L Inventaire forestier national suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Inventaire forestier national suisse"

Transcription

1 Pour nous trouver: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL Zürcherstrasse 111 CH-8903 Birmensdorf ZH Téléphone Plan d accès, comment parvenir au WSL et horaires: L Inventaire forestier national suisse Contact Urs-Beat Brändli, WSL Service scientifique IFN Téléphone Paolo Camin, BAFU Téléphone Internet Impressum Editeur: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL CH-8903 Birmensdorf ZH, 2015 Cette brochure est disponibe en allemand, français, italien et anglais auprès du WSL, Texte et rédaction: Urs-Beat Brändli, Simon Speich, WSL Mise en page: Sandra Gurzeler, WSL Traduction: Anne Herold Bonardi, WSL Crédits photographiques Photographies: Urs-Beat Brändli, Simon Speich, WSL / Beni Basler, Aarau Photo aérienne: 2005 swisstopo (BA057286) Cartes: Kalin Müller, WSL Frontière suisse et lacs: Statistiques de la superficie (BFS) GEOSTAT: G1L01, G1S01/Relief: swisstopo Klimaneutrale Drucksache No Landesforstinventar Inventaire forestier national Inventario forestale nazionale Inventari forestal naziunal National forest inventory

2 Quel est l état de la forêt suisse et comment celle-ci évolue-telle au cours du temps? L Inventaire Forestier National suisse (IFN) apporte une réponse à ces questions. La forêt remplit de nombreuses fonctions: elle joue un rôle de protection contre les avalanches, les chutes de pierres et les glissements de terrain, elle fournit le bois, matériau de construction mais aussi source d énergie, sert d espace de détente et de loisirs et, rôle non négligeable, offre un espace vital aux animaux et aux plantes. La forêt ne peut remplir toutes ces tâches que si elle est protégée d une part mais aussi exploitée de manière ciblée et durable. Pour cela, il est nécessaire de connaître précisément son état d où l importance d un inventaire. La succession au cours des années de plusieurs inventaires livre de précieuses informations sur le développement de la forêt à long terme. Quatrième inventaire de 2009 à 2017 En 2009 débute pour la quatrième fois (après 1983, 1993 et 2004) un inventaire de la forêt suisse un projet ambitieux si l on pense qu un tiers de la surface du pays est couvert de forêts. Voté en 1981 par le Conseil Fédéral, l IFN est réalisé par l Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) en collaboration avec l Office fédéral de l environnement (OFEV). Groupe d arbres ou forêt? Sous quelles conditions une surface peuplée d arbres peut-elle être considérée comme forêt? Cette question demande une réponse différenciée. En Suisse, plusieurs définitions de la forêt sont employées, fonction des motifs et de l objectif visé. C est ainsi que dans les textes législatifs cantonaux, le législateur exprime surtout son intention de la conserver et la protéger. L IFN, par contre, en tant que projet d envergure nationale, est tributaire d une définition uniforme et appréhende la forêt de manière quantitative. La définition de la forêt dans l IFN repose sur trois critères: le degré de recouvrement, la largeur de la forêt et la hauteur des arbres. Une surface boisée est considérée comme forêt dès que sa largeur dépasse 50 mètres et que les couronnes des arbres couvrent plus de 20% de la surface au sol. Lorsque le boisement est plus dense, la largeur minimale requise diminue. Le boisement doit aussi atteindre une hauteur dominante minimale de trois mètres, sauf dans le cas des plantations, des rajeunissements, des surfaces forestières incendiées ou dévastées par les tempêtes et des forêts buissonnantes. 100% 41% Jura 25% Plateau 35% Préalpes 27% Alpes 52% Sud des Alpes 32% Suisse Un tiers du territoire suisse environ est couvert de forêts. Au niveau régional, cette proportion varie entre un quart et plus de la moitié. degré de recouvrement 80% 60% 40% 20% 0% non-forêt selon l IFN forêt selon l IFN 5 m 15 m 25 m 35 m 45 m 55 m largeur Définition de la forêt par l Inventaire forestier national (IFN).

3 Des informations vues d en haut Un réseau de 6500 placettes forestières L IFN commence par l interprétation des photos aériennes. En s appuyant sur des prises de vue aériennes, des spécialistes du WSL déterminent pour chaque placette si celle-ci se trouve en forêt ou pas. Cette décision est prise sur l ensemble du territoire national tous les 1,4 kilomètres soit au total fois. Elle sera ensuite contrôlée sur le terrain. La forêt suisse compte environ 500 millions d arbres bien trop pour les examiner tous individuellement: un échantillon fournit des informations suffisantes. Ainsi, lors du premier IFN, un réseau d un kilomètre de maillage a été déployé sur la Suisse et les noeuds d intersection examinés pour savoir s ils se trouvaient en forêt ou pas. Dans l affirmative, une placette échantillon était établie à cet endroit. Outre la décision forêt/non forêt, les interprètes de photos aériennes relèvent une série de paramètres comme par exemple le type de couverture du sol: conifère, feuillu, arbuste ou herbage, bâtiment, route, cours d eau ou névé, ainsi que la hauteur de chaque élément interprété. Hors de l aire forestière, ils mesurent les arbres isolés et les petits boisements. Ces données permettent de déterminer par exemple, si on les compare avec d anciennes photographies aériennes, les endroits où la forêt gagne du terrain. Elles servent aussi à estimer la quantité de CO2 fixée dans la biomasse ligneuse du pays. Les photos aériennes tout comme les résultats de leur interprétation sont stockés de manière centralisée. Cette phase de l inventaire représente un instrument essentiel auquel l IFN ne peut renoncer. Interprète de photos aériennes au travail. Ses lunettes polarisantes lui permettent de voir le modèle numérique en trois dimensions. Lors du second IFN, le nombre de placettes a été réduit de moitié à environ 6500 unités et la distance du maillage portée de 1 à 1,4 km. Cette réduction a été compensée par un recours accrû aux photos aériennes. Répartition des quelques 6500 placettes échantillon IFN.. Photo aérienne avec la surface d interprétation (carré blanc) et deux limites de forêt.

4 Des informations récoltées en forêt A la suite de l interprétation des photos aériennes, trois équipes de deux personnes se rendent en forêt et recherchent toutes les placettes échantillon. Depuis le quatrième IFN et pour la première fois, ce travail s effectue sur une période de neuf ans. Un neuvième du réseau d échantillonnage est relevé chaque année, les placettes étant réparties régulièrement dans toute la Suisse. Ceci permet, en cas d événement exceptionnel, d obtenir des informations représentatives à court terme. Sur la placette, les collaborateurs mesurent et décrivent les arbres, le peuplement forestier et les conditions de station un travail de longue haleine car ils doivent relever près de 300 paramètres sur chacune d elles. Les informations qui ne peuvent être collectées en forêt telles que le régime de propriété ou les renseignements sur la récolte des bois font l objet d une enquête auprès des services forestiers compétents. Toutes ces données sont saisies dans un ordinateur de terrain. Le centre de chaque placette est mesuré à l aide de repères dans le terrain et d un GPS. En moyenne 12 arbres sont mesurés par placette. Collaborateur de terrain mesurant le diamètre à hauteur de poitrine d un arbre échantillon. Mesure de la hauteur des jeunes plants et appréciation de l abroutissement dans un recrû.

5 L IFN répond aux besoins des usagers Toutes les données récoltées par l IFN sont stockées, analysées et traitées au WSL, de manière à les rendre utilisables par le grand public ainsi qu à des fins économiques, politiques et de recherche. Les principaux résultats des inventaires sont disponibles sous forme de livres en langue allemande et française. La consultation de la page web vous offre également une foule de renseignements. La surface forestière augmente Selon l IFN, la surface forestière augmente en Suisse de 0,3 % par année. L illustration du haut montre l augmentation de la surface forestière au cours des 28 années qui ont séparé le premier du quatrième inventaire: elle est faible sur le Plateau, élevée dans les Alpes et au Sud des Alpes. La figure du bas, quant à elle, présente la proportion de la surface forestière ayant été exploitée au cours des 20 dernières années: importante sur le Plateau et dans le Jura, elle est faible dans les Alpes et au Sud des Alpes. + 0,9% Jura + 0,5% Plateau + 6,4% Préalpes + 18,3% Alpes + 17,8% Sud des Alpes + 9,7% Suisse Ressources forestières: évolution de la surface forestière entre 1983/85 et 2009/13. Résultats de l IFN Actualités IFN Sur des questions précises, le WSL élabore aussi des analyses pour des tiers et délivre des extraits de la banque de données. Les collaborateurs de l IFN ont déjà apporté de telles prestations de service dans le cadre de plus de 400 gros mandats et projets de la pratique et de la recherche. Pour tout renseignement concernant les mandats, vous pouvez consulter la page Internet auswertung-fr.php, ou bien prendre contact avec Urs-Beat Brändli (Téléphone , urs-beat. ou Fabrizio Cioldi (Téléphone , 78% Jura 89% Plateau 68% Préalpes 42% Alpes 17% Sud des Alpes 59% Suisse Economie forestière: proportion de la surface forestière ayant fait l objet d une intervention au cours des 20 dernières années.

6 Le quatrième IFN en bref Le volume de bois a augmenté de 1,5 % au cours des 7 années entre le troisième et le quatrième IFN. Dans l optique d un approvisionnement durable en bois, la proportion de peuplements de 1 à 60 ans est insuffisante. L accroissement net a été exploité dans une mesure dépassant les 85 %. Les dégâts à la forêt provoqués par les activités récréatives ont augmenté. L abroutissement du sapin blanc, espèce sensible, a augmenté. Les dégâts aux arbres causés par la récolte du bois ont nettement diminué. Le bois mort, espace vital important de nombreux animaux et champignons, a augmenté de 80 %, suite entre autres à la tempête «Lothar». Les vieux peuplements sont rajeunis par ensemencement naturel dans plus de 90 % des cas un record en Europe. La diversité des espèces ligneuses est restée inchangée, mais la proportion de feuillus a augmenté. En forêt de protection, la situation du point de vue de la stabilité et du rajeunissement des peuplements s est encore améliorée. La forêt de protection s est densifiée et les peuplements dont l effet de protection est insuffisant ont diminué. Publications sur l Inventaire forestier national Les publications ci-dessous peuvent être commandées gratuitement (seuls les frais de port sont facturés) à l adresse suivante: WSL Shop, Zürcherstrasse 111, CH-8903 Birmensdorf, Inventaire forestier national suisse. Résultats du troisième inventaire Brändli, U.-B. (Red.), 2010, ISBN Inventaire forestier national suisse. Résultats du deuxième inventaire Brassel, P., Brändli, U.-B. (Red.), 1999, ISBN X Inventaire forestier national suisse. Résultats du premier inventaire EAFV (Hrsg.), 1988, ISSN ,0 m 3 /ha Jura 16,0 m 3 /ha Plateau 34,6 m 3 /ha Préalpes 28,7 m 3 /ha Alpes 18,9 m 3 /ha Sud des Alpes 23,9 m 3 /ha Suisse Biodiversité: volume de bois des arbres morts sur pied ou à terre, par hectare. Ceux-ci constituent l espace vital de nombreuses espèces. Swiss National Forest Inventory: Methods and Models of the Second Assessment. Brassel, P., Lischke, H. (Red.), 1999, ISBN Cette publication est également disponible en format PDF à la page: publikationen/publ/methoden-fr.php Vous trouverez une liste complète des publications de l IFN sous:

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Christoph Hegg Nicole Bauer, Jacqueline Frick, Eike von Lindern, Marcel Hunziker Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige

Plus en détail

ANNEXE 3. "Préservation d'arbres-habitat" Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt

ANNEXE 3. Préservation d'arbres-habitat Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Chemin de la Vulliette 4 1014 Lausanne Directive N : IFOR-BIODIV-ARB.HAB-2012 ANNEXE 3 "" Date de création

Plus en détail

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes 341 Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes La FAO a été fondée le 16 octobre 1945. A la première session de la Conférence de l Organisation, les participants ont pleinement reconnu la nécessité de

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE?

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? 6000 LA FORÊT ROUMAINE, UN PATRIMOINE À HAUT RENDEMENT! IMPLANTÉ DEPUIS 2007 EN ROUMANIE

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Les coûts de remise en état pouvant être pris en compte sont indemnisés comme suit:

Les coûts de remise en état pouvant être pris en compte sont indemnisés comme suit: Direction de l économie publique du canton de Berne Office de l agriculture et de la nature Service spécialisé génie rural Schwand 17 3110 Münsingen N ISCB 9/910.113/1.1 Le 31 mars 2015 Pour tout renseignement:

Plus en détail

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière Office des forêts du canton de Berne Circulaire Circ 5.5/1 distribution: - Intranet - Internet Titre Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Estimation des stocks de carbone Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées

Plus en détail

Modèle de calcul de la possibilité forestière

Modèle de calcul de la possibilité forestière République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises Le pin maritime en région méditerranéenne Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises par Frédérique CHAMBONNET et Maurice BELVAL Pour compléter les journées varoises, une tournée a

Plus en détail

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER 4 e ÉDITION Publié conformément aux exigences de l'article 29 de la Loi sur les forêts (2001, chapitre 6) 2003 Ce document a été élaboré sous la responsabilité de la Direction

Plus en détail

Analyse de la rentabilité d une entreprise acéricole à la Forêt de l Aigle et de la compatibilité avec la production de bois d œuvre

Analyse de la rentabilité d une entreprise acéricole à la Forêt de l Aigle et de la compatibilité avec la production de bois d œuvre Analyse de la rentabilité d une entreprise acéricole à la Forêt de l Aigle et de la compatibilité avec la production de bois d œuvre Rapport produit et rédigé par : Philippe Nolet, M.Sc. Régis Pouliot,

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

Expériences de la planification directrice - le PDCF dans le Jura

Expériences de la planification directrice - le PDCF dans le Jura Expériences de la planification directrice - le PDCF dans le Jura avril 2013 PDCF, avril 2013 1 Jura et forêt jurassienne en quelques mots-clés Population: 70'000 000-83 hab./km 2 [CH : 175] Forêt 44%

Plus en détail

HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES :

HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES : n 22, 2 e trimestre 2009 HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES : L INVENTAIRE FRANÇAIS IMPLIQUÉ DANS DES ACTIONS DÉTERMINANTES La plupart des pays européens dispose d un service d inventaire

Plus en détail

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon Dispositions particulières aux usages industriels Table des matières 23.1 champ d application 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon 23.3 sites d extraction 23.3.1 nouveaux

Plus en détail

Stabilisation d un glissement de terrain sur un cours d eau à forte pente

Stabilisation d un glissement de terrain sur un cours d eau à forte pente JOURNÉE TECHNIQUE D INFORMATION ET D ÉCHANGES Génie végétal en rivière de montagne : de la théorie au cas pratique Stabilisation d un glissement de terrain sur un cours d eau à forte pente Maxime CHATEAUVIEUX

Plus en détail

Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre. Mai 2014

Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre. Mai 2014 Sources des données et méthodes de l indicateur sur la durabilité de la récolte de bois d œuvre Mai 2014 ISBN : 978-0-660-22094-9 No de cat.: En4-144/14-2014F-PDF Le contenu de cette publication ou de

Plus en détail

CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL

CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL NÉCESSITÉ DE PLANIFIER Une protection des sols efficace débute avec la planification de l ouvrage. Avant même que les premières machines pénètrent

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

2.06 RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures

2.06 RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures RÉSEAU DES ROUTES CANTONALES INSTANCE RESPONSABLE Service des infrastructures INSTANCE DE COORDINATION Service des infrastructures AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Office

Plus en détail

Le gaz naturel c est notre avenir!

Le gaz naturel c est notre avenir! Le gaz naturel c est notre avenir! Gasverbund Mittelland AG (GVM) Untertalweg 32 Case postale 360 CH-4144 Arlesheim Téléphone: +41 61 706 33 33 Téléfax: +41 61 706 33 99 E-mail: Internet: info@gvm-ag.ch

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Le nouveau Code forestier

Le nouveau Code forestier Aimer la forêt, c est la préparer aux défis du XXI ème siècle. Le nouveau Code forestier Découvrez ce qui se cache derrière. 1. Le nouveau Code forestier : pourquoi et comment? p5 2. Une nouvelle ambition

Plus en détail

STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2016 JOURNAL FORESTIER SUISSE

STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2016 JOURNAL FORESTIER SUISSE STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2016 JOURNAL FORESTIER SUISSE JOURNAL FORESTIER SUISSE Le Journal forestier suisse (JFS), fondé en 1850 par la Société forestière suisse, publie des articles

Plus en détail

Laurent Gagné Luc Lavoie

Laurent Gagné Luc Lavoie Comparaison des caractéristiques dendrométriques, du panier de produits et des coûts d opération de différentes modalités d éclaircie commerciale mécanisée en plantation dans le Bas-Saint-Laurent Laurent

Plus en détail

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland 171, rue Léger ~ Sherbrooke (Québec) CANADA J1L 1M2 Tél. : 819 340-6124 ~ Fax : 819 562-7888 ~ www.genivar.com Référence à

Plus en détail

Symboles de nos cartes

Symboles de nos cartes 2011 Cartes nationales de la Suisse Symboles de nos cartes Supplément illustré de la légende des signes conventionnels des cartes nationales (CN) de la Suisse Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération

Plus en détail

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution PRATIQUES relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution CADRE NORMATIF DESTINÉ AUX CLIENTS ET PROMOTEURS QUI RÉALISERONT LES TRAVAUX TABLE DES MATIÈRES 5

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie N. Site Année Direction de la Valorisation B.P. 11 152 rue de Cantaben - Maurin 34972 LATTES CEDEX Tél. 4.67.7.8.86 Télécopie : 4.67.7.8.91 e-mail : dv@ifn.fr Etude de la ressource forestière et des disponibilités

Plus en détail

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Données Global Forest Change Détection des coupes rases non reboisées Importance et répartition des coupes définitives Le renouvellement

Plus en détail

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux CMM Parcs Naturels Régionaux et Nationaux LES PARCS NATIONAUX Les parcs nationaux ont été créés par la loi de 1960. Ils ont pour mission de protéger des espaces naturels d une richesse exceptionnelle.

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

Campagne«Respecter, c est protéger»

Campagne«Respecter, c est protéger» Campagne«Respecter, c est protéger» Newsletter Newsletter Juillet 2014 Patronage et partenaires Patronage - Office fédéral de l environnement (OFEV) - Club alpin suisse (CAS) Partenaires - Communauté de

Plus en détail

Gestion patrimoniale des massifs forestiers

Gestion patrimoniale des massifs forestiers MF 1 Objectif(s) concerné(s) III.2.3 Milieux forestiers Gestion patrimoniale des massifs forestiers Favoriser une gestion sylvicole intégrant les enjeux de biodiversité et assurant la pérennité des habitats

Plus en détail

Le memo du producteur de plaquettes

Le memo du producteur de plaquettes Le memo du producteur de plaquettes AVRIL 2012 EXPLOITATION DES HAIES PROTECTION INDIVIDUELLE : Sur le chantier, il est préférable d être deux, afin de pouvoir se secourir mutuellement en cas de problème.

Plus en détail

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Saison 2015-2016 Rédaction et coordination Jacques Gravel,

Plus en détail

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Participants Membre du comité scientifique et technique Nicolas Drapier DP Jean-Luc

Plus en détail

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg Séance Commission Scientifique CSCF du 17 avril 2013, CSCF Neuchâtel Dr Mahmoud Bouzelboudjen Responsable GIS & Formation, Service Informatique & Chargé de

Plus en détail

Archives publiques de l Ontario

Archives publiques de l Ontario Comment trouver des photos aériennes du ministère des Richesses naturelles 232 Guide de recherche Archives publiques de l Ontario Dernière mise à jour Janvier 2013 HISTORIQUE ET FONCTION... 2 ÉLÉMENTS

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

> REnDRE LE BRuIt visible

> REnDRE LE BRuIt visible > REnDRE LE BRuIt visible > sonbase La Base de données SIG pour la Suisse Déterminer et analyser la pollution sonore pour l ensemble de la Suisse 02 > sonbase La base de données SIG pour la Suisse La base

Plus en détail

Introduction. La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs.

Introduction. La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs. Introduction La caractérisation du périphyton: approche récente pour évaluer l eutrophisation des lacs. Lien démontré entre l abondance du périphyton et l importance des apports en P, principalement liés

Plus en détail

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats Forest Stewardship Council Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats A propos des marques FSC et de ce guide simplifié Les marques FSC sont l outil de communication

Plus en détail

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE 10 bonnes raisons de planter des arbres EN FRANCE «La forêt française est en bonne santé» Les idées reçues de ce type sur l état des forêts de l Hexagone sont légions. Pourtant sur le terrain, la réalité

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois La collecte de renseignements utiles aux prises de décisions au

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier CH MDI EPTA K Associations 1911-2001 Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier État au 12 septembre 2008 Mémoires d Ici 2008-1 Notice descriptive du fonds 1.1 Référence

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux (OBLF) 221.213.11 du 9 mai 1990 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 253a, al. 3, du

Plus en détail

Pour bien comprendre les résultats publiés

Pour bien comprendre les résultats publiés RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER MÉTHODOLOGIE Pour bien comprendre les résultats publiés Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Ce document peut être reproduit ou diffusé à des fins non commerciales

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Assainissement. Acquisitions. des eaux urbaines résiduaires. pour cause d utilité publique. Intercommunale

Assainissement. Acquisitions. des eaux urbaines résiduaires. pour cause d utilité publique. Intercommunale Assainissement des eaux urbaines résiduaires Acquisitions pour cause d utilité publique Intercommunale intercommunale du brabant wallon du Brabant wallon 1 Introduction Le projet qui motive l acquisition

Plus en détail

Les bases de données en ligne

Les bases de données en ligne Les bases de données en ligne Information-documentation, 1 ère Bac pro et BTSA La liste des bases de données présentées ici n est pas exhaustive. A vous de développer votre connaissance des sites Internet

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Un outil pratique de gestion des haies destinée aux agriculteurs ayant des travaux d entretien du bocage et souhaitant valoriser leur bois Favoriser

Plus en détail

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Le projet de recherche européen FlexWood («Flexible wood supply chain»)

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention :

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L année 2013, pas encore terminée, nous a déjà réservé son lot de surprises : froid, humidité constante, pluies abondantes suivies, dans le

Plus en détail

Les landes du plateau de Montselgues

Les landes du plateau de Montselgues Septembre 2007 Les landes du plateau de Montselgues Suivi de végétation 2007 Communes de Malarce-sur-la-Thines et Montselgues département de l Ardèche LIFE05NAT/F/000135 LIFE Nature «Préservation des landes,

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi:

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi: Voir aussi: Urbanisation et gestion de la zone à bâtir à l échelle locale; Implantation d installations touristiques; Domaine skiable; Sites construits à protéger; Immeubles à protéger; Archéologie; chemins

Plus en détail

Morcellement du paysage

Morcellement du paysage Morcellement du paysage L indicateur «Morcellement du paysage» montre comment le paysage en dessous de 100 mètres est morcelé par des barrières artificielles telles que des routes ou des zones d habitation.

Plus en détail

Les forêts sous influence urbaine

Les forêts sous influence urbaine n 11, mars 2006 UN CINQUIÈME DE LA FORÊT FRANÇAISE SOUS INFLUENCE URBAINE Gérer durablement la forêt française comprend, entre autres critères, de rendre celle-ci accessible au public pour ses activités

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

Du sur-mesure pour vos déplacements/

Du sur-mesure pour vos déplacements/ Assurance des véhicules automobiles STRADA OPTIMA Du sur-mesure pour vos déplacements/ STRADA OPTIMA satisfait le moindre désir en matière de sécurité et de flexibilité des prestations. Si vous recherchez

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

Mitage et morcellement du paysage dans les sites IFP

Mitage et morcellement du paysage dans les sites IFP 1 Mitage et morcellement du paysage dans les sites IFP Une étude sur mandat de Pro Natura et de la Fondation suisse pour la protection et l aménagement du territoire 2 Impressum Une étude sur mandat de

Plus en détail

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber Effectuer des relevés dendrométriques avec son smartphone Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013 Clotilde Gollut (clotilde.gollut@bfh.ch), Christian Rosset, Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

Certifications environnementales

Certifications environnementales A - Contexte et enjeux 4 Certifications environnementales OBJECTIF Connaitre les labellisations existantes permettant de valoriser les bonnes pratiques environnementales ainsi que les outils d évaluation

Plus en détail

Utilisation du site Graines d explorateurs

Utilisation du site Graines d explorateurs Utilisation du site Graines d explorateurs Connexion au site Munissez vous de votre identifiant et de votre mot de passe puis cliquez sur le lien «se connecter» situé en bas à droite du site Graines d

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

La forêt, berceau de la durabilité

La forêt, berceau de la durabilité Pistes pour l éducation en vue d un développement durable (EDD) Poster «1024 Regards» La forêt, berceau de la durabilité Thème : La forêt et nous Niveaux : Cycle 2 (5-8 HarmoS) PRE-ACTIVITE : reprendre

Plus en détail

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de topographie swisstopo swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Le modèle

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM)

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM) Mémoire présenté à La Commission d étude sur la maximisation des retombées économiques de l exploitation des ressources naturelles dans les régions ressources par Le Regroupement des sociétés d aménagement

Plus en détail

Assurance des métiers Suisse. Case postale. Sihlquai 255. 8031 Zurich. Ne pas affranchir Non affrancare. Nicht frankieren. Envoi commercial-réponse

Assurance des métiers Suisse. Case postale. Sihlquai 255. 8031 Zurich. Ne pas affranchir Non affrancare. Nicht frankieren. Envoi commercial-réponse Assurance des métiers Suisse Sihlquai 255 Case postale 8031 Zurich Geschäftsantwortsendung Invio commerciale risposta Envoi commercial-réponse A Nicht frankieren Ne pas affranchir Non affrancare Assurance

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Yaoundé 22 juillet 2014 Département des forêts FAO Aperçu Introduction: CCNUCC & REDD+ Surveillance MNV Mesure Notification

Plus en détail

Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015. Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne

Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015. Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne Assemblée publique de consultation 27 janvier 2015 Requalification d un bâtiment industriel 101, avenue Van Horne Autoriser la requalification des façades du bâtiment, son occupation partielle à des fins

Plus en détail

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014)

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014) Orientation no. 1 Développer et maintenir une efficace et des mécanismes de suivi comme cadre légal de gestion de la forêt urbaine - Développer des mécanismes pour appliquer la à l échelle d une propriété

Plus en détail

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier Lignes directrices visant à encadrer la pratique de l'éclaircie précommerciale afin d assurer le maintien de la biodiversité Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

Une forêt en extension

Une forêt en extension Une forêt en extension En 2005, la forêt (1) franc-comtoise s étend sur 713 300 hectares, soit 43,7% du territoire régional. La Franche-Comté se place au 2 e rang des régions les plus boisées de France

Plus en détail

Protocole de caractérisation de la bande riveraine

Protocole de caractérisation de la bande riveraine Protocole de caractérisation de la bande riveraine Protocole élaboré dans le cadre du Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) Mai 2007 2 e édition - mai 2009 Dépôt légal - Bibliothèque et Archives

Plus en détail