Marguerite d Aboville paysagiste

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marguerite d Aboville paysagiste"

Transcription

1 Marguerite d boville paysagiste CV 14 rue Portefoin Paris margueritedaboville.com

2

3 Marguerite d boville Paysagiste FE* Née en 1976 à uray (56) 14 rue Portefoin Paris FORMTION 2002 Diplomée paysagiste avec félicitations du jury, Greenwich University, Londres Soutenance en planification territoriale, delta de Llobregat, province de Barcelone. Formée à Greenwich University, Londres Echange Erasmus à l Escuela Tecnica Superior de Barcelona en Espagne Diplômée en Maîtrise de Biologie Générale et Géologie, Université d Orsay, Paris XI. PRCOURS PROFESSIONNEL depuis 2014 Marguerite d boville - paysagiste FE* indépendante ppels d offres publics, projets d espaces privatifs telier François Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste, Paris Projets de résidentialisation - Les Mureaux, Epinay sur Seine, Paris 13 M. d boville paysagiste chef de projet - Conception et suivi de chantier gence lthabegoïty-bayle, Paris Projets d aménagement de centre-ville ancien- Saumur, Belfort M. d boville paysagiste chef de projet et chargée de projet - Conception gence Jacqueline Osty et ssociés, Paris Projet de rénovation du ZOO de Vincennes, biozone de la Patagonie M. d boville paysagiste chargée de projet - Conception gence Bruel-Delmard, Paris ZC Eco quartier des Rives de la Haute Deule, Lille M. d boville paysagiste chargée de projet - Conception gence HYL, Paris ZC de la Vache à l ise, Bobigny M.d boville chef de projet - Conception et suivi de chantier Jordi Henrich architecte, Barcelone Isabel Bennasar architecte, Barcelone M. d boville chargée de projet - Conception Gustafson-Porter landscape architect, Londres Projet d aménagement de Battersea Power Station, Londres M. d boville chargée de projet - Conception 2002 ONG Grupedsac, Oaxaca, Mexico Chantier Permaculture, bassin de récolte EP et irrigation des cultures M. d boville chargée de projet - Conception et main d oeuvre chantier. *diplôme européen habilité équivalent DPLG par la Fédération Française du Paysage

4 Opération coeur de Pays 13 PLCES ET JRDINS ménagement de la Place d rmes à Belfort Maîtrise d Ouvrage Ville de Belfort Maîtrise d Oeuvre lthabegoïty - Bayle architectes 3M euros / 1 ha ménagement de la place historique et rues attenantes Calendrier PRO en 212 Plaquette pour la commission du 08/12/2011 ménagement des abords de l bbatiale, Bernay 27 Maîtrise d Ouvrage Ville de Bernay Maîtrise d Oeuvre Urbicus paysagistes M. d boville chargée de projet 1 ha ménagement de deux parvis et rues attenantes Calendrier VP en Sogeti Ingénierie 30 novembre 2011 Saint Elie gardens, Beyrouth, Liban Maîtrise d ouvrage Solidere, Beyrouth Maîtrise d oeuvre Gustafson Porter Landscape architects, Londres Conception des jardins Calendrier VP en 2005 réf. Marguerite d boville - 1/6

5 gence Jacqueline Osty et ssociés, Paris Zoo de Vincennes :biozone de la Patagonie, PRO Gustafson-Porter, Londres Battersea Power Station, Londres : aménagement des espaces publics en collaboration avec Grimshaw rchitects, VP ESPCE REPUBLIQUE ET CLES DE LOIRE MENGEMENT URBIN ménagement piétonnier du centre ville de Saumur (49) Maîtrise d ouvrage Ville de Saumur Maîtrise d oeuvre lthabegoïty-bayle architectes - M. d boville chargée de projet 10 M eur HT/ 4 ha Nivellement détaillé espace République, Cales de Loire Calendrier PRO en 2012 Plan projet 2008 ESPCE REPUBLIQUE ET CLES DE LOIRE MENGEMENT PIETONNIER DU CENTRE VILLE DE SUMUR MRS 2012 LTHBEGOITY-BYLE, BBYLONE, OGI, ON 21 Zac de la Vache à l ise et parvis du campus des métiers Université Paris XIII, Bobigny (93) Maîtrise d ouvrage Sequano ménagement Maîtrise d oeuvre Bruno Mader architecte HYL paysagistes - 2,9 M eur HT PRO, DCE, CT, VIS, DET, OR Calendrier Livré en 2008 Parc de l Eco quartier Clichy-Batignolles, Paris 17 Maîtrise d ouvrage Ville de paris maîtrise d oeuvre gence Jacqueline Osty paysagistes - M. d boville chargée de projet telier François Grether, architectes urbanistes 2ème tranche 2,2 ha Jardins partagés, aires de jeu, serrurerie Calendrier PRO en 2010 Ecoquartier des Rives de la Haute Dêule, Lille (59 venue des saules, «voie-jardin» entre Euratechnologies et le quartier de Lomme. Maîtrise d ouvrage Sorelli pour la communauté urbaine de Lille maîtrise d oeuvre telier Bruel et Delmar paysagistes - M. d boville chargée de projet 3000 m2 env Conception «voie-jardin» Nivellement détaillé vers noues et bassin d infiltration Calendrier VP, PRO en 2010 Parc Zoologique de Vincennes, Paris Maîtrise d ouvrage Société Chrysalis (groupe Bouygues) maîtrise d oeuvre gence Jacqueline Osty, paysagistes - M. d boville chargée de projet Tschumi et Decharrières, architectes Responsable de la biozone de la Patagonie mphithéatre vers l enclos des Otaries, Dessin des rochers Modelage du terrain de la plaine de Patagonie Calendrier PRO en 2010 Battersea Power Station, Londres Maîtrise d ouvrage Parkview International Maîtrise d oeuvre Grimshaw architects, Londres Gustafson Porter Landscape architects, Londres M. d boville chargée de projet 10 M eur HT/ 4 ha Masterplan en équipe, conception de jardins avec jeux de buée, Modelage du terrain en amphithéatre vers la Tamise Calendrier VP en 2005 réf. Marguerite d boville - 2/6

6 espaces RESIDENTIELS Résidentialisation de la cité Roger Masson, Bezon (95) Maîtrise d ouvrage B habitat, Bezon Maîtrise d oeuvre telier Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste, Paris Coût / Surface 2M eur HT/ 1,1 ha VP, PRO, DCE Parkings drainants, noues d infiltration, plantations Calendrier DCE sept 2014 Résidentialisation Cité Léon Jouhaux, Les Mureaux (78) Maîtrise d ouvrage Opievoy Maîtrise d oeuvre Canale3 architectes / réhabilitation 200 logements-mandataires telier Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste- co traitant Coût / Surface eur HT VP, PRO Noues de rétention, parkings et circulations, plantations Calendrier PRO déc 2014 Jardins de l Hotel de région d uvergne, Clermont Ferrand (63) Maîtrise d ouvrage Conseil régional d uvergne Maîtrise d oeuvre Bruno Mader architecte HYL paysagistes, M. d boville chargée de projet 1M eur HT/ m2 Carnet de détails DCE Parking drainant, noues d infiltration, plantations Calendrier DCE en 2008 Cours intérieures foyer jeunes travailleurs, ZC de la Vache à l ise, Bobigny(93) Maîtrise d ouvrage Sequano ménagement Maîtrise d oeuvre telier Tabet architecte HYL paysagistes, 1000 m2 env Conception des jardins, plantations Calendrier VP, PRO, DCE en 2008 Glebe place, Chelsea, Londres Maîtrise d ouvrage Client privé Maîtrise d oeuvre Foster and Partners architects, Londres Gustafson Porter landscape architects, Londres Conception des jardins et terrasses Calendrier VP en 2005 réf. Marguerite d boville - 3/6

7 espaces RESIDENTIELS - suite Résidence Massena, Paris 13 Maîtrise d ouvrage SNI Maîtrise d oeuvre telier Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste eur HT / 2000 m2 env Etudes, VIS, DET, OR Réhabilitation des espaces extérieurs, plantations Calendrier livré en mai 2014 Résidence Rue de Strasbourg, Epinay sur Seine (93) Maîtrise d ouvrage BHabitat Maîtrise d oeuvre telier Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste eur HT / 2000 m2 env Plantations et suivi général du chantier : VIS, DET, OR Calendrier Livré en déc 2014 Résidence Ilot Cotton, Tremblay en France (93) Maîtrise d ouvrage Vilogia Maîtrise d oeuvre telier Tribel Paysagiste rchitecte Urbaniste lot Plantations eur HT/ 1,3 ha Plantations Calendrier Etudes en 2014, DET en janv 2015 réf. Marguerite d boville - 4/6

8 PLNIFICTION URBINE Yverdon les Bains, Suisse (VD), Etude de la traversée Maîtrise d ouvrage Ville d Yverdon les Bains maîtrise d oeuvre HYL paysagistes - M. d boville chargée de projet Hüsler - Bureau d études circulation Circulation et programmation centre ville Place centrale : intermodalités et évènements du centre Calendrier Etudes en 2009 Shoreline Walk, Beyrouth, Liban Maîtrise d ouvrage Solidere, Beyrouth Maîtrise d oeuvre Gustafson Porter Landscape architects, Londres M. d boville chargée de projet Conception des espaces jeux d eau, détails de réalisation Calendrier ET, VP, PRO en 2005 Concours : Garden by the Bay, Singapour Maîtrise d ouvrage Ville de Singapour maîtrise d oeuvre Gustafson Porter landscape architects M. d boville chargée de projet, équipe internationale Parc botanique au coeur du nouveau développement de Singapour Calendrier Projet lauréat 2006 (en cours de réalisation) Etude de définition pour l aménagement du Parc Couriot, St Etienne (42) Maîtrise d ouvrage Ville de Saint Etienne maîtrise d oeuvre HYL paysagistes M. d boville chargée de projet model, image 3D et schémas de synthèse Calendrier rendu en 2009 ppel d offre: ménagement du centre-ville d uray(56) ménagement de deux places historiques et création d un itinéraire de mise en réseau des parkings Maîtrise d Ouvrage Ville d uray (56) Maîtrise d oeuvre Groupement DOTS: telier DOTS paysagistes Marguerite d boville paysagiste co-traitante Delphine Isabelle rchitecte monuments historiques Infra services - BET ETC et SRECO - Bureau d étude Circulation et stationnement 1, 92 M euros Constitution du dossier d appel d offre, Note méthodologique et tableau d honoraires Calendrier Nov classé 7ème / 16 participants GrÞve de de GrÞve Saint-Roch GrÞves de Saint-Roch ippodrome Lac de NeuchÔtel DerriÞre la Maladaire La GrÞve de la Maladaire - Dessus P eti tma itre M a da ire de So us - B o is L ou is D uc ros R en Ú ub erj o no is S ou s - B oi s de H en ry C orre vo n M arro ni ers Li s de B ea ure ga rd M on tez Sa bl o nn ai re 1 4 vri l Li se ron s 1 4 v ril de Be au reg ard Sa bl o nn ai re H e nri C o rrev on M o nte z C le nd y C le nd y - D e sso us R ou te C h es eau x P ay ern e R ou te ca nt on al e 4 02 c Cl en d y G rþv e C h. de s S p orts C le nd y l ' I ns trie B u ron de GrÞ ve P la ge I ris Ja cq ue s la N eu ve Co ry B u ron C ory B ai ns l ' I ns tri e Q ua tre Bu ron B ai ns G as pa rin FrÚ d Úri c Fra nc oi s - M a da ire va nt S ai nt - R oc h l 'I n du stri e P ec he urs P ec he urs l ' nc ie n S tan d l ' nc ie n S tan d S p orts S p orts S ta S ta du du l Ú e W in tert hu r P hi lo so ph es S t-ro ch Je an - Bu ron Je an -Jac qu es P ati no ire de s B os qu ets l Ú e W in tert hu r C an al O ri en ta l S ta d ' a thl Ú tis me S ta mu ni ci pa l C ou ve rt V oi e fe rrú e C. F.F. S TE P T erra in foo tb al l T erra in s po rt S ta mu ni ci p al T erra in de te ni s T erra in s de te n is IBV HUSLER G ST- MSTERPLN TRVERSEE DU CENTRE- EQUIPE HYL/IBV HUSLER- OCTOBRE 2009 la Gare la Gare l'usine a Gaz l'usine Ó Gaz GrÞve de la Gare ux teliers ux teliers de GrÞve ux teliers Saint-Roch teliers ux GrÞves de Saint-Roch L' Hippodrome teliers DerriÞre les Lac de NeuchÔtel PrÚs du Lac L' Hippodrome ux Iles ux PrÚs des Iles DerriÞre la Maladaire La GrÞve de la Maladaire - Dessus P eti tma itre M a da ire de So us - B o is L ou is D uc ros R en Ú ub erj o no is S ou s - B oi s de H en ry C orre vo n M arro ni ers Li s de B ea ure ga rd M on tez Sa bl o nn ai re 1 4 vri l Li se ron s 1 4 v ril de Be au reg ard Sa bl o nn ai re H e nri C o rrev on M o nte z C le nd y C le nd y - D e sso us R ou te C h es eau x P ay ern e R ou te ca nt on al e 4 02 c Cl en d y G rþv e C h. de s S p orts C le nd y l ' I ns trie B u ron de GrÞ ve P la ge I ris Ja cq ue s la N eu ve Co ry B u ron C ory B ai ns l ' I ns tri e Q ua tre Bu ron B ai ns G as pa rin FrÚ d Úri c Fra nc oi s - M a da ire va nt S ai nt - R oc h G are s PÛ ch eu rs l ' nc ie n S tan d l 'I n du stri e P ec he urs P ec he urs l ' nc ie n S tan d l ' nc ie n S tan d S p orts S p orts S ta S ta du du l Ú e W in tert hu r V a le nti n C asi n o l e D os so n M ai so n R ou ge 1 6 P hi lo so ph es S t-ro ch Je an - Bu ron Je an -Jac qu es l ' rsen al S al le po ly va le nt e L a M ari ve Q ua i N o ge nt S al le de gy mna sti q ue l ' Hi po dro me p omp i ers C ase rne S Úc ho ir l ' rsen al l ' Hi po dro me P ati no ire de s B os qu ets l Ú e W in tert hu r C an al O ri en ta l de s Il es C ha in et tes M i d i L Úo n - M ic ha ud M i di C ha in ett es C an al M u gu ets O ri en tal M i di H oo g Jo rdi l s V al en ti n P esta l o zi Jo rdi l s Ro g er de Gu im ps 2 P esta l o zi s Jo rdi ls R o ge r de G u im ps Fo u r P esta l oz zi P la ce l e F ou r M i li eu Fo u r s M ou li n s l ' m iti Ú P la ce L ac M i l ie u l e M i li eu l e B utt in l e P un ai se P rú s Ca se rne s s Ca se rne s C o l Þg e C o l Þg e l e Fo rg e l e G are s Re mp arts P arc L ac ug us te F al le t P ass ag e C ure l ' nc ie nn e P os te s Re mp arts ug us te F al le t de Gl ey res P la ce B el - i r P ost e P ost e G are Ec ol e S al le g ym na sti qu e G are G are l e V au ti er G are Q ua i T hi Þl e L a Th i Þl e Q ua i l ' nci e nn e D ou an e C y gn es C yg ne s C y gn es C y gn es P eu p li ers P arc de s C yg ne s L a Th i Þl e C ha pe l e Q ua i t el ie rs P eti te s Ro ch es L ' I nd Úp en da nc e C ha in ett es s V erg ers Ki en er V erg ers M i ch au d O i sea ux L Úo n C e ris ie rs lp e s M o ul in s T il le u ls L a T hi Þl e R og er Ja rdi ns S ai nt - G eo rge s C he min e t d ' Orb e de C h amb lo n C he min e t S ai nt - G eo rge s de C h amb lo n N eu ch Ô tel 2 4 Ja nv ie r du C h emi ne t C ha mb lo n du F on te na y Ch em in et Ju ra M uj on de F on te na y R og er Gu i mps G ui mp s du M on t d' O r M o ul in s G Ú nú ral G ui sa n L a T hi Þl e L a Th iþ le M i di M on t d' O r G Ún Ú ral G u is an du Cu rti l M a il le t la P ai x C ha rmil l es B ou le au x B ou le au x d' O rbe d ' Orb e C urti l M a il le t Ch as sero n Ch am bl on L a Th iþ le S ai nte - Cro ix T ui l eri es F le ure tte s U tti ns Gra nd so n M uj o n N eu ch Ô tel Q ua i Th i Þl e C ol lþ g e V oi e s ferrú es C F Fo n t. V oi e fe rrúe C F K io sq ue Ó m usi q ue F F S ta d ' a thl Ú tis me S ta mu ni ci pa l C im eti Þre C im eti Þre H al le de g y mna sti qu e P arc p ub li c Ec ol e C hô te au H tel de V i l e T emp l e Eg l is e Fo n t. de Ti vo li C asi n o C ou ve rt V oi e fe rrú e C. F.F. S TE P T erra in foo tb al l T erra in s po rt S ta mu ni ci p al T erra in de te ni s T erra in s de te n is DP 391 DP DP DP DP DP 320 DP DP DP DP DP DP DP 328 DP DP DP DP DP DP DP 381 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 318 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 81 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 171 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 203 DP DP DP DP DP DP 156 DP DP DP DP DP DP 187 DP DP 186 DP DP DP 311 DP DP 9001 DP DP 255 DP DP DP DP DP DP 204 DP DP DP DP DP DP DP DP DP 235 DP DP DP DP DP DP 329 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 308 DP DP DP DP DP DP 223 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 215 DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP DP 128 DP DP DP DP IBV HUSLER G la Gare la Gare l'usine a Gaz l'usine Ó Gaz GrÞve de la Gare ux teliers ux teliers de GrÞve ux teliers Saint-Roch teliers ux GrÞves de Saint-Roch L' Hippodrome teliers DerriÞre les Lac de NeuchÔtel PrÚs du Lac L' Hippodrome ux Iles ux PrÚs des Iles DerriÞre la Maladaire La GrÞve de la Maladaire - Dessus P eti tma itre M a da ire de So us - B o is L ou is D uc ros R en Ú ub erj o no is S ou s - B oi s de H en ry C orre vo n M arro ni ers Li s de B ea ure ga rd M on tez Sa bl o nn ai re 1 4 vri l Li se ron s 1 4 v ril de Be au reg ard Sa bl o nn ai re H e nri C o rrev on M o nte z C le nd y C le nd y - D e sso us R ou te C h es eau x P ay ern e R ou te ca nt on al e 4 02 c Cl en d y G rþv e C h. de s S p orts C le nd y l ' I ns trie B u ron de GrÞ ve P la ge I ris Ja cq ue s la N eu ve Co ry B u ron C ory B ai ns l ' I ns tri e Q ua tre Bu ron B ai ns G as pa rin FrÚ d Úri c Fra nc oi s - M a da ire va nt S ai nt - R oc h G are s PÛ ch eu rs l ' nc ie n S tan d l 'I n du stri e P ec he urs P ec he urs l ' nc ie n S tan d l ' nc ie n S tan d S p orts S p orts S ta S ta du du l Ú e W in tert hu r V a le nti n C asi n o l e D o so n M ai so n R ou ge 1 6 P hi lo so ph es S t-ro ch Je an - Bu ron Je an -Jac qu es l ' rsen al S al le po ly va le nt e L a M ari ve Q ua i N o ge nt S al le de gy mna sti q ue l ' Hi po dro me p omp i ers C ase rne S Úc ho ir l ' rsen al l ' Hi po dro me P ati no ire de s B os qu ets l Ú e W in tert hu r C an al O ri en ta l de s Il es C ha in et tes M i d i L Úo n - M ic ha ud M i di C ha in ett es C an al M u gu ets O ri en tal M i di H oo g Jo rdi l s V al en ti n P esta l o zi Jo rdi l s Ro g er de Gu im ps 2 P esta l o zi s Jo rdi ls R o ge r de G u im ps Fo u r P esta l oz zi P la ce l e F ou r M i li eu Fo u r s M ou li n s l ' m iti Ú P la ce L ac M i l ie u l e M i li eu l e B utt in l e P un ai se P rú s Ca se rne s s Ca se rne s C o l Þg e C o l Þg e l e Fo rg e l e G are s Re mp arts P arc L ac ug us te F al le t P ass ag e C ure l ' nc ie nn e P os te s Re mp arts ug us te F al le t de Gl ey res P la ce B el - i r P ost e P ost e G are Ec ol e S al le g ym na sti qu e G are G are l e V au ti er G are Q ua i T hi Þl e L a Th i Þl e Q ua i l ' nci e nn e D ou an e C y gn es C yg ne s C y gn es C y gn es P eu p li ers P arc de s C yg ne s L a Th i Þl e C ha pe l e Q ua i t el ie rs P eti te s Ro ch es L ' I nd Úp en da nc e C ha in ett es s V erg ers Ki en er V erg ers M i ch au d O i sea ux L Úo n C e ris ie rs lp e s M o ul in s T il le u ls L a T hi Þl e R og er Ja rdi ns S ai nt - G eo rge s C he min e t d ' Orb e de C h amb lo n C he min e t S ai nt - G eo rge s de C h amb lo n N eu ch Ô tel 2 4 Ja nv ie r du C h emi ne t C ha mb lo n du F on te na y Ch em in et Ju ra M uj on de F on te na y R og er Gu i mps G ui mp s du M on t d' O r M o ul in s G Ú nú ral G ui sa n L a T hi Þl e L a Th iþ le M i di M on t d' O r G Ún Ú ral G u is an du Cu rti l M a il le t la P ai x C ha rmil l es B ou le au x B ou le au x d' O rbe d ' Orb e C urti l M a il le t Ch a sero n Ch am bl on L a Th iþ le S ai nte - Cro ix T ui l eri es F le ure tte s U tti ns Gra nd so n M uj o n N eu ch Ô tel Q ua i Th i Þl e C ol lþ g e V oi e s ferrú es C F Fo n t. V oi e fe rrúe C F K io sq ue Ó m usi q ue F F S ta d ' a thl Ú tis me S ta mu ni ci pa l C im eti Þre C im eti Þre H al le de g y mna sti qu e P arc p ub li c Ec ol e C hô te au H tel de V i l e T emp l e Eg l is e Fo n t. de Ti vo li C asi n o C ou ve rt V oi e fe rrú e C. F.F. S TE P T erra in foo tb al l T erra in s po rt S ta mu ni ci p al T erra in de te ni s T erra in s de te n is IBV HÛSLER G (zu prufen) Bahnplateau L=34.14m P=8% L=57.10m S=8% L=95.81m R=600.00m L=48.01m R=600.00m L=20.00m P1=0% Strasse bis um +1 m anheben: Strasse Busplateau (zu prufen) Kreisel m 5.57m 6.89m 5.86m Massstab 1:500 DTV (Durchschnitlicher Täglicher Verkehr) v. de la Gare 10'000-12'000 MFZ/Tag musée 5'000-6'000 MFZ/Tag Position du tunnel et traversée du centre concept TP concept MD dépot bus dépot train giratoire du ac voie ferrée traversée du centre l option tunnel ouest la place beir la thièle le lac lentrée ouest du tunnel sortie est du tunnel la placed arme PORTES CCROCHES ET SEUILS STRTES ET LIGNES UN MONUMENT DNS L VILLE ÉTUDE DE DÉFINITION POUR L MÉNGEMENT DU PRC COURIOT VILLE DE SINT ÉTIENNE ÉQUIPE HYL / KUM / ICON / IOSIS MI 2009 RENDU DÉFINITIF PHSE 3 PNNEU 1 VISION CONCEPTUELLE DE SYNTHÈSE VLORISER DEUX PORTES SYMBOLIQUES : L PORTE EST ET LE NOUVEL CCUEIL DU MUSÉE L PORTE OUEST ET LE COL DES CRSSIERS OUVRIR LE PRC UX QURTIERS ET TISSER U QUOTIDIEN DE NOUVEUX LIENS URBINS LE COTEU : DECOUVRIR LE PTRIMOINE CULTIVER ET HBITER LES PENTES LES BLCONS DES PLTEFORMES : RETOURNER LE MUSÉE SUR LE PRC INSTLLER L GRE DNS LE PRC COLONISER LES PLTEFORMES L CRÊTE : PRCOURIR LE RELIEF, L PROMENDE BELVÉDÈRE MONT SLSON PRIRIE PINÈDE JRDINS OUVRIER PRC HBITÉ 545 P. DES SSOCITIONS 537 IRE DE JEUX 529 PRIRIE PROM. V.F. RMBL CENTRE VILLE LLÉE DU PRC PROMENDE DES BELVÉDÈRES L LLÉE DES VOIES FERRÉES LE BLCON DE L PLTEFORME LE COL DES CRSSIERS PLCE DE L PREILLE L PRIRIE LES JRDINS OUVRIERS L PSSERELLE EN BLCON L IRE DE JEUX DE L EMBRNCHEMENT NCIEN TELIER MECNIQUE L HOTEL DES JRDINS L EXPLOITTION DES BOISEMENTS DES CRSSIERS LES JRDINS LE BOIS DE PINS PLCE DU PUITS DE CHTELUS BLCON BEUBRUN L RMBL DUPRÉS : PORTE EST réf. Marguerite d boville - 5/6

9 ESPCE PRIVTIF Concours festival international des jardins jardins de couleurs «let insects color!» Maitrise d Oeuvre Marguerite d boville, Fausta Occhipinti - paysagistes Damien Chivialle - artiste concepteur d installations publiques coordination conception et graphisme : Fausta Occhipinti conception et plantations : Marguerite d boville conception et pergola : Damien chivialle Côut/ Surface 250 m2 mission Concours 2009 ménagement de la cour intérieure de l entreprise Eulidia- Paris «the green cube» Maîtrise d Ouvrage Entreprise eulidia Maîtrise d Oeuvre Marguerite d boville Paysagiste, Michèle Gey-Smith rchitecte, Scénographe rne Medhorn, Greenwall eur HT Mur végétal et aménagement de la cour intérieure Calendrier VP nov 2014 Réhabilitation d un appartement privé- Paris Marais Maîtrise d Oeuvre Marguerite d boville eur HT / 35 m2 Redistribution/ optimisation de l espace et de la lumière Calendrier Livré en 2014 réf. Marguerite d boville - 6/6

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Stages Séjours vacances

Stages Séjours vacances Stages Séjours vacances Enfants, Adultes Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS 3 Le Cresna Généralités 4 Stages Séjours vacances 1 formatrice Déli Sciencement

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch. regis.loiseau@acceo.eu 2udes et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.fr rmation Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

architects nicolas desmazieres a n o u k legendre

architects nicolas desmazieres a n o u k legendre nicolas desmazieres a n o u k legendre P R E S E N T A T I O N agence d architecture et d urbanisme anouk legendre / co-gérante, architecte dplg associée, urbaniste, dea d aménagement, enseignante nicolas

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD)

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) Journée Concertation 2 RM Paris 16 nov. 2010 Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) CGDD SOeS Marina Robin / Philippe Roussel

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

T.W.E.E.T by UTT 13 et 14 décembre 2014 À Troyes

T.W.E.E.T by UTT 13 et 14 décembre 2014 À Troyes T.W.E.E.T by UTT 13 et 14 décembre 2014 À Troyes La volonté du «TWEET» : Proposer un rendez-vous supplémentaire aux étudiants poloistes L esprit du «TWEET» : Performance, convivialité et mixité. Les équipes

Plus en détail

FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1

FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1 SELECTION DE PROJETS MARION BATTENTIER Diplômée d Etat en architecture battentiermarion@gmail.com 07 81 46 06 74 2005 2007 FOSTER FOSTER FOSTER SUD PDV ARTHEA Master 1 Diplome architecture 2009 2011 2013,

Plus en détail

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête : enquête 51 La zone 30 à Lyon, tant décriée par certains, plébiscité par d autres, est en train de se mettre en place tout doucement dans notre paysage lyonnais. Ce sont en effet près de 60% des habitants

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais

Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais 6 octobre 2011 Atelier des Méthodologies du Foncier EPF Sommaire I. Contexte de l étude et objectifs II. La méthodologie III. Présentation

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Délégation Générale au Développement Urbain Service territoires et planification PLAN LOCAL D URBANISME GIVORS PROJET DE MODIFICATION N 10 (correspondant à la modification n 4 de l ancien PLU spécifique

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Bilan Carbone de la commune d UCCLE

Bilan Carbone de la commune d UCCLE 14 Octobre 2008 Bilan Carbone de la commune d UCCLE Les résultats Récolte des données : conclusions Patrimoine & Services Patrimoine & Services Résultats Globaux, par compétence 30.000 Patrimoine & Services

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

DEVENEZ MÉCÈNE DU PARC ZOOLOGIQUE. Mieux connaître la nature afin DE PARIS de mieux la préserver

DEVENEZ MÉCÈNE DU PARC ZOOLOGIQUE. Mieux connaître la nature afin DE PARIS de mieux la préserver DEVENEZ MÉCÈNE DU PARC ZOOLOGIQUE Mieux connaître la nature afin DE PARIS de mieux la préserver 1 40,6 % surface arbustive ajoutée 682 arbres conservés 639 arbres projetés 14,5 hectares 4 km parcours visiteurs

Plus en détail

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013.

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013. P ROMETH E E CO NS E I L A NALY S E DE P L A CEMENT Point au 12 Avril 2011 Loi de Finances pour 2011 LE DISPOSITIF «SCELLIER» Devant la nécessite absolue de redynamiser le secteur de l investissement locatif,

Plus en détail

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg Ce l e s t i a Vallejo Olivier Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg T u t o ri el A q u o i s e r t Ce l e s t i a? Celestia est un logiciel libre de droit qui permet de simuler le système solaire

Plus en détail

Bouygues Construction

Bouygues Construction L essentiel Bouygues Construction Chiffres clés 2013 Un groupe performant et innovant 11,1 MDS chiff re d affaires (dont 46 % à l international) + 4 % 52 200 collaborateurs 46 % 17,8 MDS 51 % des investissements

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

CAPÉnergie. Conduite et amélioration de la performance énergétique. Présentation du programme. Avec la participation financière de

CAPÉnergie. Conduite et amélioration de la performance énergétique. Présentation du programme. Avec la participation financière de Conduite et amélioration de la performance énergétique Présentation du programme Avec la participation financière de Conduite et amélioration de la performance énergétique Programme Rhône-Alpes pour les

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne Directeur Général : Pr Gilles Brücker Nantes 9 novembre 2007 www.invs.sante.fr Institut de Veille sanitaire (InVS) www.invs.sante.fr Création :

Plus en détail

PLAN DE SITUATION Source: géoportail 2011 PRISES DE VUE 4 3 1 2 Source: géoportail 2011 Vue n 1 depuis l avenue de Paris (au premier plan : zone réaménagée avec la passerelle Pierre-Simon Girard), Septembre

Plus en détail

Alexis Tricoire. Vegetal Atmosphère. Nouveaux projets 2013 :

Alexis Tricoire. Vegetal Atmosphère. Nouveaux projets 2013 : Alexis Tricoire Vegetal Atmosphère A p rès le succès de ses insta l l ations vé g éta l es monumentales de 2012 pour Lyon Confluences et le Casino de la Grande Motte, Alexis Tricoire poursuit en 2013 la

Plus en détail

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 1 Plan de la Présentation La ville de Changé La Barberie La Gestion du projet - Calendrier - Acteurs

Plus en détail

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales Analyse des données relatives à la dose aux patients Etudes de dose triennales Dosimétrie des patients Directives de l AFCN La DE MED 97 impose l optimisation des expositions fins médicales à des fins

Plus en détail

Apprentissage en français

Apprentissage en français Apprentissage en français Université Pierreet-Marie-Curie www.upmc.fr / MedLine PubMed = interface de consultation de Medline (il en existe d autres). -Medline est une base de données bibliographiques

Plus en détail

Animations commerciales

Animations commerciales 0 2 N a ez nd tte s! 34 ec e li gn Un pa 40 17 Jo 15 su uez 38 r w su ww r in 2 0 bi ter 60 ng ne 36 o-n t, s oe ais lfr iss 56 jus ez qu vot 71 au re 31 n b 22 /01/2 onu 0 s 21 02 11 Co de mplé 31 votr

Plus en détail

DOS SIER DE PRESSE AGGLO 360 FACILITER L ACCÈS DANS L AGGLOMÉRATION 2 SEPTEMBRE 2013

DOS SIER DE PRESSE AGGLO 360 FACILITER L ACCÈS DANS L AGGLOMÉRATION 2 SEPTEMBRE 2013 2 SEPTEMBRE 2013 CONTACT Élise FRISONI 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 elise.frisoni@grand-nancy.org 1 En phase avec son Plan Déplacements Urbains adopté en 2006, la Communauté urbaine met à la disposition

Plus en détail

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME Se préoccupant du Pôle Perrache Verdun, l Atelier du Projet de la SEM Lyon Confluence é criva it e n Juin 2001 dans une plaque tte d informa tion de 8 pages

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion.

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion. Les outils CNES L inventaire des données Danièle BOUCON Réunion PIN du 22 mars 202 Réunion PIN du 22 mars 202 Outils CNES Objectifs SOMMAIRE Description Modèle d inventaire et outils Méthodologie Conclusion

Plus en détail

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM)

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM) De l'expertise de vos problématiques et besoins spécifiques jusqu'à la mise en oeuvre de vos projets complexes alliant événementiel, sonorisation, vidéo, éclairage, nous disposons et maîtrisons l'ensemble

Plus en détail

Philippe-Didier GAUTHIER

Philippe-Didier GAUTHIER -Didier Ingénierie, Management, Administration en Éducation et Formation 1 - Parcours professionnel 2 - Projet professionnel 3 - Missions et interventions Portfolio Numérique : - Didier Parcours professionnel

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage

Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage Ordonnance sur le financement de l assurance-chômage (OFAC) 837.141 du 31 janvier 1996 (Etat le 12 mars 2002) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109 de la loi du 25 juin 1982 sur l assurance-chômage

Plus en détail

PRESENTATION DE L EQUIPE

PRESENTATION DE L EQUIPE 11 PRESENTTION DE L EQUIPE KSB TELIER D RCHITECTURE Karine SENEY-BRIERE & Laurent BRIERE Karine SENEY-BRIERE rchitecte D.P.L.G. Mandataire de l équipe de conception. ssure la coordination de la Maîtrise

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

Un site naturel à la beauté sauvage...

Un site naturel à la beauté sauvage... Arcachon magique bassin! Un site naturel à la beauté sauvage... magique bassin Situé à 50 km de Bordeaux, le Bassin d Arcachon est un lieu unique, entre dunes océanes et forêt de pins maritimes. Cette

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 908 d exécution non doté de crédit 908 «Opérations industrielles et commerciales des directions départementales et régionales de l équipement» Ministère : 23 «Équipement» (Version du 01/01/2008 à 21:08:13

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

Cahier. de lecture syllabique. dès ans

Cahier. de lecture syllabique. dès ans C l é m e n t i n e D e l i l e J e a n D e l i l e Cahier de lecture syllabique 6 dès ans Méthode de lecture syllabique Des exercices pour s entraîner à bien lire Ce cahier contient plus de 200 exercices

Plus en détail

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 1 2 Sommaire 1 P ré se n ta tio n d u G ro u p e S o c ié té G é n é ra le 4 2 P ro fi l d e la S o c ié té G é n é ra le d e B a n q u e s a u B é n in 5 3 L e s D irig e a

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

CHOR ÉG RAP H I E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N

CHOR ÉG RAP H I E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N CHOR ÉG RAP H I E HA RO L D R H É AU M E M I SE EN S C ÈN E MA RIE-J O S É E BA ST I E N D RA M AT U R G I E MA RIE-J O S É E BA ST I E N ST EV E G AG N O N QU EST-CE QUE L ÉVEIL? L ÉVEIL est la toute

Plus en détail

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG SECTION IV - ÉTUDE PRÉPARATOIRE PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS EP4-SD-LI-02a «AN

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Le soutien à l immobilier d entreprises Cycle «Habitat, cadre de vie et gestion urbaine» 24 novembre 2015 La Région et

Plus en détail

Présentation du Centre Hospitalier Pierre Oudot

Présentation du Centre Hospitalier Pierre Oudot Logique de «plateaux» : Présentation du Centre Hospitalier Pierre Oudot - 2 plateaux de médecine de 81 lits (3 unités de 27 lits) - 1 plateau de chirurgie + HdS de 93 lits (3 unités de 31 lits) - 1 plateau

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou

Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou ZAC : 45ha env. Secteur du Pineau : 25ha env. Relief topographie PLATEAU COTEAU NORD Expo Sud PLAINE Paysage Paysage Organisation urbaine EQUIPEMENTS ESPACES

Plus en détail

JOHANNE GUICHARD-FLOC H ARCHITECTE DPLG HQE ASSOCIÉE CO-GÉRANTE DE LA SARL GO-A DIRECTRICE ARTISTIQUE

JOHANNE GUICHARD-FLOC H ARCHITECTE DPLG HQE ASSOCIÉE CO-GÉRANTE DE LA SARL GO-A DIRECTRICE ARTISTIQUE JOHANNE GUICHARD-FLOC H ARCHITECTE DPLG HQE ASSOCIÉE CO-GÉRANTE DE LA SARL GO-A DIRECTRICE ARTISTIQUE Née le 13 févier 1975, à LYON - RHÔNE (69) DIPLOMES Juin 1994 DEFA de l Ecole d Architecture de Lyon

Plus en détail

Cycle International CHEM.I.ST CHEMistry International STudies

Cycle International CHEM.I.ST CHEMistry International STudies É coles Nationales S upérieures de C himie de C lermont-ferrand, Lille, R ennes et S trasbourg, France (E.N.S.C.C.F - E.N.S.C.L E.N.S.C.R. E.C.P.M.) Clermont-Ferrand Cycle International CHEM.I.ST CHEMistry

Plus en détail

L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P )

L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P ) L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P ) E xpos é du 1 4 ja nvie r 2 0 0 9 a u K iw a nis C lub Zuric h- Rom a ndie pa r P hilippe C le m m e r L e s a c c

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail