ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE"

Transcription

1 ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D'UN PROGRAMME DE RECHERCHES APPLIQUEES AU DEVELOPPEMENT DES ZONES PERIPHERIQUES DU PARC NATIONAL DE MASOALA Sébastien WOHLHAUSER Pierre KISTLER Juillet 2002

2

3 REMERCIEMENTS Cette étude n'aurait pu être menée à bien sans la contribution de nombreuses personnes et institutions par la mise à disposition de leur documentation, de leurs connaissances de la région, de la mise en relation et la facilitation avec les entités principales: ESAPP (Eastern and Southern African Partnership Program) représenté par le CDE (Centre pour le Développement et l'environnement) de l'université de Berne qui a répondu favorablement à la demande de ce travail par le financement de cette étude de faisabilité. Monsieur Dominik LANGENBACHER, Chargé d'affaires de l'ambassade de Suisse à Madagascar, qui nous a mis en relation avec les différents intervenants et qui a appuyé la demande de cette étude. Monsieur Matthew HATCHWELL (responsable national) et Monsieur James MAC KINNON (conseiller technique principal du Parc National de Masoala) de l'organisme WCS (Wildlife Conservation Society) qui nous ont apporté de nombreux renseignements en nous consacrant une partie de leur temps précieux, ainsi que le personnel de WCS qui nous a ouvert son centre de documentation (notamment les rapports de WCS, CARE et ANGAP) et apporté ses précieux conseils. L'ANGAP (Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées) pour nous avoir mis à disposition les informations générales sur le Complexe d'aires Protégées de Masoala (CAPM) Que toutes ces institutions, leur direction, leur personnel, les responsables des centres de documentation soient ici remerciés pour leur aide dans ce travail. I

4

5 Table des matières TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... I TABLE DES MATIERES... III TABLE DES CARTES...VI TABLE DES TABLEAUX...VII TABLE DES FIGURES...VIII TABLE DES PHOTOGRAPHIES...IX ABREVIATIONS & ACRONYMES...X GLOSSAIRE...XV I. AVANT-PROPOS II. APPROCHE II.1. OBJECTIFS DE L'ETUDE DE FAISABILITE II.2. CADRE DE REFLEXION II.2.1. Lignes directrices de l'esapp-cde II.2.2. Demandes d'appui des gestionnaires du Parc II.2.3. Valorisation des expériences de partenariats helvético-malgaches II.2.4. La pression internationale de conservation et le développement rural: Des moyens, des approches et des outils à intégrer II.3. DEMARCHE III. PRESENTATION DE LA REGION III.1. LA PENINSULE DE MASOALA III.1.1. Une région enclavée III.1.2. Une région divisée administrativement III.2. CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL III.2.1. Climat III.2.2. Géomorphologie III.2.3. Biodiversité III.3. CONTEXTE HUMAIN III.3.1. Une région qui possède un riche héritage historique III.3.2. Culture et traditions III.3.3. Démographie et structure sociale III.3.4. Contexte institutionnel III.4. SYSTEME DE PRODUCTION & EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES III.4.1. Riziculture III.4.2. Cultures de rente III.4.3. Cultures vivrières III.4.4. Pêche III.4.5. Elevage III.4.6. Chasse III.4.7. Ressources forestières III.4.8. Ressources du sous-sol III.5. PRINCIPAUX PROBLEMES DE LA REGION III.5.1. Les problèmes socio-économiques d une population rurale abandonnée III.5.2. Ressources naturelles III.5.3. Conflits sur l exploitation des ressources naturelles III.5.4. Dégradation de la productivité des sols & péjoration climatique III

6 Table des matières IV. LE PARC...51 IV.1. HISTORIQUE DU PARC ET DE LA CONSERVATION A MADAGASCAR...51 IV.1.1. Les premières heures de la conservation à Masoala...51 IV.1.2. Place de Masoala dans la biodiversité malgache...51 IV.1.3. Une pression internationale...52 IV.1.4. Cadre national: le PNAE...53 IV.2. LA GESTION DU PARC...54 IV.2.1. Le rôle de l ANGAP...54 IV.2.2. Le "Projet Masoala"...54 IV.2.3. L organisation du PCDI Masoala...56 IV.2.4. Le transfert de gestion du PCDI Masoala au CAP Masoala...57 IV.2.5. L avenir du CAP Masoala...58 IV.3. L ORGANISATION SPATIALE DU CAP MASOALA...58 IV.3.1. Le zonage formel...59 IV.3.2. Les zonages stratégiques opérationnels...63 V. DEVELOPPEMENT DE L'ECOTOURISME...64 V.1. DEFINITIONS...64 V.2. LES ATOUTS ET FREINS DE L'ECOTOURISME DE MASOALA...65 V.3. L'ETAT ACTUEL DE L'ECOTOURISME A MASOALA...68 VI. LES PRINCIPAUX ACTEURS DU DEVELOPPEMENT REGIONAL: UNE FORTE AFFINITE ET UNE FINALITE DE CONSERVATION...69 VI.1. LE TRIO ANGAP/WCS/CARE...69 VI.2. AUTRES OPERATEURS...70 VI.2.1. Programmes nationaux & régionaux...70 VI.2.2. Coopération multilatérale de l'union Européenne FED...71 VI.2.3. ONG...72 VI.3. BILAN ET EVALUATION...73 VII. LES PISTES DE DEVELOPPEMENT EN COURS OU A DEVELOPPER...74 VII.1. L'APPUI A L'ECOTOURISME...74 VII.1.1. Les interventions de développement écotouristique...74 VII.1.2. Promotion de l'écotourisme...75 VII.1.3. Impacts du tourisme...78 VII.2. LES APPUIS AUX COMMUNAUTES ET AU SYSTEME DE PRODUCTION AGRICOLE...79 VII.2.1. Infrastructures et renforcement socio-organisationel...79 VII.2.2. Appui technique à la production agricole...79 VII.3. APPUI A LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES...81 VII.3.1. Ressources forestières...81 VII.3.2. Ressources marines...85 VII.4. BILAN & EVALUATION: DES APPROCHES CLASSIQUES DE DEVELOPPEMENT ALLOUEES A UNE FINALITE DE CONSERVATION...86 VIII. JUSTIFICATION D UN PROGRAMME DE RECHERCHES APPLIQUEES AU DEVELOPPEMENT DURABLE DES ZONES PERIPHERIQUES DU PNM...88 VIII.1. INTRODUCTION...88 VIII.2. AXES DE RECHERCHE...90 VIII.3. UN CENTRE D'INFORMATION-DIFFUSION POUR ACCOMPAGNER LE DEVELOPPEMENT REGIONAL ET PARTICIPER A LA CONSERVATION DE LA PENINSULE...92 VIII.3.1. Phase 1: Centre Masoala...92 VIII.3.2. Phase 2: Délocalisation et concentration thématique...93 VIII.4. EVALUATION DES OPPORTUNITES DE PARTICIPATION...94 VIII.4.1. Institutions suisses...94 VIII.4.2. Autres axes de participation...95 IV

7 Table des matières IX. CONCLUSIONS I. ANNEXE 1. SYNTHESE CHIFFREE DE DONNEES SOCIO-ECONOMIQUES (ANTALAHA)) II. ANNEXE 2. L'ESPACE MASOALA DU ZOO DE ZURICH III. ANNEXE 3. PROPOSITIONS POUR LE PROGRAMME DE RECHERCHES APPLIQUEES AU DEVELOPPEMENT DES ZONES PERIPHERIQUES (DEC) III.1. CONSTATS SUITE A L'ETUDE DE FAISABILITE III.1.1. Étapes proposées III.1.2. Résumé des constats III.2. ORIENTATION DU PROGRAMME DE RECHERCHES APPLIQUES III.3. STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT RURAL DANS LES ZONES PERIPHERIQUES DU PN MASOALA III.3.1. Axe 1. Études de base et stratégiques III.3.2. Axe 2. Information et Communication III.3.3. Axe 3. Diagnostics et Planification locaux III.3.4. Axe 4. Renforcement Socio-organisationnel III.3.5. Axe 5. Génération de revenus et Sécurité alimentaire III.3.6. Axe 6. Gestion Durable des Ressources Naturelles III.3.7. Axe 7. Services Sociaux de Base III.4. ROLE ET INVENTAIRE DES THEMES POTENTIELLEMENT IMPORTANTS POUR LA RECHERCHE APPLIQUEE III.4.1. Recherches appliquées au Développement des zones périphériques III.4.2. Recherches appliquées à la Conservation et à la Gestion du Parc III.5. CONCEPTION D'UN PROGRAMME DE RECHERCHES APPLIQUEES LOCAL OU REGIONAL III.5.1. Liens institutionnels III.5.2. Orientation opérationnelle III.5.3. Organisation III.5.4. Organigramme proposé: III.6. PLAN D'ACTIONS PRELIMINAIRES (PROPOSITION DE FINANCEMENT ESAPP) III.6.1. Mise en place de la Cellule de Recherches Appliquées CRA III.6.2. Conduite des études préliminaires et régionales III.6.3. Concertation de la stratégie de développement rural III.6.4. Élaboration d une proposition détaille pour la CADR III.6.5. Recherche de partenaires et de fonds pour la CADR III.6.6. Rapport et information BIBLIOGRAPHIE V

8 Table des cartes TABLE DES CARTES Carte 1. Situation de la Péninsule de Masoala dans le Nord-Est de Madagascar Carte 4. Carte de la Province d'antsiranana ou Diego, surfaces forestières et aires protégées (http://www.newafrica.com) Carte 5. Carte de la Province de Toamasina ou Tamatave, surfaces forestières et aires protégées (http://www.newafrica.com) Carte 6. Carte bioclimatique de Madagascar d'après Cornet (à partir de 26 Carte 7. Géologie de la Péninsule de Masoala (Besairie, 1971) Carte 8. Carte de végétation dynamique (Bastian, 1967) Carte 9. Priorités de la conservation à Madagascar définies lors de l'atelier scientifique de 1995 (Rakotosamimanana & Ganzhorn, 1995) Carte 10. Carte historique de Madagascar (Le Bourdiec, 1974) Carte 11. Carte du territoire occupé par les Tsimihety (Tongasolo, Marent et al., 1985) Carte 12. Le réseau de forêts classées des environs de Masoala joue un rôle de corridor biologique important; ainsi, divers projets d'aires protégées et un projet pilote de séquestration de carbone s'attachent à leur conservation (Faramalala, 1995) Carte 13. Distribution de l'habitat et de la population dans le Nord-Est de la Péninsule (CARE Madagascar, 1999) Carte 14. La déforestation dans la Péninsule de Masoala à partir de (Laizoma, 1997) Carte 13. Les 3 sites d'étude de la déforestation dans le PNM Masoala (Swanson, 1996) Carte 15. Le Parc National de Masoala et son importance dans le réseau d'aires protégées de région Nord-Est de Madagascar (Laizoma, 1997) Carte 16. Situation de la Réserve Naturelle Intégrale N 2 déclassée en 1964 (Anonym, 1999) Carte 17. Importance biologique à Madagascar (Hannah & Hough, 1995) Carte 18. Priorités de recherche biologique à Madagascar (idem) Carte 19. Pressions anthropiques sur la Péninsule de Masoala et le réseau de forêts avoisinantes (Coll, 1998) Carte 20. Zones prioritaires d'intervention du PE Carte 21. Limites proposées pour le PNM sur la base des études exploratoires (CCB) Carte 22. Délimitation du Parc National de Masoala (Laizoma, 1997) Carte 23. Les Zones Tampons du Parc National de Masoala (Raymond, 2000) Carte 23. Les Parcs marins de Masoala et leur zonage (CARE Madagascar, 1999) Carte 24. Les zones et secteurs d'action des Agents de Conservation de l'environnement (ACE) Carte 25. Les zones prioritaires d'intervention en matière de développement menées par CARE (PCDI Masoala & CARE International, 1998); elles ont été définies selon l'accessibilité (p.ex. cas de la zone 3), selon les projets de recherche ou de suivi écologique en cours ou selon les pressions anthropiques Carte 26. Les principaux tracés et sites écotouristiques de la Péninsule de Masoala (Laizoma, 1997) Carte 27. Localisation des principales interventions d'appui au développement et les appuis sanitaires (PCDI Masoala & CARE International, 1998) Carte 28. Les interventions principales dans la zone prioritaire 1 au Nord-Ouest (à gauche) et dans la zone prioritaire 2 au Nord-Est (à droite) (CARE Madagascar, 1999) Carte 29. Les forêts communautaires pilotes et zonation de la forêt communautaire de Sahafary Carte 30. Zone de GELOSE marine et délimitation des zones de droits d'usage (CARE Madagascar, 1999) VI

9 Table des tableaux TABLE DES TABLEAUX Tableau 1. Tableau récapitulatif des principaux indicateurs des sous-préfectures et provinces de Maroantsetra- Toamasina et Antalaha-Antsiranana avec les valeurs nationales pour comparaison. Source: Instat & (PSLT-Nord & CARE International, 1998)...24 Tableau 2. Précipitations moyennes pour quelques stations météorologiques de Masoala. Source: Service météorologique & pour Andranobe (Thorstrom & Watson, 1994) Tableau 3. Types d'habitats forestiers et leur représentativité en termes de surface. Source: (Projet Masoala, 1995b)...30 Tableau 4. Données démographiques de la Péninsule de Masoala (centres urbains y compris) en Source: (UNICEF-BDE, 1992) Tableau 5. Potentiel sylvicole de 175 espèces ligneuses de Sahafary. Source: (Abraham, Andrianisa et al., 1997) Tableau 6. Exploitation traditionnelle des ressources forestières dans quelques terroirs villageois. Source: (WCS, 1999) Tableau 7. Surface défrichée et taux relatif de déforestation dans 3 zones d'étude et pour l'ensemble du PNM. Source: (Swanson, 1996)...46 Tableau 8. Les diverses formes d'exploitation forestière possible dans la Péninsule de Masoala et les textes y relatifs les régulant. Source: (Andriambahoaka & Randrianarivelo, 2001)...46 Tableau 9. Problèmes et recommandations relatives aux textes législatifs et à leur application recueillis dans les provinces de Toamasina et d'antsiranana.. Source: (Andriambahoaka & Randrianarivelo, 2001) Tableau 10. Problèmes et recommandations relatives aux illégalités observées recueillis dans les provinces de Toamasina et Antsiranana.. Source: (Andriambahoaka & Randrianarivelo, 2001) Tableau 11. Organisation de la gestion du Parc National de Masoala et des aires protégées périphériques Tableau 12. Sites écotouristiques de la zone côtière de Masoala. Source: (Ratsifandrihamanana, 1999)...66 Tableau 13. Moyenne annuelle de fréquentation touristique entre 1994 et 1998 (Rakotondrabary, 1999)...68 Tableau 14. Actions et partenariats menées dans le cadre du PNVA à Maroantsetra et Antalaha. Source: Tableau 15. Nombre de guides par localités. Source: (Laizoma, 1997)...74 Tableau 16. Interventions agricoles initiées et nombres de producteurs concernés dans la zone d'intervention 1. Source: (CARE Madagascar, 1999) Tableau 17. Les interventions de développement dans la région de Masoala...81 Tableau 18. Propositions d étude des filières par produits existants ou potentiels. Source: (Andriambahoaka & Randrianarivelo, 2001) Tableau 19. Contraintes principales des sites potentiels pour une infrastructure "d'antenne délocalisée" VII

10 Table des figures TABLE DES FIGURES Figure 1. Cyclone dans l'océan Indien (à partir de atelliteworld/indianoceansatellite_large.html) Figure 2. Tracés des cyclones pour les années 1995 à 2002 (à partir de 26 Figure 3. L'aigle serpentaire (Eutriorchis astur) une des espèces d'oiseaux les plus rares au monde, dont la répartition est restreinte à quelques forêts humides de Madagascar Figure 4. Portrait du Comte Matúš Móric Beňovský, explorateur slovaque et citoyen du monde, dont le tombeau se trouve sur l'île Nosy Behentona à la pointe Sud de la Péninsule de Masoala (gravure de la page de titre de la première traduction anglaise de ses célèbres mémoires, Library of Congress, Washington, à partir de 34 Figure 5. Le commerce international d'espèces convoitées par des collectionneurs est très juteux; un caméléon de Masoala est ici proposé à 350 $ (à partir d'internet) Figure 6. Priorités de conservation du PE2 (Hannah & Hough, 1995) Figure 7. Organigramme fonctionnel et opérationnel du CAP Masoala (ANGAP, 2001) Figure 8. Schéma illustrant le zonage formel des aires protégées de l'angap à Madagascar (d'après le COAP) Figure 9. Répartitions des dépenses engendrées par un "package" écotouristique Figure 10. Potentialités et contraintes de l'écotourisme Figure 11. Une action de valorisation de la biodiversité découlant de la recherche consiste à "vendre" d'une nouvelle espèce, selon les règles de la nomenclature scientifique, en échange d'une contribution pour la recherche sur la biodiversité et l'appui au développement durable des zones d'origine des espèces (à partir de 84 VIII

11 Table des photographies TABLE DES PHOTOGRAPHIES Photographie 1. Plaine de Maroantsetra. Culture de paddy dans la plaine fluviale autour de Maroantsetra (juillet-août 2001, P. O. Berner in (Berner, 2001) à partir de Photographie 2. Masoala est la dernière région de Madagascar où la forêt dense humide est en contact avec les côtes rocheuses (à partir de Photographie 3. Le Nepenthes de Masoala (Nepenthes masoaliensis) une plante carnivore endémique de Masoala (à partir de Photographie 4. La forêt dense humide de Masoala recèle une flore riche et méconnue (à gauche en haut: Orchidée des bords des ruisseaux; à droite en haut: Vitex cauliflora (Verbenaceae) à inflorescences sur le tronc; à droite au milieu: Eugenia jambos (Myrtaceae), une plante aux fruits comestibles; en bas: Canarium sp. (Burseraceae), le plus grand arbre de la forêt malgache.(masoala, sept 1996, S. Wohlhauser)...31 Photographie 5. Le vanga casqué (Euryceros prevostii) espèce endémique de Madagascar, localisée dans les forêts humides du Nord-Est de Madagascar (à partir de Nick Garbutt)...31 Photographie 6. Le Aïe-Aïe (Daubentonia madagascariensis) lémurien nocturne maudit par les populations dans la plupart des régions de Madagascar et adulé des programmes de conservation internationaux; à Masoala l'attrait touristique qu'il représente tend à diminuer les croyances maléfiques qui pèsent sur lui (Sambirano, avril 1999, S. Wohlhauser) Photographie 7. Le dugong (Dugon dugon) reste très cryptique à Madagascar, mais les herbiers marins convoités par cette espèce sont présents sur la côte Est, la pointe Sud et dans la Baie d Antongil (D. Perrine, seapics.com à partir de Photographie 8. Phasme de Masoala (Ambohitsitondroina, Masoala, septembre 96, S. Wohlhauser)...32 Photographie 9. Le marché de Maroantsetra où s'écoulent divers produits (septembre 1996, M. Callmander)...36 Photographie 10. Le riz pluvial est la composante principale du tavy, système itinérant de culture sur brûlis pratiqué sur la côte Est de Madagascar (Beforona, mars 1995, S. Wohlhauser)...37 Photographie 11. Repiquage du riz irrigué dans la vallée de l'ianobe (Antanandavahely, sept 1996, S. Wohlhauser)...37 Photographie 12. Le conditionnement de la vanille emploie une masse salariale importante (Antalaha, 2001, P. Gaubert)...38 Photographie 13. Le litchi est un arbre fruitier planté dans la plupart de la région orientale de Madagascar (novembre 1995, Manantenina, S. Wohlhauser) Photographie 14. Les plantes vivrières des populations enclavées font partie intégrante du "jardin de case" (à partir de Photographie 15. La transformation des produits de la pêche est principalement réalisée par les femmes (à partir de z.html) Photographie 16. Piège traditionnel à lémuriens (appelé lahy dans la région de Masoala): situé dans une tranchée forestière, il offre un passage facilité (non-terrestre) muni d'un appât placé entre deux collets (Manongarivo, juillet 1998, S. Wohlhauser) Photographie 17. Une liane fruitière indigène appréciée dans de nombreuses régions de Madagascar: Salacia madagascariensis (Celastraceae) (Manongarivo, novembre 1998, S. Wohlhauser)...43 Photographie 18. Le sakondry, commun dans les tavy et les friches, qui frit fait un excellent repas au goût de cacahuètes (Lohantsahabefiana, Masoala, septembre 1996, S. Wohlhauser)...43 Photographie 19. La nature de Masoala exprime toutes les facettes de la diversité animale et végétale; ici une orchidée (Angraecum sesquipedale) de taille considérable (Farankaraina, Masoala, septembre 1996, S. Wohlhauser)...64 Photographie 20. Les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) remontent de l'antarctique pour mettre bas dans les eaux chaudes et peu profondes entre la Baie d'antongil et le chenal de Sainte Marie (Ste Marie, M. Callmander)...65 Photographie 21. L'écotourisme à Masoala dans ses formes les plus balnéaires (à partir de Photographie 22. La construction de sentiers écotouristiques dans des écosystèmes fragiles nécessite une formation appropriée (à partir de Andranoala-Ambodirafia, Linda Torgerson)...75 Photographie 23. Les populations locales ont un regard critique sur la présence d'étrangers; les missions de recherche sont parfois assimilées à du tourisme scientifique du fait d'un manque certain de sensibilisation (Départ de mission, Maroantsetra, septembre 1996, M. Callmander)...76 Photographie 24. Uroplatus sp., un reptile convoité par le marché international de collectionneurs (Lohantsahabefiana, Masoala, septembre 1996, S. Wohlhauser) Photographie 25. Rizières en terrasses à Sahasoa (région de Manana-Nord): une alternative développée en association avec la culture de giroflier pour diminuer le tavy (Photo P. Messerli, nov 1999) Photographie 26. Quelques nouvelles espèces d'impatiens (Balsaminaceae) découvertes à Masoala (Masoala, septembre 1996, S. Wohlhauser)...83 Photographie 27. Le "Radeau des cimes", un outil de recherche propre à participer à la sensibilisation par son originalité (à partir de Photographie 28. Dégâts cycloniques sur les villages côtiers après le passage de Hudah (à partir de Photographie 29. Dégâts cycloniques sur les forêts littorales après le passage de Hudah (à partir de IX

12 Abréviations & acronymes ABRÉVIATIONS & ACRONYMES Les acronymes et abréviations listés ci-dessous correspondent, d'une part, aux institutions et programmes cités dans le texte et, d'autre part, à ceux rencontrés lors de la lecture des documents relatifs à Masoala dans les centres de documentation visités. ACE Agent de Conservation de l'environnement ACEDL Appui à la Création d'emploi et au Développement Local ACRA Association de Coopération Rurale en Afrique et Amérique ADFORMAR Association pour le Développement de la Formation Maritime AEE Agent d'education Environnementale AEHRM Association Ecotouristique des Hôteliers et Restaurateurs de Maroantsetra AGEA Association des Guides Ecotouristiques d'antalaha AGEM Association des Guides Ecotouristiques de Maroantsetra AGEPMF Programme d'appui à la Micro Finance AGERAS Appui à la Gestion Régionalisée et à l'approche Spatiale AGIR Appui à la Gestion Régionalisée AGR Activités Génératrices de Revenus ANAE Association Nationale pour les Actions Environnementales ANGAP Association Nationale Gestion Aires Protégées ANGAP DIR Diego Direction Interrégionale Diego ANGAP DIR Tamatave Direction Interrégionale Tamatave AP Aire Protégée APAM Association Projet d'analalava APLAVA Association des Planteurs de Vanille ARPL Amélioration des Revenus des Populations Littorales ASEF Agent du Service des Eaux & Forêts AVB Agent Vulgarisateur de Base BEMA Bilan Ecologique à Madagascar BIOPAT PATrons for BIOdiversity CADR Cellule d'appui au Développement Rural CANFOR-Maroantsetra Cantonnement Forestier des Eaux & Forêts de Maroantsetra CAPE Composante Aires Protégées et Ecotourisme CAPM Complexe d'aires Protégées de Masoala CARE Cooperative for Assistance and Relief Everywhere CDB Convention sur la Diversité Biologique CDE Centre pour le Développement & l'environnement CEM Cercle Ecotouristique de Masoala CEM-Antalaha Cercle Ecotouristique d'antalaha CEM-Maroantsetra Cercle Ecotouristique de Maroantsetra CFE Comité de Fonds pour l'environnement CFPF Centre de Formation Professionnelle en Foresterie CGFDHA Comité de Gestion du FDHA (Fonds de Développement Halieutique et Aquicole) CI Conservation International CIME Comité Interministériel de l'environnement CIP Comité Interministériel des Pêches CIRAGRI Circonscription du Service de l'agriculture CIREF Antalaha Circonscription Forestière d'antalaha CIREF Fénérive-Est Circonscription Forestière de Fénérive Est CIREL Circonscription de l'elevage CISCO Circonscription scolaire CITES Convention on International Trade in Endangered Species of wild fauna and flora CMN Compagnie Malgache de Navigation CNE Comité National pour l'environnement CNRO Centre National de Recherche Océanographique COAP Code des Aires Protégées COBA Comités de Base COGES Comité de Gestion des 50% des DEAP COMEX-EMC COMité EXécutif du programme EMC (Ecosystèmes Marin et Côtier) COUT Cellule des Océanographes de l'université de Tuléar CRA Cellule de Recherche Appliquée CRD Comité Régional de Développement CRESAN Projet d'amélioration du Secteur Santé X

13 Abréviations & acronymes CRESED Projet de Renforcement du Secteur Education CRV/KMM-Sahafary Comité de Réflexion Villageois de Sahafary, Komity Mpandrindra sy Mpamolavola CSB Centre de Santé de Base CSM Comité Scientifique de Masoala CTA-EMC-ONE Tamatave Cellule Technique Antenne Ecosystèmes Marins & Côtiers de Tamatave CYPREP Projet de préparation et de planification des urgences cycloniques au niveau communautaire DDC Direction du Développement et de la Coopération suisse DEAP Droit d Entrée aux Aires Protégées DEC Développement Environnement Conseil DEF Direction des Eaux et Forêts DERAD Diagnostic Environnemental & Recherches Appliquées pour le Développement en milieu Rural DGEF Direction Générale des Eaux & Forêts DID Development International DesJardins DIREF-Diego Direction Interrégionale des Eaux & Forêts de Diego DIREF-Tamatave Direction Interrégionale des Eaux & Forêts de Tamatave DPR Division de la Planification Régionale ECOMAR-EMC Comité consultatif des projets sur le milieu marin du programme EMC (sous-comission du CNE) EE Education Environnementale EF Education & Formation EMC-ONE Ecosystèmes Marins & Côtiers ENEM Ecole Nationale d'enseignement Maritime EPB Ecologie Politique & Biodiversité EPFL Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFZ Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich EPP Ecole Primaire Publique ERP Evaluation Rurale Participative ESAPP Eastern & Southern African Partnership Program ESFUM Ecosystèmes Forestiers à Usages Multiples ESSA-Forêt Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, Département Eaux & Forêts ETN Association EcoTourisme Nord FAPAM Förderverein Projet d'analalava Madagascar FAO Food and Agriculture Organization of the United Nations FDHA Fonds de Développement Halieutique et Aquicole FED Fonds Européen de Développement FID Fonds d'intervention pour le Développement FID2 Fonds d'intervention pour le Développement (micro-crédits) FIFAMANOR Fiompiana Fambolena Malagasy Norveziana FIMPAHAZO Fikambanan'ny Mpamaky Hazo, Association des bûcherons de Sahafary Fir. Firaisana, Commune Fiv. Fivondronana, Sous-Préfecture Fkt. Fokontany, la plus petite entité administrative FM93.4 Radio "Akon'i Maroa" FM 93.4 FMMS-Sahafary Fikambanan'ny Mponina Mivoatra eto Sahafary FNRS Fonds National Suisse pour la Recherche Scientifique FORAGE Fonds Régional d'appui à la Gestion de l'environnement FORMFED Programme de Formation du Fonds Européen de Développement FSC Forest Stewardship Council FTMLA Fikambanan'ny Tantsaha Mpiompy Laoka Ampokafo, Assoication des pisciculteurs d'ampokafo GAMA Groupements des Armateurs de Maroantsetra GAPCM Groupement des Armateurs de la Pêche Crevettière de Madagascar (16 armateurs) GAT Gestion et Aménagement du Terroir GCES Gestion Conservatoire des Eaux & des Sols GCF Gestion Contractualisée des Forêts GCV Grenier Communautaire Villageois GDRN Gestion Durable des Ressources Naturelles GEF Global Environment Facility GELOSE GEstion LOcale et SEcurisée des ressources naturelles GEM Groupement Ecotouristique de Masoala GEOTOURS Groupement des opérateurs touristiques de la SAVA GIL Gestion Intégrée du Littoral GIZC Antongil Gestion Intégrée des Zones Côtières de la Baie d'antongil GMU Grant Manangement Unit GREEN Groupement des Efforts Environnementaux Nationaux GRENE GRENE Université de Tamatave XI

14 Abréviations & acronymes GTDR Groupe de Travail pour le Développement Rural GTR Groupe de Travail et Réflexion sur les Aires Protégées Marines GTR-EMC Groupe de Travail et Réflexion du programme EMC (Ecosystèmes Marin & Côtier) ICAM Intoxication par Consommation d'animaux Marins ICZM Groupe de Travail & de réflexion sur la Gestion Intégrée des Zones Côtières IHSM Institut Halieutique & des Sciences Marines INSTAT Institut National des Statistiques INTH Institut National du Tourisme et de l'hôtellerie IRD Institut de Recherche pour le Développement ITCF International Tropical Conservation Foundation IUED Institut Universitaire d'etudes du Développement KAYAK Kayak Masoala, Opérateur touristique KSM Coopérative d'exploitation forestière LAND Land Resources, Bureau d'étude LDI Landscape Development Interventions LEVP Laboratoire d'ecologie Végétale & de Phytosociologie de l'université de Neuchâtel LUA Limites d'utilisation Acceptable LV Le Voyageur MAEDR Ministère de l Agriculture, de l Elevage et du Développement Rural MARP Méthode Accélérée pour la Recherche Participative MBG Missouri Botanical Garden MDM Médecins du Monde MEC Mutuelle d'epargne et de Crédit MECIE Mise En Compatibilité des Investissements avec l'environnement MEF Ministère Eaux & Forêts METFP Ministère de l'enseignement Technique & de la Formation Professionnelle MinEnv Ministère de l'environnement MinTour Ministère du Tourisme MPRH Ministère Pêche & Ressources Halieutiques MYEC Maroantsetra Youth Environmentalist Club, Club des Elèves Environnementalistes du Lycée de Maroantsetra ND Noyau Dur NYZS New-York Zoological Society ODOC Opération Domaniale Concertée ONE Office National de l'environnement ONG Organisation Non Gouvernementale ONET Organisation Nationale des Exploitants du Trépang OP Organisation Paysanne OTIV Ombona Tahiry Ifampisamborana Vola. Institutions Financières Mutualistes PADANE Projet d'appui au Développement Agricole du Nord-Est PAGE Programme d'appui à la Gestion de l'environnement PAPAT Projet d'amélioration des Plantes A Tubercules PATESP Renforcement du Secteur Privé PBZT Parc Botanique & Zoologique de Tsimbazaza PC Corps de la Paix, Peace Corps PCD Plan Communal de Développement PCDI Programme de Conservation & de Développement Intégré PCGDPA Programme Cadre Global de Développement de la Pêche et de l'aquaculture PD Parc Détaché PDE Plan de Développement de l'ecotourisme (Masoala) PE Programme Environnemental PE1 Programme Environnemental 1 ( ) PE2 Programme Environnemental 2 ( ) PE3 Programme Environnemental 3 ( ) PFDT Projet de Formation Décentralisée en faveur des Opérateurs Touristiques PFSH Projet Structuration Filière Horticole PH(AGE)COM PHArmacie (à Gestion) COMmunautaire PLA Plantes Légumineuses Alimentaires PLANGRAP Plan de Gestion du Réseau National des Aires Protégées PNAE Plan National d'action Environnementale articulée en 3 PE de 5 ans PNATE Plan National d'action sur le Travail des Enfants PNE Politique Nationale Environnementale PNEOA Programme National d'entretien des Ouvrages d'art PNM Parc National de Masoala PNRA Programme National de Recherche Agricole XII

15 Abréviations & acronymes PNUD Programme des Nations Unies pour le Développement PNVA Programme National de Vulgarisation Agricole PPN Produit de Première Nécessité PRA Participatory Rural Appraisal PRE/COI Programme Régional Environnement de la Commission de l'océan Indien PREFTEC Projet de Renforcement de la Formation Technique & Professionnelle PRGD Politique Régionale de Gestion Durable PSDR Plan Stratégique de Développement Rural PSE Programme Sectoriel Elevage PSFH Projet de Structuration de la Filière Horticole PSLT Nord Plan Stratégique à Long Terme pour la région Nord de Madagascar PSP Programme Sectoriel Pêche PTD Participatory Technology Development RAAKS Range Actor Social REF Recherche Environnementale Finalisée RGP-1993 Recensement Général de la Population et de l'habitat 1993 RN Route Nationale RSNM Réserve Spéciale de Nosy Mangabe SAF-FJKM Service de vulgarisation pour le développement au sein de l'église de Jésus-Christ SAFAFI Branche de développement de l'eglise Luthérienne Malgache SAVA Région Nord-Est de Madagascar (Sambava, Andapa, Vohémar, Antalaha) SAVAIVO Bureau d'études qui a fait suite à la fermeture du projet Terre-Tany (Coopération Suisse) SDC Swiss agency for Development and Cooperation SEACAM Secrétariat de la Gestion des Zones Côtières en Afrique Orientale SECO Suivi Ecologique SEFA Société d'exploitation Forestière d'antongil SIAD Système d'information et d'aide à la Décision SIE Système d'information Environnementale SIG Système d'informations Géographiques SIH Système d'information Halieutique SMB Secrétariat Multi-Bailleurs SNGDB Stratégie Nationale pour la Gestion Durable de la Biodiversité SNGF Silo National des Graines Forestières SOP Spécialiste en Organisation Paysanne SRA Système de Riziculture Amélioré SRI Système de Riziculture Intensif SSA Service de la Statistique Agricole STABEX Stabilization Fund for Export Products SZ Superviseur de Zone TAVARATRA Techniques d'animation Visant à l'amélioration des Ressources Animales et du Terroir (Antsiranana) TDR Termes De Références TF Technicien Formateur TO Tour Opérateur TM Tany Meva TMP Tests en Milieux Paysans TPF The Peregrine Fund TS Technicien Spécialisé UE Union Européenne UE-SAVA Programme Développement SAVA de l'union Européenne UNESCO Mananara Réserve de Biosphère Mananara-Nord UNICEF Fonds des Nations Unies pour l'enfance UNINE Université de Neuchâtel UPDR Unité de Politique de Développement Rural VAHIMIFEHY Réseau d'échange interne de la Direction interrégional de Toamasina Valy-AGRI Entreprise de vente de produits phytosanitaires VSF Vétérinaires Sans Frontières WCS Wildlife Conservation Society WDCS Whale and Dolphin Conservation Society Woodmark Ecocertification des bois VTT Vélo Tout-Terrain WWF-CAF WWF-Dette Nature WWF-Mada World Wildlife Fund Madagascar ZAC Zone d'aménagement Concertée ZC Zone de Conservation XIII

16 Abréviations & acronymes ZDS Zone de Service ZEE Zone Economique Exclusive ZICOMA Projet sur les Zones d'importance pour la Conservation des Oiseaux à Madagascar ZOC Zone d'occupation Contrôlée ZP Zone périphérique ZPR Zone de Protection ZSE Zone de Suivi Ecologique ZT Zone Tampon ZUC Zone d'utilisation Contrôlée ZUR Zone d'utilisation Réglementée ZZ Zoo de Zurich XIV

17 Glossaire GLOSSAIRE Barisa: breuvage sacré lors d'un rituel de possession. Betsa, betsa-betsa: boisson fermentée traditionnelle à base d'écorces. Betsimisaraka: ethnie malgache couvrant une grande partie de l'est de Madagascar. Bilahy: arbre dont l'écorce sert à la fabrication de betsa betsa. Bokaboka: gale. Dina: règle traditionnelle régissant les loies villageoises. Dintarana: douve. Famadihana: retournement des morts effectus essentiellement par les ethnies des Hautes Terres. Fanjakana: l'etat. Faritany: entité administrative correspondant à la province. Fidoboka: bâton pour frapper l'eau. Filaña: divination par l'intermédiaire d'un oracle ou d'un devin. Firaisana: entité administrative correspondant à la commune. Fivondronana: entité administrative correspondant à une sous-préfecture.. Fokonolona: regroupement clanique comprenant dans la majorité des cas un seul village ou plusieurs hameaux. Fokontany: plus petite entité administrative regroupant un ou plusieurs villages; son président est l'intermédiaire entre la mairie et la population. Haratobe: filet de pêche de minimum 50 mètres de longueur. Haratomandry: filet dormant restant en place plusieurs jours Hotely (gasy): petit restaurant malgache. Jòro: invocation sacrée. Lahy: piège à lémuriens. Manongehy: synonyme de tromba. Merina: ethnie des Hautes Terres aux allentours d'antananarivo. Oviala: tubercule de la famille de l'igname. Ravinala: arbre du voyageur. Sakalava: ethnie couvrant le terrtoire de l'ouest malgache. Savoka: jachère. Tavy: culture sur brûlis. Tevy ala: désigne le tavy au Nord de Madagascar Tromba: rituel traditionnel de possession. Tsimihety: ethnie malgache localisée au centre-nord avec un bras de territoire qui rejoint l'océan Indien vers Maroantsetra. Vako-drazana: chants traditionnels. Vazaha: étranger et par extension blanc. Vovo: nasse XV

18 Avant-propos I. AVANT-PROPOS La mise en œuvre de cette étude de faisabilité résulte d une demande de l Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées (ANGAP) adressée à l Ambassade de Suisse pour appuyer la recherche appliquée pour le développement des zones périphériques du Parc National de Masoala (PNM), de la volonté de développer la collaboration existante entre le Wildlife Conservation Society (WCS, cogestionnaire du PNM) et le Zoo de Zurich, et de soutenir l'effort de CARE, seul organisme œuvrant dans le développement rural en périphérie du PNM 1. C est dans cette optique qu une demande a été adressée et acceptée par l ESAPP (Eastern and Southern African Partnership Program), programme financé par la DDC (Direction du Développement et de la Coopération suisse) et géré en partenariat avec le CDE (Centre pour le Développement et l'environnement) de l'université de Berne. A l'orée de la phase 3 du Programme Environnemental (PE3) (cf. p.53), l'angap doit assurer la pérennisation de son financement pour la gestion des aires protégées (AP). Les volets assurant l'intégrité et la santé des AP (conservation et suivi écologique) seront probablement prioritaires par rapport au volet développement, comme ce fût déjà sensiblement le cas auparavant. Ainsi, un risque de déficit d'action de développement n'est pas à écarter. La gestion d une AP telle que le PNM, implique des problématiques très diversifiées et constitue des cas d étude concrets pour de nombreuses disciplines. Cependant, les demandes formulées mettent en évidence la nécessité de recherches appliquées au développement des zones périphériques indispensable à la conservation du PNM. Au niveau local, ceci se traduit par des recherches en vue de l amélioration de la gestion des ressources naturelles et la participation active des communautés villageoises des zones périphériques. 1 D'autres organismes, ONG ou associations ont fait des actions limitées géographiquement ou temporellement (interventions post-cycloniques notamment). 16

19 Approche II. APPROCHE II.1. Objectifs de l'étude de faisabilité Répertorier et évaluer les informations existantes (rapports écrits des différents institutions et organismes, publications scientifiques, entretiens avec diverses personnes-ressources) sur la Péninsule de Masoala et sur les zones périphériques en particulier. Evaluer les institutions et les organismes présents dans la Péninsule en dressant un bilan des différentes activités menées. Evaluer les potentialités socio-économiques, agronomiques et écotouristiques de la Péninsule. Identifier et évaluer les principaux besoins et stratégies en recherches appliquées en vue de l'élaboration future d'un plan de développement durable dans les zones périphériques. Explorer la justification d'un Centre de Recherches Appliquées à partir des besoins endogènes (si disponibles), de recherche, de développement et de conservation. Identifier des partenaires potentiels pour la mise en œuvre d activités de recherches appliquées, de développement et de conservation. II.2. Cadre de réflexion En préambule à cette étude de faisabilité nous présentons ci-dessous les concepts de base, idées préliminaires et philosophie générale qui ont guidé ce travail. Nous avons, d une part, suivi les lignes directrices de l ESAPP-CDE, et d autre part, intégré et évalué la pertinence des approches existantes ou suggérées, sur la base de nos expériences communes à Madagascar et des récents développements des mécanismes de conservation et de développement au niveau local, national et international. II.2.1. Lignes directrices de l'esapp-cde Les concepts majeurs développés par le CDE dans le cadre du programme ESAPP sont résumés par les approches SLM et SRD définies ci-dessous. SLM (Sustainable Land Management): système de techniques et/ou de planifications qui visent à intégrer l'environnement écologique avec les principes sociaux, économiques et politiques dans l'aménagement des terres (sols, eau, flore et faune) à des fins agricoles et pour répondre à des besoins humains changeants, garantissant à long terme le potentiel productif des ressources et la préservation des fonctions environnementales et culturelles. SRD (Sustainable Regional Development): développement durable focalisé sur une zone géographique spécifique qui intègre les problématiques régionales (développement socio-économique, planification et gestion durable des terres). Trois perspectives sont prédominantes dans cette démarche: Approche intégrée: L'approche systémique choisie (transversale et transdisciplinaire) permet de préciser les interactions entre les sphères écologiques et les sphères humaines, ainsi qu entre les individus (paysans) et les diverses institutions, avec un accent particulier sur celles impliquées dans la conservation et le développement. Extension géographique: La présence du PNM impose une problématique zonale, où les potentialités locales de développement sont sous l influence étroite des objectifs de conservation; l intégration régionale est également très importante du fait de la division administrative de la Péninsule et de la création de nouvelles aires protégées dans la région. Utilisateurs: Les principaux bénéficiaires et utilisateurs futurs d un programme de recherche appliquée, sont, dans notre cas, d une part les paysans des zones périphériques et d autre part, les institutions impliquées dans la recherche, le développement et la conservation. 17

20 Approche II.2.2. Demandes d'appui des gestionnaires du Parc L'ANGAP et WCS, gestionnaires actuels du parc, reconnaissent qu'ils ne peuvent aborder seuls tous les besoins qui existent en matière de gestion durable des ressources naturelles dans la Péninsule de Masoala. De plus ces deux organismes ciblent leur travail de gestion et de conservation à l'intérieur du PNM et sont conscients que la survie à long terme du parc dépend essentiellement des populations installées dans les zones périphériques. C'est ainsi que précédant notre étude de faisabilité, la direction du PNM a formulé la liste suivante d'études qu'ils considèrent comme prioritaires: Elaboration d un plan de développement durable des Zones Périphériques qui appui la conservation du PNM. Elaboration d un plan pour améliorer le niveau d éducation dans les villages situés dans les Zones Périphériques du PNM. Développer un plan pour améliorer l utilisation des sols par les communautés riveraines du PNM. Mesurer les taux d érosion de sol et l hydrologie générale de la Péninsule de Masoala, identifier les relations entre ceux-ci et la déforestation, et mesurer les impacts de l érosion sur les écosystèmes récifaux et marins. Cartographier à haute résolution la végétation du parc national en utilisation les techniques de télédétection et de vérification sur terrain. Mieux comprendre les relations spatiales et temporelles entre l utilisation des ressources marines et terrestres dans la région de Masoala. Suivi de la régénération des forêts et des écosystèmes suite aux perturbations naturelles et anthropogènes. Suivre l utilisation des ressources forestières à l intérieur et à l extérieur du PNM. Suivre l utilisation des ressources marines à l intérieur et à l extérieur du PNM. Etudier la production potentielle de produits artisanaux à Masoala pour l'exportation et la vente dans le cadre du nouvel Espace Masoala à Zurich. Développer une stratégie pour la gestion durable du corridor forestier qui relie Masoala au plateau Makira. Etudes culturelles, historiques et anthropologiques dans la région Masoala. Inventaires floristiques, faunistiques, etc., des écosystèmes terrestres et marins du PN Masoala. II.2.3. Valorisation des expériences de partenariats helvético-malgaches Les partenariats helvético-malgaches existants ou passés (associations, institutions, personnels) ont fourni des expériences, connaissances et compétences qui méritent d être valorisées dans le cadre élargi et concret défini par cette étude de faisabilité. En matière de recherche, deux projets de recherches appliquées suisses ont œuvré pendant plus de 8 ans à Madagascar en partenariat avec des institutions malgaches 2 sur le thème de la gestion des ressources naturelles (GRN) dans une problématique de développement durable 3 en milieu rural et en périphérie d'ap; le renforcement institutionnel et la formation d'étudiants, notamment à l'étranger, ont constitué les axes principaux de partenariat Nord-Sud. L'atelier de restitution tenu en mars 2001 (Projet EPB - ESSA-Forêt & Projet BEMA - FoFiFa, 2001) a certes permis une diffusion des principaux résultats de recherche, mais a également mis en évidence la nécessité de poursuivre certaines voies de recherches appliquées pour leur mise en œuvre concrète. En dehors de projets ad hoc, les bourses de la Confédération suisse ont appuyé la formation d'étudiants malgaches en Suisse dans diverses disciplines, en particulier en foresterie (EPFZ 4 ), écologie (LEVP 5 ), éco-hydrologie (EPFL 6 ), SIG 7 et en études du développement (IUED 8 ). 2 Le projet BEMA (Bilan écologique à Madagascar, en co-direction CDE-EPFZ) en partenariat avec le FoFiFa (Centre de recherches appliquées au développement rural) et le projet EPB (Ecologie politique & biodiversité en co-direction IUED-CJBG) avec l'essa-forêt (Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques de l'université d'antananarivo-ankatso). 3 Ces 2 projets ont évolué dans le cadre du Module 7 "Environnement & Développement" du Programme Prioritaire pour l'environnement (PPE) du Fonds National Suisse pour la Recherche Scientifique (FNRS). 4 Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich. 5 LEVP, Laboratoire d'ecologie Végétale & de Phytosociologie de l'université de Neuchâtel 6 EPFZ, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. 7 SIG, Système d'informations Géographiques. 8 IUED, Institut Universitaire d'etudes du Développement. 18

Résumé du rapport final du Projet ECDD

Résumé du rapport final du Projet ECDD Résumé du rapport final du Projet ECDD Janvier 2010 avril 2013 A propos du projet ECDD Le projet ECDD a été mis en œuvre par la Bristol Conservation & Science Foundation (une unité opérationnelle de Bristol,

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC 1. INTRODUCTION 2. ETAT DES LIEUX PLAN 3. PROBLEMATIQUE DE LA DEGRADATION DES TERRES ET DE LA

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL A LA CINQUIEME SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS MADAGASCAR

RAPPORT NATIONAL A LA CINQUIEME SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS MADAGASCAR RAPPORT NATIONAL A LA CINQUIEME SESSION DU FORUM DES NATIONS UNIES SUR LES FORETS MADAGASCAR DECEMBRE 2004 I- CONTACTS Directeur Forestier pour Madagascar Nom : RAJAONAHSOA Rodin Titre : Directeur Géné

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DU CONSULTANT INTERNATIONAL SPECIALISTE EN APPROCHE PARTICIPATIVE ET DEVELOPPEMENT LOCAL

RAPPORT DE MISSION DU CONSULTANT INTERNATIONAL SPECIALISTE EN APPROCHE PARTICIPATIVE ET DEVELOPPEMENT LOCAL 1 REPOBLIKAN I MADAGASCARA ---------- TANINDRAZANA-FAHAFAHANA-FANDROSOANA ---------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE ----------- SECRETARIAT GENERAL ---------- Projet d Amélioration

Plus en détail

EVALUATION FINALE BKF/012

EVALUATION FINALE BKF/012 EVALUATION FINALE BKF/012 Projet d Appui à la Gestion participative des Ressources naturelles dans la Région des Hauts-Bassins FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre du projet Code LuxDev Burkina Faso Projet d Appui

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR RANDRIAMAHALEO Sahoby Ministère de l Environnement et des Forêts

Plus en détail

Construction d un centre de formation professionnelle

Construction d un centre de formation professionnelle Projet d appui au développement de la communauté locale Construction d un centre de formation professionnelle Ile Sainte Marie, Madagascar (2015 2017) Contexte Situé dans l'océan Indien, Madagascar est

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Vème Session du Conseil de la Présidence de l'uma Nouakchott, 11 novembre 1992 Traduction non officielle Introduction

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. DONORS : WWF Suisse. Référence : AO-023/2014

TERMES DE REFERENCE. DONORS : WWF Suisse. Référence : AO-023/2014 TERMES DE REFERENCE Project: MG 200/100 Protection de la forêt tropicale et amélioration des moyens d existence de la population locale au nord de Madagascar DONORS : WWF Suisse Référence : AO-023/2014

Plus en détail

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo WWF MWIOPO Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo Tél: +261 34 49 888 04 Tél: +261 34 49 888 05 Tél: +261 34 49 888 06 Fax: +261 20 22 348 88 P.O.Box 738 wwfrep@moov.mg www.wwf.mg www.panda.org

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO ANNEE UNIVERSITAIRE 2005-2006 FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO Informations générales, conditions d admission, frais de participation et dossier de candidature.

Plus en détail

Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural

Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural Alliance Public-Privé des Nations Unies pour le Développement Rural Rapport d activités en 2004 Nous avons le plaisir de vous faire parvenir, à titre de compte-rendu, le rapport d activités de l Alliance

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR 1 Acronymes AND MDP CBD CCNUCC CLD GES MDP PK SN MDP : Autorité Nationale

Plus en détail

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM)

Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) Ministère des Mines, de l Industrie et des PME PROGRAMME NATIONAL «PLATE-FORME MULTIFONCTIONNELLE POUR LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE (PN-PTFM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PN-PTFM I. INFORMATIONS

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les

TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la. Collecte des informations pour alimenter une base de données sur les TERMES DE REFERENCE Pour le recrutement d'un cabinet chargé de la collecte des informations pour alimenter une base de données sur les investissements fonciers à grande échelle (situation année 2013) Composante

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET ANNEXE 1-A UNOPS A. ETAT D EXECUTION DES RECOMMANDATIONS DE LA MISSION DE SUPERVISION DU MOIS DE SECTION II : RECOMMA NDATIONS DE LA MISSION N. ET ACTIONS ENTREPRISES PAR LE PROJET RECOMMANDATIONS SITUATION

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

FILIERE VANILLE. Sommaire

FILIERE VANILLE. Sommaire Filières de l Agriculture, de l Elevage et de la Pêche, et Actions du Ministère de l Agriculture, de l Elevage et de la Pêche PAGE 1 DE 8 FILIERE VANILLE Sommaire FILIERE VANILLE 1 FILIERE VANILLE 2 1.

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores La pauvreté rurale aux Comores Depuis leur indépendance en 1975, les Comoriens ont souffert de l instabilité politique

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées :

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées : D A MIXTE D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU PAYS DE BRAY Contribution à l élaboration de la stratégie régionale du futur programme opérationnel et du futur programme de développement rural de la Haute-Normandie.

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio III Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA 1. Encadrement et raisons de la présence de la coopération italienne Les raisons qui font de la Tunisie

Plus en détail

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté Synthèses d'informations géographiques sur la nature www.sigogne.org avec le Fond européen de développement régional Union Européenne le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté journées

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole

éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole Courrier de la Cellule Environnement de l'inra n' 15 25 éducation et formation à l'environnement dans l'enseignement technique agricole par R. Mabit Commissariat général au Plan (service des Affaires sociales)

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Les avantages de l adhésion à l UICN UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE Michael DeYoung/CORBIS Pourquoi rejoindre

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITE

STRATEGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITE STRATEGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITE BILAN GENERAL 2004-2010 et RECOMMANDATIONS POUR UNE NOUVELLE STRATEGIE I. CONTEXTE La Stratégie Nationale pour la Biodiversité a été adoptée en 2004 par le gouvernement

Plus en détail

1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011

1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011 1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011 Jean Claude Stone Njomkap Département Recherche/ Développement des projets Secrétariat du RAFM jc.njomkap@africanmodelforests.org

Plus en détail

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun

On the spot. Ecocertification et images satellites. Exploitation forestière tropicale au Cameroun On the spot Ecocertification et images satellites Exploitation forestière tropicale au Cameroun Exploitation forestière tropicale au Cameroun Un nombre croissant d opérateurs forestiers s engagent dans

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives Un projet coordonné par l'onudi CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST Présentation du projet, résultats et perspectives CARTE D'IDENTITÉ DU PROJET

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive):

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive): Un SIG, outil de production cartographique et de gestion de données Les Systèmes d'information Géographique sont des systèmes d'information qui vont vous permettre d'acquérir, de traiter, d'organiser et

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE 1. Les investissements doivent contribuer à et être compatibles avec la réalisation progressive du droit à une alimentation suffisante et nutritive

Plus en détail

SOMMAIRE 1 RESUME ANALYTIQUE 2 LE RAPPORT NATIONAL SUR LA CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 3. ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE

SOMMAIRE 1 RESUME ANALYTIQUE 2 LE RAPPORT NATIONAL SUR LA CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 3. ANALYSE DE LA SITUATION INITIALE 1 SOMMAIRE 1 RESUME ANALYTIQUE 2 LE RAPPORT NATIONAL SUR LA CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE 2.1- Rappel des buts et objectifs 2.2 Organismes et Institutions impliqués 2.3. Relation avec les autres

Plus en détail

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Rapport Septembre 2007 Sommaire Chapitre 1 : Présentation de l outil «Base de donnée» du Pays Marennes Oléron.. p.5 1. Définition et principe...

Plus en détail

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre.

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre. TERMES DE REFERENCES Cours régional de formation sur la gestion des risques dans les systèmes de production de polycultures-élevage en Afrique sub-saharienne du 12 au 22 mai 2014 1. CONTEXTE L une des

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS

AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS AGRICULTURE, ALIMENTATION, ANIMAUX, FORETS 1.a. Alimentation...2 1.b. Exploitations agricoles...4 1.c. Filières agricoles, forestières et agroalimentaires...5 1.d. Forêt, bois, chasse, pêche... 6 1.e.

Plus en détail

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Burundi Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Organisation : Ministère de l'intérieur et de la Sécurite Publique

Plus en détail

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion Le Programme Régional de Protection des Végétaux Henri BROUCHOUD Cirad Réunion PRPV (2003-2008) Programme Régional de Protection des Végétaux e-prpv (2009 2014) Elargissement et Pérennisation du Réseau

Plus en détail

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015 Commission Locale de l Eau du SAGE Clain Rapport annuel d activités 2014 Validé par la CLE le 6 juillet 2015 1 2 SOMMAIRE Le bassin du Clain et les enjeux de gestion de l eau p4 Historique et avancement

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S G R O U P E M E N T S D E P R O D U C T R I C E S D E S P R O D U I T S D U K A R I

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION Investir pour le futur Anticiper - Innover 01 BP 3726 ABIDJAN

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de Termes de référence pour l évaluation et la capitalisation du projet PMF-FEM Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de l'abeille jaune par l'introduction de ruches peuplées

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement 8 Vers un engagement mutuel pour l environnement La prise de conscience sur les enjeux liés à l environnement est en plein essor. Ainsi les citoyens sont régulièrement sollicités pour participer à des

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Titre du poste : Assistant de Gestion, chargé et de la Logistique (AGL) Codification du poste: AGL PNS

TERMES DE REFERENCE. Titre du poste : Assistant de Gestion, chargé et de la Logistique (AGL) Codification du poste: AGL PNS TERMES DE REFERENCE De l Assistant de Gestion chargé de la Logistique pour le Parc National de la Salonga (AGL PNS) et Responsable du Bureau RAPAC/Kinshasa Titre du poste : Assistant de Gestion, chargé

Plus en détail

========================

======================== RESEAU DES FEMMES AFRICAINES POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE (REFADD/RCA) BP : 242/BANGUI Tel :(00236)75 03 77 26 Email : bata_gbako@yahoo.fr ======================== Projet

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre»

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» 458 100 habitants (2007) - Située au Nord-Ouest de l'angleterre. La stratégie de planification urbaine conduite à Manchester

Plus en détail

SERVICE D APPUI A LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT- FAMPANDROSOANA MAHARITRA (SAGE)

SERVICE D APPUI A LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT- FAMPANDROSOANA MAHARITRA (SAGE) SERVICE D APPUI A LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT- FAMPANDROSOANA MAHARITRA (SAGE) I. IDENTITE DE L ENTITE Dénomination de l association : Service d Appui à la Gestion de l Environnement Fampandrosoana Maharitra,

Plus en détail

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT)

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT) CRPMPPP110017 B0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire

Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire Présentation du cadre juridique et institutionnel pour la sécurité sanitaire E. Bourgois Juriste, Bureau Juridique FAO SOMMAIRE Création d un espace sanitaire commun (1) grace au concours d institutions

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Agriculture paysanne durable: innovations et meilleures pratiques aux fins de transposition et de reproduction à plus grande échelle

Agriculture paysanne durable: innovations et meilleures pratiques aux fins de transposition et de reproduction à plus grande échelle Méthodes innovantes d amélioration sylvo-pastorale: Le cas du projet de lutte participative contre la désertification et de réduction de la pauvreté dans les écosystèmes arides et semi-arides des hauts

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

A. Index par type d organisation de la société civile

A. Index par type d organisation de la société civile A. Index par type d organisation de la société civile 76 La communauté scientifique et technologique - Au sein des délégations gouvernementales p.32 - Evaluation scientifique p.28-29 - Elaboration des

Plus en détail