Janvier - Février - Mars 2014 N 52. A vous la mobilité!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Janvier - Février - Mars 2014 N 52. A vous la mobilité!"

Transcription

1 Janvier - Février - Mars 2014 N 52 A vous la mobilité!

2 Edito Envie de partir en immersion linguistique ou professionnelle, de vous engager dans un projet de volontariat, d échanger avec d autres jeunes, d aller rejoindre une équipe sur un chantier international ou de travailler au pair. Mais vous ne savez pas comment et où chercher l information, vous ne connaissez pas les programmes existants. Nous vous proposons de découvrir l association Dynamo International qui vous aidera à définir le projet qui vous convient le mieux, qui pourra vous soutenir et vous accompagner. Vous l aurez compris, dans ce numéro, nous allons sortir des sentiers battus pour emprunter les chemins de traverses, ceux de l éducation non formelle qui vous permettront de vous lancer dans la belle aventure de la mobilité européenne et internationale. Ne dit-on pas que les voyages forment la jeunesse? 2

3 Les voyages «sac à dos» ou «totale débrouille» Vous n avez pas peur de partir à l aventure, vous êtes débrouillard et l autonomie totale est votre seconde nature. Alors vous pouvez envisager la mobilité «sac à dos». Le wwoofing (Working Weekends on Organic Farms) Né en Angleterre, ce mouvement alternatif s est développé dans le monde entier. Une aventure hors du commun où les maîtres mots sont l échange, les rencontres et la protection de l environnement. Les hôtes offrent la nourriture, l hébergement et l occasion d apprendre moyennant une assistance en maraîchage, en jardinage ou tout autre travail agricole. Le wwoofing exclut tout échange d argent et propose justement un modèle alternatif : le wwoofer s investit et l hôte partage son savoir-faire. Il permet également de favoriser la communication au sein du mouvement de l agriculture biologique et de créer des liens entre citadins et ruraux. Le wwoofing, pour qui? Le wwoofing est ouvert à tout le monde, quel que soit l âge ou la nationalité. En aucun cas il ne s agit d un travail mais bien d un échange. L Help Exchange ou HelpX Pour expliquer le concept, rien de plus simple que de citer le site officiel : HelpX est un site recensant des fermes biologiques ou non-biologiques, des ranches, des lodges, des auberges de jeunesse Ces établissements invitent des volontaires à travailler, et leur fournissent en échange le couvert et le logis! HelpX est avant tout un réseau d échange culturel pour les PVTistes qui souhaitent saisir l opportunité d acquérir une nouvelle expérience professionnelle tout en vivant avec des locaux. Généralement, le volontaire travaille environ 4 heures par jour. Notez bien qu à la différence du WWOOF (World Wide opportunities on Organic Farms), l HelpX n est pas limité aux fermes bio. L Help Exchange est un réseau présent dans le monde entier, dans la plupart des pays du PVT. Le Working Holiday Visa (WHV) Le terme Programme Vacances Travail (PVT), également appelé Permis Vacances-Travail, Visa Vacances-Travail ou Working Holiday Visa (WHV) en anglais, recouvre un ensemble de visas temporaires permettant à leurs détenteurs de voyager dans des pays étrangers tout en y travaillant. Ce programme international vise à permettre aux jeunes de découvrir des pays étrangers, et donc de nouvelles cultures. 3

4 En date d octobre 2011, la Belgique a conclu des accords vacances-travail avec l Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande. En mars 2013, un accord vacances-travail a également été signé avec Taiwan. Un accord est envisagé avec la Corée du Sud. WHV / PVT / VVT, une explication s impose? A propos de l appellation du visa Visa Vacances Travail-VVT, Programme Vacances Travail-PVT, Permis Vacances Travail-PVT, Working Holiday Visa-WHV, Working Holiday Program-WHP Il existe de multiples façons de parler du même visa, tout dépend du pays concerné et de la langue utilisée. On utilise ces termes à la fois pour parler du visa, du programme et des personnes qui l utilisent pour voyager. Il s agit d un visa d immigration temporaire qui s adresse uniquement aux jeunes ressortissants des pays qui ont passé un accord spécifique de participation au programme. Les voyages encadrés par des associations Les échanges de jeunes Miguel et Carlos sont fans de breakdance. Avec leur groupe, ils aimeraient rencontrer d autres jeunes qui ont la même passion. Raphael des Compagnons Bâtisseurs leur a tout de suite proposé de créer un échange de jeunes. Les échanges de jeunes, pour qui? Au travers des échanges de jeunes, l Union européenne veut rassembler autour d un projet des jeunes d au moins deux pays de 13 à 30 ans, et ce pour une durée de 6 à 21 jours. En travaillant ensemble, les jeunes apprennent à se connaître, à découvrir leurs similarités et leurs différences et à échanger sur des questions qui les intéressent. Diversité culturelle, environnement, information, santé, solidarité, lutte contre l exclusion, sport Le projet est construit autour d un thème commun et débouche généralement sur une production concrète. 4

5 Les projets de solidarité internationale A vous la mobilité! Jimmy aimerait partir avec l appui d une association sur un autre continent pour aider une communauté locale. En cherchant sur internet il a pu trouver plusieurs formules comme celles proposées par les associations ASMAE, ATD QUART MONDE, CJB l autre voyage, Défi Belgique-Afrique, Enfants de la paix ou encore Quinoa. Tous les programmes sont différents, c est pourquoi chacune des ces organisations présente sur son site internet les nombreuses possibilités ainsi que tous les détails pratiques. Le Volontariat Le volontariat, à quelles conditions? Avoir plus de 16 ans. Si ce n est pas le cas, il faut que l activité soit ponctuelle, encadrée ou pédagogique. Plus de 18 ans pour un demandeur d emploi. Ce qui renvoie directement à la connaissance du statut de volontaire. Disposer de moyens financiers et avoir envie de s investir dans un projet (attention bénévolat ne veut pas dire voyage gratuit). Les formules sont diversifiées et réparties sur la Belgique, l Europe ou en dehors de l Europe. 5

6 Il existe 3 types de volontariat : Les chantiers (court terme +/- 3 semaines) Un chantier est constitué d un groupe de 10 à 15 jeunes venus des 4 coins du monde qui se mettent bénévolement au service d une association locale, dans le cadre d un projet à vocation sociale, environnementale, culturelle ou artistique. En échange de leur travail, les volontaires sont nourris et logés par la communauté locale d accueil. Le long terme (+/- 2 à 12 mois) Il s agit d un échange qui dure entre deux et douze mois, entre une personne qui consacre son temps, son travail et sa créativité au bénéfice d un projet collectif et une communauté qui offre au volontaire un terrain d apprentissage, d expérimentation et de construction personnelle. La coopération au développement Elle permet une participation à des actions solidaires dans une association locale. Le Service Volontaire Européen (SVE) Silvia aimerait partir en Italie pour aider une association qui travaillerait avec les jeunes. Elle pourrait ainsi apprendre l italien et avoir une expérience professionnelle à l étranger, ce qui est un vrai plus dans son CV. Ce qui l intéresse c est d accéder à un programme qui lui permettra d avoir de l autonomie dans un cadre bien défini. Un membre de l équipe de Dynamo International lui a conseillé un SVE. Le SVE, pour qui? Ce programme financé par la Commission européenne permet à tous les jeunes européens de 18 à 30 ans de partir de 2 semaines à 12 mois dans un pays d Europe afin de travailler comme volontaire dans une association. Il existe plus de possibilités dans des domaines très variés comme l art, la culture, l environnement, l animation, la santé, l action sociale L association d accueil reçoit des fonds pour le logement et la nourriture, ce qui permet au volontaire de vivre son expérience sans dépenser d argent. Le Service Volontaire International (SVI) Tous les projets sont mis en place par des associations locales non lucratives. Aucune qualification particulière n est requise mais, par contre, il est indispensable d être motivé par la thématique du projet. Les projets de volontariat proposés par le SVI sont multiples : - Environnemental : sauvegarde du patrimoine, de la faune, de la flore, éco-volontariat, plantation d arbres, action de sensibilisation de la population locale - Social : actions de solidarité, aide à la population, construction d infrastructures, sensibilisation 6

7 - Culturel : festival de musique, artistique, fouilles archéologiques, cours de langues, festival de films, rencontre thématique - Pédagogique : animations avec les enfants dans divers écoles, centres sociaux, orphelinats, soutien scolaire, travail avec des enfants des rues - Avec les animaux : aide dans divers sanctuaires animaliers, refuges, réserves naturelles, protection des tortues de mer - Santé : projets de sensibilisation (sans jamais pratiquer la médecine). - Stage pratique : dans certains cas précis, le SVI donne la possibilité aux étudiants d effectuer leur stage pratique à l étranger chez l un de leurs partenaires ou au sein de leur association. - Linguistique : découverte d une langue et d une culture à travers un projet de rencontre via une association (ce type de projet est assez rare). Jeune au pair Le but du séjour au pair est l échange culturel. De plus, le jeune au pair approfondit ses connaissances de la langue du pays d accueil. Etre au pair dans son propre pays n est donc pas considéré comme un séjour au pair. Le jeune au pair doit posséder des connaissances de base de la langue du pays et participer à un cours de langue dans son pays d accueil. Jeune au pair, à quelles conditions? Etre âgé de 18 à 30 ans, célibataire et sans enfant afin de voyager dans un pays étranger et y vivre dans une famille d accueil pendant une durée déterminée. La fille / le garçon au pair aide la famille d accueil dans la garde des enfants ainsi que dans certaines tâches ménagères légères en tant que membre de la famille à part entière. En contrepartie de son aide, le jeune au pair est gratuitement logé, nourri et blanchi et reçoit de l argent de poche. Cependant, un jeune au pair n est ni l aide ménagère ni la nounou de la maison. 7

8 Les financements La plupart des programmes de mobilité d éducation non formelle bénéficient d un financement qui permet au jeune de ne pas devoir prendre en charge (ou d alléger) ses frais. Il peut s agir des frais de transport, d argent de poche Tout dépendra donc du programme choisi. Le Bureau International Jeunesse Alexandre, 18 ans, rêve de partir à l étranger pour apprendre une langue, rencontrer d autres jeunes de plusieurs pays différents et pourquoi pas aider une association en devenant volontaire? Difficile de dénicher l organisme qui pourra répondre à sa demande? Le Bureau International Jeunesse est l adresse de référence pour toutes les questions concernant les possibilités de programmes internationaux, que l on veuille partir seul ou en groupe. Il offre aussi un accompagnement spécialisé aux jeunes et aux relais du secteur jeunesse pour les aider à mettre en place des projets de qualité. Le Bureau International Jeunesse est un service de la Fédération Wallonie-Bruxelles mis en place pour gérer différents programmes internationaux d éducation non formelle destinés aux jeunes de Wallonie et de Bruxelles qui ont envie de bouger, seul ou en groupe. Le BIJ, pour qui? Le BIJ s adresse à tous les jeunes de 13 à 35 ans, sans exigence de formation ou de diplôme! Les seuls critères d accès pour déposer un projet sont : L âge, qui varie en fonction des programmes : les jeunes de 13 à 17 ans peuvent participer à des projets de groupe à condition qu un encadrement minimum soit garanti; pour les projets individuels, un minimum de 18 ans est généralement demandé ; La résidence (en Wallonie ou à Bruxelles) ; L implication dans le projet : le jeune est l acteur de son projet, il est important qu il s implique à chacune des étapes de préparation, de gestion, de réalisation mais aussi d évaluation. 8

9 Le site du BIJ regorge d infos sur tous les programmes possibles (www.lebij.be) : Artichok : aide financière pour permettre aux jeunes artistes de participer à des festivals, missions exploratoires, formations ou créations à l étranger. Pour les ans. Axes Sud : aide financière pour des projets individuels ou collectifs avec une série de pays d Afrique francophones prioritaires. Pour les ans. Québec : aide financière pour des projets individuels ou collectifs de l autre côté de l Atlantique. Pour les ans. Tremplins Jeunes : aide financière pour apprendre une langue ou faire un stage professionnel en Europe. Pour les ans. Entrechok : aide financière pour permettre aux jeunes porteurs d un projet entrepreneurial de développer ou promouvoir son activité à l étranger. Pour les ans. Citoyens d Europe : aide financière pour des projets de rencontre et de formation sur l avenir de l Europe. Pour les ans. Programme Bel J : aide financière pour des projets de volontariat citoyen ou créatif dans une autre Communauté belge. Pour les ans Eurodyssée : aide financière pour effectuer des stages en entreprise dans une Région d Europe. Pour les ans. Jeunesse en Action : aide financière pour des projets individuels (Service Volontaire Européen) et de groupes en Europe et dans une série de pays partenaires. Pour les ans. 9

10 Interview Dynamo international est une asbl créée en 2001 au départ de Dynamo AMO spécialisée dans le Travail de Rue depuis plus de 25 ans et agréée comme Organisation Non Gouvernementale depuis 2004, conventionnée dans le cadre du secteur de l Aide à la Jeunesse. Les trois axes de travail de Dynamo international sont de : Favoriser l accès aux programmes de mobilité européenne et internationale aux jeunes ayant moins d opportunités, âgés de 13 à 25 ans, par le biais d un accompagnement spécifique individuel ou de groupe à des fins d émancipation et d autonomisation ; Sensibiliser les professionnels des secteurs de l aide à la jeunesse et de la jeunesse ainsi que leur public cible sur les opportunités offertes par les programmes de mobilité européenne et internationale ; Sensibiliser au niveau local, national et international l opinion publique, les responsables politiques et les médias sur les enjeux de ces programmes d éducation non formelle dans la perspective d une citoyenneté participative. Nous avons rencontré son Directeur, Edwin de Boevé, et son Coordinateur, Julien Ribaudo, qui nous ont expliqué la philosophie de travail ainsi que les tenants et les aboutissants du projet d accompagnement des jeunes développé par Dynamo international. Après avoir passé plus de 30 ans dans l accompagnement des jeunes bruxellois dans leur vie quotidienne, comment est venue l idée du projet de mobilité internationale? Il y a tout d abord mon parcours personnel qui m a amené à voyager en Amérique du nord et centrale et puis ensuite en Asie. Durant ces voyages, j ai rencontré des professionnels du secteur de l Aide à la Jeunesse qui m ont permis de comprendre les réalités locales. Grâce à cela j ai pu prendre conscience que toutes les réalités sont liées : qu on l on soit du nord ou de sud, il n est pas possible de dissocier les difficultés rencontrées par les jeunes de chez nous ou d ailleurs. Il y a ensuite mon expérience professionnelle : en tant que professeur dans l enseignement spécialisé, j ai été amené à privilégier des actions qui nous menaient hors des murs de l école dans un premier temps et hors des quartiers dans un second temps. C est donc au départ d un projet vélo que s est créé Dynamo AMO puisque nous voulions réunir les jeunes le week-end autour d une activité qui nous passionnait tous. Audelà des activités quotidiennes d une AMO, nous avons voulu entreprendre des projets de mobilité internationale au travers d échanges de jeunes. En 2001, ces jeunes ont voulu que le projet de mobilité puisse être accessible à tous les jeunes. C est comme cela qu est né Dynamo international. (E. de B) 10

11 Penser globalement, agir localement, se mobiliser au niveau international, cela résume t il bien votre philosophie de travail? Oui, en ce qui concerne l action locale, c est le travail de terrain qui amène au développement de projet et ce dernier n a de sens que s il répond aux besoins et aux attentes des jeunes. Il faut donc maintenir le contact direct. Pour cela, il est indispensable de respecter les jeunes à travers l écoute et l accompagnement. Quant à l aspect global et international, il est en rapport avec la mise en réseau des travailleurs de rue. Dynamo International initie et coordonne une plateforme de mobilisation pour les travailleurs sociaux issus des différentes régions du monde (48 pays tant du Sud que du Nord). Véritable réseau de solidarité, ce projet permet la prise de parole des acteurs de terrain, l interpellation des pouvoirs politiques et autres instances dans la lutte contre les exclusions et les inégalités. (E. de B) Pourquoi la tranche d âge ans? 13 ans car les jeunes sont «matures» de plus en plus tôt et 25 ans car les jeunes adultes vivent de plus en plus tard chez leurs parents ans c est l âge où l on peut entamer un travail collectif de dimension internationale. L expérience de la mobilité équivaut à un rite de passage qui permet de franchir le cap du monde de l enfance à l âge adulte. Un jeune qui a vécu ce type d expérience en revient changé, il est plus mature et appréhende la vie avec une autre ouverture d esprit. 11

12 La tranche d âge la plus «délicate» étant les ans, plus exposée au décrochage scolaire ou envisageant moins bien les perspectives d avenir et la suite à donner à sa vie. 25 ans car il est important que les possibilités de mobilité se prolongent au-delà de 18 ans. En sachant que l implication des jeunes adultes entraînera un degré de responsabilité plus important. (E. de B) Il y a un grand nombre d acteurs dans le domaine du volontariat et de la mobilité internationale, quelle est la particularité du projet de Dynamo international? Oui, c est d ailleurs très bien que nous ne soyons pas les seuls. La différence c est que notre service est accessible aux jeunes qui connaissent des difficultés (financière, scolaire, familiale ). Souvent on lit que la mobilité est accessible à tous mais pourtant lorsque l on se penche sur les statistiques, on comprend bien vite que ce n est pas la réalité. Grâce à nos partenaires nous tentons d inverser cette tendance. Ces jeunes n ont pas les mêmes outils que les autres pour développer et faire aboutir un projet de mobilité. Ils ont donc besoin d un accompagnement spécifique. Le travail de l accompagnant consiste à partir d une solution pour construire une trajectoire de vie avec le jeune, c est une vue non stigmatisée et axée sur le positivisme. (E. de B) Outre les jeunes, vous sensibilisez aussi les acteurs de terrain qui peuvent relayer l information auprès de votre public. Dans l absolu, nous souhaitons généraliser la mobilité, il nous semble donc très important de sensibiliser les professionnels des secteurs de l aide à la jeunesse et de la jeunesse, les opérateurs d insertion socio-professionnelle, les enseignants car ils travaillent directement avec les jeunes. 12

13 Nous soutenons aussi des travailleurs dans la réalisation de leur projet : je pense à une Maison de Jeunes avec laquelle je suis en train de préparer un échange de pratiques professionnelles. (J.R.) Le projet mobilité internationale ce sont des collaborations et des partenaires en Wallonie et à Bruxelles, comment et où organisez-vous vos permanences? Notre service mobilité ne pourrait pas fonctionner sans l aide de nos partenaires. En effet, nous avons voulu couvrir l ensemble du territoire de la Fédération Wallonie Bruxelles et cela dès le début de l aventure. Notre équipe étant assez restreinte nous avons tissé des liens forts avec plusieurs associations pour leur permettre de promouvoir la mobilité au près de leur public. Notre but est de pouvoir les aider lorsqu un jeune ou un professionnel à l envie d initier un projet de mobilité. Les demandes étant assez fluctuantes nous avons décidé de ne pas avoir de permanences fixes mais d organiser notre agenda selon les besoins des jeunes. Nous travaillons donc en collaboration avec les Infor Jeunes de Mons et de Nivelles, la Maison de l Adolescent à Charleroi, le Miroir Vagabond à Hotton, Dinamo AMO à Dinant et d autres, plus ponctuellement. (J.R.) La particularité de votre projet est d informer les jeunes sur les possibilités de s investir dans un programme qui répond à leur demande de mobilité mais aussi de faire de l accompagnement. Pratiquement, comment cela se passe t il? Nous privilégions les entretiens individuels car ils sont avant tout des lieux d écoute et d échanges où le jeune peut se rendre librement pour faire part de sa situation et de son désir de mettre en œuvre un projet de mobilité. Le but étant de trouver avec lui les outils nécessaires à la réalisation de son projet. Dans la pratique, lorsqu un jeune prend contact avec nous, nous organisons un entretien. Si en sortant de cet échange, le jeune désire continuer le travail alors nous 13

14 l accompagnons lors de toutes les étapes nécessaires à la réalisation de son projet. Nous l aidons à définir son projet, à trouver des associations fiables, à écrire son dossier, faire les démarches pour être en ordre administrativement avant de partir, etc. Notre accompagnement ne s arrête pas lorsque le jeune monte dans l avion. En effet, nous sommes toujours présents et joignables pour n importe quelle situation, bonne ou mauvaise. Nous avons l habitude de comparer notre travail à celui d un tremplin. L accompagnateur est là pour permettre au jeune de s envoler et de réaliser une expérience à l étranger. Nous sommes là pour le soutenir durant cette belle expérience, pour qu il profite et s enrichisse au maximum une fois là-bas. A son retour, nous sommes toujours à l écoute et nous essayons de l aider à écrire une nouvelle page de sa vie, selon ses nouvelles envies et perspectives. La mobilité n est pas une fin en soi mais un pas vers une forme de bien-être. (J.R.) L émancipation et l autonomisation sont les objectifs de votre projet, pensez-vous que cela soit compatible avec l accompagnement que vous proposez? Nous laissons la place au jeune, sans choisir son scénario de vie. Nous l aidons mais nous ne faisons pas à sa place. Nous lui apportons les outils et les ressources nécessaires pour qu il soit en capacité de se réaliser lui-même. Et c est lors de l évaluation des actions et des projets que nous constatons, avec le jeune, les retombées positives sur sa vie. L important, pour lui, étant de prendre conscience qu il peut être autonome et s émanciper après avoir vécu une telle expérience. (E. de B) Concrètement, les raisons qui pourraient inciter un jeune à bouger intelligemment sont nombreuses, quelles sont-elles? La première est de se donner une perspective, un rêve, un but pour appréhender la vie autrement. Plus pratiquement, cela se traduit par l apprentissage d une langue étrangère, rencontrer de nouvelles personnes, faire des échanges, découvrir une autre culture, faire du volontariat dans une association, travailler sur un chantier international Les possibilités de mobilité internationale sont nombreuses c est pourquoi nous veillons toujours à ce que le projet soit adapté à l envie du jeune et non l inverse. (E. de B) Suite à une information reçue dans son établissement scolaire, un jeune vient à votre rencontre, persuadé que partir à l étranger n est pas vraiment accessible pour lui, en termes de temps mais aussi d argent. Quelle est la réponse qui lui sera apportée? L argent n est pas un frein, Dynamo international est là pour proposer un projet adéquat, y compris dans la période de disponibilité du jeune mais aussi pour en trouver le financement. Cela fait partie intégrante de l accompagnement proposé par notre service. La seule chose qui pourrait freiner le jeune c est une valise trop lourde! (J.R.) 14

15 Du rêve à la réalité : témoignages Christelle, 27 ans - Départ en avril 2014 Destination : Australie Vivre son rêve, c est ma réalité Je ne me souviens même plus quand cette passion et cet amour pour la vie animale est née mais ce dont je suis certaine, c est que je veux plus que tout protéger cette planète sur laquelle nous ne sommes que des locataires. Je me sens très concernée et attristée par l impacte de l homme car il a cette fâcheuse tendance de détruire tout ce qu il touche. Ayant conscience du trésor sur lequel nous vivons, j ai décidé de m investir corps et âme en sa défense et sa protection. Étant attirée par les régions chaudes, j ai eu l opportunité de faire un graduat en agronomie. Je suis vraiment ravie de ce cursus, les sujets pour lesquels je milite y étaient repris. Mes études n ont fait que confirmer mon désire de découvrir le monde. Un tel projet me demandera des sacrifices car je ne vais pas seulement quitter la Belgique mais également mes proches. Ils n ont jamais cessé de me soutenir et ils ont toujours su qu un jour mon rêve se réalisera. Cela fait déjà quelques années que j envisage de partir mais sans vraiment savoir où, ni comment. J ai entrepris pas mal de recherches auprès du FOREM, du BIJ, et de fil en aiguille, j ai eu le plaisir de rencontrer Julien Ribaudo faisant partie de l ASBL Dynamo International. Il me guide dans les démarches à réaliser et il m empêche de me disperser. D un point vue administratif, il a y beaucoup de formalités administratives à réaliser : les visas, le permis de conduire, la résiliation de toutes les assurances, prévenir les différents organismes pour garder mes droits sociaux, acheter mon billet d avion, démissionner de mon emploi actuel Travailler m a permis d avoir des économies et d obtenir une certaine sécurité financière pour mon voyage. Après de longues discutions, hésitations et inquiétudes, je me suis enfin décidée. Pour ma part, l aventure commencera le 22 avril 2014 pour l Australie. Je commencerai par du wwofing et je verrai où cela me mène. Mon but est de pouvoir m intégrer, agir selon mon cœur et y construire ma vie. Encore maintenant, il persiste une grande part de mystère sans quoi cela ne serait pas une aventure. Maïté, 19 ans - Départ en octobre 2011 retour en août 2012 Destination : Thaïlande Depuis longtemps j avais envie de découvrir la culture asiatique. Je souhaitais pouvoir m immerger, dans cette culture, la vivre. Ce rêve est devenu réalité. Je suis partie pendant 10 mois en Thaïlande. C est grâce à Sylvie de Dynamo International que j ai pu devenir volontaire pour l association AFS. Elle m a aidé à trouver un projet, à obtenir une bourse. Durant la première partie de mon aventure, j ai été reçue dans une famille d accueil. La journée, j étais teacher assistant en anglais en en français dans une école secondaire. À partir d avril je n ai plus eu de famille d accueil et je suis devenue bénévole dans un orphelinat, projet qui me convenait mieux. À mon arrivée, le choc était énorme : la mentalité, la façon de manger, les rapports entre les filles et les garçons tout est différent. Lorsque je suis arrivée sur place, j ai eu un sacré choc. Je ne parlais ni anglais, ni le thaï, j étais perdue. Après quelques semaines, tout allait beaucoup mieux. À mon retour j ai intégré une Haute Ecole pour devenir éducatrice spécialisée. 15

16 Le web des associations de mobilité Le wwofing jobs-a-letranger/le-wwoofing-travaillerdans-une-ferme-bio-4404 HelpX WHV working-holiday-visa-visa-vacances-travail Volontariat / stage / job / au pair / Bureau International Jeunesse (BIJ) Moteur de recherches dans le domaine de l éco-volontariat &qs=frame&dil=fra&css=1 16

17 Les informations pratiques liées à l organisation du voyage Les documents administratifs requis en fonction du ou des pays à visiter La carte d identité pour adulte et pour enfant ; Le passeport et le visa ; Le carnet de vaccination ; Le permis de conduire et les documents de bord du véhicule. (Informations aux voyageurs et par pays) La situation politique du ou des pays à visiter Assurez-vous qu il n y a pas de troubles politiques, de guerre Informations sur la météo et les catastrophes naturelles Informations sur le décalage horaire Informations sur les transports (avion) Informations sur les transports (bus) Informations sur les transports (train) (Belgique) Informations sur les transports (voiture) Information sur le logement Les auberges de jeunesse (réservation d hôtels et d auberges de jeunesse) Les gîtes Les campings 17

18 Le couchsurfing ou surf d un canapé à l autre Consiste à offrir le gîte à une ou plusieurs personnes sur un canapé (ou autre) pour y passer un court séjour (en général une nuit). Hôtes et voyageurs se contactent dans le monde entier via : La santé avant et pendant le voyage En partant à l étranger, prenez les précautions d usage et faites-vous vacciner en fonction du ou des pays à visiter. N oubliez pas d emporter : Votre certificat international de vaccination. Sans ce précieux césame, il vous sera impossible de flouer le sol de certains pays ; Une trousse médicale qui doit contenir les médicaments permettant de soigner rapidement les symptômes les plus courants. Vérifiez si vous possédez la carte européenne d assurance maladie (délivrée par la mutuelle). (site Institut de médecine tropicale) Urgences téléphoniques : 112 Les cartes de réductions jeunes La carte ISIC ISIC Plus Elle offre des réductions sur certains transports, les entrées de musées, pour certains spectacles, dans des boutiques, des agences de voyages Elle coûte 9 euros et est valable dans 90 pays. Pour les moins de 26 ans qui ne sont plus étudiants L International Youth Traveller Card (IYTC) Elle s achète 9 euros dans les agences de voyages «Connections» et permet d obtenir des réductions dans divers domaines. Pour les étudiants (ou non) La Carte Jeunes Européenne Valable un an, elle est destinée aux jeunes de moins de 26 ans, sans condition de nationalité. Elle offre des réductions et des avantages pour différentes activités et achats, en Belgique et dans 40 autres pays européens (loisirs, spectacles, boutiques, assistance voyage, transport ). Elle donne droit à plus de réductions dans 42 pays européens ainsi qu à une assistance-voyages. Elle est valable un an et coûte 12 euros. La carte de membre des auberges de jeunesse Elle donne accès au réseau mondial des Auberges de Jeunesse «Hostelling International» mais aussi à des avantages sur des spectacles, des musées, certaines boutiques Elle est valable un an et coûte 3 euros 18

19 (3-15 ans), 9 euros (16-25 ans) et 15 euros pour les 26 et +, 20 euros pour les groupes (écoles, clubs sportifs ). Les moyens de paiement et de transfert d argent envisageables Dans la mesure du possible, utilisez : Une carte de débit (attention, si vous voyagez en dehors de l Europe, n oubliez pas de le signaler à votre banque car les conditions d utilisation ont été renforcées) ; Une carte de crédit ; Sinon, il y a aussi les transferts d argent. En cas de perte, de vol ou d abus de votre carte bancaire 070/ ou (à partir de l étranger). Communiquer via téléphone mobile et via internet GSM Attention tous les GSM ne sont pas compatibles entre pays et pour ceux qui passent plus d appels locaux que d appels vers la Belgique, n oubliez pas d acheter une carte SIM du pays visité. Il est aussi important d examiner les différentes formules de «roaming» des différents opérateurs belges et bien sûr de les comparer. Tous les tarifs varient en fonction de l opérateur, du pays Attention le prix de la facture peut très vite s emballer et atteindre des sommes astronomiques! Internet Pour les smartphones, notebook ou ordinateurs portables, utilisez le réseau Wi-Fi gratuit. Pour le téléchargement de données depuis un GSM, un plafond de 50 euros est fixé dans le monde. Lorsque les 80% de ce plafond sont atteints (48 euros), l usager reçoit un message lui permettant ainsi de bloquer ou de continuer sa consommation. Utilisez SKYPE : il suffit de s inscrire. Chatter, téléphoner gratuitement devient alors un jeu d enfant (pourvu que la personne à joindre y soit inscrite aussi). Si elle ne l est pas ou si elle n est pas en face de son ordinateur, il faut téléphoner de skype sur son téléphone fixe ou son GSM, cette formule coûte bien moins chère que d un GSM ou d une cabine téléphonique. N oubliez pas de vous munir d un casque, d un micro et d une webcam (pour être visible). L appli SKYPE est aussi téléchargeable depuis un smartphone. Sans PC, il faut alors se rendre dans un cybercafé et demander les formules les plus intéressantes (abonnement ou autres)

20 Remerciements à Edwin de Boevé, Directeur de Dynamo International et Julien Ribaudo, Coordinateur de Dynamo International. Christelle et Maïté pour leurs témoignages. Le Fais-Passer, édité par le Centre Ener J, a une valeur informative qui ne peut pas engager sa responsabilité. Bien que conçu pour être exact, le Centre Ener J ne peut en garantir l exhaustivité, l exactitude ou l actualisation des informations. Centre Ener J 64 Chaussée de Lodelinsart 6060 Gilly Tél. : 071/ Rédaction : Françoise THIEBAUD. Mise en page : Département Communication Promotion : Ener J - 071/

Avril - Mai - juin 2013 N 49

Avril - Mai - juin 2013 N 49 Avril - Mai - juin 2013 N 49 GUIDE DES BONS PLANS VACANCES! Edito Envie de voyager, d aller visiter, de faire bronzette, d aller à la rencontre des autres en vous investissant dans un projet de volontariat,

Plus en détail

HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES

HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES Samedi 28 février 2015 Une initiative de l ASBL Infor Jeunes Waterloo avec la collaboration de Michel Bettendorf, Echevin de la Jeunesse

Plus en détail

Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope

Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope !Objectifs : Stage en entreprise à l étranger FIT et Transeurope Développer ses compétences professionnelles et linguistiques % Public :! Demandeurs d emploi inscrits au Forem! Libre sur le marché du travail!

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Avertissement. Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur.

Avertissement. Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur. Avertissement Le contenu de la présente publication n'engage que l'auteur. Celui-ci ne peut en aucun cas être tenu responsable de préjudices, matériels ou moraux, quels qu ils soient, découlant de l utilisation

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Notre métier: étudier avec vous un projet qui vous ressemble.

Notre métier: étudier avec vous un projet qui vous ressemble. L association AU PAIR & JOB Compagnie est une association à l écoute de votre projet. Nous étudions avec vous la meilleure solution pour faire de votre séjour à l étranger, une expérience inoubliable.

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR]

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] 2011 Explora Sup, Région Rhônes Alpes [RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] Ce rapport est élaboré sur la base d une année remplie d expérience en Australie dans le cadre d un Bachelor of Business et d un DUETI à

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Barbara Wurster Chef du service Politique européenne de la jeunesse Ministère fédéral

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de :

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur Qui sommes-nous? Hanploi est une association de loi 1901, créée en 2004,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné Rapport de fin de séjour Explo ra Sup Perle Chesné Etant étudiante en première année du Programme Grandes Ecoles à l ESC Saint- Etienne, il m a été demandé de réaliser un stage de 10 à 12 semaines dans

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Admission de professionnels et d étudiants internationaux

Admission de professionnels et d étudiants internationaux Admission de professionnels et d étudiants internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des conservateurs Nom : Prénom : Spécialité demandée : Dates souhaitées

Plus en détail

Bienvenue dans la grande aventure COALA!

Bienvenue dans la grande aventure COALA! Bienvenue dans la grande aventure COALA! L animation d enfants t intéresse? Tu souhaites développer tes compétences, acquérir des outils... avec un brevet homologué à la clé? Ne lâche pas le morceau, c

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

dans le Lot Equilibrer son alimentation et son budget! l Information Jeunesse d o s s i e r p.9 à 12 n 28 2 éme semestre 2014

dans le Lot Equilibrer son alimentation et son budget! l Information Jeunesse d o s s i e r p.9 à 12 n 28 2 éme semestre 2014 46 n 28 2 éme semestre 2014 Journal de l Information jeunesse en Midi-Pyrénées Equilibrer son alimentation et son budget! d o s s i e r p.9 à 12 l Information Jeunesse dans le Lot www.crij.org r dossier

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24

Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24 Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24 Bienvenue chez American Express: découvrez vos privilèges. Vous êtes à présent Membre American Express. De ce fait, vous bénéficiez non seulement de

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International?

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International? Le Rotary International? Des hommes et des femmes représentatifs de la société, responsables dans leur domaine professionnel et qui, en plus de leur quotidien se mobilisent pour Servir. Mouvement de 1.250.000

Plus en détail

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Montant du projet : 6617 Montant du soutien du projet : 2300 MPT MJC HARTELOIRE 39 AVENUE CLEMENCEAU BP 18311 29283 BREST CEDEX TEL :

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Projet 50+ à Rixensart

Projet 50+ à Rixensart Vous avez plus de 50 ans et vous êtes intéressé par le thème des migrations? Rejoignez notre projet dans le centre pour demandeurs d asile de Rixensart. Nous avons encore deux places pour des femmes de

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 Je suis vraiment contente d avoir réalisé mon premier stage en agence car cela m a permis de découvrir un métier vraiment très diversifié au

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

Séminaire «The NEETs need us»

Séminaire «The NEETs need us» Séminaire «The NEETs need us» Jeudi, 23 avril 2015 Atelier 1 : Vers une transition efficace entre le système scolaire et le marché du travail Orateur : M. Massimiliano MASCHERINI, chargé de recherches

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours)

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Coller ici une photo d identité récente. CANDIDATURE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Prénom et NOM :... Groupe :... Né(e) le :... Sexe : M F Nationalité:... Adresse

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour

Le rapport de fin de séjour Le rapport de fin de séjour A- Vie pratique 1- Logement : pendant notre séjour en Inde nous avons été logés dans différents hôtels. Nous nous sommes beaucoup aidés de guides de voyage (guide du routard

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Dossier de bourse. Partie réservée à JTM. Date rencontre. Date jury. Date commission

Dossier de bourse. Partie réservée à JTM. Date rencontre. Date jury. Date commission Dossier de bourse Partie réservée à JTM Dossier n Date rencontre Reçu le : Date jury Date commission Nom : Prénom : Date de naissance: / / Adresse personnelle en Ille et Vilaine: CP : Ville : Téléphone

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

DOSSIER PROJET DE STAGE A L ETRANGER

DOSSIER PROJET DE STAGE A L ETRANGER DOSSIER PROJET DE STAGE A L ETRANGER A compléter par l étudiant et à remettre au Référent de Stage de son site pour validation Nom Prénom : Formation : Promotion : Site : Date de dépôt du projet : Dates

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

Chantiers d initiation à l engagement communautaire

Chantiers d initiation à l engagement communautaire À propos de Chantiers jeunesse L objectif de Chantiers jeunesse est d offrir un support aux jeunes volontaires canadiens et étrangers qui désirent s engager dans un projet de développement personnel, social,

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2014 Échanges de jeunes #MOBILITÉ Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 Critères d éligibilité et règles de financement Partie B //

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

Formulaire Inscription Jeunes

Formulaire Inscription Jeunes Formulaire Inscription Jeunes SAC ADOS Aquitaine L'objectif de ce document est de vous faciliter la saisie de votre inscription en ligne sur le site sacados.aquitaine.fr en la préparant, en amont et hors

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT Rue Grimard, 175, 6061 Montignies/Sambre PROJET D ETABLISSEMENT Notre école s adresse à des jeunes filles de 13 à 21 ans TYPES D ENSEIGNEMENT ORGANISES Le type 1 Adapté aux besoins éducatifs des adolescents

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat

Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat Je suis sportif Et aussi bénévole dans mon club! Fichier pédagogique de sensibilisation au bénévolat Sommaire Introduction I. C est quoi être bénévole? II. Pourquoi être bénévole? III. Pour faire quoi?

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada Agence canadienne de développement international Sous la rubrique «Zone jeunesse», on retrouve de l information sur les stages et le travail à l étranger ainsi que des sites Web

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA Le revenu de solidarité active est une mission majeure du Conseil général des Hauts-de-Seine Le RSA? Le RSA a été créé pour vous

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi?

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Perspectives Asbl - Liège 6 juin 2012 CSEF Animateur de territoire Concertation avec acteurs de terrain (enseignement, professionnels

Plus en détail

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France.

Préparez. votre. Départ. Dernière étape avant votre arrivée en France. Préparez votre Départ Dernière étape avant votre arrivée en France. 1 2 AVANT VOTRE DÉPART, ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL 3 VOTRE PASS CAMPUS OU LA NOTICE D ACCUEIL 4

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Échange de volontaires en service civique

Échange de volontaires en service civique Échange de volontaires en service civique BOURGOGNE / CAP OCCIDENTAL / MAULE Informations générales destinées aux candidats Table des matières Table des matières... 1 L échange de volontaires... 2 Pourquoi

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans!

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Saint-Etienne, le 18 mars 2013 Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Vendredi 15 mars 2013, Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme-Ardèche

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme :

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme : TU AIMES L ALLEMAND? TU AIMES L ART ET LA CULTURE? TU AS ENVIE DE VIVRE A BERLIN? LE DOUBLE DIPLOME EN MANAGEMENT ET COMMUNICATION DES MUSEES DE L HTW BERLIN EST FAIT POUR TOI! Depuis maintenant un an

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie RAPPORT DE FIN DE SEJOUR A Adélaide, en Australie 1 A) Vie Pratique - Logement : De manière générale, trouver un logement en Australie, à Adélaide est plutôt facile et le logement en Australie est généralement

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail