Projet risques psychosociaux mai Contexte et diagnostic :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet risques psychosociaux mai 2008. Contexte et diagnostic :"

Transcription

1 Projet risques psychosociaux mai 2008 Contexte et diagnostic : La sollicitation des médecins du travail et des agents de contrôle de l inspection du travail sur les différentes formes de «souffrances» liées au travail est en forte croissance depuis 10 ans. Ces observations sont convergentes avec celles des autres acteurs dans et hors de l entreprise. L enquête européenne de la fondation de Dublin (2000) estime à 1/3 la part de salariés affectés par des situations de stress au travail. Selon l enquête Sumer 2003, sont en situation de «job strain», 28% des femmes et 19% des hommes. 30%, des employés chez les hommes et 36% des ouvrières chez les femmes. Cette proportion atteint encore 31,6% pour les employées administratives et 30,5% pour les employées de commerce et de service. Les savoirs sur le sujet sont largement diffusés et objet d initiatives multiples, mais pas toujours partagés entre disciplines et acteurs différents. La diversité des catégories relevant du champ des risques psychosociaux : stress, harcèlement, violence, souffrance au travail, participe de sa complexité. Le législateur a instauré en 2002 l obligation générale, pour l employeur, de protéger la santé physique et mentale des salariés et donc d éviter les risques psychosociaux, un droit d alerte des représentants du personnel, la qualification du harcèlement moral. La jurisprudence de la cour de cassation sur l obligation de résultat en matière de santé et de sécurité au travail, s applique aux risques psychosociaux. La prévention des risques psychosociaux présuppose la compréhension des enjeux de la question, qui renvoie à l organisation du travail et à ses transformations. Elle confronte l approche collective à la lecture individuelle des situations. Tout ceci rend indispensable la connaissance des savoirs faire de chacun des acteurs, multiples, dispersés et en construction. En île de France, de multiples interventions sont conduites par différents acteurs mais elles restent méconnues et parfois confinées dans leur approche singulière. Les actions s appuyant sur la complémentarité des acteurs existent, mais sont peu valorisées. Chacun des acteurs éprouve aussi même du point de vue de sa logique institutionnelle des difficultés à faire parler les faits, et à construire l approche pertinente sur le diagnostic des situations comme sur les moyens d y faire face : - celles des représentants du personnel, syndicats, CHSCT qui sollicitent dans les grandes entreprises le recours à l expertise, - les médecins du travail au premier rang du repérage des altérations de la santé et des liens avec le travail, - l action spécifique de contrôle de l inspection du travail, qui dispose d outils juridiques complexes à mobiliser, sollicitant de nombreux acteurs dans l entreprise, - celles des «préventeurs» internes et externes, - Les actions engagées : Loin de constituer une cartographie exhaustive des actions conduites en Ile de France sur ce champ, nous relevons ici quelques actions particulières qui impliquent les différents types d acteurs : > dans le cadre d un réseau regroupant des attachés de consultation souffrance au travail en pathologie professionnelle, des psychanalystes, des avocats, des médecins du travail et des inspecteurs du travail, l aspect individuel «curatif» -médical, psychologique, juridique- fait l objet d étude et de confrontation des différentes approches.

2 > la consultation «souffrance et travail» portée par la FNATH, puis par l union des mutuelles d Ile de France (UMIF) part de l accompagnement individuel thérapeutique, social et juridique, pour aller vers la construction de stratégies de prévention collective via les IRP et avec les préventeurs et de l inspection du travail, > la «recherche action» conduite par l UR CFDT sur quelques grandes entreprises partant de l expérience te des questionnements des collectifs syndicaux et de représentants du personnel (CHSCT) cherchent à aider au diagnostic des situations rencontrées, à la définition d un programme formation et de sensibilisation, la définition et la négociation de changements dans l entreprise, > les interventions d inspecteurs du travail sont elles aussi diverses dans leur approche selon le cas espèce et sont confrontées à la question du décryptage des situations et de leur sélection (indicateurs) à la nature des outils juridique mobilisables, aux manières de mobiliser ou de faire agir les autres acteurs (MT, CHSCT, experts, DP, préventeurs externes), > L enquête interinstitutionnelle sur les violences faites aux femmes en Seine Saint Denis, > La réalisation en novembre 2007 d une réunion de restitution et de capitalisation d expériences d intervention sur les RPS, conduites en Ile de France : l initiative a permis de rassembler une diversité d acteurs intervenants sur le sujet, pour faire connaître la spécificité de chaque approche dans leur confrontation compréhensive, afin d identifier les difficultés partagées et leur complémentarité. Chaque organisation conduit pour ses membres des dispositifs de formation. Objectifs du projet : Ce dispositif de mobilisation des acteurs sur un même thématique, est portée par le plan régional santé au travail (PRST action 4) initié et piloté par la DRTEFP Ile de France. Il s agit de conforter d une part à tous les niveaux les modes d intervention et les compétences de chacun des acteurs de prévention des risques psychosociaux du point de vue de leur place et leur rôle, et, d autre part, d identifier ou de construire par le travail pluridisciplinaire les outils et les méthodes de travail en réseau. 1-Pour l inspection du travail, en charge du contrôle de la réglementation, la nature particulière des risques liés à l organisation du travail, les dispositifs juridiques disponibles et la complexité de l enquête justifie un travail approfondi de renforcement des compétences, pour progresser dans le niveau et la qualité juridique des actions encore expérimentales. Le dispositif régional de formation doit être conforté et développé. Elaboration méthodologique, à partir de l expérience en lien avec le groupe DGT : validations de définitions, construction d indicateurs, mutualisation d outils. Formation action pour aider au décryptage des situations rencontrées, à la place et au sens du travail avec et vers les autres acteurs (MT, CHSCT, expert.). 2-Sensibiliser les acteurs dans l entreprise, renforcer les capacités des représentants du personnel à intervenir. Actions de sensibilisation et de formation pour renforcer les capacités des CHSCT et DP à agir, dans le cadre de branches et de territoires, en lien avec les actions territorialisées, portées par les partenaires sociaux. 3-Réduire l écart entre les connaissances respectives des différentes approches professionnelles du sujet, les confronter pour mettre en évidence leur complémentarité et faire agir. Favoriser le travail interinstitutionnel et pluridisciplinaire d acteurs de la prévention, de veille, d échanges, pour faciliter l action en identifiant les complémentarités utiles : mettre

3 en place et suivre un réseau d acteurs, capitaliser les connaissances et les expériences, les transférer. Les échanges réalisés lors de la rencontre de novembre avec une expérience syndicale en secteur hospitalier CFDT (Brigitte Eckaert), les animateurs de la consultation souffrance et travail (Jean-Yves Blum Le Coat), un inspecteur du travail (Jean Louis Osvath, DDTEFP 92), un consultant expert CHSCT (Solange Lapeyrière) (Damien Cru, consultant expert CHSCT, animateur) ont permis par d identifier les difficultés et succès de chaque démarche, dans leur attentes communes comme dans leurs spécificités, à partir de présentation de résultats ou restitutions et de mises en perspective d une démarche. Il s agit d approfondir ce travail sur la comparaison des approches, le repérage de leur complémentarité, les leçons communes ou singulières à en tirer et les questions à travailler. Les questions en discussion portent notamment sur : identification et indicateurs de la «souffrance» ; prise en charge individuelle et intervention collective place du salarié dans la construction de la prévention ; urgence et prévention primaire; juridique, le judiciaire et la prévention; logiques d acteurs, complémentarité et travail en réseau Méthode : Plusieurs groupes d acteurs ont été identifiés, qui ont a apprendre à comprendre de leur propres pratiques ce qui justifie un travail interne d échange pour l élaboration des outils à mobiliser des manières de faire, et des modalités de mobilisation ou d articulation avec les autres acteurs : inspection du travail médecins du travail DP, CHSCT et syndicats DRH expert CHSCT consultations spécialisées groupe pluridisciplinaire Certains de ces groupes d acteurs sont déjà identifiés comme engageant un travail spécifique de type formation action, permettant de produire des outils, d identifier de méthodes, des attentes ou de s questions en direction des autres acteurs : inspection du travail, cellule d appui a la prévention du risque psycho social, umif, D autres souhaitent s y engager : experts CHSCT, Les acteurs représentants du personnel s interrogent sur les modalités pertinentes pour conduire un travail, qui gagnerait à s inscrire dans un cadre intersyndical. Un groupe de médecins du travail apparaît comme une nécessité incontournable, qui pourrait s appuyer sur les travaux collectifs engagés dans plusieurs services. La finalité de ces échanges spécifiques intra groupe auraient une trame commune de travail sur quelques questions clefs, pour faciliter une convergence dans les échanges pluridisciplinaires inter groupes qui y feraient suite. Les travaux pourraient se dérouler sur 18 mois environ, et incluraient 2 réunions intergroupes au cours du processus, pour converger ensuite sur une rencontre large vers l'ensemble de publics concernés, qui pourrait se tenir au 3ème trimestre 2009, présentent les résultats de ces travaux : outils, méthodes pour chaque type d acteurs, méthode de travail en réseau.

4 Dans le cadre de ces travaux et des objectifs précités, outre le conventionnement spécifique de certains acteurs, la DRTEFP contribuera avec d autres partenaires à l accompagnement du processus via l identification, la mise en place des groupes de travail, la mise en réseau des groupes et articulation des travaux, l organisation de la rencontre de présentation des résultats et publication. Etat d avancement du projet après la réunion du 17 avril 1 Inspection du travail Dispositif de formation interne régional à consolider et à enrichir Élaboration d outils méthodologique par le groupe de la DGT : outils de repérage et de diagnostic, de mise en œuvre des moyens juridiques, articulation avec les autres acteurs : 2 IT d il de France y participent, il s agit de faire le lien avec leurs travaux. Les actions conduites, outils et procédures mis en œuvre en IDF par plusieurs agents de l inspection du travail sont collectés. Il est prévu que ces agents impliqués dans ces actions puissent échanger et confronter leurs travaux lors d une réunion qui se tiendrait au 3 eme trimestre 2008, date à déterminer. La DRTEFP (cellule pluridisciplinaire) peut apporter son appui pour formaliser les conclusions de leurs échanges. La rencontre a eu lieu le 9 octobre, un compte rendu détaillé sera publié et diffusé faisant émerger les questions pratiques et déontologiques qui émergent et les réponses à apportée mises en débat. Des fiches cas seront établis et diffusées, un tableau facilitant l échange entre agents sera mis à jour et diffusé. Des problématiques non couverte par les différentes productions pourront faire l objet d un nouvel échange, et si le besoin émerge dans cette phase une nouvelle réunion sera programmée. Le dispositif de formation action animé par un universitaire du labo de psychologie du travail du CNAM, sur la méthode de l instruction au sosie sera engagé à partir du 3ème trimestre. (voir fiche projet) pour une durée de 10 mois. Ce dispositif fait l objet d un engagement financier de la DRTEFP sur le mode subvention. Un groupe de suivi est constitué. La question de la restitution est essentielle afin d assurer le transfert des connaissances ainsi acquises, particulièrement auprès de l ensemble des agents de l inspection du travail. 2- Médecins du travail Un groupe est constitué a l initiative d un MIRTMO, pour favoriser l échange des pratiques professionnelles et dégager les pistes d action, à partir des pratiques de médecins du travail ou de groupe de médecin du travail particulièrement impliqués sur ces questions (voir fiche projet) Une fois les objectifs définis et le calendrier de travail, un animateur du groupe est choisi parmi les médecins. Les SST d appartenance assurent à ce groupe les moyens en temps disponible (activités connexes) 3- Cellule d appui aux risques psycho sociaux Cette équipe a une approche spécifique de la question, dans le passage de la prise en charge individuelle vers l'action collective en entreprise. Il est envisagé la réalisation d ateliers de partages d expériences à partir des acteurs salariés, représentant du personnel, mt impliqués dans ces actions. Ce dispositif et ce projet spécifique pour 2008 fait l objet d un engagement financier sur le mode subvention (DRTFEP) en cofinancement avec le GRSP. 4- Représentants du personnel, CHSCT, DP Il s agit d échanges sur les expériences «au-delà» des appartenances syndicales. Le groupe est donc constitué d acteurs collectifs sélectionnés pour travailler sur leur

5 expérience et non à partir de leur positionnement syndical ; les OS sont informés de la démarche et leur soutien requis, mais la sélection des participants s opère à partir des contacts repérés par les autres acteurs de terrain (IT, MT ) La question de l animation est essentielle pour assurer la bonne distance avec les appartenances syndicales et le recul nécessaire avec l expérience mise en discussion. Un binôme d animation semble nécessaire, assuré notamment par la DRTEFP. La question de l imputation du temps nécessaire aux réunions doit être envisagé en mode subvention dans le cadre de la ligne dialogue social. Les travaux engagés par les organisations pour développer l action et outiller leurs syndicats ne s inscrit pas dans ce projet. Emergences organisme d expertise et de formation devrait déposer un projet de portage, en partenariat avec la DRTEFP, pour le support d une formation-action en direction d élus d entreprise CHSCT et DP, permettant d une part, le groupe élus CHSCT DP d échanges de pratiques sur la thématique RPS et d autre part, à organiser en 2009, des initiatives locales et sectorielles vers les CHSCT sur des thématiques santé et sécurité, dans le cadre des plans d action départementaux. 5- Experts CHSCT Il s agit de progresser dans les pratiques à partir de l expérience des experts CHSCT souvent sollicités et intervenant sur ces problématiques. Un expert a déjà été identifié qui propose une fiche projet et charge de constituer le groupe. Le financement de la DRTEFP intervient venant sur le mode subvention, journées d experts. Compte tenu des logiques professionnelles parfois concurrentes entre experts et pour en éviter l expression et faire travailler ceux-ci sur une thématique déterminée, celle des RPS, l animation de ce groupe sera assurée par la DRTEFP selon des modalités à préciser. Le financement des travaux d enregistrement et publication pourrait se réaliser avec un prestataire type cateis (BOP 155) et exodial (BOP 111) 6- DRH Bien qu il s agisse d un acteur particulier dont le positionnement est par nature différents de tous les autres puisqu il porte, pour le compte de l employeur, la responsabilité de l organisation du travail et de la prévention des risques psychosociaux qui y sont liés. Cela étant, une réflexion propre a faire émerger justement le positionnement professionnel est nécessaire. La sélection des DRH peut être réalisée notamment à partir des réseaux professionnels de DRH, type ANCP, CJD, et l animation du groupe peut être proposé à l ARACT. Le projet est calé lancé avec l ARACT, le groupe est à constituer et la convention a signer pour une première séance en Groupe pluridisciplinaire. Il s agit de travailler directement et spécifiquement sur les objectifs communs et singuliers de chaque type d acteur, les collaborations possibles et les difficultés liés aux différences d approche. Ce groupe qui rassemble le panel complet de chaque type d acteurs est animé par un MIRTMO. (Voir fiche projet) Chaque groupe désignera un référent qui participera au groupe projet qui a pour finalité de réaliser la confrontation des productions de chaque groupe et de construire les modalités de restitution et de transfert des résultats, au terme du processus, en 2eme semestre Ce groupe projet se réunira 3 fois sur la période.

6

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources?

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources? Souffrance et travail Prévention des RPS Quels acteurs? Quelles ressources? CAPRPS FNP 19 juin 2015 1 Réglementation exigeante et orientations affirmées des politiques publiques L4121 Code du travail :

Plus en détail

ACTEURS et APPUIS en RPS

ACTEURS et APPUIS en RPS NOTA : Ne sont abordés dans ce diaporama que des acteurs et ressources dans le cadre d une démarche de prévention des RPS pour agir àla source et sur du long terme ACTEURS et APPUIS en RPS Diapo N 1 Version

Plus en détail

CHSCT [ ] Les formations. un représentant du personnel averti en vaut deux. Formation initiale et perfectionnement du CHSCT

CHSCT [ ] Les formations. un représentant du personnel averti en vaut deux. Formation initiale et perfectionnement du CHSCT 2015-2016 Les formations CHSCT [ ] un représentant du personnel averti en vaut deux Formation initiale et perfectionnement du CHSCT Le CHSCT : prévenir et intervenir formation initiale Cette formation

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE

Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE La santé au travail : une obligation de résultat L employeur est tenu d assurer la santé physique et mentale des salariés de son

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement Direction du réseau DRH réseau Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement INC du 23 avril 2014 1 Afin de lancer la démarche d élaboration d une méthodologie concertée d analyse du

Plus en détail

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) :

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) : Communiqué, Amélioration des conditions de travail et prévention des maladies professionnelles : le métier d ergonome, une profession sur laquelle il faudra de plus en plus compter. Avec la hausse constante

Plus en détail

Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA)

Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA) Dispositifs Locaux d Accompagnement (DLA) Appel à compétence et projet d activités : Cahier des charges DLA Contexte et objectifs stratégiques... 2 Contexte d intervention du Dispositif Local d Accompagnement...

Plus en détail

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon CARSAT Club RPS Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon Mardi 18 Nombre de contrôles et d'interventions en entreprise sur l'évaluation

Plus en détail

! Prévention des Risques psychosociaux

! Prévention des Risques psychosociaux ! Prévention des Risques psychosociaux en entreprise! à Quimper, Rennes, Saint-Brieuc et Vannes! Le réseau Anact - Aract! Un réseau paritaire et national! ANACT + 26 ARACTS! ANACT sous tutelle du ministère

Plus en détail

Prévenir et gérer l absentéisme

Prévenir et gérer l absentéisme Prévenir et gérer l absentéisme Maroussia Krawec ARACT Ile de France UNION EUROPEENNE Fonds social Le réseau ANACT ARACT(s) ANACT + 26 ARACT L ARACT Île-de-France est une association paritaire avec : Une

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

La souffrance au travail. Les risques psychosociaux en entreprise GUIDE PRATIQUE

La souffrance au travail. Les risques psychosociaux en entreprise GUIDE PRATIQUE EMPLOYEURS La souffrance au travail Les risques psychosociaux en entreprise GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE - avant-propos page 3 - Textes législatifs page 4 - démarche globale page 5 - j agis en prévention page

Plus en détail

Présentation de la démarche sur les risques psychosociaux. à l Agence Entreprises Grand-Est

Présentation de la démarche sur les risques psychosociaux. à l Agence Entreprises Grand-Est Présentation de la démarche sur les risques psychosociaux à l Agence Entreprises Grand-Est Service RH Groupe Orange 2012 Plan Que sont les risques psychosociaux? Quizz «Pourquoi s intéresser aux RPS?»

Plus en détail

Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle

Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle Au niveau de l entreprise Dispositif de droit commun Objet Entreprises bénéficiaires Entreprises de moins de 300 salariés

Plus en détail

Médecin Inspecteur Régional Direccte : Marie Christine Riol Directeur Adjoint SSTi03 : Patrice Viard Responsable Communication/Attaché de Direction

Médecin Inspecteur Régional Direccte : Marie Christine Riol Directeur Adjoint SSTi03 : Patrice Viard Responsable Communication/Attaché de Direction Médecin Inspecteur Régional Direccte : Marie Christine Riol Directeur Adjoint SSTi03 : Patrice Viard Responsable Communication/Attaché de Direction AIST-La prévention active : Sylvie Seguin Introduction

Plus en détail

Les commissions antistress sont-elles légales?

Les commissions antistress sont-elles légales? Les commissions antistress sont-elles légales? Face aux risques psychosociaux, le Ministère du travail préconise une démarche concertée pour concevoir un plan de prévention adapté mais surtout accepté.

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études O bservatoire R é g ional de la S anté de M idi-py rénées Santé au travail Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études Afin de conduire des actions de santé au travail

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels ingénieurs, administratifs, techniques,

Plus en détail

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir? France Télécom Après la crise, la reconstruction CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?» Du constat vers un nouveau contrat social Donner & ouvrir la parole

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

RISQUE CHIMIQUE - CMR

RISQUE CHIMIQUE - CMR Mise à jour le 26/03/2012 AXE n : 1 AMELIORER LA CONNAISSANCE EN SANTE TRAVAIL OBJECTIF n : 2 DEVELOPPER LES OUTILS DE CONNAISSANCE ET DE SUIVI ACTION n : 5 Améliorer la connaissance sur les expositions,

Plus en détail

Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail. Edito se mettent en place dans la Fonction publique

Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail. Edito se mettent en place dans la Fonction publique Fonctions Publiques Informations Union des fédérations des fonctions publiques et assimilés N 11 du 15 septembre 2011 fpi [Edito] Les Comités hygiène, sécurité et conditions de travail Edito se mettent

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail :

SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail : SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail : syndicat.cftc-toulouse@airbus.com Obligation de sécurité de résultat, Missions

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION SYNDICALE 1er semestre 2013 Constructif Libre Professionnel Apolitique SNB/CFE-CGC 2, rue

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

Gérard Brégier et Valentine Brégier CHSCT EN PRATIQUE. Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9

Gérard Brégier et Valentine Brégier CHSCT EN PRATIQUE. Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9 Gérard Brégier et Valentine Brégier LE CHSCT EN PRATIQUE Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9 Sommaire Avant-propos... 13 CHAPITRE 1 Qu est-ce que le CHSCT?... 15 Du CHS au CHSCT, une rupture

Plus en détail

Conférence du cabinet AEPACT Expert agréé CHSCT, & organisme de formation CHSCT ELUCEO Les Assises du CHSCT 9 octobre 2012

Conférence du cabinet AEPACT Expert agréé CHSCT, & organisme de formation CHSCT ELUCEO Les Assises du CHSCT 9 octobre 2012 Quels sont les moyens du CHSCT? Conférence du cabinet AEPACT Expert agréé CHSCT, & organisme de formation CHSCT ELUCEO Les Assises du CHSCT 9 octobre 2012 Sommaire Introduction Rôle et prérogatives du

Plus en détail

Les Inter CE & CHSCT. Le résidentiel à La Rochelle «le CE en action» (3 jours) 49 Calendrier des inter 50

Les Inter CE & CHSCT. Le résidentiel à La Rochelle «le CE en action» (3 jours) 49 Calendrier des inter 50 Les Inter CE & CHSCT Pour 2013/2014 nous vous proposons des stages inter qui conservent les formations essentielles (bases du CE, secrétaire, trésorier), des stages en pleine actualité (obligations comptables

Plus en détail

Plan régional santé au travail 2

Plan régional santé au travail 2 DIRECCTE Île-de-France Plan régional santé au travail 2 Ile de France 2011. 2014 LE PLAN REGIONAL SANTE AU TRAVAIL 2 : UNE NOUVELLE ETAPE POUR FAIRE RECULER LES RISQUES PROFESSIONNELS EN ILE DE FRANCE.

Plus en détail

Prix «Agir pour la prévention des risques professionnels dans l économie sociale» 2015

Prix «Agir pour la prévention des risques professionnels dans l économie sociale» 2015 Prix «Agir pour la prévention des risques professionnels dans l économie sociale» 2015 Avec le soutien de Prix Chorum «Agir pour la prévention des risques professionnels dans l économie sociale» 2015-3

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 PROJET SENIOR COMPETENCE Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 3. ACTIONS ET CALENDRIER DU PROJET...5 3.1. ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC (1 ER

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

Restitution de l enquête Seniors UT 92

Restitution de l enquête Seniors UT 92 ARACT Île-de-France DIRECCTE Ile de France UT92 Restitution de l enquête Seniors UT 92 Note de synthèse Janvier 2013 Note de synthèse - Enquête Seniors UT 92 1. Rappel du contexte et de la commande : En

Plus en détail

Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH

Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH En introduction : référence au site rps.hypotheses.org Un questionnaire anonyme sera mis en ligne d ici peu. Un petit film

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Nos propositions de coaching

Nos propositions de coaching 1 Nos propositions de coaching 1) Nous accompagnons nos clients sur des demandes opérationnelles très concrètes : Faire face à des difficultés personnelles et /ou professionnelles. Pour soi même, pour

Plus en détail

CE / CCE / DUP / CHSCT / DP / DS

CE / CCE / DUP / CHSCT / DP / DS Les formations 2014/2015 [ ] un représentant du personnel averti en vaut deux Formation CE / CCE / DUP / CHSCT / DP / DS ÉDITO Organisme de formation agréé CE et CHSCT, ALINEA s adresse à tous les représentants

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction des professions paramédicales Et des personnels hospitaliers

Plus en détail

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS)

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) CISME 23 et 24 octobre 2012 Pourquoi ce guide? Des métiers en plein

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés)

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) Préambule Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s'impose de plus en plus comme un acteur

Plus en détail

BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR

BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR Anne-Marie GALLET et Valérie LANGEVIN BURNOUT COMPRENDRE ET AGIR Les Assises du CHSCT, Saint-Denis, 30 septembre 2015 Définitions n Origine du terme Burn + out = combustion totale, «carbonisation psychique»

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail PROJET RÉGIONAL 2015-2017 Prévention des risques professionnels et santé au travail 1 CONTEXTE : PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS En application de l accord, signé le 22 octobre 2013, relatif à la

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

Programme de formations. (année 2014)

Programme de formations. (année 2014) Programme de formations (année 2014) LBBa, prestataire de formation professionnelle Prestataire de formation professionnelle, enregistré comme tel auprès de l administration, le cabinet LBBa, composé d

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

PLAN REGIONAL SANTE AU TRAVAIL - région Auvergne - PRST 2010 2014

PLAN REGIONAL SANTE AU TRAVAIL - région Auvergne - PRST 2010 2014 PLAN REGIONAL SANTE AU TRAVAIL - région Auvergne - PRST 2010 2014 Introduction La préservation de la santé au travail tout au long de la vie professionnelle est une priorité des politiques publiques au

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

erritoires ruraux et périurbains d Île-de France

erritoires ruraux et périurbains d Île-de France erritoires ruraux et périurbains d Île-de France Comment construire et mettre en place un projet de territoire? Module de formation 1 26.06.2010 Mobilisation, animation, gouvernance: les différentes étapes

Plus en détail

DISPOSITIF HAPA Un projet de prévention à 3 niveaux : Accidents du Maladies

DISPOSITIF HAPA Un projet de prévention à 3 niveaux : Accidents du Maladies Les enjeux sécurité du secteur HAPA sont très importants Les accidents du travail y sont fréquents et graves Contact : Mathilde 0675 633 640 fpc sud ouest@gmail.com www.fpcso.com TAUX DE FREQUENCE (2012)

Plus en détail

ANALYSE DES ACCORDS SIGNES DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 1000 SALARIES

ANALYSE DES ACCORDS SIGNES DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 1000 SALARIES ANALYSE DES ACCORDS SIGNES DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 1000 SALARIES Prévention des Risques psychosociaux AVRIL 2011 Direction Générale du Travail Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé PLAN

Plus en détail

formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest

formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest Carsat Centre Ouest 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX Principe de participation Afin de

Plus en détail

Le sort du mandat des représentants du personnel en cas de transfert d entreprise

Le sort du mandat des représentants du personnel en cas de transfert d entreprise Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 des représentants du personnel En bref L objet de cette fiche est la présentation du sort du mandat des représentants du personnel. Il est indispensable de

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail

Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org Le travail, source

Plus en détail

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Les conditions d exercice des missions des agents publics, leurs métiers et l organisation des services ont beaucoup évolué

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL. Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30

SANTE AU TRAVAIL. Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30 SANTE AU TRAVAIL Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30 Le management des RPS dans son entreprise RPS, de quoi parle-t-on? Quelle démarche

Plus en détail

MODIFICATIONS DU DECRET 85-603 DU 10 JUIN 1985 Décret n 2012-170 du 3 février 2012

MODIFICATIONS DU DECRET 85-603 DU 10 JUIN 1985 Décret n 2012-170 du 3 février 2012 Pôle Santé / Sécurité MODIFICATIONS DU DECRET 85-603 DU 10 JUIN 1985 Décret n 2012-170 du 3 février 2012 Bulletin Version 0 Avril 2012 Nb de pages : 7 ACMO VS ASSISTANTS / CONSEILLERS DE PREVENTION Généralités

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

Le plan de prévention des risques psychosociaux

Le plan de prévention des risques psychosociaux Le plan de prévention des risques psychosociaux au ministère de l Intérieur, de l Outre-mer et des Collectivités territoriales Avant-propos Pourquoi un plan de prévention des risques psychosociaux au

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Enquête «Déploiement du plan national d action pour la prévention des RPS dans la FPH» Courriel d accompagnement

Enquête «Déploiement du plan national d action pour la prévention des RPS dans la FPH» Courriel d accompagnement Enquête «Déploiement du plan national d action pour la prévention des RPS dans la FPH» Courriel d accompagnement Objet : Ministère de la santé DGOS : Déploiement du plan national d action pour la prévention

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Snpefp-Cgt. Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés. www.efp-cgt.org

Snpefp-Cgt. Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés. www.efp-cgt.org Snpefp-Cgt Syndicat National des Personnels de l Enseignement et de la Formation Privés www.efp-cgt.org Les représentants du personnel et les élections professionnelles Elus (CE, DP,DUP) Désignés (CHSCT)

Plus en détail

Cycle de formation. Dossier d'inscription au cycle 2013-2014. Votre dossier d'inscription comprend 3 documents

Cycle de formation. Dossier d'inscription au cycle 2013-2014. Votre dossier d'inscription comprend 3 documents Cycle de formation Animateur prévention/sécurité de l'industrie du béton Dossier d'inscription au cycle 2013-2014 Votre dossier d'inscription comprend 3 documents La fiche récapitulative du cycle de formation

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail

Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail Anne-Sophie Bruno historienne, Université Paris 13 Sylvie Célérier

Plus en détail

ComiCE LES FORMATIONS. Séminaire Formation Intra Formation Inter

ComiCE LES FORMATIONS. Séminaire Formation Intra Formation Inter ComiCE LES FORMATIONS Séminaire Formation Intra Formation Inter RÔLE, FONCTIONNEMENT ET ATTRIBUTIONS 1 ou 2 jours Public : premier mandat, nouveaux élus. Existe en perfectionnement. - Connaissance des

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail