agenda 21 du parc de la Villette annexes édition 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "agenda 21 du parc de la Villette annexes édition 2013"

Transcription

1 agenda 21 du parc de la Villette annexes édition 2013

2

3 AGENDA 21 DU PARC DE LA VILLETTE SOMMAIRE DES ANNEXES Les propositions de l Agenda 21 s appuient sur un ensemble de diagnostics réalisés en interne ou avec la collaboration de structures extérieures à l EPPGHV entre 2009 et L entièreté de ces diagnostics et les synthèses qui leur sont liées sont disponibles à la consultation via l intranet de l EPPGHV : Cette série de diagnostics développement durable a été réalisée selon huit thèmes dont vous trouverez ci-après des extraits. Annexe 1 Accessibilité pages 5 à 12 diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées sur le Parc de la Villette (Setec Organisation 2010) Annexe 2 Biodiversité pages 13 à 33 Inventaires des espèces végétales plantées (DEA, direction de l exploitation et de l aménagement, 2011) Inventaire entomologique (OPIE, office pour les insectes et leur environnement, 2012) Inventaire avifaunistique (CORIF, centre ornithologique Ile-de-France, 2012) Annexe 3 Circulation des véhicules polluants pages 35 à 40 étude des circulations de véhicules polluants sur le parc (DCP, direction de la communication et des publics, 2009) Annexe 4 Communication, partage et interaction avec les publics pages 41 à 46 étude pour un positionnement «média global» (Digital Brotherhood, 2013) Annexe 5 Énergie pages 47 à 55 Audit et diagnostic énergétique du Parc de la Villette (Nextep, 2010) Annexe 6 Immobilier pages 57 à 64 SPSI, schéma pluriannuel de stratégie immobilière de l EPPGHV (synthèse adoptée le par le conseil d administration de l établissement public du parc et de la grande halle de la Villette le 19 avril 2012) Avis du Conseil de l immobilier de l État n (CIE, conseil immobilier de l Etat, séance du 16 mars 2011) Annexe 7 Programmation culturelle pages 65 à 90 Rapport d activité 2012 (DCP, direction de la communication et des publics) Annexe 8 Ressources humaines pages 91 à 113 Bilan social 2012 (DRH, direction des ressources humaines) Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 3

4

5 annexe 1 accessibilité Diagnostic des conditions d accessibilté des personnes handicapées sur le Parc de la Villette (Setec Organisation 2010)

6

7 Tour Gamma D -58, quai de la Râpée Paris cedex 12 Tél FAX Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 7

8 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 8

9 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 9

10 C Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 10

11 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 11

12 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 12

13 annexe 2 biodiversité Inventaire des espèces végétales plantées (DEA, direction de l exploitation et de l aménagement, 2011) Inventaire entomologique (OPIE, office pour les insectes et leur environnement, 2012) Inventaire avifaunistique (CORIF, centre ornithologique Île-de-France, 2012)

14

15 INVENTAIRE ARBRES SUR LE PARC DE LA VILLETTE Famille Code Nom commun Nom Latin Lieux Quantités Arbres sur Bandes et Espaces Plantés ABEP Charme Carpinus betulus Fastigiata Talus séq 2 43 Charme Carpinus betulus Fastigiata Talus séq 3 50 Charme Carpinus betulus Fastigiata Talus séq 4 61 Charme Carpinus betulus Fastigiata Prairie et place Rd Pt canaux 43 Erable champêtre Acer campestris Halle aux cuirs 3 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq 0 94 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq 6 40 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq 7 53 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq 8 41 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq C1 207 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Prairie poney club 15 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus P4 60 Erable argenté Acer saccharinum 'pyramidale Talus séq C2 185 Erable lacinié Acer saccharinum 'Wieri' Halle aux cuirs 1 Erable sycomore Acer pseudoplatanus Halle aux cuirs 13 Févier Gleditsia triacanthos sunburst Talus R4 7 Févier Gleditsia triacanthos sunburst Talus P4 22 Févier Gleditsia triacanthos sunburst Prairie L4 10 Frêne commun Fraxinus exelsior Halle aux cuirs 7 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 0 3 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 1 10 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 2 7 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 3 6 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 4 3 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq 5 10 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq C1 14 Frêne rouge Faxinus Pennesylvanica Talus séq C2 4 Frêne d'or Faxinus exelsior Jaspidea Talus séq 3 11 Frêne d'or Faxinus exelsior Jaspidea Talus séq 4 11 Marronnier commun Aesculus hippocastanum Halle aux cuirs 2 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq 0 23 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq 1 34 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq 5 13 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq 6 9 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq 8 21 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq C1 24 Peuplier Tremble Populus tremula Talus séq C2 12 Peuplier blanc Populus alba Taus rampe Serrurier nord 4 Platanes à feuilles d'érable Platanus acericifolia Halle aux cuirs 4 Sapin de Douglas Pseudotsuga menziesii Esp. Sud Zénith 24 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 0 8 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 1 13 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 2 8 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 3 17 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 4 18 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq 7 10 Saule saule blanc Salix alba sericea Talus séq C2 15 Saule saule blanc Salix alba sericea Jardinière L3 5 Tilleul argenté Tilia tomentosa Halle aux cuirs 6 Pin noir d'autriche Pinus nigra austriac ZigZag N4 25 Chêne bambous Quercus myrsinaeifolia Prairie PPD, placette et Parking logistique Sud Ouest, 9 Chêne vert Quercus ilex Parking logistique Sud Ouest 12 Erable de burger ou érable trident Acer buergerianum Prairie PPD 12 Févier doré Gleditsia triacanthos 'Sunburst' Prairie PPD 15 Saule Salix daphnoïdes Prairie PPD 21 Savonnier de Chine Koelreutaria paniculata Prairie PPD 29 Tulipier de Virginie Liriodendron tulipifera Prairie PPD 2 Erable de Cappadoce Acer cappadocicum Parking logistique Sud Ouest 6 Arbres sur Bandes et Espaces Plantés TOTAL 1660 Inventaire végétaux parc.xlsm20/04/2012 PE/DEA/Parc VRD Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes EPPGHV 15 2/3

16 INVENTAIRE ARBRES SUR LE PARC DE LA VILLETTE Famille Code Nom commun Nom Latin Lieux Quantités Arbres Caducs sur Séquences ACS Arbre des pagodes du Japon Sophora japonica S1 c,d & e 59 Aulne à feuilles en cœur Alnus cordata C2 6 Bouleau Betula pubescens S7 37 Bouleau blanc Betula verrucosa C1 17 Catalpa commmun Catalpa S0 6 Charme Carpinus betulus S5 26 Chêne ecarlate Quercus coccinea S6 6 Chêne commun Quercus robur S5 19 Chêne commun Quercus robur C1 26 Chêne rouge d'amérique Quercus rubra Copalme d'amérique Liquidambar styraciflua C2 33 Cornouiller Cornus controversa florida S9 2 Metasequoïa Metasequoïa glyptostroboïde S5 10 Erable Acer platanoïde columnare S5 58 Erable negundo Acer negundo S1a&b 37 Erable negundo Acer negundo 'aureo-variegatum S5 17 Erable rouge du Canada Acer rubrum S6 4 Erable acer ruffinerve S9 1 Févier Gleditsia triacanthos sunburst S9 10 Févier Gleditsia triacanthos sunburst C2 14 Hêtre fastigié Fagus sylvatica Dawick S5 12 Hêtre Fagus sylvatica tricolor Hêtre Fagus sylvatica S5 19 Hêtre Fagus sylvatica purpurea S5 2 Hêtre Fagus sylvatica asplenifolia S9 12 Orme de Sibérie Zelkova carpinifolia S6 9 Saule Salix totuosa S5 4 Tilleul des bois Tilia cordata S6 2 Tulipier de Virginie Liriodendron tulipifera S5 3 Arbres Caducs sur Séquence TOTAL 451 Arbres Persistants sur Séquences APS Calocèdre Libocedrus decurrens S6 9 Cyprès bleu Cupressus Arizonica glauca S5 19 Cyprés de Provence Cupressus sempervirens stricta S8 13 Epicéa Picea Omorika S5 2 Epicéa Picea pungens koster S7 45 Faux cyprès de lawson Chamaecyparis lawsoniana S0 2 Faux cyprès de lawson Chamaecyparis lawsoniana Glauca S8 8 Houx Ilex aquifolium S5 4 If commun Taxus baccata S7 1 If Taxus x media ' Strait Heedge' S6 3 If Taxus x media 'Stricta Veridis' S6 2 Pin de l'himalaya Pinus griffithi =Wallichiana S5 3 Pin noir Pinus nigra S8 23 Pin slvestre Pinus sylvestris S1 a&b 66 Pin de Weymouth Pinus strobus C1 4 Sapin du Colorado Abies concolor C2 10 Sapin d'espagne Abies pinsapo S9 5 Arbres Persistants sur Séquences TOTAL 219 TOTAL ARBRES 3001 Inventaire végétaux parc.xlsm20/04/2012 PE/DEA/Parc VRD EPPGHV 3/3 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 16

17 INVENTAIRE ARBRES SUR LE PARC DE LA VILLETTE Famille Code Nom commun Nom Latin Lieux Quantités Arbres d'alignements AA Platanes à feuilles d'érable Platanus acericifolia Tilleul argenté Tilia tomentosa Allée du zénith, allée du Belvédère allée du demi cercle sud, carré N6, demi cercle nord,espace planté ouest csi 361 Allée du nouveau conservatoire, prairie musique est,prairie du petit triangle, Espace planté nord Zénith, 285 square du canal, place du charolais, espace cabaret, carré L4, Prairie L 4,Prairie L2, espace périphérique Arbres d'alignements TOTAL 646 Arbres Exeptionnels AE Aulne à feuilles en cœur Alnus cordata N5 2 Copalme d'amérique Liquidambar styaciflua P5 3 Févier d'amérique Gléditsia triacanthos N7 2 Ginkgo Ginkgo biloba P7,P4 6 Hêtre pyramidale Fagus sylvatica Dawyck N6 2 Platane Platanus acerifolia L4, place fontaine aux lions 2 Tilleul de Hollande Tilia plattyphyllos P6 1 Ailante Ailanthus Charolais 1 Chêne des marais Quercus palustris L5 1 Chêne rouge d'amérique Quercus rubra L2 2 Peuplier d'italie Populus nigra italica R4 2 Robinnier Acacia commun Robinia pseudoacacia Prairie PPD 1 Arbres Exeptionnels TOTAL 25 Inventaire végétaux parc.xlsm20/04/2012 PE/DEA/Parc VRD EPPGHV 1/3 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 17

18

19 Inventaire avifaunistique du Parc de La Villette Année 2012 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 19

20 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Du point de vue de l avifaune, on peut classer ces habitats du parc dans six secteurs (Carte 1) : les pelouses, les zones bâties, les secteurs de sols artificiels, les zones buissonnantes et arborées, la vigne, les milieux aquatiques. Légende : Carte 1 : habitats présents sur le Parc de la Villette. Corif 4 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 20

21 I.3. Protocole Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 La méthode utilisée repose sur un trajet-échantillon avec points d écoute de dix minutes répartis le long de ce trajet (Carte 2). Huit passages annuels ont été effectués (un par mois de mars à juillet, puis en septembre, octobre et décembre). Des visites supplémentaires (hors protocole) ont été ajoutées, aboutissant à une visite par mois, ce qui permet de rendre compte encore plus précisément de la phénologie de l avifaune locale. Légende : Carte 2 : tracé du transect et localisation des points d IPA. Les transects (circuits) démarrent dans l heure du lever du soleil et durent environ 1h30, les cinq stations comprises, pour un trajet de deux km. De plus, l observateur traversant le parc cinq fois par semaine a intégré dans la liste globale les espèces supplémentaires qu il a pu noter à cette occasion. Enfin, le parc de la Villette hébergeant deux colonies d Hirondelles de fenêtre au suivi desquels participe l observateur, sous la coordination d Olivier SIGAUD, les principales données sur la reproduction de cette espèce sont tirées du site «Hirondelles en Île de France 1». 1 Corif 5 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 21

22 I.4. Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Les critères de patrimonialité Une espèce est dite patrimoniale si elle remplit une ou plusieurs des conditions suivantes : À l échelle européenne : elle figure à l'annexe 1 de la «directive oiseaux», et, à ce titre, justifie la création d'une ZPS dès que sa population est significative ; elle est «Rare», «En déclin», «Vulnérable», «En danger» ou «En danger critique d'extinction» en Europe (BIRDLIFE INTERNATIONAL, 2004). À l échelle française : elle est «Vulnérable», «En danger» ou «En danger critique d'extinction» sur la liste rouge des oiseaux menacés en France métropolitaine (Muséum National d'histoire Naturelle & comité français de l'uicn, 2011). À l échelle régionale : elle est notée comme nicheuse «Vulnérable», «En danger» ou «En danger critique» dans la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d Île-de-France (BIRARD et al. 2012) ; elle est notée comme migratrice ou hivernante «Rare», «Très rare» ou «Occasionnelle» en Île-de-France (LE MARECHAL & LESAFFRE, 2000) ; elle remplit les conditions de création d une Zone Naturelle d Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) (CSRPN & DIREN Île-de-France, 2002) ; elle figure sur la liste des espèces déterminantes de la Stratégie de Création d Aires Protégées (SCAP). II. ANALYSE DU SUIVI II.1. Résultats Durant les douze visites mensuelles, ce sont quarante-neuf espèces qui ont été notées dans le Parc de la Villette. Les passages quasi quotidiens ou à l occasion du suivi de la colonie d Hirondelles de fenêtre ont permis de noter six espèces parmi les quarante-neuf. On peut souligner que les espèces supplémentaires sont toutes des accidentelles, ce qui prouve, à contrario, que la méthode utilisée permet bien de noter toutes les espèces régulières du parc. On peut classer les espèces en fonction de leur statut phénologique en distinguant sédentaires, nicheurs estivants, migrateurs, hivernants et erratiques (non nicheurs ou nicheurs lointains)/accidentels (Tab. 1). Pour les nicheurs, nous avons distingué les nicheurs dans le parc (au sens large : espaces verts ou bâtiments) - vingt espèces ( dont trois migratrices qui ne sont là que pendant la belle saison) - et les nicheurs périphériques (quatre espèces), qui ne nichent pas dans le parc mais à proximité et qui utilisent le parc pour chercher leur nourriture en période de nidification (l Épervier d Europe qui est parfois rencontré dans le parc vient sans doute du Cimetière parisien de Pantin ou du Parc des Buttes- Chaumont). Les migrateurs, prénuptiaux ou postnuptiaux, sont au nombre de neuf espèces : en fait le nombre d espèces qui passent au-dessus du Parc de la Villette est beaucoup plus important, et la longueur de la liste dépendrait plus du temps consacré à l observation qu à la richesse du parc. Quelques espèces s arrêtent dans le parc, en profitant d une de ses caractéristiques : le bord de l eau (Chevalier guignette), les buissons en bordure de pelouse (Pouillot fitis), la bambouseraie qui attire assez régulièrement une Rousserolle effarvatte, une des deux pelouses (Pipit farlouse). Corif 6 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 22

23 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Les hivernants sont au nombre de quatre seulement : le Chardonneret élégant, attiré par les Copalmes (ou Liquidambar) situés près de l ancien toboggan du Dragon, le Roitelet huppé, qui a déjà niché dans le parc et qui s abrite du froid dans les résineux, surtout du Jardin des Miroirs ou près du Zénith, ainsi que deux espèces aquatiques : le Grand Cormoran, qui passe à la Villette sur son trajet pendulaire 2 entre son dortoir de l Île St-Denis et ses lieux de pêche parisiens mais vient aussi pêcher en groupe au carrefour des canaux ; la Mouette rieuse, qui a une conception large de l hivernage puisque les premiers «hivernants» sont de retour dès le mois de juillet alors que les dernières sont encore là en mars. Au cœur de l hiver, l espèce utilise aussi la pelouse du Triangle au lever du jour, avant que les habitués du parc n arrivent. La liste des erratiques et des accidentels s allonge facilement avec le temps d observation : six espèces de cette catégorie ont été notées lors des visites mensuelles, mais les autres passages dans le parc ont apporté six espèces de plus (dont une vraie surprise : un Guêpier d Europe chassait audessus de la Pelouse du Triangle le 8 mai 2012!). Tableau 1 : liste et statut des espèces rencontrées dans le parc. Nom vernaculaire Nom scientifique Statut régime alimentaire site de nidification Accenteur mouchet Prunella modularis nicheur sédentaire invertébrés de la végétation branches Bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea nicheur sédentaire invertébrés du sol bâtiments Bergeronnette grise Motacilla alba nicheur sédentaire invertébrés du sol bâtiments Canard colvert Anas plathyrynchos nicheur périphérique - - Chardonneret élégant Carduelis carduelis hivernant - - Chevalier guignette Actitis hypoleucos migrateur - - Corneille noire Corvus corone nicheur sédentaire omnivore branches Cygne tuberculé Cygnus olor erratique/accidentel - - Épervier d'europe Accipiter nisus nicheur périphérique - - Étourneau sansonnet Sturnus vulgaris nicheur sédentaire invertébrés du sol bâtiments Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla nicheur sédentaire invertébrés de la végétation branches Goéland argenté larus argentatus erratique/accidentel - - Goéland brun Larus fuscus erratique/accidentel - - Goéland leucophée Larus micchaellis erratique/accidentel - - Grand cormoran Phalacrocorax carbo hivernant - - Grimpereau des jardins Certhia brachydactyla nicheur périphérique - - Grive mauvis Turdus iliacus migrateur - - Grive musicienne Turdus philomelos nicheur sédentaire invertébrés du sol branches Hirondelle de fenêtre Delichon urbica nicheur estivant invertébrés aériens bâtiments Martinet noir Apus apus nicheur estivant invertébrés aériens bâtiments Merle noir Turdus merula nicheur sédentaire invertébrés du sol branches 2 Allers et retours effectués quotidiennement par certaines espèces entre leur site de repos et leur zone de nourrissage. Corif 7 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 23

24 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Nom vernaculaire Nom scientifique Statut régime alimentaire site de nidification Mésange bleue Cyanistes caeruleus nicheur sédentaire invertébrés de la végétation cavicole Mésange charbonnière Parus major nicheur sédentaire invertébrés de la végétation cavicole Moineau domestique Passer domesticus nicheur sédentaire granivore bâtiments Mouette rieuse Chroicocephalus ridibundus hivernant - - Pie bavarde Pica pica nicheur sédentaire omnivore branches Pigeon biset (féral) Columba livia var. dom. nicheur sédentaire granivore/herbivore bâtiments Pigeon ramier Columba palumbus nicheur sédentaire granivore/herbivore Branche Pinson des arbres Fringilla coelebs nicheur sédentaire granivore branches Pinson du Nord Fringilla montifringilla erratique/accidentel - - Pipit farlouse Anthus pratensis migrateur - - Pouillot fitis Phylloscopus trochilus migrateur - - Pouillot véloce Phylloscopus collybita migrateur - - Roitelet à triplebandeau Regulus ignicapillus migrateur - - Roitelet huppé Regulus regulus hivernant - - Rougegorge familier Erithacus rubecula nicheur sédentaire invertébrés du sol branches Rougequeue noir Phoenicurus nicheur ochruros périphérique - - Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirpaceus migrateur - - Serin cini Serinus serinus migrateur - - Sterne pierregarin Sterna hirundo erratique/accidentel - - Tarin des aulnes Carduelis spinus migrateur - - Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes nicheur sédentaire invertébrés de la végétation branches Verdier d'europe Carduelis chloris nicheur sédentaire granivore branches Liste supplémentaire (visites hors protocole) Alouette des champs Alauda arvensis erratique/accidentel - - Canard mandarin Aix galericula erratique/accidentel - - Guêpier d'europe Merops apiaster erratique/accidentel - - Hypolaïs polyglotte Hypolais polyglotta erratique/accidentel - - Mésange noire Periparus ater erratique/accidentel - - Pic épeiche Dendrocopos major erratique/accidentel - - Note : le Régime alimentaire et le lieu de nidification ne sont précisés que pour les espèces nichant dans le parc. Corif 8 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 24

25 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 II.2. Les espèces patrimoniales Six espèces patrimoniales ont été contactées sur la zone d étude (Tab. 2). Tableau 2 : liste des espèces patrimoniales et critères de patrimonialité. Nom vernaculaire Directive oiseaux Birdlife International Liste rouge nationale Liste rouge régionale LE MARECHAL et LESAFFRE (2000) ZNIEFF SCAP Chevalier guignette - X Goéland brun X - - Guêpier d'europe X X - - Hirondelle de fenêtre - X Moineau domestique - X Sterne pierregarin X - - X - - X Parmi ces espèces, seules deux d entre elles (l Hirondelle de fenêtre et le Moineau domestique) sont nicheuses dans le parc. Les autres sont observées ponctuellement, souvent une seule fois, durant le suivi. Chevalier guignette Actitis hypoleucos En déclin en Europe En Europe, la population nicheuse de Chevalier guignette est importante (plus de couples) et était stable entre 1970 et Elle a ensuite subi un large déclin, en particulier en Suède et en Finlande. En France, les fortes fluctuations inter-annuelles, et les effectifs détectés ne permettent pas de dégager cette légère tendance à la baisse. C'est un nicheur occasionnel, un migrateur peu commun et un hivernant très rare en Île-de-France, dans laquelle il reste rare et localisé selon les résultats du Suivi Temporel des Oiseaux Commun (STOC) de 2011 (ANGLADE, 2012). Espèce migratrice dans le parc. Un individu est noté en juillet sur le point 3. Photo 1 : Chevalier guignette ( Denis ATTINAULT). Corif 9 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 25

26 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Goéland brun Larus fuscus Nicheur occasionnel, migrateur et hivernant rare en Île-de-France. En Europe, la population de Goéland brun est importante (plus de couples) et s est accrue durant les années 1970 à Cette tendance s est poursuivie de 1990 à 2000, même si de petits déclins sont constatés dans le nord-est de son aire de répartition. L espèce est aussi en augmentation en France (+ 163% depuis 2001). En Île-de-France, les comptages du Suivi Temporel des Oiseaux Commun (STOC), de 2011 (ANGLADE, 2012), considèrent l espèce comme occasionnelle. Espèce erratique/accidentelle dans le parc. Un individu est noté en avril. Photo 2 : Goéland brun ( Jacqueline LEJEUNE CORIF). Guêpier d Europe Merops apiaster Déprécier en Europe. Nicheur rare et critique, et migrateur très rare en Île-de-France. La population européenne de Guêpier d Europe compte plus de couples. Elle a subi un déclin modéré dans les années Ses effectifs sont remontés de 1990 à 2000, mais la population n a pas retrouvé la taille qu elle avait avant son déclin. En France, la tendance de la population semble plutôt à la hausse. En Île-de-France, les résultats 2011 du Suivi Temporel des Oiseaux Commun (STOC) (ANGLADE, 2012) le classe parmi les espèces occasionnelles. Espèce erratique/accidentelle dans le Parc. Un individu en mai. Photo 3 : Guêpier d Europe ( Alain BLOQUET CORIF). Corif 10 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 26

27 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum En déclin en Europe. La population nicheuse européenne d Hirondelle de fenêtre est très importante (plus de couples) et était stable entre les années 1970 et Bien que l espèce demeure stable dans plusieurs pays, de 1990 à 2000, elle est en déclin dans la majeure partie de son aire de répartition, y compris en France, en Turquie et en Allemagne, qui accueillent une part importante des effectifs. Elle est aussi en déclin en Île-de-France (-77%) sur la période (ANGLADE, 2012). Espèce nicheuse et estivante sur le Parc. Vingt-sept individus sont notés en avril, puis cinq en mai. Photo 4 : Hirondelle de fenêtre ( François LELIEVRE - CORIF). Moineau domestique Passer domesticus En déclin en Europe La population européenne du Moineau domestique est très importante et était stable entre 1970 et Elle a ensuite décliné dans plusieurs états européens. Elle est maintenant en déclin modéré, si on considère la période En France, les données STOC signalent une stabilité des effectifs (+7% depuis 1989, -1% depuis 2001), qui diffère du déclin important noté chez nos voisins nordiques. A l'échelon régional, ses effectifs ont subi un déclin (-28%), selon les derniers comptages de l'observatoire Régional des Oiseaux Communs (ANGLADE, 2012). Espèce nicheuse sédentaire dans le Parc, avec des effectifs de 50 à 80 individus, environ, constatés dans le parc durant toute la période de suivi. Photo 5 : Moineau domestique ( Jean-Jacques BOUJOT). Corif 11 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 27

28 Inventaire avifaunistique du Parc de la Villette Année 2012 Sterne pierregarin Sterna hirundo - Figure à l'annexe 1 de la "Directive oiseaux". Nicheur et migrateur peu commun et hivernant occasionnel en Île-de-France. En Europe, la population nicheuse de Sterne pierregarin est importante (plus de couples) et était stable entre 1970 et Bien qu'elle ait décliné dans de nombreux pays entre 1990 et 2000, cette population a fluctué, est demeurée stable ou a augmenté dans une bonne partie de son aire de distribution, notamment en Finlande, en Ukraine et en Russie qui accueillent de gros effectifs. En Îlede-France, les premiers nicheurs sont apparus en 1960, dans le sud de la Seine-et-Marne. La population a progressivement augmenté, pour atteindre 200 à 250 couples entre 1994 et En revanche les données hivernales sont rarissimes (une seule donnée, en 1992). La présence d'au moins dix couples nicheurs sur un site permet d'inscrire celui-ci parmi les zones Naturelles d'intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF). Espèce erratique/accidentelle sur le Parc. Un à deux individus, observés en passage, à plusieurs reprises, d avril à juillet. Photo 6 : Sterne pierregarin ( Denis ATTINAULT). II.3. Étude de la population nicheuse Le total de vingt espèces est assez faible si on le compare aux résultats trouvés dans les grands parcs parisiens : Buttes-Chaumont (25 ha) 33 espèces nicheuses régulières ; Luxembourg 23 ha, 26 espèces ; Montsouris 15,5 ha, 32 espèces mais est équivalent aux résultats du cimetière du Père- Lachaise (MALHER et al. 2010). Il faut souligner que les parcs cités datent de la fin du 19 ème siècle et leurs plus vieux arbres aussi. Cette différence d âge explique l absence, à la Villette, d espèces qui ne sont pas forcément très rares mais qui ont besoin d arbres assez vieux pour nicher ou trouver leur nourriture (Sittelle torchepot, Grimpereau des jardins, pics, Pigeon colombin, etc.). On peut regrouper ces espèces par guildes de régime alimentaire et de site de nidification. Le régime alimentaire d une espèce peut varier au cours de l année. Nous ne tenons compte ici que du régime alimentaire principal en période de reproduction. Sur vingt espèces nicheuses, nous trouvons (Fig. 1) cinq espèces granivores ou granivores / herbivores ; treize espèces qui se nourrissent essentiellement d invertébrés (deux en l air, cinq sur la végétation et six sur ou dans le sol) et deux espèces omnivores (à forte tendance carnivore pendant cette période). Par comparaison, dans le parc des Buttes-Chaumont (le plus proche de la zone d étude, mais possédant déjà une strate arborée âgée), si on ne conserve que les espèces nicheuses régulières qui ne se nourrissent pas dans le lac, on trouve (sur trente-et-une espèces) sept granivores Corif 12 Avril 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 28

29 RAPPORT 2012 Réalisation dʼun inventaire-diagnostic entomologique dans le cadre dʼune démarche Oasis-nature (portée par Humanité & Biodiversité) Parc de la Villette, Paris. COMPTE-RENDU D OPERATION Bruno MERIGUET, Maxime FERRAND, Serge GADOUM, Nathalie DEVEZEAUX. Mars 2013 Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 29

30 Dispositifs mis en œuvre : 6 pièges immergés (substrats artificiels), 3 pièges de chute, 2 pièges d interception et prospections à vue ZONE «JARDINS PASSAGERS» Jardin à vocation pédagogique et écologique en cours d aménagement. Site présentant une grande diversité floristique et pour lequel une attention environnementale particulière est portée. Dispositifs mis en œuvre : 3 pièges de chute, 2 pièges d interception, prospections à vue et suivi des mares (récolte d exuvies de libellules, larves aquatiques) ZONE «TRABENDO» Zone arborée avec peu de végétation au sol, secteur fortement piétiné et fréquenté. Dispositifs mis en œuvre : 3 pièges de chute, 2 pièges d interception complétés par des prospections à vue ZONE «DRAGON» Zone arborée avec des talus et en partie en travaux présentant de la terre nue. La zone en travaux n est pas fréquentée par le public. La zone hors travaux est très fréquentée par le public. Les arbres sont hauts et de faible diamètre, très exposés aux vents. Dispositifs mis en œuvre : 3 pièges de chute, 2 pièges d interception et des prospections à vue ZONE «LA HALLE AU CUIR» Cette zone périphérique par rapport au site principal n est pas accessible au public et la fréquentation se limite à quelques usagers. Une grande pelouse sur laquelle se maintiennent quelques vieux saules, borde le périphérique. Elle est tondue une à deux fois dans l année. Dispositifs mis en œuvre : 3 pièges de chute, 2 pièges d interception et des prospections à vue. L ensemble des dispositifs mis en œuvre est récapitulé dans le Tableau 1. Inventaire et diagnostic entomologique du parc de la Villette Année Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 30

31 Figure 1: Carte des prospections réalisées (dispositifs de collecte, cheminement de prospection, secteurs prioritaires) Tableau 1: Localisation des stations d échantillonnage. Groupe étudié Identifiant du Lieu dit commentaires dispositif Coléoptères saproxyliques Vert 1 Cité administrative Coléoptères saproxyliques Vert 2 Cité administrative Coléoptères saproxyliques Vert 3 Jardins passagers Coléoptères saproxyliques Vert 4 Jardins passagers Coléoptères saproxyliques Vert 5 Trabendo Coléoptères saproxyliques Vert 6 Trabendo Coléoptères saproxyliques Vert 7 Dragon Coléoptères saproxyliques Vert 8 Dragon Coléoptères saproxyliques Vert 9 La halle aux cuirs Coléoptères saproxyliques Vert 10 La halle aux cuirs Coléoptères carabidae (3) 1 Cité administrative Non figurés sur la carte Coléoptères carabidae (3) 2 Jardins passagers Non figurés sur la carte Coléoptères carabidae (3) 3 Trabendo Non figurés sur la carte Coléoptères carabidae (3) 4 Dragon Non figurés sur la carte Coléoptères carabidae (3) 5 La halle aux cuirs Non figurés sur la carte Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 1 Darse proche de la cité administrative Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 2 Darse proche de la cité administrative Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 3 Darse proche de la cité administrative Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 4 Darse proche de la cité administrative Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 5 Darse proche de la cité administrative Insectes aquatiques (substrats artificiels) Rouge 6 Darse proche de la cité administrative Odonates (mare) Bleu 1 Jardins passagers Odonates (mare) Bleu 2 Jardins passagers Inventaire et diagnostic entomologique du parc de la Villette Année Agenda 21 du Parc de la Villette / Annexes 31

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Vendredi 8 mars 4-9h Local Aves : 87 de la rue Marie-Thérèse Bruxelles En raison de l absence de Anne Weiserbs, Dido Gosse s occupe de la

Plus en détail

Opération Oiseaux des Jardins

Opération Oiseaux des Jardins Opération Oiseaux des Jardins Résultats des 28 et 29 Janvier 2012 dans le Finistère Mésange bleue Photo : Yves Le Bail Par : Laura Faisnel et Guillaume Gélinaud. Le nombre d habitants augmente en Bretagne

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015

Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015 Suivis Oiseaux à Bruxelles Soirée annuelle 2015 6 mars 2015 Dido Gosse Plan de la soirée Intro Suivi Pics Points d écoute Perruches GT Hirondelles Oiseaux d eau Hivernants Elisabeth Oiseaux d eau Nicheurs

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

Le site classé du Domaine de Grignon est-il compatible avec l installation du «PSG»?

Le site classé du Domaine de Grignon est-il compatible avec l installation du «PSG»? Versailles, le 25 septembre 2015 Le site classé du Domaine de Grignon est-il compatible avec l installation du «PSG»? Notre attention a été attirée par l éventuel projet du club de football «Paris Saint

Plus en détail

ARBRES REMARQUABLES & ARBRES D AVENIR. Séquoïa géant. Séquoïa géant. Platane commun. Platane commun. Platane commun.

ARBRES REMARQUABLES & ARBRES D AVENIR. Séquoïa géant. Séquoïa géant. Platane commun. Platane commun. Platane commun. ARBRES REMARQUABLES & ARBRES D AVENIR 3 Marronnier d In 2 4 Chêne pédonculé Pin noir d Autriche 7 Circuit s ÎLES 3,7 km 6ans 5ans Circuit la CITADELLE 3,3 km B Circuit du JARDIN BOTANIQUE 3 km 8 f 5 ans

Plus en détail

Rapport d expertise du patrimoine arboré

Rapport d expertise du patrimoine arboré Commune du Pré Saint Gervais (93) Rapport d expertise du patrimoine arboré 67 sites communaux Etude de 1157 arbres (Dates d expertise : les 17 et 18 mai et du 19 août au 11 octobre 2011) Le mardi 15 novembre

Plus en détail

Choix des essences + protection des arbres

Choix des essences + protection des arbres Gestion de l arbre en milieu urbain 27 mars 2014 Choix des essences + protection des arbres Yves FRIQUET Conseil Général du Haut-Rhin Mission technique Arbres Unité Nature et Patrimoine arboré/sea/devi

Plus en détail

échelle v e r t e s compose l ossature verte de la ville

échelle v e r t e s compose l ossature verte de la ville 12 Une système structure densifié végétale de ramifications à grande échelle v e r t e s compose l ossature verte de la ville Le territoire de la ville de Bordeaux est maillé d espaces verts existants

Plus en détail

Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à.

Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à. Avifaune et milieu urbain : bilan et perspectives de trois années d inventaires en quartiers denses et moins denses à Lyon Villeurbanne Cyrille FREY (LPO Rhône) La densification, censée constituer un remède

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Shutterstock 32910574? Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives co-fondé avec la Ligue

Plus en détail

14) Arrêté du 24 octobre 2003 portant fixation des régions de provenance des essences forestières. J.O n 248 du 25 octobre 2003 page 18240

14) Arrêté du 24 octobre 2003 portant fixation des régions de provenance des essences forestières. J.O n 248 du 25 octobre 2003 page 18240 14) Arrêté du 24 octobre 2003 portant fixation des régions de provenance des essences forestières J.O n 248 du 25 octobre 2003 page 18240 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l agriculture,

Plus en détail

Quebec. La conservation des chicots AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T GUIDES TECHNIQUES T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E

Quebec. La conservation des chicots AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T GUIDES TECHNIQUES T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E GUIDES TECHNIQUES AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E 6 La conservation des chicots INTRODUCTION En nature, on retrouve une grande diversité de milieux

Plus en détail

éch e l l e compose l ossature verte

éch e l l e compose l ossature verte Plantation bilatérale Plantation unilatérale 13 Une Ponctuations structurevégétales renforcées à grande éch e l l e compose l ossature verte La création ou le traitement d espaces de plus petite échelle

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

PROGRAMME DE PLANTATION D ARBRES POUR NOUVELLES RÉSIDENCES

PROGRAMME DE PLANTATION D ARBRES POUR NOUVELLES RÉSIDENCES PROGRAMME DE PLANTATION D ARBRES POUR NOUVELLES RÉSIDENCES Le programme est géré par la division parcs et espaces verts du Service des travaux publics et de l approvisionnement «Une cœxistence harmonieuse

Plus en détail

Haute tension Fracture Traffic routier Blessure par balle Epuisement Autres causes Cigogne Blanche Epuisement

Haute tension Fracture Traffic routier Blessure par balle Epuisement Autres causes Cigogne Blanche Epuisement Grèbe huppé 3 0 0 3 Epuisement Fulmar boréal 1 0 0 1 Blongios nain 1 1 0 0 Empoisonnement Héron cendré 7 7 0 Haute tension Fracture Traffic routier 0 Blessure par balle Epuisement Cigogne Blanche 1 0 0

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Sommaire 1. Etat des lieux 2. Metrologie des pollens 3. Potentiel allergisant

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

Annexes : végétaux recommandés

Annexes : végétaux recommandés Annexes : végétaux recommandés VU POUR ÊTRE ANNEÉ À LA DÉLIBÉRATION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUILLET 2015 2 Présentation Les végétaux recommandés L objet de cette liste est d encourager les maîtres d

Plus en détail

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique.

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. année 2013 "##"$%&#'()$%$*+$,#-"$-.%/'0."$1-2&"$%+$0(+#'")$$3"0$4.).5(/"06$3"$/%$7()3%#'()$ 8%#+-"$"#$9.&(+5"-#"06$3+$()0"'/$:.).-%/$3"$/%$9-;

Plus en détail

Oiseaux communs de Bruxelles

Oiseaux communs de Bruxelles Oiseaux communs de Bruxelles Oiseaux de Bruxelles n o 1 Evolution 1992-2008 René Dumoulin 1 Sommaire René Dumoulin Le suivi de l avifaune commune par points d écoute Composition de l avifaune régionale

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto 25 Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 recto Corneille Ecureuil roux Gendarme Hérisson Mulot Pic-vert Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 verso Ce petit mammifère fréquente les lieux

Plus en détail

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré»

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» «Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» Calendrier de taille : Pour les arbustes à floraison printanière : Taille juste après la floraison. Pour les arbustes à floraison estivale

Plus en détail

DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE

DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE 2014 DIAGNOSTIC CIBLE POUR LE PROJET DE PARKING PROVISOIRE A LA GARE TGV D AIX- EN-PROVENCE Ref : PA140403-CTT1 COMPTE RENDU DE TERRAIN RELATIF AU DIAGNOSTIC CIBLE SUR L OPHRYS DE PROVENCE Pour le compte

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Les oiseaux du parc. Recensement

Les oiseaux du parc. Recensement Les oiseaux du parc Recensement 75 e anniversaire section Ville de Luxembourg de la LNVL Avec environ 13 000 membres au niveau national, la Lëtzebuerger Natur- a Vulleschutzliga est une des associations

Plus en détail

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats :

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats : LA BERRA 2010 Captures, généralités : La station a été ouverte 28 jours répartis sur 10 week-ends, soit du 28 août au 1er novembre. La semaine de permanence s est déroulée entre le 2 et le 10 octobre.

Plus en détail

Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois. Etude ornithologique Résultats

Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois. Etude ornithologique Résultats Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois Etude ornithologique Résultats EPA Mars 2013 1 Objectifs 2 Méthodes d inventaire 3 Principaux résultats 4 Enjeux

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

2. Conclusions des investigations complémentaires.

2. Conclusions des investigations complémentaires. - cas n 3, la protection des personnes peut être obtenue par la réalisation de travaux nécessitant au préalable un diagnostic «sommaire» par un bureau d études «structures» généralistes ; - cas n 4, la

Plus en détail

LISTE des ARBRES INDIGÈNES

LISTE des ARBRES INDIGÈNES LISTE des ARBRES INDIGÈNES FEUILLUS Aubépine ponctuée (Crataegus punctata) Hauteur : 7 à 10 m Largeur : 7 à 10 m Sol : tous, sauf trop humide Photo : Flore Laurentienne Wikipédia Photo: Bill Moses Aubépine

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

les fiches plantations Quels végétaux choisir?

les fiches plantations Quels végétaux choisir? les fiches plantations végétaux Quels choisir? Vous souhaitez planter des arbres et arbustes sur votre parcelle ou dans votre jardin et vous vous interrogez sur le choix des végétaux à sélectionner? Vous

Plus en détail

Le Règlement de Construction et d Urbanisme applicable au lotissement est complété comme suit :

Le Règlement de Construction et d Urbanisme applicable au lotissement est complété comme suit : Les règles d Urbanisme et de Construction applicables pour l opération sont celles en vigueur sur le territoire de Muttersholtz : Règlement National d Urbanisme Règlement du Plan d Occupation des Sols

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine?

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? Frédéric Madre et Alan Vergnes Museum National d Histoire Naturelle Département d Ecologie et Gestion de la Biodiversité, UMR 7204 CERSP 55

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Marais d Archine Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une ressource fondamentale pour la collectivité.

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan L ensemble de ces orientations s applique sur le périmètre repris ci-dessous, défini selon une distance de 100 mètres de part et d autre de la voie ferrée (servitude

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres ACTION 2 : Plantations d arbres bocagers LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres A vous de jouer! 1. Espèces et types de plantations Fiche technique Simulation de coût Cas spécifique des s associées

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P.

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. - 1 - SOMMAIRE 1- Introduction P. 2 2- Les objectifs du suivi scientifique.... P. 5 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. 5 4- Les résultats de l année 2005 P. 6 5- Conclusion. P. 11 -

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

1- Pollen de graminées

1- Pollen de graminées ANNEXE 1 Liste des références allergéniques autorisées pour le Laboratoire Allerbio et conclusions de l évaluation des données en terme de désensibilisation (classe 3) 1- Pollen de graminées Dactyle aggloméré

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Atlas des oiseaux nicheurs en Midi-Pyrénées (2007 2010)

Atlas des oiseaux nicheurs en Midi-Pyrénées (2007 2010) Atlas des oiseaux nicheurs en Midi-Pyrénées (2007 2010) Protocole atlas (niveau présence/absence, qualitatif) Cartographie L'enquête se réalisera sur un découpage des départements par maille de 10 km sur

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Constats : L urbanisation atteint 8,7 % du territoire en France! Nouveaux rapports

Plus en détail

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher :

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher : NOUVEAUTE RT2012 1/ Pour un bâtiment neuf si la surface de plancher du permis de construire ET la Srt est inférieur à 50m2 c est le RT existant éléments pas éléments qui s applique Rappel surface de plancher

Plus en détail

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen...

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen... Table des matières 1. Description du programme... 2 2. Volets du programme... 3 2.1 Volet municipal... 3 2.2 Volet communautaire... 3 2.3 Volet citoyen... 4 2.4 Volet institutionnel... 4 3. Contribution

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE UN CAMPUS DE NOUVELLE GÉNÉRATION Un ensemble immobilier tertiaire de 71 600 m 2, sur 3 hectares, à moins de 3 km de Paris Huit immeubles de bureaux avec services organisés en 3 groupes autour d un parc

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis S A I N T L O U I S REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Cotita 03/03/2014 Présentation de Dominique STEVENS Directeur de la Nature - Communauté Urbaine de Bordeaux Réserve Naturelle de Bruges

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

à l observation de la nature

à l observation de la nature Formations à l observation de la nature oiseaux des terres oiseaux du littoral insectes Programme des formations Depuis 5 ans, le Parc naturel régional des Landes de Gascogne propose aux habitants de son

Plus en détail

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan?

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Thème : Vers un ouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Auteur : Mr Mhamed MOUAACHA, Chef de Division au Haut Commissariat au Plan (HCP)

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Le contexte et les enjeux du secteur du bâtiment En France Le Bâtiment est en France le plus gros consommateur d énergie parmi tous les secteurs

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces

Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces Cahier des charges Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces Maître d Ourvage : xxxx Consultation pour

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

L indispensable vocabulaire de

L indispensable vocabulaire de L indispensable vocabulaire de Natura 2000 1. Réseau Natura 2000 Sommaire 1. Réseau Natura 2000... 3 2. Gestion... 8 3. Incidences... 10 4. Principaux textes de référence... 12 5. Pilotage scientifique...

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RANDONNEE ET DE LA VALORISATION DES ESPACES NATURELS Chemin bocager. Crédit S. BARRAULT CDT 50 FICHE ECO-CONDITIONNALITE POUR LA RANDONNEE

Plus en détail

Saint-Cloud. Rapport d étude Refuges LPO Convention 2014/2019 Jardin de l Avre et parc Marie-Bonaparte et

Saint-Cloud. Rapport d étude Refuges LPO Convention 2014/2019 Jardin de l Avre et parc Marie-Bonaparte et Saint-Cloud Rapport d étude Refuges LPO Convention 2014/2019 Jardin de l Avre et parc Marie-Bonaparte et Ligue pour la protection des oiseaux Association reconnue d utilité publique Antenne Ile-de-France

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail