Tests au Gamma Interferon et Tuberculose

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tests au Gamma Interferon et Tuberculose"

Transcription

1 Tests au Gamma Interferon et Tuberculose Jean Pierre Zellweger Propriétés des tests Gamma Interferon (IGRAs= Interferon Gamma Release Assays) Dépistent la présence de lymphocytes T sensibilisés àdeux antigènes spécifiques de M.tbc (ESAT 6 et CFP 10) absents de M.bovis BCG et de la plupart des mycobactéries nontuberculeuses

2 Détection de l infection tuberculeuse: TST et IGRAs Propriétés des tests Gamma Interferon (IGRAs= Interferon Gamma Release Assays) Sensibilité comparable aux tests tuberculiniques chez les sujets immunocompétents, probablement supérieure chez les sujets immunodéprimés Spécificité meilleure que les tests tuberculiniques (absence d influence de la vaccination préalable au BCG et des mycobactéries de l environnement) Pas d effet booster

3 Technique des IGRAs 2 tests sur le marché Suisse: Quantiferon TB Gold/In Tube T SPOT.TB Prise de sang veineux (tubes spéciaux) Transport rapide, à température ambiante Laboratoire équipé (ELISA ou ELISPOT) Réponse Positive Négative Indéterminée Pas de réaction du contrôle positif Réaction non spécifique du contrôle négatif Technologie des IGRAs ELISA: QuantiFERON (QFT) QFT Gold QFT In Tube ELISPOT: T SPOT.TB

4 Réponse des cellules T àla stimulation par ESAT 6: patients TB, contacts et contrôles Pathan AA, J Immunol 2001;167: IGRAs: progrès par rapport au test tuberculinique?

5 1: Les IGRAs sont plus spécifiques que le test tuberculinique* *non influencés par le BCG ni la plupart des mycobactéries non tuberculeuses Libération de G IFN chez les tuberculeux et les sujets sains, vaccinés ou non par le BCG

6 IGRAs chez des patients atteints d infections pulmonaires diverses Meier T, EJCMID 2005;24: TST et IGRAs dans 4 groupes de sujets vaccinés au BCG TST + IGRA low risk casual contact close contact TB Kang YA, JAMA 2005;293:

7 Libération de Gamma- Interféron selon l intensité du contact avec un cas de TB: A: même bureau B: même étage C: même bâtiment D: contact distant ou nul Lalvani A. Lancet 2001;357: Positivité du TST et du Quantiferon chez enfants de 14 ans (Norvège) TST positif: 531/33456 (1.6%) QFT positif chez les TST positifs: 44/511 (9 %) TST 6 9 mm: 4% TST mm: 7% TST 15+ mm: 22% Européens TST+: 6% Immigrants 2 e génération TST+: 6% Immigrants 1 ère génération TRST+: 18% Winje B, BMC Infect Dis 2008;8:140

8 2. Les IGRAs sont (au moins) aussi sensibles que les tests tuberculiniques, en particulier chez les sujets immunodéprimés* * En l absence d un standard pour l infection tuberculeuse latente, les cas atteints de tuberculose active sont considérés comme le groupe de référence pour l infection tuberculeuse. TST, QFT et T SPOT chez des patients tuberculeux (avec et sans immunodépression) et les contrôles active TB (all) TB immunocompromized low risk TST QFT T-SPOT Lee JY et al, ERJ 2006

9 Tests tuberculiniques et ELISPOT chez des enfants suspects de tuberculose (Afrique du Sud) % documented TB no TB TB < 3 y TB-HIV TST 15 mm TST 10 mm ELISPOT + Liebeschuetz S, Lancet 2004;364: TST et IGRAs chez des enfants exposés àla tuberculose, selon l intensité de l exposition Nakaoka H, Emerg Infect Dis 2006;12(9):1383-8

10 TST, QFT et T SPOT chez l enfant Connell T, PLoS ONE 2008;3(7):e2624 TST, QFT et T SPOT chez les sujets HIV+ % Mandalakas AM, IJTLD 2008;12(4):417-23

11 TST et ELISPOT chez 285 patients HIV+ Karam F, PLoS ONE 2008;3(1):e1441 TST et tests sanguins chez 138 patients immunodéprimés (HIV neg) exposés àla TB 17.4% TST + (>5mm) 44.2% T SPOT.TB + 4.3% T SPOT.TB indéterminés 1 3 contacts avec le cas source: 37% + 9+ contacts avec le cas source: 66% + Normopénie: 44.6% + Leucopénie: 44.3% + Piana F, ERJ 2006;28:31-4

12 3. Les IGRAs sont mieux corrélés avec l exposition àla tuberculose que les tests tuberculiniques Réaction tuberculinique et test sanguin selon la durée de l exposition 70% 60% TST T SPOT-TB 64.3% % of group positive 50% 40% 30% 20% 10% 0% 42.9% 28.6% * * 7.1% 8.6% ** <3 h 3-8 h >8h * 32.1% ** both contacts had short but close exposure Duration of exposure to index case Zellweger JP, IJTLD 2005;9:1242-7

13 Réaction tuberculinique et test sanguin selon l intensité de l exposition Zellweger JP, IJTLD 2005;9: Corrélation entre le degré d exposition et le résultat des tests T SPOT-TB TST OR P value 95% CI OR P value 95% CI Being in high exposure group Having received BCG vaccine n/a * n/a Age of subject Table 4 Odds Ratios of correlation of having a positive T SPOT-TB and TST result from being in the high vs. low exposure group, having received the BCG vaccine and with respect to subject age. The results are presented for both the staff and residents combined. * As no non-bcg vaccinated subjects were positive to the TST regardless of the exposure group, an Odds Ratio was not computable. This was however a highly statistically significant result (p= by χ 2 analysis). Zellweger JP, IJTLD 2005;9:1242-7

14 % Durée du contact avec le cas source, contagiosité et positivité du test sanguin Diel R, Chest 2009;135: Facteurs associés avec la positivité du test sanguin OR Diel R, Chest 2009;135:

15 Infection tuberculeuse parmi les membres du personnel d un hôpital Suisse (55% vaccinés BCG) n Pos IGRA % Origin <10/ Origin >10/ Low exposure risk Medium exposure High exposure risk total Stebler A Inf Control Hospital Epidemiol 2008;29(7):681-3 Positivité des tests IGRA chez les employés du secteur de la santé (Allemagne) Nienhaus A, Pneumologie 2007; 61:613-7

16 Positivité des IGRAs chez les divers groupes professionnels à Samara (Russie) % nonmedical students medical students primary care staff TB staff lab staff Drobniewski F, PLoS Medicine 2007;4(2):e55 4. Les IGRAs évitent les traitements préventifs inutiles chez les sujets porteurs d un test tuberculinique faussement positif* * réduction des coûts d examen et de traitement et des effets indésirables

17 Enquêtes d entourage en Suisse (2007) (source: Ligue Pulmonaire Suisse) Index case contacts TST Pos TST (10 mm) TST + IGRA Both + Only IGRA Pos IGRA LTBI Total* CH ** (19%) (7.6%) (18%) (10.4%) * Considered as LTBI: TST and IGRA positive IGRA positive (no TST) TST positive, no IGRA **6 cases with secondary TB Nombre de cas àtraiter pour prévenir un cas futur de tuberculose (en admettant que tous les contacts «positifs» reçoivent un traitement préventif) n TST 5 mm TST 10 mm TST 15 mm TST 10 + IGRA IGRA high risk 20 years 40 years Diel R, Wrighton-Smith P and Zellweger JP, ERJ 2007;30:321-32

18 Impact économique des tests sanguins dans une enquête d entourage: contacts: Tests tuberculiniques 60 employés 27 positifs 33 négatifs T-SPOT.TB 4 positifs 23 négatifs (15 BCG) Coûts d examen médical et de traitement sur la base du test tuberculinique: Coût des tests sanguins: Coûts d examen et de traitement sur la base du T-SPOT.TB: Les IGRAs sont peut être corrélés avec la présence de mycobactéries vivantes Le taux peut varier spontanément ou sous l effet d un traitement antituberculeux curatif ou préventif

19 Evolution de la réponse IFN G sous traitement de la tuberculose A Pathan et al; JCI 2001; 167: 5217 Evolution du test sanguin sous traitement antituberculeux (succès et échecs) S Carrara et al CID 2004; 38: 754

20 Effet du traitement préventif sur la réponse des cellules T Wilkinson KA, J Infect Dis 2006;193:394-9 Conversion et réversion de l ELISPOT chez 341 contacts TB testés à3 et 18 mois Hill PC, PLoS Medicine 2007;4(6):e192

21 Réversion du QFT 1 an après contact, selon la valeur initiale (total 6.4%) Pai M, IJTLD 2009;13(1)84-92 Evolution possible de l infection tuberculeuse latente: les théories 1. Persistance de l infection 2. Réactivation (évolution vers la tuberculose) 3. Eradication spontanée de l infection?

22 Eradication spontanée de l infection tuberculeuse? Pai M, PloS Medicine, June 2007,e208

23 7. Les IGRAs pourraient contribuer au diagnostic de la tuberculose dans les cas difficiles: TB extrapulmonaire pleurésie et sérosites TB méningites TB TB chez l enfant TB chez les immunodéprimés Tests tuberculiniques et ELISPOT chez des enfants suspects de tuberculose (Afrique du Sud) % documented TB no TB TB < 3 y TB-HIV TST 15 mm TST 10 mm ELISPOT + Liebeschuetz S, Lancet 2004;364:

24 Libération d IFN g dans le sang et le liquide de lavage broncho alvéolaire chez 12 patients atteints de TB pulmonaire S /C+ et 25 contrôles Jafari C, ERJ 2008;31:261-5 Positivité des tests IGRA dans les TB pulmonaires et extrapulmonaires Groupe contrôle: positivité 10% Nishimura T, IJTLD 2008;12(3):269-74

25 Apport des IGRAs dans le diagnostic de la méningite TB 24 cas suspects de méningite TB IGRA (ELISPOT) dans le LCR 10 cas prouvés 9 IGRAs LCR positifs 9 cas exclus (autre diagnostic) 0 IGRA LCR positif 4 cas incertains 1 IGRA LCR positif Thomas MR, IJTLD 2008;12(6):651-7 Apport des IGRAs dans le diagnostic de la méningite TB Thomas MR, IJTLD 2008;12(6):651-7

26 7. Les IGRAs pourraient prédire une réactivation ultérieure de la tuberculose (mieux que la réaction tuberculinique) Valeur prédictive du test γ IFN 24 adultes HIV négatifs examinés après contact avec un cas de TB contagieuse et suivis pendant 2 ans (Ethiopie): 7 développent une tuberculose 17 restent indemnes 21 avaient un test PPD positif 7 (1/3) développent une tuberculose 9 avaient un test ESAT 6 positif 6 (2/3) développent une tuberculose Doherty TM et al, J Clin MIcrobiol 2002;40:704 6

27 Libération de γ IFN par PPD et ESAT-6 et risque de TB 2 ans après contact Doherty TM, J Clin MIcrobiol 2002;40:704-6 TB development within 2 years among 601 contacts, by test result (Germany) 601 contacts S+ PTB 1 TB* (*IGRA +) 358 TST neg 243 TST >5mm (40%) 5 TB (2.3%) 535 IGRA neg 66 IGRA pos (11%) 0 TB 25 prevent ttt 41 no prevent ttt Diel R, AJRCCM TB 6 TB (14.6%)

28 TB development within 2 years among 601 contacts, by test result (Germany) 601 contacts S+ PTB 1 TB* (*IGRA +) 491 TST <10 mm 110 TST >10mm (18%) 5 TB (4.6%) 535 IGRA neg 66 IGRA pos (11%) 0 TB 25 prevent ttt 41 no prevent ttt Diel R, AJRCCM TB 6 TB (14.6%) Risk of progression among 2348 contacts followed for 2 years TST+/- ELI+/- both pos both neg TST+/ELI- TST-/ELI+ Hill PC, PloS One 2008;e1379

29 Incidence de TB chez 908 enfants exposés, suivis pendant 2 ans après le contact %o all untreated 5 0 TST + (550) ELISPOT + (381) Bakir M, Ann Int Med 2008;149 (11): Positivité des IGRAs et risque de tuberculose chez 834 sujets HIV+ suivis pendant 2 ans 44 IGRAs positifs 1 er examen: 7 TB Suivi: 3/37 TB 739 IGRAs négatifs 1 er examen: 1 TB Suivi: 0/730 TB 47 IGRAs indéterminés 1 er examen: 0 TB Suivi: 0 TB Aichelburg MC, CID 2009;48:954-62

30 Conclusions Test tuberculinique vs tests sanguins (IGRAs) TST: Simple (personnel de santé) Bon marché (?) Un siècle d expérience Valeur prédictive connue Peu spécifique (Influencé par BCG et mycobactéries non TB) Peu sensible chez les sujets à risque (enfants, immunodéprimés) Effet booster en cas de répétition 2 visites IGRA: Compliqués (prise de sang, transport, laboratoire) Chers Récents Valeur prédictive incertaine Spécifiques (Non influencés par BCG et mycobactéries non TB) Sensibles, même chez les enfants et les sujets immunodéprimés Pas d effet booster 1 seule visite

31 Estimation du risque d infection tuberculeuse en combinant TST et IGRA Pai M, IJTLD 2008;12(8): Indications possibles aux tests IGRAs 1. Recherche d un infection tuberculeuse latente (LTBI) 1. Exposition récente àun cas de TB contagieuse 2. Immunosuppression 1. Actuelle: VIH 2. Future: anti TNF 3. Surveillance de personnes exposées 2. Aide au diagnostic de la tuberculose (?) 1. TB Pulmonaire non bacillaire 2. TB extrapulmonaire 3. TB chez l enfant

32 Signification du test sanguin: Tests positif = infection tuberculeuse latente (pas de faux positif) Corrélation avec le degré d exposition àla tuberculose Pas d influence du BCG Pas de phénomène booster Information sur l âge de l infection:? Pas d information sur l activité ni le nombre de mycobactéries 2 5% indéterminés (pas de lymphocytes stimulables) Pas de distinction possible entre infection et maladie: un test positif n est pas une preuve de maladie! TST, IGRAs and wishful thinking There may be nostalgia for the days when all tuberculin reactions meant tuberculous infection, and no nonsense! On the other hand, the imagination is now stirred by the promise that, with more reliable means for identifying persons who have had tuberculous infection,more effective steps can be taken for the eradication of the disease. Edwards Ph and Edwards L, ARRD 1960

33

Les nouveaux tests de dépistage de l infection tuberculeuse (tests Interferon-Gamma, IGRA)

Les nouveaux tests de dépistage de l infection tuberculeuse (tests Interferon-Gamma, IGRA) Les nouveaux tests de dépistage de l infection tuberculeuse (tests Interferon-Gamma, IGRA) Journée scientifique ARL 28 sept 2007 J-P. Zellweger, PMU L infection tuberculeuse latente Etat d un individu

Plus en détail

L infection tuberculeuse latente

L infection tuberculeuse latente Colloque Meditest 8 juin 2011 L infection tuberculeuse latente Jean-Pierre Zellweger Stades du développement de la tuberculose Les mycobactéries émises dans l air par un malade atteint de TB pulmonaire

Plus en détail

Tests Interferon = quoi de neuf? en médecine du travail

Tests Interferon = quoi de neuf? en médecine du travail Tests Interferon = quoi de neuf? en médecine du travail Elisabeth BOUVET, Dominique Abiteboul GERES Tuberculose infection et tuberculose maladie Contact BK= TM Infection latente 95% Infection = 30% des

Plus en détail

l infection par le VIH Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Paris JNI Juin 2009

l infection par le VIH Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Paris JNI Juin 2009 Tests Interferon ( IGRA) dans l infection par le VIH Peut on les utiliser? Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Paris JNI Juin 2009 Population générale TB maladie 1/3 population mondiale infectée par BK Répartition

Plus en détail

Tests de production d interféron Gamma. Nouméa le 9 mars 2012 1

Tests de production d interféron Gamma. Nouméa le 9 mars 2012 1 Tests de production d interféron Gamma Nouméa le 9 mars 2012 1 Présentation Test QTF Gold IT (Cellestis) Performance du test Recommandations de HAS, 2006 Meta analyse DIEL de décembre 2009 Indications

Plus en détail

Diagnostic biologique de la tuberculose latente : quelques données chez les immunodéprimés

Diagnostic biologique de la tuberculose latente : quelques données chez les immunodéprimés Diagnostic biologique de la tuberculose latente : quelques données chez les immunodéprimés Dr D. Monnier Service d Immunologie Thérapie Cellulaire et Hématopoïèse (ITeCH) CHU de RENNES Données épidémiologiques

Plus en détail

Recommandations récentes pour l utilisation des tests Interféron

Recommandations récentes pour l utilisation des tests Interféron Recommandations récentes pour l utilisation des tests Interféron 11 février 2014 Clinique du mousseau Dr Fadi Antoun Pneumologue Bureau des Vaccinations Cellule Tuberculose(ville de Paris) Hôpital privé

Plus en détail

DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006

DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006 DASES Réseau tuberculose 10 janvier 2006 Place des Nouveaux Tests de Dosage de L INTERFERON GAMMA dans le diagnostic de la Tuberculose Fadi ANTOUN, Cellule Tuberculose DASES Le Quotidien du Médecin 2005

Plus en détail

Interprétation et signification d un test IGRA en pratique quotidienne

Interprétation et signification d un test IGRA en pratique quotidienne La lutte antituberculeuse en 2013 Institut Pasteur Paris 19 Mars 2013 Interprétation et signification d un test IGRA en pratique quotidienne Dr Emmanuel Bergot Service de Pneumologie, CHU Côte de Nacre

Plus en détail

Apport d un nouveau test Interféron Gamma

Apport d un nouveau test Interféron Gamma Apport d un nouveau test Interféron Gamma Dr D. Bonnet Service de maladies infectieuses Bichat Claude bernard Tuberculose 1/3 population mondiale infectée par BK Primo infection asymptomatique 90% des

Plus en détail

CONTROVERSE : IDR OU QUANTIFERON LORS D'UN CONTAGE EN EHPAD?

CONTROVERSE : IDR OU QUANTIFERON LORS D'UN CONTAGE EN EHPAD? CONTROVERSE : IDR OU QUANTIFERON LORS D'UN CONTAGE EN EHPAD? Hélène MANGEARD François MALADRY Tuberculose : infection mycobactérienne Infection mycobactérienne chronique (M. Tuberculosis ++ ou bacille

Plus en détail

Intérêt du dosage de l INF γ dans le diagnostic de l infection tuberculeuse latente. Marion GRARE Interne Biologie Médicale 6 ème semestre Juin 2007

Intérêt du dosage de l INF γ dans le diagnostic de l infection tuberculeuse latente. Marion GRARE Interne Biologie Médicale 6 ème semestre Juin 2007 Intérêt du dosage de l INF γ dans le diagnostic de l infection tuberculeuse latente Marion GRARE Interne Biologie Médicale 6 ème semestre Juin 2007 1 Evolution après contage Pas d infection 70% Exposition

Plus en détail

QuantiFERON TB Gold in tube

QuantiFERON TB Gold in tube Qu est-ce que le QuantiFERON? Test sanguin de dépistage de l infection tuberculeuse. QuantiFERON TB Gold in tube Test ELISA qui mesure la réponse immunitaire à médiation cellulaire à l infection tuberculeuse.

Plus en détail

Recommandations sur l utilisation des Tests Interféron

Recommandations sur l utilisation des Tests Interféron Recommandations sur l utilisation des Tests Interféron Journée nationale d information sur la lutte contre la tuberculose 23 Mars 2011 Dr Sylvie Larnaudie Absence de conflits d intérêt LA TUBERCULOSE MALADIE

Plus en détail

Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah

Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah Services Universitaires des Maladies Infectieuses et Tropicales de C.H.Tourcoing LEM-CNRS, Lille; 1 Introduction

Plus en détail

Cas clinique Enquête autour d un cas IDR vs IGRA Pr Emmanuel Bergot

Cas clinique Enquête autour d un cas IDR vs IGRA Pr Emmanuel Bergot Cas clinique Enquête autour d un cas IDR vs IGRA Pr Emmanuel Bergot Service de Pneumologie, CHU Côte de Nacre Centre de compétence régionale de l HTAP UMR INSERM 1086 «Cancers et Préventions», Université

Plus en détail

Tests de détection de la production d Interféron-g et le diagnostic de la tuberculose. (1 ) Le concept

Tests de détection de la production d Interféron-g et le diagnostic de la tuberculose. (1 ) Le concept Tests de détection de la production d Interféron-g et le diagnostic de la tuberculose (1 ) Le concept M. Labalette, oct. 2007 Infection tuberculeuse contrôlée (ITL avec bacilles quiescents ou éliminés)

Plus en détail

CHU Mongi Slim La Marsa ACTUALITES DIAGNOSTIQUES DE LA TUBERCULOSE

CHU Mongi Slim La Marsa ACTUALITES DIAGNOSTIQUES DE LA TUBERCULOSE CHU Mongi Slim La Marsa ACTUALITES DIAGNOSTIQUES DE LA TUBERCULOSE La tuberculose est un problème de santé publique o Dans le monde en 2006: 9,2 millions nouveaux cas 1,7 millions de décès o En Tunisie:

Plus en détail

P. FRAISSE, Colloque régional sur la tuberculose, Lyon 07/12/2010. Mycobacterium tuberculosis

P. FRAISSE, Colloque régional sur la tuberculose, Lyon 07/12/2010. Mycobacterium tuberculosis Antigènes in vivo in vitro 07/12/2010 Pourquoi une veille bibliographique? Diagnostic de l infection tuberculeuse (latente) : le problème est-il résolu? Apports et limites des Tests de libération d interféron

Plus en détail

TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES

TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES Classement NABM : non inscrit code : non codé DÉCEMBRE 2006 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Diagnostic et traitement de la tuberculose latente chez l enfant

Diagnostic et traitement de la tuberculose latente chez l enfant Diagnostic et traitement de la tuberculose latente chez l enfant Jürg Barben 1, Jürg Hammer 2 1 Pneumologie, Ostschweizer Kinderspital, St. Gallen 2 Pneumologie und Intensivmedizin, Universitätskinderklinik

Plus en détail

Cas clinique. M. H, né le 27.11.1971 BSH. 50 UPA (1 ½ paquet/j depuis 33 ans) Remerciements: Dre P Roux Lombard et Dr Janssens

Cas clinique. M. H, né le 27.11.1971 BSH. 50 UPA (1 ½ paquet/j depuis 33 ans) Remerciements: Dre P Roux Lombard et Dr Janssens M. H, né le 27.11.1971 Cas clinique DParrat D.Parrat CDC superviseur M.Varcher HUG SMPR Mai 2014 Remerciements: Dre P Roux Lombard et Dr Janssens BSH BSH 50 UPA (1 ½ paquet/j depuis 33 ans) BSH 50 UPA

Plus en détail

NOUVEAUX TESTS IMMUNOLOGIQUES POUR LE DIAGNOSTIC DE LA TUBERCULOSE

NOUVEAUX TESTS IMMUNOLOGIQUES POUR LE DIAGNOSTIC DE LA TUBERCULOSE NOUVEAUX TESTS IMMUNOLOGIQUES POUR LE DIAGNOSTIC DE LA TUBERCULOSE Guislaine Carcelain Immunologie Cellulaire, Hôpital Pitié-Salpêtrière 43èmes journées nationales de formation des médecins du travail

Plus en détail

www.fnama.fr Tuberculose Pr. Jean-Louis Herrmann Service de Microbiologie, Hôpital R. Poincaré, Garches jean-louis.herrmann@rpc.aphp.

www.fnama.fr Tuberculose Pr. Jean-Louis Herrmann Service de Microbiologie, Hôpital R. Poincaré, Garches jean-louis.herrmann@rpc.aphp. Tuberculose intérêt des tests sanguins Pr. Jean-Louis Herrmann Service de Microbiologie, Hôpital R. Poincaré, Garches jean-louis.herrmann@rpc.aphp.fr Pouvoir Pathogène : Maladie Granulomateuse Chronique

Plus en détail

Tests de détection de l interféron γ et dépistage des infections tuberculeuses chez les personnels de santé

Tests de détection de l interféron γ et dépistage des infections tuberculeuses chez les personnels de santé Tests de détection de l interféron γ et dépistage des infections tuberculeuses chez les personnels de santé Réunion GERES du 6 juillet 2007 : D Abiteboul,, E Bouvet, A Buonaccorsi,, G Carcelain,, M Domart-Rançon,

Plus en détail

(aka Dick Menzies Montreal Chest Institute. McGill University)

(aka Dick Menzies Montreal Chest Institute. McGill University) (aka Dick Menzies Montreal Chest Institute McGill University) 1 2 Andrews RH. Bull WHO. 1960 (Madras, India) Crofton J. Bull IUAT. 1962 (Edinburg, Scotland) Brooks S. Am Rev Resp Dis. 1973 (Ohio) Riley

Plus en détail

Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses

Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses Tests de détection de la production d Interferon gamma pour le diagnostic des infections tuberculeuses Recommandations de l HAS Lille le 23 Octobre 2007 Tuberculose infection et tuberculose-maladie Contact

Plus en détail

Colloque : «Performances et intérêt potentiel des nouveaux tests immunologiques in vitro dans le diagnostic de la tuberculose»

Colloque : «Performances et intérêt potentiel des nouveaux tests immunologiques in vitro dans le diagnostic de la tuberculose» Colloque : «Performances et intérêt potentiel des nouveaux tests immunologiques in vitro dans le diagnostic de la tuberculose» Organisé par le Centre National de Référence des Mycobactéries et de la Résistance

Plus en détail

Test au Quantiferon, diagnostic de la tuberculose

Test au Quantiferon, diagnostic de la tuberculose Test au Quantiferon, diagnostic de la tuberculose CORATA 24 septembre 2015 L.Lutteri Pharmacien Biologiste Laboratoire d auto-immunité Service de Chimie Clinique Professeur Cavalier Tuberculose 50% Contact

Plus en détail

La tuberculose Actualités

La tuberculose Actualités La tuberculose Actualités Dominique Abiteboul Service de santé au travail - GERES Hôpital Bichat - Claude Bernard -Paris Contexte Renforcement des recommandations de surveillance des personnels exposés

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE TUBERCULOSE. Données France 2006 et Ile de la Réunion ( Dr D Ortenzio INVS )

EPIDEMIOLOGIE TUBERCULOSE. Données France 2006 et Ile de la Réunion ( Dr D Ortenzio INVS ) EPIDEMIOLOGIE TUBERCULOSE Données France 2006 et Ile de la Réunion ( Dr D Ortenzio INVS ) Cas de tuberculose maladie déclarés en France en 2006 BEH mars 2008 Incidence = 8,5 / 100 000 soit 5336 cas En

Plus en détail

Nouveautés dans le diagnostic biologique de la tuberculose

Nouveautés dans le diagnostic biologique de la tuberculose Nouveautés dans le diagnostic biologique de la tuberculose Philippe Lanotte Service de Bactériologie-Virologie Pôle de Microbiologie-Infectiologie Hôpital Bretonneau CHRU de Tours Journées de Formation

Plus en détail

TUBERCULOSE : QUID DES TESTS IN VITRO?

TUBERCULOSE : QUID DES TESTS IN VITRO? TUBERCULOSE : QUID DES TESTS IN VITRO? Tests de libération d Interféron γ (IGRA) AFMP Dubrovnik, 2014 Françoise REY Hôpital Nord, Marseille Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt Pourquoi des tests

Plus en détail

PLEVRE. «QUOI de neuf» Dr. Igor WIDIKKER Rencontres Genevoises de Pneumologie (mars 2011)

PLEVRE. «QUOI de neuf» Dr. Igor WIDIKKER Rencontres Genevoises de Pneumologie (mars 2011) PLEVRE «QUOI de neuf» Dr. Igor WIDIKKER Rencontres Genevoises de Pneumologie (mars 2011) INTRODUCTION Stratégie de recherche pour les articles: Entre 2009 et 2010 Thorax, Chest, AJRCCM, ERJ et Medline

Plus en détail

TUBERCULOSE Nouveautés 2009

TUBERCULOSE Nouveautés 2009 TUBERCULOSE Nouveautés 2009 Dr Grégoire Gex Rencontres Genevoises de Pneumologie Avril 2010 Introduction 6044 articles dans PubMed avec Tuberculose dans titre en 2009 Stratégie de recherche : Sélections

Plus en détail

DEPISTAGE DE LA TUBERCULOSE DANS LE MILIEU DU TRAVAIL : QUELLES PERSPECTIVES?

DEPISTAGE DE LA TUBERCULOSE DANS LE MILIEU DU TRAVAIL : QUELLES PERSPECTIVES? DEPISTAGE DE LA TUBERCULOSE DANS LE MILIEU DU TRAVAIL : QUELLES PERSPECTIVES? Journées Nationales de Médecine du Travail Damprémy 28 novembre 2013 Dr Maryse Wanlin - FARES Recommandations antérieures 2004

Plus en détail

Surveillance des personnels de sante vis à vis du risque de TUBERCULOSE

Surveillance des personnels de sante vis à vis du risque de TUBERCULOSE Surveillance des personnels de sante vis à vis du risque de TUBERCULOSE Place des tests IGRA et des autres examens complémentaires Propositions de recommandations pour les médecins du travail Groupe de

Plus en détail

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse. Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse. Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8 Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8 T-SPOT.TB 96 Format Plaque à 96 puits (TB.200) Table des matières

Plus en détail

TUBERCULOSE MADO INFORMATIONS GÉNÉRALES

TUBERCULOSE MADO INFORMATIONS GÉNÉRALES TUBERCULOSE MADO INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La tuberculose est une maladie contagieuse causée par le Mycobacterium tuberculosis aussi appelé bacille de Koch. Au moment de l inhalation du bacille

Plus en détail

Tuberculose de l enfant. IFMT-MS-oct.2008 1

Tuberculose de l enfant. IFMT-MS-oct.2008 1 Tuberculose de l enfant IFMT-MS-oct.2008 1 Données générales Épidémiologie IFMT-MS-oct.2008 2 TB de l enfant : beaucoup d incertitudes En 2008, la TB chez l enfant est et reste mal connue (OMS) : on a

Plus en détail

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro. Cette notice concerne l utilisation du produit suivant :

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro. Cette notice concerne l utilisation du produit suivant : Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE Pour usage diagnostique in vitro Cette notice concerne l utilisation du produit suivant : T-SPOT.TB 8 (Format Plaque à bandes de 8 puits à usage multiple.

Plus en détail

Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012

Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012 Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012 Conclusions provisoires rapport du HCSP juillet 2011 Valeur prédictive positive des

Plus en détail

RECOMMANDATION. Résumé. CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE Section des Maladies Transmissibles

RECOMMANDATION. Résumé. CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE Section des Maladies Transmissibles CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE Section des Maladies Transmissibles RECOMMANDATION Présidente : Dr Thérèse STAUB Service National des Maladies Infectieuses Secrétaire : Dr Françoise BERTHET Direction de la

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne Programme de vaccination pour les étudiants de médecine INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne 1) Introduction Le personnel de santé est exposé

Plus en détail

-Pas de symptômes, mais BK toujours présent -Pathogène non détectable -Examens radiologiques pouvant être normaux -Pas de réponse Anticorps

-Pas de symptômes, mais BK toujours présent -Pathogène non détectable -Examens radiologiques pouvant être normaux -Pas de réponse Anticorps Outils immunologiques innovants de détection de la tuberculose latente La tuberculose Expérience au CHU de Nancy avec le test T-Spot.TB Marcelo de Carvalho PU-PH, Laboratoire d'immunologie CHU de Nancy,

Plus en détail

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Anti TNF α et Tuberculose DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Rôle TNF alpha Cytokine pro inflammatoire produite par les macrophages, monocytes, exprimé par LT, LB Recrutement et activation des macrophages

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Tests in vitro de dépistage de l infection tuberculeuse latente par détection de production d interféron gamma

ARGUMENTAIRE. Tests in vitro de dépistage de l infection tuberculeuse latente par détection de production d interféron gamma ARGUMENTAIRE Tests in vitro de dépistage de l infection tuberculeuse latente par détection de production d interféron gamma Juin 2015 Cet argumentaire est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

R M T C CCDR UNE DÉCLARATION D UN COMITÉ CONSULTATIF (DCC) AN ADVISORY COMMITTEE STATEMENT (ACS) Le comité canadien de lutte antituberculeuse,

R M T C CCDR UNE DÉCLARATION D UN COMITÉ CONSULTATIF (DCC) AN ADVISORY COMMITTEE STATEMENT (ACS) Le comité canadien de lutte antituberculeuse, ISSN 1481-8531 Relevé des maladies transmissibles au Canada R M T C Canada Communicable Disease Report CCDR 1 November 2007 Volume 33 ACS-10 Le 1 er novembre 2007 Volume 33 DCC-10 Contained in this issue:

Plus en détail

Tuberculose et psoriasis

Tuberculose et psoriasis Tuberculose et psoriasis Dr Catherine Goujon Unité de recherche clinique en immunologie- Lyon sud Tuberculose et Psoriasis Comment dépister une tuberculose latente ou infection avant de mettre un patient

Plus en détail

LA TUBERCULOSE EN 40 QUESTIONS

LA TUBERCULOSE EN 40 QUESTIONS 1 LA TUBERCULOSE EN 40 QUESTIONS Sommaire 1 La maladie et son histoire naturelle 2 Histoire naturelle de l infection Épidémiologie en France et dans le monde Modes de transmission Dépistage Traitement

Plus en détail

Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO.

Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO. Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO. F. Danion, F. Tubach, C. Rivoisy, X. Mariette, D. Salmon, O. Lortholary, C.

Plus en détail

J.-L. Herrmann a,b, *, N. Simonney a, P.-H. Lagrange a

J.-L. Herrmann a,b, *, N. Simonney a, P.-H. Lagrange a Revue française d allergologie et d immunologie clinique 46 (2006) 543 547 http://france.elsevier.com/direct/revcli/ Avantages et limites des tests sanguins in vitro lymphocytes T/interféron gamma comparativement

Plus en détail

TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES

TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES TEST DE DÉTECTION DE LA PRODUCTION D INTERFÉRON γ POUR LE DIAGNOSTIC DES INFECTIONS TUBERCULEUSES Classement NABM : non inscrit code : non codé DÉCEMBRE 2006 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

3.1 Mise en évidence d une infection tuberculeuse latente (ITBL)

3.1 Mise en évidence d une infection tuberculeuse latente (ITBL) 3. L INFECTION À M. TUBERCULOSIS 3.1 Mise en évidence d une infection tuberculeuse latente (ITBL) Après une infection par des mycobactéries, la plupart des individus développent une réaction immunitaire

Plus en détail

Journées de formation médicale continue Tiaret, Algérie - 24 mai 2013

Journées de formation médicale continue Tiaret, Algérie - 24 mai 2013 Journées de formation médicale continue Tiaret, Algérie - 24 mai 2013 Perte d appétit, sueurs nocturnes, toux. Diagnostic de tuberculose pulmonaire Quel traitement proposez-vous? Infiltrat alvéolointerstitiel

Plus en détail

Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes 1 Plan 1. Définition 2. Epidémiologie 3. Histoire naturelle de la maladie 4. Diagnostic 5. Prévention 6. Traitement 2 1- Définition

Plus en détail

Tuberculose en Suisse. Guide à l usage des professionnels de la santé

Tuberculose en Suisse. Guide à l usage des professionnels de la santé Tuberculose en Suisse Guide à l usage des professionnels de la santé Impressum Ligue pulmonaire suisse Chutzenstrasse 10 3007 Berne info@lung.ch www.liguepulmonaire.ch Informations sur la tuberculose Centre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE CAS-INDEX DE TUBERCULOSE MAJ 20131115. Statut du cas-index

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE CAS-INDEX DE TUBERCULOSE MAJ 20131115. Statut du cas-index No LSPQ : No RAMQ : Nom : Prénom : Date de naissance : Âge : Sexe : M F Année - mois - jour Adresse (principale) : Code postal : Téléphone : Résidence : Travail : Autre : si enfant de moins de 18 ans,

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD

LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD LA TUBERCULOSE Docteur ALAIN BERAUD Service de Pneumologie Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 Bilan initial Objectifs Bilan de base Traitement pharmacologique Autres traitements pharmacologiques Autres

Plus en détail

Tuberculose. E Bouvet.

Tuberculose. E Bouvet. Tuberculose E Bouvet. Définition Maladie infectieuse transmissible due à des mycobactéries du complexe tuberculosis : Mycobacterium tuberculosis (= bacille de Koch : BK) Mycobacterium bovis Plus rares

Plus en détail

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Percival Pott 1779-1783 MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Cours Collège 10 Avril 2013 Votre conduite? Mr H S, âgé de 20 ans consulte pour une AEG : anorexie et amaigrissement (6 mois) Température

Plus en détail

Dysphagia Risk Assessment for the Community-dwelling Elderly

Dysphagia Risk Assessment for the Community-dwelling Elderly DYSPHAGIA RISK ASSESSMENT FOR THE COMMUNITY-DWELLING ELDERLY (DRACE) Miura, H., Kariyasu, M., Yamasaki, K., & Arai, Y. (2007). Evaluation of chewing and swallowing disorders among frail community-dwelling

Plus en détail

Notice QuantiFERON -TB Gold (QFT ) ELISA 2 x 96 (nº de référence 0594-0201)

Notice QuantiFERON -TB Gold (QFT ) ELISA 2 x 96 (nº de référence 0594-0201) Notice QuantiFERON -TB Gold (QFT ) ELISA 2 x 96 (nº de référence 0594-0201) 20 x 96 (nº de référence 0594-0501) Test de sang total IFN-γ mesurant les réponses aux antigènes peptidiques ESAT-6, CFP-10 et

Plus en détail

Francine NANDA Monitrice d étude clinique Centre Pasteur du Cameroun. Journées scientifiques du site ANRS Cameroun les 3 et 4 juin 2013

Francine NANDA Monitrice d étude clinique Centre Pasteur du Cameroun. Journées scientifiques du site ANRS Cameroun les 3 et 4 juin 2013 Journées scientifiques du site ANRS Cameroun les 3 et 4 juin 2013 Améliorer le diagnostic de la tuberculose chez les enfants infectés par le VIH en Afrique (Burkina Faso, Cameroun) et en Asie (Cambodge,

Plus en détail

Actualités de la tuberculose pulmonaire. Gérard PEIFFER Pneumologue CHR Bon Secours METZ peifferg@aol.com

Actualités de la tuberculose pulmonaire. Gérard PEIFFER Pneumologue CHR Bon Secours METZ peifferg@aol.com Actualités de la tuberculose pulmonaire Gérard PEIFFER Pneumologue CHR Bon Secours METZ peifferg@aol.com Mondialisation de la lutte anti-tuberculeuse: Voyages de tourisme Migrations Guerres et conflits

Plus en détail

Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse

Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse 7 ième édition Chapitre 4 : Le diagnostic de l infection tuberculeuse latente Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse, 7 ième édition est disponible

Plus en détail

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire Vaccination des étudiants du Baccalauréat en Médecine de Lausanne INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire La vaccination du personnel de santé est recommandée par l Office fédéral

Plus en détail

Tuberculose dans le cadre professionnel Risques et prévention

Tuberculose dans le cadre professionnel Risques et prévention Tuberculose dans le cadre professionnel Risques et prévention Marcel Jost, Brigitte Merz, Martin Rüegger, Jean-Pierre Zellweger, Helena Shang Meier, Beat Cartier, Edgar Käslin Suva Division Médecine du

Plus en détail

Tuberculose et test de détection de l interféron gamma. Collection Avis et Rapports

Tuberculose et test de détection de l interféron gamma. Collection Avis et Rapports Tuberculose et test de détection de l interféron gamma Collection Avis et Rapports Commission spécialisée Maladies transmissibles Tuberculose et tests de détection de l interféron gamma Rapport du groupe

Plus en détail

ISSN 1481-8531. Préambule

ISSN 1481-8531. Préambule Canada Communicable Disease Report CCDR June 2010 Volume 36 ACS-5 An Advisory Committee Statement (ACS) Canadian Tuberculosis Committee (CTC)* Recommendations on Interferon Gamma Release Assaysfor the

Plus en détail

Complications rares des anti TNF alpha

Complications rares des anti TNF alpha Complications rares des anti TNF alpha Dr S. MARTINON 1 A. BASCH 1, M. BERTHIER 1, J. CHARRIN 1, D. LIENS 1 P. BACHET²,, S. ASSAAD²,, C. PARISET² 1 : Service de rhumatologie. Hôpital St Joseph St Luc LYON

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

La tuberculose CLAT Calvados -CPMI Caen

La tuberculose CLAT Calvados -CPMI Caen La tuberculose CLAT Calvados -CPMI Caen MODALITES D ENQUETE DE DEPISTAGE AUTOUR DUN CAS DE TUBERCULOSE DECLARE EN COLLECTIVITE DE PERSONNES AGEES Maisons de retraite et EHPAD du Calvados Réunion du :20/11/2007

Plus en détail

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale Transplantation pulmonaire et mucoviscidose Optimiser la prise en charge médicale Dr Isabelle Danner-Boucher CRCM adulte de Nantes Unité de Transplantation Thoracique 11èmes Journées Scientifiques de la

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Centre de Lutte Anti- Tuberculeuse. Docteur MILLOT Viviane

Centre de Lutte Anti- Tuberculeuse. Docteur MILLOT Viviane Centre de Lutte Anti- Tuberculeuse Docteur MILLOT Viviane Points abordés Épidémiologie de la tuberculose en France, en Lorraine et en Moselle. Les cas de tuberculose résistante Comment baisser l incidence

Plus en détail

Evolution dans le diagnostic de la tuberculose chez les espèces sauvages. Dr Alexis Lécu Paris Zoo

Evolution dans le diagnostic de la tuberculose chez les espèces sauvages. Dr Alexis Lécu Paris Zoo Evolution dans le diagnostic de la tuberculose chez les espèces sauvages Dr Alexis Lécu Paris Zoo 1 Introduction OMS 2005 : 1 personne sur 3 contaminée dans le monde 2 millions de morts par an 14-16 millions

Plus en détail

Tuberculose bovine. Situation actuelle

Tuberculose bovine. Situation actuelle Tuberculose bovine Situation actuelle 21 mai 2013 Dr G. Peduto Vétérinaire cantonal Service de la consommation et des affaires vétérinaires 1 Tuberculose bovine La Suisse est indemne depuis 1959 Dernier

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE AVIS DU COMITE TECHNIQUE DES VACCINATIONS / DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE relatif à la vaccination par le vaccin

Plus en détail

01/12/2012 Dr Agathe de Lauzanne Consultation Tuberculose Pédiatrie Générale Hôpital Robert Debré Paris

01/12/2012 Dr Agathe de Lauzanne Consultation Tuberculose Pédiatrie Générale Hôpital Robert Debré Paris Tuberculose de l enfant 01/12/2012 Dr Agathe de Lauzanne Consultation Tuberculose Pédiatrie Générale Hôpital Robert Debré Paris Epidémiologie Tuberculose 2010 1/3 de la population mondiale infectée. 1.8

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à l obligation de vaccination par le BCG des professionnels listés aux articles L.3112-1, R.3112-1 C et R.3112-2 du Code de la santé publique 5 mars 2010 Le a été saisi par le directeur général

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

23/01/2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013.

23/01/2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013. Situation de l hémophilie Au Maroc Pr. M. El khorassani Centre de traitement d l hémophilie Rabat Janvier 2013 Introduction Incidence : 1/10000 Maroc: 3000, réalité: 1000 CTHR: 300 hémophile: réalité:

Plus en détail

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Journée EHPAD 14 février 2013 Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France EHPAD Une population exposée Environnement ouvert vers la communauté Risque

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DU SUJET AGE:

LA TUBERCULOSE DU SUJET AGE: LA TUBERCULOSE DU SUJET AGE: PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE. Dr. C.Cattenoz capacité de gériatrie Rennes 2013 La tuberculose: Maladie infectieuse bactérienne contagieuse à transmission interhumaine.

Plus en détail

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015.

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015. PLEASE POST NOTICE TO TEACHING PERSONNEL RE: SUMMER PROGRAM 2015 March 19, 2015 1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

La tuberculose en Suisse: rare et parfois compliquée

La tuberculose en Suisse: rare et parfois compliquée ARTICLE DE REVUE 925 Les signes cliniques typiques, la région d origine et l âge fournissent des indications pour poser le diagnostic La tuberculose en Suisse: rare et parfois compliquée Ekkehardt Altpeter

Plus en détail

Prévention et prise en charge des tuberculoses survenant sous anti-tnf

Prévention et prise en charge des tuberculoses survenant sous anti-tnf Bon usage Recommandations nationales Prévention et prise en charge des tuberculoses survenant sous anti-tnf Juillet 2005 143/147, bd Anatole France - F-93285 Saint-Denis Cedex tél. +33 (0) 1 55 87 30 00

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE

LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE LA LUTTE ANTITUBERCULEUSE INFORMATION aux PARTENAIRES SOCIAUX et MEDICO SOCIAUX CPMI PASS Miséricorde CAEN 12 Octobre 2011 ARS BN Dr Salaün Marie-Anne, médecin coordinateur Fanny Appia,interne en médecine

Plus en détail

املغرب الطبي. Article original. Les nouveaux tests sanguins dans le diagnostic de l infection tuberculeuse

املغرب الطبي. Article original. Les nouveaux tests sanguins dans le diagnostic de l infection tuberculeuse Article original MAROC MEDICAL املغرب الطبي Les nouveaux tests sanguins dans le diagnostic de l infection tuberculeuse The new blood tests for the diagnosis of tuberculosis infection اختبارات الدم اجلديد

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

Modélisation mathématique des épidémies et décision publique

Modélisation mathématique des épidémies et décision publique Modélisation mathématique des épidémies et décision publique Antoine Flahault Ecole Romande de Santé Publique Modèle = miroir simplifié de la réalité Modèle = «planche à dessin» Réalité validation Observation

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4 PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CONSOLIDATION OF CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF

Plus en détail