Les mares artificielles de Bas-Chassiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les mares artificielles de Bas-Chassiers"

Transcription

1 Les mares artificielles de Bas-Chassiers Commune de Chabeuil (26) SUIVI DES AMPHIBIENS - Année 2009 Septembre 2009

2 CREN Rhône-Alpes Maison forte 2, rue des Vallières Vourles LPO Drôme MNE 3, Côte des Chapeliers Romans-sur-Isère Les mares artificielles de Bas-Chassiers Commune de Chabeuil (26) SUIVI DES AMPHIBIENS - Année 2009 Grenouille agile, mare nord des Bas-Chassiers le 27/02/2009 Photographie de Sébastien Blache Prospection & Rédaction : Alexandre Movia Relecture : Sylvie Portier Photographies : Sébastien Blache & Alexandre Movia Septembre

3 Sommaire 1 Introduction Matériel et méthodes Résultats et discussion Richesse spécifique Distribution Résultat par espèce Conclusion... 9 Bibliographie Annexe

4 1 Introduction Dans le cadre des mesures compensatoires liées au passage du TGV Méditerranée, un complexe de zones humides a été créé sur la commune de Chabeuil en Au total, deux mares ont été creusées. Elles sont toutes deux en contrebas de la voie ferrée, en lisière d un bois humide, à proximité de la rivière Véore. Les deux mares sont espacées l une de l autre d une centaine de mètres. Plusieurs suivis de la faune et de la flore ont été mis en place dont celui des amphibiens. Ce document fait état de la cinquième année de suivi des amphibiens du site après une période de deux années sans suivi. 2 Matériel et méthodes La méthode mise en place pour ce suivi a consisté à faire le tour des mares nord et sud (fig. 1) en suivant les berges en journée, suivi d une visite nocturne. Au total, en 2009, quatre sorties ont été réalisées aux dates suivantes : 24 février, 12 mars, 07 avril, 27 avril. En 2009, la première date de prospection a été avancée par rapport aux études précédentes car les pluies importantes ont avancé la date d apparition des amphibiens. Les prospections ont eu lieu équipés de cuissardes pour accéder à l eau, d un filet à main pour la capture et d une lampe torche pour les observations nocturnes. Lorsque cela était nécessaire, les espèces ont été capturées pour être identifiées. Elles ont ensuite été relâchées au même endroit. Lors de chaque prospection, nous notons par espèce et par mare le nombre de pontes, de larves et d adultes, pour lesquels on précise le sexe, l état sexuel et le comportement. Figure 1 : Configuration du site 4

5 3 Résultats et discussion 3.1 Richesse spécifique En 2009, six espèces ont été observées : Triton palmé Triturus helveticus, Alyte accoucheur Alytes obstreticans, Crapaud commun Bufo bufo, Grenouille rieuse Rana ridibunda, Grenouille agile Rana dalmatina et Salamandre tachetée Salamandra salamandra. En comparaison avec les années précédentes, l année 2009 a vu la disparition d une espèce, le Crapaud calamite Bufo calamita et l apparition d une nouvelle espèce, la Salamandre tachetée. 3.2 Distribution Comme depuis le début du suivi, nous relevons une différence de richesse de la communauté des amphibiens entre la mare sud et la mare nord au profit de la mare nord. En 2009, la totalité des espèces ont été observées dans la mare nord alors que seules deux espèces (Grenouille rieuse et Grenouille agile) ont été relevées dans la mare sud. Cela confirme à nouveau que la présence de poissons dans la mare sud impacte négativement la diversité des espèces d amphibiens. Tableau 1 : Bilan de la distribution des différentes espèces observées au cours des cinq années de suivi sur la mare sus (MS) et mare nord (MN) Espèces MN MS Total MN MS Total MN MS Total MN MS Total MN MS Total Triton palmé X X X X X X X X X X X X Alyte accoucheur X X X X X X X X X X X Crapaud calamite X X X X X X X X Crapaud commun X X X X X X X X X X X X X X Grenouille rieuse X X X X X X X X X X X X X X X Grenouille agile X X X X X X X X X X Salamandre tachetée X X Total espèces

6 3.3 Résultat par espèce Triton palmé En 2009, l effectif maximum de Tritons palmés observés a été de 32 adultes. Ils ont exclusivement été observés dans la mare nord. Cet effectif n est pas le plus important mais le dénombrement des tritons reste aléatoire et la hauteur importante de l eau en 2009 n a pas facilité les comptages. La reproduction des tritons palmés a certainement été excellente en Figure 2 : Triton palmé (Sébastien Blache) Tableau 2 : Effectifs maximum d adultes de Triton palmé Adulte Mare nord Mare sud Total L Alyte accoucheur En 2009, aucun adulte n a été contacté. Seuls des têtards ont été observés dans la mare nord avec un maximum de 15. Il s agit de têtards issus d une reproduction tardive ayant passé l hiver dans l eau à l état larvaire. Tableau 3 : Effectifs maximum d adultes d Alyte accoucheur Adulte Mare nord Mare sud Total Le Crapaud calamite Figure 3 : Têtard d Alyte accoucheur Aucun Crapaud calamite n a été observé en La fermeture du milieu par les ligneux pourrait être la cause de l abandon du site par cette espèce. Tableau 4: Effectifs maximum de Crapaud calamite Ponte Mare nord Mare sud Total

7 Le Crapaud commun En 2009, au maximum, quatre crapauds communs chanteurs ont été contactés. Il s agissait du chant de la sous-espèce spinosus ou de forme intermédiaire entre ssp.bufo et ssp.spinosus. Aucune ponte ni accouplement n ont pu être observés. Il faut toutefois noter que les hauteurs d eau exceptionnelles ne permettaient pas l accès à l ensemble du site. La reproduction de cette espèce en 2009 reste donc hypothétique et dans des effectifs très faibles. Après six années de suivi, il est difficile de savoir pourquoi la population de cette espèce n augmente pas. Tableau 5 : Effectifs maximum de pontes de Crapaud commun Ponte Mare nord Mare sud Total La Grenouille rieuse En 2009, les effectifs de grenouilles rieuses étaient très importants. Durant le mois d avril, les prospections nocturnes se déroulaient au milieu d une chorale unispécifique de plus d un millier d individus. Plusieurs centaines de pontes étaient présentes sur la mare nord. La grenouille rieuse était également présente sur la mare sud mais dans des effectifs bien moindres. Tableau 6 : Effectifs maximum de pontes de Grenouille rieuse Ponte Mare nord >500 Mare sud Total >515 Figure 4 : Pontes de Grenouilles rieuses Tableau 7 : Effectifs maximum d adultes de Grenouille rieuse Adulte Mare nord >1000 Mare sud Total >1050 Figure 5 : Grenouilles rieuses chantant 7

8 La Grenouille agile Les fortes pluies de 2009 ainsi que la fermeture du milieu ont permis un effectif record de pontes de Grenouille agile sur la mare nord de Bas-Chassier. Sur la mare sud, empoissonnée, les effectifs sont restés faibles. Le nombre d individus observé n est pas exhaustif car les grenouilles agiles sont souvent peu visibles depuis la surface. L effectif des pontes reflète mieux l évolution des populations du site. Tableau 8 : Effectifs maximum de pontes de Grenouille agile Ponte Mare nord Mare sud Total Figure 6 : Ponte de Grenouille agile (Sébastien Blache) Tableau 9 : Effectifs maximum d adultes de Grenouille agile observés lors d une des quatre prospections annuelles Adulte Mare nord Mare sud Total

9 Salamandre tachetée La Salamandre tachetée a été observée pour la première fois sur le site en En effet, un individu à l état larvaire a été capturé dans la mare nord à l entrée du site. Suite à cette observation, et malgré des recherches plus ciblées, aucune autre observation n a pu être réalisée. La fermeture du milieu et le développement d une forêt humide pourraient expliquer la récente apparition de cette espèce. Si cela est le cas, l observation de la Salamandre devrait s intensifier dans les années futures. Tableau 10 : Effectifs maximum de larves de Salamandre tachetée Larve Mare nord Mare sud Total Conclusion Cette année de suivi vient à nouveau conforter le succès de ce réaménagement pour les amphibiens. La présence régulière de six espèces d amphibiens sur un même site de reproduction est assez remarquable pour la Drôme. Après le dernier suivi, en 2006, l année 2009 a vu l explosion des effectifs de Grenouille agile et de Grenouille rieuse. La fermeture de la mare nord ainsi que les fortes précipitations de ce printemps en sont probablement la cause. L apparition de la première et unique donnée de Salamandre tachetée est également à noter mais porte à réflexion. Aussi, avec l apparition de cette nouvelle espèce des milieux forestiers, c est le Crapaud calamite, espèce des milieux pionniers, qui disparaît. L Alyte accoucheur et le Crapaud commun restent présents, mais avec des effectifs relativement faibles. Le cortège d amphibiens des années futures dépendra donc fortement des décisions de gestion du site. Comme il a également été signalé dans les précédents rapports, la diversité des amphibiens reste fortement menacée par l introduction de poissons. Les comparaisons entre les effectifs de la mare nord et ceux de la mare sud viennent à nouveau démontrer tout l impact que les poissons peuvent avoir sur les communautés d amphibiens. Il est donc important de continuer à veiller afin d éviter toute introduction de poisson dans la mare nord. 9

10 Bibliographie Blache, S Les mares artificielles de Bas-Chassiers. Commune de Chabeuil (26). Suivi des amphibiens CORA Drôme. 9p. Blache, S Les mares artificielles de Bas-Chassiers. Commune de Chabeuil (26). Suivi des amphibiens CORA Drôme. 7p. Blache, S Les mares artificielles de Bas-Chassiers. Commune de Chabeuil (26). Suivi des amphibiens CORA Drôme. 7p. Blache, S Les mares artificielles de Bas-Chassiers. Commune de Chabeuil (26). Suivi des amphibiens CORA Drôme. 11p. 10

11 Annexe : Liste des vertébrés observés en 2009 durant les prospections amphibiens Nom commun Aigrette garzette Alouette des champs Alyte accoucheur Bécasse des bois Bécassine des marais Bihoreau gris Bruant des roseaux Canard colvert Chouette hulotte Couleuvre à collier Crapaud commun Ecureuil roux Epervier d'europe Fauvette à tête noire Gallinule poule-d'eau Grèbe castagneux Grenouille agile Grenouille rieuse Grive mauvis Guêpier d'europe Héron pourpré Hirondelle rustique Lézard vert Martin-pêcheur d'europe Mésange bleue Milan noir Pouillot véloce Râle d'eau Rossignol philomèle Rougegorge familier Rousserolle effarvatte Salamandre tachetée Triton palmé Nom latin Egretta garzetta (L.) Alauda arvensis (L.) Alytes obstetricans (Laurenti) Scolopax rusticola (L.) Gallinago gallinago (L.) Nycticorax nycticorax (L.) Emberiza schoeniclus (L.) Anas platyrhynchos (L.) Strix aluco (L.) Natrix natrix (L.) Bufo bufo (L.) Sciurus vulgaris (L.) Accipiter nisus (L.) Sylvia atricapilla (L.) Gallinula chloropus (L.) Tachybaptus ruficollis (Pallas) Rana dalmatina (Bonaparte) Rana ridibunda (Pallas) Turdus iliacus (L.) Merops apiaster (L.) Ardea purpurea (L.) Hirundo rustica (L.) Lacerta viridis (Laurenti) Alcedo atthis (L.) Parus caeruleus (L.) Milvus migrans (Boddaert) Phylloscopus collybita (Vieillot) Rallus aquaticus (L.) Luscinia megarhynchos (Brehm) Erithacus rubecula (L.) Acrocephalus scirpaceus (Hermann) Salamandra salamandra (L.) Triturus helveticus (Razoumowsky) 11

12 programme réalisé avec le soutien de : Ce projet a été cofinancé par l Union européenne Fonds européen de développement régional (FEDER) Rédaction Marianne GEORGET CREN Rhône-Alpes antenne Ardèche-Drôme Le Rouveyret VOGUE tél Site internet : Réseau des conservatoires d espaces naturels de Rhône-Alpes

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE)

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) Philippe LUSTRAT 33 rue de la garenne 77760 VILLIERS SOUS GREZ Lustrat P. (1999) - Estimation de la taille

Plus en détail

Opération Oiseaux des Jardins

Opération Oiseaux des Jardins Opération Oiseaux des Jardins Résultats des 28 et 29 Janvier 2012 dans le Finistère Mésange bleue Photo : Yves Le Bail Par : Laura Faisnel et Guillaume Gélinaud. Le nombre d habitants augmente en Bretagne

Plus en détail

BILAN DU TRANSFERT DES AMPHIBIENS

BILAN DU TRANSFERT DES AMPHIBIENS ZAC du quartier de l école Polytechnique BILAN DU TRANSFERT DES AMPHIBIENS ZAC DU QUARTIER DE L ECOLE POLYTECHNIQUE Commune de Palaiseau Juillet 2014 7C785 Table des matières Table des matières... 2 Liste

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

Réseau des gestionnaires. année 2011. Réseau des. gestionnaires. Ilots marins. Golfe du Valincu Plages sud-est

Réseau des gestionnaires. année 2011. Réseau des. gestionnaires. Ilots marins. Golfe du Valincu Plages sud-est Promouvoir, protéger, connaître, éduquer Ilots marins Réseau des Golfe du Valincu Plages sud-est gestionnaires Vallée du Tavignanu Cap Corse Costa Verde Vallée du Reginu Développement des actions de gestion

Plus en détail

Inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale

Inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Espèces, écosystèmes, paysages Inventaire fédéral des sites

Plus en détail

Baguage au marais de Kervijen, Baie de Douarnenez : Etude de la migration postnuptiale des passereaux paludicoles du 29 août au 01 septembre 2007

Baguage au marais de Kervijen, Baie de Douarnenez : Etude de la migration postnuptiale des passereaux paludicoles du 29 août au 01 septembre 2007 Baguage au marais de Kervijen, Baie de Douarnenez : Etude de la migration postnuptiale des passereaux paludicoles du 29 août au 01 septembre 2007 David HEMERY & Christine BLAIZE Grumpy Nature Novembre

Plus en détail

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE Nom du site Numéro du site Surface NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE : ETANGS DE SOLOGNE : FR2410013 : 29 624 hectares Intérêt : La Sologne présente une vaste étendue forestière

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA BATRACHOFAUNE FRANÇAISE

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA BATRACHOFAUNE FRANÇAISE ONBAF, MNHN, UMR 5173 Programme MARE, 1 OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA BATRACHOFAUNE FRANÇAISE 1. Signification du sigle 18.III.2005, J-J. Morère, e-mail : «onbaf@mnhn.fr» PROGRAMME MARE M.A.R.E. = Milieux

Plus en détail

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Shutterstock 32910574? Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives co-fondé avec la Ligue

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Les CPIE, qui agissent depuis plus de trente ans sur les territoires de «nature ordinaire», mobilisent leurs compétences sur différents enjeux : Collecteurs et gestionnaires de données

Plus en détail

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Vendredi 8 mars 4-9h Local Aves : 87 de la rue Marie-Thérèse Bruxelles En raison de l absence de Anne Weiserbs, Dido Gosse s occupe de la

Plus en détail

STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012

STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012 STAGE ORNITHOLOGIQUE 2012 Les dates du stage 2012 ont été fixées lors de la réunion annuelle du groupe Ornis, début février. C est, comme d habitude, la dernière semaine du mois d août qui a été retenue,

Plus en détail

TARTARY P. 2014. Suivis écologiques des mares créées dans le cadre de la LGV SEA Suivi des sites de mesures compensatoires 2014. CEN Aquitaine.

TARTARY P. 2014. Suivis écologiques des mares créées dans le cadre de la LGV SEA Suivi des sites de mesures compensatoires 2014. CEN Aquitaine. TARTARY P. 2014. Suivis écologiques des mares créées dans le cadre de la LGV SEA Suivi des sites de mesures compensatoires 2014. CEN Aquitaine. LISEA. 27 pages + annexes Maitre d Ouvrage LISEA Rédaction

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

Liste des espèces de la région

Liste des espèces de la région Recherche Liste des espèces de la région Ce tableau présente la liste complète des espèces d'oiseaux de la région en ordre alphabétique. Il permet de retrouver facilement une espèce précise, ainsi que

Plus en détail

En tête à tête avec les batraciens

En tête à tête avec les batraciens 2007 En tête à tête avec les batraciens 20 En tête à tête avec les batraciens par Jérémy ALLAIN J'ai attrapé ma première grenouille à l'âge de six ans et je m'en souviens comme si c'était hier. Et je passe

Plus en détail

Jeunes chouettes effraies

Jeunes chouettes effraies Jeunes chouettes effraies 1 Sommaire Préambule... p.3 Le mot des oiseaux... p.4 Bilan des oiseaux... p.5 Les espèces d'oiseaux recueillis... p.5 Les différentes catégories d oiseaux... p.7 L'évolution

Plus en détail

«Marais du Blayais» FR 7212014

«Marais du Blayais» FR 7212014 FICHE DE PRESENTATION DU SITE NATURA 2000 Le programme Natura 2000 en bref : «Marais du Blayais» FR 7212014 Natura 2000 vise à la protection des espèces et des habitats d'intérêt communautaire en s'appuyant

Plus en détail

Albi, au service de la biodiversité

Albi, au service de la biodiversité Albi, au service de la biodiversité ÉDITO Si Albi est reconnue à travers le monde pour son patrimoine exceptionnel façonné par des siècles d histoire, la biodiversité de notre territoire est également

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

Méthodes d inventaire et d identification des Amphibiens

Méthodes d inventaire et d identification des Amphibiens Mission Ecologie du Milieu Agence de l'eau Artois-Picardie 200, rue Marceline Centre Tertiaire de l'arsenal BP 818, 59508 DOUAI Cedex Méthodes d inventaire et d identification des Amphibiens commande n

Plus en détail

La Tienne : Rapport annuel 2012

La Tienne : Rapport annuel 2012 SOCIETE des NATURALISTES et ARCHEOLOGUES de l'ain Maison des Associations 5 bis Avenue des Belges 01000 Bourg-en-Bresse Tél : 04 74 23 24 45 (répondeur) Mél : naturalistes-ain@wanadoo.fr Site internet

Plus en détail

biodiversité protection projets urbains de la dans les 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02 40 99 48 00 www.nantes-metropole.

biodiversité protection projets urbains de la dans les 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02 40 99 48 00 www.nantes-metropole. La protection de la biodiversité dans les projets urbains Eluère & Associés Crédits photos : Jardin botanique de Nantes - Guy Piton - Valéry Joncheray 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02

Plus en détail

Le printemps au bord de l eau

Le printemps au bord de l eau De mars à juin, des événements nouveaux vont se produire régulièrement dans nos campagnes. Le vert tendre des jeunes feuilles, le bourdonnement des insectes, le chant des oiseaux, les floraisons multicolores

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

chez vous! Invitez la faune La petite faune : amphibiens, reptiles et micromammifères Fiche 2 Invitez la faune chez vous La petite faune 1

chez vous! Invitez la faune La petite faune : amphibiens, reptiles et micromammifères Fiche 2 Invitez la faune chez vous La petite faune 1 Fiche 2 Invitez la faune chez vous! Tortue géographique Josh More La petite faune : amphibiens, reptiles et micromammifères Invitez la faune chez vous La petite faune 1 Musaraigne à queue courte Gilles

Plus en détail

Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles 1

Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles 1 1 PREAMBULE Les Marais de Misery, de Fontenay et de Fontenay-aval sont situés dans le Département de l Essonne et font partie d une vaste entité appelée "Marais des Basses Vallées de l Essonne et de la

Plus en détail

Sites en gestion sur la Zone Littorale

Sites en gestion sur la Zone Littorale Sites en gestion sur la Zone Littorale 38 MARAIS DU COUT DE MOUNTAGNE Réserve de Chasse et de Faune Sauvage de Léon prairies paratourbeuses du marais du Cout de Mountagne Commune : Léon Superficie : 137

Plus en détail

Le Livre rouge des habitats naturels et des espèces menacés de la région Centre

Le Livre rouge des habitats naturels et des espèces menacés de la région Centre En haut de gauche à droite : Mélitée du mélampyre (Mellicta athalia) ; Fritillaire damier (Fritillaria meleagris ); Chrysomèle de la menthe (Oreina menthastri) Le Livre rouge des habitats naturels et des

Plus en détail

Suivi des populations d amphibiens de France

Suivi des populations d amphibiens de France Suivi des populations d amphibiens de C. MIAUD, Professeur à l'université de Savoie Atlas : répartition Gestion espaces et espèces : nécessité de nouveaux outils (N 2000; plans d action, etc.) Personnels

Plus en détail

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise. Bilan de la saison de terrain 2015

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise. Bilan de la saison de terrain 2015 Atlas de la Biodiversité Chalonnaise Bilan de la saison de terrain 2015 Méthode Etat des connaissances Synthèse des inventaires Surfaces inventoriées Volet Travaux Volet suivi Sensibilisation Et en 2016?

Plus en détail

Guide d application du programme ROSELIERE

Guide d application du programme ROSELIERE anvl association loi 1901 fondée le 20 juin 1913 agréée au titre de la protection de la Nature association des naturalistes de la vallée du Loing et du massif de Fontainebleau Guide d application du programme

Plus en détail

Le Tertre de Brandefer Grandeur Nature

Le Tertre de Brandefer Grandeur Nature Un patrimoine à découvrir Le Tertre de Brandefer Grandeur Nature SENTIER PEDAGOGIQUE Réalisation Jean-Paul LECHAPT - Pierre DEVOGEL C était près de 30 personnes qui partaient à la conquête du Tertre avec

Plus en détail

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats :

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats : LA BERRA 2010 Captures, généralités : La station a été ouverte 28 jours répartis sur 10 week-ends, soit du 28 août au 1er novembre. La semaine de permanence s est déroulée entre le 2 et le 10 octobre.

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

Madame, Monsieur, Amphibiens

Madame, Monsieur, Amphibiens Madame, Monsieur, La LPO Isère est une association loi 1901 agréée au titre de la protection de l'environnement pour le département de l'isère (article R 141-3 du code de l'environnement) et désignée par

Plus en détail

Matrice 2.3.10. 1. Les images (que les enfants peuvent colorier) De Boeck 2008. Math & Sens Mobiliser les opérations

Matrice 2.3.10. 1. Les images (que les enfants peuvent colorier) De Boeck 2008. Math & Sens Mobiliser les opérations Matrice 2.3.. 1. Les images (que les enfants peuvent colorier) (Les enfants peuvent inventer des collections d objets et leur composition) 2. Les mots (Les enfants peuvent trouver d autres mots encore.)

Plus en détail

GRENOUILLES & CIE : UNE VIE ENTRE TERRE ET EAU. Dossier pédagogique

GRENOUILLES & CIE : UNE VIE ENTRE TERRE ET EAU. Dossier pédagogique Ecu d or 2013 «Grenouilles & Cie» Dossier pédagogique Rainette: Jan Ryser Dossier pédagogique GRENOUILLES & CIE : UNE VIE ENTRE TERRE ET EAU Les anoures ont une vie fascinante, partagée entre l eau et

Plus en détail

Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Planèze de Saint-Flour CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Oiseaux N D IDENTIFICATION UE : FR8312005 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Andelat, Celles, La Chapelle-d

Plus en détail

Les rapaces. L Oiseau libre

Les rapaces. L Oiseau libre Les rapaces Reconnaissance et populations L autour des palombes (Accipiter gentilis) L autour des palombes mâle est plus petit que la femelle d environ un tiers. Il a le dessus brun gris, la femelle l

Plus en détail

Camargue. naturellement! Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer. Canard. Aigrette. Cheval. Flamant rose. Ragondin. Sanglier ???

Camargue. naturellement! Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer. Canard. Aigrette. Cheval. Flamant rose. Ragondin. Sanglier ??? Canard Camargue naturellement! Aigrette Cheval Flamant rose Ragondin Sanglier Taureau Foulque??? Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer Circuits pédestres 1 Parc Ornithologique de Pont de Gau

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Suivi écologique. RNN du lac de Grand-Lieu

Suivi écologique. RNN du lac de Grand-Lieu Suivi écologique RNN du lac de Grand-Lieu Suivi ornithologique du lac de Grand-Lieu en 211 Sommaire Les résultats du suivi ornithologique sont présentés pour chacun des protocoles mis en place sur la Réserve

Plus en détail

Méthodologie et Protocoles de terrain du SRCE TVB

Méthodologie et Protocoles de terrain du SRCE TVB Méthodologie et Protocoles de terrain du SRCE TVB CPIE du Nord Pas de Calais Les différents protocoles ont comme objectif commun de contacter les espèces présentes sur les zones d'échantillonnage en période

Plus en détail

Conférence Pollutec Lyon 2014. Union Professionnelle du Génie Ecologique

Conférence Pollutec Lyon 2014. Union Professionnelle du Génie Ecologique Conférence Pollutec Lyon 2014 Conférence Pollutec Lyon 2014 Compenser les activités humaines et les aménagements? Patrice VALANTIN, Président Union Professionnelle Génie Ecologique (UPGE), Gérant de DERVENN

Plus en détail

La biodiversité du site de Kério

La biodiversité du site de Kério 2007 La biodiversité du site de Kério La Biodiversité du site de Kério (Pléguien) Kério, un site naturel protégé voué à la protection de la ressource en eau par Maïwenn Le Rest Le site de Kério correspond

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE. France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence

INVITATION AU VOYAGE. France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230 Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 INVITATION AU VOYAGE France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence

Plus en détail

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Bois de La Prairie (La Commune) No du plan RCI : CS-05 Municipalité :

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 1 Oiseaux. Page 2 Mésange bleue Mésange à longue queue. Page 3 Mésange nonette Mésange charbonnière. Page 4 Pic vert Coucou gris

SOMMAIRE. Page 1 Oiseaux. Page 2 Mésange bleue Mésange à longue queue. Page 3 Mésange nonette Mésange charbonnière. Page 4 Pic vert Coucou gris SOMMAIRE Page 1 Oiseaux Page 2 Mésange bleue Mésange à longue queue Page 3 Mésange nonette Mésange charbonnière Page 4 Pic vert Coucou gris Page 5 Rouge gorge familier Corneille noire Page 6 Pigeon Colombin

Plus en détail

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard Trois espèces sont très communes dans le Gard, en hiver : le Faucon crécerelle, l Epervier d Europe et la Buse variable. D autres sont plus localisées : le Busard des roseaux (Petite Camargue), le Busard

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Hêtraies et puszta hongroises

Hêtraies et puszta hongroises . Hêtraies et puszta hongroises Du 7 au 11 mai 2008 Voyageurs : S. D Innocenzo, E&S. Durand De nouveau les pieds sur les terres hongroises! Il y a 10 ans nous avions visité en fin d été une large partie

Plus en détail

BAGUAGE 2009 RAPPORT D ACTIVITES

BAGUAGE 2009 RAPPORT D ACTIVITES Groupe Ornis Station Ornithologique de l'au (STOA) Délégation Alsace du Centre de Recherches par le Baguage des Populations d'oiseaux (CRBPO) CNRS - Muséum National d'histoire Naturelle Paris Recherche

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Liste commentée des oiseaux observés en Turquie (Montagnes du Nord-Est)

Liste commentée des oiseaux observés en Turquie (Montagnes du Nord-Est) Liste commentée des oiseaux observés en Turquie (Montagnes du Nord-Est) - North-East Turkey Bird Checklist - & Cédric MROCZKO Voyage naturaliste du 02 au 15 août 2009 NOTES Déplacements - Voyage Voyage

Plus en détail

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE OU DE DECLARATION PREALABLE (cocher) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur

Plus en détail

Relais Nature du Pavillon de Chasse Villeneuve d Ascq. Français. Autour du Lac du Héron. 5 km 2 h

Relais Nature du Pavillon de Chasse Villeneuve d Ascq. Français. Autour du Lac du Héron. 5 km 2 h Relais Nature du Pavillon de Chasse Villeneuve d Ascq Français Autour du Lac du Héron 5 km 2 h Ce parcours est accessible aux personnes à mobilité réduite. De bonnes chaussures sont conseillées mais pas

Plus en détail

Bulletin de liaison de Grumpy Nature

Bulletin de liaison de Grumpy Nature Bulletin de liaison de Grumpy Nature Numéro 4, Janvier 2010 Edito Une nouvelle année de suivi vient de s achever et Grumpy Nature n a pas ménagé ses efforts. Nous revoil{ pour vous faire partager les moments

Plus en détail

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa. Expo sauvage Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.net Renard roux (Vulpes vulpes): Allongé dans l herbe, en cette fin

Plus en détail

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses richesses. Du massif Vosgien aux plateaux du Jura, en passant

Plus en détail

La chytridiomycose: Une redoutable mycose touchant les amphibiens

La chytridiomycose: Une redoutable mycose touchant les amphibiens La chytridiomycose: Une redoutable mycose touchant les amphibiens La chytridiomycose est une maladie des amphibiens provoquée par le champignon Batrachochytrium dendrobatidis. Cette épizootie contribue

Plus en détail

La côte du Beauzet ou Montguichet

La côte du Beauzet ou Montguichet La côte du Beauzet ou Montguichet Commune de Chelles (77) Au cœur de la ville, une zone naturelle à préserver. Papier Recyclé Les Amis Naturalistes des Coteaux d Avron (ANCA) 44, avenue des fauvettes -

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

Module Les animaux Animation Le monde de l étang

Module Les animaux Animation Le monde de l étang Module Les animaux Animation Le monde de l étang Animations nature à l école de Pinchat, Veyrier, février à juin 2014, classes de 8P AVANT L ANIMATION 1. Préparation des élèves avant l animation - Lire

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Club idées 92 Ludivine DOYEN ldoyen@biotope.fr Continuités écologiques Les objectifs de l étude Les étapes Les continuités écologiques Les

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique.

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. année 2013 "##"$%&#'()$%$*+$,#-"$-.%/'0."$1-2&"$%+$0(+#'")$$3"0$4.).5(/"06$3"$/%$7()3%#'()$ 8%#+-"$"#$9.&(+5"-#"06$3+$()0"'/$:.).-%/$3"$/%$9-;

Plus en détail

Clés de détermination des Amphibiens et Reptiles du Centre-Ouest de la France

Clés de détermination des Amphibiens et Reptiles du Centre-Ouest de la France Clés de détermination des Amphibiens et Reptiles du Centre-Ouest de la France Les Amphibiens Par Jean-Marc THIRION et Pierre GRILLET La clé de détermination des Amphibiens est inspirée principalement de

Plus en détail

La Liste rouge des espèces menacées en France. Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine

La Liste rouge des espèces menacées en France. Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine La des espèces menacées en France Reptiles et Amphibiens de France métropolitaine La des espèces menacées en France Une espèce de reptiles et une espèce d amphibiens sur cinq risquent de disparaître de

Plus en détail

Mares de chasse et reproduction des oiseaux d eau

Mares de chasse et reproduction des oiseaux d eau Connaissance & gestion des habitats Mares de chasse et reproduction des oiseaux d eau Résultats du suivi 2008 en Gironde L. Maloubier/FDC 33 Nous avions publié dans Faune Sauvage n 281 les résultats d

Plus en détail

RAPPORT de MISSION SUIVI NATURALISTE DE L ARCHIPEL DE ZEMBRA (TUNISIE) Avril-Mai 2011. Par Ridha OUNI & Awatef ABIADH.

RAPPORT de MISSION SUIVI NATURALISTE DE L ARCHIPEL DE ZEMBRA (TUNISIE) Avril-Mai 2011. Par Ridha OUNI & Awatef ABIADH. RAPPORT de MISSION Avril-Mai 2011 Avec le soutien : SUIVI NATURALISTE DE L ARCHIPEL DE ZEMBRA (TUNISIE) Par Ridha OUNI & Awatef ABIADH Mission/rapport réalisés en partenariat avec : Résumé Dans le cadre

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Version 1

DOCUMENT DE TRAVAIL. Version 1 Catalogue cartographique des zones de présence potentielle du Lézard ocellé Timon lepidus dans la ZNIEFF de type II «îlot granitique de Saint-Vallier à Tain l Hermitage» DOCUMENT DE TRAVAIL Version 1 Document

Plus en détail

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE Vieux trognes en milieu urbain, ville d Angers. Un patrimoine en voie de disparition préservé. GENERALITES Motifs de la formation L arbre n est pas

Plus en détail

AAA. Nids au-dessus du sol dans un arbre ou un arbuste, sur une falaise ou un édifice...b

AAA. Nids au-dessus du sol dans un arbre ou un arbuste, sur une falaise ou un édifice...b CLEF D IDENTIFICATION DES NIDS POUR LES ESPÈCES D OISEAUX LES PLUS RÉPANDUES DANS LA RÉGION DE MONTRÉAL A. Nids sur le sol ou dans les touffes d herbe...i AA. Nids dans un terrier creusé dans le sol...ii

Plus en détail

CONCEPTION GRAPHIQUE POUR NOS MEMBRES & LE RÉSEAU DES CPIE

CONCEPTION GRAPHIQUE POUR NOS MEMBRES & LE RÉSEAU DES CPIE CONCEPTION GRAPHIQUE POUR NOS MEMBRES & LE RÉSEAU DES CPIE Mission : Concevoir et partager les ressources Le CPIE Bassin de Thau réalise des supports de communication en interne pour ses projets mais aussi

Plus en détail

Observatoire Régional des Oiseaux Communs d'île-de-france Rapport d'activités 2009

Observatoire Régional des Oiseaux Communs d'île-de-france Rapport d'activités 2009 Observatoire Régional des Oiseaux Communs d'île-de-france Rapport d'activités 2009 Septembre 2010 Observatoire Régional des Oiseaux Communs d Île-de-France Rapport d activités 2009 Auteur : ANGLADE Irène

Plus en détail

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan L ensemble de ces orientations s applique sur le périmètre repris ci-dessous, défini selon une distance de 100 mètres de part et d autre de la voie ferrée (servitude

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Les mesures de suppression et réduction d impact

Les mesures de suppression et réduction d impact Note de synthèse Diagnostic et évaluation des impacts. Volet faune, flore et habitats naturels. Projet de canalisation, exploitation de la nappe de Matailly-Moissey Années 2012-2013 Contexte de l étude

Plus en détail

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé Formulaire Base de données Expérience de gestion Nom de l expérience : Superficie : Date de réalisation : Carte : Expérience clé Résumé de l expérience : Type de Milieu générique concerné par l action

Plus en détail

Oiseaux aux abords des maisons

Oiseaux aux abords des maisons C Oiseaux aux abords des maisons ette fiche technique traite de la cohabitation hommes - oiseaux aux abords des bâtiments : maisons, immeubles, édifices historiques... Elle fait le point sur des problèmes

Plus en détail

L été au bord de l eau

L été au bord de l eau Le printemps laisse place à la saison chaude et sèche (normalement!). Même si en Bretagne, c est moins marqué qu à d autres endroits, les niveaux d eau vont baisser parfois très nettement. La végétation

Plus en détail

Travail de BIO sur les micromammifères d un champ de Sauvergny

Travail de BIO sur les micromammifères d un champ de Sauvergny Travail de BIO sur les micromammifères d un champ de Sauvergny Par Samy Matene et Thierry Maeder But : Etudier le nombre de micromammifères en 5 ans (1998, 1999, 2000, 2001, 2003). Matériel : -50 pièges

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE OU PRELIMINAIRE DES INCIDENCES NATURA2000 Pourquoi? Le présent document peut être utilisé comme suggestion de présentation

Plus en détail

Comité de pilotage du site Natura 2000 de la Forêt de Chaux et du Creux à Pépé

Comité de pilotage du site Natura 2000 de la Forêt de Chaux et du Creux à Pépé Comité de pilotage du site Natura 2000 de la Forêt de Chaux et du Creux à Pépé Lundi 25 février 2013 Bilan 2012 Proposition d actions 2013 Ordre du jour Bilan des actions de gestion 2012 et propositions

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

L inventaire des oiseaux nicheurs par la méthode des points d écoute dans les paysages agricoles

L inventaire des oiseaux nicheurs par la méthode des points d écoute dans les paysages agricoles Techniques et pratiques de recueil de données in situ L inventaire des oiseaux nicheurs par la méthode des points d écoute dans les paysages agricoles Regard d un ornithologue Laurent Raison 1 Résumé :

Plus en détail

Partie 4 Préserver la biodiversité en gérant les milieux et les usages

Partie 4 Préserver la biodiversité en gérant les milieux et les usages b - Réouvrir des zones humides : étude du cas de Kerminihy Contexte Il existe au sein et en arrière du massif dunaire de nombreuses dépressions humides : 10 sur Plouhinec, 13 sur Erdeven, une multitude

Plus en détail

Avis de l association Indre Nature (Ce document comporte 20 pages)

Avis de l association Indre Nature (Ce document comporte 20 pages) Châteauroux, le 18 février 2015 Enquête publique sur la demande de permis d aménager présentée par la société PROMOSAXE en vue de «la modernisation et restructuration du circuit des Tourneix Saint Maur»

Plus en détail

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Guide d observation simplifié pour accompagner une promenade sur la voie polyvalente du Complexe environnemental de Saint-Michel Ce guide a été créé

Plus en détail

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie»

Formation 2015 «Stage d initiation à l écologie» Présentation de la formation / stage Cette formation d'une semaine permet de s'initier concrètement aux méthodes de suivis faunistiques et floristiques utilisées pour la gestion du patrimoine naturel de

Plus en détail

Le marais du barrage d Intriat. Révision du premier plan de gestion Programme 2008-2012 en faveur de la biodiversité

Le marais du barrage d Intriat. Révision du premier plan de gestion Programme 2008-2012 en faveur de la biodiversité Le marais du barrage d Intriat Révision du premier plan de gestion Programme 2008-2012 en faveur de la biodiversité Le travail d un conservatoire d espaces naturels La biodiversité constitue une ressource

Plus en détail

Appels téléphoniques pour des oiseaux blessés

Appels téléphoniques pour des oiseaux blessés Nombre OISEAUX EN DÉTRESSE Bilan 2014 de la LPO Ile-de-France En 2014, l antenne LPO Ile-de-France conserve son nombre d appels réservés à la thématique des oiseaux en détresse : 643 contre 641 l an dernier.

Plus en détail