Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries"

Transcription

1 Communiqué de Presse vendredi 9 août 2013 Compte rendu de la réunion de la cellule de crise Grêle intempéries L'ensemble des organisations professionnelles agricoles, le Conseil général et les services de l'état se sont réunis jeudi 8 août après-midi pour faire le point sur les actions à mettre en place pour venir en aide aux sinistrés en agriculture. Le président de la Chambre d'agriculture, Jean-Philippe GRANGER, qui animait la réunion, a rappelé aux participants l'importance de travailler en proximité par l'échange d'informations et de coordonner ses efforts pour répondre à l'urgence de la situation. Plus de 100 communes ont été touchées par la grêle du 2 août. L'axe concerné se situe entre Villefranche de Lonchat et Payzac. Le second événement climatique de la soirée du 6 aout a touché essentiellement le secteur du Terrassonnais et concerne environs 5 communes. Sur les exploitations périgourdines, on estime entre1 500 et les exploitations touchées par cet événement climatique sans précédent. Suite aux visites de terrain du 5 et 6 août, le Vice-Président du Conseil général chargé de l'agriculture, Jean-Pierre St AMAND, déclare «Nous avons vu des terres brûlées et des situations humaines dramatiques». On évalue à 8 % les agriculteurs ayant souscrit une assurance récolte. En viticulture, seules 12 % des surfaces bénéficient d'une assurance. Groupama et le Crédit Agricole ont ouvert, au 8 août, dossiers sinistres tous biens confondus (habitations, véhicules, ). Les procédures d'expertise nombreuses seront, longues même si les assureurs déclarent gérer les situations les plus urgentes. Il est toujours indiqué aux exploitations de se faire connaître auprès de la cellule de crise au Contact Presse Chambre d agriculture de Dordogne Marie- Cécile MILLET

2 Conséquences économiques : Premières estimations d'une perte de production de 60 millions d'euros. Coûts supplémentaires pour la remise en état des bâtiments, du matériel et du chômage technique. Perte à prévoir sur les prochaines récoltes (taille sévère à réaliser). Impact de cet incident climatique sur les exploitations arboricoles ayant déjà subi le gel de l'hiver dernier. Situation économique difficile de l'élevage, fragilisé par ce nouveau coup dur. Craintes des professionnels agricoles de cessations d'activités et des conséquences induites pour les coopératives agricoles. Conséquences matérielles Bâtiments, tunnels, bâches, serres, engins endommagés. Intervention sur toitures compliquée et dangereuse : amiante, toit fragile en fibrociment, manque de matériel adapté pour intervenir. Conséquences des dégâts sur le système de production : Manque d'alimentation pour les animaux : enrubannage endommagé, maïs ensilage couché,... Risques d'incendie dus à la fermentation des foins mouillés à cause de l'état. défectueux des toitures ; perte de la valeur nutritive des fourrages. Risques sanitaires pour les troupeaux résidant dans l'humidité. Cultures pérennes endommagées remettant en cause les récoltes à venir. Risques sanitaires sur les cultures fragilisées par les blessures causées par la grêle, voire la foudre.

3 Les aides aux sinistrés Le Ministre de l'agriculture a présenté une série de mesures à mettre en place : prise en charge d'une partie des cotisations sociales dégrèvement sur la TFNB facilité de paiement de la TVA Le Président du Conseil général de la Dordogne a envoyé hier un courrier au Ministre de l'agriculture afin de lui demander un soutien exceptionnel pour venir en aide aux sinistrés. La mission d'enquête visite des exploitations les 12 et 13 août Le 27 août prochain aura lieu la commission départementale d'expertise. Volet financier Jean-Pierre Raynaud, Vice-Président chargé de l'agriculture au Conseil régional d'aquitaine, propose de transposer en Dordogne le dispositif de prêt de trésorerie d'urgence à taux 0 % mis en place dans le sud Aquitaine suite aux inondations. Ce prêt, plafonné à euros, peut permettre d'acheter des aliments et de gérer l'attente des fonds structurels. Le Président termine en déclarant «nous allons devoir gérer l'urgence au moins jusqu'en décembre». Dès à présent, les agriculteurs peuvent demander un échéancier sur leurs cotisations sociales auprès de la MSA. Leur dossier sera éxaminé au cas par cas. Il convient de rédiger une demande écrite à la MSA en indiquant les dégâts subis. La MSA va mettre en place la prise en charge des cotisations sociales avec dépôt de dossier pour ce mois novembre et une mise en paiement en mars prochain. Pour les viticulteurs, Jean-François Fruttero, Président de la FVB, annonce l'accès pour les viticulteurs à une convention de mise à disposition (CMD) ''vendanges''. La FVB met en relation acheteurs et vendeurs. La date butoir est repoussée au 10 septembre. Les viticulteurs peuvent appeler au Les banques étudient les possibilités de reports d'échéance avec l'examen au cas par cas de la situation financière à court et long terme des exploitations concernées.

4 Volet matériel Le Conseil général mobilise euros, affectés sur les plan départementaux, prioritairement aux zones sinistrées. La Chambre d'agriculture et le Conseil général se coordonne pour faciliter l'accès à ces aides par les sinistrés. Les syndicats FDSEA-JA proposent une affectation des foins mobilisés par les Pyrénées atlantiques pour les éleveurs périgourdins. Volet emploi Les agriculteurs employeurs de main d'oeuvre peuvent demander une aide pour le chômage technique, appelé activité partielle. Le dossier est téléchargeable sur Plus d'informations auprès de la DIRECCTE au Une aide de est octroyée par le Conseil général afin de participer aux frais salariaux engagés suite aux dégats de votre exploitation (remise en état des vergers, nettoyage et réparations de bâtiments serres, ). Volet social et humain Les présidents d'échelons locaux de la MSA des cantons sinistrés sont disponibles pour écouter les agriculteurs en difficulté et faire remonter à la caisse les situations les plus difficiles. MSA et Conseil général sont vigilants pour faciliter et accélérer les démarches liées à la demande de RSA agricole. La demande est à effectuer auprès de votre MSA. Les syndicats FDSEA-JA demandent un moratoire sur les contrôles PAC sur la zone sinistrée. Volet technique Les conséquences sur les cultures sont dramatiques. Cependant, en fonction de la situation, des marges de manoeuvre existent pour conserver ce qui peut l'être. Les conseillers de la Chambre d'agriculture réalise des préconisations techniques sur la pageweb spéciale ''grêle intempéries'' sur

5 Un prochain point presse aura lieu en milieu de semaine prochaine afin de vous faire part des résultats des visites de la commission d'enquête et de l'avancée sur les différentes mesures d'urgence.

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production Sommaire I. Description du dispositif I. Le dispositif de protection contre les calamités d origine agricole comprend : - Le Fonds national de garantie contre

Plus en détail

Assemblée générale de la Fédération des Vins du Bergeracois. Bergerac, le mardi 28 janvier 2014

Assemblée générale de la Fédération des Vins du Bergeracois. Bergerac, le mardi 28 janvier 2014 Assemblée générale de la Fédération des Vins du Bergeracois Bergerac, le mardi 28 janvier 2014 Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Ma participation à votre assemblée générale me permet

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

CONVENTION. Syndicat des éleveurs limousins de la Vienne. Syndicat des éleveurs charolais de la Vienne

CONVENTION. Syndicat des éleveurs limousins de la Vienne. Syndicat des éleveurs charolais de la Vienne CONVENTION Syndicat des éleveurs limousins de la Vienne Syndicat des éleveurs charolais de la Vienne 1 Préambule La filière viande bovine subit depuis plusieurs années des crises successives, mettant beaucoup

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires Sous-direction des entreprises agricoles Bureau du crédit et de l'assurance 3, rue Barbet de Jouy 75349 PARIS 07 SP 0149554955

Plus en détail

LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES?

LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES? LA PRODUCTION DE MES VIGNES EST-ELLE COUVERTE EN CAS D INTEMPERIES? Il existe plusieurs dispositifs publics et privés pour indemniser voire réduire l impact financier d un aléa climatique qui détruit en

Plus en détail

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés

Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Crises agricoles : la MSA Grand Sud à vos côtés Organisme de sécurité sociale chargé de la mission de service public d encaisser les cotisations et d assurer le service des prestations au regard de la

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME AIDE EXCEPTIONNELLE TEMPETE XYNTHIA 28 FEVRIER 2010 FONDS D URGENCE TEMPETE 2010 REGION / DEPARTEMENT DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE Exploitation agricole CE DOSSIER

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? La présente fiche récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

L assurance récoltes en France

L assurance récoltes en France P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S L assurance récoltes en France Colloque FARM - Pluriagri du 18 décembre 2012 Thierry LANGRENEY Directeur général de Pacifica L assurance, un outil

Plus en détail

: IDENTIFIANT : BOURGOGNE, MOT DE PASSE : CAVB

: IDENTIFIANT : BOURGOGNE, MOT DE PASSE : CAVB SPECIALE ASSURANCES N 51 bis du mois de janvier 2014 La CAVB s est rapprochée de quelques compagnies d assurance afin de connaître les différentes offres existantes concernant les aléas climatiques. Vous

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? Ce mémento récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? Ce mémento récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013

Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens. ens. CROPSAV du 10 juillet 2013 Gestion des risques sanitaires et futurs programmes européens ens CROPSAV du 10 juillet 2013 Calendrier de la négociation PAC octobre 2011: proposition législative de la Commission Européenne 13 mars 2013

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Page 1 Marrakech, Jeudi 28 octobre 2010 Sommaire Le contexte Les risques du métier en Agriculture

Plus en détail

PROFESSIONS AGRICOLES

PROFESSIONS AGRICOLES PROFESSIONS AGRICOLES Parce qu il vous faut produire, gérer, élever, Aréas est à vos côtés pour Protéger votre exploitation Nous couvrons vos bâtiments d exploitation en cas d incendie, de tempête, de

Plus en détail

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts:

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts: Guide pratique INFORMEZ votre assureur des dégâts: Prenez des photos en l état des locaux, matériels et marchandises avant tout nettoyage et/ou débarrassage Etablissez un inventaire de tous les dommages

Plus en détail

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats

Agreste Aquitaine. Analyses et résultats Analyses et résultats Numéro 84 - mai 2014 La production agricole est par nature soumise aux aléas climatiques. Le phénomène n est pas nouveau. Toutefois, au cours des vingt dernières années, le profil

Plus en détail

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque.

La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. La filière noisette : un développement des surfaces est encore possible d après Unicoque. Cette action de diffusion est cofinancée par l Union européenne avec les Fonds Européen Agricole pour le Développement

Plus en détail

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE INTEMPÉRIES ET ASSURANCE Les intempéries provoquent chaque année d importants dégâts. Propriétaire des biens endommagés, vous ne bénéficiez, dans la quasi-totalité des cas, d aucun recours contre autrui.

Plus en détail

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant.

INFO MSA. Pour l'année 2013, le montant annuel de cette cotisation est fixé à 20 par exploitant. Octobre 2013 INFO MSA Cotisant Solidaire : Les nouveautés législatives 2013 Comment est calculé votre cotisation? Les modes de paiement Régler vos cotisations par internet Les nouveautés législatives 2013

Plus en détail

PROCEDURES SINISTRES DES LYCEES (Mise à jour septembre 2014)

PROCEDURES SINISTRES DES LYCEES (Mise à jour septembre 2014) PROCEDURES SINISTRES DES LYCEES (Mise à jour septembre 2014) Sont assurés dans les lycées: I - Les bâtiments A. dommages aux biens (détail de la procédure sinistre) B. responsabilité civile (détail de

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015

Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015 Plan de soutien à l élevage Mise en œuvre des mesures d urgence 22/09/2015 1 Mesures d urgence du PSE Annonces du 22 juillet : 1. Prix : mobilisation de chaque filière sur le respect des engagements 2.

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

L Urssaf accompagne. les entreprises en difficulté

L Urssaf accompagne. les entreprises en difficulté L Urssaf accompagne les entreprises en difficulté Édition 2009 Le réseau Urssaf à l écoute des entreprises en difficulté Garant des ressources de la Sécurité sociale et des institutions qui lui confient

Plus en détail

Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec

Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec Robert Keating Président de la Financière agricole du Québec - Canada #FinAgri13 55 L agriculture au Canada

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

CIRCULAIRE DGPAAT/SDEA/C2011-3079 SG/SAFSL/SDTPS/C2011-1510 Date: 13 octobre 2011. Nombre d'annexe(s) : 1

CIRCULAIRE DGPAAT/SDEA/C2011-3079 SG/SAFSL/SDTPS/C2011-1510 Date: 13 octobre 2011. Nombre d'annexe(s) : 1 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L'ALIMENTATION, DE LA PECHE, DE LA RURALITE ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires Service de la

Plus en détail

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet

INFO MSA. Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Octobre 2013 INFO MSA Les nouveautés 2013 Vos cotisations et contributions Quelques rappels... Régler vos cotisations par internet Quelles sont les nouveautés 2013/ 2014? è Création d'une nouvelle contribution

Plus en détail

Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril

Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril Dossier de presse : Les Jeunes Agriculteurs escortent un convoi de l airbus A380 et annoncent la nuit du fumier le vendredi 4 avril Les Jeunes Agriculteurs offrent du fumier aux jardiniers le 4 avril 2

Plus en détail

PLAN DE SOUTIEN A L ELEVAGE FRANÇAIS

PLAN DE SOUTIEN A L ELEVAGE FRANÇAIS PLAN DE SOUTIEN A L ELEVAGE FRANÇAIS Mesures d urgence de soutien aux éleveurs 1. Poursuite de la mobilisation des abatteurs, transformateurs, industriels laitiers et acheteurs de la grande distribution

Plus en détail

Laproximité. au service du. développement agricole

Laproximité. au service du. développement agricole Laproximité au service du développement agricole 2014/2015 Sommaire Circuits courts : communiquer et répondre aux demandes des consommateurs... p.4 Innovation : repérer et diffuser des pratiques novatrices...

Plus en détail

S installer en agriculture

S installer en agriculture S installer en agriculture 13 novembre 2013 Plan de l intervention Présentation du PAI Quelques données chiffrées Enquête de suivi et abandon de projet Le statut agricole Les démarches installation La

Plus en détail

L'assurance en agriculture

L'assurance en agriculture L'assurance en agriculture Introduction Le principe historique (et ancien) de l'assurance, est de répartir le risque d'un événement probable, sur les assurés qui sont susceptibles d'y être confrontés.

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Chaudières fioul Chaudières gaz Services et prestations durant la période de garantie Interventions non comprises dans le service d'entretien Durée

Plus en détail

Textes de référence :Règlement (UE) n 1408/2013 de la Commission du 18 décembre 2013 relatif

Textes de référence :Règlement (UE) n 1408/2013 de la Commission du 18 décembre 2013 relatif Information Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises Service Compétitivité et performance environnementale Sous-direction Compétitivité Bureau Gestion des risques

Plus en détail

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 372 By Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Emploi et Formation professionnelle Les cinq priorités Cap sur l initiative privée

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Lundi 20 Juillet 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Lundi 20 Juillet 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Lundi 20 Juillet 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le 20 juillet 2015 à 20H30, sous la présidence de Monsieur Paul MESTRE, Maire de Thérondels. Présents

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE

ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE POUR ELEVER VOS ANIMAUX EN TOUTE SERENITE ASSURANCE DES ELEVAGES APICOLES GROUPEMENTS et INDIVIDUELS 1 Convention spéciale, référencée API-00, annexée aux Conditions Générales des contrats «ASSURANCE DES

Plus en détail

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective?

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Quand? Comment? Pour qui?... Florence MOULINIER, conseillère technique en droit social Séverine SALAFIA, conseillère technique en ressources

Plus en détail

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA SECTION FEDERALE DES ORG. AGRICOLES Paris, le 13 mai 2014 Site Internet : www.fecfo-org-agricoles.fr Lettre circulaire n 13/2014 Aux Secrétaires des Syndicats

Plus en détail

Mise en œuvre du. Plan de soutien à l élevage français présenté en Conseil des Ministres le 22 juillet

Mise en œuvre du. Plan de soutien à l élevage français présenté en Conseil des Ministres le 22 juillet Mise en œuvre du Plan de soutien à l élevage français présenté en Conseil des Ministres le 22 juillet Actualisé le 5 août 2015 2 faire face à l urgence et préparer l avenir Le Gouvernement a entendu l

Plus en détail

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail!

Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Ne laissez pas le mauvais temps détruire le fruit de votre travail! Nous vous soutenons dans votre gestion de risques à l aide d une couverture d assurance globale contre les aléas climatiques. AU SERVICE

Plus en détail

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE

COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE MATÉRIEL AGRICOLE... 6 LES POINTS

Plus en détail

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Edition 2013 Composition du Groupe AGRICA Le Groupe AGRICA comprend : une Association sommitale Groupe AGRICA, qui définit la politique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE CABINET DU PRÉFET Pôle de la communication interministérielle Strasbourg, le 20 août 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Le plan de soutien à l élevage se met en place en Alsace Les mesures d'urgence annoncées le

Plus en détail

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015

L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs. Point presse 18 mai 2015 L ASSURANCE DES PRAIRIES une démarche innovante pour la protection du revenu des éleveurs Point presse 18 mai 2015 1 L enjeu : protéger la production fourragère Pour les éleveurs : assurer la ration alimentaire

Plus en détail

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES Ce document s adresse à l exploitant ou futur exploitant d une installation de production d électricité photovoltaïque pour lui permettre de prendre en compte les risques inhérents à cette activité, notamment

Plus en détail

«Tempête Klaus du 24 janvier 2009 : conditions d indemnisation et de réparation des dommages» des précisions sur les conditions d indemnisation

«Tempête Klaus du 24 janvier 2009 : conditions d indemnisation et de réparation des dommages» des précisions sur les conditions d indemnisation Le Ministère de l Economie de l Industrie et de l Emploi, la Fédération Française des Sociétés d Assurances et le Groupement des Entreprises Mutuelles d Assurances, diffusent un dépliant intitulé : «Tempête

Plus en détail

Indemnisation des Calamités Agricoles en France. Séminaire Assurance Agricole - 10 Juin 2007 - Alger

Indemnisation des Calamités Agricoles en France. Séminaire Assurance Agricole - 10 Juin 2007 - Alger Indemnisation des Calamités Agricoles en France 1 Marché mondial de l Assurance Agricole Primes brutes d assurance directe = environ 6,5 milliards d euros (dont subventions gouvernementales = environ 2,9

Plus en détail

AIDES A L'INSTALLATION DES JEUNES AGRICULTEURS

AIDES A L'INSTALLATION DES JEUNES AGRICULTEURS AIDES A L'INSTALLATION DES JEUNES AGRICULTEURS Mise à jour du 03/08/2010 FICHE 1 - DISPOSITIONS GENERALES COMMUNES AUX DEUX AIDES (D.J.A et Prêts J.A) FICHE 2 - PRETS BONIFIES FICHE 3 - Dotation à l'installation

Plus en détail

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Développer, Optimiser, Maintenir la Performance de lhomme et de lentreprise PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Le «Risque Social» doit être pris en charge comme nimporte quel autre type

Plus en détail

Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013. 1 Installation de la Commission Paritaire Départementale.

Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013. 1 Installation de la Commission Paritaire Départementale. Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013 Participaient à la réunion : Collège employeur : Christine VALENTIN, Patrice BOULET, Francis CHABALIER, Collège salariés

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES Cette notice présente les principaux points de la réglementation. Lisez-la avant de remplir la demande.

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Poitou-Charentes Bulletin de santé du végétal ÉDITION VITICULTURE CHARENTES Numéro 81 20 août 2013 Prochain bulletin en septembre FLAVESCENCE DORÉE : l'assainissement du vignoble charentais repose sur

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Mise en œuvre du Plan de soutien à l élevage français présenté en Conseil des Ministres le 22 juillet et 3 septembre 2015 Actualisé le 15 décembre 2015 Le plan de soutien à l'élevage français adopté par

Plus en détail

Caisse Nationale de Mutualité Agricole

Caisse Nationale de Mutualité Agricole Séminaire national sur la vulgarisation, l appui-conseil et les bonnes pratiques agricoles Le rôle des Assurances Agricole dans le développement de la politique du renouveau Agricole et Rural Présentation

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de l agriculture biologique

Crédit d impôt en faveur de l agriculture biologique Crédit d impôt en faveur de l agriculture biologique Note d information et d analyse FNAB Paris, le 10 avril 2014 Mode d emploi du dispositif CI-Bio pour les exercices 2011 à 2014 (pour les déclarations

Plus en détail

Des travaux à proximité de votre magasin ou de votre entreprise : comment faire face?

Des travaux à proximité de votre magasin ou de votre entreprise : comment faire face? Salariés : faut-il les mettre en RTT, en congés ou en chômage partiel? En prévoyant à l avance votre baisse d activité, vous pouvez planifier les RTT et les congés de vos salariés. Les RTT Dans le cadre

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Juillet 2013 Sommaire Les risques du métier en Agriculture L univers des risques les réponses

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires Sous-direction des entreprises agricoles Bureau du Crédit et de l'assurance 3, rue Barbet de Jouy 75349 PARIS 07 SP 0149554955

Plus en détail

CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES

CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES 1. Les subventions d exploitation... 107 2. Les autres impôts sur la production... 109 3. La rémunération des salariés... 112 4. Les intérêts... 114 5. Les charges

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? La présente fiche récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Auteur : Claude TETTAMANTI 18/02/2013 Dans le cadre de la future convention GAB / CDA, nous avons bâti un programme d'animations par filière (viande,

Plus en détail

Bien-être pour les assurés garantie Mela

Bien-être pour les assurés garantie Mela Bien-être pour les assurés garantie Mela Les assurances accidents, vieillesse et des retraites des exploitants agricoles et des boursiers réglées par la loi sont gérées par Mela (Caisse d Assurance Sociale

Plus en détail

Bilan d activité 2014

Bilan d activité 2014 Bilan d activité 2014 Session du 25 mars 2015 Conseil technique Notre présence sur le terrain Elevage : 270 Bio végétal : 160 Végétal : 500 pour 320 exploitations Notre présence sur les MIN fleurs et légumes

Plus en détail

Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture

Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture particuliers PROFESSIONNELS entreprises Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture Generali.fr L APPROCHE NOVATRICE ET GLOBALE DE GENERALI Votre

Plus en détail

Le guide du délégué MSA 2010-2015

Le guide du délégué MSA 2010-2015 Le guide du délégué MSA 2010-2015! Partie 1 & Partie 2 www.msa.fr Le mot du Président Vous êtes nombreux à agir au plus près de la réalité quotidienne des ressortissants MSA et c'est par votre engagement

Plus en détail

Centre de Gestion Agréé de Gascogne

Centre de Gestion Agréé de Gascogne Centre de Gestion Agréé de Gascogne 5, rue Camille Desmoulins B.P. 70046 32001 AUCH CEDEX Tél : 05.62.61.62.11 Fax : 05.62.61.62.16 Mail : cga.gascogne@cga32.org Site Intenet : www.cga32.org Adhérent N

Plus en détail

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Contact : Bureau de la commande publique et des achats Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

ACCORD DU 4 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 4 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES (Dordogne)

Plus en détail

L emploi agricole : la place accrue des coexploitants

L emploi agricole : la place accrue des coexploitants - février 2012 Agreste février 2012 Pays de la Loire L emploi agricole : la place accrue des coexploitants En 2010, l ensemble de l agriculture ligérienne emploie 73 500 personnes travaillant de manière

Plus en détail

Détail des cultures de l'exploitation en 2007

Détail des cultures de l'exploitation en 2007 République et Canton de Genève Département des finances Administration fiscale cantonale Formulaire annexe à la déclaration 2007 servant à déterminer le revenu et la fortune professionnels de l'agriculture

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8863 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 13 novembre 2002 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit de 1 500 000 F au titre de subvention cantonale d'investissement

Plus en détail

Programme d aide aux investissements AREA,

Programme d aide aux investissements AREA, Programme d aide aux investissements AREA, pour une Agriculture Respectueuse de l Environnement en Aquitaine AREA PMBE Volet bâtiment d élevage Création, modernisation des bâtiments Mise aux normes environnementales

Plus en détail

CIRCULAIRE DPEI/SPM/SDCPV/C2003-4049 Date : 30 SEPTEMBRE 2003

CIRCULAIRE DPEI/SPM/SDCPV/C2003-4049 Date : 30 SEPTEMBRE 2003 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction des Politiques Economique et internationale Sous-direction des Cultures et des Produits végétaux Bureau des

Plus en détail

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor

Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Financements des installations hors DJA : Etude dans le Gard et les Côtes d Armor Anaïs KERNALEGUEN anais.kernaleguen@wanadoo.fr Plan de la présentation : 1. Les besoins à l'installation 2. Le dispositif

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

AIDE A LA MOBILITE DU POLE EMPLOI DE ST ASTIER

AIDE A LA MOBILITE DU POLE EMPLOI DE ST ASTIER AIDE A LA MOBILITE DU POLE EMPLOI DE ST ASTIER 1 AIDE AU PERMIS DE CONDUIRE POLE EMPLOI Aide plafonnée à 1200. Avoir une période d'inscription à Pôle Emploi d'au moins 6 mois. Bénéficiaire de l'allocation

Plus en détail

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS Guide d accompagnement DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS www.strasbourg.cci.fr Vous recherchez une écoute et une information, vous ne savez pas vers qui vous tourner? Ne restez pas isolé! En

Plus en détail

AVENANT N 13 DU 1 ER FÉVRIER 2013

AVENANT N 13 DU 1 ER FÉVRIER 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9441. EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE, VITICULTURE ET ÉLEVAGE (Loire-Atlantique) (15 avril

Plus en détail

La multirisque agricole AXA vous protège tant dans votre activité que dans votre vie privée.

La multirisque agricole AXA vous protège tant dans votre activité que dans votre vie privée. Les solutions AXA PROTÉGER SON ACTIVITÉ La multirisque agricole AXA vous protège tant dans votre activité que dans votre vie privée.!!! Avec la multirisque agricole AXA, vous bénéficiez : d'une protection

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Présentation à l'attention des futures entreprises employeurs potentielles Promotion 2016-2018

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AVANCES À DIVERS SERVICES DE L ÉTAT OU ORGANISMES GÉRANT DES SERVICES PUBLICS

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AVANCES À DIVERS SERVICES DE L ÉTAT OU ORGANISMES GÉRANT DES SERVICES PUBLICS PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AVANCES À DIVERS SERVICES DE L ÉTAT OU ORGANISMES GÉRANT DES SERVICES PUBLICS Version du 07/10/2014 à 08:46:18 PROGRAMME 823 : AVANCES À DES ORGANISMES

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Constat amiable Dégâts des eaux

Constat amiable Dégâts des eaux couv.constat 11/01/08 10:18 Page 1 Des contrats pour tous La Macif, assureur de la famille, premier en automobile et habitation, vous propose une large gamme de garanties et services, en réponse à chacun

Plus en détail

La retraite anticipée pour longue carrière

La retraite anticipée pour longue carrière vous guider La retraite anticipée pour longue carrière n Dispositif, conditions, âge de départ www.msa.fr 2 Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Si vous avez commencé à travailler

Plus en détail

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Le régime des catastrophes naturelles et technologiques

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Cabinet Service de presse et de communication AFFAIRE SUIVIE PAR : MME THEAS-DUHAMEL TÉLÉPHONE 02.38 81 40 35 COURRIEL : RÉFÉRENCE : ORLÉANS, LE LUNDI 2 DÉCEMBRE 2013 D O S S I E R D E P R E S S E Lundi

Plus en détail

S INSTALLER EN AGRICULTURE DANS L ALLIER

S INSTALLER EN AGRICULTURE DANS L ALLIER S INSTALLER EN AGRICULTURE DANS L ALLIER DE TOUS CEUX QUI SOUHAITENT : reprendre une exploitation agricole existante créer une entreprise agricole en société en savoir d avantage sur les métiers de l agriculture

Plus en détail

Prévention des difficultés d entreprises

Prévention des difficultés d entreprises Prévention des difficultés d entreprises Anticiper, c est gagner Des solutions sont possibles si les difficultés sont évaluées suffisamment en amont. TITRE ET DATE DE LA REUNION (ARIAL 9 GRAS ITALIQUE

Plus en détail

Le séchage solaire pour améliorer la qualité des produits agricoles

Le séchage solaire pour améliorer la qualité des produits agricoles Énergies renouvelables en milieu agricole Le séchage solaire pour améliorer la qualité des produits agricoles Exemples bourguignons Entreprise BRUNET EURL du Bon Accueil L exemple de l EARL du Bon Accueil

Plus en détail

Le séchage du foin en grange : principes de base

Le séchage du foin en grange : principes de base Le séchage du foin en grange : principes de base Cet article vous est proposé suite à une formation de deux jours suivie par D. Knoden en février 09 au CFPPA de Segré (Maine et Loire). L article proposé

Plus en détail

Expert et Indépendance

Expert et Indépendance Chers partenaires, Expert et Indépendance RSI Pays de la Loire - 44952 Nantes Cedex 9 www.rsi.fr/contact ou pour les experts comptables : expertscomptables@paysdelaloire.rsi.fr Numéro 17 10 février 2014

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail