DSM 5 : Enjeux et impacts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DSM 5 : Enjeux et impacts"

Transcription

1 DSM 5 : Enjeux et impacts Résultats du sondage sur les préoccupations des membres du Réseau national d expertise en TED concernant le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders DSM-5. Mars 2013

2 TABLE DES MATIÈRES Préambule 1 Méthodologie et collecte de données 2 Questionnaire 4 Analyse des résultats 5 a) Dépistage, diagnostic 5 b) Services et intervention 5 c) Transition 6 d) Soutien financier 6 e) Nomenclature 6 Tableaux 7 Conclusion 9 Annexe 10

3 PRÉAMBULE La parution du «Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders DSM- 5» est prévue pour mai prochain. Brièvement, concernant l autisme, la nouvelle version élimine les sous-types de TED et inclue le trouble autistique, le TED NS et le syndrome d Asperger sous le diagnostic unifié de Trouble du Spectre de l Autisme- TSA. Cette appellation «Trouble du Spectre de l'autisme (TSA)» remplacera «Troubles Envahissants du Développement(TED)»; spectre faisant ici référence à l étendue et à la variabilité des symptômes. Autre point majeur : ce qui était aussi connu comme la triade autistique, soit les interactions sociales, la communication verbale et non verbale, les intérêts et les comportements restreints, répétitifs ou stéréotypés, est ramené à deux champs; le déficit de la communication sociale et les comportements restreints et répétitifs. Le but du sondage était de connaître les préoccupations des membres relativement à ces changements. Nous sommes ici plus dans le domaine des perceptions et des interrogations qui découlent de ces changements. Les appréhensions connues permettront au Comité de pilotage d identifier les éléments de réponses à fournir aux membres du RNETED. Cette deuxième étape aura lieu au printemps D ici là, bonne lecture! Page 1

4 MÉTHODOLOGIE ET COLLECTE DE DONNÉES Lors de la parution de l infolettre du 9 janvier 2013, les membres du RNETED étaient avisés qu ils recevraient un courriel du site web «Survey Monkey» les invitant à répondre à un sondage sur leurs préoccupations et questions concernant le DSM 5. Dans les jours suivants, 392 membres du Réseau national d expertise en TED ont été rejoints. Les membres ont été invités à répondre au sondage par sollicitation directe, à ces dates : 10 janvier janvier janvier 2013 Et un rappel de la démarche a été mentionné via les infolettres. À la clôture du sondage, le 15 février 2013, au total 136 personnes avaient répondu aux questions, soit le tiers environ des membres. Étant donné l effectif du RNETED (392 en janvier 2013), ce sondage ne peut avoir de valeur scientifique. Cependant, il donne un aperçu intéressant des préoccupations des membres à ce propos. Voici le texte d introduction au sondage : Bonjour! La parution du «Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders DSM-5» en mai prochain est un évènement attendu. L'un des changements le plus importants apportés est la proposition de l'appellation «Trouble du spectre de l'autisme (TSA)». Dans les critères diagnostiques, la communication, la socialisation, les activités répétitives et intérêts restreints demeurent. Par contre, contrairement au DSM-IVR dans lequel les troubles envahissants du développement (TED) regroupent l'autisme, le syndrome d'asperger, les TED non spécifiés, le syndrome de Rett et le trouble désintégratif de l'enfance, le DSM-5 propose un seul diagnostic; le TSA. Ce dernier regroupe les troubles suivants: trouble autistique, trouble Asperger, troubles envahissants du développement non spécifié. Par contre, on y distinguera trois degrés de sévérité. Page 2

5 L'American Psychiatric Association (APA), qui publie le DSM, affirme que ces changements permettront d'émettre un diagnostic plus précis et plus utile, tant d'un point de vue médical et éducatif (pour l'intervention) que d'un point de vue scientifique (notamment, pour la recherche). Le Comité de pilotage du RNETED souhaite connaître les préoccupations de ses membres face au DSM-5. Il s'agit ici d'alimenter la réflexion sur les enjeux et les impacts que peuvent avoir, entre autres, les changements annoncés. Au printemps, le Comité de pilotage s'engage à apporter des éléments de réponse aux principales interrogations. Vous pouvez consulter le site officiel du DSM-5, ou encore la section «Actualités» de notre page d'accueil de notre site web, Nous vous ferons aussi part de publications concernant le DSM-5 dans les semaines à venir. D'ici là, merci de prendre quelques instants pour partager vos questions ou vos préoccupations.» Page 3

6 QUESTIONNAIRE Les membres devaient répondre à 5 questions; dont la première était obligatoire : 1- Quels sont vos préoccupations et vos questionnements en lien avec la nouvelle définition du trouble du spectre de l autisme (TSA)? 2- Dans quelles catégories, vos questions peuvent-elles être classées (plusieurs choix de réponses)? 3- Dans quels secteurs êtes-vous relié à l'autisme (plusieurs choix de réponses)? 4- Quelles sont vos principales sources d'information sur le DSM-5? 5- À quel titre êtes-vous membre du Réseau national d'expertise en TED? Et un espace était réservé pour les commentaires. Page 4

7 ANALYSE DES RÉSULTATS 1. Les secteurs les plus concernés a) Dépistage, diagnostic Le premier grand secteur d interrogations est le diagnostic. Les membres se questionnent au sujet des : des critères des diagnostics; de la refonte des outils d évaluation; nouveaux outils vs anciens outils; des compétences / formation / expertise du personnel émettant le diagnostic. Comme le mentionne un répondant : «Trois catégories de sévérité, ça me semble bien peu pour différencier les individus d un spectre aussi large que celui de l autisme, qui s étend de celui qui a à peine un pied dans le spectre (Asperger) à celui qui est lourdement handicapé» ou encore «Ils (les enfants) peuvent présenter des grandes fluctuations en terme de capacités selon le moment où on les évalue, selon le type / niveau d intervention et selon le milieu où ils évoluent» b) Services et intervention Une autre grande préoccupation a trait aux services spécialisés et surtout à l accès aux services. Les membres se questionnent sur : leur accessibilité; les risques de cessation, de perte de services. Deux écrits résument bien les appréhensions; «Ma préoccupation est donc que certaines personnes, pour qui l obtention d un diagnostic pourrait permettre d accéder à des services appropriés à leurs besoins, n entrent plus dans les nouveaux critères diagnostiques» ou encore «Les services donnés aux clients qui auront dorénavant un diagnostic de trouble de la communication sociale et non TED NS, qui leur offrira des services?» Dans le même secteur, plusieurs se questionnent aussi, à savoir si l intensité des services sera arrimée avec le niveau du spectre. L accessibilité ne se limite pas seulement aux personnes autistes : plusieurs se demandent, qui va accueillir les personnes ayant le syndrome de Rett? Page 5

8 c) Transition Ici, on parle de la période de transitions entre l ancien et le nouveau diagnostic ne pas confondre avec la TEVA. Une réévaluation des personnes TED? la différenciation à apporter entre «autiste de haut niveau et Asperger». Voici le propos d un intervenant, propos repris sous d autres mots par plusieurs : «Cependant, pour avoir côtoyé de nombreuses personnes autistes de haut niveau de fonctionnement ou Asperger, je peux comprendre que ceux-ci réagissent mal à l idée de même diagnostic que l ensemble des personnes autistes». d) Soutien financier Étant perçu la clé pour l obtention de services, la modification des critères diagnostiques fait craindre l exclusion de mesures fiscales propres pour les familles et les personnes TED: «Nous nous demandons ce qui adviendra des personnes qui se retrouvent dans l extrême du continuum et qui ont aussi des besoins, quel sera l impact du diagnostic sur les services?». e) Nomenclature Autre catégorie : le terme TSA ne fait pas l unanimité. Les commentaires à ce propos sont partagés. Les raisons évoquées sont, la perte du terme «Asperger», le mot «Autiste» qui ferait peur à la population, associé au mot «Trouble». Une mince majorité semble pour la nouvelle appellation TSA. Les commentaires du secteur «Recherche» ont été associés à ceux du processus diagnostic. Quant au secteur «Santé», ils relevaient de l accessibilité aux services. Page 6

9 Titre de l'axe TABLEAUX Les membres étaient invités à «classer» leurs préoccupations sous diverses catégories question 2. 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% Dépistage / diagnostic et outils d'évaluation Intervention 0-5 ans Intervention âge scolaire Intervention adulte Organisation de service Recherche Soutien financier Santé et caractéristiq ues Série1 64,7% 36,3% 41,2% 31,4% 51,0% 9,8% 31,4% 15,7% Pour la question 3 «Dans quels secteurs êtes-vous relié à l'autisme?», plusieurs choix de réponses étaient offerts. Exemple : une intervenante en CRDITED peut être en charge d un enfant d âge scolaire. 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% Page 7

10 4) Quelles sont vos principales sources d'information sur le DSM-5? Communications de mon ordre professionnel 16,0 % 17 Communications de mon employeur 9,4 % 10 Sites internet 68,9 % 73 Collègues de travail 42,5 % 45 RNETED 76,4 % 81 Ministères 11,3 % 12 Milieu associatif 10,4 % 11 Recherches personnelles 41,4 % 44 Autre (veuillez préciser) 9 9 nombre de personnes ayant répondu à la question nombre de personnes ayant sauté la question Le RNETED constitue la principale source d information sur le DSM 5 pour ses membres. 5) À quel titre êtes-vous membre du Réseau national d'expertise en TED? Options de réponse Pourcentage de la réponse Nombre de réponses Intervenant 77,8 % 56 Parent 11,1 % 8 Chercheur 6,9 % 5 Personne TED 2,8 % 2 Autre 8,3 % 6 nombre de personnes ayant répondu à la question nombre de personnes ayant sauté la question Commentaires : L ensemble des commentaires visait à remercier le RNETED pour cette initiative. Page 8

11 CONCLUSION En raison de la méthodologie utilisée, ce sondage ne peut avoir de prétention scientifique. D une part, le nombre de répondants en limite la portée. D autre part, ceux qui ne voient pas de préoccupations face au nouveau DSM avaient peut-être moins d intérêt à y répondre. Les résultats du sondage peuvent toutefois nous éclairer sur deux grands sujets qui questionnent les membres du RNETED : - L accessibilité, ou si on peut résumer, la crainte que les nouveaux critères soient plus restrictifs, donc entrainent une exclusion de services. - En lien avec les critères, les répondants se questionnent sur les outils d évaluation, leur fiabilité et surtout l expertise de ceux et celles qui sont habilités à poser un diagnostic ou une évaluation clinique. Bien que nous soyons dans le domaine des perceptions, pour le RNETED, ces deux questions font partie des éléments auxquels les membres de notre réponse veulent avoir des réponses. Page 9

12 ANNEXE Afin de faciliter le classement et le tri des réponses, le Comité de pilotage a identifié neuf secteurs ou domaines sous lesquels les interrogations pourraient se placer. Parents et personnes ayant un TED - Impacts sur les services - Impacts sur les allocations et les mesures fiscales - Banques de données (ex : la recherche avec des personnes autistes de haut niveau plus difficile en raison d un changement de paramètres Scolaire - Code de validation et soutien aux élèves dans le réseau scolaire - Organisation scolaire - Orthophonie Santé - Au plan opérationnel - Services de soins de santé physique - Services de santé mentale - Mise à niveau du CIM 10 (DSM-5 vs CIM 10) Recherche Transition Diagnostic - Diagnostic avant le DSM-5 - Niveau de sévérité - Outils d évaluation - Professionnels qui émettent les diagnostics - Professionnels qui interprètent les diagnostics Accès aux services Services spécialisés Autres - Opérationnalisation - Critères 1 ère et 2 ème ligne - Présumés TED VS TED non spécifiés - Opérationnalisation - Qui est touché par cette nouvelle définition? - Nombre de personnes touchées? - Impacts sur les services offerts Page 10

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

3000 tablettes pour les enfants autistes du Québec Nous sommes plus de 8000

3000 tablettes pour les enfants autistes du Québec Nous sommes plus de 8000 Dossier de presse 1. Communiqué 2. Fondation Justine et Florence 3. L autisme c est quoi? 4. Objectifs de la Fondation 5. Campagne Nous sommes plus de 8000 3000 tablettes pour les enfants autistes du Québec

Plus en détail

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire 1) Pour accéder aux options de sauvegarde et d envoi du questionnaire, veuillez cliquer sur le bouton représenté ci-après, situé en dernière

Plus en détail

Félicitations aux boursiers! Journée de la recherche et. Les lauréats 2013. de la culture du cnris. Table des matières

Félicitations aux boursiers! Journée de la recherche et. Les lauréats 2013. de la culture du cnris. Table des matières Table des matières Introduction...1 Invitation - Journée de la recherche et de la culture...2 Les lauréats sont à l honneur...3-4 Projet de développement d une culture de recherche en établissement...5

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA

Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA Le document suivant a été construit dans le but de faciliter le classement des mémoires

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

RÈGLE DE GESTION RELATIVE À LA PRÉSENCE DE CHIEN D ASSISTANCE EN MILIEU SCOLAIRE

RÈGLE DE GESTION RELATIVE À LA PRÉSENCE DE CHIEN D ASSISTANCE EN MILIEU SCOLAIRE Page 8004-1 1.0 Préambule Les chiens guides, utilisés par les personnes non-voyantes ou ayant une déficience visuelle et ceux d assistance, utilisés par les personnes handicapées motrices ou cognitives

Plus en détail

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ AUX ÉLECTIONS 2001 DE LA VILLE DE QUÉBEC DOSSIER 01 17 24 FÉVRIER 2002 LAURENT

Plus en détail

AVIS CONCERNANT LE SCÉNARIO DE FUSION/REGROUPEMENT DES CRDITED DE MONTRÉAL. Proposition du 2 décembre 2010

AVIS CONCERNANT LE SCÉNARIO DE FUSION/REGROUPEMENT DES CRDITED DE MONTRÉAL. Proposition du 2 décembre 2010 AVIS CONCERNANT LE SCÉNARIO DE FUSION/REGROUPEMENT DES CRDITED DE MONTRÉAL Proposition du 2 décembre 2010 Janvier 2011 COMITÉ RÉGIONAL DES ASSOCIATIONS POUR LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE 5095, 9 e Avenue,

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille.

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille. utisme Québec est une association de parents, d amis et de proches des personnes ayant un TSA. Fondée en 1976 par un groupe de parents désireux de faire naître des services spécialisés, elle œuvre également

Plus en détail

Le Forum des Partenaires du CRDITEDME 2012 (abrégé de la communication orale) «Partenaires pour la qualité auprès des enfants TSA et leur famille»

Le Forum des Partenaires du CRDITEDME 2012 (abrégé de la communication orale) «Partenaires pour la qualité auprès des enfants TSA et leur famille» Le Forum des Partenaires du CRDITEDME 2012 (abrégé de la communication orale) «Partenaires pour la qualité auprès des enfants TSA et leur famille» Visée Le Forum des partenaires est une initiative des

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM

GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM GUIDE D UTILISATION PLATE-FORME WEB EN FORME AVEC MYG ET GYM Octobre 2013 Table des matières 1. Présentation générale... 3 2. Accès à la section privilégiée... 4 2.1 Votre code d accès et votre mot de

Plus en détail

Avis professionnel. sur l émission du diagnostic du trouble du spectre de l autisme (TSA) Février 2014

Avis professionnel. sur l émission du diagnostic du trouble du spectre de l autisme (TSA) Février 2014 Avis professionnel sur l émission du diagnostic du trouble du spectre de l autisme (TSA) Février 2014 Par Myriam Rousseau, Ph. D. Conseillère en gestion de programmes Chercheuse membre régulière de l Institut

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

Sondage : Modérer une page Fan FB?

Sondage : Modérer une page Fan FB? Sondage : Modérer une page Fan FB? Modération 2.0 et Relation Client Digitale Pourquoi ce sondage? Certaines Marques pensent que Facebook doit être un espace de liberté d expression, sans aucune contrainte.

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE POUR LES RESPONSABLES DE SERVICE DE GARDE

Plus en détail

Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation aux milieux de stages pré-doctoraux canadiens (révisé en juillet 2004)

Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation aux milieux de stages pré-doctoraux canadiens (révisé en juillet 2004) (Logo) Conseil canadien des programmes de psychologie professionnelle Canadian Council of Professional Psychology Programs INTRODUCTION ET DIRECTIVES Formulaire et guide du CCPPP pour les lettres de recommandation

Plus en détail

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY L ARS Lorraine, le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, le Conseil Général

Plus en détail

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET»

PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» PAS À PAS MODULE GESTION D HORAIRE «COMPLÉTER SA FEUILLE DE TEMPS PAR L INTRANET» Introduction : Le pas-à-pas «Compléter sa feuille de temps par l intranet» s inscrit dans le cadre d un processus plus

Plus en détail

TRANSITION vers la fonction publique fédérale

TRANSITION vers la fonction publique fédérale TRANSITION vers la fonction publique fédérale Les récentes modifications apportées à la Loi sur l emploi dans la fonction publique visent à offrir aux militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED)

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) Santé Observée Juillet 2014 Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) Contexte national Définition La première définition de l autisme date de 1943 par Kanner et a depuis beaucoup

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

Guide d utilisation du site Web www.tetesrasees.com

Guide d utilisation du site Web www.tetesrasees.com Guide d utilisation du site Web www.tetesrasees.com Comment s inscrire À partir de la page d accueil www.tetesrasees.com, cliquez sur Participer Vous accéderez alors à la liste de tous les sites de rasage

Plus en détail

Transition de la petite enfance à l école pour les enfants atteints d un trouble du spectre autistique (TSA) au Canada : défis et possibilités

Transition de la petite enfance à l école pour les enfants atteints d un trouble du spectre autistique (TSA) au Canada : défis et possibilités Transition de la petite enfance à l école pour les enfants atteints d un trouble du spectre autistique (TSA) au Canada : défis et possibilités Forum politique national sur l autisme Présenté par le Centre

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE

FOIRE AUX QUESTIONS SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE OBLIGATOIRE Mise en garde À jour au 21 janvier 2013, cette foire aux questions a été préparée uniquement à des fins d information. Son contenu est toutefois sujet à modification d ici l implantation du régime le 1

Plus en détail

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999

Comprendre et construire les groupes. Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 RECENSIONS Comprendre et construire les groupes Auteure : Chantal Leclerc Éditions : Les Presses de l Université Laval, 1999 En commençant à rédiger ce commentaire, je me suis rappelé une réflexion d un

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Radio Enfant 2001 Présentation du volet Internet Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Ça y est, voici enfin tous les détails concernant la possibilité de participer au volet Internet de Radio Enfant

Plus en détail

Communications de TUOI Sondage 2014

Communications de TUOI Sondage 2014 SONDAGE AUPRÈS DES FAMILLES SONDAGE AUPRÈS DE LA COMMUNAUTÉ Commentaires : Commentaires : Suite à la page suivante Avec qui partagez-vous l Écho? - La famille qui veulent voir les photos de mes enfants

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Activité de conseil un outil d'autoformation en accès libre

Activité de conseil un outil d'autoformation en accès libre SupplémEnt de Lignes de La lettre du CEDIP N 56 Décembre 2012 Activité de conseil un outil d'autoformation en accès libre L'activité de conseil se pratique aujourd'hui dans tous les secteurs professionnels,

Plus en détail

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS CHAPITRE 20 - CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Les points de référence de performance 4 étapes pour transformer les enquêtes

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal.

Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal. Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal. CTE - 003M C.P. P.L. 76 Transport collectif dans la région

Plus en détail

L approche par milieu de vie : particularités et avantages

L approche par milieu de vie : particularités et avantages Diapositive 1 L approche par milieu de vie : particularités et avantages par Pierre Maurice Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) L approche par milieu de vie, particularités s et avantages

Plus en détail

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carole Vaillancourt Analyse du sondage sur la satisfaction (2012) et cibles d amélioration Document adopté par le comité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce document présente les

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Entente d Évaluation et de Thérapie

Entente d Évaluation et de Thérapie Entente d Évaluation et de Thérapie Bienvenue au Centre de Thérapie de l Ouest de Montréal. Nous sommes une équipe de psychologues, psychothérapeute, orthophonistes et conseillers pédagogique qui travaillent

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

ASSURANCE-EMPLOI. Renseignements importants sur le relevé d emploi

ASSURANCE-EMPLOI. Renseignements importants sur le relevé d emploi Le relevé d emploi des enseignants et des autres employés des commissions et conseils scolaires Supplément au guide Comment remplir le formulaire de relevé d emploi L information qui suit est valable pour

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Organisé par : METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Accueillez un événement Vert la guérison à votre club! Le plus important programme de golf récréatif pour les femmes au Canada Activité féminine «clé

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux.

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Appel à projets 2014 Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. Dossier

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes

Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes Catherine des Rivières, Ph D., Professeure au Département de sociologie, UQAM Isabelle Courcy, Doctorante

Plus en détail

Conditions Générales de Vente et d Utilisation Offre Grand Public Cap-Cohérence

Conditions Générales de Vente et d Utilisation Offre Grand Public Cap-Cohérence Conditions Générales de Vente et d Utilisation Offre Grand Public Cap-Cohérence Préambule et Champ d Application: Charly Jucquin a développé le site Web (www.cap-coherence.fr) destiné à fournir un vaste

Plus en détail

Honoraires payés par demande de paiement autre que bourse (SRH-75)

Honoraires payés par demande de paiement autre que bourse (SRH-75) Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 31 FÉVRIER 2013 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com)

GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com) GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com) Ces interviews ont pour but d affiner votre information sur la réalité d une fonction, d un métier, d une activité pour

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

Edwige OLMEDO-BARILLET

Edwige OLMEDO-BARILLET DECLARATION PUBLIQUE D INTERETS Je soussigné(e) Edwige OLMEDO-BARILLET Reconnais avoir pris connaissance de l'obligation de déclarer tout lien d'intérêts direct ou par personne interposée avec les entreprises,

Plus en détail

Prêt à taux zéro (PTZ)

Prêt à taux zéro (PTZ) Page 1 sur 8 Accueil particuliers > Argent > Crédit immobilier > Prêt à taux zéro (PTZ) Fiche pratique Prêt à taux zéro (PTZ) Vérifié le 07 janvier 2016 - Direction de l'information légale et administrative

Plus en détail

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Cher/ère partenaire, Ce document a pour but de vous faciliter

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Document rédigé par Linda Chagnon et Lucie Sauvageau Direction du service des ressources humaines 2013-03-27 Page 1 sur

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

1. LES PREMIÈRES ÉTAPES

1. LES PREMIÈRES ÉTAPES 1. LES PREMIÈRES ÉTAPES Présentation de la plateforme Moodle... page 2 Accéder à un cours Moodle depuis l ENT NETO CENTRE... page 3 Créer et gérer un cours sur le Moodle de l ENT... page 7 Inscription

Plus en détail

Stratégie pro-parent

Stratégie pro-parent Stratégie pro-parent Objectifs généraux : 1. Amélioration de la communication 1.1. Entre l école et les parents 1.2. Institutionnelle avec l école et les parents 1.3. Entre la Commission scolaire et le

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

RÉSUMÉ. Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité. Résumé du mémoire présenté à la Commission des affaires sociales

RÉSUMÉ. Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité. Résumé du mémoire présenté à la Commission des affaires sociales RÉSUMÉ Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité Résumé du mémoire présenté à la Commission des affaires sociales Adopté par le Bureau de l OIIQ à sa réunion extraordinaire du 21

Plus en détail

DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN

DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN COMMUNIQUÉ DE PRESSE DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN LA PROTECTRICE DU CITOYEN INVITE LES SERVICES PUBLICS À FAIRE PREUVE DE RIGUEUR TOUT EN ÉVITANT LA RIGIDITÉ ADMINISTRATIVE

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Où puis-je obtenir de plus amples renseignements sur les événements et les nouveautés du FMF?

Où puis-je obtenir de plus amples renseignements sur les événements et les nouveautés du FMF? Qu est-ce que l application mobile du CMFC? L application mobile du CMFC contient l information sur le programme du FMF figurant dans la version papier ainsi que de l information générale sur le CMFC.

Plus en détail

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE CARRIÈRES & PROFESSIONS GUIDE DU FINISSANT SERVICE DE PLACEMENT Pierre Simard Conseiller pédagogique responsable ATE ate@collegealma.ca 675, boul. Auger Ouest, Alma G8B 2B7 Tél. : 418 668-2387 poste 250

Plus en détail

FACEBOOK, SITE WEB ET CATALOGUE EN LIGNE

FACEBOOK, SITE WEB ET CATALOGUE EN LIGNE FACEBOOK, SITE WEB ET CATALOGUE EN LIGNE DE LA BIBLIOTHÈQUE DE BAGNES Petoud Virginie Bibliothécaire responsable La sur Internet - PLAN DE LA PRÉSENTATION Facebook Présentation du site web Propositions

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Conseil de l Education et de la Formation

Conseil de l Education et de la Formation Conseil de l Education et de la Formation Propositions relatives à l organisation de la consultation en Communauté française Wallonie-Bruxelles à propos du cadre européen des qualifications pour l apprentissage

Plus en détail

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Août 2013 En bref Introduction En avril 2013, le Conseil des normes comptables («CNC») et

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM

GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM 2 GUIDE UTILISATEUR VULCO.COM «ADHERENTS» V 22 jan. 0 SOMMAIRE Introduction A. Rappel procédure de prise de commande en ligne par l internaute B. Procédure gestion d une commande en ligne pour l adhérent

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A Version consolidée au 2 septembre 2007 Le ministre de la santé et des solidarités,

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

CNAC. Appel à commentaires. Missions de compilation. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification

CNAC. Appel à commentaires. Missions de compilation. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Appel à commentaires Missions de compilation préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Date limite de réception des commentaires : le 1 er février 2011 CNAC APPEL À COMMENTAIRES MISSIONS

Plus en détail

Nous sommes parmi vous, pour vous

Nous sommes parmi vous, pour vous Droits des usagers Nous sommes parmi vous, pour vous Tél. : 514 890-8191 Téléc. : 514 412-7070 www.cuchum.ca info@cuchum.ca Table des matières Droit à l information... 3 Droit aux services..........................................................

Plus en détail

ANNEXE 23. Branche-toi sur ta carrière. Projet Academos

ANNEXE 23. Branche-toi sur ta carrière. Projet Academos ANNEXE 23 Branche-toi sur ta carrière Projet Academos 2 BRANCHE-TOI SUR TA CARRIÈRE : LE PROJET ACADEMOS www.academos.qc.ca DOCUMENT DISTRIBUÉ DANS LE CADRE D UNE EXPÉRIMENTATION SUR LE CYBERMENTORAT AVEC

Plus en détail

Espace Client. Manuel d'utilisation

Espace Client. Manuel d'utilisation Espace Client Manuel d'utilisation Sommaire Connexion et navigation générale 3 1ère Connexion 4 Oubli de mot de passe 7 Connexion 9 Menus de navigation 10 Entête & pied de page 11 Personnalisation du mot

Plus en détail

Système de gestion informatisée de la Banque interrégionale d interprètes GUIDE DE L UTILISATEUR «INTERPRÈTE ET TRADUCTEUR»

Système de gestion informatisée de la Banque interrégionale d interprètes GUIDE DE L UTILISATEUR «INTERPRÈTE ET TRADUCTEUR» Système de gestion informatisée de la Banque interrégionale d interprètes GUIDE DE L UTILISATEUR «INTERPRÈTE ET TRADUCTEUR» 2014 Système de gestion informatisée de la Banque interrégionale d interprètes

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS. Présenté au ministère des Finances

MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS. Présenté au ministère des Finances MÉMOIRE SUR LA RÉFORME DU DROIT DES ASSOCIATIONS Présenté au ministère des Finances Mars 2009 PRÉAMBULE L automne dernier, le ministère des Finances déposait un document de consultation sur l adoption

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire LES COURS D ÉTÉ EN JUILLET 2012 2 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des cours d été 3 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des

Plus en détail