Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin"

Transcription

1 Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu convaincu que la seule solution pour remettre en place la fertilité et l'équilibre sera de remettre en place l association animal et végétal. Donc ils est arrivé un troupeau de vaches et je me suis lancé dans un rotation de 8 ans - 4 ans des pâtures diversifié, suivi par 4 ans de cultures. Dans les 4 ans de culture il y a des céréales mais aussi du mais et soja. Je cherchait un solution pour que l'amélioration de la terre n'était pas freiné par ces deux derniers grâce a une préparation d un lit de semences fine, suivi par les binages, hersages et la terre nu entre les rangs pendant tout la période estival. Suivant les recherches du Rodale Institute (U.S.A.), je voulait tester la possibilité de créer du paillage dans le champ grâce a une couverte roulé au moment de floraison. Dans un premier temps j ai du travaillé avec un couvert simple espèce parce que je n avait pas les données concernant la période de floraison qui me permettrait d'être sur d avoir plusieurs espèces en floraison au même moment. Si le roulage avec le rouleau Rodale n est pas faites au moment de floraison, il est inutile. A coté dans le même champ, j ai préparé et semé un témoigne avec façons culturels classique - couverte détruit, lit de semence préparé, binage, hersage etc. Au tableau des couts des deux systèmes, j ai inclus le cout des semences du couvert de seigle dans les couts du témoigne parce que pour moi il faut imaginé l implantation d un couverte avant le soja quand même, pour tout les raisons standards de protection et amélioration du sol. (Dans ce contexte, le seigle a été intéressant au niveau de son apport de matière et ses effets allélopathique) C est un champ argileuse, 1.5% matière organique en moyenne, PH 8. Le seigle est une variété fourragère que j ai choisi pour son développement rapide en printemps et donc en principe une période de floraison précoce. Seigle en février. Ca a été implanté le a 160kg/Ha. Si vous regardez au milieu de l image vous voyez deux scions vides. En fait j ai constaté que après de finir le champ qu il avait un bout de ficelle dans la soufflerie du semoir et donc deux sorties on été bouché pendant tout le semis.

2 Seigle avril. Trous de semis commencent a se boucher mais, 4-5 semaines avant le date d'implantation de soja, le développement du seigle est peut promettant. Seigle mai. Ca commence a monter en épis mais ou le terrain et le plus pauvre, ça reste maigre et petit. Avec out le monde autour en train de semer j était au point de tout broyeur et préparer / semer normalement. J'hésitait on me disant que si je commence un autre saison des cultivation classiques, je vais que renforcer la problème de bas qui a joué sur le développement du seigle - une manque d humus chronique. Je me suis dit aussi que pour être valable comme système, il faut que ça marche quand le couvert n est pas optimal. Donc j attendait encore la floraison...

3 22 Mai Floraison et on voit le broyage sur la partie destiné d'être le témoigne. Une croissance très vite pendant ces dernières trois semaines. Hauteur moyenne 1.50m, mais quand même avec les endroits maigre et claire. Rouleau Rodale devant, semoir derrière. Cet un rouleau avec les bars en forme du chevron qu ils ont développé au Rodale Institut pour appuyer le maximum sur les tiges sans les couper. Si on coupe les tiges, la plante va repartir. Si ils sont que aplati, la plante va essayer de s alimenter jusqu au moment que c est épuisé. Le météo était très sec. Apres de tester une partie plus tard, j ai constaté que le roulage du seigle se fera mieux si j ai arrosé ou si j ai attendu la prochaine pluie.

4 Soja en sortant de la paille

5 Soja On voit le roulage imparfait du seigle. Il fallait plus d humidité. Soja 15.8

6 Témoigne après deuxième binage Soja dans le seigle devant, témoigne derrière. On voit que cela du témoigne est plus développe.

7 14.9. Soja dans le seigle a droite, témoigne a gauche. Pour finir il n avait pas grand chose entre les deux. Bilan Agronomique Tout les avantages d une terre protégé par de la paille se voyait; protection des chaleurs estivale, fraicheur retenu, terre vivante. Il y a aussi un réduction de compactage importante - deux passages de tracteur au lieu de dix Bilan économique Prix barème d entraide 2015: Soja dans le Seigle /Ha Soja Normal /Ha 1 Passage cultivateur 50 Passage cultivateur 48 2 Passage disque 50 passage disque 52 3 Semis seigle avec semoir Claydon 57 Semis siegle avec Claydon 57 4 Semis soja avec rouleau devant 60 Broyage Siegle 51 5 Moisson 80 Passage disque 52 6 Passage rotative 60 7 Semis soja 42 8 Passage herse etrille 29 9 Premier binage Passage Herse Etrille Deuxieme Binage Passage Herse Etrille 29

8 Soja dans le Seigle /Ha Soja Normal /Ha 13 Troisieme Binage *aucun datura dans le seigle roulé Arrachage Datura a la main Moisson 80 Semences seigle 90 Semences seigle 90 Semences Soja + innoc 240 Semences Soja + innoc 240 Total 627 Total 1054 Rendement Témoigne 29qt Dans le seigle 22.6qt Prix de vente 620/T. Prix de vente/ha témoigne 1798 Prix de vente/ha dans le seigle 1401 Marge net Ha (prix de vente - cout de production) Témoigne = 744 Dans le seigle = 712 Améliorations Le seigle n a pas protégé la terre suffisamment des pluies hivernales. Résultat, une terre très dur est compacté. En mon avis ça empêchait le soja de s exprimer au maximum en terme de son développement racinaire mais aussi grâce a une manque d'oxygène pour alimenter la vie micro bactérienne, y compris la nodosité. Pourquoi peut être, a la longue avec la fraicheur persistante sous la paille, le soja dans le seigle a rattrapé un peut le témoigne. Pour améliorer, maintenant je sais que la vesce monte en floraison au même moment du seigle et donc les deux peuvent se faire rouler au même moment, je vais inclure de la vesce dans la couverte pour couvrir et protéger la terre. (Le mais semé dans la vesce roulé n a pas eu ses soucis de terre compacté - voir la suite). En suite, cette année j ai semé une partie du couvert avec les radis structurant tout les 60cm. Mon idée c est de suivre les scions de radis en semant de soja Radis tout les 60cm + seigle/ vesce

9 Radis, seigle vesce du près

10 Mais semé dans la vesce Façons du travail et raisonnement pareil comme le soja. Maintenant je sais que la vesce et seigle peuvent être rouler au même moment, je vais ajouter un peut de seigle dans le couvert pour faire tuteur pour la vesce, et pour avoir de la diversité. Je pense que c'était une manque de tuteur et de la diversité aussi (liée a une terre pauvre) qui a amené les fortes présence de pucerons dans la vesce. La vesce pur au début de floraison. Forte présence pucerons. La même vesce semé la même jour mais ou il avait du chicorée comme tuteur. Voir son hauteur et stade de floraison plus avancé. Pas de pucerons

11 Tout la bande au milieu a été presque tué par les pucerons. Il y aussi dans ce champ une forte présence de rumex. A cette époque je commençait avoir énormément de rumex qui traversait la vesce. J ai décidé de tenter le coup quand même en me disant, comme au soja, si c est valable comme système, il faut que ça marche dans le conditions qui ne sont pas optimal. 2.6 Enfin stade floraison atteint pour pouvoir rouler et semer. 23.6

12

13 1.9 Paillage vesce toujours présent Une bande pas travailler juste a coté du mais pour montrer la présence de rumex et autres.

14 Un tournesol a coté du mais témoigne Même tournesol a coté du mais dans la vesce.

15 Bilan agronomique - voir Soja. Bilan économique Mais dans de la vesce /Ha Mais Normal /Ha 1 Passage cultivateur 50 Passage cultivateur 48 2 Passage disque 50 passage disque 52 3 Semis vesce avec semoir Claydon 57 Semis vesce avec Claydon 57 4 Semis soja avec rouleau devant 60 Broyage Vesce 51 5 Moisson 80 Passage disque 52 6 Passage rotative 60 7 Semis soja 42 8 Passage herse etrille 29 9 Premier binage Passage Herse Etrille Deuxieme Binage Passage Herse Etrille Troisieme Binage *aucun datura dans la vesce roulé Arrachage Datura a la main Moisson 80 Semences vesce 99 Semences vesce 99 Semences Mais 250 Semences Mais 250 Total 646 Total 1073 Rendement Témoigne 4qt Dans le seigle 5.5qt Prix de vente 250/T. Prix de vente/ha témoigne 1000

16 Prix de vente/ha dans le seigle 1375 Marge net Ha (prix de vente - cout de production) Témoigne = - 73 Dans la vesce = 729 Améliorations. En ajoutant du seigle a la vesce j'espère d augmenter son développement, résistance aux pucerons et précocité de floraison. Cette dernière est importante parce que une contrainte de ce système c est l obligation de travailler avec les variétés précoces grâce aux dates semis tardives. Comme pour le soja, cette année j ai semé les radis structurant que je vais suivre en semant le mais. L'année prochaine je vais essayer un ajout d engrais sur le témoigne et cela dans le couvert roulé Orge dans le sarrasin Apres une récolte de sarrasin 2014, je suis retourné au champs pour semer de l orge. J ai remarqué qu il avait un tapis de repousses de sarrasin mais plus ou moins rien d autre. Vu que le sarrasin et gélif et réputé pour ces effets allélopathique, j ai décidé de pas déchaumer et donc remonter de nouveau les graines de mauvaises herbes, mais plutôt de semer directement dans le chaume du sarrasin. Apres le semis je n ai pas touché jusqu a la récolte. Voila le résultat.

17 orge après premier gel qui a tué le sarrasin repousses sarrasin

18 Orge mars

19

20 Bilan economique Semis de l orge dans le sarrasin 57, avec semences fermier 48 = 105/Ha Moisson 80/Ha Rendement 31qt. Prix de vente 300/T

21 Marge net (3.1x300) = 745 (plus que le soja et mais!) Améliorations Cette année j ai fait la même chose mais dans un champ ou l ancien propriétaire a fait plusieurs pailles et donc ou il y une forte présence d adventices des céréales d hiver, vulpin inclus. Situation a l heure actuel. Pour plus d info,

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Choisissez le couvert qui vous convient! * Interculture longue : période culturale entre une culture d'hiver et une culture

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

Fiche technique : Culture de canne fourragère

Fiche technique : Culture de canne fourragère Fiche technique : Culture de canne fourragère Sujet : Cette fiche technique vous donne les éléments clés permettant de mettre en place une surface de canne fourragère. Les différentes cannes fourragères

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS FRANQUET sur internet : www.franquet.com Eco-Till MANUEL D INSTRUCTIONS Route de Prouvais BP 9 02190 GUIGNICOURT FRANCE Cultivons ensemble vos rendements Tél. : 00 33 / 3 23 79 74 66 Fax : 00 33 / 3 23

Plus en détail

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques...

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... DESIKOTE MAX MC Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE GARANTIE : Alcool éthoxylé...... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... 55 % p / p DESIKOTE MAX forme une membrane semi-perméable

Plus en détail

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte Entre cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte www.semencesdefrance.com gamme 4 problématiques 4 solutions 4 ENTRE CULTURES DE PRODUCTION, I-SOL APPORTE À LA TERRE DES ÉLÉMENTS NUTRITIFS

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot

Séance 2 : De la fleur au fruit. Schéma d'une fleur coupée en deux. D'où vient la graine de petit pois? Le cycle de développement du haricot S24 : Les stades du développement des végétaux et ses conditions de développement : De quoi la plante a t elle besoin pour pousser? Séance 1 : Que faut il pour que la graines germent? J'observe Je lis

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires?

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Synthèse des travaux menés par la Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Les fourrages annuels : intérêts et principes culturaux de base

Les fourrages annuels : intérêts et principes culturaux de base Nature et Progrès Document Biodoc n 9 Association d agriculture (nouvelle édition avril 2006) écologique de l Orne Joseph Pousset Groupement régional d agriculture (tous droits de reproduction réservés)

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Laurent J., Blazian M.J. in Arrue Ugarte J.L. (ed.), Cantero-Martínez C.

Plus en détail

Vredo Solutions pour sursemis

Vredo Solutions pour sursemis Vredo Solutions pour sursemis CREATEUR DE SOLUTIONS INNOVANTES AU SERVICE DE VOTRE RENTABILITE! Pourquoi regarnir? En juillet 1976, lors d un été extrêmement sec avec des prairies desséchées et de faibles

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

2 ème numéro MARS / AVRIL 2015. Haute Normandie, la p tite fleur de lin EDITO

2 ème numéro MARS / AVRIL 2015. Haute Normandie, la p tite fleur de lin EDITO @ 2 ème numéro MARS / AVRIL 2015 Haute Normandie, la p tite fleur de lin EDITO La Haute Normandie est la première région française productrice de lin. Avec 1 hectare de lin, on produit 500 jupes, 200 costumes,

Plus en détail

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012 Conseils et expertises/production végétale Essai variétal colza bio Courtedoux 211-212 Rapport d essai Responsable de l essai : Michel Petitat Fondation Rurale Interjurassienne 2852 COURTEMEON 32 42 74

Plus en détail

Précautions préalables à la mise en terre. Mode

Précautions préalables à la mise en terre. Mode Les plants forestiers 1 préalables à la mise en terre par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 La reprise et la croissance d un plant forestier sont bonnes à condition de veiller à la qualité des

Plus en détail

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité La Barre Porte-Outils Polyvalence et simplicité Présentation de l outil Souleveuse à légumes, souleveuse à plastiques, herse étrille, éléments de binage et de buttage ou encore dents de lève-palette, ce

Plus en détail

ESTIMATION : Selon le site et la complexité. Dans le cadre du CEL 2, participation envisageable du CG85

ESTIMATION : Selon le site et la complexité. Dans le cadre du CEL 2, participation envisageable du CG85 P L A N D A C T I O N C H A R T E C A M P I N G S Etat existant Les actions et projets prennent pour référence les chartes établies dans le cadre du plan vert et concernant : les clôtures, matériaux, les

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Chères étudiantes et chers étudiants,

Chères étudiantes et chers étudiants, Chères étudiantes et chers étudiants, Après avoir reçu le prix Pralong en 2008 et avoir aidé à la réalisation d un jardin de plantes médicinales dans la province du Mékong au Vietnam, c est avec grand

Plus en détail

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre Résumé du module 5 Les élèves déterminent l essence de l arbre qu ils souhaitent planter au lieu choisi en fonction de divers critères. Ils suivent les

Plus en détail

Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008

Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008 Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008 Cet été, Denise et Daniel Vuillon ont pris quelques jours de «vacances» dans le sud-ouest. Mais fidèles à leur

Plus en détail

Enlever un vieil antifouling sur une coque de semi rigide

Enlever un vieil antifouling sur une coque de semi rigide Enlever un vieil antifouling sur une coque de semi rigide (par Ti Ben83, avril 2010) Attention avant de travailler sous un bateau, pensez toujours à sécuriser correctement ses différents appuis. Danger

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES -1- Rappel dispositif BSV Dispositif cadré par la circulaire du 4 mars 2009 et complété par notes

Plus en détail

L EAU CHAUDE SANITAIRE

L EAU CHAUDE SANITAIRE L EAU CHAUDE SANITAIRE Reste la question de l eau chaude sanitaire. De plus, comme il m arrive souvent de m absenter plusieurs jours et que le bois c est pas automatique je choisis une chaudière fuel,

Plus en détail

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain;

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; MAI Grandes Cultures Céréales d hiver Blé dur, blé tendre uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; upoursuite des traitements phytosanitaires: se référer au calendrier

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

Manuel de formation. Système de Riziculture Intensive (SRI)

Manuel de formation. Système de Riziculture Intensive (SRI) USAID / Afrique de l Ouest Expanded Agribusiness and Trade Promotion (USAID E-ATP) USAID / Mali Initiatives Intégrées pour la Croissance Economique au Mali (IICEM) Manuel de formation Système de Riziculture

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL Tout d abord, je souhaite vous remerciez d avoir télécharger ce guide qui je l espère pourra vous satisfaire dans la création de votre jardin potager.

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol Dick Godwin Plan de présentation Effet de la forme d outil Profondeur/Largeur Angle d attaque Vitesse Ailettes Dents peu profondes Espacement

Plus en détail

===================== Téléobjectif Focale - Grossissement

===================== Téléobjectif Focale - Grossissement Note de Nemodus Ce document n'est pas de moi mais d'un correspondant : pseudo "Geppy" J'avais échangé par mail et il m'avait envoyé ce document Concernant le FZ50 et après lui avoir fourni des éléments,

Plus en détail

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel Sommaire Système sec 60 ha double actif Système sec 100 ha fort potentiel Système sec 150 ha fort potentiel Système sec 150 ha moyen potentiel Système sec 200 ha moyen potentiel Edition 2015 : campagne

Plus en détail

Couvre-livre : le tuto. par

Couvre-livre : le tuto. par par Voici un petit tutoriel pour apprendre à faire une jolie couverture pour livre de poche. Cela vous permettra de protéger un peu vos livres dans votre sac, ou bien de garder l anonymat sur vos lectures

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

L ONU EN ACTION LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER

L ONU EN ACTION LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER L ONU EN ACTION Date de programmation: mars 2010 Programme n 1230 Durée: 5 08 Langues: anglais, français, espagnol et russe LES FEMMES NÉPALAISES QUI TRAVAILLENT À L ÉTRANGER VIDEO AUDIO SON INTER: DES

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST. FRTP Bourgogne

Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST. FRTP Bourgogne Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST FRTP Bourgogne Question n 0 Vous devez livrer des granulats sur ce chantier d enfouissement des lignes électriques Accéder

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG N 08 14 août 2014 CLIMATOLOGIE Encore des Pluies localement

Plus en détail

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Programme RotAB Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Rotations en grandes cultures biologiques sans élevage 8 fermes-types, 11 rotations Repères

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

La Pomme de Terre de fécule

La Pomme de Terre de fécule La Pomme de Terre de fécule Enquête technique Récolte 2014 SOMMAIRE Retour sur les conditions climatiques 2014 03 Caractéristiques de la campagne 2014 04 Vous trouverez dans ce document les résultats

Plus en détail

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza Nature et Progrès Document Biodoc n 12 Association d agriculture (nouvelle édition janvier 2007) écologique de l Orne (AGRECO) Joseph Pousset Groupement régional d agriculture réservés) (tous droits de

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Mise en oeuvre de MICES. Fixation avec crochets de toit

Mise en oeuvre de MICES. Fixation avec crochets de toit Mise en oeuvre de MICES Fixation avec crochets de toit Préliminaire Le bon fonctionnement de MICES dépend de la qualité de votre installation électrique. Son installation peut être l occasion de vérifier

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON 1419 Séance du lundi 16 décembre 2013 D-2013/758 Marché des Capucins. Actualisation des tarifs des droits de place du Marché et du parc stationnement des Capucins.

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

LA TONTE. compact et solide

LA TONTE. compact et solide LA TONTE Une tonte régulière est une condition sine qua non pour un gazon compact et solide Si coupes fréquentes (+) formation de nombreuses pousses périphériques et augmentation de la densité des feuilles

Plus en détail

Canicule chez les grenouilles

Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Distribution 5 personnages : Toutancuisse, le père grenouille Toutancuisse, la mère grenouille Toutancuisse, le 1 er enfant têtard Toutancuisse,

Plus en détail

1 000 ** 4 000 4 000 30 000,00

1 000 ** 4 000 4 000 30 000,00 PVE 2014 Investissements matériels éligibles Zonage Enjeux Tout département Enjeux "ressource en eau" En démarche PAT Roucarié* Enjeux phytosanitaires fertilisation et érosion Hors PAT et en ZEP Taux d'aide

Plus en détail

La réussite d une culture de tomate dépend dans une certaine mesure de la qualité des plants issus de la pépinière.

La réussite d une culture de tomate dépend dans une certaine mesure de la qualité des plants issus de la pépinière. Fiche technique: Culture de la tomate La tomate (Lycopersicon esculentum Mill.) de la famille des Solanacées, est l une des plus importantes cultures maraîchères produites au Bénin tant sur le plan des

Plus en détail

Aéroport de Marseille Provence

Aéroport de Marseille Provence Compte rendu de visite du 22 mars 2016 : Piste 2 zone sud Semis implanté depuis l automne 2013 avec le mélange Top Mix Aéro N 1 Bande de 50 m de chaque côté de la piste sur une longueur de 2000 m Présence

Plus en détail

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT Bonjour, pourrais-je parler à M. XXXXXX Oui, bonjour, je suis XXX Je vous appelle suite au formulaire que vous avez rempli sur internet pour avoir

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

Mini guide pour l'utilisation des guide de placement pour courbes

Mini guide pour l'utilisation des guide de placement pour courbes Les éléments du kit de placement des courbes Pour le placement des courbes, il y a une guide de centrage (nommé "GTZ - KPVQ Courbe centre"), et un jeu de rayon (nommé "GTZ - KPVQ Courbe R XXXm" où XXX

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Remplacement d un embrayage

Remplacement d un embrayage Remplacement d un embrayage Ce tutoriel indique comment procéder pour remplacer l embrayage d une ZX Turbo D équipée d un moteur XUD9TE. L opération consiste à déposer la boite de vitesse afin d avoir

Plus en détail

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Une beauté sauvage De la plus petite qui anime la rocaille au véritable arbre

Plus en détail

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds TECHNIQUE DE POMMES DE TERRE TECHNIQUE BETTERAVIÈRE TECHNIQUE DE LÉGUMES Travail du sol animé Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds Fraise pleinchamp GR Aperçu

Plus en détail

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Station des productions animales et végétales Rapport d'essai 2007 Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Grangeneuve, juillet 2007 Sandra Dougoud Institut agricole de Grangeneuve

Plus en détail