L Inventaire forestier national suisse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Inventaire forestier national suisse"

Transcription

1 Pour nous trouver: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL Zürcherstrasse 111 CH-8903 Birmensdorf ZH Téléphone Plan d accès, comment parvenir au WSL et horaires: L Inventaire forestier national suisse Contact Urs-Beat Brändli, WSL Service scientifique IFN Téléphone Paolo Camin, BAFU Téléphone Internet Impressum Editeur: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL CH-8903 Birmensdorf ZH, 2015 Cette brochure est disponibe en allemand, français, italien et anglais auprès du WSL, Texte et rédaction: Urs-Beat Brändli, Simon Speich, WSL Mise en page: Sandra Gurzeler, WSL Traduction: Anne Herold Bonardi, WSL Crédits photographiques Photographies: Urs-Beat Brändli, Simon Speich, WSL / Beni Basler, Aarau Photo aérienne: 2005 swisstopo (BA057286) Cartes: Kalin Müller, WSL Frontière suisse et lacs: Statistiques de la superficie (BFS) GEOSTAT: G1L01, G1S01/Relief: swisstopo Klimaneutrale Drucksache No Landesforstinventar Inventaire forestier national Inventario forestale nazionale Inventari forestal naziunal National forest inventory

2 Quel est l état de la forêt suisse et comment celle-ci évolue-telle au cours du temps? L Inventaire Forestier National suisse (IFN) apporte une réponse à ces questions. La forêt remplit de nombreuses fonctions: elle joue un rôle de protection contre les avalanches, les chutes de pierres et les glissements de terrain, elle fournit le bois, matériau de construction mais aussi source d énergie, sert d espace de détente et de loisirs et, rôle non négligeable, offre un espace vital aux animaux et aux plantes. La forêt ne peut remplir toutes ces tâches que si elle est protégée d une part mais aussi exploitée de manière ciblée et durable. Pour cela, il est nécessaire de connaître précisément son état d où l importance d un inventaire. La succession au cours des années de plusieurs inventaires livre de précieuses informations sur le développement de la forêt à long terme. Quatrième inventaire de 2009 à 2017 En 2009 débute pour la quatrième fois (après 1983, 1993 et 2004) un inventaire de la forêt suisse un projet ambitieux si l on pense qu un tiers de la surface du pays est couvert de forêts. Voté en 1981 par le Conseil Fédéral, l IFN est réalisé par l Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) en collaboration avec l Office fédéral de l environnement (OFEV). Groupe d arbres ou forêt? Sous quelles conditions une surface peuplée d arbres peut-elle être considérée comme forêt? Cette question demande une réponse différenciée. En Suisse, plusieurs définitions de la forêt sont employées, fonction des motifs et de l objectif visé. C est ainsi que dans les textes législatifs cantonaux, le législateur exprime surtout son intention de la conserver et la protéger. L IFN, par contre, en tant que projet d envergure nationale, est tributaire d une définition uniforme et appréhende la forêt de manière quantitative. La définition de la forêt dans l IFN repose sur trois critères: le degré de recouvrement, la largeur de la forêt et la hauteur des arbres. Une surface boisée est considérée comme forêt dès que sa largeur dépasse 50 mètres et que les couronnes des arbres couvrent plus de 20% de la surface au sol. Lorsque le boisement est plus dense, la largeur minimale requise diminue. Le boisement doit aussi atteindre une hauteur dominante minimale de trois mètres, sauf dans le cas des plantations, des rajeunissements, des surfaces forestières incendiées ou dévastées par les tempêtes et des forêts buissonnantes. 100% 41% Jura 25% Plateau 35% Préalpes 27% Alpes 52% Sud des Alpes 32% Suisse Un tiers du territoire suisse environ est couvert de forêts. Au niveau régional, cette proportion varie entre un quart et plus de la moitié. degré de recouvrement 80% 60% 40% 20% 0% non-forêt selon l IFN forêt selon l IFN 5 m 15 m 25 m 35 m 45 m 55 m largeur Définition de la forêt par l Inventaire forestier national (IFN).

3 Des informations vues d en haut Un réseau de 6500 placettes forestières L IFN commence par l interprétation des photos aériennes. En s appuyant sur des prises de vue aériennes, des spécialistes du WSL déterminent pour chaque placette si celle-ci se trouve en forêt ou pas. Cette décision est prise sur l ensemble du territoire national tous les 1,4 kilomètres soit au total fois. Elle sera ensuite contrôlée sur le terrain. La forêt suisse compte environ 500 millions d arbres bien trop pour les examiner tous individuellement: un échantillon fournit des informations suffisantes. Ainsi, lors du premier IFN, un réseau d un kilomètre de maillage a été déployé sur la Suisse et les noeuds d intersection examinés pour savoir s ils se trouvaient en forêt ou pas. Dans l affirmative, une placette échantillon était établie à cet endroit. Outre la décision forêt/non forêt, les interprètes de photos aériennes relèvent une série de paramètres comme par exemple le type de couverture du sol: conifère, feuillu, arbuste ou herbage, bâtiment, route, cours d eau ou névé, ainsi que la hauteur de chaque élément interprété. Hors de l aire forestière, ils mesurent les arbres isolés et les petits boisements. Ces données permettent de déterminer par exemple, si on les compare avec d anciennes photographies aériennes, les endroits où la forêt gagne du terrain. Elles servent aussi à estimer la quantité de CO2 fixée dans la biomasse ligneuse du pays. Les photos aériennes tout comme les résultats de leur interprétation sont stockés de manière centralisée. Cette phase de l inventaire représente un instrument essentiel auquel l IFN ne peut renoncer. Interprète de photos aériennes au travail. Ses lunettes polarisantes lui permettent de voir le modèle numérique en trois dimensions. Lors du second IFN, le nombre de placettes a été réduit de moitié à environ 6500 unités et la distance du maillage portée de 1 à 1,4 km. Cette réduction a été compensée par un recours accrû aux photos aériennes. Répartition des quelques 6500 placettes échantillon IFN.. Photo aérienne avec la surface d interprétation (carré blanc) et deux limites de forêt.

4 Des informations récoltées en forêt A la suite de l interprétation des photos aériennes, trois équipes de deux personnes se rendent en forêt et recherchent toutes les placettes échantillon. Depuis le quatrième IFN et pour la première fois, ce travail s effectue sur une période de neuf ans. Un neuvième du réseau d échantillonnage est relevé chaque année, les placettes étant réparties régulièrement dans toute la Suisse. Ceci permet, en cas d événement exceptionnel, d obtenir des informations représentatives à court terme. Sur la placette, les collaborateurs mesurent et décrivent les arbres, le peuplement forestier et les conditions de station un travail de longue haleine car ils doivent relever près de 300 paramètres sur chacune d elles. Les informations qui ne peuvent être collectées en forêt telles que le régime de propriété ou les renseignements sur la récolte des bois font l objet d une enquête auprès des services forestiers compétents. Toutes ces données sont saisies dans un ordinateur de terrain. Le centre de chaque placette est mesuré à l aide de repères dans le terrain et d un GPS. En moyenne 12 arbres sont mesurés par placette. Collaborateur de terrain mesurant le diamètre à hauteur de poitrine d un arbre échantillon. Mesure de la hauteur des jeunes plants et appréciation de l abroutissement dans un recrû.

5 L IFN répond aux besoins des usagers Toutes les données récoltées par l IFN sont stockées, analysées et traitées au WSL, de manière à les rendre utilisables par le grand public ainsi qu à des fins économiques, politiques et de recherche. Les principaux résultats des inventaires sont disponibles sous forme de livres en langue allemande et française. La consultation de la page web vous offre également une foule de renseignements. La surface forestière augmente Selon l IFN, la surface forestière augmente en Suisse de 0,3 % par année. L illustration du haut montre l augmentation de la surface forestière au cours des 28 années qui ont séparé le premier du quatrième inventaire: elle est faible sur le Plateau, élevée dans les Alpes et au Sud des Alpes. La figure du bas, quant à elle, présente la proportion de la surface forestière ayant été exploitée au cours des 20 dernières années: importante sur le Plateau et dans le Jura, elle est faible dans les Alpes et au Sud des Alpes. + 0,9% Jura + 0,5% Plateau + 6,4% Préalpes + 18,3% Alpes + 17,8% Sud des Alpes + 9,7% Suisse Ressources forestières: évolution de la surface forestière entre 1983/85 et 2009/13. Résultats de l IFN Actualités IFN Sur des questions précises, le WSL élabore aussi des analyses pour des tiers et délivre des extraits de la banque de données. Les collaborateurs de l IFN ont déjà apporté de telles prestations de service dans le cadre de plus de 400 gros mandats et projets de la pratique et de la recherche. Pour tout renseignement concernant les mandats, vous pouvez consulter la page Internet auswertung-fr.php, ou bien prendre contact avec Urs-Beat Brändli (Téléphone , urs-beat. ou Fabrizio Cioldi (Téléphone , 78% Jura 89% Plateau 68% Préalpes 42% Alpes 17% Sud des Alpes 59% Suisse Economie forestière: proportion de la surface forestière ayant fait l objet d une intervention au cours des 20 dernières années.

6 Le quatrième IFN en bref Le volume de bois a augmenté de 1,5 % au cours des 7 années entre le troisième et le quatrième IFN. Dans l optique d un approvisionnement durable en bois, la proportion de peuplements de 1 à 60 ans est insuffisante. L accroissement net a été exploité dans une mesure dépassant les 85 %. Les dégâts à la forêt provoqués par les activités récréatives ont augmenté. L abroutissement du sapin blanc, espèce sensible, a augmenté. Les dégâts aux arbres causés par la récolte du bois ont nettement diminué. Le bois mort, espace vital important de nombreux animaux et champignons, a augmenté de 80 %, suite entre autres à la tempête «Lothar». Les vieux peuplements sont rajeunis par ensemencement naturel dans plus de 90 % des cas un record en Europe. La diversité des espèces ligneuses est restée inchangée, mais la proportion de feuillus a augmenté. En forêt de protection, la situation du point de vue de la stabilité et du rajeunissement des peuplements s est encore améliorée. La forêt de protection s est densifiée et les peuplements dont l effet de protection est insuffisant ont diminué. Publications sur l Inventaire forestier national Les publications ci-dessous peuvent être commandées gratuitement (seuls les frais de port sont facturés) à l adresse suivante: WSL Shop, Zürcherstrasse 111, CH-8903 Birmensdorf, Inventaire forestier national suisse. Résultats du troisième inventaire Brändli, U.-B. (Red.), 2010, ISBN Inventaire forestier national suisse. Résultats du deuxième inventaire Brassel, P., Brändli, U.-B. (Red.), 1999, ISBN X Inventaire forestier national suisse. Résultats du premier inventaire EAFV (Hrsg.), 1988, ISSN ,0 m 3 /ha Jura 16,0 m 3 /ha Plateau 34,6 m 3 /ha Préalpes 28,7 m 3 /ha Alpes 18,9 m 3 /ha Sud des Alpes 23,9 m 3 /ha Suisse Biodiversité: volume de bois des arbres morts sur pied ou à terre, par hectare. Ceux-ci constituent l espace vital de nombreuses espèces. Swiss National Forest Inventory: Methods and Models of the Second Assessment. Brassel, P., Lischke, H. (Red.), 1999, ISBN Cette publication est également disponible en format PDF à la page: publikationen/publ/methoden-fr.php Vous trouverez une liste complète des publications de l IFN sous:

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

La forêt, un monde à découvrir.

La forêt, un monde à découvrir. La forêt, un monde à découvrir. Informations sur son exploitation et son entretien. Cher ami de la forêt, Vous appréciez la forêt comme un lieu naturel de ressourcement, de calme et de tranquillité. Parfois,

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE CO-038 NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE TOUZET T. INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL, NOGENT-SUR-VERNISSON, FRANCE RÉSUMÉ L'inventaire forestier national (IFN) est chargé de l inventaire permanent

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Exigences pour entreprises forestières / FMU avec structure d entreprise

Exigences pour entreprises forestières / FMU avec structure d entreprise Manuel de certification Certification de groupe / gestion de forêts Exigences pour entreprises forestières / FMU avec structure d entreprise M202-02 Page 1 de 9 1. Introduction L obligation de réaliser

Plus en détail

La protection de l eau potable en forêt n est pas gratuite!

La protection de l eau potable en forêt n est pas gratuite! WSL: étude sur les prestations forestières cachées La protection de l eau potable en forêt n est pas gratuite! Les directives légales et les recommandations de la Confédération en matière de protection

Plus en détail

La FTGQ en quelques mots

La FTGQ en quelques mots Photo: Luc Farrell Prise en compte des activités de piégeage dans la gestion forestière. 31 janvier 2013 La FTGQ en quelques mots Organisme à but non lucratif Regroupe 14 associations de trappeurs. La

Plus en détail

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec 1 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Table des matières Avant les traitements... 4 1. Les coupes partielles...

Plus en détail

Méthodes de récolte pour les forêts en pentes

Méthodes de récolte pour les forêts en pentes Méthodes de récolte pour les forêts en pentes Fritz FRUTIG Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage CH-8903 Birmensdorf friedrich.frutig@wsl.ch Conférence à mi-parcours Grenoble

Plus en détail

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES Philippe Veillette, ing. Anne Baril, ing. Ministère des Transports

Plus en détail

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV Office fédérale pour l environnement OFEV Exigences Pour pouvoir obtenir le label «Parc suisse» et les aides financières, un projet de parc doit remplir certaines exigences. La haute qualité de la nature

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

Directive concernant les plantations compensatoires

Directive concernant les plantations compensatoires concernant les Table des matières 1. But et champ d'application 2 2. Principes de la compensation de l'abattage 2 2.1 Remplacement compensatoire en cas de construction 2 2.2 Remplacement pour les autres

Plus en détail

Plateforme sur les friches industrielles en Suisse www.friches.ch

Plateforme sur les friches industrielles en Suisse www.friches.ch Plateforme sur les friches industrielles en Suisse www.friches.ch L adresse Internet pour la reconversion des friches industrielles en Suisse www.friches.ch Valoriser les friches industrielles Une idée

Plus en détail

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8 ASES QUESTIONS ET RéPONSES Centre suisse d études pour la rationalisation de la construction CRB www.crb.ch Tests des chapitres 1-8 Test du

Plus en détail

Manuel Curiosités. dans suissemobile.ch

Manuel Curiosités. dans suissemobile.ch Manuel Curiosités dans suissemobile.ch e Table des matières Page Domaine de validité 3 Situation initiale et but 3 Conditions-cadre 4 Critères 5 Procédure 6 Délais 7 Coûts et financement 7 Impressum Editeur:

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN :

L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN : L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN : ENJEUX ET PERSPECTIVES CATHERINE BÉNOS Depuis quelques années, l Inventaire forestier national travaille sur lamise au point d un logiciel de saisie in situ des points

Plus en détail

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique Augmenter la part du bois alpin dans la construction afin de favoriser la filière bois alpine, relocaliser l économie forestière Union Régionale

Plus en détail

Réseau d exploitations forestières de la Suisse : Résultats pour la période 2008 2010

Réseau d exploitations forestières de la Suisse : Résultats pour la période 2008 2010 Réseau d exploitations forestières de la Suisse : Résultats pour la période 2008 2010 Avant-propos Table des matières L objectif de la politique forestière 2020 de la Confédération est de garantir une

Plus en détail

Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire

Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire Mandat Depuis 2004, les fonds en faveur de la formation professionnelle propres à chaque branche peuvent,

Plus en détail

1 INTRODUCTION... 3 2 PROCÉDURES D INSTALLATION... 4 3 CONFIGURATION DE CHAMPS... 8 4 CRÉATION DE PLACETTES... 9

1 INTRODUCTION... 3 2 PROCÉDURES D INSTALLATION... 4 3 CONFIGURATION DE CHAMPS... 8 4 CRÉATION DE PLACETTES... 9 GSF SONDAGE VERSION 9.1.6 OUTILS DE CRÉATION DE PLACETTES ET VIRÉES D INVENTAIRES POUR ARCGIS TM SEPTEMBRE 2007 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 PROCÉDURES D INSTALLATION... 4 2.1 Logiciel et données

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

Plan de gestion 2015-2030 2. CARACTÉRISTIQUES. Description générale de la Corporation forestière de l enclave d Estavayer-le-Lac. 2 Caractéristiques 1

Plan de gestion 2015-2030 2. CARACTÉRISTIQUES. Description générale de la Corporation forestière de l enclave d Estavayer-le-Lac. 2 Caractéristiques 1 2. CARACTÉRISTIQUES Description générale de la Corporation forestière de l enclave d Estavayer-le-Lac 2 Caractéristiques 1 2.1 Description générale 2.1.1 Propriétés Le plan de gestion réunit les 19 propriétaires

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi sur les constructions et les installations diverses (L 5 05) (Taxe sur l'imperméabilisation des sols)

Projet de loi modifiant la loi sur les constructions et les installations diverses (L 5 05) (Taxe sur l'imperméabilisation des sols) Secrétariat du Grand Conseil PL 8904 Projet présenté par les députés: M mes Morgane Gauthier et Sylvia Leuenberger Date de dépôt: 16 décembre 2002 Messagerie Projet de loi modifiant la loi sur les constructions

Plus en détail

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0 Ce questionnaire a pour but de bien définir la position et les risques liés à l implantation de votre maison à proximité ou en massif forestier. Nous vous soumettons plusieurs propositions. Vous choisirez

Plus en détail

Financement de la culture par les entreprises

Financement de la culture par les entreprises Statistique de la Suisse Financement de la culture par les entreprises Enquête sur les dépenses culturelles des entreprises en Suisse en 2001 Réalisation Editeur Yvan Cuche, Valérie Friedrich, Eric Fragnière

Plus en détail

Foresterie internationale et industrie du bois ou Management régional en zone de montagne

Foresterie internationale et industrie du bois ou Management régional en zone de montagne MSc in Life Sciences Foresterie internationale et industrie du bois ou Management régional en zone de montagne Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL Des spécialistes pour

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU

RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU RÈGLEMENT NUMÉRO 46-10 RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE SUR LA PROTECTION DES BOIS DE LA M.R.C. DE LA VALLÉE-DU-RICHELIEU CHAPITRE

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE 1 AUyz Caractère et vocation de la zone Il s agit d une zone destinée à l accueil d activités économiques, notamment d activités commerciales, tertiaires, de services

Plus en détail

INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES

INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES CANTON DE VAUD Département de la Sécurité et de l Environnement INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES Classe I : naturel/semi-naturel Classe II : peu atteint Classe III

Plus en détail

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o )

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7.1 Règles générales Tout espace libre d'un *emplacement construit ou vacant doit comprendre

Plus en détail

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation?

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Plan de la présentation du 25 juin 2009, dans le cadre de la journée dédiée au 100 e anniversaire de la naissance du professeur Hans Leibundgut Pascal

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC N 2-2003 Fiche n 669 Mots clés! Bois énergie! Peuplier! Pin maritime! Rémanents! Récolte Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC La biomasse forestière est très abondante en Europe mais

Plus en détail

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien

Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien Marche à suivre pour la mise sur pied d un projet éolien 1) Quels aspects faut-il absolument prendre en compte pour lancer un projet éolien? a) La vitesse moyenne annuelle du vent à 50 m de hauteur sur

Plus en détail

Voir la section «Majorations» ci-dessous pour les interventions hors de ces horaires, en urgence ou à des distances supérieures à 30 km.

Voir la section «Majorations» ci-dessous pour les interventions hors de ces horaires, en urgence ou à des distances supérieures à 30 km. Tarif Conformément à la législation (article 293B du Code Général des Impôts), la TVA est non applicable sur les prestations fournies par SOS Technologie Pro. Les tarifs indiqués s appliquent aux interventions

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Caractéristiques. Détails des pièces 595 000 $

Caractéristiques. Détails des pièces 595 000 $ DOMINIQUE JACQUES GUY JACQUES Courtier immobilier Courtier immobilier RE/MAX AVANTAGES INC. RE/MAX AVANTAGES INC. Bur. 418-835-3535 Bur. 418-835-3535 Tél. 418 248-2955 ULS : 28239630 Fermette () à vendre

Plus en détail

Migration et ruée vers l or du Klondike

Migration et ruée vers l or du Klondike Migration et ruée vers l or du Klondike Aperçu de la leçon : Les élèves analysent des données du recensement pour expliquer l influence de la ruée vers l or du Klondike sur la distribution de la population

Plus en détail

Note des ONG sur la lutte contre l exploitation illégale du bois et le commerce lié

Note des ONG sur la lutte contre l exploitation illégale du bois et le commerce lié Note des ONG sur la lutte contre l exploitation illégale du bois et le commerce lié Règlement proposé concernant la mise sur le marché européen de bois et produits dérivés L exploitation illégale du bois

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

Entretien et réparations

Entretien et réparations Entretien et réparations Renseignements fournis dans cette brochure La Loi sur la location à usage d'habitation (la «Loi») établit des règles relatives à l entretien des logements locatifs et aux réparations

Plus en détail

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH JOURNÉE DE L ENVIRONNEMENT DU CANTON DE WENTWORTH 10 août 2013 par Eric Pelletier, ingénieur forestier MRC d Argenteuil Portrait du territoire 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation. ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.org POCHECO CANOPEE REFORESTATION Créée en Décembre 2009 avec le soutien

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2014 D «Malgré la crise, le bois poursuit son développement» epuis la dernière publication des chiffres de la construction bois en 2013, la filière forêt

Plus en détail

La valorisation des terres en friche

La valorisation des terres en friche La valorisation des terres en friche Les plans de développement de la zone agricole et la mise en valeur des terres en friche La valorisation des terres en friche constitue assurément un des moyens d atteindre

Plus en détail

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Aperçu de la leçon Dans cette leçon, on présente aux élèves le concept de partie prenante. Les élèves collaborent et coopèrent dans

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Etabli le: 01.12.2004 Actualisé le: 04.08.2008 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse

Plus en détail

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat!

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Programme Bâtiments Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Décidez-vous à entreprendre une rénovation! Nous vous soutenons dans cet effort. En vue d une contribution durable à une

Plus en détail

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS 21.1 RÉSIDENCES AUTORISÉES 21.1.1 Dans toutes les zones agricoles 21.1.1.1 Règle générale Dans toutes les zones agricoles Aa, Ab, Ac et Ad, est prohibée toute

Plus en détail

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Inhalt 1 Contexte... 3 2 Utilisation des moyens financiers... 3 3 Vue d ensemble du plan d action 2015... 4 4 Mesures du plan d action 2015... 4 A1.12 Annonce

Plus en détail

Remarques importantes:

Remarques importantes: Formulaire de demande de subventions 2016 - Promotion de projets dans le cadre du programme SuisseEnergie pour les communes, pour les cités de l énergie LA PRÉSENTE NOTICE A ÉTÉ ÉLABORÉE POUR UNIFIER LES

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine

La Timonière. Acigné 19. 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 19 La Timonière 19 18 logements intermédiaires au cœur d une extension urbaine 87 165 La Timonière 5 932 habitants Carte d identité de l opération Zac de la Timonière Localisation : - Ille-et-Vilaine (35)

Plus en détail

GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE

GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE GUIDE DE L EXPÉRIENCE EN GÉNIE TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 2. Expérience en génie 3 3. Certification de l expérience 4 4. Crédits d expérience 5 5. Demande de reconnaissance de l expérience 5

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0 Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002 questions d économie de la santé analyses Repères Le CREDES a réalisé de septembre 1999 à mai 2000 une enquête sur l état de santé et

Plus en détail

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS

PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS DÉCEMBRE 2011 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ PASSIF AU TITRE DES SITES CONTAMINÉS Le nouveau chapitre SP 3260, Passif au titre des sites contaminés, du Manuel de comptabilité pour le secteur

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION CATI

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION CATI CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION CATI Promouvoir l innovation grâce à la connaissance et au savoir-faire www.wipo.int/tisc CATI CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION CATI

Plus en détail

La forêt privée : L AUTRE RÉALITÉ

La forêt privée : L AUTRE RÉALITÉ Association des Éleveurs de Bovins de Boucherie Saguenay - Lac-St-Jean - Côte Nord 440 Lac Sébastien, Falardeau, Qc, GOV 1C0. Tél./Fax : (418) 673-7401 Echo-Bœuf, Printemps 2004 Comité Anti-Reboisement

Plus en détail

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Michael Marx, Centre d investissement Organisation des Nations Unies pour l Agriculture et l Alimentation Date: 18 mars 2015 AgriFin

Plus en détail

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire

FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire FEDER & FSE LIMOUSIN Notice relative aux obligations du bénéficiaire En matière d information et de communication sur les fonds européens UNION EUROPÉENNE Table des matières VOUS ÊTES AUJOURD HUI AMBASSADEUR

Plus en détail

Glossaire relatif aux «Emoluments applicables à la MO» Etat: 4 mars 2011, version 4

Glossaire relatif aux «Emoluments applicables à la MO» Etat: 4 mars 2011, version 4 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Office fédéral de topographie swisstopo K K V A C S C C C S C C C S C M Glossaire relatif aux «Emoluments

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse Direction Économie Emploi Territoire Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Édito Un projet ambitieux et partagé L aménagement numérique de notre territoire est

Plus en détail

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2-4 Maîtrise du foncier : Objectifs o reconstituer et sécuriser le maximum de titres de propriété (par actes notariés opposables

Plus en détail

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Patrick Haubrechts haubrechtsp@bluewin.ch L écologie n est ni une doctrine, ni une idéologie, c est une pratique. Page 1 de 15. recupeau.doc Modifié 16.11.2006

Plus en détail

Forêt domaniale de l'isle-adam 1 er juin 2015

Forêt domaniale de l'isle-adam 1 er juin 2015 LA FORET DE L ISLE- ADAM - CARTE D IDENTITE - Grande de 1.547 hectares, - composée principalement de chênes (56% des peuplements), de châtaigniers, charmes, tilleuls et hêtres, - abrite plusieurs mares

Plus en détail

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un ouvrage pour ce prix :

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un ouvrage pour ce prix : LIGNES DIRECTRICES POUR LES ÉDITEURS DE LIVRES SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Prix littéraires du Gouverneur général 2016 Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour mettre en candidature un

Plus en détail

Demande au programme de Développement des compétences

Demande au programme de Développement des compétences Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

le permis de construire, la déclaration préalable

le permis de construire, la déclaration préalable le permis de construire, la déclaration préalable Vous avez un projet de construction neuve ou d'extension, de plus de 20 m², d une maison individuelle? Vous souhaitez modifier l'utilisation de locaux

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015

GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015 PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ET FORESTIER GUIDE DE PRÉSENTATION D UN PROJET 2013-2015 Agglomération de Longueuil : Boucherville Brossard Longueuil Saint-Bruno-de-Montarville Saint-Lambert UN MILIEU

Plus en détail

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013 EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB Durée de préparation : 1h25 Durée de passage : 30 minutes Coefficient 6 Session : Juin 2013 CAS BOIS DU DAUPHINE SITUATION Vous êtes embauché(e)

Plus en détail

Le concours 2011 est ouvert à tout salarié de Vétoquinol S.A., photographe amateur, ci-après dénommée «le Participant».

Le concours 2011 est ouvert à tout salarié de Vétoquinol S.A., photographe amateur, ci-après dénommée «le Participant». Concours Photo Vétoquinol Clic de Passion Article 1 - Organisation La Société Vétoquinol S.A., au capital de 29.704.755 Euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Vesoul sous le N 676

Plus en détail

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF Dossier HABITAT - Les contraintes de l objet technique Les contraintes 2010-2011 Le Situation de départ : Nous avons décidé de quitter notre maison en location pour construire un pavillon. Peut-on construire

Plus en détail

Pêcher avec fair-play pour tous

Pêcher avec fair-play pour tous Pêcher avec fair-play pour tous Pêcher est synonyme de loisir, de défi et de plaisir mais aussi de responsabilités. Si tu es un bon pêcheur, tu sais capturer le poisson, le manipuler avec soin et le mettre

Plus en détail

AVAL 2010 Outil d aide à l Anticipation de l évaluation

AVAL 2010 Outil d aide à l Anticipation de l évaluation POLE DE COMPETENCES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE REGION BRETAGNE - AXE EVALUATION AIDES Délégation Grand Ouest ANPAA Bretagne - Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied!

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Castor 6 e rencontre entre acteurs de la rivière Lierneux, Belgique 7 novembre 2012 Christof Angst Conseil-Castor/CSCF

Plus en détail

Les cartes de dangers du point de vue juridique. Information de la Plate-forme nationale «Dangers naturels» PLANAT

Les cartes de dangers du point de vue juridique. Information de la Plate-forme nationale «Dangers naturels» PLANAT Les cartes de dangers du point de vue juridique Information de la Plate-forme nationale «Dangers naturels» PLANAT Série PLANAT 1/2007 En bref Les cartes de dangers indiquent les zones résidentielles de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 24 : Préservation et gestion des dunes de sable

FICHE TECHNIQUE 24 : Préservation et gestion des dunes de sable LES DUNES DE SABLE - PRÉSERVATION ET GESTION RELEVER LE DÉFI Les dunes de sable représentent : Une excellente protection naturelle pour la terre Une formidable zone pour les loisirs et l éducation Un habitat

Plus en détail