatisé Total Centralisé 29 % 8% 37% Décentralisé 0% 63% 63% Total 29% 71% 100% Am J Health-Syst Pharm 2012;69:

17 EVALUATION DES ERREURS Exemple de la distribution globale Erreurs signalées spontanément par les services (réclamations) Erreurs réelles identifiées par un contrôle des caisses à la sortie de la pharmacie EVALUATION DES ERREURS: DECLARATION SPONTANEE 296 erreurs déclarées sur lignes de demandes 1% 1%1%0% 0% 11% Articles livrés faux Articles non livré Articles livré non reçus = 0,12% 44% Articles commandés faux Date 42% Autres Panne info Articles defectueux Stranieri T, HUG,

18 EVALUATION DES ERREURS: CONTRÔLE DES CAISSES Taux d erreurs total = 1 % Gschwind L, HUG, 2006 EVALUATION DES ERREURS: CONTRÔLE DES CAISSES Taux d erreurs en fonction du jour Gschwind L, HUG,

19 DISTRIBUTION Mesures d amélioration Rendre attentif, sensibiliser Sélection manuelle avec double-contrôle en fin de ligne Sélection manuelle avec contrôle par un code barres Sélection automatique par un robot IMPACT DE LA ROBOTISATION SUR LE TAUX D ERREUR François O et al, HUG, 2013 Sélection 0% Convoyage 0.27% Finalisation manuelle 0% 19

20 IMPACT DE LA ROBOTISATION SUR L EFFICIENCE François O et al, HUG, 2013 GESTION DES STOCKS D UNITES DE SOINS Réapprovisionnement du stock basé sur la conception propre à chacun de la notion de réserve nécessaire Plusieurs emplacements pour les mêmes médicaments (traitements en cours et réserves) Espaces de stockage pas toujours suffisants Peu de temps infirmier pour la gestion (ex. tri des réserves, dates de péremption, ) 20

21 CONSEQUENCES DU SURSTOCK Risque d erreur augmenté pendant la préparation des traitements t Perte financière importante lié au stock «dormant» de médicaments inutilisés dans l unité Nombre de retours importants Produits échus (perte financière + risque d utilisation) REGLES DE GESTION 21

22 COMMUNICATION OUTILS DE GESTION DES STOCKS D UNITES DE SOINS Définir des seuils et des quantités basés sur l historique des commandes Système de déclenchement de commandes Mini-cartes Bac vide / bac plein Dotation permanente Gestion informatisée Indépendante de la prescription Connectée à la prescription informatisée 22

23 SUPPORT LOGISTIQUE Définition Mise à disposition des compétences de la pharmacie dans le domaine de la logistique, afin d améliorer la qualité du stockage et des méthodes de réapprovisionnement des unités de soins Objectif final: réduction des dépenses (stocks dormants, échus) réduction des erreurs amélioration de l efficience SUPPORT LOGISTIQUE Méthodes possibles Evaluation de la qualité Actions d amélioration Intervenir ponctuellement et former le personnel soignant Implanter du personnel de la pharmacie dans les unités de soins («professionnalisation») 23

24 EVALUATION DE LA QUALITE DES STOCKS M. Mattiuzzo, HUG, 2010 GESTION PAR LA PHARMACIE Manuelle Meilleure qualité de stockage (règles de gestion) Moins de commandes (normales et urgentes) Réduction de la valeur de stock Moins de médicaments détruits Réduction de la charge financière pour la gestion Satisfaction des soignants 24

25 GESTION PAR LA PHARMACIE Avec armoire automatisée Mêmes bénéfices que la gestion manuelle, avec en plus: Réduction du temps de gestion (réapprovisionnement automatique) Réduction du risque d erreurs de dispensation Amélioration de la traçabilité Mais investissement pour l achat de l armoire INFORMATISATION DU FLUX Traditionnellement Achat des médicaments par la pharmacie Gestion du stock de la pharmacie Commande des médicaments par les unités de soins 25

26 INFORMATISATION DU FLUX Nouveaux développements Commandes aux fournisseurs (EDI) Prescription médicale Planification infirmière Gestion des stocks des unités de soins et réapprovisionnement Gestion des médicaments à haut risque (ex. chimiothérapies) Vérification ultime du patient INFORMATISATION DU FLUX 26

27 TRACABILITE Le petit poucet TRACABILITE «Aptitude à retrouver l historique, l utilisation ou la localisation d une entité ou d une activité au moyen d identifications enregistrées» Norme ISO

28 EN AMONT ET EN AVAL Matières premières Traçabilité en amont (BPF) Production Produit fini Pharmacie centrale Traçabilité en aval (BPD) Unités de soins Patient EN AMONT ET EN AVAL Matières premières Trace Production Track Retracer Produit fini Pharmacie centrale Unités de soins Pister, suivre Patient 28

29 POURQUOI LA TRACABILITE? Assurer la sécurité des patients Garantir la qualité des produits (production, BPF) Retracer l historique en cas de retrait de lot Retrouver ou comprendre un problème ou une erreur Lutter contre la contrefaçon Assurer la police sanitaire Lutter contre les abus (stupéfiants) OBLIGATION DE TRACABILITE Jusqu au patient Stupéfiants Dispositifs médicaux implantables Dérivés labiles du sang Jusqu à l unité de soins Autres médicaments Augmentation des exigences dans le futur? Dérivés stables du sang? Produits d origine animale? Autres? 29

30 ELECTRONIQUE vs PAPIER Papier Mode traditionnel Simple à mettre en place Peu coûteux Lourd à gérer, surtout si beaucoup de mouvements Difficile de retracer Electronique Mode émergent Compliqué à mettre en place Investissement Facilite l administratif Vraie traçabilité! IDENTIFICATION DES ACTEURS Les professionnels Le patient Le médicament 30

31 UNE VRAIE TRACABILITE Exemple des cytostatiques Quand? Quoi? Qui? CONTREFACON 50 % des médicaments achetés illégalement sur internet sont contrefaits % médicaments contrefaits Source: Bobée JM, Sanofi-Aventis,

32 CONTREFACON Une industrie bien organisée Source: Bobée JM, Sanofi-Aventis, 2009 CONTREFACON Sauriez-vous reconnaître le vrai du faux? Source: Bobée JM, Sanofi-Aventis,

33 CONTREFACON Réponse de l industrie Source: Bobée JM, Sanofi-Aventis, 2009 CONTREFACON Et à l hôpital? Chaînes de distribution officielles bien protégées pour l instant Risques principaux à l heure actuelle Falsification de produits véritables (cas de l héparine en 2008) Achat de matières premières pour la production Provenance : de plus en plus Inde ou Chine Comment s assurer de la qualité? 33

34 RETRAIT DE LOT Héparine, 2008 Contamination Image de Ch. Audergon, B/Braun, 2009 CONCLUSION Le flux des médicaments est complexe et sa bonne organisation est indispensable pour: être efficient éviter les erreurs Les nouveaux développements tendent à : améliorer l interface soignants/pharmacie et la formation sur la gestion des stocks Automatiser/informatiser certaines opérations 34

Chaîne de production des médicaments

Chaîne de production des médicaments Chaîne de production des médicaments GPAO : Aspects légaux et pharmaceutiques 2 Principe de base Une préparation n est entreprise que si la pharmacie possède les moyens appropriés pour la réaliser et la

Plus en détail

La raison d être des systèmes d information

La raison d être des systèmes d information La raison d être des systèmes d information 23 ème Séminaire en sciences pharmaceutiques Pourrait-on vivre sans? 1 Enjeux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Suivi

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL Ces dispositions s appliquent spécifiquement aux établissements fabriquant ou distribuant des

Plus en détail

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Marion Alpy Jean-Marie Kinowski Journée OMEDIT 3 avril 2014 Contexte La prise en charge du traitement personnel du patient peut

Plus en détail

Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale. Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED

Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale. Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED République du Mali Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED Mars 2006 Elaboration d un guide concernant les grossistes sur

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes

Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux. Au Centre hospitalier de Valenciennes Sécurisation du circuit des médicaments et des dispositifs médicaux Au Centre hospitalier de Valenciennes 1 Le centre hospitalier de Valenciennes MCO Psychiatrie SSR Soins de longue durée Maison de retraite

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006. Dr Joël Keravec MSH/RPM Plus - Brésil et représentant le Globa

Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006. Dr Joël Keravec MSH/RPM Plus - Brésil et représentant le Globa éminaire pour les onsultants Francophones - estion des Approvisionments et des Stocks pour VIH, la TB et le Paludisme Assurance Qualité des Médicament s Dakar, Sénégal 5-9 Mars 2006 Dr Joël Keravec MSH/RPM

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Nathalie Philippe 04 70 07 67 66 06 22 69 23 89 n.philippe@cepisoft.net C EP I 1 b i s ru e G a s p a rd M o n g e - 3 7 2 7 0 M o n t l o u i s s u r L o i re -

Plus en détail

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages L ÉCOLE : UN ÉQUIPEMENT PUBLIC DE PROXIMITÉ La ville de Paris, comme toutes

Plus en détail

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION POURQUOI CHOISIR SAVOYE... + de 30 ans de savoir-faire au service de la logistique

Plus en détail

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION POURQUOI CHOISIR LA DIVISION SAVOYE... + de 30 ans de savoir-faire au service

Plus en détail

medical your storage solution for medication vanas engineering

medical your storage solution for medication vanas engineering Optimisation de la gestion des médicaments dans les hôpitaux via les armoires à médicaments commandées électroniquement. your storage solution for medication industry automotive medical vanasoft logistic

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

HCI Solutions 3 _ TriaPharm, un département et des solutions 3 _ Chiffres clés 3

HCI Solutions 3 _ TriaPharm, un département et des solutions 3 _ Chiffres clés 3 Solution informatique pour les pharmacies HCI Solutions 3 _ TriaPharm, un département et des solutions 3 _ Chiffres clés 3 Le secteur de la santé, 4 un environnement en changement _ Votre coeur de métier,

Plus en détail

Analyse prospective des risques: application de la méthode AMDEC

Analyse prospective des risques: application de la méthode AMDEC Analyse prospective des risques: application de la méthode AMDEC Prof. Pascal BONNABRY Certificat qualité des soins Genève, 14 avril 2011 Agenda Introduction: analyse de risques Exemple d application de

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Bertrand DOYELLE Arnaud POPILLE Qualité, traçabilité et sécurité consommateur : un sujet ECR L exigence de sécurité : une nouvelle attente

Plus en détail

Simulation en aviation

Simulation en aviation Hôpitaux Universitaires de Genève Intérêt de la simulation en pharmacotechnie Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef JFSPH 23 avril 2015 Etre les premiers pour vous Simulation en aviation 2 1 Simulation en

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées (MAS) en pharmacie hospitalière. Dossier de présentation et programme

Maîtrise universitaire d études avancées (MAS) en pharmacie hospitalière. Dossier de présentation et programme Maîtrise universitaire d études avancées (MAS) en pharmacie hospitalière Dossier de présentation et programme V6/30.04.07: annule et remplace V5 de avril 2006 TABLE DES MATIERES Page 1. Préambule 3 2.

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CLINIQUE CHIRURGICALE DU LIBOURNAIS 119 rue de la marne - 33500 - Libourne NOVEMBRE 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux de certification

Plus en détail

Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale

Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale Gérer sereinement votre activité commerciale assure réactivité et performance. Sage 100 prend en charge toute la structure

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS 1 sur 9 COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS (L'article intégral est paru dans Gestions Hospitalières n 357 de juin-juillet 1996) Pour plus d'informations concernant

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

Expérience de l utilisation du logiciel SAARI au Togo pour la dispensation, la gestion des stocks et l approvisionnement des ARVs

Expérience de l utilisation du logiciel SAARI au Togo pour la dispensation, la gestion des stocks et l approvisionnement des ARVs Expérience de l utilisation du logiciel SAARI au Togo pour la dispensation, la gestion des stocks et l approvisionnement des ARVs Dr BABALEY Magali, Pharmacien Assistant technique PNUD/Togo Dakar, 6-9

Plus en détail

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux.

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. Système d étagères FAMA : une flexibilité optimale pour un rendement maximal.

Plus en détail

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck GESTION DE STOCK July 2009 Hilde De Boeck Table des matières Introduction Organisation du stock centrale 1. Gestionnaire de stock 2. Stockage: - Les Conditions - Rangement des produits 3. Les outils de

Plus en détail

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Base logistique de l armée BLA Affaires sanitaires / Pharmacie de l armée N 1/2013 Mai 2013 Infos Pharm A Sommaire Editorial

Plus en détail

Stock-It. Présentation succincte. Le logiciel de gestion de stock d un professionnel

Stock-It. Présentation succincte. Le logiciel de gestion de stock d un professionnel 1/9 Présentation succincte Le logiciel de gestion de stock d un professionnel STOCK-IT System est un logiciel développé et utilisé quotidiennement depuis plusieurs années par une société de services dont

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Ecologistics Luxembourg Workshop

Ecologistics Luxembourg Workshop Ecologistics Luxembourg Workshop 1 1. Introduction 2. 13:35-14:30 : L EPC et votre entreprise - Quelle valeur ajoutée pour votre entreprise? GS1 - L intégration de l EPC : retour d expérience. Up Trace

Plus en détail

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale Vous présente Pôle Gestion Commerciale Sommaire 1. Sage 100 Gestion Commerciale 2. Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée 3. Sage 100 Etendue 4. Sage 100 Workflow 5. Sage 100 Saisie de Caisse décentralisée

Plus en détail

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins Eléments pour une note de politique Introduction Les médicaments prennent une place de plus en plus importante

Plus en détail

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Nouveau produit! 1 1 Sommaire 1. Découpage fonctionnel ------------------------------------------------------------------------------ p3 2. Schéma

Plus en détail

Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité. * Le meilleur de l emballage

Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité. * Le meilleur de l emballage Multivac Vision System (MVS) : Détection visuelle d objets et inspection qualité * * Le meilleur de l emballage MVS Composants Domaines d application Données techniques Automatisation efficace de la production

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

Poitou-Charentes. Commission Sécurisation du circuit du médicament Groupe informatisation du circuit

Poitou-Charentes. Commission Sécurisation du circuit du médicament Groupe informatisation du circuit Observatoire Régional du MEdicament et des Dspositifs Médicaux Stériles Page 1 sur 17 Ce document a été élaboré par le groupe (informatisation du circuit du médicament) travaillant dans le cadre de l ORMEDMS.

Plus en détail

Le Circuit de Distribution des Médicaments en EHPAD. «Afin que le bon médicament arrive à la bonne dose dans la bonne bouche»

Le Circuit de Distribution des Médicaments en EHPAD. «Afin que le bon médicament arrive à la bonne dose dans la bonne bouche» Le Circuit de Distribution des Médicaments en EHPAD «Afin que le bon médicament arrive à la bonne dose dans la bonne bouche» Dr JM Vétel et Mme Robert INTRODUCTION «Le Circuit de Distribution des Médicaments

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

NOUVEAU. BrandTracker Protection de la Marque et de son Réseau de Distribution avec Track & Trace

NOUVEAU. BrandTracker Protection de la Marque et de son Réseau de Distribution avec Track & Trace NOUVEAU BrandTracker Protection de la Marque et de son Réseau de Distribution avec Track & Trace Les marchés parallèles à l assaut des marques Le problème du détournement et des marchés parallèles n est

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

RESULTATS FOURNITURE DE GAZ MEDICAUX, GAZ DE LABORATOIRE ET GAZ INDUSTRIELS : BOUTEILLES et CENTRALES DE PRODUCTION

RESULTATS FOURNITURE DE GAZ MEDICAUX, GAZ DE LABORATOIRE ET GAZ INDUSTRIELS : BOUTEILLES et CENTRALES DE PRODUCTION Lot Sslot LIBELLE PU HT euros Fluides médicaux avec AMM AIR PRODUCTS Mélange Oxygène 0% + protoxyde d'azote 0% conditionné en bouteille avec et sans manodétendeur intégré - tous types de bouteille et toutes

Plus en détail

Gestion de crise en Pharmacovigilance

Gestion de crise en Pharmacovigilance Cours DIU FIEC 16 octobre 2008 Véronique LAMARQUE PFIZER Senior Directeur Évaluation de Santé, Sécurité et Gestion de Risque Une définition... parmi d autres Une crise est un événement qui survient quand

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali 1 Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur direct) Collaboration Subordonnés

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

QUALIMS est votre solution!

QUALIMS est votre solution! Vous êtes un industriel soumis à de fortes contraintes réglementaires? QUALIMS est votre solution! QUALIMS est une société internationale, présente sur le marché des éditeurs de logiciels de gestion qualité

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité LFS 400 en pratique Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe de nouveaux standards pour ce secteur d activité Logiciel et système de gestion d entrepôt E + P fixe de nouveaux standards d entreposage

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

Traçabilité des produits et opportunités marché

Traçabilité des produits et opportunités marché DIGITAL IMAGING DIGITAL SOLUTIONS FOR FOR BRAND PRODUCT PROTECTION AUTHENTICATION AND DOCUMENT SECURITY Micronarc - Events 13 sept. 2011 Traçabilité des produits et opportunités marché Roland Meylan Corporate

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges

Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel. Création des badges. Programmation des badges CC AXKEF LA RFID SECURISEE DANS L ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL TERTIAIRE Technologie 125 Khz pour une performance optimale en en environnement industriel Création des badges La technologie AXKEF intègre notre

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Exercice de la responsabilité pharmaceutique en France dans un contexte de globalisation

Exercice de la responsabilité pharmaceutique en France dans un contexte de globalisation Exercice de la responsabilité pharmaceutique en France dans un contexte de globalisation ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE 1 ER AVRIL 2015 PATRICK TURLIER Pharmacien Responsable Glaxo Wellcome Production

Plus en détail

GStock 2.00.0. La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond. Les apports de GStock 2.00.0 pour votre entreprise :

GStock 2.00.0. La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond. Les apports de GStock 2.00.0 pour votre entreprise : GStock 2.00.0 La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond GStock 2.00.0 se veut résolument simple et complet, pour s adapter facilement à votre métier, en maintenant votre inventaire

Plus en détail

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL Consultez notre site en flashant ce code : TRANSPORTS-LELEU.FR TRACING > LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE 1953 > Création de l entreprise 1993 > Flotte entièrement

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

SYNERGYTEK. Logiciel de gestion de la production sur mesure

SYNERGYTEK. Logiciel de gestion de la production sur mesure SYNERGYTEK Logiciel de gestion de la production sur mesure Sommaire SYNERGYTEK Pourquoi :: Est-ce que ce logiciel est fait pour vous? Quoi :: Qu est-ce que ça fait exactement? Comment :: Une implantation

Plus en détail

Blood derivate (CFC) supply chain in the hospital How to maximise full traceability. CHU-Hôpitaux de Rouen - 1

Blood derivate (CFC) supply chain in the hospital How to maximise full traceability. CHU-Hôpitaux de Rouen - 1 Blood derivate (CFC) supply chain in the hospital How to maximise full traceability CHU-Hôpitaux de Rouen - 1 Teaching Hospital (CHU) Rouen Multi-site Hospital : 5 sites 2500 beds and places 300 wards

Plus en détail

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab Augmentez vos marges CLOUD accus quidust, optatis suntiam, apiendit, ut alit libus, id unt quis et maximol escimil lanissum dis doles voluptaquis am, aut pa De la production à SOLUTION la gestion de projet

Plus en détail

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque.

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque. glossaire Accessibilité financière Le coût d un traitement par rapport au revenu de la population. dans cette enquête, le salaire journalier minimum d un employé non-qualifié du secteur public est comparé

Plus en détail

M&S Automation. Analyse Statistiques Qualité. Ingénierie de l information. acquisition et stockage des données. analyse des données

M&S Automation. Analyse Statistiques Qualité. Ingénierie de l information. acquisition et stockage des données. analyse des données M&S Automation Ingénierie de l information Analyse Statistiques Qualité acquisition et stockage des données analyse des données maîtrise statistique des procédés gestion de la qualité et traçabilité Une

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks

Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks Guide d'élaboration d'un plan de gestion des achats et des stocks Atelier de formation sur la gestion des achats et des stocks Addis Abbeba, 21-25 février 2005 Fonds Mondial pour la Lutte contre le SIDA,

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Assurance de la qualité Initiation

Assurance de la qualité Initiation Assurance de la qualité Initiation Définition et principe La qualité, c est : L aptitude d un ensemble de caractéristiques intrinsèques à satisfaire des exigences ISO 9000 2000 3.1.1 Série des normes ayant

Plus en détail

Rapport d audit interne

Rapport d audit interne Rapport d audit interne Thème : Circuit du médicament Titre : Scan rapide du niveau de sécurisation du circuit du médicament dans l unité de soins. Date : Août 2010 Centre Médico-Chirurgical de Kourou

Plus en détail

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur InteGraal AGRO Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur AGROALIMENTAIRE InteGraal AGRO L erp métier de l industrie ET du négoce agroalimentaire Pour répondre à vos objectifs Trouver

Plus en détail

Impact de la publicité sur les professionnels

Impact de la publicité sur les professionnels Suivi pharmaceutique, Approche critique de l information, publicité et conflits d intérêts, 2 ème année MUP Impact de la publicité sur les professionnels Prof. Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Pharmacie

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP

En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP En un coup d œil le descriptif de la solution OpenERP OpenERP est une suite complète d'applications business. Elle permet entre autre de gérer les ventes, le CRM, les projets, le ou les entrepôt(s), les

Plus en détail

Réception du tissus documentation examens sérologiques inspection préparation façonnage

Réception du tissus documentation examens sérologiques inspection préparation façonnage Déroulement du processus Tutoplast Don de tissus accord du patient questionnaire au patient (don vivant) questionnaire aux proches du défunt (don mort) prélèvement du tissus sur le patient (ou en pathologie)

Plus en détail

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks CANEGE Leçon 3 Les principaux outils de gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier à la pratique des outils fondamentaux de gestion des stocks : de

Plus en détail

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Solution modulaire de gestion des ressources d étalonnage sur navigateur

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Sommaire 1. Présentation d IDS Scheer et de ses Partenaires «Santé» 2. Modélisation par les métiers des processus et données clés dans le secteur «Santé»

Plus en détail

Stopack : logiciel pour l entrepôt

Stopack : logiciel pour l entrepôt Stopack : logiciel pour l entrepôt Bonjour, Nous allons vous présenter stopack.com logiciel de gestion de stock. - Stopack.com se compose d une partie en ligne pour vos clients avec une vision en continu

Plus en détail

Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur. L informatique au service de votre maintenance

Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur. L informatique au service de votre maintenance Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur L informatique au service de votre maintenance Pourquoi une GMAO? Pourquoi OptiMaint? Fonctionnalités d OptiMaint Apisoft International Aspects techniques

Plus en détail

FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO

FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO PRESENTATION DU CURRICULUM HARMONISE PAR DR LAOPAN JEAN PARE PRESIDENT DE L ONPBF PRESIDENT DE L IOPA Plan de Présentation Contexte et justification I. CEDEAO

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

NÉGOCE ET DISTRIBUTION

NÉGOCE ET DISTRIBUTION NÉGOCE ET DISTRIBUTION Cap vers une gestion simplifiée OPTIMISEZ VOS CYCLES D ACHAT ET DE VENTE. AMÉLIOREZ LA GESTION DE VOS APPROVISIONNEMENTS, LA GESTION DE VOS STOCKS ET EMPLACEMENTS. CONTRÔLEZ ET MAÎTRISEZ

Plus en détail

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012 Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel Meylan - France Avril 2012 LA SOCIETE FIREFLIES RTLS SAS (*) est une société grenobloise qui conçoit, réalise et installe des solutions

Plus en détail