ORDRE DU JOUR. Intervention d un préventeur du SDIS 73

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORDRE DU JOUR. Intervention d un préventeur du SDIS 73"

Transcription

1

2 ORDRE DU JOUR Pourquoi faire de la prévention? Quels sont les acteurs de la prévention? Qui peut vous accompagner? Quels sont les registres obligatoires? Intervention d un préventeur du SDIS 73

3 POURQUOI FAIRE DE LA PREVENTION?

4 , ACCIDENTS DU TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES (par an en France) BLESSENT 1 salarié sur 28 HANDICAPENT 1 salarié sur 379 TUENT 1 salarié sur

5 ACCIDENTS DE TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES EDUCATION NATIONALE -En 2013, agents (titulaires ou non), soit 1,3% ont eu un accident du travail, de trajet ou en mission ( jours d arrêt) Les circonstances des AT: 55% dans les dégagements 25% sur la voie publique (dont 12% routier) 12 % dans les classes, gymnases, la cours 27% chute de plain-pied, glissade 7% chute de hauteur 4% agression Bilan social MP reconnues ( principalement liées aux TMS et à l amiante)

6 LES RÈGLEMENTATIONS APPLICABLES DANS UNE ÉCOLE Protection des personnes RAISON «directeur d école» «Employeur»

7 QUELS SONT LES ACTEURS DE LA PREVENTION?

8 LES OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES DU DIRECTEUR EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE Art 2 du Décret n du 24 février 1989 art.6 Arrêté du 19 juin 1990 Circulaire n du 06 juin 1991 modifiée par les circulaires nos du 20 juillet 1992 et du 29 juin 1994, art.4-1 : Article R du Code de la Construction et de l habitation (CCH Circulaire n du 18 septembre 1997 Référentiel métier du directeur d école circulaire 2014 A partir de la date d'ouverture des locaux pour les immeubles neufs et hors de la période de transformation ou d'aménagement des locaux pour les immeubles existants, la responsabilité de la mise en œuvre des dispositions relatives à la sécurité contre les risques d'incendie relève selon le cas du chef d'établissement, du directeur d'école ou de centre.

9 En matière de sécurité incendie, le directeur doit intervenir à titre préventif Veille à ce que les locaux, installations et équipements soient maintenus en conformité avec les dispositions réglementaires ; Est présent lors du passage de la commission locale de sécurité. tient le registre de sécurité prévu à l'article R du Code de la construction et de l'habitation; organise les exercices d'évacuation ; vérifie que Les consignes de sécurité soient affichées dans l'école. veille à ce que les couloirs ne soient pas encombrés, fait enlever les objets suspendus près d'une source de chaleur (radiateurs, luminaires...) ; veille au bon état et au bon fonctionnement des portes coupe-feu ; s'assure que les stationnements prévus pour les véhicules de secours sont en permanence dégagés.

10 Le directeur prend toutes mesures d urgence propres à assurer la sécurité des personnes et en réfère au représentant de la collectivité locale investi du pouvoir de décider de l ouverture ou de la fermeture de l'établissement, de l'école ou du centre. Protection des personnes & RSST La responsabilité du directeur unique pourra être engagée s il ne peut démontrer qu il a pris toutes les dispositions nécessaires en vue de rappeler aux exploitants leurs obligations et de s assurer de leur respect. Signalement & RSST

11 LES OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES DES ENSEIGNANTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE Loi n du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors. La prise en charge des élèves implique l'obligation d'assurer la sécurité morale et physique des enfants. L'enseignant doit veiller à la mise en sécurité de l'espace scolaire ( et de son accès : sécurité aux abords de l'école... ), à la constante surveillance des élèves ( en classe, lors des récréations et des sorties... ), au contrôle attentif des fournitures, des objets ou matériels pouvant se révéler dangereux, et à la vigilance quant à l'accès de l'école. Article L du Code de l'éducation : "Les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves." La Circulaire n du 15 novembre 1983 intitulée : «Enseignement des règles générales de sécurité dans les établissements scolaires», au chapitre III intitulé : «Rôles des enseignants en cas d incendie et de panique», service santé sécurité au travail académie de Grenoble 11

12

13

14 LES SERVICE DE PRÉVENTION SERVICE SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL Le service santé et sécurité au travail : a pour objectif l amélioration des conditions de travail pour l ensemble des personnels de l académie Est composé de : & SON RÉSEAU 1 Inspecteur Santé Sécurité au Travail 1 Conseiller de Prévention Académique 2 Chargées de mission Bi-départemental 1 Conseiller de prévention 1er degré par Département 1 Assistant Local de prévention par circonscription (CPC EPS) Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 14

15 LES INSTANCES REPRESENTATIVES Secrétaire du CHSCT: M. Bastrentaz

16 SERVICE MÉDECINE DE PRÉVENTION Assistante Sociale DANS CHAQUE Savoie : DEPARTEMENT DSDEN Sandrine CHAIX Médecin de prévention DANS CHAQUE DEPARTEMENT Savoie : DSDEN Dr Marie TRUC-REVERCHON Haute-Savoie : Fabienne RABATEL Haute-Savoie : Dr Sandrine FRION Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 16

17 QUELS SONT LES REGISTRES OBLIGATOIRES?

18 LES REGISTRES OBLIGATOIRES Registre de sécurité / Plan d évacuation Registre santé et sécurité au travail Registre de signalement d'un danger grave et imminent Référence règlementaires - Décret du 30 octobre Code de la construction et de l habitation Article R et R Décret n du 28 mai 1982 modifié par le décret n du 28 juin Code du travail, Articles L à L et Article L à L décret n du 28 juin Ecole obligatoire obligatoire obligatoire en circonscription Registre des fiches de données de sécurité - Article R et suivants du Code du Travail - Décret n du 3 décembre Arrêté du 5 janvier 1993 modifié par l arrêté du 7 février 1997 (JO du 7/02/93 et 21/02/97) obligatoire si stockage de produits chimiques dangereux (Laboratoire, produits d'entretien...) Document unique d évaluation des risques professionnels DUERP Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Diagnostique Technique Amiante DTA - Articles R et suivants du Code du travail - Décret n du 05 novembre Circulaire DRT n 6 du 18 avril BO hors-série n 3 du 30/05/2002 : «PPMS face aux risques majeurs». - BO n 45 du 12/12/1996 : présentation du plan SESAM - Décret n du 13 septembre Code de la santé publique à l'article R obligatoire obligatoire obligatoire si bâtiment bâti avant le 1er juillet 1997

19 OU TROUVER LES OUTILS? Site internet de l académie de Grenoble Pastille Verte Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 19

20 LE REGISTRE SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL Ce document est à la disposition de tous les personnels et usagers Dans ce document sont consignés les Fiches RSST Ces fiches RSST servent à signaler des accidents, presqu accidents, problèmes et observations liés à: la sécurité des installations électriques et de gaz l hygiène des locaux l aspect immobilier l environnement extérieur Condition et ambiance de travail Ces fiche assurent la traçabilité de la prise en compte du signalement

21 LE REGISTRE SANTÉ SÉCURITÉ MODALITÉ D UTILISATION: Modèle de fiche & Protocoles téléchargeable sur le site de l académie de Grenoble Fiches vierges à disposition des personnels et des usagers dans chaque école Détacher le papillon AU TRAVAIL Retour des fiches au directeur d école (boite au lettre) 21

22 LE REGISTRE SANTÉ SÉCURITÉ Traitement de la fiche : AU TRAVAIL Le problème peut être résolu dans l école Fiche consignée dans un cahier (classeur) dans l ordre d arrivée Le problème ne trouve pas de solution au sein de l école Remontée de la fiche au niveau de la mairie de la circonscription et de l AP (la page du cahier ou classeur doit rester vierge dans l attente du retour de la fiche) Sans solution, sans amélioration: On procède à une évaluation des risque et on le note dans le DUER Service santé et sécurité au travail Académie de Grenoble 22

23 LE REGISTRE DE SÉCURITÉ Décret du 30 octobre 1973 Code de la construction et de l habitation (ERP) Article R et R Il doit relater tous les événements ayant un rapport direct ou indirect avec la sécurité contre l incendie. Il est tenu à la disposition de la commission de sécurité lors des visites périodiques. Il est présent dans l école Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 23

24 PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ FACE AUX RISQUES MAJEURS PPMS BO hors série n 3 du 30 mai 2002 «Plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs» (PPMS) : obligation de mettre en place des PPMS dans l ensemble des services. Objectifs : être prêt face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur, naturel ou technologique, mais également de gérer la crise (violences urbaines ) : à assurer la sécurité des personnels, en attendant l arrivée des secours extérieurs, à appliquer les directives des autorités. Il est présenté en conseil d école. Chargé de mission risque majeur & risque routier : Jean-François Leblanc Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 24

25 QU EST CE QU UN DUER? Un document qui a une légitimité réglementaire Son existence est d une portée considérable pour l amélioration des conditions de travail et la qualité de vie au travail LA PERSONNE ET SON BIEN ETRE EST AU CENTRE DE LA DEMARCHE - Le DUER est fait PAR et POUR les personnels OUTIL dématérialisé par établissement permettra plusieurs niveaux de lecture et d actions (local, départemental et académique ) Formidable dispositif pour acquérir une culture de la prévention

26 DUER 1ER DEGRÉ Lien vers l application DUER Kit DUER et Documents à télécharger Fiche d identification des risques Des vidéos Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 26

27

28 2 outils : RSST ET DUER RSST TOUS LES USAGERS (adultes & élèves) Signaler une situation dangereuse qui peut être traitée rapidement Une fiche RSST disponible dans les écoles ou en téléchargement Quand la situation dangereuse est supprimé, la fiche est consignée Si la situation dure: DUER DUER LE PERSONNEL DE L ECOLE (Enseignants, administratifs, ATSEM, AVS.) sur le temps scolaire Signaler une situation dangereuse qui dure et entraine un risque professionnel Dans l application internet Quand une action a été faite pour prévenir le risque, le risque est réévalué Action rapide et traçabilité Cartographie des risques Actions sur le long terme (formations, animations pédagogiques, travaux)

29

30 SERVICE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Académie Grenoble Henry LARNAUD ISST (Inspecteur Santé et Sécurité au Travail) Benoit GONON Conseiller de prévention académique Jean-François LEBLANC Chargé de mission prévention des risques majeurs et risques routiers Marie PRIMAT Conseiller de prévention département Savoie-Haute Savoie Emmanuelle TRIAS BATLE Conseiller de prévention département Drôme- Ardèche Service santé et sécurité au travail - Académie de Grenoble 30

a) La documentation réglementaire

a) La documentation réglementaire Créteil, le 12 décembre 2013 La directrice académique des services de Directrice des services départementaux de du Val-de-Marne à Division des établissements scolaires et des moyens Immeuble le Saint-

Plus en détail

DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité

DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité DIRECTEURS D ECOLE Sécurité Responsabilité Daniel Bousquet Inspecteur Santé, Sécurité au Travail (ISST) isst@ac-lyon.fr Plan de l intervention ISST Champ de compétence Mission CONSEILLER et ASSISTANT DE

Plus en détail

4- Le Registre de Signalement de Dangers Graves et Imminents. 6- Le Document Unique d Évaluation des Risques - DUER -

4- Le Registre de Signalement de Dangers Graves et Imminents. 6- Le Document Unique d Évaluation des Risques - DUER - Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail dans l Éducation Nationale RECTORAT de la GUYANE 1- Références des textes 2- La responsabilité du Chef de Service 3- Le Registre de Sécurité Incendie 4- Le Registre

Plus en détail

Le 21 septembre 2015. Le recteur. Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement. Madame et Monsieur les directeurs d'erea

Le 21 septembre 2015. Le recteur. Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement. Madame et Monsieur les directeurs d'erea Le 21 septembre 2015 Le recteur À Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement Madame et Monsieur les directeurs d'erea Mesdames et Messieurs les agents comptables et gestionnaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Les Acteurs de la Santé et de la Sécurité Au Travail La cellule Santé et Sécurité au Travail : L Inspecteur Santé et Sécurité au Travail (ISST) Le

Plus en détail

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE

ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE ANNEXE 6 : DOCUMENTS ET REGISTRES OBLIGATOIRES DANS L ECOLE I. Registres ou documents obligatoires dans le domaine de l hygiène et la sécurité... 2 1. Le registre santé et sécurité au travail (registre

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place?

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Quel est le rôle et le positionnement de l Assistant de Prévention? L Assistant de Prévention assiste et conseille

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

Accident de service et maladie professionnelle. Prévention des risques psychosociaux RPS. Affiche et dépliant CHSCT

Accident de service et maladie professionnelle. Prévention des risques psychosociaux RPS. Affiche et dépliant CHSCT Mémento Santé / Sécurité / Conditions de travail des personnels en EPLE 2013-2014 Ce mémento a pour objet de vous rappeler quelques points importants concernant la mise en œuvre des règles d hygiène et

Plus en détail

Thomas BEQUEREL. 29 septembre 2011 Colloque ACMO - CoHS 1

Thomas BEQUEREL. 29 septembre 2011 Colloque ACMO - CoHS 1 Actualité Réglementaire Mise à jour du décret n 82-453 du 28 mai 1982 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la prévention médicale dans la fonction publique Thomas BEQUEREL 1 Le contexte

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service.

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service. Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LES ACTEURS INTERNES DE LA SST LE CHEF DE SERVICE... 1 LES AGENTS... 3 L'ASSISTANT ET/ OU CONSEILLER DE PREVENTION.4

Plus en détail

Guide : document unique d évaluation des risques 1er degré

Guide : document unique d évaluation des risques 1er degré Guide : document unique d évaluation des risques 1er degré 1 PLAN Préambule Le mot de l ACMO académique Approche simplifiée du RISQUE Le document unique d évaluation des risques 1 2 3 L obligation réglementaire

Plus en détail

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes

I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes Cocher les cases des compétences maîtrisées I. Organiser le fonctionnement de l école afin d assurer la sécurité des élèves, des biens et des personnes COMPETENCE 1 : Organiser la surveillance des élèves

Plus en détail

Les visites et inspections relatives à la sécurité des EPLE (décret n 82-453 modifié en juin 2011) CHSCT - CHS - ISST

Les visites et inspections relatives à la sécurité des EPLE (décret n 82-453 modifié en juin 2011) CHSCT - CHS - ISST Les visites et inspections relatives à la sécurité des EPLE (décret n 82-453 modifié en juin 2011) CHSCT - CHS - ISST Xavier BOURDONNET Inspecteur santé sécurité au travail CHSCT Comité d'hygiène, de sécurité

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

Le registre Santé et Sécurité au Travail

Le registre Santé et Sécurité au Travail Le registre Santé et Sécurité au Travail Sommaire : Les obligations règlementaires - page 2 Un registre pour qui? Pour quoi faire? pages 3-4 La liste des assistants de prévention page 4 Conseils et procédures

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

Les enjeux de la prévention des risques professionnels

Les enjeux de la prévention des risques professionnels duerp le document unique d'évaluation des risques professionnels le duerp, une démarche qui vous concerne Les enjeux de la prévention des risques professionnels > Déterminer et recenser les unités de travail

Plus en détail

Règlement intérieur-type d une Commission Hygiène et Sécurité D EPLE

Règlement intérieur-type d une Commission Hygiène et Sécurité D EPLE Règlement intérieur-type d une Commission Hygiène et Sécurité D EPLE Le règlement intérieur de la C.H.S. est une obligation. Extrait de la circulaire 93-306 : "Le règlement intérieur a pour objet de préciser

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail»

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail» ommaire détaillé (1) «chémas commentés en santé sécurité au travail» Votre service sur www.editions-tissot.fr... 3 Guide de première connexion... 5 Accédez à votre service sur www.editions-tissot.fr :

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

BILAN DE L ENQUETE HYGIENE & SECURITE. 22 février 2013 Comité technique du CDG 34 - Information santé, sécurité au travail

BILAN DE L ENQUETE HYGIENE & SECURITE. 22 février 2013 Comité technique du CDG 34 - Information santé, sécurité au travail BILAN DE L ENQUETE HYGIENE & SECURITE ENQUETE H/S - DEFINITION ET ENJEUX Création du service hygiène et sécurits curité en 2002, avec pour mission accompagner les collectivités et établissements publics

Plus en détail

Le Registre de Santé et Sécurité au Travail

Le Registre de Santé et Sécurité au Travail Le Registre de Santé et Sécurité au Travail Le registre santé et sécurité au travail est un document obligatoire (article 3-2 décret 82-453 modifié relatif à l hygiène, à la sécurité et à la prévention

Plus en détail

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Centre National de la Recherche Scientifique Logo éventuel de l unité ou de l établissement partenaire REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Nom de l unité ou du service : Code de l unité ou du service

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R.

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R. PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE Année 2014 Le programme annuel de prévention académique 2014 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l éducation nationale,

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne «observations», décrire la situation qui amène à répondre «non» ou «non satisfaisant» à la question posée. Par

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS «SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DANS LES ECOLES» Date du document : 17 février 2016

FOIRE AUX QUESTIONS «SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DANS LES ECOLES» Date du document : 17 février 2016 FOIRE AUX QUESTIONS «SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DANS LES ECOLES» Date du document : 17 février 2016 REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL 2 1. Réglementation : 2 2. Procédure à suivre, signature 2 REGISTRE

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

SSIAP 3 CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES. Programme

SSIAP 3 CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES. Programme SSIAP 3 CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE ET D ASSISTANCE AUX PERSONNES DURÉE : 216 heures n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les candidats doivent remplir l une des conditions suivantes : être titulaire d

Plus en détail

CIRCULAIRE DGER/SDPOFE/C2008-2005 Date: 28 février 2008

CIRCULAIRE DGER/SDPOFE/C2008-2005 Date: 28 février 2008 MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche Sous-Direction des politiques et de formation et d éducatio Bureau de la vie scolaire, étudiante et de

Plus en détail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail Introduction La santé et la sécurité au travail sont, aujourd hui, l objet d enjeux très importants en termes d accidents du travail et de maladies professionnelles dont nous rappellerons les définitions.

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Prévention des risques professionnels Année 2011-2012 La prévention des risques professionnels est un sujet de plus en plus présent dans les organisations actuelles. Pour être efficaces

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Principe général : toute personne qui constate un danger pouvant affecter la santé, la sécurité et les conditions de travail doit le signaler sur le registre

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL

RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012 Président du CHSCT SD Madame Marie-France MEDARD, Secrétaire Générale de la

Plus en détail

Guide : document unique d évaluation des risques

Guide : document unique d évaluation des risques Guide : document unique d évaluation des risques 1 PLAN Préambule Le mot de l ACMO académique Approche simplifiée du RISQUE Le document unique d évaluation des risques 1 2 3 L obligation réglementaire

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels

Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Le Document Unique d'évaluation des risques professionnels Premier degré Version 05/009 Académie de Lille Inspection hygiène et sécurité http://www.ac-lille.fr/hygiene-securite/ Documents de transcription

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Annexe 2 : Référentiel de formation assistant/conseiller de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION ET DU CONSEILLER DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006 : CHARGE

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev.

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev. Formation - Conseil - Accompagnement INNOPREV www.innoprev.com Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique Date à définir... Contact direct Martial

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Document Unique Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre SOMMAIRE Introduction Page : 3 La démarche de prévention Page : 4 La démarche de prévention. Les étapes.

Plus en détail

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Fiche de lecture : Loi n 2010-751 du 05/07/2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité O.R.SE.C. - P.P.I. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité P.P.I. > Plan Particulier d Intervention Direction

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels

Évaluation des risques professionnels Évaluation des risques professionnels Fascicule d aide à l élaboration du DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES (DUER) Nom de l établissement ou de l école : Ville : Département : Académie de Poitiers

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L INSPECTEUR SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel interministériel s inscrit dans le contexte juridique en vigueur, qui prévoit

Plus en détail

missions et saisine du Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Départemental (CHSCTD).

missions et saisine du Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Départemental (CHSCTD). Objet : missions et saisine du Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCTD). La rénovation du dialogue social a fait l objet d un accord signé le 20 novembre 2009 relatif à la santé et la

Plus en détail

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier AUDIT - CONSEIL - FORMATION Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier Objectifs Maîtriser les règles principales liées à la mise en place et au fonctionnement du CHSCT, et connaître les rôles

Plus en détail

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail?

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Préven'ca**15*octobre*2015* Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Evolution des fonctions publiques et du secteur privé L apport des Conditions de Travail au CHS 1 Un paradoxe dans

Plus en détail

NATATION A L ECOLE PRIMAIRE ORGANISATION DE L APPRENTISSAGE DU «SAVOIR NAGER»

NATATION A L ECOLE PRIMAIRE ORGANISATION DE L APPRENTISSAGE DU «SAVOIR NAGER» NATATION A L ECOLE PRIMAIRE ORGANISATION DE L APPRENTISSAGE DU «SAVOIR NAGER» Année scolaire : 20 / 20 Document à transmettre, dûment renseigné, à l inspecteur de l écation nationale de la circonscription.

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés 1 FORMATION INITIALE DES MEMBRES DE CHSCT Entreprises de +300 salariés Public Etre membre du CHSCT Objectifs Appréhender le contexte général de l action du CHSCT Maîtriser les missions de prévention principales

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 28 du 25 juin 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 2 DIRECTIVE N 3535/DEF/CAB mesures de prévention face aux risques d exposition à

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises 1 sur 6 28/03/2008 17:10 Texte non paru au Journal officiel 1144 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises Direction de l action régionale, de la qualité

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.) Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 05/2016 Cl.

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC

COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC Réunion présentée le 08 Juin 2010 par : - Soraya NEBBACHE (Ingénieur de recherche) - Sylvie ETHEVE-ISIDORE (Ingénieur d études) - Clémence MAZ (Assistante

Plus en détail

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE

Règlementation Domaine : ELECTRIQUE Règlementation Domaine : ELECTRIQUE DIRECTIVE 2007/30/CE «Lieux de travail» Parlement européen et du conseil du 20 juin 2007 (modifie la directive 89/391/CEE) (JO L 393 du 30.12.1989, p. 1) CONCERNANT

Plus en détail

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques DESCRIPTIF Le registre de sécurité a pour fonction principale de constituer la mémoire de l école. Il permet d avoir immédiatement sa carte d identité et le suivi de la sécurité au cours de la vie de l

Plus en détail

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

LA COMMISSION DE SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Tout établissement recevant du public - cinémas, discothèques, salles de spectacles, établissements sanitaires, établissements sportifs, centres commerciaux, restaurants, parcs de stationnement - doit

Plus en détail

Les enjeux de la prévention

Les enjeux de la prévention CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA HAUTE-CORSE PÔLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL SERVICE HYGIENE ET SECURITE (05/2015) Les enjeux de la prévention Le Document Unique

Plus en détail

Les Missions du Référent/Animateur Sécurité en Entreprise

Les Missions du Référent/Animateur Sécurité en Entreprise OBJECTIFS : Les Missions du Référent/Animateur Sécurité en Entreprise «Etre Acteur de la prévention Santé & Sécurité au Travail» Connaitre les points opérationnels de la sécurité en entreprise Rester en

Plus en détail

Mesurer l étendue des missions de l Acfi

Mesurer l étendue des missions de l Acfi Les missions et le cadre d intervention des Acfi Saisissez la Référence Internet 5611 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche Référence Internet 5611 1 outil associé

Plus en détail

Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention

Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention Académie Aix-Marseille Document unique d'évaluation des risques professionnels et plan de prévention Code RNE de l'établissement : 0130049H Nom de l'établissement : LYCEE TECHNOLOGIQUE REMPART (R Type

Plus en détail

Formation des membres du CHSCT

Formation des membres du CHSCT CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 JANVIER 2013 Formation des membres du CHSCT Organisme formateur : IRA Bastia Durée formation : 6 jours Date proposée : 1 er session : 28, 29 et 30 janvier 2 ème session :

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE SARREGUEMINES EST ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 6 rue Claire Oster - 57216 Sarreguemines Tél. : 03.87.95.13.87 Fax.: 03.87.95.61.96 CAHIER ANNUEL DE SECURITE PLAN PARTICULIER

Plus en détail

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE Santé Sécurité au Travail Inspecteur Santé Sécurité au Travail Conseillers de prévention départementaux Assistants de prévention de circonscription SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

Chef d'établissement 30 ans dans l intérêt de l entreprise

Chef d'établissement 30 ans dans l intérêt de l entreprise Registre unique du personnel Un registre du personnel doit être tenu dans les établissements industriels, agricoles et commerciaux, les offices publics et ministériels, les professions libérales, les sociétés

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL PRÉVENTION ET SÉCURITÉ PROCÉDURE : PS 02 PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Version Modification Rédacteurs Date 1 Création Guillaume François 31/01/2014 Véronique

Plus en détail

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs

Plus en détail

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE Public 10 stagiaires maximum Durée totale indicative 216 heures Hors examen et temps de déplacement Pré requis Respect des dispositions de l article 6 1 de l arrêté du 02 Mai 2005 dont par exemple : Diplôme

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

Le document unique d'évaluation des risques (DUER)

Le document unique d'évaluation des risques (DUER) Le document unique d'évaluation des risques (DUER) L employeur est tenu, en vertu de l obligation générale de sécurité qui lui incombe, d évaluer les risques éventuels et de prendre toutes les mesures

Plus en détail

La sécurité et l'accueil du public

La sécurité et l'accueil du public Guide technique : Organisateur > Sécurité et accueil du public > Sécurité et accueil du public La sécurité et l'accueil du public L'accueil de spectateurs, à titre onéreux ou gracieux, engage la responsabilité

Plus en détail

La formation des membres du CHSCT

La formation des membres du CHSCT La formation des membres du CHSCT FORMATION INITIALE Objectif pédagogique Prévenir et anticiper les accidents du travail et l apparition des maladies professionnelles. Permettre aux membres du CHSCT de

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

En matière de sécurité, l employeur n a en effet pas une simple obligation de moyen, mais une obligation de résultat.

En matière de sécurité, l employeur n a en effet pas une simple obligation de moyen, mais une obligation de résultat. Nos conditions de travail se sont particulièrement aggravées ces dernières années du fait de la politique d étranglement budgétaire. La gestion autoritaire des ressources humaines en ajoute à la complexité.

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le mardi 9 avril 2013 LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le programme annuel de prévention 2013 pour l académie d Orléans-Tours a été rédigé en s appuyant sur les orientations

Plus en détail

Journée d études Nationales 2011

Journée d études Nationales 2011 Journée d études Nationales 2011 Appliquer la nouvelle règlementation ERP pour les équipements sportifs : quelle méthode pour le service des sports? Alexandre CHEVAILLER, Ville de Montbéliard (25) Capitaine

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE

DEPARTEMENT DE L AUDE PRÉFECTURE DE L'AUDE CONSEIL GENERAL de l AUDE PROTOCOLE INTEMPERIES APPLIQUE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES DEPARTEMENT DE L AUDE Le Préfet de l Aude, Le Président du Conseil Général, Bernard LEMAIRE Marcel

Plus en détail