STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie"

Transcription

1 Construire une piscine Fiche conseil n 3 Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Direction Régionale des Affaires Direction Régionale Culturelles des Affaires -Alpes Culturelles -Alpes DRAC 01 -Alpes PRÉFET DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES CONSTRUIRE UNE PISCINE CONSTRUIRE UNE PISCINE La piscine est une des constructions annexes qui participent à l agrément d une maison. Elle a souvent un impact non Services Territoriaux de l Architecture La piscine est une des constructions négligeable La piscine et du Patrimoine est annexes sur une qui le des participent paysage constructions environnant annexes qui à l agrément de participent d une les à maison. Elle a souvent un impact non aménagements l agrément d une négligeable de sur terrain maison. le paysage qu elle Elle a environnant nécessite, souvent un sa impact forme, non Les missions de la DRAC de par sa coloration, négligeable ses abords. sur le La paysage construction environnant d une piscine de devra par tenir les les aménagements La Direction Régionale des Affaires terrain Culturelles qu elle est le nécessite, service déconcentré sa forme, du ministère sa coloration, ses abords. La compte aménagements : de terrain qu elle nécessite, sa forme, sa de la Culture et de la Communication. Elle exerce à la fois des missions régionales et construction départementales. d une En 2010, piscine la DRAC devra a intégré tenir les SDAP, compte : coloration, services de la topographie ses départementaux abords. du terrain, La de construction d une piscine devra tenir l architecture et du patrimoine, désormais appelés services compte territoriaux : de l architecture et du patrimoine (). des caractéristiques du lieu (végétation, accès, orientation, de la topographie du terrain, ensoleillement, de la topographie vents, du terrain, La DRAC coordonne et met en oeuvre la politique du ministère de la Culture et de architecture la des bâtiments environnants des des Communication caractéristiques dans la région. du Elle veille lieu à l application (végétation, des lois etc accès, caractéristiques réglementations ) orientation, du du lieu (végétation, ensoleillement, accès, orientation, vents, architecture domaine culturel. des Ses bâtiments missions concernent environnants la protection et etc la ensoleillement, valorisation ) du patrimoine, vents, la architecture des bâtiments environnants promotion de l architecture, le soutien à la création artistique et la démocratisation etc ) culturelle. La DRAC veille à la cohérence d une politique globale en région et agit en liaison étroite S T A P Nota avec : Il les est collectivités conseillé locales. également de tenir compte de la stabilité du terrain, de la sécurité pour si, les dans enfants. le champ des patrimoines et de l architecture, Nota : Il plusieurs est conseillé de ses services également de tenir compte de la stabilité contribuent à la mise en œuvre de la réglementation en du vigueur, terrain, tels de que la : sécurité la Conservation pour les enfants. Régionale des Monuments Historiques, le Service Architecture, Nota : Il le est Service conseillé Régional également de de tenir compte de la stabilité Le respect l Archéologie des et les huit principes Services Territoriaux tels de que l Architecture simplicité du terrain, et du Patrimoine. de des la sécurité formes, pour les rapport enfants. équilibré avec le relief, discrétion dans la coloration des bassins sont le gage d une intégration harmonieuse Les missions dans des Le respect des principes tels que simplicité des formes, rapport le site. équilibré avec le relief, discrétion dans la coloration des bassins Les participent à la promotion de la qualité patrimoniale, Le respect architecturale des principes et urbaine, tels à que simplicité des formes, rapport la conservation et à la valorisation du patrimoine monumental. sont le gage Ils veillent d une à la intégration préservation Quels sont les projets concernés équilibré? avec le relief, discrétion harmonieuse dans la coloration dans le site. des bassins et à la mise en valeur des espaces protégés : abords de monuments historiques, secteurs sauvegardés, zones de protection du patrimoine architectural sont urbain le gage et paysager d une intégration (ZPPAUP) harmonieuse dans le site. Il s agit des piscines situées dans le périmètre de monuments historiques (rayon de 500 ou aires de mise en valeur de l architecture et du patrimoine (AVAP). Avec les autres services mètres) de l État ou en en région, sites ils participent inscrits à ou la gestion en zones des sites Quels de et paysages, sont protection les à projets l aménagement du concernés patrimoine? architectural, urbain du territoire et aux réglementations concernant l environnement, l urbanisme et le et paysager (ZPPAUP). Il s agit des piscines situées dans le périmètre de monuments renouvellement urbain, dans un objectif de qualité durable Quels des espaces sont urbains les projets naturels. concernés? historiques (rayon de 500 mètres) ou en sites inscrits ou Au moyen d une équipe pluridisciplinaire, les, services Il s agit de proximité, des piscines travaillent situées en dans le périmètre de monuments Quels relation types directe avec de les piscines usagers et de nombreux autorise-t-on partenaires zones historiques ou interlocuteurs? protection (rayon institutionnels. de du 500 patrimoine mètres) ou architectural, en sites inscrits urbain ou et en Les piscines enterrées, c est mieux! Pour paysager l usage, (ZPPAUP). Au sein de la DRAC, les œuvrent pour la promotion zones d un aménagement de protection pour qualitatif le du paysage et patrimoine de la architectural, maison et urbain pour et durable du territoire, où paysage, urbanisme et architecture l environnement. paysager entretiennent (ZPPAUP). un dialogue raisonné entre dynamiques de projet et prise en compte du patrimoine. Les piscines hors-sol ou semi-enterrées sont exceptionnellement tolérées uniquement en cas de non visibilité et en cas de contraintes Quels types de archéologiques piscines autorise-t-on interdisant? les fouilles. Les Quels piscines types de enterrées, piscines c est autorise-t-on mieux!? Pour l usage, pour le paysage Les piscines de la maison enterrées, et pour c est l environnement. mieux! Pour l usage, pour le Les paysage piscines de hors-sol la maison ou et semi-enterrées pour l environnement. sont exceptionnellement Il faut tenir compte de l environnement tolérées et de uniquement la topographie en cas du de site Les piscines hors-sol ou semi-enterrées non visibilité sont exceptionnellement et en cas de contraintes tolérées uniquement archéologiques en interdisant cas de non les fouilles. visibilité et en cas de pour les terrains plats ou assimilés contraintes avec absence archéologiques de reliefs interdisant environnants, les fouilles. peu de problèmes, pour les terrains en pente : ATTENTION Il faut tenir compte de l environnement et de la topographie l observation de l environnement est du essentielle Il site faut tenir : compte il faut de respecter l environnement les caractéristiques et de la topographie du lieu. La piscine doit faire partie du paysage du pour site les dans terrains lequel plats elle ou doit assimilés se fondre. avec absence de l implantation d une piscine doit s inscrire reliefs pour environnants, les dans terrains le peu contexte plats de problèmes, ou assimilés paysager avec du absence terrain de d assise qui tient compte de la forme de pour la reliefs parcelle, les environnants, terrains de la peu pente, de : ATTENTION problèmes, de la nature du sol, de la végétation locale. pour l observation les terrains de l environnement pente : ATTENTION est essentielle : il faut pour certains plans d occupation des respecter sols, l observation possibilité les caractéristiques de l environnement d implantation du lieu. est La des essentielle piscine piscines doit : il faire faut enterrées dans les marges de recul. Sont partie respecter exclues du paysage les caractéristiques les piscines dans lequel hors-sol. elle du doit lieu. se La fondre. piscine doit faire partie l implantation du paysage d une dans piscine lequel doit elle s inscrire doit se fondre. dans le contexte Service Départemental paysager l implantation du terrain d une d assise piscine qui doit tient s inscrire compte dans de la le forme contexte de de l'architecture Service Départemental et du la paysager parcelle, de du la terrain pente, d assise de la nature qui tient du compte sol, de la de la végétation forme de Fiche Conseil n 3 - Construire Patrimoine une de piscine l'architecture - du Série Urbanisme et du / Architecture locale. la parcelle, / Paysage de / Environnement la pente, de la nature du sol, de la végétation Patrimoine du 165 rue Garibaldi locale. pour certains plans d occupation des sols, possibilité 165 rue BP Garibaldi 3162 d implantation pour certains des piscines plans d occupation enterrées dans des les sols, marges possibilité de 69 Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine DRAC 10/12/02 10/12/02 FICHE CONSEIL FICHE CONSEIL La piscine doit s inspirer du «bassin La ancien piscine» qui doit privilégie s inspirer l authenticité du «bassin et La piscine doit s inspirer du «bassin ancien une bonne» qui intégration privilégie à l environnement, une à travers bonne un choix intégration de matériaux à l authenticité ancien qui privilégie l authenticité et et une bonne intégration à l environnement, à travers un choix de matériaux l environnement, et de couleurs à harmonie travers un avec choix la de matériaux nature. et de couleurs en harmonie et de couleurs en harmonie avec la avec la nature. nature. 1/4

2 69 - Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine du Etat des lieux Le terrain naturel existant est en forte pente Vue en coupe Vue en plan Vue de loin Etat projeté : à proscrire Le projet ne respecte pas la pente du terrain. Le terrain naturel n est pas respecté Vue en coupe Vue en plan Etat projeté Vue de loin Vue en coupe La forte pente est absorbée par des murets structurant le paysage en pierre de pays ou dans des tonalités de la terre et du pisé local Vue en plan Vue de loin 2/4 Fiche Conseil n 3 - Construire une piscine - Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement

3 Quelles formes de bassins? des formes géométriques simples, les formes libres (formes en haricots, en coeur etc...) sont à éviter. En aucun cas, la piscine ne doit apparaître comme un élément rapporté. Comment traiter les abords de la piscine? Pour obtenir une bonne intégration de la piscine dans le paysage environnant, il importe de ne pas négliger le choix des matériaux et leur coloration notamment pour : Forme de bassin à proscrire Les revêtements de finition du bassin Ils doivent privilégier les tons sombres et d aspect mat. Selon la teinte du revêtement, l eau prendra une teinte différente (ex : un liner blanc ou bleu donnera une eau d un bleu peu naturel). En effet, le bleu azur a un impact très fort dans le paysage. La piscine dans son environnement doit être un miroir d eau qui reflète la nature. Avec liner bleu ou blanc A EVITER Avec liner de teinte sombre A PRIVILEGIER Conseils En cas de visibilité évidente et/ou à proximité immédiate de monument historique, les liners de teintes bleue, turquoise, beige clair et blanche sont à proscrire. A ce sujet, il est intéressant de s inspirer des bassins anciens qui utilisent les matériaux de la nature (pierre, enduit au sable) et du construit avec des bassins aux eaux reflétant les teintes de la végétation et du ciel. Les margelles, les dallages, le mobilier (cf photos ci-contre) Les matériaux naturels et traditionnels sont préférables (matériaux s apparentant à la pierre locale, dalles de pierre, gravier, bois etc...). Cependant, ils peuvent être préfabriqués (béton revêtu, pierres reconstituées ou construites en pierre de pays, en briques posées sur chant ou en carreaux de terre cuite etc...). Il faut privilégier une unité de coloration en évitant les teintes trop claires. Fiche Conseil n 3 n 2 - Construire Les couvertures une piscine dans le - Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Pierres et galets 3/4

4 D Fiche Conseil (69) - Mise à jour Août Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine du 69 présentant qui déterement, des s monts du s étendent Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine du Le Grenier d Abondance - 6, quai Saint-Vincent Lyon cedex 01 Tél.: Fax : ratégique sont dévemétallurgie,un soin particulier doit utomobile.abords des piscines. En être apporté aux dallages et à la sobriété du mobilier aux tout état de cause, il faut toujours penser à homogénéiser les couleurs entre piscine, abords et nature afin d obtenir une intégration satisfaisante dans es cultures otammentl environnement. Nota : Ne pas oublier également la sécurité des enfants en prévoyant la mise en place de barrières. onurbation ent, drainé ry et Bron, ment pourles n polycenon urbaine en la. couvertures de piscines sont-elles autorisées? cas de non visibilité, sont tolérées les couvertures en métal ou en verre qui doivent être traitées comme des serres anciennes, dôme translucide, en cas de visibilité, sont admis uniquement les bâches et les volets roulants. La teinte des bâches doit être la plus discrète possible et doit se confondre dans l environnement (ex. : vert foncé). Dallage pierre Les locaux annexes Les locaux techniques (type «pool-house» ) ont généralement besoin d un espace réduit et peuvent être situés à l intérieur d un bâtiment existant (cave, garage, hangar, abri de jardin etc...) ou parfois sous un escalier. Quand cela est possible, les locaux techniques doivent être enterrés. Margelle bois et liner sombre Conseils Quand ces constructions ne peuvent être enterrées, elles doivent être en dur, enduites et revêtues d un toit couvert en tuiles canal en terre cuite rouge naturel ou avec une couverture identique à celle de l existant, de préférence accolée au bâtiment existant. La loi du 4 janvier 2003 impose l installation d un dispositif de sécurité normalisé pour les «piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif». Tous les propriétaires devront équiper leur installation, soit de barrières d une hauteur minimale de 1.10 m, soit de couverture de sécurité, soit d alarme sonore, soit d abri Liner beige de piscine. 4/4 Fiche Conseil n 3 - Construire une piscine - Série Urbanisme Fiche Conseil / Architecture n 1 - La/fenêtre Paysage dans / Environnement le bâti ancien

5 Fiche synthèse PRÉFET DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES -Alpes D R A01 C -Alpes Direction Régionale des Affaires Direction Régionale Culturelles des Affaires-Alpes Culturelles 69 Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine DRAC Construire une piscine Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine Prescriptions du Les missions de la DRAC La Direction Régionale des Affaires Culturelles est le service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication. Elle exerce à la fois des missions régionales et la topographie du terrain naturel devra être respectée, départementales. En 2010, la DRAC a intégré les SDAP, services départementaux de lesl architecture mouvements de terre seront limités 50 cmdeet la terreetsera régalée en pente douce, et du patrimoine, désormais appelés services à territoriaux l architecture patrimoine (). lesduniveaux de sol devront s implanter le plus près possible du terrain naturel, DRAC coordonne et met en oeuvre la politique du ministère de la Culture et de la lesla enrochements qui sont installés, en décor, aux abords des piscines sont à proscrire, Communication dans la région. Elle veille à l application des lois et réglementations du en domaine fonction deses la missions topographie terrain, murets, dont l utilité de mur de soutènement s avère culturel. concernentdu la protection et lales valorisation du patrimoine, la promotion de l architecture, le soutien à la création artistique et la démocratisation culturelle. indispensable, sont admis si ils sont en pierre ou enduits dans la tonalité du pisé local. La DRAC veille à la cohérence d une politique globale en région et agit en liaison étroite avec les collectivités locales. si, dans le champ des patrimoines et de l architecture, plusieurs de ses services contribuent à la mise en œuvre de la réglementation en vigueur, tels que : la Conservation Régionale des Monuments Historiques, le Service Architecture, le Service Régional de l Archéologie et les huit Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine. Quelles sont les pièces à joindre avec la déclaration de travaux? Les missions des plan de situation (établi à l échelle du plan d occupation des sols ou du tableau d assemblage Les participent à la promotion la qualitélepatrimoniale, urbaine, à au(x) monument(s) concerné(s), du cadastre) permettant dedesituer lieu du architecturale projet paret rapport la conservation et à la valorisation du patrimoine monumental. Ils veillent à la préservation et à la mise en valeur des espaces protégés : abords de monuments historiques, secteurs sauvegardés, zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP) ou aires de mise en valeur de l architecture et du patrimoine (AVAP). Avec les autres services de l État en région, ils participent à la gestion des sites et paysages, à l aménagement du territoire et aux réglementations concernant l environnement, l urbanisme et le renouvellement urbain, dans un objectif de qualité durable des espaces urbains et naturels. photos en couleur du terrain d implantation de la piscine en vue rapprochée et dans son environnement, plan de masse indiquant la topographie du terrain naturel, Au moyen d une équipe pluridisciplinaire, les, services de proximité, travaillent en relation directe avec les usagers et de nombreux partenaires ou interlocuteurs institutionnels. coupe vérifier l implantation de laqualitatif piscine par rapport au relief du terrain et Au sein depermettant la DRAC, les de œuvrent pour la promotion d un aménagement et durable du territoire, où paysage, urbanisme etdes architecture entretiennent un dialogue indiquant également le traitement espaces extérieurs, raisonné entre dynamiques de projet et prise en compte du patrimoine. descriptif des matériaux prévus (liner, margelle, bâche, volets roulants etc...). Plan de situation Fiche Synthèse - Construire une piscine - Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Plan de masse 1/200 1/2

6 D Fiche Conseil (69) - Mise à jour Août 2012 présentant qui déterement, des s monts du s étendent 69 Service Territorial de l Architecture et du Patrimoine du Le Grenier d Abondance - 6, quai Saint-Vincent Lyon cedex 01 Tél.: Fax : ratégique sont dévemétallurgie, utomobile. Haie existante es cultures otamment onurbation ent, drainé ry et Bron, ment pour n polycenon urbaine la. Coupe 1/100 2/2 Fiche Synthèse - Construire une piscine - Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

Economies d énergies et bâti ancien

Economies d énergies et bâti ancien Economies d énergies et bâti ancien 1/ un réseau de professionnels Avant toute construction ou aménagement, il importe de consulter un architecte le plus en amont possible du projet architectural, urbain

Plus en détail

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété

REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE. ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété REGLEMENT DE L'ECO-HAMEAU-DURABLE Chapitre I - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE G 1- Désignation des terrains et origine de propriété Le présent règlement s applique au lotissement situé sur la commune de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Harmonie et intégration

Harmonie et intégration Harmonie et intégration Bâti contemporain : la forme et la tonalité de ce bâtiment s intègrent parfaitement dans le paysage D un point de vue administratif et réglementaire, nous rappelons quelques points

Plus en détail

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE 24/10/2005 LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE FICHE CONSEIL Le département du Rhône forme la limite nord des régions aux toitures à faible pente, celles-ci étant couvertes de tuiles de terre cuite appelées

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr Guide du permis de construire www.petit-quevilly.fr permis de construire une maison individuelle (PCMI) Démarche à effectuer > > Quels sont les travaux soumis à Permis de construire? Vous construisez ou

Plus en détail

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble classé au titre des monuments historiques

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble classé au titre des monuments historiques 1/7 Direction de l'architecture et du patrimoine - article L 621-9 du code du patrimoine - article L 425-5 du code de l urbanisme - articles 19, 20, 21 et 23 du décret n 2007-487 du 30 mars 2007 relatif

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse Petit guide du bien construire sur les balcons sud de chartreuse c o n s u l t a n c e Un architecte conseiller à votre disposition Avant même d arrêter le choix du lieu de votre projet, avant les premières

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11)

TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11) TITRE VI ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS (ARTICLE 11) 11.1 Prescriptions applicables aux constructions inscrites dans les périmètres de protection modifiée Par leur situation, leur architecture, leurs

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE PARTIE ÉCRITE Sommaire : Art. 1 BUT DU REGLEMENT Art. 2 PORTEE DU REGLEMENT Art. 3 AFFECTATIONS Art. 4 SURFACES CONSTRUCTIBLES Art. 5 ALIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES.

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. Elle comprend le secteur UHa qui bénéficie de dispositions particulières à l article 10. SECTION 1 NATURE DE L OCCUPATION

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

Direction départementale des Territoires du Haut-Rhin qui a succédé depuis le 1er janvier 2010 à la

Direction départementale des Territoires du Haut-Rhin qui a succédé depuis le 1er janvier 2010 à la Préalables Pour constituer votre dossier de permis de construire, une notice explicative est accessible sur le site internet : www.haut-rhin.equipement.gouv.fr et auprès de votre mairie. Cette notice vous

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH)

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) architectes : Proplanning Architekten de Bâle (CH) programme : ensemble locatif de 168 logements, sur un terrain de 4,2 hectares, répartis en 96 appartements

Plus en détail

Guide de la déclaration préalable

Guide de la déclaration préalable Guide de la déclaration préalable www.petit-quevilly.fr MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME 1 En cas de besoin, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie Dpt Commune Année N o de dossier Cachet de la

Plus en détail

guide pratique LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES

guide pratique LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES guide pratique Vous avez un projet - de construction d'une maison d'habitation? - d'annexe (+ de 20 m²) à votre habitation? - d'extension de votre

Plus en détail

Dossier de Permis de Construire

Dossier de Permis de Construire Dossier de Permis de Construire Dossier de permis de construire Page 1/10 PCMI 8 - Photo terrain dans son environnement lointain PCMI 7 - Photo terrain dans son environnement proche PCMI 6 - Document d'insertion

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

restauration de façade

restauration de façade restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES

L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES L INTÉGRATION ARCHITECTURALE DES PANNEAUX SOLAIRES Éditorial Lors de mon élection à la Présidence du Conseil général, j ai souhaité placer l environnement et le développement durable en tête de mes priorités,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons COLLECTION. www.nautilhome.fr

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons COLLECTION. www.nautilhome.fr Résidences mobiles de loisirs 4 saisons COLLECTION 2015 www.nautilhome.fr VOUS LES AVIEZ IMAGINÉS NOUS LES AVONS RÉALISÉS 36 ans d expérience dans le bâtiment Fabricant de mobil-homes Le savoir-faire du

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RÈGLEMENT MODIFIANT LE PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL (04-047) Vu les articles 109 à 109.5 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A- 19.1); Vu l article

Plus en détail

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées 2010 Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées erstellt im Auftrag der 4, Square Patton L-8443

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

SOMMAIRE. Les galets... 4-5. Les concassés... 6-7. Les roches décoratives & gabions... 8-9. Les éléments décoratifs & paillages...

SOMMAIRE. Les galets... 4-5. Les concassés... 6-7. Les roches décoratives & gabions... 8-9. Les éléments décoratifs & paillages... SOMMAIRE Envie d embellir votre jardin et de renouveller votre décoration extérieure?! Bien plus qu un fournisseur, la SARL DUFFORT vous apporte d e s p r o d u i t s to u j o u r s p lu s esthétiques,

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE

LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE David DALMAZ Directeur des Affaires Juridiques et Fiscales - Fondation du Patrimoine La Fondation du patrimoine 1, organisme reconnu d utilité publique 2 a pour objet

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A La zone A correspond aux secteurs de la commune, équipés ou non, à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles.

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

en harmonie avec le voisinage

en harmonie avec le voisinage Extension d une maison de ville Projet issu des «Petites Machines à Habiter» Architectes : Bertrand Aubry, Rodrigue Goulard, Benoît Garnier et Cécile Nizou Fiche-conseil I Urbanisme Construire et aménager

Plus en détail

ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT

ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT Modification approuvée par Délibération du Conseil Municipal du 29 septembre 2005 ZAC 51 DE LA ROQUE D ANTHERON REGLEMENT TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 OBJET : Le présent règlement a pour objet

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites

TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI Caractère de la zone La zone UI est réservée à l implantation de bureaux ou d activités commerciales, artisanales et industrielles.

Plus en détail

TABLEAU II : NORMES D'IMPLANTATION DES BÂTIMENTS PRINCIPAUX, PAR SECTEUR DE ZONE

TABLEAU II : NORMES D'IMPLANTATION DES BÂTIMENTS PRINCIPAUX, PAR SECTEUR DE ZONE TABLEAU I : USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX PERMIS, PAR ZONE USAGES ET BÂTIMENTS PERMIS / ZONE AFl AFn AFo AFp AFq AFr 244 245 246 247 248 249 1. Habitation 111. Habitation unifamiliale isolée note 1 112.

Plus en détail

Les Alpes une destination touristique majeure

Les Alpes une destination touristique majeure Les Alpes une destination touristique majeure La montagne est plus particulièrement la région Rhône-Alpes se classe au 2 ème rang national parmi les régions choisies pour leurs vacances. Le Potentiel de

Plus en détail

- Conférer une image positive et valorisante de l agriculture par la bonne insertion des bâtiments agricoles dans le contexte paysager local.

- Conférer une image positive et valorisante de l agriculture par la bonne insertion des bâtiments agricoles dans le contexte paysager local. CAHIER DES CHARGES REGIONAL "Insertion paysagère des bâtiments d élevage" en Franche-Comté L insertion paysagère des bâtiments d élevage Cette action s'inscrit dans un programme global visant à l'amélioration

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

FICHE CONSEIL TERRASSES COMMERCIALES

FICHE CONSEIL TERRASSES COMMERCIALES espace public & paysage bâti FICHE CONSEIL TERRASSES COMMERCIALES Direction régionale des affaires culturelles de Basse-Normandie Services territoriaux de l architecture et du patrimoine du Calvados, de

Plus en détail

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse préalables à l arrivée des lignes à grande vitesse Bretagne Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique Pièce H Avis des Architectes des Bâtiments de France

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com

E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com A D P B 27 rue Victorien Sardou 69007 LYON E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com PROPOSITIONS POUR L'AMENAGEMENT DU PARC SERGENT BLANDAN Janvier 2010 I- INTRODUCTION En

Plus en détail

il y a de la créativité dans l air

il y a de la créativité dans l air il y a de la créativité dans l air révélez votre personnalité... > Francesco GIGANTI Architecte Designer Agence IDA Industrie Design Architecture (Paris Milano) > Symbole intemporel dans l imaginaire de

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP)

Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) Angers Loire métropole Communes de Savennières Bouchemaine - Béhuard Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) Réunion

Plus en détail

3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades

3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades C H A R T E A R C H I T E C T U R A L E E T D E C O L O R A T I O N D E S F A Ç A D E S 3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades avril 2013 Étude de coloration pour le ravalement

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone N Identification : La zone N, dite zone naturelle est forestière, correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison soit de la qualité

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

piscines découvrir Pure wellness Rénovation radicale Métamorphose Une fonctionnalité exceptionnelle L esprit Piscine Carré Bleu Zeydon Zeydon

piscines découvrir Pure wellness Rénovation radicale Métamorphose Une fonctionnalité exceptionnelle L esprit Piscine Carré Bleu Zeydon Zeydon 4x piscines Quelle que soit la forme de la piscine, le mariage de l eau et du jardin est toujours séduisant : piscine miroir dans laquelle se reflète la façade, à débordement et dont les bords restent

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

Le Domaine de. Maryanne. - Toussieu - illustration non contractuelle

Le Domaine de. Maryanne. - Toussieu - illustration non contractuelle Le Domaine de Maryanne - Toussieu - illustration non contractuelle Localisation Présentation Situé aux portes de Lyon, ce village, plein de charme, offre un cadre de vie calme et rural. Grâce à sa vie

Plus en détail

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle ADMINISTRATION COMMUNALE DE Rambrouch Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle Modification de la partie écrite Vol. II Partie Écrite Référence : 79C/007/2011 Avis de la Commission d Aménagement

Plus en détail

LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON»

LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON» Route des Vins du Jurançon Communauté de Communes de Monein Syndicat (SIVU) des coteaux de Lasseube - Jurançon LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON» Je soussigné, Nom du

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME TITRE V. Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A

PLAN LOCAL D URBANISME TITRE V. Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A Qualification de la zone A : Chapitre unique : Dispositions applicables à la zone A Il s agit d une zone qu il convient de protéger en raison de sa valeur agricole. En conséquence, ne sont admises que

Plus en détail

Communauté de Communes du Val de l Aisne

Communauté de Communes du Val de l Aisne Communauté de Communes du Val de l Aisne Projet d aménagement d un éco-quartier : la ZAC des Lacroix à Vailly sur Aisne Atelier N 1 lundi 06 octobre Architecture, programmation et formes urbaines 1 La

Plus en détail

CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural

CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural Art. 417. En l absence de plan particulier d aménagement, de plan d alignement ou de permis de lotir dûment autorisé et non périmé,

Plus en détail

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76 Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU Qualification de la zone 1 AU : La zone 1 AU qui est une zone à urbaniser ouverte immédiatement à l urbanisation

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL Les terrasses sont une composante du décor urbain et elles favorisent l activité commerciale. L'objet de cette réglementation des terrasses

Plus en détail

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous CCI NANTES ST-NAZAIRE vers une accessibilité généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Le juge et l article R. 111-21 du code de l urbanisme ou l appréciation de la qualité du cadre de vie par les tribunaux

Le juge et l article R. 111-21 du code de l urbanisme ou l appréciation de la qualité du cadre de vie par les tribunaux Le juge et l article R. 111-21 du code de l urbanisme ou l appréciation de la qualité du cadre de vie par les tribunaux Aurélie TOURNIER, Parc naturel régional des Ballons des Vosges, juin 2006 a.tournier@parc-ballons-vosges.fr

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Villars Modèle de base VILLARS OPTIONS

Villars Modèle de base VILLARS OPTIONS Ces constructions ne sont pas destinées à une habitation permanente mais une fois isolées et doublées, elles sont aussi confortables qu une maison traditionnelle. La technique de l ossature bois permet

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

FOURNES-EN-WEPPES Fournes-en-Weppes

FOURNES-EN-WEPPES Fournes-en-Weppes FOURNES-EN-WEPPES Correction d une erreur matérielle constatée au P.L.U. et du périmètre de l opération «Domaine du Chemin Vert» Complément au dossier Consultée sur les projets d ajustements du P.L.U.

Plus en détail

MOUDON "Av. de la Gare 7" Bâtiment industriel et administratif Parcelle n o 472 Propriété de l'etat de Vaud

MOUDON Av. de la Gare 7 Bâtiment industriel et administratif Parcelle n o 472 Propriété de l'etat de Vaud 1 ETAT DE VAUD / DEPARTEMENT DES INFRASTRUCTURES SERVICE IMMEUBLES, PATRIMOINE ET LOGISTIQUE Division Architecte cantonal Opérations immobilières JDA/nsu/Lausanne, septembre 2008 Dossier de vente MOUDON

Plus en détail

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG Ville de TOURS Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG 2 ter rue de Lucé - TOURS (37000) tél : 02 47 64 63 65 - fax : 02 47 056 54 23 site : www.alaingourdon-architecte.com

Plus en détail

LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE. QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11. + SES MISSIONS p. 2 à 3

LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE. QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11. + SES MISSIONS p. 2 à 3 LE SERVICE URBANISME DE LA C.C. LOIRE SEMÈNE + SES MISSIONS p. 2 à 3 DÉFINITIONS UTILES p. 4 LES DIFFÉRENTS TYPES DE DEMANDES p. 5 QUELLE AUTORISATION POUR QUELS TRAVAUX? p. 6 à 11 LE SERVICE URBANISME

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION RAVALEMENT DE FACADE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION RAVALEMENT DE FACADE Communauté de Communes de l Ouest Rhodanien (C.O.R) 3 R u e d e l a V e n n e - B P n 5 7 6 9 1 7 0 T A R A R E T é l : 0 4. 74. 0 5. 0 6. 6 0 M a i l : contact@c-or.fr Programme d aide au ravalement de

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER

AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER 1. Attention toujours commencer par le calcul de la surface taxable : DEFINITION : somme des surfaces de plancher de chaque niveau

Plus en détail

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V a l b o n n e - D o m a i n e «l e 8. 1 0» - l o t n 2 Vues correspondant au projet du permis de construire Terrain

Plus en détail

a oiscine lie source de plaisirs

a oiscine lie source de plaisirs Page 1/7 source de plaisirs a oiscine lie La multiplication des plans d'eau témoigne de l'essor de ce marché dynamique. L'hexagone se place en 2ème position/juste derrière les USH, en termes d'équipement

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2 Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 Chapitre 3 : Dispositions applicables à la zone UC... 18 Chapitre 4 : Dispositions

Plus en détail

Notre peinture murale, dans toutes les qualités

Notre peinture murale, dans toutes les qualités Notre peinture murale, dans toutes les qualités Comment choisir la bonne qualité de peinture murale? L espace Pour le séjour, l endroit le plus convivial de la maison, vous serez probablement plus exigeant

Plus en détail

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS L «Unicum» se justifie globalement par : - son intérêt architectural (volumes, matériaux, accessoires ) - son état de conservation (il va de soit qu un édifice

Plus en détail

PROJET DE TEXTE. DECRET du

PROJET DE TEXTE. DECRET du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires, du logement et de la ruralité PROJET DE TEXTE DECRET du relatif aux travaux d isolation en cas de travaux importants de ravalement de façade,

Plus en détail

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique DEMANDE DE DEVIS Demande à transmettre à contact@be-gph.fr N : Reçu : Demandeur : Coordonnées du PROJET : Vous êtes : Particulier Professionnel (3) Nom Prénom* adresse du (1) Raison sociale : projet* Nom

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des travaux courants, et ce afin de vous aider à établir votre

Plus en détail

IMPLANTATION DE LA PISCINE

IMPLANTATION DE LA PISCINE 4 IMPLANTATION DE LA PISCINE Sur le plan administratif, une piscine fait l objet d une déclaration de travaux, à faire sur le formulaire CERFA 13703*02 et à remettre en mairie. Celle ci doit être accompagnée

Plus en détail

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) ABRI D AUTO PERMANENT (CAR-PORT) Construction accessoire reliée à un bâtiment principal formée d'un toit appuyé sur des piliers, dont un des côtés est mitoyen au bâtiment

Plus en détail