DEMANDE DE PROPOSITION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEMANDE DE PROPOSITION"

Transcription

1 POUR LA REALISATION D UNE ETUDE VOLET EVALUATION ET CAPITALISATION «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures communautaires» Fait par : L Agence des Micro-Projets, programme de la Guilde Européenne du Raid Avec le soutien de : L Agence Française de Développement A l attention de : Appel d offre ouvert Pour un marché : Français à l International Demande émise le : 18 août 2014 Dossier à envoyer par au plus tard le : 14 septembre 2014

2 2 Sommaire SOMMAIRE 2 1 INSTRUCTION AUX SOUMISSIONNAIRES ET CRITERES D EVALUATION NOTE D INFORMATIONS PROFIL DES SOUMISSIONNAIRES PROCEDURE A SUIVRE ET ETAPES DE SELECTION DU CONSULTANT LE DEPOT DE PROPOSITION RECEPTION ET OUVERTURE DES PROPOSITIONS L EVALUATION DES PROPOSITIONS NEGOCIATIONS ET SIGNATURE DU CONTRAT 4 2 TERMES DE REFERENCES CONTEXTE ET CADRE DE L ETUDE L APPROCHE PAR MICRO-PROJET ELECTRIFICATION ET PANNEAUX SOLAIRES OBJECTIFS DE L ETUDE, CHAMP D INTERVENTION ET RESULTATS ATTENDUS APPROCHE METHODOLOGIQUE CHAMP D INTERVENTION METHODOLOGIE LIVRABLES ET CALENDRIER D INTERVENTION LES LIVRABLES LE CALENDRIER D INTERVENTION MOYENS MIS A DISPOSITION DU PRESTATAIRE ET SUIVI DE L ETUDE LES MOYENS FINANCIERS ET MATERIELS MOYENS HUMAINS ACCES AUX DONNEES VOTRE INTERLOCUTEUR AMP 8

3 3 1 Instruction aux soumissionnaires et critères d évaluation 1.1 Note d informations La passation de marché se fait selon un appel d offre ouvert, à budget déterminé. Les coûts d établissement de la proposition et de la négociation du marché ne sont pas considérés comme des coûts directs de la mission et ne sont donc pas remboursables. 1.2 Profil des soumissionnaires Ce présent appel d offre s adresse à un bureau d étude (BE), laboratoire universitaire (LU), ou un consultant indépendant (CI). Il doit répondre à ces critères : Etre de droit/ressortissant français ou européens (BE et LU) ou être enregistré à l Insee (CI) ; Avoir une bonne connaissance en matière de Coopération Internationale ; Avoir une expertise reconnue dans la réalisation d évaluation de microprojet de développement local et/ou d urbanisation à l International ; Disposer des moyens matériels et logistiques nécessaires à ses activités ; Répondre à des principes de transparence. 1.3 Procédure à suivre et étapes de sélection du consultant Le dépôt de proposition La date limite de remise des offres est fixée au dimanche 14 septembre Elles doivent être envoyées exclusivement par à Mélanie Lunel, responsable de l Observatoire des microprojets, Le soumissionnaire doit rédiger une proposition technique et financière et l envoyer par avant la date limite de dépôt des dossiers, en se reportant aux Termes de Références (TDR). La passation de marché se faisant à budget déterminé, l offre financière (moyens à mettre en œuvre) sera présentée en même temps que l offre technique (approche méthodologique), dans une seule et même proposition. La proposition doit exposer très clairement l approche méthodologique que le soumissionnaire souhaite mettre en œuvre. Elle devra apporter des précisions sur : Les enquêtes et la collecte de données complémentaires qu il souhaite mener; Les moyens à mettre en place : humains, matériels et financiers (autrement dit expliquer comment sera utilisée l enveloppe mise à disposition) ; Le déroulement des activités et le calendrier d intervention. Le soumissionnaire n a pas de plan type à respecter. Il est libre de présenter sa proposition selon ses codes et habitudes. Il lui est demandé de fournir en annexe : Le CV détaillé de chaque personne impliquée sur cette étude, mentionnant les expériences similaires à l étude et à la thématique ;

4 4 Un justificatif sur son statut légal (déclaration d activité auto-entrepreneur, bureau d étude, université, etc.). Pour toutes questions complémentaires, le soumissionnaire peut s adresser à Mélanie Lunel, responsable de l Observatoire des microprojets, en charge de cette étude, par téléphone au Réception et ouverture des propositions La sélection du prestataire qui sera en charge de l étude se fera en trois temps dans un délai d une semaine suivant la clôture de dépôt des dossiers : 1. Une présélection de 3 à 5 propositions sur dossier ; 2. Un entretien téléphonique individuel avec chaque soumissionnaire présélectionné. Des informations complémentaires par écrit pourront être demandées ; 3. La sélection du prestataire. La pré-sélection puis la sélection des propositions se fera de manière collégiale par un jury composé de membre de la Guilde : Olivier Allard, Délégué Général, Olivier Mouzay, Directeur des Programmes intervention & développement, Cécile Vilnet, Coordinatrice de l AMP, Mélanie Lunel, Responsable de l Observatoire des microprojets, en charge de cette étude. L entretien téléphonique se fera la semaine du 15 septembre 2014 avec Mélanie Lunel L évaluation des propositions Le prestataire retenu sera celui ayant proposé l offre la mieux classée dans les limites du budget fixé, à savoir TTC. Les offres dépassant le budget seront rejetées. Chaque proposition sera notée sur 100 points, permettant de les hiérarchiser, selon 6 critères : Le respect des TDR, La présentation du document et son niveau de précision, La cohérence et pertinence de la proposition technique, et plus spécifiquement de l approche méthodologique, L efficience, Le rayonnement de l étude, L adéquation du profil du soumissionnaire à l étude. Dans le cas où aucune proposition n atteignait une note de 70 points, l AMP se laisse le droit de prolonger l appel d offre afin d identifier de nouveaux prestataires. La sélection du prestataire sera annoncée au plus tard le mardi 23 septembre Les autres prestataires figurant sur la liste restreinte seront avertis par que leur offre n a pas été retenue, après notification de l attribution du marché au prestataire gagnant Négociations et signature du contrat Des négociations pourront être menées avec le prestataire sélectionné. L objectif sera d ajuster définitivement le contenu contractuel de la prestation à réaliser suite aux recommandations formulées

5 5 par l expert et le jury (TDR, méthodologie, calendrier d intervention, etc.) avant la signature du contrat. Le marché sera attribué officiellement une fois les négociations menées à bien. La signature du contrat se fera mi-septembre 2014 pour un lancement d étude au plus tard le 23 septembre Termes De Références 2.1 Contexte et cadre de l étude L approche par micro-projet Un microprojet de développement est un projet à faible coût, prenant appui sur la dynamique et les initiatives locales, selon un partenariat Nord-Sud équilibré. Il se caractérise donc par une proximité de l aide. Les acteurs du secteur de la Solidarité Internationale s accordent à reconnaître que la coopération internationale n aboutie qu à peu de résultat. Selon André Rosanvallon, «pour les acteurs de terrain ( ) la très faible efficacité de l aide tient principalement à la manière dont sont exécutées et appliquées les politiques d aide sur la base de grands projets». «Les micro-projets sont-ils une alternative à ces échecs?». C est ce que défend la Guilde Européenne du Raid depuis 30 ans à travers son Agence des Micro-Projets 1 (AMP). En février 2013, l Agence Française de Développement (AFD) renouvelait sa confiance à l AMP en lui donnant les moyens d augmenter ses activités de conseils, de formations, et d orientation, ainsi que son soutien financier envers les Associations de Solidarité Internationale (ASI) pour la mise en œuvre de micro-projets de développement. Afin de mutualiser les expériences et de valoriser l approche par microprojet, l AMP a mis en place un observatoire. Il produit de la connaissance à travers la réalisation d études et de réunions thématiques sur les microprojets de développement à l International. Il a pour ambition de devenir la référence en la matière. L étude «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures communautaires» s inscrit dans cette nouvelle dynamique. Elle s adresse principalement aux ASI et bailleurs de fonds, et plus largement à l ensemble des acteurs du secteur Electrification et panneaux solaires Depuis la vulgarisation des panneaux solaires, cette source énergétique verte et économique a pris une place importante dans l aménagement des infrastructures collectives et/ou individuelles dans les pays du Sud. Cependant, les retombés de ces installations et la viabilité du service restent encore mal connus. 1 La Guilde soutient depuis 1983 des ASI par l octroi de subvention. Ce soutien s est renforcé à travers le programme «Agence des Micro-Projets» en 2000, financé successivement par le MAE puis l AFD.

6 6 Sans nul doute, l accès à l énergie améliore la qualité et le quotidien dans l accès aux services de base. Cependant, la pertinence et la pérennisation de l utilisation des équipements solaires dépendent de nombreux facteurs : qualités du matériel, entretien, conditions climatiques initiales, etc. L électrification d infrastructures communautaires par panneaux solaires est-elle la solution la plus appropriée? Quelles sont les exigences pour assurer la viabilité et le bon fonctionnement de ces équipements dans le temps? Existe t-il des solutions alternatives pour l accès à l énergie, aussi bien technologiques que sur l organisation du service? 2.2 Objectifs de l étude, champ d intervention et résultats attendus Cette étude vise à répondre aux questions soulevées précédemment en améliorant les connaissances sur les potentialités d accès durable à l énergie électrique. Plus spécifiquement, l étude porte sur l échelle «microprojet» et a comme finalité : 1. D apprécier de manière indépendante les résultats de projets d électrification d infrastructure communautaire par panneaux solaires ; 2. D explorer des solutions d accès à des équipements énergétiques alternatifs en s inspirant des projets pilotes menés à l échelle individuelle ou collective; 3. De tirer les principaux enseignements de ces interventions et de formuler des conseils de bonnes pratiques concrets pour leur reconduction. Il est attendu comme résultats : - Une analyse issue de constats de terrain sur la viabilité des projets d électrification d infrastructures communautaires par panneaux solaires ; - Une présentation descriptive des autres techniques existantes en terme d accès à l énergie (individuelle et/ou collective) ; - Une analyse comparative de ces différentes techniques et technologies existantes, leurs atouts et leurs limites, en vue de leur réplicabilité ; - Une réflexion autour de l approche par microprojet comparativement à l approche par programme dans la mise en œuvre de ces projets. 2.3 Approche méthodologique Champ d intervention Les pays touchés par l étude correspondent aux pays dit du «Sud» et aux pays «émergents». Les zones urbaines doivent être intégrés à l étude, cependant l accent doit être mis en priorité sur les zones rurales Méthodologie Comme mentionné précédemment, le cadre de l étude se focalise sur les microprojets de développement. Ainsi, les microprojets relevant de l humanitaire (urgence) ou de l éducation populaire (chantier international, chantier jeunes, et équivalent) ne sont pas à étudier. Cette étude sera réalisée en deux temps. Une évaluation tout d abord des projets d électrification par panneaux solaires. Puis une analyse des alternatives potentielles pour l accès à

7 7 l énergie électrique. Il est attendu du prestataire qu il définisse un protocole de recherche (bibliographie, enquêtes, etc.) auprès d acteurs cibles. Se basant sur des données qualitatives, cette étude doit porter sur un échantillonnage suffisant et représentatif (nature des acteurs de développement, projets selon l échelle d intervention, etc.) pour garantir une étude complète et fiable. De même ; si le microprojet reste central, le champ d analyse bibliographique ne doit pas être limité à cette échelle d intervention en vue de pouvoir comparer les différentes échelles d approches. 2.4 Livrables et calendrier d intervention Les livrables Avant le lancement de l étude, une note méthodologique affinée avec le comité de pilotage doit être rédigée. Elle doit comprendre avec précision le déroulé de l étude, la grille d enquêtes, et le calendrier d intervention. Cette note sera basée sur la proposition du prestataire. L étude doit être rédigée en français et respecter le format de mise en page soumis par l équipe AMP (en format word). Il comprend environ 40 pages complétées par les annexes (références bibliographiques, notes d entretien, etc.). Un rapport provisoire doit être tout d abord présenté. Après amendements et modifications, le rapport sera considéré comme définitif. Une synthèse de l étude sur 4 pages ( signes maximum) en français est également demandée. Sa traduction en anglais serait appréciée. Deux restitutions sont programmées : Une restitution en interne lors du rapport provisoire afin de confronter les observations de l expert à celles du Copil pour amender le document ; Une restitution en externe la semaine du 08 décembre 2014 (date à fixé ultérieurement), en présence de l AFD, lors de notre rencontre annuelle. Enfin, cette étude donnera lieu à la rédaction d un article dans la revue «Aventure» de la Guilde, spéciale AMP attendu pour le 08 décembre Il mettra en avant les conclusions de l étude Le calendrier d intervention L étude doit être réalisée dans un délai maximum de 2 mois à compter du 19 septembre 2014 (rendu du rapport provisoire). Le consultant est libre de proposer un chronogramme en adéquation avec son approche méthodologique et son propre calendrier. 2.5 Moyens mis à disposition du prestataire et suivi de l étude Les moyens financiers et matériels Le prestataire dispose d une enveloppe forfaitaire de TTC. Cette enveloppe comprend l ensemble des coûts engendrés par l étude, y compris les frais de déplacement et les frais administratifs. Le consultant est amené à justifier la dépense de cette enveloppe dans sa demande de financement.

8 8 En outre, la salle de réunion de l AMP pourra être mise à disposition pour l organisation de rendez-vous et de réunions téléphoniques Moyens humains Un comité de pilotage sera mis en place afin de conseiller au mieux le prestataire et d entériner ses décisions. Il sera composé d Olivier Allard (Délégué Général de la Guilde), Olivier Mouzay (Directeur des Programmes d intervention & développement), Cécile Vilnet (Coordinatrice AMP) et Mélanie Lunel (Responsable de l étude). Un suivi régulier sera fait avec Mélanie Lunel, au moins une fois par mois. Cette dernière se tient à la disposition du consultant pour l appuyer dans ses démarches Accès aux données Le prestataire aura accès aux archives de l AMP et aux documents de projets (proposal, bilan et évaluation de microprojets d électrification). L AMP facilitera également la mise en relation du prestataire avec ses associations partenaires ayant entrepris des projets d électrification. Elle a entre autre appuyé des associations ayant mis en place des projets d électrification par petite éolienne ou par centrale villageoise. 2.6 Votre interlocuteur AMP Mélanie Lunel Responsable de l'observatoire des microprojets Programme «Agence des Micro Projets» La Guilde Européenne du Raid rue Pasquier, Paris

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDEPENDANT OU RATTACHE A UN BUREAU D ETUDE / ONG POUR LA REALISATION DU SUIVI-EVALUATION DE MICROPROJETS DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Fait par : L Agence des Micro-Projets,

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT DE L EAU ET DE L ASSINISSEMENT ------------- DIRECTION NATIONALE DE L HYDRAULIQUE -------------- TERMES DE REFERENCE : RECRUTEMENT

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT DES PROJETS (Préparation à la certification CAPM)

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT DES PROJETS (Préparation à la certification CAPM) REPUBLIQUE TUNISIENNE --*-- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com TERMES DE REFERENCE EVALUATION EXTERNE Programme Financé par l Agence Française de Développement (AFD) Demandeur : AFRANE, Amitié Franco-Afghane Programme de soutien au système scolaire afghan dans la

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

Paris, le 20 février 2004

Paris, le 20 février 2004 Paris, le 20 février 2004 Le ministre de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les préfets de région (directions régionales des affaires culturelles) Mesdames et Messieurs les préfets

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Différents types de marchés

Différents types de marchés FONDATION RURALE DE L AFRIQUE DE L OUEST (FRAO) INTERNATIONAL CONSULTANT FOR PROCURMENT (ICP) Procédures de passation des marchés communautaires 1 Plan de présentation Introduction Définitions Principes

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEILS POUR LA REALISATION DE PRESTATIONS DE DIAGNOSTIC RH et FORMATION TPME EXERCICES 2016-2017 DOSSIER DE CONSULTATION Dossier de consultation : DC /14 / N 1/2016 Date de

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

"édition N 2" Préambule

édition N 2 Préambule Proposition de TDR pour le renforcement des capacités des associations de la province de Youssoufia/CYS "édition N 2" Préambule La, Association de Droit Marocain à but non lucratif, crée en 1994, et reconnue

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE Dans le cadre de l Initiative

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Recherche, Formation et Innovation pour le développement Académie de Recherche et d Enseignement supérieur ARES Commission de la Coopération au Développement FINANCEMENT DE PROJETS COLLABORATIFS VIA L ARES : Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014

AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014 Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-014BIS/2014 Date: 24/07/2014 Pays : Type de contrat : Niveau du poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET

INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET APPEL À PROJET MESURE d ACCOMPAGNEMENT SOCIAL PERSONNALISE (MASP), INITIÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES ALPES-MARITIMES 2016-2018 DATE DE LANCEMENT DE L APPEL À PROJET 18 SEPTEMBRE 2015 DATE LIMITE

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-009/2015 Date: 26/05/2015 Pays : Type de contrat : Niveau de poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education)

Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education) 19/10/2015 Réponses aux ONG appels à projets du Ministère de l Education du Mali Amélioration de la qualité, l accès et la gouvernance de l éducation fondamentale et secondaire dans la région de Gao (Education)

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement Les zones grisées correspondent aux endroits où vous compléterez le questionnaire à partir du modèle fgc_questionnaire_projet_sud_2013-09.docx

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Service de Coopération et d Action Culturelle

Service de Coopération et d Action Culturelle AMBASSADE DE FRANCE SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE - Bourses de thèse par alternance - Bourses de Master REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socioéconomiques par moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes.

Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socioéconomiques par moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes. Réf. N :../CAPAD/SE/2014 TERMES DE REFERENCE POUR UN AUDIT FINANCIER EXTERNE 1. Présentation de CAPAD Institution La Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement, CAPAD

Plus en détail

Deuxième partie : Les appels à proposition

Deuxième partie : Les appels à proposition Deuxième partie : Les appels à proposition L objectif de l appel à proposition est de maîtriser et coordonner au mieux la gestion du budget d aide public au développement alloué aux ONGD tout en contribuant

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS Termes de référence pour l élaboration d un guide et des fiches de procédure sur la création, la gestion des entreprises et AGR dans les secteurs de la culture, du tourisme et de l artisanat 1. CONTEXTE

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE REGLEMENT DE PARTICIPATION

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE REGLEMENT DE PARTICIPATION APPEL A PROJETS DE RECHERCHE REGLEMENT DE PARTICIPATION Date d ouverture de l appel à projets : 15 décembre 2014. Date limite de dépôt des dossiers : 30 avril 2015. Date de réponse sur les projets sélectionnés

Plus en détail

Objet de la consultation. Eclairage public - Marché de maintenance et de travaux de rénovation. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

Objet de la consultation. Eclairage public - Marché de maintenance et de travaux de rénovation. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Eclairage public - Marché de maintenance et de travaux de rénovation. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Maître de l ouvrage Communauté d Agglomération Caen

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès MINISTERE DU DÉVELOPPEMENT COMMUNAL République du Burundi Unité - Travail - Progrès ======== DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ======== PROGRAMME MULTI- ACTEURS

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL RÉFÉRENCE WEB: AT/0310/15 Titre du poste : Assistance Technique

Plus en détail

Le comité d audit. Présentation du rapport du groupe de travail. Anne Gillet Direction des affaires comptables

Le comité d audit. Présentation du rapport du groupe de travail. Anne Gillet Direction des affaires comptables Le comité d audit Présentation du rapport du groupe de travail Anne Gillet Direction des affaires comptables Sommaire 1. Contexte & missions du groupe de travail 2. Les principales caractéristiques du

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

Assistant Technique International pour la Communication MAROC

Assistant Technique International pour la Communication MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

A - Organisation des enseignements et de l alternance. B - Régime des examens et modalités de contrôle des connaissances

A - Organisation des enseignements et de l alternance. B - Régime des examens et modalités de contrôle des connaissances Règlement des études de la licence professionnelle «Hôtellerie et Tourisme» Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management international des hôtels

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles * * * * * «Engagement du porteur de projet»

Marché public de prestations intellectuelles * * * * * «Engagement du porteur de projet» Marché public de prestations intellectuelles * * * * * «Engagement du porteur de projet» Marché passé sous forme de procédure adaptée en application des articles 26, 28 du code des marchés publics du 1

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

DOSSIER AGENCES D'EXECUTION

DOSSIER AGENCES D'EXECUTION DOSSIER AGENCES D'EXECUTION TERMES DE REFERENCE DE L'ETUDE D'EVALUATION SUR LES AGENCES D'EXECUTION '.. PROJET DE TERMES DE REFERENCE DE L'ETUDE D'EVALUATION DES AGENCES D'EXECUTION 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS

Plus en détail

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE RÉPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTÈRE AUPRES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE UNION EUROPÉENNE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT PROJET

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE Démarche engagée avec le soutien financier du FRIO (fonds de renforcement institutionnel

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité

Page CDC Formation à l audit qualité interne 1/5. Cahier des charges. Délégation à la Qualité Formation à l audit qualité interne 1/5 1. Intitulé de l'action de formation Formation-action à l audit interne selon le référentiel qualité INRA 2. Contexte/enjeux L INRA, Institut National de la Recherche

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Le présent projet de loi s inscrit dans le cadre des mesures d accompagnement de la nouvelle stratégie agricole baptisée «Plan Maroc Vert», qui a pour vocation d imprimer au secteur

Plus en détail

Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils TERMES DE REFERENCE

Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils TERMES DE REFERENCE Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils Réf :1396/APPA/SE/DAAF/SD11-12 TERMES DE REFERENCE Objet : Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils pour les prestations de Commissariat aux comptes 1. Contexte

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER RÉFÉRENCE WEB: AT/0320/15 Titre du poste : Accompagnement de

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX SECTION 4.1 GENERALITES CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX La procédure d attribution des marchés de travaux est basée sur la compétition entre les prestataires par appel d offres ouvert (AO)

Plus en détail

Rôle et Responsabilités du Spécialiste en Production animale

Rôle et Responsabilités du Spécialiste en Production animale 1 CARITAS CONGO ASBL SECRETARIAT EXECUTIF Siege Social: 59, Mont Virunga Bureaux: 26, Basoko Kinshasa Gombe/ RD. Congo Kinshasa Gombe / RD.Congo Site : www.caritasdev.cd Email: directeur@caritasdev.cd

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Arrêté du 11 mai 2007 portant définition et classification des emplois types des agences de l eau NOR :

Plus en détail

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS PRESENTATION DES CANEVAS DES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES

Plus en détail

LE MECANISME COMPETITIF DE RECHERCHE DEVELOPPEMENT ET VULGARISATION

LE MECANISME COMPETITIF DE RECHERCHE DEVELOPPEMENT ET VULGARISATION LE MECANISME COMPETITIF DE RECHERCHE DEVELOPPEMENT ET VULGARISATION 1. Buts du Mécanisme Compétitif : La recherche et la vulgarisation agricoles jouent un rôle prépondérant dans les efforts déployés pour

Plus en détail

Projet d'appui à la Qualité

Projet d'appui à la Qualité République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut de Biotechnologie de Sfax Université de Sfax Projet d'appui à la Qualité Création d une plate forme

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention

Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Appel à projets de «Social Impact Bonds» Nouvelles solutions de financement pour des actions innovantes de prévention Date de l ouverture de l appel à projets : XX XX 2016 Date de clôture de l appel à

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE RMCR MALI MARS 2015 Avec l appui financier de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE 56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [C 2014/27210] 15 MAI 2014. Arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret du 28 novembre 2013 relatif à la performance

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION. Prestations : Nettoyage, hygiène

REGLEMENT DE CONSULTATION. Prestations : Nettoyage, hygiène Prestations : Nettoyage, hygiène 3D (Désinfection - désinsectisation - dératisation) et lutte anti-pigeon Numéro de la consultation 2013-003 Intitulé de la consultation Nettoyage, hygiène, 3D (Désinfection

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Mesure 1, Action 1.2 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2013 Cet appel à projet est organisé par l ITMO Cancer de l alliance nationale pour les

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Termes de référence Appel à candidature

Termes de référence Appel à candidature Termes de référence Appel à candidature Expert pour analyser & valoriser des données quantitatives 1- Fiche signalétique de la mission Titre étude/recherche : Etude d évaluation de l efficacité de la kinésithérapie

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS.

MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF. Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS. MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services APPEL À PROJETS Fab labs 2013 AIDE AU DEVELOPPEMENT DES ATELIERS DE FABRICATION NUMERIQUE (FAB

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 APPEL D OFFRE Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 Ce document identifie les spécificités du programme de formation «les fondamentaux du formateur»

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Mission de maîtrise d œuvre relative à la création d une aire d accueil des gens du voyage sur les communes de MARCHES PUBLICS DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE)

Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE) Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE) TERMES DE REFERENCE POUR LA CAPITALISATION DU PROGRAMME CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA CAPITALISATION Dans

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc

Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Fonds des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF) Rabat-Maroc Appel à consultation pour l élaboration d un plan de plaidoyer et de communication pour la prévention du Handicap TERMES DE REFERENCES 1. Contexte

Plus en détail