FICHE DE PROJET DE THESE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE DE PROJET DE THESE"

Transcription

1 1. Sujet : Titre de la thèse : Management de la coopétition et PME FICHE DE PROJET DE THESE Année d inscription : 2015 Mots clés : Coopétition, tensions, management, PME. 2. Encadrement Statut Nom, prénom Institution e mail MCF - HDR PELLEGRIN-BOUCHER Estelle MCF FERNANDEZ Anne-Sophie Équipe de recherche : MRM «Stratégie» Comité de thèse : Nom, prénom PELLEGRIN-BOUCHER Estelle FERNANDEZ Anne-Sophie LE ROY Frédéric Institution 3. Présentation du projet de thèse Le sujet de thèse s inscrit dans le programme «stratégies inter-organisationnelles et innovation» du Labex Entreprendre. Cadre théorique et problématique : Le concept de coopétition introduit en 1995 par Brandenburger et Nalebuff permet d étudier des relations de coopération et de compétition simultanées. Les firmes qui adoptent des stratégies de coopétition cherchent à combiner les avantages de la coopération et de la compétition (Bengtsson & Kock, 1999, 2000; Lado, Boyd, & Hanlon, 1997). Parce qu elles combinent deux modes relationnels contradictoires, les stratégies de coopétition sont source de tensions multiples (Gnyawali et Park, 2009). Plusieurs recherches ont étudié les 1

2 sources de tensions liées à la coopétition à plusieurs niveaux : inter-organisationnel, intraorganisationnel, et interindividuel (Pellegrin-Boucher et Fenneteau, 2007 ; Fernandez et al., 2014 ; Tidstrom, 2014). Ces tensions peuvent remettre en cause la réussite de la stratégie de coopétition (Das & Teng, 2000). Conformément aux recommandations théoriques, il ne s agit pas de nier l existence des tensions coopétitive mais de les gérer pour assurer la performance de la relation (Clarke-Hill et al., 2003 ; Chen, 2008). Les recherches antérieures sur le management de la coopétition identifient plusieurs principes pour gérer les tensions liées à la coopétition. Le principe de séparation (Bengtsson et Kock, 2000 ; Pellegrin-Boucher et Fenneteau, 2007) consiste à séparer de manière fonctionnelle, temporelle ou spatiale le management de la coopération et le management de la compétition. Le principe d intégration consiste à confier la gestion du paradoxe coopétitif à des individus dotés de capacités ambidextres (Oshri & Weeber, 2006 ; Pellegrin-Boucher et Fenneteau, 2007 ; Fernandez et al., 2014). Les recherches les plus récentes montrent que ces deux principes doivent être combinés pour permettre une gestion efficace des tensions coopétitives (Pellegrin-Boucher et Fenneteau, 2007 ; Fernandez et al., 2014). Pour compléter, un principe de co-management peut être mis en place au niveau des projets (Le Roy et Fernandez, à paraître). Ce principe repose sur la mise en place d une structure de gouvernance duale dans laquelle les responsabilités managériales sont équitablement partagées. Les travaux sur le management de la coopétition restent jusqu à présent centrés sur l étude de grandes entreprises mondialisées : Oracle, IBM et SAP EADS / Thales. La question du management de la coopétition dans les PME se pose. En effet, les PME adoptent des stratégies de coopétition pour améliorer leur processus d internationalisation. Limitées en ressources et en savoir-faire, les PME éprouvent des difficultés pour exporter leur production. Afin de limiter les risques liés à l internationalisation et améliorer leurs chances de réussite, les PME développent des relations de coopération avec leurs concurrents directs. Ces stratégies de coopétition permettent aux PME d améliorer leur compétitivité en augmentant la part des exportations, en réduisant les coûts (Jankowska, 2010) et en offrant de nouvelles opportunités telles que l accès à de nouveaux clients (Kock et al., 2010). Cependant, les PME impliquées dans des stratégies de coopétition sont également confrontées à l existence de tensions liées au partage de connaissances, à la protection des savoir-faire ou encore à la personnalité de leurs dirigeants. A notre connaissance, les recherches antérieures ne traitent pas spécifiquement du management de la coopétition dans des PME. Pourtant cette question est cruciale. Le développement et la survie des PME dépendent de la réussite des stratégies de 2

3 coopétition. Il est donc essentiel pour ces entreprises de connaître les tensions auxquelles elles sont confrontées et de savoir comment les gérer le plus efficacement possible. L objectif de la recherche est donc d aborder la question du management des tensions liées à la coopétition entre des PME. Il s agira de répondre aux questions suivantes : Comment les PME impliquées dans des stratégies de coopétition gèrent-elles les tensions liées à ce type de stratégie? Appliquent-elles les principes de séparation? D intégration? De co-management? Existe-t-il d autres modes de management de la coopétition spécifiques aux PME? Quel est le(s) rôle(s) du dirigeant dans le management d une relation de coopétition? Existe-t-il un profil-type pour mener à bien un projet coopétitif? Méthode envisagée : Pour répondre à ces questions, une démarche de recherche à visée compréhensive est privilégiée (Charrière-Petit et Durieux 2007). Il s agira de proposer une lecture du processus de coopétition entre PME en insistant sur les tensions en présence et les modes de management mis en place par les acteurs. A cette fin, les méthodes de recherche qualitative de type étude de cas approfondie sont à considérer (Eisenhardt, 1989 ; Yin, 2003). Conformément aux recommandations de Bengtsson et al. (2010), des études de cas longitudinales semblent particulièrement pertinentes pour l étude des tensions liées à la coopétition à différents niveaux de l organisation. Cas envisagés : Depuis 2003, le Ministère marocain du Commerce Extérieur en collaboration avec l ONUDI a initié un programme pour la création et l accompagnement des consortiums d exportation. Ce programme a permis la création d une vingtaine de consortiums parmi lesquels, deux cas paraissent particulièrement pertinents pour notre étude. Ils font partie du secteur textile-maison. Au sein de ce secteur, les entreprises sont menacées sur leur marché domestique par des concurrents internationaux. Pour lutter contre cette menace internationale, les entreprises du consortium, bien que concurrentes, ont décidé de mutualiser leurs ressources et leurs compétences. Le premier cas d étude potentiel est un consortium d exportation crée en Il se compose de six PME concurrentes, avec un effectif moyen de 100 salariés et un capital moyen de 11 millions de 3

4 dirhams. Les entreprises de ce consortium produisent principalement du tissu d ameublement et sont en concurrence direct sur le marché local. Le deuxième cas d étude potentiel est un cluster en cours de création, regroupant une douzaine de PME concurrentes et complémentaires sur la filière textile maison. Résultats attendus : Les résultats attendus de ce travail de recherche sont multiples. Premièrement, le doctorant identifiera les sources et les dimensions des tensions liées à la coopétition pour des PME. Il confrontera ses résultats aux recherches antérieures et pourra ainsi discuter de la spécificité des tensions en PME. Deuxièmement, la recherche devra permettre de discuter la pertinence des principes de séparation, d intégration ou de co-management. Il s agira de savoir si ces principes sont adaptés aux PME ou s il existe d autres principes non-encore identifiés dans la littérature. Enfin, une attention particulière sera portée au dirigeant. La recherche fournira des informations concernant son implication et son rôle dans le management de la coopétition. L étude de cas multiples permettra d identifier des capacités individuelles et de définir un profil-type du dirigeant impliqué dans des relations de coopétition. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES: BENGTSSON, M., & KOCK, S. (1999). Cooperation and competition in relationships between competitors in business networks. of Business & Industrial Marketing, 14(3), BENGTSSON, M., & KOCK, S. (2000). Coopetition in Business Networks to Cooperate and Compete Simultaneously. Industrial Marketing Management, 29, BENGTSSON, M.; ERIKSSON, J. & JOAKIM, W. (2010)."Co-opetition dynamics an outline for further inquiry" Competitiveness Review: An International Business Journal, Vol 20, n 2, pp BRANDENBURGER, B. J., & NALEBUFF, A. (1995). The right game: Use game theory to shape strategy. Long Range Planning, 28, 128. CLARKE-HILL C., LI H. & DAVIES B. (2003), «The Paradox of Co-operation and Competition in Strategic Alliances: Towards a Multi-paradigm Approach», Management Research News, vol. 26, n 1, p CHEN, M. -J. (2008). Reconceptualizing the competition cooperation relationship: A transparadox perspective. Journal of Management Inquiry, 17(4), DAGNINO, G. B., & PADULA, G. (2002). Coopetition Strategy: Towards a new kind of interfirm dynamics. EURAM, (May 2002), DAS, T. K., & TENG, B. (2000). Instabilities of Strategic Alliances : An Internal Tensions Instabilities of Strategic Alliances : An Internal Tensions Perspective, 11(1). FERNANDEZ, A., LE ROY, F., & GNYAWALI, D. R. (2014). Industrial Marketing Management Sources and management of tension in co-opetition case evidence from telecommunications satellites manufacturing in Europe. Industrial Marketing Management, 43(2),

5 GNYAWALI D.R. ET PARK B-J. (2009), «Co-opetition and Technological Innovation in Small and Medium-Sized Enterprise: A multilevel Conceptual Model», Journal of Small Business Management, p GNYAWALI, D.., & HE, J. (2008). Gnyawali et He 2008 coopetition_promises_challenges.pdf. Chapter 38 in C. Wankel (Dir), The 21st Century Management : A Reference Handbook, Sage Publications, Volume 1. GRANATA, J., & ROY, L. (2014). Le management de la coopetition en PME: le cas des vignerons du Pic Saint-Loup. Finance Contrôle Stratégie, 17(2). HAMEL, G., DOZ, Y. L., & PRAHALAD, C. K. (1989). Collaborate with your competitors and win, Harvard Business Review, vol. 67, n JANKOWSKA, B. (2010). Coopetition and Internationalization of a Company the Case of Firms in the Wielkopolska Voivodeship, Journal of International Studies vol 3, n 1, p KOCK, S., NISULS, J., & SÖDERQVIST, A. (2010). Co-opetition: a source of international opportunities in Finnish SMEs. Competitiveness Review: An International Business Journal Incorporating Journal of Global Competitiveness, 20(2), LADO, A. A, BOYD, N. G., & HANLON, S. C. (1997). and the Search Model for Economic Rents : a Syncretic. Management, 22(I), LE ROY, F. & FERNANDEZ, A. (à paraître). Managing coopetitive tensions at the working-group level: The rise of the Coopetitive Project Team, Britich Journal of Management LUO, Y. (2007). A coopetition perspective of global competition, Journal of World Business 42, OSHRI, I., & WEEBER, C. (2006). Cooperation and competition standards-setting activities in the digitization era: The case of wireless information devices. Technology Analysis & Strategic Management, 18(2), PELLEGRIN-BOUCHER E. & FENNETEAU H. (2007), «Le management de la coopétition», Revue Française de Gestion, n 176, p TIDSTRÖM ANNIKA (2014): Managing tensions in coopetition Industrial Marketing Management, Vol 43, pp COMPETENCES PARTICULIERES SOUHAITEES : Maîtrise des méthodes de collecte et de traitement de données qualitatives et quantitatives 4. Financement de la thèse Contrat doctoral de 3 ans financé par le Labex Entreprendre 5

Anne-Sophie FERNANDEZ

Anne-Sophie FERNANDEZ Anne-Sophie FERNANDEZ Courriel : Anne-sophie.fernandez@umontpellier.fr Fonction : Maître de conférences Biographie Anne-Sophie FERNANDEZ est Maître de Conférences au sein de l Université de Montpellier.

Plus en détail

Les stratégies collectives à l épreuve des faits

Les stratégies collectives à l épreuve des faits DOSSIER Les stratégies collectives à l épreuve des faits sous la direction de Saïd Yami INTRODUCTION PAR SAÏD YAMI Les stratégies collectives à l épreuve des faits Consortiums R&D, labels, groupement

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Julien GRANATA Courriel : j.granata@supco-montpellier.fr Fonction : Professeur adjoint Biographie Julien GRANATA est professeur adjoint de stratégie et de gestion à Montpellier Business School. Il a reçu

Plus en détail

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Ms. Martine Boutary, PhD Lecturer at the Toulouse Business School, m.boutary@esc-toulouse.fr

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Frédéric LE ROY Courriel : frederic.le_roy@umontpellier.fr Fonction : Professeur Biographie Frédéric LE ROY est professeur à l Université Montpellier et au sein du Groupe Sup de Co Montpellier. Il est

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Les stratégies d alliance

Les stratégies d alliance Les stratégies d alliance 1 I Définitions II Enjeux stratégiques III Eléments clés d une alliance 2 I Définitions 3 LES OPTIONS D ALLIANCE Les alliés apportent des actifs: de même nature de nature différente

Plus en détail

Les enjeux du partage des connaissances en coopétition. Sophie d Armagnac, Toulouse Business School

Les enjeux du partage des connaissances en coopétition. Sophie d Armagnac, Toulouse Business School Les enjeux du partage des connaissances en coopétition Sophie d Armagnac, Toulouse Business School 1 Référence document 08/10/2014 Projet «La Coopétition dans le secteur de l aéronautique et le secteur

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

ÉTAT CIVIL CURRICULUM VITAE 1. DIPLÔMES 2010-2013

ÉTAT CIVIL CURRICULUM VITAE 1. DIPLÔMES 2010-2013 Da Fonseca Marie Clémence 29 ans (30/01/1985), à Niort (79) +33 6 29 71 81 50 dafonsecamarie@yahoo.fr 24 Montée Saint Sébastien, 69 001 Lyon ÉTAT CIVIL CURRICULUM VITAE 1. DIPLÔMES 2010-2013 Jury : Doctorat

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

Coopétition et tensions paradoxales dans l industrie française du vin

Coopétition et tensions paradoxales dans l industrie française du vin Coopétition et tensions paradoxales dans l industrie française du vin Julien Granata Professeur Assistant Montpellier Business School, France Montpellier Recherche en Management j.granata@montpellier-bs.com

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants

Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants Julien CUSIN, Maître de conférences Elodie LOUBARESSE, Maître de conférences CONTEXTE L interclustering (IC) redynamise

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

Le marché de l Outsourcing en France

Le marché de l Outsourcing en France Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Le marché de l Outsourcing en France Février 2008 www.idc.com Franck Nassah Program Manager 2 La taille du marché 3

Plus en détail

Note de clarification

Note de clarification Note de clarification Projet : Processus et autodiagnostic pour le Management de Projet selon l ISO 21500 Auteurs : LIU Xiaomeng, LIU Siqin, DOMINGUES Sophie, PHAN Rémy, CARPENTIER Camille Dernière mise

Plus en détail

Sources et management des tensions coopétitives : Le cas de l industrie des satellites de télécommunications

Sources et management des tensions coopétitives : Le cas de l industrie des satellites de télécommunications Sources et management des tensions coopétitives : Le cas de l industrie des satellites de télécommunications Anne-Sophie Fernandez University of Montpellier 1 Montpellier Research in Management Espace

Plus en détail

Courriel : sylvie.sammut@umontpellier.fr Fonction : Maître de Conférences HDR. Biographie. Activités

Courriel : sylvie.sammut@umontpellier.fr Fonction : Maître de Conférences HDR. Biographie. Activités SAMMUT Sylvie Courriel : sylvie.sammut@umontpellier.fr Fonction : Maître de Conférences HDR Biographie Sylvie SAMMUT est Maître de Conférences HDR à l'université de Montpellier. Elle est directrice-adjointe

Plus en détail

PARCOURS ACADEMIQUE FONCTIONS UNIVERSITAIRES EXPERIENCES D ENSEIGNEMENT

PARCOURS ACADEMIQUE FONCTIONS UNIVERSITAIRES EXPERIENCES D ENSEIGNEMENT Curriculum Vitae 1 WALEED OMRI (Ph.D.) Chercheur Postdoctoral Université de Montpellier LabEx Entreprendre Avenue Raymond Dugrand 34960 Montpellier Cedex 2 Mobile: (+ 33)7 61 80 66 95 E-mail : waleed.omri@univ-montp1.fr

Plus en détail

Quels managers pour demain?

Quels managers pour demain? Quels managers pour demain? REFLEXIONS DE L OBSERVATOIRE SOCIAL INTERNATIONAL Trois évolutions concomitantes Transformant les missions des managers : 1. L irruption de la société civile dans l entreprise

Plus en détail

David SALVETAT. Frédéric LE ROY. Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe. Juin 2007

David SALVETAT. Frédéric LE ROY. Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe. Juin 2007 Coopétition et Intelligence Economique : Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe Frédéric LE ROY Professeur U. Montpellier I ISEM - ERFI ESC Montpellier David SALVETAT Doctorant

Plus en détail

Manager la coopétition pour l innovation dans les industries de haute technologie : L avènement de l équipe-projet coopétitive 1

Manager la coopétition pour l innovation dans les industries de haute technologie : L avènement de l équipe-projet coopétitive 1 Manager la coopétition pour l innovation dans les industries de haute technologie : L avènement de l équipe-projet coopétitive 1 Anne-Sophie Fernandez Montpellier Recherche en Management Université Montpellier

Plus en détail

Les Écosystèmes d Affaires

Les Écosystèmes d Affaires Module Management Stratégique International Les Écosystèmes d Affaires Sébastien RONTEAU sebastien.ronteau@essca.fr 1 Objectifs Appréhender les dynamiques de coopétition Compréhension et mis en application

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Symposium sur l innovation ouverte dans les écosystèmes Qu est ce qui importe le plus?

Symposium sur l innovation ouverte dans les écosystèmes Qu est ce qui importe le plus? 54 ème Conférence de l Association des Sciences Administratives du Canada. Symposium sur l innovation ouverte dans les écosystèmes Qu est ce qui importe le plus? Organisé Par Département de Stratégie École

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

GESTION D équipe ET CONDUITE DE PROJETS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2016

GESTION D équipe ET CONDUITE DE PROJETS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2016 GESTION D équipe ET CONDUITE DE PROJETS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2016 Renforcer ses compétences dans le domaine de la gestion d équipe et de l interdisciplinarité - Augmenter son expertise

Plus en détail

La formation. La session 2010. Comment candidater? Le label Docteur pour l entreprise

La formation. La session 2010. Comment candidater? Le label Docteur pour l entreprise APPEL À CANDIDATURE La formation p. 2 La session 2010 p. 3 Comment candidater? p. 5 Le label Docteur pour l entreprise p. 6 Plus de renseignements sur: http://institutdoctoral.paristech.fr et www.paristech.fr

Plus en détail

SOURCES ET MANAGEMENT DES TENSIONS COOPETITIVES : UNE ETUDE DE L INDUSTRIE SPATIALE EUROPEENNE

SOURCES ET MANAGEMENT DES TENSIONS COOPETITIVES : UNE ETUDE DE L INDUSTRIE SPATIALE EUROPEENNE SOURCES ET MANAGEMENT DES TENSIONS COOPETITIVES : UNE ETUDE DE L INDUSTRIE SPATIALE EUROPEENNE 1367 Résumé Parce qu elle combine des forces en apparence contradictoires, la coopétition (poursuite simultanée

Plus en détail

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma Notre but? vous faire atteindre le votre www.capitalconsulting.ma Nous accompagnons votre succès Anticiper le changement, s adapter aux évolutions de l environnement économique et social, créer des opportunités

Plus en détail

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES

MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES C15 STRATEGIE & GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MOBILISER LES RESSOURCES MOBILISER LES RESSOURCES HUMAINES I. LA DIMENSION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES A. La gestion stratégique des ressources humaines

Plus en détail

Les déterminants des systèmes d information comptables dans les PME : une recherche empirique dans le contexte tunisien

Les déterminants des systèmes d information comptables dans les PME : une recherche empirique dans le contexte tunisien Manuscrit auteur, publié dans "27ÈME CONGRES DE L'AFC, Tunisie (2006)" Les déterminants des systèmes d information comptables dans les PME : une recherche empirique dans le contexte tunisien Kaïs LASSOUED

Plus en détail

Présentation du programme de Master en gestion

Présentation du programme de Master en gestion Présentation du programme de Master en gestion Faculté de Gestion et de Management Université Saint Joseph 2015-2016 Le Concours d entrée se passera le Samedi 9 Mai Cette présentation se trouve aussi sur

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Contacts PASRI MEDIA HORIZON : 71 802 557

Contacts PASRI MEDIA HORIZON : 71 802 557 Contacts PASRI Unité d Appui au Projet d Appui au Système de Recherche et Innovation (UAPASRI) Adresse : 50 Av. Mohamed V-B.P N 177-1002 Tunis Belvédère Tunisie Tél/Fax : +216 71 834 855 Email : contact@pasri.tn

Plus en détail

Le management de la «coopétition» à travers les regards croisés des alliance managers

Le management de la «coopétition» à travers les regards croisés des alliance managers Le management de la «coopétition» à travers les regards croisés des alliance managers Estelle PELLEGRIN-BOUCHER Doctorante Laboratoire ERFI - Université Montpellier I estelle_pellegrin@hotmail.com tél

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

Les brevets, éléments fondamental de l innovation dans les PME et les PMI

Les brevets, éléments fondamental de l innovation dans les PME et les PMI Les brevets, éléments fondamental de l innovation dans les PME et les PMI Henri Dou, Professeur Emérite, Directeur ATELIS (groupe ESCEM) Expert OMPI (Programme d innovation dans les PME) Université Paul

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS 1 SÉANCE 4: CHAMP D APPLICATION DES EXIGENCES QUALITÉ Présentateur: Emile K. AIFA Date: 4 Mai 2015 Lieu: Ouagadougou I RÔLE, STRUCTURE

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Atelier d initiation à la gouvernance et au leadership. Vision et stratégie Gestion du changement Gestion par projet

Atelier d initiation à la gouvernance et au leadership. Vision et stratégie Gestion du changement Gestion par projet Atelier d initiation à la gouvernance et au leadership Vision et stratégie Gestion du changement Gestion par projet Jean-François Denef Vice-recteur honoraire Université Catholique de Louvain Président

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne LA VEILLE STRATÉGIQUE EN ENTREPRISE POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS MOUNIR ROCHDI CONSULTANT

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Isabelle BORIES-AZEAU Docteur en Sciences de Gestion Maître de Conférences associé UFR AES Université Montpellier 1 MRM - ERFI Université Montpellier

Plus en détail

Les nouvelles pédagogies de la formation

Les nouvelles pédagogies de la formation Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail ILSM-Rapport de recherche RH-Entreprises Rapport de recherche, vol. 1 (3), 2011 Les nouvelles pédagogies de la formation Rapport théorique

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE 21 avril 2015 Avion solaire 1 L INNOVATION AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE MAROCAINE Ecosystème externe Partenaires institutionnels

Plus en détail

Calin GURAU. Courriel : c.gurau@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Calin GURAU. Courriel : c.gurau@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Calin GURAU Courriel : c.gurau@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Călin Gurau, professeur agrégé de marketing, a commencé à travailler au sein du Groupe Sup de Co Montpellier Business

Plus en détail

Annabelle JAOUEN. Courriel : a.jaouen@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Annabelle JAOUEN. Courriel : a.jaouen@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Annabelle JAOUEN Courriel : a.jaouen@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Annabelle JAOUEN, professeur associé en Entrepreneuriat au Groupe Sup de Co Montpellier Business School, détient

Plus en détail

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011 Expert workshop 9h-16h 14 septembre 2011 Effets de la convergence d industries sur le choix stratégique associé à l organisation du processus d innovation : Le cas du jeu vidéo et du cinéma d animation

Plus en détail

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION & LA CAPITALISATION DES COMPETENCES INTERNES DE L ENTREPRISE Mohellebi Dalila Université de Tizi Ouzou, Algérie mohellbi@hotmail.com tel.

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

PROGRAMME DE COMPETITVITE ET D INVESTIGATION EN AFRIQUE ATELIER DE OUAGADOUGOU SUR LA FORMATION AGRICOLE

PROGRAMME DE COMPETITVITE ET D INVESTIGATION EN AFRIQUE ATELIER DE OUAGADOUGOU SUR LA FORMATION AGRICOLE PROGRAMME DE COMPETITVITE ET D INVESTIGATION EN AFRIQUE ATELIER DE OUAGADOUGOU SUR LA FORMATION AGRICOLE COMMUNICATION DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE DE GESTION (I.U.G.) DE BAMAKO I) Offre de formation de

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail Emmanuel Abord de Chatillon Institut d Administration des Entreprises de Grenoble abord@iae-grenoble.fr 1 La chaire Management

Plus en détail

Executive Education. Afrique Océan Indien

Executive Education. Afrique Océan Indien Executive Education Afrique Océan Indien 2 3 Relever les défis, préparer l avenir Depuis sa création en 1995, Analysis est animé par la volonté d accompagner les entreprises et les institutions de la région

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

«Si l enjeu des années 1980 a été pour les firmes automobiles de changer de modèle industriel, l enjeu actuel est probablement celui de leur

«Si l enjeu des années 1980 a été pour les firmes automobiles de changer de modèle industriel, l enjeu actuel est probablement celui de leur «Si l enjeu des années 1980 a été pour les firmes automobiles de changer de modèle industriel, l enjeu actuel est probablement celui de leur redéploiement international. Certes, l internationalisation

Plus en détail

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan?

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Thème : Vers un ouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Auteur : Mr Mhamed MOUAACHA, Chef de Division au Haut Commissariat au Plan (HCP)

Plus en détail

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires

Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Mastère spécialisé Marketing, communication et ingénieurie des produits alimentaires Rouen, France Mastère spécialisé accrédité par la conférence des grandes écoles en partenariat avec l école de management

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

FORMATION. 2002 DEA en Sciences de Gestion, Universités de Montpellier I et II, Mention Bien

FORMATION. 2002 DEA en Sciences de Gestion, Universités de Montpellier I et II, Mention Bien FORMATION Estelle PELLEGRIN-BOUCHER Maître de Conférences en Sciences de Gestion ISEM Université Montpellier 1 CS 19519, rue Vendémiaire bât. B 34 960 Montpellier Cedex 2 E-mail : estelle.boucher@univ-montp1.fr

Plus en détail

TRAN Sébastien. Domaine d'enseignement, de recherche et d'expertise professionnelle. SEBASTIEN.TRAN@dauphine.fr. Domaines d'enseignements

TRAN Sébastien. Domaine d'enseignement, de recherche et d'expertise professionnelle. SEBASTIEN.TRAN@dauphine.fr. Domaines d'enseignements TRAN Sébastien SEBASTIEN.TRAN@dauphine.fr Domaine d'enseignement, de recherche et d'expertise professionnelle Domaines d'enseignements Management des TIC Marketing de l'innovation Stratégie d'entreprise

Plus en détail

La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers

La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers Dr. Allard VAN RIEL, Professeur, Titulaire de la Chaire Arcelor de Stratégie et Déploiement de Projets Innovants

Plus en détail

LES GOUROUS DU MANAGEMENT

LES GOUROUS DU MANAGEMENT Tony GRUNDY LES GOUROUS DU MANAGEMENT Traduit de l anglais par Larry Cohen et Brigitte Vadé, 2006 ISBN : 2-7081-3425-6 Igor Ansoff Qui est Igor Ansoff? Igor Ansoff est le fondateur de la planification

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

Version État Date de publication

Version État Date de publication Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Description Proposition de progression en 1 ère année de STS management des entreprises Progression STS 1 ère année Public Professeur Description Thème

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI

Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI Enjeux de la gouvernance interorganisationnelle des TI Anne-Marie Croteau, PhD Professeure agrégée en SI Chercheure associée au CEFRIO et au CETO Fellow, CIRANO anne-marie.croteau@concordia.ca Agenda Motivations

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

Florence PALPACUER. Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur. Biographie

Florence PALPACUER. Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur. Biographie Florence PALPACUER Courriel : florence.palpacuer@umontpellier.fr Fonction : Professeur Biographie Florence PALPACUER est Professeur en Sciences de Gestion à l Université Montpellier où elle dirige le Master

Plus en détail

Chapitre 1 Globalisation et mutation du management international

Chapitre 1 Globalisation et mutation du management international Table des encadrés................................................................ XIII Table des figures.................................................................. XVII Introduction générale............................................................

Plus en détail

LES CONSORTIUMS D EXPORTATION

LES CONSORTIUMS D EXPORTATION LES CONSORTIUMS D EXPORTATION Un outil pour la promotion des exportations des PME ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL Qu est-ce qu un consortium d exportation? Les petites et

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice

régionale pour le Margaret Simmonds Directrice Présentation d une stratégie régionale pour le développement de l elearning Margaret Simmonds Directrice Plan Présentation du West Yorkshire Le modèle de plannification stratégique utilisé La stratégie

Plus en détail

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Histoire-Géographie Analyse économique Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Michel Claessens Professeur de Marketing, groupe ESC Nantes Atlantique. Les firmes évoluent dans un environnement

Plus en détail

LICENCE PRO Management des projets commerciaux à l international

LICENCE PRO Management des projets commerciaux à l international LICENCE PRO Management des projets commerciaux Formation initiale Objectifs de la formation La licence professionnelle MPCI met l accent sur la maîtrise des techniques commerciales internationales dans

Plus en détail

DREAL Centre Plan GPRH 2013 Action 3 : Développer les compétences managériales de l'encadrement. Le Chef de projet

DREAL Centre Plan GPRH 2013 Action 3 : Développer les compétences managériales de l'encadrement. Le Chef de projet 1/5 Ce document doit être considéré comme un référentiel générique. Il convient de l'adapter dans chaque service en fonction du contexte et des problématiques rencontrées. Définition du chef de projet:

Plus en détail

Habilitation à Diriger les Recherches

Habilitation à Diriger les Recherches FACULTE JEAN MONNET Habilitation à Diriger les Recherches présentée et soutenue publiquement le 28 juin 2011 Résumé des travaux de recherche Hajer Kéfi Jury : Professeur Ahmed Bounfour Université Paris-Sud

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Michel Ducroizet michelducroizet@gmail.com. IAE le 5 Février 2013

Michel Ducroizet michelducroizet@gmail.com. IAE le 5 Février 2013 Michel Ducroizet michelducroizet@gmail.com IAE le 5 Février 2013 1 Nuvis.fr mducroizet@aflima.com 2 Notre échange Comment peut-on être «Bristolian»? Ayant eu la chance, après avoir dirigé des entreprises

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail