INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS"

Transcription

1 è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 09/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE se sont élevées à fin septembre 2011 à 44,1Milliards de dirhams contre 40,7Milliards de dirhams un an auparavant. Sommaire Principaux résultats des échanges extérieurs P1 I- Balance commerciale (biens) CAF/FOB Exportations FOB P2 Importations CAF P5 Echanges de marchandises par pays P8 II- Balance des échanges de services P8 Voyages P9 Services de transport P9 Services de communication P9 Centres d appels P9 III- Balance des échanges de biens et services P9 IV- Recettes MRE P10 V- Investissements et prêts privés étrangersp10 VI- Règlements entre le Maroc et l étranger P10 VII- Avoirs extérieurs nets P11 NB : -Les données synthétiques du commerce extérieur sont exprimées FOB/FOB. Les données ventilées par produit sont évaluées CAF/FOB. -Taux de passage CAF/FOB est de 7,5%. I- BALANCE COMMERCIALE (BIENS) Janv-sept 2010 Janv-sept 2011* Evolution MDH % IMPORTATIONS CAF , , ,5 +21,2 EXPORTATIONS FOB , , ,5 +17,6 SOLDE , , ,0 24,6 TAUX DE COUVERTURE (%) 49,1 47,7 II- BALANCE DES ECHANGES DE SERVICES Janv-sept 2010 Janv-sept 2011* Evolution MDH % IMPORTATIONS , ,6 +598,7 +1,3 EXPORTATIONS , , ,1 +6,0 VOYAGES , , ,2 +5,2 SOLDE , , ,4 +12,7 III - BALANCE DES ECHANGES DE BIENS ET SERVICES Janv-sept 2010 Janv-sept 2011* Evolution MDH % IMPORTATIONS DE BIENS ET SERVICES , , ,6 +17,4 EXPORTATIONS DE BIENS ET SERVICES , , ,6 +12,7 SOLDE , , ,0 31,7 TAUX DE COUVERTURE (% ) 74,8 71,8 NB:les importations sont évaluées FOB IV- RECETTES MRE ,3MDH contre ,1MDH, soit +8,2% ou ,2MDH. V- RECETTES AU TITRE DES INVESTISSEMENTS ET PRETS PRIVES ETRANGERS ,8MDH contre ,8MDH, soit -15,7% ou MDH. VI- REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L ETRANGER ,2MDH contre ,6MDH, soit +10,8% ou ,6MDH. VII- AVOIRS EXTERIEURS NETS : MDH contre MDH à fin 2010, soit -9,4% ou MDH. Dans un souci de célérité de diffusion de l information, la présente publication est établie sur la base de données provisoires et agrégées. Les données plus détaillées du commerce extérieur peuvent être consultées sur le site web de l Office des Changes :

2 N 09/11 2 I- BALANCE COMMERCIALE (ECHANGES DE BIENS) Exportations A fin septembre 2011, les exportations de marchandises exprimées FOB, ont progressé de 17,6% ou ,5MDH : ,3MDH contre ,8MDH à fin septembre Cette progression est imputable aux exportations de produits chimiques et parachimiques (+25,6% ou ,4MDH), de produits des industries métallique, métallurgique et électrique (+18,9% ou ,8MDH) et de produits miniers (+35,1% ou ,1MDH). Evolution des exportations par groupement d utilisation Exceptés les produits alimentaires et l or industriel qui ont baissé, les autres groupements d utilisation ont enregistré des hausses, particulièrement les demi-produits, les produits bruts et les produits énergétiques. Hausse des demi-produits: ,6MDH contre ,4MDH, soit +27,7% ou ,2MDH. La progression enregistrée est due aux ventes des dérivés de phosphates, d argent brut et de cuirs et peaux. Les principales composantes de ce groupement d utilisation ont varié comme suit : - les dérivés de phosphates : +31,6% ou ,2MDH (26.240,3MDH contre ,1MDH à fin septembre 2010) pour un volume également en progression de 7% ou +306,8mt (4.718,3mt contre 4.411,5mt). Le prix moyen de la tonne à l exportation a atteint 5.561DH/T contre 4.519DH/T à fin septembre Exportations de dérivés de phosphates Variation 11/10 JANVIER-SEPTEMBRE * % Poids (mt) 3 398, , , , ,3 +7,0 Dérivés de Valeur (MDH) , , , , ,3 +31,6 phosphates Prix moyen (DH/T) ,1 - l argent brut : +986,7MDH (1.933,6MDH contre 946,9MDH). Exportations d argent brut JANVIER-SEPTEMBRE Argent brut (Valeur MDH) Variation 11/ * 2011* MDH % 471,3 654,0 585,1 946, ,6 +986,7 - - les cuirs et peaux: +238MDH (417,3MDH contre 179,3MDH). Les demi-produits se placent au premier rang parmi les groupes de produits à l exportation avec 31,9% contre 29,4% à fin septembre 2010 ; des produits bruts : ,8MDH contre ,7MDH, soit +29,8% ou ,1MDH. Cette progression est imputable aux exportations de produits bruts d origine minérale. Les exportations de produits bruts d origine animale et végétale se sont inscrites en baisse: *produits bruts d origine minérale : ,7MDH contre ,6MDH à fin septembre 2010, soit +41,1% ou ,1MDH. Cette hausse provient essentiellement des ventes de phosphates (9.207,9MDH contre 6.483,4MDH à fin septembre 2010, soit +42% ou ,5MDH) et de déchets et débris de cuivre (+91,2% ou ,4MDH) ; *produits bruts d origine animale et végétale : 2.486,1MDH contre 2.810,1MDH, soit -11,5% ou -324MDH. Ce resultat s explique par la baisse des exportations de pâte à papier (-51,2% ou -397,7MDH)

3 N 09/11 3 et de boyaux frais, secs et salés( -58,4% ou 214,5MDH) atténué, néanmoins, par la progression des ventes d huile d olive brute et raffinée (+67,5% ou +246,6MDH). La part des produits bruts dans les exportations totales s est établie à 13,4% contre 12,1% à fin septembre des produits énergétiques : 4.047,2MDH contre 1.069,2MDH, soit MDH ; des produits finis de consommation : ,8MDH contre ,1MDH, soit +11,2% ou ,7MDH. Les principales composantes du groupe ont varié comme suit: - vêtements confectionnés: ,1MDH contre ,5MDH, soit +8,9% ou ,6MDH; - articles de bonneterie : 5.436,1MDH contre 4.994,5MDH, soit +8,8% ou +441,6MDH. Les produits finis de consommation viennent en deuxième position parmi les groupes de produits à l exportation avec 22,6% contre 23,9% une année auparavant ; Vêtements confectionnés Articles de bonneterie Exportations de vêtements confectionnés et d articles de bonneterie Variation 11/10 MDH % , , , , , ,6 +8, , , , , ,1 +441,6 +8,8 JANVIER-SEPTEMBRE * des produits finis d équipement : ,8MDH contre ,7MDH, en hausse de 10,1% ou ,1MDH. Cette évolution provient essentiellement de la hausse enregistrée au niveau des exportations de fils et câbles pour l électricité (+17,6% ou ,5MDH). La part des produits finis d équipement dans le total des exportations s est située à 14,3% contre 15,3% à fin septembre Baisse des produits alimentaires: ,5MDH contre ,4MDH, soit -4% ou -746,9MDH. Ce résultat est imputable pour l essentiel à la baisse des exportations de poissons en conserve (-22% ou -812MDH), d agrumes (-19,8% ou -358MDH) et de farine et poudre de poissons (-42,9% ou -297,4MDH) contrebalancée par la hausse des ventes de crustacés, mollusques et coquillages (+8,4% ou +299,6MDH), de fruits frais, congelés ou en saumure (+10,5% ou +147,9MDH) et de légumes frais, congelés ou en saumure (+7,3% ou +107,5MDH). Les produits alimentaires ont occupé à fin septembre 2011 le quatrième rang parmi les groupes de produits à l exportation avec 14,3% contre 17,5% un an auparavant. Or industriel : 377,6MDH contre 877,3MDH, soit -57% ou -499,7MDH. Réexportations en suite d admissions temporaires pour perfectionnement actif -Les réexportations en suite d admissions temporaires pour perfectionnement actif avec paiement ont progressé de 25,6% ou ,6MDH : ,7MDH contre ,1MDH. Ces réexportations représentent 44,4% du total des exportations contre 41,6% à fin septembre Les principaux produits réexportés dans le cadre de ce régime sont les fils et câbles pour l électricité (6.553MDH), les vêtements confectionnés (3.498,1MDH) et les articles de bonneterie (1.841,1MDH). -Les réexportations en suite d admissions temporaires pour perfectionnement actif sans paiement se sont établies à ,5MDH contre MDH, en hausse de 6,5% ou ,5MDH. Leur part dans le total des exportations a reculé à 26,9% contre 29,6% à fin septembre Ces réexportations concernent principalement les vêtements confectionnés (10.380,4MDH), les fils et câbles pour l électricité (4.597,3MDH), les composants électroniques (3.850,5MDH) et les articles de bonneterie (3.561,8MDH).

4 N 09/11 4 EVOLUTION DES EXPORTATIONS PAR GROUPEMENT D UTILISATION M DH: millions de dirhams GROUPEMENT Janv-septembre 2010 Janv-septembre 2011* EVOLUTION D'UTILISATION MDH Part % MDH Part % MDH % Alimentation, boissons et tabac ,4 17, ,5 14,3-746,9-4,0 Energie et lubrifiants 1 069,2 1, ,2 3, ,0 - Produits bruts: ,7 12, ,8 13, ,1 +29,8 -d'origine animale et végétale 2 810,1 2, ,1 2,0-324,0-11,5 -d'origine minérale ,6 9, ,7 11, ,1 +41,1 Demi-produits ,4 29, ,6 31, ,2 +27,7 Produits finis d'équipement ,7 15, ,8 14, ,1 +10,1 Produits finis de consommation ,1 23, ,8 22, ,7 +11,2 Or industriel 877,3 0,8 377,6 0,3-499,7-57,0 TOTAL ,8 100, ,3 100, ,5 +17,6 *Données provisoires. PRINCIPAUX PRODUITS A L EXPORTATION MDH: millions de dirhams EVOLUTION Janv-septembre 2010 Janv-septembre 2011* Poids Valeur Poids:mt Valeur:MDH Part % Poids:mt Valeur:MDH Part % mt % MDH % -Dérivés de phosphates 4 411, ,1 18, , ,3 20,7 +306,8 +7, ,2 +31,6 -Vêtements confectionnés 43, ,5 12,2 44, ,1 11,3 +1,3 +3, ,6 +8,9 -Fils et câbles pour l'électricité 60, ,7 8,8 66, ,2 8,8 +6,3 +10, ,5 +17,6 -Phosphates 7 605, ,4 6, , ,9 7,3-566,4-7, ,5 +42,0 -Articles de bonneterie 31, ,5 4,6 28, ,1 4,3-2,4-7,7 +441,6 +8,8 -Composants électroniques (transistors) 2, ,2 3,4 2, ,3 3,1-0,1-4,2 +223,1 +6,1 -Crustacés, mollusques et coquillages 73, ,6 3,3 59, ,2 3,1-13,5-18,4 +299,6 +8,4 -Poissons en conserve 111, ,8 3,4 77, ,8 2,3-33,5-30,1-812,0-22,0 -Déchets et débris de cuivre 19, ,5 1,2 27, ,9 2,0 +8,1 +41, ,4 +91,2 -Argent brut 0,3 946,9 0,9 0, ,6 1, ,7 - -Légumes frais, congelés ou en saumure 193, ,9 1,4 219, ,4 1,3 +26,6 +13,8 +107,5 +7,3 -Fruits frais, congelés ou en saumure 132, ,5 1,3 131, ,4 1,2-0,4-0,3 +147,9 +10,5 -Tomates fraiches 188, ,5 1,3 231, ,2 1,2 +42,8 +22,7 +155,7 +11,5 -Agrumes 281, ,3 1,7 249, ,3 1,1-32,4-11,5-358,0-19,8 -Voitures industrielles 11,5 920,9 1,0 16, ,8 1,0 +4,5 +39,1 +314,9 +34,2 AUTRES 3 566, ,5 31, , ,8 29,8 +163,8 +4, ,3 +13,0 *Données provisoires. mt: milliers de tonnes TOTAL , ,8 100, , ,3 100,0-88,5-0, ,5 +17,6

5 N 09/11 5 Importations A fin septembre 2011, les importations de marchandises, évaluées CAF, se sont établies à ,9MDH contre ,4MDH une année auparavant, en hausse de 21,2% ou ,5MDH. Cette hausse est imputable principalement aux produits énergétiques : +37,9% ou ,7MDH, aux produits chimiques et parachimiques : +21,3% ou ,4MDH et aux produits agricoles : +35,2% ou ,2MDH. Evolution des importations par groupement d utilisation Exceptés les produits finis d équipement demeurés pratiquement stables, tous les autres groupements d utilisation à l importation se sont inscrits en hausse, particulièrement les produits énergétiques, les demi-produits et les produits alimentaires. Hausse des produits énergétiques : ,9MDH contre ,2MDH à fin septembre 2010, soit +37,9% ou ,7MDH. Ce résultat est à attribuer aux importations de gas-oil et fuel oil (+68,5% ou ,1MDH), de pétrole brut (+25% ou ,2MDH) et de gaz de pétrole et autres hydrocarbures (+27,7% ou ,2MDH). *gas-oil et fuel oil: ,9MDH contre ,8MDH, soit +68,5% ou ,1MDH, pour une hausse en volume de 33,4% ou +933mt: 3.724,3mt contre 2.791,3mt. Le prix moyen de la tonne importée a atteint 6.529DH/T contre 5.170DH/T à fin septembre 2010, soit +26,3%. JANVIER-SEPTEMBRE Variation 11/ * 2011* % Poids (mt) 1 380, , , , ,3 +33,4 Valeur (MDH) 7 061, , , , ,9 +68,5 Prix moyen (DH/T) ,3 IMPORTATIONS DE GAS -OILS ET FUEL OILS *huile brute de pétrole : ,1MDH contre ,9MDH, soit +25% ou ,2MDH, pour un volume en baisse de 5,1% ou -201,6mt: 3.748,6mt contre 3.950,2mt. Le prix moyen de la tonne importée s est établi à 6.181DH/T contre 4.691DH/T à fin septembre 2010, soit +31,8%. IMPORTATIONS DE PETROLE BRUT JANVIER-SEPTEMBRE * 2011* Variation 11/10 % Poids (mt) 4 708, , , , ,6-5,1 Valeur (MDH) , , , , ,1 +25,0 Prix moyen (DH/T) ,8 La part des produits énergétiques dans le total des importations s est élevée à 25,8% contre 22,7% à fin septembre des demi-produits: ,3MDH contre ,7MDH, soit +23,2% ou ,6MDH. Cet accroissement est à attribuer aux achats de produits chimiques (+28,7% ou ,6MDH), de matières plastiques artificielles (+29,3% ou ,4MDH), de papiers et cartons (+28,3% ou +734,8MDH), d accessoires de tuyauterie (+60,5% ou +665,4MDH) et de cuivre (+30,3% ou +632,6MDH). La part des demi-produits dans le total s est située à 21,2% contre 20,9% un an auparavant. des produits alimentaires : ,6MDH contre ,8MDH, soit +37,9% ou ,8MDH. La hausse enregistrée provient de la hausse des importations de blé (+76,5% ou ,5MDH), de sucre (+61,4% ou ,9MDH), de maïs (+26% ou +741,4MDH), de thé (+63% ou +419,8MDH) et de beurre (+51% ou +289,7MDH).

6 N 09/11 6 IMPORTATIONS DE BLE JANVIER-SEPTEMBRE * 2011* Variation 11/10 Poids (mt) 2 435, , , , ,2 +16,7 Valeur (MDH) 5 408, , , , ,7 +76,5 Prix moyen (DH/T) ,3 IMPORTATIONS DE BLE PAR PAYS JANVIER-SEPTEMBRE 2010* 2011* Evolution mt MDH mt MDH MDH % France 1 266, , , , ,8 +50,1 Canada 322,3 769,9 317, ,3 +239,4 +31,1 Etats-Unis 328,7 704,5 262,5 755,3 +50,8 +7,2 Argentine ,8 745,1 +745,1 - Autres 87,8 167,2 338, ,6 +847,4 - Total 2 005, , , , ,5 +76,5 m t:m illie rs de to nnes M DH:m illio ns de dirham s La part des produits alimentaires dans le total des importations est passée à 10,4% contre 9,1% à fin septembre des produits bruts : ,7MDH contre ,2MDH, soit +42,5% ou ,5MDH. Cette augmentation a pour origine les importations de soufres bruts (+2.207,6MDH), d huiles végétales brutes (+45,5% ou ,9MDH), de coton (+57,1% ou +252MDH) et de bois bruts, équarris ou sciés (+10,5% ou +232,7MDH). La part des produits bruts dans le total des importations s est élevée à 6,2% contre 5,3% à fin septembre des produits finis de consommation : ,5MDH contre MDH, soit +9,6% ou ,5MDH. Cette hausse est due pour l essentiel aux achats de tissus de fibres synthétiques (+40,6% ou +949,7MDH), de parties de carrosserie (+57,6% ou +894,7MDH), de médicaments (+13,1% ou +419,7MDH), d ouvrages en matières plastiques (+15,2% ou +287,3MDH) et de papiers finis et ouvrages en papier (+18,7% ou +262,4MDH). La part des produits finis de consommation dans le total a baissé à 17,1% contre 18,9% à fin septembre Stabilité des produits finis d équipement : ,9MDH contre ,7MDH. Cette stabilité résulte de la hausse des importations de moteurs à pistons et autres moteurs (+1.585,3MDH), de fils et câbles pour l électricité (+41,8% ou ,3MDH) et de machines et appareils divers (+13,1% ou ,1MDH) conjuguée à la baisse d autres produits dont le matériel à broyer, à agglomérer (-52,9% ou ,7MDH), le matériel férroviaire roulant (-79,5% ou -927,1MDH) et de machines outils (-52,5% ou -654,1MDH). La part des produits finis d équipement dans le total des importations a baissé à 19,3% contre 23,1% à fin septembre Importations en admission temporaire pour perfectionnement actif -Les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif avec paiement se sont accrues de 44,4% ou ,4MDH : ,4MDH contre MDH à fin septembre Elles ont porté principalement sur le soufre brut : 16,8%, l huile brute de pétrole: 16,5% et les produits chimiques : 11,4%. Leur part dans le total des importations s est élevée à 9,5% contre 8% à fin septembre Les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif sans paiement ont enregistré une hausse de 17,4% ou ,7MDH : ,7MDH contre MDH à fin septembre Leur part dans le total des importations est demeurée pratiquement stable : 8,8% contre 9%. Les importations effectuées dans le cadre de ce régime ont concerné les composants électroniques (transistors) avec 14,4%, les tissus de fibres synthétiques et artificielles avec 8,3%, les tissus de coton : 7,2% et les fils et câbles pour l électricité : 5,9%.

7 N 09/11 7 EVOLUTION DES IMPORTATIONS PAR GROUPEMENT D UTILISATION GROUPEMENT Janv-septembre 2010 Janv-septembre 2011* EVOLUTION D'UTILISATION MDH Part % MDH Part % MDH % Alimentation, boissons et tabac ,8 9, ,6 10, ,8 +37,9 Energie et lubrifiants ,2 22, ,9 25, ,7 +37,9 Produits bruts: ,2 5, ,7 6, ,5 +42,5 -d'origine animale et végétale 7 826,8 3, ,5 3, ,7 +23,6 -d'origine minérale 3 790,4 1, ,2 2, ,8 +81,6 Demi-produits ,7 20, ,3 21, ,6 +23,2 Produits finis d'équipement: ,7 23, ,9 19,3 +418,2 +0,8 -Agricole 1 645,9 0, ,5 0,5-374,4-22,7 -Industriel ,8 22, ,4 18,8 +792,6 +1,6 Produits finis de consommation ,0 18, ,5 17, ,5 +9,6 Or industriel 3,8-11,0 - +7,2 - TOTAL ,4 100, ,9 100, ,5 +21,2 *Données provisoires. M DH: millions de dirhams PRINCIPAUX PRODUITS A L IMPORTATION MDH: millions de dirhams Evolution Janv-septembre 2010 Janv-septembre 2011* Poids Valeur Poids:mt Valeur:MDH Part % Poids:mt Valeur:MDH Part % mt % MDH % - Gas oils et fuel oils 2 791, ,8 6, , ,9 9,2 +933,0 +33, ,1 +68,5 - Huile brute de pétrole 3 950, ,9 8, , ,1 8,7-201,6-5, ,2 +25,0 - Gaz de pétrole et autres hydrocarbures 1 704, ,7 4, , ,9 4,6 +118,3 +6, ,2 +27,7 - Machines et appareils divers 62, ,7 3,5 67, ,8 3,3 +5,0 +8, ,1 +13,1 - Produits chimiques 1 116, ,0 2, , ,6 3,1 +270,6 +24, ,6 +28,7 - Matières plastiques artificielles 419, ,6 2,8 468, ,0 3,0 +49,1 +11, ,4 +29,3 - Blé 2 005, ,2 1, , ,7 2,7 +333,9 +16, ,5 +76,5 - Voitures de tourisme 57, ,9 3,2 60, ,4 2,5 +3,1 +5,4-279,5-4,1 - Fer et acier en blooms et ébauches 931, ,6 2,0 814, ,1 1,7-116,2-12,5 +188,5 +4,3 - Soufres bruts 2 933, ,4 0, , ,0 1,6 +31,4 +1, ,6 - - Voitures industrielles 63, ,7 1,8 51, ,5 1,5-11,9-18,9 +12,8 +0,3 - Houilles, crues, agglomérés et coke 4 039, ,0 1, , ,6 1,5-170,0-4,2 +713,6 +22,2 - Fils et câbles pour l'électricité 24, ,8 1,2 28, ,1 1,4 +3,8 +15, ,3 +41,8 - Médicaments 5, ,3 1,5 5, ,0 1,4 +0,2 +4,0 +419,7 +13,1 - Sucre 590, ,5 1,0 672, ,4 1,3 +81,6 +13, ,9 +61,4 - Maïs 1 505, ,9 1, , ,3 1,3-159,2-10,6 +741,4 +26,0 - Huiles végétales brutes 320, ,3 1,1 331, ,2 1,3 +10,6 +3, ,9 +45,5 - Appareils récepteurs radio et télévision 23, ,7 1,7 17, ,6 1,3-5,6-24,0-402,1-10,7 AUTRES 7 541, ,4 52, , ,7 48,6 +288,6 +3, ,3 +12,5 *Données provisoires. mt: milliers de tonnes TOTAL , ,4 100, , ,9 100, ,7 +4, ,5 +21,2

8 N 09/11 8 ECHANGES DE MARCHANDISES PAR PAYS A fin septembre 2011, les échanges commerciaux du Maroc avec l étranger se sont élevés à ,2MDH contre ,2MDH un an auparavant, en hausse de 20% ou MDH. L Europe avec ,4MDH a participé pour 58,9% dans le total des échanges commerciaux du Maroc, suivie de l Asie (81.610,3MDH ou 20,8%), de l Amérique (53.597,4MDH ou 13,7%), de l Afrique (23.984,1MDH ou 6,1%) et de l Océanie (1.786MDH ou 0,5%). La France occupe le premier rang des pays partenaires avec ,7MDH ou 15,8% du total des transactions commerciales du Maroc avec l étranger : premier client avec ,1MDH ou 20,5% et premier fournisseur avec ,6MDH ou 13,4%. Les échanges commerciaux avec la France dégagent un déficit de 9.973,5MDH et un taux de couverture des importations par les exportations de 72,3%. L Espagne se place au deuxième rang avec ,2MDH ou 13,3% des transactions commerciales : deuxième client avec ,7MDH ou 18,2% et deuxième fournisseur avec ,5MDH ou 11%. Les échanges commerciaux avec ce pays font ressortir un déficit de 6.180,8MDH et un taux de couverture de 78,9%. Les Etats-Unis d Amérique avec ,1MDH ou 7,4% viennent en troisième position, suivis de l Italie avec ,5MDH ou 5% et de la Chine avec ,8MDH ou 4,9%. Principaux pays fournisseurs janv-sept-2011 (%) Principaux pays clients janv-sept-2011 (%) FRANCE ESPAGNE ET ATS- UNIS ARABIE SAOUDITE CHINE ITALIE 13,4 11,0 8,6 6,7 6,5 5,2 FR ANCE ESPAGNE IND E BRESIL ETATS-UNIS ITALI E 6,1 5,5 5,0 4,4 20,5 18,2 II-BALANCE DES ECHANGES DE SERVICES A fin septembre 2011, le commerce des services du Maroc avec le reste du monde laisse apparaître un excédent de ,1MDH contre ,7MDH à fin septembre Les recettes ont progressé de 6% ou ,1MDH : ,7MDH contre ,6MDH. De leur côté, les dépenses se sont accrues de 1,3% ou +598,7MDH : ,6MDH contre ,9MDH. Commerce extérieur des services Janv-septembre 2011* Services Recettes Dépenses Solde MDH Total , , ,1 Voyages , , ,8 Services de transport , , ,1 Services de communication 4 224,9 474, ,3 Centres d'appels 3 147,3 76, ,2 Autres services , , ,1

9 N 09/11 9 Voyages: Les recettes voyages ont atteint ,4MDH contre ,2MDH à fin septembre 2010, en hausse de 5,2% ou ,2MDH. Par rapport à la moyenne des neuf premiers mois des années 2006 à 2010, soit ,4MDH, ces recettes ont augmenté de 5,4% ou MDH. Recettes Voyages Moyenne Variation Janv-septembre * MDH % Recettes Voyages , , , , , , , ,0 +5,4. M illions DH Les dépenses voyages ont enregistré un recul de 3,9% ou -295,7MDH : 7.222,6MDH contre 7.518,3MDH. La balance Voyages fait ressortir un excédent en amélioration de 7,1% : ,8MDH contre ,9MDH un an auparavant. Services de transport Les recettes au titre des services de transport se sont accrues de 13,6% ou ,2MDH: ,7MDH contre ,5MDH à fin septembre Les dépenses ont augmenté de 13,5% ou ,1MDH : ,8MDH contre ,7MDH un an auparavant. Services de communication Les recettes au titre des services de communication se sont améliorées de 1% ou +43,1MDH : 4.224,9MDH contre 4.181,8MDH; Les dépenses sont demeurées pratiquement stables: 474,6MDH contre 475,2MDH. Centres d appels Les recettes des centres d appels ont augmenté de 3,4% ou +103,1MDH : 3.147,3MDH contre 3.044,2MDH à fin septembre Les dépenses se sont inscrites en baisse de 27,6% ou -29MDH : 76,1MDH contre 105,1MDH. A fin septembre 2011, la balance des biens et services fait ressortir un déficit de ,8MDH et un taux de couverture des importations par les exportations de 71,8%. Importations Les importations au titre des biens et services ont porté sur ,8MDH contre ,2MDH à fin septembre 2010, en hausse de 17,4% ou ,6MDH. Les achats de biens évalués FOB se sont accrus de 21,2% ou ,9MDH : ,2MDH contre ,3MDH à fin septembre Quant aux importations de services, elles ont augmenté de 1,3% ou +598,7MDH : ,6MDH contre ,9MDH. Exportations III- BALANCE DES ECHANGES DE BIENS ET SERVICES Les exportations de biens et services ont atteint MDH contre ,4MDH à fin septembre 2010, en progression de 12,7% ou ,6MDH. Les exportations de biens se sont élevées à ,3MDH contre ,8MDH à fin septembre 2010, soit +17,6% ou ,5MDH. Les exportations de services ont progressé de 6% ou ,1MDH : ,7MDH contre ,6MDH.

10 N 09/11 10 IV- RECETTES MRE Les recettes MRE se sont élevées à ,3MDH contre ,1MDH à fin septembre 2010, en progression de 8,2% ou ,2MDH. Par rapport à la moyenne des neuf premiers mois des années 2006 à 2010, soit ,6MDH, ces recettes ont enregistré une hausse de 11,7% ou ,7MDH. Recettes MRE Moyenne Variation Janv-septembre * MDH % Recettes MRE , , , , , , , ,7 +11,7. Millions DH V- INVESTISSEMENTS ET PRETS PRIVES ETRANGERS Les recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers se sont établies à ,8MDH à fin septembre 2011 contre ,8MDH une année auparavant, en baisse de 15,7% ou MDH. Comparées à la moyenne des neuf premiers mois des années 2006 à 2010, soit MDH, ces recettes ont baissé de 23,3% ou ,2MDH. Recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers Janv-septembre 2006 Recettes des Investissements et prêts privés étrangers , , , ,8 Moyenne Variation * MDH % , , , ,2-23,3 Millions DH La répartition des recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers, par nature d opération, demeure prédominée par les investissements directs avec 87,4% du total des recettes, suivis des investissements de portefeuille avec 8,4% et des prêts privés étrangers avec 4,2%. RECETTES AU TITRE DES INVESTISSEMENTS ET PRETS PRIVES ETRANGERS REPARTITION PAR NATURE D'OPERATION En millions de dirhams JANV-SEPT 2010 * JANV-SEPT 2011 * Nature d'opération MDH % MDH % Investissements directs ,8 85, ,6 87,4 Investissements de portefeuille 2 517,7 11, ,8 8,4 Prêts privés 666,3 3,1 764,4 4,2 TOTAL ,8 100, ,8 100,0 *Chiffres actualisés Les dépenses se sont inscrites en baisse de 69,5% ou ,3MDH : 6.375MDH contre ,3MDH à fin septembre Elles sont constituées des cessions d investissements directs étrangers (62,5% du total), des cessions d investissements de portefeuille (21,4%) et des remboursements de prêts privés étrangers (16,1%). DEPENSES AU TITRE DES INVESTISSEMENTS ET PRETS PRIVES ETRANGERS REPARTITION PAR NATURE D'OPERATION En millions de dirhams JANV-SEPT 2010 * JANV-SEPT 2011 * Nature d'opération MDH % MDH % Investissements directs ,4 88, ,4 62,5 Investissements de portefeuille 1 904,3 9, ,2 21,4 Prêts privés 469,6 2, ,4 16,1 TOTAL ,3 100, ,0 100,0 *Chiffres actualisés

11 N 09/11 11 A fin septembre 2011, les règlements entre le Maroc et l étranger ont porté sur ,2MDH contre ,6MDH un an auparavant, soit +10,8% ou ,6MDH. Ces règlements se soldent par un déficit en allégement de 6.206MDH : MDH contre MDH à fin septembre EVOLUTION DES REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L'ETRANGER J anvier-sept 2010 J anvier-sept 2011* Evolution MDH % Total des règlements , , ,6 +10,8 R ecettes , , ,8 +12,7 Dépens es , , ,8 +9,1 S olde des règlements , , ,0 22,4 * Chiffres provis oires La ventilation de ces règlements par devise, font ressortir les évolutions suivantes: les recettes en Euro se sont élevées à ,3MDH contre ,1MDH, en progression de 5,8% ou ,2MDH. Celles effectuées en Dollar US se sont chiffrées à ,3MDH contre MDH, en progression de 27,9% ou ,3MDH; les dépenses en Euro ont enregistré une baisse de 3% ou ,4MDH ( ,6MDH contre MDH) et celles intervenues en Dollar US ont, à l inverse, augmenté de 25,4% ou ,1MDH ( ,7MDH contre ,6MDH à fin septembre 2010). REPARTITION DES REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L'ETRANGER PAR PRINCIPALES DEVISES RECETTES DEPENSES J anv-s ept 2010 J anv-s ept 2011* J anv-s ept 2010 J anv-s ept 2011* Montant P art Montant P art Montant P art Montant P art MDH % MDH % MDH % MDH % E uro ,1 63, ,3 59, ,0 52, ,6 46,4 Dollar US ,0 33, ,3 37, ,6 43, ,7 50,1 Autres devises 8 583,2 3, ,5 2, ,7 4, ,8 3,5 TOTAL ,3 100, ,1 100, ,3 100, ,1 100,0 * Chiffres provisoires VI-REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L ETRANGER Millions de dirhams Recettes Dépenses Solde Janvier-sept 2011* Janvier-sept 2010 Recettes par principales devises jan-sept 2011 Dépenses par principales devises jan-sept 2011 Dollar US 37,9% Autres devises 2,8% Euro 59,3% Dollar US 50,1% Autres devises 3,5% Euro 46,4% NB/Les dépenses n incluent pas certaines opérations réalisées dans le cadre du marché des changes, non encore communiquées par les banques. VII- AVOIRS EXTERIEURS NETS A fin septembre 2011, les avoirs extérieurs nets* se sont chiffrés à MDH contre MDH à fin 2010, soit une baisse de 9,4% ou MDH. Cette baisse est à attribuer aux avoirs extérieurs nets de Bank Al Maghrib: MDH contre MDH à fin 2010 (-8,8% ou MDH) et dans une moindre mesure aux avoirs extérieurs nets des autres Institutions de dépôt : 3.433MDH contre 5.070MDH (-32,3% ou MDH). *Les avoirs extérieurs nets sont établis selon la nouvelle méthodologie des statistiques monétaires, mise en œuvre par Bank Al -Maghrib. Ils incluent les avoirs nets de Bank Al -Maghrib et des autres Institutions de dépôt. La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source.

12 N 09/11 12 TABLEAU DE BORD DES ECHANGES EXTERIEURS JANVIER-SEPTEMBRE Evolution * MDH % COMMERCE EXTERIEUR DES BIENS ET SERVICES IMPORTATIONS , , ,6 +17,4 Biens( FOB) dont: , , ,9 +21,2 Produits énergétiques , , ,7 +37,9 Céréales 7 141, , ,7 +54,7 Services dont: , ,6 +598,7 +1,3 Services de transport , , ,1 +13,5 Voyages 7 518, ,6-295,7-3,9 EXPORTATIONS , , ,6 +12,7 Biens (FOB) dont: , , ,5 +17,6 Vêtements confectionnés , , ,6 +8,9 Articles de bonneterie 4 994, ,1 +441,6 +8,8 Produits de la mer 9 791, , ,8-12,3 Services dont: , , ,1 +6,0 Voyages , , ,2 +5,2 Services de transport , , ,2 +13,6 Centres d'appels 3 044, ,3 +103,1 +3,4 SOLDE , , ,0 31,7 TAUX DE COUVERTURE (% ) 74,8 71,8 RECETTES MRE , , ,2 +8,2 INVESTISSEMENTS ET PRETS PRIVES ETRANGERS RECETTES , , ,0-15,7 CESSIONS DE DEVISES , , ,3-13,7 AUTRES 2 027, ,4-686,7-33,9 DEPENSES , , ,3-69,5 CESSIONS D'INVESTISSEMENTS ETRANGERS , , ,1-73,8 REMBOURSEMENT DE PRETS PRIVES 469, ,4 +553,8 -.

13 N 09/11 13 STRUCTURE GEOGRAPHIQUE DES ECHANGES CONTINENT Janv-septembre 2011* Total des Part Importations Part Exportations Part Solde T C échanges % MDH % MDH % MDH % EUROPE ,4 58, ,3 57, ,1 62, ,2 52,2 ASIE ,3 20, ,5 23, ,8 16, ,7 33,0 AMERIQUE ,4 13, ,7 14, ,7 13, ,0 44,1 AFRIQUE ,1 6, ,4 5, ,7 7, ,7 66,2 OCEANIE 1 786,0 0,5 652,0 0, ,0 0,9 +482,0 - TOTAL ,2 100, ,9 100, ,3 100, ,6 47,7 *Données provisoires. PRINCIPAUX PARTENAIRES COMMERCIAUX Janv-septembre 2011* Importations Exportations Fournisseurs Valeur MDH Part % Clients Valeur MDH Part % FRANCE ,6 13,4 FRANCE ,1 20,5 ESPAGNE ,5 11,0 ESPAGNE ,7 18,2 ETATS-UNIS ,4 8,6 INDE 7 697,8 6,1 ARABIE SAOUDITE ,7 6,7 BRESIL 6 911,7 5,5 CHINE ,3 6,5 ETATS-UNIS 6 265,7 5,0 ITALIE ,8 5,2 ITALIE 5 520,7 4,4 RUSSIE ,4 4,6 PAYS-BAS 3 597,3 2,8 ALLEMAGNE ,8 4,5 ALLEMAGNE 3 280,8 2,6 IRAK 7 308,0 2,8 GRANDE-BRETAGNE 2 962,8 2,3 ALGERIE 7 150,3 2,7 Belgique 2 597,0 2,1 TURQUIE 6 534,8 2,5 SINGAPOUR 2 284,1 1,8 BRESIL 6 262,7 2,4 PAKISTAN 2 268,1 1,8 GRANDE-BRETAGNE 5 605,6 2,1 TURQUIE 2 195,7 1,7 Belgique 5 202,9 2,0 CHINE 2 005,5 1,6 PAYS-BAS 4 703,6 1,8 PORTUGAL 1 771,9 1,4 Sous total ,4 76,8 Sous total ,9 77,8 Autres pays ,5 23,2 Autres pays ,4 22,2 TOTAL ,9 100,0 TOTAL ,3 100,0 *Données provisoires.

14 N 09/11 14 REPARTITION PAR DEVISE DES RECETTES AU TITRE DES REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L'ETRANGER Janvier-sept 2010 Janvier-sept 2011* Montant MDH Part % Montant MDH Part % EURO ,1 63, ,3 59,3 DOLLAR AMERICAIN ,0 33, ,3 37,9 LIVRE STERLING 2 738,5 1, ,9 1,0 FRANC SUISSE 1 119,0 0, ,5 0,5 DOLLAR CANADIEN 1 106,4 0,5 912,4 0,3 RIYAL SAOUDIEN 674,3 0,3 681,4 0,2 YEN JAPONAIS 1 337,7 0,5 553,5 0,2 DIRHAM EMIRATI 484,6 0,2 542,0 0,2 COURONNE NORVEGIENNE 469,4 0,2 427,7 0,2 COURONNE SUEDOISE 212,2 0,1 253,9 0,1 COURONNE DANOISE 205,2 0,1 229,9 0,1 DINAR KOWEITIEN 92,6-117,2 - RIYAL QATARI 67,2-54,4 - DROITS DE TIRAGE SPECIAUX 12,4-22,2 - AUTRES 63,7-45,5 - * Chiffres provisoires TOTAL ,3 100, ,1 100,0 REPARTITION PAR DEVISE DES DEPENSES AU TITRE DES REGLEMENTS ENTRE LE MAROC ET L'ETRANGER Janvier-sept 2010 Janvier-sept 2011* Montant MDH Part % Montant MDH Part % DOLLAR AMERICAIN ,6 43, ,7 50,1 EURO ,0 52, ,6 46,4 YEN JAPONAIS 3 015,2 1, ,8 0,6 FRANC SUISSE 1 616,4 0, ,4 0,6 DINAR KOWEITIEN 1 352,4 0, ,0 0,4 LIVRE STERLING 1 475,4 0, ,6 0,4 RIYAL SAOUDIEN 1 248,8 0, ,8 0,4 COURONNE SUEDOISE 918,7 0,3 889,6 0,3 DOLLAR CANADIEN 509,5 0,2 522,6 0,2 DROITS DE TIRAGE SPECIAUX 44,1-495,6 0,2 DINAR TUNISIEN 534,3 0,2 479,7 0,2 DIRHAM EMIRATI 455,9 0,2 289,9 0,1 COURONNE DANOISE 151,6 0,1 170,4 0,1 AUTRES 58,4-67,4 - * Chiffres provisoires TOTAL ,3 100, ,1 100,0

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 11/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE ont atteint à fin novembre 2011 53,7Milliards de dirhams contre 49,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS المملكة المغربية Royaume du Maroc BALANCE DES PAIEMENTS 2010 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source Site

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire 2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc OFFICE DES CHANGES DEPARTEMENT DES STATISTIQUES DES ECHANGES EXTERIEURS Sommaire Présentation... 7 Vue d ensemble... 10 Chapitre 1 : Les importations...

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DU COMMERCE EXTERIEUR DE L ALGERIE

TABLEAU DE BORD DU COMMERCE EXTERIEUR DE L ALGERIE الج مه وري ة ال ج زاي ري ة الد ي م ق راط ي ة ال ش ع ب ي ة REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES DOUANES وزارة ال مال ية الم دي رية الع امة لل ج م

Plus en détail

Rabat, le 26 juin 2014

Rabat, le 26 juin 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 26 juin 2014 Afrique occupe de plus en plus une part importante dans les échanges internationaux : sa part dans les échanges commerciaux est passée

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013,

Points. forts DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE BILAN. De la Polynésie française COMMERCE EXTÉRIEUR 2013, Points 7 forts BILAN 213 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE 213, DES ÉCHANGES ATONES ET UN DÉFICIT COMMERCIAL QUI SE RENFORCE La balance commerciale de la Polynésie française continue

Plus en détail

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008.

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Elaboré à partir des banques des données du système d information

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 CHAMBRE DE COMMERCE, D INDUSTRIE D ET DE SERVICES الصناعة و الخدمات غرفة التجارة, LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 Importance des relations bilatérales Maroco

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS ROYAUME DU MAROC -=-=-=- OFFICE DES CHANGES -=-=-=-=- BALANCE DES PAIEMENTS 2008 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Décembre 2014 898 SYNTHESE La valeur des investissements étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca a enregistré

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013 DIRECTION GENERALE DES RELATIONS ECONOMIQUES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALES DIRECTION DE LA PROMOTION ET DU SOUTIEN AUX ECHANGES ECONOMIQUES Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

- Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

- Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale Collections Statistiques N 194/2015 Série E : Statistiques Economiques N 84 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2004 A 2014 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE 22 août 2014 Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE PÉRUVIENNE Pérou Principaux indicateurs, 2013 Population (en millions) 30,9 PIB (en G$ US courants) 206,5

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2013 Les échanges, qui avaient nettement ralenti en 2012, se replient en 2013. Le recul des exportations (-1,3 %, après +3,1 %) est marqué pour certains biens intermédiaires,

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique Novembre 2013 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Secteur réel... 3

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Bosnie-Herzégovine. Chef de l état : présidence collégiale de 3 membres (1 Serbe, 1 Musulman, 1 Croate)

Bosnie-Herzégovine. Chef de l état : présidence collégiale de 3 membres (1 Serbe, 1 Musulman, 1 Croate) Bosnie-Herzégovine I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : La Bosnie-Herzégovine Capitale : Sarajevo Chef de l état : présidence collégiale de 3 membres (1 Serbe, 1 Musulman, 1 Croate) Premier ministre : Nikola

Plus en détail

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt)

Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt) Les frontières touristiques ne sont pas toujours celles de l administration. Afin de restituer une vision plus pertinente des tendances du tourisme dans la capitale et d anticiper la création de la Métropole

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE 2008

BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE 2008 BALANCE DES PAIEMENTS DE LA TUNISIE Septembre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 Evolution de l environnement international et de la conjoncture nationale 6 Les échanges et les paiements extérieurs de

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------ Ministère de l Economie, des Finances et du Plan

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------ Ministère de l Economie, des Finances et du Plan REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------ Ministère de l Economie, des Finances et du Plan REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ---------- MINISTERE DE l ECONOMIE

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Fiche-Pays : République de L Inde

Fiche-Pays : République de L Inde Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur المملكة المغربية الوزارة المنتدبة لدى وزارة

Plus en détail

Premier semestre 2015

Premier semestre 2015 http://lekiosque.finances.gouv.fr Amélioration du déficit liée à l'allègement de la facture énergétique Premier semestre 2015 Au premier semestre 2015, la reprise des exportations se confirme (+3,4 %,

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis ÉMIRATS ARABES UNIS Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis Ralf Roletschek, CC BY-SA 3.0 TABLE DES MATIÈRES 1. LA POSITION DE LA BELGIQUE COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS ET

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le CANADA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

Comprendre le Maroc 13

Comprendre le Maroc 13 Préface.......................................................................... 5 Comprendre le Maroc 13 Repères essentiels........................................................ 15 Territoire et ressources....................................................

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma BALANCE DES PAIEMENTS 2005 La reproduction des informations contenues dans cette publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Capitale : Sri Jayawardenapura. Chef de l état : Mahinda Rajapakse. 1 er ministre: D.M.Jayartne

SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Capitale : Sri Jayawardenapura. Chef de l état : Mahinda Rajapakse. 1 er ministre: D.M.Jayartne SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Sri Lanka Capitale : Sri Jayawardenapura Chef de l état : Mahinda Rajapakse 1 er ministre: D.M.Jayartne Superficie : 65 610 km² Population : 21 300 000 habitants

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

MAROC TRADE INFO. 1. Tendances économiques internationales

MAROC TRADE INFO. 1. Tendances économiques internationales Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministère de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique Chargé du Commerce Extérieur MAROC TRADE INFO mai Cadrage de mars 50 Contenu

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013 Résumé Bilan du commerce extérieur de la Corée en 213 Malgré une croissance modeste en 213 (+,7% contre 1% en moyenne par an entre 2 et 21), les échanges commerciaux coréens se sont maintenus au-dessus

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES 2008 ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES RAPPORT DE LA DETTE EXTERIEURE PUBLIQUE Direction du Trésor et des Finances Extérieures Mars 2009 SOMMAIRE ACRONYMES ET ABRÉVIATIONS 3 PRINCIPALES

Plus en détail

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Arrivées hôtelières à Paris et dans le (Données Insee) ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières août 2015 - Paris

Plus en détail

EQUATEUR PRESENTATION GENERALE DU PAYS

EQUATEUR PRESENTATION GENERALE DU PAYS PRINCIPAUX INDICATEURS Population (2010) : 14 118 779 habitants Superficie : 272 045 km² Capitale : Quito Monnaie nationale : Dollar Américain PIB (2009) : 55 613 millions de dollars USD (67 ème rang mondial,

Plus en détail

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv.

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv. http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2015 En 2015, les exportations, qui bénéficient du raffermissement de la demande mondiale et de gains de compétitivité liés à la dépréciation de l euro, progressent

Plus en détail

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km²

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km² MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique Capitale : Mexico Chef de l état : Felipe Hinjosa Superficie : 1 964 380 km² Population : 109 600 000 habitants Croissance démographique : 1,01 % Langues

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Canada-Afrique du Sud

Canada-Afrique du Sud Canada-Afrique du Sud Publication n o 2014-43-F Le 12 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Service des Statistiques Commerciales

Service des Statistiques Commerciales Service des Statistiques Commerciales 1- Indicateurs de bases Population (2011) PIB (courants, 2011) : 82 millions d'habitants : 3 571 milliards de USD Solde des transactions courantes (2010) : 200 milliards

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Mai 2 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Mai 2 Le présent document a été préparé sur la base des

Plus en détail

Note sur les exportations du Sénégal vers l Union européenne

Note sur les exportations du Sénégal vers l Union européenne REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------- MINISTERE DU COMMERCE ------------- ASEPEX Note sur les exportations du Sénégal vers l Union européenne. juillet 2010 I/ Analyse des exportations

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le:

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le: Les relations commerciales de la Belgique avec le: LUXEMBOURG Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE

BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE AVRIL 2005 Bank Al-Maghrib Administration Centrale Direction des Etudes et des Relations Internationales

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL MARS 2015 N 143 Les études de la présente publication ne peuvent être reproduites totalement ou partiellement sans autorisation. Les renseignements

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail