BONJOUR BOBIGNY. Égoïste(s)? Athlé. Des avancées et des freins

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONJOUR BOBIGNY. Égoïste(s)? Athlé. Des avancées et des freins"

Transcription

1 BONJOUR BOBIGNY LE JOURNAL DE LA VILLE CHANEL SE RETIRE DE CHEZ MARIONNAUD Égoïste(s)? Discrimination ou différend entre une marque et son distributeur? Retour sur la décision de Chanel de retirer ses produits à la vente dans les deux seules parfumeries de Bobigny. p 8-9 F o r m a t i o n e n a l t e r n a n c e : Des avancées et des freins Athlé Franck Gélanor, fringant vétéran page 2 page 11 Le point sur l apprentissage après la venue de Sarkozy à Bobigny PHOTO : SYLLA GRINBERG ET JUSTINE CAMILLERI PHOTO : SERGE BARTHE HEBDOMADAIRE N 559

2 ON EN PARLE <2 En visite au Campus des métiers il y a dix jours, le chef de l État a vanté à maintes reprises les mérites de la formation en alternance. Il avait déjà montré fin février sa volonté d axer sa politique de développement de l emploi des jeunes dans cette direction en nommant Nadine Morano en qualité de ministre chargée de l Apprentissage et de la Formation professionnelle. Une première, a souligné le 2 mars le président socialiste de la région Île-de- France lors d une conférence de presse. Voir le gouvernement s intéresser enfin à l apprentissage me réjouit, a ironisé Jean-Paul Huchon qui lançait à cette occasion les Journées portes ouvertes des Centres de formation des apprentis (CFA). Chacun pourra ainsi découvrir le Campus des métiers de Bobigny, le 18 mars. Trente formations à vingt professions y sont proposées. Nous avons créé une formation d ambulancier qui a rencontré un vif succès et nous allons ouvrir prochainement des formations dédiées aux services à la personne, aux moteurs hybrides, aux vitraux et, dès la rentrée 2011, au métier d ascensoristes, a précisé le directeur des lieux, Patrick Toulmet, lors de la venue de Nicolas Sarkozy. 80 % de nos diplômés trouvent un emploi dans les trois mois. Pourtant, notre pays paye cher la dévalorisation de l apprentissage : seulement 4,5 % des jeunes sont apprentis en France, a-t-il poursuivi. Le niveau monte. En charge du financement de l apprentissage depuis la loi de décentralisation de 1987, la région Îlede-France en a fait l une de ses priorités politiques. Les formations en alternance ont augmenté de 40 % en cinq ans. Jean-Paul Huchon a rappelé qu il y consacrait 382 millions d euros, soit 9 % de son budget global. Une réponse aux 250 millions d euros promis par le président de la République le 1 er mars pour la rénovation des CFA et des 250 autres millions prévus pour créer places supplémentaires d hébergement. L État doit également injecter 350 millions d euros dans le cadre des contrats d objectif et de moyens qui sont en cours de négociations avec les conseils régionaux. Il s agit plus spécifiquement des financements accordés pour le développement et la modernisa- APPRENTISSAGE Les entreprises traînent des pieds Après la venue du président de la République au Campus des métiers, Bonjour Bobigny revient sur le développement de la formation en alternance. Mais aussi sur ses freins. tion de l apprentissage. Aujourd hui, on ne forme plus seulement des apprentis boucher, boulanger, plombier ou maçon mais aussi des ingénieurs, des titulaires de master, des étudiants en grande école. 43 % des apprentis franciliens préparent ainsi un diplôme d un niveau égal ou supérieur à bac + 2, contre 18 % dans le reste de la France. Exonérations de charges. Pour passer de à jeunes en alternance d ici à 2015 au niveau national, il va falloir aller au-delà des augmentations budgétaires en incitant les entreprises à recourir davantage à l alternance. Le 18 mars prochain, journées portes ouvertes au Campus des métiers. LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE A FAIT DE L APPRENTISSAGE L UNE DE SES PRIORITÉS. LES FORMATIONS EN ALTERNANCE ONT AUGMENTÉ DE 40 % EN CINQ ANS. ternance auprès des élèves et des entrepreneurs. L État, de son côté, doit réintroduire les exonérations de charges pour les entreprises de moins de 250 salariés qui recrutent au moins 4 % de jeunes en alternance, mais seulement sur six mois au lieu de douze auparavant. Les firmes de plus de 250 salariés, quant à elles, bénéficieront d un bonus de 400 euros par contrat. Au final, la Région francilienne devra elle aussi mettre la main au porte-monnaie si elle veut que les entreprises jouent le jeu de la formation en alternance. Elle présentera le 7 avril prochain un nouveau dispositif qui prévoit 1000 euros par apprentis Près du quart des contrats d apprentissage signés chaque année sont rompus aussi bien à l initiative des jeunes que des entreprises, a fait remarquer Jean-Paul Huchon, qui a lancé des développeurs de l apprentissage chargés de redorer le blason de la formation en alet par an, avec une majoration de 500 euros pour les employeurs de moins de dix salariés et une majoration supplémentaire de 500 euros si l apprenti prépare un CAP ou bac pro. Croissance. Nous avons besoin du soutien des chefs d entreprise, confirme Bruno Fiahlo, en charge de la mission réussite solidaire en mairie. Sur les 820 jeunes que nous suivons depuis 2007, 75 sont en alternance ou en recherche de formation. Nous les aidons en lien avec la Mire et la direction du développement économique à trouver une entreprise, mais ce n est pas simple malgré notre réseau. Jeyakumar Gajamithy, en première année d école d ingénieur en éco-énergie, cherche une formation de six mois en alternance et elle commence à désespérer. Je ne reçois que des réponses négatives. Ça devient urgent, jusqu alors, je m étais concentrée sur la région parisienne, je vais voir maintenant dans toute la France, indique la jeune Balbynienne qui a pourtant choisi une branche en vogue avec le développement durable. Sans le retour d une forte croissance, il est probable que les embauches se feront encore a minima. Selon un sondage Ipsos de décembre pour les Apprentis d Auteuil, près de sept entrepreneurs interrogés sur dix recourront moins cette année à l apprentissage qu en Frédérique Pelletier PHOTO : SYLLA GRINBERG

3 ACTUALITÉS <3 RENCONTRES POUR LA JEUNESSE Farmento si, Farniente no Beaucoup de lycéens pour ce premier rendez-vous. L a première des quinze rencontres pour la jeunesse a été marquée de l empreinte des lycéens de Louise-Michel, présents en force, vendredi 4 mars, à la réunion organisée par la municipalité à la brasserie Le Farmento, dans le quartier Jean-Rostand. Ils sont majoritairement venus à la recherche d informations à même de leur permettre de définir et/ou de réaliser leur projet d avenir. Certains ont déjà une idée très précise de la voie professionnelle qu ils comptent emprunter, à l instar de Dimitri qui souhaite lancer avec son frère une marque VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Les petits élus s informent L a commission Savoirvivre ensemble du Conseil municipal des enfants (CME) a pu s entretenir avec Ernestine Ronai, de l Observatoire départemental des violences envers les femmes, le 2 mars dernier. Les petits élus avaient pour l occasion préparé une liste de questions: Pourquoi avez-vous voulu aider les personnes maltraitées?, Qu est-ce qui existe pour les femmes battues qui ont envie que ça s arrête? ou encore Pourquoi les hommes et les femmes ne sont pas toujours de vêtements, de Houda qui aspire à ouvrir avec deux autres copines lycéennes un centre d animation et d accueil de la petite enfance ou encore d Ayoub qui se voit en futur professeur des écoles. Mylène a assisté à la réunion parce que j ai appris qu on pouvait m ouvrir le carnet d adresses de la ville et de ses partenaires. Cette lycéenne en terminale S souhaite se former comme éducatrice de jeunes enfants. Leïla, qui a découvert la profession d ostéopathe lors du dernier Forum de la réussite, veut désormais en faire son métier. Prévoyant, Souleymane a élaboré un plan A et un plan PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY B. Je veux faire un BTS chaud/froid mais si ça ne marche pas, je ferai une carrière de gendarme, explique l élève de seconde. Avec ou sans projet bien défini, la plupart des lycéens présents sont venus chercher des renseignements pour passer le Bafa. Ce que Gabriel Gonnet, directeur de la Cathode, estime être une bonne chose. C est une manière de pouvoir financer ses études, ajoute le responsable de cette association qui a mis en place un chantier d insertion pour former des jeunes reporters d images. Parmi les non-lycéens présents dans la salle, Jérôme a attrapé la fièvre entrepreneuriale au contact de son patron. Résultat : il souhaite ouvrir un snack-bar sympa et se dit à la recherche de stages ou formations pour apprendre comment gérer une entreprise, où trouver les fonds, quels pièges éviter?. À la fin des échanges, la maire a salué le dynamisme des jeunes dans une conjoncture qui ne leur est pourtant pas favorable. Catherine Peyge a rappelé la volonté de la Ville d aider les jeunes à passer ensemble un cap. KARIM NASRI Élus présents: Catherine Peyge, Abdel Sadi, Alice Magnoux, Waly Yatera, Hué Ha Ngoc, Serge Bocquet, Bernard Grinfeld et Leïla Bouzidi. Lundi 28 février, cité Estienne-d Orves. U ne dizaine de résidents sents ont salué la création de des quartiers Pierre-Sémard, Jean-Rostand et les nuisances sonores au-delà commerces, ils en dénoncent Estienne-d Orves se sont réunis lundi 28 février en Collecblèmes d hygiène dus à l ab- des horaires permis et les protif local d initiatives citoyennes sence de bennes, mais aussi (Clic) pour débattre des problèmes du quotidien et pro- sauvages des habitants. Ils ont aux incivilités et aux décharges poser des solutions. Des doléances avaient été remontées pagne de civisme par quartier proposé de lancer une cam- à la mairie mais sont restées et la mise à disposition de distributeurs de sacs pour les dé- sans réponse, a déploré une habitante de Jean-Rostand, où jections canines. À la cité d Estienne-d Orves, on se plaint du sans emplacements dédiés, les poubelles sont transportées bruit sur la place centrale les sur plus de 300 mètres. Ces soirs d été, et des portes du poubelles encombrent les trottoirs en raison du passage à herbes folles ne font pas l una- parking trop faciles à ouvrir. Les des heures irrégulières de la société de ramassage. Si les pré- bacs. À Rostand, les fils élecnimité, on les préfère dans les triques sont à enfouir et les égouts à récurer. Des panneaux pour s orienter depuis l arrêt du tramway ainsi qu une navette gratuite reliant les quartiers seraient les bienvenus. Le collectif souhaite aussi être impliqué dans l évolution du quartier et a demandé aux responsables communaux de venir en visite à pied. MALIKA ZOUBA nent la peur que l on peut ressentir dans une telle situation. À la fin de la rencontre, Léonie a souligné qu elle avait appris beaucoup de choses et que cela pourrait l aider à faire face au cas où. Le 16 mars, la commission a rendez-vous avec la coordonnatrice, pour l Éducation nationale, du réseau d éducation prioritaire de la circonscription de Bobigny. Objectif: préparer un projet cette fois-ci destiné à sensibiliser tous les petits Balbyniens aux dangers des jeux violents et humiliants. DANIEL GEORGES PHOTO : SERGE BARTHE FONCTION PUBLIQUE Contre la précarité L a précarité est-elle inéluctable? Ce mardi 1 er mars, la CGT 93 organisait une conférence de presse pour dénoncer le fait que de nombreux emplois de la fonction publique, de l État, des collectivités territoriales ou encore des hôpitaux, sont occupés par des agents non-titulaires, contractuels ou vacataires. Des emplois qui correspondent pourtant à des besoins permanents et non temporaires. Ils seraient plus d un million en France : le profil de ces employés précaires est plutôt jeune et féminin, puisque 40 % ont moins de 30 ans et 57 % sont des femmes. L Éducation nationale est elle-même touchée : d après la CGT, il y a quelque enseignants égaux?. Ils cherchaient aussi à comprendre comment une différence biologique a pu devenir une inégalité sociale. Ernestine Ronai, qui s est dite pleine d espoir du fait que les enfants s intéressent à cette question, leur a expliqué que l Observatoire avait pour but de rendre visibles les violences dont les femmes sont victimes et d inventer les solutions pour y mettre fin. Bien évidemment, les membres du CME pensent aussi aux conséquences de la violence conjugale sur les enfants et imagicontractuels dans le département. Au cours de la matinée, de nombreux agents ont fait part de leur témoignage. Comment faire un travail de qualité quand on est précaire? Je fais pourtant le même boulot qu un prof titulaire! Je dois attendre, chaque année, la fin du mois d août pour savoir si je suis reconduit à mon poste. Ce manque de stabilité pénalise les équipes pédagogiques, explique Aïssam, enseignant dans un lycée à Villepinte. Claire, employée à la bibliothèque de Bobigny depuis onze ans, se dit inquiète et se plaint qu il y ait de moins en moins de concours, avec toujours moins de places. Elle aimerait enfin sécuriser son emploi. D. G. SÉMARD/ROSTAND/ ESTIENNE-D ORVES Un Clic et c est parti PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY

4 ACTU-PHOTOS <4 LYCÉE ANDRÉ-SABATIER La filière optique voit flou Rassemblement des profs devant l académie de Créteil. C est une première mondiale, et elle s est déroulée à l hôpital Avicenne. L équipe du P r Emmanuel Martinod est parvenue à greffer une bronche artificielle chez un patient atteint d un cancer du poumon, lui évitant ainsi l ablation complète de son organe, le 28 octobre Le chirurgien a attendu plus d un an avant de révéler les résultats pour être sûr que le malade, âgé désormais de 80 ans, se portait bien après de multiples examens. Il a une seule idée, c est de retourner dans sa maison de campagne. Sa qualité de vie a été conservée, ce qui n aurait pas été vrai en cas de pneumonectomie, a expliqué le P r Emmanuel Martinod. Aucune complication majeure liée au greffon, constitué à partir d un tissu d aorte thoracique conservé au froid, n a été signalée. Cette intervention chirurgicale a même permis de montrer que les cellules des bronches de l octogénaire se C est la goutte qui fait déborder le vase: l annonce de la fermeture d une septième classe à la rentrée prochaine. Les enseignants du lycée professionnel André-Sabatier savaient déjà que les formations coiffure, APR (agent polyvalent de restauration) et carrières sanitaires et sociales allaient perdre deux classes chacune pour dégager de l espace pour les bacs pros optique. L établissement est le seul de l académie de Créteil à former dans cette filière d excellence, très recherchée sur le marché de l emploi, glisse Estelle Jaquet, prof de lettres et histoire. Mais quand on argue d un manque de place pour expliquer la fermeture d une 2 de optique, les enseignants n y comprennent plus rien. Ils se sont mis en grève la semaine dernière et se sont rendus en délégation au conseil régional d Île-de-France (jeudi 3 mars) et au rectorat de Créteil (vendredi). La vice-présidente en charge des lycées à la Région, Henriette Zoughebi, a appelé le HÔPITAL AVICENNE Première greffe de bronche artificielle PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY recteur et demandé la suspension de la fermeture des classes, et de convoquer une réunion dans l établissement, explique Thierry Houguet, professeur de lettres et histoire. Les profs ont en effet obtenu le principe d une rencontre tripartite, ce jeudi 10 mars, dans leur établissement. L occasion, disentils, d attaquer l argument du manque de places et de réclamer la rénovation des locaux. Les surfaces de la cuisine pédagogique sont délabrées, les vestiaires sont dans un état lamentable, listent les grévistes qui redoutent la suppression de 13 postes d enseignants et de 132 places pédagogiques. Samedi dernier, ils ont accueilli avec une banderole Lycée Sabatier en colère, les visiteurs venus découvrir l établissement lors des portes ouvertes. À l entrée du lycée, des parents faisaient signer une pétition dans laquelle ils se disent scandalisés et inquiets face aux suppressions de classes et se déclarent totalement solidaires avec les enseignants. KARIM NASRI Une première mondiale pour le professeur Martinod. régénéraient en colonisant cancer du poumon est l un des cette matrice consolidée par plus meurtriers au monde. une sorte de petit tuyau appelé stent. Nous allons tramettre à terme d éviter l abla- Cette innovation pourrait pervailler à ces mécanismes de tion complète du poumon qui régénération tissulaire et espé - est l opération la plus périlleuse du genre, toutes spé- rons des avancées pour les greffes de trachées et des voies cialités confondues. La mortalité postopératoire est la plus aériennes, a précisé le praticien. Ce dernier va procéder à élevée, jusqu à 26 % à 90 jours. une évaluation plus importante de cette greffe qui ne némon, mais les altérations des On peut vivre avec un poucessite pas de médicament antirejet, à partir de 20 à 30 diaques sont énormes, a spé- fonctions respiratoires et car- nouveaux patients aux facteurs de risques importants. Le FRÉDÉRIQUE cifié le P r Martinod. PELLETIER PHOTO : SERGE BARTHE 8 mars. Elles ne pouvaient pas passer inaperçues. Les militantes de Femmes solidaires de Bobigny, déguisées en fées du logis avec tablier, plumeau, gants de ménage, balais et ramassette, ont distribué des tracts rappelant le combat des femmes pour leurs droits, mardi à la gare routière. McDo. Le fond rouge s efface au profit du vert. Le McDo de Bobigny 2 arbore désormais les nouvelles couleurs de la marque. Le fast-food offre un cadre plus aéré, lumineux et très coloré. Autre avantage, la mise en place de bornes de commande permettant une grande rapidité du service. Nounours. Les enfants de maternelle ont apporté aux docteurs des peluches se plaignant de bobos, la semaine dernière à Avicenne. Les étudiants en médecine ont fait passer les radios et pansé les blessures. Un moyen de découvrir le monde de la santé de façon ludique et pédagogique. Grémillon. La rénovation des immeubles de la cité Jean-Grémillon entre dans une phase dédiée à l esthétisme. Un bardage en bois habille la partie supérieure des bâtiments, assurant un embellissement des façades. PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY PHOTO : SERGE BARTHE PHOTO : SERGE BARTHE PHOTO : ASTRID NÉVOT

5 Seine-Saint-Denis se sont tenus samedi 5 mars à l hôtel de ville de Saint-Denis. Différents ateliers avaient été imaginés ACTUALITÉS <5 TRANSFORMATION DE KARL-MARX De la dalle à la rue T rente-quatre familles ont urbain tenu jeudi 3 mars à Étape par étape, les phases de déjà emménagé dans les l école Marie-Curie demande démolition ou de grignotage appartements nouvellement aux habitants de Karl-Marx ce morceau par morceau des cons truits sur l ex-parc d attractions. Quatre-vingt-six logements sont libérés à ce jour et condamnés dans les deux doubles tours vouées à la démolition. La réalisation du qui leur vient spontanément à l esprit en pensant la transformation de leur quartier, ce ne sont pas les bips-bips stridents des engins du bâtiment, ni le ballet continu des camions deux doubles tours, des parkings et du bâtiment de la CPAM ont été présentées aux habitants. L opération démarrera en mars 2012 et se poursuivra jusqu en février La troisième groupe scolaire du de chantiers qui arrivent quartier est engagée. Sur l ancien en premiers. Paradoxalement, terrain de proximité ce sont les souvenirs les plus pousse un immeuble en accession éloignés qui remontent à la à la propriété. Juste en surface. Avant, il y avait une face, l évacuation de tonnes de diversité de commerces au pied terres se poursuit pour préparer des tours, La dalle était bien le terrain à la construction animée et les enfants gamba- d une résidence. En face de la daient en toute sécurité, Il n y tour 21, un immeuble réalisé a plus d ambiance comme auparavant, par l OPH de Bobigny prend énonce-t-on pêle- forme. Pas loin, à côté de la mêle, avant d espérer pour tour 10, un nouveau chantier l avenir la fin des nuisances et s ouvrira avant la fin mars. Et des motos dans les halls et le quand l animatrice de l atelier renouveau du quartier. ÉCOLE D INFIRMIERS Un séjour au Viêtnam LOGEMENT C omme chaque année, le rapport de la Fondation Abbé-Pierre dénonce le mal-logement qui s aggrave et frappe de plus en plus de monde. Des prix de vente qui ont doublé en dix ans, toujours plus de personnes privées de domicile personnel l an passé dans le pays, des villes qui ne respectent pas la loi SRU et son quota de logements sociaux: le constat est amer. À l initiative du PCF 93, du PG 93 et de l Association départementale des élus communistes et républicains, les États généraux du logement et de l habitat en PHOTO : SERGE BARTHE E ngagés dans la campagne de vaccins contre la grippe A en 2009, les élèves de la promotion de l Institut de formation en soins infirmiers d Avicenne n avaient pu suivre le module optionnel Soins et culture. De cette frustration est née, en avril 2010, l idée d aller au Viêtnam. Avec l aval de la directrice de l Ifsi, M me Texeira, ils se lancent alors dans une course contre-la-montre pour Les élèves ont rendu compte de leur voyage. Un droit pour tous Atelier urbain sur les futures démolitions. réunir des fonds et les diverses autorisations. Une association est créée, IDEAS, qui permet d ouvrir un compte bancaire. Ils enchaînent tombola, brocante, vente de friandises, de repas exotiques et toutes sortes d actions qui leur permettent d alléger le prix élevé de cette aventure. Vanessa, Balbynienne, sera aidée par la Ville. Elle a également travaillé durant les week-ends. Sur 40 inscrits, onze sont finalement du voyage, encadrés par François Caraty, formateur. Le 25 février dernier, ils ont décrit avec États généraux du logement samedi dernier à Saint-Denis. PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY transformation du quartier s accompagnera de la mise en place de nouveaux espaces publics (le square Jean-Ferrat là où se trouve le bâtiment de la CPAM), de circulations apaisées (zones à 30 km/h et zone à 20 km/h devant les écoles, chaussée surélevée au niveau des carrefours), du stationnement et de la collecte des déchets (bacs enfouis et condamnation des vide-ordures des tours restantes). KARIM NASRI humour à leurs camarades de promotion et à la direction les pratiques de soin locales différentes et les étapes de ce qu ils qualifient unanimement d expérience enrichissante et inoubliable. Ils sont intarissables sur la fête du Têt (nouvel an vietnamien), le bouddhisme, la cuisine, le delta du Mékong. Ce n était pas un voyage humanitaire: à l hôpital de Long Thanh, non loin de Ho Chi Minh ville, ils ont appréhendé la dimension culturelle dans les situations de soins. Le bénéfice est double, explique François Caraty, tant pour la cohésion du groupe que pour la découverte d une autre culture. MALIKA ZOUBA pour tenter d apporter des réponses concrètes. Les responsables syndicaux et politiques présents(cgt ou NPA), ou associatifs (Femmes solidaires et FCPE) ont notamment planché sur la meilleure façon de s opposer aux expulsions locatives et à tout faire pour que personne ne soit en situation d être expulsé. José Moury, le président de l OPH de Bobigny, a rappelé que les familles consacraient en moyenne 26 % de leur budget au logement. Catherine Peyge a également évoqué l organisation des réseaux de marchands de sommeil contre laquelle il faut lutter. Toutes ces revendications se retrouveront, samedi 12 mars, à Paris, pour une manifestation* qui exigera l arrêt des expulsions, mais aussi la production massive de logements sociaux. DANIEL GEORGES *Départ place de la République à 14h30. Plus d infos sur PHOTO : SERGE BARTHE En bref Solidarité À la suite du mouvement de grève des enseignants du lycée professionnel André-Sabatier, en protestation contre la fermeture de sept classes à la prochaine rentrée (lire p. 4), la section PCF de Bobigny a rendu public un communiqué dans lequel elle souligne que le seul bénéfice de ces fermetures de classes sera sans aucun doute pour les formations privées hors de prix et apporte son soutien aux enseignants dans leurs revendications. Mosquée L Association des musulmans de Bobigny présentera, en présence de la maire, l avancement du projet de construction de la mosquée, vendredi 11 mars à 18 h salle Pablo-Neruda. À rideau baissé Accéder au centre commercial Bobigny 2 en venant de l esplanade de la préfecture ou en arrivant par le métro est devenu très problématique depuis lundi dernier. Le rideau de la grande porte vitrée est maintenu fermé depuis une panne intervenue samedi en fin de journée, selon les commerçants qui constatent une baisse certaine du flux des visiteurs, particulièrement au moment de la pause déjeuner du personnel des administrations limitrophes. En effet, les clients doivent obligatoirement transiter par le Mc Do pour entrer ou sortir de Bobigny2, ce qui n est pas tâche aisée pour les personnes en poussette ou en caddie. À la direction de Bobigny 2, on assure qu on s affaire à réparer la panne Dans un autre centre commercial, l intervention n aurait pas duré deux heures, regrette un commerçant. Erratum Dans notre précédente édition, une coquille s est glissée dans le nom de la réalisatrice du documentaire Liberté, égalité, fraternité projeté au Magic Cinéma, dans le cadre de la journée du 8 mars. Il fallait lire Jacqueline Gozland. Toutes nos excuses. PHOTO : SERGE BARTHE

6 VIE PRATIQUE <6 INFOS VILLE ÉTAT CIVIL Mariages Nadia Kerbache et Rachid Hamami Amina El Ayyoubi et Teddy Nankou Décès Sohrab Mochki Saïd Hidour MENUS RESTAURANTS SCOLAIRES DU 14 AU 18 MARS lundi 14 : céleri vinaigrette, sauté d agneau sauce tajine, semoule, Morbie, compote. Mardi 15: salade piémontaise, poulet vallée d'auge, haricots verts, coulommiers, banane. Mercredi 16: salade de tomates, pavé de saumon sauce citron, riz, fromage frais aux fines herbes, gélifié chocolat. Jeudi 17:potage de légumes, cannelloni, Saint-Paulin, raisin. Vendredi 18: scarole, cordonbleu, blettes à la provençale, yaourt nature sucré, éclair au chocolat. PASSEPORT Démarches Pour éviter les engorgements de dépôt de dossiers avant les vacances de printemps et d été et préparer au mieux vos futurs départs, pensez dès maintenant à faire les démarches nécessaires pour obtenir un passeport et/ou une carte d identité. Pour votre information : délais ac- >> 16 mars MAIRIE ANNEXE RACIN >> 23 mars MAIRIE ANNEXE AILLAUD >> 30 mars MAIRIE ANNEXE EPSTEIN >> 6 avril HÔTEL DE VILLE JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES Les événements sur la ville APRÈS-MIDI FESTIF. La parole est aux associations sur la thématique Bobigny, cœur d humanité, parce que l humanisme passe aussi par l égalité homme-femme. Danse, saynètes sur la parité, poèmes, et chants rythmeront cet après-midi, invitant chacun à la réflexion sans prise de tête. La gent masculine montera sur scène avec Les repentis. Au rendez-vous: Femmes solidaires, Femmes relais, Vie et cité, Hibiscus, Association sœur Emmanuelle, tuels pour la CNI en préfecture de Bobigny : 20 jours (23 pour la sous-préfecture du Raincy), fabrication et livraison du titre en mairie comprises. Passeport : 7 jours (8 pour la sous-préfecture du Raincy). ENCOMBRANTS Collecte des monstres Vendredi 11 mars // secteur 1. Lundi 14 mars // cités Pablo-Picasso, Les Sablons, Paul- Vaillant-Couturier, Étoile, Chemin-Vert, Karl-Marx, Paul- Éluard et Hector-Berlioz. Numéro vert OTSI Assemblée générale L office de tourisme de Bobigny tiendra son assemblée générale annuelle le samedi 12 mars de 16h30 à 19 h au salon d honneur de l hôtel de ville. Les adhérents sont invités à y participer. Un dîner de clôture suivra à partir de 19h15 au restaurant les Hespérides. Inscriptions préalables auprès de l OTSI au ECOFIH Portes ouvertes Journée portes ouvertes à l'école hôtelière de Bobigny, le samedi 19 mars de 10 h à 17 h. Venez découvrir les formations proposées. Ecofih 79, rue de Paris à Bobigny. Tél. : MÉMOIRE Appel à témoins Pour le 50 e anniversaire du 17 octobre 1961 qui avait fait des dizaines de morts parmi les manifestants algériens, un documentaire sur lequel tra- Fox compagnie, Association des avocats et juristes francoberbères, Association des Africains de Bobigny et Cris d éclats. SAMEDI 12 MARS DE 14HÀ18H, salle Max-Jacob. LECTURE-SPECTACLE. La compagnie Sirènes a promené son micro du côté des cités de l Étoile, du Pont-de-Pierre et de Jean-Grémillon pour donner la parole aux femmes. Autant de récits de vie qui s entremêleront avec des textes vaille le réalisateur Sébastien Pascot, avec le concours de l historien Jean Luc Einaudi, sera présenté au Magic Cinéma. Si vous avez été témoin de cette page d histoire, si vous ou un membre de votre entourage avez participé aux manifestations, vous pouvez contacter la Direction des ressources documentaires et historiques au ou à SOLIDARITÉ Bouge ta planète Le Comité catholique contre la faim et pour le développement organise le 19 mars à Bobigny une initiative intitulée Bouge ta planète, au 25, rue de Rome (de 14 h à 17 h). Une après-midi festive au cours de laquelle la réflexion portera également sur la question des droits fondamentaux. VACANCES Séjours enfants Pendant les vacances de printemps, trois séjours sont proposés aux enfants: Nature et découverte pour les enfants âgés de 4 à 6 ans à Saint-Menoux. Découverte de la nature, visite d une ferme, courses d orientation, confection d herbiers, construction de cabanes, initiation à la pêche, au poney ou au vélo Du 11 au 20 avril. 18 places disponibles. Musique et forêt pour les enfants âgés de 7 à 11 ans à Saint- Menoux. Sports, découverte de la nature et pratique instrumentale avec des professeurs du conservatoire. À la fin de ce séjour, les enfants se produiront en concert à Saint-Menoux. Du 11 au 20 avril. 25 de Barbara, Taslima Nasreen et Gertrude Stein pour répondre à cette vaste question: C est quoi être une femme?. MERCREDI 16 MARS À 18H30 à la Maison des parents. 32, rue Hectro-Berlioz. JEUDI 17 MARS 14h, salle Jean-Racine. 19 h, bibliothèque Elsa-Triolet. VENDREDI 18 MARS À 10 H à la Maison des parents. 7, cité de l Étoile. Séances gratuites Réservation: places disponibles. Cerf-volant et plage pour les enfants âgés de 9 à 12 ans à Oléron. VTT, équitation, cerfvolant, char à voile Du 12 au 21 avril. 20 places disponibles. Inscriptions: ALCLVB Hôtel de ville, 7 e étage, porte 701. Tél. : /68. DÉPISTAGE Cancers du sein et du rectum Le Comité départemental des cancers de Seine-Saint-Denis organise deux grands programmes de dépistage du cancer du sein pour les femmes de 50 à 74 ans et du cancer du côlon-rectum pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans. Ces dépistages sont remboursés. Informations sur EMPLOI ERDF recrute Électricité réseau distribution France (ERDF) lance une campagne de recrutement avec emplois à la clé! Pour cela, ERDF part à la rencontre des étudiants afin de se faire connaître et présenter les différents métiers proposés par cette entreprise. Elle sera pré- URGENCES PHARMACIES DE GARDE DIMANCHE 13 MARS Meimoun Avenue Francis-de- Pressensé, Le Bourget. Tél. : INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS >M ME CASALEGGIO // >M ME SOUALHIA // >M ME LARIVE, M ME DUCLOT, // M ME BIANNAY // M ME COIET // , RUE DE LA FRATERNITÉ >M. PINEAU,M ME FEUILLOY, M ME GOMIS, M LLE HASSANI 31, RUE ALCIDE-VELLARD // >M me Barros 82, RUEDEL ÉTOILE // >M. MARQUION, M ME MERCIER 26, AV. ÉD.-VAILLANT // AMBULANCES > > URGENCES MÉDICALES NUIT, DIMANCHES, JOURS FÉRIÉS. > > sente à Paris au Salon Sup'Alternance du 18 et 19 mars à l'espace Champerret (Paris 17 e ), ainsi qu'au Forum arts et métiers, le 24 mars au parc floral. Les étudiants peuvent retrouver toutes les offres en ligne et postuler directement sur le site internet : PERMANENCES Droit au logement Deux fois par mois, des représentants de l association Léo- Lagrange accueillent le public, et un huissier fait de même une fois par mois. La permanence d information sur le droit du logement, en partenariat avec l Adil 93, se tient également deux fois par mois: association Léo-Lagrange, mercredi 16 mars de 9 h à 12 h (sur RDV). Adil 93, mardi 15 mars de 9 h à 12 h (sans RDV). huissier, mercredi 6 avril de 14 h à 17 h (sur RDV). Ces permanences ont lieu au 9-19, rue du Chemin-Vert, 2 e étage, porte 229. Tél. : Vacances Séjours retraités Rome, Croatie, Périgord et Andorre : la Ville propose quatre destinations vacances aux retraités balbyniens. Selon les ressources de chacun, le CCAS prend en charge jusqu à 50 % du prix du séjour. Pour calculer le montant de cette participation, les derniers justificatifs de ressources 2010 et l avis d imposition ou le certificat de non-imposition 2009 sont nécessaires. Les préinscriptions se déroulent au CCAS et dans les mairies de proximité. Les retraités peuvent également se regrouper pour organiser ensemble un séjour ANCV sur mesure et profiter de tarifs préférentiels en dehors des mois de juillet et août. CCAS service des retraités 1 er étage de l hôtel de ville 31 avenue du Président-Salvador-Allende à Bobigny. Tél. : /31.

7 LES GENS D ICI < 7 YENTL AUDIBERT Une affaire de femmes Malgré son jeune âge, la nouvelle présidente de l association Femmes solidaires n en est pas à son premier combat. Portrait. Guizmo et Isis veillent, mais pas trop. À la porte d entrée du studio de Yentl Audibert, les deux matous d une même fratrie au pelage charbon préfèrent se frotter aux jambes du visiteur que de cracher. En guise de déesse Bastet, la maîtresse des lieux, gaga de ses félins. Ils signent l adresse. Un appartement zen par sa décoration mais un tantinet bordélique, juge son occupante. Ah bon? Des bibelots, des étagères remplies de livres bien alignés, pas de traces de fringues au sol ou de vaisselle cracra dans l évier de la cuisine. C est l univers ordinaire mais chaleureux d une adulte de 24 ans, indépendante depuis ses 22, sans avoir coupé le cordon familial avec ses parents. Elle à Carnot, eux à Berlioz. Un jet de bâtiments les sépare. On ne se voit pas tous les jours mais il y a le téléphone, lance-t-elle. Et pas question de leur apporter son linge sale en fin de semaine. C est un truc de mec, ça! dit en riant notre décohabitée. Cette Balbynienne pur sucre, queuede-cheval, pull et jean décontracté, a choisi de s assumer à 120 %, tant dans sa vie professionnelle que personnelle. Assistante pédagogique. Côté pile, Yentl Audibert est surveillante au collège Jean- Pierre-Timbaud. Un sacré clin d œil. J ai été élève dans ce même bahut et j y ai retrouvé des profs de mon époque. À part quelques rides, ce sont les mêmes bobines. Elle y remplit également la fonction d assistante pédagogique. Un job qui la passionne et la rapproche de la formation à distance qu elle conduit en parallèle. Elle veut devenir conseillère pédagogique d établissement, le fameux CPE qui n a plus rien du surgé d antan. Ses deux années de fac de psycho à Paris-VIII lui sont d un bon secours. On gère les élèves qui sont sous le coup d une exclusion temporaire. Ils viennent au collège et on les aide à travailler. Sous des dehors parfois rudes et buttés des traits dans lesquels elle se revoie plus jeune, elle apprécie la spontanéité et l élan de ces jeunes, l énergie qu ils déploient. Un peu moins leur côté saoulant, parfois. Je me rends compte qu au même âge qu eux, moi non plus je n étais pas tendre et plutôt injuste avec certains profs. Il n empêche, dans une autre vie, elle aurait aimé enseigner. Enseigner, c est la possibilité de faire avancer les élèves mais aussi risquer de les casser si on s y prend mal. Comment être certain de ne pas se tromper? En mouvement. Yentl essaie de trouver des réponses dans des livres, des revues, dans les discussions avec les uns et les Minijupe. Ces engagements ont structuré son parcours intellectuel. À Bobigny, le cheminement s est fait plus progressivement. Le déclic, c est la Consult action en J ai été consult actrice. J ai fait pendant trois mois du porte-à-porte. J ai découvert des gens extraordinaires et tant de belles choses qui se passent dans les quarautres. Elle adore se confronter aux interrogations, échanger, provoquer le débat des idées. Bref, faire de sa vie un univers en mouvement. C est son côté face. Sans avoir baigné dans une culture militante, son éducation lui a inculqué quelques valeurs d airain. La justice, la solidarité, le rejet des intolérances, la cause des femmes, en un mot le progrès humain. Elle a décliné ses notions assez tôt par sa participation à quelques mouvements populaires particulièrement formateurs. Elle cite pêle-mêle la lutte contre la CPE ou la réforme des lycées, la marche contre Le Pen entre les deux tours de l élection présidentielle en 2002, le vote en faveur d un autre traité constitutionnel en Europe, mon premier vote de citoyenne, précise-t-elle. Pour en avoir discuté avec elles, je sais maintenant que, sans la lutte des Femmes solidaires, nous n en serions même pas là. tiers. Du coup, plus question de rêve d ailleurs, mais le désir d agir ici et maintenant. Je devais trouver une forme d expression politique à mes idées. Elle la déniche au cours de la campagne des municipales en Des amis communs lui proposent de venir tracter sur le marché de l Abreuvoir. Elle a commencé par lire ce qu elle avait entre les mains. Le bilan de l action municipale collait bien à la réalité et ça a commencé comme ça. Par une adhésion au mouvement des Jeunes communistes. C est la première fois que j affichais la couleur. Ce n est pas un poids, plutôt l affirmation de porter des valeurs. Yentl détonne, à l heure de l atonie des jeunes vis-à-vis de l engagement politique. Elle revendique son militantisme. Depuis décembre dernier, elle est responsable du comité local de l association Femmes solidaires. Avant, je minimisais le rôle de ce genre d associations car je voyais d abord tout ce qui n avançait pas dans leur combat. Mais pour en avoir discuté avec elles, je sais maintenant que, sans leur lutte, nous n en serions même pas là. Il y a beaucoup d acquis à préserver et encore beaucoup à faire. Sur l IVG et la pilule du lendemain par exemple. Yentl se rappelle comment, un jour, une jeune fille de 16 ans enceinte qu elle accompagnait à l hôpital Jean-Verdier avait été pourrie par le médecin qui l examinait. Celle qui revendique de se promener en minijupe si ça lui plaît au contraire de l héroïne du film Yentl, condamnée à se vêtir en homme, à qui elle doit son prénom considère le combat pour l égalité des droits hommes-femmes comme un marqueur essentiel de l évolution de notre société. Si elle peut y contribuer Frédéric Lombard photo : Sylla Grinberg

8 ENQUÊTE <8 CHANEL SE RETIRE DE BOBIGNY 2 Un léger parfum de discrimination Pas assez d Allure, Bobigny? Ou pas de Chance? C est ce que se demandent des clients du centre commercial depuis que la nouvelle s est répandue : on ne trouve plus de Chanel chez Marionnaud à Bobigny 2. Un soupçon que Chanel s empresse de réfuter: C est un malentendu. Il ne faut pas se tromper de combat. Nous ne sommes pas du tout dans une logique géographique. D ailleurs cette décision concerne dix-neuf autres points de vente sur la France entière, dont Paris, se défend Kathryn Schurrer, la porte-parole de Chanel. Marionnaud s est dans un premier temps contenté d envoyer un courrier aux Balbyniens possesseurs de la carte de fidélité du magasin, pour leur annoncer qu il avait été déréférencé. Énigmatique et un peu court. Nous ne commentons pas la décision de Chanel, indiquet-on au siège. Les Balbyniens restent avec leurs questions, leur sentiment d injustice ou de résignation; limite si on ne les soupçonne pas de parano ou de se poser toujours en victimes. Des commerçants du XVI e arrondissement de Paris sont eux aussi privés des précieux flacons, relate Neuillyjournal.com, le journal de la ville où Chanel a son siège, reprenant l information du Parisien. Point de racisme envers les cités, donc. Présentation. Dans le 16 e, personne ne s est senti discriminé. Il faut dire que sur les six Marionnaud de l arrondissement, cinq continuent à vendre du Chanel : il suffit de faire 200 mètres à pied si on en veut. À Bobigny, il n y a que deux Marionnaud, et ce sont les seules parfumeries où trouver la marque. En partant du centre commercial, Chanel est donc parti de Bobigny, alors que les Pages jaunes proposent quarante parfumeries pour le Soit plus que le nombre total de points de Depuis janvier, impossible de trouver des produits Chanel chez Marionnaud à Bobigny 2. Discrimination? Rien à voir, assure la marque ambassadrice du luxe français. Alors, tous paranos, à Bobigny? vente Chanel dans tout le département de Seine-Saint-Denis, qui en compte trentedeux. Qu est-ce qui ne va pas dans le Marionnaud de Bobigny? Si ce n est pas le fait qu il est justement à Bobigny, quelles sont les raisons qui font qu un magasin est jugé digne ou pas de vendre du Chanel? Ce sont des critères de présentation et d environnement en boutique de nos produits, répond la porte-parole de la marque de luxe. C est un cahier des charges précis, je ne vous donnerai pas les détails, ils sont confidentiels. Exigences. Confidentiels mais pas nouveaux, ce sont les mêmes depuis dix ans, préciset-elle. Marcel Frydman, ancien directeur de Marionnaud avant que l entreprise ne soit rachetée en 2005 par un groupe d investisseurs chinois basé à Hong-Kong, en dit un Le fait que cela se passe en Seine-Saint-Denis est emblématique. Ce serait plutôt une responsabilité éthique et morale de la part de la marque et son distributeur. EMMANUELLE HOFFMAN, AVOCATE peu plus: Toutes les marques de luxe ont des exigences qui peuvent varier un peu d une maison à l autre. Globalement sur le fond, la grille est la même, que ce soit Dior, Yves Saint-Laurent ou Chanel, même si celleci fait partie des plus pointilleuses. De mon temps, quel quefois, elles menaçaient de partir, elles avaient leurs humeurs, mais elles ne nous demandaient quand même pas de tout casser! Le principe est que le magasin soit bien tenu, le personnel compétent et que leurs produits soient mis en valeur. Elles y consacrent d ailleurs des sommes énormes: ce sont elles qui fournissent les présentoirs, viennent faire les vitrines, etc. Mais Marionnaud a bien baissé ces derniers temps. Je ne sais pas ce que ça donne à Bobigny, ajoute perfidement celui qui a ouvert sa première boutique à Montreuil et qui s est reconverti depuis dans l ouverture de cliniques de chirurgie esthétique dans les beaux quartiers. Discrimination indirecte. C est là que le bât blesse. Chanel insiste sur le fait que c est l environnement à l intérieur du magasin lui-même qui pose PHOTO : SYLLA GRINBERG ET ASTRID NÉVOT problème. Nous avions donné trois mois de délai aux vingt points de vente. Il s est passé presque un an avant que nous nous retirions. Marionnaud doit engager cette année la rénovation de ses magasins. Sur les cent boutiques qui seront transformées cette année, neuf font partie des black-listées par Chanel. Bobigny est sur cette liste, concède Fabrice Obenans, directeur marketing enseigne chez Marionnaud, lequel ne veut pas donner de détails ni sur la date, ni sur l ampleur du relooking. Et la petite boutique n est pas dans le planning des travaux selon le responsable de Bobigny 2. On ne peut pas dire que Chanel applique des critères discriminatoires, analyse Emmanuelle Hoffman, avocate spécialiste en droit de la distribution et chargée de cours à l Institut supérieur de marketing de luxe. La marque applique les mêmes critères à tous ses distributeurs, qu ils s appellent Marionnaud, Séphora, Nocibé ou les parfumeries de quartier. En droit de la distribution, c est réellement un problème entre une marque et son distributeur. Mais le fait que cela se passe en Seine-Saint-Denis, à Bobigny est emblématique. Ce serait plutôt une responsabilité éthique et morale de la part de ces deux marques. C est sûr qu il y a plus grave pour la villepréfecture d un département qui cumule les inégalités sociales. Autrefois, dit Le Monde dans son éditorial du 2 mars, il ne fallait pas désespérer Billancourt et ses ouvriers. Il serait aujourd hui coupable de désespérer le 9-3 et ses déshérités. Cette histoire, c est juste un élément de plus qui sent la discrimination indirecte. Enfin, que les inconditionnelles du vernis n 505 patientent. Elles auront (peut-être) le plus joli des points de vente Marionnaud dans lequel Chanel reviendra (peut-être), comme promis. Sylvie Spekter

9 ENQUÊTE <9 AU CENTRE COMMERCIAL DE BOBIGNY Des clientes pulvérisées Sonia porte le parfum Allure de Chanel, et c est aussi la marque de son fond de teint. C est sûr, ça ne nous arrange pas qu il n y en ait plus à Bobigny 2. Il va falloir aller à Drancy-Avenir. Là, c était pratique. C est souvent à cause de cette marque que j entre chez Marionnaud. Je suis un peu dégoûtée Sur la dizaine de jeunes femmes interrogées, aucune ne dira que c est sans importance, et la plupart ont été vite informées que Chanel n était plus en vente à Bobigny 2. Anissa en a discuté avec des amies : On s est même demandé ce qu on pouvait faire pour montrer qu on n était pas contentes. On a pensé à boycotter la marque à Bobigny, mais on ne peut pas: ça sert à rien de ne pas en acheter à Rosny ou à Drancy, ça ne se verra pas! ajoute-t-elle en riant. Sa copine va plutôt faire du shopping chez Sephora, c est plus classe. Je ne suis pas d accord avec Chanel, mais Marionnaud pourrait faire un effort. Il y a des Marionnaud qui sont mieux que le nôtre: la lumière, la déco, l ambiance en général. Ils ne sont pas tous pareils. Mais celui-là, c est plus près, on passe devant tous les jours. Dalila, accompagnée d une amie, s est fait son opinion : Direct, on a pensé que c était de la discrimination. Parce qu on avait que ça, Marionnaud, pour acheter des produits Chanel, du maquillage par exemple. C est pas juste: on est en train de retaper Bobigny, on construit de nouveaux immeubles un peu partout, on veut avoir une meilleure image, et voilà! C est pas parce qu on habite ici qu on n a pas droit aux mêmes choses qu ailleurs. Enfin, ça ne m étonne pas tellement. Concurrence. Avec la rénovation urbaine, il va y avoir de nouvelles surfaces commerciales au pied des immeubles qui se construisent. Mais pour les élus, les discussions sont âpres avec ceux qui les commercialisent pour savoir qui va venir s y installer, explique Laurence Blin, adjointe à la maire chargée du développement économique. Par exemple, dans le quartier Jean-Rostand, nous avons dû batailler ferme pour que la supérette alimentaire (le Franprix, Ndlr) s installe au lieu d une banque. On travaille pour que notre politique d urbanisme influe sur la qualité des commerces, mais c est dur de convaincre les enseignes qui bien souvent ne connaissent pas la ville. On espère que ces nouvelles implantations vont aussi changer la donne pour les propriétaires de Bobigny 2. Ce centre commercial qui prend tant de place, et qui a été imposé à la Ville, bénéficie pratiquement d un public captif en centre-ville. Cela n incite pas les deux plus gros propriétaires à réaliser les investissements lourds de rénovation qui s imposent pourtant. Catherine Peyge est plusieurs fois intervenue auprès d eux en ce sens. La ville ne possède que 3 % des parts du centre commercial. Avec cela, on ne peut pas peser sur les décisions : pourtant, la Ville est sollicitée pour participer à ces investissements financiers! Est-ce que c est aux pouvoirs publics de faire à la place de ceux qui en tirent les bénéfices? Sylvie Spekter Au début de l année, les Balbyniens possesseurs de la carte de fidélité de Marionnaud ont reçu un courrier laconique les informant de la nondistribution des produits Chanel dans leur boutique. PHOTO : ASTRID NÉVOT CHANEL Drôle de numéro C hez Chanel, le parfum s enveloppe de mystère. L entreprise familiale est la propriété des frères Alain et Gérard Wertheimer, petits-fils de l associé de Coco Chanel. Au plus sait-on qu ils se hissent au 93 e rang le chiffre devrait leur plaire! du classement Forbes 2010 des milliardaires de la planète avec 7,5 milliards d euros. Une simple évaluation, comme celle du chiffre d affaires de la maison car Chanel n est pas cotée en bourse. Pas de chiffres à transmettre, pas d assemblée générale d actionnaires curieux, un montage financier complexe, un organigramme difficile à comprendre car établi autour des personnes et non des fonctions Dans un monde du luxe qui s est très bien porté en 2010 puisque dès le premier semestre, les chiffres ont frôlé des records, Chanel n a pas hésité à augmenter le prix de ses sacs, jusqu à 20 % sur certains modèles. S.S. MARIONNAUD Le luxe pour tous? E n 1984, après une carrière dans la confection, Marcel Frydman investit l équivalent de dans une parfumerie de 35 m 2 à Montreuil. Lui-même, ancien militant communiste, n est pas du tout dérangé par l endroit, car il rêve de démocratiser la parfumerie. Il baisse les prix et ça marche, peut-on lire sur son site perso. Il réinvestit systématiquement les bénéfices dans l achat de nouveaux points de vente, d abord en banlieue parisienne sous l enseigne La parfumerie, qui compte 48 boutiques en Il rachète ensuite l enseigne Bernard Marionnaud, alors en redressement judiciaire. Marionnaud continue à reprendre toutes les affaires à vendre sur un marché surtout constitué de petites parfumeries indépendantes, hétéroclites, dont la taille varie entre 80 et 600 m 2. Plutôt que d uniformiser ses magasins comme Séphora, Marionnaud n impose rien, préférant jouer sur l image de proximité. Renégociation des con ditions d achat avec les mar - ques, utilisation d un réseau informatique centralisé, meil leure gestion des stocks, formation du personnel, carte de fidélité : la recette appliquée à la place de la gestion artisanale porte ses fruits, et l enseigne est leader sur son marché. Tout va bien jusqu en 2004, où des erreurs comptables sont découvertes, faisant plonger l entreprise dans le rouge. L ex-pdg a été con - damné à plusieurs reprises et l entreprise vendue en 2005 à un milliardaire chinois. En 2009, c est la cure d amaigrissement avec la suppression de 580 emplois, mais aucune fermeture de magasin. Aujourd hui, le groupe, qui compte 567 boutiques en France, veut en ouvrir 20 nouvelles et relooker les anciennes.

10

11 PHOTO : SERGE BARTHE C est à Gand en Belgique que Franck Gélanor va tenter de porter haut les couleurs de l ACB, à partir du jeudi 16 mars. Qualifié pour les Championnats d Europe vétérans en salle (+ 35 ans), le sprinteur balbynien de 40 ans y disputera les épreuves du 60 m et du 200 m. Grâce à ses deux podiums obtenus aux Championnats de France en février à Vittel vice-champion sur qualifications de Hayatte Akodad (PHOTO) en quart de finale, prévu le 19 mars à Calais, et d Anissa Meksen, déjà sélectionnée pour la finale du Championnat de France élite A, qui aura lieu le 23 avril. Détentrice du titre, cette dernière a au passage éliminé l autre Balbynienne de sa catégorie, Sophie Greco. Du côté des garçons, Yazid Amghar a remporté son dernier tour de poule ce week-end à Brest, se qualifiant tout com - me Widens Innocent, pour les quarts de finale du Cham- ATHLÉTISME SPORT <11 La passion pour moteur À 40 ans, c est avec ambition que Franck Gélanor participera aux Championnats d Europe des plus de 35 ans, qui débutent jeudi prochain. Portrait d un fan d athlé et de compétition. BOXE FRANÇAISE Carton plein L es Balbyniens engagés en compétition ce week-end ont fait briller les couleurs de leur club. Ils sont quatre, deux filles et deux garçons, à poursuivre leur route aux Championnats de France de boxe française. Honneur aux filles, tout d abord, avec les Franck s entraîne pour le 60 m et le 200 m, ses distances fétiches. treuil à l âge de 12 ans. En conquérant. S il s investit encore autant à son âge, c est avant tout par passion de l athlétisme. Je marche au plaisir, tout en essayant de rester performant. Je ne m entraîne pas non plus que pour le fun et rester en forme, sinon je ne ferai que des footings le dimanche matin J aime me surpasser et j adore la com - pionnat de France élite A. Rendez-vous le 19 mars à Marseille pour les deux jeunes boxeurs, respectivement finaliste et demi-finaliste la saison dernière. En sortant têtes de série à l issue des tours qualificatifs, les deux compères engagés dans la même catégorie de poids ne pourront désormais s affronter qu en finale! Jaffa Ghemri, l un des entraîneurs de l ACB se félicite du comportement de ses troupes: Sur les cinq combattants en boxe française engagés en élite, quatre sont encore en course! Cela récompense leur travail depuis le début de l année et j espère que cela va continuer. D autre part, en kick-boxing, Sami Oudreni s est qualifié pour les demi-finales du Championnat de France, qui se déroulera le 2 avril à Strasbourg. S. C. PHOTO : SERGE BARTHE 60 m (7 38) et 3 e sur 200 m (24 42), l habitant de Paul- Éluard a pu se qualifier pour cette épreuve internationale. Une première pour celui qui n a gagné sa première médaille nationale que la saison dernière (3 e sur 200 m), déjà aux Championnats de France en salle. Comme une nouvelle jeunesse pour cet homme qui a débuté l athlétisme à Monpétition! Depuis la saison dernière, il collectionne les médailles. En plus de ses podiums au niveau national, Gelanor a été sacré cette saison double champion régional en salle mais aussi en extérieur, en mai 2010, sur ses deux distances fétiches. Il ne lui manque donc plus qu une performance internationale et c est ce qu il va tenter de réussir dès jeudi prochain. J y vais en conquérant, confie-t-il. Je me sens en forme. L objectif, c est déjà d aller en finale. Après, je vise le plus haut possible et si je peux accrocher le podium, ce serait super! Auprès des jeunes. Quoi qu il arrive, le Balbynien ne s arrêtera pas là. Il a encore de nombreuses années devant lui, à l instar d un autre membre de l ACB, Michel Mortz, qui concourrait encore à plus de 70 ans. À ce jour, je ne me pose même pas la question d une date d arrêt. Tant que la santé est là et que mon corps me permet de continuer, je n arrêterai pas. Il s est même déjà lancé plusieurs défis, avec notamment en point de mire les Championnats du monde vétérans en juillet à Sacramento (États-Unis). C est un objectif, mais je n y pense pas. J ai toujours pris les choses les unes après les autres. Concentronsnous d abord sur la fin de saison hivernale, puis la saison estivale, où il faudra que je sois performant aux Championnats de France du mois de juin pour espérer me qualifier pour les Mondiaux. Athlète au CA Montreuil pendant de longues années, Franck a rejoint l ACB à l approche de la trentaine, à la suite d un déménagement à Bobigny, en Depuis, il n a plus quitté la piste du stade Henri-Wallon où il s entraîne avec le groupe élite coaché par Mohend Haddadi auprès de jeunes athlètes comme Kankarafou, Barsine ou Gomes. Il n y a pas de différences entre les anciens et les jeunes. Même si ces derniers représentent l avenir du club et pas moi, j apporte ma pierre à l édifice. Je suis l ancien et ce n est pas désagréable. Je peux leur transmettre mon expérience et les conseiller. Tandis qu eux, avec leur fougue, me poussent à m accrocher et à me surpasser. Et à continuer de courir à près de 41 ans Sébastien Chamois En bref JUDO Week-end prolifique Très belles performances de Namyck Bouzera et Teddy Grillon, 2 es des Championnats de France 2 e division seniors, alors qu ils ne sont que juniors! Ils se qualifient ainsi pour les interrégions 1 re division seniors. Abdallah Ouhala les accompagnera grâce à sa 3 e place. Kevin Fontano et Guy-André Jadelus, qui ont terminé 5 es, sont sur la liste de repêchage. D autre part, Joey Cosaque et Saïd Benalla, 2 e et 3 e des championnats départementaux minimes, se qualifient pour les interrégions de leur catégorie d âge. RUGBY À l aise Succès facile (47-5) de l ACB 93 (2 e ) à Suresnes (11 e ). À la pause, les Balbyniens menaient déjà 35 à 0. Réception d Annecy (10 e ), dimanche à 15 h, à Wallon. RUGBY FÉMININ Ça sera serré! Battues à Lons (10-0), les Balbyniennes sortent pour la première fois de la saison du top 4 au profit de leurs adversaires du jour, pour seulement un point. Elles ont néanmoins un match en retard à jouer le 26 mars contre Gennevilliers (8 e ), qui devrait leur permettre de reprendre l avantage avant d aborder un calendrier compliqué avec trois rencontres contre les trois premiers lors des cinq journées restantes. ESCRIME Circuit national fleuret C est ce dimanche à partir de 9 h que se tiendra le circuit national fleuret juniors avec la participation des 200 meilleurs garçons et filles de l Hexagone. Rendez-vous au complexe Arthur-Ashe et au gymnase Marcel-Cachin. KARATÉ Pas de médaille pour Sarah Sarah Gouteux s est inclinée au 3 e tour des Championnats de France kata, samedi à la Halle Carpentier. ATHLÉTISME Le bronze pour Muriel Muriel Hurtis a de nouveau goûté à la saveur d une médaille en obtenant la 3 e place avec le relais 4 x 400 m aux Championnats d Europe en salle à Bercy. C est sa première médaille internationale depuis les JO de 2004.

12 The Secret Life of Words JEUDI 10 MARS >MESSIDOR D ALAIN TANNER (14 H)>FLORENCE INONDÉE suivi de >ALAIN TANNER, PAS COMME SI, COMME ÇA D ALAIN TANNER (15 H)>LA VALLÉE FAN - TÔME D ALAIN TANNER (17 H) >LE DROIT AU LOGEMENT suivi de DOCTEUR B D ALAIN TANNER (17H)>JONAS QUI AURA 25 ANS EN L AN 2000 D ALAIN TANNER (19 H)>CHARLES MORT OU VIF, D ALAIN TANNER (19 H)>DOC S KINGDOM DE ROBERT KRAMER (21 H)>JONAS ET LILA, À DEMAIN, D ALAIN TANNER (21 H). VENDREDI 11 MARS >LES HOMMES DU PORT D ALAIN TANNER (12 H)>LES AN - NÉES LUMIÈRE D ALAIN TANNER (15 H)>THE SECRET LIFE OF WORDS D ISABEL COIXET (15 H) LA SEMAINE DE BOBIGNY <12 >CLEVELAND CONTRE WALL STREET DE JEAN-STÉPHANE BRON (17H)>ABOUT TIME / ONCE UPON A TIME suivi de PIG EARTH DE MICHAEL DIBB (17 H30) >NICE TIME suivi de LES HOMMES DU PORT D ALAIN TANNER (19 H)>WAYS OF SEEING DE MICHAEL DIBB (20 H 30)>LA FEMME DE ROSE HILL D ALAIN TANNER (21 H). SAMEDI 12 MARS >LES PETITS SUISSES (15 H) >CLAUDÉVRARD, LA VIE AGENDA JEUDI 10 MARS > MERCREDI 16 MARS MAGIC CINÉMA Rue du Chemin-Vert. Tél. : /34. (6,5 / 4,5 / 3,5 ) Dans la ville blanche Arturo 22 e festival THÉÂTRES AU CINÉMA ALAIN TANNER COMME CA D ALAIN TANNER (15 H)>UNE JOURNÉE DE JACOB BERGER (16 H)>DANS LA VILLE BLANCHE D ALAIN TANNER EN PRÉ- SENCE DU RÉALISATEUR (17 H) >JO- NAS QUI AURA 25 ANS EN L AN 2000, D ALAIN TANNER (19 H)>UNE VILLE À CHANDIGARH, D ALAIN TANNER (19 H)>PLAY ME SOME- THING DE TIMOTHY NEAT EN PRÉ- SENCE DE JOHN BERGER ET JEAN MOHR (20 H30)>L HOMME QUI A PERDU SON OMBRE D ALAIN TANNER (21 H). DIMANCHE 13 MARS >PAUL S EN VA D ALAIN TANNER précédé de CINÉMATON DE GÉRARD COURANT EN PRÉSENCE D ALAIN TANNER, DU SCÉNARISTE BERNARD COMMENT ET DU COMPO- SITEUR MICHELWINTSCH (15 H)>THE SECRET LIFE OF WORDS D ISABEL COIXET (17 H30) >THE SPECTRE OF HOPE DE PAUL CARLIN suivi de PIG EARTH DE MICHAEL DIBB (20 H)>MESSIDOR D ALAIN TAN- NER (20 H 30). LUNDI 14 MARS >PAROLA SU UNA DATA, D EN- RICO GHEZZI (14 H) >FOURBI, D ALAIN TANNER (15H) >LA DÉCHI- RURE DE SUSAN SONTAG précédé de EN ATTENDANT GODOT À SARAJEVO NICOLE STÉPHANE (15 H)>LES ANNÉES LUMIÈRE, D ALAIN TANNER (17 H) >DUO POUR CANNIBALES DE SUSAN SONTAG (17 H)>LE MILIEU DU MONDE D ALAIN TANNER (19 H)>NICE TIME suivi de LES HOMMES DU PORT D ALAIN TANNER (21 H) >LES GÉMEAUX DE SUSAN SONTAG (19 H). MARDI 15 MARS >LE JOURNAL DE LADY M. D ALAIN TANNER (15 H)>MIKE ET L USAGE DE LA SCIENCE suivi de UNE VILLE À CHANDI- GARHE D ALAIN TANNER (15 H 30) >REQUIEM D ALAIN TANNER Jonas et Lila à demain (17 H)>JOHN BERGER : ARRÊT SUR IMAGES DE MICHAEL DIBB (18 H)>FLEURS DE SANG D ALAIN TANNER (19 H)>L ÉCHO DE MAURICE FAILEVIC EN PRÉSENCE DU RÉALISA- TEUR (19 H)>JONAS ET LILA, À DEMAIN D ALAIN TANNER (21 H) >DOC S KINGDOM DE ROBERT KRAMER (21 H). MERCREDI 16 MARS >MAX & CO DE SAMUEL ET FRÉ- DÉRIC GUILLAUME précédé de ANIMATOU (14 H 30) >ABOUT TIME / ONCE UPON A TIME suivi de PIG EARTH DE MICHAEL DIBB (15 H)>UNE FLAMME DANS MON CŒUR D ALAIN TANNER (17 H)>WAYS OF SEEING DE MI- CHAEL DIBB (17 H30)>LE MILIEU DU MONDE D ALAIN TANNER (19 H) >ARTURO D ELIEWAJEMAN ET LILA PINELL, avant-première en présence des réalisateurs (20 H30) >LES ANNÉES LUMIÈRE, D ALAIN TANNER (21 H). Susan Sontag CONCERTS Autour de Charles Mingus Concert de restitution de la master-class menée par Manu Marchès. ENTRÉE LIBRE. DIMANCHE 13 MARS À 18 H. Conservatoire Jean-Wiener 2, place de la Libération à Bobigny. Tél. : Concert apéritif de midi Autour du répertoire de Charles Mingus par les ateliers du conservatoire. ENTRÉE LIBRE. MARDI 15 MARS À 12 H 15. Hall d honneur de l hôtel de ville 21, avenue du Président-Salvador- Allende à Bobigny. Quelque chose de Charles Mingus Concert hommage avec Manu Marchès et le quintet Jean-Wiener. En première partie, les ateliers jazz des conservatoires de Bobigny et Montreuil. ENTRÉE LIBRE. SAMEDI 19 MARS À 20 H 30. Conservatoire Jean-Wiener. HIP-HOP Juste debout L événement international de la danse urbaine souffle ses dix bougies. Juste debout prendra ses quartiers au POPB, pour une compétition de haute volée entre les 148 meil - leurs danseurs internationaux. TARIFS : 10 ET 25. LES 12 ET 13 MARS DÈS 14 H. Palais omnisports de Paris Bercy. Cinéma Autour du 22 e festival Lecture. Le comédien Carlo Brandt rend hommage à John Berger à travers la lecture d un extrait de La tenda rouge de Bologne, œuvre littéraire en forme de promenade méditative en compagnie d un homme amoureux de lettres et de voyages. LE 12 MARS À 17 H // BIBLIOTHÈQUE ELSA-TRIOLET Concert hommage à Alain Tanner par le WHO trio, mêlant improvisations et compositions des films d Alain Tanner. LE 13 MARS À 17 H30 // MAGIC CINÉMA Enseignement. Le musicien Michel Wintsch donnera une leçon de musique avec le conservatoire Jean-Wiener. LE 14 MARS À 14 H // CONSERVATOIRE JEAN-WIENER Lecture. La mémoire de Susan Sontag sera saluée avec la lecture de Renaître par la comédienne Marthe Keller, suivie d une rencontre avec Dominique Bourgois, des éditions Bourgois. LE 14 MARS À 19H30 H // MAGIC CINÉMA TARIFS : 4,50 ET 3,50, CONCERT 10. Horaires et programmes :

13 PHOTO : ROBIN L a Goutte d or, ses cafés, ses maisons (closes), ses rues populaires où s écrivent la vie ouvrière, l histoire kabyle et la révolution industrielle. Toute une mémoire que le fameux quartier ravive depuis trois saisons. En cette édition 2011, le festival Bastringue fouille ses souvenirs à travers une série de rendez-vous: À l ombre du lavoir, un théâtre d ombres portant le récit de Gervaise, du lavoir et de la Goutte d Or restitués par Émile Zola. Un spectacle new burlesque avec le Cabaret des filles de joie pour un concert punk n roll, une projection du film Les trottoirs de Paris, documentaire de 1994 sur le plus vieux métier du monde. Son réalisateur Jean-Michel Carré y recueille les propos de prostituées avec un regard aigu, une parole directe sur leur CULTURE <13 THÉÂTRE Souvenirs brûlants Le bourbier de la guerre coloniale en Angola retranscrit par l auteur portugais António Lobo Antunes. C est Fado Alexandrino, une pièce bientôt portée sur les planches de la MC 93 par le tandem Nicolas Bigards-Georges Lavaudant. Dix ans après leur retour du front, quatre vétérans de la guerre coloniale menée par le Portugal en Angola sous la dictature salazariste sont conviés à un banquet. Mais à la table s invitent aussi leurs démons. Au milieu du récit de leur existence, les images d un passé de sang, de violence inouïe, de mort surgissent par effraction. Des corps qui souffrent, l Afrique, l absurdité humaine Alors, les mots trop longtemps refoulés de ces hommes s emballent, exhument de la mémoire l effroyable. Publié en 1983 par António Lobo Antunes, figure majeure de la littérature portugaise contemporaine, Fado Alexandrino est le roman d un écrivain qui fut avant tout médecin psychiatre des armées. C est en effet en Angola qu il effectua son service militaire, témoin direct d une folie guerrière dont il est resté à jamais marqué, comme en témoignent ses romans Le cul de Judas, Lettres de la guerre Langue singulière. Dense, épaisse, parfois labyrinthique, l écriture d António Lobo Antunes sait dérouter, semer le lecteur pour le repêcher à la faveur d un récit dont le narra- Des vétérans de guerre hantés par la folie meurtrière en Angola. teur aura changé entre-temps. La linéarité n a pas vraiment sa place dans la construction littéraire d un Lobo Antunes. Ses personnages sont des voix, ils n ont pas de visages, pas de corps, aime à rappeler l écrivain lusitanien. Ce puissant matériau, les metteurs en scène Nicolas Bigards et Georges Lavaudant choisissent aujourd hui d y plonger, histoire de donner un écho et une théâtralité à cette langue singulière. Abandonnant l idée de reproduire l expérience du lec- FESTIVAL BASTRINGUE L esprit Goutte d or teur, exercice impossible, le tandem met en lumière la narration afin de permettre au spectateur de s approcher au plus près de la polyphonie des voix. Chacun de ses hommes meurtris est issu de milieux sociaux et de culture différents, même leur rapport aux femmes diffère, explique Nicolas Bigards. Il s agit donc de se saisir à la fois d un récit singulier et de tirer le fil de l histoire commune de ces vétérans, de cet impossible retour à la vie. Tension croissante. Coté pla- activité. Par ailleurs, une table ronde se tiendra autour de la naissance du quartier liée à l histoire des migrations provinciales et européennes, en présence de l historienne Dominique Delord. Au programme également, un cinébrunch scopitone, un thé chaâbi avec le chanteur Rachid Mesbahi, Brigitte Fontaine et Areski, Juliette Dragon Une semaine initiée par le Centre musical Fleury-Goutte d or Barbara, l Institut des cultures d islam et la salle Saint-Bruno. Bastringue à Château-Rouge, 3 es rencontres de la Goutte d or ; du 15 au 20 mars au Centre musical FGO Barbara. 1 rue Fleury, Paris 18 e. Tél.: ou teau et dans l unité du décor, Nicolas Bigards et Georges Lavaudant expérimentent, inventent deux traitements de l espace de jeu, deux approches artistiques, des esthétiques qui se nourrissent sans jamais rompre la narration. Un parti pris qu assumeront non sans plaisir les comédiens Hervé Briaux, Olivier Cruveiller, Pascal Ternisien et Luc-Antoine Diquéro. J aime que les récits, les mots soient portés par les corps, précise Nicolas Bigards. Ainsi les comédiens circuleront au milieu d un public, un jeu à portée de souffle. Autre ligne force de la pièce, l incarnation du souvenir. Le passé prend corps sur scène. Les images, les éléments sonores instaurent une tension croissante. Fado Alexandrino fouille les mécanismes de la conscience et de la mémoire. Le souvenir ne se signale pas, il n obéit à aucune chronologie. Cette fulgurance, António Lobo Antunes tente d en rendre compte dans la langue, conclut Nicolas Bigards. Désormais, c est au théâtre que l humanité et la poésie de cette langue seront portées. Mariam Diop Fado Alexandrino, du 11 au 22 mars à 19h (lundi au vendredi), 20h30 (samedi) et 15h30 (dimanche) à la MC93. Tarifs: 12 et 9. Tél.: PHOTO : DR En bref Arturo Accompagnés dans le cadre du dispositif Cinéastes en résidence de Périphérie, Lila Pinell et Elie Wajeman ont filmé deux lycéens, José et Lucile, participant à une création théâtrale sur un texte de Bertolt Brecht. À travers cet atelier, deux visages de l adolescence se dessinent. Arturo, film documentaire présenté en avant-première. Mercredi 16 mars à 20h30 au Magic Cinéma. Rue du Chemin-Vert à Bobigny. Tél..: Soul cook Ses vibrations? La soul, le jazz Yasmine Kyd, compositrice et interprète dans la veine d une Erika Badu ou d India Arie, mêle son univers à celui d une autre femme, Samia, chef cuisinier qui concocte à l occasion de ce concert un menu culinaire s inspirant de l artiste. Plaisir des oreilles et des papilles, c est la soirée Soul cook! Un concept café concert proposé le mercredi à La Bellevilloise. Soirée Soul cook avec Yasmine Kyd, mercredi 16 mars à partir de 20h , rue Boyer, Paris 20 e. Entrée libre (réserver pour dîner). Tél. : ou Agnès Bihl L ennui n a pas sa place dans les chansons poético-corrosives d Agnès Bihl, qu elle partage avec le public depuis trois albums. La demoiselle débarque à Bobigny et entend s y amuser. Concert, samedi 12 mars à 20h30, salle Pablo-Neruda. 31, avenue Salvador-Allende à Bobigny. Tarifs: 13,50, 8,50 et 2,40. Réservation auprès du service culturel: Tambour impérial Yamato, du nom de l ancienne ville impériale, rassemble dix percussionnistes japonais depuis 1993 sous la houlette de Masa Ogawa. Des trentenaires! Instrument de prédilection? Le traditionnel taïko dont ils livrent toute la modernité à travers une mise en scène très esthétique des tambours! Une belle énergie. Yamato, les tambours du Japon, spectacle du 15 au 27 mars, du mardi a samedi de 20h à 22h au Casino de Paris. 16, rue de Clichy, Paris 9 e. Tarifs: de 40 à 68. Tél.: ou PHOTO : DR

14 L a SNCF a mis en place un numéro d appel d urgence pour assurer la sécurité des voyageurs. En cas de difficultés, ceux-ci peuvent désormais composer sur leur mobile le sur l ensemble du réseau transilien. Ce numéro d urgence doit permettre d intervenir plus rapidement en cas d incident (malaise, vol ou agression, EMPLOIS Dame domiciliée cité Paul- Éluard à Bobigny cherche enfant à garder chez elle, cherche aussi quelques heures de ménage chez un particulier ou dans une entreprise, se chargerait aussi des courses ou du repassage. Tél. : ou Dame sérieuse habitant Bobigny propose repassage à son domicile, prix attractif. Tél. : ou À VOTRE SERVICE <14 CONSEIL - PETITES ANNONCES SNCF 31 17, nouveau numéro d urgence etc.). Les appels gérés directement par la SNCF permettent de localiser plus facilement le train concerné, ce que les services d urgence comme le 17 (police secours) ou le 18 (pompiers) avaient du mal à faire jusqu à présent. Grâce à cette localisation plus rapide, l intervention dans la gare la plus proche peut avoir lieu plus vite. Une quarantaine Coiffeuse expérimentée propose des déplacements à domicile deux jours par semaine, le lundi et le jeudi de 15 h 30 à 20 h : shampooings, coupes, mises en plis, brushings, prix attractifs. Tél. : Étudiant propose des cours de soutien scolaire et d aide aux devoirs en maths pour primaires, collégiens et lycéens, tarifs abordables. Tél. : ou d opérateurs spécialement formés sont à l écoute dans cinq centres de gestion d appels répartis dans les gares parisiennes. Aujourd hui, ce sont quelque 2,8 millions d usagers qui empruntent chaque jour le réseau Transilien. Alors, si c est votre cas, mémorisez bien ce nouveau numéro, il vous sera peutêtre utile un jour Jeune femme avec une très grande expérience professionnelle cherche à s occuper d une personne âgée ou à faires des heures de ménage. Tél. : ou Professeur sérieux donne cours, toutes matières, tous niveaux. Tél. : ou Étudiante en tant qu auxiliaire de puériculture et aidesoignante, très souriante et joueuse avec les enfants et bébés, souhaite mettre en pratique les théories étudiées. Recherche parents cherchant une nourrice pour des soirs, des week-ends, pour aller chercher leur enfant à l école ou les y emmener, à Bobigny, avenue Jean-Jaurès. Tél. : DIVERS Films en DVD, neufs, prix : 1,50. Boîtiers pour DVD-AV - CD, prix : 0,20. Collection de pierres et minéraux par lot ou à l unité. Tél. : Téléviseur, 70 cm, Bluesky, prix : 50. Rôtissoires, prix : 25. Un blouson noir, 12 ans, Rivaldi, prix : 8. Sac à roulettes Converse, prix : 20. Tél. : Vélo noir de ville pour femme avec éclairage, prix : 70. Vélo bleu pour enfant de 4 à 14 ans, prix : 60. Montre Seïko chronomètre, neuve, plaquée or + étui, prix : 180. Pneu Michelin, 185 R 14 C x C, 99/97, radial, état neuf, prix : 30. Pot de jardin en terre cuite, 84 x 50 x 42 cm, prix : 80. Diverses cartes téléphoniques périmées, prix : 0,50 cts pièce. Meuble ancien L = 2 m x P = 60 cm, 9 étagères, 2 tiroirs, 4 portes, prix : 100. Tél. : Meuble de rangement, très bon état, deux portes, trois tiroirs, prix : 60. Hotte aspirante à visière, prix : 30. Lecteur de DVD, très bon état, prix : 20. Table de chevet, prix : 15. Télé, 36 cm, prix : 30. Table à langer avec baignoire, prix : 15. Tél. : Bureau, plateau avec petites étagères, avec un grand tiroir devant et trois grands tiroirs sur un côté, prix : 40 à débattre. Tél. : Lunettes Ray Ban neuves, montures dorées, avec étui mixte, prix : 100. Vélo VTT pour femme, bleu, prix : 70. Deux sièges, deux pare-soleil, quatre enjoliveurs neufs pour Peugeot 806, 607, Citroën, Fiat Ulysse, Fiat SNIA, prix : 400. Chargeur rapide DC 1209, Makita 7,2-9,6 volts, prix : 10. Calculatrice à rouleau et affichage électrique, prix : 50. Tél. : APRÈS 22 H. Extincteur neuf pour cuisine ou voiture, sous emballage, prix: 20. Vélo enfant mixte de 4 à 14 ans, prix: 50. Chargeur de piles tous types, universel, prix : 10. Lecteur CD noir, prix: 10. Réfrigérateur de bureau blanc, 88 x 60 x 55 cm, prix: 70. Radiateur Calor soufflant air chaud, air froid, neuf, sous emballage, prix : 50. Poussette landau Gracco, pliante au guidon, grise et violette, porte-biberon, prix: 50. Tél. : Deux gros fauteuils marron gris, en bon état, prix : 75 les deux. Autoradio cassettes neuf, jamais servi, prix : 100. Valise pour casque de moto, prix : 85. Téléphone portable à glissière, jamais servi, prix : 120. Tél Téléviseur écran plat Panasonic, tuner TNT, HD ready, écran 82 cm, connectique : 2 HDMI, 2 péritels, 1 entrée pour PC peu servi, garantie jusqu au 19/06/2012, acheté : 1 350, vendu : 350. Tél. : Ordinateur Pentium 4, complet, prix: 100. Lit 1 personne avec grand tiroir, prix: 50. Téléphone portable HTC Diamond, prix : 80. Hotte neuve, prix : 90. Vitrine + table de salle à manger, style moderne, prix : 500. Tél. : ÉCHANGE Appartement à Grémillon F3 contre un F2 cités Hector- Berlioz, Jean-Rostand, Amitié ou Henri-Barbusse, bailleur OPH de Bobigny. Tél.: VOITURE Vend voiture sans permis pour raison de santé, sortie du salon fin 2006, très peu de km, prix: Tél.: À LOUER Place de parking souterrain à louer, résidence Les Sablons, très proche métro Pablo-Picasso, 60 par mois. Tél.: PERDU Petit York de couleur sable le 9 février à Montreuil, vu à la cité de la Noue le 10 février. Si vous l avez vu ou récupéré, merci de me contacter au , il est pucé. RECHERCHE Recherche une cage à oiseaux assez grande (mais pas une volière), en bon état. Tél.: Très urgent, recherche un pavillon à louer sur Bobigny, Pantin, Romainville, etc. Tél.: Recherche cage pour lapin nain. Tél BONJOUR BOBIGNY 9, RUE DU CHEMIN-VERT, BOBIGNY TÉL.: FAX: COURRIEL: hotmail.fr DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : BERNARD SAINT-JEAN, RÉDACTRICE EN CHEF : MICHÈLE KOLOPP (78 00), RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT: KARIM NASRI (78 02), SECRÉTAIRE DE RÉDACTION, ICONOGRAPHIE : NICOLAS CHALANDON (78 01) DIRECTION ARTISTIQUE, RÉA- LISATION, ICONOGRAPHIE : ANNIE ARNAL RÉDACTEURS : SÉBASTIEN CHAMOIS (78 07), MARIAM DIOP (78 06), FRÉDÉRIQUE PELLETIER (78 03), SYLVIE SPEKTER (78 04) PHOTOGRAPHES: SERGE BARTHE, STÉPHANIE DE BOUTRAY, SYLLA GRINBERG SECRÉTARIAT: SYLVIA PILLON ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO: CLAUDE BARDAVID, CLAIRE CHARANSONNET, DANIEL GEORGES, FRÉDÉRIC LOMBARD, MANO, MALIKA ZOUBA PICTOGRAMMES : JOCHEN GERNER DIRECTRICEDELAPUBLICATION: CATHERINE PEYGE DIFFUSION IMPRESSION: YDPRINT PUBLICITÉ: STRATÉCOM (TÉL.: ) (FAX: ) BONJOUR BOBIGNY EST TIRÉ À EXEMPLAIRES SUR PAPIER 100 % RECYCLÉ.

15 TRAVERSÉE <15 COMMERCE L épicier de Jaurès PHOTO : FONDS PRIVÉ Ils étaient très fiers en arrivant. Le 1 er décembre 1976 s ouvre, avenue Jean- Jaurès, un magasin Radar super, qui deviendra plus tard Félix Potin, dans des locaux flambant neufs. Georges et Chantal Bognini en sont les gérants et emménagent avec leurs trois filles Isabelle, Nathalie et Céline dans un appartement de la cité de La Ferme, elle aussi fraîchement sortie de terre. Pour ce couple de charcutiers dont les origines sont modestes, c est une belle promotion. Dix boutiques se partagent ce nouvel espace commercial. M me Wainstain, toujours en activité, a ouvert le ban en juin 1975 avec sa pharmacie. Des débuts quelque peu chaotiques car tout n était pas terminé et il a fallu attendre un an avant d avoir le téléphone. Elle se souvient des autres commerces de l époque: une fleuriste, un pressing, une boucherie, une boulangerie, un magasin Phildar, de la confection pour dames, un DDS auto et le café La Picolette. En terre rouge. 1976, l avenue Jean-Jaurès poursuit sa transformation. La boulangerie Wauquier du côté de la place de la Libération est encore debout mais elle ne tardera pas à céder sa place à la résidence Rimbaud. Deux ans plus tard, la Bourse départementale du travail est inaugurée. C est l année où Yves Mourousi, déjà célèbre pour son tonitruant Bonjour introduisant le journal télévisé, remet le prix du plus beau bébé à Bobigny 2. Le centre commercial a fêté ses deux ans en mars, Mammouth en est la locomotive. Décembre 1976, c est aussi le début d une longue grève dans l entreprise Le Bronze industriel. Cette année-là, Georges Valbon est réélu à la PHOTO : ARCHIVES COMMUNALES PHOTO : FONDS PRIVÉ De 1976 à 1996, Georges et Chantal Bognini ont tenu la supérette de l avenue Jean-Jaurès, une rue alors en pleine évolution. Regard sur un homme, un lieu, une époque. Le magasin était situé à l angle de la rue 8-Mai-1945 et de l avenue Jean-Jaurès. présidence du conseil général. Car Chantal et Georges débarquent en terre rouge. Et ce n est pas vraiment leur monde politique. Des militants vendent L Huma devant leur boutique. Les discussions sont vives, franches. C étaient des gens forts en gueule, qui n hésitaient pas à se dire les choses, sourit Nathalie Bognini en évoquant ces années. Mais des rapports humains solides se sont installés au fil du temps dans le respect et la reconnaissance de ce que chacun était. Quand leurs filles fréquentent à la fois les cocos et les cathos, d un carnaval sur le thème d Astérix organisé par l Amicale de locataires de La Ferme et l association des commerçants dont il est un des animateurs avec Albert Jehan, photographe. Il n hésite jamais à entraîner les clients vers les camions du don du sang. Et si les travaux du tramway l avaient énormément fait râau début, les parents ne le voient pas d un bon œil. Leur éducation leur rendait difficile à appréhender cette fraternisation locale entre anciens adversaires mais là encore, ils s attacheront à comprendre. Impliqué dans la ville. Si Georges garde ses liens avec Montreuil où il pratique la plongée sous-marine, il s implique néanmoins peu à peu dans la vie de Bobigny. Ainsi le voit-on défiler au bras de Cléopâtre, déguisé en César, l allure aussi fière que l original, lors LE MAGASIN SE CRÉE DES AMBIANCES, S ORNE DE JAUNE POUR LE TOUR DE FRANCE QUI PART DE BOBIGNY EN 1984, DES COULEURS DU MEXIQUE LORS DE LA COUPE DU MONDE DE FOOT EN ler car cela perturbait beaucoup la circulation et gênait le commerce, comme le souligne Nathalie, pas question pour lui de rater l inauguration en Il y participe à sa manière en apportant du lait et des pommes, symboles de l épicerie de quartier. Ambianceur. Il aime sa boutique, son métier, même si parfois les moments sont rudes. L argent liquide dans les caisses attire de fréquents braquages. Question de principe, une heure après, le magasin rouvrait. Il l imprègne de sa bonne humeur, laquelle fait passer les entourloupes qu il imagine. Ainsi cette cliente ne lui en voudra pas de lui avoir fait croire qu elle pouvait replanter un sapin givré. Et d autres finirent par rire de s être fait piéger à goûter du pâté pour animaux. Mais il ne plaisante pas avec les gamins chapardeurs. Pris sur le fait, ils se retrouvaient avec un balai dans les mains et mission de nettoyer le magasin. Ils s en souviennent encore. Le magasin se crée des ambiances, s orne de jaune pour le Tour de France qui part de Bobigny en 1984, des couleurs du Mexique lors de la Coupe du monde de foot en N oubliant pas qui il est, d où il vient, il accueille à bras ouverts ces nouveaux Balbyniens issus d autres pays. En 1990, à sa demande, ils écrivent leurs vœux sur la vitrine, chacun dans sa langue. Exigeant et juste. Georges est ce qu on appelle un bourreau de travail. Les patrons en blanc, les employés en rouge, la volonté était de créer un travail d équipe. Mon père était apprécié car s il était exigeant, il était aussi juste et les salariés restaient longtemps. La belle aventure se termine de façon brutale, la maison mère faisant naufrage. Les quatre Félix Potin de Bobigny sont touchés. Chantal est licenciée, Georges part au Pré- Saint-Gervais. Il vit cette situation comme une énorme injustice et pour la première fois de sa vie fera grève. Il gardera Bobigny au cœur jusqu à son décès en octobre Michèle Kolopp

16 EXPRESSION URBAINE <16 TANGO ET KASH C est la vie qui nous inspire Leur récente prestation à Canal 93 lors du concert de sélection balbynienne pour les Francofolies en témoigne: loin des clichés du rap, ce groupe composé de Tango Cap et Kash Leone est technique et sensible. À suivre en un mot. Rencontre avec Kash, qui a longtemps vécu à Bobigny. a commencé Tango et moi en On 2002 avec une chanteuse et un DJ dans un groupe qui s appelait Division H. On venait de toute l Île-de-France, moi j étais balbynien. Je pense qu on était plus motivés qu eux, plus perfectionnistes Ils n ont pas suivi la cadence et Division H s est transformée en Tango et Kash, en J ai fait le conservatoire à Bobigny, j ai joué dans quelques groupes, j aurais pu faire une carrière solo, mais je préfère les groupes. J aime bien cet esprit: il y a plusieurs sensibilités, plusieurs manières d envisager une même thématique. Pourquoi vous être orienté vers le rap? J ai commencé par le ragga. Quand le hip-hop est arrivé en France, j ai accroché car on peut raconter plus de choses que dans une chanson. Un couplet de rap, c est généralement seize phrases, soit deux fois plus qu une chanson. Le petit frère d un des membres de Ménage à 3 (groupe de rap français connu à l époque, Ndlr) me faisait répéter et écrire. J aimais aussi Cut Killer, j écoutais ses mix-tapes, je découvrais les groupes qu il y avait dessus. J ai d abord été sensible au rythme, au flow : venant du conservatoire, j appréciais la rythmique, et quand une rime n était pas bien calée, c était pour moi comme une fausse note. Si ensuite le texte était au rendez-vous, tant mieux. Pourquoi Tango et Kash? C est le titre d un film avec Stallone, non? Nous étions d abord un film! Je plaisante, c est ce qu on a l habitude de dire lors de nos interviews. Plus sérieusement, on m a surnommé Kash (suivi de Leone) car je suis un peu in- transigeant, je considère qu il n y a pas deux manières d aborder une chose. Et c est écrit avec un K car je ne voulais pas qu on assimile mon nom à l argent. Tango a commencé sous un autre nom, mais on s est rendu compte un jour en feuilletant un magazine rap qu il était déjà pris par un artiste plus connu. Il est donc devenu Tango, suivi de Cap, parce que ça sonnait bien avec Kash. Quel genre de rap faitesvous? On va en studio, je commence à faire une musique, et si on aime, on rappe dessus. On n a pas d œillères, on fait de la musique. Pareil pour les thèmes: c est la vie qui nous inspire. Ça peut partir d un mot qui va ensuite nous aiguiller sur un thème, voire plusieurs, pour un même morceau. Tu écris beaucoup? Tout le temps. Quand je regarde la télé, quand je travaille, quand je suis aux toilettes (comme Tupac! Ndlr). J ai toujours un carnet et un stylo sur moi. Je note des idées, des jeux de mots. Vous avez sorti deux albums Le premier, disponible en téléchargement gratuit sur internet, était une carte de visite. 600 exemplaires ont été téléchargés en moins d une semaine : on s est aperçus que des gens nous suivaient! Ce premier disque nous a permis de trouver un manager, une signature en coproduction, un éditeur Tout ceci nous a donné la possibilité de sortir chez les disquaires notre deuxième album, que l on défend en faisant beaucoup de concerts. Nous sommes un groupe de scène, les programmateurs nous aiment bien et nous proposent de jouer dans leurs salles. C est la scène qui, je pense, donne envie au public d acheter notre album. La scène, justement. Comment s est passé le concert de sélection pour les Francofolies à canal 93? On s est bien débrouillés, la salle faisait pas mal de bruit. Tango Cap (à gauche) et Kash Leone (à droite). Maintenant, de là à savoir si on va passer On ne sait pas. Nous sommes dans une grosse période de concerts. La même semaine, nous jouerons pour la finale du Grand Zebrock (à Canal 93 début avril, le vainqueur se produira à la prochaine Fête de l Humanité, Ndlr), puis au Batofar (une péniche parisienne qui propose des concerts), à Saint-Étienne, avant un retour sur Paris! Comment définis-tu ton rapport à la musique? C est une passion et un exutoire. Je ne vivrai jamais sans. J arrêterai peut-être un jour les concerts, mais j écrirai et je composerai toujours. Ça fait partie de ma vie. Un dernier mot? À ceux qui pensaient que le rap était mort, je répondrai qu il n a fait qu hiberner. Et s ils veulent du rap vivant, qu ils viennent nous voir en concert! Propos recueillis par Mano et PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY Gainsbourg Le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg nous quittait. Le vingtième anniversaire de sa disparition est fêté comme il se doit, peut-être même un peu trop (les hommages s enchaînent). Grand parolier, auteur de mélodies inoubliables, on oublie un peu trop souvent que Gainsbourg fut le premier chanteur français à sonner anglo-saxon, notamment grâce à la présence de musiciens britanniques. Tous ses albums valent l écoute, trois sont indispensables: Histoire de Melody Nelson, L homme à tête de chou et son double album reggae. Une compilation de ses meilleurs morceaux (il en existe pléthore) est également une bonne porte d entrée. George Michael Chaque année en Grande-Bretagne, le Red Nose Day propose à chacun de faire une bonne action et les artistes se mobilisent en conséquence pour participer à l opération. George Michael s associe cette année à l événement avec la sortie du single True Faith. Une reprise du groupe New Order datant de 1987, réarrangée et produite par l artiste pour l occasion. Le choix de cette chanson n est pas anodin pour George Michael, puisque son nom fait directement référence à son album phare Faith, sorti lui aussi en La maison de disques Sony vient d ailleurs de le ressortir en édition remasterisée comprenant les titresfather Figure, One More Try, Kissing A Fool ou encore I Want Your Sex. George Michael avait notamment reçu le Grammy Award de l album de l année pour cet opus. Moby Alors que son nouvel album Destroyed est attendu le 16mai, Moby était il y a quelques jours l invité d une conférence à Los Angeles sur la difficulté des musiciens à garder leur intégrité artistique. L artiste électro a souhaité la fin des majors: Elles se sont mal occupé des musiciens. Elles ont mal considéré les fans. Et plus important encore, elles ont dénigré la musique. Pour cette raison, elles doivent revoir leur manière de faire ou mourir en silence. photo : DR

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s Un Pass santé contraception pour les jeunes francilien-ne-s Mardi 26 avril 2011 Lycée Elisa Lemonnier Contacts Presse Emmanuel Georges-Picot 01.53.85.57.33 emmanuel.georges-picot@iledefrance.fr Véronique

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

LE P TIT PLUS AVENIR

LE P TIT PLUS AVENIR LE P TIT PLUS AVENIR SOMMAIRE Nos partenaires sur ces actions ACTION STAGE Un point sur l action stage 1 Liste des jeunes en stage 2 Interview d un stagiaire chez scolarest 3 ACTION RAPPROCHEMENT ENTREPRISE

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour DEQUEANT Kean Grenoble INP Génie Industriel 2013 Rapport de fin de séjour UNIVERSITY OF QUEENSLAND - AUSTRALIE Explo Ra Sup L Australie a toujours tenu une grande place dans mon cœur. Nation jeune et prospère,

Plus en détail

BILAN. 4 e EDITION 21 MARS 2015 L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70

BILAN. 4 e EDITION 21 MARS 2015 L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70 BILAN 4 e EDITION 21 MARS 2015 SALON ORGANISE PAR SOUS LE PATRONAGE DE L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70 0 SOMMAIRE

Plus en détail

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Communiqué de presse/invitation presse A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Paris, le 26 novembre 2012 Le Groupe Randstad France s associe

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

MES BESOINS ET MES VALEURS

MES BESOINS ET MES VALEURS MES BESOINS ET MES VALEURS Besoins : C est ce qu il faut pour me sentir bien avec moi-même. Exemples : - Pour me sentir bien, j ai besoin d être assuré d une grande sécurité d emploi. - Pour me sentir

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS M i n i s t è r e d e l ' E d u c a t i o n N a t i o n a l e Certificat d'aptitude Professionnelle LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS Nom et prénom Années Scolaires Apprenant Etablissement

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Prévention et Formation professionnelle

Prévention et Formation professionnelle Conférence de presse Mercredi 24 Octobre 2012 Ancenis, la Solidarité vraie Prévention et Formation professionnelle Un nouveau dispositif pour les 18/25 ans «Un Pass Sport vers l emploi» avec Le Coaching

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION Vu le code de l Education, Vu le code général des collectivités territoriales, Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment l article 82,

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Prochaine rencontre: jeudi 15 mai, 10h00/12h00 Maison des Habitants Centre-ville - 2 rue du Vieux Temple - Grenoble

Prochaine rencontre: jeudi 15 mai, 10h00/12h00 Maison des Habitants Centre-ville - 2 rue du Vieux Temple - Grenoble Prochaine rencontre: jeudi 15 mai, 10h00/12h00 Maison des Habitants Centre-ville - 2 rue du Vieux Temple - Grenoble mortderuegrenoble.wordpress.com La «barque-mémoire» et «la passerelle», construits en

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle à la une saison de Cross SMS occupe les podiums! Le 20 ème Cross des Jeunes de Saint Michel Sports s'est tenu dimanche 23 novembre dans le

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

Les enjeux de la deuxième vie des objets

Les enjeux de la deuxième vie des objets Les enjeux de la deuxième vie des objets En 2011, un Côte-d Orien a produit 46 kg de déchets non recyclables, apportés en déchèteries. Ce sont principalement des meubles, du mobilier de jardin, des jouets

Plus en détail

CAP Employé de vente spécialisé option A produits alimentaires Baccalauréat professionnel Bac pro Commerce Bac pro Gestion-administration

CAP Employé de vente spécialisé option A produits alimentaires Baccalauréat professionnel Bac pro Commerce Bac pro Gestion-administration Ce lycée prépare CAP Employé de vente spécialisé option A produits alimentaires Baccalauréat professionnel Bac pro Commerce Bac pro Gestion-administration Appel à initiatives et projets de l AFPSSU 2013

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Article II. ORGANISATION DES INSCRIPTIONS

Article II. ORGANISATION DES INSCRIPTIONS Adopté au Conseil Municipal du 9 février 2015 Article I. PRÉSENTATION La Mairie de Montmorency propose aux enfants montmorencéens de partir en séjour pendant les vacances scolaires. Les vacances constituent

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail